<%BANNER%>
Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03225
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 5, 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03225

Full Text
f-g- --" -- --- ---- .
*:k AL_____ I *' '" ^ J.. :

PAGS8 !




6 m A(:IhE



__me. ANNEE


SnUe 0. A OsRt

tftlafntr-ProprCtsfrq


QUOTIDWIN PONl EN 189m
Y, Ar An ArM W *


POaITAU-PRINGCB, HAIT


K


MERICREDI 6 JANVIER 19Z.'


rl A Jws e, 4rr t "s'iflffP K ,


L'AFFAIIE lAITIANO-DOHINICAIII
&
L9 SENATEBUR REPUBLtCAIN SIR HAMILTON FISH
S '"" ..t


A ls fermeture de !a Session du
Congrks des Etats-Uans ii y eut
des debate impressionnants au su-
et di massacre de nos coimpatrno-
tes en Repubique Dominicaine. Le
Sniteur Rtpublicain de New-
rok, Sir Hamilton Fish, eette oc-
a4e0 n, a pronone0 des paro,'s,
Btva$mtes don't ces quelques ex-
tra lta t tirr di u Co0ngressio-
il I Recid Hoes du 21 feem-
Ire 1937, et reproduls par note
mcofrre sLEe Matlne dan son dr-
ton 4'anjoturdt'h

Monsieur le-PrE.idefit,

Je mee lve au moment otu nous
aliens former la Session pour par.
ter d'un des massacres les plus
sanlaut t et des atrocite qui oln-
rent lies dans la R46ublique Do-
minicaine le 3 Octobre de cette an-
n6e au course desquels de 2500 -'
12.000 Haitiens ont 4t6 massacres
de sang froid, just devant notre
porte.
Le people Am6ritain Cprovee
beaucoup de ressentiments A cau-
se de la mort de plusieurs marines
Amuricans qui ont perdu la vi
sur la canonni&re AmAricaine at-
taqu6e par des avions Japonais;
mais just dans une rpubtique voi-
sine i s'est product un des massa-
eres les plus hideux de nos temp,,
-4i. w .que iprs -en t, fait me--
Lion. Pourquoi ce fait n'a-t-il pa~
Wt rendu public par la press? a. 4
W'en sais- rien. I1 se peut que ce
:Sot parce que-les victims ap-
partietnent A In race noire. -
Ces titfties vivaient de fautre
c6th de la frontibre, dans la R&
publique Dominicaine. C'dtaienv
des aisibles gens, des cultivateurs
et des coupeurs de cannes. t1 no
s'agissait pas de.disputes ni d'hos-
tiits entire la RMpublique Domini-
caine et Haiti. Mais tout d'un cou,t
dan la nuit du 3 Octobre de cett.
ann6e des membres de I'armne fct
de la police de la R6publique Do-
minicaine attaquirent ces Haitiens
paisibles et sans defense hom- I
mes, femmes et enfants et le.
parquErent comime des animauxi
destin6s A la boucherieo iU furent
conduits sur le Wharf de la Dons-
Se de Monte Christi, qie j'ai visited
ainsi que d'autres Membree de ce
Congrfs, et 1 ces gens sans d6fen-
se, homes, femmes et enfants,
iarent frapp6s A la thte et jetks it
is mer commune nourriture aux re-
quins; et cependant pas une sim-
ple protestation du Congras ni d
administration que je sache. -
Rien n'a 6bruit4 dans les journaux
et notus continuous a parler to i-
joara de politique de ~bon voisina-
ge, qui existe dnes I'Aminrque dau
Sud et Ceritrale.


Se soutiens le gnavernemert
dans 'sa protestation centre le Ja-
pon,aLdeoande dtexcuses, de com-
pgsa on et -de gtaantiies, mais
qu'il me soit permit d'ob-
sewer que la vie des geits
de couleur est aussi pr6cieuse
leurs families que cel'l des blances
pinx Iwr. Nous afons accord una
espee de supervision amicale it
Iaiti et A la R6publique Domini-
caine, mais apr6s ce msaacre. in.
human, comment pouvom s nous
eotinuer de parler d'esprit de
ebon voisinages en Am&rlue dau
BadrtCtrale ? Je no puis tro'u-
ver dans toute l'histoire de ce Con-
tinent ou allleurs, pendant les de:-
aeps cent ans; aucun maesare. CO.-


able d'ktre compare A celuiPl p
rapport au sang froid qui a prl
sid6 dans la tuerie d' trees huaaWna.
Ce crime bas et rtvoltant Ast
implement incroyable et de sim-
ples mots et remontranes ti saont
que des moqueries A moing qu'lls
n'aboutissent A use action.
Ge don't je parle renonte & deux
mois et demi et tout le D1parte-
ment d'Etat en a connaissanoe. Ii
je n'avais pas cause avec le DJ -
partement d'Etat je ne serais paq
en measure d'entretenlr le Congrio
en ce moment au sujet de ces ma~.-
sacres. Le Ddpartement d'Etat pos-
sade des preuves ~crite de I'Ev&
que Episcopal d'Haiti, un blanc,
qui s'etait rendu A Santo Domin-
go, ou plutot comme nous dison4,
dans la R6publique Dominicaine, et
y fit une enquete qui 4vla touiTe
ces accusations. C'est 'atrocit, !a
plus sanglante qui. n'a jamais ete
perpetree sur le Continent Amnri-
cain,
Je ne crois pas que personnel dans
ce pays ou en Haiti nie Ie fait que
les ecluses de haine, de cruaut, tde
terreur et de boucheries y fussefit
,ouverts pendant trois jours. Lea
Haitiens qui avaient reussi a Q'-
chapper fftrnt abattus pendant
les deux deeniers mois et m&me de
leurs cachettes i]s'avaiknt 6tL pris,
torturs et tu6s. S'il existe Sn s!1
qui a -h2 da -sa --d'innmcentcLs-
gens, c'est bien ceuli de la Rdepu-
blique FDominicaine.
Si cette affaire a'eest pa&
r6gl& ap r 4 s une nqu te
impartiale et si dcs grain-
ties ne sont pas donnies par la P4-
publique Dominicaine, alors je vou-
drais que le gouvernement des E.
tate-Unis retirAt sa reconnaissan-
ce de ]a R4publique Dominicain'e.
Cette situation d6plornble dure de-
puis deux moist et demi sans qu'au-
cune action n'ait 4t prise. Tout'.,
tentative d'enquete entreprise par
une Commission impartiale com-
poste de repr6sentantL du gouver.
nement de Mexique, de Cuba'et de
notre propre government s'eat
heurt6e au refuse du President Trm-
jillo, un des dictateurs le plus ati-
tocrate de nos jours, Aucun oppo-
sant politique nose y mkettre une
opinion voire mime vivre sur le sol
de sa patrie.


JAne. erois pas" que nous puis-
sions fire aucune action concerto,
rmas nous pouvons seulement ex-
primer notre indignation. Nous de-
vons reviser la declaration du Pre-
sident sur la politique du cbon,voi-
sinagetS- qi existe--ans toute VA-
merique Latine. Cependant nou.S
pouvons insister au mcins pour que
d'accor avee les trait4s en vi-
gueur, fune enquete scit faite sur
des bases impartialea afin de s'as-
surer des faits et en rendre li RP-
publique Dominicaine responsible.
Plusieurs membres du Cr-n-
grso, et les meiux' informe-;,
W'ont jamais entendu parler de cts
massacres. Pourquoi ces nouvelles
n'ont-elles pas 4tt ptubliLes? Pour-
quoi lea avona noua ignor6ea?
Tout ce quo nous pouvona fire
maintenant c'est protester et ex-
primer notre indignation. Nous a-
Svons certain aceorda s gn6i avee
la Rpublique Dominicaine et sous
tlempire do ea siords nous avons
certaines sphres d'influenee 'qot
noua mettent dans une position at.-
sez forte pour exereer une pr.'-


(voir sute an 2f. page)


?ROPOS LT


FAITS, DIVERS
-~i


POUR LA PREM ENCE
DE LA CHAMUIfR ET DUT
SENATE

La campagne pour Ta Preside:r- I
ce de la Chambre et cole du Snalt
a repria asset activet~ent depu& i
cux ou trols jours.
Pour la Chambre la competition
se circonintira centre res amis Ie.,
d4put' s Piou, Thbbaud et Lague;r-
re, A moins que parnr leurs col-
lEgues qui ne sont pam encore r n-
tra A Port-au-Prince ii it ase trouve
d'autres candidates, c' don't no' i
doutons.
Par ailleurs lea post de ler et
24me. Secr6taire seront brigu6s pa.-
nos amis ies dputeiP Polynice,
Beauvoir et Montas.
Pour Ie S&nat la champagne ,s
fait plus en sourdine, mais elle so
fait quand mame.

LA QUESTION DU BUDGET


Comme on le sait une prescrip-
tion constitutionnelle veut que dans
les premiers jours de fouverturn
des Chambres le Budget de la Re-
publique soit d6pose sur lurs bu-
reaux pour Utre 6tudi&.
11 faudra probablement .s'atten-
dre a de notables changement
dans notre prochain budget, charn-
gements cominmm d-s par la situ'a-
tion financiere du Trxsor, qui a tou-
jours Ut6, ainsi qu'on le sait, fone-
tion de notre exportation et de no-
tre importation.

LE MINISTRE LEGER
RENTRE BIENTOT

Si nos informations sent exaz-
tes M. Georges N. Liger, parti lI
y a un mois environ en mission sp&
ciale, rentre bientbt.
M. Georges N. L6ger, ainsi qu'on
le sait, apr&s avoir touch Wan-
hington, s'etait rendu A Paris, s.r"
la demand mrme, parait-il, d'u
trts important office francais,
Nous ignorons jusqluA pr&ent
les resultats de cette mission asp-
ciale.

UN INTERESSANT OUVRAGE
DE M. ALONZO PO'OTlAR HOLLY'


Nous avons requ avec plaisir un
tris bel ouvrage de Mo. Alotno P-..
ter Holly, don't nous avons eu a pcw.
blier maints articles, ouvrage m-
titule God and the Negro.
M. Alonzo P. -Holly -mous. a faith
le grand plasir de nousalidicacwr
l'exemplaire qu'il nous a envoy-a,
d6dicace excessivement aimabte,
d'oh nous extrayons volontiers !es
lignea suvantes: ean appreciation
des multiples courtoisies don't 1'aa-
teur a Uth Pobjet de la part de ba
R4daction depuia plun dWun quart
de sikcle. Ce petit volume comp r-
te Ie mot final et indiscutable 'ti
I'Egalite des Races Humaines ; a
point de vue de la Bible, source'
unique et autoriase,..?
Nous remercions M. Aloszo Hol.
ly de sa delicate attention et le fe-
'licitone trAs sinc&rementd de son
beau travail

M. DE LA RiE
EST RENTRE DE WA3.INGTON

M. de la Kite est rentit ces jouri.
pi de Washington o i\ s'talt ren-
t du it o'y 8 pas bien ontemps.


BANQUE ROYALE DU CANADA


SIEGE SOCIAL: MONTREAL


SIR HERBERT HOLT
President du Conseil
HON. A. J. BROWN. K C.,
Vice-Prisident


MORRIS W. W11 SON,
Pr.sidenf et Directeur-Gran'n


G1. I. JDGGAN,
Vice- Pr6iddent


SYDNEY G. I)DBSON
I)ireeUter Gn6ral

R6sumO du RaIport Ajnn;el, au 30 Novembre 197?:

A TIF


Esptees en mains, en Banques c'. dans les Riserves
Centrales d'Or ....... ... ............... ..... .
Obligations du Gouverneiment, d-it Municipalits- ct au-
tres obligations et titres .......... ..... ............
P re ts A v ue .. ....................... ........
P rets courants ... ...................... .. ... ......
Im m eubles ........... ....... ...... ... . .........
Obligations deiGlient sous former de lettres de credit
et autres .. ... ..... ........ .. .


168,638,928

316,58,9t17
29,463,490
308,502,876
14,995,187

31 368,75-1


869,5:18 1 t2


PASSIF


Capital, Reserve et Profits non rKpartis ............. :. 7, 25.17
Billets de la Banque en Circulation.. ................... 28,644,831
DI p6ts ............ ....... ... ........ ........ .......... 756,069, 97
Lettres de Credit et autres obligations .................. 27,478,408
$ 869,538,.1t

629 Succursales au Canada et A Terre-Nave. 73 Succ.:rsales a ',-
tranger, y comprise, Londres, New-York, Paris. Havane. Buennos-Ai-
res, Rio de Janeiro, Sao Paulo, Montevideo, Lima, Bogota, Panaml.
Carscas, Belize, Nassau, et aus.'i i Porto-Rico,. Rt'puliqtu >imint-
caine, }haiti, Martinique,. Guadelo- pt. Btrirladi.s. Dominica, Jamai-
que, St-Kitts, Trinidan. Guiane .AngW,! ie


FITNERAILLES DIT SENATEIT?
DEN IS ST-A iUDE.
{


C:e matin, ln 'g!ri:. du SacrO-
ceaur de Turgeau, fCint chant,
Ics obseques de notro regrette anmi
Ie Sbnateur Denis St-Atude.
Les honneurs militaires out '.
rendus au .disparur, t un nombreuo'
convoi slivit sa ..'pouille j~
qu'au cimetibre,
dLe Nouveiliste.> renouvele A ;
famille St-Aude, particuliiremen.
A ses enfants, es plus sinCCires co,-
dokeances,


AU SACRiE-.CEIR DE
TItRGEAU


Vendredi prochain. ,sc t le pri-t
mier du premier moni de 'ruann-.
A cette occasion, il y aura, an
course de l'Heure Sainte tradition-
nell, d'6mouvantes r fq6monies on
i'Eglise paroissiale di tacr6-Cowur.
- T urg eau, -. ................................ -
L'on s'y rendra, ~crtainemenm,
en foule, les hoimmes. particul&rc-
ment.



REEILLEZ LA BILE
DE VOTE FOIE-.
Sams calomel-et vous saut6rez di
lit le matin "goRnfl i bloc"
}1 tavt fuoe kc oic vfrmip Ci -vs- )J-%r un Ittre
da btle danl itmitnlr, I rptei hfni arrtvo mIl,
VGl thll*nAltA iAO e' JillLklit I'll. I'A R4m putre-
tfent. bn w* *o*o; rvnnlcnt, V.u-4 Ot<- cCf-
stip. Vatre nranirn o riemroniumnnu vo a
AtL aimer, eI6aluy. Vrn.* tBr.w-- .mlt *n nlr,
Les le*tilfa ont dA pk-.-llcr-. I'nn etllo
force n'attcint'pai la aiuc. SeBltui n ,
PLETITS 'PILULMS CA'KT'ltS LuLt IoI
POI afnt Ila* voidr t'aAuunfr to- liit auMO
bie big tiu rmettra d'tlWwmh. V'4et-
eta e dowa e. tu nta IU tf Cia rIoulen r I
MiR$WbUtl w lePl eito Paluls C'&rt-tr, riar-
to kof. Towin I'hrmanrlrs.

F-.. HAKIMI.
. Disti butewu
-- a.--- -M ,
Lire &i uilt* do ntoe ihformatlwtu
t nm ewa. page,


I'N r 1 'PORTANTE
PEPINIERE

II ettablit.actnljiement, aux Ca-
yes, tne important pipinire die
citroonnier indijgn.t Elle conm-
prend deji 100.000 plants.
A Rochetloi, tLn he3p ,re a 6te dO-
,ia ) lt_ en orfangefr.-,, greffes.
0


,S,- VOY,,


S >onnt:-vount toP- rlendez-gus
al KSAVOY)>, dclemurw i, .jour
Sdes ROIS, A 8 h. p. m. or [i'on dar-
serta jusqu'A 1'au, bmira les bois;-
sonsS les pius exquiscs, et trouve-
ira I sA mots ics plus achalandts t
les mieux soignes. TDs specialist,
amiricaineS L ur.,:'' nt import3cs
pour cot itabliss.mmnt t!'&l!gannlt
et (le bon gout,
Qte toua sq rend ,.t cone tn
.Jazz CIIANCY> !

Un bon cons$tS
Foites vousm&rme un litre do ben
vin fortifiont avec la Quintonine.
!~ suffit do verser on flocon de
Quintonine dans un litre de vin
rouge pour obtenir instantan6ment
Ie meileur forlfiarit pour tonifier le
sang, tes nerfs, les os et- pour gu6-
rir to foiblesse, le surmenage, 1'6-
puisement, la lassitude. l'an4mie et
to neurasthenie. La Quintonine re-
16ve frpp6tit, facility la digestion
et donne aux personnel fatiguBes
la vitolitA n6cessaire pour devenir
fortes,robystesetr6sistantescomme
cellos qui respirent Io sont&.
La Quintonine est uih extract
concentr 6b base de quinquina,
kola, coco et glyc6rophosphate do
chaux; ell eost cinq fois plus active
que i'extrait de quinquina t d'un
gouit plus agriable-
Le flacon dose pour un litre de
vin fortifiont, est en vented dedi.
Items ls pharmacies a un prix tres r-
dig uea A Port-ou-Prince: Docteur
V. Mathurin, Phie Sit*Fratnois


No. 14,3t9


I v -


1






VAOE fe 2- ".V t


L'AfIAIIR
HAITIANO-DOMIN AIN E
ET LE SENATEUR REPtTBLIL
CAIN SIR HAMIEItON FISH

(Suite et F~,)



sion diplomatique. J'apn-re quae 1
Ddpartement d'Etat fera que cette
pression produlse son effect. Je suti
str que le Congres desire que ce'a
se fasse et je confle que le Depar-
tement d'Etat 4proive le minute
sentiment au sujet d'un massacre
sanglant et inhumain just devaut
notre porte.
Nous voulons quo' cet incident
soit r6g-gl sur une base paisible ot
propre sans qu'il y ait de guerre
entire Haiti et Santo Domingo,
J'admets que nous aurions prof,-
rd rester en dehors des affairet-
d'autres pays, mais dans lie cas pre-
sent je crois que nous sommes
dans une position qui nous permit'
d'exercer notre influence afin do
trouver une solution paisible do
problem par une enquete impar-
tiale; et s'i etait nwcessaire, )e
employant notre influence, A obte-
nir des excuses adequate, des conm-


L. I. '* r.~ ;y-


V c


pensations et des garanties.

f
Ainsi qu'on t'a vu ij>r tle extraC'i
ci-dessus, it &'est trouv4'un merm-
bre du Congres Am6ricain pour
s'emouvoir des atroctes don't nos
concitoyens ont 6te leQs malheureu-
ses victims dans la R6publique
voisine. Mais ce qu'il y a lieu de re-
tenir, c'est que ce Congress-man
Amiricain, en terms discrets it et
vrai, a tenu a marquer la respot-
sabilite morale des Etats,-Uni-s;
dans cette triste affaire en raison
meme deo a suptErvi tr.-r ..*-
accorde>> a notre tPays. Pour ceu
qui savent comment se mranifesie
cette supervision amicaleD,et com-
ment elle s'est manifestee tout der-
nirement encore, I'on ne peut que
souhaiter, avec M. Hamilton Fisht
Congressman de New-York, que lte
spheres d'influence de.s Etats-l'n i
la mettent dans une position qui
lui permettent d'obtenir routes ics
satisfactions que nous pouvons e-
perer, et cela non pas elementt eti
raison de la politique du hbon voi-
sinagern mais encore en raison des
fortes obligations morales com-
mandees par (da supeiision an:r-
cale'accordeie pour prter commni
le repr6sentant de New-.York.



CHANGEMENT I)A DRESSED

COLLEGE POLYMATIQUE

Fonde en Octobre 1934

Directeur: Marcel Robin, a'v

Administrateur: Georges iDupont

Prfret: .I. Prancois Georges

Transf4re A la Rue 0e la R4vu-
lution, No. 19, grande naison prei-
qu0 on face des Chambres Legisla-
tives (aneien local de la Pension
Madiou).
Telephone, 3715.

Course gratuity de Dactylogra-
phie, etc., aux 616ves en ragle.
Discipline Travail Emulation

_S; -i


OPTIOUE


PORT-AU-PRINCINNE


Grand asortiment da vwrres et df
montures pour lunettes de la mald
leure quality.
Gzand'Rue, en face de
jOn H. WooVI~y.


AUTOMOBILE A VENDOR


Coll ge Simon Bolivar
Enseignement Primaire et Secondaire
Enseignement Classique et moderne (sections A. BC)
Pension, Demi-Pension, bExternat
Avenue des Dales (pris du Pont St. G6raud)
TdI. 3608
Lauriat de l'Alliance Frangaise
Le College Simon Bolivar jouit de la ccnfiance des families. Faites
y inscrire vos enfants.
means du Baccalaureat de Juillet ](Compj.sition franraise aux Exdt
;aise de Juin 1935 et Juin 1936). f? 4 et Concours de Diction Fran.
Plus de 50 sucees aux Examens


ties).


Budweiser

En Vente Chez

DONN MOHR

Rue du Centre,


1iAflU


d: Baccalaureat (o1re et 2eme par.


CERTAINEMENT OUS RENTREZ
DL VOS VACAiNCES


et vous demandez A quclle ecole vous devez envoyer vus rfnants, !a-
quelie jrput fire incui4er, en me,,e temps qu'uone telle formarn': '
t:;iao-=i les bases d'une educatiur eu n harrio iie avsc s boooib;sc cre.o
par norwte position GCographiquc, iN s afrinits cuit- reies ... r-'itres.


UNE ECOLEI


C'est lInstitut TippenlaLer


Onze Annes d'existeaucn e d'experience


Reconnu d'UtiIite Publiqtfe.
I -
Scorpsbe pr-ofesseurs que t ut-r cemn' ;ent, 'on -e: '.aA $--tt pour
Fun des plus competents de notir Corps Enseina::t.
L'Institut-,fppenhauer est i vo re dri-osirion avec:
-L comfort plus grand app'-rti chaqs e anrne a ses locaux.
La saret6 de ses methodeb Jdeja riche d'eo:rh'i,'nces et ce
penda'r;t tournbes vers les acquiidtins no.evelies de ia science p&edh
gogique
Sa nouveile organtiation qui qui fton ,onnera part.x d'octobre.
L' lnscigneVment per des pS-ciaJstes dt-s iarngues vivantes con-
naissac;~s indispe-nsabies a I'heure actuelie.
Avec on plus los advantages d'une formation religieuse sdrieusee


bien cfntr6lee.
Pour tous re.ieignements: S'adresser a
Rue LY:narre. ,ou Tle1phoner 2891L-


i'I rstitut


ADMINISTRATION LOCALE


DE PORT-AUt-PRINCE


Avise qu'a cause e Ia grande af-
fluence des contribuabks, elUe a di-
cide d'ouvrir ses guikhets, des -s
heures a. m. jusqu'a rouvel order ,
A partir du Lundi 20 Dieemurc
193 7.


18 Dicembre 19


37.


A LOUER


La grande mason it M. Camitle
Leon, situee entire le Bois-Verna et
Turgeau.
Neuf pieces: cinq au rez-de
chaussAe et quatre 4 1'6tage. ,
Eau, Bassin piscine, galerie eir-
culaire et double gar ige.
S'adresser A c6tc, n aisonnette
',stiin Duchatellier.



Machine & icrire Remington
Machine i calculer Dalton
Rubans, paper carbon
Faites wrs achats chez
G GILG.


ACHETEZ
LES PNEU$ T BACTmTEl
cTFEDERA .y
"- "


Volture Ford cSabrikit, Mod&;
yV-, en parfait 4tat de. fonctionte
ment, avec 4 pneus neuts et 2 d.
recange. .
S'adreser au Bureau du ANgL-
veoll8ste change $our de 2 44esIea
& 6i tenure p. a. Phone No. v0
..)-'- *t


'A~:~


Tippenhauer,


Devenez votre propre Corptable en ouvrant n
Oompte de Cheque A la Banque NatioMle de h
R6publique d'Haiti. .....

./ .- .........,--.----

COLLEGE MODBENB
Directedur: A Aki or
Champ-de-Mars No. 5 ancient local de Palace Hot
Exer -InFternat Cond: inma ridt
Iwscrives os enfms a ;
COLLEGE MODERN

kcole qux met Venseignement a portee a it uwav 1 w u'u.u i .
'6cole qui ne profess pas ie coourrage as crane,
I'Vcole qui prefrre a une tte uniquement speineie une C a
te bien faite>,
I'cole qui s'atache A sollicitr et dvalopper toQJsourb
jugement de 1iwve.
car,
C'est IA que aeo trouve recruit ileo de professaur iQ plu
homogBne,
le plus z&16,
:e plus competent,
et le plus capable, surout, d entrainer par l'eXm I
I'etion honnmtye et constructri,


P~l~k;~s.flaaflflra 4,aP P~


-t





dans la fabrication moderne de
Smedicamentsi

Cetfe experience- unique est due b
-- 1 ses instifuts de recherches scientifi-
ques, ses methods ultrarodernes de
fabrication et au confr6le permanent
de celle-ci. De nos jours, les labora-
toires *a~F9 servent d'exemple au
monde entier pour la fabriation de

produits pharmaceutiques
AB ema, IC ea-r InFiapiArie-greee mso ptreti indgalbq
BA ERef son effaicaded tw are rapktaopo$$ps& to rptoQflon
a du product souver&In cont, refratidishm nts, rAhmans
fIthmm f olftfes le. dotIeu.








LE P.00&UIT DE CONFIANCEI.


t 'i
.:'


"-- .


rrsls2, -aa~~*~y~uy4~;~~S(a;PW-~ *I .. .-, .J


~l~a~V~VIX ra


i~----- *r~------l--- ---- --"'
i
Ir~iLII(ISI ~s~I~WmP~4~ ~c-rWW-~psr~-ssa~a~--- ~ ~_ _~


r


~PTIIIII IPI~IIPI


~7,~2-


L. -I


% : ,





-- -fsIQ C rr 'wf v i r _*"w F4 A a n Mra- t-- -----....--
9.rraru 1 an r flWW P 4 jS~4~a





SDERNIRES NOIVLES DU MONDE FNTfFR


Regues ce main par Cble, Radio et Correspondance Arlienne

S" ^ (STATIONS HI$. HIW etc.)


T/EDITORIAL DfU JOURNAL
JAPONAIS cMIYAKOo,
"'TwO0.- Le journal %Miyako*
dana son 6ditofial du jour a de-
.e d'urgence 'itablissement
systrme de scuritk collective
u..s 'Extrgme-Orient souila ban-
niere anti-communiste p c corn-
me leaders le Japon, le Mandchor-4
koe; Ie Siam et le nouvel Etat chi-
nois seront les partenaires. II d6. I
re la cooperation de I'Angleterrt
;. des Etats-Unis et si possible la
d6nonciation du trait des 9 Puis-
sance, et des autres accords. II a-
joute que toute la Chine est actup'-
lement divis6e en 3 parties : 1) ies
province occupies par les troupes
japonaises, 2) les provinces sous la
domiftation de Chiang Kai Shek i-
vec I'assistance britannique et 3)
lea provinces dominoes par la Ru-
aie Sovi4tique. Il conclut que Io
Japon doit reorienter la politiquc
avec pour vue premiere de sauwv-
garder sa propre position en Ase


Orientale, 2) se diharger de se&
obligations envers le monde, 3)
prendre la responsibility de- r6lth-
biliter Ia Chine.
LE GENERAL. CHIANG KA!
SHEK REPREND LE COMMAN-
DEMENT SUPREME DE
L'ARMEE
SHA'NGAL- Les rapport dC
press chinois affiratnt que o:is
troupes chinoises ont retaitv de
Taian qui a tep prise ear les uip.
pons; elles ont form une nouvelle
line a Tankow.
La press chinoise announce que
Chiang Kai Shek a repris le c:t,-
mandement en chef des armoes.-
Le general Pai Chungh Si est vi-
ce-commandant de tout le pays di-
vis6 en 7 zones de guernc. Les chi-
nois affirment avoir sous les arm 90 divisions de 10.000 sur diver-:
fronts. Une autre armi-t de 800,000
hommes A i'entrainement derri-'e
les lines est attendiie pour &tre
envoyee sur les fronts dans 3 moist.


,DES AVIATEIURS
CHINOIS DEqORES-
HANKOW.- 40 a.s e 1'aviation
chinoises qui se sont distingu6s
dans les cumbats contr les avit-
teiirs japonais ont 6te decores par
Chiang Kai Shek.

LE DEFENSEUR DE NANKING-
FUSILLE POUR N'AVOIR PAS
RESISTED JUSQU'AU BOUT
SHANtAI-- La Presse chine--
se a rapport que le g6nbral Tane
Sheng Chi commandant de ia dc-
tfense de Nanking a et4 execut -
pour n'avoir pas d6fendu la cap.-
tale jusqu'au dernier soldat.

LE PROBLEM INTERNATIO-
NAL PREOCCUPTE LE
PR&IDENT ROOSEVELT
WASHINGTON.- Les milieux
habituellement bien informs af-
firment que le President Rooseve-'
a decide de subordonner la discui-
sion des problimes intirieurs au


"rapport sur la situation interns-
tionale dans son message annual.
Le Congr.ns %so r unira tr&s tSt poaur
entendre t-e President Roosevelt ii-
Sre prs-ei -',ment son program-
me 1gialatif.

DANS LE SECTEUR DE
TERUEL
HENDAYE.- Des UpE{ches du
gouvernement cspagrol affirmnenL
que o'Eglise de Santa Clara om t A6n3
par tie de la garnison insurg6e s
Teruel s'Cetait refugide eat tomb,-
ntri, i(o main.-' (,d troupes loya-
uistes au course d'une sfrie de com-
hAol: qni a e, liou hier. Le gouver-
nemrnnt avait pr6alabiement rap-
plrt6 que I'Egiise capturee qui so
trouve non loin du Semnaire etaft
eccupde par les troupes insurgies
miui avaienit on prendre contact a-
vec d'autrt'e forces di Gen6ral Fran,
co I D 31 c Itrmbredernier. Lea but-
itins dII goi.ve.rl( ment dissent que
Ss tra-irc du g'n.rt! Franco sort


f pour un fumeur

quand il fait la decouo

verte des Chesterfields


tombies sous le control; de la CiM
bien quu'is informant aussi que l15
loyalistes aient l6gIrement ch:et.-
g6 de positions, Des deux t: ;t
y a eu de Pacharnement A se i
tre ce qui s'est affirm par le g... :
nombre d'auroplanes qui a 0t6 em-
ployd et par le grondement de Fak
tillerie lourde. Le froid de Phiver
avait rendu les combats pius dif-
ficiles. Le gouvernemennt affirmed
que ses positions ont ott cons,!h-
does centre les attaques insurge ~
qui sont venues d'un H6tel oi uLUI
section n tde n garnison a'ait &tabli
son quarter gtniral. Des milliers
de cadavres ont iti Utrouvs. Je
I nu v'eouenrnent rapport{e aussi qug
plusi:turs t osit i,.- ont et& pri.%s h
Muela, et des rmachincs guns a .-
partenant aux insurgis,- is la su.-
te d'un movement de surprise ra-.
lisde centre l'infanteri. Les com-
muniquds insurg6s dis-nt: No,.
avons occup doe ouriftvax enltr.
mais I'ennemj resite.,

LES PROGRESS DE 'A.IRMEE
JAPONAISE DANS LA
CHINE DU SF1i)
SIGANCGI.- Un porte-par Ye
de ia marine japonaise n annont;5
q n.. (Es airoilifnes
1;:!:el quarante bombs s-jr Ia ba-
se chnoise A Hankow. Ils ont par-
en rua p-rbs de 960 kiInmetres ex--
c u.itrl des at.aques rnourtriPr;,
et soent rtourn6s A iteur point de
dc'part sans avoir perdu un seul ap-
p'ir~i!, Le porte-paroet ajoute( qT.M
'objectif de cette grande offen;:-
ve emt surtout Ie quarter gen6r",,
ics forces aeriennes chintises q.pa
s< trouve h Hankow et qui ost
c .nstituC par un grand nombre 't'a-
('rooianes russess. Et it ajoute qu-
h s aeroplanes japonai-s f ont rctour-
run.s la nult A leur basi, mais qi,?
ies dretai;i du combat n.; sont ps
encore Ceunias.
Le Conscil bMunicipal de Shangti
fa rvvl tque pendant rquatre mnis
do ui-'erre, i3 a tt& di:'ruit plus dt:
905 irntrprises indiistrielhes ch.-
noisics c: p!is de 135 miHle maisutv
(h 'i Pti;,^',; C'.
TUn porte-parole d( !'rmte jan -
naise affirmed que pendant I'off:n-
sit chlrise les lines de chemin
de fur de Shangai a Nanking et d,
Shanghai a Hangehow avaicnt ssr-
v-i aux buts militaires de 'arrm(-ne
jaipona.is, et que les chinois :'on
ioigrnant de plun en plus. II ajoute
que quaint le.a opi)ra tions militai-

(viar suite en 4e. page?




te Nouveau Testament se o-
a:nvoy6 gratuitemient, sur
u.unde, a toute persmnne to
-;.-,:idant pas les Sainte B*
ilurea.
dresser a M.J. ALFRED
\ RCE, h Port-de-Paix.
<'our Port-au-Prince, S'a-
,trosser au Pasteur l thi .
dise,(Weslegenne) ou an Pa,
vEur Btptiate.


LE BAZAR MOTDERNE,
ancienne Malson i e
Amsaor MNoua,
Rue du Magasht de I'Ltat, No. 91
A le plaisir d'informer sa b t-
veillants clientele qu'l vient do re-
cevoir un asesotiment de inarcSMn
di os de tout fratember, t
Cravates de toutes nuances,
Chaussattes f~et soie
Pyjwaras de toutes.na*%nea
Chemisetten'de plusieurs quasUWt
Un grand assortment de chemisas
pour hnmmes et enfants de tou-
tea nuances.
Venez vite visitor to BAZAR, 0o
I e meilear atquil vous eat r6sery ,


ioArOd rft


Disributrur: Don N. Mohr


~'*-: ....... .. .. --- ..----------. -~ -- ~ : *y'.


-~YI~YWI~ rwyP~su~ ~uu~m~..rvr_ r ~Y"CI~-P~M~ I~-.F.~I~- -~l:*r ...,., .,zue.~,,----,l~u~-~l~r*~llrruurruwl.


s La Wour subs4 5 es


. .. ,,,


': LL< .. lrit




.. u**,1n I,e w .AI 55w" -~ w_ '
11 Ada, If I hv A w ff.-' "A-
jigx.,-,I ~,.


rLE NOUViELLISTE
at PItea N0o.0 6
fan Postal 'No. 186. telsptuntr .i:
QUOTiDIENn FUNDOICESN Ie*W
Pra
FiNKRI CHAtVET A CHERAQ1t-l1
IOretflrwProprts4W e
ERNEST O. CRAUVY
qsr-4taLir, Gtnro.
MAX DUTVAI
Adtwt~atratnr
KLEBEP OGORGE CSACOa




Nouvelles


Etrengeres





res japonaises auronr progresaS
jusqu'h la complete domination on -
pourra normalement capture routes
les lines. n announce aussi que des
aeroplanes japonais ont bombarded
Suchow et quatre autres villes im-
portantes au long de Tsinpu et do
la ligne de chemin de for A Lun-'
chai, causant de considerable dor.-
mages militairesc- II eat rapp:--
t6 d'autre part que les colonnes ja.
ponaises A Shantung ont realisH dE
grande progrbs en capturant six
(6) villes, y comprise Wenkow a 25
kilomTtres au sud de Taian. La cf,-
lonne japonaise de Feicheng qui e
trouve A 1'est de la ligne de che-
min de fer Tsinpu a occyp6 An-
chiachwang. Une awitre colonne
passe par la montag c a Taishan
et a capture Tussukow hen en rou-
te de Singtao.

CE QUE DIT UN PORTE-PARO
LE JAPONAIS A PROfOS
DE LA PROTESTATION DES
PUISSANCES ETRANGERES
SHANGAI.- Un porte-parole d
-d'Ambassade du Japon expliquant
les representations in'rna tionat s
qui sont faites centre .; terrorism
japonais en Chinie dit que les pr.o-
testations ont augrente et menL-
cent de conduire le'nsgon a des K-
pliques A moins que des attitudes
contraires ne donnent raison in
Japon.

LA CENSURE EN CHINE DES
AUTORITES JAPON AISES
SHANGAI.- Le porte-parole tld
1'Ambassade du Japon explique que
le Japon sera oblige de prendr
des measures saveres pour empe-
cher le sabotage des proprietes qui
a pour but de contcocarrer I'ett-
blissement de leur autorite en Chi-
ne. Lea requites japvnaises pum-
vent Stre specifiees 'omme suit :
lo) d6truire tous les e61ments ar-
ti-japonais, 2o) exercer an droit dtc
contrOle sur lea journaux anti-ja-
ponais, 3o) contrbler la nationali-
te des propri6taires des journaux
anti-japonais. 11 est aussi dit qu'Wl
eat neessaire 'que le Japon place
son contrble dans tous les doparte-
menta et que toutes ies organisa-
tions chinoises soient reorganishes,


y compris toutes les petites so i&-
tes ou petites fed1rations Shan-
ghai.

LE CONAFIT SINO-JAPONAIS
DANS LA PRESS PARISIENNE
PARIS,-- Les d6veloppementa
du conflict sino-japonais continent
A alim2nter lea discussions dans I71
press parisienne, Les milieux po-
litiques croient qua le Japon est
ancieux de conclure la paix, mais
ii regarded pour voir si la Chine ne
consentirait pas A n6gocier la paix
aur eas terms de la prbsente si-
i tuation mniitaire. En connection a
vec Ia nomination la pr4sidenea
de I'Exeutif du Yuan du ministry
des iFinanee le Dr. Kung on diU-
cute pour'savoir si le Markehal
Chiang Kai Shek n'est pas d6sireu c
de se d4mettre de ses autres pos-
tes dana lebut de faciiiter les n'i-
gociations de paix. II est g6n6rale*
nment admis cepeidant qu'll repu-
Saerait au rartehal Chiang Kai
Shek de le fair et on croit come
plu pnobablr qu'l echerchera A Atn.
blr des relations plus troites avec
) oasan du..


Aide i EVITER
nbre de Rhumes
Congu spfcttment
pdur le new et sl
gorge. ol to plupLrt
dcS rhumtnsdbtUtmn.

OAVI CA-O'OLU MA

VICKS VATROONOL


.. _l.< O .L-- : .I, ,,, ., .- .".. .,-T ,,,v",'", .--- "-'-


S I


/ ... : 9"> ~" ""::: I
vg~i .
:.. r ",
"! i, .
.. r ... ., ,. :; ..
.. .. .. 1" 2 .' ": :"1 "::'
v, ". :., .,.."$: '
.. ...~~~~~~~~ ~~~~~ ,. . ,.". .. .
i ,.i I '" ."" .' : .: '.
r: .,::. .. ..'. :. .~ .
;: : .: :, ,, :; ..' : ..: .
1" _$
. : ...j 1~ :l ',- ",". .. *. t
~i "' ', y ; : .7.d 2" g ,

i. .:. .Ld::"
.. .. .
.-. : -.. :: .. ,


REX


Mereredi A 8 h. 15
Janette MacDonuld eL Nelson Ed-
dy dana
LA FUGUE-DE MAI'GUERITE
Un chef-d'cBuvre r-,sical... Un
veritable enchantement...
Une soir6e de RAve
Eutree 1.10

Vendredi & 8 h. 15.
Un grand drame d'amour
STRADIVARIUS
avec Edwige Feuiliere Pierre R
Wilm et Jean Galland.
De la musique encianteresse..
un scenario des plus 6mouvants.
Un violon Qui pleure... Un grand
film.
Entrd& 1.10.
En premiere parties un short mu-
sical en couleur: LA SERENADE.
De Schubert.


PARAMOUNT-


Jeudi 6 Janvier 1938 h 3 hres. P.M.
Grande Matinie e Iccasion de
LA FETE DES ROIS
BRIGITTE HELM
et le CeC6bre Orchestre de Rode
dans
LE BEAU DANUBE BLEU
...un vrai regal... in enchant2-
ment musical. des Iecors de re-
v'...
...Les scenes de ce magnifique
film se diroulent au son de cette
valse a jamais e6lebre, executee,
pour notre plaisir par Ie fame':x:
orchestra de RODE de r6putatioa
mondiale....
Entre Gen6rale Gdes. 0.60.


JEUDI 6 JANVIER 1938
en soiree populaire A 8 heures
TRAVEL
dans
LE CHASSEUR DE


15


CBEZ MAXIM'S
un film Paramount
avec Robert Burnier, Mireille Per-
rey, et Marguerite Moreno.
...l'tincelante fantaisie, le corai-
que irresistible de TRAMEL, ern-
tourt de partenaires de tout prn-
mier plan et qui se surpassent..
...une comdie leg&re, spirituei-
le, jou6e avec un entrauin et un brio
incomparables...

SAMEDI 8 JANVIER 1938
en soirte populaire i $ heures 15
Greta Garbo et Johr Gilbert diun
LA REINE CHRiSTINE
...GARBO 'inimitable, Pincom-
parable, dans le plus beau r6le df
sa carrinre...
...une uvre puissante, solide...
une mise en scene grandiose... utne
interpretation hors de pair..


DIMANCHE 9 JANV1ER 1938
En Matin6e A 3:30 heures P. M.
GEORGES MILTON
Bouboule)
dans
...NU COME UN VER
...un film d'une verve maliciet-
so et plein d'entrain... une dtiiicou-
se com6die ou BOUBOULE se sar,
passe...
...Nu Comme Un Ver, de ies-
prit... de la gait4... du rire franc
et loyal...


L'AMBASSADE SOVIETIQUE A
NANKIN DETRU TEM
SSHANGAL- Le building de-
'iiAmbassade sovittique & Nanking .
a kt compl6tement d6truit par ce
feu, sameditmernr, sJion un rep
port recu Idi dimunche


Ce ,,'che repr6sentc le Buildihg de .a. Pharmacie Castera. Ella esL i i~ ,..
ta plus hygi6nique et laplus mod 1e dH hai a et comprend vingt sections iUZ .... -
1.- Hall d'exposition et de vents, 2.- Sa!e du Service de Nuit, 8.- Bureau de I AamnlstratF 4.-
Laboratoire d'ex6cution, 5.- Comptabilit6 6.-- Arrire-Pharmacie.
PREMIER ETAGE : 7.- Grande salle de reception, 8.- Grande salle de Consultation, 9.- Salle
d'Electroth6rapie, 10.- Salle des Voies Urinaires, 11.- Salle du Dispensaire, 12.- D6-p6t des Specia-
lit6s, 13.- Ddp6t des Drogues.
DEUXIEME ETAGE : 14 Pergola d'attente du Lanoratoire, 15.-- ,Bibfiotnque scientifique, I.-
Grande Salie du Laboratoire, 17.- oaite ids Manupulations de precision, 18.- Sailt de repo- apres tu.
hage, openction lombaire, etc. 19.- Musee -t frigorifique, 20.- Labor- n i i s ri'


Los Reins Dolvenl

Ellmier les Aciddes
Votre corps ne peut se d barrasser des
acides contends dans ge sang que par les
9.000.000 de conducts ou fitres meinuscules
de vos reing. Mats, attention. n'ernphyez
p doe drogues bon imarehM, viooentesa i r-
rltates. Los reins faiblas sent habltucin--
ment ia cause reelle de mictiocs ndctu-rnr,
nervoslt&, chevilies ernfi-ea, rhumiratismce.
mfnux de ttte, tourdlseements, ycux cernis,
Peau terne et sLche, acldit4. Cuisson. dA-
mangealsons ou parte do vigueur- N'en-
courtz tucun risque, dcmandvezs votre
harmacien I reomede mrdhir! appepi CYS-
E? II test garanti que CYSTEX vvouj pro-
ceorma One nouvelle vltalltt en 4? heutirc
voua donnera une fmpressio de rajeunei-
smeont de 1C aens et voau guerira en ,ou:
Binon It prix vous en sera rembourOs. i0-.0u
Franca front dposuts en giran.tle ide oeci
la ScOdt4 G nmralo A Paris.



CLINIQ--E.

Dr. LOUIS HIPPOLYTE
AP~ me Maison F. D .vigneuau
%Aue doe Caser,.es)
Comwltation :.
SA 4 h. h p a


CLINIQUh.
du
DOCTEUR DUCHELNE
Klue du Jr. Aubry ou du ft ervor:
No. 154


SIPOIODINE IBA


Produit iodo-organique conte-
nant 40 o/o d'lode.
Pour la medication ode ou lodu-
re particulibrement;
Adenopathie
Syphilis
Hypertension
Emphysnme pulmonaire
Rhumatisme chroniq.e.
Enregistr6 au Lab ratoire deo
Contrble des NMdicamcn.ts sous le
No. 428-27.


PA UL COUPA UD
Distributeur pour Haiti
rort-au-Prince


I~


"SAVOY"

CAFE-RESTAURAN T


Demandez a vos amis et
its vous confirmeront que
Snul part a Port-au-Prince
on peut mieux manger et
appr6eier lIs bones con-
sbmmations qu'au < SA-
VOYT, situ6 adt Chamlr
de-M --ars.
'-M n


j tr


WIAl Sts, yLUUAhI & I

Ajoutez du conform a i'agrimoat que lcous procure volre
mason de campaign en y instalath un
&GENERATEUR EL&oClIKQL ONAA- .

Courant alternatif 110 Volit, U cycies,, variatl de 35
autt, li ampoules rfe 23 watt, a 10- u0 watt, J00 ampouljs
de i25 watt.
Outre des avamntges de at liumiere, ces Generiteurs, qui
tous fournissent .exctemend le mnt ee c 'u a ,.t i .,
cous avez a Port-au-Prince, feront ItoncilonteL tLire au-
dio, Ventilateur, Refrigtraiur, Fer a rc5Yse,, ,. e-
Prix hours concurrence... Couditio.^ .s5 -it a-,...,.
Voyez sans retard


MATTERS LUCIANI & Co.
Port-au-Prince, Tdl: 2226

JLAN LUCIANI & Co
$ Cap-Haitien.


w -


Lotenre Nationa"

d'Haiti

16, Rue Bone gFo
Phone 3358

GROS LOT

tvrrF cot qn^





tU CILLt A.

llt Gdes. SE/Lk4It Vt

estte sus a rsquest, chu
at titncs, cci in in uqut eta.
t- es ai yenrtr S epat
St.U t ui sU n tt yen s ettzPs
quu au .eoutwenfr l itre Lo-
terie A ationate, c eiUe vient
at ueit Sa unat a Cut t
cup ua nueuvre d'tttite el dt
asteinWaance ua~iques a tra
ver' toute it lu pttuotl t.


a 4'Ut
.. utiL Li
_C4 auit
,*?*


tou es cos ratoYin
Yuu /trsfters, actd
olire coupon flo oI


Le vapeur HAITJIxB. Voy. S7
de retour des ports Crdombiens, de
Cristobal C. Z., de Kingston Ja., est.
attend le 6 Janvier 1938, en route
le tneme jour i 4 Heures P. M.
pour New-York, via Cap-Haitien,
prenant fruit, passagers et malle.


WM,. FaLBLZO.

flat Qe


MARVEL

Demanded h votre cor~donur
MARVEL
Ce produit change la couleur (d
votre chaussure selon a robe que
vous portez ou selon -.ptre tmtu-
me: Toutes lea couleurs y comprN
or et argent;
11 ne craque pas et Jaisse un fin
magnifique, ind6l6bile mais enco-
re, iI rend Ie soulier pius neuf 'il
tait fatigue.
Demandez MARVELA et votu
vous habillerez avec adgance et
harmonies sans avoir a d6pease
pour 10 paires de chaussures.
Une esule bonne pair vous suf?
fit, grace a MARVELA.
En vente partout.

HYPPOLITE JEUDY
Distributeur:



BOULANGERIE PFR A.NAIE
GRAND'RUE

Passez A la Boulangerie Fran.
*aise, vous y trouuverei Je meilleut
pain du pays, fabrique avec li
meilleure farine et le plis hygitli,
quement prepare.
On y trouve dgalemfnt toutrs
sortes de bonbons, deI provisions
alimentaires: liqueurs, boissons.
vins, Ptc., etc.



A LOURR

Une Halle de l1 mi environ
situde rue Dants Destouches.
Anciens atleiers du tNouvel-
listes ,
Cette Hlalle situde dafis s
cou# conviendrait a tout usa
ge.
S'adresser .Madame Ch.
raguit mime adreae ou de '
& S h.O k*TWiO 1 ao. 2T831.


- ~~:I. ,-... -' -: ,.. -


~U~c


5441t884


,. t,




In ~ LP :Al I-100- f-r7


il4 notUyau:L TamP


.r --------------- ---------- ---- -- U- -y k -~
#1- -0, -p P--rm'.144V151A 1,1, -- "
66 6~ -, 6t66'66 -W6rAV"6. W, ~- kmL....,


r ~- $ 64 ~ 6PnA -.. .r4l~d~.~~O-1)


StCURITE, COMMODITt
it est imprudent de garder a oa maitan,
S to e fev ert ie vol peavent vous Coauser
ddos dommaos irr6parables, vos polies
d'ossurances, hypotheq1'es, titres, con-
trots et outres documeas preieux. tUn
coffret dr sorett6 a In Banque Royale
coOte pseu es vie tout sujet dnqui6tude,
', -.. 'o*


LA
BBAN


QUE ROYALE
DU CANADA


hde Matttis l & Co

saw e..aBa a.; al gB ( s ^S ws rE r
AIIT CAILT1FBS DE CART, VIEIL OR- iUi.
., Aa.~CaaC 4 rii .LKKtES P.IEBCIEUSES1 VIBIS*
;,S t8 ARGENT ET OR,MONNAIE DE TOU~ BS.
SQASA T1AE, A DOS kX AB1L0IJh4EZ A"Al
SSAN&S LIQUIDATION DS LUNETTBES ST *SM
Lwnettes e Verre de tous numibr
Montures en nickel inexydabler
yVrrer ovates a prix id ide $ J 00 ia pt
La tiaquidaWn era injaqWu IS Novembre ty ie-
4. PD MATITIS& Co,


COLLEGE POLYMATHIQUE


FONDE EN OL;TOUJfR 1934
INTJSRNAI-EXTERNAT
Avenue Pr6sident Trujillo, No. 209, Telphone 3716
firecteur : Marcel Robin.
Enseignement Pricuaire et Sewondaire


Cette ann6e: de la elasse enfautinc (12ime) A la 31me inPefiive-
ment. ( ,urs gradues dc St nogra'i;ie, Dactylographie, etc., patir
de la 9tme sats pavement suppltimentaire.
Pomr tous reaseignements, s atresser a, siege dee I'6tbltsaeb
entire 8 H. et midi ou de 2 H. k 5 H. P. M.


IVP _' -60; 4, j. : pr -Ai -- -Or -A--P-4 1


DEMANDED
LA POMMADE
La-Em.Strait
d la Cordonnerie
Momn-Carme
HYPPOLITE JEUDY
eilibre prfparattl d
BO-to-Co.
139, Av. Trujille.
Phone 2182

An
nsibtaf ^a.A "


.56BYWI. rit rY .~*Issr..frfrtAW%


Le fait est incontestable

SIuITM CADL


UL.


meilloures variety de cannes

d'un vaste territoire

ruindlawrns terroirs.
est c qui at son arome
r'est ce qui fait son arOme


' OUTEZ ET COMPAREZ


TUi


," ";- ....... .. ',, .,., ;,.: '.6. ..% "


.- .-; .; :- .. .. ; --..--.---.;-. .. .,,-..-


ULS DRE1 ( CPAIN,
r cDrs,-. o,' *' ie, IJ i n
ania aes vnhfrl
Je suit .pWrinn1ble, vo.
yons I -W sonviens-tu rlu
deaune liquristv Edouard J.
Benjadmn? J'ai Bt6 chez lui hier
Quelle belle sori., mon Dicti.
j'ni passee et quel charmant gtr-
Von cc type-lU! II vo .i- sert dIe iu.
niaette Rupertirie: c'e t (de tau sunvi-
ti en nmaticre.
11 faut l'eucourager, car ;'eu ai
vu de pareille dans dei grande ca-
f16 dte Paris.
Tu es presss; alori n'en parlors
plus. Mais, en some. il a touted
sorts de liqueurs. 11 a l'aniaatte,
le peppermint, la prundele vanilla',
le nectar, etc. Vois-ele e plus tbt
possible si tu veu*x tpruver 4 -la
belle presentation, de la bonne qua-
lit&, enfin toute uine gumee de ban
goflt. I1 s'y connait bien et se d&-
voue pour ses aimablk s clients pour
la ftn d'annie. Enfin, rpur d'autr&s
renseignements, vois Simon Vieux.
'6picerie du Centre, Mine. G. Rou-
main et tant d'autres. Cela, vaut
bnie la peine. Au revoir, Vieux la


ATTENTION AtTENTION
La Manufacture Haitienne de ci-
garettes offre A saanombreuse clien-
tele, tant de la Proviice que de ,a
Capital aux amateurs de bonnes
cigarettes et de bon tabae une pri-
me de vingt cinq dollars.
Elle est constitute par dee balle-
tins nunmdros places dans lea po-
chettes oe cigrattes Rtoyal et Rex>
et portant la signature autogra-
phe des Direeteurs.
.B*nne chan e Me&sieurs lea fu-
meurs de Rex et Royal I
r.- I.~.- .I.l 1-


LIIIRAISOX A DOIICILE T IL 2622


4ompagnie

d' ctairage


Electrique

STOlUT L MONDE ACHETE LES NOUVELLES
AMPOULES ELECTRIQUES
MAZDA


EIfle donnent plus dl lumiere. durent davantage.
NYe gardez pas. j 's anciennes Ampoules chez vous.
Eiles conrso nmnc d-avantage at no vous donnent pas
suffisant.
Dontr: PerI dir !.um-ibre~>.
,Consornrationi E '-sive>..
C'est un produit de *;t General Electric Co, U. S. A.
CIE I'ECLAIRAE l ELECTRIQUE.
S ..- .. 'rEi. 22 )6.


uA Undailrm


,A M .de CODBINK. TOLU et ItUCALYPTOL
GOUT AORnABL.- -COH$ERVATIOM PARPA4I ..
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, BRlOQUEMENTs
INFLUENZA, AFFECTIONS nIs POUMONS
PORT-A -PRI G AITI, ET I FB.P I Vi
.. .. ,W --
REVEL ATlOttSEOSUTIljMPE
nAAmEfftfilSCa
Alt4 4*flhI.hnflt o d




uISMns, douines. KALEFv UID M a ob 4t.Oe lr KM "
SLaboirat ro t dtu KA&.LEPI ulaoIt lS E uTMA
S,- .. iPAr Si-X I-VP .
y. EFy L. U. i ctlve la nutrition di tw. 't ...in...': l ratid "
4 thCUe. .torines. KALEFLWU*0o obteu.:#.WM~artfs'fl .- 60.*
A x, Lakeratetros dg KA1*PLI O W, Vrtuv tnx;rlmafl
De' Pocel W, HU .S roleertfo ,* t~~~v* *


dpr~t""tU 6 'F' .1 4 .r 466 4 6Z tA~iL A I~kZ--L I;III~IIII I~ i ii


SUCH


1PAi i


KV


Iit"8 Vill ofl I I l

la quintessence
4 4 a I I~


OL 0 A COllID

Reconnue come etant


Pre- Hygieniqae





p*r la
GZense Go0t Superfin


Fa brique avec soio







d.tJ 'LAL



TmrN 10 quality different I:d
Gds. 1,S5, t,5O et 0,70 la d(iosaiue


IS..


-


I


.CITRONNADE
JUS DE BAISIL


COCA COLA
SODA


=


- -- -- -- -- -- -- -- -- --- -- -





- - -


flat "S-- .iiI2?L '~ S"'~~' A.n-.


" lU_ NOVLISTE b --- --'- l
"T~ s~*qowl;;


Ia valeur permanlite du tra-
vail est prkdominante I '6poque o6
anous smmen. e
Stnlt VINCENT-

Accuel des h6tes ot traitez yos d&sirs cor-
me des enfants,
Proverbe ehinots.



JA VOYANCE DANS LE MON-
DE ET A TRAVERS LES AGES

(voir le no. dh,er)


Aux teg de la Socit., Its ptretr-i
sorcers forment une caste pi '-
sante et redoutbe, et Dumont d'Ur-
'Ville a d6rit ainsi l'etat de trar.-e
des pratres de Tonga: calls paras-
sent 6proaver tous les phenomene~r
oraniques que l'antiquite avait :i-
gnalks chez les pythonisses et es
sybilles et que le TnmaRetisme -L
reproduit, de fagon a dissarmer n<:.
incr6dules.
L'un des systems de divinati in
employes par les indigenes d'Oc6i-
nie eat celui de Ia vision dans 'e
crystal. Les Maoris regardent danA;
une goutte de sang pxur provoqo r
leurs visions, Les Aoustraliens en.-
ploent une pierre bien police. A
Java, certain sorciers ont Ia fu-
cult6 de fair apparaitre sur un mi.
roir P'image de personnel d6eced&6s.
Les exrporateurs du Kouveau-
Monde nous rapportent que ie
Peaux-Rouges out eu ausAi lenLr.
magiciens et leurs devins.
Les examples de clairvoyance o t
de divination ne sent pas rares n.
plus chez les Hyperbory6ens, et I1
professeur H6plom narra, en 1909,
comment un voyant C.suima: saWi-
va la vie d'une expedition egaree.
On volt done que les sauvages ine
ont pas moins bien oartags qqje
nous, dana ic domain de ta voyan-
ce.


Certain vont meme jusqu'a pre-
tendre que les primitifs sont mienx
douds que nous de facultes su:-
normales parce qu'iI. ne sent nn-.
encombrds do sciences positives..de
notions et faits religieux.
Ce n'est qu'une opinion et vrai-
ment la religion chrttienne t ca
des thaumaturges qui n'ont rien y
envier aux f6tichistes...
Et it en est de cette opinion corn-
me de cele prieddemment emise
pour les animaux. La preuve et it L
contre-epreuve de ces facultes sur-
normales, des apparitions, est bio)
irop difficile A faire pour que de.i
comparisons puissent dtre aisS-
ment pratiques..
On peut cependart consideri r
que la faculty de voyance, tell que
beaucoup la constatent, est ind( -
pendante de education, de i'irs-
truction de la civilisation,
Si fon abandoned It monde m:,- ,
derne pour remonter A4'antiquit.
on se rend corrpte de Ia place co;n-
sid6rable qu'y occup-rent les ma--
nifestations de clairvoyance. O
peut dire que I'histwire des pe,-
ples de I'antiquit6 en est potrie.

(A suivre)

SOUMATI,


AMENAGEMENT
DES CAFEIERS


Lea clotures des plantations d ea
Caf6iers de la Marmelade et ie
Plaisance ont A4t ahev6e ct~
jours derniers- A Milot, 400 plants
de figues-bananes not t6i mis en
terre pour servir d'arisa aux jeu-
ree eefrxers.

LA CARTE IVIDENTITE .

Xe d41 pour l'obtntion de la
CartI d'identit6 a 6t6prolongA jus-
. u'au 16 janvier par lAdtministra-
tion Locale' de Portaau-Prince.
Ceux qul ne s sont pas encore mi
Sen 'rigte nvec la loi trouveront les
guichets de la Commune ouverts
de 8 heures A midi et de 3 heaures
A 5 hs '1/2 p. m.


A LA FERME DE PONDS DE.S
NEGRES

11 a ett distribie par Ia Ferima
de Fonds des Negres plus de 6023
plants de benzolive. Un grand nom-
bre d'entre eux ont 6t6 plant's
tout le long de la route de Fonds-
des-N egre.
Cent-vingt huit avveutiers ort
&td dgalement distribol s par .it
mTmee erme,


IM-MARIAGE

Ii a dte cdlbrd hier par I'officier
de I'Etat Cvii Section Est, le rrn-


riage de
Mme Blanche Dupous
avec
M. Luc Pierre
Au milieu d'une assistance choice
i! y out reception cher M. et Mn:c:
Jacob Constantin Giha.
Tous nos compliments au distin-
gu, coipdle.


U. S. S. H. F. F. A.

Dimanche prochain 9 Janvier a
3:30 precises de I'apres-midi, re.
prise au Pare-Leconte du Cham-
pionnat de'tot-Ball, i re catego-
cie.
Racing Club Haitien centre Ia-


tuey Bacardi Club.
Grande personnel:
Enfant:
Voiture
Tribune:
Peioous' :


0.50
0.25
0,50
0.50
0.50


iuI I- --------


A PARAMOUNT
Demain apr.n-mi-c; 6 Janvicr,
Paramount offre un ;iala mus.'c ld
auquel los parents ameneront
leurs enfants pour leit iaire jou
des paysages mervc lieux du DI-
nube au rythme de ia plus de1iciei-
se des valses claz '.., l e beou
Danube Bleu.


AU BERLINER HOF


Pour fkter les rais en :r-:'r. coo-
pagnie, Ailez tous ..di oir
Berliner Hof I o1 vov'. attend i.;
exquine soiree dans;'.t.


--- -- *

LES SOUHAITS I)D .A
STATION HHl2S
La Direction de la ;-tation H11i2
est heureuse de pr.o:rtev r m -
leurs souhaits de bon' ;:n't,- a s--.
clients, aux organs *, la 'res.
et a tous ses amis.
Son Departement i Nouv -
les Etrangeresa fern :umour.; ''
son mieux pour etre .: jo ur e jo.
plus utile au Pays. :ns:eigner
plus vite possible ;4 millier. vi+-
iecteurs sur les inf!.rmaTons .
plus sensationneles .iS Capitiuic
du Monde,
Bonne Annee '


ar- %Wafm


Librairie


Nouvelle


'I


Papetrie Revue QtidienM
156 A enue Trujito- Ti. 2077.

Avec la baigse du fr ane on ne doii pla se primer de litres


(Le readez-vous de tout Port-auPrince Eti4ant).
Les Gourmtcs y savourent
Ia cuisine la plus ddiieate
et les a aiturs de,.ustent leurs boissons favorites.
Speilites : HOTDOG MINUTE
BIERRE ALLEMANDE
COCKTAIL MASON


lima ;VIN ot SIR6

Deschienu
wmoglbine RdQgft6rateur da Sang, prescrit par Pllit mBdae~al
Sup4riour a la viands aruoe ot aux frrogineux. Admis da aslea BHpitags 44 M


centime a
centimes
centimev
contimrne
centimei


REX


Vondredi Un rrand film : 1
STRADIVARIUS avec Edwig' i
Feuiullre, Pierre Richard Willm et
Jean Galland. Une musique eni-
chanteresse. Un scenario des plus
eimouvants. Des nact urs incompa-
ruables.
Entrde 1 gourde,
Dimanche, a heures 30: Un film.
impre.sionnant: UN IIOMME DE
TROP A BORD avec Tommy Bour-
delle, Annie Ducaux, Jacques DL;-
meanil. Un scenario qui vous tient
en halene d'un bout,, a 'autre +
Film,
Entre 1 gourde.
A 8 heures 30: Franqoise Ro-
say, Charles Vanel dans un drame intense,
Resplendinssnte de joie, 4mue ct
firre, la jeune virtuoso Damie"e
Bricard sort du thbtre londoniea
oil le recital qu'elle vient de don-
ner a obtenu Ie plus franc succ, s
Heureuse de vivre ee s'avane.
dans la rue... Soudain son fiance
taborde et le visage de Danielk
traduit sa souffrance. Quel poison
versent done er ce ecour candid
' es paroles du jeune home?
Quelles horrible r6vQlations lui a-
t-il fait? La jeune femme sest rtl-
die. Elle &arte son bourreau 'et

C'est elle encore qui, :maintenant,
d6barque our le quai d'une grande
gare parisiennel S8a mere qui ne
l'attendait pas montre A son arri-
ve une surprise inquiett et mal
dissimulte... TUn horrible drame ae
pr&pare, don't ces deux femes ase-
ront lee instigatrices involontalreo
Set le Jaimentablea victihme~
Pr6parez-vous a venr vo vir m
puissanetn4mouvant drame d'a
mour quit nPaera au Rex le 9 Janr
vier 1938 A 8 heaues 3U.


-0 neu


Un pneta iconnu qu ae vend A bah
prix, ne veut rien dire. Mais un
pneu GOODYEAR qui se vend A
bas prix est pour vous une nouvelle
source a coonomie, et un placement
avantageux.

Plus grs, ps epais., plus solid,
plus beau, le nouveau ( GOOD YEAR
aR-lI est le rC.sll., ;' 2'5 arnno-
de recnerche faite ,ur- !e Ing4
nieurs GOODYEAIi nrur trouve:
un pnea A portde de toutes les
bourses, et offrant toutes sortes de
garantie.





Rt=


-R1 'I t.......raha~ -t


.


SalsP tributeurs poer H taiti

MALLEBRANCRE, GENTILE, BOGAT & bC
41


S-$7.1- ,


BERLINER


Commandant Ladoux -- Mes Souvenirs (Contre-Espionnage) G. 330
Maurice Privat 19:.1 (Pr6dictions) .......... ....-- .......... 2,40
Due de Levi.h-Mirepoi ; ct Comte F. de Vogue La Polittest.., ,a
Mhieterlinck Devant Dieu ...... ........... .."..-. .** ,00
Aiadar Kuncz Le Monastkre noir ....-I...... .... .....- 5,10
Dr. Alexis Carrel L home, cetrinconnu ..................... 4,0
Maurice Dukobra FuAsill6 A laube ........................-.... ,O-
Duhamel Les MaitFes (Chronique des Pasquier) .... ..... a 00
IL, P. SANSON La suaffrance ct nous ................ ..... ,O40
Paul Valery Morceaux Choisi. (Prose et Poesie) .. ....... ,60
Paul Valery VariBtd 1, II, li, .................. 3,60 et 3,00
Le Gal No dites ca;.. mais dites ...........................
-- Ecrivez, n'ccrivez pa' .....,........ .................... .0 3
Ne confondtz pas ................................ 4.0
Stall Ce que tout jgoune homnie devrait savoir ........... 3.0
Ce que tout homme marid devrait savoir ........... 8 09
Ce que tol t homme de 45 ans devrait savir...... 3,00
-Ce que ton!' jeune liiN' devrait savoir ............... 3,t
1,enry Bordeaux Vi' et mort d a Hdros .....,................ 5,00
CARTE DE CHINE. JAPON. MANCIHUKUO ................... 125
ALMANACH VERMOT...................... ....... Brrchb 8,00
ALMAXNACH VERMOT. ............,,.........,..... rel6 5,
ALMANACH HACHETIE ............,........ broch t1,75
ALMANACH IIACHETTE ............................. rel6 75

VENEZ VISITOR -
'OS BEAUX RAYONS DE LIVES D'ETRENNES
POUR GRANDS ET PETITS

DOBILITS
FAIBSLESSE A s


MASONN DE CONFIANCE)

LA LIBRAIRIE LA MHEUX ASSORTIB


pat-au-PrIanHtaU


7enw"- ww. -;


-. -^-.r .., .... .-^.^uma^ ~c-^r --


vm mw


------------------ ~~~11~1


E-neore u u Nouveau


cli 0 ft YE 14A.I


.,L-- --- .. ..---


.~...e


---l


- ?te: *se*> ..m *.es


4S~i~~B~b~lF'