<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03088
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 29, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03088

Downloads

This item has the following downloads:

19370729 ( PDF )


Full Text


PAGES


'6 i PLUS ANCIUI
QUOTIDIEN DHAITI
1- irsrw~ tb[F


QUttNFONDEte

QUODW1EN PONDE EN W189


K POBEIMlI EE L'SEIGNEIENTI P II

Par Colbat Bonhommt.


PROPOSE ET FAITS

JIVEAS


(voir ie no. d'hier)


l 4iUVZt

I(rnBrn~ dYr-~ V6P~roCiP.W


DANS LA CONSTRUCTION In I[DIFICES

LA REPUBLIQLE D'HAllI

FAIT DE GRANDS PFOGRES


S Notrz tache serait incomplete "-
notrt' dtmarche inefficace si nous,
nous contentions de nous affliger
sur les maux qui poralysent I'EM.
seignepenWt priv6. Nous sommem;
coietre la critique hargneuse don't
In seule prrtention est de d6couvri.-
Ie mat qu'elie s? reconnait im-
puisanfe i conjurer; let lament.L-
tions seutes n'ont jamais rien pr>
duit, aux besois scciaux, iA fau:
des ide. constructrices et agissan-
tea don't la -esule expansion propa-
ge des g-rmes de vie et de r&novn-
Stion; nuIsi, nous nous crayons obli-
g de proposer ies redressement.,
nkcessaires.
A notre humble avis, lk premier
moyen d'enrayer le ral est do erter
une parfaite e(ntntenU-t cntre lf.a Co-
les pri;.es; eiles doivent evite ,
toute rivalit6 entire elles; trove d0'
cette concurrence qui n'a pour ef-
fet qua de favoriser I'indisciplin:'
des mauvais ltves et la mauvaisi
foi de certain parents: tel 61eve
chass4 d'ici pour mauvaise condui-
te est sur d'etre regu Ih sans dif-
ficult4; on connait des parents don't.
ies enfants passent l'ann6e dani
deux 6coles pour ne pas payer 1'e-
colage. Que la mxme discipline, la
mime rgularit6, la mime sav6rite
r&gne partout.
Nou-i demanderions aux Direc.
teurs d'Ecoles d'appliqquer sveir-e.
ment i'article 10 de f'arret6 du 30
Septembre 1935 don't t'alinea 3 est
ainsi conu :
iLes directeur.q des Cfolig-s o. ;
Institutions priv&ee d'Enseigne.
ment Secendaire ne peuvent rece
voir un i6ive venant d'un autre &ta.
blissement que si son carnet scola-
re, Co0ttatant qu'il est apte a sui.
vre Ia classes dana laquelle iI veut
Sentrer, est visr par 'Inspecteur.<
Par ainsi, on 6aiminera des in-
diidus qui sont inaptes aux etudes
secondaires soit ppr leur manque
d'applicatio, soit par leur, degri
- d'intellienee; on aura aussi soin
de maintenir ie plein et entier ef-
fet de l'arrt'- par de.u examen:i
d'admi,sioT trks skrieux don't le
but est d'assurer que i'6IEve esg
au niveau de Ja classes pour laquelle
if se prtsente.
Los directeurs doivent exercer
un contr6le trL-s asevre sur les course
qtu seront 4troitement enchainb&
et UDifortes *au point de vue de la
mCthode et de la r6gularit6: on


DISTRIBUTION 8OLENNELLE
DES PRIX A L'INSTITUT
TIPPENHAUER
(voir le no. d'hier)



Clase de Cinqnuime:
Pernand Edouard: 2e. accesait
de tammaire franga~s e, d'altgbre,
d grajmmaire anglaise.
Cbar.es Van Bokkelen; 2e. ac.
ceBit .i'Histoire C6n6rale, de ge-,
taphie g6nerale, ler accessit do
gramnmaire anglaise.


Luc Aina: 2e. accessit d'Histoira
6n41ral, de ogographle g6nerale,
de ranmmaire latint, ler accessit
de agmr6tre, e. prti de veraiol6
an e.laL.
DieuTrand Pralte: 2e: accessit
d'Hitolire g6n6rl, ler. aceessit
'O.rtagrtphe et analyse, de thb2-


ne conoeit pas, on effet, une m4.
thode diff6rente pour cheque clas-
se: la formation scrait superficie',
le, elle se reduirait A des connais-
sances 6parses et sans ordre ce
qui terait tout A fait contraire A
i'enseetr ment qui est avant to;ou
une disciplinee de l'esprit. On rva-
lisera 'ygalement l'uniformit6 des
ouvra s qu'on n'admettra qu'a-
jI;rb tin s6rieux examen. II e.xist.
d'ailleuurs une loi sur la matibre.
Le s directaurs n'lihiteront pa->
A employer lehs sanctions qui s'im-
poient pour la bonne discipline et
la regularity A tous les points de'
vue. Les examens d passage, sansl-
tion d&i travail et dle Papplication
dturant !'ar:nie, .-ront marquis
ner 11 re;r. grand, <.vrit?4; Ies Sr,


L'6quipe de Football Argentine
bat "'quipe Cutobal
(3A1)
L'dquipe de foot-all argentine,
rapxportent les d6pic.he, plus ra.
pide et plus savantev a battu l'qui-
pe cubaine par 3 buta ---t.
Nayarnt pas de crirterfum nous?
nf potmvons dire, ien quet no pors 4 -
s&diioini des lIment' s suptricuts '.
dands n!'semble nuore football r;
('voltui oo r-egret'sa. Dans Ie drniife
c'-, juger de notre comportem(ntt
devant i'equipe argeritine en con-
SAidration des six goal.a enlcaisi4
par nos joueurs fA advantage de-
6quipiers cubainm.
Quel aubaine pour le public port-
au-princien, quell profitcpour le foot-
ball haitien si nouis puvios nouos
me~aurer aev cea teams de premier
plan .


Ca i d < --i atil'- ; ie-;, Ies par 'C .
seux sachant trop qullts trouvo, I Accident regrettable
ront griAe aupr.s des directeuri I
indulgtnts ne fton auun effort pour n nous nd qe e
(lever ]e niveau de leurs connais- Surge t-:t intern iA i'H6pitai 1A
suite dJ'n accident d'automobile.---
sa L ta voiture (iu'il conduisait lui-mc
',n s : trS- 51, are des aw o .me e ft all'e soe eurter avant hiper
aux g-rilles cWturnnt i'Egiie do
les privbes par le Departement d? Sacr I-Cmur do Tsrga
SuAcr-Ccpur &t! Tirge-au.
1I'lnstruction Pqblique qui exige Nos ve de prompt rdtatdi.sC.
ra une plus strict application des mest cx R de rend Per6
programmes et veiliera A ce qu
les dtbves talent les classes aux. ar
quelies ils appartiennent. En som-
me, i ,au;t qut I. .anction frapp: Le samC i 21 i Jul:et a Lte c14
Ie couI;ablI, directeurs u o v9 br A I a Cath6drale de ia Saintc-
ear I'cole qui done de mauvai. Trinit6, Ie marriage de Mdemoi-
r6sultatu nuit au pays et n'a pas se!le PtYande Btnidict, fille du Tri%:;
droit A existence, qu'on n'hesits Rv'rGrnd G. B6cndict, Archidiacre
pas ii n former au besoin. do i'Ouest et cd Moonsieur Glas-
Nou,- itavo:; nimtr qice Ies c'-- -Ird Plummetr,
tta les plus frappants du probit- Nous formrors nos meilleurt
me; ii nous reterait beaucoup a vI Vux de bonheur au june couple
dire. Xotr: e ( ttude, iiousu. I'avouorn-...
t.t ii-,omp,te' t e cotrpi- xit de t o Le cotton angolais
question, notre insuffisance et 1:.t Dan, IAngo!a portugaise, l'esti
ntcess.t de nous border en son nation officielle de la production de
ies causes. Naou voulons espr-ess coton et de 10.000 tonnes.
cpeseadant qu'el]Ie provoquera Ia rE-
flexion et le divouement de ceu: Match de Tennis
qui, de par leurs connaissances eL
l-ur influence memes doivent di- Qua'.re cnadiens et quatre arab-
penser rczlrs -fforts ;xiur t! britn dit ricains. n Otinitivc participeron'
pays; lsi auront empioy6 noble- au quart do linani du Championna j
ment Ie tr6sor d'activitt que tout Canadi.n de Lawn Tennis. Parmi
home porte o..n O t ji. aut n.lro, le. ve rlett c-snadiennes, on cite
mrritU, de la Jeunesse inteitectutl Wilson de Toriuto, W'att de Mtui-
qui e t essentlellement sl portion trial.
pv-izsanit: ct repr.-,sntative du g -
lnie de I Iation. Errata


Colblrt BONHOMME,
Co-lDirectdear
du College St. Justitnen.


P-41
me latin. 2~.ridx de narration fran-
9aise.
Roger DIsir; 2e. accessit d'His~
toire d'Haiti, de theme latin, de
narration franchise, de gram-
maire fran :ise, de gographie gr-
ni-rale. d'HI-Iitoire g4itarale, ler nae
eessit de grammaire anglise, d'al-
gibre, d'arithmitique, de version
latine, 2e, prix de grammaire lati-
ne.


(voir suite en 2e, page)


Ceux qui lisent lea bones revue
et ceux qui voyagent A I'Etranger
connaissent la c14brit4 des Par-
fums et Produits de Beaut4 de la
Maison Helena Rubinstein, Paris-.
tLornlrs :- New-York que.'on peat
trouver maintenant cbez RPa L
Auxia, Rue Traversblre.


An! lPrme paragraph dv 'ar-
ticce td M. Colbert Bonhomme pu-
bhi1 hirx, lire Hss congr6nres ai
lieu Ta ces cong&nres; a u6me
paragraph, lire des maux au lie i
de des nrots.

ASSOCIATION MCITE DE LA
JEUNESSE HAITIENNE
L'Association mixte de la Jeu-
nesse iaitienne donned une p anct

(Vor suite en 6&me wo e)



REVEIU LA BILE
DE VOTE FOE-

-- qu r e to rot s le v cll t iqoa r a Ihre
Jblla dsn3 I'ntCt h. Scettse wh o Cu ,
YoB BitkU ita ate dedl sr pe. (1so r put s .
fM"it, Ik. ra W (iaftent. eons em ,-.
ftpMte Vu.re owsaLemp..w lo i r U
ns tmuer, al Attua tVowt orya tont e& Uoir I
La tutlat obt Au ljSr. U. c.Z*
PCTIT& ?iLUI.SE, CAItTEHa( ftu !:
POIE ont to is pNtirr dm'Bituy I. litt. tiliuw
de bl e *ut vo s rrtILra du'Yphlmb. Wp.
b1d Ezxin n Irtie PlnP I r&t".P rur
S1 r1Dli. Tou ui P~wrmatnEi.

E. HAKIME,
SD u po..
8sul Distribuieur pour #ai'tti


Soua ce tltre, la revwe 'The fEw
tern Underwriter- de New-York a
publiC, A part !a photo du Prisident
SStinio Vincent et celle de la station
des pompiers, un intressant arti
ele dO a la plume de M. George A.
Mo-tzkovski, Prtident Internatio-
nal Underwriters Corp, qui a paw,
4 que1tqe Itmps prirmi nous. Lees
Sappr4ciations logeuses que ret 4-
tranger de marque a consacris qa
Spays et t son Chef sOnt le plus ~bo-
quent t6moignage des bientait
rali4s sons f I'gide de la nouvelle
et constructive politique instaur4
par notre Second lib4rateur.

Pendant mon recent voyage au Apntitif?'r fus txr fraplp4 par le-
proTrb rena st'^ n Haiti, dout 1;1
lanrgu, eit- f ais t efranq et qui son:
perce;iih',e 'orrt-uii-Prince, la C-
pitakit o un Iombre impstra. t
(dt nouvetlie. construction w Ronb.
edi7ts.;.-- La pinpart de c-:i
r.:uvelir miaisons sent cons-
truites soit en cimhnt arme ou e:i
lpirr., car In tnou ee loi prohik'
I'cmploi des matriaux de mrauvai-
se qua'it. Le President de ia Rf.-
puhliqiu, Sttnio Vinzcent est in
progre_-',iste qui a un teil ouvert
stl i'rumanir tde soin viay, et dti ses
concitornis, C'ett sur sea pregssn-
t-s insistanc's QLu h'!ls bouges ont
eti dt6bmrnis pour faIre face A dtA
constru),tions moder-nec.
C'tst encore soun sa direction
que les faubourgs de Port au-Prin-
ce ecomnienennt A s d4velopper.
comrnmI tCit V'incentt. o de p,-
tiltes mnaion:s n ciment avec too,
tes le, exigentces saniltair'es ixoier-
nes oer t batieths nour la class,'
ouvri>re.
L'A-; ,Lran. v-es t hien rVpri(,tn
te e;: it;iji et les principals cor
pagni> :,nrircaines sont It Stome,
National Union. New Bormnswick r


LES JOURNEES DE
L'EDI NATION

t-lme. Conference.


.. La-:.-L: 'ctffirr''e du Coymtrh
Haiti a d !'Aiiiance franchise a 6t,
prctnofv,': :ar M F. F. Fj:uiire, an-
cken -erTtaire d'EtFat, tcrivain.
Mf. C. Lt hriL-onL a lou li
bornn, vcolintth du contfrencier qui,
1an4- difficult, a accept dv veni:
parlor uo I'Analphab4tisme des a.
dultes et des mellieures mtthodeis
pour Ia formation du caractare et
leurs applcatIons dans les families.
Deux sujets important et aus,'i
int4ressants.
M, Ftquitre a r6pondu A Iatten
te du L. H. A. F. e*t de son aud:-
toire.
11 a d'ahord lou6 tl zI4le dBvou
ct la noble persb-v6an.ce e deM. Lhr-


Ohio Casuaty, II y a auisi diverse-
cormpal,-n,.s angiraiso comprenant
le General Accident, Fire et Fire,
Sea of LiverpooL Urniito A&surance,
Motor Union and British America
let une Compagnie franchise, In Cie.
Sd' Assrncea G(neraltes.
Le (Coiverinifl ntl a '6t toujour
loyal ivne rs it. C(:um LfW:itS d'A-\

payJis tat a l'ishlkttion Lur est trr--
fa vorabl,. L-. g.ouvn 1. ii[nt >c'%'-
fi force A prsenti d'attirer ic.s capi-
taux angers ct ics (prunt owit
etth ntgoci.s pour le developpement
des travaux publics ct de la con--
truction des routes. Le Pr6sident
Vincent et son habile collalorateur,
|: IMinistre des Rea~iimns Ext.rier -
r,.. It d g^r .io: ;rticul&t in'" nt intr
S S itX ':x E. r{'o t. 7; V'i K v. ;,:;; t "
princ-:ipv'- occidn; i.i ux un ialit.-
La Capital, Port-niu-Prince tc't a-
Sondamment pourvre d'eau potab!i

1t Uies', d i ans s r>(l u;n1.... -s ~s! a
iin w n vi.-M :'. ;;.> : d; cana I
-ti i i- 7 a l Y zmbre

lit t inu sond
g eiti6 d_ a;,u ,;.., ;;, .<., la-i pre :
.S,(/o d 'U ... < ,-! .,. 'tiri-
:id-- d4o p .an;i <-s :e jru in i cl. -
o', Lien orv.'tjnie et dirigt'v p :
George+ El,' ea-t rer'anrquabhl pour



;fl'Etat (,> I' in r..1 .- st n ti tl ca.
dininsiig;, i<' cQo::: aux Etat4-
1 nis. o21 0 i '. > n' .art,'
< '- .-a ** :." ,St .4o u m'


pure mai c .f tr d'iiail pAroan
rp :at;: a;-. I! V ..t i (t'st i.&. ,& P St.
John'.s ('gL.v&'e ;n. t ormver no

>;.,nt '" 'ptAS h ji;.1 < ;Si'' ,;L ii<'.itLCU In.-t
q(JliiM ,-(., '.t 8.", C&OV)'*e dcsi Cl-
rin s.



riiS lifl trI L 'Ir '. ; puss ]nf -
tr'l). stf -d. n a arl :rn.-o.ti,I do nio-
.ire ,fl.t{ a brm' E' d'ca:ition. :n.....
litit'iit.oi o f(srtn' n (!,i,. ..tt. 6ik
y2 '<, 1i140 ;0 :'. : iit,. 1 faut, con:i-
L{it:iL; A k. ...'nqs.L, ie it.La'ls. i -rctr~C t-I .......
ire pays.
C'c.t iRO oivrs '.;r.nTtte, nThe."-
ire, iro'i'sl +.rL:. it'i i! fautl It, (W>-


cour's *r I h.tat ou;I p d n'h.-'u;li-.s: dI
bonne -'coint 4 at d.- riunrlit&, Poun
lii, no'. n valor- ;,Sj ntos > .res
illustr,:s don't la be.u luuvre a (ait
n6glige gTrAce u E.l :c -ands P.
fauts, 11 doelande de tout tranll
former et de pirojetor L lumlrc
partout danr le pays, dana los vi.-
les et Purtout tians les campagnv-;
oe se trouvent ceux ;ui nourri.eit
la rdpublique.
II ohine la statise.ikque. dt no;.!

(Voir suite en Gfne paqe )


La plant~ eo0t indispensables A la prospcritt d'ua .-
SPays rFawtonl.frea de tous ordrcs, Citadins, Cam
pagnards, C t yous koliera qui aliez bionhit regagle':
vo1a pnates, idz2. ie Prsident Vincent dnsm sa no.
ble campagne- ta fvenr du iR:bo;isemernt. !e ur.s en
repandant Ia paroql du Chef dans toutes les coaches '
s#ocjales, legas titrea on 'sadonnant A ionrct eiJ et
I'extension du itgne VEgetal,
ttenez It bh-j hers anis, il y va de votre s6kuritK)
it dt celie de voi enfants!

-T !.
1111 1 14


a.


I

,..... :
.


I-




S PAC.2


*IFZ^ -p4Jf lf,lr an en, ttSttflfltef"Wo fomivftlmT


--------~mraaa--a 'arrsmrl.~. N~~-~s*$'


DISTRIBUTION SOU NNELLJ
DES PRIX A L'INSTITUT
TIPJHrIAUER


Serge de Vendegies: 2e, acces-
sit d'fistoire g6n6rale. de g6ogra-
phie .Tinrale, de grapvmaire an-
1glaise, de grammaire frantaise. 2e.
prix de narration frangaiso, de ver-
sion latine.
Ren6 Mapolon: 2e. accessit de
grammraire franJaise, 2e. prix
d'Ifistoire d'Haiti, ler prix d'lHi-i
toire g6n&rale.
Marz Benjamin: 2c. accessit tde
GCom-!trie, d'arithm6tique, de grTam
maire latine, de version latiie, dec
thbme latin, 2e. prix de grammai-
re anglaise, de narration franqai-
:., i'r; ,: r.i". -- et nnn !yse, ler
pyix Lite version anglaise.
Ernoit Polycard: 2e. accessit de
version latine, let, accessit de
grammaire franqaise, de theme la-
tin, d'Histoire g6n6rale, de g&ogra-
phie general, 2e. prix d'algrbre,
d'Arithmetique, ler prix d'ortho-
graphe et anralyse, de narration
franqaise, prix de bonne conduits.
LUon Lamaute: 2e. accessit de
version latine, ler accessit d'or
thographe et analyse, de gram-
maire !atine, 2e. prix de gdom6trie,
de th&ne latin, d'Histoire g6n6ra-
lc, de g6ographie gkn6rale, de
grammaire anglais,, ler prix de
grammaire franqaise, de narration
franqaise, d'arithmktique.
Boileau Ostin6: 2e. acessit de
g6om6trie, ler accessit d'Histoire
d'Haiti, 2e. prix d'Arithmitique,
de g6ographie gencrale, d'Histoi-
re gen rale, de thl'me latin, de
grammaire franqaise, d'orthogra-
phe et analyse, ler prix' de- ver-
sion latine, de version anglaise, do
grammaire latine, do narration
franiaise, prix de bonne conduit.
Linn6 Nicilas: 2e. accessit d'or-
tographe et aualyse, ler accessit de
narration franqaishe, 2e. prix d'a-
rithmrtique, ler prtx d'algObre, de
geograhie, (d'Ristoire d'Haiti, do
g4ogru ,hie gen6rale, d'Histoire ge-
;.rale, de grammaire latine, de
ne ltin, de version latine, de
'.otire -francaise, prix d'ex-a
AinIt, prix d'excellence. .

Annexe.

Josiph Gaetsins: accessit dt.
version latino, de narration fran-
quisc.
G6rard Chancy: accessit d'arith-,
m6tique, d'histoire d'Haiti.
Me. Aurtle Chenet: 2e, acceSsai
de Physique. >-j'
Raoul Degand: 2e. accssit d'Hl,
toire d'Haiti, d'Arithmdtique.
Fritz Jn-Bar: 2e. accessit d'.-
S-:y--ii,-fj e, de botaniqcue,
;,. Ly ::'. accessit d'a- .
.-;;/ .... e,,aiLirc, u'aisg&re, de Bu-
,---anl-eU U Aioaag^ B -inaitk s analv-sra4


CLtINIQJTE n
DOiTo1Ux JEANN
'::N ..Ch. l ;
S Aenqenmants
Pateate au No. 485 & PamYn
fiscal en ears 4*

A notre aimable cllentkle de la
Capitate et des Provinces nous 4-
vons I'honneur et le plaiair d'an
noner qlue notre Etablissement eet,
situ6 h la Grand' Rue No. 1611.
(Avenue President Trujillo,) Mai.
son Keitel, aujourd'hui propr6t.
Ih6ard. .

(onsutiations: Maladies G4Mnralet,
Slpiealita: Maladies de. Femmes et
de. fanbti.
Innovation: M6deeine Indig&en
et Therapeutique savante combi-
nbes contre lea PFornes Fr~stem et
lEdites ds- Maladies locale, Is.
tertropicales.

IIORAIRE:
Matin: de 6 heiress 30 A 9 heures
Soir:'de I here 30 A 5 hears.
DR. FRIMANUEL JEANNOT
Ex-aDfteur en Chef de I'Hpital
de Port-au-Prince
Ex-Professeur de Patho!ogie Gale.
A I'Ecole National e de Mdcine et
de Pharmacie de Port-au-Prine.


MIachine a d erre Remingfto
Machine calculer Daltco
Rubans, papier carbon
Faites yos achats chez
GILG.


ASSOCIATION DES DAMES
HaAITIENNES POUR LES
COLONIES SCOLAIRES
DE VACANCIES


]
int

2
ae
ler
vat

ret

bipe

10

de
5es
prt
t ro
nis
I'A


pai
,^u


clr accessit de version anglaits. Ia
AugusAi Brisson: ler, access;t dri
d'Histoire d'Haiti, de thme latin, tr
de geom6trie, d'orthographe et a-
nalyse, d'trithm6tique et de bota-
nique, 2e prix d'analyse litttrairo
de langue anglaise; de Physique et
d'Histoire G&nbrale, ler prix de
narration frangaise.
Girard RIastien: Ier. accessit de
narration francsaise. d'anralyse lit.
t6raire, de version latine, d'uaglbre,
de physique, d'Histoire et de gbo.
graphite g4n6rale, 2o. prix d'ortho-
graphe et analyse, 2e. prix de bo-
tanique.
Daniel Perou: 2e. prix d'ortho
graphe et analyse, de narration
franqaise, d'histoire et g6ographie
g6n6rale, d'alg&bre, de g&ometrie.
version latine, de thcme latin, de
Inngue anglaiae, de physique, do
botanique.
Louis Bellande: 2e. prix d'analy-
se litt6raire. de version latine, de
theme latin, de version anglaise,
de physique, ler prix de g om6trie.
de botanique, d'orthographe et A-
nalyse, de narration franqaise.
d'Histoire et de g6ographie g6n-
rale, d'Jlistoire d'Haiti, d'arithm6-
tique, *'altgbre, prix d'excellence,
prix..d'honnear.

(& sulvvr).


Oeuvre de protection
des .coliers dtbiles

LeU Instituteurs et lee Pareant
ereasis soknt 'pri6s de conduire
Centre de Sant flundi pro~haiu
Aoft A 8 h. du matin, potur tre
ads, les 6oliCrs tio;sis pour al-
passer le mois a'lx colonies de
eances a PItionville.
Le gtoupe des petites files ira au
our des petits gargons.
Des visiteurs y sent toujours
,n accueillisM.
>L dimanche 8 Aoat proohaia
hetrest du matin aura lieu It
diedtion solennelle de.la Malson
I'Oeuvre des Colonies de Vacanw I
, Af Pp6tionviile, rue Geffrard, a.
ks oe marchM, sous, I haut Pa i
mnagr de Leur E fx-leeeu e te Mi
tre de instruction Publtqe e
rchcvtque de Port-au-Price.
L'AMsociation convie toua lea a-
s de I'Enfance et des Ecoles
rticiAer A cette grande r6undon,
i-sqera .-a 4Eur*-des--. fte-. de.
saison A Potionvmlle. dans un ca,
Sparticulitremeot frais et pit-
-esque.

L Comi4x d'AdatJli-strat.on .


I A.S *.. ... *-
SLA I'HARMACIS

CAST ..A
T" 7 T S


YVWa do mett e la demnxre male
14 son ORAND LABOICATOIRE
nompila do pluseurs seerwau twch-

1) Aalymse cliniques
2) Analyse" ooehimiques
8} Aamealyse idustneoile
4) Anaysres agrwooi
6) lawtitet de recherciche
CO iteai tEire t*t u'embie Une r4
iOItU&o*n 4 par diretiton svioe, par
mnteril tunpiet, par a post
I tsoA ~tuieet par i'esprot nouveau
b'U impidoa en Ha4t1*
Dreeteur-Professeur :
Antonio Chevallier,
Ex-Privat Docent de Bonn
SConnmiers Techniques :
Dr. Georges Castera,
E-~Elve Institut Pro-
phylactique de Paris.
Dr. Cl4ment Lanib,
Es-tieve Institut Pasteur
de Paris






Ib Vapeur MARTINIQUE S. t.
VOY. 166 parti de New-York le 2Z
juilet 1937, eat attend le 31 jull-
let 1937 venant des ports du Nord,
en route pour les ports du Sud, pr'-
nant fret et male.

Wm. E. BLEO,

Agsnt GeCieral.


LEQiONS PARTICULIERKS

Toutes matirees Touteot class
0es Des'professeurs de carribre
offrent leur service aux families
pendant les vacancies :
Pour les levYes en retard.
Pour.leas lAves ayant & >ho a aux
examens de passage.
Pour les candidates malhreu'
au Bacamlaurtat
TAi4phonez A 'Institut Tiprper-
hater, No. 2891, oit MM. AAntom
Vieux, Antony Leap^s et F2;'nand
Prosper se mettront immd&iat-
r nment 4 votro disposition.


NOUVEAU SALON
COIFFURE


DE


M. rernard 'Labss6ire a le plai-
sir d'annoncer A sa nombreusa
clientele qu'il vient douvrir ur Sa-
-,on, .de. coiffure-de toate .beant6 4A.
la Rue des Miracles, iminkdiate-
ment aprft -Ia maison BATA. sous
Ita nomination AA la Perfections,
La devise du patron est tonjoitr3
ia mime; Soin Proprete.


PORT.AAU PRINCE


1,:
'n


. ecole
A'cole
Aeole
to
ecole


qui met 1'enseignement a port6e de toutes les bours-
qui ne professe pas le %bourrage de crinea,
qui pr4fre a une tite uniquement spleine une ct4
bien fatee,
qui s'attache a sollicater et A dtvelopper toujours le


jugement 1e l'.ve.
.ar,
t'eat la que se trouve recrut6 te corps de
homogene,
e plus zel6,
e plus competent,
ec le plus capable, surtout, a entram er
I action bonnitye et constructrite,


Devenes vortre prdpre Comptabe onm ovra
:pts de O eChbque & la an&que Netral
6puoblque d' a4 i


A LOUER


Une Hale de d12 m. environ
situee rue Dants Destouches,
,Anciens atleiers du <(Nouvel-
liste>.-
Cette. Halle situee dans Ia
cour conviendrait a tout usa-
ge.
S'adresser a Madame Che-
raquit mime adresse ou de 13
a 16 h. sonnez Je no. 2731.


achetez ies
eneus et batteries



- I +"* 't 4 t


profemseurs le pil



par Pexemple, i


at Ut
Ia
Sl~~aa
-$er


AVIS
Lo bateau a moteutr partira vers le 29 courant pour J6
rimie et Cayes pregnant fret et pea
sagers ,
Agent: O0 J. BRANDT & Co.
Ta: 3734...



A VIS MEDICAL
CITNIOTTE


'


du
Or. FRANQOIS DUIVALIER
ftue du Dr. Aubry
No. 1M
Consultations tous les jours
de 3 hres. i lbres. p .m.

.A -


CAP-HAITIEN


La Comnpapie d'Eclairage Electrique vient de feeevoir un stock de RefrigBrateurs electriques qu'elle met en ven-
te a des conditions reellement avantageuses.

SL'4loge des appareils de la GSNER4AL ELECTRIC n'eIt plus a fair. Chaque annee le comfort augment par
a nouveautk et la melleure quality desappareils. Pendant le mois d'Avril seulement la Compagxie effre A tout a.
chetour d'un
..'.. "r" SrPwM rntStflR- h taf ,,CT RPA r. in.KT'rn^rq ..-


ini prime .oonsistant: soft en .n petit Ventiateur de 8 prices, en provision des grande
soit..e une. petite. lampe de bureau, au choix de -l'cheteur.
'.Nlisisez pas,passer le mois d'AvrU. -

,N'oubliez pas non plans is quatre ann6es de garantie que vous offre la

.GENERAL BLECTRICf.


ohaleurs


Et faites un toir immn6diatementi la'

COMPANIES D VCLAIRAGO mLECThEQmE




I ..' .


dBe .1'&6l;~;ain~n $4 nain




'I'e




14 :.


Companies d'Eclairage Electrmque


C *Prs*ro*,


vi


SCOLt1B. MODENB S
Dtircteur: Sirxlt ALetndi' '
Awe, ,o h Brown
%xternttnt'fIGeat ; Coni~ttt mNoiiaSqw
Imcrties wXa entts ma :
COLLEGE MODWRNB,


./


....


i~8
:%
I)

i
~ 1,1
46.





































Ii

IY









I


1I


4t.pl~ wtuxrvflt~tAPt


I, ,,: il.


Ow i,


SICURIT6, COMMODITi
It est imprudent de garder 6 lo moison,
oi le feu er le vol peuvent vous cause
detdom oges irr4porobles, vos pol;ces
Sd'ossurgoces, hypotd4qes, fitres, con-
trats of autres documents pr6cieux. Un
coffret de sOreta lo Banque Royalo
cot0 poPu e tvita tout w4et d'inquiitude.
LA
BANQUET ROYALE
DU CANADA D




. de Matteis ,a & o


Place a. Ia Pa t

Hue Courbe et lue du MagumiSn de I'lta
CHAT D'ECAILLES DE CARET, V IEIL Oft, VA
:'TS, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL
,fCES ARGENT ET UR,MONNAIE DE TOUTES
IuNALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT AVAN

GUANDE LIQUIDATION DE L'UE ETTES ET V' YIUhN
Lunettes et Verres de i, s nrumrros
Montures en nickel i nof dable d
Verres ovales au prix a de $ 1.00 In paire,
SLa liquidation durn, qu'au 15 Novembre inwluete
Ssi.ent


A. DE M44TTEIS & Co,


SB~at! *~l at~ jpfle~rrt43qwflurul~r4-4sacen~ag~rr~l.tniq r -~e.~p


al.
"- it


College SI on ltiv-ar


Knseignement Primairt et Scondaire
tnseignemeu Claseique tt AM oerne (S section A JC)
Internal at Externa
8, Rue lMagny,


AI

ER


Laur6at de l'Alliance Franfaise (C position franiurai
aux Examens du Baccalaurdat de ,Jii- (lt r94 et Concou0i
dt Diction franqaise de JuThn 193:5 et tri .dun 9e n ).
41 sueces aux Examens du Baccalauriat t1fre et 2 sme
parties).
Le College Simon BoUta l ar ise tes wre~t r?, ree de fTa-
mille que les inscriptions ptiur I'Exercice tis-847 se xrego
vent tous les jour.- ouvrablieT'tpartir de H8 repa. A. M.

-ia lftrerftih


Le fait est incontestable



LE RHUi SAH E


c'est la quintessence

DES


meilleures varites de cannes


d'un vaste territoire

reunissant les meilleurs terroirs.


S C'et ce qui fait son arome
iO EZ
V. GOLUTEZ ET COMPAREZ-


.............r .f.T.... .... ........5....T. -0-0 w -


Loterie Nationaie

S d'Maiti

116. le Dognu Fo4
Phone Wg8
GatS LOT;




LCJBlLET A;
DIX Gde& SE i SIaNW
NWIsdg p7 d rg e rha
gqut meis, eav www V
leur. (Ces- un genre d'iparr
,gne., Et plts ." nfltBez pas
quit fauns uteidir Notre jo.
terie NatMnatfie, ar'eIle ient
en aide, de: son ett beau
coup EW)eu r rd'Utiltt eti-de
fienftid Pubilw a A Ira.
vera tutte la Ripubique.
,Pour loutIs e s reefn
R ttoi onu ftrangers) ache.
t~ de w votre cmpan on vo-
tre bile.


- r .t .M ,Wl. '" a -s,. .. mI.t *9 W ,- /fl!


l t; a U K ....i.. .,5, K.'K.ir 1 i\ .,
s t



itb; rL f Mi n -

nt hit ur v rnt I ft.
-,ri:f gas in 4 ,


mLr -.; i r i r

n', U",'O;r'r; tif'. l. rt v! nft it tic
r2'di4i< iA (Le', "
te u r.

Mal-AC! A Thu.\triLafort;
ils, no'alaJre, i',pic tafr' f ; dut c ier


w,. flLt n t d937.
Eanmmnad CAUVIN.


ftour le. %jcawes A Pition-Vilie
LEWnPour piuf ap.k-til r~t mar


TorutKs nmitiir. n <- e t J 'u;!t ti 37.
Lqunx p8artculibrvr p)W d.
profeseurs dt- carriee...-.- toi
par emaine, ie mat..

inslfrire chet? M, Antonio "'feux
qui a u t' sLurr It coneo r- d1
prorlsleurs iojpajt't nt., qui vous
donneraot pleine satisfaction



UA MORT e A wEIS
$ .Mowatem citnerfm, tu,



Jr touites lee pages di
aNourel lte M, .~rOlus ne couW
~z pas rater la vraie nobm qe
- winn inbtrene.


Connaissez-vous



deja la Citronnade



COURONNE?
L ,


Voil nrne nouvelle boislon qui-#ient d'tre lance par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. 4.
Essayez une bouteille et vous adopterez oette boisson
avec son arome fin et d6licieux. En vente laa Brasserie
de la Couronne en grades et petites boltteles par*
tir de cinq douzaines.
Les autres boiesons COUROVNNE djh trb. @q nnues et
apprkciees h Port-au-Prince et en province sont :
KOLA COURONNE en grande et potites bou-
teilles
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
Buez les BRolm Couronne et vou oavez lI4ssurance
de hoire une boisson extr&meTnent hygintique vui Ia
m6thode efficace qu'emploie a Brasserie ave IPaide
de ses machlnens pourt l te lvag dp seP bout&ll f .


VVENTE PAR V'OIf EPARt, 1


En VetrLu i'riic' obligation hypo.
thtnitrk, en date dt 19 Jaanrier 1931
pa4ti atii rat port I Mfe. A'.tri
Laforest, no/aire; 2e. de la carionr
qul ei a at fa:it,. A i JAn.t ,,,l Elia ;
suivanit rwte an raptport d(1 Me A-
tre Ltaforuat. ils ei date dtu oinzt
f6vrier 1937i put Rend iMartih, a
gissant come tuteur des enfantq
mincur~r de Savinien A:trtrin, ce
dernier aux droit.s d:; Mtadame iVeu-
ve Johph Beaudin, suivant acte do
tredtitn Pau., in r'wtptrt d_ ,f,
At:. tri ILutorrs t UAflt rnil lii f enti t ti'riit t oln ft
o,. d'unl commanirr rdtwit tin date citi
quatrr seV)t, exploit t de I'hi.tJlhs'lfr J, Jh.
D. Souffruant h I:Madamt Veuve E-
mile Gagneron tutrice de ses en.
fants mincurs: Pritz, Gtrard, Emi-
lc et LiUe Gagneron, 4o. d'ure som-
rrnaton de payer ou de( dtlaiss:r en
date du s. )t juin rk~mnier, explni'
enregistr (it l'huis.iir Arnaud
John, a' tribunal! civil ji Petit
(if vi f0i slie r ht. r -.rA Ihmrnhr,.
iilie- prir ir.,. r 4r d; t n!i ,Ir
1 d'tluni : rtioi c f imrif ttlif:u ci-ti5.,>-
sus dAtsiigni, anix drit< d-e Mrne
Vve. Emile (;me 'nr,1 ,, ., Pr-
nand '.agJeron, o!o.- (iu i sii
Pierre Haspir. arirs c mnfaUide-
mfe nts ntl x d it,.-r ,rit ir ..
i!' prt W:in!'c : ic .c di cin,tl ;,iti
prochain A dix heuires (I d martin, 'n:
I'ttude et par t1 minist:dre de Me.
A-strct Laforest fis, nfvtaji-.h A P',ri
i au-Prince, A Ia v(etl at ; iaf s r,'
frant et ddernier en-:hiris'.tur 'i',
Ine prpriotd fonds e-t K:LIis.sea .
St 2c pS PettJt-G;,tpo, :.ri$i tns- rae:,
I6pp u.bc-aine 1os, 'rTnsAd' Rue ,t
Choisteu ou Lurmarrc, do Ia cowntt-

[ lin ;.T ;- o 4"^ ; ^ !.


Sud. .. ,
X u r'i \\. 1 .'. ** ... :

dionars, v in -- .',n.r ire
d,' l'av; cat pofl

'dY- .~. ~'Y"I-(IIJII-~~p~Y--------~-~.l~a;Y~;. _...... ---r-'~


I


r
i
i


5
i


!
t


1





PAG ? 9 "t -ti6

L5 E NOVVELLISTS
Ki fmrou Nf. $9-
SBofte Poeal No. )$5. th16pboe 22n2
QUOTIDIZN FONDE EN 1896
Par
HENRI CHAUVET & CHIRAQUIT
i *teur- Preopndwtw
ERNEST G, CHAUVET
Sweiteai.- G bal :
MAX DUVAL
Administrcts*r
KLEBER GEORGES-JACOB


PROPOSE BT FAITS DIVERS
(suite)

solennelle le dimanche ler aoA
prochain au Collfge Saint Justinien
A 9 heures du matin. A cette occa-
sion, M. le Docteur Charles Bou-
choreau, Directeur G6neral de I'En
uiguiement, prlononcera une sub-
tantielte conference.
Au College H. Chritophe.
Hier apres-midi, eut lieu, aa,
Oollge Henri Christophe la dis-
tributin solennelie des prix. Et c'
fut un'coup d'tcil vraiment rbjouis-
sant que tous ces 'gj .c 'en al-
lant, apres cette petite cero!monie,
les bras charges des prix qu'avaienr
bien voultu offrir quelques donatai-
Srosn botvolTs. 'T> ios compli
ments au dynam ique- Andr6 lMorn
piuiair.
Scandales publics
Marie L6onard, Andejana Jean.
prevenucs d'avoir commis scanda-
ce public, le 27 juillet, h la Croix-
Sdes-Bossalles, troub)ant par (dea
muts obscnes 1a tranquillity dte-
gens du quarter, furent an'ftes'
par !e garden Antoine Aimadice t,
concdamnteA i 2 gourdes d'amende
par le Tribunal de Paix, Settion
Nord.

a Croix-deBs- al.sal est, pa-
rait-it i<1 rendez-vous des fervents
de l' eneuladte. L,, les mots obs-
c~nes, les injures s'dgrenent corn-
me de; prieres sur ies tevres de nos
bonnes femmes et de nos braver
porte-faix. Demeur:ant Jn-Thomas,
pour atvoir trouble. k1e 26 Juillet, 1.
tranquitfit& des habitants du quar-
tier, ftt conduit A 'a Section Nor -
et c4n iamn i 2 go1irdfs d'ameTnde
Vagabondage.
TU gagnaeras ton rain a ta sueur
de ton front, dit l'Ecriture. Et ht
toi des homes a.ioute: tu aura;
atussi tn gite connu. Pour ne 'a-
voir entendu de cette oreille, Joseph
S6natus, Joseph Benard, individu
ne se livrant t aucun travail r&
uIlier, n'ayant pas de domicile fixt,
errant a travers les rues de la Ca-
pitalc a la recherche de m6faits A
,'omimet'te-ttreat arr4trsl e23juil ..
t c onduits A la Section Nord oui
te Juge les condamna, chacun, A,2
gourdes d'amend&e.
Accidents
Un ;etit voilier a fait naufrage
non Toin de Pile A Vache. Un pas-
saKer est mort.

A Generest, rapport note con-
firre eLa Gardes 2ime. Section des
Cayes, ia foudre s'est abattue su:-
une main0fon qui a et6 incendi6e.
***
)n d'."jplirE t-iigainmlent Ia mort d'i
:itt dt nom me Silenc:eax Waclache,
qili s't'. n,.?y6 la Ravine. Les for-
nmalitds tlgalis ont dth remplies.

Ecole de Droit
:32 &tudiants sent admis en 2eme
Ann6c; 24 de la 2ime sont retus
Sen 3hpme. Annr-e.


Nous tficherons de donner la
longue listed des nouveaux licen..
cies.

Nouvel Ouvrage
Considerations Historiques sur
'IdHal Panamiricain, tel est le ti-
tre de la brochurette de M. Max
Chaumette. Cet opubcule de 36 pa-
ges et trds bien prWsent4 eat d6-
di6 Leurs Excellences M. St6nio
Vincent et M, ie Dr. Raphael Leo-
nidas Trujillo y Motina.
'Tous nos complimehnta lA au-
toutr.


-n-" %* I. IX .A (A II- m -w _'


L, .ES JOVERNM DS,
L'EDUCATION





Anatphabets puiSe dana Ia deri-
re confErence de M. Lh6risaon. 11
y it trop d'iglorants parin nous
et paI assez de travalleura.
Nouu- avons gaspllI notre temps
danas le guerres intestines rulneu-
ses... i faut changer de mentality,
se trousser les manches pour %a.
mettre au travail utile, neceaaair2.
M. Fequiire blime l'oeuvre In6-
faste dles paresseux, des vicieux,
des immoraux, des 4goistes. -
Uls constituent la Honte du pays...
M. Faouihre est partisan de Y'E
cole utile, bien fr tniri di- v d a Ilnspecteura eons-
cients.te leurs devoirs. 11 voudrait
voir beaucoup d'coles profession-
nelles et agricoles dans le pays avec
d'exceilents maitres. II demand,
come M. Lherisson, I'ex6cution
de la ioc qui cree au moins deuxn
Ecoles dans chacune de nos section
rurales. C'est une question de jus*
tice...
11 blare 'Elite qui n'a pas tou-
jours rempli ses devoirs.
Qp: tces soient A la tAche n6-
cssair(, et honorable...
..31. Felquiere r6clame des Horn-
nmcs duI Carac tre. 11 demand leur
formation par les meres, des la
naissance de leurs fils, au berceaa
meme.- Oui, iI nous faut des Hom-
res de Caracttre qui sent la paru-
re d'tun nation...
l1 y a dans cette instructive con-
ftrenca des passages mordants...
M. F6qcirre a mis le doigt sur cer.
taincs de nos places, 11 demand L
lous de les panser, de les gu6rir
C'est un devoir pressant ...........
C'est grAce A I'esprit d'ordre, 4
la culture de clettres et des'Arts, A
la discipline, au patriotism de sse
enfants que la Grecc antique a pa
vaincre la Perse. Tous ceux qui
sont morts aux Thermopyles sont
glorifi6s,.Et depuis plus de 4 si-
cles avant J. C. on lit une belle ins-
cription sur leur tombeau... Tra-
vaillons toEus pour ia Patnie........
Aih! que ces belks conferences
des Journie d e l'Education inati-
tutes par 'Alliance franqaise sont
intcres.stntes........
PIres et mbres de familie, il faut
aller les entendre...
*

La prochaine conference sera
faiteele 8 Aott par le Dr. C. Lanier,
Directaur du Lycee de Saint-Mare.
President da Comith de I'FAlianee
franqaise de cette vite.
Minme. Lerebours, directrice dc
I'Ecole Normale. est souffrante.--
Fftrelb-iqulTfi vaittatrf'ial'co3tf
rence du ler Aofit. Elle eat reSvo-
ye urinec date -ulttrieure.
Le Dr. Lanier parera du Probl&-
me de la fr&quentation scqlaire.
S. -,


INTROSPECTION


Sur ins boards d'un clair ruisseau.
oit croissaient le chiendent et le
cresson; souvent une noire enfant
venait lessiver, ULia. Mon eil bar-
b!.:; .-:,lipLait la rondeur et la pe-
tiltese e iie ses sein.s naissants, I'har-
monic de ses hanches et la cau-
brure 'egrce de ses jambes.
Elle avait des yeux clairs, tn
front prononc6 que parait une noi-
re ot rpaisse chevelure. Un sourire
Mclatant, oh luisaient blanes et pe-
titi cles crkneaux du verbep, Ilu.-
rinritit son visage de raisin noir 16-
gbremment poudre,
As lise sur une groses pierre, elle
chantait tous les airs en frottant le
line QiF s'6cumait fl savon ou en.
core sur lequcl rtsonnait le choe
lourd du battoir. ETendu sous un
manguier, je contemplai cette on-
fant et me maudissais de n'tret
pas artiste- pour fixer dana la ma-
tiere immobile lea traits mobiles de
cette vierge..,Donne moi une LU-
ky, Leiia, remain, je te -dir lla
suite..., Je veux rever de. ma jeu.
nesse d'echantement....,.

*- -1WK.


-4Lp*QUtVgUg ai


I : .:...:.r A PARIS

SLamothe a payM la toutnae ee
matin, entire deux communications
au tUiphone. Nybo r6volutionne
Btria, n pi us nl moins. Laleau le
lui a ;4rit. Je 'ai lu. Je puis done
vous le dire.
Cela Ue m'4tonne plus d'enten-
drn parler des auccds de notre pa-
vilon oa se sont onn6 rendez-vous
'esprit, na beaut& (celle de nos
gracienses compatriotes qui pa-
raissent plus belles pris de Laleau)
la vrase musique haitlenne, notrf
pur caft4, notre rhum A l'ivretse s:
doute quand elle est parfumee dil
1'ar6me dOlicieux d'une S$plendid,.
1


DECES


t.ou.- eat fait part de la more:
de Monsieur
Mare Delaquis
survenue hier apr&s-midi A 4 heu
res, A PAge de 39 ans,
L'enterrement aura lieu cet a-
pri-midi a 4 heures en rEglis a
du Sacri-Canur de Turgeau.
A fa famille du d6funt nous pre-
sentons nos sentiments de condo,
lMances.



SAUVEZ-LE...

Qu-lle fut la surprise de S.
quand, r6cemment a Nice, rentrant
dans sa somptueuse villa aprbs une-
nuit passee en libations multiples
et en compganie, il trouva sur le
perron... un BbW!
Un mot 6pingl6 sur ie maillot
implorait dottlourteuisement,: Sau-
vez-!e. Que fire? Voila S. bien em-
barrass6. Dn tait habitue aux cock-
tails, mais fort pen aux nourris-
Sons- ase-
Quel decision prit-il? C'eat ce
que vous saurez bientbt 6videm-
ment, car vous ne manquerez pa.r
de venir voir Dimanche au Cinema
Rex Ivan Mosjoukine qui est ad-
mirable dans le film: L'Enfant du
Carnaval.


SANS TITRE

Evidmmnent, e'est pas toujour-
aerieux de s'asseoir confortab.k-
ment, avec en main n journal trP
lEkte, 11 y a des gens qui le font
nuit et jour; {videmment, la nuit,
ils ne restent pas assets.
Cependant, cela m'arrive que!-
quefoi3. Et, quand j'ai bien bouf-
f6, rien ne m'eat plus agr6able que
de lire attentivement ea'roufroue,
en aspirant avec ddlices mon ex-
quise cigarette RHex.



AVIS

Le Coasell d'Administration du
R&s, pour permettre aux employ6E
du th4Atre d'avoir aussi un pea
de vacances, et fachiter ses amis.
a fix6 'horaire et les prix d'en
tr6es pendant la saison d'kt6 corn-
me suit:


Dimanche soirke A 8 h. 16
Prix d'Entr4e.......:. G.
NumerotEs .............
Loge Reterre .........
Loge Batarn ..........


1L10
2.20
2.20
3.30


Mardi 8 15.............. 1.10, 2.20
Mercredi A 8 h. 15......... 1.10, 2.29'
Jeudi ........................ 1.10, 2.20
Vendredi ...................1.10, .20

L& heons primesseront toujoura
d4livr4s A lt soir6e du Dinmaneh:-
at seront valable.s our }es soiree.
du Mardi et Jeudi.
Ce nouvel Horaire entire en vi.
gueur A1 partir du Dtmanche lee
AoOt 1937 et prendra fin en Sep-
tembn.,


CULTURE PHYSIQUE


Demandez ,les planches tie cul-
ture physique. Maison Dusseck 151
Rup du Centre on Hamerton Kil.
itck, 'exemplaire no cofite que
G. 1.25.
-a---


.Li- -.-.-- -.-- -.--- - - . .


La LibrairieNo uvel
TEIPtlEHONE 7 i

QUOTIDIENS PApTERIE RSVUE8

CABINET DB LECTURI

COLLECTIONS A BON MIARCHE

People en Marche par Theodor Wolff-- Les r6vla-
tiond dui plus grand journalist allemand sur la
S;c'.c ses origines, ses consequences............ G.5
,iU i 6,, par Alain Bourami--Censure pendant vingt
aras, ce livre rIvelIe aujourd'hui les minoens don't
disposait la T. S. F. pour d6couvrir les moini
dress actions do 'ennemi........ ............... 415
La Liberty de la Conception par Dr-Marcha .600,000
lecteurs ont trouv6 dans ce livre la solution a un
problem angoissant ........... ........ ................... 3y
Merveilles de L'Exposition de 1937 par Robert Lange.
Le livre par lequel vous aurez une ide des prodi.
ges r&alis6s par diff6rentes nations ............ 2,75
Vsai-r or-yia (1475-1507) par Rafael Sabatini. L'His-
toire n'a pas connu d'hmorme aux passions plus
violentes ................ .. .... -----.... .. 7,
Belles ei Fieres Antilles par Marius Ary Leblond.
rn:,rs -ion d'pn voyage feerique et illustre...... 4,
: I ;ndmer, paur Louis de Broglie. <....II faut
v- : i e pace qu'elle est une grande ccu-
S** -: i i ,.-p i. L. de Broglie.,... .......... ,0


PARAMOUNT


iilnN iHE ler AGUT 1937
LES CENT JOURS
en Matinde h 3 heures 30
rdalisation de
BENITO MUSSOLINI
...une des plus belief et des plus
gloriEtuses pages dz l'liistoire doC
France...
...Mlurtri dans s affections...
Trahi par le Iestin...
la chute de 1Aigle...
la dechirante bataille de Wa-
terlo.,.
Napoleon vu par Benito Mussolini.

DIM ANCHE ler AOUT 1917
PARAMOUNT
present
S6G et 9 heures P. M.
MADELEINE RENAUD
de la ComMdie Franaise
dans
SEiRMENTS
r-alisation cdo Henri Fescourt
avec Andr6 Burgrne, Marcelle Ge-
mriat. Josette Dagory, Roger Cou-
tant, Gaston Dupray,
.I, roman d'amour simple :4l
emovuant, empreini. dc courage ec
de iayaut6, d'abnigation et d'h6-
roisme...,


Le tatarrhe
est gin&ralnment
amElior- par les
vapers de -
POUT TOUS LES BHUMAIS


1LIT
n' touurdit pas











t,.


Tuaz lea

Moustiques^
A quai bon-fairea ''eporiene d'ane
nit ju" oy u powr ls moastlqam
Pour avoir la paix, exige du FIT,
FIJT tuo vraiment les insecte,.
me pour teujotu N a tch*epa. Nou.
ean parfn agraM le. igst le
biont jaino A banda noire etsoldt.,
S UNE NOuvEAUTr

=bj. j'nI t l ,
dale 7


BUTLER BROTHERS

Messieurs les Commercants
Avant de fire vos comm=na
aux tri'as-Unis. tiUUnsJS leL .
talogue Bluter Brothers,
Avec le Catalogue Tintler EBr
others vous avez Cdevant'; ous to.
tes les Grandes Mantitactures d&
Etats-Unis.
Cette Maison qui possede da
contracts avec les princi pales Maai
fractures achete jusqu'a Cent l.
lions de dollars de ces Manufag.
tures.
Un march come celui de Ht.
ti qui commander&6gulibrenlent d
Etats-Unis aurait dQ co:nsulter ei
Catalogue, car mime en faisant v
commander des Mlan fiactures d
rectemrent, vous re ponv:ez obtenl
lea prix de Butler Brothers, I'F.
compete accordCe dte cL-. Manufna.
tures g Butler Brolhers,, loi pr..
met dte vendre aux m5mmes prit.
que ces ManufactLi'ues vou.s qo-
tent et parfois et mrtnte t~i so:-
vent Butler Brothers vend au-d
sous du prix de ces Mianufactural
L'avantage pour youL-, Comrmeri
-antr, de placer vos commaude
etc., vous pouvez bhn6ficier de
frais et freight et principalemet
de la facture consulaire que yoV
etes oblige de payer pour chbea
des facturos si vous commandetde
plusieCurs 3Manufactures diffbt'&i
tes. Cet advantage est 4norme.
La Butler Brothers eatt la conce
traction de tons ics articles qui fo
besoin aux maisons de a Place,
SPour pls samples renseif-
ments, adressez-vous A Eugine &
Co., directeur Paul Eugene, agea
exclusifs Wur- lHaiti. Toutcs o.*
mandes et tou; ren.;tignemfl
peuvent ktre adress6s A Paul RE-
g6ne Boiet Postale No. A-199. siD
bienenetendu que la butler Bru ic
ne vend qu'aux commerqanta Seg
cement.

POUR I A SESSION
EXTRAORDINAINI

COURSES D'ETE)

Au College St. Jutnien ('.;i
teurs Marcelin et Bonolm)ino }
Cot.rs qspciaux sur loa Pr'
cipales mati&rec, notamnmeut cOt
sp6ciaux de Math6rmutiitqu IPw
lea candidate A tous examensBle
calaurlat, lor et 2e. parties. MAso
sions aux &o'es suprieures.
Professeurs: Mes. Colb rt# .
home, Justin Mare&lin et d'naut
spacialistes, .
Le College revolt dri& 1ee W
criptioais, 12e, A philosophie pGi
nouveP'e ann e et met l la MIK
sition des families sa pensi)r l'
laire au prix roddr6 et A la is
impeccable. '-
Qu'on n'o-ablie pas note
enfantirie qul a fourni laei;
brillants r~sultat., au c~nco:li
diction.

Angle Lalue et hue La, iIM i
,..


-: -