<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03061
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: June 28, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03061

Downloads

This item has the following downloads:

19370628 ( PDF )


Full Text




PACSB
PLUS ANC4IM


IDIN D'MAITl


S


QUOTIDIEN FONDE EN 1898


4 14


42*me. ANNEE


PORT.AU-PRINCE, HAITI


LUNDI 28 JUIN 1937


IV, '


TOUR DU REBOISEMENT UN "GRIOTr "
VOU3 PAROLE
IRTANT NDECRET40AI PRESlIENTIEt.


W| ASS"Ta raiWas 'vu U ajruf4wmaeiwau 5 Sau*u


LE SPORT HAITIEN

ET LE BARON HERRE DE COUBERTIN


r faction & ta parole, Son Excellence Stie Vin.-
dent de la Ripublique, vient de prendre an tIN-
ettant fin a a destruction inutile des arbres-
important document :
articless 30 et 35 de Art. 3- 11 est interdit,
ition; sauf par autorisation du S.
ice 7 de la Consti- N. P. A. & E. R. de brfler
blissant le princi- les savannes, sur tout le ter-
[gations de la Pro- rtitoire de la R6publique, et
ivee envers 1'inte- sur les terres et etendues di-
I; signkes a Part. I ci-dessus, de
rticels 14, 15 et 16 faire des obois neufs",d'y bri- -
ural; ler les d&chets des r6coltes, les I
i du 3 FBvrier 1926 oarclures ou autres debris or-
ets reservees; ganiques-
ret6 du 10 Janvier Art. 4.- It est interdit que!
loi du 27 Mai 1936 que soit l'endroit ou ils pous-
,tection des arbres' sent, de proclder I la coupe,
ovation des forts; a l'abatage, a I'ecorchage ou
rant que 'lrosion a l'incision des pins, des aca-
plus accentuee du jous, des gaiacs, des campi-
gions montagneu- T hes, des chenes, des cedres et
,ue un trbs grave de toutes autree espees qu i
ir 'avenir du pays; pourront etre designees par
-ant que Ie dbboise- le SNPA & ER, autrement
montages et les que dans les conditions qui
inuelles sur ies ter- seront prescrites par ce Ser-
,s favori.ent et ac- vice. Ii est egalement interdit,
tte 6ersion; sur tout le territoire de ]a
'ant qu'il imported Republique d'arracher on de
t des measures 6ner- d6truire les cafeiers sans une
ir rem6dier a cette autorisation du SNPA et ER.
Art. 5-- Dans les villes,
;rant qu'il imports bourgs et agglomerations ru-
proteger efficace- rales permanentes, aueun ar-
murces et les berge, bre ne peut etre coupe, ahat-
s centre le d6boise- tu ou erond6 sur les routes I
publiques, sans une autorisa-
-ant que les arbre- tion ecrite d'un agent quali-
dans les agglom&- fi6 de la D. G. T- P. I en est
le long des voie; de meme des arbres plants
neritent egalemen: te long des routes, des che-
etion centre leur mins vicinatux et des sentiers
I inutile; A Art- 6.- Avant de donner i
'anport des Secre- :uite t une dernande taffer-
a:i d1 1'Agriculture mage pour dee terrains si-
it uar, de 1avis du tue& come ii est dit a I'Art.
s SecrEtaires d'E- 1 ci-dessus, 1'Administration
Ps approbation du Gen6rale des Contributions
c:manent de I'As- devra avertir le soumission-
.itionale; naire des conditions 'a rem-'
,-CRETE" plir de celui-ci qu'il produise
I'autorsation prevue a l'Art
il est interdit de t s'il y a lieu,a P'art. 2.
une autoriation Art. 7---- Si ces terres ont
special et ecrit. et d6ja affeermies et que le
qualified du S. N- fermier refuse de se confor-
R., aucun difri- mer aux dispositions des ar-
uendommager, cou- tiles I et 2 du present D4cret-
iner ou bruler au- Loi, l'Administration Gn&-
rate des Contributions pour-
les terres don't la ra r6siller de plein droit, Ie
gale ou suptrieure bail, kcrit ou verbal, sans pre
"apport A I'horizon- judice des poursuitsa et pei-
nes i fire prononcer confor-
It des sources sur moment aux articles 12, 13,14,
Ie 100m; 15 et 17 ci-dessous- Cette dis-
i berge des fleuves, position s'appliquera Pgale-
u i s:eaux, sur une ment aux terrains soumis-
> 50 m. de ehaque sionn4s pour la constitution
du bien rural de famille et ,
? pourtour des lacs, qui se trouveront dans le ma-
reservoirs naturels me Cas-
une distance de Art. 8.- La Garde d'Haiti,
I'Adminlstrat ion GTnrale des
.II est interdit, sans Contributions et le SNP.A &
risation prbalabl:. ER- veilleront h Papplication
tI erite d'un agent des dispositions du present
I S.N-P.A. & E.R. D6cret-Loi, et plus sp6ciale-
ndre des cultures ment les agents de police a-


deles: gricole don't la function est
es terres don't la cr6e par le present decret-
*gale ou sup6rieure loi.
rapport 'hori- Art. 9--- Ios agent, de la
police agricole sont des nu"'i
ar des sources sur liaires assermentes des a-
le 100m.; gents agricoles de qui lls re-
a berge des fleves, client directement. Is recher-
ruisseaux sur une chent non seulement 1k, con-
e 50m. de chaque (o suite en 2
;(soft suite en &eme iwffe)


La 4Collection des Griotsv
s'enrichira au course du mois
de Juillet d'un delicate rcuei!
de pohmes planes qui ferort
les d6lices des lettrbs: ,L'A-
me du l.ambin.
En effet scra offer i la di>
lectation du public le ctharme
ptn'trant de 'itriginale po-
jie d'un jeune Officier de la
inarde d'Haiti, Ie Second Lieu-
tenant Arthur Bonhomme,
tlui sous te pseudonyme de
C(aude Fabry, tente d'attein-
tire un des huts du group
ties Griots: renouveler ta Po-
sie Haitlienne.
Si nous ajoutons que so.
pr'facier, MN LIon Laleau,
pense que, dans notre Litt-
rature, il ne lui trouve ni mai-
tre, ni compagnon, on se ren-
dra compete quoe oeuvree, sous
prtes;e, sera intkressante et
reh-cerchte a plus d'un titre.


LE BULLETIN R
RENSEIGNEMENTS
SUR L'EXPOSITION
INTERNATIONAL
DE PARIS 1937

Nous avons retu avec plai-
sir le ments s .r I'Expoitiun Inter-
naticnilt, de Paris 1937> (di-
[d par le Comite de Propa-

Ce fascicule est tre? co-
pieux et pr6sente des details
tr-Ps interessants sur les
y de 1'Exposition. Totu-
tes les manifestations dans
la vie moderne ont une page
et les 240 Pavillons qui cons-
tituent cette grandiose mani-
festation sont comprise dans
le Calendrier General des F6-
te I
D'autre part, sur l'initiati-
vc du Ministere du Commerce
et de Ilndustrie, un tableau
synoptique ofu rayonnent Ieg
Embtlm emes de tous lts; Pays
qui participant a cette Expo-
sition, a etP offer aux visi-
teurs h titre de souvenir- On
peut venir le contempler en
nos Bureaux.
Avec tous nos compliments,
nous remercions lo Comitk de I
Propagande de son gracieux
envo-
T +


REVEILLEZ LA BILE
PE VOTE FOIE-
,Rt attI s i 'gou4 tit b lo .
I fiaut |e r tP, t ,e v e dhaoueir te atben
di iBnt da~i Jl'tnlsitn. I *; re K*ttIW tt M Un4 < cUg*apt jNta, its it 'fl*- i
ite s roer ebatt Ia Vina tout f W I t
Ltlaxe &xaftfr snt die lk V w f
forfe~p n el-ftnt s, to raww. SBoot k
i^PET I 'h$VLULtEfS CART' S (owur b i
fO1E-trt is tnouvair d'gs'irer t i a )Blr owfPta*
do I) btU uf qol a 'rtnat~e a'Ptow, V~t~t&-


lH(", jby~o> <1.HlpoflMnN PiUimW trafe n r j~ff
n Pt (M T ntw ?'rmn*4.
E. HAKIME,
Seut Distributeur pour l althi



Lire loues les pages dn
KNoucellsfte aP vours nc oat .
fez pas rater la rrae note qui
lbus intlresse,


Sur la demanded de M. An- lympiade, prdvus a Berlin en
dr6 Chevallier, nos Fedbra- 191%. La traitt inn ful reprise
tions Nationales ont sponta- d's 1920 par la c *lebrution
nement prt ur nle ours a-u dies Jeux de la V IIIme Olym
Comite Olympique Haitien piade a Anvers, auxquels su'
pour le pin succ6 ,du grand cf'divent ceux de i'aris i
Gala sportif qui ut lien hbier 1't2- dI'AmSterdam en 92>,
apres-midi a l'Hippodrome du d(!t Lo 1 Angetles n. 1 '2. do
Jockey Club en conmmnmora- Berlin en 1936 En 194u, i;.
tion du 75tmoe anniversaire auront lieu a Tokio- (lj)
de la naissance du Baron D)s la VIIllime Olympinad
Pierre de Coubertin, R6nova- en 194, des jeux d'hiver con-
teur de l'Olympisme- pl een t ce programmne. Le
Son Excellence M. le PrI preunrs e- Curnt lieu i ha-
sident Stenio Vincent a bien monix en 1921H( lrs seconds ai
voulu accepted le Patronage St-.Muritz vn 192. le- :;vnH
de hi RI4union et otTrir un a Lake Placid .n 19, s 4,-.
inagnifltiue trophe- a vmarmisch Partetliche,,
Le produit de cette fete e-- e'n 1.4f;, A partir die i I Vlk m'
ra exp6di( au Comite Inter- Olynpinad i e1n 1919Y dtsi cs r -
nf tional Olyinpique pour < is I t utir' d'art t'rtnt institute ,
fonds Coubertin. Just horn- pelinture, sculpture, archite>
nmage rendu un Iiomme qui, aItr. littbrature et musique.
consacre sa vie Intie re a pro- A .'. \ ) ly, i qIut .it -
pager unet idbe do(mt \t mfflf liie n a to s Ic'> pe| pire dt
center a salu laI noa blest Il, U iti -\l'ev l l (,ntt or
Pierre de ('oubertin aval .ufn &e t-ucntror, die -e
environ 1S ans, en 1&80, qaand connaitre pour renforccer en
se d6cida sa vocation d'en- u-x la conception de 'idlni
trainer d'hommes et d'Ydu- ,ixyn'pique conu mnun. Loin id'-
eateur-, I11 partit pour l'An- t r, n, l fut't bruvante, i'c-
'leter.c, vi-ita lI. niv.; i; a, c1n1'. t irn: .une ct1C
t'6. et C('ollge-. ttud Ia 1'orA'' i.;tii ', c ignit-. Pi
nisation sportivte britannh ue cair e- par la joie intt'ieu-
'*'vlint 'tn ''r nce it dIcK'lntci' l.t r,-n:, e nous
!e mouvlIvti'm t au flilkeli l (n u nti j(a' c ii n mut' p ti a ii
indifferenceec des un. et ie Ur unI piasse a domi-lgen-
'apathie des anutres.- I ne w, daire oft les fouls talentt emn
decouragea pas. Tel un Ap_- poorties par ?'ivresse du Sta-
tre, il re mit 5 la tAche re sn- Ie Fe t si les t'c-re.s de 'Egli-e
lument avtc la foi ardent ro dk ]a v ,it' hIe i t nt: e .n s on'
\oir un jour son Oeuvr'e' con- dresses cont1' it- aunt 't
ronner de succes- It- jeu x de cir'iue' d u minde
En 1894, il convuqua en un greco romain, 'FEmpereur
Congress a la Sorbonne des D1 chrktien The&Aosde ler n'a paUs
lCgues d'Ulniversites, des interdit en dernier lieu la
Tm1m1 vM de I'Enseignement ontinlnatiaon des ,J .u\ O(lym.
li;re, hygi, nistes, des re- pique-s clia- ue-.I ej 'i an 1 394.
Plrese', Ln- dt.s Federationo a r np Jis.s i' bri-t, parc-,
S~ portvIt1'- t n Msurprise 6tait qu'i l It, consid"'rait conMnIt
IservTe aux invites dar;s re un nmen de nr(otger la red-
F-rand Amphitheatre: I'audi- oiu(n Patlre1-
tion de lhvmne a Appollon, Voil 'n si{nvnu a\e noi- .
decouvert dans les ruines de app> 1 u BL a o d Cou btr-
DI)elphes. Bereis par cette mi- tin pa a r a'no'v~tion die> Jeux
lodie, les Congressistes vo- Olytiopiqus f n c ilS tlra tns'
t.-rent a l 'una-nimite Ia pr&'- mett- -t I't dr-a ides n: cide-ns.
position de Coubertin. 11 fut D[ 'igu& i dt'' d ,t I, t (;,' e Anti
eide que les jeux auraient que .t. des Diux de I'liella-
ieu chaque 4 ans tantOt dans de>, noius le prions, ii 'owca-
une ville, tant6t dans une au- sion de Sn le'un.Lux anniver-
tre, afin que tous les pays et. sait, ,i'acce]per no, homnma
continents puissent les cMe'- ges mes e's h nos ent imen.-
Lrer a leur tour. Le Congrts c de protonde admiration. Qua-
fonda un Comite Internatio- le flambeau olympirlue qu'il :
tal Olympique et appela le allum6 a la Sorhonne pitour-
}lnovateur A sa pr6sidence.- suive sa cour-se <,A travers Il,
Ce Comit6 veille sur les des- .
tGies de 'Opuvre, tixe la ci- (j'ir suite r'n mt'w paffe)
Ihbration des Jeux, en (labo- --. ... .
nre ie programme, 6tablit le;s (1) (e noltoes snt puiseen
statutes de l'amnateurisme et dans h IlhtIlh-tins Olympi-
cVtWliue le. ('Xn -r,'-' O.lym- qut ,.
piq ues- -....... .
Pierre de Coubertin passa AMICALE DUL SEMINAIRE
o4 ans A la priidence active A occasionn de la Saint-
du Comit6 Mternational O- Arit, 1' o eea chan& Sn t-
Imnpi'i'e. En lI2, il hut pro- r..haptll du tcetit-e ainaire
elamne ?resident d'louneut-r (ne Ist' sa l .tlKt- uuua
vie des Jeux Olympiquos. ._ te }ts.T, -otinrenl& Me"-
1u le. reux p lmione -, c'redi 20 1 uini, 7 jm i a. n.
P ourlerem placier,onftchoix Le Bureatu de tFA:sociatior,
du (Lte de Baillet-Latour Amcale de St-Martial s'e
Le C.LO- conpte actuellement ,I t
$6 IUeHrVIs et t-,t .rere.pt trnsltt -'nts e


dane ^ ,4t3 l. ,o-gues t te lars .ainiltl;S
t e lsX al. At l aimable invitation, h v ass~-
(test en 1596 A Ath'nv mikii
taienst en :ni.6 a Aths 1 ter qui leur est faite par Ie R.
talent fi, r ls Jeux t Supllie;r les Jeux d ii.
l'AntiquitU lT're Olymptiadl notn' Pr- t ,;e xtltU q 'u" o n rev nI i t 1
Les cj' .::.ntn lieu e:::ui plus grand inonlre possble-
en 100 t PI'ri, en ln I St-
louis, en 9I.-h L .ln ire-;, -n Le ,ecr\t \ ire-n OYt:al,
1)p I6 'T
191 it Stuckholtm- La guerre
emnpacjea xI( 'I. la V\teIW O:- : i,u i P. 'ROY.


No. 14.201


--a ,,,
1...,__






AUTOUR DU
::RE;': BOISMENT
sn. .,:., ...: ... .


traventions au present dbcret-
lo, mais encore lee contra-
ventions a tous lois et arretes
et rxglements relatifs a l'a-
griculture et i l'elevage qui
sont en vigueur ou qui seront
pris dans la suite, aussi bien
qu'aux lois, arretes et rigle-
ments relatifs au commerce
des denrees don't I'application
income ou incombern au
SNPA & ER. ts en dressent
proces-verbal qui fera foi en
justice jusqu'a preuve du
contraire.
En cas de flagrant delit, ils
apprehenderont les contre-
venants et les conduiront a la
Justice de Paix.
Dans Pexercice de leurs
functions, ils auront libre ac-
cis aux fermes, jardins, en-
clos, hattes, de6pts de den-
rees des producteurs et sou-
tes des speculateurs.
Art. 10.- Pour etre Agent
de police agricole, il faut etre
aig6 d'u moins 25 ans, savoir
lire et 6crire et avoir la 3ouis-
sance et ]'exereice de ses
droits civil et politiques.
L'Agent de police agricole
reCoit un salaire mensuel de
cinquante a soixante quinze
gourdes, selon sa classes.
II porte un uniform et un
signe distinctif qui seront de-
termines par arrete du Pre-
sident de la Republique II se-
ra de meme que l'Agent Agri-
cole, arm6 d'un revolver qui
lui sera delivre par la Garde
d' aiti sur la demand de IA-
rro.nome en Chef du SNPA &.
ER- ct sur le dep6t qui en
sera fait par celui-ci au Quar-
tier Ge4nral de la Garde.
Art. 11--- Dans les sections
rurales ou n'existeront pas
encore d'agents de police agri
cole, leurs functions seront
exercees par les officers de
police rurale relevant de la
Garde d'Haiti et qui procede-
ront conformement aux re-
glements de la Garde.
Art- 1.--En cas de flagrant
d(6lit, e encrtrevenant au >pr- -
onlt dec-ret-loi sera apprhccn-
d cet :onduit immndiatiement
au Juge de Paix competent)
qui devra-.e juger a i'audien-
ce du jour, ou au plus tard, a
celle du lendemain, toutes af-
faires cessantes.
Art. 13.- Dans tout autre
cas, le juge de paix sur le vu
du proees-verbal, fera compa-
raitre le pr6venu a sa barre
dans les vingt-quatre heures
en tenant compete, toutefois.
du delai de distance, lorsqu'itl
y a lieu, et il le jugera touts
affaires cessante .
Art. 14- Le jugement sera ,
rendu, en dernier resort, ui
l'audience meme ou au plus
tard, dans les 24 heures. Le
juge veillera a son execution
immediate s'il n'y a pas de
ouExtrait des motifs et du


dispositif de ce jugement so-
ra adresse, sans frais par le
greffier du Tribunal de Paix,
dans les trois jours, au com-
mandant militaire du sous-
district, a r'nspecteur des
Contributions, A 'Agronome
ou A 'Agent Agricole, selon
le cas-
Une expBdition complete
leur sera remise, en outre,
sans frais, dans les trois ,
jours, s'ils le requierent
Art. 15-- Si le pr6venu ne
comparait pas, i sera juge
par defaut. II pourra former
opposition par declaration
au'bas de lPate d'execution--
Cette opposition sera renou-
vel6e, dans les quarante-huit
heuresi par acte notifit tant
I I'agent qui aura dressed le
procks-verbal de contraven-
(oIr suite en 4mne. page)


"~"~.~L~i~~-~*i;baercn~pl~,:r4~r~~~;


.A PHARLMACXI *

TdC~phone 3777


Vieot de Inuttre la dleriAre malo
a eon GRAND LABORATOIRbE
compouat de plusaeura sect-.rn tech-
f iuques
1) Ana;'iy t, Jiniq jt-a
(,i i) Analy '"t ', .,,iotti'" .:
I ) naaaes irndustriltes
4 Analyses agrncoi.s
5)) ]Jwtitut de rchcchir-ha.
Ce laborMatire eat d'emate one rt-
volution par sa direction aviswe, par
Spon mnaterie comphet,, par '-_a puoi
Iion idcale et par E'espri- nouveaa
=u'i1 iplIante en Haiti.
Directeur-Professeur :
Antonio Chevallier,
Ex-Privat Docent d Boinn
,onseillers Technique :
Dr. Georges Castera,
Ex-El&ve Institut Pro-
phylactique de Paris,
Dr. Clement Lanitr,
Ex-El&ve Institut Pasteur
de Paris


Loterie Nationale

d'Haiti
116, Rue Bonne Foi,
Phone 3358
GROS LOT :
D/ V MILLE GOURDES
LE COUPON :
DEUX MILLE
LE BILLET A:
DIX Gdes. SEULEMENT
N'heitez pas a risquer, cha
que mois, cette nodique va-
leur. C'est un genre 'epar-
gne. Et puis .n'oubliez pas
vu'il faut soutenir Notre Lo-
tcrie Aaliotale, car elle vienl
en aide, de ,sn cote a beau-
coup d'Oeuvre d'Utilit et de
Hienfaisance Publiques a tra-
vers toute la Rtpublique.
Pour toutes ces raisons
Haitiens ou Etrangers, ache-
fez done otre coupon ou vo-
tre billet.


I4C NOUVEWThM aM


LIo IAN

Le Vapeur COLOMBIA ..
B. Voy. 80 part de New-York
Je 24 Juin 1937, directemnent
pour Port-au-Prince est a"-
tendu le 28 Juin 1q37, en rt-,.
te me mne jour a heures (,e
l'apris-midi pour Kingst(ro
Ja.,. Puerto Colombia, Carta-
gena Et. C ristobal C. Z
Le Vapour PASTURES N.
B. Voy. 78 de I-ttuur dle; ports
Colonibiens, de Cristobal C'.
Z. de Kingston Ja., est atten-
du le 30 Juin 1937, en route
Ie mto e jour A 2 heures de
lrapr-mlidi pour New-York
via Port-de-Paix et Cap-Hai-
tien, pregnant fret, passages
et malle.
Le Vapeur MARTINI-
QUE S. B. Voy. 165 venant de
New-York via les ports du
Nord est attend Ie ler Juil-
let 1937. en route le nmme
jour pour Petit-Go:ve et les
autres ports du Sud. De Jac-
mel ce navire continuera pour
Puerto Colombia et retourne-
ra A New-York via les port;
haitiens i,"trant du fret suffi-
sant.
Purt-au-Prince, Ie 25 Jpin
1937.


WnE. E. BLEO,
Agent Gentral-


A LOUER


Une Haile de lz m. environ
situe rue Dantes Destouches,
Anciens atieiers du ( listetn.
Cetto Halle situ6e dans la
court conviendrait it tout usa-
geo.
S'adresser a Madame Ch-
raquit m@me adresse ou dce 13
a 15 h. sonnez le no. 2731.


.iVlS MEDICAL
CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne maison
F. DutIgnesud
(Rue des Casernes)
Consultation :
t 4 ha % p. m,


Achetez les
Pneus et batteries
JFederal,


n*IfriBr ", .: tmO Ai lakWA f"' 9 I F;NS


-- -------


C


grl4
mmmuwmmm.I~ yr 4. ::


':3 1: .' :. : -- .

i -* .
I,.


"":i
^ ; i:


Un intrdpide

Brdsilien gagne

une course de


vitesse


For


dans une


d V8


Noberto Jung de Sao Paulo, Brhsil,

a gagn6 la palpitante course Montevideo

Rio-de-Janeiro, aprts 5 jours sur hde

routes appeies ((Passages Difficiles&. Sur 37

f Aimjl vn i AAsi 4iA iA atlAaatt ... *a


VUi~ilu i

mine le


.1


IL Y A LIQUEURS
ET LIQUEURS...
LeS ..tours de bonnes
boissons qui ddsirent faire un
choix de ovritables liqueurs
surf]nes i'..L qu' a reciamer
la marque rV'aiite; Edouard J.
Benjarmn.
Edou .1 Benjamin, quant
a son a .,;I'timent de Cacao,
Aniset.. Kummel, Nectar,
Cherry-! -'ldy, P&ches Bran-
dy e: :-uri(out son fameux
cocktail X>' tlaisse toujours
un gol .... able et mrerveil-


Machine & terire Remington
Machine & caledler Dalton
Rubans, paper carbon
Faites vos achats chez
G. GILG.


leux.
Reclamez done, cers ama-
teurs, la marque: gdo"# .
Benjamin chez ses d6ptai
res: Simon Vieux, Epierie
du Centre, Llio Baillyet
vous serez nettement satis-
faits.


''I'


Un


Million


sonnes



pas se


de


Per-


peuveni


troniper


DOUBLE EAGLE
Est le meilleur pneu du monde et aussi le plus beau

20,00 MILES DE SERVICE
INCROYABLE... CEPENDANT C'EST TOUT CE QUJ
A DE PLUS VRAI

GAGNEZ $ 500,00 en equipant votre voiture avee des pneu.~

SEULS DISTRIBUTEURS POUR HAITI :
SOCIETY HAITIBNNE D'AUTOMOBILSS
Mallebrawihe, Gentil, Bogat & Co.
... ... .. Port-au-Prince, faill .


a*--ai


iu uIS[I1a, 11 BIUUfWJ1T aoli "'rs4

etraj o. L~d'8fltrFel1Os itaient del

Fords V8


"IOTE"liS llAITIEN S A.
La Maison de Confiance.
venue Trujilfl- Phone 2379


mir IUTJ~t~rJ"jrurmr' *T


M .:.. -pww--k .


~l~~hl


&.f4UAM W YWMwaei Jvwn e WA&az.a


lie




'>. f I: 17 A? -' 'f ......... uu .LE NO VIVE 4'cgs~cLSI "~r tr......R "*f".tW.r....... Mfl P .t ,EL 3





NES NOU ES DU iNDE ENTIRE

Regues ce matin par Cable, Radio et Correspondance Aerienne

...,"*"i.-' "t g -.` A(STATIONS HH2S, HHH, etc.) 's-a--....a-d~


LA CRUISE EURIOPEENNK
LONDRES.- Le Secretai-
re d'Etat des Affaires Etran-
geres, M. Anthony Eden a
mene a la Chambre des Com-
munes un rude combat con.
tre 'opposition travailliste
qui l'interpellait sur la rise
espagnole. Le discourse d'ou-
verture a te6 prononce par M.
Neville Ohamberlain, Presi-
dent du Conseil des Minis-
tres. 11 a fait des allusions
conciliantes concernant P'Al-
lemagne- On remarquait dans
la galerie diplomatique le
Ambassadeurs de France, de
la Russie Sovi6tique, de i'Es-
pagne Republicaine, du Por-
tugal et de la Belgique. --
L'Ambassadeur -du Reich s!,
trove actuellement a Berlin
Le discours de M. Eden est
considr6o comme 1'avertisOe-


Sent le plus s4rieux qui air
jamais 4t4 donn& aux deux
puissances fascists: l'Alle-
magne et 'Italie. Le Chef du
Foreign Office a declare que:
g9uoique la Gramde Bretagne
ait intention d'exercer tous
ses efforts pour maintenir la
paix, cela ne veut pas dire
qu'elle maintiendra la paix a
tout prix>>. Toutefois tden et
Chamberlain ont soulignei A
la Chambre des Communes
que la Grande Bretagne a ac-
tuellement pour politique de
chercher &a carter une con-
flagration europeenne gtne-
rale en localisant la guerre
(dEspagne. Un leader de 'Fop-
position socialist a alors de-
mande au gouvernement a des preuves que I'Allema-
rne et l'Italie permettraient
Sla flotte de la Fra'nte et d~


-N------
Devenes votre prrpre Comptab we 9m oymran n
Oompt. do Cheque & la Ba&nque Na o"ale tI
URpublique d 'Haita



NEUS FED)ER I

VOUS DONNENT UN BRO RENDEMENT ET DU-
REKT LONGTEMPS PARCE QU'ILS SONT FABRIC.
QUES A CET EFFET-
















FEDERAL signify: Plus
tie miles, plus longue du-
r6e et moins de depense
par mille. La construc-
tion des Pneus RAL) Cord>> empeche l'echapf*
fement qui occasionne Plu.
sure pr6maturie-- Leq
Pneus FEDERAL posse-
dent un Talon tres dur
qui r6siste au roulement;
ils sont construits avec de
large fils qui leur per-
mettent de rouler avee le
maximum de Sbcurit6 sur
n'im te quelle route.--
"qui caractbrise lea
s pneus modernes
ujo 'rd'hui-


ACHETEZ LES PNEU
FEDERAL
CE SONT
LES MEILLEURS


--- 'I


VICTOR J. HARARY;
La Station Rouge, 82 Sue Pavie


la Grande Bretagne d'assu-
mer le r6le de patrouille dani
les zones qu'elles ont aban-
donn6esT. Le porte-parole of-
ficiel du Foreign Office re-
pondit: Non, nous le desi-
rons, nous le faiAons, mime si
nous reneontrons de loppo-
sition>>i 11 espree cependant
apaiser P'Allemagne et P'Ita-
lie en leur offrant d'etre dez
ohbsevateurs. neutre .... .-
poindant ensuite aux accu-
sations des lib6raux et des
-ocialistes que la politique de
non-intervntiion cpaulce eV
)6alisLe pa'r l France et I'An
-leterre a fait faillite, MM.
Etden et Chamberlain ont d-4
clarC Li la Chanmble des Comr-
i munes que le Gouvernement
)ourssuivra la meilleure poli-
\ Kir, pa p dlitiiui ia ])]iis t':2
iilL't'JLOe ]<(d;iur l'agr~. l a l'.Euro
pe et ft cotton g'uitev'at ion 1t
monte d 'a iue 're--- 1 '
|airoIts dte M- Chamber: in:
| ctrvcuttix retlech;i :- qii l uiL-
vent eviter de fai)e, de dire ec,
;(li tendd precipiter un de-
I ;.'A stre. Ii coI ,,d'[ij i id SitiEt-
tiun Europcenrntu f ce fait nut
Sides, hautes montagnes una,
soudaine excavation )eut
souvent d6genlerer en avalan-
che-. 'er slur nous mnme, a conseil-
i6 le premier Ministre ,de lei
patience et de la contrainte.
nous pouvons ceptendant tro
capables de sauver la paix de
'Iluroj)eb',' T)an 'ensemhlrb
il Pose i Vt (If t di coiu s dci "2
J, iu[ 0. _)el', a ; Y


Une :',:ilite cooprIation :A -
vee !es autres puissance
Pjour :- r i'isole I c n-
flit es1n',jtl. L.A .1,f m:ijoa r Ci
nent Alutie pour ioppositioni
socialist. Sir Archibald Sin-
clair pour I'opposition libc-
rale fi-,'te.m e.nt *;ecc!ir1/- ]ta"
le veteran de ia Politique4 ail-
ist Dti vi'iD Iloyd G(i1or]
dlirige ient In ltt:e centre t '
iU itiqutc njv: i !0o titi.l i( ,,
acctu'ien.t la ]politique de non
inltervt ntin ( i'av)r faie t fail-
lit e. Ils it ueus d1mani gu(Ie i-

nee et quo lia il t!'.E-tiO etpagnR', '
le suit p,,OrtIe dievant la <
D. N Dans un' tie ir n-
so, C(hal.rfhIlln t Edcen ont
adcmis lpuihlui uemnnit Ies (I'
u'auts ( Ic a non-intc, rvcntion.
h'o renant Ilrai nient f
('.t amtbeitlza1 o.( e la situat iu
espagnole eat mauvaise, M.
Eden pense qu'elle 'est moins
a compare avec une guerre
R6ntrale en Europe. 11 a sou-
ligne que la Grande Bretagne
n'abandonne pas son actuelle
politique. (Nous sommes
conucients des inuges tendus
pour la paix international.
1derrierv e l'aI andd ii 4, ,<.tt'
politiqu de 0non interven-
tioh .--- A la clOture des d6-


'bats la question de conflance
a WtC pose par Il gouverne-
ment qui a obtenu un vote do.,
confiance de 137 centre 86


/ ,Le Nouveau Testament se-
ra envoy gratuitement, sm
demand, a toute personnel nw
poss'dant pas les Saintes E
critures.
S'adresser a M.J. ALFRED
PEARCE, i Purt-de&Paix.
1Pour Port-au-Prilnee, s'a-
d'resser au Pasteur, Mwtho.
disteWesegenne) onu a Pa.P
I teur Baptiste.


voix.-- t11 (t fortement bruit
dans lo:; milil 'xx autoris6s rdv
Londres t lta Gnrande-Bre-
tagne et a F race sont doei-
dtes it emrplovyer le urs navi'res
de guerre' pour boucher les;
tr'(mr des eot 4' espatnmol t]
cit --s par i', irt,-tait ie Id'AI-
I. ,I ,l ,',tn vt. i d l'italie. (C e pro-
jet -s.,ra re.is au co m'nit 'ict
rnon-int rvei n ion 1l- I n ii Ui '
t. rmornes militutx lais-'en
n '. rei('E q4,1e j.>< function1.t
i' re u.pils: ni.. ' F itali Ie n .' 1 ontr -
/ [",rr nt prolp. es dr-
""sIance- iuQrt..; co(iViic it
udc'e et la Hollande-- Inn
?,iatement avant at aptri-
S .at a I Chanbr'c de


'i LtunL e. son, re.ients-
Fnr ', ,i : -. : 7:( ,. Charhn er-
i ; .t n ;.; ) \' :' M .4- con 'v a'



I .ILA Tl'ItA? L'-
ROMiE l i;i_ t I'.1'-

fl" E. i} '.i. r ,a' nt a e-
{ 4E I .


4''' l t' a ": :'ii;' "' I r (1 L'-t

.









, 4 E ,^, -' ; i


"a '' 'o '4 .;' F ";-
*aboi Utlo-allTrnande au
S. I tervention. I.
ii ] f' ] u l "" [- 'i: ] L( ]
': bo',~ ~ -;jic it l-t{,:a e r ; i '.


canra;t'flrt:sa les inrformations
de sources moscovites sur les
trous du controle eomme
probablement mensonmg'eres
et ajouta : < sera pas acceptaLile pi u Bier-
lin et Ior1i e.,


I) I .Bv~; L.JS In in,~t 'A'

it' 15.1. i~t' 911*t'
'''*''l! ~ li 4'' (WE p 4 .''4,''S





It 'I C l' 'tsn
K' 'irEnl~1 ~'CO~ 11' lai

4 4
I- -


i cto
'4 i >17( i




i (0 2 s
110
.1K
I 1 it
It li&tIf il
-'I&' N 0121
"si Ur.. s a/tr'i pg


A1 LDvI


PO1MEV D 'NTIFRICE PEPf'PENT


o >;~~
Ii ruj ii-


- ~F F '4 ij1i'F5'C/s4


I. IIiAKiDIE
sfn d rti tiss.ir p;..r llf 'itt
J IU -.l


o0 -or


s- -rr




d-W

Artova -** Mouvellues

SIW ;' : '. NT .
(sate) Etegres .


(suite)


tion qu'au greffe, avec cita-
tion A cet agent de comparai-
tre dans les vingt-quatre heu-
res, outre le delai de distance.
lorsqu'il y a lieu.
Si l'opposant ne compa
rait pas, son opposition sere;
r6putie non avenue et le ju-
gement sera execute comme
il est dit ci-dessus.
Art 16.-La procedure .pr-
vue aux articles 12, 13, 14 et
15 ci-dessus sera appliqu&e
4galement pour toute contra-
vention aux lois, arr&t6s et
rtglements relatifs A l'agri-
culture, A l'levage et au com-
merce interieur des denrees
d'exportation.
Art. 17- Toute contra-
vention au present decret-loi
sera punie d'une amende de 2
A 30 gourdes ou d'un empri-
sonnement de 1 a 30 jours.
En cas de rbeidive, le con-
trevenant sera puni des deux
peines A la fois.
Art. 18.- Le maximum des
pines prevues a l'article pre-
cedent sera applique, si la con i
travention a et6 commise par
un agent de police agricole,
un propose des Contributions
ou tout autre fonctionnaire,
de l'Etat ou des Communes.
11 sera double, en cas de r&-
cidive.
S'il s'agit d'un officer de
police rurale, il sera en outre,
puni, conform6ment aux r%-
glernents de la Garde et au
manuel de justice militaire-
Art. 19.- Sera considers
aussi come infraction auI
present decret-loi et pun i corn,
me tel, le faith de n'avoir pasi
exdcut6 dans le delai fixP, !:-
ou les obligations qui au.
raient etA imposes par le
SNPA & ER. dans les autorn
stations pr6vues aux articles
1, 2 et 3 ci-dessus.
Art. 20-- L'agent de poli-
ce agricole qui sera reconn ,
coupable, par omission oui
negligence, de 1'inexecutio
de.s obligations qui lui sont
d(volues par iaticle 9 du
present decret-loi, sera frap-
pe, pan ses chefs hibrarchi-
ques, d'une amende qui nm
pourra 6tre inferieure a 10
gourdes ni superieure au
montant de son salaire, inde-
pendamment de toutes autres
measures disciplinaires, s'il y
a lieu.
S'il s'agit d'un officer de
Police rurale, il sera puni
comme il est dit A P'article 18
ci-dessus.
Art- 21.- Le present d&eret-
loi n'abroge ni ne modifie en
rien la lot du 8 Fcvrier 1926
sur les forts reservees. II a-
broge routes autres lois ou dis
positions de lot qui lui sont
contraires, notamment la loi
du 27 Mai 1936 et l'Arret6 du
10 Janvier 1933.
Art. 22.- Le present d6cret
lot sera public et execute a la


diligence des Secretaires d'E-
tat des Finances, de 'Int6-
rieur, de 1'Agriculture et de
(voir suite en 5e. page)


DEMANDED
LA POMMADE
4 .:-RmlStrait
& L7a ordohnerie.
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
cellbre preparation de
HoaRo-jCo. -
180, Av. Trujillo.
Phane 2182


BOMBARDMENT DES
COTES CATALANES PA4k
(,' N A VIRE ETRANGERI
1 MADRID.- L'Agence of-
ficielle Febus made i Barce-
lone que jeudi dans la nuit la
cote eatalane a e6t bombarded
par un mysterieux navire de
guerre qu'on croit etre 6tran-
gers. Tandis que le communi-
que official gouvernemental
deelarait que cette action e-
tait due a un navire rebelle.
I Agence declare qu'h 5 heures
23 un navire de gros tonnage
portant 2 cheminees est ap-
paru en vue de Arenys de
Mar. Les batteries de Arenys
de Mar ont repondu au feu,
le bateau s'est eloigne et a
continue a bombarder. Trois
maisons de Arenys ont ete de-
truites et 2 autres endomma-.
g6es, mais on ne compete pas
de victims. Des d6peches de
Barcelone d6clarent que c'6-
tait le (Canarias>> qui est tries
actif sur les e6tes catalanes et
a dejA arrete r comment un
bateau de peche faisant pri-
sonniers les 9 membres de 1'-
quipage-A Madrid on craint
que I'Allemagne et l'Italie ne
tentent de couper i'approvi-
sionnement de 'Espagne. On
rapporte que le front est cal-
mne- M. De Los Rios, Am-
bas.adeur republican espa.
rnou aux Etats-Unis a rendut
viv-ite au general lIiaja at son
quarrier gen6ral- II lui a dd-
clar6 ue 'opinion americal-
n) eut en faveur du gouver-
nement deo Madrid et que les
sympathies pour sa cause out
ag entte au course des de'-
niers moisO--


Ou v Im ..s..m....... ....... .......... .. ............ ........l


AVIS MEDICAL
CI[NIQUE
du
FRANgOIS DUVALI R
f.Rua du Dr. Aubrv


No. 154
Consultations tous le.s jours
de,3 bres., 6 hres P. n.




Pour vous
""


$1


ripwez Za mwrque virhabe, car r t n'e
PFikt Oe n'Westr Pm uw Set de Fruifs.


p trefl ati
R14iA K4 K M
Diuttibuteur pour l-Iuii,


ADIE.: AUX CORS!
Poi;(U(| i souffrir le tour-
ment atroce des corps
qu--! o1lusieurs gouttes
de GL:TS-IT vous donne-
ront un soulagement ir-.
nmeitt? Quelques jours
p: tar'd le cor se deta-
che -a I'vos souffrances
?erent ninies.


CABINET
de
Mes. MAURICE R. ELIE
et
MARCEAU DESINOR
Rue du Centre No. 98.
*-1w--- a>

Fumez les Cigarettes
LUKY
preparees avec des fines
feuilles de Tabacs Turque
et Virginoe.


ww r <-M *^ u^ ^ -


A VIS


L: Scritatircrine d'Etat d'
Interieur rappelle aux etran i
{crs soumis aux formalitts
du permis de sdjour, y corn:-
pris ceux residant depuis plus
de cinq ans sur le territoire
que le delai imparti dans I'a-
vis public e le er Avril dernit .
prend fin le ler Juillet 1937.
Port-au-Prince, le 17 Juin
1937.

Le Secretaire d'Etat de
I'Interleur,

F. DUVIGNEAUD.


;:. IIAKIME
Distr'" :.,'rur pour Haiti


et. :d -. -rr.

S- ]a


) 1XI OCCAWfO'

tres i -
S'a< Monsieur Mar
eel BRU-t *t a3 Bureau d,
Journ a.


ce aud aut falre
Jorsaue qouS ete-
pns par n re{ro



QrOFIAOSPIRINEc-E
IAE P2ODU0 I Of CONFtANCEO
/ ,,, ,,[ -


Companies d'Eca ra e Electriq ue

La Compa~nie d'Eclairage Electrique vient de recevoir un iock de Refrig6rateurs lectriques qu'elle met en ven-
te A des conditions r6ellement avantageuses.
L'loge des appareils de la oGENERAL ELECTRIC>> n;est plus A faire, Chaque annee le confort augnmente par
la nouveaute et la meilleure quality des appareils. Pendant 'e mwois d'Avril souleinment la Compagnie offre A tout a-
cheteur d'un

REFRIGERATEUR DE LA GENERAL ELECTRIC
une prime consistent: soit en un petit Ventilateur de 8 pouces, en provision des grandes chaleurs de I'1t7 prochair
soit en une petite lampe de bureau, au choix de 1'acheteur.
Ne laissez pas passer le mois d'Avril.
N'oubliez pas non plus les quatre annbes de garantie que vous ,ifre la

,GENERAL ELECT ,i


Et faites un tour imm6diatement h a .


COMPAGNIE D'ECLAIRAGE ELECTRIQUE


PORT-AL PRINCE


~*~IC~k~j~;f~Bj~B~


--. .. ,d


L'IALKINS FETIDS 887S
. lINE FAUITSRBOCIALR
MPARDONNABMLE.
S 4ependant. IQ 99 /o e-w paerWsoni qui
.oultvent de ce ftrve sy mptfmae fltmoreag.
Vous ntdme puves en soaffrhr, et etomm. a i
s'agit de rho ase ae d6tkicte, voug po"
ve: tre atir qu vare mailcur mi
n'aurma pas le courage de OaS le rivter. t
f'uur conserver Ia puroeti do votre bS-:
tefne, Nren ne vaut l'usage quotidiop dua
Sel de Fraui Pie.
Le Set de Frueite Peot Ce6mtlne rapi(r,-
ment les poisons forms par tes te -
Ldriaux on d~eonposition enmarariV)&smi
danrs 'estomac et qui sont il vraie cause d h ateine
Porrpi cantinuer 'an oufTryr quand L. ,e ,
aS Fruits est est & Itoi pure de touteI 1 boan ...
T uut les baes pharmacies e dbitant ,. .
modules differents.


"J


VA3rP-l'A*aI TIIEN~L


ir Ile




28-20 -2


I :" f-T t r .. ..... : --:..- .-.' ,..:^ .. .*; _. j -
,.----.


L A


RAW-,
S!CURITt, OMMODITt
II est imprudent de gorder 6 to molac,
oO le feu et is vol pouvent vous Cover
des dommoges irr6porobles,vos polices
d'ossuronces, hypoth4ques, titroe, COn-
trots ea outres documents prkieux. Un
coflret de sCrete 6 to Bonque Royole
coete peu et6 vite toyt sujet dcnqu4tude.

ANQUE ROYALE
DU CANADA


V- 11 1 .,-?.A


COLLEGE .: ODERNE
Direeteur: Ivr--r Alcinder
Avenue John Brown
8xternat-Internat : condition mod
Inserivez os ,ntfants anu
COLLEGE 'i ODERNE,
cole qui met I'enseignement a portbe de toutes 1W$ bourwn
,kle qui ne professe pas Ie xbourrage de crkneD,
Oe qui pref6re a une tete uniquetnent .pleinev une c.t
te bien faite,
cole q'ni s'attache a solliciter et a d~velopper toujourp le
jugement le l'461ve.


tar,
C'est la que se trouve recrut6 Ie corps de
homogene,
le plus z616,
le plus competent,
et ie plus capable, surtout, d'entrainer
Inaction bonnftye et constructrice.


as v'~flWst M 0$s4 s ~rS~CYC~al~(~ls~l(.JP An P -nnit;ft t li#-ACE' 5


' O!NOUVEjIJSTfIb


L~- O---I--- VO--

Connaissez-vous



dj la Citronnade



COURN ?w NE



Voila une nouvelle boisson qui vient d'trve lance par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une bouteille et -ous adopttez 'ette Hois n
avee son arome fin et d1Hcieux. 1t veni, la Brasserie
de la Couronne ern grande et pLiLes louteIles a par.
tir. de cinq douzaines.
Les autres boissons COUROA.NE d,]ja tris connues et
apprecies a Port-au-Prince et en pr'\ inee .ont "
KOLA COURONNE en nh- l petite bou-
teiMHes
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
HBuez lea Boisons Couronne et vous a'v' Iassurantc
de boire une boisson extr newment Y r 7Yique viu la
mrthode 4ficace qu'emploi a I : .- v aide
de ses machines pour Ie lavat-e < ,I ;;, :iee.


professeurs le pl-u


par Pexemple,


A. de Mattes

Place do 1PatA

Kue Coure el Ru, u Magasmin de t'Etal
CHAT I'ECAILLES DE GARtT, VIEIL Uw, ia-
STS, "ERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VItIL-
t iLCES ARGENT ET UR,MONNAIE DE TOUTS
A.J.oNALITES, A DES PIX ABSOLUMENT AVAN
i AULUX.


GRANDE LIQUIDATION UD LUNETTES ET
Lunettes et Verres de tous numtros
Montures en nickel inoxgdable a
Verres ovales au prix de de $ IM0 la paire.
La liquidation durera jus ju'au 15 Novembre
menat


VE RRES


inclustva


A. DE MATTERS & C.


p ~ ~ -a -r;


,- o .-.- ... -- .in .....f- : 7 -



Cohkge 1Simon olivaro
E rsegnermenf Primae e t Secundaire
Enseignernens Classiquew et JMvderne (ccticions A,81,C)
Internal et Ixternut
8, RueW Mfiriy, 6
Laurt at de 'Alliance Francwaie (i ;' imn franeaisie
aux Examens du Baccalaurtat J et Concours
de Diction franyaise de Juin et It de Juen 1936).
1 surcce aux Examens du Ba.calaurea: ( lre et 2aznm
parties).
Le College Simon Bolivar at ie les p&r-s et mires de fa-
mille que ies inscriptions pour i'Exerrice 1936-37 se regoa
vent tous les joure ouvrabies K part; de 8 Hres. A. hL

La Direction.


-. *. ..~w


LERHU


SAR


, t


AUTOUjR DU
R EBOIS(EM NT
(Suite Cet Fin)
4-..
Ia Juntticp, chacun en ce qui
le concern.
Donn6 au Palais Natonal.
A Port-au-Prince, Ie 23 Ju ,
1937, an tI&'me de I'Indtpen-
dance et an IIIeme de la Li-
b4ration et de la Restaura-
tion-
St6nio VINCENT.
Par le Pr&iident
Le -evr6taire d'Etat des Fi-
nanes;
Georges N. LEGER.
Le Secrttaire d'Etat de
SI'lntiriuur:
F. DUVIGNEAUD
Le Secrbtaire d'Etat de I'A
agriculture:
Aug'uste TURNIERft
Lt Secretaire d'Etat de !.
Justice:
Odilon CHARLES-
Par nutorisation du Comi-
Ste : Pinanent de I'As&se bir'
National:
Le President du Coumint
Pleriianuntr l'AI a .-;.e ti
Natfonalic:
Ls. S- ZEPHIRIN.
.lu .Vom de la tRpubqgue
T [.,id'ent de la Rapuh-
TOu. 0'1.Inne que le DNeret-oui
Pi-t s ;it rewftu du Scoda,
d< i R[publique, imprimu ,
' ];ub id et execute
Donne au Patlais National,
a Port-au-Prince, Ie 23 Juin
1937, an 13l1ne ic lI'nd&pen-
u c ".... ar t I e.n det la Li-
he Iraik,, n et de la IRestaura-
tion.
St tn i, VINCENT

b rts. }Pi -6 h jiH, de e'A
Irtust I i v e IA
1 1~,I ., Ut N I YYI'
Au;,X h iURNlk"I
Le Secr6taire r'Et:at de !'n
F. i)VVIG{NEA AUI)
Le Secrttaire d'Etat des Fi-
Lcerif t-s :
GUorges N. LEGER.


T -xP Iiu bI
inmer,


C ':tat dc.


A. T'UVAI
Lo c Gecraire d'Etat dtie l
Justice et des Cultes:
(dilon CIHAIRLES.



/ -a
'1


.


1*
S


1'' 9 ft
Sggde CIEn TLWUJ ci EUC4LYP70L 4


c'est Ia quintessence

DES

meilleures varieties de.cannes


d'un vaste territoire

reunissant les meilleurs terroirs.


C'est ce qui ait son aro -me


GOUTEZ ET COMPARE
li'* -. 'l r-"T-nni-' j ............ "-- r" ,--- :" *-'', ..... --;-ri) -A T> T -


"


am


-my


0-04,


E oN sn r as a
pjTL Rt;.,MERtRONCHTItS .sENROUEMclTS
INFLUEr4ZA, ,iCTIONS O) POUMONS
PORT.AU PRINCE. Hn4 Cf Yt ..vi -,


- ------ ---- -------v l~~sllPY~. ~r~-Y1 ~ IYW~Y IyWC--I__


L


1; -- -ix 4 J-,A 44 -W- *x-f- 3, 304M I %, 1-d W.-t- ---l .";,*


it~BS~4~f~$~


~nwl-;------~PI^ Ill~iP~r 9~1 ~c I-c._~fi-c


Le falit est i~ncontestaable







QtUomWZ PONDER 196M
:!:: '.: :: N V. "
..".... : Q CltT & C .AQ. .T
ERNEST G. "AUVET
swift*e G0#?*< S
MAX DUVAL
AdmisSfttrSACr :
fClfBE GQOBRGBSJACOBt


LE SPORT HAITIEN
ET LE BARON
PIERRE DR COUBERTIN
(suite)

Ages pour le plus grand biern
de l'humanit&.
Rusultat des Epreuies
Le programme de la Jour-
nee 6tait si copieux qu'on se
demandait s'ill serait possi-
ble, en quelques heures, d'en
executer tous les numeros.-
Figuraient sur la liste: Le
Hatuey Bacardi, i'Etoile Hal-
tienne, Violette A. C., Jeunes.
se Sportive Haitienne, Racing
Club Haitien, Louverture
Club, St-Michel, Red Star, A.
cademia, Fauvettes, Ecole
Production Agricole, Maison
Central, Enroles de la Gar-
de du Palais. Les athletes des
deux premiers clubs etaient
en plus grand nombre. En
voici le classement:
DRIBBLING
ler Samedi (J- S. H.), 2em.'l
Mc Intoch (E. H.), 3mrne.
Beaubrun (J. S. H.)
COUP D'ENVOI
ler Sada (V. A. C.)
ARRET DU BALLON
Gardien de but
ler A. Coicou (E. H.) 29em.
Lucien (H. B.)
100 METRES
ler Osborn E. A. F- (Temps:
12 secondss,
SAUT EN HAUTEUR
ler exequo O'Neil, Sde :
lm65.
SAUT EN LONGUEUR
ler Osborn: 6m62.
SAUT A LA PERCHE
ler Ed. Baker 3m20, 2erme.
Roberts 3m07-
HIPPISME
ler Carioca montt pr i't
Colonel Clermont-
GOLF
Le concours en enter a et ,
gagne par M. J. White, Cor -
sul Americain, qui a regu de
Son Excellence le Prtsident
de la Republique le fanion o-,
lympique.
VOLLEY-BALL (Dames)
Demoiselles Acad6mia, Fau
vettes, Etoile Haitienne .
(match nul).
HOMMES
Haitia centre coalis6e en 2
games (Match nul 1 centre I.
FOOTBALL
Deux selections des meil-
leurs joueurs -de nos Clubs :
Possible centre Probable. La
lTre l'emporta par 2 buts it 1.
Arbitre: Marcel Dauphin.
Son Excellence M. le Prisi-
dent de la R6publique a bien
voulu remettre le Trophee au
Colonel Clermont et offrirn
des souvenirs a chacune des
demoiselles du volley-ball, &
diff6rents athletes. C'est Ie
Hatuey Bacardi qui a reuni
le plus grand nombre de
points (14) dans Je concours


du ballon. 2eme. Etoile Hai-
tienne 13 points; 3eme. Lou-
verture, 10. M. Timmer, Capi-
taine de Hatuey Bacardi re.
tcut du Ministre Turnier une
jolie Coupe.
A en juger par les resul-
tats, qi-dessus, nous pouvons,
fonder des espoirs pour
I'athl6tisme. Presque tous
nos athletes ont participe ii
cette fMte sans preparation
aucune. II est certain qu'avec
de l'entrainement, de la cons-
tance et une modification de i
leur style, d6fectueux chz la In
plupart, ils arriveront A des


X-C M41 .fll4'~'ne


RE ,X
LPidt 8 hres. 15
:Jack Dompqey, Georges
Ba'r et Caxnera dans
IHEROS DES DAMES
Un apergu de la vie privde
d'hommes internationalement
connus, mais difficile A appro-
cher. C'est une histoire vecue
par un heros du monde spor.
tif que vous viendrez applau-
'lir..
Entree 0-60.
MEI.RCRlEDI ii 8 H. 1
Deux films, un film Anglais,
un film Francais
SWING TIME
avec Ginger Rogers,et Fred
Astaire, les rois incontest&s
de hl dance moderne et
BOUBOUROCHE
d'apris la c61bbre piece de
Courteline
joue par Madeleine Renaud
et al regretted Andre Berley.


PARAMOUNT
MARDI 29 JUIN 1937
en soiree & 8 heures Is-
SI JA VAIS UN MILLION
un film (Paramount>>
realise par 7 Metteurssen
scene sous la direction do
Ernst Lubitsh avec le con-
cours de 15 Vedettes.
Gary Cooper, Georges Raft.
Wynne Gibson,Charles Leugh
ton, Jack Oakie, Frances Dee,
Charlie Ruggles, Alison Skip.
worth, W. C. Fields, Mary Ru.
land, Roscoe Karns, May Rob, i
son, G&ne Raymond, Lucien
Littlefield, Richard Bennett


MERCREDI 30 JUIN 1937
en soiree & 8 heures 15
Dr.UX GRANDS FILMS
GrL-'a Garbo, Clark Gable
\ dans
COURTISANE
TRA MEI,
dans
COGNA.SSE
uE tiA Um eParamounlt
avee Th6ree Dorny, Andrf
Roanne, Chri.tianne Delyne.


A LA MANIERE
DE DARIUS


Au Champ de Mars, hier
soir, ils taient quatre. Elle 4-
tait seule. Tous les quatre d4-
siraient I'aborder, mais n'o-
saient. Les homes ont beau
se vanter, ils sont toujours
timides devant la femme. Co
fut Eve qui aborda Adam,
vous vous rappelez, n'est-ce
ps. L'unkd'eux en fit le vceu'
<(Si ell. pouvait nous accos-
ter! Nous sommes trop
nombreux- Separons-nous
- Alors je suis sfir de deco-
cher la timbale fit Tutu.- Al-
Ions done! Parions!>>
PalrWait, les quatre ama-
teurs se separerent et a laa
grande stupefaction de tous
la Dulcinee aborda Tutu e;
lui demand une cigarette. -
Voici l'explication: Tutu a-
vait ouvert son etui rempli
d'appetissantes <(Splendid>>.

Achetez les
Pneus et batteries
gFederaSl


performances remarquables.
Ce fut une belle apres-midi
qui permet 'a notre public si
fervent,depuis quelque tempi.
des competitions sportives, do
so rendre compete des possibi- ,
lites athl6tiques des jeunes
gens de nos clubs. Aussi, ndus
formulons le vaau que ce beau
movement persiste toujours
et que de telles reunions
soient organisees plus sou-
vetnt. Un ban A Chevallier.
Marc BONCY.


'iLKNQU EI4S~t.~" ~ __NY __--_ I"


$AINTI PIEBRR
Demain mardi 29 Juin, la
Saint Pierre soer el6hbroe
grandioseement dans la Com-
mune de TArcahaie don't l'6--
glise est place souis le voca-
ble du grand Saint.
A P4tion-Ville Saint PierIre
sera honored dimanche pr-.
chain, 4 Juillet.
Ce meme jour aura lieu
I'inauiguration de la coquette
place Ste&do Vincent.


VERS JACMEL
Un nouvei essor s'affirn e
dans la grande famille ma-
connique sous Ia pousne cons-
ciente du sympathique Grand
L aitre de l'Ordre M. A. P.
\ Barthelemy: D6ej, les Loges
de la Province bendficient de
cot esprit de solidarity qui
inaintient I'homog&'neit6 de
I'Institution-
Le Grand Maitre a lais6e I'
Capitale samedi pour Jacmerl
ou il a inaugure la Loge tLa
Parfaite Sincerit&> qui vient-
detre completement restau-
roe.
Come on le constate, le
nouveau Grand Maitre fait
bonne besogne.
Tous nos compliments.


CONFEREA(CE
IiIer cut lieu a Haitiana r a
conference de notre collabo-
rateur L. C. Lhe6rison ai mi-
lieu d'un public de choix.
Nous tacherons d'en fare le
corn p te-rendu.I


REX
t(e oir on passe a Rex, .un
ii; oI ton:s les champion, du (
m de do la boxe seront pr,-
:rn:r::: Heros des Dames. -
| C';t I'oceasion pour tous d(1
venir applaudir Jack Demp-
sc,7 Camrnera et Max Baer, ce
dernier vien't de matcher avee i
success ces jours derniers I.
jolie 31yrna Loy entoure cet-
to pi:iade d'hon'mes celcbrees.


I)ECES
Ls-; dccedee hier a 10 hcures
du martin
Eluxia Mathurin,
gugee de 74 ans.
So; funerailles auront lieu
cet apres-midi a 4 heures i:
I'Eglise Saint-Joseph.
Nos condoleances aux pa-
Tont R. narticuli&rement a
Paulette Simon, sa petite fille.


A VIS

En mon absence du pays,
I'ing6niour Marcel Sd. Vil-
lard est charge de mrues affai-
res-
Port-au-Prince, Ie 25 Juin
1937.
Dr. Elie Sd. VILLARD.
. ./.. .


AVIS
On a besoin d'un steno-dic-
tylographe frangais, anglais;
Pour tous renseig., ntents,
s'adresser au bureau du jour-
nal.


104W4lo" I


La Librairie Nouvelle

TBELEPHONE MI?

QUOTIDIENS PAPPSTERI RRVUBES
CABINET DE LECTURE

COLLECTIONS A BON MARCH

People en Marche par Theodor Wolff Les revela-
tions du plus grand journalist allemand sur la
guerre, ses origines, ses consquences............... 5,00
P'oste 85 par Alain Boursin--- Censur6 pendant vingt
ans, ce livre revle a;ijourd'hui les moyens don't
di.i-posait la T. S. F, pour d6couvrir les moin-
dres actions de l'ennemi........................... 4,15
La Liberty de la Conception par Dr.March al.600,000
lecteurs ont trouve dans ce livre la solution A un
problem angoissant.................. ..... ... 3,75
Merveilles de l'Exposition de 1937 par Robert Lange.
Le livre par lequel vous aurez une id&e des prodi-
ges realises par differences nations ............... 2,75
('sar Borgia (1175-1507) par Rafael Sabatini. L'His-
toire n'a pas connu ci'homme aux passions plus
violentes .............. .... .............. ................... .. 7,50
Belles et Fibres Antilles par Marius Ary Leblond.
Impression d'pn voyage f6eiique et illustre...... 4,15
iatiere et Lumiwre par Louis de Broglie. 1,,,II faut
aimer la Science parce qu'elle est une grande ou-
vie de I'Esprit.>> L. de Broglie........................... 500

1VA rIZI VISITER NOTRE EXPOSITION DE LIVRES
Pl0(R DISTRIBUTION DE PRIX- VOUS EN TROUT.
V RU POUR TOUTES LES CLASSES ET A DES
PRAI .1 VANTAGEUX.
0)


hl


nit tout
re .
La qu
apprei :
Sat v,
tion ",i


es CiqarttesI









un fait incontestable, la Cigarette LUKY rtu-
es les qualit6s d'hygiene et de presentation
Ds. Ce qui it de la iUKY la reine des Ciga.

alit6 superieure de la LUKY est hautement
Sl des connaisseurs.
mue st duie au so Aci apport6 dans sa composi-
est un bon meiance des tabacs de la Virginie


o ^ la Turquie.
amez la LUKY. elle est merveiilluse.
(.n trcuvera des poehes de
i20 Cigarettes Gde. 0,60
3 Cigarettes -- Gde. 0,10
5 Cigarettes Gde. 0.15
HAYTIAN AMERICAN TOBACCO CIGARETTES Mfg.
PORT-AU-PRINCE, HAITI
P. O. Box A-1GO
Phone 2649
Fabrique 3445


4 -


REVELITIOB S ESATIOEELLES
VUm mtaRTSeis wLaUC oMSOTIS
Am JwJL"W.N-hc Uw*" fK t^
9-OPL/NE - d'mous'. aSconL r N*" 18
-IV twASSpla N. 1C.LLE v lla~
*I dS sociArt pu s
S..u 4. FnSd W-Salt TPAMs


LE SECRET DU TONTON me. Les spectateurs se turent,
impressionnes.
Or, beanoup de curieux s'& Mais, Messieurs, pour-
tant approch6; du centenair' suivit-il, je dois vous dire que
it barbe lo.igue, il leur parl3 j'inclinais vers le sommeil e-
ainsi: ternel, lorsqu'un profane me
--- Mie ; urs, je vous ie dis, conseilla de mememet.tre fu-
les medc-ins sont fois qui sage des cigarettes Rexw,
perttndeI;' que les trois poi- don't le tabac est dor6 et le
;ons die ',umanit6 sont 'al- parfum capitoeux come une
)ol, la f: mnniie t le tabac; sultane. Je fi et, maintenant7
j'ai cent ,.t ans; j'ai tou- de temps u autre, ma petite
jours bu t. is cent soixante bone est oblige e de s'enfuir
cin q'fois iar an, autant fu- de peur d'encourir mes four
mel, autant t'autre et je suis dres du moment. II dit et il
ferme come un jeune hom.- partitt


-
-
----