<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03252
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: February 5, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03252

Full Text

6:5.:r: : Q:W N ::M. : :. : .









QUOTIDIEN NDM E" 8
srsa~~mx~r jrUf II~~i 'OIt~;;itlcs~, R~~~:f~


Rapport de la Commission Speciale



IGEE Ii DIIIIE 8I n LCOBDUO 31 JIER OTI)8

INTETRENU SUR L'AlFAFiE DOIIIICANO-HAITIINNE


Voii le texte du Rapport de la
Comission sp&~ctle forame hier
par Ie Prsident de rAssenmbl6
Nationate et charge d'examiner
rAccord intervene entire Ie Gou-
vernewent haitien et le Gouverne-
tent Domincain. Ce ranport a 6Ut
diseales drgence et vot6 immndia-
temnnt ee martin.

Messieurs,

IA Commission spceide que dans
a St &ce du Vendredi 4 Fvrier
1938, le President de 'Assembl6a
National a bien voutu former pour
saminer I'Accord du 31 Janvier"
1938, intervenu sur 'Affaire Domi-
rjicano-Haitienne, s'est :nimkdiate-
ment r6unie au local o ldinaire des
deiberatons. Un Pr6sident, 'Ho-
;,orable Senateur Efitne Morail-
le tt le D6put6 Luc E. Fouch6, Rap-
po:eur, furent done choisis.
Ainsi que-oeigeait l'importane
malme du Docu nt, un attention
stcrpulerse marp e au coin de la
plau grande 2Parttialit a 6t6 am-
r.rtee dans Yapprciation tant de
Pensemble de I'Accord que de cha-
cune de ses clauses praises isol-
mreat
"Aotre premier souci a kt6 de
cnfronter ie texte doe 'original
vr.a au dossier de 'affaire avec
ks woplks distributes Iux respec-
tbles Mt.mbres de la Haute Assem-
bl e. Ce t. avail a eu t:ute son ntl-
.lite, puisqli'A Particle 11 des mo-
tifs de l'Accord, nou avons role-
v4 dans leo copies unx omission
importancee. C'est anssi que Ia
Commission prie les Membres de Ia
Haute Assemblee d'y !lre *Le Goui
vernement Dominicain s'engage, en
outrc, a donner pleine Eutisfaction
au Gouvernement Haitier en ce qui
concera la publicity exemplaire
r6clambe pour les cowi'l mnations
et punitions inflig6es aux coupa-
hles eonfermiment aux lois AC-
TUELLIMENT en vigueur dans la
*'RWpublique Dominicahtio,
Messieurs, l'on now permettra
d'etre tre& suceint dans le resum&
des faits qui provoqurent le3 gra-
ves difficultes entire la Nation Do-
minisainm et la R6publque d'Hai-
ti, diffictlts qui trouvtnt ltur so-
lution dans I'Acord du 31 Jan-
Vier 1938 soumis A v.-re d4libera-
tion.
Dain les deniers jfors de Sep-
temr:,ce l('? des Haitie.'s vivant en
r~publicue Dominicaine, r-eussi-
rent, iit ] faveur de Ia i:uit h tra-
verser la frontiare ot gagner IHai-
ti lls racontErent les at:' cites don't
its furent victims en tertitoire Do.
minicain la mort cruelle dleurs
femtnea, de leurs mres, de leurs
enfatlq, Les graves bl,,amhures qu'ils
exhibrent no firent ut un doute
st8r la vdracit6 da leur tnmoigne-
ge.


Sans mnme qu'il as fflt rendu
'comp; tement corrpte dc i 'etendue
'du maasecre des Hattiora dans la
,Repuh'ique voisine, Ie Gouvernc-
Ietet Ha.itien tout en invitant. Ic
people au plua grand came, multi-
Plia lS5s d6marche. p'.ur .sobtenir
les redressements nder.saires et
touted lea garanties posEibtsa potr
*empa it*r le retour de pareils m6
Iaib mp
,.Tn tt compte de ramritl6 qui


paraissat exister ehtre les deux
peuples et les Gouvernements Do-
minicai tet Haitien, et convainea
que hlu kmne foi es presume tou-
jours, ki G.oi-.vernement Haitien es-
saya de rancher les douloureux
incidents directement vwee e Gou-
'er;:n'rr.t Dominicair. Cette pre-
mikre tentative echoua par le mau-
vais vouloir de la partib adverse.
La vigilance de notre Diploma-
tic ne se laissa point prendre en
d6faut; et c'est pourquoi les boens
office des Gouvernen.ents des
Etata ''ris, du Mexique et de Cu-
ba fu,'ert sollicitks,
La ititimit6 de notre cause aus-
si bimn que la juatesso de nos re-
vendkattons ne nous firent point
redoutsr le grand jour des d6bats
internationaux, 1 n'en fut pas de
m&me du Gouvernement Domini-
cain qui refusa les bons offices,
d'ailleurs facultatifs, des Gouver-
nements des Etats-JUnrs, du Mexi-
que et de Cuba. C'est taors que le
-ourernement Haitien, d6sireux
d'paiscr toutes les vcies de re-
cours qu'une sage politique s'est
toujours proccupee dXtablir dans
les relations qui doivent exister en-
trCe-re peiples de ce C nlinent;, eut
recourse uu Trait6 de 1923 signed A
Santiago de Chili et commun6ment
appeal6 PACTE GONDRA>.
11 fallnit encore la ci pour les
m&mes causes s'attendre a voir
soulevea les incidents in4vitables
d'une procedure dilatoirv. Du res-
te, apras les longs de6is prevus au
dit Pacte, la Commission charge :
de statuer sur les difficult6s inter-
venues rntre fes deux Nations ne
pouvait, conform6ment A la loi in-
voqu e, que fire son rapport qu'il
aurait tt6 loisible aux parties
d'executcr ou de ne pas e4cuter.
Ne pas attendre qu'cn s\ trou-'
v t en fiee d'un pareil faith" 'iui
nous cut remis h notre point de
depart et envisager d',res et d6jA
une solution ventuella a des dif-
ficultts (ventuelles et,~.t une in-
jonotio formelle de la ragesse ;a
plus elbnentaire.
Alors, de son proper gr6, le re-
pr6sentant de SSa Salntd le Pape,
le Nonce Apostolique, Mgr Mauri-
lio Silva7ii, offrit aux deu'x Couver-
nem'nts, da.s I'interet de la paix,
sa di rbte et gCjrcti ise interven-
tion. De ses dimarches et des dis-
cUse:o.as finales qui .'insulivi rent
au Sidge de la Noncit',ure Port-
au-Priuce sortit I'Aecord du 81
Janvier 1938.


II cdt, Mosicurtis, des circons-
tances o l'homme polit:que vral-
ment advise doit impo' r silence A
se nti entimnts personnels pour
Inissje' t1 parole lda :aison que
ROYIER-COLLARD ntrttait t la
place de !'universalit des citoyens.,
common source de la siouverainet6
nationaley.. Dans ces moments, ea-
Compt- P I'approbatibn unanime. de
ses con.c;:oyan, c'est ,e condam-
nert inlrt..s, c'est elncoro w livroQr L
la merci d'Wv6nements dlont 'issue
rest .toujours incerit;ne. D'ail-
l-ur:- l1 respect des traits dort
nou0 :.rTnmes signataaires ne nous
obligenit-l pas A lea'invoquer?
C'V t soua l'inspirtion doe ces r4
flexions brltvement exposes que


Votre Commission a 6t id6 de Vous I
demancd'r de ratifier IAccord en
dibar.. Ccrtces, il ne nTrs a pas e-
chape I sIouCi cunstur: G du Gou-
verrnen i o Dominicain de d~gaoer
la respon-'abilie de I'E':at Domini-
cain ct tD guboro:nnmer la recon-
saissa: c :.de cette responsabilit
res qui ne soni pas encore termi-
ines>.- Mais si cette rLserve.de
conven:.ion est relevee dans le
3emne cunniddrant du protocol d.e
I'Accord en Iqucstion', rlus ne die-
vons aoirt oublier qu'il est de bon-
ne r6lei de ne point interpreter an
texte de loi, d'Accord cu de Trai-
te, envisage iP part, mv, bien pit-
t6t de l'intgrer dans 'ensemble
don't :; fait parties. Et c'est ainMi
que I'tcsrit de 'Accord parole biet
plus ecquemment. que ne ole font
assurement certaines propositions
incidents.
D'ailleturs, Votre Commission se
permit d'attirer votr: attention
sur la declaration de notre Delegu6.
par devant la Commis';on Perma-
nente de Washington: Monsieur
Abel L6ger. vMunsieur Leger d6-
clara que lai delegation d'Haiti, en
soumettant i l-a Comm isasion Per-
manente cet Accord, d(sire expli-
quer cue Faecord drnt ii s'agit
constitute essentiellement une tran-
saction d'ordre pratiquo d'oil le
Gouvernement Haitten a voulu
bannir toute controversy de nature
juridique.i
gUne transaction d'ordre prati-
ques, e'est-a-dire, un acte a la re-
daction duquel ont concouru deux
volontis appel&es a s'harmoniser
par des concessions 6>ciproques.
Dans la vole choisie par notre Di-
plomatie la seule qut fut possi-
ble nous avons obtenu des sa-
-tisfartions appreciables et des ga-
ranties suffisantes. Car, Votre
Commission a noit6 quo 'Accord a
6te conclu sous t'6gide de la Com-
mission Permanente q:i- en a don-
n6 acte.
Vote Commission s rplait A ren-
dre hI-mmage au Gouvn:nement de
la RIpuIbliquc, sa tn'c'ite, a son
amour raisonine du Bie.r public, a
son sens aigu des measures oppor-
tuine et faith appcl i ce-s memo
qualit6s qui nousa m-rnmes con-
vaincu existent 6cgakment chez
chacuI' des M-imbros de cette Hau-
te A;,.mMl6T::, pour vYu1 demander
la ratIfifhation de l'Accord du 31
Janvier 1938. Ele v uI doemainde
en mnme teimps- f'tirge-' c. et Te vo-
te immediate.


(Signo)
Le President:
Etienne Moraille.

Lo RappQrteur:
Iue. E. Fouchb.

Lea M embres:
Fr. Franoi,% C. Dessour-
ces, Cassiani Jeni, RIobert
Laraque, R. Lerinire.




(voir la suite de noas information
S2 3e, ie .. eet ,e. pages.)
ks. .


Wa A a ..____
XWXM 4L ORA r U rsu


PROPOSE ET FATS DIVERS


CONCERT RENVOYE

Io grand concert syI'phoniuq I
(cganis4 par 'As' 'ciation d!1.;> Da-
nes l]lailiennr.x, 1i,,-r las Colonic-t
colairc:". de v'-i';,c:.5 qui devafi"
f-re done ce soir est fix6 au lufi-
i, 7 f-vrior i Rex a 7 bhre, 30 p.m.
Le public se fera fort de ne pas
nanque A ce festival au course du-
quel il aura le rare bonheur d'on-
tendre nos mcije'\lr- artistes.

D$CES


,n cEblgrTarinme rec.u
IrtuS ; atppor' Ila trite
de la mort survenue hier
te Capital de


de ParUi
nouvelle
dans ce -


M. Raoul Gautier
f'rre de Mme. Fritz Dupuy, M.
ut l Gautier et Mmce. V. Canez.
Nous pidsentons nos sentiments
O't c.ndoleances aux parents du
)e funt.

Une d4pche des Cayes nous a
apporl4 Ia iriste nouvelle de la
mort de-
Mine. Vve. Racine Vaval,
sur :enue, hier it 7 h.. m.
A .a famille, particulilrement ,
Me. D. Vaval don't la d6funte tait
la mi.oe, nous prdsentons nos sin-
cres eondoleances.
***
Nous avons appris v we peine Iai
mort de Madame Fernand Magloire
nee Carmelite Toureau, strvenue
aux Cayes le 4 Fevrier,
Nous pr6sentons nos pli; since-


rT.s conldolanes aux pp rrenta 6prou-
VeI, particuli'renmwrit a nofr amni
le Dlpute William Theard, don't 1%
4~tfunte ttait la tante.

LA SESSION LEGISLATIVE

POtLursuivant a s stance dhier,
'AssembI6e Nationale a entendu,
ce martin, la lecture du rapport de la
Commission spciale chRrg6e d'&-
tudier Paccord du 31 Janvier 1938,
mettant fin au diff6rend Dominico
H-aitien.
Des debats laborieux ont entou-
r6 la discussion de cet important
document don't le vote a a u lie cet-
to aprEs-midi.

A LA LEGATION DE FRANCE.

Jeudi, un brilliant 5 h 7 avait dt-
organise A la Legation de France
en 1'honneur des Commandants et
officers de 1'Agosta et du Beve-
ziers.


(voir suite en 6eo page)


Un v6rikable progrbs
/ est celui qui consists 6 fire so-
mmer pour un prix tres r6duit, un
litre d'exceitent vin fortifiont avec
Ia Quintonine. to Quintonine est
un exfrait concentr6 nouveau qui
tonifie le song, les rrerfs et gu&rit
a facibesse, ta fatigue, I'an6mie
et la neurasth6nie. Toutes Pharmo-
cies. A Port-au-Prince Docteur V.
Mathurin, Pharmacie Saint.Francois.


Metteza moi a I'pepreuve

dans vos Bureaux


















et, compare ces points :

VITESSE
COMFORT
: CAPACITY

ECONOMIC

DURABILITY

qui font de la








TRADA MARK
ROYAL TYPEWRITER WMPANiNC

la premiere machine du Monde-

,DON N. MOHR
DISTRIBUTOR

iT 4 44 4


nn --- --------------


m .




e.''
; i


ILKg NOVfl.YL~tSUA i.*-,C ~IO~:1 l m AS..1CRW Sp


(onsiderbs comme les causes d(r
paludisr.e. Le norim :dl lMalaria.
derive Ie amala arn:;ir (mauvais
air).
Griice A l'introduction en Euro-
S.. de l'4corce de quinquina. la Cam-
i',gne Romaine fut .iuver- d'unt.
Inine g6nirale et inevitable. Si les
iffets do la poudre de quinquina
,''avaient pais et i decouv,-r'-l s i. et-
Te 'po rli.' n:u momr'ril 1 .rt1cis .':
,'-,aterent dle terribLes epidemiea.
t.. paludime .vs environs cde
1rme nauraienT probablement itP
transform6O. ten un r .cutt eftnurv
,'us affreux ct plu. dangereux qu.-
r i det 'Afriqu L ce-ntr it.,. %r!,ri
'!rlO la Campalnri Romaniw Ct en
,i unde parties dbtfricht: {.t for\[le:
; S. 1 '-in VOt, a;' Tr, i:1r c. f'iT]-
r,,< ci uitsalt .n; ,',:id;ith< ,: i.- i'i-
CriLques ti (t e.xpi..:ttt'n'F- fli, -
- n.' itt...
II faLit dn. P i.' i i.ir Cei r .

rce ,a la ji .it rre.'trarc icma nt'l ex.
l"n it di t'1eorcej a (-t. ( inqli.i.t ]. i
SLjoL'cirh'bui ensure, us: utilis& par
If munde ernt;er come le meddica-
men: le plus :fficace cuntr it p:i-
lodisme.
Pour Ia prophylaxie la Comnmis-
,ion du Paludis me de la Socihtd
des Nations recommande une dose
,i'iotidienne de 0 gr. 400 pendant
:oute la saison du paludisme. et
cour le traitement une dote quoti-
dienne de 1 gr. a I gr. 200 pendant
7 jours. On ne fera pas de cures
t omplementaires, mais on traitera
I'.- r&cidives de la meme faqon.


VENEZ
ou
FATES PRENDRE
Sla
Phie. L. Camille a20 Gd'Rue
Phone 3257
Tout ce don't voua pouve avoir
beeoin.
Alcool de Menthe de RiqIs -
indi.qpnsable dans la maison
Chlorure de Magnduhrn --
epatnnt demntdais des expli-
catiowit i; votre mederin.
Angibrevlt -
contre I'angine d,, pcitrine, tuc-
c6s certain.
Capsules d'Huile de HRiin -
On prend son huile de Ricin com-
me on avale une capsule de qui-
nine
Capusutes Bleu de MtLhyline et
Copaha -
.efu".r? Blennoragite
etc...
execution rapid des prescription.


A L'ECOLE NATIONAL
DES ARTS ET METIERS
vETE PE SAINTJEAN BOSCO

Dimanche S6 Uvrier, 4 heures.
<0) de I'apresmnldi, une Procession
:e droulera autour du quarter de
:t Cit6 Vincent. Cette pieuse mu-
nrfestation r6unira une nombreuae
jounesse des deux sexes autour de
ia Statue du Saint.
Reunion des groups dans la
tcur de l'cole.,
Lundi 7 f6vrier, A huit heurn
Spr6ises. Grand'Messe solenelle.
La er4muonle aura lieu danag la
cour intlrieure de 'Iiole.
Cordiale invitation.


La Direction.


ROME SAUVEE


Rome, lia .ile qui, pendant de.
titles, fut sl point -entral de civi-
liation sud-europ6enre, fut plv-
itaurs fois dvast&e pajr des dpid&

Tout d'abord, aux guinzieme, sei-
xianme, et dix-septicme siecles, !a
pext, le paluditme et 'finftenza
Oevitrei cruellement i Rome oi0
.urrvint ensuite la famine.
Ignace de Loyola, Camille de Let
j;,, Joseph Calasanzio, les adver-
,' ires de la R6forme, et leurs dis-
ciples firent. beaucoutp pour res-
irtindre autant que possible leP ra-
v;ges tie ces fltaux.
Le paludisme qui emanait deN,
?!arais 'Pottins, si tristement ce4i-
i res,-avalt toujours etc ai Rome la
maladie la plus redoutce. A cotton
Spoque, 1'eau, les marais, leg brouil"
lards, I'6tat de I'atmosphfre &taient


i 4 heures de Paprks-midi pour
Kingston Ja., Havana Cuba, Mia-
mi Fla. pregnant passagers.,
Port-au-Prince, le 3 Fuv. 1938.


WM. E- BI LEO,

Agent GnS'rali


AU PENSIONNAT

SAINTE ROSE DE LIMA

Grande Ftte Th6atrale donn~,
por le l6Ives de 'Etablissement'
et les Jeunes Anciennes au profit
des -tvnche 6 FAvrier, it 5 heures. On
y trouvera: tombola. comptoirs va-
tis4, et to t sera mis en oeuvre
pour vout procurer des heuros d6-
lirieuses tout en faisant le bien.
Ailt done tous Dimanche i a ct-
tr belle manifestation de solidari-
t4 social; les cartes s'enlivent ra-
tiement, 4
Entr6e: I gourde.


La Secretaire Generale,


1 AMCALE f. SEWt NAiRE

Seihast e do M

Le Btreat.de P'Amiale dot Petit
.^'msifafre Collbge St. Martial 4pote
;. ;a connaissance de ses members
uie I'Assemblde Gntale de 1'Asao-
*'ation sera tenue au local ordinail
c de sea s6ances le Dimanche 20
;'vrier 1938, dis dix heurea pr6-
SisR du matin.
11 leur rappelle que nous tel1-
l1.ons cette ann&e le cinquantieme
..,|niversaire de la foundation de
:'Asociation et que, tout en tarnt
.tatutaire, notre Asa'.mblhe G6nd-
'ale du 20 est spkciale.
11 insisted done sur li1 presence ,A
cette reunion de touz Ic's membres
t' l'Amicale.
La messe de requiem pour tous
:-s membres d&,6des depuis 1888
: I ra cleMbr&e en la Chapelle du Col-
:.te le lundi 21 Fhvrier h 7 h. U. dit
'natin, et notamment 5 la mbmoire
e :
Christian Founrier,
Metellus Benoit
Dr. Jourdan
Auguste R(.ov
ChOrimont C yaz,
Emmanuel Ficerre-Louis
D. Ascencio.
Prt-Au-Printe. c. 31 Janv. 193.
1.e PrUideln
\,e,-o LIALTAUD.





0LO AN


Lr vapeur LHAITI S. B. Voy. 9'
;:i.rti de Ncw'-Yo:rk li, Fevrie-:
i:38. directemeit rour Port-au-
;:,nce, Pet attefndu eP 7 rFvner
18., en rout e l mrnemt jour h -i
:,-,resr de I'aprs-nmidi Kiur Kings-
Ja.. Puerto Colombia, Carta-
a et Cristobal C. Z prenant
i.t. passages 6t male.
Le vap-ur CQL'OMBIA N.P. Voy.
.: de retortd'es ports Coiombiens.
,e Cristobal C. Z., de Kingston Ja.,
n-- attend Ie 9 Fivrier 1938, en
u.te le meme jour 4 heures de
'lprbs-midi pour New-York, via
('i-Haitien, pregnant fret, passa-
x-'rr ct nmalle.
Le vapeur MARTINIQUE S. B.
Voy. 173 venant de New-York via
s ports du Nord est attend le 12
,:o'vrier 1938, en route le m1 ma
Jouir pour tous Ies ports du Sud.
Le T. E. L. JA4AICA S. B. Voy.
3 partira de New-York 3e 11 FT-
v, ier 1938 directement pour Port-
au-Prince, oi ii est attend ie 14i
Fdirier 1938, en route ie meme jour-
:a 4 heures de l'aprbs-midi pour
Kingston Ja., Puerto Colombia,
Cartagena et Cristobal C. Z., pro-
nant fret, passagers et male.
qrLe NORTH STAR,, S. B, Voy.
2 partira de Miami Fla.. le 5 Fe-
river 1938 directement pour Port-
.cu-Prince, oh il est attend le 7 F&-
vrier 1938, en route le mrme jour


E'_ ,g'nr: ;. ..


Volt Ide yen Modrw pnr Aier i


ARREIunRIIBRJMEpbosv


'CLUB- DE TORI.ANDE

/' armpionnat-de Tennis

Les intkreasse somt avists que le
ciampionnat pour la Coupe do
Thorlande, qui devait avoir lieu en
J4cembre dernier et qui avait dfi
Ytre renvoyv A cause des pluies, e-
ra jou6 i Thorlaund" leo 12 et 13,
19 et 20 f6vrior courant.
IL A inscription. seront recties
au Curio Shop, Maiaon Franck Car-
.i zo. Los droits dl'inscription sent
i'es it m dollar


I .S.H. F.F.A.

Dimanclhe 6 FP6rir. grande f.-
, au Parc-Leconte. A 3 heures 30,
'enediction ck ia i ;.,tuvelle trit t-
if officielle. A I4 hi.res, le match
:.msationnel et tar:- attendti,
Etoile Haitienne-Hituey Bacardi
C'iub.
Entr6e Gciii'ra.:. G 0.50
Tribune 0.50
Voiture: 0.53
relouse: 0 J



A VENDRE

'. ir en.; :J ., '.' I'...r."
S 'alor. st n nt gt r
'.'4mbr.D."" -{ive.,- *. ; '' ..':,.,n^^t.,
mrn'nag ; t'.. .- .' rie .leu
:.HCLNphoner No. 3173.



IE(,ON P ..RTICUL.IERES


s aM&4'B3f g6 3 fWwl e aa&rfol&6
asse vigoureusement vaec du Duran la nult, It Vapolub ctarirt
poRub, la gorge. la puftrine et le a agtr. S3uvent, au rveilt, le pite d
s (entre les fetuls et au-dessous). rhurme est passt.
dl, apphquet-en une coucl-A asse
1r apoitr e et recouvre d'un lnge Evit rt Rlique
aud. do Ddratiger t'Esromac
Avant mi-rrm que vnou aye2 fmi de Ce tmirLTnent extemer sr, ne pett
cttonmn, le VaroRuh cnnr u te A pw dcancger lestomac, comnre a ren-
u[ soulager de cA!in, fnaon la f :t dance a Ic fair: I' absorption con.
deux fawons drct-stc: stante die drogfua intenmes. Onl peut
I1'emnpkyer hbL'ient, at,1a swmvrt
A Travers a Pcrau. A VpoPRIu Ibemplkyer Ibcuemcnt, r souvnt
Tr es e. t',rs I u'rI c.t n'ct-,ire, rrm Fcour 1' en-
r rit d "'r- t .L :.u[I M D r rI.,u


2. Vapeurs M6ciitcment6es. En
nmmar temps. scs .t-ar. nitJ-C L-
onzetes, d ihgage. i lIa chilcir dtu
corps, :onr ,rir lt- pendntr dcIs
behrec -en'.rorn 6I falo pir r.;nuir--
directerent J.n. Is tsVGUIC resptru-
toires irntees..
Ceite a.tron iLomrntini ",-ntapfls-
inr-eL-,tipturs", i.t,;rch les muLici-
ths--soulage 1' mitsm-ro-aidae a dis
.iper aa cmngestion.


Blanc-Ne Tacho Plus
Grft; i un nouveau procddt. Ie
V;aprkub .c .prLssentc mn.:tilnnant
vouS -.ulni Liiu la;tinea bni.iJic, -ue chant
pj. 'tie la; couleur 1a Wt en!cv&e;
c'est Le mrnt Vapo'Rib-la rnme
formulc et i, mmci double action
etVAcaecc


* N'Cr .


* I. I
S '. v. '. ,, -...t Thru -
S, 'l 4, A v, .... ii ::. ". N. 15


UN FAIT SANS


P 'ECEDEN I'


P'ORT-.L -PRlIM:E

La r'it- ( -r>citinge E ectrique A'-
fre au Public Iliitien, du 24 Jau-
vier 19:28 au : .iars la .i, des t--
frig6rateu rs sGENErAL ELE, -
T'RICC rtmis a neuf :-iax Etatg-U-
nis, avec moteur garanti 4 Ann6?s,
au prix de & 150.00.- D'autres m,-
tcles s ans garantie, seront offert,
: partir do 60.00.
A tout achetrir rl'un refrigra-
teur de cete ( t It.i'i.ri.a. in Cit d''-
ciairag(u EIctrique ,:i'irau un B;-
let Entier de ia Loteric Nationaie
d'Llaiti, pour i tinu'ur da 6 Mir.s
1938.
Pensez done aux avantuages qtu'u
tfr la Comtpagrnit:

LA CHANCE TDE GAGNER:

a) $ 2,000,00n u on des lot dlu
lirago du 6 Mars 1938.
b) L'avantage de: vu us s-rvir d(
}Rfrigeraute ur,
c) De verser un Minimum de
$ 5.00 conmmt premier versement.
Lecteurs, visited in Salle d'Ex-
position de la CieC. e!'tclairage F'-
lectrique et faites vYote choix.



MAR VELA

Demandez A totre coidonnier


MARVEL


Ce product change la couteur t k
votre chaussure seloit a robe que
vous portez ou selon *otre costa-
me: Toutes les coule)rs y compris
or et argent.
II ne craque pas e.t laisse un fini
magnifique, ind6 4bile mais oet-
re, il rend le soulier piu: neuf s'il
,tait fatigar.
Dermandez MARVELA et vous
vous habillerez avec i~sance et
harmonies sans avoir a d penser
pour 10 padres de chaussures,
Une seule bone pale vous4isur.
fit, grdce A MARVELA.
En Voite partout,

HIYPPOLITE JEUDY


Mme. Euinr DECATREL, j s Distributeur;


A BA SE de CODEINE, TOLU et EUCALYPTO, l
COURT AGREAL. -COa.NSERVATION PARFATrr
STOUX, RHUMES, tBRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-PRINCE, HAITI, ET LES PROVItiC-JS.

Si


e s v 0 te S
* 'ai 14Vet


BERLINER 11OF
be Rendea-Vous SelCt dou Monde
Chic.


Mesdmnijis ies,
Mesdames.
Mesieurs,

Avant d'aller aillet.rs pour vys
chaussures une visit s'impo,4 Li
la CORPONNERIE tMiONT-CAR-
MEL, ot vous trouverez des ari.'
clde suivants tels que sacs d'colier,
chemises, parfumerie, etc. sans ou
blier la fameuseo pommade Nu-Nil
en fac e de la Poate Grand'Rue
No. 139, .

Hrypit. JEt DY,

Propribtairr.

80 DOLLARS SEUlEMENT

Oca$ion unique riicO-phono 11
tubes, changements automatiqu-s
ditsues. A ta neut. Une
clitanle d disques. S'adresser au
bureau dtu Journal.


Si vonL dsirez dli bnr. vin, vi-

niLt' Ice


IJAZAR NATIONALs


qui vient de recvoir par to.


dernier bateau franClis


vins rouge at blanc


plBordeau Superituetr

Vous on trouveraz par gail..

et'par bouteille.
,.* nil"

,I^SS


CLITNQUE
A.r
"UI i.


au
DOcTEU DUCBVJIZ I
Rue du Dr. Aubry oa du
No. 184T .


.34 r .. Z : -, --- ----- -. -


Va
do
Pu
Uch
fni


1.
agi


X*-~-4~rc


dos


,




--: --- -- -- -. -- -- -
-- --- -- -- ---


LIS IDIKU COPAINS
r Dis,- mor rtieux, je no
#uis pas v4tu hKrl
Je sula ardannable, vo-
yonsl Te souvietn-tu 4u
leune liquoriste Edouard J.
benjamin? J'ai &A chez 1u hier
soir.
Quelle lle W r4SW mon Dieu,
j'ai passe et qu charmnnant gar-
cun ce type-la! J1 vous sert de fa-
iisette supertl :e: e'est de la suavi.
Lt en matikre.
11 faut l'encourager, car e'en al
vu de pareille dans dei grands ca-
i6s de Paris.
Tu es press; alors n'en parlons
plus. Mais, en sommi, il a touted
S urtes de liqueurs. 11 a I'aOisette,
le peppermint, la prunelle vanilla ,
le nectar, etc. Voia-le le plus tot
possible si tu veux ipr'ouver d, la
beile presentation, de la bonne qua-
lite, enfin toute une gagme.d;le oen
gouit. 11 s'y connait bien et se dd-
coue pour ses aimables clients pour
la fin d'ann6e. Enfin, pour d'aur-s
renseignements, vois Sinton Yieux,
l'epicerie du Centre, Mine. G. Rou-
main et tant d'autres. Cela vaut
bnie ja peine. Au revoir, Vieutx


-~~~uc~,.as ~ a .....s~~ssnw n*


A. DE MATTERS & Co.


Pliae de la Patix "

Rue Courbe et Rue du Magasin de PEtat


ACHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL OR, DIAMAN-fS, PER-
LE],ET PIERRES PRECIEUSES, \'IEILLES PIECES .,RGENT E'T
OR,BMONNAIE DE ROUTES NATIONALITES, A DES PRIX AB-
SOIrlMENI'LAVANTAGEUX.
GRANDE LIQUIDATION DE Ll: fT'TES ET VERRES
Lunetes et Verres de )us numerous
Mortfures en nickel inox able A
"Verres ovales au prix de : 1.00 la paire.
La liquidation durera jc lu'au 15 Novembre inclusive-


menL


A. DE MATTEIS & Co,


COLLEGE POLYMATHIQUE
FONDE EN OCTOBRE 1934
I-- NTERNAT.EXTERNAT
Avenue President Trujil:' No. 209, T614phone 3715
Directeur : Marcel Robin.
Enseignement Primaire et Secondaire
CGtte ann6e: de la classes enfantine (12rme) a> la 3&me inclusive-
ment. Course gradu6s de Stknographie, Dactylographie, etc., A partir
de la 9Sme sans pavement suppltmentaire.
Pour tous reaiseignements, s adresser an saiee de I'tabliasemezit
entre 8 H, et midi ou de 2 H. a 5 Hi. P,. M,


ATTENTION I ATTVTION
La Mlanitacture Haitienne de ci-
garettes offre A sa nombreuse clien-
teie, tantd de la Province que de la
Capitals, aux amateurs de bonnes
cigarettes et de bon tabac une pri-
me de vingt cinq dollars-
Elle est constitute par des bulle
tins nunm6rota places dans les po-
chettes de cigrattes (Royal et Rexa
et portant la signature autogr-
phe des Directeurs.
cBonne chance Messieurs lea fu-
meurs de Rex et Royall
* M


A LOUER


La grande naison dc. M. Camille
Leoi, siLuy ofntire Ie boi;-Verna aet
Tu rgCu,
N\uf plicc.z: cinq au rez-de-
lchaus.;e et quatre l'etage.
ELu, Bassin piscine, galerie cir-
culaire et double garage.
S'adresser a cbtd, amaisonnette
Justin Ducha'ieiller.
--- --

AVIS MEDICAL

Clinique du Doctkur AIMON
CHARLIER, rue des casernes, a
c6t6 de la legation dominicaine.
Consultations: 9 A nidi, 3 G
heures p. m.
Le rendez-vous est au
BERLINER liOF


c'est la quintessence

DE8


mefileures varieties de ca


d'un vatetenitoire


7r isinst les medleurs terroirs.


Chest ce qui fait son arome


GOUTEZ .ET COMPARIE.Z


~~3T \~ 1. T ~mr


SOULACEMENT IMM-DIAT SANS ACTION
NUIts18ise s~ L 'ETOMAC PAR



2 & COMPRIMeS PAR JOUR
LABORATORIESS O.ROLLAND LYON, france

?. D& 4n 4 Lp O W oit cIT P c cr'e-

T.'ASCEINE 't dgaulrment irdique dans le P'LUDISSI1.
Enregistrd au Laboratoire du contrblo de.s .i dicamni:'
sous le No., 28-5,
En vente dans toutes les bones Pharmacies au prix dc
Gde. 0.10 IA sachet


1 :w^ u i.,.m LA MASON

E. ROBELIN


r. a '(l .. .. ..... i.i.


& i
PIL ~||


FONDEE EN 1899


Est la mieux assortie de la Place en papers a ecrire,
impression, emballage, etc..- et en fournitures pour eco-
les et bureau.
Son stock entiercmnent renouvel6 lii permit d'offrir
tous ses articles a des prix deitlant toute eo(currennce


MERCERIE



DEPOT GENDER
IKilo. G. 18
:1 4imKlOT1" 'LmtI't
'^T~fffff-fWP'^-ywk^W I mu ii!"^^ '-


COUTELLERIE
LUt E TTERIE

AL DU SCAFERLATI FRAN(. AIS
Poche G. 1I
roTO^W 'tBilwrW Uu'nttuii. -

Loterie National

d'Haiti

416, Rue Bonne Fol,
Phone 3358

GROS LOT :
DIX MILLE GOURDES
LE COUPON :
DEUX MILLE
LE BILLET A:
DIX Gdes. SEULEMENT
N'h4sitez paFa risquer, cha
que mots, cette modique va-
leur. C'et un genre d't par.
gne. El pfui .n'oubliez pars
qu'l faut soutenir Notre Lo.
terie Nationale, car elle vient
en aide, 4e son eot it beau.
coup d'Geuvre d'Uilite et de
Bienfaisar e Publique. t tra.
vers, toute la RJpublique.
.Pour routes ces reason
aien tou6 Etrrgers-B acAhe-
fez done votre oupion:ou ev.

tre~W~r

CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancikn Mlaison F, Dsvilgnoaud
(Rue des CaserM:es)
Consultation :
2 A 4 ha. /p


ATHENEE
Les P'rnhrs d o'nt c'OmVques ln f atnce in *iimai'-
chu 6 f''vrivtr 1938 9 heur.s pr.-
cilse a. m. au local trdinair ,

--- ------ --

PAS DE DEA\ TS SAI-

NES, SANS DE BON-
NES BOSSES A

DEN7 S.

V'ai> tr,,uverez
c:. bross-i ai |
d-ois chvz Ma-|
damer. Gorneli,
Aliionse C. Dhi
sic & Co, Hip-
Doivte Jeudy,
Emmanuel La-
joie, Fran, is
Latrrieux,


Reclamez la marqut
eGaraPlie"


Machine i 4crire Remington
Machine a calculer Dalton
Rubanf, paper croatn
Failes vos achatsi rte
G. GILG.


-. 4 v f 1 -


Le fait est incontestable


LE


RHU I


SARTiHE


"---e Am;. 0 momasaaamalrmsl


1



I
t


1




P AQE C' r -.-.--- fO...A W. ...i
IA (1mn ^.......-:......., *.Ot m A J V *
PAWllfUaIIMi '";~'U x~rrr, l~ -I I


it


S UN EXEMPLE WIFIANT I



XI.Adrmnstriation Iocbcal d Mi-
ragoerne vient de verser Ia der.nit
re mensualit4 de I'Emprunt Conm-
muMtl id 134, eontractk pour les
b- oina de aI construction de la
r.nison d'ecole des Se&urs. Ainal, en
'n court: evpac de 3 an, cette
o tmurc qui avait. d6jA aecofmpli
min tbWa tour de force rien iu'e I
txt':'.tant fles remarqtabletY tra-
\: ux d'en.fwlliastientl de Miratr iO-
)i q, i -font Iadnitratiton des visi..
t., S, a~ ajoutl it ,e"t i mii riter-i "::
.'emboursant integralentmnt, ct'n r-
I.:tal et intbrets, l'emprunt de 1)934
.he Gr'es. 55.000. C'est li un bel
:xemphl u'energie, d'ordre et d'ad-
ir.nistration qu'il est utile de si-
gnaler A V'attention des diverse
comments de la R6publique. N'a-
kv.nt eu 4 sa disposition que des re-
:enus Ledgetaires moyens de Gdes.
30.000, annuelles, 'Adminstration
;'cale de& Miragoine dans la liqui-
Jation reguli!re d'un emprunt de
Sttte envergure, a montr6 ce que
tcut r&ilser une organisation s&-
rieuse conduite par des dirigeantsr
t, :-n t:7.
f n.to-t est imposribie der ne pas
;ahesser nos plus chaiditlt felici-
iations a la derniert commission
c')mmunale de Miragune qui a at-
:,che son nom a tant d'meuvres uti-
Ls, et scus l'adminintiation de Ia-
utielle cet emprunt d'uWilitd locale
rLtI non seulement co"tracte, mai
en majeure parties rcmbcurse. On
sait on effet que Ia (' mmissior,
fvaar-Duval-Gousse, ai pu avant
,; sortie amortir de Gd >,. 40.110.20
;>- montant de l'obligatiofn commnu-
!ale, ct que l'Admini-trttion nou-
\t-ie, cn ticpit de la ;tisse conti-
r t1i3 e dc SIs resource -. a poursmii-
vi avoc une at.ssi loutb! rgullarit '
la liquid.ttion dou -ns jiusqu'auj
rtrtibolur'-me't n ctu)mpit; des Gdes.
! .589!.8i; r -st 'Us (iues,
i.x C ilvvrnil mem nt t f. I.
PFiesidenl Vincent :i 1wen fait dte
,-'comtxnPser ie nmrite C'ans ia per-
-,nn e e Messieurs Cinent Duval
i.t L6once, Gousse pro:ous a Ia fin
dte i'ann&e derniere Chevaliers de
I'Ordre National gHonrDeur et MiG-
ite. Quant a 'cx-mi .::tre Tovar,
animateur de toutes ces entrepri-
es utiks, S, E le Pr"srident Vin-
(-nt lui .wvait fait remnttre le di-
polme de Chevalier au course de la.
m6morabic cer4moni> d'inaugura-
tion de i'ecole, le 10 mars 1935.
fout r os compliments aux nou-
veaux p,,mus et tous rnos va'ux ;i
I actuel't administratiil : locale dv
,MiiiaI:one qui a heriti 'd'une sue-
cession drs.i glorieu -.



DANS 1iES SPORTS
JAMAIQU E-HAr TI

Grkce a notre servita de repor-
tage, nous pouvons offr;r en pri-
meur a nos lecteurs, l comnpositiosn
des dctlx &tuipes de foot-banl qlti
s'affronteront le 9 Mar-. a Port-au-


But: GUbara (V) ou S,.ide (8)
Arritres : Beauvolh (E. II.)
Kalh (R) ou Berrouet (V)
lDenis: Mathon (R), IPrzeau (E
H.), Sada (V.) ou Rodriguez (1))
Avantts; Champagne (R), Vet'-
na, Pasquet et Camoens (V), Biam
by (R).
JAMAIQUE

Buts: Delgade ou Lloyd
Arrikres: Hendrick.s at Piter, ou-
Chin Fatt
Demise: Parke, Scott et Gyles, ou
Peralt
Avants: Kinkead, H. Dacosta,
W. Pasgelaigue, Me Kenaie et E.
Dacoiia, ou encore Webster et IeX
Leon, 4
A ce qui nous est parvenu laI s-
lection jama'icaine s'entraine fi-
vreusa~ment, ayant alignP dans son
onze kPp meilleursik ments du foot
ballde tile voistiaP. Au tur et it me-
sure, par des notices. nous prasen-
terons a nos ledteurs lei future vi-
siteurr.
-


PRWOS ET

FAITS DIVERS





LE LAMOAGUE DES CHIFPRER

Les efforts faits en vute d'I'un
pitu grande diversity dk noIto( den-
rkes dc'exlportttirlon n'it pasr t,.
vairn. Et tl caf6 tquli ;'. Ii; pendant
I11rltenmps notre dfenrte 'i- ba)se cr()
nrt.nle A pArdre sa po(-itiun prmlo-
minante; Dc 1933 I 1':17 il occupt
:;ur Ic graphique tdo no.- erporU.-
iions lea positions -suivantes
1933-34 70.fi8 o o; 191 -35 5.59
;'o; 1935-36 62.12 o o; 1936-37
52.15 o0o.
Remarquons toutefois qu'en me-
me temps qu'augmentatt le pour-
centage des products autres que it
caf6, nos debouches dev'ranient plus
nombreux.

LE (tHARAN(CON DANS LA
PLANE DU CUL-DE-SAC

Le charangon a fait, cette an-
nke, une apparition as-ez tard:.
ve itn a Plaine du Cat-de-Sac, Ce
jqui laisse esperer une recolte beau-
coup plus abondante que celle de
'ann4e d+erbire. Cependant, ii sem-
tlu que les d6gits occasionnes
sent plus grands au wint de vue
du rayon d'action de .et insecte
qui s~vi actuellement ;ju.qu'a Nan-
zac. situ6 a 10 kms. de St. Marc,

CONSTRUCTION DE GLACIS

On note avec satisfaction dans
les differentes regions du pays une
meilleure comprehendil de )'im-
pIortance du problem ii' Ila bonne
presentation d- notre cule. A cette
tin, 4 glacis out (it cnstruits h la
Vallbe de Jacmel et 9 a Fond-des-
NSgres aux fr.is du S. N, P. AL.-
Quatre autres oni\te rto,-:;truits 6-
galement & Fonid-ices-N res, mais
aux frais des inrtfesscs

D~NS LA RADE DES
GONAIVES

Le York Town. Ile grvnd porte-a-
vion -I1 lIa Marine rit Gsaerre des
E.U, ain.si que de x destroyers ont
pris m ouillage, ie ,31 ja..xier ecou-
I., (d-in Ia rade des Gonaives. Ce
qui .iei, ces jours-ei, aax Gonal-
yes, une certain animation dans le
mondt: des marchandt de fruits,
dans les curios sthon et dans les
copes.

FIAN(AILLES

De Jcremie, nous avons recu !e
faire-part des fiancailles de
M111e. Marcetle Iey
avec
M. Felix Philantrope
Tous nos compliments. au char-
mant ce uple.


S s voai vous agent ex N DES-
SOUS DE LA NORMAL,
i pret I'Emultdon Scott pour re-
S hirf vO force, reaftwet votb
vtite-iL. L'tmulsaon Seot# vaou
p~paot La pifcn vatku en v1 .
Smines de IHuie de Foie die
IMorua Co unt forms pirte' .
Iiemmfnt digetlble at aistfable.


Jr Etyfs
41,rt 60 A"
*a r is .41*.
hrw mIF&q 14
tabriflae dea



LFadoi Atow.
< "fw A~
24U tf wf


ItMULS ION

SCOTTyy


C eche n e P .. C eral. t v lam










la plus hyinique et la plus rnaw rne dfHaiti vt comprend vingt iactiorvRE'Z DE C'HAUSS, ^
I.- Will d'exposition et de Sae du Service de Nuit,.- Bur (a v de 1A dnistration* .
Lab.atoire d'exkcution, 5...- Compib]t1 t..- A:rri'r-Pharmac e,
PREMIER .TAGE : 7.."-- Gr"s,- sa"v di. r,'ception, 8.-- Grande sailt d ( ';t(ii"ln 1.- .1
d'Elecfcrothrapie,' 10.- Sall d(I cVoies lUriaires, 11.- Salle du Didpingirr, 12.--- Dbput dea tie
,lits, 13.- Depost des Dr'ogV .ues. :

DEUX.IcEME ETAGE : 14 Puiai dft eite du La oratoire, 15.- Bi: li i t. e cit tiiqe, m.
L.. ,.. ..":rto e x" .ti. .ilt V Arri.tur-.i'ht i ..,...
RT.Ce .: "'' l:t::




]tpP:or~~x u in i.ri liil; ""- ":" lirfhrrii.. ::.
BBE~lEH E:Tt;I:; .- Cr~li;' ~lll ci- Ii~ctl~tuni4.- G~artft!tc~r~fr iu: ~rr~sllt~riril, c.~ ~iJI~~h




DEUTEE ;TC; :IItl~'lL d;i~c;i 11 1.!!1oie,1._ jil!LI(lq Ciltfl/r f:j


Grande Salle du Laboratoire,
bage, p'netion lombaire, etc.


DISTRIBUTION DE Pl IX I :
ALLIANCE FRAN( .A iS

La distribution des pi: d a -
mite Hiaitien de I'Aljin<'-r rancu.-
se a eu lieu dimancn:c. ;.'0 -avier
au milieu d'un ytand s- ie. ii'
a dtbut6 par a DCest.:!iAi.-nn(, ai
.ilarseiliaise et tune mi-..' d rC -
cneillement en mtrmoire :tiir hi-i-
tiens sacrifit s en )on.:i;,c ..:; *
Le discolurs d'usag' a ,- la't-
nonck par le Prcsident rI- ,< S. i.;-
t6. M- L. C. Lhtrisson s.i:t sp,-
ciaeiment adre.a A6 .z .a o. -*
aux mores. Do n-mhri' '';-vn(' .-"
ont eth s mes. Ct' 0 i ;t-i'ors ,.-
souvent intearompu on r rn'.t s ,!;i:-
dissements. C'est ;:u,'r- a ;
fois de morale et d( e ,;ttr',.i
qui a et6 econte' avt.' :! pt!. ,'
plaisir.
On en parle 'nctr da.- inc:: l;-
milles.
De nombreux r.5:'i< i i'. i,
nis. Les donateursC die voii.,: s
surtout de France et dC Ii'ii
On sent que 1es relationii A. F. sont puissantes- 1 i.:r t,-..
sont publics i la fin du Pr1>gva i-
me.
Des .junes gens ft i: r x i .i
ont dit de tries beaux rn-tr cauxi (I
litt6ratures f-rancaice ': li;aiiiri
Voici leurs noms: Ulric h !E-.;im
de 1'Ecole St. Justinier G. u Vac :
Berghe, du Collgte SaL..t-Mwi;,
Miles. L. Dumay, de l':cl, F'. fai
bert, Mlle. R. Coicou dle :'ci,!e Nor-
male, Miles. Th. KMbr-:., ti V[*':-
Ie Isidore Boisrond.
Quand au jeune Jh. laoriti I'lr-
re, ag4 de 7 ans, it s' en distant d'abord La itssaliiien-
ne, avec Cle drapeau attionatl (t
main, et plus tard La i';tnscienc('
C'est un enfant tr6s itn .a, ssaint ,t
d'un brilliant avenir. I es-: !: 1 i- -
tion-Ville. II a 66 trcb ':...t.
La Chorale de i'Externat Saimit
Rose de Lima, command tfr.uj;irs, a
eu beaucoup de 3ucees
Le programmeC de Ia fete' r(tintt-
ieC nomn des Cures (df: Parti. .
qui ont donn6 les quatl.r Ell .. at-
milles paysannes, Inur'i tis du con-
cours du C. H. A. F. Pt Ies nonem
de ces families.' Elles sont de
Bainet, La Vallte Cde J;:tmc. Lio-
gine et Petion-Ville.
Le jeune Boursier, i.-su cd mille de Bainet, 6tait 4 Ia fete. 11
a re;u un Prix, al milieu des ap-
plaudissements de 1la nombreus
assistance. C'est te je-.ne Hubert
Sannon, des mornes de Bas des
(ri-Gris, de uainet, L,'alance a ob-
tenu pour lui une hoursie de einqj
ans I'Ecole des .Arts.et MP tiers
de la Congregation de.s Salisienn.
Belle fete, pleine d'ir' .rOt et en-
couragtee par de grain is personna-
ges des deux .sexes, potrmi lesquels
on remarquait M, Ie Ministre de
t'Iiit6riur, .le Chairgn d'Affaires de
France, !e Chef deo Lt OGde, le Co-
londl Devemin, dea $4natomrs et D-
rpltts, dek Magistr:at:, des avocatl,


7 .---SalHe deis ianupulations de precision, 18.-- dalle (ld rel-ps aprks t.
19,-- Mute It frigorifiquc, 20.- Laborat-ir- i.diestriel.
- .- r -


;i'I.IITEQlUE SCIENTIFIQUE ET PHILOSOPBlIQUE



;.;.;i --- r psi LA Cde Phiosophip .............. G. 4,29
--' .. ....- i Grna.- i r iimides......... ... 3.35
S- ; ii;. L -- L tcani.snic s snsu...-n-: ic ; I ............ 3.20
; ":- i..t. im i lts dans ia ]a itt r.:s- i; .- t l'sI t .............. 4,
.:, ,, --.. !i't r .-ujbcoi scient...... .. ... .......................... 2.5.
S';. pena .. ........ ............ .

I..i. i G i l' F it i r i e tnl ps:.- ..... ............... .. 35
; ;: i L .:'L- .. lj i;l. f ;'lr nt ti .. 2.2 :
It oit isA. ies affair .. ... .. 4.20
; I :i'isme .... .... ........ ............ 3.35
S- ci .I tai atW psycholiogie e Or:a.i ............. .... ... 3.35
i.,.: .. ....- Mr a, i re et Ilem oire.. .......... .. ... ............. 7.00
-' r: '. i .-(i 'i- t ps;ychologique dr ;pi',; p' t eurt cpben ......... 7.00-
Si-hi x -" De la connaissanc -it s-:- .............. .... 5.40
', i .. -D- o I) ( nm a lmre i a I : .. .... ... 2.80
L.a Sdci, o t ia vie .......... 2,80
La.a lulte i- iversel e ...... .I. ..... 2.40
i ---. PIsvehoiotjl e des tempjn nI '. 'i~r:i ...... .. 2.40


,'t solution des forces,...........-
Le, opinions et les croyaw,es ...
...:; I;,_ ii La valeur de la .scinc.u
(: *:: -r tLe Christianisme ant;:;tc
i, p,, bolt>m- de Jesus ......
hI wA, (.- Ciomment nous pctnsoni ..
. L a vie .. .......... .


.1:il At
V--
La,


Ia viet d s atonnes..........
-- La Terre ct nous .........
Scitnc-e du bonheiur.. .


L,; Nature it ses merveii'es


...... .. ....... 3 .00
. .. ...... ... 3.00
... ... S .O
. .. . .. 2.40
... 1.75
S 2.40
... 2.40
.. 2.40
. ............... 3.00
6.60
......... 3.00


LIBRAIRIE NOI) E.LJ

(Maiso n fte confiamce

La Librairie la nieux ass.ortte

P'ort-au-Princlt T'ilephone 2077.


,~.~~..-.. ~ ~ tm


d, i nottibrtiux professeiCr.' des deux
sexes, c tls religieux ct religieusce
ido tiouti- no:; 'ongrt's ,l': o-is.
La; j.tttrt -1i It d ue. t x Yexes ( ,6tit. i
-nr yin-. A ., Soti iitons ',i)'elle nmet-
-' : jt -r tiquit e is Co(' n.:.':l- et pri -
ccpl. lhd ti1 C. LL Lh :I son. C'est
nu'ic, .-;- ,]re..
o. :-; tIcaoil -. flicitt- nus iA 'AI-
!i. -t: frat i! .ais;e.
A i Lin de la crW:it,.nie, M. le.
Charg'i dCAffaires de Ftance a re-
mis i MMI. le Dr. ColtS et Jh, B.
Dori,-mond Ie diplOnre d'officier
d'AcadC0(mie re(u ce- jours der-
n1icr du Ministre de :E!ducation
National. Vifs compliments.



L'EXPOSITION DES SOUVENIRS

DE TOUSSAINT

L'exposition. iau Muse Na-
tional; des objets quii cnt aparr-
tenu ti grand Tounsaint qui date
dttjh dr qu(lquen jour p-erendra fit
le 15 PFvrier,


RtI: MERCIE3I ENTS
Mrit, [l,ouis Alexis Gauthier et
-. t.itant., Mmin. Andrt Larochbf,
Mr. ..mt :\lic. lt.n'A Marlin et IMn
Senfants, 3mine. Edmonlud iaroch4
Mrs. Jlacque:. Lous.'i 'at eLt.:naud Lfa
'rochte, M1. et Mmne. Put iLnrurochee
hJtir- enfantq,, M. et Mmie. Clausd
Ttu-.airnt et letro entrncts, les fft
mnil,-. Gauthier, Arthur Petit;
Ilyppolite, Jean-Joseph, Laroch~
Joseph Aubry et tous :e's autrai:
parents et allies, profond6metnt toiW
ches des t(tmoignages .e syymti.
thie qu'iln ont rcequu i*' lt perte cruelle do:
Louis Alexia Gauthier
leur regrett1 6ipou;, pt'e, :rr^
gendre, oncle,:beau-frar.. nevn i
cousin, print tous les ..:'is 0qui ,
out iasistvis dans Icur,'Jn il de .:
cevoir l'expression 6mu, de-toQMt.
letr gratitude ct leurs r!u' vifs w
m(ereicments,

IBERTINER HIOF
I, RIrnde-Vout Seli ,t du Moadl:!J
SChic....


Prince :


HAITI


L"ibrairie


Nioovelle