<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03229
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 10, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03229

Full Text
0


I PAGS

6 L PLUS m AcNm
QUOTWIEN imAm


ZIU*IW.Nfirn;D ori~tse.4,


42~~~tol u~~~


QUOTIDIEN FONlJe EN 18I


Mii W- tA' HA 17N 10 JAt 19 No 14-36-1
Omr.. MINER ff IPTOrAU-PRJNCB& HALT |t JtAIND 10 JAWVIER l j^ | No. 14.3G-
4 AW4VW*It 4 Bjurrfl~ lfl-4rfl t~rc F:4 -- 4-4


LI T iNGE NTS A S l


LI HIIUT COIINADEIEBVTDE LA GIRDE


ame.w.fmbb Nv AbW.


Hifer math, vera les 10 heure-e
out oU lieu certain ehangements
important dans le Haut Comman-
dement de ia Garde. En effect, aux
course de Is brdve chr6monie mili-
taire dns la cour du ralais, le Co-
lonel P. D. Calixte salu6 de 1Z
Coups de canon remettait le Com-
mandement dejla Garde au Colonel
Sides Andr6, qui ut & son tour a-
jl de 13 coups de canon et devant
lequel dfila imm6diatement povr
lui rendre les honneurs deux ba-
tAillons commands par le Majcr
Armand.


LA CHAPELLE
DE SAINT ALEXANDRE

11 se dit que le Cur6 de Saintm
Anne repondatt aux voux de svs
fdlAes aurait decide ouvrir
ctapel de Saint-Alexandre A la-
Ci es Martyrs, ptou les devo-



DEC ES

NonM avona appris avec peine
:isj ~ztr de Mae. Vve. Sfenque
Matumlaiir PArre survenue cc
M ti b 7 heures, A tege de 92 anW .

La lev6e de corpg se fera demna'n
A, 4 heures de f4'aprbsmidi pout ae
rendre & St. Pierre de P6tionvi!e,
et 1'inhumation aura 'ieu au cimn-
tire extrjeur de Port-au-Prhic ,.
WNous prsentons nob condolean-
S la famille et particulifrement
A M. Bleury F6quibre notre ancib
rdacteur et lr'ngnieur en Chef
Charles F6quibre dent la d6funto e-
tait la tante.


RETRAITE

Aujourd'hui 10 janvier, corm-
mence la retraite eccl4siastique d:0
pr4tres de l'Archidio0EeC Tous Ice
aoirs, A la Cath6drale. bln6diction
du St-acrment.


LA PRESS IDOMINCAINE
ET NOUS

SNotre confrir c Le Matinsa dans
son edition d'auourd'hui a puhli6
quelques extrait4 des joumraux dc
minicains, et rolatifs au sangaant
massacre des haitiens en territoi-
re domlnictina bLe tou aigre, acer-
be de la press dominicaie prou-
vy quo le resseitimeati de 'autro
c6t4 de la fronti6re centre noaw
augment de plus en plus. Nul do w-
te que nos voisins prcnnent un v.&
ritable plaleir A ereuser davantage
le fos46 existent entire les deux
pays. Mettant de c8tk toutes les di;-
tribes lances centre la nation hai.
tenne, qui ne sont pas dignes,
quant & present, d'etre considfr4e4,
'aoulignons cette d6elaration du
4Listin DiarIEl, porte parole do la
penske dominicaie: C n'test pi
Ia JuStIce Imternationals, ni a met
dAtion, ni mLme nFeninte direct
Stec notre Gouvenement qut de-.
r apporter une solution A cet in-
eideat, mais bien effort perse'vi-
r4t d'Haiti poor respectr l chn-
ae d'aautrx pour rectifier ses er-
rears, pour satisfaire nae desire de


A issue de cette re 6monie, I'an-
cien Chef de la Garde et le Chef
aetuel accompagn6s da Minitre de
I'lntirieur allrent pr4enter leura
respeotueux hommages au Pr6si-
dentde la R publique. Puis ils tra-
versarent au Quartier G6n6ral oti
s'effectua la revise des insignes
ainsi que celHe du service, de Far.-
cien Chef au Commandant Andr3.
Nous croyons savoir, par ailleurs
que cest le Colonel Joseph Alexan-
dre actuellement Commandant du
DPpartement de 1'4rtlborite qui a
BtW nomnie Sous-Chef de la Gardie.


COMITE HAITIN DE
L'ALLIANCE FRAiNGAISE
ASSOCIATION DES MEM11
BRES DU CORPS ENSEIGNANT

Pressant appel A tous, confer-
mement aux veomx votes par. le
congria de .Ede.ation et de I'A-
nalphabAtismn du 16 -u 18 aoOt.
1938, A Port-aePrince.

La prosp4ritc d'un pays depend,
avant tout, de 'intelligence et do
F'activit~ labortise de ses habi-
tants.
C'est tar instruction qu'un
pays devient plus libre et plus
prospre. .
SL'Instruction, dit Alexandr
P6tion, 616ve 'hommea la digni-
t6 de son etre.p
SA 'occasion du ronouvellemer-t
de I'anne, nous prions instam-
ment lea pOres et mxrea de familto
d'onvoyer leurs chers enfants 'a
I'Ecole.
L'Ecole est le temple de Is
, seiene, de la v&rlt4 et de VEsp&
race. Ell rend lee mes libres et
vaillantes. Elle est le sahtr de Ia
Soci6t..
L'Ignorance est un grand mal.
C'est une calamit6...
.Un ignorant est, an eseave et
un aveugle. I na pas de besoins.
H est encore exploitae...
Paysans et citadins, envoyons
tous nos cheers enfants & I'EcoleL..
C'est n-cessaire, e'~t urgent.
A tous, nous demandons un of.
fort de propaganda pour la bonna
education des enfants.
Fort-au-Prlhce, Ie 3 Janvier 1918-.
Le President:
'L;. C. LHERISSON.
..t~4fr44- .M~i J E.' .. 0 .... '
LE MONDE
Nous avons, reu la carte de fian-
ailles de la gentile Mademoisell2
Anna Pined
avec notre ami
Andr6 Tedetnge
Nous prisentons nos vtWux la
Smeilleurs at jeune et distingu6
couple.

0 --

REVILLZ A BILE
VE OTRE FOIE-
Sam s -St "s aatr da
at a*Wl d BBdwN a iwr aT
Ab (AV4.*W I* tole VW" W = m r t
da bii damr riauttom. a tn. be at v w*,

.L0"A latUa P Jo t e'aJpIrr, o na
Ldo *s*t **a* AKe r I etS. SumI IanL
ds bqi oq wos tueraettr d'ptoiub. Vg6-
teSS. *bI S.tnaata. powu fain esolft.is
leeE!"1**~r ete I aPae Caner. pour
a r te. T orHi maKIM ..


abi~ttbtearx


PROPOS ET

FAITS DIVERS

PAR LE FE(DrESIA

Pr-s de 500 tonnes det kirailles fnt
616 expbdies par te Peodesla, to
matin, A destination ie 'Atleta
gne.

DANS LEg sPRT

C'est M. Edouard liaker gui a
&te charged par rU.S.$.. de Ven-
trainement technique des joueuer-
qui participeront-en MArs prothain
b la rencontre international.

A en croire les rumors qui nous
parviennent, Ie Once AmTeacain so
sera form des jo-iere les pe t
brillants et les meiux Antrains de
la Jamaique. Cette frte &qulpe,
peut-Ztre la plus fort e t routes les
6quipes jamaicaines :1,i obt eu
nous visitor d6ej, .vte dans no.P
murs Ie 9 Mars prochim.

UN GESTE A M TER


Pourquoi les prinpals rma.i-
sons de la place na duivent-ehea
pas l'exempke de la TIexAc en s'en-
tendant avec I'U. S. S. H. po. p n:-
cription de leurs anmohee wr I
mur de cloture du Pare Leconte.-
Ce serait de tout profit pour ellfn
et ce serait en meime trnps appor-
tar au sport national lne intelit-
gente contribution.

UNE TRIES BONN-DECISION

Nous avons enregistre avec Za-
tisfaction la decision. prise par 1i
Conseil de fire subir un exami n
medical aux joueurs qui devronv
prendre part aux prochains mat-
ches international. Signatona
toutcfois, au grand atrite du m4-
me Conseil, que tougura en fon -
tion de la prochaine ~rcontre, des
entrainements m6thodiques de3
joueurs sIlectionn6s auront lieu,
au Pare Leconte deux fois par s:-
maine.

PLAN INSTRUCTIONS

II sera envoy,% biencbt, par I'Ar
chidiocesd de Port-au-Prince, unl
plan d'lnstructions. A ous lea plr-
dicateurs du Pays.' I, vient rem-
placer lea ancienres instructions:
qui avaient oours et qui ont 4t0
sensiblement remanides.
1 Les predictions se xaorteront, en
, 1938, sur les Sacremenits.
Un exemplaire de ce u Plan Of-
ficie d'lnstructions sra exp6dii A
'chacune des paroissea du Pays at
A chaque pretre en particulier.

TOURNEE PASTORALE

A partir du 22 Janvier commen-
cera la grande tournce pastoral
de Mgr. L'Archev&que. Son Excel,
lence Mgr. Le Gouaze visitera Set.
trou, Grand Gosier, ie-A-L'eau ot
Fonds-Verrettes. Elle ~ra de re-
tour A Port-au-Prince le 3 F6vrier.

NOTE DAME D'ALTAGRACE

Le vendredi 21 Janvier seea l'an-
niversaire de Notre Damo d'Ata-
grace, patronne populaire de la re-
gion de DeIma. La ncuvaine prt.
raratoire A la fete commencera de-
main en la coquette chapelul du
lieu4 et la solennit6 aura lieu le di.
manche 23 Janvier.


Lisez en tdeaxlbae page un W vbrant
vppel de eepprgsa zru v.tq


MATCH DE FOOTBALL

RACING.BACARDI


U~ partie sest droul&e hier a:i
Park Leconte darms atmospheree
surchauff6e des grande comp6ti-
tiene sportives, en j:.senee d'ua
public nombreux. Le vainqueur au
SRacing de lenn6e dernihre sen:-
blait deider i infliger una nouvu'-
le d6falte A 'ex-champion qui a
ealiss6 un but A la premiere mi-
temps 'A& la reprise, malgr6 le bean
jeu des Baecrdiens, ils n'ont paR
pu conserver leur bone position.
La technique du Racing, sea pas-
sees coUttes, 6dganment distri-
bu&ss, allies a des shoots en pro-
fondeur ont quelque eu paraly.ai
l'adversaire. Mais toujours esr,.'
que Bacardi est une 6quipe supT-
rieure, qu'll a failli J'emporter sur
te vieux lion. Un but r6alis4 par
Biamby, deux autrcs par Bakter
don't un utr p6nalit6 assurI la vie-
toire A ce dernier. Cri indescripV;.
ble des badauds, exultation des ri-
cingmen au coup de sifflet final.
L'arbitre Audant fut h la hau-
teur de aIs tche.
Signalons Is presence de la fan-
fare de la Maison Centrale qui lext
cuta avec brio quelques morceauxs
de son repertoire. ElP fut chaudS-
tnent applauded.
II y a lieu de presenter des com-
pliments b tous ceux qui ont con-
tribue au succhs de cette apr&-
midi sportive.


A SAINT GERARDD


Hier martin, en .la hapelle de St-
Gdrard, les Peres Redemptoriate.-
ont c6lIbre avec un 6clat particu-
lier la f6te de la Sainte Famille A
laquelle assistant beaucoup de fi-
dles et presque tous lea members
des deux sections de la Sainte Fa-
mille. Ce fut une cAr6monie 4di-
fiante. La messe fut dite par le
R6v. PNre Jan, directeur de la S,-
tion des Hommes de la Sainte Fa-
mille. A Iisue e d la mease et a-
vant la Bentdiction Papale, le PN-
re De Vos, Superieur des R6demp-
toristes en Haiti rempreia iassis-
tance d'avoir r6pondu i son appis
et f6licita lee membres de la Sainto
Famille d'etre venus ehn i grand
nombre A la ckr4monie.
Le soir, sous Ia ptehidoce d,&
Monseiegneur Le Gouaze, qui no
manque jamais d'encourager khl
bonnes teuvres, il y eat vdpres, b(-
n6diction d'une belle statue doe l
Sainte Famille, envoyce en cadean
par le PAre Manise. Avant tow't
er4imonie, Monseigneur f6fict'
d'une fagon special les peres ri-
demptoristes de leur muvre d'tvan'


ENFANTS, PIGEONS

ET FPSIE


C'est une erreur asses ripandue
do eroire que le sort de la po6iie
est 116 A celui de la civilisation. Ot
s'imagine qu'il ne peut y avoir d'es-
prit poktique, d'inventlon po6tiqu.
que si Is socit6 eat bien en ordre,
% avec des mrnurs douces et certad-
nea facilities offertes aux gens qul
font des vers.
J'ai l'impression que c'est 6xat-
tement le contraire, ou plus pr'0i-
s6ment que les conditions cult.
relies d'une 4poque n ont aucune
espke d'influence sur la poksie. 11
peut y avoir une floraison lyrique
considArable dans des pAriodes bot-
leversbes et une stbrilith sans re-
m6de en des moments oui tout con.
pire A rendre la BeautL accessible
A tous. C'est d'ailleurs pourquoi jT
imne mfie extremement des moyens
si ingenieux qu'on emploie en pe-
dagogie pour mettre les adoles-
cents au courant de routes sorte,4
de connaissances raffinses, comtni.
si l'idald de la vie @tait de fire de
tout un chacun un c itique d'ai:.
un historian, un savait, un lettr2.
J'ai peur que cela n'aboutisso
qu'a multiplier A l'infni la norm-
bre des bavards. Quant A la IPo6
sie, elle n'a rien A y garner.
Rien A y perdre, non; plus, je daoi
le dire. Elle s'en fiche. Elle souf-
fle otu Elle veut, come 'Esprit --
avec qui elle se confond,.. Elle se
d4brouilie dins routes les cireon.:-
tances.
Je lis dan a a N. R, F. un petft
article, oti M. Etiemble raconte
comment douze heves de sixim:.
dbfinissent la lampe Pigeon.
Dieu sait qu'une lampe Pigeon,
ce West pas une chose qui boule-
verse 'imagination. C'est mmet uit
objet d'urne tritess et d'une pla.
titude sspiales... Eh bien! soit
que leo chers garxons n'en aient ja-
mais vu, ou qu'ayant subi cette
6preuve, ils aient prfer6 I'oublice,
aucun d'eux n'a et4 offleur6 par sa
pensde que cet ustensile s'appella
ainsi du norm de Monsieur Pigeon,

(voir suit& en fe. pa")



glisation et particulibrement ie
bon Pire Manise d'avoir au fonder
'association de la Sainte Famille t.
Portau-Prince. Puis it donna de
pieux conseils A bus lea fidec
pour aider lea pritres dans slar
oeuvre d'apotres.
Compliments et meilieures tfi-
citations aux Phres R&demptori-*
tea.

"ASSISaaTANT-


-*- W -f-- -* 4 f------ -,- f mwn in WB-


MATTEIS, LUCIANI CO.

Propri-talres d'Aut-mobiles el dc Casrons., %'ubliez pan qu'h a


.M.TTEIS, LJCIANK & Co.

Angle Rums Comba et Ionn-Foi

Ut-: 2W

Vous trouveres tlote sorte de tde e dorechange et accesslres.
pneus, chabres & Air, Batteries: MARQUE GENERAL pour votI
volture ou rOtre Camion, & dem prix l6fBant 'tte eoneCurace,

Passes done chess:

MATTrIS, LUCIANI & C o


~praa~a~D1*p -suLq
~p~ar. r


(voir suite en seate, page)


Avat dffcttua w vt gal0s.




I ------ - -- -- --- -- -.. -


7rt NOUVS1,L bl"%O hUE Lr' u-'--. .. ,- -


PA GE" 2


IN VIBRANT AJP'EL DE
EgSPERANTA KOROv


Nous avons reiu de cEsperani
-KRor, organe de paix et do wmn-
oorde wiverselt, Sdlitant an
Yopgoslavie, Fappel nuiaint que
noas offrn ItA la meditation do no
ahtAbk leeteurs.

Ce oaur s'adresse A ta raiaon et
A ton csur, 11 te d4fen Ira, mais en
revanche, it demandera que tu d6-
fendes lea autre.-- Sur tout I'u.
nivers it mobilize ls h6ros et les
heroines qui vont luttar volontaire-
ment centre la m6disancc.
La mtdisance secrtement enve-
nime, ruine les innocents, les so-
itairea; nuit a la famille, sape 1a
socitth et sa valeur, propage la mt-'
fiance et Ia haine, la misere et a
maladie, le dCsespoir et la mort. --
Elle n'6pargne personne.- Sou-
viens toi de cela et sois homme! -
Fais ce voeu dans ton cceur que '.t
ne parleras mal de Mersonne dans
n'importe quelle circonstance. Pj.--
te toujours ce cceur sur toi pour to,
rappeler de ton voeu. Si tu 1en-
tends quelqu'un mndire ou par'er
mal d'une personnel mvntre hui pai-
siblement ce cmur! Peut-&tre qu':
va te comprendre et cesser d'atta-
quer le bon nom de son prochain,
qui ne peut se dfendre. Peut-&tre
qu'il comprendra plus tard son
sens. Et toi, tu auras fait ton de-
voir.- Esperanto Utte pour ia
paix entire les homrne-s, pour li
paix centre les confesscns et les na-
tions. Par !ui nous ras-cmblons des
combatants conre'- %, mncdisanco,
cr6ons paix, confianct, satisfac-
tion, bonheur pour l'humanite Co
ccaur, c'est notre symbol et no-
tre arme.- Luttez r ontre a m--
disance. Envoyez vos iddes: Soy:ez
collaborateurs Etudiez la lang:'e
international esperanto. KEsp'-
ranta korox, Dubrovnik, Yougo-
slavie envoie dix de ces course (1l
pour un coupon international. 11
vous citera parmi los combatants
pour la paix univeroeli!c Noussorm-
mes tous une famille. Le progri
v6ritable signifie la ralisation do
I'utopie: une langue matfernelle -
une langue international.

(1) L'appel est r6digi sur par-
che~in ayant la forme du 'eceur
human.



LA PHARMACIES CASTERA
ET LES SPORTS


Ce soir ii 8 h. precis.s, M, Char- I
les Ollivier, LicenciCt en Droit et
membre du personnel ae la grande
Fondation National,. prononc:'ra
une interessante causerie sur cLa
Pharmacie Castera et les Sports.
M. Ollivier fera ressurtir la pal-
ticipation de cette mason nationa-
le au reltvement et a :tu develop -
ment de la Ciulture Corporelle i'.
Haiti et parlera du Portique d'cu,-
tr6e monumental, offer gienerc,-
sement pour aider it fair du Sp.it
en Haiti unp r6alite.



A LOUER

Lu grande mason rtt M. Camitle
Lon, situ&e entire le Eois-Verna at
-..__... urgea-. -- .- -...- ---
Neuf pieces: einq au rez-de-
chauss6e et quatre ]l'6tage.
Eau, Bassin piscine, galerie cir.
culaire et double garage.
S'adre6ser i ect6. rra.ionnette
Justin Duchatellier.



AVIS

Le sous-igrn6. Caissi'-r-Payeur cd
SI'Administration Locna de Port -
au-Prince, rappelle au ipblic que le
riglement des redevancea commi-
nales ne se fait qu'aux guichets de
I'l6tel de Ville contre valuables
quittances.

Ce 4 Janvier 1988.

Pierre DELINOIi.


Qtul.e hunmur, vois n'tes plus
sociable .uon cher ami; prenez dou;:
deux 64fller6es d'Entelrobyl le mra-
tin A jeun; vous dc6ongeatononne
rez.votre foie et retrouverez vote
heureux caractere de jadis,




"-SAVOY"

CAFE-RESTAURAN T


Demandez a vos amis et
, ls vous confirmeront que
nul part a Port-au-Prince
r n eut miteux manger et


appr&cier les bones con-
sommations qu'au a SA-
VOY, situe au Champ-
de-Mars.
_~lbq


Le vapeur COLOMBIA S. B.
Voy. 80 part de New-Yorke 6U
Janvier 1938 directement pour
au-Prince, est attend le 10 Jun-
vier 1938, en route to mme jour t.t
4 heures de l'apris-midi pour
Kingston Ja., Pu rto-Colombi:.,
Cartagena et Cristobai C. Z., pro-
nant fret, passages et malle.

Le T. F. L. Jamtaca de retour
des ports Coiombien;. e Cristabal
C(. Z., de Kingston Ja., 4st attend
le 12 Janvier 1938. e; ,oute le me-
me jour a 4 heures de i'aprxs-nidc
pour New-York, via Cap-Haitien,
pregnant fret, passagers et ma'.,e.

Le vapeur HAITI S. B. Voy. 88
partira dee New-York le 13 Janvier
1388- directement poNwur Port-au-
Prince ot il est attend le 17 Jan.
vier 1938 en route It mme jour
A 4 heures de l'apr6s-midi pour
Kingston Ja., Puerto Colombia,
Cartagena et Cristoba; C. Z., pre-
nant fret, passagers et malle.


Loterlee Natior a'


d'Haiti

Rue Bonmne Fit,
Phone 3358

GOS LOT:
DIX MILLE GOURDES


L COUPON
DEUX MILL ,

LB ILLET A:
DIX Gdes. SEULEMENT


N'hsites pan ia risquer, ch la
que moist, cette mndique va-
lear. C'est un genre d' par.
pne. Et puis .n'oubliz pas
qu't faut soutenir N'otre Lo-
terie Nationale, ear eLie vient
en aide, de son cole .d beau-
coup d'Oeuvre d'Utiliti et de
Bleanaisance Pub ues a ira-
veras route lu Riep blique.
Pour routes 'ea raisona
Hasiiens ou Etrangers, ache-
lez done votre coupon ou vo-



CLINIQL i.
d u
Dr. LOUIS I'LY-.
Ancie.'n-e Maison I : -
1rue dt.s C i-_r .).
Consultant :l
2 a 4 hs. p r.


OPTIU fI

PURT--AU- PRIN C lN NE


Grand %ortimenit 'i." v- ,rrs et d,
montures pour Iuiir,- :- 1a n-'
leure quality.
Giand'Rue, en faec de
Jhn H. Woo l,


Budweiser

En Veate Chez

DONN MOFIH

Rue du Centre.


I


Deenez votre propre Comptable en cou
Ccmpte do Chbque A In Banque Nation;
Republique d 'Haiti.


~',,,.,........,. .Ir~!~~f~~~Y~~Wo-~,-(r;.--.-- .I.liilC~IYC~" ~b-e*l*L~ ~lliC~~~~ ~CC
I*r~*l *~LA4~~*I~~RI~l~~.~' .'*'. .~.'I ~""''' '~~I*I*~CICC1I*"


.



A BASE dr CODEINE. 10 LU et EUCA L PTOL P
COLT ACREABLe -CO'vCL, .'A 'U'. PARFAJTE r .
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS t
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
POPT-AU-PRINCE. Ht0T]. 'c T-S PROVINCES.


Enceore un NUouvetau I-'neu


(-woof) YEA It


WM. E, BLEO,

Agent GindraL


CHANGEMENT D'ADRESSE

COLLEGE POLYMATIQUE

Fondi en Octobre 1934

Directeur: Marcel Robin, av.
Administrateur: Georges Dupont

Prfet: 3. Prancois Georges

Transf4dr a ta.Rue ee la R6vo-
lution. No. 19, grande maison preai-
lue en face des Chambres LAgidla-
tives (ancien local de la Pensiji
Madiou).
Telephone, 3715.
Course gratuits de Dactylogra-
phie, etc., avu 61 ves en regle.
Discipline Trivail Emalation


Machine a dcrire Remington
Machine a calculer Dalton
Rubans, paper carbon
Faites vos achats chez
G GILG-



ELE NOVVELLISTEu
Rue F6rou No. 69
totte Postal No. 185. T1b4phoue s22
QUOTIDIEN FONDE SI RS
par
BlNRI CHAUVET & CHE AQUIT

RSESGT G. CHAUVET
&atWfft k) /
MAX DUVAL
S.Ademistrstehwr ;
1 fl*ssZ 4QsoJ004A0Wp


Un pneu inconnu qui se vend A bas
prix, ne veut rien dire Mais un
pneu GOODYEAR qui se vend a
has prix est pour vous une nouvelle
source a economic, et un placement
a vantageux

iuts grca, plua epaln, plus solid,
t2L wUcA-, it iuiLsctouA uutjL IiAft


itii-ia 16 t ic t'ca'Jitia Ou 2-i .IJI'lUt
at-e tuknlUkhe iaih l fs !J a iI
nieurs GOO.Ubt AH t url trouv
un pnte a prorlee de toutes
bourses, ci othrrut tLutis, sortes
Raran tie.


TCHE NEW


ItI
isi
rltd








I





.1.i


0


p


Seuls MEstributeurs pour Halit :

SMAL.EBRANCHE, GENTMIBOGAT &


c -


Porlaun-Priece. Haiti


::
:I
::
,i
it
::

::
::


I
::
::
::


I












-p!
I




^ ii
11.




















i-at un-
d I.i




:$:
> '.







vrn -n --- ;:~
r i



.. ~


),.i






";:


v-rant, unii
ale de la {::
,.i
: .::


rw**bk8~1 ;pe`~~*


rrsr ~Y


p,,r.li~p~'rrr;~4~rpBBa~sa~gf~-~ii~~ ~....~


1


~ee~ij~


CC OO IA




4


t 4 ~n' Z 01 w"'o""'aIr&mr -rs- 11~-re---


dLE NOMLUV MItSU


""0 --4 ~ r


PAzia


-~ -e t
if Ir.-- SE w---- ~ ~


StCURITE, COMMODITt
It est imprudent de garder 6 If maison,
o 6 te feu et te vol peuvent vous couser
deedommages irr6eprobles, vos polices
d'assurances, hypoth6qis,, titres, con.
trats ot outre, document pr6cieux. Un
coffret de sOre6 b la Banque Royale
coOto peu et vite tout suiet d'inqui6tudC
LA
BANQ UE ROYALE
DU CANADA
V


w t


Ai 'e
A. de iIatteis & eo



AbAT D'ECAILLT S DE CARET, VIEIL OR, DIA,.
,, ra z isA n ri r kitss PRtCIEUSE$, VLEII
Aut ARGENT 1E OR,MONNAIE DE TOUTED
4v.ALITES, A DBS BUIX ABSPLUMENZ AVAN
aANtADB~IQ UIDATION DE LUNETTES ET .YER85
e..ttes .. aet Vernedot -toust n
At mtures.en nickel inoxdable 4
Ve"rr ovales a prixt de de $ 100 ta pare
Saqutie~ nation tu teras jWau 15 Nove mbre t
A. DE MATTERS & Co.


COLLEGE POLYMATHIQUE
FONDE EN OCTOBRE 1934
INTERNAI-EXTERNAT
Avenue President Trujila, No. 209, Tiliphone 3715
Directeur : Marcel Robin.
Enseignement Prrtaire et Secondaira
CettU ann#e: de la classes entantine (12Pme) i~ la 3me inclusivo-
ment. ( turs gradues dc St6nogra;pie, Dactylographiel etc., A partir
de aI 9Pme sans pavement supplmentaire.
Pow tous renseignements, s dresser an siege de I'6tablissemenl
entire 8 H. et midi ou de 2 H. & 5 H. P. MA


'LES DEUX CUPIINS


r


*Dis,- mor 'ienx, je no
suis pas venu hkrt
Je suis nardtiinable, vo-
yons! Te souviens-tu du
june liquoristc Edouard J.


Benjamin? J'ai 6t6 chez lui hier
soir.
Quelle belle soirtd, mon Dieu,
j'ai pasdee et quel charmant gar-
gon ce type-lk! I1 vouw sert de I'a-
nisettet superfine: c'est 'de a auavi.
t6 en matiore,
II faut 'tenrcou'irar, car i'c at
vu die paroille da.r dc- grandsmi ca-
fUs de Pacis.
Tu es prcss; alors n'en parlors
plus. Mais, en some il a touted
sorts de liqueurs. 11 a I'anisette,
le peppermint, !a prunelle vanilA,-,
Ie nectar, etc. Vois-te le plus tot
pos sbe si tu veux ~mnvuver d-: la
belle presentation, de la bonne quu-
lite, enfin toute uue ga./me dc bon
gotut 11 s'y cor;nait bikn ct se d6-
soue pour set- ainmbles clients pour
la fin d'annrir. Enfin, rour d'autris
renseignemnent., vois Smon Vieus,
'Epicer'i-., du Centre, tA.ne. G. Rou-
main et tant d'autres. Cela vaut
bnie la paine. Au revoir, Vieux :.


ATTENTION! ATTENTION
La Manifacture Haitienne de ci-
garettes off re A sa nombreuse clien-
te6e, tant de la Province que de la
Capitals, aux amateurs de bonnes
cigarettes et de bon tabac une pri-
me de vingt cinq dollars.
Elte cst constitute par des bulle-
tins numerct6s places dans les po-
chettes de cigrattes cRoyal et Rex,
et portant la signature autogra-
phe des Directeurs.
cBonae chance Mesieurs les fu-
meurs de Rex et Royal!
-r




DEMANDEZ
LA POMMADE
La.Em-Strait
& la Cordonnerie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
dclibre pr'paraionm &
l o-Ro-Co.
139, Av. Trujillo.
Phone 2182
a a.Wf. fS. tftt*Wftftl


leoonnue eomme etantlo


Pu re


-Hygieniqu


Gazeuse- Goat Superfin



a a
Fabriquee avee soiD


par la








Tfrois quality s diiffirentes
Gds,. 85, 1U0 et 0. la douzaine


CITROKKADI
Jus DE RAISIN


4'Eclairage



Electr que
TOUT LE MONDE ACHETE LES NOUVELLES
AMPOULES ELECTRIQUES
MAZDA


Elles donnent plus de lumienr,. dharent davantagv,
Ne gardez pas Jle; :ncienncs Amp)ousle chez vous,
Eiles consonunent advantage pt e vous donnunt pas
suffisant,
Done: 4Perte de Lumibrem,
WConsommation Ex '.siven.
C'eat un product de a General E Itfri Co. U.. S. A.


Le fait est incontestable
Jfes ii u i ita ii


LE


c"est la quintessence



meilleurles varets de cannes

d'un vaste territoire

rtunliIsant les meilleurs terroirs.


CIE DECLAIRAGI. ELECTRIQUE.
TEL. L2.,


College Sim-n Bolvar
Enseignement Prima. ce et Secondaire
E'~aitgnement Classiqe etrrnt (tiections. A.BC)...... .... -...)
Peninm, Petnt-Pe : Aon, Externat
Avenue des Dalles (prds nu Pont St. G'raud)
T6l 3s61
Laurdat de PAlliance Frangalse
Le College Simon :B lvar joult dv Ia cnftlance des families. Faites.
y inserire vos en aits.
mens du EBaccalaureat de Juillet 1 'ompBmition franqaises ux Ex,
Waine deJuia1985 et JWl 1986). 9:4 et Concours de Diction Fr,,-
Pluas e 50 sncets aux Examans
ties). du Baccalaurfat (lere et 2Nme par-


C'est ce qui fait son arome


GOUTEZ ET COMPARE


--====K -- a1k 1 P*-I "-a


mmil viNatsmop
R Deschiehs
Srr X H h mw84 a nie4gx4rt9utmr dio 'Stang, paori as Ist1e sfltdted.
CSopprlsu g la vwaS ce at ftePprruptoloa AdIt d hnitos UEbyut de fm ,


inu 6elaihage


N -


.S .


I


IIAIMMh a Ilg~llP~


rsrr?


1~DI~L:~~SH


,L~-p
[


UNCA COLA
SODA


Rnum


A QfPft

A-M-11THE





PAGE 6 ...-./ '- % 2"..X.l. uv' ";"_'"" ....... sa; ....,'"v" wava ",,"" ....: v_,lwj a- A .---r ",- 1-t 0- -

LA PRESS DOMINICAINE -MISE EN LIBEITE OVISOII t. i ouvel tm w- ...
ET NOUS Nouv lles ,
L'asfaite L'Assaut a 6t6 inve- I r.mIA ii
s. R qu6 e matih au trilbnal corree.- -u :.f:I|
(u^ Utionnel sous 1L pr4sidvnce du JaSt -
Thomas, assist du Substftut diu 4 T 1? tYC jV" I O


paix, pour a'6duquer at se elvilser,
et dominant do s au pasw at
mettre i la hauteur qui Iui correr-g
pond par le JHe gaographIque qu'dl.
Ie oeupe.
Quel cynisme et quelle infamie!
11 resterait done au dominicain
de nous tracer la voice du progrbs
et de )a civilisation aprgs avoir
massaacr des millie-s des n6treF,
sans rime ni raison! our ce poinr
nous le r6f6rona a 'opinion indi-
gn6e de la press mondt-ale, des 6-
nateurs et hommes d'Etat amPri-
cain, Mais quant au conseil q-.'it
nous done de tourney le dos ait
passe, nous ne pouvons nous empd-
cher, i la fois de sourire et de crief
Sl'ingratitude. Oublic-t-il, le dc-
minicain, que c'est ce passe civiL)-
sateur don't i'haitien est fier qui a'
aide i conquerir sa .iberte et it
la conserver? Oublie-t-il qu', tou-
tes ses tentative de compromet-
Stre la souverainete de notre 11l,
'haitien s'y est toujours oppose?
La memoire de no- voisins e-
rait-elle aussi court au point d'or
blier des fairs d'hist ire intkre;-
sant leur propre existence natiu-
nale? Dieu veuille que, de ee c6-
te-ci, A aucun moment de la dr&t
notre dignity de peupI e libre Ina
jamais 6tM trouv&6 d6faillant.e


ENFANTS, PIGEONS

ET POESIE

(swuie)


son inventeur. Tous ftint dans i;
direction tblouissante des colom-
bea. Tous cherchent "a etabiir unr
analogie entire le tendre oiseau et Ie
... Tufigino L'tij &eux; emportt pa *
un veritable dMtire d'optimisme, ,v
jusqu'& dire: XC'est une lampe avec
laquelle un pigeon aurait pu s'clai- i
rert... .
Que cest beau,... Et que c'es
consolant,' aussi! Car enfin, ee:-
prouve qu'au milieu des objets les
plus peasants et lea plus informed
de I'induatrie, 'esprit podtiqua
chezz les enfants, Dieu mercl! tou-
jours incarn6) tratme encore de.?
nmbtifs d'emerveillement... et d' ,-
vasion. Nous n'aurions peut-etre
qu'i en faire autant.

Francis de MIOMANDRE,.



REFECTION

En raison de ia f&tc prochainre
des reparations de la route de DeT'-
ma vont &tre entreprises.



LOTERIE NATIONALE; IYHAITI

Cette fois-ci, c'est un membre
de la colonie chinoise qui a eu Ce
bonheur de toucher ls Dix Mide
Gourdes du groa lot de la Noei.
C'est le laborieux blanchisseur d,
la Rpe, Pav6e, M. Woo Chong Gip.

La Direction



DECES

Est mort hier aprs-midi, A 1'H6*
pital G6n4ral; M. Hermann Fran--
901is. Ses fun6railles auront liati
cat aprSa-midi & quatre heures, 'a
I'Eglise Ste-Anne.
Nos vives condoltanceea aux pa-
rents. -
.... **.
Eat d6C6w 6 le 2 Janvier en a
r4iadence & la rue. A'erte.,-M Fa-
ras M 4dm, f.g6 de 27 axs.
Lea fuj6sailles ont eu lieu A 1'B
glse de Sainte-Anne le lendemain
& 4 here de l'aprs.midi.
Nos siteree condolences laI
.. famille diu d6tuat.


Commissaire du Gouv..rnement Me,
Henry Lamy. Profitant de la de
made de renvoi fofmul6e par te
dernier, les avocats e la defense
sollicittrent la mise tn liberty
provisoire de leurs ie,.nts: Dumne-
ric Charlier et Antoine Lubin.
Les demanded de renvoi et de LIi
mise en liberty provisoire sont fl-
vorablement accueilhes par le Tun.
bunal.
r- -"- "'


REX .:

Mardi it 8 heures 15 Brigitte
Helm et Jean Murat dans la Bei!e
production de la U. F. A. tLE S,-
CRET D3ES WORONZEFFT avec
Madeleine Ozeray. Des d&cors dc
la Riviera splendid une intri-
gue des plus passinrinantes. I'n
drame puissant.
Entr&e: Une Gourde.

Mercredi a 8 heures 15, un ,iim
sentimental LE ROMAN D'UN
JEUNE HOME PAWVRFR.
C'est un film qui p!ait A tous par
ses cot&d poetiques, ses interpre-
tes admirable: Pierre Fresnrv,
Marie Bell... et la belle voix d'An-
dr6 Baugg. Entree Une Gourde.


AVIS

Je soussignie, N nm. Baudeui
Stephany, nie Enrr v Dorce4u;
done avis au public et au comme'-
ce en particulier que je ne sui;
plus responsible des actes et at-
tions g6n&ralement quelconques dt
mon 6poux M. Baudeuf St6phany
pour incompatibility de caractter
et abandon du toit marital.
Port-au-Prince, ce 10 J nvier 1933
Mne Baudeuf STEPHANY,
nee Ermnie Dorceus.
... .................

A LOUER
Une Halle de 12 m- environ
situee rue Dantks Destouches.
Anciens atleiers du eNouvel-
listew.
Cette Halle situ&e dans la
cour conviendrait & tout usa-
ge.
S'adresser a Madame Che
raquit m^me adresse ou de 13
4 15 h- sonnez le no- 2731.



!Pourquoi doit-on user
un SOa VO medicsmenteux
tous le jours?









0 Dfans I pa ys cauds, s
eruptions et les impuretis de ta
peau surviennent parriculiie-
mtn ct:s microbes de air et de $
la poussnr..
Al V won ordiair e tie olett
demeutt iaeeace, tandis que Ie
I savon AFRIDOL nettoe, guerit
lets maladies de la peau, ta rend
propre ct l'enjolive.
SLe savn AFRIDOL a aussi
unc action desiafectante, son
cumiaeesesurtout legire etabon-
dance~s-if poarake etoutrp un i
perfuifn taac dtiicat.


* Proasgezvous centre lea co-
agiooparle sAvon AFRIDOL,
qui est dee tplus haute va6tlr


Sereavowus en,
Ins Its joerw/



Afrid ol
IL AVON .EPIAISAND


NOVEL ACCORD
ITALO-GERMANIQUE


ROME.- Trente mile Italiers
iront en Allemagne con;me ouvrier.
agricoles selon un accrd des gou.
vernements allemand Ut italien, Cc
transfer absorber une parties du
surplus de la populttin agricoe
de t'Itale et suppl6ri au manque
de bras dans les canpagnes are-
mandes. Lea crnompagn ::; agrlecleAe
allemandes attirent svtrtout des ou-
vriers saisonniers de Citalie et d.-
1'Europe Orientale, mais d'aprEa le
nouvel accord les Itaulns au lieu
de s'introduire en Allemagne indi-
viduellement iront come une av
mee de travail organis6e et en tr:!s
grand nombre.
La Feddration fasciste des ou-
vriers agricoles parlant du plan dit:
qqu'il liimine les difficulties et :es
humiliations auxquelles les ouvrier*
italiens A e'tranger ont eu A fair-c
face et cimentera d'autre part !ts,
liens economiques de- a vieille ami-
tie italo-allemande. Les hommes o.
ront divises par grout de cinq a-t
vec un chef d'&uipe-c ilinier poir
interpreted. Les officers s-rront eux-
mmemes des interprecs ouvriers .
gricoles recruits dans les regioti
frontieres oui beaucoup do paysali
italiens parent falimand. Les i,
vriers recevront ie &o-ement el :
nourriture et l'equivah" t cd'en!-
ron 40 centimes par jour. ts a-.-
ront une assurance ?ontre la m ;-
ladie et les accidents te travail. he
Gouvernement al'eniand paier
leurs frais rdo transport. is sign >
ront on contract valaule pour hut
r mois.



SERVICE NATIONAL

D'HYGIENE ET

D'ASSISTANCE PT. BLIQI'E

Cinema Educatif.

Le 10 Janvior 192oS.

Mercredi, 12 Janvii, 1938, a ~ A
heures du soir, iI y aura une gran-
de seance de Cintma Educatif i,
Ganthier,
Nous demandons lo contours dc
tous pour le plus grand succtos de
cette propaganda en fiavour de la
&anti publique.


Comme toujours,
nave expliquera les
le.


'artite Sta-
fimrs en crT--,


.ar- AL.;^ ^ a IALa-4 A r AL .^B in% eq s O n.- -- --%
(Le rendez-vous de tout Port-au.Prince Eligaht).
Les Gourmcts y savourent
la cuisine la plus dfca.te
et lea amateurs y di.'rstont leurs boiaeons favorites.


Specialitis: HOTDOG MINUTE
BIERRE ALLEMA NDE
COCTA IL


MASON


-I .-s AF -" s4 '-.,- ~ AA~.- -3BP~I


Librairi


LA MORT CF-RTi ....
POUR LESINSECTES
L'lnacivtsdei Falk Fagit" aet
aconeantrt evl ozin Utw V. S-.
pet]ttqA 8t""1te f1t ftIU. 4
WBIfACI(FIAG


SEULE PEPSODENT

CONTIENT DF 'lI TINW


-moti -e...LRhM.. Pepsodent con-
fire un lustre eclatant aux dents r.
fratchit la bouche---stimute !es gencivu.
et favorite Ia production de alive e'
elle fait routes ces hoses avee la plus
grande sfretA jamals connur dans unt.
piate & dents.
Parce que I'JRIUM le novel Ingre-
dient dentaire patant enlive le flint
sans frottage dmr nz gnttage. I U il se
les surfaces d'4mal sans tfiches puih
iiles polit pour leur donner,-ekAlItr- Ile
Splus billant quo vous yec jamais avl
Achete un tube de Pepsodent contenant
dc YIrium. Commencez dts maintenant
4 suivre cette nouvelle m4thode qul dot- .
ne A voa dents un lustre brilliant, en t '-' : .
"-'^ seJ auS smatmemme s m ,
to sieuritE. o mL~enMtrIbIMasBhtmr
Adoptez la
PATE A DENTS PEPSODENT
seals aie econutent de I'RIUML
cag^rt, -' ,r -rr 9- -*w ia< scrr k s-I -


4. 14


: ........ ... ...... ..... ...... ...... .... L l ,, .. .. .


MASONN DE CONFIANCE)

LA LIBRAIRIE LA I EUA ASSORTIL

Papeterie Recrues Quotidiens
156 Avenue Truillo Itl. 20i77.

Avec la baisse du f) ant on ne doit plus se river de livre


Commandant Ladoux -- Mes Souvenirs (Cntre-Espionnage) 0. 3.30
Maurice Privat 19'3 (Prfdichtuns) ....... ..................... 2,40
Due de Levis-Mirepo : ci Comte 1'. d Voguc La Politcsse... 5,0
Maeterlinck Devant Dieu .........3..................... ,00
Aiadar Kuncz Le Monast&re c oir ................ .... 5,10
Dr. Alexis Carrel L homme, ce, inconinu ........... ......... 4,0'
Maurice Dekobra Fcssill a li'aube ............... ........... 3.00)
Duhamel Les Maii,.-s (Chronique des Pasquier) .. ....... 300
R. P. SANSON La .-.,ffrance et nous ........................... 2,40
Paul Valery Morreaux Choisis. (Prose ct Posie) .. ...... ,0
Paul Valery Vari.t- 1, 11, ...., ............ ......... ,3,60 et S,00
Le Gal Ne dites ca... mais dites ...................... 2.40
Ecrivez, n'ccrivez pas ........... ...,...,...... 3,.0
Ne confondyz pas .. ............. .... ........ ........ 4.00
Stall Ce que tout j-une honmme devrait savoir .. .......... 31.0
Ce que tout home marie devrait savoir ......... 8 0
Ce que to. homme de 45 ans devrait sav, ...... 3,00
Ce que toun' jeune fill:' devrait savoir ............... ,00
Henry Bordeaux Viui et mort des H6ros ...... 5,00
CARTE DE CHINE. JAPON. MANCHUKUO ............ ...... 1.23
ALMANACH VERMOT.......... .. ...... Brrch 83,00
ALMANACH VERMO'T. ....................... reli6 5,00
ALMANACAH ACHEITE ................. broh6 1,75
ALMANACH IIACHETY.E ..........,,..... reli4 2,75

VENEZ VISITER
NOS BEAUX RA YONS DE LIVES D'ETRENNES
POUR GRANTS ET PETITS


:
:
i
I;
i~ i;
'
i .s
:: :r:
~
:;
; i:
:::
:' II
'
I :
:.
.I
:i i


. ... .. ":... iiassa'. ^,


18~
I~