<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03086
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 27, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03086

Downloads

This item has the following downloads:

19370727 ( PDF )


Full Text

---- -

PAGES



QInas 9 lBANIE


wJe


aa


r i~ tlM t .4.flj- 'a.c






a1 .cn n .7 --
iIifwaw o. ^sm ?bD


QUOTIDIEN V


EN 189M


42Lme. ANNEE PORT-AU-PRINCE, SAITI MAi]1



11iliil BHE ENSEIGiNEElT P1H llE KE PT. VINCENT
gUR VI'ANCIENNE HABITATION
Par CLbert Benommt. PAULINE BONAPARTE


(voir le No. du 23 Jaifet)


a
3

i


~--------------------^^-

IBUiTION SOLENNELLE MI
Z PRIX A lINSTrITT d'Ha
TIPPENILUER tran,
(voir le no. 'hier) Is a
no. hiefessi
C- lase de Huttleme. Trav

SRomain: 21. accessit d'i.ms- .
on religieuse, de dog-raphie lp
a-, d'Rlstoire et de g6ogra- bie
Halti, d'ortographe et ana.
d'arithmtique, d'instruction Ivse,
d, de sciences natureles, de civiq
1le aceasit d'4riture, prix eea
te condulte, d'his
) Armand: 2e. accessit d'Ins A
Sreligeuse. d'orthographe d'ins
'iYe, de geographic g6n6rale, de g
et g ographie d'Haiti, natu
'que, d'instruction civi- tion
e lcture, er. accessit d'&-. naly
De- prix de scenes natu- grar
gra


n Aiute: 2e. accessit
Sroeused& g6ogra.
4" ofd'ograph et ansa


slieours Lcs .trs. Dentists
iti ne comnandrCtt plus it I'E
g-er, puisqu'ils trouvent toua;
articles neckessaires A leur prno-
on, chez Paul E. Auzila, Rue
ersibre, dIe Ia .rande marqutg
SWhite Dental Co., de Phila-
hie, h des prix bien convena.-



d'arithm6tique, d'instruction
juc, 2e. prix de lecture, de scien
naturellc, ler prix d'tcriture,
stoire et g6ographie d'Haiti.
uguste Limouain: 2e. aecessit
strdction civiqu&, d'histoire et
6eographie d'Haiti, de sciences
relies, ler accessit dI'instruc-
religieuse, d'orthographe et a-
se, de lecture, 2e. prix de g6o-
phie g6n&rale, d'eriture, le prix
ithmetique; prix de politesse,
de binme conduit.

(voir suit o 2e page)


Comifnous ]'avonsri promise, notus
idos Mtudier le f nctionnemen_:
coIai prive-. dc-nt .nous avon:
Bntr1 la grand' Ltiliti snociJe vt
tionale. Tout d'abord, nou., con
itOns vec nre ICancoli qU'aucun .
es eoics nI'obtient cis Irdul-
i co, tesporndaInt -. :x f f'.-rts; e
g sacrifices ''--- d r,',-t'cur ,. An.
Sproiei.-lur .* .'I'^'ttt T t per.
tuer, nol ea ... '.t :,ffirmrnr c :

teur dt- t0 0 cole v<-ntreer-
corri d ; r, f -.etur. rt.- ,- h I
rable ,' : n:'. de. sp'6cia
t_ tri-s con: t: I'n Dr.
eaoir, un Fr. Pr:pfr, u
-meir. G ':,t : ,. TA.* ,
essit. ua. 1') .7-, J : oi 0
.,etc .- .,r ::'- .. .;' d .. '. m -
Coli ge Mod-ern., >du Col-ie S';-
Bolivar et ciet: autres Ecot. .
&es de ia Capiali..
fo proMblme es4 de trouver le
s de ce eu de succ&s. ElUt -
notnbreuses et compltexes: l;
ent lo. aux elements qui fri- .
tent ces ecol-s, 20. a un ma-i-
f6tt d'esprit qur'is y ont crc -
A la situation ^conomique dr'

a~ clientele de ces 6coles est
pose le plus souvent dte artca-
on d'BIives en contravention
a discipline dcs aut-rs Ezta-
eats; changeant d'Jnstitu-
pour changer de classes ou edO'-
dklber a des rg-iemfnts q'u
t trop sev6res, is rstnt i-
Sla fin de leurs 'rnde.s :au-t' .
Sides classes ou rtfractIi ,'".- -.
directive. Lcs blirmints (irn cs
contribuent A maintmnir ie- !
3u-dessous deP s prog-Lramm-rr
tb on Ia cla'; ao-desu d- I
( m *Tf1 nt 1CorS atircouor :
Spro;pf s'-ur. IS -chocs rn.
strs de c trti. gro r- t's I -
AUxexaeamcns d<\ bUclaurcat ?
ftlmgeros, ont travers- ies
et ne sc, orut pas faite ; -
de prepar-ation suffisanrt ou
Qanque d'application, leur e-s-
iMrrmeinhb!rnent inculto r-t.-.
A touted formation et imper--
l a toute connais.sanco.
elements, objectera-t-on, ne
pt pas s- trorver dans ces
- C'est entndu; mais sanns
tes classes no pourraient pi.,
'onstitubes. Is viennent de
91 tel ours, ils se pr6s-n-
Pour le course suivant, et, a-


- I


U.S S. S. H F. F.


COMMUNIQUE

Championnat Militaire
Les equipes de la Garde d'fHaitA
se rencontreront au Pare Leconts!
dans Iordre suivant:
a) P6tionvile-Prison Samedi
7 AoOt 1937.
b) Prison-Caserne Dessalines -
Mercredi 11 Aoit 1937.
c) Caserne Iartiguenave-Petit-
GoAve Samedi 14 Aout 1987.
d) Prison-Police Mereredi 1!
Aodt 1937.
e) Caserne Dessalines-Caserne
Dartiguenave Samedi 21 Aoft
1937.
f) PFtionville Petit-GoAve-
_Mercredi 24 Aoft 1937.
.Ce championnat t et inta.
tire. t Une 6quipe vaineue 4eux


No. 14.226


PROPS I FIIS

MYERS



Condama* pouar VIe d felt
H. G. Feaemberg de natls~ alitt.
allemaade, pr&venu d'avoir, Port-
au-Prin..o au wharf Fort Islet.
exert6 4rk voices de fait sur la per-
sonne t' nonmm6 Simon Al xaMndr,
le 2F juiliet c-ourant, fut sarrit
par le garden Ju-Ilen Baptiste e:
,onduit A Ia Section Nord. LA, lp
Juge ,Uart lui apprendrc A ftrc
Unoin.S agre.sif, le condamna A 5
gourds d'amende et A 25 gourde
de dommages-inttrets.


pres un examen indulgent on les re-
coit avec Y'esp&rance qu'ils front
des progress grace aux soins sp&-
ciaux qu'on i-ur accordera: s'ils
6chouent c'est uniquement parcec
qu'is ne repohdent pas aux efforts
qu'on dtpensi pour enx; en retard,
ils devaient travailler deux fois
plluHia !qu'te s autres, mais ils no
travaiient pas du tint.
L: remede est 6videmri ent d,
!~s ot iger A recommencer la clas-
se qui'ir i;-nncnt de laisser ail-
curs; et c'cst ce A quoi noun exhor-
tons I -..-:-nrfr; rvs qui. par ainsi,
s' ipar-oneront les echecs future. &-
che(-i :ui sont salutairos pour in-
tell-ct'talitea, cr, es dipiomes ne
sent pas: p,,-tr les igrnorant. qui. ia
jiupari' du 1 '.,mp., s'-nt t mrni-rair.i-
en rairm- mii-me Uj- id.ur !hgtret6 e;
de leut:- :'iufitance.
(C-: ,:. d< cho. d"plorabce -i
t-ti fa',frisa maiheureusement par
ia rr-.;'ia.:ai.s e situation #conomique;
I' ,. .-ionnaiit, c'est une loi
rflT:-, d,. '-;ckoniic politique qu
:, ,-,rnl ique dominer touws les
iailt <.-ia;.;x: ies difficult finan-
0c: os p a\.-cnart do n2-o r paiemen'
t p-c ,, ur effect invi-
table d' porter les Di'-ecteurs a trse
muins .~-: '-re-s dans les conditions
Siin'.-. ..ns et a hpsiter un peu
.ri-n v.a-:" de prendre !is sanc
.. n .e.air-s, Partout i'impu-
i e "; rtr :es; maelaiteurs t '
S.' chA~timent imminent
r-nd tr .e souvenat lh'-lnmel sage.-
r '-.' c c s- i:-ons r-p(et--,;
;', .t ,;r r, npr 'armatnrt de dc








a tv imusd1e. 1i au-
pr 1, ,),i 4 t 'o now-:




ii nL,"- ui rec :.' s d m'ohae jar n-

t s, Ta tcer: iet, pars an d tand
S' ; "i. : ; t .' t'-t i 'i
.'ir ; ur du C ol- prie s, ns suien
; :;- r. do -..,' s or c -.'s Etabliss, pu-
me o: qui cnlet cheque jour ne vint

ve a eie et en part. ant de 'a-




(-lb-'rt BONHOMME,

Directeur du Colkge St. Justinien.


Ce matin, Son ExcsellPace Pre-
sident de la Ripubliqe asistke des
Membres de son Etat-Major, de
MM. Fridhric Duvigni ud, Secre-
taigne d'Etat de 'lntrleur, Au.,
guate rurnier, Secritaire d'Etat de
'Instruction Publique et de 1'Agri-
culture, Odiion Charies, Se14ctaire.
d'Etat c.e la Justice, a vsitk la vas-
to propri6et de Monsietr Fernan
SCrepsac, au haut de lOlosse, ow
Elk au conrP une ovation indes-
criptibei de la part de ton s li, ha.
bitants (ci.t dins et compagnardsn)
de la region et des environs. Li
prop:ri,,2 dt' MI. Crpaac fut habit
tOe dan t-rps id ia Colonie, en 1802.
par Madame Pauline Bonaparte, 6.
us-e dii General Leclerc; on y
l,,it rencore la porte d'entr&6 d
la maison nne maquette de celtl
qui, pendant deux ans, ait la plus
"randfri dame de la celonie.
'u !, grand nombre de camp
wrnarids qoi se tenaient aux ahords
de la naison et qui acciamaient le
Chef Dar des vivata frtnftiques et
au son du tambour, le President
n'a p;. ph rAsister an besoin de
ip.'rt-r (& Su noblyv campaign
t; fa'ti- r du Rebois'-rnnt, des mo-
tifs de cette champagne intensive et
(e--; buis A atteindre non seulement
pour i-v-r prosprit6 personnellt .
ma.i aussi pour celle de leurs en-
fi :: ~p 1Fd urs petits enfants.-
)Des duuzaines de machttes et de
s-rpetes furent ensuite distribu&s
auix pavsam cliltivateurs qui en si-
g-n de rt-rmerciments et de recon-
nraissance Pt:' ccsaient de replter
Blongi'e via Presird nt Vincent.
IV'ows et.es not re pereh.
Le PrOsidri-rit ret'agnna, visible-
ment sati-fait, In maison tvocatri-
ce do i'Fpo01e Coloniale oi les irn-
vits fient servis A souhaits.
Onr v -,arlquait !e Pr6sident da
Tribunal de C(as.ation, le Doyen di
Tribunal Civi!, le PrPsident du S--
nut, }-l Pr'sident de la Chambrv,.
le Deput5 Andr6 Louis, PIns-
pect -j deS Ecoles. le Chef d!.
Cabinma vf (, .rn.! nI' de la Gar-
di, i Mjor Diretc Armand,
ils r.r--;n;r ,:nni.s de la Presse oc
bien d'antres persvonnalit6s du mon.-
de ritiqcue et mondain.
Touns nos compliments au Direc-
tour de la Centrale, Monsieur Fer.
nand Crcpsac don't le but poursui-
vi, croyons-nous savoir, en faisant
un e si nonne acquisition et en or-
ganisant la fete de ce martin, est
d'paui-r dr'inue facon pratiqu-, '
Chvf de I'Eiat danzs son ceuvre d4-
r6g6n irescnce de la terre hai.
tienne..


ANNIVERSAIRE

BE L'AITIANISATION

DE LA GARDE 'HAITI


Dana tout pays civilish farm4e
contitue une des principles orga-
nitsatins. Elle et A la base de tout
pouvoir, et se vonfond par une jus-
ti kapoion n--ce.-miria an gouverne-
ment de I'Etat.
Pour rtpondre aux fins en ruec
etqu-','",r"- elk, f-st crtbe O elie doit
Etre discipline, obtir aux ordr- S
du P)ouvoir civil San>., quui, ij y a
dsiqkiitibr;- dan-r.s e corp, social, et
Ia perte mime d'' I'Ind pendance
'tenLui,
Notri arn le<, ii r t PQ. ,. F: fr;< : .1
la fieri:-, ar Ja lloir do ses Chefs,
O earnoeteirP-e pur imii& 1i42cipJili'4:
de fe:, par la d i-lite 6-t i'Or'i.s:ncMe
au Government ('onrttutionnel
A la date du (-r Ao'i. prrochain,
comment no pas avtir untca ;nr-s-o
au Pr&sid t'. de la t'" "pu -iq;,:' Si.
nous autres june&, nLs V.ns pu
avoir un pays libirr, si iftrap.'-c
ne foula' plu en maitre te ol -sa -
cr6 de patri-., si nou.w; -' .suli -
s"aO ;r nr,-Tagr du ntarirn irr. -
p .:- un ken d i: :.-' c ti ; onsnr 'u-
pas af puarti rii-rire dc F. ISt nt
Vincent qua a jusiti lt. non a;
pelon.s c Second Lib6rateur-)
A Occasion d4- lu c Utbration d ,
3,me. Anniversaire de i'haitiani.sa-
tion do notre Garde V o-r Aout
pY.sebain, nous sornm .a h,.tEuru..
d'offrir ;\ nos h,- td.urs -f pr-.-
grammice deo FF-tO.. arr-tbt par !'-
grand Quartier (ti&ural d( la Gacs
de d'Haiti.


SLa digune 3177
Fer'and St. Just,, pour s'ctr-
erau Iu-cs-ausau d in, Ir et pour a-
voir .ifu!e; sana prmis de co 1-
duiz-, k i'Avcnnc Trujillo, le 24
Juil;et couratt, vers I h. 03, fut
apprrhendt par 'e garde A. Pierre
et deferd par deviant le Juge de in
Section Nord qui le sondamnna A 5
gourdes d'amrnrede.

Vagabondage.
a el Fi ;erre, Ti-Jena Jean, Sa-
Sxur Jfan, Dun'as I'icrTe, Stenr I
Fortun', Fr6d-ric Antoinet, Marc7-
lin Bernard, Louis St. Jeantis, Odi-
lis Toussaint, individus ne posse-
Sdant aucmn ioyen d'ex:iltnct n'a-
vant nts de domicile frix'. errant
A u-avs-rs les rUi's, A I re-cher-ch-
drie m:;iits a comrnmettre, ont k4t
arreths par la police, le 25 jullet,
et conduits A Is Section Nord. It.i
Sfur-nt condamnti chacun, A 1 moio
de prison et A 2 gourdes d'amende.

ILindiscrFtion d'une araignt&
I icJr Ak I la tflrt de l hbepnres en1
I'KEgis.e Ste. Anne ii y e'ut cormm-
.n save qui peut geafral. .Un'
i xne trtrnme venait dl'- pou,.-werr utn
cri ntrid -nt mrtt.nt en mrnoi i'r
Sodk- v" o0-'*rn'.c. P o qu,,i 'a-
gsissait-t. IT': :n arignKfe egnitL dd:
froler I'obinr sounle de la malhe,-
reuse quii, mrr.'t -' I-oiuv it a peir'
so -I dfedre I',n r, 'aig'uzi!on do i;n
r iCicieuSe bet -,.

Beau (iV'nca-r-t on perspective


a


IDimU':;,'c, r Ar.uft; 197T, Joul
de la Garde,


rend Va P :>t;^.'


Nat ion i .
N'n
n ":.', rr, j a';',/ ? C hamp-do.
Mars., -an 1'hor-,,-I. or S-,n Exct!-
,enc' l Pr&eside;. P; 8; IL, ub1itque
Sd'HIaiti.
SI) A '-rriv '" de S n Exdo, 1,.:E, ..
le Preiident d a cRKpu Oiui., ]
Batai.l'n mui rw ri -es honoun'ur-.-
(Salv- de 21 cun,"p de canon).
) Ati colrCS i l. ta i tradt,, !Ctu-
re cst donn&e d'un Ordre du Jour
10:00 a. m. Lc (Vimmandant dt,
!a Garde d'Haii, accompag1AC des
Officie r pr6w"%nts a Port-au-Prin-
ce, so rend au Ialais Natiional pOuar
y pr6s mter, au norn de t'Arme,
ses res-wets A S. E. it Pih'tsidl(nt do
la RWoblique.
Midi.- Lunch a Toriand pour les
officers cantonnias A Port-au-Prin-
Sce, offer par S. E. le Pr-sidtnt de
la Rbpubliqute
b) Banquet pour les gardr-3 dans
les Quartiers-Gdn&raux de leur.a
Districts reapectifa.
3:30 p. mi. Meeting sportif or-
ganis6 par l'Arm4e au Champ-de-
Mars sous la providence d'lHonneur
de Son Excellence ie Pr6sident do
)a R6publfque.
7 A 9 p. m. tRception au Ciur des
Officers.
2.- Ce Programme sera exeeu.
t6 dans toute la Garde d'Haiti scion
lea moyens de c-haq ue-tcatltt.

S e tn ime P )-


Lire otaes les pages da
sNg apelltet i ateoust ne rva-
eox pus rater la vraie note gal
W00f wAMesw,.


L'artr;'9 Pa~rng ayen, Mangeor..
offrira ;it; :.,;ic, 12 2 Aout, A Pa-
rarnounr; n n:'c:.ert de choix. Rap,
p~ions -,e Al. langore, edt un gui-
tariS.t.e d rennm ct don't le talen'
a &et# ap]rAudi dens Ies plus gran.
de.; cani'alst du mornde.

Au Pare Leconte.
Samdtdi, au Parc Leconte, conti-
nuant le charapionnat de 2e. ca-
tUgorie, la Violette fit parties nulie
avec I'Etoilo-Polaire.

iPr4sident Vincent en Actions,
Tel est le titro de la nouvelle pro-
duction do notre chansonnier cr&-
le, M. Th6ophile Salnave. C'est un
appel aux paysans leur faisant
comprmndre la n6cessitt du reboi-
sement.
Comp'imnerts A Salnave,

(Voir aile r kiMW page)


fois est diminte de ce fit. Apr&F
la partie bliminatoire du champion-
nat tin autre ordre de rencontre se-
r, fix6 ulthrieurements.
Port-ar-Princ, le 26 JuIllet 1937

Le Prisdent:

roster 0[RWSSONT* File.


1





PAGE S 2, '$'"*' *".-4 '!~ --* r 4L NOV V16L1-Th. -t wvu 4


DISTRIBUTION SOLENNEILXE
DES PRIX A L'lNSTITUT
TIPPENHAUTER
"i
(sute)



RanH l Pierre: 2e. awcesait d'&ri-
ture, do geographie g:norahl, d'Hlis
toir et- geographic d'laiti, ler ac-
ceasit d'Instruction religiuse, d'or-
tographe et analyse, de sciences
naturelles, 2e. prix d'arithm6tique,
d'nstruetion civique, de lecture
prix do poibtesse, prix de bonnc
conduit.
Joseph Phidelia: 2o. accesait
d'ortitigrraphe et analyse, ler. d't-
rithml.rtique. instruction iviqtu
2e. pi ]k .;d'inhtrucftim religiousH,
de g6ographie general, W'histoir.
et de .(6ographie d'illiti, de sciet-
ces nat it'lit s, I or pr" I xli IC Ictur.t .
d'tcriture, prix de j>i tesse.
Ren6 Laforest: ler atceS.it d'Pi-
critu-., 2e, prix de lecture, dor-
thographe et analyse, ler prix d'ins
traction religieuse, d'Histoire
d'Haiti et de gdographie, de geo-
graphie gen6rala, d'arithmktique,
d'instruction civique, de sciences
naturelles, prix d'examens, prix
d'Exce-lnct. prix d'honneur.

Annexe.-
Raymond 1trissori: lei accessit
de grammaire, d'in-truction civi-
(ili'.
Constant Leys: 2t. prix cle rd -
daction, Ie dclessin.
Frank Lizaire: 2e. prix d'ins-
trCction rtijgiteuse, ler accessit de
gLographie et d'Hisitoire gCndrale,
det de'-in, 2e. pri x de sciences na-
tureli (s.
J~ol Sterliln: 2t. prix de g6o-
graphie g nOrt-i'. d .'int ructio. cc-
Oh si5nC et natuivlks, do

l~tw' -c-tine:-: 2o. :i;c'-.sit de g&T-

ti dt-, ., lu- accu es-
ructint rc-giou e-.
,'1i Lcy.y 2c. prix (In struc-
rtiol ligiei:use, d'orthographe et
ialy -., do narration,
Jacq-,es Thrasybule: ler. acce-s-
do dessin, 3e. prix de gVogra-


tir !rfl tion C(iviqusi, e. 'prix rde
-ge.-g.;. g r,-' -.-_g lu d'th aiti, ler prix d'or-
tiograt,.1 ect analy e.
i~d Ja&i Wineor: 2e. prix de g 6e-
graptii ,(- "ra er prix dTIc, or Sl h i-.
truto (.'iiquie.( d(e grammair-
tra ai. J ed redaction, '~i i,-toir.
et 'g'oraphie d'laiti, d'Instruc-
tirn religieuse, de sciences, de de.-
ii.

Classe de Septibme.
Gtrard Jacques: 2e. accessit d'4-
criiirt., (ie sciences naturelles.
Eltfmo't d IPaul: -., .ii-fSit -I.-
narratili f'tutn i-,', t ti'aiti. lor. prix d'orthographe r'
analyR a
Carlic-' Andre: 2e. prix d'ecritu-
re.


ASSOCIATION DES DAMWl
UI I .1.1 NNES POVWILf-jta
('. (41 fES 84OLAIRU8
b l. .W:, A C^ .^


Lea Institutc-urs et le. Parents
itroe.A4s sont pri4s de conduira
au Centre de Santh lundi prochat h
2 AoIt ii 8 h. du martin, pour Mre
peses, les dcoliers ehiosis pour at-
h:r passer le mois asix "olieas de
vacancfs Petionville.
Le grounpC des petites files ira au
ret.our des: poits gaigons. -
Des' visitenrs y ont toujotr-,
bien aceueillis.
SL dimanche 8 Aofit prochlun
10 he'tqres tch martin aura lieu i
bhindiction ottennelle de Ia Maison
dle P'Oeure des Co'onies de Vacan-
cs, A Ptionville, rae Geffrard, a-
..:'s. nv rcihe, sous le haut pa-
ir.nmay' de Leur Ex:ellence le Mi-
titre de I'lnstruction Publique et
I' rdcl. v ci:e Port-au-Prince.
L'Association convie tous les a
mis de P'Enfance et des Ecoles A
participer i cette grande reunion,
qui se'a l'ouverture des ftes de
a1 saison A P tionville, dans un ca-
dre partiiculierement frais et pit-


I tresq.ue.





P 1

PHiAR


Comith d'Administratio.



VISITEZ LA

'MACIE CAMILLE


Soucieae de donner, A sa nomr.
breuse et bienveitlante clieatle,
satisifaction pleine et entiete, la
Phiarmacie L. Camille don't I Ig.
n'it-t p'its a faire, nie cease +,o gar
uiir st-s rayons des mreilleures sp
c i-aiitts' francaises, allemandts at
am6ricaines.
Outre lea products lea plus r6-
putts du fameux laboratoir- Ba
yer, la Pharmacie Camili vient dt I
recevoir les specialit suivante
qu'ellc offre t tous, aux prix les
plhs consciencdeux :


*1


PRODUCTS DU


LABORATOIRE GIBA
i. tfhft, e ampnkW-
',> rorl? U Iradiw
Agonimenine Comprinr-:
Sistomensinc Comprimis
Asc6ine Comprim"s
1IH6m-Cofgulene ampoulea
C'afgultnco ampoulot uvaults
C ibnaiine comprimn
Coramine Gouttes et amnpoules
Atoquinol. Cachvts et grausv!'
LipuiotUne Gomprimn&
Ptristattine dra~,es
Pereainal ongctnt
Sirop rsyl
Enter Vioformn Conmprmrnms
Opovalcdum iradi at s uaph
AUTRnES SPECIALIT'tS
UIraec-tose Sirop de figures (conatt-
>,4J4., L'^ a gh;.'rla pour
tit, l diit I- 'n'i (\ciiktiS oi, Phi-
Iipp.i et picot anis4),
RhFantirce I;urmire Itpgilnane
( hv-gint dfe la fetmun)
Antidote Malaria Let piluls
carters, Etc., Etc..,
Tr Tnn---.-- -__^- __ 1


JJustin Chapuzette: 2e. prix d'a- a xa 'narma ae accord na ws
rithm6ticjue. sp&ial aux ordonnanues. ExuBc
Wesner ChAtel: ler accesit d't- ion sie tifique et rapid par an
criture, prix de conduite. cpeialiste expriment et dc 1n
Herrmanai Lindor: ler, accessit classes,
d'Hygiene, prix.-d, conduite. Pharmadce L, CamUle
Philippe Durand: ler accessit Angle Av. Trujillo etaRue EnAluI Robn.
d'instrction civique, d'histoire TI e -
d'laiti, d'arithm4tiqqe, 2e. pri .
d'orthographe et analyse, 2e. prix Cliniques desl Doct '
de narration franuaise, de ogogni- .N. CAMILLIE .-.
phie d'Haiti. ., -,
Raymond Lamotheu ler aecessit TELtMAQtY L
dtlygieie, 2e. prix d'nstructio. .
civique, 2. prix d'Histsire d'Haiti, "
ler prix d'crituro, ler prix de nar, ..
ration Iranaaise, O- PAmt, Vf-Ifmc P
Marcet Turenne: 2e. accessip -
d'In.trLction civiqte, d'HitohfirE -.Toites n.iati&es f titia --
Sd'llaiti; Carithmt iqeque, d'llygi o, .,- Des profeseurs de ecarritr,
Tlet prix d'orthoglraphe e t analysts A.c otffreht latrc sepie.Z" aux -faimiln$
de sciences haturel;.s. ..pejdInt les vacanes :
Dieudonn6 Jn-Jacques: leraces. .. Polbr esa i4The"- e"ri' rd.
sit de g&ographic d'it ttld'.lua.- J, Porn n Ces c ve ~t ant Czthoa.i awS
tructiott civique, d')rthogaruphe et .ceant.c de passage.
analyse, de narration frahnaise, d'/- P' Pta-c ..'tantdats iatnlhrei t
criture, 2e. prix .d'Hygiue. l, -4 ue'Ahnt.'' "'' .....;
prix d'hi*toired'Haniti, prix: dc. po Tb4phonez A i h it"tif iT n'
litesse, prix d'honneur. ... ha .-,w uer j. i0 OMV., AhlonAomX
Elias Indonie: 2e. accesst, 'or-.t Vicu;, Antony Lesps et F3rnaand
S ;' : er se mettront inimdMt4 '
U -'W i or e ,sora
(md 4WJ1 A votre disposition.
ur fl j AdA A' OW U0t1 iTM .,lif3 -seqwA


ZtaCjrY ~t Y~~rcrrrrr


M.


SA PHARMACIE
CASTEIRA

I Ta:isk e 5J777


Viest de mettre tlademnire main
a son GRAND LABORATOIRE
campae def plusaiura tct.o0t tech-

1) Analyse cliaiques
2 ) Analyses oWehlmiqne
8) Analyses indaustneetts
4) Ana gscy i agrnoitOn
5l) Istitut de rechcrches
Ce laboratoire tt i'embhl une r&-
A~Utios npr sa direction avisde, pai
9oa matiet complete, par -a posi
tiou idWali et par resprit vouveuv
gu'il impInt*B en Haiti.
Directeur.Profeseur :
Antonio Chevallier.
Ex-Privat Docent d? Bonn
Consellers Techniques :
Dr. Georges Castera,
Ex-ElOve Institut Pro-
phylactique de Paris,
Dr. Cl6ment Lanier,
Ex-Eieve Institut Pasteur
de Paris


NOUVEAU SALON DE

COIFFURE


M. Bernard Labissibre a Ic plai.
sir d'annoneer h sa nombreuse
dienttle qu'il vient d'ouvrir ::r Sa-
lon de coiffure de toute beant6 h
la Rue des Miracles, immndiate-
mentet aprs la maison BATA. sous
la denomination aA la Perfection*.
La devise du patron est to-:jouri 3
Is mEinne: Scin PropreOt.


MESSE D'ACTION DE GRACES

Madaie Dasina Desrivieres fe-
ra chanter une Messe d'Action d.;
Grices e n I'honneur de St. JacquE-
le Majerr & Sainte Anne e Jen-
di 29 Juillet A 6 hetures du mni !
tin. Elle rcevra dans sea salon-,
sis Rue Monseignear Guilloux,
c t6 de l'Ecole de Droit.
Le 28, grande veille.



Pour les Vacances A Pktion-X' tle

Legons particull r-- par de-
professeurs de carriere,- 4 foi
par semaine, 1e nmatin.
Tout~ matibrea et toute:3 class

S'inscrire chez M. Antonio Vieux
qui a su .sgassurer Il coneo irs de
professears comp'tents, qui vous
donneront pleine satisfaotion


AVIS


Le b'tau mnoteur dHAIT-I:
patira vets Ie 29 courant pour J&-
rme eat Cayes pranant fret et pas-

Agent: 0 J. BRANDT & Co.
Tit: ru..
% .--


Vh74


."r 'OII.XGl tODtiERNE
fOrr:cteur: luisw Atalndo
Avenue John Brown
r f -trrnr-lnternat : Condittions mnodiques
!nscrivez vWo enfmant an
cWtOLLtG oDsLIMbS.


cole uti met l'enseignement a portee de toutes lee boursf
cole qui ne professe pas Ie 'bourrage de crfne,,
ecoe 4U4 nrt uniquement cpleine* une t4
te bien faite?,
cole qui eattacrin a doilta(lr* e a gvelopper toujours le
ugernenm t 'it pve
-at"
est la quite zar p't -*-rttof m orpe de professeure le pig
homogene.
plus zMle
piu .- uii elfcCX
t pi .. r .tr. .t, f prjraxmel par f'exemple, i
action hnntiwvp at oonstroetriee
go. ff<- --- W-


Devenes votre prpre Compt ble 2 owavrazt a
Cohrpt, dt Cheque laI Banque Natitoale de Is
Rpablique dt'Haiti









Duranti ls mois do chalour 1'entrotien d'une


( vo itbro sics coutera beaucoup mobs q uela

locationsa.


C'est Maintenant I moment d'acheter I

LA HAITIAN MOTORS, '.A. vouj offre Un assortiment corn-
plet de voitures isa '.es i r s has y prix. Elles ont toutr-s 6 tr
a iU ecKt-etti tt reaise h ::uf, tLe.-) cotes Ie.s plus wlu.,:';- -

DE $ 50.0 a ,$ 800.00
ACE
BUICK TOURING
STORD TOUtRILS tDE 1932 A 1936 incl
FORD RODASTER DE 19 M A 1936 INCL.
SNASH
1H UPMOBILE
FORD LIMOUSINES DE 1933 A 1935 INCL.
SPECULLATEURS ACHETfZ UN BON CAMION POUR LI
TRANSPORT DE VOS I)ENREES,LA RECOLTE EST PRO
CHE. CELA VOUS COUTZrRA BEAUCOUP MOINS QUE
IYEN LOUER UN.
NOUS SOtMMES TEZ'LEMLNT CtRTAINS DE LA QUALI
TE B)ES VOITUIRES ET CAMIONS QUE NOIS OFFRONS,
QL E'NOUS VOUS PROPOSONS DE LES FARE INSPEC
,TER ET ESSAYER PAR UN MECANICIEN. A VO 'S A.
VANT DE CONCLUDE TOUTE AFFAIRE.

IlAI LAN MOTORS, S. A.,


La 3Ma'on de Confi .mc,
.; -. 1. 6- 1 Aove. Trujillo,
Port-a.Prince.
'honfi- 2379 .


- 4


- .. $4...


Ai wva~i


Une Halle 4a. 12 m environ
ettuso rue DaitD& Zestuches,
Ar4ens atlieers du. Nouvel-
tst*.
C.OAtw allowo situde dans la
cour conviendrait,ia tout usa-
g e S S 1r. w C :.
S'"dxrsser. Madame Ch *"
raqait meme adresse ou-de. .
S: h,..nne e o-. ... -, .




INIQU -E
o : | .
Or. 'RANCaOIS-UTVA--
t ue du Dr 'Aur .. '
SQut i""
T' I .'.

-Consultatlons taois lt bu.L ,:.

I~~4 Lt 1XIU- lqw1.7J thi


- I V ,. . . .44s


~1
u


.~"'~'LIr

i:
:.:





SC7 '-1 ? 1ats fflfl-*ii .- -lfl*-fl q slpi





DERNIERES


Relues ce mati


4~ LID~ NQVYE~`~ LL:t ISTJD *


<.^.. -,++..:= +"' P.- + .AG9


NOUVEILES DU M


in par Cible, Radio et Correspondance A6rienne

(STATIONS HHMS, HUH, etc.) n-.


CHOC ENTIRE LES ARMEES
CHINOISE ET JAPONAISES
TLKIO.- La silt', ain 1s't.t 841.-
cort aggtrav6e hier en Extr-mei-
Orient. L'Agtnce Japonuaise Do-
mei raptpornec de Tit.nstin qute tle
hostiiit '' ont rt'ris e(nt!re les- tri<'
pes jlna tnaLise( t it'. fires cii -,"
ses hi-r ldans ia nmuit entre Peiping
ft Tie.',tin. L; "mm'-at conthui
co matiln. ..s trt>; *'-- .luponai.-:(.-.
ont 3. i 5 ", te sf t,

VIOLENT COMtEAT DANS
-. I A CHINE iDU NORD)
PEIPING.-- Le Lquartier ger'-
-;! dtiA -.n .;'al Ch(.aIg Tze C( u' !'m .

dc la 29-n atirl'nie, Fu gl'Jmtn....A c1n-
.stidd6r c-anLnt- prl,-'. p.' ;C '1. ;- an
noncan qi- la btat.iIc Jd-. Lanegfar'n
a v ti l Cenc ', p r ; ..tt i
japoan .ur
divlls i i i, .' :

it's dt-' ;i: d+'' j'p' n (ae IL<, j^-
XPnal., A'Achl~rnt qu_ I'' naltque -;-
l-angfiun'g ct. -' ..stI~ tte ui ne re,-pr i-.
i," pour 'a i u.;int lan-r1' c,,ntri> k,^"
troup)L'< f-; nt'.kit'n A f' rt t rr


T- Jign". i ver-I.i- on c i:

p l lie c A'' H
,prn t t ~: I t

I t'.I1'r i'-i ".. ?"' 'MAO',,;' ? ,..;- :;L n-A'
4-. \ <. 3 2. ; 1- ; -


d'ione cemaine et c'est peut &tre le
choc le plus important des cornm
baCt sporadiquec qui out marque
la lutt- entire les 2 puissances o-
rientalvs. On n'a encore done ant
Cunc: es.imation des pcrte, subitei
patr hls troupest. On lit simpiement;:
,qu(t'clis sontt ItnrdesA. La batail-
!c dura plus dt 10 heures. Les japo-
nia-is unt annonc6 ensuite qu'ils se
s.ont empares, grAce A leur avin-
"ion. {'s barraques ditruites di'
Langfang, La situation Cet consi-
dr6te- eomme trrs rave par le-4
', .:, i e' les chinois. Le conse
-.Iii ;t da e Peiping. Hopei et Ch:i-
,; i -.nt1.r d'urgence en session
o uuiurd'hui.

U-N ILTIMATUM A JAPONAIS
L- cgSnral Kat.
-,i .i.; anu g rim' ral chinoi-.
Si;A QA..- liyan ,un ultimatum vi.-
., i. r' .uAriat !e rt.rait comnpi:t
-- ,ua 2io-m r. irn;tt.

'EliPIN(;.- EST PRET A SE
DEFENDRE
PEIPING.- En 0ipit de la de-
r:;:::.,!,. K ::; .aki .. : ,.trait com pi,-t
it- ;rr. w ar- des rapport
.-ti-,nfirTnI .tlal)a&iii,.*-nt que SuInD
,C'h' liyan a tordonr-4 a 1 29 ame ar-
I'n:t-; '- = !i o pC~a, rietralitur s't de ri-
i. Les dtveloppemtnts d,
io-;r on: rniviv !a tension dans Ih
r't,:ttt ti,- Wa'iRpinK ,,t du pvnt Mar
..:! }'o!i. i; ra itiat des combats im-
; .. I-' toute Ia region d
e: 'iKng^ on est sur pied de guerre,
I- 1rott. a dac ia v!io .izont fermrnes.
S lpalt- Li'>- <,o t m' .-PsC. Et It-
A:;1'.": A .q i tiA r'nlJ'lFln o *a-e ,


VOUS DONNENT N BHON RENDEMENT ET DU.
REAiT' LONGTEMPS PACE QU'ILS SONT FABRIC.
icIES A CET EFFET.


+t -r
ih *'*


FEDERAL signifle: Pins
de miles, plus longue du-
ree et moms de dcpensa
par mill La cmnstruc
tion des Pneous cFEDE-
RALa Cords empeohe '6chauf-
fement qui occaionne l'u.
sure prnmatur6e--.- Le'
Pneus FEDERAL posse.
dint un Talon tris due
qui resiste au roulement;
ils sont construits avec de
large fils qui leur per-
mettent de rouler avec le
maximum de jouritk sur
n'importe quelle oute.-
Ce qui caract~ise les
bons pneus modrnes
d'aujourd'hui.

ACHETEZ LES PNEUt
FEDERAL
CE SON-
r-_ LRS MEILLEURMS


DES BANDITS RUSSES EN
MANDCHOURIE
MOSCOU.- L'Agence de nou-
velles ofvif-tique 'Tasrts mande do
Shanrgai qu' iif ot br:it qu: t'lntel-
ligence, service e ajKaInaisc prepare
i un raid contrec ti tconsulat g^ntral
-irsov'ietie l s i Shangai l'ugt'lcv a-
jnoute .pl'n groupje de banditsi
ri.-sses blanecs, ont o6t envoys de
a Mandih,,nrie, poor l'attaque, par
les japuiiais qui j ,ls ont cquipes et
ht:ur out donnr deas pasepiort.s o-
viEtiiques.

POUR .LE ENFORCEMENT DE
I 4.\R.MEE ANCLAISE
LONDiK{S.--- Un .'rorupE do, .~,p-
son, it-s .,"ih nU1~ i"i s do E- ie pu-
hiAij;a- brtni :.fqit, v comprin 2
ftid*,-iraehaux out; ane un.. cat-
:; .. ; .. ..iit ni r en lrue dul r n-
orc n i at ...mll.. ang :ai --
iA u ~i: i r' .- ; militair 1ZA ';-
Sglet-rF t +' bouocoup mTiol
Sjir(-ia;t-c ( 1i'-,'ivg ht g-c-rrf Ain-
i Ic tn/ $. r a :i Ligui dc I Ar-
,| n rr,- c allr urc : oj a rir e u.nct r -

,uiic. 0 .,f .'. : d "1 ji-
1 'Uan pb2iqut.ns. C cu~mits compete
parmi is membres Leopnid Amev,
ancitn me.'mbn r tdi catilint pr-
cdic-fnt, ies f ;(as mar6rchaux Lord
:lnle ri. Philip Ch'-twuee t, piu.
.sit-urs i;mbrer-s de ia Charmbrt dts
(.'ommno res. d.;r ftNcietrs *de l'ar-
nr--, ,, lord B :L;n 4 j propri- -
airi a, .D fea Kgraph.. Les aL
tivi e c- c-mit re'cevront Lap-
pro .n du guVneB-rnmnt n n



chmtu ot d(s gran.ds ffrorts di-
pi.ovy s par X1 V go ltr-rr-mernt poIr
tO; A,;, r ,. ....>tr 0 '-< L ... g' V cor ni-

dio ;i.'.-': pur,- gurmeniter ia
pay e. L' pioni pblique doit rea-
li's&r q_ U i0Neximptiin do1 service
,: +i lt ; 1 t^ .;': i ,'; ', + ,,,. 'u r+ s
mnie r-.:iir, fcaiL face ii 2 pr--
bldt':m,'r 1 hn',.tdiats ,! urlnit. D'1a
bord el- doit trc;uv -r 47.000 not-
,.: t c1 0 officier...
pIF r il ;At' I;t;oro, d,., 'ar-mrt t
chin"tr. ;it ,Ais( i!t.- avuir des di-

pv,.t (itde lurtes reserves bases
de la mobiisation dmana I&ventuaa-
liit d'Ie guerre, 'arm6e de r6-
serve xompto actuet!ement 135.748
contre environ 210.000 hommes e::
1913. Les reserves doivent pnr-
mettre ditpecher sans mobilisa-
tion 2 divisions pour renforcer lea
points .'v iEmpire nlenlacsa, Pour
c- qui trait P l'a ynmet:*.rt:-ti,., d-
ia pui i : mi' d, 'lc r-: icrtd p-r
mettrait particuiierom,~t aux tech
niciens ert'rines d- faire part.
des rang. Malhewrrusement con-
rut le omrit4, il .sjg plus possi-
ble d :'i ,ongtemrps de main tS
Mir I'ilusion que lai justice danA.
WoI autr-Os pjaiy's ,At stIIfirant. pota*
pr6esrvt'r 'inttgrit6 terrltoriale
contire k'. att-iqueOt aLrnmbtf de 1'a-
grese .
.L Nsu- --Tae
Le Nouveau Testament se


ra envoy gratuitement, suS
demand, a toute personnel m
poss6dant 'pas les Saintee R
rittures.
S'adresser S M.J. ALFRED
S7VRt-fa- Porrt-de Paix.
Pour Port-au-Prince, s'a-
resser au Pasteur M4tth-o
!'r~ei( H esleyenne) on an Pas
teur Raptitate


Machine' & erire Remington
Ifachine t ealculer Datton
Rubans, paper carbon
Faltte vn achats etke
0. GILt.


SATTAQUES DES REBELLED
MADRID.- Le communique of-
ficiel public hier tiapr'f- idi a -
lnonFe l'ennemCli a ra 'rs p ntt t-
quets contre nos lijht'I prot tgt '
pur 20 avions. Nos force:; ti(ntt.-n,
Sleurs positions dans presqucJ to-1;
l:s iStctctirs. AOjourd'hui nos ii-
ines tint ttfI mrodlfies. Nous avons
pris des positions plus solides,.

IES DEUX ARMEES SONT
D'EGALE FORCE
MADRID,-- Loyaiist-es ou in-
surgKs c'tnmhatt-nt ,iolemment aui
sud de 'ilianruiva- doe la Canada o':
au nord de Urunr-t'. 114s cho-ret-W-
, 850 d(truire le plus possible, bt )n-
Valinc-' que il'ssuc du combat tdan.f
tuit .I'ol.- st de Madrid d&cid-ra du,
sort di a gu'-rrte. Eg-ak.' enfi for-
ce (,11 pi t, a eiiC .,ti-' t n aliant, -l-
2 arm'e e- r jpndtl tn if lut
da;irns 1r 4:. I t, to r t diiAd iuutt; 1;2


ddiuge de bombers, de grenades, de
projectiles de toutes sorts ioillon-
mni t l"iir ,t '$lxplostnt i, 'arriire
garden fe dlanrs les positions avan-
ces., Les in.sulrgh cherehent re-
prndrl Vi .,: a *aft ,:'s .sOidats
loyalist*s \ i.nri-.aye- r ]'avance. Le'i
rb'Lbe-i front .uMbi h.-s portes 6nor.
mics, Le moral de rebiJcs a dimi-
inu6 d'altant plus quit n'ont pa.
gagBnI6 .uI terrain et ql'i ont pe ;r-
dtl hbeaiucoup d'homnme;. Le-o loya-
]i,-e*oenlt micux organizer
lt;rs contrc- attaques, ae lancer
centre f im'n.n;j,, u +st <; d jah -xti-
n iu de fantJig'e,

L'ITALIIE ET I.E PLAN
BRITANNIQUE
LONDRES.-- L.a (C., ,,. Brta-
r@<- i 1 'pr'te id i airc un autr' ef.',
lorl prutw..o'o ;.in!A'I t1 .5t.i a d t'lii, fr f

f.,ir suile en 4rdne p )


La sonq BATA


Ma nce a snt 1l, qu' n r ducti


mode.


Oa trouvera aasi des chauksaliln pour hommes

A ri des ,0 la pair e


T>1 A'


C'o;t un
nit touthes
desirable.
rltte.-


fai intcoetable, Ia Cigarett tli Y' r6u-
les qualitbs d'hygitne et de )preentation
Ce qui fait do la ,UY Ia re-ine des Ciga-


La qualitA sup4rieurde de i t LUKI et hautement
apprxii-e deo connai seur~
SMa vogue st dOe au souei rapport d11n; s com)posi-
tion ui est un bon m6lanie des tabacs de la Virginie
et de a Turquie.
Fumez la LUKY. elle est nerveillese.
On trouvera des poched de :
20 Cigarette Gde. 0,60


3 Cigarettes -- Gde. 0,10
5" Cigarettes- Gde. 0)I15
w T A 'Vrt A WT A r d- ...-..


sn ITUL AMERICAN TOBACCO CIGARETTES Mfg.
PORT-AU-PRLNNC: HAITI
P, (I Bx A-IGO
Phone 2649
Fabrique 3445
.--_- -.- -0 h ai r -- V- -i


VICTOR J. HARRY,
La Station Rouge, 82 Rue Pavie


moo 0 '"""- ga-W '11 ""No


r*~,, "- ~~~00~e "LB~eRLbbPIqlt~s~B*Bsa


"mm irtli i_-_]fl^ *^T ^ ^i'*6''donam~t


ala


it,


t


xcetioell
Ow"A,


a it ilte Bur le prize des bag


e25 nuances 540-


25 nuances diff e- U


rentes couleurs


Yol/l


lies plarettles


h Yu




.. ,, ... ..... ........ .... .. L E N O U V E.l.I.'. .. ........... ................... "*r*

Ne: RE -'.. X IL A LIQUEUItS iA. I TI TU TI'PPJNIRAUER
U L'K A 8.H .1?01EDI A' H. 15 B L'Q^E S... bliu par r Pr
Et traogeres UN nILE ANOLAiMs i .
LOVE ME FORe BVg Lea amateurs de bonnees Est 14 pius ranwde Et coe talqun de Port-
(Ste) avc, l grande cantatrte Grace boiesons qui d6sirent fire un Creatla ta ieu x orwganie, ou Pon trouve: la mer
S..a... radv a can*o taoa l l 'rmtrn ain coln.ir n a 5/01 sa s ln i i;.r.;i -.1 1 PI


fort, pour preserver 'Europe des
cnsgquences de I'intnrvention dan-m
la guerre d'Espagne. Le Foreign
Office ta sounis Iu sous-comit unt
listed de questionH bases sur she's
prepOSitionus le compromise. Lbor' :
Plymouth a demnadt aux 27 na-
tions-.d la non-intervention si el-
la acceptent ou rejsttent les pro-
positions anglaises. Depuis une se-
maine une question de procedure
contrarie le progress de la non-in.
tervention. Londres pense que 'I-
talie est le gros obstacle du jour.
VonRiobentrop veut approuver le
plan anglais. a converse same-
'di avec lord Plymouth. Mais 'fta.
lie peut dejouer le compromise -
La Grande Bretagne demand le
retrait d'urgence des voiontaires,
L'Italie vett a tout prix l'octroi
des droits de belligerants aux 2
parties ,n Espagne. 11 est bruit que
I'Angleterre a refuse de modifier
son point de rue sur le retrait des
volontaires en depit de J'instance
italienne.

LA REP. DU LIBERIA
APPREHENDED LA PERTE DE
SON INDEPENDENCE
MONROVIA.- Les craintes que
YAllemagne et la Pclogne ne cher-
chent A constituer un territoire co-
lonial au Liberia ont assombri 'ho-
rizon dans la Repubique negre qu:
eblebre aujourd'hui le 9.me. ar-
niversaire de sa constitution. -
L'augmentation de la dominaticr-
des conunergants allemands et 1'ex-
pansion des polonai. dans les cam-
pagnes occupaient ie centre dEc-
conversations du Prasident Edwi.
J. Barcay qui recevait le corps di-
plomatique dans son palais. Les U
briens ont declare leur ind6pen:
dance en 1847. Depuis lors, Ie pay:-
n's pas progress al Ipofint ite vu
matdrieJ, mais en 1932, sixisme an-
6e du r-gne de Barclay, lea reve
nus avtient doubit. Les planta-
tions de caoutchouc convent
500.000 acres. Ce produit suffit
pour les revenues.


.1


PARAMOUNT


MAARDI 27 JUILLET 1937
en soir6e A 8 hcures 15
Raimu et Franfoise Rosay da (,
LE SECRET DE POLICHINELLE
ilsation de Berthomieu
d'aprfs I&uvre c'~Ahbre de Pierr-i
Wolff avec Janine Crispin, Eci-
nard Lancret
,..un sujet eonnu... un itre con-
nu... des artistes connus...
--.le triontphe de Raimu Woujowu'
tiaceIant de fantaisie et de vr'er..
..Ioe succ~ du jour...

MERCREDI 28 JUILLET 1937
en soir e A S heures 15
Un Grand Film Franyctis
PRLNCESSE NA1IA
avec P:rddrich March, Claudettz-
Colbert, Alison Skipworth, Arthau
Byron.
lunene petite pribcesse, intens.--
ment moderne, s'est 4prise, ua
oir de bal, d'un bel inconnu, qui
.reparaitra just A souhait pour la
prserver dt'u attentat...

Un Grand Film Anglais
ROSE OF THE RANCHO
$vec Gladys Swarthout
du Metropolitan Opera de
New-York
John Poles, Charles Blckford,
Sitae Bradley.
-..ul filam mouvant de grAce et
de dlicatese, baign& d'une musi-
que eichantersse, oe la d6licieuse
Vedette amnricatine, Gladys Swar-
tht-a, eat adrtarabiek


CABINET
de
Mes. MAURICE R. ELIE
at
MARCEAU DESINOR
Rue du Centre No. 9&


aoore..
De la belle musique, le airs d'o.
p6rak fameux chants par la voix
d'or de Grace Moore et en deuxi& ne
lpartie un film franqais tras amu.-
sant:
I'ANGLAIS TEL QU'ON
LE PAROLE
avec TRAMEL.

Vendredi & 8 heures 15.
LE PETIT ROI
d'apres Ie roman de Andre Ijtch-
;enberger, Robert Lynen, Arlette
3larchal, Jean Toulout, Marcel Val-
1le, BeXe.rice Bretty soat les in-
terpr-tces de ce film stduisant.
De Ibaux paysage; ajoutent do
ia grandeur A ce merveilleux film
iolu pa-r Ie jeun e prwoige Robetr
Lynen.

Samedi A 8 h. 15
En soiree populaire
I;reia Garbo et John Gilbert dans
LA REINE CHRISTINE
Jamais encore Garbo n's &t
aussi seduisante que dans ce film,
i!ui ii valitt la plus haute des d&-
coratiu,;s que la Sutde dkcerne aux
Arts et Sciexnces-


A VENDRE

Deux proprietes dans les
garages de St. Antoine, (Ave-
nue Pouplard).
S'adresser a M. Hermann
P. Dumay au Bureau du I
Journal ou a 1'Avenue Bou-
:on) No 2, de 6 heures a 9 heu-
res A. M,


A VENDRE
Grande matson base, sise
Avenue du President Trujil-
lo, No. 411.
~- VA...... ... .. -


est g&ntralement
samlior par es
vapeun de
PWR s as wS "
^x iM ,- -^f^illi-. -^^^"^v ^^-~lll~"->^- *


pLA dtr qsd 0 ot 0
OUR LEfC NSI ETES
L'in"Otr.ldo 'xIftA F6t" ca t


qU4VJF W% Ur- T ^ J-"wt=* JJuLWVULJ
surfines n'ont qu'" rclamer
la marque d'6lte: Edouard J.
Benjamt
Edouard J. Benjamin, quant
A son assortment de Cacao
Anisette Kumniel, Nectar
Cherry-Arandy, P4ches Bran.
dy et aurtout son fameuN
cocktail X-33 laisse toujour-
ua gofut agr6able et merveil.
leux,
RKclamez done, cheers arma
teurs, la marque: Edouard J
Benjamin chez ses depositai
rea: Simon Vieux, Epicerit
du Centre, L6lio Baily e'
vous serez nettement Aatis
fasit.


DEMANDEZ
LA POMM ADE
La-Em-Strait
i la Cordonnerie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
ckWbre preparation de
Ho-Ro-Co.
139, Av. Trujillo.
Phone 2182


OPTIQUE
PORT-AU-PlRNCIEN NA'

Jrannd assortment de verrsI
et de montures pour lunetteb
":P la meilleure quality .
Grand'Rue, en face do
John L. Woolley.


AV I8 MEDICAL
SCIN IQUE
du
Lr. LOUIS HIPPOLYTPI
Ancienne maisnr
F. Duvig eaud
(Rue des Casernes)
Consultation :
t i 4 ha. V p. r


27 .7.19sw


sidential
a -Prince.
lieure pen
hlfiryLirn-t Ine


Fj"yff* OA" &L4&f41;; tf j j;a jLIIj l tj ftI Alyjf l*^A fu
sport I'ordre at le travail; Maternelle pour tout petits de
4 a 7 arts; Pension pour enfants de 5 A 12 ans iMthode ex-
crtente pour les tours Clussiques de lua 1e & la Pthiloso
phie.
Melhode rapid et sure pour I'Etude des langu I vivan.
ces et dt:, tours Commerciaux de Dactylo, St6no, Correspon-
Jance Commerciale, Comptabilite.
Les Bacheliers dipl6mes de I'Ecole font bonne figure
plans touted les professions liberales et dans toutes le&
)ranches d'activitL
Les 10 annks d'existence et de success sont la garantie des
families. Cette annee encore -r, pour cent des bleves reus
issaient avec brio aux examuens ofliciels du BaccalaureaI
ut 99 pour cent de Steno-Dactylo et de Comptabiliti.
I'cdresser 1537, Rue Lamarre, Phone 2891 -
A4nuexe uite Capois. lTe phone 3296.


.-- ^ ....... ..


A BASNE de COPY1EAL W Va EL',C-LYJ'T0,o
(W .t/;" ACR, AAt.LL' "'~, 5' i A' 't:li;N kAn 'YTrE
TOUX, RHUMES, BRONCHITIS, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
l'O PT A -uMPRINCE HAITI ,l r ; .. .P


Baurme Tue-Nerf MiriCa
4: A.X ;F CENTS
?^ f F ;V Al f''1 ai .'i-'
&F' fir 4LEflaka.La~, ~hel~nsatr a. t,


conlortant, NO
vigueur, beaut&.
Ai. lever chlufi


T"out fI mme pcu[l :q6 n 'tt
rend vraiment siduminE: i c; r
ct f'animation du vt\;:, co. >
-'
dc la beauty. L'un c. 'au
\ Cent de lI bonne .sart,. A,; r:' -
dci ucI bonnie sai n i
C' c vot=e crg ni-n. cg.. =ix.an; -''
1 creasV qa ac' a.a

u.,l- ,itc. A cet c.i pr c.:
chaque martin un v, !
d'cNO'S LFru.. SQ .,..
'^ agrvnb'l i ol a-oT m- a ,
Svoua amucra saic, ,

e matim ai




W V ,
S.. '%.. u ," T,./ ~ ,


oirvig ur


a t a .rt*w--tsrp Ws*a r "


illeion


tie


pas se U pe


DOUBLE EAGLE

Est le meilleur pneu du monde et aussi le plus beau

20,00 MILES DE SERVICE

INCROYABLE... CEPENDANT C'EST TOUT CE QU1

: A DE PLUS VRAI

GAGNEZ $ 500.00 en equipant votre voiture avec des pneus

_ aGOODYEAR DOUBLE EAGLE*


SEULS DISTRIBUTEUMS POUR HAITI :

SOCIETY BAITIENNE AUTOMOBILES

MallebrancHe, Gentil, B ogat 1 Co.


Poarta4s 4*esw NaULt


I





I








4*


~8~ibc~ar~R28~ ~bs~i~ai~d;W+Bi~;X~QAx~*-~ks8~j~*b~L~ t~lb~~


i


--N W m V-9 m WU w"fivIMM


de


Per-


Un


euvenl


sonnes




M IN N- ..-.. A .. ; ..


SCURIJ Tt, COMMODITt
I est imprudent de garder b to moison,
o& Ie feu e I e vol peuvent vous coauer
desdompoges irr6parables, vos polices
d'assuraoces, hypoth6q's, itres, con-
trats et oytres document* pr6cieux. Un
coffret d L sOrete 6 io Banqoe Royale
coate peu et 6vite trut suiet d'inqui6tude.


LA
BANQUE R


C


DU CANAD


)YALE
A
i


va JIB
A. de Matteis & Co

Place as La Pai

Itte Corobe it Rae du Mayusin det gat
&CHAT D'ECAJLLES DE CARET, VIEIL OR, DIA
f8, PERLES ET P1BRRES PRECIEUSES, VIEIL
,,tES ARGENT E OR,MONNAIE DE TOUTES
,uNALITES, A DES PFRIX ABSOLUMENT AV&N

URANDBE.LQUIDATIOA lDELUXNETTES ST VER~RE,
Lunettes et Verres de tou s numerom
Moniures en nickel i'nox dable a
Verre ovales au prix dit e $ s1.0 l paire.
La liquidation dure-o i- qu'au 15 Novembre inu~tse
A. DE A TT7IS & Co,


SA E


Le fait est incontestable



LE eInUSAR F


.estIa quintessence

DES


& LE NOUVELLISTRb '





Connaissez-vous



deja la Citronnade



|u



Voila une nouvelle boisson qui vient d4tre lanee par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteille et vous adopterez cette bolsson
avec son arome fin et d~licieux. En vente A la Brasserie
de la Couronne en grades et petites bouteilles A par-
tir de cinq douzaines,
Les autres boissons COURONNE d6ji tivs connues et
apprecieSs A Port-au-Prince et en province eont :
KOLA' COURONNE en grande et petite bou.
teiAIes
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
Burez le Bofamas Couronne et vous avez Ik'asuranee
de boire une boisson extrmmemeTt hygihnique vu la
mithode effieace qu'empilole Io Bra.sere w e I'alde
e, ses machines pour le lavage de sp bouteille,









Coll ge Si a Boliva r

iEseniggement Prim~tare et SecomB are
Gnenignemeju Clasine e Moderne (Sections A AC)
Internet el xternal
8, Rma MugnyU 8
Laureat de l'Atianmce Franbg ise (Cc',Tf sition franaiC w
aux Examens du Baccalaureat de JuDiet 1934 et Coneour
de Diction frangaise de Juin 1935 et de Juin 1936).
Il success aux Exanmens du.Bacealaureat (2lre et Sme
parties).
Le College Simon Boliar arise oes pere.; t mresa de fta
mille que les inscriptions pourSExerlice 1936-37 se regoi
vent tous les jour? ouvrabkes a partir de 8 H r.^. A. M.

Lt biretltoa


Loterie Nationale



S' 416,Rte D"ne 64
, f .... ,,*


&'1t
4-


metiurets de. Cannes. -,


d'un vase teeitoi re ,


reanusant es nedleurs terrois


,-,-


GOUTEZ ET COMPARE
I .- A.'.- s r "a -L j'tFl r r e d t


Phone iJI
2 : : .: .

fiX MItIrf: GORDWkS


LF COUPON :
DEllX- fLLS
,L4 BILLETA; ,


[CtetiWez pas 1 risquet, Sa
-4= gnwls. cde mwdiqw rva.
tnr, C('t wa genre d' ar-

r ial tfql svutear Notre 8
'thij utitir cat e nS
coup U'Oietl'rd d'Ctiih e de
* ver sonut ltaiepub!
-Pour routes es raisons
-rrut reorrcouutvo P-
Ire bildet.


S-; I -*Wk'." "' ""' VAGE 8


DISTRIBUTION SOLENNELL&
DEt: t:IX A L'INgTIT T -
T PPE N lUl., EL




thKl'r,'!".,.: et -nalyse, de narration
franclaie, Icr acco'-tt de sciences
natur.',a, 2c/ prix d'1Histpire;
d'Haiti, t iv. :-."'- dinustruction ci-
viqnue, de ,rilnhi;., d'Haiti, d'a-
rithmnktiqtu, dhiygicIe, prix d'exa-
mens, prix d'excellnce, prix de sd-
tisfaction gtn&rale.


Annexe~.


D.1,,, .: Davis: :3f, prix di polit.-
se, 2e. prix de fr6quentation ot de
tonduite,
G6rald Jrutu:s Acoesit. de ctal
cul, accessit d'ijnstrt:t; ,- I -iviquv,
2e. prix de rAdaction, ler prix d'hl-'
toire t ;,'r~ t..; i' Kg nrait e
aFrungoik Bouzi: 2c, Q c-es,:-it d-t
grammaire frangaise, de langue an-
glaise, d'exfercice frl-ncaiFs, 2e, prih
de fatir i er prix id'r i -t oiire ft Gf-t.
\rphi-; : 4II in ,
('\.a ,( :- <. \ ;ti4 i: *-ict* '-t- -"
d'instruction v tw i.i.- I pri, x d'ai2
glani-, etr prix do grutmmnirt ifran-
cain t ', te Sitin.
MaNrc12 Vibi.;. l; ;: e. icc: ..:. ':
rtdacti n, dit- tc'iacuY, iy'l .i'n-, Zo.
accesoit do grani r4 iirtc, d' .cir -t.-ns
2c. prix d'anglais,
Jean Roy': 2c. ;icCi.ssli i ri dact
tion, de versiii, aihnm, 2v. prix
d'histaire Kt i t If, 2C'. pi\ d'l i-
toir' cn'lanitt '!'- cn'.c' ;', !ie lygi;t^'
tolO'it dlati. li r~1t-'.
ler. pri>: di Scim c- C i,'-u c'ont
civiqul d," p' t Serge Lafountant lk c, acceas't
d'anglais, de version aHti:;i1, 2-. pnri
dte ,che-4 (:t'S, dor co!ndmteo Ior pri"'
cd'I:'t: r;i t! t^ i ( i -'
Iliiib)'-:i .'4 i '-> "- \:
r- ; 4 i ; .' \
(Hist die- I


G rHrazd Dit:. !-I a sit d



d 'hi r I '

nd'h .. 'A ;!( C i;". :.- n--- ;. >-4
prE x d fr. ''q ,..;, .,ti(, .

2',.< pnr\ i r h': p -i t ana clys',

t( a!;t.ti (' '- 'i I'if iq t' 2 ;,
prix d'o' t ::-..,h "L anaiystc, 2
prix .t' git V,. r s ,insi't1, I.. ;.
priU (a e 1i, i- J, d 'i', .'ni r-
'af. t iL -t 2:i acc~ ui
R'I' I"Ip.!;$!. ,* ,, t i; ',
I u .. .i g i rat-;,
grtnrlt rvhl 'it d44 ^iem-.
1r r. r 'x ,'f "- --'- ; r Uu tt
d'o rt-b tnir 4* ,J*:;:y.-t gt- o(* ir ujn
ndurt- -'nr c1ii han-
fit0 dc `.,iactitn. ii^ calc!L, d'ins-
truction civique, d'Iygi ne, d'His-
toire ct g',o maphi7e lutaiti, l.;r
prix d'exarriman, ptN d'exc.letncve
prix d'hfnrn u r c

(h t sin').






Vuy. Si d8 rc-:;lrt- di .; P'ts Cv-
ombnble. de1 Prlt., C. Z, d.-
Kingston Ja., eat attonju c 28 Ju.'

.Y-rk via Sain lurc a-...Cp- a



-.VOY.i'16 part de New- Yo .,
L~e 1937, O:Attndile I-31 ju:

en toitk pour I. oio-t, d!a S-':L n-
Cta-n t fr inct malke;-2' Jui :




Agent Gniral-


.,: f. ,-- '^
- ,


Chest ce qu fait son aro"e
M ^ ...; ar* m'* *


I




PAOQ ,


*eq r~w P ,. *. ^-r '


4J AP"


r ^., s ..,1
7::I


LB NOVs VE LLINos
Ise Peeble Ne. 135. flApbn. 325
QUOTIIIN IfNDB RK 10!

I.bNRI CAUVIT & CUflAQUIT

ERNEST G. CIHAWVET
Snordtofr. GhJun -
MAX DUVAL
Ad wd dttnr :
KlIEBEP GEORGEJSACOB


PROPOSE ET FAITS DIVERS

(suite)

Incendle i la Rvlvre Froide


Ilier matin un incendie v aclati5
a la Rivire Froide (1lre passe)
.-wusant des dommages regretta-
.- I maisons ont bril6 y coni-
;:. ..'ie de notre sympathique a-
mi M. Fernand BI6us.
Nous compatissons a la douleur
des sinistrs.

Au Morne A Tuff
Parmi .les personnel qui ont le
nieux fMt6 la patronne du Morne-
A-Tuff il y a lieu de citer MM. Lu-
dovie Fr6mont et Louis Molibre.-
ls se -.ont amus6s ave beaucoup
"d'entrain,

Prestation de Serment
.. ::.. T :?' tibunal Civil, pr6-
':.. a: i.mnie avocata MeI.
Noel et Gresseau Jn.
Bapi te, iicencCi4~ de la promo-
tion de 1935. Aux discourse du Juge
en sligc, Me. L61io Civil, de M. Do-
minique Hippolyte et Edouard Cas-
sagnol, respectivement, represee-'0
tant du Parquet et de 'Ordre des
A.vocat, du bureau de Port-au-
Prince, c.s jeunes et brillants li-
cenci6s rtbndirent avee b' aucoup
d'apropos.
SToun nosi compliments ei veanoi
de succs A0 ces nouveaux avocatw<.

Fite scolaire it Lkogane
ne une f&te scolaire ryussie, A l'oc-
casion de la clOture des course. Elle
a eu lieu au local de- 'Ecole de<.
Sceurs et organisde par l'Inspec-
tion Scolaire et la Section de iAI-
Jiance franaqise de eette ville,
On a distribu, dos rcomnpensas,
enyoyies par l'Alliance franuaise,
divers personnagoe do L-6(gtane et
la section du C. H. A. F.
SDes Fleves de touteses ls Ecoles
de la ville ont dit des morceau
Squi ont &t6 applaudis par la nom-
breuse assistance. Parents, mai-
tresses et maitres int laiss6 la fet
satisfaits, Vives filicitationsi
11 faut de ces borne reunions,
*-' quand Ia nouvelle fete, MM. dc
:ncte frangaise |


NITSUGA MANGORE
le magicien de !a Guitare

Nitsuga Mangore qui est recor.-
nu par le Gouvernement du Para-
guay comme l'ambassadeur de PArt
Indien dans le monde, eat t'hote ac-
tuel de Port-au-Prince. So profes-
sion de foi cst une merveille dft sen-
timentalit6 et d'exprossion d'unt
> race qui ne veut pas mourir, qui
/ vent communiquer son emotion aux ,
'; : ra ces.
:,i-,e, I'occa.ion et le rare
''. .1r \'n:-,ndre Mangore au Pa-
raintut le lundi 2 Aofit prochain.
'ti vr;'i r6al artistique en pers-
ptctive.


ANNIVEl$SAIRS D$' L'VAblA.
SM TION DtE LA GAfl
H.AIfT





Meetng Sportif
Sous ia PrUsdence m 'HomE n r de
Son Exellenc et Prtidmnt
de la R.publIqut.

3:30 PM.- Arriv4e de' Son Ex-
cellence le Pr6sident de la Rupubil-.
que, aEcompagne aie Sa Masor,-
Militaire.
3:45 PM.-, IDtil6 des engag&a.
4:00 PM,- Course. A pled (100
mstres plat).
4:20 PM.- Course A pied (800
m&res plat).
4:35 h 5:00 PM,- Course A Bi-
cyclette (7 kms. 200).
5:10 PM.-- Course A pied (150
mitres plat).
5:20 PM.- Course A pied (Re-
lais 4x100).
5:30 PM.- Comp6tition par &6
quipe de medicine-ball.
5:45 PM.- Course A l'orange.
5:55 PM.- Course aux souliers.
Remise des Prix.
w m-

ECHOS

Ce soir, reprise au Paramount
Sdu beau film: Le Secret de PoUichi
nelle, avec Raimu, FranCoise Ro-'
say, Janine Crispin et Alerme...
Demain, un grand film franoais:
Princess Nadia, avec FrdMric
March et Claudette Colbert, et un
grand film anglais: Rose of the
Rancho avec Gladys Swarthout, dii
Metropolitan Opera de New-York et
John Boles...


-C'est la grande Cantatrice ra-
ce Moore qui chantera pour vouj
tout un acted de la Traviata danm
Love Me For Ever qui passera sur
l'tcran du Rex, mercredi A 8 heeu-
res 15. Et pour terminer cette sol
ree, tn film gai LAnglais Tel Qu'on
le Parle, avee Tramel.
Vendredi.- Le Petit Roi d'aprs
le c46lbre roman d'Andr6 Lichten-
berger. Ce film est jou6 d'une fa.
con parfaite par Robert Lynen, Ar-
lette MAarchaL Jean Toulout et
Marcel Yalle.



L'EXAMINATIJR
QUE JE VOUS SOUHAITE
Une candidate e mes amies s'in-
qui6tait devant moi de la savlrit4
d'un oe hminatehr.
Croyez-vous que Me4 Untel
m'arrte ?
-- Madame, il n'arr@te les da-.
mes que dans la rue.
En tout crin, tout honneur --
interroipit I'examinateur en ques-
tion que nous n'avions pas vu --
pour lerr demander come main-
tenant, un sourire et une sSplen-
didt.


". .. ." ,. ,.. ,y i y

e dlia pas, L611a, quo men. a-
moUr, ast use ombre, une ombr'
qu Sotte...
B." i tsi .ti.eqrsage voluptuous,
jent.4s b"ttre ton cau... Maij.
Wen 'mteut, en I'autel saer6 qu'est
ton etCOR, 11 eat uno r6alith qua 1'4.
ph6mxne de laa Vie ne peut reueil-
lir, ton Amal.., Je eux que ma
fervour soft ton Ame m8me... ne
dis pas qu'elle eat une.ombre, un ,
ombre qui flotte! 1!
D'autres femmes m'ont fouett6
le visage de souffles impyrs, d'au.
trees femmes m'ont eCngl6 'Ame dt.
narcasmes inconsclenta.. mals.
Toi, Ilia, laisse monI cour reftleu-
rir et longer dans le songe 6tra',-
Ige de tea yeux bereier.9, son u-
mere doutleur qul s'effrito et ;a
perd dans l'evanescent des volutes


de notre LUKY.


IB'N.
..... .


MARRIAGE


Nous avons recu avec plaisir to
faire-part du marriage de
Mile. Jeanne Lahens
avec
M. Anmd6e Lubin.
La bInediction nuptiale leur a
616 donned, samedi, en l'Eglise St.
Pierre de Ption-Ville.
Les mari6s ont 4te conduits aa
pled de !autel par Mile. Sofia Pail-
ieres et M. Fritz Woolf.
Tous nos compliments a l'heu
reux couple.


Achetez les
Pneus et batteries
Federal





FLIT
n'rtourditpas



iA /T,7


Moosfiques ...

A l ban faire exprienace d'uane
F Joyu se peo r leg moustiques!
r= avorW la paix, exigez du FLIT.
T tu vraiment lea ine ...
etpour tojouns! Netachepas Nou-
vaT pcrfum agr6able. Exigez le
ion jane a bande noire et soldat.
UNE NOUVEAUTII
]L~ insecticide
I P (T fall mMciOe comtre
....P. a CWards, Fowu-
U As tit I puce.
Lu.
________ V.-


PORT-AU-PRINCE


La Librairie Nouvelle
TLEBPHONB N1

QUOTIDIN8S PAPRTEBIIE R VfRS


CABINET DE LECTURE

COLLECTIONS A BON MARCH

People en Marche par Theodor WolfF Les r6vEla-
tions du plus grand journaliste allemand sur la
guerre, ses origins, ses consequences.............. G. 5,00
'aoste 85 par Alain Boursin---Censur4 pendant vingt
ans, ce livrc ve O njte ajourd'hui les moyens don't
disposuit la T. S. F. pour decouvrr les moin-
dres actions de l'Cennemi............. ........ .... 4,15
La Liberlt de la Conception par Dr Marchal.600,000
lecteurs ont trouv6 dans ce livre la solution A un
problem angoissant..................................... 3,75
Merveilles de I'Exposition tde 1937 par Robert Lange.
Le livre par lequel vous aurez ulne idle des prodi-
ges realis6s par difftrentes nations ................ 2,75
Cisar Borgia (175-1507) pfiir Rafael Sabatini- L'His-
toire n'a pas connu d'homme aux passions plus
violentes ............................. .. .. ................ 7 50
Belles et Fieres Antilles par Marius Ary Leblond.
Impression d'pn voyage f6erique et illustre...... 4,15
Matibre et Lumiere par Louis d, Broglie. 1..I1 faut
aimer la Science parce qu'elle est une grande ceu-
vre de I'Esprit>> L. de Broglie.......................... 5,00


14-


Des dents resplendissantes

...un sourire qui captive

La Crime Dentifrice Antiseptque qui rend s4dlnamtes
les dents teres et dtcolories


REVELATIONS SESATIOIIELLES
.I VYJ S SaZETQS de S lENCES OCCULTS
2"'I-uh .-l rA.lt :: k-.nlf ulf.rgl (fi
rs C.d.?-$*"
jI tV l Au..tr i p iom Pateau
d5, & f lJ t -?ARK S


CAP-HAITIEN


La Compagnie d'Eclairage Electrique vient de recevoir un stock de Refrig6rateurs electriques qu'elle met en ven.
toe a des conditions reellement avantageuses.
L'eloge des appareils de la uGENERAL ELECTRIC' nest plus a fair. Chaque annie le confort augment par
la nouveut6 et la meilleure quality des appareils. Pendant le mois d'Avril seulement aI Compagnie offre 4 tout a-
cheteur 'i'uh


ECOLE DE HAUTES ETUDES
DE COMPTABILITE
rat e fai.' i.a


Directeur Ibsadate r .


* P.


RXFRIGERATEUR DE LA GENERAL ELECTRICp


une prime consistent: solt en in petit Ventilateur de 8 pouces, en provision des grande
soit en une petite lampe de bueau,rau choix de I'acheteur. .


chaleurs de '4th prochain,


CEment MatheUter.
Lee examens de Gomptabilit4 et
ceux de St&no-Dactylo sent fix6s
au 29 Juillet on ours, au local de
I'Etablissement.
DoP e postulants pretdront
pr ,


Ne laissem pas passer le mois d'Avril.

N'oubliez pas non plus le quatre ann6es de garantie que vous offre ]a

.^ ^W L rLECTlSC,
Et faites ., tour imnu*Mtesm t 4 la


.... ..... ........ .. ..... .'... : .. .................................. ..
:: ... .. .. :. -..- .:* *. ; .,: ..:


'1


1 '


al (OUVELLISTES
*I :lru~ *


Compagnie d'Eclairage Electrique
d EIt.iq,


-1.1 9


- 1. 40


.


t


4: QQ


:i:


---cl


'