<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03089
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 30, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03089

Downloads

This item has the following downloads:

19370730 ( PDF )


Full Text










QUOTIIEN FONDE EN 1896


VWWfF (. iB..Uv. t

ftI-nt d9M .i-rf'*{pr~itf r.


.-. ...-
Il ~ / h~rC~ar~ey, L I I!


t II '^ + JC .- 1t -# t


PORT.AUPHINCE, BAITI


VENDREDI 30 JUII~JT 1937


EXPOSITIO ITERNATIOI LE


DE PIRIS 1937


Sur 'a rive gauche, ia hauteur
du Pont de PtAlma qui reste, on
lsiItD ouvert i la circulation ur-
baine, une passerelle permit aux
visiteurs de franchir les voices d'ac-
cs au point, avenue Bosquet et a-
venue Rapp, sans quitter I'encein-
te de i'Exposition.
Cett-e passPrelle, ses architects,
P$M. Fr&d6ric Henry et Euglne
Tiercinier, ont voulA qu'elle soit en
quelque sorte I'apotheose du m&-
tal, en face de celle, qui de I'autre
cti de la Seine, est I'apoth6ose
du boi.
Dt sii mitres doe trge, permit-
tint la circuiationr dans lei (tiux
sens, el;e comported deux Ptages; Ia
longur-nr to:tle du tablier supf-
rieur est de 222 m6tres, cell du
tablier inf@rieur de 170 metres; I'6-
tage siperieur est reserve6 a la
circulation des pistons et se termi-
ne pac deux escaliers; I'etage in-
ferieur, r6serv6 aux voitures, s.
termine par deux rampes. L'en-


semblo former approximativement
un arc don't la fltche, au point cui-
minant, est de six metres, hauteur
prise do sol au tablier infirieur.-
La casserelle repose sur deux
cultes de 14m:60, un point d'appui
ccntrail de 7 mitres t deux points
d'appoi interm&diaircs de lm.26?
Los cuoes, distantes entire elles de
80 mbtres, portent de part et d'au-
tre deux montants s'Mlevant A 12
mbtres au-dessus du tablier sup&-
rieur At prolong6 par den milts A
(i ifiammesi.-.- Ces montants sup-
ptrrlt- tittuxi htrsm-s meta!!iqucs d(o
I r m -'C.,(rs; cu.si heris-i d(ija.sant l3s'
rmorinat''ts cn haut eir, deS.Ce.enttl
ju-qi mtic.s dI( ttabihtr supt.-
rieur; "-l:es sent dfcoresi de motifs
en tble d'al:uminiur-, decoup e et
contou6nee,
Le point est entierevment mital-
lique et toute sa decoration tend A
montrer que] pieut itre I'utiH.ation
du inttal au point de vue ornemen-
tal. Clues et point d'appui central


LE CONGRESS
IES NAtiONS
AMtRICAINES A PARIS



Du 28 Juin au 5 jaitlet se tint 5
Paris un grand Conrgrs des iL-
publiques AmWricaihes organism
par Gabriel ltanotatt, Charlkty et
le due de Brogie, auntom de t'Uni-
versit W de Paris ut du Comitr*
Francf-:-Ambrique. Ce Congres avait
pour objet le rapprochement intel-
lectuel, moral et 6cnomique de3
Nations Anmricaines, 11 eut tn
grand retentissementz
L'Universite de P~ris et le Co-
mitt France-Ambnrique avaimnt con-
rie au Congr&s, A titre d'hotes
Sd'honneur, diff(rentes personnM!i-
i ti tds,-- trois Am6riqies. A defaut
tde Me. Abel L[ger, president du
roncmirb haitien France-Amitrique,
i mplcht:, notre pays fut represents
par M. Dantes Beilegarde. A la
sbance du ler juilletl tenue sou0
la pr4sidence du Bafon Seillibre,
membre de 'Institut, notre com-
patriote fit une briliante commu-
nication sur ture frangaise en Ainerique con-
trale Et il y out une quarantaine
d'aut:'-'.- communications nur dts'
sujets tant culturels que scientifi-
ques, economiques ou sociaux in-
trressant notre continent.
De splendides manifestations fu-
rent, en outre, organizes en l'hon-
neur des dcIegu6s d'Amjrique :
Garden-party par Ie President Le-
brun. Diner au Quai d'Orsay par
le Ministry Delbos. Garden-party
dans les jardins de Bagatelle par
la Vil!" de Paris. Receptions chez
la Comtess-e de Behague, le baron
et ia boronne Robert de Rotschild.
Pes 5 4 7 a'1 ChAteau de Vaux-Te-
Vieomin. par 1. et Mme. Edmi Sonm-
mier, a:i chateau de Champs par
M V'crier, coniservateur, et au
chate'i dWe Cro-sb;is ipar la princes-
se de la Tour d'Auvergne. Gouter.
A Versailles, dans les salons deo
Pages et des Valets. Grand gala
de danses dnas !a Galerie des Glai
ces. Soiree de Gaian i la Com6diet


'Vnir fi.tifl n im rn poop



LE DR. L. ROY


PASSERELLE ET PORTES DU POINT DE LALMAI



sent revetus de t6les d'aluminium.
Les eul6es pre&sntent latrai-lenmnt
des faces planes et Ie point d'appui
central s'arrofdit en forme de nef,
ce qui forme, pour l'ensemble, des
opPositions de forms assez nou-
velles.
Lt parapet est lui aussi recou.
vert d'tumniniim, et ce dernier re-
vitement abrite une rampe lumi-
neuse qui forme la null une gran-
ef corniche lumineuse. Cette cor-
niche silhouette la nuit la passe-
relle qui, depuls I'Ecoe Militaire
par VAvenue Bosquet, depuis le
Champs de Mars par !avenue Rapp,
aPPraIt come un immense ar-
teau lumineux, I
e woint d'appui central pr6sen-
te des volumes qui s'6tagent jus-
qu'4 Ia hauteur de six matrtes A l
faton des grading d'eau Aes fon.
ttWes et qui sont surmont6s de
haU cbWt4 de la passerelle, par


dcux motit'sculpturaux une fttm-
me ailte et iu Pga.4e.
La passerele, en aval, so rancor-
de h a gle droit avec celle qui, pa-
rallle au point de Vt'Ama, permit
aux visiteurs de Vbxposition de
traveraor la Seine. Ce raccodec
ment done i cet ouvrage une im-
portance touted particulifre.
En venant de l'avenue Bosquet
ou de I'avenue Rapp, la passerelle,
avons-nous dit, apparalt come ut
porche, tn accueil de I'Exposition
et, en effect, si n la franchit par
en dessnus, on trouve A drolte et
A gauche deux portes.
La p(.rte en aval, plus importan-
te, se trove passed sous la passe
relle qui traverse la Seine. Rappe-
ant 1'ensemble par sea lignes gOn6.
rales, eneiles 'comporte une here
avec nn motif central C'est encore

SVoir suite en nme page)


C'est io jeune et inhtressant Uit'-
Sdiant Louis Roy, qui a la meilur:
Note de sa promotion. Ii a obtemn
8.09 sur 10.
11 a merited Y'annie dernirre e
Prix offer par M. le proftss eur
de Biologic Canille Lhdrigs.on,
Le nouveau Dr. en M6decin e st
fils du Dr. Roy.
Nos meilleures fUFAicitationsr au
jeune rwt6ecin,



LES NOUVEAUX
LICENCIES EN DROIT

Josepth Battraville, Franck Ba-
yard, Sully Bazile, Max Bernier,
Belotte Bl1mur, Adolphe Bonnefil,
Marc Calixte, Roger Cauvin, Ernm.
Charlot, lialherbe Daniel, Joseph
Dtjean, Max -Etbart, L6on Eaile,
Marcel Pombrun. Tean Fouchard,
Emm. GCdon, Rsoul Hector, Lue
iElie fils, Cl4ment Jumelle, MXax La-
planche, Joseph Lemoine, Fontan-
ges Moise, Charles Moise, Joseph,
Miguel, Pierre Montas, Pierre D,
3Mont &, Jean Months, F6lix Oliga-
Srio, GOrard Part, Edouard Pierre,
Pierre, Sterne Rey, Maurice Rivi.
re, Claude Roumain, Guillaume St.
G6rard, Gabriel Volay, Edward
Woolly.


DISTRIBUTION SOLEN'

NELLE DES PRIX
A LINSTITU:T TIPPt NHAUERt

(voir Ie no. d'hier)



Classe de Cinquivme:
Clmasse de quatrieme.
etrnard Theodat: 2e. accessint
d4'Histoire g neralr, d'ltistoire
d'Haiti.
Michel Alkide: 2e. accesit d'ae
rithmrtiiue, de thzme lutin.
Ernst Vieux: 2v ccessit de nar--
ration francaise, de version latine.
Pierre Guercy: Itr. acceasit d'his
toire gf-nirale, d'algCbre, de physi-

Arodtl Mi,-s: It-r, awctsait de tlib-
mw )atin;, d'llistoire d'llaiti, de ver-
sian in!giaia-.. dc sgon6trite.
RK eville Prosper: 2e. accea-t
de g-ornraphie g6n6rale, de gram-
maire ransaise, dJ chimie, de phy-
sique, ,de theme lutin.
SCharles Bailey: ler prix de ver-
Ssion anglaise, de thlme anglais.
Lucien DtoI) seau: 2c. prix d k
g-om-trie, d'aig br, d'arithmnti-
que.
RRen& Limrou~sin; 2o,. raciue-it de
chimie, d'arithmi tique, 2e. prix
<'aigTbre, ler. prix de g6ometrie.
Jean Fleury: 2te. accessit de ver-
Ssion aRglaise, ler prix de gogra-
phie gen6ralt, de narration fran-
Ci.'e. ?o. prix de grammaire fran-
a-.e-, t-: thcme anglais, prix de
condui:.i,


(;oir suile en 2e. page)
.


MARRIAGE


I-ier, 5 6 hours, a et6 chitbr6 en
:'LEg";i', du Sacr-Cceur de Trgeau
lir maridge solennel de Mlle.
SAnt nine Dougt~
: -e Mlonieur
Lc'nce Prizeau
fiis de : ltre ami Mnircel Pri2zeau.
L',s :'rari< ont &,tP conduits h
I'autcl Yar lirn' Lia C. Abrahams
au bras der M. Ilaul I.amay, le sym-
pathique cu~;,:.rcratt dc la Ptacct.
Aux IuV( x'>o:iUX nous pr&-
senton-i ,no inebtri vcux de bon.


Ii


eur.




REVEILLE LA BIE
DE VOTE FOE-
m ca -rel-et was nstez do
t le mati "tgon t f bloc"
1U fNt ire trc Itf,. wr-e -VJist% Seour un Mtre
Utstildtl In'.oI tit n, SifttkbUe a&rrk af ,
v(o atlnvEid t-'o tcc drenr. t ps, If atrj putrS
AitieL bt vtJO to # -nat, vuwt tae cvw-
utpl& Voftre outih'xe 'empotpTiutiii( vt vnus
Cat taPm Stcatu. Voua 4.y- k-tv Wi oDIA t
Lea. isrlajaUt ftnt dan tiattr tltnr~ pe;La
'Pr'-o n'ltH'irnt Dtr tii Fatk. KNtMLEbl lMi
Sb are u 11rur T.
PvLfC n mtt i-fmt (sine cnEmr t.

d *i> PUJ e Crt -
j, ti>, Totw' I tS,_.I.-9/


E, HAKIME,
Seui Distributeur pour


Vaitd I


IN PASSANT...



J'ai !-. ii y a q. u!q:l es moit, dans
Paris-Soir, uine information qui
m'incite aujourd'hui des r6fle.
xions bien troublantes,
L'Empereur IHail6 Slassie qui
defendit si igoriewsement I'Ethio-
ice centre finvasien dt fasci.smr,
ct s'(figina du tr6ne, on s'cn sou-
v.ilr,, i J.ur .uso porter ia reeherche
d'une jisticc int ernatiornae qui, -i
tle n'avait pfS i,.Utr.: t sv t ma-
nifers,:r A tnrps, aurnit pu PpLr
gnrer c,- cd6sastre au roi des rois;
I'Erniprcur Ilaiil Se61assic a t.
presque ruin6, it a suite dte 'arden-
te et rue champagne de sept moi,
tu'il flt force e rc ,oulteni.
J Au momnnt-nt ml s,'ouvtrirf nit
Shotilites, I'infort. un o -ouverai
ain i qi9,1 I'imt rp ratriccv ,.-'sc(;la,:r::
utn enormnnc pacohCt tv:i;ii a I pitl
dt trai. inuiitis; I !Uvrt st'r inw,
S1 tce :;ion cunipri., i'pwoage< dU'
Son prbd''esst.cur E'Lznpnl'rerur 5Mt-
ntiik.
Ds te It D:ict ivre i i risorgi-
mento de l'Italie -iut lanec ses pre-
nmlers omncerits stir l-s routes qr'a-
j vaient :.V-min) .,.-, tt1micni t la Vk-
toire. liail- S t i ..i mi lUi.ralk-

-as nob.' L t coiantg ot.n ltit; H t,
tout come lrtf soir- f !;ti thiltipiens
le sang de ourss blessure.-, il ver-
Ssa gin4reusement u+~ p:art immen-
ase de ce tri'sr :pour cont'-,rvte
i'humnus dO o <-t ,r ti'r Afri-
caine, o( jet des tirai-l meint., de.
convoitistes ;ds i,-Kii;.t. dt Lo-
earno,
Or, .ton (a j qlt. pr-s d" d'ci-
sives ,'i ,osin .K, 1,-ci a.:avori-
sA It trb; mpl',jh 5.-s ant ri.s fl;ncis'tes.
G -. S ct i .d For-', br ea
f(e I U t i.uss ; h l .'in,, } Isi;S:

course duqiel i: f;', dUP RaphaIt.
de Michei-A :g.. d- I v- mo (eI.
iini on 'u i'ir (G lrihi 'xiit r en
plaies r'reofondc e:ut u.sa jal!is paY
les d-."s- trte E Donlii : d'A\dotut
.onlit rl: nteitnntt tTiC jc t'.
ali" $M,.Rt.a .ssie we qu'a an-
nonec -l'uri's-Soir., ayant effect
Ih transfrt d(ie Ct jt:i v.t doemour..
do ac to ', '.'-t it tnux mr million si,
tetits ving:t-ci.qg miii, firaoncs, ne
pre'ffer' rien tant ir lu.ristt que def
tnisacrir le rcste de co qui ful I'a-
painage At s couronne h I'avenir diS
f (IUatr ifdll.
Ah! grandeucir a it nir d'un.
victoire', & fft. 6cri6 je ti suis
plus piuel philosnphie pithrtique ct
$uhbiiin, s'ii viv ait ru'cor',t,..-. Mais,
aus('i, ih vitil>3o con;nation de:
chose doivcnit avoir pein6 beau-
coup en Pisant r informationn de iPa.
ris-Soir/.

JU;NlU3


Lire en mtmel. page la lia : dt-s
tvres de Ia Librairie Nou-
v le.


All- 1 1 W - -

Ls planted sont indispenables lai prosprliitU d'u.
Pays Fonc tonnairi- de liui orosre- Citadina, Cam.
pagnardsa,et vous o:allers ,qui allez bientSt regagner
vos I~nates, aidez 12 Prisdet Vincent dans sa no-
be campaign cn faveor du Reboisement, lea uns en
r~pandant la paFr du Chef dans touts les coches
sociales, le nuatrs en s'adonnant h l'vntretieCn t -
l'extension du Rigne V6gtal.


Petenez te i14.-, others amis, i, y;xa
et de cell e de va efants!


de vote Beurit''


--- .-, 'NI


No. 14.229


p _: --tu ov^.i, w


""~ ~"~c ~c---~
Lr~ gIYR\ -]rC -e




... PAG 2B


Sr'~tllir-lrfri^ -l*iftriW'^~rY iiiilr PAw


DISTRIBUTION SOLENNMELL
DES PRIX A LINSTITOT
TIPPENHAUER

("dit)
A tu


Dunmond Dubuiyson: itr. acces--
qst do version anglaise. 2e. prix de
grammnire frangaise, de phy-sique,
de g&ographie gen6rale, dt'istloiret
d'Haiti, de theme latin, de version
latine, de narration franqrai.e, -ler
prix de chimie, d'llistoire g6ncra-
le, 2e. prix d'Excellence, prix de
conduit.
Gaaton Th6ano: 3e, prix de g6o-
m6trie, d'algebre, 2e. de chimie,
d'aritthm6tiqu, d'histoire gmndra-
I!, de thbmne anglais. de version irn-
glaise: Icr. prix de physique, de
gdographie gtsi ule, d'Histoire
d'Haiti, de tthme latin, de version
latine, de narration frangaise, de
grammaire franoaise. tPrix d'exa-
mens, prix d'Excellence, prix d'hon-
ieur.


Annexe,


Max Vincent: 2e. arix d'arith-
metique.
Robert Andrd: Accessit de nar-
ration franqipse, d'algebre, de phy-
sique et de chimie, d'histoire g6t
nuralb.
Charles Millet: 1er. accessit dat
narration francaise, de physique et
de chimie, d'analyse litt~raire, 2e.
prix d'alghbre, de version latine.
Adrien Fabius: hIr. accessit d'a-
rithmdique, ler prix d'alghbre.
Emmanuel Lafond: ler aceessit-
do narration frannoai.e, 3e. prix
d'analyse litterairc, 2c. prix de
version anglaise.
Edf.ard Domond: Accessit de
gcomteie, 3e. prix d'arithm6tique.
2e. prix d'algebre, 2e. d'Histoire
d'llaiti, d'llistoire g#nt6rale, do,
physique et de chimie.
Anrhlr Casu 3r e, prix d'alghbre,
Iter. acssit d'analyse litttraire, de
g6omctrie, i 2e. prix de narration
francaise, de physique et de chi-
nr.
(;eruirtd Rouzier: accessit de nar-
ration P-anyaise, 3e. prix danalyse
littifraire, lor prix de narration
frangaisCe, de version latine, 2c
prix aI'n!gbre.
Max nberlts: 3e prix d'Histoir.
di'Haiti, do version latino. 2e. prix
d'analy.-e liittiaire, ler prix :1,
narrajtinm francaise. de version la-
tine,
Max Maignan: ler. Cacessit do
narration franchise, d'analyse lii-
teraire, 3e. prix de physique et
chimie, d'listoire g6n6rale, 2,.
r)ix de g'om6trie, do version an-
g!uaiso., lr. prix d'listoire .d'Hai-
t i.
bion M4ttelly lhi. a'cce it d'Wa-
naiys iittraire, 2G. prfi- Ti'-eT.
ration f'rangaise, d,: version an-
glaise, Ier, prix de version latine,
d'listoire g6neralee, de physique
et chimie, de g6omnetrie, d'algibre,
d'arithm6tique, prix d'Excellence.
prix d'HIonneur,
Classes de Troisieme.

Raymond Sabalat: 2e. accessit
det geom6trie, 2e. prix d'alg~tbr,
ler. prix de chimie, prix de bonn-
conduite.
Gabriel Brossard: 2e. accessit
d'Histoite GCenrale, ;e. prix de
physique, de chimic.
Maurice Stuppard: 2e. aecessit
de grai:-.maire latine, d'Hiatoiri
d'Raiti, de version anglaise, de
chimie, 2e. prix de sciences natu-
relles.
Raymond Pressoi:: lor accessit
d'algiTbro, de sciences naturelles.
2t. prix tie geomentrie, de physique,
ler. prix d'ltistoire d'Haiti, d'His- I
toire G4nrale, prix d'examens.
Ol. Marcel: 2e. accesit d'His-
toire ;i'tramire, de sciences natu-
erle, l er, accessit de geographic
g6n4ral,, ler prix d'Histoire g6n&-
rale. Ier prix d'Histoire d'Haiti.
Gdrard Laurent: 2e. accessit
d'Histotre litteraire. ler accessit
tide version atine, 2e. prix d'algE-
bre, d'Histcire ge4nrale, de gho-
Mraphic g6n6rale, lcr prix de nar-
.ration franvaise.

(vofbi sute en Se. Wpag) ,


CLINIQUJE DU
DOCrTMR JRANNOr
*
A6e4cwI. Clirurj.t,
Accochremnats
Patentke an No. 484doe ra1we
fiscale en courm

A notre aimable clientele de ia
Capitate et des Provinces nous a.
vons 'hcnlwur et lI plaisir d'an
nicer outei notre Etabliasement est
i sitn h a Grand' Rue No. 1611,
SAvelue Ih-ri&denu Trujillo,) Mai-
i.l XKeitel, aujourd'hui propri E
ht;ard. Ipoprikt4

CotautatioUn: Maladies GOnbraies,
Sppkialit&: Maladies des Femmes et
des Enfants,
innova:tiaon: M&de.'ine IndigeTne
et Thirapeutique savante combi-
n6es centre les Formes Frustes et
Inkdite d&es Maladies locales, to-
tertropicales.

IfOR IA E :
Matin: de 6 heures 30 i 9 heures
Soir: de 1 heure 30 a 5 heures.,
DR. EMMANUEL JEANNOT
Ex-Docteur en Chef de I'Hopital
de Port-au-Prince
Ex-Professeur de Patho!ogie Gale.
A I'Ecole Nationale de Mddeelne eV
de Pharmacie de Port-au-Primnce



ASSOCIATION DES DAMES
HfAITIENNES POUR LBE
COLONIES SCOLAIRES
DE VACANCIES

Oeuvre de protection
des solbers dbbiles

Les Instituteurs et les Parents
ilntresC-3e sont pri's de condtuir'
au Centre de Sant6 lundi prochain
2 Aoft A 8 h. du matin, pour Ztre
peses, les ecoliers chomsis pour alt
Ier passer le mois aix colonies de
vacanco-, Petionville.
Le grroupe des petites filles ira as
retour des petits gargons.
Des visiteurs y sent toujours
bien accueiilis.
Le dimanche 8 Aouit prochain &
10 heirs du matin aura lieu la
bin6diction solennelle de la Malson
de POeTvre des Colonies de Vacan-
ces, h P6tionvile, rae Geffrard, a-
prtls eC march, sous te haut pa-
tronagc de Leur Ex:eliencee le MI-
nistre d(e VInstruction Publique et
I'Archevdque de Port-au-Princ.
L'Association convie tous lea a-
mis tde l'Enfance et dee Ecoles A~
particiner h cette grande reunion,
qui serai V'ou.yverture des f^te de
ia season A P6tionvilte, dans un ca-
drye partieulierement frais et pit.


^. Comite d'Administratioa .



Lire outles les pages dn
(Nouvellislte si vous me POw t
lez pasintfer la mre .ft "j
-vas sferesse. |


44 NOUVmLaTn


SLA PHARMACII
S eCASTERAIC
4 TplIwne 3777



Vknt ru mettre In dernier main;
4 ion GRAND LABURATOIRF
afolpose de plusieurs sectro tech-
OsquCe :
I) Analys s cilniques
9) Analysa owocuimrque.
a) AnalyMse industrnltes
S 4> AuaMyes agnrwoie
bi lastitat de reeherches,
Co laboratoirea t uemblke tne re,
volutiLn par aa direction aviste, pau
On materiel complete, par maf posi
t tion Idcalk et par erprit nouveau
qu'il implanted en Hadti.
Drecteur-Protesser
Antolno Chevallier.
Ex-Privat Docent de Bonn
CoweUliers Techniques :
Dr. Georges Castera,
Ex.EIlve Institut Pro-
phylactique de Paris,
S Dr. Cl6ment Lanier,
EE-tieve Institut Pasteur
I de Paris







Le Vapeur MARTINIQUE S. B.
VOY. 166 part de New-York Ie 23
juilet 1937, est attend le 31 jui!-
let 1937 venant des ports du Norm,
en route pour les porft du Sud, pr.-
nant fret et male.

Win. E. BLEO,

Agent Gentral.


LEMONS PARTICULIERES

Toutes matieres Toutes cla-
ses Des professeurs de carrieri
offrent leur service aux fairilles
pendant les racances :
Pour les lives en retard.
Pour les klves ayant &ehoi;* aux
examens de passage;
Pour ies candidates malhn-'reux
as Bac:alaur4at.
T&14phonez h l'lnsttut Tif:pen-
bauer, No. 2891, oin MM. Aiaonm
Vieux. Antony Lesp&s et F.3:nand
Proper se mettront imm& iate-
rnent a votre disposition.


NOUVEAU SALON DE
COIFFURE


M. Bernard Labissihre a Ic plai-
str d'annoncer A se taombreuse
clientele qu'il vient d'ouvrir o Sa-
lon de toiffure de toute beanfte A
la Rue des Miracles, immediate-
ment apre la mason BATA, sous
la denomination sA Ia Perfections.
La devise du patron est to,;jours
la mime: Soin Propretk,


PORT-AU-PRINCE


. .. roH-rot
*:. "O L&Not, O.

Ur., eteur: Mrnst Ancutvs "
Avenue John Brown
&xternat-I-nerlnaC t ; ConitionsW nodd*qf
Inwrivex wa enfans as :
COLLSGk WQODIKNS,


CAP-HAITIEN


La Compagnie d'Eclairage Electrique vient de recevoir un stock de Refrigerateurs electriques qu'elle met en vour
te a des conditions r&ellement avantageuses.
L'eloge des appareils de la I GENERAL ELECTRICv n'est plus I fair. Chaque ann6e le confort augment par
la nouveaute et la meilleure quality des appareils. Pendant le mois d'Avril seulement la Compagnie offre A tout a-
I A cDtliRU dCun

BEFRIGERATEUR DE LA GENERAL ELECTRIC


une prime consistent: soit en u'n petit Ventilateur de 8 pouces, en provision des
solt en une petite lampe de bureau, au choix de l'acheteur.

Ne laissez pas passerle mois d'Avril.

N'oubliez pas non plus lea quatre annres de garantle que vous offre la

aG NERAL ELECTRIC.

Et faites un toar imm6dlatement la

COMPANIES PIYCLAIRAGE, EiLCTRIQUE


grande chaleurs de I'66 proenain,


- --- --* *-- --- --


cvult: qula lta I elseigneltant a puurte e ude tote les bora
cole qui ne professe pas le #bourrage de crAnei,
,1oie qul pretere a une tte jniquenent cpleines une ct
Le oen iaitex,
cole qul s attacnle a toilette et a developer toujours i
jugement ie t'eIIve
4r,
est Ia qut; s stfnitfve rerutP uorpsf de professeursla e pil
ino4virit-n .

pinle cUWimpI t, ,
ie pis capable, su.rtsu, u e'::tiaw pat example, i
etinon 1onntVLye et constructrice.


A .. _.. Aa* *


Dovenes votre pro'pre Comptablea en ovrant un
~" Pr-d CeObeque & I Banque Nationals de lI
epublique d'EHalu


A LOUER


:. e di m. environ.
". e Dant6s Destouches,
\nciens atleiers diu cNouvel.
Sister.
Cett t Halle situde dans Ja.
court conviendrait a tout usa-
-g .
S'adresser a Madame Ch&
raquit mnme adresse ou de 13
a 15 h- sonnez le ii' 2731.


-;it $i~Ctu ,tc'~
ci~U bat~~teries


AVIS


Le bateau A moteur cHAIT
Spartira vers le 29 courant pour J
Sr6mie et Cayes pregnant fret et pi
sagers.
Agent: 0, BRAND&T & Co.
Tel: 3734.
.....--


AVIS MEDICAL
CLINIQUE
du
r. FRANQOIS DUVALIBE
tue du Dr. Aubry
No. 154
i-'onsultations tous les joun
de 3 hresa 6 hres. p. m.


compagnie d'Eclairage Electrique


a


Is


..O


t





~b~k~.

I


~ ''''
I:
'"'
: :r;:

:,,:,
:::


$1:

* 4





I


AJIMES JAPONAISES
iNEES lDE LAUTRIERS
NsIN. L"s hostility? -o0
Moes h cette ville co ma..
Stbt. Ls Jal)ponall oni
ia station ferroviaire
endent actuellement con-
ensive des chinois. 11 i dai
cues du martin quand le feu
encd Les bruits des ca-
mitrailIleusej sunt entendius
entemt. Pour ce qui a trail:
tuition aux environs de Pei-
tjaponais ont reconquis la
d F eOtgai qui a tk occupT
Scinois hier.
enincis rapportent qu'un de-
net japonais qui avait p6-
S agehau a 6t coup par
Ah bombardment des ponts
n. ms les environs de
g e combat est tr&s violent
l'aube, Les 2 adversairti
ttent avec fermeto.
RI QU'IL N'Y AiT PAS
D'EQUIVOQUE
O)RES.- L'initiative doi
stations qui se sent droulkes.
!. Neville Chamberlain, prti-
da tConseil Anglais et M. Di-
randi, Ambassadeur italien A
~e a R6t prise par ce daerier,
Spar Chamberlain comme on
aralement suppose, a dcrit
(ws Chronicle>, de ce matin.
irespondant du mdme orga-
Rome a eerit que Chamber-


til
ILE


tre
SME


JOUER A
COMFORT


lain n 'lemand-6 A Grandi de remet-
tre dce a part un message person-
nel it :.Ionsietur Mus.solini. On d6-
cL-re (tqu: Grandi a prornmis de don.
nrIt e rnc-essage aus..iit6t qu'il ira
a Ronai.

L'AVIATION JAPONAISE
INTPE EN ACTION. CHOC DEVE
DL;LU ARMEES RIVALED
TIENTSI-N.- Leo avions jalpo
:iSis ont bombard Tientsin au-
.ard' a.i mettant en danger la vie
,-' miti ers d'dtrangers, dans un
effort dras:ique poiu arreter I'at.
.,i' chinujui;e qui menac e de chas-
.;,r Iarmbe japonaise de cette for.
cresse dce la Chine du Nord. Los
oomurnbe ont atteint et incendid le
building principal de la ville, i'U-
niver,-;i e Nankai, la gare et Ie
quartie:- g6niral des milices. Le
point international Chinkang qui
relief les concessions internationa-
I-s A Ia cit- ett aussi atteint. Chi-
noi et Japuli,,is se livrent une lut-
to A mort. ils combattent dans un
corps B corps violent dans les rues.
Leurs trehnche6s respectivemen:


*'-.uitHu t-f: ap sowtu s sn-a :r 4Uos
Trois a'm nt- ch-inoise" nfln i
tr6ds imnlhandment -n action do
tr5s ttc cc martin centre les japo-
nais retranchei sur un front de
150 kil!mftres. L ie.s chinoki out en-
t;-epri-: (. cte offensive dans le but
de culbuter les japonais du Nord
de ia Chine, La bataille est loca-


IC


VIMN t SIROP

Deschiens
ogob -- Raggnrateur du Sang, prescrit par '6ita mddioale.
a tla Wi aude cruo et aux lcrrufijaeuz A. da.,s aal piautx ,B Paris,


!!


iite-C :lurout ii Tientinn Ai 32 ki-
lomtre.s it est de Fengtai quar-.
tier garn)ral des japonals. Les Chi-
noi ont attaiIqui soudainementct.
out chnau i's ,japn)dsli- dcle fI gares
et envani ]a concession ilttOnfiHte.
An milieu de l'aprts-midi les avious
japonais ont commenc6 le .born-
bardement de:; positions chinoises
sans aire attention A la u.eurit(,
de,s rangers. Le commandant ja-
-onais a adnuis franchement que
da situation critique a contrA;nt
l'arm6e japonaise A attaquer- tes
positions chinoises en dbpit. des;
dernir-t.s assurances que la vie des.
r-sidents rangerss ne serait pas
misse en pdrii-.
L'AMIASSAI)E ,1MERICAINE
ATTEND L'ORDRE D'EVACUA,
TION. UN MARINE AMERI-
CAIN BLESSB
PEIPING.- Les officials de
!'Ambascade amiricaine en Chine
attendant avtec impatience un or-
dre de Washington concernant I'-
vacuation possible de Peiping par
plus de 600 sujcts amdricains. Le,;
rt-fu.iris continent ceite nuit A ga-
gner le quarrier de ]a 1-gation. --
Un marine, Julius Fliszar de Pten-
sylvanie a 6t blessd d'une bdaut.'
tandis qu'il 6tait de service aux
enviowns de Ia ligation, Les off-
cecis chinois out exprim lt Iur r!'-
gre% i'incident et dcklarent que
ie marine portait un uniform pa-
reil au type d'uniforme empkyd'
par un ditachenw-nz. particulier d(4
japonais. Its ddclarcnt que !.4 sol-
dats ciinois sc- .ont trompt'-s et outw
faith fit i sr i marinet amrnricain
qu'ils croyaient eUte un onnemi,
LES DEGATS CAUSES PAR
LES DEUX ARMEES
B E IL1GERANTE8
MADRID.- Les canons des mi-
liciens out tonne touted la nuit d'hier
en r;o)nse au bombardment d6


* rne ~ .%- -~ '-t t '~tm e* nr-
-~~~1~ ----a--t~aPlR11~~~R


-F




A~ U


Rie


PHONI


Bo ie Foi
TT *
0 11J 0


LA LOTERIE NATIONAL, C'EST SE PAYER PEUT-ETRE UNE M A IS
CHEZ SOI, OU ETRE A MEME DE PRENDRE UNE ASSURANCE, ETC.


dON, I


INE AUTO,


TOUTES CHOOSES DELICIEUSES ET UTILES. PENSEZ-Y.
MAIS JOUER A CETTE LOTERIE, C'EST AUSSI DONNER UN REPAS A DE NOMiREUSES PETITES
DOUCHES DES ECOLEI-SOULAGER UN TAS DE MISEREUX QU'UNE MAIN DISCRETE ATTEINT Rl-
GULIEREMENT, INTERVENIR INDIRECTEMENT DANS LES BUDGETS DEA BEAUCOUP D'ADMINIS-
TRATIONS, C'EST-A.DIREDE FAMfLEB8.


toul


Pour

le p


LO


,- li S 4 ^ |T -A- 1 f . 'f -' -.


I'arti'i-'rie c rmmie Id Qucmada,
P'tna Cranda, Dehosa de la villa,
ia Pla;, aetE El Pardo. I. position:
loyal.ltes au Siud de El pardon font
flce rtx lines enncmles de La-:
Ioza;: Dtana le swctotur de Brunwti.
los 2 adverEaires ont employee bi
journeA d'aujourd'hul et d'hier x
ethftrrcr le nmorts et i construtre
de nonveaux parapets.-- Tranquil-
lit" reh4tive sur le front du centre
Les 2 armnes rborganisent leurs
forces pour de futures attaque.-
Le front de Cordoba parait con-
paitre i'ne nouvelle actlvitW Lea
rebellc ont bombard6 lea positions
oVy'alistes dans le but de couper les
(ommunic4ttions entire Pozo IBlan-
co et Vitanueva de Cordoba. Va-
viationy ouvernementale a effectute
Jes vols de reconnaissance dans lea.
sectours de Guadalajana, de S-go-
vie, d'Aragon --'Estramadure, et
bombardc Torrejos de Cordoba,
V'arodromo de Segovie et la sta.-
iton dte chemin de far.
CHAMPIONNAT D'ESCRIME
PARIS.- Le (Chmpiunmat du
monde d'escrime a Ptd gagun pt'i
I'6qltip3 hongrmise ici hir avr c tor
score doe 6 points. L'ltuiit s'crt ad.
jug6e la second place' ave- 4 points,
V'AHemagne Lr* 3ame. place avec 2
points. Danis tls finales la Ilongrie
i battu Italie.
LEUPHORIE DI: GAL. FRANCO
SAL AMANQUE.- Le Cda6rat
Franco e-t, arrive ici hier venant
du secteur de Brunutc. A une ton-
trevue cccorde auiix rupr--ntstai i
do la ori-)e-.e i) a d-Il.ar' qu'I) est
eiatiir'-:n,.t altit.Aa;t desi rsutalts
de la contre-offersiv qu'il a diri-
gde pr.sonne-lem'mnt. Ce S ucCsk, dt-
ii, xertra une intluence d-cLkJveo
sur is :.rogrressimin do la champagne.
TEM1OIGNAGE D'ADMIRATION
AU GENERAL GRAZI.A.M
ROME.- Leo habitants du vil-


PEMANDtZ
LA POMMADE
La-Em-Strait
dl la Cordontneie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
rliabre prnparntion de
H Re-Co.
139, Av. Trujllo.
Phone 2182


,: -- ;..
5 .,
L'! L-. 1.-..


NNER NOUVJILiES.DU MOETIFR
j


- ~'1


416


t


res raisons grtandioses,

uple en enter doit jouer ia la




TERIE NATION IIE


lInge uiat.alIu L Ir('.'. .i:(.hJ ul Grm alut1A
ont t'altji. la mnaii;un nttaik duu g&-
n&4ral Uitiien pour lui en i:,irf donr
. son io tour en uihr. II emblhe
q ie le vice-roa d'Ethiopl)e ir.iv':
quitter Addis Abbha en Autmrni
prochain.
LINQUIETU)DE I:RTANNIQUE
DEVANT LE PR(IET NAVAL
DU NIPPON
LONDR.ES.- Pariant au cori-
de la 3Pme lecture du project dte loi
ratifiant le trait naval de 1936,
Lord Stanh6pe, Mifinki re de 1'Edu-
cation a fait allusion A la decision
japonai i, d'arm.er ses navires .avi:
des cinonhslis d 16 pouches. .1 affirm
que d'apr5sr I'avis e, expert. i'in;-
tallation de cots pit-cesr sdr des ba-
timnents de 35.0(h3 tones ni:: ait
1'Cquiiibhre d6, v-s aii ires. <- A Y'h. i-
re actuele 'ramirante ne suit pa*
de faon dkcisivc si Ie Japon ins-
tallera des canons de 16 pouces mur
ves i tires, mai n .Wu iS (-s ')l;
qu'l :iet contet-ra n-aviresf d!..
35.000 tonnes. S'il t'passe Ia limi-
te ii pourra devntir nkcessaire poJ:-
nous et; les nutres n:tti'n, i~rf .
ttrti r '2 tra3'it d' ;rnncr :t nr -
cuira4 :-. II (f bst- L. qu;_ t ciaz) ,
d(4 1.1 '.auces adopt par p'Amirau-
te' tait snsiHbm-ent 1b mt nm qsue
celui de 16 poacc-s et qut tenan;
comptA d it' augmerntafn (du .pids
de ccs pro it.ctis,.- ~ somrme deC
avantages attc'dlus tga:ait les in-
conv6nients d- ,- autrc-. systrfme.
Le project ratifiant Ie trait a '



Le Nouvet.u Ts::nmcnt se-
ra envoyv -rutuitmenut, sur
demandS, touLe prs 'onne ne
possedant pus les Saintes E.
critures.
S'adresge,- at MJ. ALFRED
PtARCE. a Port-dc-Paix.
dre---r-a- u Pasteur Mdltho-
liste,( esn'leIr'une) ou alu Pa.n
teur Baptite.


AVIS
Le ConIsei d'Am i;iit ration do
R s, pIr' pE.rm.,rir'.t aNi t-rnrpluy.'
idu thel'at d'ivoL i ..V i i n1 ''.
de Vf ,ici' t.S, ft tic-i:ltv' .V e aniii,
Sfixe i'horai'> et I.s irix d'cuI
tr&-s pendant la sairo;n (fmT4 cun.i-
me siltt:
SDiruin:he soirit a 8 b. 5I
Prix d o'Enitrt ......... G, 1.10
Num rotes ..... ..... 20
Log,- iaklon ........ 3. )
1Mardi 1 8 15..........:... l,10, 2.2u
Mercredi A 8 h. 15....... 1.10, 2.2
Jeudi .. ....... .... 1.10, 2.2J
Vtndrdi ............ ... 1.10, 2.20
Les hons primes SCront toujoura
d)ivria & lIa seirie du Diranchl
at seront valablt r,::,ir hts soirit-e;
du Mardi et Jetdi.
Cc novel llorairc entire en vi.
gueur A partir Aoft 1937 et prendra fin en Sp-
tenabra'
S.. .... ..


tVAG1C a


Revues ce matin par CAble, Radio et Correspondance Atienne

.*,**..... (STATIONS H2SHH e.) SH--H-,.etc--.-)-


IE


<


i'
.4rrC ~Y~es~~p g~~Psa




PAGE 4 -... .". "- ". ---. .: NOXIVFLLIBT,.. R""'--
........................ ... i .* .. ... s, .. ..... .... ,.,-*. -r 5 ,. .. ,--,,,., ,, -,,7.- vs* -'- .** -" '.,
u ON CONSIIZ A Rj VISITEZ LA ;;


Si vous dtea fatigue, d4prlme.
si vous travaillez sans entrain, a-
chetea aujourd'hui muimc un fla-
con de Vin de Frileuse. Versez-Y
dans un litre de vin; instantan-r
nent et sans autre pr~partaion.
vous nbtenez un litre enter de d6-
iicieux vin fortifiant. Ds le pre-
mier jour mieux, des Ie pre-
mier :'rre votre appktit est sti-
mul. Bientot, touted sensation de
lassitude disparnit. Vos muscles
sont fortifies. Votre sang resrtn&e'r
s'enrichit de miluons de globules
rouges. Vo.i nerfs catnlms, tonities,
vous pIrr'ntttnit enfn de retrouvero
,iltn sommCil pabsicii et, reparateur.
('t;st It rnttour tp .t' tri sif et d i~ili-
tif i cetto parfait saint6 qui 1reN(.
le ti',a'. ill fac:iic t la vic j.yt'L;-;l .
CiC' iw ll'tiXu pr:odu;iiit des La-
buratoires Moderners 69, 71 et 73,
Rue du G6enral Sarrail, Le Havre,
est en vente dans toutes les phar-
macic .

S. GEFFRARD,
Pthrmareen, 183, Rue Firou,
Port-au-Prince,
Distributeur pour Haiti.
(Phone: 2296)


PARAMOUNT


SAMEDI 81 JUJLLET 1937
en soirde populaire ~a heures
MARLENE DETRICH
La Femme Qui Est Toute
Les Femmes


tun


Vi:lm or Mlc-Laglun


film

in dtrane-


-sysuti iot tK Cc-~t~l l


i-.{n rF F .tYui\e -- i:. aec\ quet
paisr --A,, rest g'Iu.ws& artist':,
Marlene tDi trich, en pleine poeT--
'ui l df -ori $Iratd -aknt, t tt ou '.."-
S- (It chmlTtime, y. ,nsibilitU ,
n au 1iss, parfat


IMA\NCHE 1,r A(LT 19U'
IES CENT JOURS
cn Matin&e a heures 30
ledirt ii n d ic

,.o fi tu.,- parBnito M oi-; t fio pl5
%Ki;''4',1''i. t i ;' U'. istoi 1 s ,

.,Mct'isri dah. L., a ,oij o,.r .

Trahi paru It: IDestn,..
ia '}tltO tI i'Aigme...
!a dKchirante batailti di WVa-
tt:ro...
Napoi&rm vu par Benito Mujsoli.ni.

M!u r:\Nt liE tir AOUT 1937
En Sirre I'opulaire h 8 hres. 15
Marelnc Dietrich
dans
ANTIQUE IYAMOUR
(Une superproduction Paramount;
avte rian Alerme, L. Atwill
A. Skiworth.
..un film qui laissk dans wtois les
coeurs urne impression saisaiante.
...Une muvre mag-istraie.
...Un, interpret nation horr do
tpairt-..



IL Y A LIQUEURS

ST LIQUEURS..

Les amateurs de bonnes
boissons qui desirent faire un
choix de v6ritables liqueurS
surfines n'ont qu't r"ciarrie
la marque d'elite: Edouard J.
Benjamin.
Edouard J. Benjamin, quant
a son assortment de Cacao,
Anisette, Kummel, Nectar,
Cherry-Brandy, Peches Bran-
dy et surtout son fameux
cocktail X-33 laisse toujour.
un gout agr4able et merveil.
leux.
R" clamez done, hers ama-
teurs, la marque: Edouard J.
Benjamin chez ses d positai-
res: Simon Vieux, Epicene
du Centre, L-lio Bailly et
vous serez nettement satis-
faits.


ppl~yT*BVIR


A VENDRE

Deux propri~ts dans les
parages de St. Antoine, (Ave-
irue Pouplard),
S'adresser a M. Hermann
P. Dumay au Bureau du
Journal ou A l'Avenue Bou-
zon) No. 2, de 6 heures a 9 heu-
res A M.


OPTIQUE
PORT-A U-PRINUIENNE


and assortment de verre,
Sde montures pour iuiette-
i la meilleure quality.
Grand'Rue, en face de
John H. Woolley.


A VENDRE
Grande maison basso, sise
Avenue du President Trujil.
lo, No. 411.


Un


i


t
I
f
i
t
+,


PHlARMACIE CAMILLE A. .


CLINIQUE
du
Ur. LOUIS HIPPOLYTE
Aneienne mason
F. Duvigneaud
SRue des Casernes)
Conaltation :
1 k 4 hM. % p. in


CABINET
de
Mes. MAURICE R.


EL]


[I
(WS


et
MARCEAU DESINOR
Rue du Centre No. 98.


MIli1 O-


sonnpaes




pas so


-J6


Vendred.* i f .iwur I.

'air. ?I' ihanr de Andrd Utch-b
tenl.,rgei, .tobert Lynen, Ar ette
.latrchal, Jean Toulout, Marcel Val-
ae,- Bftztrice firetty sont les in-:
erprtite.s de e film seduimant. :
Ioe beaux paysages ajoutent do
Grandeur A ce merveilleux film
iue p-r Ie jeune prodige Robertt
Lynen.

Samedi A 8 h, 15
En soirte populaire
Greta Garlbo et John Gilbert dans
LA REINE CHRISTINE
Jamais encore Garbo n'a 4 t6
aiUSsi saduisante que dans ce film,
ti lui i alu.t la plua haute des d-
,,,,.i.. tquo ia Sutee ddcerne aux
Arts A Sciences.

Dnlmahche leir .Aoit i S h. 15
inauguration de la saison d*t4,
aux priN: populaires de 1.10, 2,20 eT.
3.30.
EN GALA
Ivan :josjoukine cians ute preo
duction Ermoiieff
U'ENFANT DU CARNAVAL
Int~rpr station :
Iva:n Mojouskine Henry Stro*
ganoff,
Tamiia tFdor Irmne Vernet.
Loon Bary Robert Vernet.
Le pet it Andr6c L'Enfant du
Catrna;vai.
Arnmand Bour L'Oncle d'Irene.
Ct6ment Francois.
et
Sat ;Unin Fabre Hubert.
Iune Production de Grande Classe.


Soufeu.eta e edonner, Ah a~ nonl-
breuse et bienveillante clicnttle,
satisfaction pleine et ontie0e, 'a
Pharmacie L. Camille don't elog
West plus A fire, ne cesse 4-* gan
'air sea rayons des meillemres pe
ajrtit6s fran.aises, aiemandcs ,:
amtricalnes.
Outtre is products le pi;1 re'
put4a du fameux laboratoir, Ba
yex la Pharmacie Camilh viont d?
iaeeAvoir eas spicialitH suivante
qu'elle offre A tnus, aux prix Il,.
plus onseiencleux ;
PRODUITS DU
LABORATOIRE GIBA
PhytieP CathetA et ampn ,l-
Portosan Iradi4
Agomensine Comprim&c
Sistomensinie Compri-rici
Ascline Comprim4a
H ao-Coagulene ampOulc,s
Coegulne ampoules onvuu'ts
Cibalgine comprimn6s
Coramine Gouttes et al:rpoWues
Atoquinol Cachets et grui,, es
Lipoodine Comprimes
P6ristaltine dragies
Ptreainal onguent
Sirop r6say
Eatero Vioformt Conpr; ,.-n s
Opocalcium iradi6 et siIiph
AUTRES SPECIALITKIS
vUactoUse Sirop de ligauw; .ronst
nation des BbeSs)
Suppositoirs A la lic3rn; piou.
adultes
Lait de MaRntsie (MekcssOr, Phi
,lppC et picot aniti)
RhMantirw LuminrC -- iw;'inanp
(hygiene de la ferruw:,
Actidote Malaria -- s IiIui*s
carters, Etc., Etc..
La Pharmacie accord un soin
sp6cia aux ordonnances. .xecuv
tioa alentifique et rapide jar un
spBialtste expiriment4 et dc 1~r:1
eiaAsse.
Pharmacie L. Canmilh
Anga.e A'. Tru;ii ot (Iue t icu,; h(bn.
T&iwphone 3257,
Clniquoqt des Docteurr,
N. CAMILLE
&
PLESANCE TELEMAQUEE.


LW/tEA HAL/ER


Reconnu dti.c K biii{Nue par Arr-t P'rsidentiei
Est La plu.- grantle cont :as-qe de Port-au-Pril
C'est La ;Ieux ryganiseee, ,u 1'i.n trouve: la meilleure P
i scot.luit c .- .1 sA~~: i discipline, I'hygiene,
sport, i'ordrle I; c travaii; d.1atrnelle pour tout petite
i4 a 7 ians; Pension poiu' onants de it .12 ans Mhthodee
cellente pour les Courw Clawsiques de la 12e a la Phik
phie.
emilethode rapid et sure pIour i'Etude des langues viva
tes et des course (ommerciaux Jde Dactylo, St6no, Corresp
dance Commerciale, Comptau~ilit.
Les Lacheliera dipimbns dcl- Ie'!:E font bonne figm
dans tuute i es prutessiotns ii : a1ies et dans toutesl
.ranches d'activiti.
Les 10 anni&s d'ev:.ist nre: et ii succ"S sUonl la crantie
families. Cette annee encore o^ i our cent des &ives rm
sissaient avec brio aux exarnmern- officials du Baccalauyr
et 99 pour cent de Steno-Dactyvo et de Comptablilit4.
S'adresser 7537, Rue Lr:narre. Phone 2891 -
Annexe Rue (Capoi-s. 7Telphone 3296.


4V"gL V PA PA A ITE
TOUX, RHUMES, BRONCHITIS, ENROUEME
INFLUENZA, AFFECTIONS DEs POUMONS
TtR., IN HATI, ST PROVIN
. . . . . . . .. . . . ..- .


Peiar-


ne


DOUBLE EAGLE

Est le meilleur pneu du monde et aussi le plus beau

2,000 MILLS BE SERVICE

INCROYABLE... CEPENDANT C'EST TOUT CE QU]

A DE PLUS VRAI

GAGNEZ $ 500.00 en 4quipant votre voiture avec des pneus

aGOODYEAR DOUBLE EAGLE


SEULS DISTRIBUTEURS POUR HAITI :

SOCIETY HAITIWNNE rAUTOMOMBILB

iaolerbanchet, GmCeil, Bogat & Co.


Port-sa-Ptern, Oat4i


t.s8-1g


1.


_ ,asG;leweqlei^xHftt^ffl.qrwxcrr

awl~n 9P~bl-..P~iQ~ 9nN(W- m- -- --- ----~PP~


Povr If P- ROM P 5Q1



fInIt V iEIZ Lft-


titt-tit e itftI ~l I ri ci i Sl tni
t t it itajai a la cr o ia uc-rc Lc.


t anot it3 t GOuIcrc I

t i ne rSe Ii-ist:o:I, I t 1.zt
Coie s -
rancit rti a~oica':, Jo.-
du Ibt;-;t Ics a gf'.......
Aycz-,,r
n,4isrn piir !c~ all
(i'tlZ'nt ,t.. '-a '-cal,~
~hkl'Ci- S Lua
pbnrnto.


IATTiI'1TU


!


---


i


de


peuven


tromper




5.19 1
BI
.~ tt~P7~2
1::.


~~-Y~LI~*II~~IIYL~Yl ~ -vrSU--LS


S w'' A _


S CURITE, COM
II est imprudent de garden
oO le feu er le vol peuver
desdommoges fr&-porable
d'ossurotces, hypothneq-e
trots et outres documreon
coffret de soretf6 i0 B
co0te peu et rvite ftct siei
LA
BANQUET R
DU CAN


t de Matteis


AMODITt
r a to maison,
it VOus cause
as, vos policas
*s, tires, con-
pr;cieux. Un
anque Royale
Sd'inqui6tude.


O YALE
ADA


C r'


Place as ta Patx

itue Coure et Rue du Magasin 4 e ft ta
&CHAT D'ECAILLES DE CARKT, VIEIL OR, UL0
li'S, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL
.GES ARGENT ET OR MONNAIE DE TOUTED
1uNALITES. A DES PRIX ARSOLIUMENT AVAN


: kUX

SGANDE LIQUIDATIUA DU LULA, ti f :- cI "
Lunettes et Verres de tfm sa numerous
Montures en nickel m- dable a
Verres ovales a pri de $ Lw ti pLrair.
FLaliquidation durari qu'au 15 'Vocembre

4. OkW -- 4 TT'IIfAl


.. JL~*rC~auu~llru~~i~~;*;;i~-J ~ntIftftinw


~rae ?Wlt~~3UVZLLJM.YIIO:,


.*********---------- --- -



Connaissez-vous



dej la Citronnade



COURONNE?



Voil une nouvelle boisson qui vient d'etre lanc4 par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteille et vous adopterez cette boisson'
avic son arome fin et dlicieux. En vente a la Brasserie
de la Couronne on grandes et petite bouteilles h par-
tir de cinq douzaines.
Ies autres boissons COURONNE djih tres connues ek
apprci6es h Port-au-Prince et en province sont :
KOLA COURONNE en grande et petite bou-
tekill
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
BuVez les Boigons Couronne t vous avtez I'asur nce,
de boire une boisson extremnement hygienique vu lai
mrthode efficaee qu'emploie lo Brasserie avec I'aide
de aes machines pour le lavage de ses bouteilles.


A/Iffglg !! 11


V btitith


DISTRIBYTMON SOLENNELLE
DE:;:S i'IX A L'INTJ1STUT
ITIPPLN tIIt. L

(suite)
mr

Aom^r H"ot;: 2o a,.- ,_..'..it dt*iz-
toire ii' t(rairi, do version latinr
d'idg..:'-., de .,:.,' rioe, de chiniei',
de th^mn latit, dI i.:rulam:.ir" la-
tine.
Henry Fcu:; 2i, tc'i;, diL d thU,-
me latin, do y:.;on':t ri, de g&o-
graphic Nlw "ln. de phy.pike, ter
acccA:sit do na(tirr:. lion frannaite, Ut
lvtrnit.f l ;r iziin tdet vt -rsion an-
glai;-de, de cir,, de sciences na-
tur !:.L'.i, 2e. :ucce: '..i' d']ii.toiir tlit-
terar.e,
Goorges Sterlin: 2e. accessit de
narration frant ise, de gaogra'phi
g6n&arai, de phy1'iqce Ier accessit
de g&mnntrie, 'llltoirit: d'Iaiti,
2eo prix dci vt.rAion latine, d'algt-
bre, Ir. prix d('ll itoire tt Utp raic.I
dot th&tne ltin, dtie vi -r-i '.lai.si .
d'hliStolire gCntrueC dIv .dnccs' na-
turetlcs.
Ulrich Joseph: 2e. accs eait d'his-
toire gvntrak', de science s natu-
Y'iit$4 1tt4 tCtk$lS d'o cn d i&, 2t.
prix do L, i-rora -i b i"'n t:s,.-, do th(i.
me litin, dr v.-rsin Uangaise, de
f rr .1 i.'i ,u i t
y re, d iI i in .ut ', t r i :j.'
gen6radi, d'Histoir d'ILiti, It '
prix thihtoire iittitraire, d<- vi;r-
sion latino, de grammair e !atinie,,
'angLbre, doe om6trie, ic phiy-
.ique., ip ix rd'Exc;'E;! nce, prix

Snnext.
Ii.fr7 fi-ln Ottt I: c : ur a>


Erick Iuachner:" '2c. aic'ssit d"
geometrie, I'a!i br., i iTstoire ct
gaorraiphie d'HUtil, lr. acceks.it d(<.1
theme IStin, vor i n aUtin.
ch Up h .'ro : nec:;
j )2't ''l, ;.- : t' null b r '. ; 1' 1: ?', l r.
f i'i: -: ; .. I. .


Ft


iJnciut r


i >
~ A isa~s


Le fait est incontestable



LE RHL, SARTIE


c'est la uintessnc e
c'est la quintessence

DES


Loilge Simon Bolvar

&n~kigaenent Primtrna et Secondaire
f1tywgneLmeMn e iagseiue et M odern ( ectios A .,C)
Interncw et External
d, Rue Magny, 8
taureat de t'Alliance Franfaise tCo np,,iltion frangaist
aux Examens du Baccalaur6at de Juilet 191 et Concours
dt Diction franCaise de Juin 1935 et de Juin 1936).
g1 ucces aux Examens du Baccalaurant (Iere et 2bme
parties)
Le College Simon Bolivar 4,se les per.- t t mn&reP de f&
mille queles inscriptions pyMr I'Exercice 1930G-37 se revl
vent tous les jourp ouvrables r partir de 8- Hrea. A. M.

Ia Diretlbei


c

Loterie Nationale

d'Haiti
;416, Rae Bonnie P5 .
Phqne 3S58


DIX


meilleures vari6tks de cannes


tdun vaste territoire

reunissant les meilleurs terroirs..


Cst ce qui fait son arome


GOUTEZ ET COMPEAREZii.
''*** 1 y .^.VnL 'rA~6* S fmn*Sa..dfw M hiii Sn *> m% 4~w 11t^^ <


GROS LOT
iA LLE GOURDS


LE COUPON :
DEUAX MILLE


LB BILLET A:
DIX odes. SEULEMENT
N'Idsitez pas 6 risquer, cha
s lt, u tete mR dique wa.
mi,. esat Han genre 4f6alr.
gne. Ef psst .n'oub1Wt pos
vqu'l taut soutnir NAofre
there Nationale, car el r ite
en aie, e son cot6i b' au.
cotp tdOeuvre d'iUt1W -f td
Benftaince Puhliqw i tIra.
vers iouie la kRepublque.
PouWr tout ets ralsow
Haukin. ou Etrangersa ahe-.
tez done votre coupon ou to
tre bile.


d : gt hf' -arJ. :". V j;-::^:;' *,t do- ( t'!-
| graphic' gininrt', .2o, rprix (it, tht-
rns i' (44k t,' -. iTt i:tt, I n-' pr ix


f al' : 0 .

graph".: 7fon t('r prix py [';y.
* kkk'. IL Ar t at un'd' ,




toire ot geographic inerake, Jer
. ccc.ss9it dani.ayse jiltt'raire. 2e.
pri x d'lntructin re igie ttse, d
version anglaisf, do gtemeltrie. Ple'


prix die thime
UtJ!t, it1r pri.
d'horiticutl r.


Sat ,intie;~i VC[420fl 15.~


(h auivrA).


Pour leas Vacan=eiM k PtontVffUl
I0Tons9 purtieui&': par des;
profe..vur de c.trritrt- I foi. ;
par senmaine, IN, martin,
Tout'aa matireas et toutte ci3-.
SS'tiscritr ch1z 1M. Ant-onio U'iU
rjui a 5tU ts.a;mwror Ic conco irn de
prui'c.ss o comiwtstents, qui vous
.doanernt pleine saUsfaction


CULTURE PHYUSIQULX
Demanded les planches de cul-
ture phyiMque. Mason Dussek 154
Rue du Centrt onu HinMCrtun Kil
ilek, I'exemplaire ne coalte quu
0. 125.


MCtchine d erire Remington
machine 6 calculer Dalton
RUba&t paper carbon
Falles vns achatts hez
G. GILG.


c Y`


L, I


i


L'V ^ AA6 V


. c r"






PAcw 8


Pi ~ *- 1 %P .VIwYA t1Ittitt *4.~ UntittxrPtttflptv
q45 *,SjUylhdOK


sLE NOUVELLISTEs
'RP" Virou No. e
Bons Postal. No IT 8T61PE o U 2ll0
QUOTQIEMN FONDE N 18908
Par
HENRI CHAUVET & CRHERAQUIT
otreCt r.Pro pn tan re
ERNEST G. CRAUVET
Seardtire Gitral :
MAX DUVAL
Admintatratsur :
KLEBER GEORGESJACOB

S-- ... ..... ..

EXPOSITION INTERNATIO-
NALE DE PARIS 1937


(suite)


Ia mV.mfl decoration que non-,: trou-
i.,ns IAa porte on amnont. Ces deux
l..rhts nt btC traiti.-s; d fa'aon
zr,:- ,-nple, bai:se de facon 'a nIe
nuirt ,ii rien i la pas.wrelle t it
c: mtit's superivurs. qui restent
tes parties dominates de ]'ensem-

Cltt: passutrell:, n'&.taiT pis .anv
,.c r .:i ,., pr,'ib& w.'.s di hfic i,'.4 ,t :itS
arl!'Vc,'t. in Vtglc,: scis Ie

tnute Rtpp et a,:tt-., lu.' quiet .iC~
tru l e rt' 'a1 d'. gIAt.-, '.
atbl ".ille .,uterrai?:c: il ni pt-
vait a'agir de poser le point d'ap-
put central sur les voiltes de ces
tgouts, aussi repfose-t-il sur un eon-
t. mble de poutres en ciment armt6
po- I&ur 41 pieux f6rbs qui vent


.A Il-NOVEMBKE 1937
NOtmbreuses mar'ifestations
artistiques, scieontiftiues, littCraire.
et sportives.


RENSEIGNEMENyTS :
Cie. dc navigation
Agency' de Voyage,
Bureaux de Tourisme.


-~1


LIE CONGRESS DES NATIONS

(suite)


Francaise. Courses a Saint-Cloul
et it Longchamp ou les hb1tes d'homn-
newr furent encore l'objet d'atten-
tions ~.plciah.. de la part du Mar,
quis tie Nieuil et de Mc Faillio'.
president du Conseil Municipal de
Paris.
Et pendant tout Iv course des as-
.isc.s, lsA dames du Comit& France-
Ambrique offrirent toute une series
de-dints time--Pa'rnmi-eefesquwi
ncuil ircnt les per onnalites am&-
cins; sciftN d'apr-s les eoupu-
recs de journaux, ]a duchesse de
.Droglie, lan Genrale Gamelin, la
Princesse Achille Murat, Ia comn-
ttss Clauzel, la comtesse Made-
Ii lue d Bryas, la marquise de Cr&O
qui-Montfort, la vicomtesse de Sa-
.ir!?rr-F6nelon, la baronne Seillibre,
Mimes, Girard d'Estaing,Charl4ty,
Paul Templier, Geo ges Chabaud.
Trtuffler, Jean Balpan, St. RenM
Taillandior, Andr6 Gilbert, Mar
colle Tinayre. M. Bei egarde etait
au diner de la Baronne Seitlibre.
Ainsi qu'on le vtit, 1'Universiit(
de Paris et le ComitS France-AmC.
rique ont admirablement revu et
choyL !-es personnatit6s qu'Is a-
valent ronvi6es, et tout mis en mu.-
vre pour permettre aux nations a-
mbricaines de so mieux connaltre
et aux 'lites amnricaines do pren-
tire contact (ntre elles et avec les
,lites tranyaisees.
Nos vives f6licitations i cea
deux groupomonts pour la belle mu-
vte de rapprochement qu'lls ont'
r(-alis e sous I6 sign de I'amiti6
international.


Les Chapeaux. de Feutre v rita.
ble, Marque tG. Pinizza. & Co..
pour tIommes, forrnes et nuances
.mode k'Anlivent au Magasin NPia
E. Ati-la; concessionnaire exclu-
sif, tant par nos smartmen que par
ceux qli vont A I'Etranger, C'est
dire que 'on ne peout trouver mieux.


C....~. _c. ..11..


UrN !EAU SU1MC .

L,'vS' Raphael Br6dy do I'ns.
titutiio:m St. Louis de Gonzague f.
obtcnu tie grinds sjcc6a, outre It
prix sE6cial offer ar Son kexd.
lence lc Pr4rident de ia R6publklue,
ili u a etl dickern6 aussi la M6dail,
le d'or offerte par le Ministkfr des
Affairs Etrangores de Ia R6publi-
que fraugaise.
Toitt en partageant ]a joie du
puIre, no.tre charmant ami Me. Brt.&
dyv, nous presentons nos f6icita-
i,:n. at brilliant .eolier.


5('..NDALE PUBLIC


SMar'e l.t aontant. 'regenice Ro-
ert, p:*''venus d'nvoir, AI la Croix-
dc.Is-M;tyrs, dtlns le cour de 1'a-
preemidli du 27 jui!Iet, prof6ri de.i
niots ,bscenes. sur ]la voie publique.
ftrent arirtt'es par le garde Ro-
mlOtt, Romage et condamnbes k 1 2
gourdps d'amendr, par le Tribunal
:le Paii: Section Nord.


LA* ..LIGNNE. 3426
*..- .. ,rahrta. :hauffeur de i d
.,i~Li :;,12; fu: c.:ndamnn a la
.'t ct- n Nord i 10t gourdes d'a-
-u 1.,ur 't avoir circuwl impru-
demment sur ia route du Cercli
BellA-' R 0e


DECES
11 rous esL parvenu la triste
rouV,il1e d(! la mort de
M. Fr"ddrique Deslande
survenue ce matin. Seo fun6railes
auront lieu dlemain aprbs-midi 5
Sainte-A nne.
Nos condoleances i sa familbe.

IHier apres-midi eurent lieu au
milieu d'un grand convoy d'amis
ies funerailles de M. Paul Destou-
ches,
No. condol 6ances 'mues aux pa-
rents cbprouvs,. particulibrement 4
snos amis Yves et Fr6dtric NDes.
touches,


COLLEGE VERTIERES
Nousr regrettons vivement que,
par suite de circonstances impri-
ruts, on certain nombre de per.
.sonIes n'aicnt pas e pu trouver pla-
ce dts i I: Salle Paramount lots de
In fCte de fin d'annke scolaire quE
nous avon offerte lundi dernier.-
No. s ie(s prions de notus en excu-
ser et los remercio:.s de l'honneur
t qu'elles nous ont fait de venir pour
Vasgistr-A --notre fdte. Nous remer-
cions aussi tous ceax qui ont as.-
s.iste a cette soir;e, des nombreu-
ses et nmthousi"astes marques dtap-
prkciation manifestaes pour cette
premiPe ftte scolaire offerte par
le College Vertifres a un public
port-au-princien si nombreux,
Andr& G.-ROTl,
Directeur.



PAUVRE CmsNE!
LL,.p:-vssi-on st la plus grande
geunrarrice de solidarity, surtout
cette forme international de oIop-
pression quea on appelle Imps-ta
lisme. Les plus beaux livrea sur !a
Chine no m'ont pas donn6 reavie
Wdy mettre les pledac maae quand 1i
canon japonais bridge Ia Grande i
ur'aille, je me sens Lout d6eoura-
gC devant cette nouvelle d6ainvol-
cure de Ia force. .
Pauvre Chine! I1 ne iui a pas suf-
fi ld'Atre june! Touta ont encore
voulu lt noircir ifour lui ter des
sympathies. Hier encore c'4tait
I'Europe qui s'alliait au Japon pour
lii imposer de force entiree de I'o-
pium abrutissant sur son territoi-
re.
L'abrutisserment n'est sans dou.
to pas assez complete et le Japrn re-
vient A la charge.
Moi, je suis sair d'ktre blez& ac.'
cufll pr les chinois, ear je te leur
porteral a fumer que desa Splen.
did-.


8OCIT0D$S AMI4 O DE
CE8ORGES SY l-VAIN

ComitiR Ex&cutif.

Le Comit6 exhcutif de la S. A.
G. invite bien cordialement les
membres d'honneur et adh6rent.s,
lw'jar-entas, allies et amis do I'll-
WlrAt.&funt assister a la Messe
commitmorative qul s ra ct16br&e
St'Eg!ise de Sainte Anne, le mer-
credi 4 Aofit prochain i 6 heures
pr~184es du martin. L l'occansion dlu
124me. Anniversaire dce hIa mort d.-
Georges Sylvain et 4 I'intention cl,'
no; Socidtuires dMWIdctW&.
Port-.'u-Prince, ic 28 juillt 19.37

II. CHANCY, av.
Secritaire.GC nfral.


REX


L'ENFANT DU CARNIVAL
eat une rtalisatioi, ,monovarnt .
d'une qgatit6 dr-amatique intenSe.
et d'un;. valour rar.i, grice :~ t'ex-
cellente mise (.n ~cIne di, Volkoil.
all jeou couple ct nuane' cest' inter-
pretes. L'action si pathiquite --
I'histoire d'unre june femme abar,-
donnee par son mr; isr. nparu ':
.suitc 'e egrave.-- irdlicatevse. Pt
qui revient aprts des alnoes se
d6rouhlr i' travers les sites les plus
pittoreNques. Le problktme psycho-
logique et moral se pose A traver;
les pris's de vues, la femme suivra-
t-elle son mari, ou celui qui la re-
cueillia, et lui a temoign6 ainsi
qu'at son enfant, tant d'affectueuses
sollicit;des.
Venez voir L'Enfant du Carnaval
qui paise au Rex Dimanche A 8 h.
30.


CABINET ORDE LECTURE

COLLECTIONS A BON MARC HE

Penuple en Mlarche par rheocdor Wolff Les rev6la-
ti.,ns du plus grand journalist allemand sur la
guiere, e origins, Ses consequences............... I4
Podte 85 par Alain Bouritr- -Censur6e pendant vingt
ans, ce livre re r6vle aujourd'hui las moyens don't
disposait la T. S. F. pour d6couvrir lea moin.
lres actions de lennem................................. 4,
La Liberid de la Conception par Dr.Marchal-600,000
lecteurs ont trouv6 dans ce livre la solution At un
problem angoissant-.....- ........... ..................- 37,
.aerveilles de l'Exposition de 1927 pat' Robert Lange.
Le lihre par sequel vous aurez une idde tes prodi-
ges r&'6 lise6 par differ"en.es nations ..................
Cesar Dorgia (1175-1507) par Rafael Sabatini. L'His-
toi-e n': pas connu d'horrme aux passions plus
,violente .....................-- ....... ..- .................. .... 7
Belles tO tFii'res Antilles par Marius Ary Leblond,
I:1tr'in l'I )n voyage f6erique et illustre-...... 4,
'aire- t Lu r par Li c oui3 de Broglie. ,<... l fa t
.'i- ..!-c p.re qu'elle est une1 grande ceu-
P Eb :.oglie ... 5(4)


-BUTLER BROTHERS



Messieurs les Commergants


Avant de fire voyes commander
aux Etats-Unis, Consultez le Ca-
talogue Butler Brothers.
Avec le Catalogue Butler Bro-
thers vous avez devant vous tou-
tes lea Grandes ,Manufactures dei
Etats-Unis.
Cgtte Maison 4qui possPde des
contrats avec les principles MIan:-
factures achtte jusqu'& Cent Mi-
li&on de dollars de ces Manufac.
lurers.
Un warch6 come cslui de Hai.
Ui qui command rkguliUrement des
Etats-Unis aurait dit consulter Cc
Catalogue, car m~me en faisant vos
conmandeo des Manufactures di-
rectenent, vous ne pouvez obtenir
lea prix de Butler Brothers, L'es-
compte aecordt6e de cem Manrifar.
tures A Butler Brothers,. tui per-
met de vendre aux m mes prit:
que 3 csManufactures vous quo.
tent et patrois et mi3mre trb-s sou-
vent Butter Brothers vend au-des-
sous du prix de ces eManufactures.
L'avantage pour vous, Comimer-
fant~s, de placer vas commander,
etc., vous pouvez- hn6ficier des
frais et freight et principalement
de ] future cnsulaire que voub
ttus obKghs de payer pour chacun.e
des fractures si vous commaiidezdet
plusienra Manufactures diffrten-
tes. Get advantage est 6norme.
La Butler Brothers est la concen-r
tration de tous les articles qui font
besoin aux maisons de la Place.
Pour plus ample., renseigne.
ments, adressez-vousa a Eugine &
Co., directeur Paul Eugine, agents
exclusifs pour Haiti. Toutes com-.
marndes et tous renseignement-s
peuvent ,tre adressCs A Paul Eu.
Ogne Boite Postale No. A-199. 1 est
blen entendu que la Butler Brother
ne vend qu'aux commerjants seu
element.


jjAIOKS


I


POIURt k.\ SESSION

EXTRAORD)IN AIRTM

( COURSE D'EIE)

Au ('%,]]g:, J. .ctt!ien { .( re,.
tNurs '\`tarcc'lin ct Bbhomnrr:).
OrCo:irs .c u:,: .-.r le., prin
eipales matires, notamment coour
spr ciatx dt 0 'L.% & ll," i t' .. I10o1:.
Li.' eae .dmI_ .i t .. .":n -" hac'
calaur ut. I ,' '2,, .,tl.i:. m -
sionrs atM :."" ,;up6tieure:.
l'rol'esseui's 3Ic.s. (:Cillbert ;onu
honmmnu, Juttwtin Marcelin or d':ulrtr;
specialties.
Li CoLollge re(,it adjh U:* ins
criptions, 12. Ai philosophic pour lN
noLuv.l'-I aVnre, et met h la "lispo
sition de. families sa penai i sco
laire au prix modW r& t la )enu:
impeceaule.
QU',Ulr' W i]hV IV t fl(Lort"'.C "
enfantife qui a fourni leo plus
brUilants r~sultats au concoU:rs di,
diction.

Angle Lalue et Rue Lamarr,.



.Lie toules les pages dti
sNouvellistea at Lvoun sn ou.
lez pas rater la rate note qui
ousa intirease,


FLIT
n'6tourditpas




I'bTUeI
i/i 7LH/
o}


1 '' ..


\r


`*


La LibrairieNouvel
TELEPHONAP R

QIOTIDIENS PAPETERIU REVCWS