<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03239
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 21, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03239

Full Text

r~ ~ ~ ~ ~~^ |" ..*... i..... r ,^ ...
PA' gGES

6C PLIJft ANGCIIUN C
6- -,.- Ht W T Jf^
Iy" 'w^


: ,

00.4



u .', ,- ," -, ..... x r ,,'* ,, *, i
4A ^jd r *&bAi~^iU li ~ij-MU ->f j .. .aW '

QUOItDIEN lOSbt EN INS


-*~' "N1 r'' 7W.~ J ~(' P attlob ~P A wi g515r L ;'a MrW~~~Q~~S m. ~ pn fl 4 **ifqwpmgei.~ ff 4IWLAl~ ~ ten. ;r .


t2tia. ANNER


PORT-AU-PRINCE BAIT


S VJENDREDI 21 JANVER 198 I


xi t' fiV iwAlrIa -w-* tntt> *Vtt W., -'-r


Duc iTIINM PHYSIOUE Di LA JlENESSE
-EIiili ---~i ---------------------


1o deeret-lol ahwtituant Ie sport
,ligatolir dana leas gois, et an
tlet duquel est probable qup
us revenions, renontre, A n'en
u douter, lee aspirations natio-
,-& Nous avios eu en plusieurs
asions, dans cet ordre d'Id6e,
liner lee progr& r6alisM paR
&lves de la Maisn Centr-le
s Arts et M6tlers at du Cor-ge
Mr4 ChristoPhe oh la culture phv-
lue est obligatory. Et avant-hter
core nous avOln nott lI d6cisioh
la direction de rinstltut Tim.
ahauer relative A cette d6mar-
e d'mpportance capital, Aujoru-
i rnous publions ees pages d(%
Charles Oivier de la Pharma
C8astra, faisat ressortir la
eeseit de 'ducaion physique de
jeunesse, qui ont tt6 luesa i la
atlon H2S le 10 JavaErr der-


ULducation physique e la ju.-
ias s'impose depuis quelqucgs
us au pays come aune impnrn-
re necessit6. Devant la legon st
elle des faits, 'hAsitation et !e
;onnement ne sont plus de -mi.
faut qu'on abandonne r6soiu-
mt I'ancien systme 6ducatif,
isistant & tout r6server I'in-
leetualit4 et A n'~crder k la
Iture corporellIk qu' ne ombrc-
ttention,- U rega circulai-
sur lea populations des villes,
Sfaubourgs et des campagnes
ra tot fatt t -ats raeaigra r
I le piteux et antipatriotique r6-
tat de notre negativisme. Le Ca-
Ml human, loin de se doveloppez-
gressivement, de s'amnliorer
S'entrainement r6gulier a con-
urne vrale d6cheance. La cont-
aison de 'Haitien d'aujourd'hni
e lea preux des gueires de 'it:-
)endance ne peut Lqu nous rem-
F de honte. On rest 6baubi la
ture des documents qui Imon-
nt p4remptoirement leur court-
leur resistance aux longues mar-
i, aux follies 6quipes A traverse
nts et vaux, et en pensant que
services administratifa, las en-
prises commercials, leg exi-
mice de la guerre ataient satis-
tea par lea hommes qui reliaient
viDea entr'elles, nr-, pulssar.u;
yeas modernes de communict-
- n'ayant pas cotmmaene d'exit-
, nous no pouvos nier l'entrai-
mnet physique de nos ancktres.
:ette 6poque, lIe activit6s phydi-
s jouaient un r6le primordial
Is la vie. Chasser, pcher, cul-t
ar la terre, marcher, guerroysr,
re le commerce, latter corps i
'pa dans do nombieusea situs-
ns leur procuraient le privilAge
t1 bonne sant6-et-de-cettee-4v--f
physique don't nous avons uni
$Ant beoin.


Q cBCre dte la vf1l 5iyt& O "
f e n ous eat plus possible do
4 adresaer t la vie naturelle,
13l primitive pour reup6rer let
tItages perdus par notre retard
LU si&le. -
: faut que tous lea citoyens soe
rent de la ak6cnsitl du san-
age national par Pam4liorativn
Tprenle, fl faut que l'Btat pren-
do erieuses mineures pour ren-
I l'Bducation ftmysiqte o6bltga
rX. VixKemple de nombreux pays
Mt an cela que nous ouvrf r tes
t ur 'utlMt6, I'ndispensabilt-
dig sports dans la preparation
mn Putur. Le temps de l'intelteU -
O, froid calculateur ~t thUIoi-
n Impossible, eat doir6Aven t pS.
a6. 11 era demand beaucoup
X mUsel et A I*hlrmonie de la
weal.,


Au surplus ee nest pas lt une ,:r-
reur. Lea anciens d6j& avaient conm-
pris Iinterd6pendance de t'!me et
du corps et dans une formula ja-
mais c61ebre, cristaiti~rent 'idea
indispensable A l'6quilibre social :
Men sana in Corpore stano. L'du-
cation physique peut changer da'is
une certain measure le statut po-
litico-economique du pays. La pro-
duction est subordonnt e & la natu-
re des muscles et des ncrfs. L'honm-
me malade ou chetlf ne peut que
sous-produire. La culture physique,
la gymnasftique et les sports don-
nent la Sant6 qui parmet de prn-
duire dana une just proportion tay-
lorienne.
Nous nous excusons de ne io
pouvoir nous 6tendre ce soir d.a-
vantage sur lea immense bienfaitb
cqu s Pays rclame de 'entrainc-
ment corporel des enfants et des


citoyens.
La Pharmacie Castera soueieu-
se de son haut rle social n'a pz:-
manqu6 dEs iongtemps d'accorder
une attention toute particuliere ii
cette fondamentale question. Se,'
m6decins se considirent vis-A-vis du
public comme de viais profes-
ieurs de morale sportive et ne r&-
tent a icune occasion 'exercer un
vr;i able apostolat. Les jours dri
match au Pare Leconte, Iun d'eur
est toujours designU par la Dirc:-
tion pour attendre dans 'expect-
tive armbe i'eventue! accident to:;-
:jounr possible thns tne cormp4ti
tion sportive.
La Pharmacie Castera a mont4,
A eie seule le Dispensaire du Par-e
Leconte, en fournissant gracieus-.
ment: materiel de pansement, mn-
dicaments, etc., ttc. Et ce n'e t
j:oint la toute la solicitude de lu
|Pndation Nationale nour le Sport
Haitien.


Lu: C son idde si lovable de r6forme,, a
dicid6 il y a queiques mois de fer-
mer d'une fagon plus definitive,
plus propre, plus esthe.ique et plui
prestigieuse Ie Pare Leconte, c;
ieu de r ncontre pour les tournois
internationaux. Un mur de ce''o
importance coite des milliers te
dollars et 'apathie d: public es:
inimaginable quand il s'agit de pla-
cer utilemint un don. La souscrip-
tion ouverte pour la construction
du mrur d'enceinte du Pare Lecon-
te, rericontra beaucoup d'abaten-
tions, inexcusable malgr6 I'immp.-
eu-nlosit6 actuelle.-- Notre Dire,.
tour g6unral qui avait assist 'ain
n6e derniere aux Jeux Olympique-
de Berlin et aux jeux post olym-
piques de Cologne, inspire par urtn
conception sup6rieure de la por':e
dIes .sprts, no reata ..pas ..indiffi...
rent, .aussi indifferent que lea aa.-
tres, aux appeals de I'U.S.S.H.-- I
consentTnme-targe participation -U
cette ouvre collective,
Le Portique montimentat, qti
command lentr6e de notre Sta-
dium principal eat .un don g6pn-
reux doe l Pharmace Casters. -
'est la signature de la collabora-
tion b6n6vole .dBj signaite en,
Saints occasions, de la gran:e
fopdation, A toutsea el activities rfe-
commandables do note vie de Peu-
ple.
En passant par ta belle avenue
que la Direction G4n4rale des Tr.-
vaux Publica paracihve, ne man.
quez pas d'admirer Ie beau port!-
qut, auvre de 'Ingknieur Daniel
Premsoir, et patriotique hoimmgli
A la jeunesse et A Padoleseence dti_,
theure pr6sente et future. Pl'is
qu'hber, le pays attend tout de tes,
jeune, qul s it rlepol le suprt,
p -* '
/


L'ELEC ION
IDU SUJCCESSVEi I-U
SENATEUR DENIS f t-ALDE
D. C, D. FIXEE A LNDI
24 JANVIER


ARETE

STENIO VINfCE4lT

President de la Ript lique.

Vu lea articles 29 et a$, al. (at
de la Constitution;
Vu le Decret-Loi du \5 Juillel
1936, modifiant la loi lie torale di'
4 Juilklt 1980;
Vu Particle 28 du DiScret-Loi pr6-
cite;
uonsidirant que le Sinaeur Do-
nis St-Aude est d~e~ed sans et.
parvenu au term de son' mandl i
e qa'il y a lieu de pourvoir 4 &s-::
rct..piacemen. ,;our I_ tmps y(
.st3e 4 courier:


ARRETE:
Art. ler.- La Chambre des DL-
put6s est invite i pr0ocder au
replacement de Monsietar Deni~
St-Aude, decade Senateur de ia RC-
publique, pour le D6partement dt,
Nord-Ouest.
Art. 2nme. Les Dtputks se ctu-
niront en Electeurs S&natoriaux le
Lindii qui sera 24 Jan ier 1938.
AtU Seme. Le Pr6sent Arre~ .
Sra pjblie et exkcute A Ia diligern.
ce du Secretaire d'Etat de I'Ints
riear.
Donn6 au Palais National, iz
Port-au-Prince, ke 20 Janvrr: 1938.
An 13Semie de I'Inttpendance, An
IVe. de la LibtrautioI Lt de la Re,-


.a ur~ation.


(S): Stbniso VINCENT


Par ic President:

Le Sccretaire d'Elat de 'lntdrienr,
(S): C. LANOUG>..


DECLARATION O1TIMISTE

I'UN DELEGUE DOMINICAIN

Notre confrere iLe Matinn rap-
porte dans son edition d'aujour-
d'hui que M. Despradc'. dl66gua do-
mniicain & Washington pour ia mi-
se en cauvre du pacte uondra a dc-
clar6 aux representants, d la prcs-
so am6ricaine que acn GouvernM-
ment est str d'arriver h une enten.
te avec le Gouvernement Haitien u-
cant longtemps.
Quand on se rappelle qut M. Des-
pradel a transit A Port-au-Prnuc.
deux ou trois jours avant de ga-
gner Washington on neo peut a'em-
peeher d'accorder un certain t::-
portance A sa dt!laration at oti-
portance A ...m ... k .. ai.-----.$1 .. ....
miate.



LA GAZOLINE

Depuis dimanche la gasoline (6&
bite dans les diverse pomnpes ti
Ia ville a augment6 id 2 cta or.



me espoir. Que par eux, notre avo-
nir rejoigne notre pass glorleux.
C'et l'&ducation physique 4 i leu:
donnera la sant4, cest I'4duoation
physique qul leur donnera leca't.
rage e vainere ou de m6tivr, c'e4t
V6dueation physique qui lea p1
parera & devenir des homes doe
devoir

Chariea OLLIVIf,
deo T Phuarmntde Cipte


SEAT

(S&nce du Vendredl 21 Javie)


10 heures. Le quorum constatu,
la s6ance est ouverte. Et 'on pa,.-
se la discussion et au vote d'ur
gence d'une modification apporte;
par le S9nateur Fan fan I'artic~t
15 du DBcret-Loi instituant la Car-
to d'identitt. Le nouveau texte
permit aux parties de soumettre
itu diibir6 des triburnux, en lieu
et place e Ie a carte ii'denitk, un
simple c-rtificat du Grsffe du TTi.
unal salsi, cointatart l'existence
et la rsgularito de la Carte.
Puis, il est soumii par le Stna-
teur Fanfan un projot de loi modi-
fiant la oi du 6 Mai 1932 sur It
fonctionnement du Conseil de Di.
cipline et du Conseil de la Mag!i-
trature qui, selon ce ptojet de loi,
s'appellera desormaiti: Qonseil Siu-
ptrieur du Corps Judiciaire.
11 prevoit la r6cusation des
membres du Conseil de Discipline
pour les causes qui s'appliquent
aux Juges et modife lea articles 25,
26, 27 de Ia loi du 6 Mal 1932. '!
rgieemente I'oppositinn aux d6ci-
sions rendues par dtfaut par le
Conseil dc Discipline et la formee t!
les dluais de cottc voiu de recoura.
Lo project die oi en question a c'i
achenine au Comitt competent.
Plus rien n'etant a i'ordre di
jour la since est renvoyte,
On remarquait sur le bane Jct
I'Excutif les Ministres Lanoue et
Pierre-Louis.


LA CHAIAMBRE

Aprts sanction de deux procas-
verbaux, la Chambre, selon le voea
de la Constitution, a form la Com-
mission des Comptes Genkraux,
puis sur la proposition du Depuct
A;ndr Louis, observe une minute
dc recueilk ment en mimoire des
compatriotes massacres en Domi-
nicaie,.
L'ordre du jour de la asance 3
iundi comporte l'tlection au Sknat
pour le siege rendu vacant par !a
mort de Denis St-Aude.


PROCHAIN RETOU


M. DE LENS


Nous avons appris le
retour de M. de Lens. N
France a Port-au-Prince,
nierement en conge.
L'on espire, dane cer
lieux, qu'A I'aniv6e d,. I
ies pourparlers pour 'ac
co-haiticn s'achem n n';
'oncijustin hureuse p .
pays.


PROPOS ET

FAill DIVERSE


MODIFICATION A APPORTrit
A LA LOI CREANT LA CAJRTE
DIDENTITE

Notre excellent ami le SInate tr
Fanfan a d6poa6 sur esa bureaus
du Sdnat une proposition de mo-
dification de la loi crrant ta cart!
d'idntift,
On dolt se rappeler que eette 1i
fait obligation au eontribuable dc-
mandeur en justice ta r'estntatt I
de sa carte d'identite Or iO ar;;<.
que le mnme contribu',wLe peut d-
sirer introduire plusi8urs Instni-
ces. C'est Ia certain .lnent unE
cune A combler.

LES USINES DE
CIAUSSURES ILLOT

On procede actuellement au mon-
tage de la machinerie et l'instal-
lation de i'4lectricit de, Usines d,
Chaussures Piilot. Un grand nom-
bre d'ouvriers y sont employs.

POUR CAUSE D'INCAPACITE
PHYSIQUE

LIs prisonniers Luc Beauduy
condamne a 3 minos et Pierre-Louis
A 6 moin ont bernefici6 d'un .':-
gissement du Juge Mentor pour
cause d'incapacitk physique apra
examen et recommendation de q'ii
de droit.

LA CONFERENCE DE
ML DORET

Remain A 6 heures 30 k I'Ecol;
de lettree, M. Raymond Doret et:.
tretiendra son auditoire du suj.:
suivant: la lune et les cycles luni.
res.
Des projections lumineuses mon-
treront tous les details.
On espire que le public ne man-
quera pas d'y assister en tres granri
nombre,


LES SOUVENIRS
DE NOS ANCETRES


I La cermonie de & inauguration, :
dt notre Muste National diman-
Sche prochain sera des plus gram:
R DE
dioses et des plus impressionnan-
tea. Les bijoux et autres souveni-
du Grand Toussaint et de sa fa-
p n nmille, ainai que la couronne dt
Sp a d Faustin ler., seront expose alr<
tinistre d,
r yeux tmerveill&s du public. Ce so
parti der-
ra, en quecque sorte, la journey du
souvenir oi chacun viendra se for-
tains nit-
4ais L,- tifier au contact des objets qui on:
I. de Lens ,
appartenu i ceux qui nous ont i4-
cord fra gu6 cette patrie, timoin impd-
Sr: rissables de leurs moments de 'c-
r les a-, .. -
r In faillance, mais aussi de leur opinid-
tre amour de Libertt.


REVEILLEZ LA BILE
DE VOTE FOIE-
eams ctomel-et yvea sater de
lit le oatitn ",go"dl k blc"
n faut 1tu t fol 'rer chqtae SMur eta- tt
de hbit dn na 'lntaten. 81 it. bile arllt a
yw aliBmnfit na ae dtg&rtnt p ., Is ate rtmr.
Atm. tM arx vat a ga68*nt, "a saM OWO -
trpS Va~t~ oantnm a ta Mwanr. bDttou. Vaus otem tout 4 tr
L" aztatira "Ont dcla pew aItter, Vtn s0

ire n i forTttnmat l s ota a Sot, l
Vto E oat )a posvair A 4'nAuevI tio
de bile4. ui aua bole t d'azlomb. YfgS
talon, dauo. tonunatWO pour ftdr* ats lar sa


SUAKIMt.
Dist huatem 6


[.ire nrne Inrforaiof ea 3 14 It.
Set Ibpars.


LES PROBLEMS
PATHOIOGIQUES DANS
LA REPUBLIQUE D'HAITI

Au Congrs Panamsricain de M&e
ddecne qui se tient actuellement A
la Havane notre dElegut, le Dr. Ca.
milule IhCrisson soumnettra 4 t'AC
sembile le m6moire suivant: Los
Problnmes Pathologiques dans la
RBpublique d'Halti.

LE QUEEN OF BBEMUDA

Traqant ritin6raire, aans un do
now entreletsa d'hicr, duaQueen of
Bermuda* noUw avons 6rit u'll
arriversa Portau.Prince Jle lund
24 a une heure de I'aprd-midi.-.
Etrer. II taut tle; 10 hurs dlu


No. 14,873.


u~40% f


: Ha fpli~n. l ifir.*s; 6V^.T sMV i^VsM II^Iff''rRI ii: :-,



--.^ ^. .. .. ....


-.-a. i i,- .. .'.
.a^W8i*aeai*i!i<& >.

4w- -k -to


- -- -- - -


,~_._._, ,






PA CI;:.: t.th t A
VENTf AU tDF.OUS i
DE LA MISRE A HIlX


A la suite d'un jugement de. par-
tage rendu par le Tribunal Civil I'
Port-au-Prince, en date du vingt
deux juillet 1937. Et en vertu d'un
acte de transaction ntervenu en-
tre la dame A' fllle Thazan, la dfa-
me Vouve Horace Toussaint, la da-
me Elia Guillaume, Vouve F, 3.
Prosper, Sibyes.Gutillamue, i dame u
Neila Toussaint. Veuv;e Sanz Gu'-
tin, la dame Agni Thl6maqut,
VouvT Charlea Basquiat, les sieuri
Arthur Fabien et F6lix 'Th6kmt-
que, tous, propritta.ires, demen-
rant et domicilis A Port-au-Prir-k
ce, et en vertu d'un cxrtificat de
Me. Hermann Pasquier, atteshtud
qu'il iny a pas eu d'adjudication;
II sera proc6dd en I Etude et par
le Ministere e Me. Hermann Pa5-.
quier, notaire A Port-Sa-Prince, Ru-
Roux, le Samedi qui sera Vingc
deux Janvier de cette ann6e, A dti
heures du -matin.
A la vente au plus offrant et der-
nier ench6risseur au-dessous de la
rmie A prix de:
lo) Une proprie4t fonds et batis-
ses, sis en cette ville It Turgeatn
entire le Petit-Four et Ie Sacre.-
Coeur, de la contenance de 25 pieds
6 pouces ou 8m. 28c. de facade dit
c6t6 Est. Le cbt6 opp-s6 OGuest 53
pieds ou 17m. 21c. sur une profon-
deur don't Ie ct6& measure de I'E ;t
& 'Ouest 89 pleds ou 28m. 90c. et
vers le Sud 114 pieds on 36m. 94t.
et la profondeur cdtP Sud est conm-
posfe 6galement de deux lines: de
I'Est A I'Ouest 86 pieds ou 26 m
63c. et vers le Sud 54 -peds 4 poi-
ces ou 17m, 64c., borne an Nord
pair I Blois tde Chine, au Sud pma'
la deuximme parties, A P!Est par PIA-
\-cnu,- Charles Sumner et a IOues;
Ipar ia Veuve Elien Rtserve:
au-dessous de la mist a2 prix iV-i
'tait de Mille doUars. ... Or 1000
2o),-- Une prpropriPt fonds et
bittisses, sise a Turyenu, entire :
Petit-Four et le Sacr6-Cceur de ~t
contenance do 20 pied& oni 6m. 46-.
de facade au cote iFst.- L-
cott oppose Ouest, 7T pieds C;
pouces ou 18m. 67c. sinu une pi;-
fondeur dent le e6t& Nord est cori-
po&e de deux lgnews de I'Est
I'Ouest: 82 pieds ou 26n. 63c. verse
le Sud 54 pleds 4 pouces ou 17m.
64c. et la p rofondeur c8te Sud 10:t
pieds 6 ponces on 88m. 94c., bor-
ane au Nord par la premiere por-
tion au Sud par Monsieur Innoce"^
Boigris I'Est par i'Avenue Char-
les Sumner et a 1'Ouest par la pro-
priet4 P. Faine, au-dessous de hn
mise A prix qti etait de Six enat;,'
dollars ........., .......- Or: 64tV
o).- tUne pproprit .fonds eta
blitisses, sie en cette ville, Rue St
Honored de la contexcance de 20
pieds de facade sur 36 pieds de pry-
tondour par Frenette Dufrne,- au
Nord, au Sad par Ia Rue St. Honm'-
r6, A PEst par Vertuiie Villejoint,
A 1'Ouest par Josephine Bernard,
suivant plan et procks-verbal d'ar-


ptntage de Ducis Vird, en' date
du trento Aoft mil neuf cent qua-
tre vin g un, enregistrt au-dessouw
de l maise a prix qui &tait de TRit-
Cents D ars .............. Or: 3at
...........4 o:).,._,Ud e propriety 6 ...fonds... .et..
bitisses, aisa, en- cette ille, au cor-
ridor Bois:de Chne, d6pendant. de
- IapLaprpriftdl acalac h. j de Ai
countenance de 16 piFed-. t demi it'.
facade sur.le corridor du Bois-dc-
Chtne sur une prof-.mdeur de 1 '
pieds, borne au Nord par Emmn-
nuel Louis, au Sud par Ie rest de
Ia; propri6tA, a l'Est par un Ipassa-
ge common et A l'Ouckt par qui-de
drolt, suivant plan et prQce-v.):-
bal d'arpextage de Me. Daniel Pnt,-
dent, .n date du 13 Novenfbre rnit
ceuf cent vingt: deux, aus3deasov-
de la mise A prix do Soixate. Quii-
e Dollars .......-..... ....Or:, 75,oIF
So),- Une propr'idt, :fdnds et
bftisses, sise en cetti ville, oorri-
dor du Bois de Chine, d4pendlu;'
de I'habitation.Pascal Fauachd de l:
countenance de 33 pieds de failed
sur 54jl pide prfaai ~ ii', envil
ron,;born"stWord par. I*f doi


A Lt Nt iV I s.l S' P.. .. ............. ......................... ............


2: 1 1lt!, I
246, i


E,1)MINISTR ATIOEN .E.RAI.1
: DES C(ONTRIBUTIONS

AVIS

Ljs contribuabhes de Port-au-.

rrince :iont informns que.i 'Adnrmi
nistration Generale des Contribu-
tions d6livre lea cartea d'idntit
chaque jour, de huit heures du ma-
tir. A midi et demie et de deux heu-
reas quatre heures et demiae:, lo.-
abtBureau Spkcial qu'elUe a instal-
If au fre de chatusae e de Yimmai-
ble occupy par la Pr6fecture, A ia
rue Fr&ou, en eette ville, 2o.- a is
>ureaux provisoires qui fonctirr-
uent aux endroits suivant-:
a) Cit6 Vincent (Kiosque).
b) Place Sainte-Anne (Kiosquel.
c) Archives G6n6~aJes (Poste
Marehand)
d) 'Tibunes du Champ-de-Mar-:.
Le d6lai pour Ie paicment de ;ai
carte'd'identite a ate pxrlong6 j-is-
qu'au 28 f6vrier 1918 inclusivt-
ment pour l'exercice en course.

*- _^- - _-

A STE. ROSE DE LIMA
La Secr6taire Gen6rale s'empres--
se d'annoncnr A tous les members
de FAssociation des Anciennes El'.
yes que leur retraite annuelle aurn
iieu le 13 f6vrier prochain, et ser,
suivie de la tenue de i'Assembt4 -
Gdndrale.

Mnme. Eugene DECATREL


AVIS IMPORTANT
Banquo Nationale de la Republiquc
d'HaitL

Messieurs les Actiornaires de :a
Bangue Nationale de la Republique
d'Haiti sont avis& que l'Assembl6e
Gfnerale Ordinaire aura lieu le 2J
Fdvrier 1938 aigheures de I'apr+-
midi au, Sife Soc al de la Banquc
i Port-au-Prince,R tue du Magasn
de P'Etat:
ORDRE DU JOUR:
1. Rapport du. Conseil.
2. Discussion et approbation s'!'
y a lieu des competes.
3. Questions d'inmtrt g6n6rail.
Port-au-Prince, Haiti, Ie 18 Jan-
vier 19%8.
(Sign6), S. DE LA RUE,
President du Conseil
dtAdministration. !


CLINIQUE
da
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Andiesne Maison F. D ;vigneaud
t.Rtue des Caser::es)
S ."Consultatibn :
-2 t4 hs. p nm.


I g.


Meidicamente
la Gorge
12 I 15 Minutes
PrbfEr6e par des millions de
gens a la gorge do .irop
d'autrefois, aval&e d'un trait-
Une sute Pastile Vicks, fondant
duns la boiiche, exerce son action
m &dicamcnteuss direcemtes sur rs
muqtemtes irrit&es de tI gorge, p'M-
deMt 12 1A 15 minutes.


Mdicament ees.avec des
ingredients Sdu VICKS VAPORUS
-------,,---_ _


SAVOY"

CAFE-RESTAURAN T


Demandez ta vos amis et
ils vous confirmeront que
nul part a Port-au-Prince
on peut mieux manger et
apprecier les bonnes con-
sommations qu au << SA-
iVOY>, situe au Champ-
de-Mars.





Si vous d re u:.1 bon vin, vi-

sitez 'l

BAZAR N kTIONAL"

qui vient de rec,.voir par I}

dernier bateau frangais d.;

vins rouge et blanc

aeBordeau Supirienur

Vous en trouverez par gallon

et par boutoilie.



Loterie Nationals

d'Haiti

416, Rue Bon FPot,
Sfg Sgg gg S


ai propri6t6, au-dessous de la mise i N u
prix qui &tait de Soixante Qtafte G ~ S-LOT :
Dollars ......... ..... Or: O 75Io DX MILLE O
6o) .- Une proprifte fonda et bi L CO N
tises. aiae en cotte ai1e, corridor Y
de -oi de. Chne, d4pendant dSe ta E M E
pro'pr i6t pascal Fauch6 de la con-LE BLLET A
tenance de 26 pieds de facade sr! DIX Gde, SEULEMANT.
du Boia de Chne, d6p'-ndant de a jN. A er p rirw r,
une profoildeur de 45 pieds env:- h ez s it modique,
Sron, borne au Nord par le corri 'qUla' et,, ee nM d qu nva-
dur du Bois de ChNne, au Sud par ter. Cest an nruire eW ar-
ne cFmn~ DEpr7 At-IP,.ar- l f Pl 'obliep $ls
rest do la propri6t6 et A l'Oue't qu'ei faonul outen r ore iod
par qui de droit, au-rdessous de 1: en ie Nationale, r ell ri bet
mise A prix qui 6tait de Cent Cin- coup idOe uvr, de d's6t~i de
quante Dollars ............... Or: 150 Sicope d'Oeuvre d'Uliqt dm-
A la requete de la Dame Aceti- ienfise l publique
1i. Th6zan, propriftaire, demeuran I vers loute I ipublique.
-t domicili6e A Port-au-Prince, a- Por toutes' re ra
yant pour avocat, Me. Emmanul al o trangrs,
Trouillot. patent au No. 2121, a- fez ill'otre couPn
vec domicile elu en %on Cabinet t
.Pj;riau-Prince, Rue Frou,' No. .
1. .-
: Pour plus ample renseigne- CONVOCATION
nwits f'adresser h Me. Hermiunn Los 'me.mbrvt ,actifs do la Mi"
SPasquier, notaire, d-positaire du sion PatriotiqueO sont convoqut6a i
calier des charges on & MNe. Emn* la Iaric- duu dimatnche 23 coura ti
nmanel Trouillot, demcurant &A 9 h.' 33 precises a. nm.


Port-au-PrIene.
, 4 *"."..:._ "


do- Bois de Ghni at W&1* far Ii .Pbt-aut-Prnce, 10 la sfiVIOF iL
e ir.Pbtau rin "',P^tlBpu-fle 18 -anvwer 1 T,
d nchait.deir 4E^esp 1 s tn LOT, 'I
del dra"t..e&u irttesjmr i4t '(6lgii) nEmin. TROtlLLOt, av
-' I


SL'ordre dit jour ne comipottt
qu'un point : Les ibctions pour ie
rxnotvellement cdu bureau do l'Oen-
Sv re.
"LE Sil ggN,


Devenez votre propre CompEtale n ottvrantl l u -
Compte de ChCque la t Banqu& Natiounilt de a
epublique dHaitit

I[-

COrLEGE MODERL'Vh

Dre~geur: btrast AIcmarsn
Chump-de-Mars No. 5 ancient local de Patace Hotea :
xternat-Internal .ongtetrn I Lmau i -
In~ rives vo enants an
COLLEGE MODE'NA A,

a. nle nUt met I'enseignememi a port&e de twou~9s ie uOut.W


i'cole qui ne profess pas le
i'eole qui pr6fere a une tte
to men faites,
cole qui s'attacle a so ll--
,ugement de Il61,a

est la iue aut St
aomogene
plus zl16,
PAUne p Ctalpt i -...t .-
e plum capable -LU .
zettir hoannltve rit 'flt r-.


MARVEL

Demandez A votre cotdonnier
MARVEL A
Ce produit change ia couleur ti
votre chaussure sclon .a robe qu
vous portez on selon otre cost
me: Toutes Ies couleurs y compri
or et argent.
11 ne craque pas et faisse un fin
magnifique, indleibit mais ence
re, ii rend l~4.oulier pyli neuf a'
ktait fatiga.
Demanded MARVE'LA et vyu
vous habillerez avec *.tgance e
harmonies sans avoil a depense
pour 10 paires de chaussures.
Une seule bonne paira vous sWi
fit, grAce A MARVELA.
En vente partout.

IHYPPOLITE JEUDY

Distributerr:


ASSOCIATION DES MEMBRES
DU CORPS ENSEIGNANT

L'Assemblfe G6nerale de ciatce
Association aura lieu au Collkge t.
Justinien, samedi soir, 22 Janvier,
A 4 heures. (Angle Lalue et Ru-,
Lamarre).
Ordre du jour:
Lecture du rappot t annuei ;ur
la situation de la Socidte.
Port-au-Prince, Le 18 Janvier 190,3
Le Sccr6taire-Adjointr
1L. FONTAINE..


COMITE HAriTIN DE


" ...... L'' FIANCE FRAN(AI3E

Les membres de cuctte Soc"':
sont pri&i de so r6unir en Aa4sn-
Sbfdo g6n6raie, aamedi srir, 22 jan.
vier, A 5 heurea. au Collbge Saint.
Justiniedr Angle dea Rues Lamac-
re et Lalue.
-Ordre du jour:
1). Lecture du rapport annuel.
2). Eletion d'un ihembre du Con.
scil d'Administratioh en remplacef
mj nt do la rgregtte Mme. FlorLz.
3) rivers.
Port-au-Princ., le 17 Janv. 1933
S Le SecrLaire-Adjoo at.,
Jh. VIARD, av,


LES PNEUS ST BA.1 i ERt
FEDERAh .. '


tbourrage de crane, .
uniquement plkemine uas ,-

or At A d~veopper toujouri


ale crp sde prfesseurs le phi



ntralmer ar '^xempi.
trice
-, r -.-



Madam^,, yotre jarrui t de n
ou d rloes.,pendant cetteat
resse a besoia de beaucoup ed
t IA: Tuyaux- d'arros-goe G d
vous rendrontIe service. Las;l
. yaux de2 5 et, 0. pieds aveccrt
S sent en vente chez :i
WILLIAM NARR, Agent '
Rue du'Quai l ,.
il ... .. : '' ,* .
il -' -

4 CHANGIMENT I'ADRESS
IL..
r COLLEGE POLYMATIQUI^

L- Fdl6 een Octobre 1934.

ireecteur; Marcel RoUin, at

Administratorr. Georges Dft

Prfet:.J.. Franh.ois Geoirgs


Trarnifdr6 Ja Rue i ~ 1
Nation, No. 19, grande ntaison.pu
que en lace dcs Chambres LegI-
tives (ancien bocal de ia r.eaP
Madiou. ,,. .
'et'ept oneL, Z 3715. L. :" "
Caur.s gratuis d(i DIfactylog
phie, etcrs, aUX iClreS i i rgle
Discipinf 'i -.

















S ame. Gor .
AlptiteArs I.
N. si.G .... s ..A .







'Dolvte^.Jgpu.^ *r aj
S -- ...:
SIi








am Co.'or...... .. .


r nely '
t 4, "" .,







* '- d'r ;

sirsry '" ".',^[lrfb~r9


'~M~r: ::Ur~iP~Qr~w~~qr;~:i~r~rl '~swr~ap~gga~jis~aycgllPrC~d;A(d*llfllff I~Ci;~AQU:libXr~~*lrWAW~l~;I*y~Eb~:~ .~: :: :: : :: C:l :. :....:.:.. ~~.~~~.~~~~.: ~~.~.~*.. .Ilj:ilB~b~d~i~lX~~A'~~~,;rrr Ir I 4I~Bl~fi~~


:'ww --I~I L'* IT_. -rrsr


4, 'I'-fw.0%J a -




., .tlt-19tl3


A z:. f4A UQU*tLI


z2~r~~fta.~;..--4*r", .rnh' A U ZZZZZW -~i~,~~~~:tVL. .~ ~ ~ _


coflret do sOret6 to Banque Royale
coOt peu et 6vite tut sujet d'inqui6tude.
LA
BANQUET ROYALE I
D tU CANADA
I _r _11--


k.de Matteis


AftSSS COW* of Xw-4im. Ala.ga~s d1oP
WHAT YD' AILLEP DE CARET VIEIL OR. DIZ.
tbse AJT FIELUEZ PECIGUSEaR YL1 r
S.ARGENT ET ORAMONAIE DB TOTES
,iflMB A Dl aIX B8LU AA
,1aav WJdLtfDLATINA DB TLUINETTE.S T VB&S
rwWUsttesV e erres de t0out nmmroe
atiurea en e wket inoxi dLable
,tes W ptre l e de $ 1.00 tIo etr
tur aera jluwu'au 15 Novembre imb&
'4?sf


COLLEGE POLYM ATRIQUE
-ONDE EN OcTOBRE 1934
INTERNAr'kXTEARAT
Avenue PrtMdent Trujitla ,.u. 2UW. 'Teephone 3115
Directeur : parcel Robin.
EnseiRnement Pr'-.ire et :i econdaire


CeWttv anne:; de la ilassa en f
pent. ( ours gradues d, Sttnog
#e la :9'me *sans pavement sup,.'..ti d .
. Pout tous renseignements, a a rsser a
etre e-L. et midi ou de 2 H i 5 P M


.rii Wt c I
Mells i


EIS WUX COPAINS


SDis.,- mon 'ieux, je no
T uis psw venu WAl -
Jo aui batrdmnAble, via-
yons! Te souviOen-tu du
S eune liquorrte Edowrtd f.
Benjamin? J'ai 6t6 chez Jul hior
:soir.
Quelle belle soir&:, men Dieu,
f'ai passe et qtal charrmnt gor-
on ce type-la' II vous sert:doe u-
nisette superfine; c'eat Id la iuavi.
t.6 en matiire.,
11 taut r o'.rt -ag..'r, car "i'e al
vu de pareilte dans de(i grand cu-
f&s dc Paris.
Tu e. press; alors n'ea parlors
plus. Mais, en somm! ii a toute)
sortes de liquters. II f'Lnisettc,
le peppermint, la prunelle vanilla&,
Je tectar, etc. Vois-le te plus tot
possible i tu vti x .>?uver t!, hl
beIli pri'sle~uittiulo d. i bo.nne qu;;-
lit, entin toute une gv:,ame de bon
goOt. II s'y connait hicn et se dO.
goue pour ses aimabbls clients pout
la fin d'anntri Eniin, iour d'autrcs
renseignemen;ts, vois Snxon Vicux,
1'6piccrie du Centre, Mine. G. Rou-
main et tant d'autrcs. Cela vaut
bnie la peine. Au rev:ir, Vieux .;
Ia. a -.... f iwam .g~s"m---m

ATTENTION ATTENTION
La Manufacture Haitiennee de ei-
Sgarettes fire A sa norbreuse clien-
tWle, tant de la Provice que de la
Capital%, aux amateurs de bunnes
cigarettes et de bon tabac une pri-
me de vingt cinq dollars.
Elle est constitute par des balUe.
tins numarctds places dana les po-
chettes de cigrattes zRoyal et Rexm
et portant la signature autegra-
phe des Directeurs.
Benn B ehane e Me!ieurs le ft-
Smeurs de ex et Royal I


DEMANDEZ
LA POMMADE
La-Em-Stralt
& la CordonSeri
Mont-Carnel
HYPPOLITE JEUDY
edlebre pripara en d
bo-Ro-Co.
13 Av. Trujllo.
Phone 218






"--


['IA


COURODE


SReconnue c eoiie at8


Pure


H yginique


Gazeuse- Godt Super in


Eabriqaee auee soit


la


Brasscric Ida


Trois tuali:s


Jis, 1RD5e 1,50
CITRONNADE~
JUS DE RAISIN


difldrentes


et 070 la Idunins
COA& COLA

SODA


I)0111lCI


in Vnte Chez


I


. ii


DONNA MOHR
Rue du Centre.

f^M i^4t


.M.vw .rrlu Aa.-ktStas.&ftlt1*____________


be Ra est mcontestable


IE


C"est a untesse.nce
+ v ~ ~


meilleures var s de cannes


d'lun ystet erritre
,^^ t/.- *erni* v*


rerlnissant les meileurs ter"oirs.

C'est ce qui fait so arome


GOUTEZ ,ET -C( MP E
F..f T .- -t--.. ..-"--


BLaume tue-Neurf '





E.gne l t~tfl At.mire et Sorilar*
fl41gfeusent Claisuiqa et moderns (,:ectionSA, K C)
!'cnstiolv.t P-Pcrntab edoKtenIt
hAnn di e (V**r ,I Iu Pont St. gI naO

be ,Coii^geStatis floB i tvm t Janit do la y inaf r, vaa O i s. -t nt.
mnens du Baccalaureat (da J.ilft lI(mpaitio- franvaise ulX
se 19 et J e uia 6). 9M et Crronurs ,l Diction Fran
plusa is- O 5ai r o as laurt (I" 2 w We
e& du, Do ca


Wf~~AB--'AM~~s '- .-


;,
\


SI.


--1~
W~
'-
'r
h'i

f- -
:'r
I
I.
t.,
a;
I.
6r
r
: I
i
B~:
4~
*'
L:
r
ri
r
i. :I
I.!
2:


"


on


-C*


p A."i&



par


Co


I 1IFIHIIS'01


~BBu~gtv~sQ0


3ARTHEE


Hu..51






PAGE 6 .,--V, ''8i,, ..h.K.X.F .,,: ,,t,-- .-> 'w


A CASTILL.EUR


Pourauivant son plan de ocratioA
de centres agricoleasti seront re-
gua les rescap6s, le Sous-ComitO dri
distribution des fonds recueill!4
vient de faire construire, A Castil-
leur, 14 maisonnettes et un dispeon
admire. C'est 'Ing6nionr Roy qui di
rige lea travaux. D'autres logc'.
ments y seront encore 6rig6s, hbt
tis avec les 3.000 dollars de la
Croix-Rouge Am6ricaine.

,. -' Ir 7

LE NOUVEAU MINISTRE
BRITANNIQUE

On eroit savoir que M. William
Robert Mc Kness, Ministre R4Aei-
dent de la Grande-Brmtagne, sera
ici le 24 du courant.


A LA SECTION NORD

Borgella Lerebours pr6venu d'a-
voir, A la Rue du Centre, le 16 du
courant, injuries le caporal Pierre
Lafontant, a 6W6 arr,:e et d6fore
i la Seetion-Nord.
Comparaissait 6gaiement par de,
vant le Juge du meme Tribunal lt'
nomm4 Marc-Aurel Ganger, pr6ve-
nu de s'etre livr6 A des voles-de-
fait suivies de bleasures sur !e
nomm4 John Mathieu


A DELMA

Aujourd'hui est la fite paroe-1
siale de la chapelle de Delma. !!
eut messe, ce matin. Mais la cI6$
bration de la fete n'aura lieu que'
dimanche. Comme on le sait, cett2
chapelle est sous Ia protection stz
la Vierge AltagrAce.
j,-..W...- ------- ,Ar.-kWWp W %l

ASSOCIATION DES MEMBRES
DU CORPS ENSEIGNANT

Demain, aura lieu, au CollBge St
Justinien, la reunion des membri s
du Corps Enseignant, li sera dr.-
ne a 1'Assembl6e lecture du rap-
port annuel de cette Association.


ANNIVERSAIRE


Aujourd'hui 21 janvier est Ie di-
xiemO anniversaire de la mort dc
Pierre Francois Annucius Cham-
pagne, judge au Tribunal de Cassa-
tion,


ADMINISTRATION LOCALE
DE PORT.AUAPRINCE

If est rappelh aux Contribuab.eP
assujettisa l'Imposition Locative
st a la Patente pour I'Exercice
1937-1938, que le dtlai imparti
pour 1'acquittement Je ces taxes
eat expire le 15 Janvier courant,
et que Tee retardataires sont pa-
aibles d'une amended de 10 o/o p ir
mois ou fraction s e moisd retard,
du montaut de leurs impositions.
20 Janvier 1938.



DIRECTION GENERAL DE
L'ENREGISTREM ENT ET
DES HYPOTHEQUES
BUREAU DE PORT.AU-PRINCE


AVIS


Le soussign6, Charles de Delva,
Directeur GCn6ral des Contribu-
tion, de l'Enregistrement et dea
Hypothequea, avise le public qu'i! a
fait choix de Monsieur Cyrus Sau-
rel pour Ltre son comnis signatas-
re, conform6ment A I'at. 71 de la
loi du 4 Jullet 1933 ct l'artieln
ler du d6eret-loi du 13 Janvrer
1938.
En consequence, il r6pond de .la
signature du susnomm6 come d(
.la siene propre, an ce qui concer-
noe s Direction GAn6rale de l'E.-
regt'trement et des HypothEquei .
Port-au-Prince. le 21 janvier 1933.
Chaldes 4 DELVA.


SNouvelles

Etrangeres
'1

LA SITUATION ECONOMIQUE
DE LA ROITM .NIE

BUCARI4ST.-I- La Roumar:i,
faith face actuellemernt A la crises
6eonomique la plus critique qui irt
i 6t enregistrde. Cettv :rise est con-
sccative aux meaurea niprudente,:
et brusques d6cret,.s par te fas-
ciate Goga. chef du gouvernewmnt
de Bucarest contre les Juifs. E11
s'est manifestd'e par ia chute d''
prix. Presque tous .c prix ie-,
denrbes sont avilis derlis que Go.
ga a p ls tnes rnes d pouvoir.-.
Lea io0nomistes dut g-."vernemeut
de Bucarest dtclarent :tue ce d6vc-
loppement devrait tre attend A
cause du ddsordre cdans lea affat-
res, dI a ta soudaine et sAive're po-
litique anti-semite appliquee, Ap-
paremment le gouvernement n':
fait aucun effort pour arrfter co
movement de baisse des prix et
a pris des measures de tendance.
Cohsult Ile ministry des Finasi-
ces a declare qu'agiasant au norn
des paysans, il a arbitrairement
ordonn6 de rogner sur les prix dut
ccton, du patrote, et des products
sales. A Bucarest Ie prix de it
viande de quality standard a bais-
,s de 28 a 23 lei par kilogramme,
Un porte-parole du ministtre di.
finances a affirmed que les prix
sent jusqu'ici controbl6 par le com-
merce juif qui travaile centre
les citoyens roumains>.
Un leader de opposition libe-
rale a declarg que Ie gouvernemen.
d'une maniere inexplk.able a don-
ne le movement vers ia baisse (de-
prix sur tous lea marches. Baissc
qui est consecutive aux menaces
d'6liminatiOn de I'l61ment juif san;
penser h un p6riode de r6ajuste-
ment. }
L'ancie-rb sident du Conseil A-
icxander Vaida Voeved, leader du
parti nationalist a Jeclare qu e e
prix du troupeau de bceufs dan
la Transylvanie est tomb6 dang
1'espace de 2 semaine de 25.000 H
15.999 lei. Vaida Voevod qui ce-
pendant t et fasciste et anti-semitam
a ajout6 que cette crises a 6td oc-
casionn6e par l'exclusion des com-
rnergants juifs du march roumain.
vain. II est un des plus grand
ptcest de cette g6nLration. Mas
Ia Roumanie ne peut pas 6tre gou-
vernme par la po6sies I croit que
Ie gouvernement a des chances de
recevoir la majority parlementair,'
au course des elections du 3 FEvrie:"
prochain. Mais en tentant d'Blimi-
ner environ 1 million de juifs dc
la vie conomique et *,ociale de .a
Roumanie il reserve Ie pros ~ac
tout gouvernement.
Les leaders du part paysan ex-
pliquent que les desordres dans la
vie 4conomique sont appeals ai r4-
duire appr6ciablenment les even -T
interest du gouvernemr ntr .
I


1HH2S.



CONVOCATION

Le comite de la Jsune.sae catho
lique Haitienne convo.lue lea menm-
bres i Ia seance de rt-pria qui sc
tiendra it l'heure r, lementaire
tlans la salle d'ctuvrc we 1'Arcle-
vech6, le diraanche 23 Janvier.





Aidez vos Reins
i 'Simae Rev acid.' neoctfs
4Vo lt t 1cO d tt t-
tro mlnulcu qut Ront menaces par Is
teU <"tm W l ' 6 tc plHMrtt~Nl" A vot* Ifto164* rains
MuWeate*tI &* cauSae rows do wine-
k 9*0 *ftrw*. *
flueS @wtltrorbl X Is waste,
dto 6e tatt, mae do reale,.rhblitufiatlnS_.
4o~tuwa Qu = *fh yaex e8riA. peU
tUr" at a*oha. tda4lt*, oot"l*t. 46*offwai-
sto=U6 Dner do vPIeur1.rjr.vs:W 0O

Zf 2 0lirt t .s's SA


__ JAS NOVVZLLBTZ. I-N*
REX

Ce soir: SERMENVIS, un fitll
h6rorjqe .on le DIcEVOIK pnas w -
vant 1'AMOUR, jou6 par Madele-
ne Renaud de la Comedie Francfi-
se et Andri' Burg&r. cc film m.-
gistral fera les d6lices des.connnss-
stlers.
Entr6e 1.10
DIMANCHE 23 Janvier 1958
A 3 heuxre: 30, repriseP du che--
d'revre : LES TROIS LANiCIERS
DU BENGAJLE avFc Gary Cooper,
Franchot Tirne ot Richard Crom-
well. Uno Aventure fabtleun,*,
4$nLs linde Mylouris"e.
Entr6e 1.10
A 8 heures 80, en grand Galt,
Marine Dietrich et Gary Cooper
dans c Quelques opinions de la Presst
au sujet de DFSIR
DEISIR est Ia Wplus complete rPus-
site que nous ayons, depuis des so-
maines, A inscrire h i'actif du Cine-
ma Amdricain,.. Rarement fil~u
cut aussi bri!lant db.iut. Et, tout
en admirant chacune des perip'-
ties qui le component, on ne pen
e'empcher de se demander coni-
ment les auteurs vont fair Pt ^-
maintenir jusqu'au bout ttoe i
qinils ont adopted au Iepart. Maii
on a tort de trembler can i1s y reiu -
sissent jusqu'ki la dern.ierec scinnt, .
Quant A Marline D:trich, ii y i,-
vait longtemps qu'elle nous 9t'-w_
apparue aussi complitnecnt a sos
a'se,
DESIR, est un chef d'ceuvre.
On est tenu en haleine d'un bout m
I'autre par Ie jou excellent des 'e-
tnurs et par I'aboncdance des trr.u-
vaille sc6nioces. J,' ne me sou-
xiena pas d'avoir vu un film mi;
au point avec antant de finesse ct
de bonhe'r... V1oilt un eciata i.i
success qui e4t un success unanirno,
MARLENE DIETRICH n'a ja-
mais Ltd aussi scduisante, plus jo-
lie ni plus amoureusement jeutn.
L,'Oeuvren,
DESIR est une incontestaol;
reussite qui vient A son heure..
Un scenario fertile en p6ripiti:s
inattendues... L'intdrMt tveill6 au
debut, augment eI movement ra-
pide s'alimente coup sur coup dP,
trouvailles nouveiles. En un mot
c'est du cinema... Et ce n'est pout
etre paa exagdrd que de convenir
quo DESIR eat le moilieur film cie
Marline.
aLa Libertie
Nous aos a eu le C saisir dC dt-
couvrir une nouvelle Dietrich. un.
Dietrich d'um natural dblicieux.--
Une Dietrich vive, piupante, :'-
tendrie, une Dietrich qui a de I i
funtaisie... Elle a fait dans ce fil '
un effort pour 'renouxvcer sa w;a-
nitre et elkey a parfaitement r;u> -
si.
L'Echo de Part..



AVIS MEDIC AL


Ciinique du Doctiur AIMON
CHARLIER, rue des casrne l.
C6td de la 14gation dominicaine.
Consultations: h ,nidi, 3 't 6
heures p. m.


AVIS
Le sonqasignd declare tldecendro
cle Paul Lo uverture, ifrro6 d T
Laint-Louverture, .t pouvoir le
irouver s'il en nct be(,'m.
Cot avis vient 1'e, centre d:4
.allegations fantaisistes. de cun
don't l'int6rtt eat de lhiser enten-
dre le contraire.
Sign6:
Louis Duplessis Louverture.


~~cf~f~rslWL~t w# r


Minm inn. inni...... ...... .. i .M, lr I


Au ii'


ISt IInNER HOF
(Le rendez-vous de tout Port-au-Prince te lgnt).
Lea Gourmcat y savirrent
la cuisine la plus d 6lcate
et les amateurs y dl stent. eurs boisonsa rvorites


Spcialitis: HOTDOG MINUTE
HIERRE ALLEMANDE
COCKTAIL


MA/ Is.


1 ff -. r1 si____ __________i_____LI


Librairie


ou v *




Nouvelt,


MASONN DE CONFIANCE)

LA LIBRARIES LA MIEUX ASSORTIA

Papeterie Revues Quotidiena
156 Avenue Trujillo Tdl- 2077.


Avec a baisse du fiane on ne doit plus se primer de livres


Charles Plisnier: Faut Passeport; (Prix Goncourt) ........... G.
R. Vincent: Campagme (Prix FEmina) ........................
J. Rogissart: Mervate (Prix Rinaudot) .............. .........
R. Roussel: La Vallie sans prinremps (Prix Interalli) ......
A. Tardieu: I Le Souverain captif ..,.............................
A. Tardieu: II La Prfession parlementaire ........... ........
Maurras: Les Verger s surr la Taer .......:.i............ .......
Maurras: Mes idees politiques,......................... ..........
Maurras,: Enquete sur ia monarchic ..................... .....
Leon Blum : Du Ma age ....... ...................................
Leon Daudet: La tragi-ue existence de Victor Hugo ...........
C-. Farrre: Visite aux Espagpoils .,............ ..... .. .........
M. Bedel: Monsieur i ter ........ ............. ..............
M. Burnat-Provins: L.e Livre pour toi ........................
Stendhal: De l'Amour ..... ....................... .............
N. S6gur: Fant6me de Volupttd......... ....................
Le Sang d? France...............................
S M ysttre Chwi.el .................................... .......
La Fleur du M al ................. ................... ........
Le Lit Conjugal ..... ..................................
L'appel du D sir .................... .. ..... ... ...
"' Le Ridea Rouge ................. .......................
L'Im pure etc... etc............... ............... ..... .. .....
Jean Des Vignes Rouges: Deviens un chef .......................


4.00

S.63
3.61)
3.00
2.40
3.60
3.00
8.00

3.30
1.30
2,00
8.00
2.40
8.00

8.00
S.04
3.00
8.00
3.00
3.A0


Ph. Martinon: Commet- on parie en francais ......,......... .4 3
Private: Pr6visions nour 1938 ............ .............. 2.44
PRIX GONCOURT: AUX PASSEPORTS ..................... G. 4.
A. TARDIEU: LA PROFESSION PARLEMENTAIRE ........ 3.6
CAMERLYNCK Mithode a l'usage dos strangers pat, apprendre
Ie franoaLq :
Pour les petits ... ................. ....... .
lre Anne de francais ............ 4.20
S25me Anne tde francais ................... 4.
SAt pays de France ........ ............. ...... 4.80
," PIvarlons franqais (The essentials of. .....
French conversations) ............... ..... .45
ALMANACH VERMOT., ...................... r Brch6 3,00
ALMANACH VERMOT.......................... eli4 3.00
ALMANACH HACHE'IZ'E ..................... broch6 1,75
ALMANACH IACHIETE .... ......... .... rIi 2,75

VENEZ VISITER
NOS BEAUX RAYONS DE LIVES D'ETRENNES
POUR GRANDS ET PETITS






S.. .LA MASON. .



:E. ROBELIN & Co.

FONDEE EN 1899

Est la mieux assortie de la Place en papers a etrire,
impression, emballage, etc.. et en fournitures pour co
les et bureaux.
Son stock entiirement renouvelt lui permet d',offrir
'tous ses articles des prix defiant toute concurre-nce

MERCERIE

COUTELLERIE

LUNETTERIRK


DEPOT GENERAL DU SCAFERLATI FRANCATS

Kilo. G. 18 Poehe G1


1


~"~J~i~ A-c-~b a S~


..^*(g, ... .. .


.... .. ---.........---... -


lp


. '.. ra ": .'---::'22


rL


[^j5ga


BMeEBSB


il;


h .. ..


. .-,-:: ,- -.. ..--,, .-- : -
jj.f .,M, W W* f < W -..yfrlft'^^ff^ Mjv. "*i5,^^j