<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03240
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 22, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03240

Full Text

M. M L. AV



OenTwr.C~ P*'rwgwtdbr*av


QUO tDl.i FiND*. ..., N,. i. IM ., U
QUoTIDEN ^ND ~DENP 18M
/ j


,* .*- 4 1. y- 4 -L I fjt /, 1" r w 4fl/tnt M^.. fttf^ .1yW-"IN.fa n. .. N'*,.*-*.*-. .....-


42mea ANNEE


PORT-AU-PRINCE. HAITI


SAMEDI 22 JANVIER 1938


trsn Aw -c A- z T r* *. r


LI FOICTIONNEIEl T

ies Ecoles Professlonnelles et
S iProcationnelles do araons


..... -_-...L& wk fW) .ltfl


tis le debut de la iouvelle an-
na scolaire la clientiN des Acoles
fessionnelles de Port-auPrince
a subi une augmentation imp:)-
taste.
L'Ecole J. B. Damier don't i'effec-
tif atteignait Cent quinze 6lvea, a
to proclamation des vacanccs, 'I
Juiflet dernier, eat actuellement
fr6quent6e par Cent soixante cinq
elves.
Les travaux executes pendant
tm mois ont laissa6 I'tol environ
oSixante dix neuf goues de d pro-
iAL
nI est signaled que I'accroi.ss-
ment constant do Yeffectif don't
nous avons parl6 plus haut nkcts-
site ragrandissement du local et
'augmentation du materiel de i'E-
cole.
La presence journacere & Port-
sa-Prince a atteint Iexcellente mo
ytnne de 99 o/o.
Du cbt6 du personnel, ii est or-
courageant de mentionner qu'anu-
eune absence non motive, ni au-
can retard non 6Bt enregiatres.
SCent vingt seO\ 6kbvea ont fr-
raenth r6guliUremnt lea course .e
I'Ecole Pr6vocatirinelle Yabre Ge'
frard.
Aucune modification n'a 6th ap,
port6e dan'Ihorhcaire on usage du-
rant rann6e tcoulke.
L Atieer de travaux manuels a
it u pourvu d'une petite seie elec-
trique pour la confection des
iouets, Nous esptrons que le pro -
resseur charge de ce course saurai
intbresser les 6livea A ce genre ie
travaua
Le 12 Octobre dernier a eu lieu
an local de r'Ecole Professionnei-
o du Cap-Haitien la cFWte de IAr-
tre, qio a revAtu un cachet tott
particulier.
ulix Martin, s'etait donned ren-
1e-Vous dans notre Etablissement.
L[ cer6monie commenca par !a
,ecture du Message adress6 par S.
E. Monsieur le President de la Re
publique aux Ecoliers Haitien-.
Ensuite prirent la parole, Mes--
ieurs Raoul Piquion, PrEfet du
ap, Louis Andr6, Magistrat Corn
mural de la ville et M. Robert
Baussan, sous-directeur du service
le rUrbanisme A la D, G. T. P
Puls, tandis que so Grandeur
Mgr Jan aspergeait les nombreux
plants entasA6s dans la tour, ,h
beaux chants talent ex&cut46 pat


la chorale des Boys scout sous ta
direction du Reverend Pcre Dick.
Les autorites civiles, militaire
et religieuses plantkrent des deux
cotes du chemin, lea premiers a-
bres destinds A embellir I'entrde d,
Ia ville. Cinquante de nos 6leves
furent choisis come Ecoliers
Protecteursz .
Aux Gonalves, la fr6quentation
scolaire a 4t4 bonne. Sur un efftc-
tif de Cent vingt et un Atkves inl-
crits, cent dix ont 6tU quotidienne-
ment presents.
Avant mame I'ouverture des
classes, le Directeur de l'Etabtis-
semnt avait revu de la Direction
Gendrale des requisitions lui per-
mettant I'achat des matariaux et
fournitures neessaires au bon
fonctionnement des Ateliers. N -
anmoins le montant des rembour-
sements a eth insignificant.
L'Ecole a maintenant une bonnr
culture offrant toute security pour
'6tablissement d'un j.-din d'orn&.
mrentation.
L'offec.if de I'Ecole de JRram:r
est rested inehang6: Cent Eleves. 1I
est r noter c pendant jue le nn,-
bre des jeunes apprentis compo-
sant la section professionnelle i
passA de quinze trante cinq
Le course de dawtylographie a 6tk
repris et est suivi r6gulierement
par dix jeunes gens.
CConmme nous 'avions pr6vu -t
signal dans nos prckdents rap-
ports, crit M. sMax Rigaud, Dire:-
teur de 'Ecole Professionnelle des,
Cayes, nous avons teL oblige ti'
refuser 'admission A un grand
nombre d'61eves a cause de I'exi-
guit6 de notre local. En nous corn-
primant fortement nous avons pu
recevoir Cent cinquante 614ves.
LeE Ateliers ont product dans !e
course du mois des travaux estimis
A cent quatre vingt dix gourde3,
vingt cinq centimes.
Le Directeur de I'Ecole prof-.;-
sionnelle de Jacmel signal que k,
course theoriques et pratiques sont
suivis avec intdrAt par les l6evec
des deux sections. Certain ouvrt-
ges classiques et des fourniturL;
font encore besoin.
La discipline g6nerale ot I'6tat
sanitaire d I'Etablissement n'oni
rien lais6B h dsirer.


(Du Bulttin Trimestriel
vice de l'Enseignement
slonnel)


on Ser-
Profes-


B VTEU tWj -- .aget- ----
...Np I-TEURS -I -l;bND .... 8o sae pcautn .........


lix neuf membres da Comrit DT
greeter panamricain de m6decmw
sront regus par M. le Prsident de
la Rkpublique, luand entire 10 '2
st onze heurea, & rarriv6e du Queen
of Beruda.
11 a Y& board du bateau 645 per-
Wsmnage don't 400 m6Jeeine et 245
femmea et amis des rntiecies.
Le bateau n'arrive pa. au Wharl.
Le dbarquement de pasSagers va
P'atle deux heurea.
ltuueup d'entro eux aeront con-
4ft A e of Vera doux heu-
r% 6eptlon A Torlande.
Un CoMlt4 de 60 dames et jet"-
fa EUea as aurora le service.
Le bateau laissrs avant 7 hei-.
t"e du soir pour Santo-Domingo.
Pertow-ico et New-York o0 11 re1-
trm ludl s81 anvier.


',st one sage pr6hoution que
P. -rendre un peu de Quintonine
endant Chiver, car en se fortifiant,
on diminuerot noturelement los
chances d'infection si nombreuse
6 cette ipoque, at I'on pourro
6viter oinsi grippos, rhymes et
bronchitis, La Qumtonine ett d'on
emptoi facie : il suffit de verser
un flacon de Quintonine dons un
litre de vin de table et de prendre
de ce vin fortiflant ainsi.obtenu un
verre a madAre avant chaque
repas. Son prix r6duit invite tout Ie
-nonde 6 en fire 'essai. Ties Phar-
macies. A Port-au*Prince: Docteur
V. Mathurin, Phie SoiFt Fraonoisu




Lire nos information en 2e, 3 e,
5e et s pages.


CHANGEMENTS
O,*I0S A LA
DIRECtION GENERAL
DES TRA.4VAUX PUBLICS


RIPUBLIQUE DUHAT
DIRECTION G NERAJAE DE
TRAVAUZ PUGLICS

hnrea n de Prnginealur en Chet
Port-a Prince
Samedi 22 Anvier 1938.

CIRCULAIRE No. 1

Aux Ingcnieurs 4t Ardhiteetes
Commlssionn6s du Gnuvernement

En conformity du I~ecret-Loi du
13 Janvier 1988, telatif aux conm-
pressions necessities pour I'6quii-
tre du Budget, ie Cadre des Ingt -
nieurs Commissionn6s de la Dire-
tion G6ndrale des Travaux Publics
a etA rdduit come suit:
1 Ingdnieur en Chef, Charles F-
quiere.
4 Inginieurs de Premikre Clas-
se, Louis C. Eth6art, G. Cauvin, L.
Menos, F. Jeanton.
9 Ingenieurs de DeuxiEme Clas-
se, A. Sixto, M. SalIs. L. Chancy.
E. Gardere. G. Durocher, L. Jour-
dan, R. Corvington, E. Villedrouin,
'M. Dennis.
7 Ingrnieurs de Trotsitme Cla-
gc, IL. Sak'me&, I elai, r
KPbreau. 1. Perejra, A. Qualo, I
Sylvain, G. Dreyfuss.
6 Ingknitiurs de QuatriWme Clas-
sc, G. Cloestin, N. Pamphile, L.
Douge, H. Douyon, Em. Michau-,.
M. Boisette.
3 Inginiears de Cinquaixne Clas
se, A. Hyppolite, A. Magloire fils.
L. Ed. Abraham.
Charles FEQUIERE,
Ing6nieur en Chef.

C C
CIRCULAIRE No. 2


Au Personnel de la Division des
Magasins, Atelierg et Transport.

1.- A partir du ler F4vrier
1938, les employs suwvants aeront
pays par les fonds du Budget J
la D. G. T. P.:
Maurice Etienne
Clement Thrasybule
Dasny Pasquet
Fablus Thrasybule
LMandre Daniel
Paul Chenet.
2.- Les autres employs conti-
nueront a Otre payea come par ie
pass par les fonds des Magasins
G6bnraux.
Charles FEQUIERE, .
XngiEieur en Cheft


CIRCULAIRE No. 3

La circulaire no, 3 mentionne la
late du personnel rfXorm6 do la
Direction Gknbrale des Travaux
Public. pay6 par lea difflrents
competes de son Budget.


CIRCULAIRE No. 4
Aux Directeur, Professeurs et
Parents des EUvea d' e E'cole des
Sciences Appliqu6es.

Nous avona te regret de wou a.-
viser que Iea n6cessit& dej comrn
(ve su alte e t pagP)


AU CONGRESS

DE LA HAVANE


Au Gouvernement et dans cer-
tains milieux d'icl, g- ce aux a-
vions, on a djA des renseignement.
sur le grand auc&cs (u Congres
Pan-Amnricain de Mtdecine, de La
Havane.
L'ouverture du Congrbs a eu lieu
mardi, 18 janvier, aprts la presen-
tation des d6flguds. Le Dr. C. LhW-
riason, notre reprsentant, a lu use
Adresse qui a 6t chaleureusement
Sapplaudie.
Mercredi, il a lu au Congr s son
m6moire tr6a intressant, au mi.
lieu de I'attention g6nkrale. II a fu
beaucoup de succha. La lecture a
eu lieu en anglais, en franqais et
en espagnol. Ii a regu sp4cialement
les felicitations du bureau de la
Section de M decline tropical pour
son travail et sa prBsentaton. --
Beaucoup de schimas ant 6tk sou-

A )a r&eption officielle I'Aca
d&mie des Sciences, le Dr.. C. Lh-
riason a 6t6 l'objet de I'attention
sympathique de sea collgues.
Lea journaux et Revuos de La
Havane ont d6ji parh du grand
succs de ce 7Ume. Congress, qui
sera fcnrn saujourd'hui 22 Janvier.
Le Ministre d'Haiti A Cuba t
. Mme. Barrau facilit.'t le sijour
de notre d6lkgu6 dans cette ma-
gnifque capital.
Le Gouvernement Cubain vieit !
de fire des fun6raills nationale-
et grandiose aux aviateurs mortv
cLs jours derniers.


VISIT A L'ECOLE DE
MEDICINE

Les Mldecins du 7Tme. Congris
pan-am6ricain ont matnifest6 au
Dr. C. Lh-risson le dsir de visitr
I'Ecole de M6decine re Port-asu
Prince.
Cette visit se fera Jundi martin.
L'h6te national de la Havane 'u
a si~g j)e 7Tme Congrts de Mdr-
cine est un magnifique monument
dc plusieurs tages enm.our6 de jar-
dins, nous venous de voir sa pho-
tographic. It fait honneur & rint.
ressant people cubain a la fois pa-
triote, travaillour et hoepitaoier.

A a
VISIT PASTORALZ.

S. E. Mgr. l'Archeveque a laissL
se matin A 7 V heures pour .*z
grande tourn6e dans lEs leparoles
rurale de l'Axehidiochw.
Fructucuse besogna ct excellen-
te sant6 a S. E.

.... .. Wf..........P...........

PORT-AU.PRINCIEN1

C'est par erreur que le journal
4Le Matri, de ce jour, a annon6b


come devant avoirlieu demain
Dimanche 23, leas Sections pour e
reouvellement du Comit6 du Cer-
cle Port-au-Princien, I date dee dl .
tes elections n'ayant pas encore St. I
fix6e par le Comit4.
Port-au-Prince, le 22 Janv. 1938.
LE COMITE.


RX

.Beaueoup de clients nolus ayant
demand aLo Couronnement diu
Rot d'Angleterro, ce film rear pas.-
s6 eHors Programmeb 4 la soirTs
de domain A 8 heures 30.


'CERTAINES

PRECISIONS

SUR LA VIE SPORTIVE

E" mag des ports et de la
culture physilue


Puisqu'tl eat question ea jour-
ct de nommer des Moniteurs au B I-
reau Central d'Education Physi-
que, disons en passant quelque.-
mots sur la tache da cMoniteur-,
le r6le qu'ij remplit daus la forma-
tion physique de ceux qui luf sont
confiks; tout en faisant ressortti
les differences qu'il y a entire Sport
et Culture Physique.
En matiWre de spot et de cut-
ture physique il y a des points d'u-
ne importance telle, qu'ils ne do:-
vent pas 6chapper A ceux qui s,;
livrent & a] pratique (ic& exercices
physiques. La culture physique est
une Science: Certes, il existed une
science culturiste dont la parfai-
te comprehension forme,- A quel
que point de vue qu'on 'envisage,
- le facteur premier et indispensa-
ble A toute evolution physique; ct
ceci, pour la complZte sl'curit, et 1.-
plus grand bien des lives. Malheu-
reusement, on ne comprend pas as.
sez chez nous la question des spor5
et de la Culture Physique. L'on
constate,- et ceci couramment -
que notre public que1que peu pro-
fane sous cet angle, corfond Sport
et Culture Physique. Malgr6 !.e
riens de parents trts 4troite qu'll j
a entire lea terminologies Sport c-t
Culture Physique, i n'est pas
moins vrai qu'll existed entire elle.
des differences trbs considerable.
Pour celui qui n'a pas approfo:,-
di 6'tude de la Science culturist,,,
cola paraitra fort bizarre, ceper:-
dant il est un fait qui so passe i.
oommentaires, et surtout qui doit
retenir I'attention du public: c'est
que la Culture Physique finit 1A oL
commence Ie Sport.
En effect, que suppose Ie Sport?
D'une fawon gfnarale le Sport
suppose la competition. Mais la
competition elle-mime suppose la
sp6cialisation dans one branches
d4termin6e de l'Athlktisme, Eh
bien, IA oi il y a spcialisation, it
y a d6veloppement outre~mesure
de certain muscles au dttrimcnt
de certain autres. Un example a.-
ez convaincant; c'est que le trap;-
ziste a des bras forts, mais il n'a
pan des jambes, Ie Footballer a
des jambes, mais ii n'a pas de bhra.
eEnn an mot Ie aportman est un
specialiste. Tandis que Ie Culturis-
riste lui-meme est un artiste qui se
live cheque jour A houre fixe; et
execute devant un miroir qui ne Jr
trompe pas, ine srerb d'exerciccs
physiques manthodiques, rationnei ,
n vtue, non paa da certaineo cnom
I tit.ions pr6mature4 a et esquhi-
Utntes,- mals plut$L avee dars
it'me un ideal noble, 61ev5: co.
lul d'acqu6rir une harmonle toU-a
tI dana son corps; fortifier sa saa-


1k tout en assurant an fonetionne-
mtent et-um quflibre parfait4 darn
sea organes..Et, apre avoir rdAa!-
s6 co travail, qui voui permet de
vous montrer en public; vous pou-
ves done aspirer A devenir teur; afin quo v s i5lves puissent
vous regarder et so modeler sur
vous.
Le rMoniteur, nest pas forci-
nient orateur, ni discoureur,- seu-
les sea lignes et I'harmonie plas-
tique de son corps sufflsent pour
rcndre, avec plus d'expression un
sentiment oU u' ne ide,-- en un


(vir aMtR r. pa )


o, 14.874


- --OO .'g-4wow- .- 10--i *~* r ur


. ... .. ...


i'


' ~'~~~~~'~~~~' '~


~-~-r131**CI~I*C




-- --- ---- -- -- -ff tfl@ 4.t ..s a ~ -- -'-: :


re .inr. .~ -.-.-~-.-- 3TJb1~is,.. .Th~bk;- ,,.--- .a",2iitr ;ttw


---- ---- ----- -.


CERTAIN ES PRE(ISIONSI
SUR LA VIE SPORTIVE





mot, il laisse parler son corps. Ce
n'est pas tout de venir avec quel
ques vague notions 6parses, r-
cueillies de n'importe comment, it
pr6tendre avoc cola foi raor des siu-
jets.- C'est Ai juste tit.re qu'ou
vous dire: *cMdeein t ux'ris-toi tni-
mnimem. Car les realisation.i en nit-r
tires de culture physique ne re!i-
vent pas de thaumaturgle c-".
tes, on n'acquiert pas du muscle
par Ie pur ffet du hasard; ca" ii
est un vieil adage culturiste qui
nous dit: xTu gagneras tes mus-
cles i la sueur de ton front.- Cet.-
te parodie de l'Evangile est plus
que vraie id. Malheureusement,
dans notre milieu, i1 se product
qu'un manque de comprehensior,
des rbles et Ie tourbillon delet&re
des passions, suscitent au dernmt"
des gringalets des id&es par tr,,p
prkmatur6es. Nous constatons aver
peine sans doute que le premier ve.-
nu,--qu'il s'agisse de ;port, d'athli
time ou de n'importa quoi-,sanr:
avoir aucune id e de ia chose, st
croit A mime de briguer les suff:a-
ges;il fait flehe de tout bois; igno-
rant peut-6tre que la charge qu i
suppute,exige des fact-ours indispen
sables, eu 6gard b sa dtlicatesse. '
s'affble de dn de tous les titres et
dipl6mes; alors mime qu'il pr6sen-
te une Anatomie chetive et sans re
lief.
Nous voyons done que le role du
Moniteur est r6ellement delicat;
puisqu'il lui 6chet de former It.
sujets. Seules des connaissances
techniques, desservies par une ce'-
taine pratique peuvent assurer de
beaux r6sultats; afin d'eviter A
]'enfant des d6formitions physi-
ques regrettable pour 1'avenir,
Ce n'est pas sur I' leve que vou'
devez fire I'exp6rience premitref;
c'est sur vous-meme. Le Moniteur
est un module; c'est objectif ver-.
lequel doivent tendre 'es efforts du
jeune d6butant. C'est ainsi que s:
sont forms les Strongfort, Atlas,
Deshonnet, Sandow et tant d'autres
qui fr6quentaient le fameux Gym-
nase du Professeur Attila.

Michel BREDY fils.


I~t


CONCERT

Programme du concert domini-
cal du 28 janvier 1938 de la Must-
que du Palais sous la direction d.i
Maestro Luc Jn-Baptiste au Kios-.
que du Champ-de-Mars, & 7.10
p m.

1.- Le feu marche par Van-
dersloot.
2.- Vox Dei-- maithe religieu-
se par Occide Jeanty, -
.-' Symphorie ir a6hevee par
Schubert.
4.-- Carmlia meringue d06
dibe au capitaine Luc Jean-Baptis-
to par Pierre Normil
5.- Storm King solo de au..
ba par Ringloben execute par I~s.,-
lem Bastien.
6.- Didine -- valse dte Jul
Chassaing d6die6 it Hermann Psys-
quier,
7.- Checkto Check-fox trot IH.
8.--- Sensation miringu i t
Luc Jin-aptisto.


4ar o


U.S..H. PF.IF


CONSEIL MEDICAL


SL'infeetion des voies urinalreq
estel Puvte d'un microbe appelt Go-
necoque de Neissers, et auquel
tous lea m6falts de la Blennorra-
gie, Cystite, Prostatitt. Goutte mi-
litaire, Orchite, Salpingite, etc.,
smnt imputables.
1 cest indiapenaable'pour un ma-
lade souffrant de coe diff6rentea at
fectioha de so soigner a6rieut.t-
ment, sinon il peut en ita Iultr pot i
liu dos compUlictions graven, do4t-
loureuses et tenaces. Pour les 6vi.
ter, suivez le nouveau traitemenW
scientifique, judicieux et discra
.BLENYL,>. dent lea effects cura-
tifs se sont rvla6s remarquables -i-
prks des multiples experiences.
Son efficacit6 eat d6:nontrte par
de nombauses attestations. Le n;t
dicament x se boit, il supprime
grands lavages et injections. II st
recommand6 pour tous les cas mat
gus et chroniques. Demandez do-
cumentation. |
Ce merveilleux produit des La-
boratoires cBLENYL> est en vea-
te dans toutes Pharmacies. Mon.
sieur Sosthene Geffrard, Pharmni-
cien, 740, Rue F6rou, Port-au-Pria-
ce distributeur pour Haiti, (Phl
ne 2296).



BONNE OCCASION!

Pour cause de d6part h vendre:
2 lits doubles; table de nuit, bu-
reau ambricain avec lsmpe et chat-
se, machine A coudre A pieds, st:-
vice en porcelaine pour 12 person-
nes, des tableaux, des magnifiquts
plants en psts et en ferblancs des
articles de luxe et de manage.
Pour renseignements s'ardessei
a M SCHULTZ, P6tionville. PhF-
ne 3693.



CbNVOCATION

Le' comit6 de la Jeunesse catho-
lique Haitienne convoque les mern-
bres A la stance de reprise qui sc
tiendra I' heure reglementaire
dans la salle d'oeuvre de I'Arche.
vech6, le dimanche 23 Janvier.


DIRECTION GENERAL DE
L'ENREGISTREMENT ET
DES HYPOTHEQUES
BUREAU DE PORT-AU-PRINCE

AVIS

Le soussign4, Charles de Delva,
Directeur G-4ntal des Contribu-
tions, de l'Enregistremtt et et ds
Hypothtques, avise le public qu'i a
fait choix de Monsieur Cyrus Smu-
rel pour ~tre son comm is signatan-
re, conform4ment I'ai t. 71 de la
Ioi aI 4 Juillet 1933 et a Particle
lei au dcret-loi du 13 Janver
193 .' ; -
En consequence, ii r6pond de la
signature du suanomm6 comme de
la sienne propre, en ce qui concer-
ue la Direction G4ndiali de 'PEu-
registrement et des Hypoth6que-s.
Port-au-Prince, le 21 janvler 1933.


Charles do DELVA.


%.


ADMINISTRATION LOCALE
DE PORT-AU.PRINCE
i


Ii est,rappol aux Contribuab;s 1
assujettisa l'Imposition Locative
et A la Patente pour I'Exercie i
1937-1938, que le ddlai impard
pour I'acquittement Je ces taxes
eat expire le 15 Janvier courant,
et que .es' retardatalres sont .pa3R
sibles d'upe amonde.de :10 o/o pir
moai ou fraction ge maois de retard,
du montant "de leurs mnpositions.
0 Janvier 1938.
-- --- ,,: -" -~-

S AVIS MEDICAL

Clinique du. Doetcur AIMON
CIARTLIIi, rue des eaomes, h
o6t de -I. l&gation dominicalne..
Consuations: 9 A midl. 8 6
i he e. p.' m,


-


-i


Dimanche prochain A 3:30 p. rr..
au Parc-Leconte, mAtch aenoatioa-
nel entire deux 4qUiUps do lre c1 .
igo e .
Excelalor Club et Louv"rturle Clu
Entade GCnrale: Gr i.0 .
Volture: 0,.0
Pelonue: .1,000
Tribune :


Machine dIre RewmiSyon
Machife & caicuer S in
Rukbe, piqr mlbpOn


CAFE-RESTAURANT


Demandez a voz amis et
ils vous confirmeront que
Snul part a Port-au-Prince
on peut mieux mi-anger ,t
apprecier Ies bones ccn-
scmmations qu'au q SA-
VOY>, situe au Champ-
t de-Mars.




Si vous desirez do bon vin, vi-

sitez le

BAZAR NATIONALv

qui vient de recovoir par 1:

dernier bateau franeaia d2;

vins rouge et blanc

4Bordeau Supirieurn

Vous en trouvercz par ga!k)n


endarl A Vtr oe Marl de Vois, Ader a

ARRETR on RHUME plus vie


Naturellement, vous pouver, en
grainde partie, e firc vous-mtme.
Mais il ser hcureux de vous alder a
ncttre un term aa: cnonuis que vvou
tauwe Ie rhumc.
Masse-. &nergiquement avec dui
VapoRub, in gprge, la puitrine et IL
duo tentrc kiS zpzu:s cp t nau-dCT c).
I'Pis, ;ippl[qutT-Cen un-r c,)uu;,c T. i';c
sur la point rine cr recwuu-..-:' d'mun inge
haild.
Le Vaponf ub a d i.ti cornr,.-nc> A
vo.ts mtnilu r-n--de c.vux Isi.s A la

I. A I s a Pe.. i iu. [Le Vaim)Rub
.' 't (!,r :i' r'i t. iL a travcr I rwau
coime oriun C; ..pSlTie u n cr pl t:irc.
2. Vapaurs M6dicomentdos. En
mrme tenp., s vatpurs', rflitC:ua-
mrntfes, dc5g..gCes a5 Ia chI alut r d
zorps, sonr inhales penddnt ics
!eiuens-en'ron 13 fois par manu:e-


directcrrwnt dans ite voices respira-
toire; irritte
Cctte action ccmbinfc "cataplasme
et-vapeuris" Clciliie la rcspiration-
dctaLIe Ile t n,c-: ... -.-.ouhLtg 1'trri
tation:i i'a d tssipcx la congestion.
Taditi qc.PUe V',us vous endorITm
d 'u-n ',l;tui pI ,i.il'l, I" tldouble traitor
meant tl I' ,~,tttb co'n~tinT) agit
bot.vtrt. i,-u r'vc-i, IL pire di rhumt
Cet pLcS,-..
B!anc No Tache Plus
CrAce tar ir nouveau procedk, Ie
V.I folub .e rKseuite mnaintenant A
VIuE '.IQus5urinc f>orfTfe bladlche, tetachatfi
ipa~ SetFCL 1 li x'11i!tt Rn Ltr enievke:
c c;t le mrrt':r vila;rkti-ln mTi'
foruntle It l;i r.:rne Lidublb action
cilsce.

VAOR RU8
* -B>nclM'-< -'""s'"w"'


et par bouteille.


PAS DE DEA TS SAl-

NES, SANS DE BOV-

NES CROSSES A

DEN IS-


Vo'd5 trouverez
cus brosses A

del-ts chez M.t

dame. Gornail,
Alphonse C, DB

sic & Co., Hip-


polyte Joudy.
* : Emmantel La-

joic, Franoi'
Lt.rrieux.


,clamez la marque
rGaraplie



MAIRVELA
Demanded h itotre cotdonnier
MARVEI.A
Co produit change la couleur tit
votre chaussure solon ;a robe que
vous porter ou selon -orte costu-
me: Touteas les coulcuts y comprise
or et argent.
11 ne craque pas et laisse un IinI
magnifique, indAlebilo rnais oncu.
re, ii rend le soulier pur neht s'il
6tait fatiga. '
Domandez MARVELA et vuUS
vous habillerez avoe W Lgance et
harnmnie sans avoir .a d6peuser
pour. 10 paires de chatu sures.
Une seule bonne paite vous stuf.
fit, grace i MARVELA..
En vente partout.
HRTPOLITE JEUDY
Distributevr: (-



a STE. ROSE DC LIMA

La Secretaire G6n6rale e'emplrop -
et. d'annoncer it tous los manebrta
de 1'Association des Anciennds i El.
Ves que leur retraite annuelle aura
lieu le 13 f vrior prochain, et sari
suivie de la tenue de l'Aseamblde
GEra le,.
S Minea. Baitn DECATREf,


VAIBLEOSE
#il Pa ir ^ o tf



VIN etS Sit

Deschiens
015PodlobUre RB6g6~Brateur du Sang, prescrit par I'6t1te mr4ll
apirloutr : lrI orad one ot aux terrugineux. Admis danasos Hlpitanx de PuA


et tot ota
k SOULAGEEMENT IM"IM DIAT 5ANJ ACTION
NUIt IBLE SUR .'ESTOMAC PAR



2 A 6 COMPRI Mt E'PAR JOUR
LABORATORIES O.ROLLAND- LYON rrance
PhwtrwLeMrDW^ 1I .flTT air. CO ilrTw -
*r^ CeA *1 0 *?t% C aucH4C


[ tA3EINP Pat galoment Indiaqu dans I P.UDISMN.
',-_.---registr6 av Laboratoire du c' .r t ,kfa .,,~ dicamcnts
6ous le No. 28-5. .. '. '
-En vttte dans touted les bonnea Pharmacics.. a prix deo
Gde, 0,10 I sachet


9 -
as-


JE UN ES.S E.
Force, Snt6 vous soront rendues' par KALEFLU0ID,..0.4
dt r4 tde~ vitols, KALEFLUID 1'reunit ct fortlfife, raT
les forces pterdues, actyie la.cIrculatlo, dIt sOut et QUmi
acde urique, toxines. Aprbs la.curo KAILEFLUI D, v
...tr uvorZ .Jo., .alt. KALAU oiUI; a obtana5 wdal
Of"aox to brbrecum grgmftua a tm- $ n.a'. t a ot mnetkw 4tv aendq t itnwid
Laboratoiewe dvKALSLE UID 6, S I nov. ExOJlnIl
PAR.IS-V .


DOtM ; Pharmsw$. e* V. P r ,


r~~i "- -'--i--is-............."17t .,...WpPPi *%44P$W7tuitt~.sullfld u91- r'-r


VA GE '-


S


Ii


. . .. .. . .. o. ,. .. ,


"M


----- ---- -


vaomm w-ww-woomp


.- --


.Wft


I


|


A




. t... :g $ ..... ...a r r I N QO E $U VBL L I S T&, ,rt AC .E .a." .


S..... ..........
#W ',f, .... r" .. .. ................. .. .
* 'LIrMSy'w-.
lM~e^ H' .


StCURIST, COMMODITt
*1 e sut imprudent de garder 6 !a maison,
co Ie feu et le vol peuvent vous cauer
desdommoges irr6porobles, vo polices r
d'assurancss, hypoth6qf-es, titres, con-
trots et outres documents procaeux, Un
coffret cd sbreot6 to Banque Royale
coOte peu t t6vite tout sujet d'inqul6tude.
LA

BANQUET ROYALE
DU CANADA








A de Matteis & Co
d to1



CGAT D'ECAILLES DL CARET, VIEIL OR DIA
-A4" &b t1 ^i ERES PRECIEUSES, VSEI
I AM N UiN T El OBRMU1NNAi D Uj
4uNAIlTES, A D0 iUA ot uJaumkaf A f 4 1

LJAsLL'IQU.IDATIWA A T sit AT 3 i dli
Luw ttes et Venrre de tou, Uarot "
M~ngate uh e ntket inoxiuo. abse B
Verres ovatesm a przs de $ L $ ou pn s.


SA. DE MATTEIS & ( CO -




COLuEGE POLY MA THIQUE.

PONDE EN OCTOBRE 1934
INTERNAL -EXTERNAT
Avsnue PrMident TruJill;, No. 209, Tldphone 871T
Direteur : Marcel Robin.
Basaignament Prituaire et Secondaire

CAett ann6: do is class enXaritine (1?9me) A Is 3tme inclusive"
ment Cours graduhs de StBnomgrphiie, Dactylographie, etc.. A part'
d 'Is W9me sans pavement supplpmentaire.
Pou tous renseignements, 8 dresser ain aiege do l'tablihssermeI'
entire 8 H. et midi ou de 2 H. h 5 H. P. M.


Ir I I


Lt grande mason c.: M. Camure
L&on, situ6e ectre le Bois-Verna Pe.
Turgeau.
Neuf pikees: eingq au rez-de-
chauss4,h et quatre i l'etage.
Eau, Bassin piscine, galerie cir
culaire et double garage.
S'adresser a c6t6, nAisonnette
Justin Duchatellier.
,,,d =_ ~--- ---" .....

AUTOMOBILE A VENDRE

Voiture Ford Cabricf, ModE
v-8, en parfait 4tat dc lonctionne
qW. avec 4 pneus neutf et s dK
chany<
;adressei aiu Bur.'a:u du NuL
-'niste, chaque jour ,d 2 hours
Sheures p. m. Ph.oe No. 2ZS2.


LES DEUi COPAIIS

,kBi ,- mots 'IL't, JZ na
suis pa vsMU hi irt
J6 isal ar4 iabfr, vo-
yons! Te souvieqstu da
jeune liquorilte Ildoumrd ..
Benjamin? J'ai 6t ethes lul hier
soir.
Quelle belle soir4~, mon Die~ ,
j'ai passee et quel chairman gar-
gon ce type-li! It vuua sert do 1'a-
nisette superfine: c'est de Is suavi-
te on mnatire.
11 faut f'encouragrr, car )'en ai
Si de paretile dans de gandad ca-
fsa de Pacia.
To es pre~ 4; alora i'en parlons
p ..,a Maul,, eni stunmn 11a touted
...r.c:a dtu iiqueurb. H a l'anisette,
le peppermint, 'a prunelle va'il&,
ie nectar, etc. Vaiasle 1e plum 6t
poaibia ai tu veux pr'nvw dla Ia
oele pr4sentatiori. do im banne qui-
Itte, enfiu toute une galme d e ben
got,. 11 s'y connait bien et so 6
,oue pour ses aimables cliena poor
ia in d'asinne. Enfin, tour d'autres
renseignements, vois Srrmon Vieux,
i'6picerie du Centre, Mme. G. Ron.
main et tant d'autres. CAOa vaut
Unih a neine. Au revi-l, Vieaxbi



TNTION! AT TION

r Yliaitfacture Haitlenne de ci-
,, H i i uffrre a sa nombreuse clien-
'i ,. tsn cdp la Proviioe que de la
ma! 'rs de bones
.... erae un -e D
y. i'inq dollars.
'iqe st constitaue par des bulle
Uns num6rotle places dans les po-
ehettes de eigrattEs Royal et Roez
et portant la signature autoga-
phe des Dntectxturs.
*Bonne chance Mebsieurs I tfu-
e Ktx st Royal I

ii m- ----u-- ~t."*


WM E B BLEO

Agentf Genl'ral


ELE NOUVELLISTE
Rae ot-ou No. 90
mt'te Pogtale No. 138. Tal'phone Z~ '
TUOTIDIEN PONDgE N tIW
Par
4ENRI CHAUVET & CHERAQVITI
LNrseeftnr-Pro p9 ar
EgNEST G. CHAUVVI

MAX DUVAI
Adw.imtrerat
KLEBER GEORGES4ACuV


(COUlRS COMMEIt;IAUX

La lut:e actuelle xtge ptia dde
preparation.
L'Institut Tippewhaer, ea 0
moi,% forme d'excellenta Stno*
Dactylographia qui font bonnie fi-
gure dana tuteas lca branches dt
I'Administration et :ti Commerce.
Inserivez-vous aujourd'hui et en
juillet. vous aurez voa dipl6mes ai
votre travail est Aufflsant
1537, Rue Lamarvre

T44phone 2891.

--..-.. .. .. .. ..... ..... ..... .... ....





t C. E. L. JAMAi"A part df-
New-York Ic 20 J.an ,r 1938, di-
roctement pour Port-au Prince, e-st
attend le 24 danvier 1938, en re u-
te le mrnrne jour A 4 !-.ures de l'n-
prb -midi pour Kingston Ja., Puer-
to Colombia, Cartagena et Cristo-
bal C. Z., pregnant fsit, passageris
et male.

Le vapeur tourist North Star Voy.
, partira de Miami Fla., direc.,-
ment pour Port-au-Prince le 22 jan-
vier 1938, ou i1 est attend Ie '4
Janvier en route ie mdme jour poIu:
Kingston Ja., Havane Cuba, Mia-
mi Fla., pregnant passagers,

Le vapour HAITI N. B. Voy. 5
d, retour dc-s ports Clombiens, de
Cristoial C. Z.. de Kingston Ja.,
eat atlendul !e 26 Jan-ier 1938, vn
route Ie mIme jour a 4 heures de
I'aprbs-midi pour New-York, via;
rap-Iaitien pregnant frit, p sat-
gers et malle.

Le vapour COLOMBIA S. B. V.w)
90 partira de New-York le 27 Jan-
vior 1938 diroctement pour Por-
au-Prince, ou il est aLtendu le ;Ia
Janvier 1938, en rout: Ie me~nrr
jour A 4 heures de i' pric,-midi ptur
Kingston Jia., Pucrto Colombia,
Cartagene et Cristobal C. Z., pr:-
rant frmt, passagers ot malle.


CLINIQUE
du
Dr LOUIS HIIJPPOL'YT
Ancki.r.e Magson F. D I gne:
tRue des Caser es)
Consultation :
2 A 4 bs. V p rn


CLINIQUE
tlu
OOCTEUR D)UCHEINE
Rue du Dr. Aubry ou du RAervuor
No. 154.


S A LOVER

Une Halle de 12 m. environ
situ6e rue Dantes Destouches,
Anciens atleiers du gNouve'.
listed .
Cette Halle situe dans !a
cour conviendrait a tout usa-
ge.
S'adresser & Madame Ch-
raauit meme adresse ou de 13
4 1^ h sonnez le no 273i


Le fait est incontestable


ARMs ASmL Ss ors wMS %SSS SS^


LE RHIIIr SARTHE








meilleures ariets de canne



d'un vaste territofre


i reunlssant les meilleurs terroirs.


Chest ce fait son arme



...' GOUTEZ T COMPARED
<' ;, ^ ,.



^&S^ *if '*i*il..-t',.r*, *..'.* -' *aa~ *r .: ___.* ,ni t- m..^.^ mn.^a--,-- -a IWIW ,,L.WM 'W f!!* lW ~ i -


En Veate thez

DONA' MOHR


.... .. .. .. ... .

QU01T -A^*#n a ^.C#S#ATAbQN PARAflfT
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENOIS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
[Ret.v rEl% HAITI, #Y tLo grovICseaI
i ~ ~ ~ -l a&n^^^ ^AJl" ^"k1& *Xh%%UQU&BIIB


- - -- --- ---- -- n r~ra rm m m~~rsrr


~a ~bb a. rr ~-r~s


WMSUtAP


""*


0 DOLLAR SBE'LEMENT
Ocamun LhIUUe rue.io-phiu, 11
i,ubtes, chanigernem ,.ta lxta i.tS ....
de disque. A ta neuf. Unt
centaine de diaques. S'adrear aa
bureau du Journul.



Lot te N otiona"



1 fRIe Iloune o04
Phone 1Sub

GROSS LWOd
OIX11/IL't'L 1div
GA COUPUA .
kOEA MILLA
LE BILLETl A:
DIA Gde.X SECiLEMEA7T
-V hoeiv p 4u twu riqtue, cha
ue monis, cetle modiqu# vac
leur. C'est an genre d'mpar-
gue. El puts n'oubliht pas
qu'it faul soutenir Notre Lo-
erie .Aatiounal, car elle rient
en aide, de son cul a beau-
coup d'Oeuvre d'Utilit~ et d
Bienfaisance Publique I tra.
rers toute la Republique.
Pour toutes ce raisone
/uatiftens on Itrangers, ache-
Sez donc wtre ru',Jronl U
tro hills


----- f


'f'
I
i
?**


~M~S


__ ma







CHANGEIMENTS.....

(SUt#e)


1.- Aucun changement basique Monsicur le Sccr'aitre d'Etar..
n'est apport6 au Service de l'Inir.-
merie de 'Etat, Confornimemnt aux Reglement,
2.- L'Administrateur sera pa- G4n6raux de cette Adiministratin.
ye sur les fonds propres de I'lhn- 'ai l'honneur doe rosI informi.,-
nrimerie. que la QuatribmF Exposition Iln-
Sdustriellu central e ti-enra ,,u
Charles FEQUIIERE, local de la Direction Generale dr.
ce Service du ltr anI Mai 193':.
Ingknieur on Chef. LL- .-licc. cbtenu pour chac'j-
de. Expositions pr~c6denteb n;
**6 porte A vouloir donner p~lu d'i,-
CIRCULAIRE No 6 pocrtance a c6tte prochaine man:-
festation du Travail hatiien, Dan..
Aux Emnployis dc la ;fmptabil ',.' ce but et si votre D6partempe.
Gn6rfale. i'nutorise, qua:trc Paii)ions pour-
ront itre construits i 1'Est et ,o
P'ar I.: presente. l'lngPnieuL I'Ouest du Bhitiment iactuei, alx
Christia. DIbtz tst ch-Al.rg diu Sc:.'- frait dea Industriels cai en fer.'.,:t
vire ;k- Ia C'j:nnotbi. Lea- ,m- ; L demanded tt qui 'ouidront avo.
ply.:. .-uivaints font parties di per- plus de place, pour unt- meilieur-'
sonnel de ce Service: presentation de leurs produit


Ing. Chr. Dietz
M E. Bastion
M. G. Th&ard
Mile. L. Price
Mlie. A Celestin
M. Dorce
F. Mirambeau.

Charles FEQUIERE,

Ing6nieur en Chef.



UN CADRE FEERItQUE
POUR FETES DI NUFT

C'est ]a merveilleu_ propriW.-
de Mmie. Michel Oresu~, ancienne
residence pr6nidentiellP, ancien lo-
cal de Ia LIgtion de France, o`
vient de W'installer le Club privet de
M. Paul Fils-Aim6.
Ou trouver un plus splendid d'-
cor aux r6cr6ations r mondaincer!
Quel spectacle que celui des am
poules electriques muiticoloreR pr >-
jetant leur lumire h travers la
feuill&e des grand arbres.
D6cidement Fils-Airr6 est un ar-
tiste.
Sans etre prophkte. nous pou-
vons pr6dire un auzces 6norme,
unique aux fetes de nuit qui se don.
neront en cette demure seigneu-
rialv, ciir hommee qui prfside :ti':
debtin6o- de I'entreprise est d'un
edynamisme. a nul autre paredi;
avs vucs large., sa conception ori.
ginatle des chooses marqueront cl'af-
faires d'un cachet rapcial qui fe-
t Il'Admiration du beau monde qut
ase promet d'affluer i son Club,


LA FETE DE DLML.A


Elle scra chdlbree grandlos-
ment domain. A oette occasion une
belle m.sse sera dite i 6 heurew
precise a. mn.
Une organisation parfaite per.
nettra aux pl~erins qui aeront
nombreux, cette ann6e, d'etre tra.
4 i'aRse,


OLIMPIA


Nous avons reug un numOro so6-
cial de la grande revue aportivz
cOllmpia* s' ditant & rPanama.
11 content des vuew inthresan-*
tes, des photos de certain horn-
mea d'Etat du Continent, des d.t
tails concernant lea prochaines com-
ptions sportUivi qul a s d6routh
otnt da 5 u 24 fivrler 1938 & Pa-
nams. NUM ttrenrcionf du gra-
7 a*.


Je crois pouvtir computer dc .
sur los LUirne de La IBaudry < ,
dIsirent .surtout mettre sous ,..
yC'ux du public les r6.ultatA ob:.>-
;:us dans i'industrie de la terre cui-
Le.
Des quatre Pavill!on,. deux au
ront leur entree sur la Rue Eeneluii,
RoUiffet'. deux sur la place et iis sr.
ront aus'Ai s6par&s entre eux p.r
une alee.de 4m.00 de larger.
Sp Loce covert, je vous adres :
la listed dc-s Dipl6mes et des prix
on espCees fix:6b pour cette Expo-
sition.
Veuillez agrt-er. Monsieur ,e S.?.
cr6taire d'Etat, I'assurance de mei
devou& .sentirrenLs.

L, DORET,
Directeir GCnt6rai.
iaU
Secrtairerie d'Etat du Tra-ail

Au Directeur Gen6ral du
Service National de I'Er .einiemernt
Professionnel
En 0ille.

Alonsieur le Directeur G;n.ral,

Je :itizi -n po Ses.-'San de vo0t A,
kIttro du 24 Novembre 4coult, m'ii-
formant que lu 4Pme. Expositinri
G6intrale de I'Enmcignement Prm-I
fes.sibnnel so tiendra auL local dr
votre Service du ler au 5 Mai 193-i.
L'autorisation sollicitee en v',-
dce I'erection de quatre Pavilloris
vou, cat accord6e A condition que
Sees amdnagements soient faits ia.-
Stirement aux frais des Exposanut.
La liste dc- prix a distribTirr.
soumisi a ce D6partement, eat d-
galement approuvee.
Recevez, Monsieur Ic Directeur
*G4nral, .'asurattnee d ma prtfai-
te consideration.
D. ESTIM'E.

WV -

DECES

Sont d6cQd6s A Leogkne au course
du mois de Janvier M. Wellington.
Liasade; Mme, Vvc, Prifil Beau-
vais.
Condoltancea aux famillea 6prou-
v6eo par ces deuit,



IN ,IE AURAINE

Collection de Monlit'mra A vnm
dre de 187t & 195 ~
Prtrod errew an s ffo.4


" "'l';;r:: r::ru::ra ;:r:~;aararr3r9asav:an~~:a&:aba~i~::;;w


EXPOSITION INDUSTRIELt i
C(ENTRALE DU ler MAI 193I



Le Icr Mai 1938 s'ouvrira
Port-au-Prince, sous le haut patio-
liangee .de S. E. M President de LI
R6publique ta quatrirme Expo.i-
tion induatrielle organiase par e'
Service National (d l'Ensoigne.
mcnt Professionnel.
Voici la corrospondance relative
Ai cetto Expoi4ltin,

Port-iau-Prniic-, le i24 Novvnibre :! '
Att Svertairoe dEtat (lit Travail
En 'so BUrPUIxU
Palais des Ministeres
En Ville.


pressions budgttaires ne permret-
tant plus d'affecter des fonds au
fonctionnement de '"Ecole des
Sciences Appliquces, ii a 4t6 decicd
que I'Ecole est ferm&e jusqu'A nou-
vel ordre.

Charlea FEQUIERE.

Ing4sieur en Chef.


CIRCULAIRE No. 5

Aux EmployEs de l'Imprinwrie dP
L'Etat.


I li.e etit Journai:.
DESIR. I: l .h-' d'p i.r
On cst tnu n h lni.it ri'li 'niut ,u
I auitre par V, u ..* l nt ,ks ;;:-
Stiur-s tt par i'Lb n Lc;ldance des "r :t-
Svaille cCfniqul.s .1.. meTC sou-
Siens par rI ,o r i .in fri.lm rni
Iu p'Irfl' l '-'eT iC at:ar' t i: i Cnes.-: i
:' hi l h v ] : i ;, C, !tL


MTARLENE .DILTPICH}[ n'. a-
m ais at.t ,ie. ;i r.--i:ante, ri.lus i :-
T1 I-t T
'. .I t F .: ''I. t jout .

DES I 'c;t n e ta t- ,
rtus's it :. ni ". -: ; s n nh ure...
'Un e nr a:'i r I :. 4rip I '
inattendr.-r^ .. rLn' i..,' : ;.v.llr ruj
cItcb'u'-, ai.Cmertv :. m. .:).'.ement ra-
F i,:"!2-i'r.'l:t I'..' .;: .-t:r coup d"'
trouvai;..' r:,'iveib,,. ET:. un mct
c e.s rd cil,., L in p: -
'tr', p &x .:' :-. (.a.r du conv.no r
quo DESIR -r -i:.iiiur film -
dMarlne.
'. Mo '. a flT 1*. IC 0 -lir ti dii
cou rT.r ''c ;*-.:'-ich, .i -.-
Diotrich id''..n :itti'<.I C! iCiluI --
LUnIt DictriCh; i ,ai pan:P. :r-
tendrie, i.: DiP rich ,.(ii a d, la
fan tide... :u. L' ,. f a n N .'
un eff'or 'L..' r e.",: r sa
niv re t ,i ', i,- aimfai n m, r.,tu--

L'Echr; dc Plan:t.

saurious !r ,T, ".,.. ,, a :, ,,i; ;'!] i,". i
restituet i:' vra ? ?arl&:v ;humai.t..,
sincere. t.',i:.
I.L' Petil Parisicrn.
I -


N ECOLOIA)Gil


C'est avec, pc-inc ((Ut' nou.i aninr.i
cons to doeu.; do Mile. Liliane Do-
rosier, l'itm( d,.' It i':'nn'.,-.' r(,' ...
nine de nl CJit' Ai.-ic;.-.lltailn n I,.1
defunte talit nltirmb)r du CorciJ
littiranirLc Amarante' et gri: .t1
I'auditoire 1..git.aise int son int(l-
ligence ct par sa voKi Toncldr: tc
harmonici'se.
Noutt pr6esentort w :. Snicker
condoltances -- aux membres d'.
Ccrcle Anmrante, it .\iaitrer R(en-
Augustin dnnt In i cl,' fnto i-tnit tl
.-ir-ur, I ]a pauvrre m.it si afttige:
par cotte pertc' Cre!!no, t t tou.s Ics
autres parents atteints par -c.
deuil.

<**


UDLItANCItE 23; JanviCer 1938
A 5 heure.s 30, repri.e dui chef-
d'ouvre : LES TROIS LANCIEI S
DU BENGALE avee Gary Cooper.
Pranchot Tone ct Richard Crom-
well. Une Aventure l-abuleui
dans l'Inde My.stdricime.
Entrte 1,10

A 8 heurrs ,0, e Marlinc Dietrich et Gary Co(opier
dants uDESIRD.

Quelqueiit: oinions; tie la I'rew.
aru s ujetJ, frito I-S:HIi,

P[ SI (" l i; ::tI ., :rm p t't. rii t ,-
site lt 11 : 1u i ,i.a ', ds, lepuis 'des c.: -
maines, A ii.r':- Vn i'.u-tif di C.ii'-.
ma i Am'ricail.. l:riitment film
cut aus.si 1-riilau:! d'IibLli. Et,. toUL
"n admirant c ,.on. de.-. p'Lrip.3-
tie~s qli to colnsc--:'li.t. o nie p'ii
s"'ernmptchr rio-- .e dcmnander c'on;-
merient ls aiturs i'r; fire po "
inainti'nir .ius.,'t ;:i hutit ,le t :,
(.u'ii, nl itadtop:t- i 'it;. .11i M .< c
on a tc-rt id :rcn- Ibi;.- :,r --: i y r-c:-
.sssent ju!qu'ia hn aien..,r-i' scenm..
Quant A Marlt-r [t .t -ich. ii ,-
vait !ongtemps qlU': t nou1 et.-i.
I.pparue aussi ccompl-,ltemer.'. a -,
aiiCe.


Spiecialds i: IOTI)OG .lllNJ
ItIERRIE ALL


-- -' esanitrinmi r~:hP~l;; Bnn


31~i
;:::
t:
I ---- -~ -F~*--3cr-r~o~Bi
.I:


* b
.LRra4i


N )uvelle


MASONN OI ('L CO'IANCE)

LA LIBRAiRIEL LA 3J11E'A ASSOR'I; .

Papetfrie Rerues Quwlidiens
156 A enue Trujillo Te. 2077.


Aree la baisse du h anc on nu dolt plus se prir- de livrn


Char'c.s Plinier: Faux Passepc.ri.s tPrix Goncourt) ......... G. 40, '.i0
P. Vincent; Car.pag::- Prix Fdmina) ......... ....... .... l. '
.}. Krgissart: Mort-aL- ,Pri-x R-nm udot) ..........,......... .. 8,.
R. RoIussel: La Va'lle sans printrmps (Prix InteralliA) ...... 8.00
A. Tardicu: I Le Souneraln captif .. ......... ............,. 240 :
A. Tardieu: II La Pr-fession parlementaire ........... .. .,, 8.) i
Maurras; Le., Verge:-r sur ia mer .................... ............
Maurrm ;: Me-s id -es pcr uique........ ....... ............. ..o...... 8OO
Ma.irras: Enqukte sur Ia. monarc ie ......................... .......
L-on iBum: Du Marir i;e .......... ........ ............... .. .. 3'8.00
Lecn Daudet: La tragFi:ue existence de Victor Hugo ......... 8.5
C. Farrk re: Visite aU E pagncs ........................... ....... 1 0
M. Bede': Monsieur H r ...... ..... ........ 0..... '
M. Burr.at-Provins: Le Livre pour toi ........ ......... ..... ... 3.00 S
Steidhal: De I'Amour................... 2 40
N. S6gur: Fantbme d Vlupt................ ......
Le Sang d France ..... ................ .. 8 .8 .:
Mystore Chai::l ............... ...... .......
SLa Fleur du al ........................
Le Li: Conjugal ...... ..8.0' .
L'&pp.....el.. ........ .. ...... ,..... 3.Sft
Le RJdeau RugeP ...................
L'mpur etc .. etc ............... ........... 00
Jean Des Vigneos Rou&, -: cevieas un chef ............ ..... i
Ph. Martinon: Comm--: on parj[i en franqai ......... ....... 4...
Privt : Previsions pour 1938 ... ................
PRIX GONCOURT : IAUX PASSPORTS ...... ..........
A. TARDIEU: LA PROFESSION IPARLEMENTAIRE ....... 3
CAMERLYNCK Mcthode a 'usage de 6trang poug appratdre
le Iranqais :
Puur les petiLs ......... ...... .
1re Anne ,ie franais .................... 420
S2zme Anne lie frangaia ........ .... ........ 4.
A pays i Prance ... 4..1. .i
PiVnion franwais (The esontias of......
French conl v nations) ...................

ALMANACH VERMOT.. & ':-
ALMANACH VERMO' ...................Brch6 30S
ALMANACi VERMT ......................... ,
ALMANACKI4 IACIIHEL'E ................... broah 1,7.,
ALMANACH UIACHE't 'E ............. r 7

VENEZ VISITOR
NOS BEA UX RA YOS DE LIVES D'ETRENNES
POUR GRADS ET PETITS


.. *"'* *")* l i. ~ *,,z, .'w-tM^~~y


S LA MASON
10


E. ROBELIN & Co.

FONDEE EN 1899

Est la mieux asortie de la Place en papers i 6crire,
Impression, emballage, etc... et en fournitures pour 6 o-
les et bureau.

Son stock entiercment reniouvel6 lui permet dloffrir
tous ses articles i des prix defiant toute convurrence

MERCHRIE

COUTELLERIE

LUNETTfISSIB
DEPOT GENERAL DU SCAFERLATI FRWzNCAIS

Kilo Po,8he G. 1
W eGI


PAGE G


...F.. .&. I..
---- I I ----

BERLINER HOF
(Le rendet-vous de oun Port-au-Prince ElMant).
Le Gourmcis y savov'rent
la cuisine. la plus d6ieate
et les amateurs y dgtrutent leurs boissons favorites,


lTE
ri'MANDR
COCKTAIL MASON


~ t


i '
I
i
i
.'F
a; : r
i
~
i:
;r
i':

'~5 i "'
ig .~ ~I
IA
I:
iW':
,6L~ *:


'~."'
: i4. :
;


R E K X n-- < i n i n IIII- i ri u
-.LI A ,.vt .... .. . .. .... :


~ ~;i~!~ya~~ro~wo~?cgsa~%%?o~_;4;j~~.~Q~;~.


Ssli ar---arr.'^^^ SSn as


#


1