<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03072
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 10, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03072

Downloads

This item has the following downloads:

19370710 ( PDF )


Full Text






CT


~ioOZeltst


QUOTIDIEN FONDE EN 1896
*-- ^ i/.*' *. ^d .: k fe *- UIw^ I C" r U .. "r *^rmx""---^a~rsssaa*r~j2^xas ^ -- ^.^_ _


424me. ANNEE


. PORT-AU-PRMICE, mA


BSAMWI 10 JUILLET 193:


ii 4- -a--


a r.~~rr "" ~IY ~ cI
* A,~ -rrrrr~x'r- ---. '-~w~t~ .* ~


C'est par d'6mouvantee pa-
roles que le Pr4sident die la
Nation Argentine vient de. s'a-
dresser au Congrbs, r6uni h
Buenos-Aires, pour entendre -
le Message Annuel,- le der-
nier,- etant donned la fin pro
chaine de son Mandat Pr4si-
dentiel
ePour la dernicre foi;,, dit
le Gal. Augustin Justo, je me
pr6sente devant cette Assenm-
blee, en accomplissemeLt de
mon Obligation Constitution-
nelle, pour ouvrir cette So-
sion et lui rendre comnpte de
'6tat g6neralde la Nation, du
liavail- r&talis et des buts qui
animerent faction du Pouvoir
Excutif, jusqu'au term dP
son mandate.


Au Bresil aussi, le term
du Mandat Presidentiel ap-
proche et dans quelques
grands etats, come Minas
Gerais et le Rio Grande do
Sul, l'agitation politique a
provoque de nombreuses com-
plications int6rieures.
.9 S
Du cte du Chili, souffle un
vent de prosperity, en conse
quence de meilleurs prix pour
ses divers products et de P'ins-
tallation de nouvelles indus-
tries et-fabriques pour le tra-
vail du For et de I Acier, don't
des mines viennent d'etre d--
couvertes.-
La sympathie populaire en-
toure toujours le President
Arturo Alessandri et la paix
interieure est si assuree. que
le retour au Pays du Colone,
Carlos Ibanez, ancient Presi-
dent e-. Chef d'un fort oarti
minlitaU-:< a complete I'unioi.
de tous 1,.cour d(u Gouverne-
ment.

Les afaires de Cuba sont
encore si embrouilltes, du
fait d:'s ambitions politiques
qui animent les Partis, qu'i!
n'est pas possible de dire si
tous les cubains sont satis-
faits du vote qui vient d'e-
tre donned a la Chambre des
Deputks, pour P'lection pro-
chaine fixee au 27 Aoft -
des D416guBs A l'Assemble6&
Constituante,qui sera charges
d'elire le Pr6sident definitif
appeal A recevoir les renes du
Gouvernement, des mains du
chef provisoire, M. Laredo
Bru.
A I'heure actuelle, chaque
part de6u dana ses esperan-
cos, accuse e Gal. Fulgencio
Baptista, d'ingerence dans
tous les actes et measures d6ci-
d6s par le Gouvernement-
Le public un important inter*
view, coned6 A soi principal
r6dacteur, Jose J. River, par
le Colonel Baptista, qtui-a ex-
pos6 ses vues, ses idees et son
role, relativement A l'organi-
sation imprieuse et definti'
ve de son Pays.
-,

La premise d'une brillante
M&daille par l'Armne Domini-
caine, a Son Illustre Chef, a
etc P'occasion d'un grand e:
magnifique discours, pronon,
c4 par le President Trujillo.


4Le Gouvernement, dit !e
President Trujillo, est une
Organisation complex et vas.
te, de travail uifl4 et coor-
donne de chaeun ude sea mem-
bres, par rapport aux au-
tres.-*


L'INDEPENDANICt
DES ETATS.UNIS

Change de CahMogramma


Port-au-Prince, 3 Juillet 1987
Son Excellenc e ie Praident
Franklin D. Roosevelt
Washington, D. C.


L'ATTITUDE
EQUIVOQ UE
DE CHRETIEN
DANS LA PRESSE

Hier, notre confrere Nouvellistet nous a fourni
tous les renaseignement's con-
cornant ette affair'e- DrapnU
nou cou -e T, *il...N *


S" ,notre confrero, I. nttr jr!e
C'est avec un bien vif plai ayant refuse de comparaitrt
Du cot6 de Washington, leo sir qu' 'occasion de la con- devant Ia commission char.
Ambassadeurs, Ministrts et nemoration de I'anniversaire be de controler les compete
Charges d'Affaires, acridi- ::lorieux de I'lnd4endance de ia Commune et de lui re
tes pres de la Maison Blanche des Etats-Unis, j'adresse I' mettre les pieces necessaires
out voulu manifeater leur sym votre Excellence, tant en mon t zon travail, une requ&e fut
pathie au tres distingue Sum- nom qu'en celui du people iadrestae au Juge de Paix le-
ner Welles, A 'occasion de sa alit, explosion dE veux quel obliged lex-receveur
tderm&re et brilante promo- s nceres qe e forimepouri- iprsenter devant la commis-
iin -onheur etla pros triti croi- n son.t
turn. d a n ann
Un banquet lui a kth offer, ant de ea grande nation a- Ct ndnt x-reveur,
an ours duquel l'Ambassa- mericaine. mialgrT tout, refusal d'ouvrir
deur du P&rou, Monsieur Ma- Stenio VINCENT, le coffre fort daris lequel se
nuel de Freyre y Santander, Prdsident de la Rtp. d'Baiti- trouvnt les pieces compta-
porte-parole de ses colleagues, bles- L'on dut done recourir
a marqu4 le sentiment qui a un expert,
inspire, particulierement, cet The White House, H6las t.
hommage, en designant le Washington, D. C., 8 Juitlet. Risek
Sous-Secretaire d'Etat, non flis Excellency
du titre d'Excellence, mais de 4 incntV (Le t Mouenwent, du jeudi b
celui, non moins beau et plus Sto Vin t uiet.)
rare: Mon distingu4 ami: Pr-sident of The Republic o
Monsieur Sumner Welles a Ha i Perdant tout espoir dame.
ete tries sensible A cette ma- Port-au-Prince- ner M. Chretien a ouvrir le
nifestation, don't il a vive- I thank Your Excellernc iotfre, ues autorit&s firent ap-
men'e lexes trees amUtons don1i-
ment remercie ses amis. for your very kind message il eer onusdu
La photo, fate a cette oc- on the occasion of the anni- JI; M. Dorsainvli, Odid
casion, montre en bonne pla- versary of the Independence o Itc e inon deida de faire
ce ]a tee souriante et sympa- of th United States I proffer etnr !iL('mpprei A n cetyle -
thique de notre Ministre, M. my bet wishes t' for th tml de pandas P
Lescot. Jied happiness and protsper- ,ir s Ao1 gadds renifots
ty of the haitian nation- tiactviene, dc pince, de ha
STie et de mas-sue et en pre-
Le President du Perou, e Franin D. ROOSEVELT sence des membres de la Com-
Gal. Oscar Benavides, conl (Voir suite en ~ me page) mission speciate de eontrole,
nait, lui aussi, les chemins des membre, de ]'Administra-
qui conduisent au ceur du tion Locale, du Chef de divi-
Peuple, lorsqu'on veut de son iotn du Dclpartement de 'In-
attachement. D'HAITI terieur, du IPrefet de 'Arron-
II vient d'difier, tout pros M. FELIX MAGLOIRE ijse Ct et de quelques au-
dce a capital, a Lima, aeux ENVOIE SES CONDWN tnrs i .I:O, on essay de
magnifiques cites ouvrieres, LEANCES A MOfNSE-. f: ire .. r prtes du cotf-
tes pius competes qui soient, GNEUR DE MENA -e, qau ,-f xtu d heure et
avec jardins de jeux dou- 'rmie refu~La e ji vrer son s t-
ches hygieniques et piseines A l'occasion e4 la ;a ire tret. On 1;iit bout de force,
publiques. -- grettte mort de Monseigneur nvoyer u-.- travaux a de
Leur inauguration, aux Doeteur Adolfo Alejandro main.
quarters de la Victoria et du Nouel. Pendant ces operations qui
Rimac, a provoqu4 beaucoup durei ~. t du longues heures,
d'enthousiasme et le nom du Le distingue diplonate, M. Cl.Oticn n demeura froid.
President Benavides a 6t en- Monsieur Felix Magloire, an- i:npa. .:, flegmatique.
censge cien Ministre Pl&nipotentiai- II (':i 10:30 heures p. m
Le Perou vient de fire une re de la Republique d'Hait i ;and il fut conduit au d&
grande perte, par la mort de pres de notre Gouvernement, pit.
i'un de ses plus brillants di- qui a laisse de si agreahles et -
piomates et internationalise ineffagables souvenirs parmi ( tes, M. Victor M. Maurtua, nous, pour 3es activities offi- ltt 1937).
Ambassadeur k Rio de Janei- cielles et pour son enthousias-
ro (Bresil). nme catholique dans le Couron-
M. Maurtua trts eonnu et nement Pontifical de Notre-
specialis6 danales Congres, a Dame d'Altagracia, ayant 6 INVITATION DE LA
:empli un role ee premiere Membre actif de la .aJunt- FEDERATION DES
importance, A la Confrence ('entrale Diocesaine> vien: ETUDIANTS DE CHILI
de la Havane, en 1928 ou d'avy'er de Port-;8-P'rin.. AUX ETUDIANTS
la D6legation Amrnicaine pre le radiogramme suivant : ItAI'T NS
:id&e par M. Hughes, parais- Monseigneur Mona, Ciu-
sait ne pas pouvoir trouver dad Trujillo: nous parta.- M. Pierre Moraviah Mor-
une majority pour ses projects ^geons le deuil national domi-. ]eau nous faith savoir que son
,. 'es tendances nitain cause par la mort de ('ollgue au Chili Ex. Senor
II a 6t6, dana cette circons- Monseigneur Nouelx. (Sign)ji Don Juan Juarbe y Juarbe,
lance, un trs hab habile harmo- Flix Magire. Ambasiadeur Envoye Extra-
nisateur. Sa mort est on deuil < Nous sommes tres rccon- ordinaire, DI6Itgue Pl&nipo-
iour le Continent- naissants pour ce souvenir dui tentiaire du Iattoniuismne
bon ami qui n'oublie. pas eet- Puertoricuan, en mission speO
te terre steur ou il a laise i ale a Santiago, lui a trans-
tant d'affections et de respec- mis pour les 6tudiants, et
Retenes bien cette date : tueuses considerations. las~peiat on des Etudiants
Dimanche 11 Juillet 12?7. d'Haiti. 'invitation dte in; F~


Gratid Gala A 6 et 9 heures
avec la Superproduction
Le Secret de Ptdkdndle,

Lire towuti les pa es d
jVouvellistev si cous ne vou-
fez pas rater la Orade note Qui
vaus Intiresse.


(UListin Diariob, 30 Juin 1937,
Ciuadad Trujillo.)



Lie en me- page faliste des
litres de la Librarie ArNou
, elie-


dr nation des *'Etu.diantf de
Chili au Congres Gindral de
Etudiants d'Amiriquea, qIe
cette Federation organ -e a
Santia o.i (Chili entire le 25-
Aout et le premier Septem-
bre prochain-
C'est IA une tres belle mar-
que d'attentiop.


EN PASSANT..


Pour fiter l trentime an-
nivermilre de la foundation du
Main, une confrater nlle a-


r


M. ANDRE DENIZi
SNotre estimable ami Aridr6
Denizd, Directeur de laI Conm-
pagnie Haitienne du Whiarf,
part domain pour I'EurVpe,
board du magnifique Paquebot
franc.is voyage de cong&
Cette absence sera do cour-
te durte-.
M ne, And tl Deniz6 et sa
sour Germaine Deniz6 sont'
Sdejia.,a Paris deopuI : quit:l.ie
temps,
Nous souh:iitons A note a=
mi une heureti e traver.ste .et
, un agr4able sbjour a Paris.


*XNIEw' a. CtAuvrAz

I '
$ I
wapr~ U. ,,-,, ..,h-,, ,,, lt ,,, -,,


TOUR D'AMERIQUE


Nof. 1.?12


gape avait Het organisne par
retfi inmtouliabe aprif-midi
du maos d'Avri/.
Autfur de Cl(ment Ma-
Sgloire, du charmant journa-
lisl et satou'eux Icftr dontl
la plume &daiguise parfoli, i
tinsltar d'anc fine lanw de con-
dottilre, pour imposer des Ud-
rihts & la galerie des superbeq,
tote la press etait riunie
comme enune n seul organ ane e,
vous souvrnez-vous?l par re/t
le inoubliable apreS-mndi dui
mois d'Arril, lointaine, rU-
trosnpctive datns li reeu du
temrps, l's cwurs u'ipmnouis-
saanti librement dans la joi,.
Pensez done! Ce n'est pax
Sun banal record au sein tdun
| initeu come Ie nAtre, sou-
ri ti i tant IdeA contingenest di-
Ser.er: et de dcderantes rIeui-
a;, a('auoir franchi mu tel cap.
lajtfl;s tur, d es a'tires qui. pta
Hiloui rs, semblaient derotr ri-
t re innmguvr' n 'i. indf ;nimc Iw
unt pnri sous la risce der faen-
tehes el les sarcasmes drc nos
Smephistophsl&s.
S- ~Non, ce n'est pooi ilu t
banal record-
El, mainctnant. 10 f[t con
timmi. ('ar, I'autre soir, Ih
I denier de ce mmew .iAvri
Sprinlanier /qui vit naitre et
Malin, ii y a trente-et-ut ans,
c'Hai! I'anniversaire de PIal-
ir (ahl! noubiiez pas de mel-
ire P. D., je cous le recoman n-
ae instamment) 4 la sous-di-
rection du journal.
Le champagne quoique non
,serri, mais des liqueurs fines
mais des rhums de nos meil-
leures marques, ne peilfla pas
ni mins sur les l'rres de 'Ami-
ral, au rawnAnt des trwits.
Et, e'els parre que lcs sen-
timents que (tlui.-ri exprima
a lendroit de ,on dErout col-
laborateur furent empreints
de sin-ritd; qu';en outre, utt
fois de plus, le Directeur du
Matin alliait en une forte et
invisible soundre Ie faith aux
idtes, ainsi qu'tx theories de
son qtolidien, il sut manier
si aismentrt le verbe, c~ soir-
la, Vinfic'hir aux moindres
Uan'tc de sa Fpunsi puis
trourer des paroles appro
pr/te ia l'adresse de notre
sympalhique camarade don't
intelligence, de son ctei, ve
montre attenthir 4a pervcitrt
les fornme les plan idocles du
progpris, pour aider c c rernier
4i dtwclopper U' standing dc
son journal.
L'inoubliable ei conf rater
nelle agape, rous dis-je..,
JUN IUS.






PAGE 2' ... -.


CLtri NO.)~;71 C~tb'1E ~ ~ : iSTI:;"~""~";" ~~~ La~-~:x


.



.i|


Devenea votre prtpre OhpJt&abls on sOuvrant ta
Onmpta do Chque &Is B aque 4Na onM
tirubliNivs 4 M'fo


Ce cliche represented Ie uidik:g da In oPharmacie CASTERAD.- C'est une construc-
tion qui fait honneur a 'archAicturec ntnainale. Le dynanmisme et le savoir fire des jeu-
nes qut ont cr etie iampiortir v orpmnisaiion ont su y retire du godt, de la science, dv
la mithode.- Nouwe recommr.:aisons & io lcilcurs dc visiter ls diffl rentes sections et di-
parternent de cette Pharmacir, don't i'ourerture a nmrqui ,v rnotre Pays, tout come


I'inauguration de Rex el de


Joulr/andtt, Wtrss (Pc~ rnaeigile
Pi~ray res, ('tiuisatc~ion.


Conte.
L'AUTRE FIG U'IR
DE FABRIC

(Voirt le No. d'Hier)



L'Officier e'tait Fr ci
net Jacques.
Diable, dit-ii ? t Jc -.I-
voir cette femme et ii..
hai o et en oa s r i'i i -.' d,
I h i sa'srru' ; e [in u> : - lone ia seson
II a peia -.
Se bouoir et -




tn i f'UV lpelSi I'?e'a
c dtti maifn me rite ,'Gtri
ru: nour ePtre ur1iNee

trouivn dt mieux det u.n. I.i vl-
la, i i applique la t ierche i -
ertpndiaire s
son te nuit lae, la 1-uf rfe l- 5
turs de son rt-au-in
tel de Cinna ti-; r














on'ir' LES DES
inistreent la paione vi. les .
mie-
Le lIendemain Cinwna s. r
veilla a Chancerelle, oui pr)Ce
dla an etite rivire 1'1nd
claire rui se }2jettW nn -I '
li dans la me .
iI uit Yxau ICdoe andti-
cii, aux arbre's et la ni. "R
les nuuvelles de sa rnalti c e
i1 eut beau invoquer Neptun -,
errer dans les bois, implore,
son amante, la dIesse resto.
sourde a son appel
Seul, une fois, crut-il enten-
dre, quand Ie flct nuuirmirant
venait battre la g, c,it 1 ,e son-
pirs d'Eloa.

E. SMITH

(FIN).


NOUVELLES DES

SOURCES CIHAUDES



Apres les grande aver.~es
don't nous avions parole der-
nierement, la plaine et les rC-
gions de Port-h-Piment tnt
requ plusieurs pluies tout au
debut du present mois. Ces
ondees ont ete si fortes qu'el-'
les ont occasionn6 la crue de
la grande rivi.re Colombier
ou de Port-a-Piment qui, pre-
nant sa source A Terre-Neuye,
traverse la plaine de Port-h-
Piment pour se jeter dans la
mer prts de Corydon-. Les
eaux de cette riviere'4taient
tellement en furie, qu'ellcs n'e
pargnaient rien sur leur pas-

(fr usfe -n f page)


\i0 t-VELLE
SE \SA T ..NNELLE


.:... ;.- I lac, 1*16-

: a s l Rent


a atruiet






X I all S, (l'xe
tO'rrr isco 15 c' i. l:e dafS.u -









n r ( iiand l i dure-

I', iH t Pa'aer,
....... .. .. _... ........ -. '



d'h' 8c- 12 frt .1110 U. A /


a and .. Barets et al
a r ';it bien vivement
t,,:[ Ie( '- p ;er tlnnes tant de
't-a -Prince, de Jeremie.


ie,
-:IL-.

-' { i m r '
S~~ urs vilnn-









bl'' ns qui sirente faire un
,*. Vci ,2- .uritablesn qcoulea
-ui ,u:s n'osentent ici aex
si.arque d .nue: d lero grat -







bi sons qui desirent fire unC
choix de veritables liqueurs
surdtine n'ont qu' reameru
Ia marque d'61ite: Edouard J.
Benjamin.
Edouard J. Benjamin, quant
a son assortment de Cacao,
Anisette, Kummel, Nectar,
Cherry-Brandy, Peches Bran-
dy et surtout son fameux
cocktail X-33 laisse toujours
un gout agreable et merveil-
ieux.
Reclamez done, chers arma-
i teurs, la marque" Edouard JI.
Benjamin chez ses depositai-
res Simon Vieux, Epi erie
du Centre, Leio Bailly et
vous serez nettement rtis-
faits.
t
-- --- 'L
Machine d decrire Remington
Machine caBlcler Daltonq-
Rubans, pKapier carbon
Rates voes achat chez a
G. GIfG.


A VENDRE
S: ; propricdtes dans le
: -i. e Antoine, (Ave-


P. au Bur ea du
; :' I'Avenuc Bou-
S. Ie 6 her 6 eu 9 t hen-
- A M.


Curtains iriecticides iiourdissen Iet
moruches au lieu do les uer. Bienztn,
elt,- recovrent ears ailes. Pour
voter acurita, exiges FLIT. FLTl'
tue vraiment les isecteP.., et
pour toujours Ne tache pas. Noun
veau parfam agreable. Exigez le
hidonjaune A bande noire et soldat,
UNE NOUVEAUTel
w poadr inuseicide FMI T
Wait mrsveda ioa etrs Pa-
AmnsattitI pa" c ded



LA PHARMACIES
CASTERA
TIUHphone 3777


Vit,, die idt:tre la demxdre main
a 4n GRAND 'LABORATOIRE
cuipo~ec d(e ptusieurs aectiu tech-

I) Analyses cliniques
2) Analyses biochimiquea
it) Analyes imndatunrte
4) Analyses agrneoI
5) Institut de recherehes.
Ce laboratoire est d'embkte une r6
solution par sa direction aviste, paPar
son mita riei complete, par sa post
lion idiale et. par i'espri oOUveSa
lu'li i uplante en Haiti
lDrecteur-Profhmee
'Antonio Chevalller.
Ex-Privat Docent de Bonn
Conseillers Techniques :
Dr.' Georges Castera,
Ex-Elve Institut. Pro-
pbhylactique de Paris,
Dr.X^ 16ment Laier ,
Ex-bElve Institut Pasteur
: d Paris
: a f1 t.


PAR AMO )UNT

:.\I iKI) l JUILLET
en soiri ppulraire a 8 h. 1
LE S 2 A RPENT MAMBA
un W? : ;nr- tLe par Lionel At-
o Burke, Gail
I', arlie Rugg!es.
Sn -ouff- e dee mvst-'e et
Si'an .i '- nii e s ur' e d rE-

du crime, i ,i: .e du vrai cri-


DIM -':-" H JUILLET
-, '.res 302 AMr.
ConfI'renc. 'ile. Herman n n
(.'orvingpoen Professeur 5 I'E-

au- Princc'
NVice'";u 'e Ia Techniqzw
.u rid ique
1.,: '7 ,'i'me Partie
i R9? eEA BLE

a ;. I. productionctil
olombia
avec JRa t' "Qt, Ralph Giave,


En ma.'.' 3 heures 30 P.,
Johr ,' "V'iessmulier dans
[IARZA N
S'ii )MME-SINGE
avec ):'sen O'Sullivan et
Neil I ..u, 'tcn-
...eie :ar des singes vi-
vant en ad ors de toute civi-
lisatior, il ne connaissait que
la loi de :a jungle et regnait
en seigneur sur les fauves,
mai: tlne iemme survint...

U 6 et 9 heures P. P.
Une Saperproductlon
ERger Richebe
LE SECRET DE
POLICHINELLE
d'apre la piecee Pierr'e.
Wolff
r6alise par Berthomieu avec
Raimu, Prangoise Rosay,
'Jeannie Crispin, Alerme, Ber-
nard Lancret, Alain Michel.
...un titre .connu... un sujet
connu... des artiste connuis...
...un film de grande classes,
sup6rieure o I'ensemble ordi-
naire...


41 0' MEDICAL

du.
Ur. LOUIS HIPPOLyU
Ancienne malpon
F,. Dvignesu
'(Rue des Ctisernei)
Con itat ion .
t 'MA hit P. at


-4:


UNE BELLE FETE

Dinanche 11 Juiller, dIs 4
heures, fete recreative a la
Pension Suisse (Villa des
Roses) Champ-de-Mars, au
profit des Oeuvres humani-
taires du Comit6 Haitien do
l'Alliance francaise.
(Bal, attractions divers,
comptoirs, etc). Pas de sur.
prices.
Carte d'entrge: (I- 1-
}Pour enfant: 5$0 ca .
Ce setia une belle fite-. Alle
vous amuser au profit des
belles Oeuvres dn C H. 4 F




Samedi & 8 h. 15
Pour faire plaisir aux gen-
tilles demoiselles qui 'ont de-
niani 4 et aussi au Journal
Le Malin, on donnera en so!-
e exceptioninelle au prix de
,iu'n n Gourde,
LA DAME A.4
ICA IELIAS
avec Yvf-ne 1'rintemps et
Pierre F'est\:ay.
Pr6pairtz--\':;., 1 venir voir
prochainement sur l'teran du
REX Ik grand match de box3
9ui vient davoir lieu i New-
Sork: Le Match Joe Louis-
Braddock.


/ tA, bt,!Dai s I \


DEMANDEZ
LA POMMADE
La-sm-Strait
la Cordcnnerle
Mont-Carwi
HYPPOLITE JEUDY
clbre priParation de
Ho-Re-Go:,
13 Av. Trumfllf.
Phone 2182
.7

AVIS EMDICAL

CLINIQUE
du
Dr. FRANCOIS DUVALIER4.
Rue du Dr. Aubry
No. 154
Consultatiiis tous:Ies jour
de 3 hres. A 0 hres. p. m.


S' Qucnd vous travaillez ea q'en rrevanche un ral
Sde tte, une grippe on une nivralgie vous prend,
: tc Cczaspirine est le soul remrde pour
Scos moux, parce que en pou do temps
S elle soulage et ranime. La Cafiaspirine A
es un produit Bayer, Uysez e toulours
, sous a main

.


*I' I ~Y~"r


O"a" 17 ,


3'1-1; .15'9f


"tOu rdt pas
//ff /




fn Ar rnsitatWoai ttiiirsa Wi LW1 -i*t. h f w.wa B /i jmmuf


::4 o int- ......-------S-- -- .. ." y


-- .*"-* .-. -.


















SECURITt, COMMODITt
$ It est imprudent de garderr 6 la moson,
So te feu et Is vot peuvent vow couwer
de dommages irr4porables,vos polices
d'assurances, hypoth6ques, t!trea, con-
trots et outres documents prkceux. Un
i ooffro det soret6 6 la Banque Royale
coOte peu et 6vte tout sujet d'inqui6tudt,
LA
BANQUET ROYALE
DU CANADA
-'- -
r ACI


Sde Matteis


Ple de to Pa 1

ue Ceurbe &ae Ie du Magas n fEtw
.iAT DY'ECAILLES DE CARET, VIEIL OR, DIA
i PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEIL
I.CES ARGENT ET OR,MONNAIE DE TOUTES
.uNALITES, A DES PJIX ABSOLUMENT AVAN
uX
GRANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET VRREB
Lunettes el Verres de tous numtrros
Montures en nickel inoxydable ia
Verres ovales au prix de de $ 1.00 la pair.
S li quidation dur-roa in qg'au 15 Novembre inctw t, f
men,
A. DE AATTEIS & Cr


Connaissez-vous



. ...a Q tronnadA



COURaOgN r F



VoilA une nouvelle boisson qui vient d'etre lancee par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteille et vons adopterez cette boison
avec son arome fin et d6licieux. En vented 'a ia Brasserie
le la Couronne en grades et petites bouteilles h par-
tir de cinq douzaines. .
,es autres boissons COURONNE djJh trs connumt et
apprgciees A Port-au-Prince et en province soot :


KOLA COURONNE en


grandes et


petites bou-


teilles
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
Buvez lee Boissons Cauranne et vout. avez I'iassurnnce
de boire une boisson extremement hygienique vu la
Smthode effieace qu'emploie 1 Brasserie avec 1'aide


de fes machines pour le lavage de ses bouteilles.


Coil ge Simon Bolivar
Eneignement Prirnare et S'condair
Ksignementm CLaaiqnue et Moderne (Sections AA C)
Internal et E xterni
8, Rue Maygn, Y


Laurtat de 'Alliance Frannaie (C !t, ition frangai
aIx Examens du Bacealaureat de Jt .- 13-4 et ConcourE
r. Diction frangaise de Juin 1985 et de Jnu: 1!36).
!1 success aux Examens du BacTalaurWat (ibre et 2~Pme
parties )
Le College Simon Boliar advise les pera e et nmrea de fa.
mille que ies inscriptions pour l'Exe4ke 1936-37 se reo
'ent tous lea jour? ouvrables a piarti: de 8 Hrea s A M.

La Dlrectfo&


Le fait est incontestble



LE U"R'M SR{RTHE


c'est la quintessence



meilleures ari de cannes


d'un vaste territoire

re(unissant les meilleurs terrors.

'est ce qui fait son arome


GOUTEZ ET COMPARE
(N* ^ ^ "-4-p v^-V iiW a-, a H!! <* IS"- 51-iA ^


LJLtaig Natioale

d' aiti
d1 Rue Bonne Pot,
Phone 3,M
C S0 LOT :
DIX MAILLE GOURDS
LE COUPON :
DEEUX MILLE
LE BILLET A:
:-x.DI fes.-.; SEULyA'M',NT


N'hisiteZ pas d reqittr, crh
que moit, cette mmodeiqe vu a
teur. ('l:t un'genre dtpar.
gne. El puis .n'oublier pas
qu'il faut southern Notre Lo.
there Nationale, car il e ient
en aide, de son cdt ia bea~
coufn Otvre d'Utilitc et de
BieF-aisftnce Publiques trmra.
Vers toute tIn R tpaiqte.
Pour tloutes .. cr.e ralis
FHalUens o Etrangers, ahees-
fez done vwire coupon on rvo
tre- Wiet.


NOUVE,'LLES DES
S(i(RCE'S CHAtJD. S
(S tue)


sangt. VIT Raier rnfit~ fai-
re des victimnes. C('st ain;i
qu'A Terrt-Nr'uv1 on rnous a
appris que la rivitAre do Boi;-
David, Pun des vfluent.. de
la rivibre Colomrbier ou de
Port--Piment a iemlport6i an .;
.u coursAe ]l 17 x urunt, iun
tout june garqon, Dormevil
C:ron Edouard, aig6 de 12 ain
qui, mont6, sur son ane, reve.
nait du jardin. Apres de s&
rieuses recherches, la police a
pu dEcouvrir le petit cadavre,
mals, en putr6faction. 1/in-
humnation a 61t fate Sur 1's.
lieu mermes, t ?hai a n!f. >2.
tue sir" la route t'. oirut'es
Chaudes a 20 kmn de Terre,
Neuve. Les autorit6s locale.
coimptentes dressarent pro.
c 1-verbal et fi-ent rapport '
Itur chef hierarchique-
A Carrenage --- 'lainie ( d
Port-l:-Pi ment l-- on a sigrma
e \ une aut r v i iC ,n ,N o..s
deIplorons v'irdnent cc-s mrj-
hours et cirorn, no con.o-
ifances aux families Ot'ProU.
vCes.

En ee moment, ia plAui
ayant cess6, tout le monde ees
fau travail en vue de de 'paric
ii.s dab ts oiccasionnt s par s


jais v11.42 ,x sunt debarrac-
. ues pour faciliter le passage
it., dans it's ch .np. 1 'u_
pas cu a subir les degABts, les
jeunes plants don't lis tigers
sont deja si precoces, f'nt e--
p)rerL une belle rtoi~tte.


SAlEIHI lu .l.JILLET 19.-7


Grand bal organism pua leI
jeunes fre"res Duros~au au
Champ-de-Mars.. a la blan-
chis.sere Saint Jacques, souS
ia direction du maestro Enm-
man c! T,. Duroseau pirc-
N EO JAZ
Morceaux up t) dtil


POULR KLENSCOFF
I1 est annonc, na pu lie ipk
cialement aux clients que Da-
rid Loiseau a repris common
les annees pre cden te son
servieV de camnion et Id'!i
to i n-) 4 PLr- J Ui -IJrincc ;
K en-:-, ;. 11 ri t, 1v bie
VOU i '- s! rL 'r ;)1iii I!i; ifs vs
CGragr e C'risier ,I'l:ac Get
fard, pour tout ce qui a trai-
aux transp~ct> gi:nralc ment
que'conques-
Tbibphon": .-' 11.


A LOUER
lUne Halle de-,2 m environ
situ6e rue Dantss )estouchts,
Ancions atleiers du CNouveJ-
1iste,-
Cette Halle situ6e dans la
cour convientlrait a tout usa-
ge.
S'adresser A Madame Che-
raquit m6me adrepse ou de 1>
. 15 h- son nez le no" '27,1
-' Y- -


'iJTIQUR
PORT-AAU-P VININ
irand asortment de verres
e do montures pour lunettee
dip la meilleure quality.
Grand'Rue en face de
Jobn H.'Woollev
CABINET
de
Mea. MAURI CE R. ELIE
et;
MARCEAU DESINOR
Rbdu Centre No. &S


I :7mrc~? IW~dk~ ~~~)~t;~B~P~:j~e~j~Z~f~:,


1h-7 ;.at


?


1


. "-t- -1 -


&





-... ,- -- --tm2 .LE, ^ O M UVCLMLU STEt o' -


BLE NOUVELLISTE -
Raov Wov MNo 40:.
Rote Poate No. Ia. 1TaPhoe aMn
QUOTIDIEN FONPE EN X169
Par
IKENRI CWVET & CHERAQUIT

EENEST O. CHAUTVET

MAX DUVAL
A4mtlWarassr :
KLEBER GEORGESJACOB

L'INDEPENDANCE
DES ETA TS-UNIS

(Suite)


MA 'Ct UK TErbNNIS

A cause de la victoire d'A*
lix Mathin sur Edouard Ba-
ker.les amateurs du beau ten-
nis auront, domain, une der-
nere occasion de voir Fritz
Roy surnomm6 le :mfir* aux
prises avec te Champion de
'lle. Nos deux tennirsen a-
y ant, dans le classement, ob-
enu le meme nombre de
pointss le match se jouera en
inmq sets.
Si Baker est en pleine for-
ie Roy est plein de confiance
en la vietuire. Entr6e libre.


COM.0.UNI JQUE


TRADUCTION:
Mason Blanche,
Washington, D. C. 8 juillet
Son Excellence
Sttnio Vincent
President de la Rep. d'Haiti
Port-au-Prince.
Je rewercie Votre Exce-len-
ce de son aimable message "
Occasion de I'anniversaire de
l'Independance des Etats-
Unis et lui offre mes meil-.
leurs veux de bonheur et de
prosp6rit6 continues pour la
nation haitienne.
Franklin D. ROOSEVY L"


P-au-Pl e., J:P ii:et I' ~, 7.
Son Excellence le Secretaire
d'Etat Cordell Hull
Washington, D. C.
II m'est trls a-rerable d e
transnettre A Votre c
lence, a 1'occasion du glor''eux
anniversaire d4s Etats-Unis
d'Ameriquti'les plus cordia-
les felicitations du Gouver-
nement Haitien.
Georges N- LEGEL,
Secr&taire d'Etat des
Relations Exterieures.

*
Washington, 8 Juillet.
His Excellency
Georges N. Leger
Secretary Of State For
Foreign tRlations
Port-au-Prince.
Deeply appreciative of
Your Excellency's king mes-
sage on Independence Day
send you my sincere thanks
Cordell HULL-
Secretary of State.

TRADUCTION :
Washington, D. C. 8 Juillet
Son Excellence
Georges N. Lgger
Secr'taire d'Etaft rdc
Relations Exterieurei
Port-au-Prince-
Appreciant profonddmenr.
le courtois message de Votre
Excellence a l'occasion du
Jour de 'Ind6pendance je
vous envoie mes sincereL re-
merciements.
Cordell HULL,
Secr6taire d'Etat.


PENSIONNAT
NOTRE-DAME DU
SACRE-C"EUR"


La Sup6rieure et les Filles
de la Sagesse, Pensionnat No-
tre-Dame du Sacre-Ccure (Pa-
roisse Saint Joseph) ont-le-
plaisir d'inviter les Parents
de leurs Elves et tous les a-
mis de I'Etablissement a ve-
nir visiter l'exposition d'ou-
vrages manuels, de dessin et
de peinture qui aura Ileu.dans
les sales du Pensionnat, du
vendredi 15 Juillet ati diman-
ehe 18 .inclusivement.
.L'xposition sera ouverte
de 7 heures du matin A 6 heu-
res du Oir.
.. -A-


La Secretairerie d'Etat du
Commerce informed que, d'a-
pres communications reeues
au Ddpartement, les Navires
- :ivants onu emnbarque, les S
At 9 Juillet courant, la quan'
liAe de 26.47 regimes de fi-
gues-bananes, repartie com-
me suit:
.Colombia> St-Marc 4.960
, (0'1lombiaC{ap-lHaiten 9.919 1
i-X' )t-de-
f a ix. .1. ......... .. .. 11


/Total


S26.647
"Wc HM-


REVERIE DE J ILLET
"Au >'t 'v; > ie de oent
t:a- marodi'cs ont ou enlpor-
I es du haut des arbres vers
Ie sol!eil. iEles ont muse a tra-
<' vrcs Ies rayons dores, puis
Staquines et nonehalantes, el-
Sle,; on I penetrL dans la classes
:i-ur finire la niqlue aux eco-
Si'.rs qui geignent sous le
Soi:- de dix longs mois d'&
:tudes
To':tes dans les veux, ces
:ites ames enfantines par-
Iect avt.c c;s flteur's igdr-cesi
; v>,s les rions gc i'hornme e

I 'cier onot pas- de devoirs
Sfaire
S C'e-t s bon: de-e Sp)erdre
loin, ienloin dans la rv erie
n i ie, com ienaee en suivant
e v vol d'cne .anodernme ou le
S'rier round que dessine la
fum '( d'u1ne ,'Splendid.


Les Chapeaux
veritable, Marqu
:i & Co.> pour
me> et nuances
vent au Vlagasin
xila; concession
sif,tant par nos s
par ceux qui vo:
ge:- C'est dire
)net trouver Inii


EC'H(


Vous verrez,
au Paramount,
res, la belle r
Berthomica: Le
lichinelle d'ap re
itbre de Pierre V

interpi"et par d
premiere classes.
toise Rosay, Jai
Alerme y sont si.
marquables-
En inatine, a
ie grand. succe
Wiesmuller: Ta
sme-Singe...
" Ce soir, a 8
Serpent Mamba
lie Ruggles, Lio:
la femme-panthi
Burke... un dr
sur lequel plant
crime, I'ombre d
nel... L'entrie g
60 centimes seul
*9*#


< de Feutro
ie < hommes, for--
imode senle-
Paul E, Au-


PARLf MO!
3lia, mon Ame, tu me dis
avee ta candour particuli're:
Parla-moi, come hfer, de Ila
Mort, la mort en beauty des
Elements de la Nature, mait
non pas de celle de 1'Hom*
me...
Jo ne te fis mine pas Ie
Pourquoi: necessaire. C'etait
Toi, c'4tait moi, en qui se con-
critisait A cette minute la
toute PHumanite. Tu vois,
L61ia, je veux te'plaire... Le
Soleil se note dans son sang
jui se figes, i1 va mourir.....
La plane tremble, avee elle
les feuilles, avec celles-ci lea
montagnes qui baignent leurs
pieds dans la mer tremblo-
tante... Mon creur tremble,
mon eccur et tout.,. Les moro
nes violaces saupoudrerises>.
d'Or s'extasient au-devant de
la Beaut d'un Soleil qii
ineurt... Venus interdite, en
alIt; t t tout le ciel, et la mer,
les arbres et les cretes lut-
tent pour avoir un morceau
du '.ttement mortuaire du
Soleii. Mon cceur redit: Pas-
se, aste d'un Royal Couchant
Je souvenir de ]'instant de ta
bea.u en mourant eternise
en i'\i", du spectateur epihe-
erie u 1i briele, en te contem-
,pl. ,ui n paquet de LUKY..

IB'N,

N. R..- ..A !l< it ligI e d,
pai initiltk Repro-
c/,, 1re Leiia au lieu de Le



;MESSE A DELMA

A i'occasion de 2&me. diman-
che du mois 11 v aura messe a
6 he'ures a. min, la Chauelle
de Delma.
I


DEP.- RT


Par la Ligne Hollanuaist.
le SS. Stuyvesant, partant lv
14 de ce mois pour New-York
a que]ques places disponihle-
pour passages de lere classes.
Pour tous renseigneiuilt-n-
adressez-vous a C. F. Muaden
Agent General. T6. 3455.
_ *egg,

(^ ^ .^g-sS ^^i^ S


.naire exelu- Le Vapeur > B.
martmen que Vo. 79 part de New-York
nt A 1 'Eran- le 8 Juillet 1937, directcment
cue Ion ne pour Port-au-Prince es0 at-
eux. tendu le 12 Juillet 1937, en
route Ie mme jour a 4 heu-
Sre de I'apr-s-midi pour
9OS Kingtonn Ja., Puerto Colom-
bia. Cartagena et Cristobal
remain soir, C -, p)renant fret, passagers
i 6 et 9 heu- t malLe.
6alisation d e e Vapeur HAITI N. B-
Secret de Po- Vov. 79 de retour des ports
s la piece ce- Conn;,iencns de Cristolal G.
Volff. Un film Z., dt, Kingit;ton Ja., est atten-
es acteurs de du le 14 Juiltet 1937, en route
Raimu,Fran- Ie mrn e jour4a 2 heure Pde
nine Crispin, Ilapris-midi pour New-York
mpleme.t re- via S-aint-Marc et Cap-Hai
ttn,. prenant fret, pass gers
3 hours 3. et mrile-
s de Johny Ie Vapeur S.
rzan, L'tom- 1 B. Voyv 81 partira de New-
SYork le 15 Juillet 1937, dire-
heures 15, Le I tement pour Port-au-Prince
, avec Ghar- I oi il est attend le 19 Juille:
rrel Atwill et 1937, en route le mume jour
ere Kathleen 4 heures de Papres-midi pour
-ame strange Kingston Ja., Puerto Cblom-
Sl'ombre du:. bia, Cartagena et Cristobal
u vrai crimi C. Z., pregnant fret, passagers
enerale est t et male.
ement. PIort-au-Prince, le 10 Juil-
let 1937.


I)imanche, une grande su-
perproduction: La Bandera
d'apres le roman -de Mac-Or-
lan. Interpret par Jean Ga-:
bin, AnnabIlla, le Vigan, Ai-
nos. .
tUn chef-d'ceuvre dit toute
la piesse fran9aise...


La


Qi


Peuple e
tion
guer
Poste 85

dispP
dre ;
La Liber
lecte
prob
Merveill
Le Ii
ges i
Cesar Bo
toire
viole
Belles et
lmp.
Matire

vre (
iallpot
<00T1


j L I,.d .A ->J> ESf ,XStI-ff5S_ ofAUhA- U "AlI,


VE.YI I'S1JT'R .VOTRE EXPOSITION DE LIVESS
POC' )DISTRIBUTION DE PRIX- VOUS EN TROU-
VEREZ POUR TOUTES LES CLASSES ET A DES
PRK/A .1 ANTAGEUX.


INSTITUT TIPPENIFAAUE "
Recu.nrnu d't.tilite Publique par Arrt.l PresidentUel
Es: a p;us grande Eco laique de Port-au-Prinme.
C'est i mie'iux organisee, eof 'on trouve: la meUleure pens
slon scolaire avec a sa base : la discipline, Ihygine, leC
sport, Fordre et le travail; Maternelle pour tout petits dId
4 a 7 ans; Pension pour enfants de 5 i 12 ans MWthode ex
cellente pour Ls Cours Cla ues Itla 12e I& a PhiLo
phie.
eWlhode rapide ef sure pour PEtude des langues vivan-
tes et des coura Commerelaux dDactylo, Steno, Correspon-P
d-an. unimerciale, Comptabilie.
Le ls ocheliers dipl6mvs de I'Ecole font bonne figure:
dans tuutis les professions librales et dans toutes les
branches d active
Les f10 ennis d'existence et de sucks sant la garantie des
fami!'r 'Ptte annte encore 85 pour cent des 41eves reu&x
sissa ,r: aI, brio aux examens officials du Baccalaure6Atl
et 9 .. .:,:-rnt de Steno-Dactylo et de Comptabilifte
S'adresser 1637, R Lamarre. Phone 2891 -
A mnexe Rue Capois. Tt phone 3296.

*'-- -- *^': :-


Lat


le ies enfants onr besoin d'un e
grande quantity de VitaminxesA-
et D po,ur former dcs os droit-
Al I 2i" AUX CORS! er de la rcssrance centre led
rhumes ct autres maladies qu[
Pot *;I: souffrir le tour- affligent l jeunese. C'est pour
men:' "i'te des corps quoi les nidecinr danrs Ie mond|
quai ':sieurs gouttesnter recommandent
de P 0G ront :i soAulagement imr- SCOTT
m6diat? Quelques jour d d e d
plus tavi Ie cor se dfta- d'Huile de Foie de 1vtore.A1
chplusta i vo s ourane- savent qu'ellecontient les Vit
chera ? vos souffrances mines A et D en abondanceA
seront ftiies. REFUSEZ TOUTED IMITATION

Toute 1'hude d fole de more
G S nous emplayons dans l'EMULSIO
SCOTT est nrenarte dans nos LA


E. HAKIME,
Distributeur.


Wi. E. BLEO.

Agent GhutraL

-Pneus et. hatttr~ie
"- %Sb' eal


ratoircs, en Norvige meme o Iel po
Son est $pch6, sous te plus strict cn
tr6ie sdentifique et sanitanrc, et cett
hutie content k plua grand nomt
nardttte de virarminc qu'l est poslbttj
d'obtenir. Elle "st sans comparaisot





M kI
LA BILE
-.D VOTE FOIE-

40 boo d taItm i cm'st-a bilo rriv l
IV" rt aunsmf Is ftPf su $;at& tW v
woo aLlkntse Au as g4itepa. tf n 9 p t -N|
atipSa Votrei saxbStncrau *p por 0t, t
tes # a ttu a. Vet on tontft |
Lu laXAtrolf, tent dtet Ur-n ter. lIn
P"Ws rT. f)Lii. CAtIVI. S .pour
kFIL uva l& piovoir 'iasrrti l lItbr fafi
4 Lilte qiUi ,LSn rn..nr LWt '"pakonB V
tale$i aEsn1t tUnnart- .iur-' ttair#Wale
; Kz ,q a gPtl>wr 1VU4lu (tlet (Mn-


Seal Distributeur pour fil


O.U V W
4 .... ... -, -..- .... .. i 9r'jisf:



tLbrairie NourveID
TELEPHON 0 ? fl

OTIDIENS PARPCTERW RE V1

CABINET i LECTURE

COLLECTIONS A BON MARCH

S arche par 'rhelor Wolff Les r6vila-
n du plus grand journalist allemand R~ur la
re, se~ origmesi sea consequiqenes............... 0O:
par Alain Boursin-Censuret pendant vingt
ce livre riv le aujourd'hui le.s rm.yoy tlint.
osait la T. S. F. pour decouvrir lcS mnoin-
actions de l'ennemi...... ..... .......... ,1
ti de la Conception par Dr.Marcha4 l.60,00 b
urs ont trouve dans ce livre la solution h an
leme angoissant... ...................... ...... 3, 75
es de l'Exposition de 1937 par Robert La.ringe.
vre par lequel vous aurez une idee des prodi-
realises par difference nations ....... ....,7
rgia (1475-1507) par Rafael Sabatini. L,'is:-
n'a pas connu d'homme aux passions plu.
.ntes .7,15
Fires Antilles par Marius Ary l.ebliond.
session d'pn voyage f6erique et illustre .... 4,5
et Lumiere par Louis de Broglie. q...I1 aut
r- la Science parce qu'elle e.- une grande au-
ld l'Esprit.> L de Broglie............ .. .. .. 500


I,


~


i


t


.


\