<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03204
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 11, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03204

Downloads

This item has the following downloads:

19371211 ( PDF )


Full Text



p4-S
I* | I i; I'.:jjj










4Sime. ANNEB




IAN II



snt de Athinet

L "Oelme question, celle des mai-
de nos fries en territoire
icain, retient, actualityt t e
j les conversations, nonobs-
a court diversion cr46e pa;-
gement de Cabinet.
jeurs Fr6dBric Duvigneaut.l
| ur), Tovar (Travaux P--
a t Commerce), Turnier (inz-
n Publique) et Odilon Cha--
Justice et Curtes) ont respe.-
S t cdde leurs portefeuille' a
1rs Lanoue, DuguB, Estimt3
trer.Louis. Quatre hommnsi
ieu, remplacent tCois on qua-
5 wnmes de bien, et c'est tout is
rrieat. Ajoutons que R.
LUger, qui a conserve 8at:
Oeuile aux Relations Ex:te-
et aux Financea, est parn
ifntallation du nouveau Calhi-
pour une mission splciale uU.:
Units et en Europe.

Dominicaine

question dominicaine a fa'
*p r n avant, nonobstant lea
ges multiplies par nos a-
pour ranisener i un inci-
i frontires et a un choc sans
bilites, ce qui fut tin ;i:-
sassinat perpftri de nuit .-:'
t.iiers d'inoffenaifs travail-
''haitiens, sur un ordre execr-
'e un ensemble trop parfait
tout It territwiro dominjca -,.
jUnIu'O li contest son cant-
tl .ici).
crime fut. perptr6 au siir-
:par des gardens en uniform,
adehonorerent. an nou.cvL',
kiclitrousser les victims. I.,-'
ent dominicain devrt;:
ute ulov6ce dans touteos ief
cisltes, mesure anjoui 'hui a-
diroi les consequences si ot
it coup de mr'ii, et c'eS:
,li il ne recule delvant auceu-
:iposture, pour induire l'op-
du monde en erreur, ct pr3-
lesa faits sous un jour mcin a


is de Thomonde

plus, nu debut de cette s-'.
on a cru habile, d'armcr


~
'~:: :: ~"
:: :
.~. :: :.: :: ::
.. .,: :...
:~ Y
"'"


"~ delinquants recherche3
Police haitienne et qui a-
jug6 prudent de mettre la
re entire eux et leurs rciapu-
On devine la pi-ession qu,
: der ea garjps A signer ie
tte incroyable don't nous 3-
Publi un extrait ainrii qu nqo .
t'~nfrres, ct dans lequel :.-
nt la Nation a s'unir A st
dominiains,. Ne rier pta:.
lqu'i en soit, dan la nuit ,tu
ces brig0ar.di s au nor.:-
atte vingtanne, en comptant
flminicains qui les t;nt-;a-
E. ont essay6 de s'emparer
lvprise du posts-frontitre J
de, ard4 en temps or'i-
r r trois garden sou- le com-
: eiat d'un caporal. Au.piv-
lup de feu, lea ntaaiilant-
S, ba d6bandrent, et dr;-
bent Pas rcparu. Souhaitrx' 1
Sleion leur soit salutnire. ct
Sceur ouvrir les ycUx c ;uc
e qu'il ya a' pr6sernter
ds frares, lea ssasqsins tei
J Mtnes et do claursg ieurts,et
r lttiment qui les attend iNl
do travrerser eccore 1
pour une nouvelle tenta-
L dsordre. .
I Ouvernement haitien, qii
.e pTA qui a organize ce0'e
mije en sacne, ni & q'ter-


QUOTIDIEN FONDE SM 18k
S- ....... aM Ir '.. .R 1" -"'-- "-'7"' -- -;r- -.. ~ 41 'r t
POBT-AUU.PalmCu, IAITI | AEI 1A Ii DECEMI;RE 19:.3 No. 14341
wC'5 r.' I- "Wuu ~'' r _____ ,.. rrrl"rf '"wJA ." nr.n if A'
\\\ ---if --lan.~~~~a~~ 4~~


U1iNZIIU


lIs fins inavouablei. a fait par 'ep
caiwl de ,a LUgati:,. h Port-a.-
Prince d'6lmrgiqus.: repreaihtlt-
tions nu Gouvernerm..nt Domini-
cain, responaable de donner reif.(
ge des repris de justice, et ;ic
permeLtre leur incursion arm6e e:r
nos posters frontieres. Mais pa.
tience, tant va la cruche it l'eauu
qu'elle finit par se briser, et le jo-.;:,
est peut-tre moins 6loign4 qu'".
ne croit, ou bon gr6 mal gr&, il so-.
ra notify i nos belliqueux voisin.-,
qu'il est tL.T;ps de mettre fin a
leurs provocations.

Maich Racing-Violette

ATRi? r UI gardonm encore ;
pour cause, notre sang-froid, c'et
pourquoi malgr, les lourdes prec-
cupations (te herer, le public a
pris piaisir h assikter dimanch i o
match de fot-ball qui mit aux p.,:-
ses, asos deucx (iquip-s favorites 't
tour a tour championnes.: Violeine
et Racing. La parties tut jou& ,,-
v\ec autant d'ardeur que de .-,cx t-
ce, et finit au milieu des appl:m-
dissements d'une foule evaluee ,
trois mille personnel par in
adraw, chaque equipe aynnt mar-
qn6 un but. L'enthousiasme cides
joueurs, se donna libre course dant
la soir&. au Champ de Mars oiu
pr6 l1e concert, au gr6 des syml;;-
thies-des vivats furent pouss-, tM i
I'honneur de Racing o' ae Violett-':
Qualqus-fW .piheur en eau trouw!e
cii prirent occasion FOri tenter t-
ne manitistation d'Ln ordre mn:i :r
sportif, mais Ia police alertee n.it
vite fait avec d'infinis minavu --
ments d'ailcurs, de couper court i
la I'n-anctuvre, et de rassurer lesa :'
miles venues 6couter le concert :t
ze dbtendre sur la pelcuse en attce.-
dant lheure diu cinema,



CONFLICT
EILATIANO-DOMINIC IN

WASHINGTON.- I.- officicl9
du DNpartement d'Etat am-riicail
et les del6guks des EtaLs-Unis, (tei
R1pubiiques de Cuba et du IMexi-
que ont refuse de commenter it i-t
pres.qe ia declaration du Pr6siderl
R. L. T. Trujilio de la Republiqtte
Dominicainc qu'il n'y a aucune rai.
son pour cos pays d'exercer leu.i'
bons offices dana I'actuelle cont;'o-
verdc entire Haiti et la Rdpublique
Domninicaine.



COMMENCEMENT D'INCETNDIE

Hier, v'ers I 7 htr's. du soir, it
Cut au mareh6 Vallhre. un corum-
mencrncic d'ine r ccnt tii eic. oni-
piers accurtlu^ our.nt vite reason d,:


sinistre.
Le Juge Mentor utait ,ur les li,;x
tux fins de vcrbali.sr.


MAUUAG E

I1 sera ctldbr' le jeudi
ccmbre prurhain le mariago
MlIl'. Margot Huc
avec
SM. Jules Briet.
Nouim leur fuaioni nois v(


bonheur.




LES PN
rN


tie
16 de-
de



pux de


ACHETEf
IEUS ET BATTERIES
s FEDERAL a%


CORR PONDANCE



Port-aiu-Prince, ce 9 D Veimbrae 19lT


OPINION
1 D) GENEItAL, JOHNSlON
SnSUR LA HtARIHAM
DOMINICAINE


Mon cher Directeur.


Joe liu dans I'ddition de n rererdi
de votre interessant QWotid~h on
compte-rendu extrait dru prnd I
Confrrere Le Matins, rapportaPc
les risultats de la fameiae eiqtin -
tc judiciaire effectu6e, nous dift li
Ireso dominicaine, sur les tt)ura.rj
perp6trkes en territoire domin lca:r.
Le Procureur de la Tr4s Ptui.arn-
te R6publique du Doctor Pr&lden:
Trijtilo conclut quo les 6 700
morts des massacre d'Octob'rl'
dernier n' talent pas des FIHitlen-l
mais des Doininicains (Listin D,;-
rio).
Mai-. ine voil.-t-il pao quo, dcuan
sron iditinn d'hier 6galement., LI
antiire confr-ree. sLe Rdveil., rcpr. -
diit un Coormuniqut- de la L.I;L-~
inon Dominicaine a Washingrti-,
dans lequc. il est dit, entr'autren-
chosc. qr -les Haitienw (c'est ni'.1
qtil ,r.iuliglna) morts au cour's 1-
l'incident ei- ceux qui out regagi.'
lear pay. residaient illg6g nm-'t:-
etc. ctc. (La Opinion).
Sc pec-it-il cue le Ministre Dor'l-
r.ican ix Washington ignore h rA
I:<.i:i:. --; cnc!lusions du rapport 0i;
}'rcn-Crurr F6nr-al de son pays siti'
une qie'.t.irion aLl58i grave, jusqm.'a:
iri-'C pub:lier ce Communiqu6 qui
n'st rien de motns qu'un d me:i.i
formel et public donned aux rY~'0-
tots de 1'enqulete jutiriaire oun*- -
to pyi:ir Gl" C; v:-r:eirnment fdoni.;:'

('e, .Me -i,;.ur-. dc l'i'autr' cotH ,
In fronti'ro. f'raient bien du i,
consulter avant d'entreprendre c!-
te campaign d'absurdiT'6. et dc
mensonges, les. uns plus ridicule.
ei. plus grossiera que nu autre.s, cL
Jqu'is mbrnent avee ali anxt d'inha-
bilite que d'inintelligence. C'es .-;
cruire, vraimcnt que, affol Fs par, t
vague d'indigimntic-n qui a soukie'.,
1 .sentiment national haitien ,t la
reprobation de l'opinion mondi.:i
horrifi6e par le. actes de barberie
indignes d'lomman civtiisks, rnoi
massacreurs n'ont plus te sensi iu
ridicule. Us ne se sont meme pa-
rappcl6 que 'eldmentaire gros bon
sen vyout qu'on commence par
s'entendre, lorsqu'on est deux t
mentir.
Que. votulC2-v'ous? Quand 1 dia.
ble veut perdre syn homnWe, il IC
rend fou... Et il ne faudrait pas
s'etonner de voir ces messieurs, u..
beau matin, dans un Communiqui-
A la Presse am6ricaine on dan-i
quelqu'article du tListin Diarinn
ou de ,La Opinions, decrt-ter quL
los Negres maisacres n'ttaicnt pa.s
des ncgrca, njais plhtSt des indu-
eur')lo6'nfl ou .iimplemont des A-
ryonsr dominicains... On ne a'eno -
barrasse pas do ,i piu, aipr' avftui-,
de sang-froid, ordonn6 le massac'ro
de 6000 personnel, hummes, fern,-
mes et cnfantar,
Pour le moment, donnon. acte .i
la Chancellcrie dontinicaine ~.
3ies Haitih'-n-i mo'rt: au couria I',-
I'intcident a .:.;iJiint- i..galmemrn,
a nr to territaire de la i 'r.s Puis an;-
te Rtpubiique dominkaine, ct an
sListin Diaitrio qtue i massncrus
de Monte Cllr.ti, -. Datjabon ,utc.
etc. sont -des doidnn'icaina... p'v '-


mortem, Maia rappet oni-lear 'i
nivme temps le provaibe franqai-
qui veut que Quiconque a man4.
l'oie du Roi, cent aq rs plus t.rd- tin
rende la plumeo.
Agreez, mon cher Dii ecteur, moW
meilloures civilitts,

S. S. LAURENt, ;.


Le Grki:'ral Jo.hiaun a parid .!i
vant-hier soir nux Etit I Uni:s dr :i
a, rbarie d(miniclunie '.'i a (touh, l ,
vie Ai 8.000 haititi in .-;ii it, territo:-
re dominicain, d'apris estimatio:i
du Pr mdk-nt dl'aiti. 11 a faith rs-
sortir, que ce crime a te perpctlt
au course du moist d'Oct.LJbre par dcrt
assassins civil et Mi!itaires don'- |
nica ins.
Le G6n(ral Johnson a dit que e I
Gouvernrcent de Truj .lo a fait d(-
objections anu sujet de la' prebeLit'-
tion des scenes du massacre diit,
rMairch uf time'.., mais que persoi:;-
rO n'n rn.is.i i nr Yr log faits.< t 4
qu'ils s'itaient passe-s..
Pariant du Gou(vernement doiT-
nicain, Ie Ge n6rau Johnson a dit
qu'il ne constitue pas i.nc R1,puhn!-
qc;e dans le senri moderne du m ,
ninis pluztt Lun regime die terreil.,
L changement do nomn de 'tun tnt, d
Ivlui:s viCillles cit.iS du nou,,tau moi'-
cid en CiLudad Trujillo est ian Ia .
ridiC-Lek atr.TI'lliiatA U i varinit6 ,::,
Pr.isident donminicain :t I son a'
dit3 du pouvoir.*
Pour ce qui at trait taux financ.i-"
doninicaines, kt Gi'lrail JohnSnii
(.t d'une franchic- admirable: San-
to-)Domingo no pay e -pniont sa (dt: :
dt'puis I'avenement ide Trujillo au
P1ouvolr, c t l faith do i p as r6p.en- 1
tire aux engag'rnet.nits. (de part '1.i
o:PrrT mi't.i- 't drmin ain CAu-in

L i 't' :NH..M l '



QUL'EI.E. EST (ETTrE ISTOIIRtE-

I, parait'!a,.t 0'. ; *,)*: .. 'riv.-r i,
I'upptieCt ,o .'i c t':-.'r,:,tr c'(.r m mn r;al
re!'ti: .ix ;l ;::, tzouiir,.,. i:
daIdi ctant -<:X,' ii .., ic.2- "{mpe1. qui.
.no s.olt p::- d ins 1 '5 c -itidiloins re
qi nias atn '.li t 't(I g'lard i''iL p r' i
Iolice *our ,-mpcncTe r t utc, v n :,..
C'cut t p ar'fait t'y .vait
p;a, paraiLt-il, ld'cxc'cp., ': Ma li} :1
r.araitrniL itu lt'-, c '.2,pagnie, <-,
ga.oolinL q.,i utt u:ofI)( 0 r ti lonfln -
installation.s auraiO'nl, st.l mn'12
klur dire, btnefic(, elk.t. d'ui de-
lii dc 2 jours. Pourq .lei ces dcI,.v
poidt ot doeix n,:,siure..



..- i

SAVOY"

iCAFJ&-RE'STAUrANT I


i Demandec a vos amis 't
its vous c)onfir;teront titie i
nul part a Port--.u-Printe'i
on peut mieux r.manger .t

apprecer, les bcnnes c"cn-
iom:mations q, au OY,, situt? Iut Champ--
i de-.Mars.
i .
'*w- --a--- t: : w


I ,-


MM. IIO;ILOUSE ;EBARA
VET JOSEPH DEEB .RRETES

Mercredi, .annon.coe ntre can'fr.'-
ro l'Action Nationale. ont kt6 air-
ret6s MM. Bouulone Gebara et ..
.seph DPoeb, ql0i ontr i t.i d0pr~sr cLn.
pri, son.


('amniagw centre li Malaria.

PETITE CAUSE,


GRANDS EFFECTS


;t'xantre de Mac. 'noe port. 'a-
vece raiso-n It: titre d.t' iLe (iGran.i-.
car quti tvrouvertailt-rn i .autre, dJ-': .
t'histoire dun monde, don't le north
.urvive encore, au bout de 2.00f
,ans, datnu tlaI mtmoir O e8 pfeupri-
qu'ill a soulmin.
Alexandre avait 20 ani loriqu',l
morta sur Ie trone de Mac&doiu:
et, pendant les 12 arns qu'it y d'y -
meure. il passa cornm un m6tt-
re A travers 1'Ancien Monde, sou'
mLnttant des royaurnme- t r sant dies dynastiets.
I! vainquit d'abord i a Grtcce, tr,-
versa S'Heilespont, pa.-, it aneini '.tii
lts forces Pters;t.' et ,oit mit Ia Plit.
ticie t-t ]a Syrie, il pa i r.ra en F-
gypte., fondc a vi le d'Atexandr -,
puis r+vinit vers la Perse qu'il e ,.
quit entieremient. Mai.s ii ne s.i c-.,c-
Ttelitf -i:','.s d. 'S c i.S ctLte, e, s, din-
''at pils avant vtr.s 'Oritnt pot'
p,"ntrer darts it' Punjab ct arx
Ijltl, c~, dou, node jourAs encore, i.
nmi de' Sikander Jiuiktrn (Alex"-v-
dre le Grand) t't r.pct'-. 11 sI '--
',tt alor-- .m' s(sonl .rm ,t- ep)0i.se r 't.-
4t:s'ji' (!te fat:re ti1 p.".i d:l plus. '
revint 'r-i :a P:'r'.e et s'lrtstal. k
BIabyirlro pour -y sn.t ak.FI d n,
-tc.tles c i'.i.'ett,.ts. iiafi: d'agrkI1'n.l11
Liie.i't -uI', t mnjpir- en s'Ympara;nr
de 1'Arabic.
MAis. :iirs sur'nt ti', moustiquue

'. .,' r ; ; : i- t i 1i '. -
r ,i t ,r. .... r:, r ;...; I n'.,. L e ,-
t,. ., [ r.. .. t t ',' L r q u. -
r ,nt t-t, :t; ouir'. p '.i tard, '. -
orLganiic'-r. :tT L,'ij pr it's e e.'xe. t
l art ,t 1 re-.s abandorn1ant la irt-
te. It: ftii-'iit r' it tu ni r ,iont-
lii'


ito t.'mr.- oruirga.e Nr. .e dJioq
dt's -I, w(,l ','a., t.ui.-',i t vin' .t
manqu itr' '.
Ainsi "1n1;2 111r11 .i:- dc moustiuLI
a pu mudlrir 1;t ftiac d'. monde rt
arcn al': 1 i t.',ail I -., ilusieurs a:
n o s. ( o 'iin! av',ir I'i -t acr'
('t, I uIf I '.-. o(' v."r 'L-!n|n-- l Ut .. .-i .r
avu'it (cmn1I altos Lit ml dic ieam .
cortrc i1. i iic: a ii;mtd si.t xi. au li.-.
,'nofort d,- '':ail:.< s.acrific .s a Asx e -
pios. on a nitl :,d:minis:r'. au ivu'r-
q litl' tL uLii i -' t''ti t act d'e ti n rar,.
me dor quini'n n-p !'iurnIit retn.,
sur pii'd.s nr hiii: ourI et iui ua-
rait pr'mis d'entrpprendre la cmn.
quete d: Urab*i, et de di-jloyer
st l ':icUitis d'i-, .nime d'Etat on
can.-nc:li(l:tnt sun tirorm'ii' ('mpii'f
d'A-si.e,


IA I ). T

L': tlravaux d, r e'ction di ia
!-ru qui oInge tl PaFre Leconti pour
r aiboutir a la Grand Rue se pour. i-
vent ra.idement. Tri: bient6t, o1;
pourra proceder ,t i'aa.phalcagE Jd
cettt imporulte irtkre.
La rue de 'Enterrenmnt, cll-
nus:.i, es.t I'objet, cos jouir-ci, tdc
tr'a:vaux d'.larri.sement. D6jA, ori
a ronimIIuc" A demollr ets gaicrize
qui 'm'nt'iiatnt sur Ia chauLsA.



POURQUOe ACHRTER
1VNE NOUVELLE
VOITURE
Sans avair r.u
ia superb FORD 1938
Plus longute---p us large-
M feileyur ManA&/^


- -^-y l~f~8apr~vim/vasUr


i
B


f.,~




PAGE-^ **'4 Pflfll '4fl)'a* Alh T Sr LreE4,L MOVVZLL&iE
F"' -: J. .
SPHAItAClE CA$TEIt. ,o AVIS MEDICAL :

An 4 Gri'u 4i e Pavea du L/
w~~~~~a A*I W~~ r f ~r* fj9 t~tft '.MW ^ .]B <


Urwr:B .. "\ s-- "'


.pohteau-Princa.

Bulletin MBdieal Hebdomadaire

No. 7

LES NEVRAI.LES


Chers amis, vous aver. I ans du- b
te not6 la brusque chute de la t-mn-
piratur,:;es: jours dernieCrs. II .a'
pus fait seulemient fr: is. On ne.at
aflirmer qu'une vraie petite vague
dt froid a pasa6 sur notre t6gion
et a donn & coeux qui connaissent
d'riutreo climate. i'lmpression It
YI iver avec sea journeys brunmt:-
se-. et tristes. et des nuits -ortel-
einent froides pour ceux qui n'nt
pas4 hez eux tout e confort en hu-
nts, dreadons, etc-. Et vous mavyez
n(te aussi que toutes les causes ;e
sctffrances qu'en vous ou auttur
de- vous, .oua croyiez bien jugul6e .
ont, profit malicieusement des per-
turbations atmosph6riques pour w
m inifeater encore sur orur vo- organi-
m.s f- lat eurl fire connaitre de
crels moments... Vietea s n6vral-
gi-s facials, ou musctiairea, rblu- !
m tismea chroniquas, douleurs in.-
te'costgles, lumbago ou ntal fdt,
re us: toutes ces choose maudito,;
ont profit de votr-c aurmenage
mrveux et de votre coup de froil
pour declarer leur inoportune ptrA
sit ce et lea plaintes, leg soupirt .,t
lee lamentations de recommenceri...
Jh! elles tiennent a des cauvis:i
multiples, toutes ces manifestations
do iloureuses. D'abord et avait
to Jt, larthritisme, h&ireditair-
di:. hd e que les dcarts de regime
r-:,eillent, Ensuite, c'est la iman-
ladie du sang, euphemisme qu'en
no re pays, on emploic pour dC-
gier &I'avariel qui aime iant l
sv.;tieme nerveux et les articulh.-
tions. Nous ne finirionfpas de nonm-
metc toutes lea causes do nrvralgic
sar3 mrme mentionne les caust'
d'(rdre moral. Et puis, c'est at
m:ilecin de famille, a votro m6dn-
cirn di vous dire avec l'aide pr'ci,.-
se du Laboratoire, pourquoi v os
aouffrez, en determinant ecawrco-
mont la cause de votre matl.
PourLant, si, dans la nuit bru,-
Quw-ment, hours de la portee de tout
mntdcinm, vous etes pris d'un iic-
chs rhumatismal, d'wie vioien,:e
n.-Talgie rreionnale, de terrible !
mi ux de reins, que faut-il fair:,
en attendant I'homnie de I'ari?
MI:heureux, un conseil, Ayez t;i-
jo -srs dana votre' phatmnacie do fa-
nmi le: .
CUROGENE, Elixir Anti-Dot-
leur. RTHOFEINE, Contprimes. -
CA 'IASPIRINE, Comprims.-- iEt
aun i: les polmmades: La Guadala.
papra du. Dr. Morpeau et Histanil
du Dr. Pie.-
A l. premiinre. manifestati'm
douloureuse, prenez unt cuillerdit
A cafr de 1'eliexr nouve'ain ou un 1
comprirm anti-n6vralgique. Faitet::
ensuite,,aur.le lpco dolenti, une lar-.
ge appliation oa made miracu-
leuse, Et puis couchez-vous aprs s


avoir bien ouatela region nivral-
gique ..Le sommeil reparateur tl
se fera pasl attendre.
MAaintenant ne vous ceuchez paK
sur vos laurier.s. Ce succhs passaw
ger ne vous ermpechera paa d'aller
tr tSt le lendomain, consulter vo-
tre m6decin et si vous n'en avez
pas, un de ceux qui tiennent notre
Diapensaire gratuit, ott l touts
heuro vOUtS pourrez trouver un':
Consultatrioiou un Conseil gra-
tuit....
La n6vfilgio est I'indiae de ia
souffrance nerv4use; elle indiquu-
un surmenage liMtitk o gen6frai
Sele d6nonce i-n surersit de fatigue
physique oaunmral. 11 y a des 6po-
ques oi clos nkvralgiea attcignmr.l
la majority. Soign&' L fond piou
n'wtre pas'Issl aves de vos nertf.
Ce conseil simple et sage, voL-5
permetta-a" dtti dro des joar.:
meillura,; ea, jqurs, ide. bonhear,
preparez-~es par le R6gime, le Rv-
pos, et untc M&disatiut. approprik: .
La Pharmaeie, Cautera. est un
ensemble d'In.tSiutiono pouyanft r6-
pondre, amns, w touni vot be-woi.i


*., 1JT 4.iVsUJaf V l t A *i.
Ancisn-e Maiaon F. Dluvigneand
tRue des Camn.r:;ea)
Consultation
2 A 4 hs. 1. p. E.



SLoterie Nr hionale

J'Ha'i

$16, 9Rue Bote,' Fal,
Phone S 0;8
GRhOS Lt T 4
DIX MILLE LOUKDES
LE COUPON :
DEUX MAJLLE
LESBILLIT A:
DIX Gdes. SEULEMENT

N'hisites pas risquer, cha
que mots, cette modigue va-
leur. C'est un genre d'kpar-
gna Et pu* .n'oubliez pas
qWil faut soutenmr Notre Lo-
terie Nationade, car eile vient
en aid*, de son c6te a beau.
Eoup d'Oeuvre d'Ltilite et de
Bienfaisance Put'iquesa tra-
vera toute Ltu a pabtique.
Pour toutes ces raisona
faitiens ou Etrangers, ache-
tez done votre coupon ou o-m
tre billet.


SALRNAL C IBA
Ethers Salicyliytacs pour
le Traieteent dec Affections
Rhumnatis:.atcs

Liquiie onctueiox, e SALEI
NE peLt etre appiiique sur Il
peau en onctions en fric
tions.
Deriv6 salicyle. ii possLlj
des proprietes r .gesique:
remarquables ; othsorbabhl
par la peau, ii ag- Hn profon-
deur.
Le SALENAL s'emploii
dans toutes los to' !- de rbu-
matismes articui- ircs, aigu,
subaigu ou chron ue, dans t
rhumatisme imui ulaire, !
lumbago, le tortioliS, dan
les accs de goutt. les athro-
paties goutteuse-, n6vrite;,
sciatique, n6vr'a ;e, coli-
ques hepatiques, et:
PA UL COU PA UD
Distributeur p :r:," Haiti
rort-au-P. .n;ce
Enregistre au boratoi,'2
National de conti;,> des mr-
dicaments sous le Mo- 528-44.


A SAINTE ROSE DUELIMA

L'Association deo Aiuieinnes l1'-
!6vys organise un mv uifique Crn.-
cert spiritual qui sere dunne pa-.' le
grand organist Werner Jaeger iu-
ber, avec le concourse de nos med-
leurs artiates, Dimanche 12 decnm-
bre, courant, A 5 hcoros p. m., cn
ia Chapelle du Pensio.mat. Un 5:,.-.
lut Solennel chanted piar un Chewrr
d'Anciennes cloturera cotte pice: :.
o6rmonio, afin d'imrlorer'la rVi-
s6ricorde divine durant ces he'.i :n
douloureuses que ti rse n.tre
chSre Haiti.L
Les cartes ont en vente chez teI
Membroe du Ctnseil Au pprix modi-
que d'Une Gourde.
La Secr6taire Gen&rale,
UP -,t~~tl ~ i ..r c? *


Mme Eugine DECA'F


~lI._


medico-pharmacutiq' l.. 4 Peu. se ,
elle, quand vous souffroz; son flat:
est toujours ouvert jour et n "
pour vouw soulager, voumQt-Clatlr,
vous redonner confi nce. C'ost ell'
Ia Grande Secoureuse die Jour et 1;.
Nliit. Croyea nous....,
10 D4tombre 193i.

Une bonne adrease:
Dr, Henry Doonnd,
Ior Etage de la Pharmacie Cais.
tera.,


i vapeut 'PASTORES S. B.
Vw': 86 parti doe New-York le .
.Oeembre 1937 directement pour
Port.au-Prince est attend le .13
Di4cetire 1987, ec. route le mmni
jour pour Kingston Ja., Puerto Co-
lombia. Cartngena et Cristobal (C.
Z,, pregnant fret t male.


naitourditpas
g gs f


Pour tuor los punaisov, vous eYAV
Shein da plus puissant do taon lets
inecticidea : Fit. lit tue vraiment
lee insectos... 4e pour toujours 1 No
tache pas. Nouveauparfum agrha-
bhi. Eixgop iD Ibdoa jalae A band
noire ot soldat.
NJ o UNE NOUVEAUTt
Lm pav v irwmtwado FLIT
(Wst f wlhRilA tamBs Pet




Vous avez grand tort
de negliger cette bronchite, itle
est sons gravitf, mais volre santf
s'en ressent n6onmoins et vous
rerd plus fragile aux microbes et
6 tous les accidents de I'hiver. Or,
ien ne vpgt to Quintonine pour
reliever un 6tat gin6ral affaibli et
son usage en est aussi facile qu'a-
i greoble. Av6cCet excellent toniquo
SYous pouvez preparer vous-inmme
un vin recrn$irtont de premier
ordro. Vovu..mrItogicL un flacon de
Quintonine ..un litre de vin de
table et vouVS ltones n. vin toni-
que qui cdntr.nt'fous lesprincipes
actifs du Ouriquina, de'la Kola, de
Ia Coca, assoeias oux ilyc6rophos-
Pphotes selon une formula nouvelle
I et scientifiquoment 6tablio. La
Quintoninesto machique,fortifiante,
d'un prix tres modique, est an
vente dans touted les pharmacies.
A Port-au-Prince ; Pocteur V.
' Mothurin, PharmocieSaint.Francois.


... .-.............. ...... -- rm'


College Simon Bohvar

Enseignement Primaire el tecondairp
lAweignement Classique et moderua (sections A. B. C)
Pension, Deml.Pension, Externat
Avenue des Dalles (prWs du Pont St. G&aad)
T61. 3608. 9
Laursat de I'Alliance Fransaise (Composition francaiO ate,.L&I
means du Baccalaur6at de Juillet 1934 et Concour de DiUtio :aW
Case de Juin 1935 et Juin 1936).
Plus de 50 succs aux Examena. du Baclcalaur6at (blreit SeB Ht 2,
ties).
Le CollHge Simon Bolivar jouit de la ccnflanee dttawLAill*e
y inscrire vas enfants.
,,
S ..Sl .a r.
COLLEGE POL TWA TAI4lCR

FONDE EN OCTOBRE 1934:
INThRNAT.EXTERNAT '
Avenue Priident Trujilln, No. 209, T6:phone b11
Dletw r : Maretl Robin.
Enseignement Primaire et twernndair

Cett ann6e; de la claase entantine (1t~tp) I~ Si me ~ il ':.
racnt., ()urs graduOa de Stnograpie, Dactylographie, 4 e.. rP
de la 9&me sans pavement supplmentairc. i
Pour tous ronaeignements, a dresser al leg d ie r6i; :..."
etre 8 H. et inidi Qu de 3 H. & 5 H. P. M .


T Pt


Le vapeur HAITI N. B, Voy, 4C
dle xecour dem ports Colombiens. de
CristobiV 0 Z. de Kingston Ja.,
est attend le 15 D6cembre 19037,
en route le tc-me jour, t 4 heures
de l'apris-midi pour New-York,
via (Jkp-Haiitien, pregnant fret, pas-
sagr et mnalle-

Le vapeur COLOMBIA S.B. Voy.
88 partial, de New-York le 16 Da
cembre 1927, directement pour
Port-au-Prince oi il cst attend 'o
20 Dicn;'.brc 1937, en route le nmi-
me jour i 4 heures de I'aprbs-mi-
di pour Kingston Ja,, Puerto Ci-
lombia, Cartagona e Cristobal C.
Z., pregnant fret, passagers et mal-
te.

Lu vapeur MARTINIOUE S. B.
Voy. 171 parti de New-York le 10
D6ccmbre 1937 pour tous lea pors'
haitiens, est attend Ie 18 DdeenI-
bre 1987, en route pour Petit-Goa-
ve et les autres port du Sud,

Port-au-Prince, le 10 Dec. 19.37.

WM. E. BLEO,

Agent Genral.


BELLE AUBAINE

Collection de Monitturs A ven-
dre de 1875 4 1936.
Priere de s'adresser nu No. 2x
(rue Chardron).





:f
~s
lC
,a

iigi

:`








I.

.


Parcfcqu'iwk toiu-ernt d'ru-
belle elevation d';sprit..
Parce qu'ils tont purs,.,. Par-'n
qu'ils. sont hunain- .. Et ce s'r -
timents I no:, i':oLn .a de folie tt
de bassese, -.*. ,',: pas fatch 'k-
les rencontrer \ ..rtfe: s nur son cqe-
min
Entuie 2. ', 't .4 --u-des.


N


x- AI V. r Immi


' .

apgynche A 5 h. 30
U,-: "GCtandiose production
F r qUE DE MARIETTE
."'.iptafion de S. W. \ an Dlykct
DISTRIBUTION:
lltta $MacDonald Marie de Ia
onfwain..,
-,oin Eldy Richard Warring.
tonl. .
'nk Morgan Le Gouvernour.
e. airs charmeurs que deja I'on
d.nte sur les deux continents...
Tout. 'ivrease d'un film de grauni
l ... .
L'Atmosphkre ..unique des an-
innesC c0olniae -royales..
Tatr&e 2,3 .3 t 4 gourdea.



tin'e Superproduction
LE ROMAN ITUN JEUNE
BJMME PAUVRE
d:apr~[~' 'roman d'Octave Feui;-

DISTRIBLT ION
figre Freanay Maxim 1ie
Champcey.
.wie Bell MarguenLe Laroqiu
JAdre Baug6 Le Berger.
aturnin Fabre Bevallan
SIgrelle Praince Mme. LarDqi'e.
1 Maitre de Forges:
t .Dame aux Cam&lias!
i 'Roman d'un Jeune Homnu'
P,.Puvre I
Trois titres... Trois grand& .Su:
.a Pourquoi? ?
P~ifce que les sentiments qui s .:,
uaiys6s dans ces trois uvrei
f'at. paa varied avec les an....


Marrdi a h. 15
J1a M' rrat it Briitti :e Ilm
darns
LE SECRET DES WORONZEFF
anVoc Madolc-i? Ozoray ot Wladirwi

n..... im qui posskde des pass.--
8.> pathti'ques qqui vou.s prennitun
e(ntranlY s 3
1.' f t-rs -grand film avoc des tn-
i:;a n : i:. bien tdideet ,2.
Eintree 1.10 et 2,20.


i. G ". ......... e. .,,... .. .N O V .........

II






.5 .. w~. e'~..a aI


Semauine


r





Mercredi A 8 h. 15
Carl Laemmle pr; ente:
CABARET DE NUIT
Mise en scene doe Herbert Henlev
Adaptation FranCaise de A. hi-
gaud
avec Lew Ayres, Lae Clarke et BJ*
ri Karloff.
.,Le Monde est vieux et i o'en-
nuie, ce qu'il lui faut c'est de la
gaiety, de limprCvu, te la fantai-
sic.,, C'est IA, ia quality dominai-
te de Cabaret de Nait qui vougSro-
mene dans tous leo dancing dc
New-York et vous fait asiaster A
des pkrip6ties dramatiques... et
vou, initie aux combines du mon-
de des Gangster...
Entr6e 1.10 et 2.20.


Yendredi A 8 h. 15
Janette MacDonald et Nelson Ed-
dy dans
LA FUGUE DE 14AKIETTE
Mise en scene de W. 8, Van Dyke
avec
Frank Morgan
Deux Vedettes incompambles
Janette Macdonald p lus ravissar.-
te que jamais, et N-e dyn Eddy !i
voix la plus admirable que nous asi
r6v6l&e 'ieran, animent ce film pa,-
sionnant..,
Prochainement: Stradivarius i.
we Edwige Feuillrv et P. Ri-
chard Wilr.
Bientbt: PASTEUR avec le g6
nial SACIA GUITRY.


- '. -U -


-i SA





btea

a,.

"'













Vt 'It


4-

-r:


:1gr
4,":


.1 *-


SB li


MEDI 11 DECE;MPRE 1937
irwe populaire b i heures 1 5
y Mcrlay et Henri Rollan dar s
LE MAITRE DE FORGES
.Une magnifique adaptation :j-
atogrphique de Il uvre a ja-
i celbre du maitre romancrer
rges Ohnet...
un film qui peut tre vu pa;
et qui plait a tous ceux qui 1h
t,,


ANCjIE 12 DECEMBRE 19'J:
Matinfe h 3 heures 30 p. m,
hrles Boyer et Atlabella daut
LA BATAILT-E
rh l'm'uvr c61dbre de Claude,

SRoger Kart, Henri Fabk -r,
a Lodge et Betty St ckfield.
..l'anour de I& Patr:e pouse : ai
laummes limitea...
uamu 6vocation trt:blante des
MIh japonaises...


z


4



L.-
4
i .
e


uar. .'*-: s c-os
~8dj~~~~;a~t '".'r;ci::L.~;~:~~lvu


VOTRE
CAFIASPIRIN


k0'


l, DV! 13 DECEMbRE 193:
en soirt' pipulaire a S heures 1
GEORGES MILTON
(Bouboule)
dan
EMBRASSEZ-MOT
...u: divertissement plein d'en-
train.,, une suite inintcrrompue di
trouvaiiles d6licieuses... des t -
Imeaux brossds avec esprit et hu-
mur'. ,.
..,uin film d'une verve malcieitcse
It d'une aimable fantaisie..


JEUDI 16 DECEMBRE 1937
en soire populaimre 8 heure 15
Norma Shearer, Clarke Gable, L.,t -
lie Howard et Lionel Barrymoir .
dans
AMES LIBRES
...un film splendide... un film
comme on n'en voit pas souvent...
une oeuvre forte, puissante, boutl-
versan t...
...un dranto effroyable don't !a
hx'aut6 est faite de sine&ritB et dei
justesse dans la psychologie de In
vie...


SAMEDI 18 DECEMBRE 1937
en s&ir&- poputaire A 8 heures 15
Mirna Loy et William Powell
dans
LIINTROUVA.BLE MEURTRIE R
..du mystkre., de I'imprvu.,.
des trouvailles nerveilleuses...
...de la musique... de fesprit...
un dialogue spiritual, une interpro-
tation in6galablo..


DIMANCTIE 19 DECEMlBRE 1t93
En matinee h 3 heures 30 P.M.
Anny Ondra, Pierre Richard Wilm
dans
LA FILLE DU REGIMENT
..,de a belle musique, des airs de
cette fameuse op'rettbe exkcutea ;.
vec un charm et une grace incom-
parablen,,,
...un film d6licat, tout empreint
de charm, de grrcc et de d6lica-
te ... ......... -


RECLAMEZ


VOTRE
CAFIASPIRINR


~ %S> ~-^

MARGARET

tULLAVAN

.OH BOLES


'r ,-.*-
,'-


*fT


re sr


Ai4 3.h* -- -c-.--.------r----n.r-r--------------- '


9~9c
er:




~ '~
~y~.. Il~"ll~ll'l~1CII ~l~~~~~~CII I' I
Cr;iY~W~Wl~a~BI~XS I"` *... '


Revues ce martin par C Rao t Cerrespondance Aerienne

-ne .as. -.c S ON 158, liRSt eta)


UN-DISCOIlRS DU
MARECHAL VQROCIHILOV
MOSCGU.-U~IO mlir6id % 'or -
chilov commissaire du Peupleh i Ii
dtkfwee de I'URSS. dana une adrot-
so A la garnlson de Minsk (Ruasio
lanche) a d6clar6 qu'oarbs f'E
hiople, I'Espagne et la Chine o 1i
at difficile de savoir si c'st danns
oes pays plus faibles que Ia guenr
6latera. Nous gardon s o reol-
Seeuvertes h tout, parce que ls
fascistes sans ambiguiUt penchent
toujours leurs tEtes vers nous, lo~:;-
qudils ne nous menacprt pas a's
force vantardise de a guerre. -
jNous connaissons toutes ce con
ses. Nous sommes au couram t.-
leurs actions insolentes et de leur
fanfaronnade effront& de clown-
Etre toujours prets 5 toute tWen-
tualit6 est notre devoir ft no: -.'
probime. Nois ennemis sa'tent ir,-
bien qvl'ils ne pouvent ptis nous
voir avec les mains dtpouiltes.-- -
C'est tourquoi iis sc preparentl t
jours. Laissons lea i lurs pr-pa-
ratifs. Nous aussi, no' s iu'-
parons tout :n etant. pr T a-
vaillons pius dur qu jamis ] in
blevot r ie votentiti (ii 'io T'I'; r
armies au degr6 d;c u'ur pu'
pr6destine dans 'histoir,. Nc,.;
ne i connaisson aspas ce Ipvu: :n-
telligent qui un jou-r enrreurecda
la guerre centre nous;,
ILc discourse du comrissaire ia ,
guerre a 6td sui'ie hiei d'une dt-
claration faitce it t Radio par A.
oototov, president du Consril i
ComT issaires du PcipleU L/It HJ!-,
I'Allemagne et le Japon en signa;iu:
Ie pacte centre ie communism"
gont joint leors main< d:-:= o -.i -


de ne pas tomber, mais ce geste ie
les empichera pwia' I' tomber. en tombant ils nouilA i;rniettront d marcher sur leurs pEled LI'.

DES NAVIEtf .F-JAPONAIS
AURAIENT E'T: ('COiELS IPAIt
LES CIllNOiS
HONHtKONG. 1, : hinois ourt
r6it-er les assert i L..n. quie i nait' -
re de bataile .2!;tl:. '.', Nagat,,V
et 5 autres vx'is~'n.l x cuinpi- '*
croiseur ont 6t6 Wi.~,iA Kiangyil.:
sur le Yantz6 la -rena .. dernitFe'.


HAITI. La N,.ivele FPFOIT)
1938 est en rouae, at. crlez-la. '.
est plus longue 1 iu0 197: 0I'9-_ I1 -
ge, ct d'lnU 'ig'< ",'r,,omt:r.: inc m -
parable. N vo i'os ipchezT pas ,.'..-
cheter une voitur'u Neuvte, Car '
FORD 193g est incontestablemncr:.
la plus belle, et eile a vendra a
meilieur marchE te: Haiti. Econri-
misez une centaine d Dollars, ;.
ichetant la FORI) 193i. aux hg,,i-
si harmonieuses et cl'ne resistv.n-
ce a toutes eprc'.;:- .


LE MARIACE i)' COLONEL
ENIQr': L:'TE I':T D
CARMEN LOPE/. Si'itiANO
HENDAYE.- r-:s :
d'Espagne ioyalS'ic ie. .' ce ma-
tin annoncent e c 'm:a ,. c..,l : -
.-! sovi' :ique E ..ri;.-,. ['-i re' c ,r,,-
mandant d'Un .in '..: .'i -
taires nt -tSL- .... r Lu i
defense deC 1adr.. .':cr L
Carmi:n Lopez S 'r l. crm'etnri-
i e '. ; ;S Cit'i'( .'.; t :. 1 : ( -'' ."-


.. ._ j......... _. ___ V. '



PN EUS FEDE l-L

VOUS DONNENT UN BONV RENDEMENT ET DU-
RENT LONGTEMPS PARCEL QU'ILS SONT FABR.
QUES A CET EFFECT.


lot dana la provinee dc Teruel. I.
gdnrral Mijair commanidau t nlyaI..:-
tc ties arnrue-.-i cIu (XClntre tnit pr.-
.atn t.

LA BATAILI.E t'(POU" l A r'll I
DE NANK: .G
SHANGA.I-..- Lesi -: ces jal,-
IAimusC trappenrt (d t... .: Ie:s lj'cL:
ie Nanking au course di ceetLe at'
1 .'i ,ntralR QLtil, st'lon les jui "-
lnUis. rL pour 1;:t -I.'e Ifliftl t rln-,'
tI capit.nIe chinuise:i LattaqCle '
f t i tr { .-','.--., tri it. C ri i -
iiii', It cluona TIatzig Stnt' Chi e it s.-
fu.is. do s'itrrc nor (.vnI t i'ultinii-
tun. diT GLOen`':oLnI Iwan Matsui L n
ordonnait de rt.ndre ia vilr ,.n a '.
fa-ir? fact .a una n--ea;t ge'nerr:.
Api: es $ hc Lii'-, ole. ;apouai '
nntaient qu'.:_ r,' ;p rzit Le des l',). W ',
. d Ls a vait -r_ tt 1r La i:
c'apt Our f. mcntagni qui qu om
] _'u rn-iiinns ( 1-" J. N tr: ,. "
6 hturcs ai:rL-.s, un p.rt,-p. -

0 ... 'tl' I ,ln .l 'T ro ._- T -
',, ; I"i::,'^ n .!i'- i'. r', N a' ,r:i:\v !
':i' Es- no \ r' ''' i'- a '" :
ar l '> i'',r i- i i' -
. : 'ratti i- i' l 1 -


LE 1.BZAR I11t)0lIR.NE.
anetenne .31ai'i;.i de
Amnador Mo.ui a.
Itue du M1aganm ck 'i.talt. No. 'N ]


..v
I SCI' m .. ..
v' ;l t nc ::e!& ,.ji' i c -"n, t (I' i' -
:t-', r ;.:n S., i Lm t'Y i' m a -i:'.
U Ih11.4. c' I.'ve r,
( I, '.' Ji -' '.tc i. t L '.t: I"' r




h rn i ry i nm H 9:. ut' r'-qaa l



.F mA I':li r i e:' -' c t r '".
-


Le D
ra en
deman


FEDERAL signifie: Plus
de miles, plus longue du-
ree et moins de defense
oar mille. La construe
'ion les Pneus qFEDE-
iZAL>> < Cord) enripeche V'Fchauf
fement qui occasionne 'u-
sure prematuree.- Lea
Pneus FEDERAL posse
lent un Talon tries dut
qui r6siste au roulement,
ils sont construits avec de
large fils qui leur per-
mettent de rouler avec le
maximum de Scktrite sur
n'nporte quelle route.-
Ce qui earactdrise le:
bons pneus moderne'
d'aujourd'hui.


ACHEBTE LES PNIUS
FEDERAL .

~~ SONT

LE$ MELILLF RjEt ,


r-a- 1i ----r--, 44,


ICTO R e HARARY,
ta Station Rou6. 82 Jm Page


7rit
rrii





I















*


& G
Eru
'ad
AR
Poi


r li


ce '.ich6 represent Ie Bliidi icrtle a :i harmaice Castera. El c.st in pfus vaste, lamieux;cl
t( plus hygltnique et la plus modernre d(-'aiti et curprend vingt -'etiios REZ DE CHAt.
I.- H-ill d'expoition et de vente, .- Sa!le du Bervice de Nuit, '.-l Hur2au de l'Admini$tt.a.
Laboratoire. d'exeutiUo, 5.- Comptabilit' G.-- Arri>re-Phanrmacie.
PREMIER ETAGE : 7.- Grande salle de reception. 8.- Grande sale de Consultation. 'r
d'Electroth6rapie. 10.- Salle.des Voies lhnaires, 11.- Salle du Dispensaire, 12.- DjypAlde
litbs, 1,.- IAppbt des Drogues. "*:.
DLOUXIEMEt ETAGE : 14 Pergola d'attento du Laboratoire, 15.--- Tibliotheque *ldet J
GrandIe Salle do Laboratire. 17.- Salle rlss Matnpulations do Fri',cis.oti, 18.- Salle, .ie repe
bage, pOnetion lomitPue, etc. 19.- Muase et ftigorifique, 20.- Laboratoiro idustriel.


Nouveau Testament se-
woye gratuitement, sur
de, a toute personnel nt
ant pas les Saintes E.
ea.
resser ii M.J. ALFRED
,CE,.. Port-de-Paix.
ur Port-au-Prinee, e'a
r au Pasteur AlMeho.
tWesleyesse) ou au Pan
aptiste,.


savage 6tait cin pzogres ianiS I,

v'itllt jart.'. ii (w t ;Ltaqu' F.
ku,;'v. iti t(' i f ia le Ni aki ng
rni,. a (' tli' ( li' d ,'.-1 ;i. I :ir.: 'I'




I,'IP. nllll. ll I Slt' I C 'tI1 tL Z{I .i it
! I y ., [,<..- ch T (' [d'l :',^ l^ r.-. 't. l*n c it." : "
,i t n rt ..:. i- r ': nu jtit ~ iE
(It- lit j N-r .kint 1,L.*- f,.i .:'-, jai"'n .



,- a' ".i ,t; ... 'i.; ie 11. v',. ,; "
1 .:.hn -. t ns d '.i. Ia d NI l!kAil, .
',l < ch '"l)e,, d;l r,'I.., .l aut U' tl' Iv i .
p:."r i.iri m i.t l'u Lot|i-tf- rt',n. [.
l p .I'ij li'i d ict'! .'ir t .w e's f ',' .'.
-.*,h ii'i;t n ['oln i o a:. iti;.')[ ruLi. L.., i
i', n at, x'" tL- .a l1..'; "' o L ..i s

,Ja.- CnlT t' i en-!t .itt,'vee


r i I F c '' 1' i

'1 Z a '- 'i r

i" n c r'. it ( I"c- n" i '






r n


E QUEi DIT Li: AJORl
CI.L.\IENT \TJI.EI' nr to7'H A.
*1, : [ L- Si1 .A -nF
S'. ,- i:.; i r ".


taire travfailhlite et leadeP 4de
position l, trirtnniq ue t afl
,;i tI t iiIls'rin" :TI tflpaUtt -R e J l
rU" lo~s Ia m ts'4'. du
r:tpubilie'lnm. L,e! ecou llf.ah p l
':'palirriol, dit.-i, est um ehoae q
) '',,ili(,ra arr..ais darns a vlt,
a ':rx iftr-(i. -t. de { riAiiun t t
jH1 dflu epIt6< concervagPuew

'r't ri' f e. Imr (n oi t pyn

.,i';' ,l ... ,.et : -r n .ili thUX
f:';:n" J..c i,.d -r .-;',j ead e Ia
.1 .' i x...i 'ix cu .if" du
ar;ut1 t at ut dC' lra ri~ cis .

'it (i est atteidt u a sia imtei
':'tliai lit'.


LA RtESISTANCE CHIN(ol
NANKING.- Le9 dMfena
.' n.i, ti e Nanking .mt '*dter
ao5 d.c'evoir l\&i esp,i:s jati
. ;'. i. rn-i. if d e lar Cig l sans
. pi.; it- on co'rn rvanlft long
[.". :'rrL'! ,: pe'rmanent t'
, ., .' i:,n ,ango. esa;


I .. t'.i.;1 Lc b nt i
t I ':. T :, .ir lo h rves di
ntV \ J"I1 'nrises a Caung
.;:::" *-.,,--t ii.t? !,-;i!', La 6e bote
i.-:. t, ;il: (>',;,ache] m ent .lavoed
1 :. :! K f'iai Shek ga tn le s g a
l:t2 :._^L.d a, Nanking, Let .

:. ;.. ,,. i! ,. e i,. Klarf- i gardent
-.i, a iiorc-aL t et les d
:.nrm : ie (.anton te
P !', hs 1 }apon-ais
usIL ,i'.' i. f: !.' m iiit .re qui
vai: cL **.a rrt-k:- uhnc.. |
v h in r


rATTEIS, LUC!AUI &

.alit lr: du coL il O I ti gri..:tnil qEuJ '
mai.son de c'amrpay:, y inslalauni un


Co


)l. procure vlo


,GE.,'E.RATl'EU ELECTRIQUE O0A. s

Coura alter ru':tif 710 'Voltr, 60 cycles, rnriarl de
uit(itJ, ampoin'!cs e 2.5 w2att, & -10uO watt, 00 amw
de 25 wzit.
Ouire des araniao.es de : lumire, ces G6n6rpteutf,
tvous f ourniss entl .xaelement le mime co u r a nt
'ous a(uves a5 Pori-aiu-Prince, teront fonctionner vrtre
dio, Ventilateur. R, [rig~rateur, Fer i repassr, ele...
Prix hors concurrence. t..'omn io; avahntiwieues ..
1ogez sams retard
MATTERSS LLCIA'.i & Co.
Poit-aiu-Princt, TIl : 2226

J,: IA' Ll't'..Jl A & ('t
('aCp-fHU ien.


A~


* :Ls~~Y


"', !. 1
n at lsR-4~ anP..4~P...%4a-" i


nFImmM DFRDIiENIY E
-H ~ fi R N I. .. .: : ,,

HOHE !


t-
I

6


I '

|
|
|
|


:


STIER


~'~1YlkP~gulglB~ -


j


I


...~.
I:;



P* it- Uhi


'trjaw




a 'w %3lLIE Isw twwA *


-rr ~ -.---*-------"-4E- M~t-4z~z -.~a -------- ---- -
"RM S


StCURITt, COMMODITY
t estt imprudent do gerdr tla maison,
o toI fev eyI vo1 lpeaven v p ous causer
des dommoges irreporabtss, voe poiies
d'osaurontes, hypotheqies, tifrea, con-
trots et outres documamit precieux. Un
coffret de sdret6 da Ia Bonque Royaole
wto peuV et 6ite tout suiet d'inqui&tude.
LA
BANQUET ROYALE
DU CANADA

"*'X-I~ fl LT~ICI **>^*ia;^~"ai^*t^b^ "fssy ~^j---s-t^-M -


A BASE de CODEINE TOLU et EUC4ALYPTOL
GOUT AGREABLE.-CONSERVATION PARPAITE
TOUX, RHUMES, BRONCHITIS, ENROUFEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-PRINCE, HAIT., ET E.S PROVINCE.


Ade Matteis & Co

RAe (abe t HeRue du Magaain de d'PH
a l D'ECAILLES DE CARET, VIEIL OR, DIA.
S rs, PERLESMET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL-
.ECES ARGENT ET OR,MONNAIE DE TOUTES
ONALITES, A DS ]BRIX ABSOLUMENT AVAN
r TXI
GRANDE LIQUIDATION D t LUNETTES HT VERggS
Lwettes et Yrres de tousn numro
Mhatreen -nickel inoxydabte a
Ve resw es au prix ddede $ 1.00 a paired
Sa liquidation durera jlusa'au Novembre intusr
A. DE MATTERS & Co.
~ .


UN BON (X)HbIl,
Madrnaea M*ssigew |3 v fent y
lie toujours coinservei totret beau.
tb vott e Alibaanmc /imtei 0h6utu.-
huit jolrt, chaque qulnv: joura f
legant Sladon de Coifure sERXCE&.
SIOR dirig4 par Ic dyna miqut
Pltai* Millet, Ie p4tat.. q.-i (t
dtite naabllit4 et d'une court'..
sid proverbiale et touj'o-rr dans k
buAt de satidaire e4eliz,tas et d*u- 4
I coupe et dans la proz:ptitude: .
I'oeasion des fetes de fin d'anniw
it vient d'tre vraployE ewuk i'a
nes ouvriers qit out .i (i fait Itiur
preuavt
UPne visited A V616gi. Silmn do
Coiffure fXCEELSZiOf dirig6 l -Lp
Frank Millet A Is rue tun Miracesi
a proxizitk de la Th.n(tue idu C,
nada, ou n face du -t4urnaal ,I,
Nkuvelliste.



LIS Dtli #WKiUS
fis.- mo4, ieux, p I,
sui pas venu ltr I
Joe uis pard able, vo-
yrong! Te souvien*at du6
ioeune llquorisitc LiaAd .
Benjamin? J'ai tt 4e2- lidu hbier
aoir.
Quelle belle soir-:, moh Di j'ai pasg4e et quel eharmant g.rr-
toon ce type-lh! II vou0 -wrt dt 1i'
nisette superfine; c'est dCe Ia su,'i"V'
te fn matiire.
11 faut I'encounrger, car j'ten li
vu de pareill dana d n grands a-
f6, de Paris.
Tu es pressd; alors r'en parlors
plus. Mais, en sommoe I a toute-
sortes de liqueurs. II ;a anisette,
le peppermint, la prutnie vantilt,
le nectar, etc. Vois-It, e plt .,
possible si tu veux p r-uuver d: Li
beile pr6-sntation, de a bonne out:-
lit6, enfin toute une ramsme de lx"n
goUt. 11 s'y connait bien et se d.--
voue pour sen aimables cients pcoutI
la fin d'ann., Enfln, rvur d',aut, <
rpnseignements, vois Sirrmon Vients
i'picerie du Centre, Mine. G. Rit-
main et tant d'autres, C ela vs :
bnie la pine. Au revoir, Vieux, i.


DEMANDEZ
LA POMMADE
LtamBrSftraid
ad laCordonneri
Mont-Capmel
HYPPOLITE JEUDY
eibre pripamraiol t
MP, Av, TrAfflki
Phow. 2182


Le, fal. eat iLrntestaaCV


1-as~i^^a; j BjI.


'est a quintessence



SmlleuUres varit es eMcannes

Id -, un vaste territoire

Sreui int les meilleurs te-roirm

C'est ce qui faith son arome


':GOUTE0ZU EET CO P


-AVIS


HASC() announce


planters dc-s pi iCesis du Cul-de-Sac


eUt de ic( g,; qu, i


cal]nnes


23 Decevubrce.


lat


coupe aes

cette aniee


I t'sine ouvrira


26 UcTnbriT.


1,a $I IAS(,.( a Ve piaisir d'an-

noncer tn nlci:e ttwni;s ql'elle augmented I

prix ai' i: cannc iiw L'NE GOI}RiK par

tonne dC 100() ]is.


fHAVI; N AM-Itll4' SG AR


COMPANY


1VOh 1' ;".i -r,- ,- ,


l- t


' :r !' t' 'Z


o I b1SZIOU5



e 0 a la Citronna e


COURONNE ?



Voila une nouln r V i "o k.i vient d'etre lauknee par
LA BHEASSlIdE DE LA COVLO;AE, S. A.
Essayez une buuit:ilit et vous adopterez c::'t: boisson
avec son aromux tin t dtltieleux. En vente a la braaserie
de la Couronne t'n grande ct petites bouitel:es a par-
tir de cinq douzaine3.
Los autres boisu~Is COURONNE dejA trs c nnuea et
apprectees a 1'orti-au-Prin(co t en province nt '
KOLA C()01 rl)NNE en grandes et peittes bou-
teleios
COCA CO)tA 1
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
urerz tent !riiaseon Co.rtnift, r t vour e av\o asqsuranw
de boire une boisson extrlnwmrent hygiinique vu la
m6thode efficace qu'eraploie la Brasserie averi-laide
ide sea machines pour to lavage do ses Louteilltfa

i 1


aux


,I


~----rr *~Prrrsrusr x~-pP~


C: (~X~~^f!~l, t~:~$ f (.:~likc;:~


11, A


SARTE


LE,,RU





...........i.......: |...... '.. :;:.

i3 I 1: I* ^ ^ Librairie Nouvelle

FOOR NOS ESCAPES .I ii ii !
.it bU (MAISON O NC O:AN

U PETIT CAD'AlU MArT TO-T.OUS P I (MAISON D CQONFIANC) : ..
(wvokir rteiw l. :lm M


XIIte de Madame Michel Orestt


U iami
U- arn-
Sinmn" Vieux
L(ouee Qtialo
,LOncCe Dupiton
-1: ami
W. Th6rd fis
Une personnel
SX
C tarles Bouchereau


G. 100
5.00

.(Ift

'goe
i;on

1,00


Total G. 18,55


Liates de MesdemnoiseUes
Ren6e Bazelai: et
Gisle Hiraux, confondues:


-Ana Lochard G. 1.00
Karl Rigaud 1.00
Liuis Guirin 1.00
" J(aeh Bazelais i0
karcel Kieffer ,00)
H. PaulEus Sannon 3.0
itme. Louis Caas6us Z.0<>

Tot l Gdes. 11.00

e de Mie Camille Lh n
Uite de Mme Camille LhbrtmIsn


F)rtuna Guery Gde
Mme Ph. Dur6
J, J. R. Providence
Rene Jacques
F. A. Deverson
Me. A.. Thibault
Mme Fernand Edouard
Dr Moliere Civil
LWly Jourdan
Y';ne Andr6 RiobB
Mime Arthur Drouin
Pierre P. Bouchereau
L. C. Verret
Ecole Mme Rend Durocher
Une personnne
nne-Marie Lhrissoui


Total:


Gdes:


s: .'.00


2.0O
1.00
1,00
2,00
1.00

5.00
15.0')
5.00
I.GO
1.00
3 15

3.0 9

76."3


(A suivre)


PANNE AU REX


La Direction du thsitre <(Re .,
s',mpresse de s'excuser aupr&es 6.'
son aimable clientele qu'elle a d'-
s.ppointbe hier soir, en ne jouant
pIs, & la suite d'une malencontret-
S;t panne survenue i a sc nmachine-.
Une pike important s'dtait bri5a.
dans Iapr&s-midi pendunt que 1'oA
passait des films nouvelenntent rv.-
cus.
Heureusement que lo Direction
dans sa prevoyance avait en stock
une piece de rechange et ce mati-r
letio.rparations nicessaires ont K';
faites, ce qui permettra au pubi'
d'adfnirer la superproduction cLt
Roman d'un Jeune Homme Pauvre:-
qui sera donned demani soir Di-
manche G heurea 30 en Grancd
Gala.

.. :


I

I






V

)
/


- HOSES SPORIIVES


; Demain, a' 3 h. I/u se jouera 1au
Pare Leconte le match Etoile HWt:-
tiinne-Louverture. Ce sera une re-r-
contre des plus interesaantes ot
pleinu de surprises. Car ces deuJ
Squipes aont en tres bonne foi-rm
et corpos6ea de joueurs grand-t'
classes.
II y aura tgalement, remain. .sui
le land Bloncourt. une ance d'atli-
.' 16tisme organis6e au profit dei ret-
, caps par l'Institution de Mni.-


Colleetioniez lea liji:ettes 't envelopes des Produ'ts NestlI

'vou.P obtiendrez pltit eadenai don't vous r ivez:


1 cuill re i? th&e ....... ........... :.. .......... .... ....,..' oupons '20


1 batteuse ........... ........... ..... ...... ....

1 fourtchtttt .. .............. .


" nr

2 4,


1 couteau ordinaire ..'."....... .'. '- "'

1 couteau A pain .....- .. ......... ". "*3 ;* ,-;


Valcurdes 6tiquettes des Prodt:is NESTLE

1 boite de Lait CoL;n .ns ... .......................... ..... Coupons 2


'1 boite de Lait Cor-.:nse miniatutre....... ......

1 boite de Lait Eva r ... ......... ...... .......... ..; .
S E d ..
2 Enveloppes de abliettes de Chocolat No. 601 ou


652 .........


Pour un 6cha
L.

i -- -- ----


,, r




,,
'1
j














i


.........,... ....... .


,i lon gratuit, :.iresset vous ha

:REETZM; ANN-AGGERHOLM & Co.
Port-au-Pri-'nce (Haiti).


'-I


Pjout miiULX aidet

SEVI YESR

BIEN des F:IUMES


Cotte M6dication Sioentiftque
Se Re6p nd
V OUS avez, dans le nez et I'ar-
Vrire-gorge, une .4L: r gion
dangereuse-oi les trais-quarts des
llurmes d4ibutent.
Le Vicks Va-tro-n 1 est prepare
ptcialemlent pour simnuler le dk
tess de la Nature ;.,, cctte region.
Lorsque vous me trs du Va-tro-nol
-quelques gouttes dins chaque nar-
ine-vous sentez e picotement que
product cette rntdication cientifique,
a measure qu'elle se itpand dans a
xtne dangereuse,
Employ A temps (iut mrindre re-



Digago Rapidemcnt la Tife
Lorsque lirritatiou a /:t n6gligs, ct
wu k =% c5t bouchl, Ie V-tmr-noi
W u iit I'tnflure des muqueuses, d6-
tadhe e mucoaitcs uccumulnue ec
vous permit de resnircr ce nouveau.


Vo ua tlverez dz ne ,.:r; pa )iet Je
Va-tro-not I'lnt&rcsua'r hL.4tc:rr Ju
Sylttmr Vicks Pwu : ti' MaNl!trkier
ICK Rlummn chct- A. .'- tj
prati.tb', ur 77. i .i nne3. Ci,
Systirt a rfdtil t ck p'i4. ..' r f.'ic, itc
maliaies dug au rhu nicxh .:
Suifv i t ys4me f Vc tour ia u
Maltrlaert la Rhurnis


LE MUR DU PARC LECONTE

Depuis lundi, lea travaux d'ache-
voment de la facade du Parc Le-
conte ont corrtmene6. Une 6quipe
do masons y travaillent activement.
I Un ban pour le Conseil Desthi-
;the;



EXIEDIES AU TRIBUNAL

Vingt-huit d linquants ont 6t6
exp6dibs, hier, au Tribunal pour
les faits suivants: injuaes (4) tar-
| cins 12, violation des reglemencs
sur la circulation, des vthicules 1.
yoies de fait.



UNE..NOUVELLE DEMENTIE

L'Anrirautd britannique a (Id-
menti la nouvelle que quatre d ..
toyers anglais-afraient re'u I'or-
dre de se trouver dana lea eaM x
chinoisel.


CLINIWQU


du
DOCTEUR DUCHEINE
Rue du Dr. Aubry ou du BR4rvoir
No. 154,


V


n 1
k.lO QAfi ( o n rd,
Z* 'C


LA LIBRARIES LA MIUX ASlORTISg


Papektril -a RAeuwn -, QuttdOidit

1M Avnue Tr Truio l. W077.

Avec la baiase du ft ane on ne dol plus se river de liorV


ALMANACH VERMOT br.................................... G. .0
ALMANACHf VERMO reli ........................................... f
ALMANACH HACHETTE br... ................................ .. 17
ALMANACH HACHIl rT relie.............................. ....... 2,76
Curran et Kauffeld: I.es Serpents........................... ..... ..... 00
(ixotte; La R6voluteon Franaise ...............................
F. Masson: Nnpol6on :-t I.s F mrnmes ............................ ... {.(i
Louis Madelin: La ('Connre R6volution sous la Revolution. ...... .00
Jacques Bainville: Napz I6onl ............................... .......... .. ..
La Troisimne Republique .................. 34ft)
IIistoire de deux peuples continue jusa
S qu'A Hitler ....... ................ ... ........
'" L ectures ......... ................... ..................


A. Bailly: Mazarin ............ .... ........ .................... .....
SLouis X I ...................................................
Maurois: Voltaire ,.. ............. .. ... ... .......... ....... .........
Gourmont: Physique Jr 'amour......................................
R. Francis: Un an de Vacance .......................... ......
Joseph Peyr6: Roc Gib: altar....................... ...............
F, Do Dantec: La Lutre Univj elle ........................ ...
Savoir ....... ........ ........ ...... ............
H. Poincarre: La Science et I'hypothise ......................
Einstein: Comment je vois le monde...............................
Deux cents diners .... .................. .............................
Plats froids et hors d'ceuvre ...........................................
Tante Marie: La Vrt.able cuisine ......................... .....
La Cuisine de Martine .. ................- ............... ..............
A. Ehret: Pratique d ( gufrison par le jeune .......................
Ruffier: Soyons forts ........... ...............................
Barteling: Trait6 du ifu de dames ...... ..............................


t.0(
38,00
B,00


2.40:
2.4(





24
: 2A0
6.60

2,75
2.5

2AM'


AUX PETULANTS GARCONS

IL FAUT LES ELEMENTS RECONSTITUANTS
DE CETTE APPETISSANTE CEREAL.


Nouveiles

Etrangeres

(Sutte)


LA GUERRE DE GUERILLAS -
DANS LA CHINE DU NORD
SHANGAI.- Lea chinois ont
annonc6 que la tactiquc de guerce
de guerillas adopt6e dans le nord
de la Chine s'est prouvs. extreme-
ment fructueuse, car 'es japonais
ont retrait6 de plusieur, points tim-
portants, A la suite de la recapture
Sd Pingyao que les jar unais ont as
mise, lea chinois ont avanek de a7
, kllomnitres prts de Kibisien en a-
n6antissant les colonies japonai*
ses. Tandis que lea grades forcoE
chinoises et japonaises engagent la
bataille d'artillerie sur lea bords de
Sla riviere Jaune, le cormmndement
chinois announce que l'aile droite dc
son arm6e a repris 6 districts au
nord de la province de Shantung
et les villes: Yangsin Kingyun,
Yenshan, le long de la frontiere
Hopei Shantung. Des colonnes v -
lantes chinoises sur lesa rontitres
Hopei-Honan harrassent la retraite


precipitate des japonais de Kaoyi t
52 kilometres au sud de Shihehi*
chuang.

LE PROJECT DE
BRUNO MJUSSOUIN
ROME.- Lea amis de Brui*
Mussolini, fis du Duc ant r6v641
qu'il pilotera ur des avions 4tt
group qui volera verse Ie Bruil ~t
si possible vers d'autres paYW Sut
am6ricains prochainemnnt. 11 a t
rapport que Bisleo qui avait ar
compagno Bruno en Espagne d4lia
gera le group. Le vol project jtdl
vra des vols de'xp6rimentation eo
vue de iV6tablissement d'tn tervic
r gulier de courrior a6ot~ etitWM
I'talie et 'Am6riqu3 du Sud.
L'aviateur itallen Mario StoppAi
ni qui dopuis des :amaines attend
des conditions atmvaph6riques f*
Svorables pour ewsa)er d'6tablir Mou
i hydravion un nouveau record id
distance eat attend pour laiss.r
sous peu pour Rio de Jameiro.


Souscrivez po soulersou la dtesse dts rescapes


nI j. .,.' A


,, %


1 ~


cf~-~ll-CI- I


uuVANN


Cn~lrrrrr*rr~lr~rr~ur


I


or.
~tu


I


k