<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03249
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: February 2, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03249

Full Text


















[I lOa IM lt 1 -HagE
LI IIUNOUEHNT. flU DIFFEIUND



IAfflIANHOEINIEAI

.. ....._


avo publiMA, et le Corm-
SDVt u du 2 t des tRe-
E xitrieures wanonsant Ia
I Wahhntan (nut ae.
K t au entire sGouver e.
l 12 hbntien et dominieain met-
t a dt 6rfend hpitlano-dorni
l accord content h't
Sjportwta qe nous met-.
OWN"l I le ye=x du iccteur, en at-
todwt que nous publiidns le do
t da son text integral
e8e ayvons relev& rapidement
1i4 te dlu Mastre 'der Rde1
Iseite eures A la Cmbre &IR
It ue & stance de ce mrl-
SooaittUet, da tour ter
-ms W e solution satisfaisante

SjB ~Epresion ide regrets u
emrnenDt Domik ain au Gou-
.....lt iitn et t an uvetflle-
.la r6prob&tioa des doulou
at -dplorbtles 6vnementsP
A*rvenus en territoiTr domnnicain
peMsant les derniers tmis de ltar'

o,-- Rasurance formelle qut1
mea actions seront 16galement a. -
N


~pr 1 .~1...~. p I


1SS SERVICE FDU tONITEUI%
ET DE L'MPRtiERIE DE
lWETATL1

LINTERIEUR

L" Services du Moniteur et de
rlmprlmerie de l'Etat fonctionn-
ment sous le contr6lo d'un seul at
meme Directeur qui relevera direc-
tement du Secr6tairo d'Et t de i'n-
trieur.
Lb Directeur a4rsimra chaquE',
mots au Secrktaire d'Etat un ro,
port d&taill) sur-la gestion de Ser-
vices-
Toutes lea autres dispositions
pvaues dans Parreth du 18 Aoalt
M9 relatives aq f6nctionnement
de Ilmprimerie de I'Etat restent
et demeurent en viguour.


IC DR CAMILLE LHERISSON
EN NOS BUREAUX
Nous avons reug ce martin en-ro I
bFreux Plimable vi'te de nott-e
colaborateur Camille Lh6risson,
466gu6 au Conjt#e panam6ricair
de Mdeeine A Ia Iavane par to
CoUvenement haitien.
Notre Ami Lh6risson tenaitiA v -
1ik, en personnel, nous remercir
des notew que nous nii avions coD,-
M ar6S, et relatives A sa mission
am rile voidse.
Nous lul renouvelons nos pl' a
Vives fkllitationsa en -li souhai-
tant toujours do nouveaux sueces.






E VOTEWT0 VME-
it CSSUo rt vous batersz da
R lath "pesi$ I bloc"

.r. h2 tte c oeaaeg -- tnp -tai rn por
Se mi ( it3 4 h du lo da h bv v p e Ila rs o VuU l.
S9 Vou atar vua con".a
CWIL Votir uOBtanbim L..aink Cainer ptUh






-- D[asttute o


pliqu6es A tous les )oupables sans
aucune distinction.
3o.- Publication exemplaire de..
condamnat ions inflig6es a ux coupi-
bles.
4o.- Paiement d'unw some de
$ 750.000 dollars au Gouvernement
haitien que celui-ci emploiera se.'n
aon jugement en faveur de ceux
qui ont eprouve des dommages par
suite des 6venements d'Octobre.
5o.--- Le paiement de cette sorm-
me so fera come suit: $ 250.000
A l'echange des ratifications de I'Ac-
cord et 100.000 dollarE par an A par
tir du 31 Janvier 1939 jusqu'A com-
plete extinction de la Dette.
6o.- Garantie et protection pour
la reprise des immeubles apparte
nant A des proprietaires haitiens
retournts en Haiti par suite d, i
.tvfnements.
7o.- Clause pr&voyant une co i-
\ention sp&iale entire les deux GOu-
%ernements pour la r6glea entation
de immigration dans lea deux
rays,
80.- Limitation de 1'armement
I des deux pays aux hesolna de letu:
S. curit^.


UNE RESPONSE QUI DENOUE

USE CRUISE VESTIMENTA1REF


Noes extrayons de notre confri
re ALe Mvtinx la belle ettre et-d-*-,
sus, suivie d'une note de la R6dse
tion et relative h la f te exception
nelle que donne samedi 5 f-vrier I4
Club priv6 de M. Paul Fils-Alne.
Povt-au-Prince, le 28 Jan. 19388

Mon cher Directeur,

At verao de 1'invltation artist
que lance pour le grand bal qu
aura lieu Ic 5 F&vrier prochain at
Club priv6 dc M. Paul Fils-Aime e
pour lequel je predis, sansa tre pr
photo, on succ&,s prodigieux, mons
tre! s'i1 tuint en cr-ire les m>:
voix qui soe font 'echo de cette f6
t i unique extraordinaire, au vers,
de 'invitation artistique, dis-je, ji
lis en tremblant: Tenue de soiree
L Mon cher Directeur, -quelle dis
tinction, quel cachet pour une fMt
oit se multiplient le smoking blan;
ou noir ou bien 'ineffable spence'
CAlat st incontestable! Cependan


au fond de l'armoire de beaucoip,
los soyeux reverse du costume d(t
soir(e brilient par leur absence! et
ceux qui en sent dt1,Tourvts tien
nent nmordicus ht tre de la fete.
Comment, mon cher Directeur;
concilier les contradictolres, '


.UN INVITE.,


N.D.L.R.- Pour conellier sJo
contradictoires, come dit i blen
Pinvitd anonyme, nous noun som-
mes empress de tklh$poner it no-
tIe g$nde vedette de ractualit ,
notre ami Pplo, qui nous a tout aim-
piement r poUdut 4'4 i ` aipprimi
intentionnellement les deux petit's
trots: de rigueur qui suivent tri
souvent la mention: Tenue do sot.-
r64. L'option vestimentaire -.t
done lai s6e a chacun, Cependant,
je serail heureux si le.-plhu granld
noIrnbre de mesa invite pouvait s'e
conformer A cette mention.
Je,.suis pour la renaissance du
chic' et do I16ganee.* .' -
I.


I





C


C
C


LE SAINT SIEGE
AOSTOLIQUE
ET LE RECtNT CONFLICT
HATIAJO4mMMINICATN


En outre d rS ints etstitiels ch
'accord interveia pout la r#gk-
merit du conflict haitiani4omiNi-
cain, nous avens 6galenpeat relevW
dans la lettre du Minibtre dta R,*
lations Ext7rieures le passage s'.r
vant :
cLe Gouvernekent bominicatn
commenga par d liner la compe-
tence de la o mission permane'l-
te de Washin! mais, dans Fin,
tervalle, grAce ax bons offices de
1'eminent pr6Iat qui reprksenre
tant A Port-au-dAnee qu'4 Ciudac-
Trujillo, Sa SalnjtA le Pape, unu
base d'ententeo pt otre conclude en-
tre les deux Goiternements.,
11 nous faut sileZ.rement en f&e
liciter Mgr Maurfio Silvani, don't
'initiative chrftiehne vient d'ajou-
ter un 6mwivtant apitre i l'actian
pacificatrice, mr I plan in ati-
nal, du Saint*jd.
Nous crxnyqs rnrMe savoir qu'en
timoignage ,es tinenta services
rendus par Mgr Maurtlio Silvfhi,
pour -le rIglement dir dif4rend, ii
a kt6 dkid6, qu'atr& ratficationr
duwTradtt par iea4trnx Rpublt
ques, f'change 4* ratkficatlons
aura lieu it la Nociaeture ApostA
lique de Pot-au-Prince.
Nonce Apostoliqwe es deux Rs-
pubhliques, diplomat de grande vi-
leur,-Mgr Siivani a 4t4 en PtWte oc-
easion, un prtstigieux et itealignt
representant de Celui que le mo-'
de chretien appelle {le Pape de ia
Paixt.
Le Nouvelliste se fait, en cetL:
occasion, un veritable plaIsir do e
joindre au Gotivemenert pour ia-
dresser A- l'eminent FPrt, ses plus
sincires felicitatidns. *
Nous croyons savoir, par ailleur3
que le Pr6sident Trujiflo, selon un
journal-dominicain a, de son e6t0,
adresse au Saint-Pre un cable de
Sr


APHRONIE AU LIEU
IYAPHONIE

Dans notre entrefilet d'hier paru
sous les initiales K. G. J., et reb>t-
tif A 14tude du Dr. Hall sur Li
Clinique MWdicale et La Mentaliltl
des Masses Ruralen d'Hati, on est
price de lire: frappds d'aphronie au
lieu de: frapp6s d'aphonie. Bien
que le lecteur avis6 ait dt lui-mnmc
rectifier, nous le faisons aussi de
notre co6t,


A GRSSIER

b. Depuis DPcembre dernier fonc-
lionne dans cette intreassante 'o,
ealitu ne association litt6raire et
sportive d6nommbe cEvolutloi*
dent le but, comme le dit cette sug-
goftive designation, eat d'orienter
la Jounes e dO Greasier vers 1W
choases de 'esprit tout en luai inul-
quaint le gott dedoa culture physi.
que. Menas ana in corpore sane.
fellUe asmble tre, ,devise de noa
amis' Arnold Nicolas, Jean M narl,
Dieubon Laborde, reapectiveme:tt
president, aecr6tire. et tr aorie
de cette association. totous 6gale-
* meant qu'une 4cole du soir, ripou.
dant k une urgent n6ceasit*, ivext
d'etre cr6e en vue de combattre it
nombre 6mouvant des adults a.
alphabets de Ia region.
Toutes nos ftlieitationa aux dis-
tinguds promoateurs de oette belle
Initiativ.


CHAMBRE

DES DEPUTIES

(Siance du mercredi 2 Fkvrler)


10 heures.- Vingt-sept deput64"
ripondent it I'appel. La majority
constatke, la as6ance est ouverte. A-
pra l'adoption par 'Assemblke du
procks-verbal de la stance, du 28
janvier, on ddpouille aI correspor-
dance qui comporte les pieces su--
vantes: to) Un Message du S6nat1
informant la Chambre du vote d-5s
modifications par elle apportes ia
Particle 15 du Dcret-loi institwint
le Carte d'identite; 2o) ime let're
de M. Roc Tippenhauer; 8o) un i-
demande de permnis pour cause die
maladle du Deput( D. Calixte.
Au bane de l'Executif se trovtvc
Ie Ministre D. Estim&.
Le Deputy Pilissier a la paro'e
St d6velopp sa demand d e rena,,'-
gnement au sujet du statut des 6
coles rurales.
Et r6pondant a ses questions, le
Secretaire d'Etat de Plnstructon
Publique declare que le statut dea
ecoles primaires urbaines es rested.
le meme que celui 6tabli par la lot
du 5 Aoit 191,. Il ajoute que le
S. N. R. eat plus a mwime de
fournir des professeurs & 4es wolets
rurales, vu que i'Ecole Noitale de
garqons n'a commene4 A function.
ner que depuis 3 ans et q e I'Ec.
le Normal d'lnstitutricje West de-.
servie que par une clientele port-
s u-princienne.
Puis se nueedent* it i tribuhwe-
les dtputes Pl6issier qui se declare
satisfait. W. Theart qui rend horn-
niage a l'exc-hcncc dtcs m6thodes
duA S. N. E, t., 0t Laraque qui don
no lecture d'une resolution par Ia.
quelle la Chambre faith un abandon
(ie 10 o o des indemnites constitu-
tionnelles de sea mrembres,
En derniere here, il est donnu
lecture d'une communication do
D6partement desf Rfiations Extc-
rieures relative. i un accord inter-
%enu entire les Gouvernements D)-
minicain et Ilaitien our lea r6cents
massacres d'haitien.s en territoir.e
omi!iucain. Elle invite la Chanm-
bre i se joindro au Senat pour
sanctionnor en Assembl6ee Natio,
nale le sus dit accord.
A;ux questions d'interet general,
une demand de renseignements iL
fournir par le Ministre du Com-
merce est produite par le Dbputd
P. Pe6iissier.
~ -:,m ee------m***

LES POLONAIS
A SAINT-D1)OMINGUt


Le XDar Pormoza ai jete I'ancr.
dans nos.eaux. L'heroique Drapes i.
de la Pologne NouveUe nous appoc-
to une amiti6 saculaioe qui, ayant
germe sur les champs de bataillc
enfanta dans la suit.v une recon-
naissance mutuelle at des sympa-
thies invariabl es.
La premiere Legion polonaise
escorted par le Lody (2.270 hom-
jaes),; debarqua a Saint-Domingue
le 23, fructidor 1802 (10 Sept.
1802); Elle se confondit avee la for-
paldable expedition commander oar
Capitaine-GWnhral Leclerc.
Lea bataillons polonais dana sev
divers engagements deployerent
beaucoup de courage et produia:-
rent bon effect. La maladies surtoutt
lea deinia. Le premier Consul dvt
ordonner un second envoi de 2500
hommeis.
Au fond, ces legions qui combat-
ttient ur la -terre haitienne, aga -

(voir auite on 2, 2 a0e)4
It


BEAU CONCERT

SYMPHONIQUE


L'Amociation des Dames Hai-
tiennes pour Its colonies saolaire
de vacant done le samedi 5 f&-
yrier au Rex (7.30 p. nm.) un grand
Concert symphoni4ue. Le profes-
eeur Jaegerhuber et un troupe d'
nos meifleurs aartife dent M. Mio.
Mmie Lily Mahy, M. Olda4h, Mni-
Lina Fussmann-Mathon $8Uureroin.
le succ^s de la fite. Le program.
en est riche, comporte les cuvres
d'auteurs classiques les plus r,-
nomm6s: Vivaldi-Bawh, Tellemann-
Bach, Brahms, Mawenet,, Verdi,
Beethoven, Lalo, Lafontaine-Go-
dart, Villardot, Weber, Shuberv-
G(ethe. Pour que e lecteur ait d. -
res et deji une idbe de cette gra' -
de soiree, il lui est necessaire dLi
connaitre M. Jaegerhubhr, d(e.re
rensmigne sur sa valem artistiqua-.
M. Jaegerhuber eat n, Port-nai-
Prince de M. Anton Jeagerhub-,
ancien Consul Gendral d'Haiti h
Hambourg. II fut I'tMeve du Dr
Karl Mael, directeur de la Philhar-
monie de Hambourg ou il profes-
sait en qualitA de rdpktiteur ut
sous-chef d'orqhestre sous 'hab'e
direction du Dr Egon Pollak. Avt:,c
le professeur Karl Meerkens, orgt-
niste de St-Petri de iHambourg,ii e-
tudia torgue, cet instrument dll.
cat, plus difficile qu'on ne le pens -.
Des etudes complmentaires de 01i
no avec le Dr Kurt Eisner furent
suivies dans la suite.-- M. Jac-
gerhuber eat aussi un Compositetu
de grande classes. I1 a public trss
quatuors: *De Freyters>, plusieurs
autres reuvres consacrzes par 104
maitres de la musique. Disons pW1r
finir qu'il dirigea pendant cinq ans
ii Salem-Badtn (Allenuagne) .t?
institute de Musique, fonde par 1I
prince Max de Baden, ancien Cha:n-
celier du Reich. C'est i'annde dcr-
Snire qu'il en abandonna Ia direc-
tion.
Avec des interprites de cette on-
vergure, le succes du Grand Con.
cert Symphonique qu'offre l'As~u-
ciation des Dames Haitiennes poir
les Colonies Scolaires de Vacanc
est acquis.
Souhaitons qu'on aille en foul'
applaudir ces brillants artistes.
fl f


A LA LEGATION DE PRANCE
Belle reception demaini e 5 ai 7
heures p. m. la Ilgatlion de Fran-
ce a [occasion de la visit dis sous-
marins framnais Agostai= et 4-k-
veziers.


AVIS

Le public est avis6 que la Ieprf.
sentation Cinkmatographique et
Theaftrale qui devait avoir lieu au
Th6itre Rex aujourd'thui 2 Fevriet
1938, sera donnte au Cin4-Para-
mount ce soir A 8 heu-es 30.
Port-au-Prince, ce 2 Fevrier 1938
La Direction.


NHurwuse formula
Une heureuvs formula est cells
doe la Quintonine avec loquelle
chocvn fait lui'mWme, 6conomique-
ment ot instantanrment, un litre do
d6licieux vin fortifient. Sous son
influence bienfoisorte, tous les
fatigues, tous les d6primes se
trouvent reapdement soulags :
l'oppltit review, its $forces oavgmen-
tentt '6tat g6ntrol s'amnliote.
ToutesPhormacies, APort- au-Prince:
Doctor V. Mathurin, Pharmacio
Saint-Franoola. -


I
,







I ? .::










I.
.f
,%

i


{




i
g
..,


aient pluatt ai cn"atro-c.ur, a:,
elles peuraenat, ambrement let
Pok pe ien-aimt, tsctag& d-
membtr&, mais touijtrs ptitrm
t'idees sur la liberty.
P 'FoniEbIcnt, n~otre cause tat;
la eCur, d'autant .plu que le gIstL
cie l8urn illustres. compatriote
Kociusko et Pulaski qu avwaint 1wu-
t poIxur .Yindrendance americat
r,, italt eneare Vivant et aimer-n
tait eI 'ntimn.t natmnaLt
Sur ces entrefaites. RochambeAt
qui succ6da A Led-re ordonna'
massacre gn ral de N&oirs m L
PoFenais Pprouvant une rpulsi
tout-i-fait fttimaine, refua Arens
carriment de noyer en masse
noirs et de,les livrer vivants eo
nature a des dogues affamzs Wm-
mand& s toot exprs ,c la Uvan&n
Dessalines tint comple de ce -
fns qui honorait des soidat sseni-
bles quoique obtissant A un orird
de Rochambeau. En effect, le gin-
ral Dessalines victorieux, en PT
tour et 4 titre de reprtsailles or-
donna le massacre des blanz -
{804).Cependant, i! ordonna &a
ne pas fair mourir les Polonais
qui avaient servi dans les raIngt
des francais. li voulut meme qu ii:
ti.-vin.-.--r', citoyens haitiens. Bois-
rond Tonnerre lui disait queae c'c-
taient die braves gens que le dfesp:
time avait armies contre !a liberty
que dans leur pay- ils avaient to,-
j'urs u~mbattu contre ia tyran-
nie,.. Les blanes Anglais Et
Am6 ricains f u r e n respected, :
neanmoins kessalines ne Sear at-
corda pas eomrme aux Polonais i-
droits civil et politiques (Madio4
111), Enfin, I'artice 13 d la Cons
itiutiort de 1805, con.acra defiln-
tivement Ie.- droits acquis des PF-
ionais naturalises par ie Gouv,.
nement hair .n,
Dessalines. deter-mirn i aux -., -
vivants ieo V'expedition la
gion du Mole-Saint Nicula.s. E.
come Bombardopolis r raison Ju
nmat, temperaturee K:,nscoff en L.
ver), leur offrait une vie norma,'
,t paisible, 400 polonaise s'y k6tab
rent poouourrir tr-. vieux.
Actuellemnt, i ia Bombarde,
.txiste encore d-es famill.s "de so5,
the polonaise. I- connOai- Ies She ,
Condrac, Dijon, Ptronvilie, Gervyi
Ic. Th&opile Ios.. Valrnont, Valcti


etc., etc. Des; membre-, d k ces ft-
milles portent de.s ,om polonuJ
tel4 q : Lodoiska, LvcksiLa.
Ztl6ma, Alsinka, Alcika, Vidoni',
Lovinski. etc. Pareillement nomb,,.
f'habitations.
Chose curieu*e, toujours a Boi-
bardopolisi, maintes fois j'ai entn-
du avec passion des airs n'ayan:
aucuna affinity avec notre ryt'-
t:ie vaudouesque, mais un swns ap
parent& ii la Mazurka danse d'ori-
gine polonaise.
J'ai en ma poasessPion un bout..*
.,ouvenir (effigie polonaise) truu-
Pv au MAle St-Nicolas Ce petit ob-
jet seculaire, prteieux .wat- tbmoin
de nos luttes fvour 'lTndependance.
Pologueq, paya de it oa4te et dc
guerriers chevaleresques; Peolgre,.
patrie de Pilsudki Phomme symb--
le au cwur h6roEique; Pologne qui a
rouffert e.. qui a ttr rnaitre, rs
copi le. solides sympathies du peu-
pie haitien.

Constant in DUMERVE,



Mesdiemoiselles,
Mesdtrne.A,
Messieurs,

Avant d'aler ailteou pour vas
-chaussures une visite s'timpba it
la CORDONNE RIE MONT-CAIh-
MEL, oui vous trouvarez desa alr
cles Buivanta tela que saes d'6coltt.
chemises. parfumerie, etc. sans out-
blier la famouse pommade Nu.Nii
n face de -la Poste Grand'Rfce
No. 139.

Hyppolite JEUY,

S Prpri6tairv. .;


LB POI AINANB

Abit) IS


Le Prieidea ..


I


SERVICE NATIONAL. DfIYG-IE
NS ET ASSISTANCE
priBLIQUEl

tikmsa Ed'nneati.


Mersrdi, 2 F.-ri-.r, i9,8 A
hgunxs du soLr. iI y ara ane gran-
de s.ane de Cinea& Edctaf ,
-Srre (Plain du C dd e uSa
Nouas demandons & t oUs
concourse pour le plus gad soc:'
de eette propaganda s-n faveur
.2 santP pab!lque-
Comme toajours. Par'iste Ska
ve exp:iqrer' S films t-n cr&A-. -


~?t .rcnr'r: Las ouWELLtlL a


Sco.iwqvi.Ae iA.f4tra iret'"rf, 9ie
d' 3 F6vrier, i 6 hemes prse
p. m., au loca ordinaire du Cl..mI
npow eommuieatoins imdporalnt -

Port-au-Prinee, le les Fev. ICS


LA CH:NrE Pu (;AGNER


c- ". x







in r ;. "E:irage
".4 Z


14

4*4


I r..


SDO.IdLAR>.- >Kl L-,MEN f


AVIS

C'est avec plais-ir qe Momsoie
Autgutin Lrr.isssaint propreta,--.
du dtestaurant P r. --t :-
$ oursi, apprend a; --s aimai-.-
clients at amis que depuis-- i.
24 janvier. i0 a repriu w-rs active -
Un service raipide, i pla.
ries, eommne avant et aux meilik--
Sprix, a tootle ies htaires, vria .-
que vous trouverea Ina rue dc-
1 Mliracies au No. 81 en face dt !'E
1|. ielrie du Centre.

N ...., .. ..-.- .-


,L-&i-. trsanz- -5: ~trsz2tqu ~
* ~ ~ ~ 2 5: ti. 1n4
~ s~r cc u- ; .t.i ri-PsI-i si


* ."L Ct;; ..>3 tCd


A.\JM HL-14AI.
s. g& K


ii .' 1' 1
& Ilk *
ct'
C *slc- .c*,-'.

.4*


A- -Ji




AI>


fas


IN FArT SANMS P# CCRDENT'F


ir Ru r Mars-Aibr8M es .


rigde-teurvi GENE;Al. ELE '-
* TRIC* reniL -A nit a :.:-s EtAts-'-
- avE m ier garati 4 Ann-..,
&u prix de $ 1X.f-- D'au.tres n, -
r ei:s a.'.s. zur'. xtie. -r'r.-.: ot r.r
. partir .i @t.(,
* A t.u .:. -I. d:. itd ivrige -
rear d cetce categaric .a {'I.i A -

J.et Eathr .. l.Uteric Natint.k
ti1H1tti. .: :tar du 6 Jf.

Pe e... C.-. 2 r qa o.-
tre* f nt^~ s'^'f<{' .~


t.. T APP. : A E.L- CONSL'RVA TrON PARPArTra"
STOUX, RHUMES,'BRONCHITES, .El
INFLUENZA, AFFECTIONS tDE POtIM
POR-T-AU-PRINCE. HAITI. E. T LES PROVIW.2 -'


L~lrr~cl4..


CLIN.1Q E

Dr. LOtUIS IIPPOLYTE
Arc.--c.,.e 2.l-uisn F. D,;vignsaud
th'.e des Caer-.es)
Consultation :
2 & 4 hs. 1.% p m.


MachinE ft cirire Remringlon
machinee it chlclH/r L.nllon
Jubarnn, papitr csi t>un
Fades, rti archauli rhez


..e rendei--ou-s e-t iau
iEHULINi .;l Imi'


Ela n r 15M b ------'. i,




Votvs corps na hint. 4 t
a tdt.a contenus d Ds It
' 004 1o do conduits .u
'ie vw.8 rtins. UM&ia, atent 6;N
as da drc*aw btn StQ.h.olt
iVtartt.e. Ls reins fsib 9tC
*oent la cauaa ris eUe1oe
no-raalttC, chcvnllstentIf
maau d L:te. tour rs
piEilu tomh et-Tni aeh W
manceMAiome o peTta ,O
-,ur aaute ritsue
mmbarrnaelier l Trmn 64w. 4Iat.A
mx. 1 teat gar-nttstue
.-uir&ra unf rioirvelle vlta W4 o
'ous donnera tninmitir'edn -
s.-rnewt de 10 ana atVA MEa gt
s.ntcrfle prlv vo i fm"Iara
ra.-ia or.t diepos a a &Fptp4Ag
n'' j-hr:Er ; & par .'- -
4'.


* .49

.4


NI.


.4 .1..-.


-ans dl.iasToa-. c


.4 .1 4
--
4 4 -
5 -..


S. .1. .--
.. .


&VOUSv au ery'. .

PLUS DE PLAISIRtAK,,


4. ., "-


..... -- --- -1-1 -4


Dzttnbwtur: Dona N Mohr


k..


-- -- --- --- ----


JLI\1~


-"'--- -- .m a...M avatl&~ ~~


ff-,


i


I


h


:I


~ '


r, .




* .W ... .. .


UN coMMUNUQUU -U GOU-
VERNEMENT N I ONALISTB
SALAaiANQUTS.- elon uu
eomMtuniqu6 public PAr le gouve;A
nement des insurg4, lea lignes d-u
ecteur e la Sierra ont 6te recti-
f ges. Lennemi a attaque le seeteur
dit Crabanchel apris avoir faith ex
pldOer plusieurs mines, mais a ta
repousO6 avec de grandes pertes.-
,a troupes laiss&rent les tranchees
1t 0ontre.attaqu6rent brilhimmrnan
a csant de grandeS. pertes aix
ap&i Dans le secteur de Singra
p g gvons explore tout le front en
Sde nos lign9e. 380 cadavres
.ns par les rouges ont ;VTL
tprs par nos soldats.
SiAVIRE ANGLAIS COULE
SPAR UN SOUS- IN
ESPAGNOL
4CELON t.- Ua communi-
.radiodiffuse de la base naval
,arthagwne informed qu'un vatwe
Bi nglais a W6t coule par un
,Sarin insurg6 i 16 miles d4o 1

f4TON *S
rh* MMUNISTES
TO M .- La po in m6trolpoki
.t e a arr7t6 la semaine dernirtc
de 15 corrmmunistes don't la
palmrt sent profeasura danxa as
.;niversit6s du Gouvernememt o'a
4 es Institutions privies.
CHOC ENTIRE LES ARABES El-
pS ROLDATS tBRIANNIQUES
VI1USALE3M-- ll"rabes et 2
Wdats anglais ont 6 tu6s an
opurs d'une bataill m ta mont Sama-
p, La lutte a continai6 jusqu' ct< |
ntin parce que les troupes avaient
4 obliges de pours ;-re les terror
jpte qui uvaient lanc6 deux bomn
W au post de police de Nablous,
zais qui n'avaient heureusemeni
p fait de d6g&ts.
LE DIFFERE-ND
HAITIANO-DOMINICAIN
RESOLU
WASHINGTON.- 4ja,-ccord
I 6 sign entire le gouvernement
j a R6publique de Haiti et ce'ui
la RWpublique Dominicaine. Ce
Triper 6tait represents par le Mi.


I

dour doc-

Hoff mn" ei abagire-d-i
Edeur de(tCt6gei.
et Philippe avatent 6 co6itas "par
le gouvernement de Haiti pour di-
riger les a. ngoeiaiog Wanhirg-
ton. L'asc i coicetr 4e .aw-
cres dont wtex 6tt yNiw -s Ad
haitiena s terre domi.ica4ns. -
Le minhstrde iiti b. 4 ngtcn,
a roeemrent gffi_^i6 q'^ le chii-
Ire des tu6s & W&1vie A prds d
12.000.
L'accord ctrte leas 44 z Rmp
Sliques eomport e, 4toze, arICe:
La R6pu'baique Donunicaine dr-
r qu'elle, nae s reconnai Pas re.a
Spavnage, mais d6sire container
'enqubAt@ qu'elle a entreprise pou:
que des 4ribunaux dominicains chA-
pient Igs coupables,- ce qui d6trui
ra la friction qui a exists entire les
deux pays. Le govern ment do-
ppikain accepted par Prs %a -
xer lea res.hposabit6s su- Ts vrat
CQA4Wa& *a4 doimast pleia pubi.
itt *v iok. Un premiep-
S14 4 00Q.dollars srt
. rsuivi de versements subsaquert-t,
de La meme somme, a la mrame 4A
te pour les annbes suivantes.
DAYNS LI SECTEUR
HENDAYE. Lesatroupes du
GouveznseA 4x.., D' e d6fense
aegram's pot rpou loffensa.-
ve inWgge dwe st ur de Pec-
ra Roya'au' sud-ouet e lEspa-
gne.- Le& deux anrms sontr on
presence dawe cette .rgpn depuis
un an et demzl jugqU mainte-
nant toutes lea glttei restent in-
d4cises. II est auSa rappQrte par ie
Gouvernement quo depuis dew:-
jours une bataille se livre dans lei
Srgions difficiles qui divisent lis
Proavinees do Badajoz et Cordou,
mais que la soudaine attaque insur-
g6e qui d6sirait rompre le front a
g reppueWn, an e 3 in -
ges reconnaissent que, eette av*


ce a tLI repouus6de mais que les po-
sitions rises oat e6t fortifies.
11 est aussi rapport qu'iI y a
peu d'activit6 du e6tt de Teruel o`-
ii n'y a presque plus de luttes im-
portantes depuis la conquete de cet-
to ville par le Gouvernement. --
Les offensives et contre-offensives
tres rares qui s'y livrent parfois 4-
puisent les troupes des deux camps.
LE GENERAL FRANCOQCONS-
TITUE UN NOUY JV
.GOtUVERNE .
HIIENDAYE.- Le Gene61 Fra -
to vient de signer un nquveau D&-
cret constituent un GUtiverpemen:
avec Davile comme minister de la
Defense Nationale, Raimnio Fer:-
nandoz Cuesta comme ministre de
l'Agriculture, Andrs Armado corm
me ministry des Finances, etc., er:.
7 CHINOIS EXECUTES A
SHANGHAI
SHANGAIL- Le Quartier G&n&-
ral Japruis a announce que 7 chi-
r'ois ont 6tc executes cu champ de
t.r qui se trouve su" la route di,
Hlong Kong, en appicatioj u tl'ui
jugemeont qui a deciar feurs. ac-
Stivites nefastes pour la sauret de'
troupes japonaises.
L'INCIDENT ALISS~ .4
EXPLICATIONS JAPQ$,^Z
SONT ACCEPT 4 "
TOKIO.- Le porw-p e, d4.e
M-faires Etrangeres au Japon an-
si que l'Ambassade An-irikgaae. ;:
fait la declaration que l'VA ssa
deur Grew a rendu sa visited aqi Vi
ce-Ministre dts Affaires ttrangyr
ies Horinonchi pour lui dire qua
les explicatio:Ls d4 Gouverjement
japonais atn sujeot i-e I'affaire Ails-
son sont acceitfes..
LES VICTIMS DU
BAIRCELONE.- Un commun,-
que emis par ie commandant de la
base naval a Carthagene. inforn.:.
que le ,Endymion:, a coulen 4 mi.
nutes. 1l y a en 11 noyes parmi le.-
quels 3P anglais, un officer sue-
dois du Co(mit& de non-intervention.
11 est rapport que le navire trans-
portait 1700 tonnes de charbo:n a


hA EGRO


- /
/ ;


UN


IillS~i ^BK&full S
gantq
hb Do




nseif 0 Slt1^^ ..1f^^

Upadil toim aux $Ipto a Ia -


.!
** -- '- -- >- ---'. f ^ f I~fTr^ h
^B~- fli]Bj237^i^*.M~mLrf'^ JP"*( .f
T l~~l l^ ^.<(> a^


dest i, ot ion ; de Cart hagene. Des of-
ficiers de o.,trhe., la femme ddv Cn-
pitaine, h1 2meh. ing6nieur,- totis
de nationality anglaise ont au i
perdu la vie. Le rest de l.quipw-
ge a ktd sauv6 grace A une acti n
rapide des autorit6s.
A LA RECIIERCHE DU SOUS
MARIN MYSTERIFJUX
I.ONDI S -- On informed qui.
SrAmirnii'.. 7. EV i-che en toute h4-
te 4 deotrovers arms de bombs
de fond pour rechercher lea sour-
mari.s rystirieux qui ont cfoule ie
.
SLES SIT'A.TIONS QUE CON-
FRONTE IE (GOUVERNEMENr
BRITANNIQUE
LOND1)ES.-- Les membres du
.tr''-me.nt out ,i'1iti de se r6unw
u pinu- ot pour tovisager Ia queo-
ZiOO; ,;- 'n1\ neeLZrnon de la pirt-
trene ,-i-i MKdiiterran>. et recevoir
des re-nseigne- on-:s sur le cas du
navine anglais Enidymion qui
vient ('-tr. c.)ii ,--- (On inforrra.,
aussi que miris re Eden pr6pa-
re -sa repo;n. e A opposition sutr le-
repercussionu des guerres sino-ia-.
ponaises it c-g.'ipnole>.. Les ques-
tions interiurfes ont aussi occupy'
S'attention i s 'ommrunes: elles
! c.m:n:r ],. '.: les trmi. t's de con:-
rtcoc. siL-i-s a'.'c les k tats-Unis
S ul'Ira"nd<.- et t'.- crriliques adre.--
.. a: ( ', .t-I nt qk ji devnr
irott EiL n at de so tiC
C- Indl cI "riti'. Les mini:
|'s '(r aux ques-
t ; ti' .- u-'acture s d e
o ni .', ti-r' .; t o t.- r .t dr s -
I* 'Aie nt-mont no-
S;:. I.. -, \. V Zet- SIr I
[ t'-t".-..::i ,tt'-.s nIr b em eont dI'-


cuth au courr- de la ?,-ance. On ine
.'attend pas A entendb e le Gounver-
rement &mettre son opinion pvr-
sonnelle sur le plan des Econos m-'.
tes Belges. Le ministry Edenr a.
dresser un novel appel au roo-
de pour que la guerre soit shrma-
niskee en Espagne, e demand- rC'i
de renforcer Paecord de Nyon qui
s'est affaibli depuis les nouvcil. -
attaques maritime dans la MiUt-
terran6e, car plus de 25 bateaux
anglais ont support tes bornb,,s
des avions depuis la guerre civ -,
espagnole et spetialoment Ie I-En-
dymionA> qui a ciu le pkus de ptrtes
de vies,-- Le d6putE Swinton rat -
pelle que les souffrarcets doe ar,
celone doivent accildrer Ie rtv--it
de la conscience britaniique qui de-
vra maintenant comprendre tim-
portance des dangers aeriens. -
L'orateur Hore Beliisa demnuide
que 'on prepare u eR r-orgLin.
tion de Iarmee par dfts conf- :A
ces avec les commaprants tect,.-
ciens.


Le Nouveau Testarr..nt sera *-:,
toyd Cgratuitement, s r- demarn:d,
L toute personnel no possedaint a.,
]e:: Saintes Ecritures.
S'adres er A M. J. AL.FIT:)
PEARCE, A Pl>r-d-Tnix,
IPour Port-au-Prin.r' s'adrt- ,
au Pasteur N36thodistc, (Weslecen-
ie) ou au Pasteur Baptiste.

. ........ -. -
CLINIQUE
du
DOCTEUR DUCHl'iNE
Rue du Dr. Aubry ou dAui Rser-,,im
No. 154.


Gaze se.-G Ai Soperi0
as ir aep 0i


par


Trois

Oh. T


CITRO NAWDE
ills BE-t-Sasf E

UUM~m,.


LIVRAIeSON A DOICILEt TeL. 2622
1. .. . .. .. .


I&


rj~l~!


PAGE a


l.5 8,t 00 4 Ia

COCAA COLA

[II SODA


Cbllk C~~,~9"-r~-"'-l--........... .. ..... ..l~&s~


r


~L~iw~r


c


,- .


ImpWtDU MONtE ENTER


UOkiim, :^Redlo et Correspondae Aerlenone
(u(STATIONS HrN2K ftK etc.)


L-c~


~~... ..__.


EST 1G.1


,Opp SAW


ALP


COIIIIOMIE


KOLAi


eceonnoe onm rn


pure


Y9 leflbq.4e


hs~rieJDA




racs.,'5: .... ",. -
..M..D.. ..








Ll JAPON MAINTIENDRA
L'OCCUPATION DES REGIONS
CHINOISES CONQUISr-S PiAl
SES TROLTPES

TOKIO.- Lt Mhni.tre dc. "a
Guerre a faith !a (ic-laration a za
Chambre ,8as.e qum je Jar>n :y-.
tend maintenir ies ga nron.- en
Chine pour garadntir I accord .4inr'-
japonais qui wera publi- plus tard.
Hirota a aussi dit que des inderr.
niti*e seront oxig-e.-s des chin' ,-
pour prevenir le retour des mauvais
incidents de ces *ems derniers. -
be Japon a deja surri;s dan.- I'ac-
cord quatre Tintr.s principaax. L-
ministre a ajout3 quer quand on x:
vait affaire L. Chang Kai ChRk.e k
Japon rne desirait qu'ur:e patie dc- .
Sfrais, mais que main i_.an: (L]3',-t
Sstt. en pr(sezice du no-- v c:; rc-ir
ami on ne r.- ut pas d cider dui mo.--
*tant d,:; t(,i &P n-M.-w ri :: -",. frai- >,




POUR LLE PA's :

Products Ba.ile

I'niversellement apprt4cies

HIimoglotin,: Ba.!-.i. -- Anim:.,
Grande Faible.-c. Tnru.ih:. de :,
Gro se.,-<-.
Pectoral Ba:.ii.- (.Chase -;r n 't U.
juurnie Grip;+-', Tu,,x frcnrhi.-..
Enrouermnt. Coqueluche
Irm'o-T,.ni-DpLura if a iiat- --
Dix fui.- Sup -ri-ur a r.ii de
is rfl 'i..- a E':r u ..- inl ii:i '.
Grande Faiibit-t.-m, R. ach;:i-ur ,
EcAZrmas, D mrnaia i-g ;a >.c.,
DLMpuratif }azile. N.. 2.- C(':.
tre:MIaladies du sang et de Ia i'te...
Ithurnatism-es. Syphili- aiqtii.. I.
h&reditairc.
Piltiues Baile.- C(u tI lIa i.t.':,:
tiplatio*k aigb ir t chrntiqu .- .1 M '
dies du Foie, t'onge-,ti'on. lTrou,,h
de la Mknopausie.
Paa tiltes Ha.-ile.- .i.oi .' Gr..-
pe, Refroidi.-sement.
Baso.- Migrainr,, maiux ,.
dlenrts, Coliques, RHtle.-. dou'our, '-
.-~., Fivre, Grippe.
Vin Basifi.- asla x.ngan Fi-trre.:.,
lodotannique. Q(ujr,'juinat. '*pt.--
Fer, U iouteillt, GdtA., 2 2.U ,
Basophol Basile..- Faiblesse de
Cerveau.
Eau de Cologne Salvatrice, iil
dispensable dans chaq.c familt- -.
Protocol Lavandc Produit Ba-
sile d'une finesse d'odeur ineomnw-
rable pour toilette ft jmouthhir.

Encourage les Laboratoires iRadile


S 132, Rue du ('euple

Port-am-Prince Haiti.





@LOLO .AN


Le vapeur HAITI S. B. Voy. 89
partira de New-Yurk le .3 Fe'vicr
1938 drectement pour Port-au-
Prince. oi il est attend le 7 F:--
vrier 1938 en route le mnme joi
a 4 heuros de l'aprs-,midi pow',"
Kingston Ja., Puerto Colombia,
Cartagena et Cristobal C. Z. pr.'-
nant fret, pasagers et. male.

Le vapeur NORTH STER Voy.
3 partira de Miami Fla., le 29 Jan-
vier 1938 directement pour Por -
au-Prince, oi i east attend le 31
Janvier 1938, en route le mem,;
jour iA 4 heures di l'apres-mani
pour Kingston Ja., Havane Cuba.,
Miami Flt pregnant passagers.


Pot-fau-Prince, le 8 JanV. 1988.

;1 WM.E.BLEO,

,. Aiet G r -


il ptvanu^tmmw.,


Mfrgwdi. 2. F#rvIer if 1S'
*Iwn premiere parties :
Une Wiarante comMie locaek-
FTINE: et LOULOC
j1ate pat.
.lartiO (Day,. Pomero. A. de Pra *
es et 'Dussek.
Cette joyewse Comddie imaugu-
rzea ue s&rie de sketch de opilant
fil'e ee. june aeteur. so,'tmettr:-..-:_
au public' p arirr de lIercredi 2 fw t
vnrer. N'ul doute qurte on ti-ndrai
encourage e;s jeun;-.., qti ne -
mandent qui'a iverB-.,. pt-
prt-au-prmcv.n.

En, Dewuxi.me Pari--
l'ne belIe prioduc't: de La I'.. :
LE BARON TZIGANE
d'apres la pi&e cile&bre de TJohar
Strauss
lirret de Chni.tzr ,a':,r- une r.,- -
velle de JakaL.
M.1. DISTRIEBUTiON
A doi5 .,i. "; :c'\-: --- Su:.d I, j
rinkai.
Jaqui ::x 1.-. .S.,

D;.n.i-.e Parr :i A\r-jr :..
ILv-nr; rli'c -- -iumansi.
Jo-. N, gt-ri I Er:o)
.Pai- ',,r. a:rum,.-ph.-r lihr et -
ri :.-t'-,. e -t. ,iter,.l up.n ilm p .'-..-


nl!t: \l i', "'j.ott',n : v' ar a -tLa
te-..-t- uiISq.9e- ,.' J,'nharm i St rau-
Entr&- 2.1r,

V'endredi a heures 15
Marm-r,- Dv rich -. (;LrV ,r",,'-.,
,iar:
..ES.IK
ti;.-- r. .- e F r:. :k i -, .:,
Su'p r.,i- 'e par i. !, I ;,.-' ich
DESIR.. '. i : .f : .au. dai.a .
atn mosphere i' ;'. ,-t d'el 'r -
E r d: I*; I J ,


4'ARIAMOL'N I


.t I't- ; I 8 1V '.I 1'e88
En Soiri-e i 8 heuit-s 15
FdLtu ig.- -'ti.lerit-r 'iFrrre
., 'i \ ir riaN.

I ne Production t F. .A.
. t' itu ri:- Kai *'f t '- ina (ld F


Ii". 1 .-v ,"- .. .,'. D r,.-
n<,- ; ,,,. <,,., 1. -t i;'.if.n ntai .
aill it '.; .' a no .
,' :; '*.j.l'j tr. ;ili 'L (il P ..:l-1! t
Idwich ar': iif ;,iy, .- !, ',:t .I


Pl'detr',. (..n ',ra ; ". t.

SAMEI.I 1; ', I:'
En .soire i s heures 15
:virc' Pou.t-",
dllLS
I ETRANG( "RE
d' trpn ., la pit-ce -t,''-bre. .l'A tv:ar-
dre Domas F'ils

Drain (01 a Day L rl.ai.
FanIbr. 4-
S.lit (Ut'uvr'- fr ittrt A st'.. 1.1-1
filni de c lao*' nlit;' intIrrie pl't;ct',t ,
impeccable.
...d- itluationr, impr)('.vueti r'-
hatl.sgent ]'%tlat die (' dtirame intih-
se qui tient cii halting eulever.''-
et arrath,,i .Lis cns <-::iiitotUsiasniv.
Entr-t'- C(Gc.ralt- Gd't l.li'.

DIMANCITE t; FEVIU II, 1931
En Matin6e i :1 heuies 30 P. M
Le plus grand film d'Avenlurre
que Ie cinema parlant ait product ii
ce jour
LES ThOIS LANCIERS
DU BENGALE
Une superproduetion Paramoutui
...des pay.ages spl-ndides et re.
doutables tourn6a aux Indeks m,:-
men...
...la vie insouciante et joye,.,.
it camp i'des Lanciera...
...1e guet-ajpons d.ins la mont t.
gne...
...la reception fterique au palat.
de PEnmir de Copal.....
...la cliasse dans la jungle.
...la trahison d(6 Tania;..
...1'er.levement du filgs du Co s-
nel...
...le strateug mn"' marades...
..,I'emprionneiiment, la tortu'.-


-4C *"1a ioomttid Woo! /-si-rzt nI'Awl


I..
I


M%.


V.:Z. .

Ce cJ: e. Bui,: de ., PharmanciEe Ca-ern, Eli.k est la ptus vaste, la umeux 6qu .
la plus hvgw ce et ma uis m.r i' e d'H.aiti <-t c(-mprend .ingt ?ctuon.; REZ DE CHAUSSB,&
1.- H-. .-:.;. v .: ". -- Sa':tt -rvice ,i:, 3.- 3urau de I'Administratio n, .
Laborat r:. .. abiit 6.-- Arr::re-t'r.;rmacie.
SPRE: 7.-- Gr e sa!e de reptioi. 8.-- Grartde sal' de Coc.:ultation, 9.-
d'lec-'.o ec- oies Lrinaires, 11.- Salle du Di penti.i re. 12.- D6p6t des SP6S
!it S., 13.-- ::,' 4 .,
DEL'XW': i\G 11 r &'..a ::cn': d u Laooratoir-, 15.- Eibhiotnique scientifique, 1,.
Grande '.' r, -alle d.s Manuptl aLicrs de precision, 18.- Salle de repos apr t
bage, pnc'. i:. _,-rr:, c..tc. 19.-- -1us e t frigorifique, 20.- Laboratoire idustteL

- -. -- .. ..... --- ..-...- -'
...


Dc-emardc' ,F .' e ,- .t j( niern
5i.1:'t lii. \

Ce prodc.uit :- : .: :- '
1.. J ..

*r cn :-* : 'Uri-.
". V- 'r : ". .' '
I ': *'., -. c.,n 1 '

m agnifq-'-.-.. ... : -t.,. :, -- :a.i.s ca' ,-

4 -t _'.

r.'. i i ,; '.. : -T ., -*:l e .-'
:Airrr ..t t ..-
..*tu r 1 i ... -"
, -....
I ', "- ': .

.* ': .. '

D,,--I rib ul: ( "'i
HLit




Detr 0r


II "~~"i


Au


1bERLP NERW .
" ^t'& J-A^ .fIN A1 1KA^^ R'!.^4^


.----.-


ROY-


(Le.rendez-rous de lout Port-au-Prince Elegant),
l eS G -'rr':.A y .z :' :' s lurent
:', e'.!ii n.- 4' ptus dificate .
-et les amna..e.rs y d-justenT ]eurs boissons favorites '


Sjkcidlilts


110TDOG MIU.1TE
BIERIRE .LLEMA.NDE
COCKTAIL MASON


...M.44d44#Mp~lQIBWJfl44,.*.22.4L4 ~~ ~ l~ll~ n 4J.444.44 2.4I~BIPID ~ ~ ,4.,j ,.r";;~V~


Loterie Naio" a'


? f


416, Rue Blonne Foi,


Phone 330.8


GROSLOT :

DIX MILLE GOULRDES

LE COUPON :

DEUX MILLE

LE BILLET A:

DIX Gdes. SEULEME1NT

N'hisitez pas a risquer, cha
que mois, celte modique va.
leur. C'est un genre d'ipar-
gne. Et puis .n'oubliez pas
qg'il faut souvenir Notre Lo.
terie Nationale, car elle vierW
en aide, de son c6t d beau-
coup d'Oeuvre d'Utilit6 et de
Bienfaisance Publiques i tra-
vers loute la Ripublique.
Pour routes ces raisons
Haitiens ou Etrangers, aehe.
fez done votre coupon ou LV.
tre billet.
i

ct 'icvasinn ,,.s : LANCIERS D''
I;ENG ALL...
.la batai'le t4:;,4% rdinrair tdan &
la citadlle oit les trois 6vades s.,
m n itw Ith' ,' arr. i ... .
...1a plii .e d'asautit it, la 'forL,-
,e:Nse dt' l'lmir Iin'-mu pur ie r -
, in'im.r;n (,:s LANCIR ...
l'rt fIil,"n ,1I, h ,ut+ < : m, i :'?it,'
ktu'anime 'sri i dcs 'I r')i .u .M -

.E n w ,t G(6 tlra :' Kt: n 1 ? (; io,.
.Adutle ..i 1.10. .


S. -
/.1!S 1)4 i .\7TS S.11-

,E.', & .1., JE O.\-


NKS,E ROSlEy
.'v s vnos.-4:"s"
-4 uO> [2>


:1.


DEN7 S


-. '! .. tirouyer.7
CL-:3 crosses a
*., ,.che:, Mr


.dame. Gon:C. )
Alit..ii

.s' & ("o., Hfip


S Emulanuili L'- i-

.i:t.. Frane s
I "r ets. ,


R'R&inttr Idtt: marque
S UGara e))


-- *- -A V H "
A..LOUER
lUne Halle 4le 2 m. environ
situte rue Danttes Destouches;
Anciens atleiers du cNouvel.
listed. .
Cejte Halle situ6e dans la
court coriviendrait a tout usa-
ge. -
S'adtesser a Madame Ch&
raquit rneme adresse ou de 13,


dern

v i ls


Mo ustr


:: i. 1.- 7z (, on vi, vi,




BAZAR NATIONAL,

' lf.!t .i' rtei .:voir par to

lier bateau frangaiS dM

rouge et hianc

%Bordeau MSuperie D

s en tnmvrcr1 par gaiU

ar bouitedlle.


"SAVOY "

I CAFE-RESTAUJRANT


Demnandez A vos amil .
ili vous gtm rmerot
nul part I Port-au- rif
on peut mieux nanger4
appredier les bonnes .
Ssommations qu'au :.:
VOY, situ6 au Cl
de-Mars.
-.:------


.1
..... .... ....
r-IKV,- "-" -1, 4 ta


axs/aBI-MS>4~~ass"^"im'kw"^lsm,.~la.,


;-- I.. .


Xi.iM '," r .i ,.


nar',


.. :, .


I


,....





tAt


A U f t s .......... .Ai


StCURITE, COMMODITe
1t est imprudent do garder 6 to !mtsop,
o6 Io fev et li vol peuv"nt vowu caser
des dorm in age s irr6parable, vos pofess
d'ossuron-es, hypothqaMes, titre, Coa
trots ot otAra- documemsn prciux.t Un
coffret de soret 6 to Bnomqe Royole
coOte peu et 6viae tout sujet dInqui6tuda.
LA

BANQUE RO YALE
SDU CANADA
| .
t ^ ^. (--^ f^ !-< !^,^ As ^ t. ^


A.D MATTE

Place det a Psh ^ P

Rue Courbe et Rue Cu Magasi do r'Etat

ACHAT D'ECAILLF.S DE CA-ItT, VIEIL OR, DIAMANTS, PEf-
Lo BT PIERRES PRLCTEUSES, VIEILLES PIECES "RGENT ET
OZ MONNAIE DE ROUTES NATIONALITIES, A DES PRIX Af-
SOLUMENT AVANTAGEUX.
GRiANDE LWIT DAIION DE L ':ETTES ET VERRS
Lunchees et Verrers t tons numnroD t-.
Mo/tjdres en nickel mt ydable a
4'erres ovalcs au pri ot 51.00 la pair.
La liquidation durera j .squ'au 15 Novembre- t ve-
meitL
A. DE MATT & Co.


COLLEGE :POLYMATUIOQUE
FONDE EN OCTOBRE 134
S----ANTHIRNAT-EXTERNAT

Avenue Pr6sidcnt Trujilhi No. 209, Ti!phow 9116
Directeur Marcel Robin.
S spgignement Primaire et eondaire


#4


Ceottl ann& ,de ia classes enfantine (12m-e) lA t 1at
Mne,4 (ur 's gradtues dL St6nograhie, Dactylographle, etd., W^
*A s me "'adn Yipetit$4t suppilrientaire.
Pbur tou ta-?ignerients, dresser an siage dte 'tahb oa
entire 8 H. et rn; -a'de 2 H. a 5 L I P. AL
p t .T i I


,LBS P111 CIONIIK
D.is,- mor gwem..jo ne
suis pas venue h ibri
Je suis arCdnable, vo.
yons! To sovit a-tu du
june liquariste Edoard ..
Benjamin? J'ai 4t# chez lui hier
aoir.
Quelle belle soirt, mon Dieu,
j'ai passe et quel charmant gar.
gon ce iype-la.! 11 vous pert de l'a-
fisette uperfine: e'eat de la sanvi-
St en matiere.
11 faut l'encourager, car l"en ai
vu de pareille dans dei grand ca-
fe.s de Paris.
Tu es preas': alors a'en parlors
plus. Mais, en somma, il a touted
sortes de liqueurs. 11 a 1'anisette,
le peppermint, ia prunelle vanull&,
le nectar, etc, Vois-le le plus tht
possible si tu veux 6prnuver dt la
belle presentation, de la bonne qua-
lite, enfin toute une gamme de bov
goit. 11 s'y connait bien et %e d-
oue pour ses aimables clients pour
la fin d'ann6e. Enfin, rour d'autrc s
ren.-eig-::m-,t-', vois SiMon Vieux.
I'epicerie du Centre, Mine. G. Rou-
main et tant d'autres. Cela vaut
bnie la peine. Au revoiz, Vieux a



ATTENTION? ATTENTION

La Manufacture Haitieanna e ci-
gwrettes ofr i sa nombreae tien-
tle, tan t de la Proviiee qu de la
Capitals aux amateurs de bones
cigarettes et de bon tabac we ppri-
me de vingt cinq dollars.
Elle est constitute par des bull-.
tins num4rotis places dans lea po-
chettes de cigrattes et portant la signature autogra-
phe des Directeurs.
c Bonne chance Mesieurs las fu-
meurs de Rex et Royall


A LOUER

LitLa grand ...n d& M. CamilUe
L4on, situt-e entree Ie Bois-Verna et
Turgeau.
Neuf piwccs: cinq au rez-de- .
chauss&e et quatre k l'6tage.
Eau, Bassin piscine, galerie car-
cuiaire et double garage.
S'adresser a cote, n.aisonnette
Justin Ducha.ei ier.


AUTOMOBILE A VENDRB
Voiture Ford Cabri4lt, Modle
V-8, on parfait etat (te fonctionne
ment, avec 4 pneus neufs et 2 da
rechange,.
$S'adresser au Bureau du Nou-
velliste, chaque jour de 2 hearea
I & heures p. m. Phone No. 2232,


-'.r zrr, :

Lfites inotsbI&'




:2'*]a am !IM'.. *
LE HETEIA


Cest Ia mtenic


illeures variety de es



aa .p .


t les metaterrorss.


t ce qui fait arome


arise p~~eau ~r7


F.
p


&OuJLAGEMENT IMMDr-AT SANSACTON
NUtlBIOLE SVtR L E5TOrIMA PAR



2. a 6 corPRIMeS PAR aOUn
, LAEORATOIRES O.ROLLAND LYON- Frnce
P r I- r p o I. a P C'"' 9U c
^^,,~~~~~ ,cC ctt^ ^f^ ^ .^ t tu3LCu


*1


L'ASCEINPF rt egalement indique dans le PLUDI)ISMK.
En regiltre a, Laboratoire du control des nbtdicarnen s
sous ie No. ; 28-5.
En vente d-na routes les bones Pharmacie-s au prix de
Gde, 0.10 .sache,
s-t. 2 -'- - -. -


LA MAAISON


. OBELIN

FONDEE EN 1899


SCo.i


I Est i mieu-x :;-;ortie de la Place en papers a ecrre,
imprQsir n. t-g'ii-ni:age, etc.--., et en fournitures pour eco-1
ies et buhr I a1x-
Son .to t :: Im-nent rtnuuvi! il nermmet d'offrir
tous es ir "- des pri\ & t corcurrence

MERCERIE
COUTELLERIE
LL NE TTERIEi

DEPOT (UN -:KAL DU S('AI-ERLATI FR.NCAIS

Kilo- (- 18 Poche( GI


GAGNEX S ,600.00


en c cdeant

U REFRIC ERA TEUR
GENERAL ELECTRIC>
La (Ce. D'Eclaira w Electriqw met en vente a pa:rtir a(k
24 Janvier 1938 au Mars 1938
DES MODELS DE REFRIGEERATEURS ELECTRIC> MOTEUR UNJT) REMIS A NEt? PAR
LA FABRIQUE DE SCHEN ZCTADY AUX PRIX SUI-
VANTS :
$ 150.0 ,ivec moteur an-uf 4 Arnkes tde g-arantie Nicdeie T-5
$ 135,00 avec moteur ::-uf 4 Annees de garantie *Aod-ie M-4
$ &00 ave moeu ln -n fx-ani
$ 90.00 avec moteur Usag6 S,,ns garantie
S 60.00 avwe motetir t'Aag* &on gsaiantie
Et de plus... Un Bllet EKrtier de la LOTERIE NATIONALE
D'HAITI T :iage du # ;3Jars- 1988.
D'aiitres avantg.-' ,oua aeront 'ffe't. 'ouie pas qu'il y aura
634 lots gagnants.
Pour tons renseigno-menta et p!us amples information~, tl61ph6 -
nez au No. 2266.
CIE D'ECLAIRAGE ELEOTRIQ.VE.


GOUTEZ S OQMPAREZ
GO\ijv vy i 'Tilr'Diy


- ~' ; )N mi 1mW a r' rsmt ~-- i-I*~ twnne,,


REVELATIUOIS SISBATIELLES
'J YE AIS .ECflRES Is 502a1( OCCULTES.
D^^ donation dw tuIyniel C(eCtT ie-
.t&.ltt-.r a-tLrdit & tOUs K rt --i i -t
L* -~ s a", s u -. a-4 O. I. ocTi
tKocsU.r. t'ANCAS6I *
4 $, tI 4 F,., -S t.*- PARIS


t


... .. -I.. r AM ?' f ; :


t.


i 9


q%













fi-i
















,.
5'




*'4r









..
4






'.'' v
S



'_ 'i



&

4,,
.




',













..
2 ,|



/' )

* --


FPATS MIVERS



LES SOUS-MARINS FIRANCASL'
AGOSTA ET BEV Irrus


Lea sous-marins frtwgls Agouta
et Beveziers ont moulil6 dana no
tre port ce martin. Lcur coJntr-
tion pr~vue dans le prgraxmme na-
val de 1930 fut achevke respecti-
vement en f6vrier 1931 et en f..
vrier 1932. l1a out un d6placement
de 1879 tonnes, une vitesse en sur-
face de 17 nowtds, une vitese en
plongfe de 10 neudis. Leur armnn6
ment eat. de 1. canor .1.9", un ca-
non anti-ahrien, 11 tubes lance-tor-
pilles. A part la clate Surcouf
(2880 tonnes), la. elasse Redouta-
ble et vengeur (1384 tonnes) ils
sent les plus puissants de la flotte
franaise. 'a Prance e, a 30 ac-
tuellURmet de cette classes en servi-
ec. 11 est A noter que le tonnage de
Ia flotte sous-marine frangaise es:
la premiere du monde.

A L'EXTERNAT
SAINTE ROSE DE LIMA

Nous croyons sAvocr qu'une re-
pr6sentation th6Atrale sera donned
le 6 F&vrier, A VExternat Sainte.
Rose de Lima. Ce sere sans contest
te, une de ces fetes splendides et
fleuries, come en ont le secret lei
d6vouees seurs de eet Etablisse-
wrent.

A L'ACADEMIR MAILAIME

Le 7 Janvier 6ooule. taient rcd-ii,
A Y'Acad6mie Mallarme qui group
en son sein les plus beaux &ehantiP-
kcna de la pokaie frangaise, Mme.
Gerard d'Houvile et fdcan Pocteau.
Voiei la cote de' ns principall'
denrbes a New-York:
Coton: Fvrier $8. i
Mars
Avril -.
Mai. 8.
Sucre: Mars S3
Mai 2"'

LA TOURRNEE PASTORALE DE
MGR. 3L GOUAZE


Parti de Port-au-Prince ie 22 du
courant S. E. Mgr. I'ArchevftquW a
inaugur4 a travera les rIg ons de
Saltrou, T&te A I'Eau etc. sa tournke
annuelle. Elle sera dc retouit te 14
F6vrier prochain.

UN LIVRE SANS .LE

Les Am6ricains qui ne sont Ja-
maila court 4,d records viennent
de s'en octroyer tin de plus origi
t.aux. Ayant remarque, apr a de
laborieux calculus, que ia lettre 6tait
lt plus employee de routes lea lar.-
gues, Ernest Vir'celt Wnright
s'est d6cide rlre un livre d(e
50.100 mots oil no figarerait gui,"
ia maudite lettre eft.
Inutile.de dire que,ce diable td'-
clivain y a pieinement riussil

COMMUNIQUE ..

Xtaprxs les d~p&2has rewues par
--le Dprtement du Conei'e, esa
^-oasvires sulvwts exRoaearg*. ddu 19,
u 27 Janvier 19.A, 1a' iaatitk de
38.647 r6gimea de is ubannes,
r6partle come suit:
,Mirafiorea Port-de.Paix 6240
's Miraflors, Cap-Htlen 6s90
SiColombii Saint-Mam .097
%Colombia' PortauPriace 771
St-MaryV Jacme0 1298
gSt-Mary Cayes S13
,St-Mary, Anse d'Hainault 3.105
dIAMTn Pofyawv-3pin 677
WATM Cap-Haitien 5274


-mm-,


Lie R
Chic.


to


:TOWa 04sinm", $8.0v7




idea-Vow B$04t du Monde
4A..L .. :-^ ., j t i A & >


I ET


Au Moindre

Renflement..
Va tc-lk rcambie nqw
,, pout aler ib viter Sle
rbhumn S pcialrment
CV1 pow ks gnm et la
grgeC s la plupart dev
rhttnfs de t t

V. Yl VA TRO-NOL



IMIEDAILLES DE
J L'UNION LATINE

La Ligue de l'Union Latine, s.o
ciftk qui siege a Parit a cr66 une
inm&aille, dite de l'ordre latin, de;
tin&e A rcompenser o0, distinguer'
les plrsonnes de. deux sexes, fran-
9aises ou etrangere4s qui, par leui,
prestige, leurs functions ou leur-
rnbrites auront rendu des service
a la cause de la civilbsation latin.
et plua particulierement dans w';
expression franlaise.
Voici les personnagzs qui ont re-
cu ces jours-ci de cette belle socie-
te, la midaille de vermeil.
S. E. Mgr. Robert Eveque de-
Gomtanks. M. L. C. Lh&rissop an
wien sikrtour, uncider. (irecteur di
CoUege ,Louverture, ancien direct
teur Nneral de 1'Enseigrmement,
President du C. It A. F. Le Dr
Irice Mars, uancien Snatcur, at-
cien directeur G(n&rai de lEnse:-
gneme(t, Pr6sident de ta, Sdcitei
d'HLstoire et de G6ographie d'l1ki-
ti. M. IL Deschamps, agent con-
sulairo de France Saint Mare ti
le Dr. C. Lanier, directeur, d u Ly-
Dce Saint Vincent et President di
C. HI A. F. A St. Mare.
F La mtdaille d'argent a 4t4 d&-
cernme aw IEre Aubert, sous-.di
recteur principal des FrYres d,
instruction Chrdtienne d'Haiti.
Nos felicitations a tous tes p -
sonnages qui ont m6rit Il'attentiol! |
dc cette important et int6ressan. f
to Socit6..



REX

MERCREDI A 8 heures 15, un'
Comedie locale hilarante, avee le
artistes aims du public: Martisi
Day, Pomero. Dussek et Mile d-I
Pradines.
En Deuxieme Partie: Un film
musical d'apres la celbre piece de
Johann Strauss: Baron Tzigane a-
vec Anton Wohlbruck, Danele.&Pa-
rota et Jacqueline 'mwncell.' Un .
soiree tres gaie, q
Entrde 1.10
Vendredi A 8 heures 15 Maria
Dietrich et Gary Cooper dna 4Dk-
sir'. Un film de jeuriesse et d'a-
imour, une production ou Marlkne
so montre plus enehanteresse que
jamait
Entre 1.10.



DECES


1-4i--V I.... :Jz Z / i 2. / ..... ................. 2.',I : ;;i'


aLE N'OL'VELLISTE.
Ruza Feruu No. 69
AUta Poatak. No. .85, Tt3iphbooe 22=5
QUOTIDIEN FONDE EN 1808
Par
EZNRI CHAUVET & CHERAQUIT
Direatur- -Propritaw*
ERNEST G. CtAUVE1T
Ser4taire Gin4r.al
MAX DUVAL
Adminiaef ar :tr
fLEBER GEORGES-JACOB



e ~ *- *- -- *


Pourquoi doit-on user;
on sown mcdiwmenteux
tous les jours?









S Dam sales pays chauds, Jes
ruptioms ct let impuretes de la
peau suriennent particuliire-
mant des microbes de Fair e de
la poussihr.
| Le savon orduaire & odlette
| desnur c aefficacc iands quc ie
savn AFRIDOL nettoie grit
Ies malaie e peau. la rend

@ Lm v sa AFRDOL a au
uwe action ceinfectantc, wit
ecme e st shutout e-gIre et abon-
ant, il possde en oautra |
parfum rres delicate.
0 Prortgo-vous centre les con.
tagions par le savon AFRIDOL,
qui est de la plus haute valeur
S medical. e


Cfr


Serve'oaus en, f \
tas les ours! ( AW


A fridol
LE SAVON BIEN-FAISANTI


I
*


Nous avons appris la triste nou-
vell do e lamort de -
M. Orvilia Delui "
Sea funrailles- aurnt lieu, doe-
main martin, A l'Egl ie Baptiste.
'Nos condol6ances sa~ iasmi


.- N I AC :T -i" 4
MS PNRUS ETBAlTERRIE,
SFEDERAi '


SEULE PEPSODENT

CONTENT DE L'IRIUM

Contenant de IRIUMw Pe et on*
f re un lustre &latant'lami derts --ra-
fraichit la bIouhe---timule let genivet.
et favorite la production de Nflive -fUmt
eile faith toutes ces choesa avec la plus
grande saretl jatIas eConinlI"qAdS wui
hie dents. *
Paree que I'IRIUM le nouvel ingre-
dient dentalre 6pauiat enlve 10 film
sans frottage dur; ni t : l ,e.
les surfaces d'niail sians ticheai puOt
it les polit pour leur donner $1#,.tatre ie.
.lun brillant QUC VW tfrpx B ar
Aehete .n tube de Po ^j ciAtm
de rrium. Conmmenez dis maMtnant i
ia suivre catte nouvdle te -.
to 4 vas dent* g usa w-
te adcuritb.


. .... ..
.t 'a..
..: .: ~' hi '., './Y
: 5 ...,.,_.' .:,', ,.


"P~ WW~F7455 PW5Uj a
.1,4mg *t&La mind WibUit bbflsfla aanah.


Adoptez ....
PATE AS PEPWQDENT
St .rrm ** *ie,- "-MU
depgggg ""'"'nee..
-=--: = -'::*" .. .


, U;


*pv'


- I'
'^
.:-. '










J ...,
,,,,, .,


I


40ouv


IF


c.r


- --- ------_ -- ---- I---


COLLReGk. MO.NE

Cbaampde-MliwNr$ adafl MM b Pila a& Batt
Extnuma j~ta( : CoadiUtoniIodiques
t:.-Vag ve Bfa au ;
COLLEGE MODERNE
L'Vcole qui met l'ens'ignrnet ai port&e de toute.q' eis Iurse.,
L'Vcole qui ne professor 'pas le .bourrage de crAnes.
L'VSOe qui pr&flre A une t@te Uitq#ment pleine utin, t&to bies
faite>.
L' eole qui 'aattaeche A iofielter Ct i d6volopper toujour- Ic jugement
de o'6lkve.
car,
C'eat 14i que se trouve recrut6 un corps de professeurs we plus homno-
gene
be plus a616.
La plus competent.
et le plus capable, iurnmut, d'en' rtiner par Ipe:empi, pmr i sition h1,n-
nite et constructrice.


. -.t, a... ON
W -i w-tna4 threads, Bba


tibraire 'Nouvek!

;: DR GONFIAN CRiii


&, L MIlNUX Assoi '

P oS adw i-Ree.w- Quaotidi;
M Ae iu TnI IO- U : TL .

Avip I Mhoa4a.d ift a nve dolt pis w priver do gj


Chanles Plinier: Faux Passeporls (Prix Goncourt) .........,
R. Vincent.i Campigne (Prix Frmina) ..... ..... .......
J. Rtogfisart: Mervalf (Prix Renaudot) ... ......... ....
R, Roussol: La--Vail: .saus prin:emps (Prix: thteirjlD) ...
A. Tardier: I Le So erain cap .......................... .....
A. Tardlen: 11 La PrAfession parlementire ............ ..
.Miurras: L-es Verg.-:- nr la mer ...................... ,
Alaurras: Mos id&s poitiques..... ....................
.inurra-s: Enquj te s: monurchic .... ............. ........
l..on Mlum : D r ge ............. .... ..
1.6on Daudet: La tragi.ue existence de Victor Hugo ....... &
C. Farr reP: Vlsite a:i:x Espagn .......................... ..
Bedel. Monsieur er ...... ................ ...............
.M. flurnat-Pirvins: I Livre pour toi ............. .........
i.tendhal" De i'Amou.,r ..
..mdhal: De i'Arnour ........... .............. ....,... ,
'. gr Fa m Volupt.........................
Le Sang t., France........... ... ......
Mystbry C('Lta :iel. .. ..".. .
La Flour .u Mal ......... ........ ... ,
Le Lit C(onigal ..... ................
L pipe du De r ........ .............. ..... ..
St .....id.......e..U..... .. ,,. ,,,
L'Impur tc '. .. ... t
.Jeai Des Vignes Roues: Deviensrun chef.... .......
Ph. Martinon: Cnm.m-r,-r on parole (n franiais ............. 4.
Private: Pre6isions pour 138 .................
PRIX GONCOURT : L'AUX PASSEPOR'T... G
A. TARDIEff: LA PROFESSION PARLEMENTAIRE.........
C'AMERLYNCK I tLhode a h'kage de a trngers pot apprift
tfra~as ;
Puur les'petits ...... .. ........
S iKire Anne de franai ..a..............
'.. rr,2me Annb& de franaids ........... ......... .
A.' pays' de' ranee ....... ...............
Parlonas tranais (The essential of.......
.- French covvrsations.) ........ .. ......
ALMANACH VERMOT........................rch6
, ALMANACHi VERMOT'-............ riW6
ALMANACIH HACH]fE ............ .... broh 1,7
*ALMANAC! ILACHlG 'E ...............

,*- :. VENE2 VISITOR
NOS BEAUX RAYONS D -LIVRES DfETRENNF S
POUR GRANDS ET PETITS



Coll ge SiMon B0livar
Enseigtemen Pritmaire et Secondaire
Enseignement Claaskq et modern, (eatio A, B C)
Pension, Deal-Pesalon, Exterant
Avenue des Dallas (prs du Pont St.L GOaudy
T4L 3608
Laurtat de rAlliance Frana se
Le Coll&ge Simon Boliva joult de la coanflanee & lles ea. Vdes .
y mnacrire yevos enfantis
mens dauBaeealaui6at do Juillet l(Compastion fraxp ugp, a .s .
aiae de Juin 1985 et Juin 1986). 984 et Coancoura Ue Diction
Plus e 50 suec6s aux Examene du Bmalaurnt (lere et *< ..e.

s u..r. ....
fiB^&~isys


t,