<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03233
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 14, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03233

Full Text


PAGI v .
,^ "^ V ..-. ",' 1 v'



QTWIUJ Vt!Pr 4 ;P 4
...... ^,, u,,. .. t ._, ff, a, 4 tf- ....... .

QUOTIDIEN FONDE EN iMb
,, *;*c ), 4~_ _~~rlllr*' ^L~~* L~*. CL'*r ~ ~ AQ~~~L-4 hf4 -R AP Mll~ ~C6~LLr~e$_, ~ ~ ~ ;b;~ 1IY 1 lbsb*~lO


~M rnn~r S-t *rA~ '..- s"m 1 ~- ~ -


42me.t ANNEE


POIRT-AU-PRINC BA


II-


I SURVIVANCE DE:

:P AIT FRANCAIS,

AUX ETATSLUNIS

par M. Adolphe Robert,

(voir le no. d'h-er)


ous voici au troisitme point
interrogation poea en commen-
it.
Dans quelles parties des Etat-s-
s I'esprit francais se manifesto-
Save, le plus d'6vidence?
be programme de ce Congres ap-
re la response A cette question .
,us y trouvons en effet que dtes
Vaux ont eti prepares sur let- A
liens en Louisiane, la iangua-
mnaise dans le centre accident t!
j Etats.Unis et ce que font les
iversit6s A ce sujet, ie franqgal
Louisiane, la vie frangaise dan:
w-York. la survivance de I'e:
t francais dans ancientn pays de.
nois, les coutumeA louisianaisc.;
in, la situation juridique du fra:;
s dans la Nouvelle-Angleterrt.
,ette seule nomenclature indi-
a les demarcations gographi-
s au sein desqueies la langue
mqaise est en usage aux Eta s-
tis. N'ayant pas eu le temps ,4
npulser les memoires relatifs :.
datis dans t'ouest, en Louisit.
ds New-York, il m'est impo-,
er- et oe-.erait d ailleurs tr:w. ,
:g de vous donner un ap*;
de la situation dans ces region.,
ftis si Von taiett compete du non,
t des institutions ou le franga::
Cnstignf des journaux qui :e
)lient dans cette langue, des 1;
Squi s'imprinment, Pon convien-
.que Ia Nouvelle Angleterre cor-.
mant les 6tats du Maine New,-
atpshire. Vermont Massachu-
ta, Connecticut et Rhode Isla-c;,
Tc une parties de 1'4tat de Newv-
ir, constitute le principal foyc-
la survivance de 1'esprit fran-
s aux Etat-Unis.
3et esprit n'est guire tangibh:
it le voyageur qu6becois, don't la
ite se limited aux grande vititts
New-York, Washington, Phil--
Phie et Boston.
taiB s'il va A Winooski, Man-
ster, Lowell, Woonsocket, Fa;
oer et Lewiston, c'est dans qua-
Seas sur six, un maire franc-,
Aricain qui lui souhaite une bie,-
le ioute franchise





































































-'it assiste A l& messe, c'est dar s
r paroisse a nrom francais, oi :'
!re, lea antiques sont dana cet.
1angue.
B table, on lui sert du pain cuit
r uI boulanger franco-americal,
re du fromage d'Oka et mOeme
D, soupe aux pois canadienr.e














































































'II fabricant de chez nous A n-i
sur te mareh6.
Veut-tl e dI6assoer. an I'amcne
aS ten club franco-americain ot~ la
Iob eat ouverte au poste CKAG-:



















































































un journal francs-amnrircin, ca-
den-frangais tratne sur la tabko


lecture, oih fon cause pnose. de
politique cannadenn. AiiHleur.,
le conduit au cinema frangais, lui
WnAt ainsi impression d'etre
PlAin Paris dans un milieu yan-

Ntou avona vu ians la premt'-
partie de ce travail que le cat4-
1Ime et lea Fables de Lafontal-
sont tonme 1'esaenco 'de YI'R-
It franxais. En second uleu, noui
Ons tot6 l'existence d'un esprit
'1'1s daxn la famille, 'enaeigac-
"at primaire, secondaire et uni.
ritaUie, la vie conunercale, pk-


(v*r uxte qn O. page)


LE MUSEE NATIONAL


Dimanche dernier, les Port-au-
Prinelers, qu'intriguait depuis si
longtemps 'int&rieur du MIusiee en
construction, eurent la bonne for-
tune d'etre admis 4 en franchir Ie
seuil: a
Et durant toute la journ6e, nom-
breux furent les visiteurs qui pu-
rent enfin satisfaire leur curiosity.
M2 Le G6neral Nemours, infatt-
gable, done A tous des renseignu-
ments sur l'am6nagement de cc
Mus6e que nous devons A la g6ne-
rosite de S. E. Monsieur le Pr.-
sident de la R6publique.
Encore que le plan du Mus&e lie
soit entiorcment r6alis6, la part;'
aujourd'hui achev6e qui en repra-
snto le tiers, dit asses du bel ceu-
vre do l'architecte Jeanton.
L'aile construite sera reli6e pti
une grande rotonde A une autre
qui longer la Rue du Saint-Howi'-
r6 et dtbouchera au CHAMP DE
MARS.
La conception de '6difice, la ri-
chesse de son architecture, -te
vastes proportions cr4ent quelqu .
chose de grandiose qui rdpond har-
monieusement s a function.
A l'intLrieur, une alliance nen-
reuse de couleurs offre a la vue une
indicible sensation de douceur et
de beauty.
Ce dimanche-la, aucune pi:i'c
autre que de belles statues, fidb'e-
copies des chefs-d'ceuvre de la sta-
tuaire grecque ou romaine, n'y c.
tait encore dpos&e.
Cependant de grande vitrines en-
soleilltea attendant les objete d'art
qui viendront lea enrichir. Ent.r
lea colonies majestueuses seront
attach des tableaux historique.3
rares.
~nfin, gr~ce a 'initiative privLs
du President Vincent, initiative
qui n'aura pas 6te sa moindre re6t-
isaaton, I'Histoire, la Science et
'Art Haitien possc'dent, dkser-
mais un Temple.
(de Psyeh6)
-A jbt- "r

CANDIDATES AU SENATE

Pour remplacer au Snat not:o
regr.et6 ami Denis Saint-Aude ii
y a trois candidatures 6galementi
sympathiques: celle de Constanthi
Dumerv6, celle de l'ancien S na-
teur William, celle du Dr. Lanone,
frbre du Ministre de l'1nterieur.
Meilleurs vceux A tous.


REPRESAILLES

Vers Ia fin du siie dernier, un
officer tie la flotte britannique
d'Extreme-Orient ayant &td assas-
sin6 par des Samour~is, 'Angle--
terre obtint du gouvernement ja-
ponais que les coupables lui fun'-
sent livres. Dovant lea 6quipages
r6unis de Pescadre, ceuxci furent
ex6cutba par un bourroau britai-


unique. C'6taft ce qu'on appelat
des repr&sailles.
Aujourd'hui, apr a le bombarde-
ment m4thodique de la eanonnirre
am6ricaine cPanayw par lea Japo-
nais, le d6partement d'Etat 1e
Washington d6ment que le gouve-~
nement americain song i A une d6-
monstration havale dana, le Pacift-
que...
Autre; temps, autres m6thodt:.
On a vite fait de parley de la Ra).
blesse des puissances d ordre, on a
tot fait d'invoquer encore la fa-
meuse prime a l'agressioni.
(Vu et Lu)


PROMOTION

DANS LA GARDEN

Le Major St. Firwmn Jean, qui
commandait le D6partement du
Centre, a &te promu Colonel et nom-
m6 Commandant du XDpartement
du Sud; le replace au D6part -
ment du Centre le Major Prannrk
Lavaud. Le Colonel O utave Lar,-
quo qui commandait le D4parts,
ment du Sud e.t nomm4 Comman-
dant du Departement du Nord; ie
Major Luc Auriol est riommn Corn-
mandant du D6pt. de I'Artibonite,
que commandait Ie Colonel Alexaj-
dre Joseph promu Soas-Chef de !it
Garde, et enfin le Capitaine Des-
mangle, qui commandant le district
do Fort-Liberte est nomm6 com.-
mandant du D6partemcnt du Nord-
Ouest.
Par silicurs ie Service des R,:-
cherches Criminolieg 'st dirig6 pa,"
le Lieutenant Etienne,


M. G. N. LECER
SERA ICI LUNDI

Selon nos informations M. G. N.
Leger, don't nous avions annonc4
Y'arriveo a New-York, sera a Por:-
au-Prince trrs probablement lun:li
par un bateau de la Colombian
Line.


IL A TrE DECIDE DE
CONSTU.I EU QUE i QUES
MAISONNETTES AVEC LES
FONDS DE LA
CROIX ROUGE AMiRICAINE

Notre confrere Le Matinx danr
son edition d'aujourd'hui, annor-
ce qua e Comi6t de Secours ari
Rescapes des massazr6s domini-
catns a decide d'affecter lea 8.00(
doiiars donnes par la Croix Rouge
Americaine A la const auction, danri
Ia region de Resquilleur, de 50 .~-
gements ruraux pour ces rescap6,.
De plus decs torrte seront miae3
a leur disposition pour le travel
agricole.


COLE DE LETI


RIES


s ttirons I'attantion de o n1
iec tcrs sur la confrt.nce que M.
Raymond Dreot fera samedi piC-
chain, a 5,30 heures, I'Ecole dc
Lettres (Projections lumineuas3i.
Cette conference sera consa-c t
aux PLANETES. Elle fait parties
d'un course public oh M. Doret m<.t
A la port4e du public les derniors rt
sultatat de l'astronomie physique,
science don't Ile r-::ntes d6ouvsr-
tes ont cu des efforts incalculables
dans tou- les domains. M. Dornt-
est particulierement qualifih pour
trailer cc sujet, ayant requ succeq
sivement a t'universitd de Paris los
licences ts lettres et is sciepees at
le diplome supeneur de Philo ,
phie. 11 eat membre titulaire de
Ia Soci6te d'Astronomie do Paris.



LE PAVEMENT DE LA TAXES
SUR A CARTE D'IDENTITE

On enregistre joumrtllement un--
grande affluence au guiphet dt cAd
miaiastration locale de Port-au-Prin-
'co pour le pavement ci -l taxes stir
la carte d'identit6. Ce sont le. rt-
tardataires qui ac d6menent pour
no pas encourir I'amende pruvuo.
On se rappelle que I'expiratlon di
d65ai do grice prend fin domain petit jours.


PROPOSE ET

FAITS DIVERS


VIOLETTE-ETOILE HAITIENNE

On n'oubiiera pa. que e'e.t ii-
manche important rencontr
Vioette-Etoile Hattienwe, Nouw
croyons superflu de souligner 'in
thr-t de cc match susceptible mi
me do fire d6vier la course Alu
Championnat de la saison 1937:-3.
Naturellement, ii en coOte A tourt e
monde de penser A une d6faite de
la I Violetteo. Cependant it ne Ms-
rait pas non plus de mauvais gofit
qu'elle ne sousestime pas la valour
de 'adversaire.

ERRATUmI

Dans notre editorial d'hier, tout
Slia fin de la premiere colonne I.-
re: ele Conseil dt Secr6taires d'E-
tat traville presqu'en permanen-
cet, au lieu de; nenee.

ILA CLOTURE DU
PARC LECONTE

On regrette infinimrnt que la clO-
ture complete du Pore Lecontc n,
puisse etre A point avant 'arri-
v6e a Port-au-Prince des 6quipes
etrangeres. La raison on est a Ct-
que le Conseil progros3iste de Do i-
touches n'a pas pu obtenir Paide ef-
ficace auquel il 'attendait, On peut
dejA avoir une id6e de e qui pour-
rait ,tre r6falis6 en contemplant la
deovanture dt notre pure qui ne lais-
Fe rien a d6sirer sous le rapport du
:ofl t et de I'art, Heureuementi, ai
rY'et pas trop tard. 11 eat encore
ttmps de se ratrapper.

TOURNOI JAMA QLE-HAJTI

D'apre notre conf:srce ,Le MA- ,
tinz Le Conseil de la F4d4raticr t
Haitienne de Football a regu une
response favorable de la JamaLic-
Football de Kingstorn sa lettre
d'invitation A Port-au-Prince en vue
d'une s-rie de cinq matches entie
une sleetion jamalcaine at diffS-
rents Clubs de la Capitale.
L'Equipe jaiaicaint, aesure-t-
on, sera ici le 9 mars courant.
Tout en faisant nos compliments
au Conseil Destouches nous lui rc-
nouvelons nos suggestions relati-
ves-a I'invitatlon d'uc: 6quipe ha-
vaztnsise, Port-au-Prince.

MOVEMENTS MARITIME

Le SS. cAmorn de la Ligne Hom.
landaise jeta i'anele hier matin A
Port-au-Prince, venant de *New.
York, eLc debarqua 25 tonnes de car-
gaison, 48 sacs de post.
Le SS. (Jamainca ue la Colom-
bian Line qui 6tait dans notre port
mtereredi -matin sct reparti aves,
mntre autrea mnarchandises, tO fits
idea do bierre, une caisae do mat-
riel electrique, deux ctrums d'hutl


le, six cylindres videos, 200 sacs de
acao A destination do New-York,
Le SS. tAuatvangens aecoatt
Iier martin avec 320 tonnes de mar-.
chandises, -

LES DELEGUES AU
CONGRESS DE LA IIAVANE

On croit savor que lea d414gus
panamnricains de M decline au Con-
grts do La HIavane visitoront Port-
au-Prince a I'isaue de teurs traf
vaux,. e lundi 24 jarvior.

Lire nos information en 2 pSo te,
5ri t se pg8et.


Ce quo cotte i I'Eat

la Dtae sur ts Cafd


Nous onsavona en h dre dans n.
tre editorial d'hier q.te I detaxo
de I dollar 50 sur note caf4, me-
sure rendue imptrieuse pour peu.t
mettre lachat et l'exportation d-.
ta r6cocl, allait creuser un trout
formidable dans notre Tresorecoi
et qu'il titait tr6s ais6 tie fire s)oi-
mmne Ie calcul.
Mais quolques uns de nos tec.
teuri nous ayant demand de le
renseigner nous-memes, nous al-
Ions leur mettre sous les yeux quel-
ques chiffres.
Notre rcolte, quand elfe ost
mauvaise, atteint environ 300,000
sacs A exportation; quand elle eit
bonne eie va jusqu'A 400.000 sacA.
Chaque sac de caf6, d'une conte-
nance de 160 livres environ, payait
comme taxes -1 dollars 80.
Actuellement aver la d6ta-:,
chaque sac ne paiera que 2 diA.
lars 40. Avec ces dornes i eat. fa-
cile de faire soi-mEme le calcui, s ,-
Ion que 'on prend o0Ir base tLus
r6colte de 300 mille sacs ou utr
r6colte de 400 mille.



A LA BELLE ENSEIGNE

La Grande Pharmacie Caster.
ne cease de fair Pobjet des con-
versations. La belle enseigne lurm-
neuse Bayer place A son frontispi.
co est vraiment une fete pour Its
yeux.

OU, 600
Le Congrt3 Panameicain de M2-
decine, croit-on savoir, reunir A
La Havane 600 Mledecins eminents.
C'est un des plus important Con-
gris qu'on aura A enregistrer.
.,,

REVEILLEZ LA BILE
DE VOTRE FOIE-
Sis calomel-et vous sauterez do
lit le martin "gonflj h bWlo
11 faut qu le vlroe whr qtue Sour mgn lt-f
a bhi dins t~rntetint Si tto bile arrie, nmet,
vr a&timents ne di-etret pun, Ui aE pntr't
IlMnL. Dena gaz vvwt. ganfent* vov ste r Etn-
StIp6. Vote organiAma l'rmtnfitoadfle ct vys
CTe amer. ahtttu. Voti vove .-. t tn notir
Lea lAxntifn ant dei pra-artke. One #51ef
for4,e n'attfint'pns ]aa cau e S leut 1r
PKTITES PILULM CA'WTERS pour te
FOIE ont lt pntuvoir d'eWrurcr Ic tf b' afflu.x
dt WiU qut vot re4nmettra d'a om. V tii-
iaOls. loue*. ttatonrnat a riue- fntr cneticr Is
/IoE xt */o PNthr PthiwM Cartanr fDau
r.e, ouato PrharmaciW.

E. HAKIME,
Dstttnbuteur


MAGAZINES AMIERICAINS
AMERICAN MAGAZINES
A
LA LIBRAIRIE NOUVELLE


i voua d6irez do bon vim vi-


siez le

BAZAR NATIONAL-

qui vient de recevoir par IC

dernier bateau frangia di:u.

Gains rouge et blanc

.Bordeau Suprileu~r

Vous en trouvercz par gallon

et par bouteille.


VENDREDI 14 JANWVIR 193S


No. 14.867


s lit Y t




' ---'~.~ ~ ~*.., ..-.-- .. ....., .- -- ...


PA E-- .. ..I.. NOUVELLAI -- -T "'.... ..... ............ .....
PAGE t~... .bA~hop,


14-ti-t


VENTE PAIl

CONVENTION SPECIAL


A la suite d'un jugement de par-
tage rendu par le Tribunal Civil de
Port-au-Prince en date du 22 Jufl-
let 1937. Et en vertu d'ur
acted de transaction intervene entree
la dame Ac~file Th4an, la danu
Vve.,Hosace Toussaint,la dame Eli.
Guillaume, Veuve P. B. Pros-
per, Siye~iilaume, la dame Nei-
Ia TouJisait, euveB Sanz Guerin,
la dame ,Agnis Th6ilmaque, V id-
ve Charles Basquiat, los siaurs Ar-
thur Fabien et F6lix Th~lrmaque,
tous, propri6taires, demeurant ,:t
domicili6s A Port.au:Prince.
II sera proced6 en 'Etude et p,.r
le Miniatere de Me. Hermann Pa--
quier, notaire Porc-au-Princ,,,
Rue Roux, le lundi qui sera di,
sept Janvier de cette ann&e, A dix
heures du matin:
A la vente au plus offrant et dor-
nier ench6risseur de: lo) Une p-, )-
priPt6 fonds et bAtisses sise en er'-
te ville A Turgeau, entire le-Petit-
Four et le Sacre-Ccewu, de la co:i-
tenance de 25 pieds 6 pouces ou 8n.
28cd"e facade du cot8 Est. Le c6
oppose Ouest 53 pieds ou 17m, 21.
sur une profondeur dont le co6t'
Nord measure de IEst A I'Ouest '*4
pieds ou 28m. 90c. at verse le S'id
114 pieds on 36m. 94c.'et Ia pro-
fondeur c&te Sud est compose 6ga-
ement de doeux litn'Ms: de I'Est A
I'Ouest 86 eieds ou 26m. 63c. et:
vers le Sud 54 pieds 4 pouces (o
17m. 64c., borne an Nord par i,
Bois de Chene, nu Sud par la dotl-
xibme parties, a I'Est par 'Aver;',
Charles Sumner et A 'Ouest no,
Veuve Elien R6serve.
Sur la mise a prix de Mille Do!.
tars .. ........... Cy: Or: 000,oo.
20) Une proprit6e londs et bi-
tisses sise i Turgea'i entire le Pc-
tit-Four et le Sacr&-Cour de a'i
contenance dc 20 piedrs ou 6 m. 49c.
de facade an cat Est. Le co6t op-
pos6 Ouest, 57 pieds 6 pouces : -
18m. 67c, sur une protondeur don't
le cot6 Nord est compose de de x
lignes de 'Est a 'Oiues 82 piecli
ou 26m. 63c, et vers ; Sud 54 pieodi
4 pouces ou 17m. 64'. et la pro-
fondeur cote Sud 104 pieds 6 p -.u
ces ou 33m. 94c. borne au Nord
par la premiere portion au Sud i~s-
M, Innocent Bogris l'Est par 'a
venue Charles Sumner et a l'Oueit.
par la propri6tk P. Faine.
Sur la mise A prix de Six Cents Dao-
iars ............. Cy: Or, 600.oo
30) Une propriet6 fonds et ba-
tisses, sise en cetto ville, Rue St.
Honor, de la contenance de 20
pieds de facade sur 36 pieds de
profondeur, par Fronette Dufren:
au Nord, nau Sua .par la Rue St
Honor, A PEst par Vertulie ViL'~ -
joint, A I'Ouest par Josephine Ber-
nard, nuivant plan et procis.ver-
bal d'arpentage de Ducis Viard, ena
date do trente nofit mil huit cornt
quatra vingt un, enregistr6.
Sur la mise ft prix de Trois GCnits
Dollars ,.... .... Cy: Or: 300,wo


4o) Une proprict6 ftods et bathi--
,sei, sisc en cette viIe au corridor
Bois de Chine, d6penlant de la pro-
pridth Pascal Fauch6 de la conte-
nance de 16 pieds et Cemi de fa-
gade sur le corridor dtl. iois de Ch&-
ne sur une profondeur 4e 19 piedn,
borne au Nord par Emmanuel
- o-uis, au Suda&-far Ie rete-S-de-l-wa
propriety a i'Est par un passage
commun oef A I'Ouest par qui dc
droit, suivant plan et proces-verbal
d'arpentage de Me. Daniel Pruden ',
en date du 13 Novembre mil nneu
cent vingt deux.
Sur la mine A prix de Soixante
Quinze Dollars...... Cy. Or: 75~0l
.5o) Une propriety fonds et b,
tissues, sisec en cette ville, corrido:
du Bois de Chtne, dependent de
''habitation Pascal Fauehd de ia
contenance de 33 pied de faatfde
sur 54 pieds de profondeur enviroi,
born6e au Nord par le corridor de
Bois de Ch4ne. au Suc par le chOel
min de D4prezi I'Est par qui dev
droit, l'Ouest par le rest de la
propri6t6;
Sur la mise A prix de Soixante
quina Dollarn......... Cy: Or: 75.00
6o. Une propri6tf fonds et bitie-


__ ) V. i .t4


SAVOY"

CAFE-RESTAURAN T


Demandez a vos amis et
its vous confn rTeront que
nul part h Port-au-Prince '
on peut mieux manger et
Appr4cier les bones con-
summations qu'au a SA.
VOY#, situe aut Champ-
de-Mars.






COQlOa" BA

Le vapeur MARTINIQUE S. V
Voy. 172 venant de Nw.-York it
les ports du Nord est attend I,:
15 Janvier 1938, en rsute le mm)me
jour pour Petit-Goave et les ar-
tres ports du Sud, pregnant frbt,
pagsagers et malle.

Le Vapeur HAITI S. B. Voy. 85
paftira de New-York le 13 Janrier
1988, directement pour Port-atu-
Prince, ob i] est attend le 17 Jan-
vier 1938 en route le mene jour a
4 heures de 'apres-midi pour Kings
ton Ja., Puerto Colomma, CartaLe-
na et Cristobal C. Z,, rionant frlt
passagers et male.

Le Vapeur Tourist.e :North StaU ,
venant de Miami FI est atteitc
Ie 17 Janvier 1938, on route le rri-
me jour a 4 heures dte I'aprbs-mb
di pour Kingston Ja., Havana Cu-
ba, Miami Fla., pregnant passages-..

Port-au-Prince, le 11 Janv. 1938.

WM E BL E O,

Agent Gentral.


CHANGEMENT D'ADRESSE
COLLEGE POLYMATIQUTE

Fond on Octobre 1934
Directeur: Marel R'obin, a,.
Administrator: Georges Dupaont
Prefet: J. Francois Georges
Transf r6 a la Ruo de la Rovo-
lution, No. 19, grande niaison pres-
que en face dea Chambres Itgisla-
tives (ancien local de la Pension
Madiou).

T%6lphone, 3715.

Cours gratuits do ,Dactylogra-
phie, etc.. aux le6ves ~n rThgle.
Discipline Travail TEmlationt



ses, sisi en cette ville corridor Bois


de Chhie, d6pendant de la proprin-
th Pascal Faueh6 de la contenance
de 26 pde ped d fagade sur tl cer-
ridor Bois de Chine, sur une prrt-
fondeur do 45 pieds environ, bar-
n6e au Non-d par le corridor de Boas
de Chene, au Sud par le chemxin de
Deprez, a I'East par ie 'reqte de la


propri6- et a t'Ouest 'par qutm Cr
droit. '
Sur la mise A prix de' Cent Cin-
quante dollars:.:... Cy: Or: 150,00
A la requite de'a I dame-Ac6fi:e
Thezan, pproriftaire, demeararit et
dtomiciliee Port-au-Priice, .ayant
pour avoeat,;Me. Emmanuel Trouil-
lot, patent 'au No. 2121. avec do-
micile 6Iu au Cabinet du dit. avo-S
cat, Rue FerU)f No. 121, Port-at-
Prince.
Pour plus ample. renseig0t-
ments s'ndruser i Me. Hermann
Pasquicr, nctaire depositaire dlt
Cahier des charges ou A Me. Em-
manuel Troujllot, avocat. demeu-
rant i Port-au-Princ..
Port-aaL-Prince, le 13 Janvier 1938.
'I


Slgn~:


- I -


Ernmanuel TROUTILLOT, a..


PAS DE DEATHS SAl-

NES, SANS DE BON.

NES BROSSES A

DENT S-


Vias trouverez

e'ts brosses i

dents chez 1!a-

dame. Gorn:.ii,

Alphonse C, D5
sic & Co., Hip-


Dolyte Jeu .,


SEnmmanue

joie, Fra
'.l.rrieux.


Rtclamez
<

I La-
ntoe,


la marque
an ien
WP P~~9~
lf~ii eDt


r -Al -*


REX

Vendredi A S hours 15.
UN HOME DE TROP A BORD)
Un film de la U. F. A.
avec Thommy ourd t'. Annie D, -
caux, et Jacques Dur-- 'h.
...Un dramo pou.ism t... pa :;'
uant... Un film d'acl ;;-.. toaut -,
bien expliquc... justice e t le ryti-
me dOe scOnm' s-*t do bonne quaIl-
t6.,.
Entree 1 gourde.
DIMANCHE; 16 JANVIER 1928
en Matinee a 5 heures 30 P. M.
Jeanette MacDonald -it Nelson Edy
dans
LA FUGUE DE 1MARIETTE
..un veritable chef-cd'~uvre mu-
4ical... un enchantemcnt...
...une oirCe de rrve..
..ie film du Jour...



PARAMOUNT

SAMEDI 1& JAN 'IER 1938
en soiree populaire A heures 15
DANTON
.,,tie evocation puisante et fa
rouche do la R6volutinn Francais...
,..une id6e.., une figure... UN
HOMME,.,

Les aimables clients de ce th&I-
tre sont pn~s de noter que, rtn-
trairemient au programme publii
pr6cliemment, le Dirmanche
Janvier courant, a 3 heures 30 P.
M., au lieu de LA FUGUE DE MA-
RIETTE, i1 scra percent :
LE REVOLVER JUSTICIER
Entr6e G6nerale: Enfante G. 0.50
Adultes G. 1.10.


i






i

I




i


COLLEGE awIm I)l;*

Ltreeteu:n &rm< riom
Champ-de-Mars No. 5 ancient local de itace HoWle
&xtrnat-ainternat U kfl'U -W--.
Inscrives w~ eaim ai ms
COLLEGE ODE KA h

e cue qui met i'einseigUemlaenth ti p rPe t ,a ^ c i etits,

i'cole qui ne profess pas i, uourracag& iarr
i ecole qui prexere un e tet u nquuem .: ...
to eien faite,
"i 6ole qui a'attache a soliteias at a aevyiupj. 0
jugement doe i'41v.
ear,
eat ia que ase rouv1 1 e orps de proneseurM~ U ,
homogene
e plus za t,
epl i;u~, tLfeUibp
pinb capabe, cnstU, LJ ntra-ine9 r 'tOr'tire
otion honnetye at consttea trice


AUTOMOBILE A VENiRE

Voiture Ford Cabric!t, ModelE.
V-8, en parfait tat df: Ionctionne
ment, avec 4 pneus neufs et 2 da
reehange.
S'adresser au Buroau du NuL.
vefliste, chaque jour de 2 heure&-
& 5 heures p. m. Ph',, No, 22w'



A LOUER
/
La grande maison u Mi. Camnita
Leon, situde entire le Bois.Verna -t
Turgeau.
Neuf pieces: einq au rez-de-
chausnce et auatre 'L I'Vtage.
Eau, Bassin piseint, galerie cir.
culaire at double gar ge.
S'adreeaer A cti, r aisonnetta
Justin Duchatollier.


OPT'IIQUE


PORT-AU-PRINCIENN

Grand 'scrtimentm d v.;rrea at dE
montu'"s pour lunettrs de la m ',
leure qtatlit&
Gland'Rue, en face de
h,hn H. WooP't-


LA PHARMACIES :

CASTERA ?

TelMphone 3777

,-U
Vient de tettre Ia dofiAra msais:
a saon GRAND LABORATOIRUE
compos6 de plusieurs section teh-
aique: .
1) Analyses clfniques
2) AnalyseB pwohinqum
3) Analysaa industnette
4) Anasysv agricole
S ) Institut de rernerthe.,
SC laboratoire fs u'emulM i Bm I
culution pir ua .-Irre-tion AvlaS6, pY rJ
aon materiei comnpiot, par et.ap r O-
tion itdeal et par 'eser!t onvts;
Iu'il implants en HaitL. 4
Directeur-Professeur
Antonio Chevaljer.
Ex-Privat Docent de Bon ,
Conseillers Techniques :
Dr. Georges Castera,
Ex-El6ve Institut Pro- -
piylactiquee de Pars,
Dr. C1imaent Lani r,

aEx-rieve Inatitut Pasteur
de Pars
-- -fa ;


MARVEL


AVIS


Le soussignd, Catn-"' Payeou' d&
I'Administration Locale de Port-
au-Prince, rappelle au public quc le
riglement des redoevntceq cormmu-
nales ne se faith qu'aux guichets de
I'V tel de Ville contre valables
quittances.'
CP.A J.Tnv;er' 1 QR


^ t

Pierrn DELINOIS.
-

CONTRE AVIS

En r6ponse i 'avis public par les
avocats des consorts Roy et Chv,-
net. Mrs. Weber Frari.. fils, Ma:R
Francis et Ajax Ftancia font sa-
voir quo I'Usine CafO're de P tion-
Ville laiss4e par Octave Francis es'
leur propriet, exclusive.
Port-au-Prinee, le 10 Janvier 1938.

S---- -----

CLINIQUE
da
.DOCTEUR DUCHEINE
Rue du Dr. Aubry ou du Rk ervoir
No. 184.


Demandez 4 votre cotdonnier

MARVEL

Co product change la "ouleur it
votre chaussure selon ta robe que
vous portez ou scion ~ Otre cost:)-
me: Toites les couleurs y compri.
or et argent.
' II ne craqte pas eTfMgEcx-f-W1-]'
magnifique, ind6tbile mais oenco
re, il rend lei oulier plra neuftail
dtait fatigue .
Demanded MARVTLA -et vrIta
vous habillerez avs e;gane et
harmonic sans. avoar a .dpeiner
pour 10 paires de chaussures.
Une seule bonne paire vous suf-
fit, grice & MARVELA.
Svente partout.

"fYPPOLITE J EUDY
Distribute r:



Machine 6 d&rire Rsmington
Machine & 'aletucr Dalton
Subans, paper car'on
Faites vos achats chez
G GILOG


LIQUID,
TABLE'TE,
ONGUENTW
GOUTTES
NASALES.


GUERIT
le PALUDISME
EN 3 JOURS
les FROIDS
Le lor JOUR
MAUX DE ITETE
EN 30 MINUTfi .


AFsslay g LtfMY.TO; 3


le meilleur liniment du monde.


.- I v



Los Reins DoIvenI

Elmliner les Addes
jrtra corps no Pnf tj *bAtBrr.ataer doe

dvia.
AeaIt eontwus, danW s As aaBc Quo Dar 1i
. LQO0 dUo condals O U illtta n mlnti'ul
IU vil 6etnra. Ma, 41tt& K tlon, n'employf
Mat &l1'roaeg u n mJarcht. vltal ten.t or*
rttlnntgs. I rints t.alh/ m L nt hahblnrell-
INsuE 2 05135. ?t..olle dc> 'nkIulOq nocwmrnC%
nit hrntt ecbq.vt cntl enl. htlmofotariM,
Xr1UK do tet^ dtounethassnsantu, your earnS'.
peaU -o ltee, eclhc.ll; utalieo. ciatwdna_. 0-"
"iutlAftoaI9 oa porter do. vlteuur. eTWn*
so4r1l ntIGla rlvquo, Il6 igan A votre
BDhlr1aMlon lIa r"nldo m ,lici,* a'peld- C3S-
Lg'- t"I1 g~ arant QRO CrSTrX vnua wro-
11ayOrl vO viD Io tal VtS on 49 haursI.
VOUS dcin;sra uc* t OPeimu 0en do rsjounls-
"Iftnt de.10 VnL ) Ot t yoga K1" 10 Ian & -,ocites
f^ i' ,t na v potaa ^ gu~rlr ans i'OI3,
IasqO l sprlx m.us Oa er s r* PitbOut. Ift.OIO
ralc-sOnrtt acn0o, 6 n aran do ';oci &
1AleOtts Otmkajq & Ntis


- 04/ 'i amp-S tr'WN1NUIWSUPA*SWt'MSC"


. ... .. .. .. ..... ......
..~~~~~~~~~~" .. .."" .. .. """' .. ... .. .. ... .. ... .


W- -low I -


D e eav votre p-opre Oamptable en ouvrant mu
Compete de Ohique, la Banque Nationale de la
R6publiqte d'Haiti.


?*-f'l ,1SM 4r *.. -"- *" '"m."""


---------~~---~-


I


- 1- .41 1


~~,,


I




ewus~dur~ p *.4msmir*... -. ,.,,.l, ~l'tj


(tG rorsvn rw nuP t a ..2Z2~. .a.. 4U a


A. de Matteis & Co
ri.Meaeetz 1 spae*m..

AUCRAT 'ECAITISEB DE CARET, VIEIL OF DP
t rribt$" itS P RECIEUSE% Jflr, y
,,s AKUGNT ti R,?UMONNAIE DE TOUTED
; ai4tii$, A DES sxA ABOULU"MiN AYA4
,eab iLg dUW ATIQA IL Lva L vs> '' rk (lt ics
-tffnel~f eC V erre det Ie t, umerw
'Meatures en nLcke UQxi zaote a
v---erre ovaiesau pris fe de $ I O a re.r
.4qaauuiuan aurera jus4tau A15 ovembre uawtte
'wa
A. DB MATTEIS & C&


COLLEGE POLYJMATHIQUE
FONDE EN OCTOBRE 1934
INTKRNAX-EXTERN AT
Avenue Pr sident TrujiJlt, No. 209, T44lphone 371&
Direeteur : Marcel Robin.
Eneignement Prciaire et Uecondaire
Cetti annde: de la ,case efntaacin (12?me) h la 3em inclusive.
mOlt C:ours graduks dc Stknogra:mie, Dactytographie, etb.. k partir
de la 9 me san pavement supplimentaire.
Pout tous renseignements, a ,: resr a sige *g deo t'tabiissemer'
rst'e 8 H et midl ou de 2.H. A 5 H, P. M1


Le fait est incontestable(


LE


-I V


BHUM


SAP


eieagt 19 niiuratsiss*


.~~lCa~qps si Il`'W r~r t'wr~narw


LES DEUX CO PAINS
a Dig,- mn',. letux, j\ ne
SWis paia venu hirkrl
Jc suia toumrdWable, vo-
yons! Te souviena-tu du
jeune liquorlstc Edouard t.
Benjamin? J'ai t66 chtez lui hier
soir.
Qio..lefle b'.lic sair -, mon Dieu,
j'ai pas.ec t quel charmant gar-
qon ce typi:'-h'i 1 vout .sert lde I-'-
nisette u i n, : r 0' '(cest -Ie ia .avi-
t6 .u maotl riU'.
[ 1 rII t I' Sv i de pareiti 1 (danii doJ grand ca-
f4 dt1 i'adio .
'Tu eprc-i ; alor3 -'en parlors
plus. M;Aii, en sommnr il a toute~s
1 sorts de li(ILielrs. II a l'anisette,
eI peppermint, Ia prenelle vanillie,
Sle nectar, etc. Vois-le Ie plus tot
possible si tu veux por'uver 4: la
belle prseratntion de fa )hnne qua-
lit6, enfin toute une game de boa
gofit. II 'y con nait bicn ot so dd-
Coue pour ses aimables clients pour
la fin d'annee. Enfin, rpour d'autr-s
renseignements, vois Simon Vieux.
PI'picerie du Centre, r!me. G. Rou-
main et tant d'autres. Cola vaut
bnie la peine. Au revoir, Vieux !


ATTENTION! ATTENTION
La Manufacture Haitienne de ci-
garettes offre a sa nombreuse clihn-
t6le, tant de la Provi'rce que de !a
SCapitala, aux amateurs de bonnes
cigarettes et de bon tabac une pri
me de vingt cinq dollars.
Elle t.st constitute par des butler
tins numirot6s places dans les po,
chettes de cigrattes ERoyal et Rex,
et portant 1 signature autogra,
phe des Directeurs.
#Bonne chance Mebsieur lea fu-
meurs de Rex et Royal!
.. ,._..., =.,*


DEMANDED
LA POMMADE
La-Em-Strait
ai la Cordonnerie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
fclibre predparation d
Ha-Ro-Co.
139, Av. Trujillo
Phone 282







? -




THE '

,ac L -


INa.-Em---n


---A------- I ARIN


KOLA


Reconnue come etant


Pure


Gazeuse-Goat Superfin


Fabriquee avec soin


par la



Brasseriedel a




Trois qualil s dil arentea' :
Gds. 1.95, 1.50 et 0,70 la oucaine


CITRONNADE
JUS BE AISI
LU& Ub t0U y


~Bu tweiiser
En Vernt Chez
DONNA MOiHR
Ilue dtu Centre.


r f5hufmU.tS5Wf L;~tlW4AY7;~~f '$VKW
i UM Ifrl'


Baume T ue- i is
SputnsA ixnt f US t
Jfw.. *4 -' Ill-tl--mAAq
* g t m A tAui.IT t f" lWt$aflW
P^a t~bVIXW" i&hrll' *^ dOUCH


*

I
'L


muinmm1-- ~r*~ mrd~"~


d'un vaste territoire

reunissant les meilleurs terrors.

C'est ce quEi faitasnC arome


GOUTEZ ET COMPARE


College Simon Bolivar
Enseignement Prima re et SecondairE
Enseignement Claasique et meidern. (seeftons A, B, C)
Pension, Demi-Fenmion. Externat
Avenue des Dalleas (pri du Pont S GCraud)
TWi, 3603
Laurent de I'Alllanee FsPaam se
Le Cotilte Simon fBlivar loutt de la ccnfriainc ide families. Faitew
y inscriro vos enfants.
mcln duj Bacealaurbat de Juillet I (C-mp)sition francaise Lnux KA
Vaise de Juin 1935 et Juin 1936). 934 et Concours dq Diction F'ra~
Plus ae 60 suech aux Exames
A_ W -


du Beecalsurdat (lare et 36me par.


- t ...~L .LA.;W- Jm4 W '


ties). .


COURONNE


Hygienique


COCA COLA
N SODA

DOJICILE 'IEL 26, 922


't 'tfc#-"


DES

meilleures varietes de cannes
/ .


ri



'I-.

ENlh

Vf


n f- "


dw,


,..,,.,... ...~r...,~i..~o~. .Tli~i~,~;i~j~;i~ii~iliiii~Rlu~ivrrcuh~a sa~uunurlft;~Rllm~i~r I ,~PLnrrKfaar.~,~l~:rrr~anorpp~4


--


. l'.


~n--.~ --- -----~*, c


'


R


I
9
I
~








r

r


~%)~e4~9~k~J~


1
i
i


IIm




-- ... US~I~kI: I4b'~~'IiiWII... I .~.*~IS'SiWh; ajhr ae..qNM.


........................... ............ r" ---- LE NOUVELLIA fl


rtrqtqsy I%% it! qmwisr .nt


PENSEFPS

On peut pardonner certain.i
mota, maia il eat impossible d'en
pedre Ie souvenir. Toute intimit
........... ToIiifi ni ;;iit ,Iute i ("H"11
eat d6truilte entiree celui qui lea -t-
prnonoes et celui qui lea a enten-
dus.
Paul de St-Victor.


Lea vrain damns4 de la terra ne
sont pas ceux que d6slgne la chanu
son bien connue, II n'est pas d'au-
trea damn6s quo ceux qui ne pt.:-
vent pas aimer.
Gabriel Brmet.


LA SURVIVANCE DE L'ESPRIT
FRANCAIS AUX IFATS-UNIPS

(suite et fin)


litique, professionnelle et sociaxe,
lea arts, la press et les socidtf-
la formation d'un parier populaire,
etc. Nous avons enfin d6marqu6
la situation g6ographique de 'ea-
prit frangais, en situant son foyer
danfi'a Nouvelle-Angleterre.
I1 n'en taut done pas davantage
your conclude qu'il y ft une survi-
vance de 'esprit francais aux Ettuts
Unis. Mais cet esprit est en paa.e
.de devenir un alliage empruntant
ses 616ments essentials A Pari,.
Qu6bec et Washingtoht,
L'esprit franeo-ambricain, en of-
fet, tient at a finesse des Fables dc
la Lafontaine, A la vigueur de 'Ie-
table canadien qu'aucun vent do
tempted e n peut abattre, Ai la fierK
de rOncle Sam qui ne permit pe .-
sonne d'attenter A sea libert~g.
Pendant combien de temps cc'
esprit peut-il se perprtuer?
Cela depend de quatre facteur-,
dont le premier est ia Providdnce
qui tient entire ses mains les de~-
tin6es des humans. Deux autrs
facteurs sont le pouvoir religieux<
et le pouvoir civil. Du pouvoir re i-
gieux, 'on peut s'attendre A de tl
bienveillance, mais guere plus. -
L'Egiise amriecaine n'a pas poug
mission de sauver les langues na*
tionales, mais la foi des fiddles conm-
mis A ses sons. Du pouvoir civ!',
nous pouvons esp6rer une toliean-
ce de plus en plus grande, pourvu
que nous sachions manceuvrer avw~
adresse pour nous t'attirer.
Le quatrimoe et principal faeteur
de la' survivanee de 1'esprit fran-
ais aux Etats-Unis, c'est nous-
xrnmea, Oui, nous-mmeos, mais t ,
condition d'Otre 4paul&s par Qu&t
bec d'un cote, par Ia France dc
1'autre.


Mie. CARMEN BROUATRD
ET SES ELEVES


Comme on le sait, Mme. Carmen
Brouard dirge une cole de mas:-
que qui oompte d&jA de nombrotx
6e1ves. Cet Etablissement de touted
premiere utility et qui jouiet, gr6-


L'ECOLE DE LETTRES

L'Ecole de Lettres a inaugurt,
lundi, la continuation ae ses cours
avec un effeetif augment de 3 nou-
veaux inserts.


CHOSES. SPORTe VES

Hier, 6tait le jour d'entraine-
ment des gquipes s0eectionn6es qui
prendront part au tournoi interna-
tional de Mars. Et de 4 ih, It A 6 h.
p. m. on a pu assister a un entrai-
nement des plus anim'd et des ph!u
prometteurs.


LE PORTAIL DU
PARC LECONTE

,La porte principal d'entr~ e du
Pare Leconte est pre.:que achv6ee.
On est unanime a admirer la sim-
plicit6 et f'616gance de ses lignet.
On peut y lire cette inscriptionn :
Don de la Pharmacie Castera.


LA COTE DU.COTON

Le cotton continue & tendre veri
Ia hausse sur le mareb de New-
York.
En voici la c6te:
Janvier Or 8.59
FEvrier 8.60
Mars 8.62
Avril 8.05
Mai 8.68


DECES


Est
martin


d6c6d6e mardi 't 6 heures du


Clotilde Toassaint.
Lea funerailles ont eu lieu le ler-
demain mereredi A 4 heures de l'-
prbs-midi A Sainte-Anne.
Nos conrdolnances aux parents,
particulibrement A ses enfanta;
Numa et Rose Dumay.


Avant-hier soir, l'Eglise Sainte-
Anne a marqu6 un record par la
celebration de neuf enterrements.


REX

DIMANCHE A REX A 8 h. 30
LES TROIS LANCERS
DU BENGALE,
tine adventure fabuleuse au ceur :le
I'INDE MYSTERIEUSE,
Ce que dit la PRESS PARI-
SIENNE :
...Dans ce genre de spectacle, je:
crois n'avoir jamais rien vu de piat
beau. Le metteur en schne, l'op&
rateur ont reali& tam ufim d'une t!-
le valeur que je crois inutile --
pour rne pas le diflorer de center
ici 1'istoire trbs noble, trsa pure
aussi des TROIS LANCIERS Dt
BENGALE. Ceat. une auvre
d'art.


ce au d6vouement et au grand ta- Pais Sor.
lent de notre artiste national, de.
la faveur justiftI du public orgap LES TROIS LANCIERS DU
nise, samedi, dana la salle du Rex, BENGALE qui a &t un nmnens7
une audition musical au course d- suCc^ A New-York et A"Londres,
laquelle on aura le plaisir d'adm.- passe on ce moment A Paris. Lt
er la technique dbj. fort avanc~ sentiments qu'on exhalte cont de
dersces_.Jeunes pianistt quaitki--4-pltu haute La dermir
....... here du film'" a gR randeur d'une
rpop6e. Un film 6patant.


RUCHE STE. THERESE
DE L'ENFANT JESUS

Qu'on n'oublie pas de visiter la
belle exposition qu'organisent !F?
,Abeilles de la Ruche Sainte Tht-
rs'e.,On no rpanquera pas d'admi-
rer lea ornementa sacerdotaux ri,
toutes sorts, les objets du culle
confectionnns par nos int6ressan-
tes Abeilles.
Jours et Heures de visit: du 15
Janvier & 2 heuwes p. m. au 16 Jain-
vier i 6 i re. p. m. Comme il st
d(j& annonc6, c'est le batiiment de.
lExteerat (rue du Peuple) qui se;-
vira k cette exposition.
Lea effete aeroat remais MGr. L
Souae' pour lea Egii es panvrs
de rArchidioca e.


Marianne,
,..Un beau film incontestable-
ment, et qui a le mrnite d'etre du
vrai cinema. La fin est profound ,
ment 6mouvante. LES TROIS
LANCIERS DU BENGALE sera
certainement un des grands succrs
de l'antn6e.
La Liberty.


. Joek



-,,


LA FRINC.E
PAYS DES CENTENAJRES

S'il y a. en France, ,ne cruise de
atalite, elle est ltargl meant com-
airen par ce qu'on potrraift aipp;-....
ler un' crise de la mnortalitP. Et
a en croire les statfsti(quea, la Fran-
, ce seraft, tout natureltLment aptos
!a Chine, le pays qui o mpte le plus
de centenaires. En 196C1, elie com0p-
tait 313, don't 214 femmes et 99
homes: on 1911, 107 Et en 1987
iL 6taient 66 dent 5C femme.i et
10 hommea.
Comme on a df Ie .'onrstater, ,ey;
femmes .nnt les humain.s qui tion-
nont le plus A In vie!


LA FEMME
La Ligue Fminine d'Action t S-
clale a Ie plaisir d'annoncer A ses
MeMabres et A ses nombreux Am-J
qu'elle reprend la sorie de ses con-
f6rences et que la preOmibre aurrs
lie le 16 Janvier prochain a 9 ih.
30o du matin la Maison Occenad
(Ancien local du Club Union). El'b
era pronounce par le Ridvrend PC-
re Aisset et aura pour titre: La
Femme.
La valour seule du Conferencie-
Snouns porm.t de pr~voir d'ores et
d6ja, que persTnnfl ne voudra ma:-
queor ce veritable r6gal litterair,'
don't Ie public Port-au-Princien oat
friend.


LES DIFFICULTIES CONFRON-
TEES PAR LE CABINET
CHAUTEMPS

PARIS.- M. C. Cnautemps At
son cabinet affrontent toujours les
troubles occasionn6s nar la lutte en-
tre le travail et le Crpaal. Ce qui
tend A affaiblir Ie franc et peut con-
duire A une delicate cruise dans a:
cabinet. Une reunion special do
cabinet a eu lieu ce m:tin A I'H16-
tel Matignon. Avant la reunion
Chautemps a conferS avec Bonnet,
ministry des finances et Pierro
Fournier gouverneur de la Banque
de France.
Les milieux informs de la si-


I--


Au


*' ""I I I"H.. o 1-


.BSRLLNKR ROY
(Le rendez-vous de tout Port-au-Prince Effiant).
Les Gourmct y savourent
la cuisine la plus delicate
et les amateurs y dd6.ustent leur boIisons favorites.
Spicialitis: HOTDOG MINUTE
BIERRE ALLEMANDE
COCK TAIL MASON


Smo0o- MN.-4 W -.*waft


Librairie


Nouvelve


MASONN DE CONFIANCE)

LA LIBRAIRIE LA MIEUX ASSORTIE

Papeterie Re ue Quotidiena
156 Avenue Trujillo T41 2077.


A ve la bai du ftanc on ne doit plus se river de livre


Charles Plisnier: Faux Passeportl (Prix Goncourt) ........... G, 4.00
R. Vincent: Campagie (Prix Frmina) ...................... 3.
J, Rogissart: Mervale (Prix Renaudot) ............. .... 36
R. Roussel: La Valle sans prin:rmps (Prix Interallii,) 8.... 800:
A. Tardieu: I Le Souverain eaplif ..................,. ... 2.40
A. Tardieu: II La Profession parlementaire ..................... .
Maurras: Los Vergers sur la mar ........................... 3.0
Maurras: Mes idees politiquos...................................... 3.00
Maurras: Enquite sur la monarchie ............................. 800
L6on Blum: Du'Mariage ....,... ............................... .. 3.00
Leon Daudet: La tragique existence de Victor Hugo ......... .30
C. Farrere: Visite aux Espagndes ............................1.30
M. Bedel: Monsieur H'tler .. .......2................2.00
M. Burnat-Provins: Le Livre pour toi ........................... .00
Stendhal: De l'Amour .................. .... 2.40
N. S&gur: Fantbme de Volupt .................................. 3,0c
Le Sang de France................... ...... 300
Myst~re Chninel ...... ....,........3 go
La lreur du Mal ................ ......... .. .... 3100
Le Lit Conjugal .,.. .. ...,,.,,,,..... o..
L'appel du Desir ..........4...0 ........0


tuation rapportent que Ic minister Le Rideau Rouge .........
des Finances, a suggre au Pro- L'Impure etc..., et........
mitr Chautemps de remettre sa Jean Dea- Vignes-Rouges: Devien
d6mission et d'approuver la rd n- Ph, Martinon: Comment on parole
ganisation du gouveritm ent Front Privat: PrIvisions pour 1938......
Populaire. 11 aurait fa. cette pro- PIIX GONCOURT : A AUX PASS
position A son chef lors de teur en- A. TARDIEU: LA PROFESSION
trevue d'hier soir. On ajoute que M. CAMERLYNCK -- MtLhode A eu
Edouard IHrriot qui assistant A a Ile franails ;
conversation a'est d&clar6 on opto- j Pour les petit
sition vigoureuse centre ce project. t Tre Anine ie
Les informs pr6tcndent que Bon- I" 2S me Annik ,
net aurait partly de exclusion par- I A, pays de F
tielle des communists du front po Pirlons fran9
pulaire les blamant pour avoir faith French convey:
revivre les trouble sociaux et foe- ALMANACH VERMOT...
cupation des usines. Ce qui a en. ALMANACH VERMOT...
train la baisse du franc a 'int4- ALMANACH FLIACHE'I1
thrieur et a I'6trang~r. Actuelk- ALMANACH IIACHET-T
ment les communists ne font pas
parties du gouvernemont bien qu'j!s VENEZ
forment un des 3 groups princ.i- NOS BEAUX RAYONS DE,
paux qui avec ies socialites et Ie, POUR GRAND
radieaux socialites component
front populaire.
atIsau tein-du cabinet, ID avait d'.
Ce smilieux informant que I pr du canet at d
iet de Bonnet est d! recnnstitu: bord suggir6 A ses :ninistrea td
un gouvernemen frontfn popular dmssionner en vue dune r6fo .
avec direction radicl-socialiste.-- me gouvernnecntae qui compr,-
On signaltr pami lo noms met;- drait des membres du parti du Cen-
tio ni conmme chef cle gouvern-- tre. Une parcille tactique permit.
ment poiblc Sarrat--. -rait4L auv.eMee.4obtnir. ,
dmen Fladin. Lc oum I Paul H.conflance des Patrons et du Cap:-
dc Ftandiin. Le -nom .'0c "- tNull
naud est suiggere an post de m ta;-
nistre des Finhnces. Les milieux n- M. Leon Blum leader des socua.
vcuvent pas dire Quel rdle Bonnf-t liitcs a refuse6 de dinner dans une
assumera si la rorganriation ^.'r_ pareille solution declarant que l'iP-
fectue. production dans le cabinet des mei i
Les ministers se aont de no;- bres d enautres parties autrea q'ui
veau rrunis aprs4 que Chautemr. ceTox formant le Front Populaire ::t
n'a pas pu apres touted une nuit de centre la volont des 6icteurs te:-
n&gociations solutionier les diver- le qelle est exprim4e lots deg dar-
gences de vue& qui ont vu le jour nitre'e elections. I1 avertit que l--


ey
MEU

- ... u --i~


.... ... ......... .... ..
............ .. ... ... ........ .00
s u'n chef .............. .:.. 3.60
en francais 4......3... ......... 4
" ........ .. .... ........, ... .. 2.40
EPORTSF ............. G. 4.S0
PARLEMENTAIRE ...... 3.00
sage des strangers pti apprendre

s .... ............ .. ..... 3.0
frangais .................... 4,0
efran ais ............... ..... 4.65
ranee ,...,...... .. ......... 4.80
ais (The essentiaa lsf, ,...,
rations) ..........._ ....... 2,6
........ ...... ........... Broch6 8,00
....--. ..........., t eli6 a,00
E .o............. ........ e broh4 1,75
E ...... ...... ... relied 2,75

VISITOR
LIVES D'ETRENNES
S ET PETITS
ct;jMt~ ... .~ iV r


sociaiistes so jottent automatique-
ment dan' l'Opposition si un p-
ruil mouvemc.nt cat r6alise.
Par ail!Yurg Chant-'mnr t Bo:-
net tiennent feirmemernt centre Ia
demandeo $Goaili8.e d'une Korte dc
-'cotr'rk-dcs ch 3i g-Q- s o "-rrn ^'pr ....
nir In baisIe du fran.:. Les soela.
lihtes snnt appuyf par les'commu-
nistcs. M. Chautemp:4 a donnr 1'a
surPnee aux anibasadecurs britan.
unique et am6ricain qu'ii pr6f6r'.
rait demissionner que d'introduira
le contrble des changes qui aminc-
rait la rupture do I'accord mon&.
taire tripartite entire la France, les
Etats-Unis et I'Angl.tcrre.
aHII S.


Club detail i-
;REDI 19 JANVIER 1988 f
HE CHEVAUX 7 EPREUVES

S- .'r-f -


PAGE 6*


... ... ... .. ...


I


! I


..._ _.


__~_...__ ___,._____...~_..~ ~K

::::
~III~1"7'r~':~V~'rIII~V"*IV''"'I ~a


IMF


4