<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03236
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 18, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03236

Full Text









IzC~C


I-t S WVl.-....B1~~'.Y

0U~:,.13CI 4k~R ,t


QUOTID1EN FONfl EN 1896


42kni. AN1NERI


POUr-AU-PRINCE, BAITI


MARDI 18 JANVIER W198


I I. f- .-


QJELQUES AUTRES MEASURES

POUR EQUILIBRER LE BUDGET


(voir 1es Num6ros



TAXES DE CINQ COOURDES
Soujt L'iNSERTION
A t1MANDES DE FERME

Touted pcrsonne soumissionnant
Sbail un bien du donmaine de I'P-
at non cadastrt sera assujettie a
ane taxes des Contributions d&4
3des. 6,00 payable avant les pu-
)licatio0n prevues au deuxiime a.
j4da de 1'art. 10 de la loi du 26
fuiliet 1927. Les publications pri-
rues au 20. alines de Part. 10 de 'a
=usdite loi qui n'auront pas 6tt a-
:bevees avant Pentr6e en vigueuu
iu present decret-loi seront disc-rn-
jnutes et toutes les publications
tntkrieures seront de nul effect, si
es soumissionnaires n'acquitteot-
)as pr6alablement la taxe susmer.-
;ionne.

DES MODIFICATIONS
IMPORTANTES APPORTEES
A LA LOT SUR LE SEL

Aucun marais salant ne pentt
itre exploit que moyennant pan-
nent, par 1'exploitant proprietai-
e, concessionaire ou fermier, d'u-
ti taxe annuelle calcul6e propor-
ionnellement a la surface de cha
tue bassin"produisant ou susee ;
ible de produire da sel. Le mo r -
ant de la taX -rtedttenrin -par
'Administration gtntrale des Con-
ributions A raison de G. 0,40 par
uttre carr6 et pertu conformd-
nent A la lot du 6 juin 1924. Sauf
reur de calcul commise par le
servicee des Contributions au de-
riment de Pint6resse, la taxe unc
ois payee ne pourra fire 1'obi.t
'aucune restitution, mTme pou
cause de force majeure ou cas for-

Tout sel r6coit0 & partir du ld r
)ctobre 1937 eat libre de toute for-
nalit6 & Is vente.
Le sel brut et le sel raffin6 im
ort~s paieront, outre les droits
l'importation, une taxes d'une gour-
le et demie par cent kilos. Cette
axe se-a assimilte aux droits de
loane et pergue avant touted li-
raison.
La taxes ftablie PIarticle pr?-
nier du present dcret-loi sera dut-
,n totality par l'exploitant pr,-
ri6taire, concessionnaire ou fer-


e et payable par mofti6 au pluS
ard Ie 15 janvier et T 1X5 avril de
'antne suivante.
Le paiemrent do Is. axs afferrt-
e A ]'exercice 1937-38 sera paya-
)e par moiti6 au plus tard trous
AemaInes apres la publication h la



iriseat decret-loi tt te 15 avtil'
L938,
A ette fin, dans lea dix jours qui
uivront la publication du prst:nt
reft-lo1, tout exploitant de mrt-
rals produisant on susceptible d3
produire du sel, sera tenu do n,)-
titer au Service dee Contributionu


'e nombre et l'emplacement de sea
bassins ainsi que son intention de
r4olter ou sa decision de no pas
rcotter pendan t rexercice e n
course.
Daun ce dernier cas et danas l
cas ot 11 se trouverait de bassina
W h dclares, le prop itaire se.a
tMt de rendre son ou ses' bassi.;
de At impropres A la production
du set, sous le control du Service
des Contributions. Pasaa un d6tai
de dix jours aprts Ia promulgatrio
dlu W4eont d6cret oi, te Servie


15 et 17 Janv-ir).


des Contributions eat charge d'e'-
fLctuer les travaqx necessaires \t
cette fin, aux frais du proprietai-
re. Ces mo mes measures seront ap-
pliquees & tout maraia salant dort
]'exploitation serait abandoned
pour un ou plusieurs exercises, p-
pert notification expressed faite par
'intkress6 au Service des Contri-
butions, au plus tard le ler t eps-
tembre de exercisee en course, en
vue d'eviter le pavement de la a-
xe annuelle pour I'exercice suivant.
Toutefois aucune reclamation con-
tre I'Administration G-nerale des
Contributions ou I'Etat d'Haiti re-
lativement A des dommages 6ven-
tuels occasionn6s par ces measures
ne devra Jtre prise en consid6ra-
tion.
Tout expioitant qui aura notify
au Service des Contributions les
declarations pr6vues ei-dessus, do-
vra Utre invite par crit A assisted
au mesurage de son ou de ses ms-
rais salants, trois jours avant li
date fix&e pour operationn. En cas
d'abstention de sa part, le Servicet
des Contributions proeda'ra d'of-
fice 'operation de miesurage.
Toute personnel qui desire cons-
truire de nouveaux bassins, ou m')-
cafier les dimensions de ses bassi.s
Lctuels ou restaurer des bassil
-pctdemnment impp es lha pr -
duction, devra demander et obten.r
'autorisation du Service des Con-
t:-ibutions avant d'entamer aucurs
iravaux.
Le Service des Contributions ast
autorise placer des bones indi-
quant ies limited des marais sa-
lants ainsi que des plaques portant
;e numtro d'ordre assign A chaque
bassin.
Toute personnel qui nura d6pla:6
des bornes ou des plaques sans au-_
tcrisation pr6alable du Service das
Contributions sera possible d'une
amrnde de Gdes 100 A Gdes 1.000
ou d'un- emprisonnnement de sli.
mois A un an ou m&r.c des deux
pines A a fois.
Les stocks de sel rcoltt au 30
sepftembre 1937 et pour lesquels ;;
taxes n'a pas encore 6te acquitted,
paieront une taxe d'un gourde et
de-mie par cent kilos. Pour assurer-
Ia perception de cette taxe tout dC .
placement des dits socks, ceux-
ci devront ttre mis sound scelMls o0
sous clefs par le Service des Con-
tributions.
A cette fin tout d6tenteur de
stock sera tenu de d~clarer au Ser-
vice des Contributions laquantit4
de sel existent dans sot ou ses do-
pdts, et co, dans un dtiai de dir
jours partir de In publication fi
prtaent dtcret-loi. 11 aura Ia faci-
tt de liquider ca stock h sa conv,-a
nance, on acquittant aIn taxes au f Ir
et mnesure des livraisons de set.
Tout stock de sol trouv6 non dc--
ctar6 sera confisque et vendu, pot:-
le produit tre vera s'ai Trteor iu-

Tout dttenteur de stock qui en
dispose sans.avoir acquitt4 la taxo
pr6vue Il'article precedent du prs-
sent dkcret-lol, sera possible d'unre
amend de cinquante i cinq cetn


gourdes et d'un emprisonnerent .oe
six mois a un an. .


Lire tmt inform~ tios a i 2 e, -I, le
6e et 6e pages.l


AGREEABLE SITEE
flier apr&s-midi nods avons re-
C:u avec plaisir la vistte de Mon-
sieur J. A. Zalduondo. 'Assistant
du Directeur de la Pan American
Airways pour le service du traic
A Miami, Florida, acc6rnpagn6 dir
sympathiquc Monsieur Houriet, Di-
recteur de cette CompAgnie a Porth
au-Prince.
,M. Zalduondo ttant en voyage,
d'inspection, nous a exprim6 sea r,-
grets de ne pouvoir pAsser que i48
heures dans le pays. I a latssk ce
martin par avion A destination c1e
Porto Rico.


Nous souhaitons qud sa toumrn.
d'inspection soit ausji fructueuie
cqu'agrrabhe et renouvalons nos vi-
ves sympathies A M. houriet.


MODIFICATION A LA LOI SUR
LA PENSION DE RETRAITE

I/article 25 de la ioi tu 5 fSvr,'v
1923 sur la pension de retraite cAt
modifi6 come suit:
Seront assimil6s aul Juges du"
Tribunal de Cassation, en ce qui
est de !a fixation de iour pension
de retraite, les Secr6tatres d'Etac,
les Sous-Secrmtaires .d'Btt, les Mi-
nistres Ah stranger les Membra
du Corps LUgislatif, y comprise ceux
du Conseil d'Etat vis6 par larti-
cle D de ]a Constitution de 1918,
sans que cette pension puisSe e-x:-
der cell du President du Tribunal
de Cassaiion.
Ii pourra tre allouk t itre dr
pension aunx ancient chiefs d'Ete',
cent cinquante dollar. par mois et
& leurs veuves la moitit de cetta
valour.


LA PORTION SUD-OUEST DU
CHAMP DE MARS DEPENI.AN-
TE DE LA FOUNDATION
VLNCENT-

La portinn Sud-Ouest do la pla-
ce publique du Champ de Mars de
Fort-au-Prince dont les d6imita-
tions sent ci-aprts fixes, cease de
dftpendre de ~ia dite place publique
pour s,:rxlr dA.urmi, A I &tabli -
stement dftrnitif des tonstructiorn
affectts A la eFondation Vincent
pour la Constitution et rOrganisa
tion d'un Mase National et d'une
Bibliothique Nationale.
La dite portion do terrain mes,:-
re 23 areas, 7 centiares et est bor-
nie au Nord, par I'ane des Ave-
nues sillonnant la Place du Chamr
de Mars, au Sud, par la Rue St-
Honord, a I'Est par uine autre des
Avenues de la mbme place et los
terrains occupies respectivement


SERVICE DE

STATISTIQUE
CREE AU DEPARTMENT 3DE
L'AGRICYLTURE ET DU
TRAVAIL

Un Service do statistique oat
cr44 au Dtpartement de F'ArlcuI-
ture et du Travail.
Le personnel du dit service ed
compose com'mne suit:
Par mois
Gdes.
Un Chef de Service aus
appointments de ............ 650.00
Deux Sous-chefs de service
, Gdes 440.00 .............. 880.00
Un Archlviste ................. 22&00
Un employ ............ ..... 200.0)
Quatre employ s dact tylo
A Odes 150.00 ............... 600.00
Un gare on .......... ....... 30.00
Les voies et moycn 3 pour la crBa-
tion et le fonctionnement du dit
service de Statistiquc seront tirds
des disponibiiitbs du Tresor P:i-
blic


CONDITIONS D'ALIENATION
ET D'ECHANGE DiES tENS DU
DOMAIN PRIVE DE L'ET4T
Toute alienation des biens im-
meubles du Domaine Priv6 de I'fE-
tat par vente ou behave -dot ttre
,realablement autorisbe par use
loi.
En aucun cas une demand d'c-
change ne pourra etre produite ou
accepted par l'Etat, si t nWest pour
cause d'utiiite publique dfmterni
constant.


SENATE
(Stance du Mardi 18 Janvier)
10 bres. Le quorum constatk, la
seance est ouverte.
1 est donnu lecture de deux Mes-
sages par lesquels 'Executif et la.
Chambre accusent reception de ce-
Sii du SEnat ils informant de h)
formation de son Bureau.
Puis, plus rien n'6tint & rordre
du jour la stance eat levbe.

par les sieurs J. Bistoury, C. Bone
venture, L. Neptune ct Th. Jn-
Louis, et h l'Ouest, la Rue GeI'-
frard, suivant plan et procks-vtr-
bal d'arpentage dreasse & la r,-
quite de 1'Administration G6n6nl-
It des Contributions, represent.:
par son Di'ecteur, M. Charles d&
Delva, le 19 Octobre 1936, enregi-
tr6, par M. Marc Brutus, In t
nieur-arpenteur, assist d de PAr.-
penteur Argan J. Alphonse, touv*
deux attaches A l'Administratioa*
g6n6rale des Contributions.


' ~ 11~~d~~ a;


du Bureau de I'Educ tion Physi-
quo sont fixst come suit:


Commissairc
oaiteunrs 400
Emnploy6
Mdedn
FA EEE~~~~~~Empot
A iet~


Gourdes
700
o00
150
S00


DECES

Eat d6ctd6o hier A PArelahaie
Mile Innocento Trvant
Les fun6ralltea auront lieu cota
apria-midi.
Nos sineArea condfol-lces aux
parents que ce devil atteit.,


No. 14.870


,"~ .^5 t" .. :.......z. ..": -s: l. .

LA MASON


IE. ROBELIN & Co

I FONDEE EN 1899

Est la mieux asbortie de la Place en papers A erire,
impression, emballage, etc... e n fournitures pour eco-
les et bureaux.
Son stock entiercment renouvel6 lui permet d'offri
. tons ses articles a des pri: defiant toute concurrence

IMERCERIE
COUTELLERIE ,-
I LUNE TTERIE

DEPOT GENERAL DU SCAFERLATI FRANCAIS

jKilo. G. 18 : Poche G. 1.
jegymna ewy,


s


LE SPORT
OBELIGATOIRE
DANS L'ENSEIGNLMENT'
PRIMAIRE ET S I'ONDAIRE


La pratique du Sport est obliga-
toire en Haiti dans 1'EnseignE-
m-eat Primaire et Sjcondaire.
Les Directeurs et Proesseur
d'Ecoles, les Institutetas et Insti.
tutrices sent tenus de collabore:
A 'ceuvr e de Fducation physique
de In jeunesse scolaire.
II eat crg4 un Bureau Central de
PEducation Physique, annert au
D6partement de 'Instructlon Pa.
blique,
Le personnel de ce bureau com-
prend:
a) Un Commissaire aux Sports-;
b) deux moniteurs; c) un mtdecin;
d) un employ dactylographe,
Les moniteurs seront des spaeia-
listes de la Culture Physique et des
Sports en general.
Le bureau de l'Education Physi-
que a pour but de rendre effective
i'auvre de dtveloppement de lc.
Culture Physique dans les Ecoles,
par la preparation et la mise ex&
caution de programmes gradu~ su .-
,ant F'Age, le sexe et les conditions
physiques de ceux qui sent appe-
Ias h en bnkdficier.
Ces programmes comprendront
des exercices varies tels que la
Saarche, la course, le saut, les exer.
cices d'ensemble.
Le Commissaire aux Sports eit
le conseiller technique du corps en-
seignant. Outre sea functions admitr
nistratives et pedagogioues, il con-
tribue par des conferences au pro.
fit des maltres et mattresses d'E-
coles et par tous autres moyeni
de propaganda, A la vulgarisatio't
des prockdds d'Entrainement Spot-
tif de Ia jeunesse scolaire.
Le Bureau de i'Education Physi-
que a un droit de contrble de to-t-
tea lea activities sportives dftes a
!'initiative priv4e.
Les moniteurs sont sous le co,-
tr6le direct du Commissaire at'.
Sports.
t1s sont d'office professeurs d,
Culture physique au Lycte P'tio:
et aux Eco es Normales d'Jnstit.,-
teurs et d'In.titutrices. Suivant ut:
mode de roulement qui sera fixe par
los rtglements intirieurs, its r6u-
nissent sur un terrain qui sera at -
fact hA cet usage lea 616ves deto
LEcoles Primaires, en vue de lea e.:-
trainer b des exercices rythmi-
ques.
Les moniteurs ont 6galement a
leur charge Ia preparation techni-
que d'un troupe de jeunes gens
diestin6s former le cadre des mo-
niteurs au Service do I'Enseignc-
ment.
Le mndecin attach au Bureau
de l'Education Physique prdte to
concourse de son art en tout ce Cpi
a trait A la sante physique de ta
jeunesae sacolairo et suivant des
modalit&s qui seront fLxtes par lea
RigIements int6rieurs,
Les appointements du personr;el


saaasTc Q. CH~AUVEY

. ......... ... ... .. .,i( -.*

ii
iI
t~ ~ ~




- - - - - - -- - I.. . .


PAG: 2 Ow -'P" '" fW -

VERS LA HAVANE

Sinples Notes Sur Cuba.


Dimanehe, le Dr. C. Lhfrisson a
laiss6 par 'Avion, de 11 56 heure,,
pour la Havane oi it va repr~en-
ter Haiti au Congras de l'Associa-
tion Pan-Am6ricaine dt M*decinv.
11 eat arrive A La Havane A 6 hen-
res, via Antilla ob1 i itait Consuli
pendant lAdministration du PrAMi-
dent Borno.,
C'est dans cette v'iie Cubainz.
qu'il a pratiquement appris la lan-
gue espagnol aprbs des 6tudes au
College. Parlant trois langues, .<
Dr. C. Lh6riason sera t son ais~
au milieu du Cengr s ot IPon va
surtout s'exprimer en Anglais et
en Espagnol.
ii
Publions de simples notes s -
Cuba, qui a 118.833 K. C. et plu.;
de quatre millions 1 d'habitantrs,
composes de blancs, noirs et mu-

'lle a prs de quatre mille ki-
lomitres de chemin de fer. C'est la
plus grande des Antilles. Elle a &te
d.coverte par C. Colomb en 1492-
SSon Commerce eat trbs impor-
tant. Le total de 'Exportation pu,.-
1936 a WtB 154.805.188 dollars.-
C'est formidable. Ses principaux
products sont: sucre, tabac, ciga-
res, caf4, miel bois precieux,
rhum, etc., etc,
Cuba est une ancienne Colonie e:-
pagnole. Occupke par les Etats-UnT |I
apres la guerre de 1895-1898, el1 i
fut remise aux Cubains, en 1902.
Son Ind6pendance dnte done de o'3
ans,
Les trois degree d'enseign'w-
rments sont tr~s repardus. Elle
compete actuellement PFi de 300-
000 enfants dans les (toles. Le bud-
get de instructionn Publique, d.z
puis plus de vingt ans, se chiffre
t plus de trois millions de dollars.
La Havane, sa Capitale, est un,-
des grande places du monde. jn
magnifique port eat le centre d'i.o
Commerce considerable entire I'Eu-
rope et I'Am6rique.
La ville est sur la cote Nord et ,
defendue par de vastes fortifica-
tions.
ile a ete fonde en 1511 -'tt-
Di6go Velasquez et nomm6e d'a-
bord Puerto de Carenas. Ele a pl:--
sieura universities et de nombrem-
ses bibliothbques et Egliaes. La vie
y est plus chore qu'A Paris. EVe
compto plus de 700,000 habitants. ,
Dans toute I'le, P'influenee ~~-c
nomique des Etats-Unis est pr4-
pond6rante......
C'est dans cette belle et richly
Capital que va s'ouvrir en pre-
sence de M, Ie President de la R&-
publique et au milieu de plus do
600 imndecins, le 7Tme Congras pan-
am6ricanin d m6decine. Le Congrks
va sieger au Capitole et s'ouvria::
mardi 18 a midi pour prendre tin
samnedi soir, 22 janviex.


__--- an-- .

LA REFORM DU
CALENDRIER

La Societ6 pour, i r6forme du
Catehdrir 'a termiIso4n"ijportant"
tr-- avaiL La S. D.-N- t-dfvets pen-
pleas s sont intkress6s A a ques-
thon.4 .
Noiw-donnons un rewumn du tar,
port qui a et6 prdiantA et dor.;
communication vient d'etre faite a
notre Association pour la S. D. N,
i Le Calendrier Mondial eat un/.
revision du Calendrior actuel. 11
eat conform i f'annte solaire...
Les lers. mois de cheque trimej.
tre ont 31 jours et lea autres i30
jours.-
Le ler jour du ler. mois de ch'-
que trimestre est un dimanchea L.
ler, jour du second de chaqu 1.
mestre eat un mercredi et du 34n:a
un vendredi,
Le 31 do ehaqtiq, lor moist d'un
trimestre eat un mardi.
IYaprta le aouau Calenarier,
chaque t trtn et.r camporta, tiroi
mois, c'estrA dira .ttize Semaiues
otu quatre yingt ion~ jout1a,.,
Chaque mois a vingt six jours de


sw<;nsn?


SERVICE NATIONAL
WY11IENN ET IWASXISTA(WCL4
PUBLIQUE

SECTION DE L'RNSfEGNt-
MWNT ET DE LA PROPAGANDA

PORT-AU-PRINCE HAITI


LA IIPHTERm

La diphtfrie eat urnitaadie mi-
crobienne et contagieue., sii4geartt
gAnmratement & Ia gorge et atteil-
gnant de preference les enfant;
centre deux et sept ans. On la rein--
contre en Haiti et dans presque
tous les pays A 'etat end4mique. 11
est exceptionnel qu'elie prenne chez
nous 'allure d'une 4oidemie grave.
Cette rmaladie eat caraoterisec
par un mal de gorge avec inflam-n
mation de amygdales qui sont re- ,.
couvertes sur divers points par de.s
peaux ou fausses membranes. Cel-
les-ci s'6paississent vite et s'etei-
dent, pouvant envahir trate ]a go<-
ye, I'arrikre-gorge, se larynx. e,
nez, etc,
Alors le malade ne peut plus res.
pirer sans une operation sanglante.
11 a ce qu'on appelle le Croup.
La' dipht6rie s'aecompagne de
fiEvre, de toux, d'expectorations a-
bondantes et de la difficult d'a.
valer. Cette maladie cause par ur.
microbe tuait beaucoup d'enfants.
Elle est aujourd'hui presque ojugp-
1ee grAce A la decouverte du serum
onti-dipht6rique. La mortality q-ij
cn etait de 60 80 o 'o est descen-
due A 8 ou 10 o/o. Quclques injec-
tions faites au malade dans les pre-
tirers moments suffisent A le gu,--
rir. Mais les personnel qui vivent
'vec lui pourront aussi prendr
quelques injections .prventives.
Pour 6viter la dipht6rie, iI faut,
en temps d'6pid6mie, ~a'-loigner (t
ceux qui en sent atteints, surtouc
quand ils toussent, se fortifier par
ine bonne alimentation, se deain-
feeter souvent Ta gorge et les na-
rines par des gargarismes ou d~*s
pommades.
Pour le malade, il faut l'isoli-
rrent et le traitement par le rum,

S!-


Pourquoi doit-on user
iun suvon medicomenteux
tos les jours?









Dans lts pays chauds le
rupt~ oes c m les impurtees Ta
pest s -urvieineM pactimculi4
amet des microbes de Pair et de

1 Le savn ordinaire d teaile
c. d more inefficacc, *tatdis qu le
save APRIDOL nettle, guritd
les maladies c& la peau, aI rer
pmprpe e Ee .elive.
Le s vn AFRIDOL a auni
use action desnfeeaanc4 sa
kumex cnt urtout Iegrc ctabok-s
dxn.x -ilpossMdetoxnn ti
patrfutEtrdesu lat t
e Ptatge-vous conte Its a W -
tagions park e savon AFRIDOL.
qui tes dte l plus aute valetw
mdicack.


Sertvcs-rous en,
Stones tes jaours!


+


,.CFOWL- L NOmUVELLLTi.
\ ,


U


:Afridol
itI
U* SAVOS 1UTKAlIAMI.. I


travail et le ler mois de chaque tn-
romstre a cinq dimanches.
SD'apr1s la Commission, le Ca-
lendrier pourra devenir perp6tuel
.et: la division de l'an4e beau-
Scoup plus pratique.
SC'est un travafl trsa int6rsmant
namia A beaueoup de SoeI6t6s Ina.
tiuades doat lea deux h6misphbrea


184-1938


a-2'. -%- -ir --- --i ^


"S VOY-


CAFE-RESTAUI
I -

,Demandez vos a
its vous confirmerc
nul part t Port-au-
on peut mieux rar
apprecier les bznn
summations qu'au
VOYx, situe eu C
i de-Mars.

.*-f f


RANT


rmis et
>nt que
Prince
anger et
es ecn-
z-SA-
Ihamp-


- .
Si vous d6sirez do ban vin, vi-

sitez le

BAZAR NATIONAL

qui vient de recvoir par If

dernier bateau francais ti' *

vins rouge et blanc

.Bordeau Superieur

Vous en trouverez par gallon

et par bouteille.



Loterie Nationa'.

d'Haiti
16, Rue Bonne Foi
Phone 3358

GROS LOT :
DIX MILLE GOURDES
L COUPON :
DEUX MILLE
LE BILLET As
DIX Gdes. SEULEMENT

N'hstez pas a risquer, cha
yrue mnois cette modique va-'
eur. Cest un genre d'tpar.
# e. Et puit .n' oublez pas
q'il faut soutenir Notre Lo-
terie Nationale, car elle vient
on aide, de son e&tO a beau
coup dtOeuvre d'Utilit etf de
Bienfaisance Publiques & tra.
vers toute la Republqmue.
Pour routes cee raisone
aliniens ou Etrangers, ache.
ezs done votre coupon ou t-
We billet



CLINIQUE
du
DOCTEUR DUCHEINE
Rue du Dr. Aubry on du Reservoir
No. 154.
.-_.. maws e r in '


Sis cdant mlswiatlao, en dnsolso
\ 1 W"o^ notav, wuiffft t fet'
i aanroat da..n .manque. e
; Vitamhmm Folto Preadrf 44
Emaint nt l'Emuhlmion Scot i
... ,vot nfJaftt, fA meilleture toured
d$ 4a 5 fol plus vt* u' ui .
r. i 2 ?


P 4. d M,
'"a 4r 4,

a' t. t r i '. .
s Pof, H '


*1


Rjoi ';k


Devenez votre propre Comptable en ouvrant an
Compete de Chbque a la Banque Nationale de la
B6publique d'HaitL


00reeterg: It'fid 21*-.
tCampdeMars No. 5 ancient local de
MStrnat-Internaf c onatiwn
lsrn ies vo enfants ass
COLLEGE AfoIDMA t1


Palace i utet
ifntfil4ont-


t'eole qui met Fe&nseignemeL i. puru ee auc wuuvo i
l'6cole qui ne profess pas le bourrage ae cran ,
I'cole qui pr6tBre a une ttte ~aiquemenLi e pi,tc
S te bien fate,
1'&ole qui.a'attaehe A aollieit, -i a a e,,n v
jugement de rP61ve,
car,
Cfest b qu se a trouvw ~sr:t Ite Wrp e i- -
bomogbne
,e plus zl6,
e plus compete i
- le plus capable, -u'.;- ntraineS ,,
ifttion innnftvr trice


MARVELA


Demandez votre tordonnier

MARVEL

Ce product change is rouleur !i
votre chaussure selon .a robe que
vous porter ou selon ,tre cost:i
me: Toutes les couleurs y compri-
or et argent,

II ne craque pas et laisse on lin:
magnifique, ind6lYbilc mais enco-
re, it rend le soulier plur neuf s'il
etait fatigue.
Demandez MARVELA et votus
vous habillercz avec e,.gance et
harmonic sans avoh a depenser
pour 10 paires de chaussures.
Une soele bonne paire vous s1f-
fit, grace L MARVELA.
En vente partout.

HYPPOLITE JELTUDY

Distributevr:
.. ,- ..

SMachine fi erire Remington
Machine & calculer Dalton
Rubans, paper canibon
Faites ys aethat cThe
t; GILO.


80 DOLLAR& SEULEMENT


Occasion unique radio-pthono I
tubes, changements automatiques
de disques. A I'6tat- lo.u :Une
centaine de disques. S'adreeas a
bureau du Je rna.
:- -- --


AVIS

Le aoussign4, Gaissier-Payour de
I'Administration, Loci~ e de Port-
au-Princs, rappelle aui plbliC qu le
r~glement des redevance conam.
nl at. e fait tju'awux galIet oe,.
lrHoteO- da vile entire v"'alw
quittane .. .
.c 4 .rn iprr xi aisl. |





CLfMlQV
du
l .JOUIS HIPPOLYTE
", '.niFn F D vtigneall
'ii rics Caser (,' i
Consultati:.p
a 4 q P tt


AUTOMOBILE A VENDRE

Voiture Ford Cabri;!t, Modae
V-8, en parfait 6tat dte fonctionne
went, avec 4 ineus nerffs at 2 b:
'.'-


No t 4


A LOUE .

La grnde mais.on (;. bE ManimI
Leon, situde entire le t: i-Vernsa .
Turgea'i,
Neuf pieces: einq au rez-dc
chaus,&e et quatre 1 Vtage.
Eau, Bassin piscint, alerie cir;
culaire et double gar.t,
S'adressrer a cLe. mr
Just Duchatellier.


L'ADMINiSTHATION LOCALE
DE PORT-AU-'RINCE

Avise q(u'a caune de la grande .-af
luence des counribualjbk. e a d6i
cid4 d'ou~rir ses ui' Thts, des '
heures a. m. jusqua rvuvel ordrj
a partir du Luidi 20 Deemroi
1937.
18 DBcemabre 197
".. ,

PAS DE DENTS SAI.

NES, SANS DE BOV-

NES BROSS E A




V*'a troiuvtre -
cvs broises ai ,"
dents chOes M. *
*~s 'h 6 fr *'>


dame. Gornil,
AlpizonusC. DAi


o74ato Jeudy.,
immanuel La
joit, Francojd
IT.rrleux.


R wclmer lu marqnu
u Garafnhei


ui


._- A,--,, ,


. e~-


I


P--w--7


- --- .. ... .. .


t, r-S 4 :. .- ...-. .. .. ... _:


-~ ~---- ----- -- -- ---


a **" 'tw e^ i. *


I


a


I


S JQW

dll~~Y~f~PO ~i.l~




--pi
--i -- ,. r r ---- --------------- ----ii--it----
-4. A Vv1 11 U DLl ft -in. In I ~ ~T if 19i


'"
'
u
i.

,
r.
?


1
'


Lde Matteis & Co
ru de &Nofts
Roojwr od eaw da Magenta dm'BW
ACBAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL OP DIDa
i-. A't FKIERRES PRECIEUSES, IL
.;,s AnitENT EI1 QOMONNAIE N[DE tO
AuN ALITE$, A DES t CLX ASLURM'ER M YAN
,AV IUJIDATION DjL LUNETTES ET TVERib
bUnette et Verres de tous aurneroe
lontures en lnckel inmxod able s
erre ovWaes r at nu us $ Ila La alirs.
.... Vmaton aurera usqu'au 16 Novembre g t
A, D* MATTBIS & C04


GOLLEGH POLYMATHIQUE
FONDE EN OCTOBRE 1934
I4TERNAT-EXTERNAT
Avenue Prdsident Trujilla, No. 209, Telephone 37'T1
Dinrteur : Marcel Robin.
Ensaegnement Pru-aire et Secondaire
Cette ann6e: de la classes enfan inm (lceme' ) a la 3Sme inclusive-
ment. i(urs gradu6s de-St6mora;a.iie, Dactylographie, etc., B partit
de la, 9Bme sans pavement suopI.tnentaire.
Peai tous renseignements, s adresser a, 4iege de l'6tablissemer1
ent $ H. et midi ou de 2 H. 5 H. P. M.,


Le fait est incontestable


LE R1HUMN


0n1 '


-4.ora .tI.. *:. .. V


0f1


IE IILUIV urAlN
S Dis,- mn) v'ieux,J je ne
suia pas venu 1Frl
SJe uis wardonnable, vo-
yons! Te souvianstu du
jeune liquoriste .rdoulrd '.
Benjamin? J'ai 6t6 cheb lui Wer
soir.
Quelle belle soiri-,, mon Dieu
j'ai passe et quel charmant gar-
con ce type-la! II vou* sert do I'a-
niseite supertine: c'est de la suavi.
te en matiere.
II faiut I'evicouragr, car "en ai
vu de partrciilo dans de i grand ca-
fit: de Panis.
Tn es press; alors n'en parlons
plus. Mais, en somme il a toutes
:.vrt .i .i e ti u.'ore., It a l'anisetll .
le pppermnint, :a prunelle vanilla ,
le nectar, etc. Vois-le Ie plus tot
possible si tu veux 6pr'uver d, la
belle prei.&ntation, de ta bonne qua-
lit6, enfin toute une go&,ome de bon
gout, 11 s'y connait bion et se d&-
-oue pour ses aimables clients pour
la fin d'anne. Enfin, Iour d'autrcs
renseignements, vois Simon Vieus.
*i'cerie di Centre, Y.me. G. Rou-
main et tant d'autres. Cela vaut
bnie la peine, Au revoir, Vieux


ATTENTION! ATTENTION
La Manifacture Haitienne de ci-
garettes offre B sa nombreuse then-
thle, tant de la Province que de la
Capitals, aux amateurs de bones
cigarettes et de bon tAbae une pri-
rre de vingt einq dollars.
Elle sct constitute par des bulle.
tins numdrot s places dans les po-
chettes de cigrattes (Royal et Rexi
et portant Ia signature autogra-
phe des Directeurs.
Bannet chance Messieurs les fu-
meurs de Rex et Royal!
C^-- "l' .__._._ --




DIMinAIEZ
LA POM MADE
La-Em-Strafi
4 la Cordonnerie
M ona t-Carmel
HYPPOALTE JEUDYi
etiBbre prdparation d
Ho-I o-Co.
139, A r Trujll.e
PhonIr 2182


Awnv mt nm, r



Bi' oi


bAK 1iilt t


ctia essence


wY' wwrriT 11- W1r-~- S W"'" ~"~I~L


Pfl~N


- - - -- -


KOLA


COUROtE


Reconnoe comme etant


Pure


1 Hygieniqae


Gazeuse-Go t Su^ rfin


Fabbriquee avee s-in


par


Ia


sse ri is I


Al .1


Trois quality


diff6rentes


61st, 1.95, 1.50 et 0.70 la d:iiaine
CITRONNALE COCA CDLI


JUS DE RAISIN

LIRAIlSO A DOIICII."


&ik


EL 'ASODA
"&bt622


-ts~


DNS

meilleures varitks de cannes

d'un vast ter ritoire

reumissant les meileurs terrors.

C'est cequi fait -a arbme


GOUTE: ET COMPARE


*Jp -rL........


ColIge Simn. Bolivar
Etseigtment Primaike et cwd^aire
t~gewent Cnasiuuc qpdett*as (sections A I
Pu*nai*t. DemI.ptssion, Externat
Ave4im DOG-e dDi u Pont St f0iraud)
Laurdat do rMTAIiaMC Fs, Ft
La Cltme SItm e BoRth r jalt do laI cca:iancp des ,a
y inscrire von enfantis
means du Baccalaurit do Jiflet 1(Comp3sition francaisa r I
aise ,ltIe Juia lVi t Jut 194). 34 et rConrsttra d DPiP in" V
Plus dae 560 BB& aux Etameft 410 BJaUaurat (lre et trp<
tlM) I


~ I


r


- .~.,. .... ... .. -W R~7~af~' u~,r~~a(


. .,*.: -*.fo I '!


'~c~ium~ r
~O~eigBC~Yir ;8~
~56?L~
bslC~;rtF~f~J~~lk&rr~sp~t ~6i~ir





PACE ..w..... i -,--"l

PAGE o --.,""' w


S Y' ,yf ( ...


eMuAT-ww-In .' ...'


e 4ie NOJVIUMaB


', ~ tItz w -


~. h:.l:..l:.lr:.l:..' 'i. ~~I .~lh* i .' lll1~41.1IY~*~.+IC~Xl~i~~--A X$I~.
Ir
'


MARQUE ATTENTION

Le Consul de l'Uruguay A Port-
au-Prince, ce sympnlt-ique comni
wermant Paul Auxila, nous a fait
parvenir A titre d'information, un).
coquette brochurette illustr6e rre
latant lea difftrentes activit&s de
la R6publique de l'Uruguay sur Ic.
plan social et 6conomique. Nous re-
mnrciona Monsieur Auxila de son
gradeux envoi et prenons plaisir
a le complimenter du z&le aves
lequel il s'emploie A mieux fair',
connaitre le pays qu'il represented.


NOUVEAUX CHANOINES

Vendredi martin, A !'issue de ',
retraite ecclksiastique des prRitre
de son Archi4iocae, Son Exce -
lence Monseigneur tLeo Gouaze a fait
trois chanoines. Les nouveaux e.
m6riers sont: les R.R.P.P. Surget,
Cure de la Paroisse du Sacr6-ceu ,*
de cette Ville, GORE, Sup4rieur du
S6minaire St. Martial, LANOE,
Cure de Vialet. (Petit-Goave).
Nos meilleurs compliments a c3s '
distinguish religieux,


RECUEIL DE LOIS

ADMINIbTRATIVES

Par tettre en date du 14 janvler,
Monsieur Ren6 Dominioue, ancinli
Inspecteur, ancient Cricteur, un.
cien Chef du Service des Affairel
Communales au Bure:'u des Co i-
tributions, nous a faith part de .'
id6e de codifier en un rccueil. te'vi
les lois, decrets, et arretes regi--
sant tant les taxes internes que to
impfts .communaux a ec les mul-
tiples modifications q a y ont .ti
apportees.
Monsieur Dominique nous d;.
qu'en envisageant la preparation d,-
ce travail, il n'a d'aure preten-
tion que de rendre service aux-cori;
tribuables de faciliter Ia ttche ah<
avocats et gens de lois A un mo
ment ott la question fiscale capti-
ve attention de tout le pays.
Nous lui souhaitons le plus de
success possible dans son entrepr.-
se, persuade qu'il trouvera pour"
mener i bonne fin Ic concours ci
tous.



UNE AGREABLE SOIREE A REX


Les Eleves de 'Ecoie de oMusi-
que dirig6e par Madame Carmen
Brouard ont eu beaucoup de su,;-
cds et ont Wt4 chaudement applau-
1ies au ours de leur audition (e
samedi soir, a Rex. L- public tit
choix qui avait r6pondu & 1'aimtn-
ble invitation de la distinguee ar-
tiste quest Mme. Brouaid ont bi:;r.
pris6 du commencement A la fin lei
differentes parties du programme
exkcuttes avec autant de maitri-
se quo de souplesse. Et quand pour
claturer eette soirke, la maitresse'
d'Ecole ex6cuta un menuet de gran I
style et de longue haleine, elle ne
manqua pas de soulever P'admira
tion de toute la salle i'obligeant A
retourner au piano pour se fare
entendre encore
Loeuvre de Madame Carmen
Brouard est difiante- pour la for.
j-rfation de la jeuiesae et A e titer


elle doit ttre encourage.
Nous prenons done plaisir i re-
nouveler a Mme. Carmen Brouarj
nos chaleureuses fWlicitations potr
le soin incomparable qu'elle mut
a fagonner de jeunes Ames qui
n'ont qu'A pers6v6rer sous sa com-
p$tente direction, pour devenir des
. virtuosos,
~~--.w C


ADMINISTRATION GENERAL; i
DES CONTRIBUTIONS

AVIS

Les contribuables d( Port-su-
Prince sent informs quo FAdrri-
nistration Gendrale dea Contribl-
tions delivre les carted d'identitH
chaque jour, de huit heures du ma- i
tin A midi et demie et de deux heu-
res A quatre heures et demie: lo.- ,
au Bureau Sp6cial qu'e'e a instel-
1I au rez de chaussAe de 'immeu.
ble occupy par la Prefecture, i !a
rue Ftrou, en cette ville, 2o.-- vtm
bureaux provisoires qui fonctior-
nent aux endroits suivants:
a) Cit6 Vincent (Kiosque).
b) Place Sainte-Anne (Kiosque.
c) Archives Gene:ales (Posic
Marehand)
d) Tribunes du Champ-de-Mars


REX

Ce soir a 8 heures 15, venez ap-
plaudir Greta Garbo dans LE VO-
,E DES ILLUSIONS. La vie dan-
gereuse des Europeena en Chine...
Venez voir, souffrir, desirer, 'su c
comber cet tre magnifique qu'es:
Greta et don't la seduction se pro
long ind6finiment... Entr6e Un ,
Gourde.
Mercredi a 8 heures 15.- En Ga-
la Populaire deux des artistes leI
plus aims du Public, Edwigu-.r
Feuillbre, Pierre Richard Wilm
dans un grand film de Ia U. F. A. I
de Berlin... Barcarollet, Venis3.,
ses canaux... ses Amours... Se-
drames... Une merveilleuse ave'-4
ture au Pays de l'amourt.. Une tr-i
gtdie moderne... Entr6e Une Gou.r-
de.
Dimanche encore un grand film:
Disir avec Marlene Dietrich.


SERVICt NATIONAL D'HYGIE-
NE ET D'ASSISTANCE
PUBLIQUL

Cinema Educatif,

Mercredi, 19 Janvie 1938, a six
hiures du soir, l y at.a .une grta-
de stance de Cinema Educatif At
Cottin (Plaine du Cul de Sac),
Nous demandons le contours de
tous pour le plus grand succds de
c-tte propaganda en favour de t,;
ant# publique,
Commr toujours, Vartisa Sal.
Save expliquera les films en &re- >
le.*"'- j


CONVOCATION

Les Membres actif. de la Mi-s-
sion Patriotique, sont convoqui hA
la s6ance du dimanche 23 courant:
A 9 h. 30 precise a. nm.
L'ordre du jour he comported
quu'n point: Lea Blections pour le
renouvellenient du bureau de o'Oeit-
vre.
LE SECRETAIRE.
t

NNE OCCASION!

Pour cause de depart A vendre:
2 lits doubles, table de nuit, bu-
iean am6ricain avee rnpe et chi-
se, machine A coudre A pieds, S tc'
vice en porcelaine pour 12 persn-
nes, des tableaux, des magnifique-:
plantes en pUts et en ferblancs des
articles de luxe et de menage.
Pour renseignements s'ardessei
SM SCHULTZ, P6tionville. Pho-
ne 3693.


CHANGEMENT D'ADRESSE

COLLEGE POLYMATIQUE
Fonde en Octobre 1934
Directeur: Marcel Robin, av.
Administrateur: Georges Dupont
Prifet: J. Francois&'Georges
Transfer A la Ru- Gde la R6vo-
lution, No. 19, grande raaison pres-
que en face des Chambres Legisla-
tives (aneien local de la Pensia
Madiou).
Telephone, 3715.
Cours gratuits de Dactylogra-
phie, etc., aux eleves en regie.
Discipline Travail Emulation


BELLE AUBkALNE

Collection de Monitcrrs A veyn-
dre de 1875 A 1936.
Priere de s'udresser au No. 2.
(rue Char.ron).


REVEILLEU LA BILE
DE VOTRE FOIE-
Sas cabQi -et vas sauterez do
lt le main a"ggfW a bloec"
7i uta e o ie u w uptLbne' sour un ihtr
tie bie da&t in'Lestsa. &A tle eItv af ,
f, .i- ra no ^e stibFl~re t jlt, t~4.f} yulr t-
foiut. Tn tz voul rutlBent. v'ut ta non-
Itsi. Vutrt. ln-arsntrno 'e aotrnan p 4ee rnto' ahgt3v, Yea.t 'vuoy tcrut el noir!
re lsnxifi atunt dee pwnra~js'. Ij% UneBSe
fo t* n'6tt*I a CAl ti*onee. r.lne le
?Ri7flS PILUft O' CART-fT] nur lo
Pt out te k pauvoir d'asnrer se lit u afftw
doe WI qluI wamS twLattra d'ion(tb. Viq.
tUa0p ne, *itaRM, I*tWMtCOptr faire crunIer ia
M^ le ei ftltn Fi'tueg t'arir tm ar
o ^.. ToueBunt^a Phaein.

E. HAXNbJ
~fljgtnbuteur


S.4L. -

CETAINKSMNT VOUS RENTREZ

DE YOS VACANCES

et vous demanded A quee cole yvus devez envoyer vos eufants, la.
quelle peut fair incul4uer, en meme temps qu'une telle formation,
clasaique, lea basea d'un t6duoatior ea farmonie avec les besoins crdev
par nmre position G4ographique, lea affritas culturelies on p'tres.
USE BCOLE7
C&et insatitut Tippehauer

Osme An6tees d'existeatc et d'ir4&ieace
SRe~onnu d'UtilitM Pauliq"e.

Uh eCrpe de professeurs que tenut rcemnment, 'on recunnaissait pour
rm des plu comp4tonLs de. otreiCorps Enseignant,
Ifi ewttt penhaser-ost te- s dbi positiosrt .ve *
-LT confort plus grand app ,te char ce ann6e A se. .ocaux.
La suret6 de ses m6thodes dsjk riches d'exprriknces et ec
pendant tournbes vers les acquiaiions noivelles de la science pkdi
goique.
Sa nouvelle organisation qui qui fonztionnera g partsr d'octort'
L'rnseignement par des Jip^ialiates des langues vivantes con
naissa ces indispensable A lheure aetutlUe,
Avee en plus les advantage d'une formation religieuse aBrii:use
bien cantrblee.
Pour tous reaseignements: S'adresser l'Institut Tippenhaue.r
Rue La narre ou T4lphoner 2891.-


- - - -1 1 -1 -


Au


V ?


BER1JNER ROF
(Le rendez-vous de tout Port-au-Prince Etegant).
Les Gourmets y savourent
la cuisine la plus d;ecate
et les amateurs y d utonent leurs boiasons favorites.
Specialit& : IIOTDOG MINUTE
BIERRRE ALLEMANDE
COCKTAIL MASON
! .," ^....... -~ w wpan-?,*%BiB


Librairie


i ouveile


MASONN DE CONFIANCE)

LA LIBRAIRIE LA MIEUX ASSORTIE

Papeterie Rerues Quolidiens
156 Arcnue Trujillo Tel. 2077.


A re la base du hf ane on ne doll plus se river de livrea


Charles Plisnier: Faux Passepori:s (Prix Goncourt) ........ G. 4.06
R. Vincent: Campagne (Prix Fs.mina) ............... ........' ,6'
J. Rogissart: Mervalt (Prix Reiaudot) ....... ....... ....... -
R. Roussel: La Vallie sans printemps (Prix Interallii) ...... 8.;)
A. Tardieu: I Le Soumerain capLif ............................. .4$
A. Tardieu: II La Prfcession paflementaire ...-........ ....... 3.50
Maurras: Les Vergt s ur la mer ...................... .......... 3.00
Maurras: Mes id6es po!itiques ............. .................... 300
Maurras: Enquete sur ia monarchic ........ ... ... ........ .00
LUon Blum: Du Mariage .................................. ........ 3.
L6on Daudet: La tragique existence de Victor Hugo ......... 3.50
C, Farrre : Visite aux Espagncis ........................... ....... 1;i0
M. Bedel: Monsieur Bhtler .. ........................... ......
M. Burnat-Provins: Le Livre pour toi ....................... 3.00
Stendhal: De FAmour .............. ........ .............. ........ 2.40
N. Segur: Fantome de Volupt4............. ............. .00
Le ang de France.............. ... ............ 3.
Mysttre Chianel ...... .......... ....... .... ....... 8.00
La ~ F eur du Ma .......... ,.. ... ......................... 8.
Le Lit Conjugal .... ... ..... ............ .... 3.0
L'appel du Desir ....... ... ....... .... ......... ....... 8.00
Rideau Rouge ..................... ........... 8.00
L'Impure etc... etc.. ....... ..... .. .... .... ....... 860
Jean Des Vignes Rouses: Deviens un chef .............. ..... 3, 0
Ph. Martinon: Commv*:t on parls en franqai ............. ....... 3
Private: Prtvisions pour 1938................................................ 2.40
PRIX GONCOURT : E AUX PASSPORTS ........ ........... G. i,;;
A. TARDIEU: LA PROFESSION PARLEMENTAIRE ....... 3.60
CAMERLYNCK Milhode a l'sagce des strangers po~S apprendre
le irangais
PFour les petits .... .................... ....... 3.20
t1'imre Anne ,-e francais .............. ..... 420
S2mne AAnn&- de francais .,.......... ...., A4.s6
A pays de Prance .................. 4,a0
Paiions fricnais (The essentials of. .....
French conversations) ,,.,.,,... ,...,.,, ,42.45
ALMANACH VERMOT...................... .. rc 3,00
ALMANACH VERMOT.............................. relief 5,
ALMANACH HIACHETrE .............. ..... br'ch6 1,.7
ALMANAC H ACHET iE ............. .... eli_ E.T*


NOS


VENEZ VISITED
BEAUX RAYONS DE LIVRES D'ETRENNES
POUR GRANDS ET PETITS


A STE. ROSE DE LIMA

La Secr6taire G6n6rale s'empres-
se d'annoneer A tous lea mernbrts
de I'Asociation des Anciennes El1'.
ves que leur retraite annuelle aura
lieu le 13 fvrier prochain, et aeet
suivie de la tenue de l'Assembl4e
GOntrale.

Mtme. Etug(e DtCATElt.


a-* w *-.-- -- -~u


F.;j~


-= Jockey Club d'HaitL-i
MERCREDI 19 JANVIER 1938
COURSES DE CHEVAUX 7 EPREUVES
LA 1&re, COURSE PART A MIDI PRECISE .|
,,_ 0 W ------4"* ."""" =:-: -. .' .* ,.a. ..


... ..... --~ 7Z-------


. ,-l. oss t .... ....W" I 3