<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03093
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 4, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03093

Downloads

This item has the following downloads:

19370804 ( PDF )


Full Text
::.:'; 0 ;::'.:." '-;?::.":(. {,? :.' :,}. }{ i !:! .:...:;iqi : ':r.:''.? .,::?k. ,}i(j }{':'k .% .,:,...". ": ::;: y..::: :..'..' "q .? 4 : :: :':::: :'.: : ':.: :' : ":" :: " "
:ri': : : : : : : :: : : :. : : .... : : ::,I .r: .. .. .... :
:". 5 :; 'F : ."~ '"
... -... ... .
.--- -.
t ; R "'2 .. .
PAGIS

.b PLU ANIefl f t

e ,LTIDIEN I'AM ic


QUOTIDIEN P l04DE 0iN .189h
- ----------- .. k o .*"-.-/: i -- 2 -- -:"*-


42mae. At'EE


.PORT.AU-PRINCE, BAiTI


I


IMERCREDT 4 ABOUT 1937


-, I'i--- -- '-~ .L3-1~ -*,-I -~ -* -. rlllL-.. -r -, rrl


Important Decret-lio


LE MONUMENT

DE LA RESTAURATION


PROPOSE LT FAITS


DIVERS


TENIO .VENCENT

pr s ent de la Republique


Vu article 30 de la Constitution;
Consderant quea I perception de
Is t&ax communal des march&e
fectuee en pleine rue sur lea pay-
sans qAi viennent en vilie vendre
Sura s products ainsi que sur lea pe-
tits marchands ambuiants donn
trop couvent lieu A des abuse re- :
grettables qu'il importe de fair;
ceaser;
Considrant, eependant, que cet-
te tax? constitute lun des meilleur
postes de recettes communales et
su'on ne puet en diminuer le ren-
dftent sans pourvoir imm6diate-
went aux moyens de maintenir I'-
Squiibre des budgets des Adminis.
Stations locfaes, dont lea charges
It obligations lie font qu'augmen-
ter;
Consid6rant, par ailleurs, que
usage de la carte d'identith, en
permettant de caractkriser de fa-
gon precise chaque individu qui y
et asaijetti constitute une .n&eea-
sith pour toute soiete policehe;
Considerant que cet usage, entr'-
autres consequences heureuses, ne
peut que rendre plus facile Ie con-
Strole des operations Llectorales des
Assemblees sp6c&iles;
De iavis du Conseil des Secre-
taires d'Etat et avec 'approbation
d4 Comite Permanent de 'Assen-
ble Nationale;
DECRETE :
Art ler.- A partir du ler Oc-
tobre 1937, tout fonctionnaire de
Vt'tt ou de ia Commune est tenui
de se fair dclivrer une carte d'i-
dentit par l'Administration loca-
le de ia Commune oh it exerce sa
fooction.
Art. 2.- Le montant de la carte
d'ilentit sra calcul& sur la base
suivants: I Gourde pour lea fonc-
% tionnaires don't les appointments
re donassent pas 50 Gourdes; 2
Gourdes poiur less fonctionnaires
don't Its appointments ne depas-
sMet pa. 100 gourdes: 5 gourdes
-pour ts fonctionnaires don't les ap-
pointement.s ne dpaissent pas 500
ewrdes; 10 gourdes pour les fone-
ti~mnaircs dant les appointments
Ue daiessent pas 1000 gourdes; et I
6 gourdes pour tous ceux don't lea
Paointerments d6passentce der-
iler chiffre,
Art. 3.-- L'Adminiatration comn-
DPtente retiendra A. partir du paie-
wmnt du tnois de Novembre, de cha-
que annie, le cheque de tout fone..
-tionbaire qui n'aura pas justifi a, -
oir obtenu sa carte d'identitO.
Art. 4.- Les commereants, in.
dustrijls, professionnels, tous ceux
enfin astreints au palemnt d'une
Pratite devront tgalement se fai-
Ve d livrer, par 'Administration.
ocale de leur connune, en m&me
temps que leur patent iune carte
di'entit, dont e coat ne sera pas
BWj de 1 Gourde et pas plus de
Oo'ird4es, Aekn arr&t a A pren-
.r Pi l\es Administrations locra-
les fllectives de ees Communes.
eRa Administratians locales re 9
fueront d'accorder la patented si la
taxe de la carte d'identitk fi'est
P ay en mkmre tempt.


"A, .-- Toute personnel non
Pr'vu A Part. ei-dessuas.mais qui
ependant eat employ 4 A untlitre
qUleIonque, moyennant salaire..ou
-e, 'at assjettie au pavement
ce l taxe d'identit6, qui sera; en
ca, dI e 2 gourdes pour lea Com-
ua" de 16re classes et. de I gour-
depour toutes les autrea.
l


Art. 6.- Lea journaliers, qu'lls
solent employes par des services
publics ou par des entrepises pri-
v6es, sont dgalement tenus de pos-
s6der leur carte d'identitk, don't te
coft sera de 1 gourde. Les dits ser-
vices on lea dites entreprises, qui
auralent employ des journaliers
non munis de la carte d'identith se-
ront tenus vis--vis des Adminis-
tratioi locales du pavement de oa
taxe.
Art. 7.- Tout propri6taire d'im-
meubles situes dans leas imites des
villes -t bourgs, et soumis a 'im.-
pot Io' atif, devra 6galement etre
powsesaaur de .Sa carte d'identit.
La taxes A payer ne sera pas plus
de 5 gourdes pour lea Communes
de e1&ra Categorie at pas moins de
I gourde pour les autree commu-
nea .l-n aarr4ts3 pretdre par Ia
A(miniistration locales.
Art. 8.- Les strangers r6aidant
en Haiti et deja astreinta aux for-
malitbs et A fa taxe de permis de
-jour ne s)nt pas tenus de pcts'-
de-r J4ur carte dlidentit sauf s'is i
txerce~n un commrnerce, une idus-
trie, 'in profusion qul&eonque,
s'ils sont journaliers, propri tires
d'immeubles, auquel cas ils sont as-
treintw au paiemnent de la carte d'i-
dentit6 sur la rime base de taxa-
tion qui frappe I'Hatfien.
Auc ine Administration locale ne
peut ddlivrer de carte d'identit A
un stranger si celui-ci eat d lA mu-
ni de nn permits de s4jour.
Art. 9.- Touto pers.onne as-
treinte au npiement de la carte d'i-
dentit& a 3 mois h partir du ler
Octobre de chaque ann6e pour se
la fair deliver et a carte d'iden-
tit4 est valuable du ler Octobre, ou
du jour de son mission au 30 Sep-
tembre suivant.
Art. 10.- Chaque carte d'iden-
tit3 comportera: le. Un No. d'or-
dre; 2e. leI nom, pr.norn, date de
nai.sance, nationaiitH, sexe, pro-
fcssion, emploi, administration ou
etablissement de travail, demeure
ou domicile, statut matrimonial du
contribaable, nombre et ige de sea "
enfants s'il en a; 3o. son empreinte
digital, ou,, A son choix, une photo
en lieu et piace. Dana ce dernier
aen, la dite photo qui sera fournfi
par le eontribuable devra Wtre re-
connaissable et ne pas mesurer plus
de 3 "cm. sur 4. La dite photo se-
ra revatue de la signature d'un A-
gent d I'Administration locale et
timbre du sceau de cette Adm>ia
nistration.
Cependant, lea personnel' v'i6es
antx rrtcles. 5fi t C saerdnt tenu~wE
de fournir, de preference, k type
de photo prt-vu ci-dessus.
Art. 11.- Chaque Adminitra.
tion locale conslgnera aur un re-
gistre sp6pcia les renseignements
don't ii ost fait mention A Particle
prj dent, avec en regard, le No.
d'ordre de la carte dElivr&e.
Art. 12.- Touti personnel obil-
g6ee se munir de. ia carte d'iden-
tit6 qui aura Iai~s4 egapirer le d&-
lai de 3 mois pour l'obtention de it
dite carte encourra une surtaxe de


54] cta, par mois qu fraction de moist
d4e retard. ,
Art. 13.-- Tout-naison de Bii-
qLue ou de Commerce, t6ute Soli.&t, ik
entrepri:s, Ltdbhliq..ment de quoel-
rle nature qt. ce soit qui aura
employed ou gaurde saon service, a-
pr&s.-k ler Janvier do ithaque ann6e.
des peronnas -non muniea de leur
barte d'ldentit6, .encourra une a-
mende do 50 gourdes par personnel.
indrmenst employee.
Art. 14-- .N. seront admis 4


s'inscrire et A voter aux Arsem-
blees Sp6ceiales que les ctoyesanmu-
nis de leur carte d'identjlt pour
f'exereice en course.
Art. 1--- La carte 4'i4entit e-
ra ess-ntlele A la recevabilitk de
toute action judicialre et de plus,,
aucun passport ne fset d livr4 qua
sur ie vu de la carte d'identit'xpour
les Hattiens.
. Art 16.- Toute per-sonne ob-i,
gee de sp munir d'une carte d'i-
dentit5, sofit pour nl recevabilitS
d'une action judicisiire, sotL. por-
la dLlivrance d'un asseport, paie-
ra una taxes do 2 gourds pour I'ob-
tention de la dite carte.
Art. 17.- Au cas ohi nn c ntri-
buable haitien ou trang-r scinY it
astreint, A des litres divers, A s
munir de la carte d'identit-, c'estL
la plus forte taxes qui lui scra tou-
junurs appliqube.
Art, .8.- A pers.-inne qgui aura
perdu sa carte d'identiti pourra vn
rectvoir tun .upUcata .-i trois.-
sion d-: ij carte perdue eat ocastE-
t> par te reg'-itre cqs Arv4 A PAd-
ministration locale do an Com.uizi,
Le duplicate oomportera an tir-
Ire mobile de 54 cta,, que devra se-
quitt.er i'intress.L
Art. 19.-- Tout peronae qui
aura surcharg6 ou falsifik une car-
teo identity ~ ou qui aura utilist une
carte autre que celle lui apparte-
nint oncourra une amended de cent
gourdes. sans prejudice de touted
autres sanctions pn~ales.
Art. 20.- Les amended encou-
rues pour violation de tl prbsente
loi M ,irunt pron'nc4es par le Jugc
de Paix, toutes affairs cessantes
et en Jernier res.ort.
Art. 21.- Lo present Decret.
Loi abrog-e totnes loi ou disposi-
tions de Joi qui lui sont contraireSa
et sera ex6cute la diligence des
Sicr6tairx d'Etat de I'lnt&rieur,
des Finances et de la Justice, cha-
cun en cc qui le cmncerne.
D)onn6 au Palais National, t
Port-au-Prince, ce 23 Juiliet 1937,
an 134eme de I'Independanee et
IIfeme. de la Lib6ration et de la
Restau ration.
Stenio VINCENT

Par le President :


Le
rieur


- e
c~s:


Secrtaire d'Etat de l'lnt&

F, DUVIGNgAUD.-

Secretaire d'Etat de Piinan-

Georges X. LEGER.


Lee Secrtaire d'Etat e Jla Justke
et dea CultOs: .
Odikon CHARLES.

Par autorisation du Comitt Per-
manent de l'A,..rwmlrr Nationa-
le :

V tyoir suie en ,gme pag)


La Chambre des IDpute /, cro-
yous-nuvm savoir, a ftt parvenir
A IAdrninistration Locale de Port-
au'-Prinv-e, la tIndelette somme ide
200 Dollars, representant sa part
de to.ntributiuo A Ptrectio du NiM-
numntrdt od la Mib4ration et de la
Reistauration.



UNE DEtCLAWATION TOPIQUE
D'UN OFFICIAL JAPONAIS

TOKIO.- M. Irotaro Hayhsi'
membre deo l Di D- Jaj>iULth -
d.clar A In iconffreiice iuter~rtio-
nale de I'Education q;e IutoUPie d-i
la p.itx moNiaiie est pd&i rabi cb,
parcel qui e ia IAix est omorte. U y
;turS tjotXt deS conftits entre
I1. nations.
Nour devons 6duquer nos ep-
fa.ituts thna 'id de ia frle et dti
fair play.


fl-a


T ~hT~ ~EnneJ5mis d'Tuti


C'est le titre d'une brxohurrtte
,qui vimt de paraitre. L'auteur M.
E. L. V'rn.e y d4nonce quelque.
travers hatiiiens. On lira, content,
cette nouveUc production, d'autant
qu'elle componrte des en.eignements
qui ne -nanqneront pas d'etre pro-
fitabies: plus ifun.
Nous remorciona M3. Vernet de
sa gracicusetd, et lui prbse5 tnc i
nos compliments.



NOUVEAU CHEF DU PAR VE'I7
DE L'ANSE-A.VBAU

C'-.st av'7c plaisir qute le ansfe-"-
velais 4.;prtrtndront it choix qui
ient d i re fit d; M.L F. ,JU- -Je-
ques, conmi Chef du Parquet de
I'Anwse--Veau. Me, Jn-Jacques a.
une carrBirp a:,' ltongue djhA dan?
!a .aIgi.tsratrr. -Anncen SLubtitut
du (CoiniL>:.ro du Gouvernement
de Porc-de-Pai:. d-: i'Anse-.AVeau,
sa promotion eis des plus heureu-
ses et pteinr: die promesses. Nou4s
lui prventr., to us nos compli-
(Nents at pos vceux 't success.


ON DEMANDED MA SOR*E


SLE p iblic doParamount du lut-
I(di 2 i~t? cnthousia;sm par 'art
Sdu guirariate paraguayen MaNuto-
re demanded. que I virtue e ne oit
Spas 6gCistte et jouo trois ou quatre
f toit en-ore.
It noius 'st agratlde dt savoir
q't qrand M~$ngrt, expliquera ts
comnfsitions, par excrnpk, Ie Nsoge
ibdien'dans twoe iordt, ; e sera use
:rv6ltion en plu.i sur le me.~Sag
que cet artfate indien app r.-.e


wm 1w 1 jpl_
r, i -i e a I

S Les planted slnt indi.-pei. tables a la prosptlritt d'ua
Pays Ponc..ona.irest de k toul ordre.-, Citudinw, CA
pagnards. et. vus acolier qgui alshe bient4z reg.cner
vas pcnat.s, aiders e -PrMgdet Vinnt tdats ti i nb.
Lle campaign n favour du Rr-boisom ripandant 1a parole do Chef dana tut:-' ic re>chci
sociale, les..aitrea en s'adonnant U" il'ntrctj
l'textan~ion dui Rgae..Vg6tal .
Ret neMz I bit.n b -aml, bern ils, D y va ,s voitre .curit.
et ckccle d(e vos eDtbits!
"% ; ,


Au Cap, le Moe.4are diu P'reidtnt
dce la RKpublique -ur e reboisc-
ment a 0t6 li aux lheves du Lyce:.
Philippe Guerrier, au moment oi ils
entruii!nt en vacances. Aprbs cette
k*cture et les commentairea qui en
ont ett faits, une dipeche fut a-
dressie au Pr.sidcnt Vincent qui,
le jour i, ou me, ur f5t lrveir liui
aimtablt rt;yxns\.

A Ti 1i:rme-leco'i, Mornd -
RPuugc une baic b l'c rr~rc-ative a,
6tt orgainishe pour eiturer le-I
Courw d'Et;: ,n ,rS.t Stnis dxi
12 a 2.3 juihiEt, .-i'.,s I directi ,,
de l'ine-x eteur-in'trunc.rutr Victv
Ba.sti-. "Un X i 't itI y i :trqiutw"
tanu l.s institute ea'r de.4 Cowr rci
rules du district et quclqus nOita-
bilitas capoises. Et on soe lait t f,"-
Iicrter Jr 1)irct-r '<.: cr o tfrn -.
klec, Ml. St. I:auc }Cii ,Hatt:c d bri,
av tc l,',w l i t a~' :t'U pli it'4
tLt6iAtrtkc du p rotqrti:n: fer,

On cr-it que dian- un .ik 1 'i
tAnea vpir-iant do'. G(iuxu.,a '- iurr'a
funct "- ru'r. tu n''n fi, 0-.h '
rf-mpiicte INucitnn u di-is' ut tri
temps d.rnier-,rA w- m npo"."
de: M nFrnui.. '- l,. AbA- La-
croix, ('harli'-r v t ('au. F r" ir,
cc doru:r conine, :dmn.ni-strattur.

N~ u.n avni. ;f' apri:s avec plaisir
\I candidittsrc! do Me. Monferrier
Pierr' .n }an'>nat d.i -'Ordre de-s
Avoc -ii us d, i'or:-s .-i i'c l.- .tr
feVrrcC 37? 2 I- "i t.1
dcI pflir '- M, ini orrit r Pierre
anciel)n J go," <.'J n AJs'nbr' (I;
.Par.t .t .F T'"iLxii i. Ca.'a
liun at .dn lt a r :-Lnd'. v4,k'utr i;;-
tedivcun :;' o t ii rn'ri. c:. g.1-j r.l .i
mnct -ien apprtcie deli? ss paires.

Filis Obft'!. Lion Joseph, Millien
Lotui, Vualus Bi>'n-Am {'. fIj'i .:n
Ll-.s on, indivitnd r.. I rnT. t *
aucun travail rt-ulie-;. no ns

(fVFlr sit, en hne r6 fge)


PE- 4I'lf',ES-CIlAUDES

I^,z_ '';iA-..-:c* ,, ,iii ^('srit; conri
mence%. fct ]'os ntregi.mtre dtlji dI:
pnombrt'ce-: visited A, &ourc Chtau-
des. lieu de villlIiaturc par cxc.6-
hlIuce. 'tucioxiur:s t.x:t'ur i 'nnik:tc.s
so-ut ieo.rte., jouiS-ait{ (d binfhiti
de t'Pes ,fnIriralk qui ftiil rt.ant Il
boon reputation di l'endr>oit., Lc
villog, TriIc i't prt nenet d( tout
ce mona-t de la vi4ule,, iui .y l''t un
peu de cvait6 et d'animaition, revi-t
un aut+rt caract-re, Lt vie doviout
moincs tol-ltloni )it iont-mnd die -a
bonne inuitque. Lu principle ave-
uoe du village a st plui intr-etian-
to av;s e v:a-t-vint do joiies jetu-
2.'~ tj auxt. manidres .4i affabl>4s
ct dea eyfants qiti vent par ci ,ot
pa ~iA."fnAi.annt entendre dLr? cria
de joi .
Ce sOnt le1 mie!irem t vacancies
qu'wt rF u. a Sources-Chaudes.

aLes Vatancess*

L'Y.e? e rprc"Kr~.,'r de ga'-p^tlv
d.-i S u-rcis,-Ciautdeg qui a don
un si merveilcux r&sultat au court
de I'uiJ.-e scofaire 1936ti-1937; gra-
ce, la bh-nntue m6thode em.ployte par
.ion i::telligent dlirectt,ur M A' ut,
nio Pierre, a d eri'tz !les vacalice.&

(voir suite en 2e. page)


V* Vt n r Y*-i
~ ccNi'. 1lrr~- t I


1.


.... .^---- --- --- ,
_a. Ap


t
s
\


t


I J




- -- -- -- --."I. g *
. ,. .. ...


SU.4t 1~h~iSW4WMI~tW ~rW*?PiflVWsg~r i Wndrfoet- m t I


-- I -----An----


4*t 4k.USE


NOUVELLES
DES SOURCES. CAUDE.

("'..et )



Le Reboisement

Les habitants des Sources-Chan-
des et de la Plaine de Port-h-Pi-
ment, ont trks bien accueilli lea
dernieres measures prises par le
Gouvernement en faveur du reboi-
sem-ent de nos montagnes et de'
nos plains. Tout le monde a re-
connu la justesse de ces measures
de prevoyace -t de protection de
la terre, source in6puisable de la ri-
chesse. particnlibrement pour Hai-
ti qui, oi ne cease ;c Ite rpC6ter,
est on pay< e ssentiethement agri-
cole.

La filiale de la M. P. J.

La fiJiale de la Mission Patrioti-
que des Jeunes des Sources-Chau-
des. durant les 2 mois de vacanIes
ne tiendra pas de s;ance ordinaire.
Cependant eile no discontinutera
pas le. prires a chapeIe. les di.
mranchc< martin.

ti'n beau travaish

Les -!eve- c-- i'cU- pr:rebyt-
ral: et eur actif cir ectur ont rea-
lis' i> Su&irco-i-Chauuies, -;n travaa,
dig'e -,!':admiration. Sur ie terrain
>ito u .An face de i'glise, ils out a-
m-nag: '';rn.. place qui contribute ar-
gemTent : In a 'lissement du vii-
lag. (:ltt: ctiact. va etre modenKim-
,.'t-: d .-- .rr*-., d -paiim ers f Dt di-



x r tlfro.it -t






eciE- n r: a f rte l
Xft-ictii IJII


S .- ,- Net:,:





',!a rte dult do petif mils


_!ii. <. --. ,-i,: V' r., ^. ,


a co t .. 'r- tb rt c ,tt

N nay-n.- a re-a Lr d- cett-,
.' o: -s A r .i l,
:- .- t -.,-,-. -.;- pjiu5r1 s de-
a P-r -a.-Pri e
-- t gx* aIotauPie
C?. -' arxt*3v -


{7..... aunw f ii y ,'.;t or e Ix:c-
inovation a Sources-Ch-:d,:-.- Pour
la ;pri.:-i:re fois t-t imitant tn cels,
les etablissemenUs scolaires de In
Capital-, Ie Directeu-r de i'Eico,
ireslbyttr-ate, a- procedt avatr la
fermetirte des cases, la -prcla'-
rmaltion solemIle des notes d es Pi-
v,-s q;i ont Ie mieux.travail)e e;t i
une petite distribution des prix.-
Cela avait. tt tres bien pass '-*
Compliments A Antonio et ,A ses
ves ..

s Marriage .. -.
A 1'Eglise Saint-Jbseph des
Sourca.-Chaudes, le R. P. Le C11-.
ne,'CyrC de la Paroisse, a b6ni fors'
de sa derniere visite, le, m-iaage
de deur intmressants jaupes .t 1 a
locaitr4: Mademnoiselle Mtrzulie~ U.]
Firelus, fille de M. et Mme Ulyse'
Fer6lus' avee Monsieur Raphael
Michel, fits (de M et Mme. Dumeri
Michel.
Nos meilIgurs vt~ux de bonheur
aui nouveaux tpoux et- nos com-
piimen.e .t leura .parents, ... .

A PArbre :
S- 5
ta fite' de Saint Benoit l.-Pi du vilage, L' Arire, a 6th tr* t'hiie
clIobrc, D2& la veille, c'est,.d4ire

(Voir suWV^fc # p r)


-AAF






Vlent 4d oa.ure .t d....m.re -
ai on GRAND ABORATOi
eompofe do plusieurs sectse tee-
aiques:
I) Aalyses eliniques
2) Analyses otoehFimfnee*
| n) A.e..aes i.d.tr.ie I
4) Antoysies hascer .
S ) Instic de Tt reeerebet
ti i
SCe laborstotre tst iti'e Nr4 e r&
nation par as direction aviLes p
Dsn t matriel eomplet, par a pait-
iern idta e .t par Iesprtlt ouverU
uit imprloPte en Haiti.
i Diretel r-Professeuar

14 Antonio Chevaltier.
Ex-Privat Docent de Bonn
Cocnseilers Techdniques :
Dr. Georges Castera,
Ex-Ek~ve nlstitut Pro-
phylactique de Paris,
Dr. Clmeniet Latir,
S Ex-.reve Institut Pasteur
de Paris -





AVIS IMPORTANT

La Campagnie d'Eciairage Elec-
-rique :e Port-au-Prince rappelk
Ses A aonn6s, que ses Bordernaux
o ur ,ulrart: cqctrique fournf,
-." p.abLLk" au plus tard le 10"'d
nhatqu- niv :. ,
Pas..- c6 dfal. IP ecurant s;er
-uprnmin et la ;;omme de tn DOL*
LAR ;cr- x.xibt pour L record


'Portu.a-Prince, Se lr. AoQt 1937.

4'rrmpa4rie d'Ecairage Eketrique.

LA DIRE-CTION.



I EM ER(CIl EVENTS

.L )el-i4< tlit f, M. e1 t Mime.
Pi: Hail, M I, Dr. et Mme,
V,4r; -.. i ,'[,!. ft tc'. v ,< ( utrtes i.-
:,'-:..'.- :;!'.'- rt'rm'.rn'iV r.t tous ,.e
: ..... :. ; ,,- ; ( ''A que de .
itt*.',i', q I*-;ir out donaz des t--
ogt4:a:W.- V!,: sr-mrpathie a 'occa-
-ion it :;a rr,)r!t de Icur regretted.

N1me. Desaix Hail,

re Lucie Hall.


I> s prien;t de croire bleur
:- :'f:nde gratitude.


A VENDRE


Deux propri6t6s dans le%
naragas de St. Antoine, (Ave'
nue Pouplard).
S'adresser a M. Hermann
P. Dumay au Bureau du
Journal ou A l'Avenue Bou-
zon) ;No. 2, de 6 heures a 9 heu-
res A- M.


PeaIr ls Vacances &t P0tion*VWe

L: .eops -paotculiires. par des.
-profeaseur de arri-he..-, 1 foi ..
-par semaine, Ie matin.
iTputs matiresx e.t touted clas
e A.. :.-z--.-, ..-*-. ..
Sscrire ebez M. Antonio '.'eux
llui jpu s'assurer. le coneo irs d
prot ura. comp6teata, qutl.,i&:
dto ni4nt 2ine .agi tiH it. ; ', ,


S A YVS MIDIC AL
: !!i! t



CLINIQUE
gg -
Dr. FRANCOIS DUVALIER'
Rue du Dr. Aubry
: No. 154
Conuiiations. taus 1A jeaurs
de 3 X a rer a: a


P AGCt


POS RIA SESSION

~. .. : AORDINALR ..



'l: .:A Ci e St. Justinlen C.iree.
teurs Marcelin et Bonhomm.a).
Cours spciaux sur lea prin-
cipals aativres, notammeni cour
ap6iaitx de Mathematiques po011
lea candidates A tos examens. bac
aeurbat, ler et 2e. parties. Ahimni
son auix oles supriJere&sa
P;rfessurs: Mest Colbert Bfou
hosme $Justin Marelin et4 utren
ap4ciafistes. ,
Le Collge regoit dAJA ins
criptions, 12e. A philosophie pour h
aouvePe annie et met A In -lispo
aition des familte S- prn.ui ;w. sco
laire au prix modeir et a la enu:
impeecale.
SQu'on n'oublie pas notre thass f
enfanti.e qui a fourni le plus
brilliant r&sultats nu concorts d &
dicton.

Ange Lalue et Rue Lamarrv.



ORDRE DES AVOCATS DL
BARREAU DE
PORT-AU -PRINCE

Vu tes disposi:is des article;
$, 4, 11, 12 et 16 dt la Loi de 1932
sur leo Avoetn: t cct1es des Art;-
des 4, 5, 6 et 7 O-s Reglement
de VOrdre des Av ,-.,:-!.. du Barrea-
de Port-au-Prince,
Mes. les Avxr m'iitant-i dt+
c- Barreau son.t "': :.. ii4tls 1e mar-
di 10 Aoft pr ch-i, d:s 10 hey-
res a. m., e Q: r con. s a
pour :
-lo.- Entendre '. .-i:-r. dc:
rapport bi-annK S:crtt'aire du
Conse iL
-2o.-D Eiree ;P- I rn':nier.
-o. UNre ies nrr.: .s Co
de Discipline aet e -cr:aire-Tr~e
soner..

Port:.u-Pr'ince. ie 31 Juileti 1937.

Emm~~uanie NAZON.

Iittonnier.


LEMONS PARTTLItERP:S

TohiSt- matieres Teaite: ca.as
s543 Des professcurs de car'Ri-er3
ciftref t irur service lx .... :-.-

Pour les P~eves en retard.
Potur L t (Ives ayant k:hoj a: i
exameB^ dc passage.
Pour ]es candidates malh-'reux |
au ac a-uriat.
T414phonez i 1'Institut Tippen-
hauer, No. 2891, aio MM. A:.tomni
XIr ux, Antony Lespes et F3;-nand
Prosper e mrettront imm&:iat,-
ment A votre disposition.



A LOUER

Une Halle de 12 m.Aenviron
situ6e rue Dantis Des.ouches,
Anciens atleiers du Noutvel-
listew.
Cette Halle situ&e dans }a
court conviendrait tout usa-
ge.
S'adresser a Madame Ch&
raquit meme adresse ou de 13
A 1 sonnez Ie no. 2781.





Il
S*4. b --u---uT---- In -
j Md aSOrtiment de y r.b
^ff-i $gglor-pg iwmett *
de la mefileure quality
Graud'Rue, n fae ame o
Jl, n m H WoollVe

'I--t-.I--

tA MAison Latiraset Lara tivise
'ori almable eieinte# qaue asorate-
UWhr de tnidesk s alo6 de beaittS: et
tnagasiM serpnt feruMas du ler a0t4
au ite. .epteibre your cau d'a-
g3Pedsiemeut. H
Port-au-Prinea Haiti, 31 pIl-
1,9:. ., .. .... .. -. *.
'a.P, l, -


---~-'i~' rrr


:i:~
I:,

::.~. i. ....~r~~. 7
:
'i:: :
C


Deares votre prdper Oomptabb a onu vrat
Oompta de Chbque & b BaI m Nationa 4, .
R6pab q7 f d' WfAi*


~-.~.~~.~~.~~n~nn ~ ~l~rur~r*------ ui-rrrr*a -9---

.lies C i q .rettes ;..
T rt5 1.


i^DC~~ iiiV^ f t O


li


C' es un
nit touted
dedirables.
rettes-


U


fait incontestable, la
les qualities d'hygien
Ce qui faith de la LUi


Cigarette LUKYr.
*e et de presentation
KY la reine des Ciga
S


La quaiit6 supericure de la LUKY est hautemelt
appr4cife des connaisseurs.


Sa vogue st dfe au souci apport4 dans sa
tion -qui est un bon nmlange des tabacs de la
et de la Turaiuie-

Funmez la LUKY, elle st merveilleuse.

On trouvera des poches de :


20 Cigarettes Gde. 0,60

3 Cigarettes Gde, 0,10
r- l~ i- ct s '


omposii
Virgin


-- -.


o cigarettes tae ue.o 0.d5 ...
1HAYTL.N AMERPCAN TOBACCO CIGARtE4TS' MflI

PORT-AL-PRINCE, HIAITIt -

P. 0. Box A-160

Phone 2649

abrique 321.5 ''


.; :-, : ,-- .s-. .r .. .
.:'151 DECOLETEEL. I..CELA ME FAIT RIN! I E PRENDRAI '.
'.,.T.U VAS 1-- DE LA CAFIASPJNE :
TE REFXOID^. 1E. ftS JSR ^ ,
ERl /cz SCRAirGU[RL. -



4Il \. .1 ""








0 La Cc;asrine nest pas sculement bonne pour
sppr.n:--c r les doulours et les malaises mais elle a st
au. i Ie., iicace pour iupFrimer le
S reroidlssemenLs et lea rhwnes.. Elle soul- /
*a i.r. E lie contribute a em'iner les
; ge -mes inifoctueux. Pow ute a leg ven- J
ayez touours do L Cfi ine sous mai
-~R .. 1-.. .
O~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~, -7, e"!slie nts a c.lrn on oa


S..
L;
J. t


Sole e Simon B ivar


Enseignement Prinimire et Secondaire -
En eigncm-rn t Classique et'mode.n:(sett~oh A. 'C)R -'
...... Pension,-Demi-Peaitma.E tetrnat' ..-. "/
SAvenue des Dalles (pr.s duaPontlRtC Gtartd)- "' '.
S- '
LaursAt de rAlliance Pranalise (CQnpinjion.frangasoat x t
me;ns.du Baccalaureat de Juillet 1i134 -et-'C-.onclr.de. Dictioaif.
-is-dt-tin'v9l3 etJuitn 1988). -. --,:,-'t -- '
: :Pns tde Os, 8ues anux amsens du BWaeolmeft tar*-et inter
ties -. .. .. -: !
Le tollige Simaon Bolivar Joilt de la confiane-de smoeSe *W
y tnsedrel. vos en.fant. : .. -'-- .:
Rp6titioas durant les mois d'Aofit st de Septembrw-tti h1
en eta rd ou q-ui nent 'pas t6ussi & leurs xamens --
. ,:. ,- .. .- -, .. ..' :, .. ... .. ... ... .. "
*. t- .' '. .'. .' ...- -t .- I, ..; "

'! -'""t'','' ;.. z
*i. r* A*** s '
N EWw
',,,, 4 40 '
-"' ^teH Aftj Hb R^Lja~uh t
**~~~ ~ ^^^^^ f B^, 't W rflpwR^^r ^ ^


-
i


*~KI~


t g-


v~



-I





...... .... .- --.." --- :--'" '- <.
SI ... .





m NOLNUVELLS DU ONDE ENT


Regues ce martin par Cable, Radio et Correspondance Aerlenne

iP (STATIONS HH2S, HHH, etc.) -L~ .--,


A PROPOSE E LA VIOLATION
DTl CONSULATE SOVIETIQUE
MOSCOU.- Dea informations,
suivantes ont 1t6 request de Shun-
ga coneernant les incidents d&rou-
It hier au Consulat gtn6ral sovi6-
tique a Tientsin, Le consulate so-
vittique se trouve dans un rayon
special a Tientsin qui a &td occupy
par les troupes japonaises. La po-
lic chinsase avait abandonn4 Ile
rayon. Ainsi lea locaux du consu-
tat ttaient rests sans garde. Le.
gardens blans, agents de I'Espion-
age japonais, Pastoukhine, Ossi-
pov, Karnaouki, Chatouchkine,Oct-
chinnikov et d'autres organisurent
avee 'Passentiment d'un officer ja-
pionis de PEtat-Major des trou-
pea de la Chine du Nord, le cou-)
de main contre le consulate. Et iUs
projeterent d'assassiner les fonc-
tionnaires qui s'y trouvaient. Le
ler Aoft A 9 heura n du soir, v.-
gardes hanes et les japonais on ci-
vil, armsi diA Mauser, de bombe4g -t
de mit.aiUloeuses p6n4tr&rent dats le
eansulat et forctrent les portes et
d~m&nag&rent par camions.- Noni
loin du consulate, dana lancien pos-
te de police chinois, se trouve une
unit'6 ilitaire japonaise qui ne lais
se passer personnel. Mais les ca-
mions d6mknageant IV consulate so-
viMique parent passer et se di-
riger vera la concession japonaie,
Lte ensul g6Maral & Tientsin, Smir.
nov, voulut fire des dEmarches
auprBs du consul gzn6ral japonai.,


Horiuchi, maia il n'a pas pu obte-
nir une audience. Avant le coup de
main F-mirnov avait infornn Ki.xi,


tlln: ,. <.juii rtut cnirOv, et des in-
dc'mnii,- pour ,.s dfoommage-., t in-
;--.', > ,', t" '*i'ii :'' .h. t ir' ,:-i im m' ,',


consul japonui.i, tque lucique choAo li:ttentmiL r,- ..r'S ; itl'waiets O
de ci genre s.o pr6parait t ti vuAvai e ;Or rdecr I eomult,
pli, gq'ai plrit teas meure:01 pour
pr6ven;i un tel fait. Kisi rpoonditr: iVANCE JIPONAIE
qu'll avait tI informed d'un teI l TIENTSlN.- Un choc entire so!-
danger au course de la reunion du t dtse janonais et i';t:ro ,s de 'ar-'
corps ronsulaire Ie 31 Juliet eo ml e eintrate goLuvefrmentnie se
qu'il no pouvait rien entrenprondre; dotveloppe pres d'ici. Les hostili-
A cause que la ligne t6l6phoniqte i t dans Ia. Chine dt Nord s'"ten-
&tait interrompue. C'est pendant dent rapidemnent La line
I'ent-rt.,!i-,i Smirnov-Kisi quele con.; d cle t-.ir:i de fer qui va en dirtc--
de main a ti (1eci>:.chc. Sur la d:; t ion l ;"i: .. t do TienuSl in est
mandac doi Smirnov. rune confir~et i rem 1 -li (ti was;ons a "*e die~ suldats
(id corps conswuiLtre ft convoque, i de No. ;;,: Le autorit6 dui gou-
rmais l: consul japonals S'l.abtint t veri<'lt-Int cPtr'l n'indiquent au-
do, sepr.ionttr. LOr f gouvarnimItnt c'n rno*'vement do trotip.es mait
onvieti4ue a pass; des ilstructi les ob scrvatL'uri. crolent qu It-s for-
at son Char. d'Affaires g Tokio ces de Nanking sont massies a
.por pYrotester riergiquement au- Paotin: A 70 mille a:t sud de Pc-.
r^ i mntiniKt-re ds AfTair-m E- '. atutre- seont rapport6ee en
tr s a:,- p-ropo"s -! co r"aid 'r- cint{'tratin k Kaulan au Nord dLe
W- ".." r-, C- cro tnlat -.(vi(tiq (cC.- I'n .
Ef;ant dIonnri q vri: t'n 'et ia co mr ifoent intre u 'avaIt-gr.e dcs t.rrns thinoise "
n...in du Tr-..,niJ- a.i-at japona., '. .hch .v :" a frontit re Hopei
ie Lr:i"-';r:c--nmjcit soviatique consi- et '* "; pFrovince Je Shanutung -A
d~re que Ie gouvernement japonai. '13)0 kiloiomtrcs au .s:ud d'ici. lUn-
e-.t reasonsable du raid et exige sa- cf-ornnm japonaise appuy6e par 'par-
ti;isf'ction. Le gouvernement sovi- tileh'rt et es. tanks s'avance vorq
tique attend arrestationon et la pu- 1- Sud en ral i.:r-i forct pwiur em-
nition ctxemplaire dte- coupabhls pitcher "avm-ace dtes troupes du
d'aulant plus que Ics noms de cer- gouvernement central dans !a pro-
tains t1'entre eux sent connuu. et vince do Hopei. Lea troupes ia~'-
communiques au gouvernement ja- nai-:, cnt rapport avoir atteint
ponais, P r&clame I'adoption de me- un point it 25 kiiomtres au sud


a.re Co',u :r e retour au consulat .t


de Tientsin oih i combat s'est on-


gagE. .be jquiitier- gtn6tal ijp -
nali. ra!Tporte cependant que lea
troup,)es (h Krikning otrfnt unY
4r&'lp -'ltancet?. L'avanor a por-
ti s in inm.,ni;i it quldques kilome-
tres de in colonne eat de ia 29cme
armed& chinoise qui eat maintleatnt
reor:;a.-'liue !t a suite dea d4faitts
a Tic-ntsiin et le lorn de hl ligne
ft rovi.-'r-. de PtAping. L mouvy-
ment ;I: japonais vera le sud, eat
Ie r's-Iltat d'une pensCe Iongtemps
nourrie pour gagner militairement
Ie coni:rle .strathique de la pro-
vince de Hopei, Lea chinois de Nan-
king qui avancent out atteint d-6
ja* Tchow. Des unitLs ind6pendan.
tes ont d6jA franchi lt frontiire de
la province de Hopei pour renfor-
cer !a 211me. armte rborganisbe.

RAPPROCHEMENTNT
ITAI)- ANGLAM
PARIS.- Les milieux du Fb-
reign Office ',lkin rt que la F'rn-
o S afproisvIl t t apor-rochement
ita!o- ri ': iqVte come un nou-
vetui mouvtment vers la liaquiiation
g6nl'raie des pruhltnies de la i paix
en EuroTp. Au lieu d'en reT~cher
.oni union nvec la France, la Gran-
dt Bretagne a mi-ax aimb entr--
1-rneth"r amicalerrmnt des irt.hangrs
de lettres entree Chamt-erlain et
Mussolini an plein accord av kI ea
hinet do Paris. L'amniioration de
relations italo-anglaises a etk en-,
pr(prise par IAng!-terre dana Un
effort nouveau pour anler la guer-


re civil .spagnole At crt'r un nou-
vwatt Locarno. A la .uite d''une en-
ttlnte avecr Miussli: LmtidreMs xe
tourniera vers litler. Si litalie ac-
cepte tle plans lritannique.4 de non*
inte rvcnton n Er.agne, ii ett t s-
sible que la CnnfiGrrziles de Locar-
no se rhai.ss-e en Octobre prochain.

UN JEUNE CHEF WD'TAT
BOLIVIEN
BEfidxN.- Le premier secrstai-
re de la Legation de Bolivie a coi-
acr6' un article aui nouvau Pr6-
-ident de la Bolivie, Ie Colonel
luach, II t rit : .tnsech est un
jeune Chef d'Etat, 6nergique, ani-
mG deo i'eprit des combattant du
front, LT veritable socialism(e dE-
tat troive en lmi un partisan r&-
splu>. 11I numCre ensuitt les ta-
ches du. gouvernement bolivien et
concltt en affirmant que les nou-
v(hlt"- :tirectives.; cconomiquca t

ei M en 1rae page)



ra envoy gratultement, sul
demandd, h toute personne n*
poss~dant pas les Saintes
eritures.
S'adresser h M.J, ALFRED
PEARCE, a Port-de-Paix.
Pour Port-au-Prince, s'a-
dresser au Pasteur Metho-
isete,( Wel4eynne) ou au Pas
teur Baptiste.


ak ,ia, a umvn-n mya To-crco Co>


Un gotit qui vous fait dire "On reviendra"

Une douceur qui vous fait dire

"On reviendra solvent"

...pour ia bonne mnesure des bones

choses que vous dsircz dans une cigarete
ntous vaSs conseillos de vous offrir des CHESTERPIILDS


Ditfrilwi~ur: Don N. Mohr


-1Q114


.,M)





PAI!MC "" "4 -
I' L VO$PRD ZR ON
-ELVaWIQUE


,..


Mos"


-- .- -- .. .


-1


Dimanche ler. AQfIt, anniversai:
re de !a Fondation de ia Confedd
ration Helvwtiqne. Les Suiasss de
tumtes les front ires se sent apso-
cies ans une mime altisresst
pout crmmdmorer ce glorieux pas-
se. .
Nut fpnys4 n'olTre un noyau aussi
compact. Nulle d(mouratic n's at-
teint on ideal de vie genbralii.'
pli- positive et plus complete. Et
chose merveilleuse, son apport an
rapprochement des peiples lui ;
valueu la haute confiance et )a recon-
naissanc des pays civilis4s.
Econemiquement, la Confed&ra
tion Helvetique maintient une po-
sition assuree non seulelment en
Europe. mais aussi sur ies march6e
d'outre-mer.
L'amabilit6 du distingn ct- sym-
pathiqnc Consul Suisse en Haiti MI.
Gustave Giig, nous a fourni les in-
formations suivante.s sur 1'es.sor -.
conomique de ce oays. nous I'e :
remercions cordialement.
Les industries Suisses d'exporta-
tion jouissent sur Ie mrarchi mon-
dial de privileges sensibls. et dt:
nature agr6ab!e.
.Pouir les premt-r.i nmo de 1937.
ie-s in; utarti.ns or. .. h gr. .-: d
185 nK _. Vs b.. ,r 'in-, d*

Mar s ,ies m illio ..
Le falrtn :'a
Vournt ie'c ent s' m,.iot'c ,:t .aggr;':


4 : l": ,'" r t'- >-*inc ':.; t''", ,a tvier



... iq
s.M. r- : ,ac I .:
Pt'


4 4 4 4


1>.''
umc. ~'-'- -
444444 4


.\-'l1.


4 4. m-





fen F.-,
: i' I'a t .,> :


yt::.." "r .;* *i ... dr.- ; s,_:rg _, nature, U
A;, (1.: ,'.v-i, c;d jriux, de li-rt ,
L ; .... ,c-; ,ncadrvs de v-
.fi: ; ;r. au:erta sa note t d i.
p.i., tf KiK4 autuis dais tous le-
-f*,vt r.4 ',..r (.t drei.-,- etn P'honneire
fi.- a !4. %," FPyre,
A ':; vaiiantk Conlt'dtraition,
f-eivtor tio-, 8ou. renou uvAliot1 tons
ni vtux dt.,ie prospirit& croissaint.
ft k la Colonie Suis.et d'Haiti nost
plus fortes s.ympathits.

C;onstantin DUTTERVE.



MALADIES DES
VOIES URINAIREg



Si vouwm etes attuint d'une affec-
tion quelconque des voies uriinai
res, n'attendez pas pour vous soi-
gner, car c'est aggraver votre ma!.
BLENYL, m6dicament discreet, est
d'une efficacite certain et rapid.
Plus do
1.200
atto;tationfui d malades et de me-
decins corfirment os r6sultats sur-
prr.nants. BLENYL sieboit, suppri.
mo grands lavages et injections.-
Traitement special pour le feam.
me-s, radiation curative des trou-
bles de !a prostate. En' vete, dans
touies pharmacies.
S. GBFFRARD,
Phwaramee, 188, Rue Frro
Port-aulPrinf ,
Distributeur pour HalW.
(Phone: 2295)


I





I
I







I


#. - -


Nouveiles

Et.'angeres
(suite)



:iiv- d": progrrammme de Bus.ch
-;ilt p4 -inmen aux besoins


VC'TOIIRES DES LOYALISTS
Ai)!RID.--- Le gouvernement
,lar id.a rapporte que aes trou-
,, ;,;:: OCC-p, ; vitlziageLs des fronts
Si'. i'ragon. Sur ie
:-:... es miiiciens lyaliste;
,.n: c-:~rup ia Manga Cirero A a
.,;ij. .:. b,,mbardement intensif
..... ;.-':;, r-,bv l t-, L'ennemi au-
|." r; d-s irtes enormeS.
i 'L,-r.4) ci. U: i4.. rCeblAltes rettoient la
.:4r n .onq1- fa i'.tfst at au sud-
:;t:.--. *,!, T,,arue! ai ciours 4d la se-
::.. i.ir, ie- forces gouver-
;: -r:;." r';:.- mt -:,cn l i'offeni ive do
S;-; ;. nUird d la Cite. La pr-
-' o a kiionitres au
..r.T. ruAit a t it effecitae par
-' ~ l'ont remcontr$
.: :i .'c .-, L ie village d.
4i: .iO\u jsituP pas4 trts loin a
,', a;:i-'i occupio sans combat. -
I.:i .I:i :d B-l:gu i nas stir le front
L.iAra41n4 a i-ti.-f aussi occurpe pa:-
,-.' g".';:-.,rme.ntaux. 1.4e phala-
sit5..' qc1i la d6fondaieit ont fu i n
!,--ir A la suite de a prise par
i- !v-d'.-eiv de Vaide Quenea Cam-
po,., its -iidtats italiens rtcemment
r.v.. de Cadix ont tti envoys
pvour renfrrc'er It front de France.
j L. rct-14u1.0 ont bombard6 les Ii-
itm'e gouvernementaleot defendant
iaeets do Caenea L'avwiane insur-
gee sur la frontiere de la province
de Cuenca est des plus difficiles, la
region e-t trPs montagneuse. Lea
insurg*t' veulent s'emparer de la
route Cuenca pour faciliter le Imou-
vement de leurs forces meeaniskes.
A la auite de l eur retraite de Be-
s et de Vldeal Cuenca Campileo
les loya'istes avaient reau l'ordre de
blouwer !'avance rebete eras la rou-
te de Cuenca situde au aud de ees
2 villes. Aviation gouvernemen.
tale coperSe efficacement a la r6or-
ganisation des lignes loyalists sur
la route Nord de Cuenca en bomn-
bardar les concentrations rebel
les et leurs convois sur la route
Biaz A Valde Cuenca.
Plusfurs bombardiers insurg&s
seraient dktruits it la suite des 2
raidsa r I'aviation loyaliste ontre
I'aerodrome Garay dans la provir-
. ce de Soria : ..


CLINIQUE
do
Dr. LOUIS HIPPOLYT I
Ancdemne mainop
SF. DUVC~vud
(Rue des Canrnes)
C onatitatlon:
( I Afe. p. m.


REX


3eJrerdi A 8 h. 15
Repri~e du film quet You dtit voir
CLUB DES FEMMES
ScArtano et mise en .efzne de J.


Devat
interrittes:
Darialle Darrieux, E.l s Argal,
Josette Day, Eve Fra:nc et Va-
lentne Tessier.
Danr une cit de je Ju-:: iles. i
vie, la rmort, a pas.-in. lesvtir s'a*
front. .Realisei avec tact', dan
aOn eSp-lndeur phu:gwraphiq: de'
grand style, Club des Femmes b4-
r-&ficie R 'tne inteUrn--:a i- : ray:n-
nante de sensibility -.


JEUDI
Norma Schaerer dan
QUAND UNE FEMME
avr Robert Montgomery.


ALWIE


Verdredi & 8 h. 15
Le Film des Fifrnm
LA CHANSON DE L'ADIEU
avec Joan ServaiJ Fri dric Cho-
pin.
Jeannimn Crispin Constancia.
Danid Lecourtos -- Liszt.
Marce Vallie Josveph E!er.
Lucienrn Lemarchand Getrges
Sand.



PARAMOUNT

iMEtCREDI 4 AOLT 1937
et sAlr&e populaire A 8 hres. 15
CLEOPATRA
ie a sperproductino Paramount
en version anglaise
r&alisLtion de Cecil B. de Mille
vwec Ctlaudette Colbert, Warren
William, Henry Wilcoxon.
..te roman d'amour qui a fasci-
n6 ie rmonde et porte A l'cran dans
une grandiose magnifiscence...

JEUDI 5 ABOUT 1987
en soirie populaire k 8 heures 15
Fernand Gravey, Saint Granier
dans
CHERIE
tin film Paramount
avec Mona Goya et Marguerite Mo.
reno.
...un film gai et delicieux... un
spectacle joyeux... follement drble,
plein d'esprit bien pansien, qui d6
chain le rie...
-s 6Vv


DEMANDED
LA POMMADE
tsa.Em-Stralt
i ila Cordonnerie
SMontCarmel
HYPPOLITE JEUDY
oiff'e preparation de
.o-JRo*Co.
139, Av.r- ruj~lo.
^-...


-4 Wi.-- .. .. -......r... :A4 :. .'tfI W .. .. -... :..



PNEUS FEDERKtl

VOUSYDONNENT UN BN RNDBN DEA
SENT LONGTEMPS PARCEL QUJILSI SOl r ABRi.
QU ES A CRIT EFf-T.


ta Maison BATA


maiol s otWmb la q'ane redct ion

oameptionnelle a fitt r II prii des has

de soie,-Gis 40 at Gde. 100


25 nuances diffe-


rentes couleurs la


mode.


On trouvera ansi des chausettel pour bomies


VICTOR HARRY,
La Station Rouge, 82 Rue Pavee


suit touiours une nuit d'insomnie. Tout semble turner oet. On es
da mouvois3 humeur, chagrin et macontent. Los premires con-
ditions do rout success sont un corps dispose et dos nerfs colames
Si vous 6tes nerveux, les




Coi-c.-,t -: ; rujlan du somme;l, actionn fiddle et inoffensivO, ill
sont c6eebres dons to monde entier.
I ILs' de 10 el 23 tnmmtirnm auns mulsi Im pharmaola.
KNOLL A.-G., LUDWIGSHAFEN-SUR-RHIN.


fislrib',ltr r pour Hlaitf.


A !Lt t1 X CO( S.'l

n '. p' pnri
Ulr C i
i : -' p H ".
i,.l..:ln :ti L.S -"
:.e : it. q'
F r*; IT
peut "ni.
Yl. vite e:
I ;an. dan.
\ \ t-r.


Di.. ..'i.tc1',
Distributeur.


PIC-NIc


Dimanche 8 Aft prochdl.a
grand pic-n ic sera organism4 P .
grouse de demoiselleb ari
8 heures du main a 6 heurl.'
soir, au son d'un jaz antral
Par ~neurs il y aura des b
gamis, des boissons rafral
tea, etc, etc.


CABINET
de
,1,. v1AURICE R.
et
MARCEAU DESIGN
Rue du Centre No.

hlcwhine r) crire
,rxchinm/ 4Lcarler D
ltubana, papier car- On
Fades ito ac/his. ca !
gO G


au prixz Gs .50 ila paired.


BATA


~8~~as~n ~ ~k~a ~l~a~~e~~rp0


0 4 8p~ar~s~~s~~r~ur


FEDERAL signifie: Plus
de miles, plus longue du-.
r6e et moms de d6pensa
par mille. La construe F
tion des Pneus FEDE-:"
RALt %Equal Tension
Cordb empeche Pe6hauf..
fement qu occasionne 1rt
sure prematuree.- Le'
Pneus FEDERAL possi.
dent un Talon trts dur
qu: risiste au roulement
its sont oonstruits avee de
large fils qui leur per-
mettent de rouler avee le
maximum de Securit sur .
n'importe quelle route.-
Ce qui caract~rise lea
bons pneus modernes
d'aujourd'hui-


ACHETEZ LES PNEUI
FEDERAL
CE SONT
LES MEILLEURS


ip




"'
:: I; : .
::'


'AW -. r rT-


StCURITt, COMMODITt
Ii ast imprudent do gorder & la molson,
oO le feu elt e voi peuvent vous cause
deidominoges irr6porobles, vos police$
d'tssurahces, hypotrheq,'s, tires, Qon-
trafs et outret document's pric;eux, Un
coffret de sOret6 6 lo Borque Royale
coOte pec el 6vite tout sui etd'itquiu6tde


LA
RAN


U E ROYALE


DU CANADA

4 t


A. de Matteis &

Place ae t ta a

Rue Coutbe ut lutad Magusin d fYta'
CHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL O, DIA-
1 ,TS, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL-
ar ES ARGENT ET ORMONNAJE DE TOUTES
..iIONALITES, A DES PrXk ABSOLUMENT AVAN
,GEUX
LANDED LIQUIDATION DE LUNETTES ET VERREb
Lunettes et Verres de totLs num"ros
Montures en nickel inoxi able a
.Veres ovales au prix de e $ 100 la pair.
La hiquidation durera iusqu'au 15 Novembre incdusi jI
mint


A. DE A 4TTEIS & ,A


n------------ -



Connaissez-vous



d ,j a a Citronnade



COURONNE?



, oia une nuuvelle boisson qui vient d'etre lance par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
.'ayez une bouteille et vous adopterez cette boisSon
,vet son arome fin et dBlicieux. En vente & la Brasserie
dre la Couronne en grande et petites bouteilleas par-
tir de cinq douzaines.
Tes autres boissons COURONNE dkjA tres connues et
appreci6es i Port-au-Prince et en province sont :


KOLA COURONNE en


grandes et


petite bou-


teilles
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER .
Burez les Boistsn Couranne et vous avez l'assurance
de boire une boisson extrmemenet hygienique vu la
methode efficace qu'emploie Ia Brasserie avec IPaide
de ses machines pour le lavage de see bouteilles.

OK r :. ... -.~ irt


ftfv(n.a^w. ., I' t
Avenue John Brown
externat-Interuna : oinattwns mwsndctqu
Inscrivez vo infants an ;
COLLEGE 'ODENGNE,


ecult qui met I'enseignement
i cole qui ne professe pas ie
ecole qui prftere a une tete
te bien faitek,
ecole qui s'attachp a sollecit-
jugement ie l'elTve
est la que ei trouve recrutk
homogene,
e plus z4l5,
e plus eomp6tent,
eL le plus capable, surmount, a e
i'action honnetye et construct


1-.~~'
1*


I;


m .


46, r- M 1- ri


fait e in c...onte tab
?' ^pi~~..:' 'i i Tuf n n


4IEfftRWJ SLRTll


It- qu in
.Am
I I I. L A RA,




n I ,t e.RB .
*^. ** ^*'*''; -'- -* ^ --: :;^'^ ^.^ '
1 .4 1 J


t


I --.


-.


,utL ee de tLoute tie Duursea
ouurrage de crAnet,
niquement epleine) une .th.
t i de;eilpper LtolUourb 1#

orp s protesseurs le piu


i alie par *'exempla, I
rice
L


je Nationali

d'Haiti


t16


4tPhonll Fot,
Phone $3$&


% &MI LE GO RD :
LE COUPON :
DEUIX ML/U
S LCL BILLET A:
SDIX dea. SEULEMENT

N Amiteez "04oiqr awr, cha
iue SlaI ene to4Pique vla.
tef Cs n wm9, n. far-
gn Et pa, #., qblesz ps
rf taut suentr Notre Lo.
Naei4fRate, car Mall ient
f-0 edes-n cu W -beau.
kp etOeaWr dme -Uil tt det
l entaisante Publiques tria.
ers toire la Rtpubeliue.-
Pu i te0 tt e rs- taiso
iJaitlens ou Etrangers, ache.
i'S done wetre coupon ou o-e
ire biiet,


~-- *II~"'-.^~YYLU~ .~.~.QT..-.~.l.~ -.LrY--Yur-.:-~~ "


t( tt0lrti'tpo and t


Siii.i .
I lie pe ti d e lt de "




.ri l. C '












IL .A 1 j ut4*RS
ET LIQUEURS.
Les amateurs, de bonnes
tolssons qui fRir'nt fire in
cboix de vx43ritablts liqueurs
asuwnes na'nt qu'h riciamer
la marque d'tlite: Edouard J.
Benjanumin.
Edouard J. Benjamin, quant
i a on assortment de Cacaa
Anisette Kuimmel, Ne~tar;-,
Cherry-Brandy, P&~hes.Brar-
dy et surtout ,_on fame;:.-
, ockta~ .X13. laisse toujpurt ;
'un gopt agrJableo et mnerveil-,
.ieuXw : .. ...... :- .- ..
Re 'ieamez don, :cher-s ama.
te urs, I.wmarque: .douard .t ,
:Benjamin ,chez i s ~a p i hp, t.
ires: Simon Vijeu.. ." .
fdu Centre, L61io ..i Bai.
'VOU sere nettemernt ttis,
Sfaits.


lw w.............. ..............


.i~n". wf~ht~ )I;F~O~'
ii


W


I


* NOUVELLE.4
DESj sorTH .Cr-c s fxS

(Suite et Fin)


wtnl'di 17. dc r nt i rl:.ro x ic"tarii.- ur-
rivt- ,. Ov.- d.'iirrLt i' a.sn ut lI
petite locaItitt 11 4i T)mnLt (IIu'ant

La crirtnonie derilrm:net de
t).O is;. t-'tl it.i,' t'.i
pi.t.[ **,.. t',,' tcl^ '. p, i: "h ;,i',t n'r .,"
ChVivc l .t. Pc noz I'A;r C-






thique Jue'.': deti '. T ,. rn .si n r t-
t nA ',p.-, ti' (: ri}:Jr :i
,: ,'f n l on ;: i.q f T ...:... : "'' i.





CL 1V: *, l i l Ir !,ui i ti v' t :
la charc.'r '. It"' ,:.ri ;:.'r : .:d: ," I ,'



chTi'ur, nt i'
Itouge, ptriti .. '. ,!;;.,, c h- ',mpi -
thique Juige de Pi.'S:, M. ir;errr (a'r-
vil-fils qu profiiera di a!' prf-enc'-
A l'Arrr b ec ds tp1:niun .' cine q .ar-


miu f*tfiiiCft- 1 '; ? i e',

qtailt Aa petite sat i, Sain -


nta el.-i t -1'r i r:*
prit Pir'



i rtant' dti la cun' t, O f O tr r ...
| i a .rltr'n i:' r t '




Tw-r~:.. \,.W v,.






4 g NB NOVIS.IOTT


S: : n : :: ::


4w.. .. ..f..l.


La Librairie ou

TELEPHONE N'',

QUOTIDIENS PAPSBTERIB RBVUE

CABINET DE LECTURE

COLLECTIONS A BON MAARCSB :

Lu :' rice dte jourliaux et revus Ile mieux organism ena Hai
Stod:k di iiire- constamment renouvele. l
La :il grande .Bibliothqteo de LocationL.
Co;:i; intcdes sp4cialos CxdcuteLe en ciug semainaes.

. rchi-1'ic Lopold d"Autricho: Souvenira la Cour de Vienne C.
'i, -, rrman: Noirs -t. Blancs en Afriqu ..... .............
' W ltf.r Volf: Peuple en Marche................. ...
L coLrtl Voyage d'un naturate .. .................
*.i:il l: Les Dictaten s. .... .. .... ... ..................
re. Sforza: Syntih e dc I'Eur e .. .... ............
S: .*%: -;.rJVie Hiu'ire ronmaine .. ........ ....... g
7 ; : ..e .... .. - . . -- I,:L
i ri. Stuart.......... .. ...........
.... .'V:n: m ii inc.... ... ........ ........ .......... 4
.:; : r.i Elsp' i r .. .. ..... .. .... .. ........ .. ...
: ..- i ..ur et as. .m ... i..le... ... ...... ...... .... 3
LJ 'R 4 21 T 11 .. .. .................................................
SN : t Id ic ..;e t....... ... .. ..... c.i
l. :: -- L n:: c dC u r. tit.. .................. ...... .. .. 2

:* ^ : .: *.;. r. .~ ... . .. . .. .. .. .... ..
f.ii ; :- -I irN: .L 1irn pourn toii ....................... g.
. i ; W e e n M r h... ............. .. . . . . . 3v..

: i ri ......... .... .. ............ .... .
t,~.. : '. .- (, Le Ditat s ...: .. ................... 10. 5Q
:,. '-,m e o -: in ,) c


Ce ciich6 reprL.-nit-- Buiidi:ng de ; Phartnmae Castera. E11.- est ia ls vaste, 'a mvKux quip&e.
la plus hygi6nique et Ia plus modierop d'Hiaiti t comprend vingt elections RZ DE CHAUSSE. --
1.- Hil d'epc'.: : et d vent,- Sa'te du Service de Nuit, 3.- Unr au, de Adrinistration, 4.-
Laboratoire d'ex&ution, 5.- Comptabilit6.e 6- Arri&re-Pharmacie.
PREMIER ETAGE : 7.- Grar'e salle de reception, 8.- Grande salle de Consultation, 9.- Salt:


'p5


i-i


Voie .lrinaires. 11.- Salle du Diapensauie, 12.- Dep&t des Sptci!l-

.ia d'attente dui Laooratoire, 15.,-- Bibliotnaque scienrtfirue, 16.--
aJl ,e Manupulations de pr6eizrion, IS.- Salle de r.,.:: apr5 f-
Muke -,t frigorifique, 20.- Laboratoire i;dustriel.
S-.


d'Electroth&rapie, 10.-- Salle de
lits, 13.- DpD t des Dro.g'.-...>
DEUXIEME ETAGE : 14 Pe
Grande Salle du Laboratoire, 17.
bage, penction iorrt.tir.-, etc. 19.



aLE NOUVELLISTE)
Rue Fr&u No. S9
IBoh Postale No. 135. T1&Pphone 282
QUOTIDIEN FONS~E-EN 1t89
P4
BIENRICHAUyET & CHERAQUIT
ihttertr-Proprsttre
ERNEST G. CHAUVFT
Secritaire Gdri ; ,
MAX DUVAL
Admn&LE i~Grate-r :J
KLEBER GEORGES-JACOB


K(LPAMALT


Le Fortifiant .da Tor. cont*e
,n; "otutfes les vitminies A. B. C.
D. E. G. Produit vfgtal, extrait
du Kelp, plante marine de 90
piedt de hauteur contenant :
part les vitamins, tous lei seh
minnraux -'nces'aires h 'orga-
nisme. -

Croquez 2 tablettes de Kelps-
Siatt & ehaque redps et vous vous
Spqrtie mieux, vouas vola r6"
vcilh.rez lo mnatin 4ispo4 et frait
vouIs tiei ee double de vota e" tra-
vail quotidien sans tprouver 1A
moindre fatigue, ves cellu'es e-.
rl rales 'aeront fortifi6es et rem
nouvelles,


L, P (.sidcnt i" C(( mnitt- iPrm;.-
n Ent t e I'A w-,.-:r: : Nari. : .. :"
L.S. S. ZEPHIiRIN

Aa Norn de la Itepublique

L' vrcs.iden: de i R4p: iq .
r. que !e D6cru!-Loi ci-der..s
S, -7 n du u Sceau de la Rp:JIU
q-', ;t.rime, pubiCe et excut6.
Dotb au Palais Na: i.na,'
i %-:..i:* :n rince, Ie 81 Joilt 19, ,.
SI-" l- d. e i'lndlpndmiance. U'
1!Imn oa La LibLr:.ion et Ade .
Restau ration.
S i,- VINCENT

P1r P'rsident

iLe S r:' t ir d'Eti: t 'lit.
ritur :
F. DIUVIGNEALUD.

Le Secretaire d'Etat des Finan-
..... ; ., R relationss E't ,ri.ure-.s
Georges N. LEGER.
Le Seziretaire d'Etat dc at Jius-
tic et dtes Cult-es:
Odilon CHA.RLES.

Le Stcr-taire d'Etat des Tra-
vaux Publics et du Commerce:
A. TOVAR.

Ie SecrBtaire d'Etat de fcPs.
traction Publique, de 'FA-gicultult .
et du Travail:
Augusta TURNER.

o ** '#_ ria

ERRATUM

Pans Fin de Coumbites No.
d'hier, lisez: L4ia, ils sent IA, cou-
chas sar les jeunes spouses, au lien
de jeunes pousoses.
^y *- .

LISEZ A

Avec lea tapageea on n'rrivet j14
mai & rien. C' st potr cette raij-
son que la cigarette tRexv ne fari'
pas de r4clames brail;arde.s. La.yr-
dame 6e fait toute seule. La ciga-
rette &Rex", entire autres quality,
possMe la fralcheur et la dAllca-
Stease; Son tabac vient en ligtns
droite d'une des plus fameuses
u.is: .- du monde. La cigarette Rex
ln' qu'un d6faut: eile fait perdre
la thkt aux fumeurs, tant elle est
exquisc, dHicieuase


DES CONVICTS TROP
GENTLEMEN I


L'on sait et Von c- "rcnd -crm-
bien sonr affames d':,;. -,.' le! for-
cats enfermn6s entt k-s qua'r.
murs dcun plnitencier. Or, un I '-r.
une reporter qui, apre sonu t':xi -
i me divo-rce, n'avait '2s retr;,i
I d'dpouseur, demand a visitor Ses
pensionnaires dd X. ., fa.rux a-
gTe americain, A i d' enqute:- ci-
i ait-ee-e.
- tJe dois vous pr^eic, I-,
dame, dit le geoler, quoe he- ci...n-
victs so.nt capable 4 t U. u, ..L.:
iis voient tne fPemn.rr
L-s hommes, C:. ,a cor. .;:".
Merci Monsieur.
Or u e here I ard, l a:'n:-
me reparaissait d,- an: Ie ge;,:c;':r,
Sans le moindre dtsorrdre a sa: i .-
Siette, mais visiblement contrarir'.
--aJe crois, dit-e!e au foncti-'cr:
naire, que vog irt;-r:.- t t Ui.'-- r-
putation rsurfaite. !:- se ,,nt ; o -
tent&& de pilikr ma provision d,.
j Splendid c.
-----...... .. .. .. .. ... .... ......

S DFEC'HE FUNEBRE

U n;e p iche rescue ilir nou,' :t.-
once la lmort, a Port-de-Paixs, (.I
3tme. Orm~ta Levasseur
Lea funrtraiiles aeront c6lebr6ci
Sujourd'hu .
Nous pr-Gsetons nos vivea et
Sismncees condol6ances A ses enfants
Henri Roche, M. et Mme. Augus-
Stin Guarrier, aux familles Tiphai-
ne, Levasseur ainsi qu'A notre ami
Tullus Roche.



REX

Jeudi A 8 heIr-es 15 Rex pass-
sur son qcran tQuand une Femmei
Aime avec la s6dulsante Norma
Sehaerer, Hubert Marshal et Ro-
bert Montgomnery.
Vendredi a la demand d'aimables
amis on redonne le film record -La.
Chanaon de I'Adieu= avec Jean Scr.
vais, Jet ninc Crispin. Lucienne L:e
mrarchrnd et Marcel Vali&e. Un
ilm que 'on revoit avec le mrme
tmervillement qu'au premeir jour.


Aehetez les
Paeus et batteries

-" i" -WWWllUffllhP#"*LSIiU S


-. ,





:] ._ ."


PROPOSE ET FAITS DIVERS

(Suite)

San -on: mornc -: d'existence, ft-
.rent:'arrct pour vagabondage Ie
2 A:,t: et condamn&s par le Juge
:e s.i Section Nord A 2 gourdes
''amr'n" .

Vana Pierre, Mi-e Pierre, prt-
-.,nu d'avoir, a i, Sainc, le 30
-4]K t 41 ;-::'rait frauduleusemen:t
.'rt.x vcrres au iprdjudice de Ia
-,- Ar:dri- Kerrizan, furent
i.rrt et defirees i !a Section


Riyad i;Gauthie-r, chauffeur de
i:,:,lgn:,- 3055, pour avoir disobei
a fordre id la Police, le 31 juillet,
:.it arrit* ar Ie Garde H. Rene.

:('n s:'i s'a. e.droit de fire bou
Marc-h. ic- !a vie et des biens dc,
ci:Irnts. Fortune Turin, chauf-
;rur d-o voiotu re 3489, prvenu d'a-
; ,.., char( s machine sur Is
t ,' 1 :: !laine du Cut de Sac,
,If 1i1.-t. fu~ coCnduit lat. Sec-
d'',- .. N .

''e: i.;ai ion oubi; leur gram-
Sir:--.iurront se la rappeler e
-'- ;vant famusante et instructive,
io i qit'ue eLngagvte, entire ie Pro.
S--..' Luc Dorsainvilm e Ie po.-
e -'tdrri Ambroise dans les co-
ionner d(ui eMatino,
S *
a:: iifdiculis du moment
,'i: ;,i aicrIn PAUL E. AUXILA
i;",;nu:- i;s i elientble choisie, lea
P'arfurm francais des grndes mar.
S-.- les pr-xluit de beauty d?
ati .nvr renommbo, des prix .i-
Ir-,.dables et fixes.

,- pp


En Vente dans touteoe 1a bou-
nes Pharmacies. et pas chrrs.


: t s _-."." .we l L' C'-'o.* k. 471* .' PA fPA7T E
TOUX, RHUMES, BRONCHITES, ENROUEMF
INFLUENZA, AFFECTIONS DES- POUMONS
r. .;'u P.- PINCS, HAITI. ETr m : SOVINCS.


INSTIT'T TJPPENHAULIER


Reconn:. d'Utilite Publique par Arret6 Prisidentiel

Esr la plus grand Ecore iaique de Port-au-Prince
C("esl la nueux organisee, ou i'rn trouve: la rraIilleure Je
.~.oln ,;colaire av\-c -t sa I; asei : sl. t(iscipliine, I'hygine, Ie
- .!'.nLir te it'e trav, il .l tl.rnellte itrl tout lpetits dt
S7 a7.-; Pension poutr erin'tnt; de 5 a I' a.ns M/lhode ex
tcrlenitr pour le, ; Cour. Claw.siques de la 124 f4 la Phido*
phie.
Mtihode rapid et shire pour 'Etude des langues vivan-
e.s et des course Commerriaux de BDctylo, Steno, Correspon,
dance Commerciale, Comptabil tiJ
Les Bacheliers dipl6oms de l'Ec(le font bonne figuTr
Ijans routes les professions lihbrales et dans touted les
branches d'activite.
Les 10 annrps d'existence et de nrccks sont la garantiedo
families. Cette annde encore.5 ~,our cent des eleves re *
sissaient avec brio aux exarmens officials du Baccalaurt
A P I:fs'ir n cent de SiSno-Dac':.l et de Comptabilite.
S'adresser 1537, Rue L ',rn rre. Phone2891-
1'neAxe Rue Capois. Tdlphone 396.


Pour IE PROMPT


PpURQUTOI e.ndurer les dou.
Slturs cawecs par d tIc .niusi-c
raiders et .-i ibe quand vous
pouvez obtanir prompt aculage.
mont .par application (tu Lini,
Yne-at Sloan? KSon effet rapide-et
direct aide A d(gager la ccgc,.r-
ton et h apasi r la doalour. Le
Sloan esL particuliircment. bimn,
.lalsi Jnt, Io aoir pour les muscles
Sfatigu.s 'a ehalenr pintrant
ct;tligc Ie mal. oe-rm va t t, bini ,


.t voua pmrmct do bien
dormi.
* Etat& tirs efficace, to
Lnmnient SioMa n'xilge
das de friction: vous
^'lappliuema slmp nlment
ru b)Ut dea doigs.
Ay6-.en toujonrs & la
mTaison pour lea csa
'argOnce. Aeheten-e4e
* h still cheas etra
pharca*etett,


gr ::
""
i:.
.;

;:
i
~~~r~
:i:
91
3:
i

:"





:
''
r
:,
:::.
;.

:I
;a li:i
"''
""
:;gi
::Irl:
P
..:I
:: i:

: ..II

:: ::,i


i.


~71~p~:I


-- --------------


. sME



SLO
APPLIQUO-LE 5 AmsF.CT


rcr.
8~~J~rwau. .~ I-uu


a


Al V-v- -.It.. .
..."
_~ ~ ~ ~~~r ,..,-. ,..,._'".


.


.