<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03202
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 9, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03202

Downloads

This item has the following downloads:

19371209 ( PDF )


Full Text
": .. .. ..~rr i-~~p~ ; -i. : i'. : '. ". '. '" .: : "


- L .. ..ANOt i ". ,i: .. .ii- .

U :l w^ B *q I%-
QUQTIDIRN I a: *I


Nous informions nos lecteur '-a
oemaine dernm re que la station dt
I'Avent 4tait prkchbe a la Cathi-
drale par le R. Phre Nio, Profec -
sear d'Histoire Ecclisiastique a
rEcole Apostolique Notre-Dame.
Grace A 'obligeance d'un ami,,
otus pouvons donner aujourd'i.ni
use court notice biographique sur
ke jeune et dj- sai briltant predica-
teur-
Le Pcre Andr6 Nio, du Diocese
de Vannes. nB en 1901, fut ordon-
Bp pritre en 1927. Arrive en Hai-
ti la mtme ann6e, il fut success-
vement Vicaire A ]A Cathedral- i
po-Secr6taire A la Chancellerie d t
FArchevechb, oft il s'occupe surtout i
e la redaction du Bulletin de I {
Quinzaine et Professeur d'histir,
de I'Egiie a notre Ecole Aposto'i-
qe,-- Monseigneur Le GoUaze qiti
se connait en honftmts, a vu, smns-
aul doute, dans le PBre Xio un s"-
jt appel6e de grades destines.,
ft pour lui permettre de parfare
W 9 cor.taissances d6ji acquitss n6
Grand SBminaire et lui donner un [
1oveau champ d'activifts suscep-
tble de satisfaire sa vaste inteR:l
gence, le nomma la charge qitil
uipe actuellement,
Ami des jeunes, pisqu'iI est 't
d|voue Aum6nier de la Jeunes.,e
Catholique, d'une distinction et
Iune Education tres raffin6es, le
Pire Nio s'est r6vele doans les duux
owffrences qu'il a d6JAi prononciee
et que modestemert il appeile
d.enitretifns un pridicateur a-
trti, poa dt'ant bien son sujet, le
l4bitant avoc aisance et des gEa-
tes mesur;s. Doue d'une voix chau-
de et sympathique ot !'on sent l
profonde conviction du Prktre. 11
an, dis le premier soir, capture I
lItention de ses nombreux au .1- j
turs.
Le thnme choisi par le confcr-,r.-
der pourrait s'intituler : eLa ptr-
anne de Jwsus a. travers la Trad:-
tin et I'Evangile.
En conviant les fidble.i d'aio, i
ea foule kcouter la bornne paroi-.
nous pre.entons au R. P. Nio, ae, c
nos souhaits de fwcond Apostolac,
nos religieuses felicitations.
_g I _i11 11 '" .. ...

IWIMMACULEE CONCEPTION

Hier 6tait la fete patronale de. la
Wetite Chapelle de I'oI6pital Gein,-
tl, place come on le sait, soU;
protection de l'Immaculfe Con-
tertion. Et, de toute la joumnie el-
Sne dfsemplissait pas de fidl.r,.
veaus presenter leurs vcux de d^-
ktion & la miraculege Madone.
11 eut; egaltement .4cession.


PAR LE CRIS .TOBAI,
e Cristobal qui etait, dimanchie.
ans la rade de Port-nu-Prince. a
hit un ehargement dt 1351' aac ~
caf&. I


p~--,~, ,~h~"-----spPa~~--uIka~a~JI*rl. ~..rl:;r~~. ~l-5~taE~ \' ) .._.. ~L~._


-m ILI .. _- : d _._..-- r ,' "".l -: ..-. ...... .-. .. .


I


Nous avonM requ ce matin, a,-
cortpagne de son ptre, notre eali-
mable ami M. le Dr Stenoh Roy,
la visit du jeune aviateur haitica
M/,Ernest Rey, revenue des Etat.-
Urns A bord de 'Orange Nassau.
M Rey est aussi pilot, mecani-
cien. It a fait deux ann&es d'ILt-
des au Texas, A Brooklin et a Roo-
sevelt Field, New-York. Nos lee-
teurs se rappelleront sans doute !a
note que nous lui aviosa consacrk
'Pannee derniere la suite des mau-
gistrales exhibitions executes.
dans le ciel amriecain en pr6setc;-
de ses maitres, at qui lui ont v'airt
les'compliments ct les e1oges de as
demers
A ce jeune aviateur plein de ('--
namisme et de talent nous faison;
nos vceux les meilleurs de succs.

NOUWEAU SUBSTITUTE AU C'AP

C'est le jeune et di*inmgue '4cri-
vain Me. Joseph D. Cliarles q:'I
Wt. nomm- Substitut du Commi'--
saire du Gouvernement pres le Tri-
bunal Civil du Cap.
Instruit et dynam:.ue it aur.
nous en somnmes sa,' justifier la
haute confiance du Chet de I'Etat

ALU PALAIS DE JUSTICE

Avant hier, en course de phua.io,-
rie, utne vive et regrettable al t'--
cation s'engageat ent":e ailte:
Eugene de Lespinass. et Osvta.id
Olivier, 11 y eut des prExs,
d6sobiigeants gihargi et la sLta-r.
se terminal par une cradamnationi
a 24 heures de prison prononccf
par le Juge Civil centre Maitr-e
Olivier.
EGLIrE METHODISTE
(WESLI'YNENN1E)

Conc-rt gpirit.l I
Vendr.di, 10 di.er:.ro 19;7
Ai 7 he-ires du :oir
Pikce, Causerie. Chant Solosi cc.
Kermesse danri la co-ur dura,' |
les intem3cinde.
Ei;trIe: Grandp perso:'ne.l. G '-. '

MATINEE RECREATIVE Al:
PROFIT DES RESC.-PES At-
STADIUM BLON( COURT

Le puibiic es.t invite, ie amedi '11
Decernibre prochain a '3 h, 30 it une
matinLe r'crEative -.,;isistant ,:,
dImonstration sportivje par els ,i,-
ves dep classes secondaires de l'Ins- !
titution de j..uin cs fille.
Le programme comporre en ot.
tre doe exercie.rs d'tathletisme exe-
cuts par le. s e.li'es.i adulte, d!t
Stadiutmn
C.'eCt une excellence r.ccasio:: I:
se rocrier tout en s,,lageant In
misere de nos concitoyens si dure-
ment oprouvos.
Entrie Generale G<,,a. 0.50.


NOVEL AVIATETR HAIfTIE


Me. Amilear Duval,
tries sensible au nouvetau tn6oigna.
ge de sympathies et d'estirrn que hki
ont apport6 les nombrfuses letire.
et cartes ainsi que les visits re-
gues, A I'occasion de sa nomination
au post de Chef de Cabinet d.'
Son Excellence le Pr6sident do? la
Republique, remercie cordialetnen:
tous ceux a qui il le doit, en les
priant, au surplus, d'avolr l'obli-
geanee d f'excuser de no I'avoir
pas fait plus tot et par corresaon-
dance directed, faute de temps.
Avec 'expression de ses med.
leurfs sentiments.


LE MESSAGE DE SU3DIERI

WELLS COMMENT DANS LE

(tCORRIERO DA MANHA"

RIG DE JANEIRO.-- e Jur.-
nal aCorriero da ManhaD a ccm-
menite -e Message de Momniein
Sumner Weils distribu; aax jour-
naux par le Departenicnt dea gAf-
faires Etrangeres. II rappelle qou
I'Administration de Rocsevelt a re-
tir ljoa troupes amsrit',aine-q dIt Ni
carag-ua, d'Haiti, et, err ,htsi.bu s-.: -
CG, renforctb la souverninete de t )i-
t,:, kl nations americaines.
Pariant de Wells, 11 a condu queo
lo Sous-Secr6taire d'Etat mimrn-
cain -ta r-affirm& I'existence dui.
noi ektat d'esprit qui, s'il s'"tc -
dait au mon(de ne lai.serait pas J -
troi Ajnmbriques comme les sau:!;
points ou r&-nei la confiance dans
la Paix ct dans un Grand Avenir,,.

L-s~ --lc~.. x --. -

L'EPIDEMIE DE 1,A FIEVRN f
JA:NEr EN PARAGrAY |

I.O DE J.-NL1RO.- Iman Air..
-r.r!,), ','* Im' quatre exper:..- ,
li. fcndation lrockfeLllr ont !ai:.. i
I.,-.ur Asunciron oh Jis vont comba1-
tr;:, l'6iripmie de id lia;re jairne i
q,,i ivlit en Paragunay.

!


REVEILLEZ LA BILE
DE V0TRE M1E-
Sams calomel-et vros saster
lit le matia "gonfle u blee"
I. fanut 1'u lw i'.ii i r*r fj-ho- Jfwr ti htr-'
de bile dim ; l'!ntAJ.l;n. ;-i y.rote biL rrlv e RaM i
vo. hIm rer'hti n$a e dv l r,-Mt pat, Us.S l*ti
de Mlr'e V otr' rytini t, i',rw lins Ct |y

6>- amfr Diin t v .i rbute ea nr


D~isttiniteitB \


iL p. INDRE


Une personnel
Un enfant
Une personnel
Utte maman
Utic personnel
Une bonne Ame
Une personnel
Une bonne Ame
Une personnel
Une enfant
Une personnel
Lucienne Gentil
Une Ame
Un ami
Un'ami


G. 2.00
0.50
1 0o)


1.00

1.00,
0 ., )

0,50
2.001



Total Gdes. 1t5.5


List d Janin F

Listo de Janinc Fambrun


Lionel Fombrun
Janine Formbrun
Gyslaine Fombrun
Anne-Marie Fombrun
Raymonde Maignan
Ther&dse Maigpan
MAadame Rony Chenet
Madame Fleury Fequitre
Madame Emmy Abraham
Anne-Marie Alexis
LIicienne Bouchereau
Lily Doucet
(; ile ,Lafontant
Jacques Alfred
Nicole Etheart
Y,,iando Etheart
M1nd Doucet
AKida Abraham
MIadame A. Mercivr
Lesiie Fouchard
Madame AbraIham
C. Saurel
Adeline Perricr
Denise Perrier
ioenri Pi rlir:"
.Mariami PE'rrir

Hc :,"ry i,'(, ;t h rd

Suzanrir I.'v,"
Ed'ard 2,1 l
.Marie Laft'ontant
iireille1 Fambrun


G. 5.00

_'..Ot
ito

3.0oo
1.00
$.00


1.00
t,03

0.50)
s,5:)
0 5O
d.1)
0!50
0.500
L.OG
S.0C,
Tt O.r
U)00

1.00
2 00
L'.f)r
*j, ,fK.
'.00


1. ...
1,00
1:.00


1 .(H l
t J.
U.)')
l<.St
('.5f


(veir yuite en (ie, page)


L*Qrrt:Rf~ Pl.a'f'~r~~.~f~it-: ~>'fI;'gX7'J


I I
(', ,. t
' i .: r .]

(h, .',:


"~ D'"' Iehlix 3.
. *. payr e 8 M Al rl
* "' :,'- ; }'. ('i r tmm .1 '-l

*u i ,


lI i)irec on.


\V< i.',ipolT NT


otal: CtGde 46 5!''


Li, iTl'\:i- '.,;nui'iflturing Cimr
pany.', .,*i .. erfni. an'em'ri %nt ei -
"lia.,Y '.a'" ... 4 r i-mt.? d'tunm pt
. n(' ," ,: ; .: -", 1)i i- J ot v ,n U d i ,.,:-
to', ,* .-rf'i t g t:mr:1 ,0 doi
auc.u a ,..ir..-n' -i e ;-h d' v lnce, .'
lai p"'. rn i. ,,. ..r :A l, pour to 1 u-
rtE .t- ,, ,..- ,',s '' lbu rifian t-_
a'n\ .,ruh..^ n n indusl rii .-4s. hJ F-
maBo .: ,.. nFrt ]p it. t',' ^ g a u,-
p l' iir'l,".it',- 'l'.tiL\ Slv de co(; mt m -
sion. (1: pI) t f gs tr 300 ii 800 dol-
lars ;'ar mi:.... ,)pplh:iation avec
plki,:-. '."tuii,-,, en A.nghUs, de t a'e-
fiDrtnet. S',uirc .< er a J. F. C.innin",
Box ts7.", Frt.h V,'orth, Texas


Listed d Mal!e. LeLi I-hArikson


Anaia N iwoi,.-
Dulcina Jorome
Mme. Dufort Tudor
Mme. Attila
Lauroro Grvaiq
Alnme. Caridat
Mmie. G. Vilfort
lnime. Lavocho
Mme. JuStin CaUmille
Unc personne
B6r6nieo Volcy


G. 2.o0

I.C,
1.00
3.uo
0 10


L.O0')
0.5,)


(Voir suite en 6me pagu )


QUOTIDIEN FONDE EN 18s8


PROPOS ET

FAITS DIVERS


E CHEF DU CABINET

PARTICULIER
DE S. E. LE PRESIDENTj
DE LA REPU~I1QIE)E
REMERC}&


SOUSCRIPTION

POUR NOS ESCAPES

(voir le no. d'hier)


Liste de Mme. Frank Faubert


EN PASSANT...


Plit'Lj;Ul ftihtl:-o itl- r P .ntr-,s d 'e -
nicremcnt au pfftoire, et qu'm-t
Trant!(. nimation y regne encore,
eiayy'ns d'esqtuis.er aujourd'tui
quelques silhouettes vues en pas-

Voiei ti'amord la:rnati' Pere,.,
Elev6 par ,ws confrires A la) plus
haute dignity de FOrdre, Barnahbt
, PNre est un avocat de [lmp6rani-t-i
Smodcste et avenant., 1b1aucoup plIs-
fait pour les sphbres calme- et sc.
I reines de la MIv;rsitrra;ure assm~se.
que Iowur les lJuttes ardentes do
UI rreivU.l
SDe petite taille; les epaules :".
Sg'rement to.i'i:;. Jean Rybi,:
pare coiomnnt.' vnmosihenes avant
Sle- ctailmnu.
Amnimt pasionne e fithots vet :
paihas, ea:s discuMn-, de recewption
srnt dit-on un mnuijltc du genre.
ERIC AUhI'RE a out ce qu'il
faut pour t -r une des plus beths-
.figures dua jei :e palais. 3Mais, se-i
intimes dii'L.rent ii'Iune burtea--
cratic par itop ex-ignte Fa'il tlenti
i'oign. justqu'i-i du aubarra artec
lequel il con-erve dlc.- vonfacts nt.-
crssaires, ct om i'! manque raremtnt
de seC prisen5t r, quand les circont-
tances t'xii,,nt.
Tac-ittrne ft ltouio),rs .,, tmhrt.
ARISTOP!HA,\.sK i st un modest
qui s'etr aint r ,l i: nirt .-ms ce, -
se alertec a fair pai'tiC (des (Cons-':is
de 'Ordhre.
HERMAEL ? E' Un s-portif qui
|.s'Cexrce L'.i- :lis a~tui plaiatoyers
pour le corps, :-ur 'e tLerrain dtu je.u,
(qu'a I a mi:. e,-. tan lr des text L
et des pc-ri- :p :, Lia ta hil rre.
Iien ftu'ii pi:'t'c, pine, Ja.'A
(rQT; (;I:tN;i(;Ol IK ne tardel;t


AN t fD
MUiilr


al A eteO


100l 81 8


PoOFqlo i


M9R8


Sans avoir vu la superb


plus large Meiller march.


Plus longae




:. .::i .. :; .P OE : 1..: *. C; : ,, "

Nonvellse

Etraageres


LA CONFERENCE DE CAFE..
RIO-DEnJaneirv.- Le C;afe du br-
sil- Le D6partemen: national. du
Caf6 a annbnc6 que la conference
do ce matin des reprisentants des
8 Etats producteurs du cafe a etA
rnnvoy6e A vendredi pour permet-
tre aux membres de se preparer.
La nouvelle politique o'exportation
suns restriction a faith baisser je.;
prix. Des rapports requs de Vint&-
riur du pays indiquent que les ox-
portations s'intensifieront, Les,
premiers jours du mois de Noverm.
bre totalisent L. 700.000 sacs d-
1:12 ivres 24 chaque sac? Celles dil
mois de Decembre sent estimeea ai
1,300.000 sacs. Dans laquelle exp'-
dition il y aura I Million de sacs:
do Santos.

LA MISSION DE PAIX DIUN
ANCIENT LEADER TRAVAILLIS-
TE ANGLAIS
LONDRES.- Continuant sa
rr mission de paix A travers 1'Europa,
M. Georges Lan.bury, ancient lea-
der travailliste anglais a laissC
pour Prague, Varsovie et Vienno
dans le but d'entreprenare des con-
vctrsations pour coopdrer A la de-
ftnse non parFles armaments, rtatas
pour arriver A la solution des dii-
ficultes economiques,. 1I conversi-
ra avec Benes Rydz Smigly et
Schusnigg. 11 a deja eun des entrt-
vues avec Hitler et Mussolini.

ATTAQUE EVENTUELLE
)E LA CAPITAL CHINOISE
SIHANGAI.- Les autorites ji-
p.unaises ont averti tous les etran-
Kers et chinois non combattants
d'Lvacuer Nanking le plus vite pus-
sile sales hostilities potvant s'iten-
dc:'e A Ia cit d'un monmrnt h d'l-
treo. Par le canal du ral japonais Suemasa Okamoto, is ,
autoriths ont et6 requ hes de dire
auK representants des puissanc,-s
4trangbres d'informer lcurs na--
tionaux de la menace d'un combat
A Nanking. Lef japonais dissent
qu'its considcrent I'ancienne cap(.
t:Ie xcomme une grande fortifi,,-
tionlI.

DES EXCUSES A LA
GRANDE-BRETAGNE
LONDRES.- Les japonais o0',
presented des excuses la Grando-
Bretagne pour ie bombardenimnt
dcs navires anglais ,Tuckwu 1t
T-tung, A Wubu. Les informs ,i-
sIctt que la question d'inmdemPit6 a
et, envisagee.

LA GUERRE EN ESPAGNE
ESPAGNE.-- Des delieches a:-
rivies A la frontiPre desource gu)u-
vtrnementale dissent eque les aczi-
vitas du lundi se sont limithee cii


do braves observations de combat
par les avions des 2 cot6s. Habti-
tuc I changes d'artillerie.

COMPETITION DE NATATION
PANAMA.- Le directeur lde
culture physique M. Henry Grav-
ser a annonc4 que les competition
de natation entire les champions dE-
I'Amerique Centrale aux Jeux ce
Panama de 2 au 13 comprennen': :
libre-hommes, style 100, 400 et
1.51)0 metres, dos, 100 mbtres, e;-
tomac: 200 metres. La piscine du
Stadium Olympique measure 6.000
m3,.


DECLARATION D'ON SENA-
TEUR DEMOCRAT AU SUJET
DE LA DOCTRINE MONROE
WASHINGTON.-- Le snatcur
T. R. Thomas democrte de 1'Utah
a d6clar A l'Association des fatl-
mes que les conditions ont si ra-
pidement change depuis la gutrre
mondiale que con ne peut plus pa'-
ler de caractere.d4flnitif de la poll
tique 6trang6re.--. 11 ajouta: ,',;
doctrine de Monroe r6sultat de no:S
traits pan-americains qui s'esr --
panouie ei. affaire uniaterale d&-
pendant entierement !t nous pour
sa consolidation, s'est maihterant
d6vel-pp4e en question commune
qui rdclame la cooperation de tou-


v ", /ar"": ,
ii ] ii V f fitri*%4- Aw;v6,-r
ir-rr bp .)f~~~~)i.''tf.r/w. <.i/ wfr^. iw ";


teases nations it. a i:S~ urIt
.on~ipirntien conth d :


Pt.TE PATROL: JAPONAA
SSEANCGAL-- Un potte-parole dc
l'Ainbasade* 'Japona.ise a d4clar H
que la proposition (1. sauver Hang-
chow du bombardemnt eat endc.^
re soumise A l'"exanm:n avWc post:-
bilitH que Pile imp6erale soit chub:
sic come zone neutre. La gran-
(de offensive contre Hangchow a
et6 projetee imm6diatement api.:;
qu'on a s1U que Nankimg devrait


tomber.


I)IPARITION DU JEUNE PfE-
ICE DU ROI LEOPOLD
LONDRES.- La visit de la ta-
mille royale de Belgique est assom-
briepar un coup de theatre mya.-;-
rieux. En effet, le jeune frere du
Roi LIopold, le prince Charles a
disparu. Le prince Charles n'a n'
peut-4tre reper6 depuis qu'il est at-.
riv6& a Gare Victoria, if y v 1
jours de cela. Tous ies efforts pWXur
ie retrouver depuis qu'l a laissa Iat
Gare n'ont pas about i. La seule cho-
se qui soit v6rifine est qu'il n'et
pas & WVelbeck Abbey. demeure ,ae
Lady Anne Cavendisch Bentnick'.
Lady Ann est la fit.: ainee du wt-a
de Portland. Elle a ete citee com-
me la future fianc& choisie par I
roi Lbopold pour srn' jeune frere.
Les milieux de la 3our de Beige
ont d6menti toute.s ce rumeurt'
concernant le Roi et le Prince. -
Quand on demand Lady Ann ui
cie eat engagee au P:-I-.ce Charle-.
elie repond: Je l:grette, je :j c
puis rien dire>.

LE RAPPORT AI.'NEL DU
BRIGADIER ( rNERAL
CHARLES B RNETT
WASHINGTON.- Le Brigadie;
General Charles Bti nIert, chef da
bureau des affairs .laik r s a tiC-
ciare dans son rapt .-' annuel qt'
les douanes de la ?Cpublique Do-
minicaine continent A maintenir
un haul degree d'effkth ':e et que :
competes presentent Ln 6tat sat ;-'
faisantIl11 a ajout6id ,e les douaneo
"o itn caines ont racroite en 1936
une summer de 2.t ,S180 dolla:
soit une augmentation de 39.723
dollars sur le rapi-rrt de 'ann(:-
1935. XCe pource-i age indique,
croit-il,-un retour ,finitif de ct:
pays vers le mouvci nent de com-
merce etrangerx>.
H.H.23S


AVIS


Vendredi, 10 Decqnmbre, a :"
heures, une messe SA.;iir;ene de re-
quiem sera chant6e t In Cathkdralt
par les soins de MC.L.. CLherissmin
pour ses pere et m-: et son 6p .1u-
se, nee Ida Gostalle.
Les parents, allies et amis sieit
pri6s de vouloir bien assister A c t-
to peouse cfremonie.
Cet avis tient lieu d'invitation.


SC no so t paItes Vitamines qu
Srou PRENEZ, nmis cell que
. vou ABSORBEZ qui vous font
du blent L'Emulsion Scott eot d&
4 A 5 FO$ PLUS DIGESTIBLE
quo li'Hulle do oe doi d Moru
.qdlnr oe. Vou abso4rbeg plu
e Vikarine par dostl


bI rqe J4 r
br" mcrque d
nabriue da
$lft, ,n.-
SStl--Ia- "mid-

Sol v i ,r kace




IMULS IOu

SCOT T
IJ I r ll iIIII "


I


I :


cer4monie, afin d'imrplorer la mi-
sricorde divine durant ces heurcs
douloureuses que iraverse nmtr'
chere Haiti.
Les cartes sont en vented chez le;
Membres du Coeseil au prix motr-
que d'Une Gourde.

La Secretaire G6nerale,
Mmne Eugene DECATRET..
t

ATTENTION ATTENTION
La Manifacture Haitienne de ci-
garettes affre A sa nombreuse clien-
tEle, tant de la Provihc- que de 'a
CapitalF, aux amaPturs de bones
cigarettes et de bon tabac une pri
me de vingt cinq dollars.
Elle est conatitude par des hbla -
tins num6rot4s places dana les e
ehettes oe cigrattes et portant la signaturee autogro
phe des Directeurr.
dBon.e chapce Messieura les fu
meurs de tRex*et IQyal l

LA ou. scti eRs ,
POUR. LES/I WSCTES
itmenticslJ 4Bli&Ak >ibJSg' cat
&caccprl- tkqwnMIque, en U -r
Pottie quadtit, Iamtr ,aK
s-A -^^
ik~z~rj^G


Loterie Natiocate

Sd'Maiti



Phone 3358

GROS LOT:

RI MILLE GOURDi S

LB COUPON :

DEUX MILLE

LE BILLET A:

DIX Gde. SULEMENT -

N'hisitez as d riF r, cha
que moi, cntte modique-v-a
leur. Chest an .genre d'&par.
gne. El puts .n'oublie pas
gu'l fdut soutenir Notre Lo-
terie Nationale, ear lle vient
en .aide, de son ie i a beau-
coup d'Oeuvre d'Utiite et de
Bienfaisance Publiquesa tra-
vers towde a Republlque.
Pour outdes eas raisons
'r tiens ou Etrangers, ache-
tez done votre coupon ou vo-
Ire billet.



LE SANOQUINOL CIBA
pour cure d'dlimination
uratique.

Par son action lixivianto
sur 1'organisme la SANO-
QUINOL mobilise les dep6ts
uratiques en stimulant leS
fonctions hepato-biliaires et
renales, augmentert la secre-
tion de !a bile par une diur6se
abondante et eliniinatrice de3
dechets~de l'organisme accu-
mules endant la p6riode iii-
feetuese, s'opposant aux Ion-
gues sequelles, et favorisant
le rotour A la parfaite sante
PAUL COUPAUD,
Distributeur pour Haiti
Port-au-Prifce.
Enregistri au Laboratoire
National de control des mi-
dicaments sous la No. 528-49,


A SAINTE ROSE DE LIMA

L'Association des Anciennes E-
Nlves organize un tnagtifique Con-
cert spirituel qui sera donn6 par le
grand organist Werner Jaegerhu-
ber avec Ie concourse de nos med-l
leurs artistes, Dimanche 12 decem-
bre courant, a 5 heures p. m., en
ia Chapelle du Pensionnat. Un St:-
lut Solennel chant par tn Chretr
d'Anciennes claturera cette pieu.~c


-~ Pig
* A~.~Uifl* ~1~P4t4*W'~


En Veate Ches

DONNA MOIIR

Rue du Centre.


a


e4704i0* -


wSantt et beautW
Toute femme peut acqu6rir ce qui ia
rend vraiment seduisante :-e charme
et Animation du. Cvisag, conitior
de la beauty. L'un et aure dp- en
,deant de la bonne sant6. Assurez.vous
jdon~ une bonne sant en "limiant.
de votre orgapisnRe Ics toines dan
gereuses qui, accumul6es, afectent
votre tat gdntral et altr~ut vote
beauty. A cct cffet, pracz
chaque martin un vere
d'ENO'S 'Fruit Sailt'
Sel effervescent tris agrable au gofit et -b-.
confortant, ENO vous assurera sant4
--'- --- L -i


- ,,, ~


% : i
..,




mi5e11 1 e- e
:B:::: :~~~~~~~.:::l. jii; "~F:: :


iLxE NOUVmIiiJd it


rb4Iaaf*PYlnm ~la Irkput frl~mYlA .rawin4~~~n *WM}t1 t .t ens.,


UN BON COMh$KIL


SMesdames Messieurt; s vousa vou.
le toujours-cotaerverv otre beau-
te, votrc 6t6gance nasitw ebaqwu
hult jours, chaque quinza jours )'6-
16gant Salon de Cbfflare eEXCEl,-
SIOR dirigi par le dynamiquwe
Fraick Millet, le pat'tcn qui ec.t
d'une awabilith et d'mne courto;-
sic proverbial et toujoNrs dans It
but de satisfaire se lienta s t dani
)a coumpe t. dans la promuptitude: .,
i'occasion des fetes ret ftn d'anneil
il viient d'etrt employ deux j'.-
rnoe; ur;herC- l.tlqui ont f.ij faith Ieur
prouvs
UnWi visit A Vl'4igI.at S$aln do
(:cifl'ire I:XCELSIOt darig pu"


S CURITI, COMMODITY
ti est imprudent de order 6 la mason,
o ole fev er [e vol peuvent vous cause
des dommages irreparobles, vos polices
d'assuronces, hypoth6q"es, tires, con-
trots at cutres documents pr6cieux. Un
coffret de sOret6 6 to Banque Royale
coOte peu et evite tout sujet d'inquietude.
LA

BANQUET ROYALE
D DU CANADA

F,


'I O rI 1
BA ASE de CODEINF, TOLU et EUCALYPTOL
CO T AGREABLE -CONSSRVATrON PARFAITE-
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZAA, AFFECTIONS DES POUMONS
PORT-AU-~fRINCE, HAITf. ET LES PROVINCESs
.,mE M "=)7 2%R


fl's ~ -----


k. de Mattei & co
Flan doe la Ptau
RMe Cow et Rue da Magasin die 'EtW

CHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL OR, DIA&
I'S.PERltES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL.
,rCES ARGENT ET OR,MONNAIE DE TOUTES
LONALITEg, A DES ERIX ABSOLUMENT AVAN
1;EU2L ;':
G MND LIQUIDATION DE LUNETTES ST VERRES
aChie ret Verres de tous numrro
IHontures en nickel inoxdiable a'
,1 ^rr0 valu prix de de $ 2.00 la paire.
La lladdfiooniero Ju'au 15 Novemnbre inclhiw
;,DE MATTEIS & Co


1r. Ii Ai;K I tIIC a I AI
i proxj,--ite He a
nada, on en face
Nuuvelliste).


rue tcte miraceub
fiufnue di ( CG.,
d-,: -aGurna1 #.La


LES flUX C@PAIN1S
SDis,-- nmoa eux, je ,e
sui. pa. vcnu I1.;r!
Je suis par'dounable, vo-
vonans Te souviens-tu di.
june liquoristc Edouard J.
Benjamin? J'ai 4tt chez tui hier
Queelt bele soiree : mon Diei,
j'ai paasee et quel charnmnt gar-
cnn C, tyvpe-iA! 1 vou- 'ert de I'a-
ni-s:c te sw.perne: c'ee de hi ssu i-'.'
te PT) matijre.
11 faut 'encourager, car j'en ai
vu id pureille dans des grand cia-
fis dc Pals.
T- es preiss:t; alor n'en purlris
pil>. ,lais, en vomme, it a toutfe-
dortes do liqueurs. 11 a la~igatte.
le peppermint, la pron*eQ vanity,'.
le nectar, etc. Vois-le le pfus tot
possible si tto veux epttnvir Y a
beile prsentation, d e Ia bouL qua-
ite,. enfin toute une ga'mae de ion
goait. I s'y connait bien et se d-
voue pour ses aiTabies ctients pIur
la ftn d'aunne. Enfin, rourt d'autr (.
rtnseignements, vois Sinrin Vieux,
i'picerie du Centre, Mme. G. Rou-
m-in et tant d'autres. Cela vatit
bnie la pine. Au revoin, Vienx :


DEMANDED
LA POMMADE
La.EmnStrfdt
& La Corydoflin i
Mlon-Cancael
HYPPOLITE JIEUDY
celebre pt rparMbla t
Ho-.o.-Co.
1J$, Av. TrajYt
Phlum 2182
^^.(^~ff~giP^^


--------. ........- -- -- ----- --- ----- ------- --- --- -- -- s Iw"~'"''"~




Connaissez-vous



deja la Citronnade



SCOURONNE?
I- ?SWIt "OZ







Voila une nouvelle bo:ison Iu: L ,u ai, par
LA BRASSERIE DE LA COL'atal1, A. i
Essayez une bouteille et v(, adoptr.. ~ .c. ite 1nisionI
avec son arnnom iAn t d6icioux. LI ., a iLt I: Brt sseri.
de la Couronne en grann4s et patites bvnsiit) i f par-
tir de cinq douzaines,
Le~ autres boissona COURONNE deja tres connues et
appreci6es a Port-au-Prince et en province sont
KOLA COURONNE en grandes et petites bou-
teilles

COCA COLA
JUIS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER

Buvez les RBissona Couronne et voiu ae-'.-"' 1's1iranef
lie boire une boion extrernment hcrin o v la


m'thode efficace qu'emploie ia ,1ra-u- '-
dR ses machines pour le lavagie de s i ..i 'i


l1iir'


- ^a th 1 S i ths dest S? .Q"i-Sa LHi 7tl.3^
ita Ss V. i ft P r s on a-." ,-
mtc .n t di sY'a
SSi, 5.A "- d U i' f -, e., PSA Rr N EL S
SOClITi FRAKNAI.SS
65. Rua dia Faub,-Saiu ;-lDas,( fAlRI3


COLLEGE M3ODYERNE
Directear: Brnst Aicindor
Char n-d-Mars No. 5 ancient local dtc Palace 1hoiM
Sternat-Internat Conditions miudiquea
i scrivez 700 enfants au :
COLLEGE MODERNE,


L iC6~
t'6ee
I *~tc


)ie qui met 'enseignement a portece IL tu ic ,; lis boursei
9le qui ne profess pas le %bourrage de craae>,
)le qu prefer a une tte uniquemnc paii ne une t&
te blen faitae,
A}e qui s'attache i aolliciter et g developer toujeurs le
jgeament de l'61ve. .&v. .


car,
C'est 1k que se trouve recrutA te corps do
homogine,
le plus z 6,
e plus eomprtent,
at le plus capable, gurtout, d'ettrainet,
action honnety e t constrr trie.


pt .aessaeurls e plus


p~tar i'xemple, I


SARI HE


S'est a quintessence
DES


ineilleures varieties de cannes


d'un vaste territoire


reunisat!s meilleurs terror


C'est ce qui fait son arome


GOUJTEZ ET COMPARED
~----c -rr~uass .~~~ ~IV-lb- -Awl-Ili~~ 8


Lh 25 DECEMBRE
ON SAURA...


A la tin de chh(qu anns& la PhatrmacI ('I.-i valiiav- e
teurs clients un tableant de gran, vaurt ;an i: iqi.


1'-MAOol5t1.


peut pas contenter tont Ic- mondt' et son ptr. ; ;; : l 1' ih N
et det- mecontents, car nf; tabliea de cette vaN-l-lir dLis n mari.sin ta
une preuve de bon godft.
Coet, arnnee-ei afin d4, pouveoir esayer :;:ti.'aiue 't e ; clt -i, 1"-
tele, la Pharmacie C-hevalier a cecidP Il tii' :ila srt. A tut c'.;
acheteur pour au nT.'.ms 0,50 dol gounrdt. is ia r'i ( utin ll Bi-
Prime corr apondnt un nunrzro It Ih Ic, Au tirage diu 2 Dtice: i r, e dr qenteur in d uon-lPr ; .ilt l-...n'l:i 1
an itumtlw dt lt' (I ro LOf Lot;rn I'Phturteuxs !n!,- i iV-rr ;{ii '1 t i'abHila
1en COuleur repretfel.nUtit CiCtbnt' Bteth.u'cven.-- Le ,Ni lt o t it 11;>:
Prime rerondantc ?U 2e. sgr, }o remportera i n "l'I '.kI;i Iliy3sa i.'.
Le de&ux tableux out c ,-Ws h la 'in-umauei Chevan;ier L,-
lue, en face du kiosqu': postal.
Faites vos achata A ta Pharms Chevatiier, ,car .ltti.Z les s;.i..
cialitts :harm.aceutiqu tro.duits c h i m i ., Dii -,
vous y trouverez: des Extrafits ymur Liqueurs et Sirop do f antaisi.---
Vaseline parfum6e ettra -- Eau de Colognie et Eau te 't.avandek :
detail Ruile do quinirn au dtanil Bay-rum, Savo.ns .: t nilette -
La fTamou.e Tainture ;Jar'tbus', ; rdtoffes, aitnage -- mi .taine --- co
:ton -. sole, etc., etc.. .;r&rne .poc barbe, -tc., etc,
Achotez pour 0,50 de gourde --- lu:mez vote Bont-wm i)- r-
tir d'uujourd'hui at SLtiout cown-.rvez-la afin de gagneer n Bea : P-
Sbleau.


Air- j~Wry,, ..7E ~ --- ~ ~ 7


Ifait est incontestable


0,
'-V
-'3.
'-.


-1 )I* 4,4v&@a hm &P"4 PFAVW-.A-- -JALW, -4.I


Isp -


fr p


-t~im. ol


t


-"' "*''" I',it~;ll: ;r


I


w ve T T m
179
K




PAOPW & '4iA *" htat4. McW"4.


TouveHles

Etrangeres


L& DISCOURS DE. SUMMER
WELLS DANS LA PRESS
DE BUENOS-AIRES


BUENOS-AIRES. Lea quoti-*
diens cLa Nacion et )a Prensao ont
cvmmrenwt en editorial aujourd'hui,
le discourse de Monsieur Summer
Wells pronone6 lundi. La iNacionw
dit que Wells a le droit de fair rev,
sortir que la solidarity americaine
nest pas affected parcel quI tune
nation cdans les limited de Iorie,-
t tion d&n6ocratique, e done d une
f rme de gouvernement difi0t',i. a
d s bases ttablies a Philadelpp;.fi-
en. 1787*, ajoutant que Wells -.
b an fait d'affirmer la solidarity'
r .rmi les nations americaines dan-,
I'ventualitd d'une aggression extra-
continentale et d'une intcrv-n:ion
d'une nation amBricaine dans ic
aJaires politiques des autres.
La tPrensa2 a faith suivre son (-
d r.rial de ses lines de con'.nt-
sion : et une de celle qui offre une ple:-
re certitude pour la prbservatin
d l'harmonie, et constituern tuit-
.jours la pierre angutlare dans !a
rjalit6 du Pan-Americanisme ,.

LINAUGLUATION DE L'ART
SUDETE ALLEMAND
BERLIN.- Conrad Heinlein )ea-
der des sudetes allemands fa, s-.
t3,s de ]a Tchecoslovaqui.' a ia-au-
Sire I'lexposition di art siid..:
a::emand en prs.encred du mini.m-
I,.hique t d'autres diplonmae
J.einlein a dit : eos arristo. 0:
b:soin de donner ia prt'c iuve iqu'"
sudetes al!emands ont conerv
h-urs veritables ntntimnt ,s ;



:-, 3.O&O.r0 0 ai.L tt it \'v; r
c-jmtn1 m-imbr's daW un0 cimTrimmu-
ntit6 de culture- avoc tL los a-
, ntands,,


DECISION )DE FORCE CONTir
,'EGLISE ETHIOPIENNE
LE CAIRE.-L' -r Ari. <.IkLI
rQcu ici du consulate e'' pti'; A '-
l.s Abbl a d&cUlarit, : tir'i -
i'alienn Ies on stvbor m "n t ,,
T -aint I'Egiist capt" ui; i(.j;tnl ~;:.. -.
s us la menace .h-s milrain-uK--.
Sse a. sparer de gvise 'yp:)i e!-
nw. Le rapport ajout I' q(ut l,-s it
liens ont oblige Ie hau! cifri,- r ,c -
tc A nomnmer ic per't ALuna Abr:.-
1b:m, vieux de 75 a:is. patriar.i:
i'Ethiopie. Ce rapp.or i'are ar r ..
c lui date de Rome d i lr a ,n :>or;i'.4
0:sant que Ies prIltro.es coptt5 or;.
a pparu devant Graziani avtc ui i
petition qui a etc approuv6e. (:Cet


si-paration est deja sour
.n .gociations diplomatiquo
yI'l-:gpte et l'Italie.


flsk ai
*7'S ii


Ht .11X.2.


BOULANGERIE FRA NQAISE

GRAND'RUE

Passez h la Boulangerie Fran-
caise, vous y trouverez le meillour
pain du pays, fabriqad avec ta
meilleure farine et le plus hygieni-
quement pr6pard.
On y trouve 6galement toutsc-
sortes de bonbons, (de, provisions
alimentairet: liqueurs, boissons,
vins, etc., etc.'
43 -'"'"IdI4SU" w*.ii'yiV Uk ALA .lk tb.


It


Une personnel


M. P. Pressoir
Une personnel




Mme. 015 LU6ger
Ecriture- illisible
M. D)esrouleaux
Mme. Dr. Djean
Marcel Augustin
Mime. C. Durocher
M. Briffaut
Des elves


0 05
o.5!5
0.15

-t.o2
0.05


0.25
0,1.I

Lu5
1 ,00
.,009
,00
i.OO


'Total G. 26.75


Liste de Mme, -.mile Denis


Madame Emile Den.-i
Mime. Edouard Estevc
Anne-Marie Dupuy
Georges Bazelais
F. Denis


5. 5.00
2IL.oC?
,r~lC^


Tctal G. 18.0 r

t suivre).



--


REX


Vendredi 10 DLceribr a 8 h. 15
Lin film in6dit :
UN IHOMME DE ;i WP A BORD
Une production de la U. F. A. di
oierlin, interpreted par Annie Du-
caux, Thomnyy Boe rile, Jacq(tus

lne intrigue f'l.ore ,me't no ,-",,
eniS. ti -nira en h.. 'ne d on K--uo
a i'autrc d cotte ] :i.;cti',n. L i' -
tLret est capt, do es premier. '
images, et T'on att, !i Vv<;c a,1N' -
te ie denouement d- cite traging;
hitoire... Enltrde .0.

D)intanche A 8 ,'-uros 2,i
lUne s;t -i-tr.-ypl V it n ;
LE ROMAN I)'UN
Ji.i' xN: tt)MQIf;
.iai;r(. it a -u r ;',!.'. a*s d'(O i.:-,





1i i t mI alux 't .r C : (



du iecl-t d'i-rni- -r ur'' i nt ci
itres, tilr s d'tzir.1.- assez (v -
semb- bles gn eale- I' maii q -
malgr'1 tout on es' t &'te d rp-
t c: ~he ...
La sentiments i sonl anawys .'.
dans le Maltre d*; rorgers corlIm '
dans la Dame atu. Cam^ias, :
dan-s e Roman d'inii ( unl homni -
pauvre, n'ont pas varie avec I.'
an. ...
Parce qu'ils thiirgiawnt d ti.'
belle elevation d':-; rit-..

qu'is sont humaiins.
June premier rom:rnotique idt,
Pierre Fresnay, du' .ioureux Maxl-
me de Champcey-.
sJeune Chatelaitie audacieus ie,
Marie Bell, al danri personnaj -
de Marguerite Laroquet a trouvI
un rile nouveau pour elle, malt
combien passionnant...
C'est a ce grand GALA du film
franais que M re vu 'convie Ie RE
dimauache a 8 h. 30.

A n h, 30 rmeprisa de la grand -

dernier un enorme t'wicci : LA FhU-
pGUTe DEMnARIETTE avoc Janut
te Macdonald, elso Eddy...
to Macdonald, ~ikTison Eddy.. -


EI' Peasant.,.

(Sulie)


point fair ose prea-es, n appor-
tanti une application sutenue
A IPtude des dossiers qui liW so't
eonfii s. w "N we
Afim. d'un goat .trs vif des
question .,de drolt, Me. Epaminon-
da oest Iam DEBATEt d'avenir,
S'i continue de pitcher rudement,
et se garde aussi bien de croire ou'il
est un oracle. -.
La taille elane&; -- I chef coifr
r6 d'mn eanotier tissd de fine pail-
le ; le visage tonjouirs giabre,
Me'BETELON a Fair d'un on-
sieur qui plastronneo .
A l'obsert-er de pr&s, on se rend
compete, cependant, qi 1 n'est Ijas
seulement un smart qui s'entle et
se travaille parfois; mais qu'il e-t
aussi, an militant capable de de-
pouiller un dossier et mont.re- le
Trai sens d'an article du Code.
BOURDALEUSE?... Un grand
aigle qui p netre dans Ia salle d'au-
dience, esquiske au saint cermo-
nieux sous I'ril ravi du Juge en
sib Te, puis se retire sui la poinre
de. pieds, va de-ci de-1A, faisant
zorge chaude.
De Me. CORBL'LON, on peut
penser comme Henri Robert de Cli-
ton, a savoir quf'i a le teint frais,
tes joues pleines, l'eiI alum,, le
centre rebondi et la main toajours
tendue.
Te ne sais s'il ,c piPoccupX de
frequenter les caf&s autant que
Cliton les lieux oh 'uon toit, manice
et faith ripaille. Mais on assure qu'il
critique DE:uloz avec tI mme ern
train.
Maintenant, il est grand temps;
de quitter Ie pretoire. lUne prochrii-
ne fois, nous aurons !*occasion d''y
retourner, je pense. el de saisir sur
Ie vif d'autres _silhouettes vue.s,
en... passant.
En attendant, n'allez point vous
mettre martele en t:te, pour recon-
naitre chacune de cells esquiss-4es
ici. Car, la maniero dent ces pro-
fils sont points, qui pourrait sub--
tituer un module en chair et en o,.
a chacur de c re eeoyoan. ?


CABINET DE

Me MAU RICE El,

AVOCAT


JUN' I




1E j


En! vr-u d'un jugement du Tri-
iunii ('ivi de Port-au-Prince -.e
h'h dw vtngt hbit Octobre nm;
;n,:,f ceon trinte sept cient -ulne Opar-
tie du dispositif est uni "si conue":e
Por i l profit admet divorce d.
Ia dan e Lestorine .Be'n.min, c/, 'v-
si (>:orges Andr6aa Stiverne Jo-
sph, dit Georges Linding; etc
- L'officier de I'E .at Civil d aIt
Section Nord de Port-.u-Prince, :,
e sarredi Lquatre d6ce.mbre mil neuf
cent trenti sept. prononce la di s
lution du marriage qui a. exist on-
tre !ia dite dame et I sieur Gewo.
ges Linding.

Pour cope conforme
Maulice ELI.,




A LOUER

Une Halle de 12 m environ
situee rue Dantes Destouches,
Anciens atleiers du eNouvel-
liste.
Cette Halle situ&e dans Ja
cour conviendrait tout usa-
ge.
S'adresser tR Madame Che
raquit mime ;i:resse ou de 1"
h 15 h. sonnez le nxi. 2731.


--- - ,,-- .. i" -. ." 4 11


Librairie


II .t./: i. .( ...*,Z ~,.~,:l:rnLuLi ~~U*


(MAISON DR flNPIANCE)

LA LIBRAIRIt LA MIKUX ASSo Tai

Papetrit m Res Quotidlens

156 Avenue Tr Sioi ZILN.2071.

A vee la balse da hfa on we dott plu p rtvr de lierv


ALMANACH VERMOT br.,, -....... .. ...., .... .
ALMANACH VERMO' trelA ......................... .
ALMANACH HACHETTEB br......................
ALMANACH HACHICTTE reLi................ .................. r
Curran et Kauffeld: e erpnt.............................. 60
Gaxotte: La Rtvoluton Francsaise .................. ... 3. 3
F. Masson: Napoleon et les Fznmmes .........
Louis Madelin: La Contre Revolution souaa a Rvolution ......
Jacques Bainvile: Napc on................. ...........
L& T isib mi_ Rk6publique .... .... ...... *' ) 8
S Histoir.d d deux peuples continue jua.
qu' Hitler 2.... .4.. ., ... 24
L" 'Aturea ...........
A. Ba l]y : M azarin ...... ..... ......... .............. .. ...... i
Louis XI ....... ... ....... ... .... .....
M aurois: Voltaire .. ... ... .. ... ...... ..
Gourmont: Physiqae Jrv amour. .......................
R. Francis: Unn an do Vacanee*_............ ........
Joseph Peyr4: Roe Gib-altar...... ......................... ...
F. Le Dantee; La Lutte Univeroiele ............. ................
Savoir .... ..... .. ...... .. ..... .2.
I. Poincarr6: La Scince et I'hypothae ............ .. .
Einstein: Comment je vois le monde ............ .............. 2
Deux cents diners .................
as froids et hours doeuvre ................. .....660
Tante Marie: La V&n-able cuiir:e ..................... '2t)
La Cuisine de Martine ..... ...................... ......
A. Ehret: Pratique de guriso) parr le jeune ............... 2.0
RufTier: Soyons forts ............ ..........,....... .......
Barteling: Traite d a u de dsr es .............. ...


CERTAINEMENIT VOUS RENTREZ
DE VOS VACAACES

et cius dernandez a qutiie ecile vous devez envoyer vs naiapta, 1t.
queLe jut fair incu4ijer, en meme temps qu'unr teple format.
cias.ique, lea bases d'iune dueLtior; en harmonie avec le, besoilf 4.a.
par :noir position Gog&raphiqu,, les aftinites culturai:s on a tf,

UNE ECOLE?

C'est YInstitut Tippeahaus

Onze Annies d'existen. et d'wexprieue


teconnu d'Utilitd Publique,


4 4


Un corps de profeaseurs que toutr4cemmFnt, Pon reconnTaiMa t po
I'Pu dss plus competenis de notre Corps Enseignant.
L'tnitut Tippenhauer eat A vote diaponition aves:
-L-4 confort plus grand appr tl ehatse anne i& sea lo a
La sfrete de ses m6thodes d6jA riches d'expdrienoe et *.
pendant tournbes vers lea acquiAiions nouvelles doe El a J M p -
gogique.
-- a nouvelle organisation qui qui fon:tionnera A partir d'ototefl
-- Lnseignement par des cp9aialistes des langues vivntes tcon
naissa.ces indispensable A heree actueUal
Avec en plus les advantage d'une formation reigieuse sriesUN
bien c3ntr6lee.
Pour tous renseignements: S'adresser 'as'ntitut TippahaUrp
Rue Lamarre ou Tlkphonr s289.--




,College Simon olivar

Ensignement Pri a atmtt Secondaire
B~aeignement CIasssie et moer' (setin A, 8, C)
PesmsonoDeami-Pealuo, Exterut
Avens ds Dalles (pr#s dia Pont St G&a d)
Ttl. 8608
Laureat de FAlIUan e e aaes (Comp>stioniz frani aux ]Ek
mens du Baccalauriat de Juillet 1914 et Concours de Diction P r*
gaise de Juin 1986 et Juin 1936),
Plus de 50 ~asco aux Examens du Baeealaur6at (loreo t e s Mpa
ties).
Le College Simon Boivar Jeuit de I cenflance de family M.fts
y inscrire voa enfants.


Souscrivez Dor soular ad etresse desesp


SOUSCRIfPTI)ON
POUR LES RLgESLM*S
mou ess afsscres

fcl^


Nouvelle


9- zut


.J


C ~l-*--c,


"
,-r-,, PYgZWP~a~ U 'P~
rr


I


i