Group Title: Nouvelliste
Title: Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03218
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Creator: Nouvelliste (Port au Prince, Haiti)
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Publication Date: December 28, 1937
Copyright Date: 1938
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subject: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Bibliographic ID: UF00000081
Volume ID: VID03218
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: notis - ACN6482
oclc - 0012544054
alephbibnum - 000471641
oclc - 12544054

Full Text











**( -' '


426mi ANNER



LI CROlSill C!

UN NOBLE GESTE



Apres le travail de pwnniers rea- h la p3ychologi
pour Haiti au Canada par .W 11 a bien eomr
oi Jules Th6baud. Camille 1'Afrique noire
en et Maurice Etheart, in 'efdace d:vant
d'aaltant plus important nature, et il pr
Itait ryalisi dans it cadre des dit6 digne de s
rs itfa Canadierncs, fce tr.ie fin de la civilis
formation de FEiit du Grand la fc'aeur d'un
wion, ta semence ;: porte fr;;it. re d:] rel&verrie
S on semblerait ]'oublier pjur Le rre
otr que les greffea. Nous nev. faith pour Ie Ca:
rien au merit de, ceax Lji p
tivi: Danths Beligarde, Can- e Pre Christ
Dominique Hyppolite, Gnru- 'u a
q4,l ],: e's cas d
Nemours et Bervin; et il y ,.n Qa di
aftalinement d'autres... t, u
(d, la ,i'.re amir

NoUS voulons aujourd'hui en soru- n"', r du
tlant la bienvenue h nos hJi-< J! n64- ,. Quih
b i Province de Qudbec. rend,: ,-n.....;' et cc
gpbie homage qui leur est c re di d '. Laurt
pionniers qui ont fait cenrn;,- d' L 1 lWre
Haiti aux Canadieri. tCette C'-: -r r -:on
gpt d'autant plus ejvidtcnt: 1 L ::.. lL...-
.$'h "aprb- quo dant iCo pa- i lueins .!u Oun
pIPrese I'a rendue publique si ir C.s Co)rnpoF
pPnnii nos visiteurs nous re.-:- cC.'E: du Que Ae
e e nom dc Frrce Marie A c ati do -i
in Qui les a vuSe l'urre. Lien :eu.ne pou
Uvant botaniste, grand Hum.,- lier tde l. haut
stlurtout. Frere Marie Victorin cipe dte MIarit
itm de ceux qui dans le silence Hurr.ar.is:e.M,
kls ficond s'est pench6 sur a,.3 fait honneur au
p.s biologiques qui touchent Hier, Au coi


iPOS fr

i F tAIlS DIVlRS


I SOMMAlL1RE INTERESSAN'T

Slprochain nuimro de IL (;.-
du Palaisi pTrraitra le 1 :r
Irier prochain. Entr'autroa ma-
iat intinssantea, i. y sera p.I
la suite de 1'6tudc (e e Me. L,'
dikn Vandal. sur Le iaistere do
ivcat stagiaire repiesentanf. I.
Pte ivile en Cour d'Asists%,
tli qu'un remarquable Arr6t 'i
h rcur de Cassatioh d'IHaiti, wu" i
4L Preuve de la Filiation Mater


AU TRIBUNAL
CORRECTION N EL

hr juRgTent du Jugc Rend Is.-
si4goant en sm; attribution.s
tonnelles;Mme. Vve, El S il'n
. It Sieur Elias NousAt out. i6
Wite a 2,000 gourde d'a-
au retrait do leur lience
COafmercant pour avoir contrt- -
Su d&ret interdi'snt le corm-
a* detail aut Prangors,

*AUX ECOUTES DE LA
JEUNESSE.

e.4st-le titre sugg.-tif du P- I
special de Noel Ce notre ex-
confrre .,4&l]ons toutofoia deux magn'-
*O ttiele pUbli6 dmaa le mi-
t aa4ru et dus i a plume d-.
Loui. Morcier of GIrard da3


Dr TRONGE ET LB CORPS
:1 MIBDICAIL
b disltingu4 Consul GOnbaitl
i Buenos-Ayree, le It1
Sfait don au Dr Rulx
Dirmetour du Servce d'Hv-
Sd'un fort lot de sarume pr4-
Pii lea Laborato;reo de 'Ins.
.0Nat9o14 de Bs.cnos-Ayrce


QUOTIIEN FONl- N 189L
A W I OA *-- -01w -


PORT.AU-PRINCE, lHAMI


MARDI 28 DECEMfIRE 1937


No. 14.-2


PtAd. err -~s ~ ..4 .4-~


INlDIENE ET NOUS

DE Mile. AMEDJE VEZIN'A-


Chronique Judieiaire.


JUSTICE-DE PAIX


uumm-iM M .nfW'fWli v vr "rvrr --


e et A la sociology' .
pris problem Cie
i. Sz haute cult-ure
les solutions de ia
Bvoit avee une luci-
on grand eeprit, l.
ration actuelle, et '
ddsquilibre, l'au ..
nt afrcain.
irie Victorin, q'ui a
nada ce que LUrban,
et Eckman ont tai:
iblie des Etudesa :1.'
e Tiratologie vty4--
otrychium noujvet'.
icaine, sur les G;yn.--
Quhbee, i3 Flqu:..--
ccu, une E'ade. ..
:ooicquc dc la FL':-
ent., Le Dynamism:
'du Quebec, Etud:.a
u lac St. Jean, Le-;
iu Quobre, Lics Y,.
'bec, et. dos Etudc-'
&-ee t le.s Able'a-

i. un autre sa.ar.7
rIan'. Esprit fun.'-
:e phiiosophi-e, di:-
anirn el Gtes grart.:
X. !'Abb5 GingrA
u Canada,
uzr d'mne ri4ep:ick


p;,,ur eornbartre s. fi&wve., la vairi-
k. !:i di'phtGric -' La typhc.dc
Et :. c, '.u'.r d'c ne ,ifl:e & !'E::-
I.- M.:i:-n.il do M) d{,c-rn ie fit c.-
L .. ,cc Et?.,tA.lbi s.n .- t t d'tin t, ,-.
r2ii ', :\t- mAii :r : d- Il;s d'O:b- -
tri(' 1.g 1 aenc.'-A yres.

AU COUPSR DE JANVIE .

-'../ ra; de Jau.>.r prncha:r.
.t :oat-:: <-'.u ri.te& suivants x:-
:..,r-, '.- i, C-:, tapi~.a e c S et'.
ro r, S, R(.,tterdam,
'uc..i of I rU. r ua SS- Pievz is
SS. iriranrnic, S3. Para de lei Cie
Tran;satlantique.

POUR NOS RESL APES


Les trois cents dollars, (quinrP
cent. gourdes) remis Iar l'Alliait-
co fran;tise, I'A.socintion Haiti-,n-
ne pour Ia S. d. N. et AssociatiL.n
des nmerbrc's du Corp.s EnCsigian
a I'Archev;,ch6 pour I Eveque o
Cap-..Taiti:, n out d'j& tA dtc jiatribt'i I
par lsa .3oiin de M.. ELimnrie, Ic c:i-
re deo QOunamninthe e ie Cur& de-
Cerca-La-Source, noU d'it le jour-
nal GLCe Annales Ct-poisesa do
Cari-Haition. .
Les autres valeur-. recueeili.e.
par ce. troi,% SociAte at Wdt as..
ei distribulne par I Archeveche
l'Evqrue des Gonaivt-s et lea pa..-
teur.s protest-antd du Lap et dii
Tri a..c nhuit gros ,iC do lingt-..
gout'lers et chapeaux.
VoEit do I'exceltnti: ;)e.ogne.

PALES ACADLla3QUES

Lea journaux du nord annonceut
que M. A. Etienne, ancion mini.'-
tre de l'Instrction Publique, avo-'
cat, Prisident de l'Allianco Pran-
iatse du Cap, a 6et ncarn6 offict-'.*
d'Acad6enio par le ministmru dts
I'Education Nationial de Paris..
Nos f6licitationa.


ACHEZ
LES PNBUS IT RAITERIES
c flBflAs*'


faite par !e Maire do ta Capitiae
aux visiteurs Canaditna, il a s t
bien diie Ic.s liens -4tli w~aBs t
a itieni- et Canadiens: A c6th d'u-
I:c. cr::mnunaut,.6 do larlgage, ua pa-
rail--13ime d'dvolutfltd historique
qui ifa:: de tous les ianadiensa le
vrais. Amis des Haitieas. A lui au.s-
,i, i 'u! ,.1.5 fta'I M. le Tlocteur Tren-
p., ,;[.,.iam: 't -Ih Arngzline
,n ,.., t M fr. 1ni, il. Gtenier, M11'-i.
V;.:in, G-,offrion, CMt. et Gagnonu,
.I.:.i.s.'. Zappa. Choi!mard, Gau-
.h- :- L.' ng.oi.s, aioluS dison.s :
K .)," ". .. L ^ '. ','i'liiLi, !
:A .W. Mclli VWSitn, esprit --
-.r.i .,i e-sC doua d'un talti;'
i r,...:. 'i, nouis expnmor. r.o-
ro: ir: lrfu'.' gri;t:tui'c1, ~our ar.'.;i
r .'. f l ... n ittenr t uBa sy'r-
.:. :h- .r 'e pays, a un nv ,-
r:. -.:. rn..u: vivons lea heu:m
'.' .r :.'.;.- c .u. .l r le br'. aii
as.k- s .1 l- t: 1 de nos3 C..'4
Sat..L -n Rpublque Domnir.-
cri :f:.. en v.- .ant ,'e' participer A
la s. fes C..:'!adien s Sant -
D.. r.:..:. C, C.bl geste rnC..
.':'.:, '. : .: pr ,nd de 'not '
S .. -'. ct:. c...mminfion d? i
ft .:::-::' c.n:: *dl. n a n s malheur.-.
c' r.c T'. :'.::e c- cets mr 'quesl .
f:';.: ::-; :.r;iri,;t qui vo&t droIt a~
cc:.ir :.' ..- L : HasLi:.ena.


SPI.IT;'nT rTION IDf. PNHI

L_ ;- '. r ; :, ,!s.; .,' '], .. 1 t ,; '
:: ...: i t. t .I LI
;:.; c- f^ ; *: i;i -Y
S r:;::.': .. -: :r.' ,':if u? rtl (i


": d Franc r :-,

(", .;.. r,,, N-c i. e m arque ('.,;


.... RLNER. n


REX

1M61'. i; chef-d'colrre de .hc-
q.t Fc,:rlur PENSION MIMOSAS,
.-: ;:rra lr- ar:ittc Friang;oi. r
FR:, .;' :.:r film h mrni ain de granf:
es U t I:"i.,^rit.
r:' ....:. :' ; .., dtr'-nit ro :1*'
lia b.:-:1 auvt; Sachsa GuCitr"
P.\STL'4R. tUno pae historiqt,
L'i i'',::li tin in':')mparable: -
ch. G.itr:y ar.:iLJr ct acteur de vc-
n ie.





"SAVOY"

CAFE-RESTAURANT


SDemaandez a voa amia et

ils vous confinrmeront que
nul partit Port-au-Prince
on peut mieux manger et
apprlcier les bounos con-
scmmations qu au qiSA-

VOYa, situ6 au Champ-
de-Mars.

,. ..... l


Grice h IU moditicatiut, apportic,
A In loi qui avait restraint l'tendue
des jurisdictions dc(cvnt i" QslHea
pouvait plaider !'avocat, on a not
avrec :saisfaction, I'6viution da
nos justice. de paix, notamment
etilles de an Capitale, cih de jeuner
liccncies, et mrnme d'-mninenta awt'
cats qui out djhi minarquP leur ca'-
nire par ilachti de i'u-s talents
tc de riur chaude vt persuasive 4o-
quernce, so meturent, Cans. des di'-
sertations juridiques plus entral-
nan-tc.i lk, une quie k' autres.
Ce nIourve1 al.SLpect tque prennenr
I'-s trlbinnlx rcl Paix, incite nt
nl;,i::i.-trdat$ (e pti:.: x so mnettre A
L! h t! 1,t!n t'.
;>ians doute. Cie. (ic'UiSsions v* it
.1; t'.IVt'lr:t au dela dJ. la mescre
quti cadret ;i -c la i rtlidt.l.lt caract.-
r'fl Lqtiut dE cett- ji ri;iction d'v,,-
ct.';tion. aiiR, raL np pensera at
Cr, nrer.t-or it, profit que tirent no~
:e-" lil'c:.ci(t- qili trouvent tun
iungnq "r. .,.. chnrmp d'~c'imn devant
!: p-'iit barreani.
its q'-JE tlonsu d'un cadre juridi-
q_'e a',; ..,s z I:i\ s'.o .Ijscutent avte'
r:e mnitr:.s, admirabc. Et, n x;
n-ragitr:t. Ace i-x :qt irwtent dcan.A
;'ig:,,a, 1, :ii tu in i spi-.udence da
trji'.iu : zaosr.sation, a defaut do
','.b ;,'.ioin piu qu'uLie des bt'it
r:?.. d'arn.t- pretty par la loi,
s :rouetIIi aid6s, gnA;e a ces bril-
1" :p' ida!ui{ours, qui invoquent jte-
v: '."' c*-t 1 arrB 'I a"

l aix r
S .i,' r;' i,; these mI -
', }',"r i' t,}.; ; ( Unl' de C [ -
.' :. i' r .... i i' n u'| e la tlo
:; t i;.. i question n
] i .;x .
(' r,"-, .,.n ?.t i,.r 5 u'i" r n v r '-
'.,. *.:".. :.. "- -, [ppr :'ri ir, c~Ornn.D
y r hn .,ace, o Cta,
,*, f ,. "P, .~i' clrt' ;.-i. r ioi.t ils ni;-
in.t, r .r CL r; n t,-, 'ils fn'ont'
p -' (1' t'.a d, !t-uir'. nappelis qu' Ts
s'.r tU Jaj" .I'. :ha iie jo.r, plu d' v-
n .n t:ain. d'at ,ir'- f do e tou-t -
.t.': civi], cornTnIrr.rttk, simp er
":i r..l'r 'ip Ilt i. ,.ai.re.....
,ntat, it drrnn:.er I -ntroe dco
lieux, a .gr.e' rr.m'n.o !.. ours f,.
rui:
).iai ru.:.i r..- ,r.r:.:n P-a qiet
c, ,t tr:-p iCLr demnn-n'er que di
S -'.itTr .t sc rnnp e!rler les priP-
,i.'.' (it-. -, '. ;; i Y., .-- d i'o for '-
!:e. d 'd it' i.


JAPON 1' .; 1

L'rEpire du SIo-..il LeOvant, q'ui
vbcut scouts Io r. gime Itsdal ju-.-
qu'on 1868, en 70 aR:; r 6lidi k
miracle cd div;'niVr n:ec de.- t',C
gr;in!,sL .- ui;.anctl- modernes ti.
(.1 clif'ux on1 trui., dit-:ade est de-
vnou, dt p;ay agiric'., lays indu.s-
tritl Co pays qui nat i- Icu les Chi.-
noi.os en 1,:i94. le I.Rus en 19o5,
eot de nou\''eau en gu, c'r ave.2 1,.
Chine-.. D'napr.s; cert'-.ais, le Nip-
pon joue son vatout. Nous ne i- ,
croyons pan, bien qut (,. wartie or,-
gag6&, centre .on gr l -- le fait cst
avdr6, et nous y reviendrons- '*.
sericuse.
Avant d'aller pius. loin, iI nowus
pnrait utile de si ituicr.- lo Japon
d'aujourd'hui et d'oxposor briev,*-
ItOnt 5 .' stupfltants progr&s t
i'aide do que.lquci -.iifflre. o-
quenta.
Pour betaucoup, it ,lapon tes.sl 't-
core un pays de civilisatiun iifA-
rieurc a la n6tre, ut la majorii6 dc
c ux qui l'ont visit, trop rapiir-


Parmi les multiple" q(Itet-ior.-
que nous pourrions ;border au-
jourd'hui si cette trit ne pouvait
nous ,tre tout entire dontn6e at-
tirone attention de nos mags-
trats de paix sur un. point appa-
remnivnt, simple, pour ne pas dire
insigniifsint, qui trance 1 .souvent.
en marge de:s I'!incil:--'. ne lai:use
pasm nmoin do d6saNgrdbleg s rtu!-
tit.s t c lx dl.ont h.'s d--oits srnt .T
en peri.
Le code de procedure civile ,'.
divist en trois seicti... l bien di-
tinctes: cclle qui trait- de la ju-
tieo do paix, 2o. colle relative ant
tribunaux civil, ei celie qui reg"--
mente iexercice du recourse (.ii
Cassation.
11 convent toutefois de ne pas
pcrdre doe vu, quce !ls disposition4
du code dcl pocr.dtlure civil, L,
No. 2, intituieb>s: c natusx Civ'ilg. ont dest diipositiotr'
d*ordrc gtn(-ral. C'ct en on m--,
kk roit cnommnt
Or, if ot (- U-t-ntni.a qu'en 'ab-
sencCt d'un di'po.S it O vxpre:t-'
ifunt' loi (I x( e t(.1ior;, los rgkl' s id
droit commnun v .sippIs -t:nt.
Nulle p-ant dans !a ioi No. 1, o -
gissant lo- tribuinax doE paix, it
n'est quesi.son a dur-:it qu'a Ie ma-
gistrat de pnax d'accorder I'exet-:-
tion pr)f'ivoJire n.onoi'Itant opposi-
tion de leurs jurements de ddfaLi.
Pour-ftnt, la e& c6l&ratr, .n's
pai I'aipan w ie Ia justice d;:
Paiix :' (Or'n:rinui cocllvir l qu J. ridicti << fi, kit ,;cnirnun,; Qoi'
atitUrt'1 .1,, (Sin T h- i c' i i f'PrgeK ne' U
a f rr';, t I'r c .uti in nrovisOil'
d'nn j ,ment aon :;'.tauit avant
r'exri'axtl n dn i ; '( 'a i 'iFppoisiti}m,
'_ q0 r 'l ilt n -,urt : iL rfusco a
1a nu w' "k p\i' "o statue -:s
(I{l. k v;(k-ur- m rlN (iqt K'..l7

I rcfit'us r;,, 1 .' .-i !( paix s'-
donne-r uine t1i!c, mu;ti.ee, qtuand 1.<
tntprtzs .iAu crt-anc11r snlt mis e1
Ierii, constitH u nation d" 't
protection a l.-inq ,'l t {dr'oit ctul -
ci.
Ion pourrntni o.,.bjectcr quJltn I'a--
ridicti.on die rrnu .s:!. nutort:n.
A o'{orn")r I'iextut'.t proviiso'ti
.-ur mint to e i ; dc:-i n et que i'
critanciev p' r;tra r it.n i etourio' a
c.ott voI te
Mais, i1 faudrait n i pas ce rap-
p ]iO qu2 38 ('biioI ,4'4 jiJugf l*I '

(voir suite en lil, page)


ACCIDENTS

Mercrcdi de la se-maine dcrumi&'-
Ic moteur No. 2 deo la Hasco b6rs-
bruillait la nommn ., t;locearte Jo,
seph. ITaccident 'rt s-t rodui t a I
Crid:.;-ds-o.Bo.salE, .El en a -.
do graves blesssures tq,. nteessit&-
rent son transport immr;diat P'il!-
Pital (6nIrat.


mernt, o A surtout lnt', one juxta-
position ctrki'u.:s' r-'o: dUn idCetalisnme
at d'orientalis-n-wd: riziroes traveci
sees par un chemin Ie. fer elec:r:-
que, pisystw lsC(-nli-nl so uan tan Ai-!
stri6 def fils, hauto toerion, che&
de gare en kimono, sandaleT ,
chapeau melon donna Ic partt & un
train asnruidyn:miqu,, gu isha tt
cosunv- traditi-onel trtin&e pir
tun hmrnt-chorvt, -r une vast
artur, rn moueriie et nt'.ur.lde par !es
infumO brulj I- r(.ulan,.: I.s lur.intu.ie-i,
(Ct ..,

(voir suite en 2kmn. page)


L


i *U'U*((c~b~B
-~-cr~--- --


&-#%~ i ftr f4,-8W o "- --"d-


|(,. ..... .. .:.. :: .. ... .. ... ...... .
: .. ... . ..

: .___.: ; -




.
"?i: i .' :: ... :":i "ii"" ]. iiii .... .. -- -, ," ,
: :: :

,. ..AP.N 1.. :
:;pa.a 'APO 1.q~t tP


S. ---- ............ ..... m. .-.. ", ,*r rW


(SieO)l


Ou bien, n6gligeant le cot6 pit-
toresque et eparadoxalh, certain
vc-ageurs ne voient ans le Japan
qi 'une nation de .proiie, d6cidde,
Sa ec son armde et sa flotte. A d4vc-
re le continent asiatique, en at-
teidant mieux!
;I y a un autre Japon que celui
de- mousm6s, des cerisiers et des
bi)elota artistiques et un autre J3-
p n que celui des soldats et. des;
marines. 11 y a It Japon 'in-
distrialise, le Japon qui g'insm
tr ut opiniAtrement et progress a
p ss de grants, tout en luttant con-
tr,. des difficulties exceptionnelies,
et il y a le Japon don't I'Ame na-
tionale n'a pas change depuis dea
in '16naireg, et conserve, intactA-,
le' qualitda de ]a race.


Quelques faults et quluelques chif-


frt s.
Tokio est la troisieme ville u;
gibe, aprbs Londres 4t New-York,
a,:c une population de plus de 5
rm.lions -g..Le Japon. dent la su.
pi matie dans le domain des tex-
til :s, nest plus diseutable, fabri-
t e plus de cotonnades que A'tu-
g:.terre elle-mime, Le nombre d .
x, yageurs transports par se
ci itmins de fer augmrente depu;s i
It -ns, de 40 millions chaque an-
nt Le Jipon product 70 o'o do i
so du globe. Sa flotte commercia-
It, t sa flotte de guerre sont k -'
tr i-iemes du monde.
I est dot6 de 20.000 kilometres
dc oit:s frrces don't ucne partfi c
dt 6 !ectrifiuc, le rI t va suivre.
TD _:D et Osaka unt k _r r-.n-tro>
et ..rs schemins de fer d CVe5vi'.
Tf .. c s vileles dt (ie-lque imi:rp :'-
ta:nce ont leurs tranvwas. Birv-
ck ;s et taxis ont a peu pres t-6i-
mn ie ..pou.i-.' PI.. .. 800 usi
nc fabriqulnt (des Vx'. Des rou-
tu silionnent tout le pays. L'avio-
ti progress a une vitesse inouli
S.. ~u.tes l.... es. .villes .sont... eliris.....pa..
des aviems. En 1905, le Japon laa-
ja 30.000 tonnes de bsteaux nmo
dtines, il en construct autjourd'ciui
pL .s de 100.000 tonnes chaeue an.
ni :.. II y a 70 ans, i Japon, to,
fa't de corrmunicaftims, n'avai
qu.- do m6chantes pistes, et. cnn ta,
de moyens de transport, li no co<;-
na ssait quo la petite t harrette. 'ie
be as de some, ls blai ut:s e t'
jo ique's!
Avant le-terrible >:eismme, Niu
di .oendie qui ddtruiit presCe>.
eni erement Yokohama et Tokiu,
en .923 it n'existait pas do cimes:t
jua mnais.- Le Japon n n expoL:
mi- -tenanti dans tout- 'Extr:rm .
0(. :nt et jusque dans J'nde angi:-
so. i1 produit 60 p. c. oe son acitr:
Se aciers aptciaux notammnt ,
son alliage d'aluminivn., de nic,'el
et d'acier sont universoellemunt
r6jp.ns. 11 product un million de
tor nes de pate a paper, Beaucoup
de ses machines sont supdrieurta
i toutes, les autres. Dans aPindu:-
trit du coton, un ouvrier u-,
ouvtrire, plutot, car ici, dans lci
tis'; iges et les filatures. la main-
d'a ivre fmiinine eat 5 fois plus
noribreuse que la masculine a
la charge de 40 60 tre six A dix dans le Lancashire...
If: materiel est plus moderne. -
Avr: nt 1920, le Japon ne fabriquait
pas de rayon; il expxrte aujouir-
d'h~i tplus de sole a tificielle quo
nrn-porte quel autre pays!
L industries de la piche 1 mil-
lion 200,000 Japonaig en vivent --
est an plus considerable et la minux
outi de du monde, L'cmploi del'".
nerj:.e hydro-dlectrique eat inteeh-
sit be m oindre village est PclairJ
A l'iect6ricit. Dana uie seule. an.
npe (1982) ie Japon a fabrique aT
millions d'ampoules &ectriques
pour le march intb ieur et 238)
miltllins pour 'exportation, L';.-
dUstrie 6 setro-ehimique ne eease
de progresser et dbjI te Japon four-
nif 15 o/o.de la production mos.-
diale do sulfate d'ammnoniaque. I


possMde 700 usines o on traite e!
caoutchouc {pneus, somelles, ete,,
M4as n'allongeons pas cette -isi


' ,$


est, de tous les pet
lit e plus,
Quant aux journm
suffise de dre que
quelque 6.000 don't
diens, avec des tir
40.000 A prts de ds
Le Mainichi d'Osakt
personnel et le Nie;.
kio 3.500 Le fameu
deux quotidiens, deu
res et toute une sgri
pour la femme, Ie,
sports, etc. Un smn
laire tire a 500,00.
plus d'un million.
Quand on sait, en
Japonais ont de gi
morales, que I'lespr
loyalisme, piete filia.
chevalercsque et co
tablc- -r- rege par'
atll tt:mps nmoyen!na:
soixante-dix ans.
ner qu'iis ne se C.


eles, ceduii jqi

,x, qu'il nou ,
,. Japon en it
.2o00 quoti
:ga allant ae
.x millions,--
.-Nichi de To-
.Asahi public
x hebdomadai-
* at magazii 4
enfants, It's
ialz new popul-
,n autr-. -

:uret, que i :s
.; 8i.. quality ,,
S.sm ouran- -
,,ctvoiuenert
....gc indomnp-
O.X comiM'1

'n-on sa'r .
/..unt p u


en rien come inf. aux peu-
pkes ies plu I "vou- .
Ajou:ton.s quoe 'in ,",.iseemblaE.e
et si rapide m6tali pho.se s'esd
accomplie nmagr& I. .uerre siae-
japonaise doe 1894, i:. guerre do
94m -1900 avec la Ruesie, la ca-
tastrophe de 1923, 0i" chute (d
y n senrsationneile, ia rise econo-
nliquc mondiale. le .',. cottage des
products japonflis ;.. ie s Chinoist
Ct toute !hL s--ri(, dn. c;,ntits aveu
la Chine (tul vientnnL i e c.ulminec
clans Ia guer-re actuv-;.', .



Mais ii taut t:nir ; ., t de tr-.ris
faits;
lo. L Japaon, mn1i: -u-n indui-.
triaisation- A outran impteo ur-
core une population ,i o itf reprro
;-::t'5.;t. 5 f)0 o o dc su ,-plation t. -
tale,'Ct un tit'-.-.o :'. ment de son
sol .est cultivable ut e reste
6tant montagnes. vt.-cans et espa"-
ccs d6sertiques. On .- calcul q.c !
par mile carrt de terre arable. i0
y a dans leurs pays '-cpecdtifs, 467
Franeqais, 806 Atlem.,uas, 819 ita-
liens, 1.709 Beiges 12,.770 Japi-
mais! La cterre du i!;,iyan japo-
nais moyen eat un imouchoir de
poche&;' Le Japon, dans cen con-
ditions, et avec une population qui
a doubi6 en quelques decades (ei1.
s'01lve aujourd'hui a 75 millions),
devait inivitablemenrt longerr a'* -
migration, mais...
2) Les Etats-Unis, lc Canada A-
l'Australie lui ont fer. .n leurs po.-
tes!...
3) Le Japona a du "auvais fer,
du mauvais carbon, peu de pttroa
le, pa5 de caoutchouc, pas de lai-
ne et pai de coton,


La population a eea ter, mai ceelle des detr .prochaines
decades est d6jh nee.Ji faut trom-
ver du tr l ravailpour 2 00Q0 otres ,d
plus d'un an. Intenmtiier encore
mindustrialsation ? Mais. le: Japont
doit acheter A Y'6trangAr beaueoiTa
de matieres .premieres indispena-
bles. II y a le Mandch~ukouo, dira-
t-on, avee son fer, 'lEn Charbon,
ses bhricots soya, la p .ibilit6 ('1)
d'y cultiver le coton, ses .c6r6aksr
et ses vastes espaces arable......
Maia ii s'y trouve di6j 30 millions
de Chinoia dont lea bcsoir*. aont ein-


I te progr s mat6rixei. et pea-
olm A un autre domamne.


la creationn du pr mier mniist -
re de l'Education, al. japon, ne ra-
monte qu'A 1871. L-. grande maJ-
se du people tait. ,dui illettr-'.
Aujourd'hui, plus d- 99 o/o de Ja-
ponais savent lire et -rire. (Quand
la Chine. si fire L. ,oon antique i
civilisation, pourra .t te en dire
autant?) I1 y a actut iment 50.000
ktablissements scola es dans 'Em-
pire. du Soleil Leva .. 5 universi-
tes imperiales et ., nnombrabl s
cole speciale.es (p s .ionnelles,
techniques, etc...).
Le Japon publite 0000 livres
nouveau par an! L- i livres <6du-
catiffs viennent, coan.;'. quantity ,
aussitot apreas s le -;'ns et eer.-
tains ouvrages litti u': tes et risnt
suivis de pros par .-_: qui i-n r
consacr&s aux quest i;>nf sociales et
it la religion. Le pe:plie japonams


HYPPOLITE JEUDY


Distribti :e r:


-HETMO-COAGULENE,
Injectabkl
Buvables.

Extrait H 6matique total HImE.--
tatique physiologiqu ienferrmanit
les substances coagulantes du AamI!
et particuliTrement des plaquctte:
sangu nes,
Diath&ses ~~Kr,-rr.ig; rea Ilv.
mophilie, IIemugenie, Purpura.-
Traiten*nt ra.ionnei es Herr.,p:'-
tyites des tuberculiux, Pedia.trji.
Chirurgie, Gy:;-; .w.*. et O'L,-
trique, UroiiogiC, (Ot:-Rhino-Laryn-
gologie, Samatio,-giY TraitemFr.L
preoperatoire.
Enreg-itr6 au Laboratoire N,.. I
du contr6le d les Nos. 528 36 et "2)8-57.

PAUL COUPAUD

Distributeur priur Haiti

rort-au-1'rince
Ws-

L'ADMINISTRATION LOCALE
DE PORT-AU-P'RINCE

Avise qu' cause e ila grande af"
fluence des c'ontribuabkls, elle a de- 1
eidk d'ouvrir es guikhets, dgs s
here a. m- jus.qu' ouvel ordrc,
k partir du Lundi 20 D&eembrc
.937.

18 Dcemhre 1j9,".



AUTOMOiBILE A VENDRE

Voiture F.)rd Cabric,'t, Modke
V-8, en parfait etat cle Ionctionie
ment, avec 4 pneus teufs et 2g d
rechange.
S'adresser ata Bureau du Nuaw
Yeliicite, cheque jour te 2 heures
&, 5 heures p, n. Phoe No. Zz3.


A LOUER
La grande naisonai d M. CamiLQe
L6on, situ' enritr Ie Eois-Verna et
Turgeau.
Neuf piices: cinq au ret-do-
chauss6e et quatre A '6g4tage.
Eau. Bassin piscine, galeie caqr
culaire at double gar.\e.
SS'adresser a. cotP;' `raisonnette
Justint Dlchtftier.



core moindres que ceux des Japo-
fnais, pourtant si frugaux et aisP-
mient satisfaits! Conmme solution
du probltme, on dab&rqojit que IJe
reul des frontiires industrielle4
et exploitation de nouveaux mar-
ches. Ceci aignifie-t-il annision do
tetrritoire nouveaux sour le conti-
nent asiatique ou seuiement nou*
veaux champs dBaction iconomiwuts
pour lee J nponaie, une fois l'ordr
rdtabli et mainatenu par eux, dans
lea r4.fibna que I'on sait ? Et 5e con- '
flit sina-japona~s e terminera-t-il


par un accord avec !a Chine, ac-
cord sBrieux et respecN et quceles
en snaient eI cons6queneso? Nous
,sommes venus en Extrhme.Orent
pour chercher use reponse A s
question,.

d'Action Fran ise, .


LA BOULAVGERIE ET PATISSERIE PETERS

CHEMIN DES DALLES, TEL. 5195

se met A Ia disposition tc son aimable clientele, et du public fin gour-
met en gtnmral pour ius products sains et pleins de vitamines deo
Boulangerie:

PAINS BLANCS (Flutes, paiis sandwiches, roils, ete.)
PAINS NOIRS, IAINS AUX RAISINS? ,BRIOCHES, CROIS-
SANTS? COFFEE C A ES, etc.

Elle ce recommande t galement par sa patisserie fine e exquisd:

TAKRTES DE VIENNE (Confture au Choix), ATAU AUX
FRUITS, AUX AMANDES, ANGEL CAKE, GATEAU AU CHOCO .
LAT. AU CAFE, etc.

TOURTES AU POULET ET CHAMPIGNON? VOL AU VENT.

Pour vos marriages et baptnmes, cu-mLuncu uali W iiti; e de grand
gUteaux pour tous lea gouta, gariis de fruits et de fria.i s.. exquia
oa de menues patisferies plus oquantes ies unes q..-l, t aut ..

Pour loe comrmandes de fin d'aiurec, vuuiillez vus nm-,-':;A a i",
ce pour eviter i'encora:trement ide:, doernrs moments. ,

La maiison d6livre diu pain h domicile i Port-au-Prince, et t Pdtib N
Ville.

ESTOMACS DELICATE, MANGEZ DU PAIN ET DS;

ATEAUX PETERS-


LIQUEURS !


tIQLLUiSa


-rw

4 -
*' .*s~


CADET DECATREL


Grad'R4t e No. 81

La sgule mason ou vous devez acheter vos liqueurs.


PRIX DE FIN IVANNEE

2 GDES LA BOUTI-iLLSB

20 GOQURUES LA DOUZAINE


KummeL Guagnolet. t uraof Da C

AnisAtte, Sirop divers,

ParftUat thoii, Eat de Co-)gne,

La plus grande .fabque de la placa

Reteoesz faj'wres

CADET PDE

G-wd'Rue I


-- -


iOtunt, Cherry-Biani;Y. CaeC,


, Bay-Rum.


CATREL,

No. 81.


-~.n-Cr. ~'ri~T~~I~~1- ~LI~II~*IIIIIIAW~(I~r~~.
.* .t r .~rclf


4Ua~mwrvr2Fft- Au,.Uuv-vq,-ARMm, %Tw 4w rtwwwwwow i~a~r*CUU


- U MOLZNOVELUIT


MAtRVELA

Demandtz i votre toidoanier
S MAltVELA
ce produit change Ja roouleur it
voire chaissure slcon ,a robe que
vous portez ou selon .otre cotiJ-
me: Tourts als lcoulev rs y comprise
or et argetit.
1 ne craque pas et laisse un iini
magnifique, ind6lebile mais encu-
re, il rend le soulier pur neuf s'il
6tait fatigue.
Demands MARVELA et vous
vous habillerez avee &Kgance et
harmonie sans avoir a d6penscr
pour 10 padres de chauisures.
Une seule bonne paile vous s''-
fit, grAce a MARVELA'
En vente partout.


...




-:"'--.-.--- -. -- -.... .


SECURITY, COMMODITY
11 est imprudent da garder !to moisonn
So4 .e feu et-e vol peuventvous causer
V desdommoges irr6porables, vos policas
--.p ----------lll~m~


TForrorarvttlypWGilli TTirres, con.
trats et outres documems prbtleux. Un


cottret de sOres6 1
coOte pau et &vite tou
LA
SBANQUE
DU CA


It Bcanque Roycle
S-ujet d'inquitlude.

ROYA
N A D A


I.A#4s S


L I i BllI 10 it-I
eDis,- tmom leux, je ne
suir pas venu btiFr!
Je suis pardannable, vo-
,yonal Te souviena-tu du
j'eune liquoriste E-ouard J.,
Benjamin? J'ai et6 chez lui hier
soui. .,
Queiill. behllec soir'(-.,, mron Dieu,
j'ai paRs.ie: (.'t. el churtnant gar-
con ce typ1e-lh II vou.- sort de I'a-
nisette superfinel: e'est de la suuvi-
te en nmat tre.
11 fi t I'encouragSr, car j'en ai
vu de pareilie dani dei grands ea.
fc-s de rParCi
Tui s prosse; alors n'en parlors
plus. MaiS. en somnm il a touted
sortes dit kliqi-: urs., 11 a 1'anisette,
le peppermint. la pruneule vanill'c,
le nectar, etc. Vois-le le plus tot
possible si tu voux 6pr-uver d. tla
belle presentation, de la bonne qua-
lit6, enfin toute uns ga:nme de bon
gott. 11 s'y connait bien et se dfl-
-----7inrrsrE ftTmb-teTrtIel'ts pour
la fin d'manee. _En-inr, 'jour d'autrea
renseignemnents, vois Sinmon Viet,
I'6picerie du Centre, Mine. G. Rou-
main t-t tlint d'autres. Cela vautt
bnie la peinre. Au revoir, Vieuxts,


LE


SCo


SWe gebr. ? awe id Magasta de fEa
5C~a r DECAIT.IEB DE CARET, VIEIL OR, DIA
,, a nt b AT k'rIbEitRES PRECIEUSES, VIEIL-
.^aS AGENT ET OR,MONNAIE DE TOUTED
.vNALITEgS, A DEBS 9aIX ABP~9LUMNT AYAM
QRANDI LIQUIDATION DE LUNEWES ET VERREI
LAwets te t Verres de tous numzicr
Montures en nickel imoxudable a
Verres. ovates au prM at de $ 1.0 La saitr
La i i iaon drera iuequau 16 iaovembre tnhw
t. DE UATTEIS & Co,


COLLLG&L rU-i uriA it~lei
FONDE EL ovji.utiL. Iai4
INTERNAl -AAi .N>AT
Avenue Prsident Trujil, phone :7 1i
Directeur .m.
Enseignement Pr!m:u re et .r.:(IL'.ti t.
Cett ,annde: de la classes entantinEf i2Tne) ba Sa Tme inclusive,
ment. (ours gradues dc Stenogra:r i .: :-- ,;l, tic,.. a part
Sla 9me sans pavement suppl6 teantit:
Pout tous renseignements, ad .---.r a st~ige de i'tablissemeri
antre S H. et midi ou de 2 H. A 5 H. P. M.


APT NATION N ATTENTION
La MAnifacture Haatienne de ci-
gatret L oihre agaAnombreuse clien-
tIe, taut rd la Proviice que de la
Capital-. aux amateurs de bones"
cigaret's adt do bon tabac une pri-
me de virgt cinq dollars.
Elle .st constitute par des bulle-
tins numerctes places dans les po-
chettes oe cigrattes et porlant la signature autogra-
phe d6es Directeurs.
SBonce chance Messieurs les fu-
meurs de Rex et Royal


DEMANDEZ
LA POMMADE
La-.Er-Strait
Slai Cordonnerie
4 4otn-Carmel
i\ '}.lTE JEUD)
,.,r -Jpreparatiion dr
fio-o-Co.
139, Av. Trujillo.
Phon$ 2182


S -


/' "


Le fait est incontestable


LE R


%VO


SARTHE


eC 1:' quintessence
DES


melleures variets de cann es

d'un vaste territoire


reunissant les meilleurs terroirs.

C'est ce qui fait son arome


U 'i 'Ez- ET COMPARE
-E P. Z-.nW fr .r-I #V


.-- 4*% a W7 Ar AK Wka lip V rs


-m --------..


CAM


Reeonnue co0 m e a ta


Gazense-Goat Skperfin


Fabrique avec sooin


par


Ia


01uroone,

Trois qualts diftdrente s a:

ds. 1.95, 1.50 t 070 la douzaine


Jas E RuISIN


COCAA COLA
SODA


LIIRtSOni DOMIIL TLm 2622


ga-aBt


4. de Mattei


~Y rrrr*,a~n~l -~*
'J~sl~i ~e~esg1IPBlgB;1~ :~~'i: Ir*ri**lr*l**i~r~i~i*m r..t.. '~*


T~Rm-


l -


8W.ai*a^.a^P;;i~-w~(Ess Ea


I


CERTAINEMENT VOUS RENTREZ
D& VOS VACAA'ES
et voua demanded a quclhe Acole vous defve L'znvoyyr v' W fIants, la-
quelle peut fair incui4uer, eC memC L t.:.j.pi qu'un tEtl formation
classique, leo baaes d'unt Iduoatiout en har:-miie avtc les. besouits cr*rj.i
par noxre position Goaraphiquo, Ics afitulotsl cutlreJc ("io (r ''e.
UNE ECOLE?
C'est rlntitut Tippeulnhuer .
Onze Annties d'exi;tenea et d'exptrience
Reconnu d'Utilite Publique.
Un corps de profeaseurs que tt ut-recemnimrnt, 'on reconnaissait pour
run des plus comp6tents de nptre Corps En. Kigna:t,
L'Institut Tippenhauer esi 5 votre di 1,-4;siuri ave-c:
--], confort plus grand apport6 chaq re ann6e A soA. iocaux.
La siret6 de ses m6thodes dejh riches d'expiriences et e*
pendant tourndes vers les acquisitions no:velies de la scieuce ptdlu-
gogique,
a nouvelle organisation qui qui fointionner-a A part d'octotre.
L'enseignement par des ip'eialistes des ianguel vivaitee c.rn-
naissa'ces indispensables a Pheurew actu !e.
Avec en plus les advantages d'une founatirn .reliieset saeriet:.5
bien cantrolee,
Pour tous renseignements: S'adrcsser a !' Isti;lt T;penphauTr,
i:uo LI'marre ou T(!lphoner 28.,.--

LA 25 DECEMBRE
N' SAUIRA!..
A la in dre cheque a:nnme la Pharmacie Chevaiier en vit A es Me-:'-
clur- clients un tablena de grant vaiuir arti.stique,-.- Cir.nm on i"-
peut pas contenter tout le monci et son pirc, cela sLiscis des jaloux
eL des rmecointnrs, car an tableau de cotton v'iour dn.s ure muison et
une prouve de bon goilto
Cette ann6t-ci afin de pouvoi- tessayer de satisfaire t;,r ia cle5 -
tl:ic, la Pharmacie CLtvaiier a a,-id6 Ic t:i'rat au sort.- A 'ut c -
acheteur pour au m.3r-as 0,50 d(o p .l1 sra deiivpr un -
Prime correspondent i on nurn.ro de la L;terie N-" .ti..n.. 'ai.(.--
Au tirage cdu 25 DI cemi re, Ie di' t., erL i ..: o in-'! i : ,n -, an numero du ler Gots Lot sera iLeureux. \ .' it 1 bl.
o' co.uliur reprsent r .nt It C6e-1re Boetis 3L N .. ii '.
Prime ritpontdant au 2;-. grrs 1o ilrmpo--,r .n a p -y;.t
Les dtux tableaux ,nlt exposes i t i cl '.in Cl :- :.r:' --. I .-
;ue, en face du kiosqau: postal.
'ait- vyes achats ; a Pharm'i,-uo Chl v i, car .. 'ts sp
Ani tAs fi-.harmac-eutiq,. -- Proi-duis ; i i it r
;. v u tUrouverez: diCs e xs traits iur iq:;': : ,
\',;-linc parium,, exir- -- EaI dec Coiogn rt. Kiau i .vad. :Ai
lO&i-,i iluilc de quin:fC au do,: iil lIay-r:i Z. : oit. -.
La famen;se Thinture .ia',bus-v .'cteo lin;, --[ ri-c -- i
:on soIe, etc., etc., rone pnu bar, e.. -,
Achtez pour 0,50 dc gourde .- ltreclamn- v..i- i[;n-i- ime ia r.:
iV d'aUijoLird'l ui et ."tout Go< erv\z- IC n ( c .: U i' T -
betu.


KOLA


-Pare




., ........

PRIS
______________________________________ 3'ia-i 33W a.4 Q*~*I1Cl~4~i~l *.,,.a4 .ti~Qfl~ftVUIS ASr~ltp
: i:PENSEES
'p ______


Von a plus de peirje, dans leb
parties, & vivre avec tcux qai en
so.t quo' agir contru ceux qui y
so at oppoDss.
Cardloal de Rptz.

*.
On peut se prosterrer dans !a
Spcassire quand on a commis une
faute mais, il n'est pas besoin d'y
rester.
ChateAubriand.



CE DE PAIX





r&6r6s a toujours un caractire
provisoire, que le juge des r6f6rs
ne condamne pas. A trement, i1
astrderait le fond. Et, le juge dsi
Ptix,-:d'autre .part ne peut s.sattri-
bi or les prerogatives du judge de
rit,;r4 que dans des cas limitatifs.
.linsi done la decision du juge de
pa x qui condamne undebiteur, un
6t anger, ou meme un haitien a'ec
co.atrainte par corps, sera pu'--
nrnt fllusoire si cet 6franger ou cet
h;.ien 6tait sur le point de laisscr
Ie >ays et quijY n'eOt laisse aprs s
lu aucun bien, pouvant constitue-
le 'gage du cr6ancier, b6enficiaire
dr jugement de ddfaut.
e d6cret de 1843 coroportait, P.n
son article 8 la facul'e donnee Iai
ci- ancier d'un stranger, de recou-
rir A larrestation prov.soire de c,
dt riner, avant ie jugetment de con-
diunnation, mair aprais i'thdaucee
o,. i'exigibilitd de la dette.
U donnait contpitence au doy n
di tribunal civil dan.-: e resort
d. fiel se trouvera l'Vt anger, d'cr-
dc.inLr cette arrestat on proviso:-
r s'ii y a de suffisa,:ts motifs t
su la requite du ereancier hai-
ti,..n.
dIalheureusement, cette dispo-:-
tion du decret de 1814 a &te abro-
gwe. Et, maintenant, plus de ga-
rantie pour le cr6ancicr, s'il faut
CL isacrer. come co!'fomares aux
pri:':cipes, les decisionr, des jugtes
dc paix qui ne se cruient pas au-
to-"isds par la loi, a recorder l'ex1-
cu'ion provisoire dte eur jugemrnt
dc d6faut nonobstant op-positio.a,
on mreme sur minute, on cas de pr-


Notre opinion est que le juge dt
paix tout comme leas tges des tri-
bunaux civil ont bin, to droit
d'ordonner cette mes-re.
SlIa Noi No. 1 r6gissant la jus'-
ti de paix fi'offr rpas u-e teile
pr :ision, du moins, faut-il rec)u-
ri aux principles g(&eraux et .1
de aander pourquoi la' justice de
paix qui est c61lre par sa nature
exposerait-elle les intkrits des
crdanciers as un peril certain, par-
ce qu'elie ne pourrait ordonver 'u-
nfE prompted measure de sauvegards,
alrs que la jurisdiction de dr,:t
cc-ntmun aurait,ce pouvoir?
La question a td6 agit&e an
France. -Certains tribunaux de
paix s'6taient rapg6s A I'avis quo
ncus 6mettons. Et, une loi vint fi-
xer dfmintivement la so Ation,Jvoir
C: banes trait de justice de
Paix). 'i
tais, nous croyons devoir affir-
m!r qqubn attendant le mot de nos
I6gisiateurs, nos magistrates de
paix, sans s'exposer A aucun ro-
proche d'exces de pouvoir, inspires
uniquenent des prncipes plus
haut rappel6s, peuveut accorded
l'execition provisoire nonobstant
opposition de Ieur decision en cas
de p6ril.



LB NOUVELLISTE
Ba Frina No. 69
sott Postal. 1oN. 185. T6phom22 S1
QUOTDIEN FPONDh lN 'Is"


N. FI. caISR W


iMAX DWPAL
Acnhudmitra*.gr I
b5.5ass eaganase'ou


I


F I


P~


s~r 'wr"&fAP~fL


.Coetge Simon Bolivar

Ense:gnement Primatre dt Secondaire
Easeig~ g e# -. Classique et moderns (sections A, B, C)
S--'A. P ~sion, Demi-Fension, External
Avenue ,:ts Dales (pras du Pont St. Caaud)
Tl. 3608
Laureat de l'Alia..ce Frangaise
Le College Simon S ci.ar jouit de la cnfiance des families. Faites
y inscrire voa enar ..
means du Baccalauri de Juillet 1(Comn>sition franqaise aux Exr
.aise de Juin 1935 e, uir 1936). 934 et Concours de Diction Fra&
Plus ae 50 succs .:x Examens


ties).


du Baccalaur6at (lere et 2ime par


BULLETIN METE- I.:.LOGIQUE


Nous avons requ
tdorologique prepare
tion G6enrale des Ti
Bureau de I'Ingtnic
II content des i
intdressants relatifs
Spies pendant e :
equi ont varied de fa
Les regions de la
ont bdn-fici6 de ccs
figures. Nous en
la lecture au public.


1luietin M'*-
r; r la Direc-
': x Publics,
r n Chef,
g.-**^'nemen :,
a chute dU-s
Is d'oetobr
a fortes .
V.. ublique qui
r y sont
sn:mand >nl.


MA.LRIA( E


Nous avons roeu ;. co plaisir ;e
fair part du mari.de de
MI6e. Nausicaa t. Julien
avec
M. Joseph L. :'jdon.
La Benediction :v 'i ;ele leur s-
ra donnbe le jeudi 30 deombr
prochain A 5 hcur.t- deo 'apre.-.
nmidi a l Cathtira'f
Tous nos comp!r;i, lts, et vceux
de bonheur aux fui :; maria's.





-- t
COLO6IA N

Le vapour COLC. IA N. B.
Voy. 88-de retour d,. p.rts Colom-
biers, de Cristobal C Z. de King:-
ton Ja., est attend -.e 29 Deetm-
bre 1937, en route i,- ni.me jour a
4 heures P. 5M. pour ew-York, via.
Cap-Haitien, prenai; irit, passa-
gers et malle.
Le vapeur Jamaica S. B. Voy. I
partira de New-York i, 20 DDc. 19,37
directement potr Port-au-Prince,
oL il est attend le 5 Janvier 1936,
en route le mo jn itr t 4 heur.,a
P, M. pour Kingsv t' Ja., Puerto
Colombia, rtager., iG Cristobal
C. Z., pregnant frit. rassagers t
malle.
Le vapeur HAITI N. B. Voy. 87
de retour des ports Clombiena, do
Cristobal C. Z., de Kitn;ston Ja., est
attend le 6 Janvier J 3S8, en route
le m6me jour A 4 lfures P. M.
pour New-York, via Cap-Haitien,
pregnant fr&t, passagetrs et male.
Port-au-Prince, le 28 D6c.-1937.

WM.. E BLEO "-

Agent G6nCraL


PARAMOr I'


SAMEDI lcr JANV'IR
en Matinde A 3 eure, 302
SI :.'. Andr( I..rr,
Roanne dans


193.
P. N
An-


L'ARISTO
...admir ab.iIem ien: en soc
par Be.rhu.n-ieux, LARISTO e
un flrn qui ab e ituati.,
orign.- -- spirit .- et cr
ues...
...un c,,n:6,ie m >, .c reauis.
avec rmai:r et .,;. ad.
blon'a'n :>'.-' ,-
SAMEDI icr JAN 'ER 1938
a 6 el 9 heure- -. M.
.;"ld leir, Renaud, .1': U Coy'm .
Fran:ai-e darn
SEGMENTS
r.al4 ation de H. E court.
avcc Andr& DPurgtrt, .M:rcelue (


.oun rurr.n cz'ans -' simple
6mnouvan'. m r.pi; -ourag',
de loyau. 5 d 2.'a;.. ot d'.
ro-oe-me..
...on res:= trmu, wi che, box
verse dic'ar: cu o 1im maggnifique


lion .4sa,: t n tr:.e,:, m
reund; i' c .<'rcs ,rnuvants
v6cus..


'I


I WE.I


MASONN DE ONFIANCE)
LA LIBRAIRIE LA MIEUX ASSORTIE

Papeterie Revues Qutlidiens
156 A venue Trujillo Tel- 2077.

Avec la baisse du f anm on n doit plus se priver de livrza


SCommandant Ladoux -- Mes Souvenirs (Contre-Espionnage) G. 3.30
SMaurice Privat -, 19.3 (Pridict~ns) ............................... 2,40
Due de Levis-Mirepol: ct Comte F, de Vogue La Politcsse... 5,00(
laeterlinck Devans Dieu ............................... ,00
A;adar Kuncz Le Monastbre noir ................ ... .. ...... 5,10
Dr. Alexis Carrel- L Hiomme, ce, niconna ...........,,. .... 4,0)
Maurice Dekobra Fasil e a I'aube ..,............ ......... 3.
Duiame! Les Mac. as (Chionicuc des Pasquier) .... ..... 00
h R. P, SANSON La se,.;ffrance tI nous ..........,... ......2 4)
ire Paul Valery Ioro': .x Choi.sI (Prose Ut Podsie) .., ....... 3,60
Pau Vary -Vaer aril 1, II, ii, ...... ................ 3,60 et 3,00
Le Gal Ne dies f ai... m ai6 dites ..........2.... .... ..... ...... 2.40
>: -- Ecrivez, n'ccrivez pa,............ ............... 3,
est -- Ne confon,,. pas .. ....... .. ... .. .... ... 4,00
r i Sail Ce que tout ytune honiram devrait savoir ... ......... 3.0)
ri. Ce que tout honimU e maridi: devrait savoir ......... 309
Ce que toi t hommen dc 45 ans devrait savt ir..... 3,00
.ce -- Ce que tor' jue june ill devrait savoir .............. 3,0
r- itnry Bordeaux Vi.. t nort :is Hiros ........................ 5,00
CARTE DE CHINE. JAPON. MANCHUKUO ........... ....... 1,
ALMANACH VERMOT............................. Brech6 3,00
ALMANACH VEP.MOT. ....,.................. reliB 5,6
,c ALMANACHI HACHE'TfE ......... ....... broch6 1,75
ALMANACH IIACHEL 'E .....,,,....,.,;....., reli6 g,75

VENEZ VISITER
;- .NOS BEAUX RAYONS DE LIVES D'ETRENNES
POUR GRANDS ET PETITS


0?
(t
he-

4" 6-

at.
i7..t

01


DFABLELIT
FAIBLESSE


VIN etSIROP


Deschiens
Hmwogobins. RBg6n6ratem- du Sang, prescrit par 1'Slite mt6dl~ia
Sep&rtur ia lat inda adot ot stt fl rruginaoux. Admis danses IH6pitaux do PJa.


SEULE PEPSODENT


CONTIEIM Dl L'IFItI

Contenant de FIRIUM, Pepsodent con-
fire un lustre blatantt aux dents rE
fraichit la bouche-stimule les genivt-s
cl f'-vorise la production de-salive et
d:le fait outes ces chooses avec la plus
grande surete jamais connue dans urnv
pate h dents.
Parce que PIRIUM le novel ingr&-
dient dentaire 6patant enl~ve le film
sans frottage dur ni grattage. II lais.e
les surfaces d'4mail sans t&ches -- puik
il l. polite pour lear donner le lustrPe
plus brri'lant que vous ayez jamais .vu,!
AcheteU un tube de Pepsodent contenan.
de f'irium. Commencez Ad maintenamt
a suivre cette noiuvelle methode gq drn-
no i vos dents dn lustre brillant, n tlo
te sie rit .' .


Adoptezr a,
PATE A DENTS PEPSODBENT
seule elte continent de P'RIUM.


Jockey Club
DIMANCHE 2 JANVIER 1938


I~ 's *
an n .; :.N:n *,




-^ earn


COURSES DE CHEVAUX 7 EPREUVES
. TIRAGE DU GRAND SWEPSTAKE: -
'P v 7. 4.rr '


.KA........ .


r"~


s-ma


I' -


d'IHaiti


1'


. ,,.,,-- ------- .....


.... J .... ... J __


~r~n~
A;~-~*l


w


r,


r r





~ C P ~ ~5


i


d nl


_. ..


-. I --- I .


BERfJNElR HOF
(Le rendez-vou de tout Port-au-Prince Etdgant).
Vous trouverea
les mets les plus delicats,
les Boissons les plus agreables.
Spicialiti : IHOTDOG MINUTE
BIERRE ALLEMANDE
COCKTA IL MAISQLV


f


..

...,. .L--


: ~,


~I


16*
Llbl d-11-If!




University of Florida Home Page
© 2004 - 2010 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated October 10, 2010 - - mvs