<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03052
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: June 17, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03052

Downloads

This item has the following downloads:

19370617 ( PDF )


Full Text

QUOTIDIAN FOND- EN 1896
QUTt'DIEN FOND EN 1896


*- a ASw'9k-4 4)t'. j ...t......g.


JEIDI 17 JUIN '1937


I1


Exposition Inteniationale
LAV~siv toi ynua~l
^ 1 R


de Paris


1937


Lj pa-'llon diu Portugal Cot eifi1, t nine 1 ti idoit pour un piy.y syant out-
ei'a Mornde des navigaura qrnu Icur hardiesse a rendu illustres, ou board de
rpea sur aI rive dra;ite de la Seine don' les e-aux refleont la blancheur eclatarn:e
de se nmuraiUlk
Ce bitirner! a su auller danrs UTi. ha:rainieLuSe ralisation Ie 4tyle n.adk.rani
il vieiles regie-s tr l'architecturt por:iugaise Sa coticepdon synthctioc admi-
, aent st 'evolution de ce peupk- pri; de peog-rs, mais fiddle cependant aux
adtitons qui lui rappetl nt sou gorieurx pass.
, Pa*villon du Portugal compared tt-.iu corps de bUtmt nts : D'un c6t., l-
Eofr prrincipal, le plus ilevi, coutient 1Is vestibules d'entr$e, I'a ministran'.otnt


LE PAVILION DC PORT:('GAL.


lesalon d'ifnr~ ur; ha parl;ti central i-st -,'?:r'cvv aus
fairee e:ixrcmint sent les ecaiar; qui rLlient les sales


clo h--t -ne' 4c I, O


La motifs principaux de la decoration extkrieure comprennrnt, du cv3tr d,
laSeimn, i'6cusson national de grandeis :.imennsions et, de I'autre cOtir, ia cfr:i diu
Christ, symtnt bc dte I'epnpee mari'ime porttagui'e.
Une suite d'arcades non prati: ab central dtu ctd du fleuve, ce qui tdonne au bitiment une notue bien local it-'pirde
ds ieux villages et des villes du PortUgal.
Ie's f'aydes principal sont ornek de grands tbsL-reliefs reprsentant quel-
qmes naigateurs, pionniers de la civil;Iation portugaise dJe XVinw et XVI-.-t.i-
akles, grades figures de a renassan:e europleane conmmer infant Don len.-
rique, de IGama, Pedro Alvars .Cabral, ternao de Magalhae:. Alfonse cI'Albu-
qaerque et Louis de Camoct ex&-6cut& par lee sculpteur- Barata reyo et (Canto
da Maya.
(voir suite en MSeme page)
--------t ===


GALA DU SPORT
HAITIEN


Hier Son Excellence Mon-
sieur Sterio Vincent, Presi-
ient de la Republique, a faith
parvenir au President du (C
O.H. une superbe coupe en ar-
gent. Cot objet d'art sera de-
cerne au vainqueur de la cour-
s lippique du dimanche 27
Juin.

**---


CONVOCA TION DES
ACTIONNAIRES DE LA
SOCIETE HAITIENNE DE
CAUSSURES PILLOTD
RN ASSEMBLES GENE
RALE EXTRAORDINAIRE


Par application de l'Arti-
de 2 des Statuts, les Action-
Saires de la qSoci&etf Haitien-
ede Chaussures Pillob> son;
lnvoqu6s en Assembl6e G..
- rale Extraordinaire i Port-
1-Prinee, Rue Am6ricaine 2,
0ur le 26 Juin 1937, a 2
res p. m., avec l'ordre du
Jour ci-apres,


Remanirment du
Administration.


Conseil


Trois Administrateurs

A- AZ I&, F. AubWIt,
I 4a,1^


ST. LOUIS DE GONZAGUE

Lundi, 21 Juin, e'est la fete-
patronale de l'Insittitution St.
Louis-de-Gonzague' La Mes-
se Solennelle aura lieu i $ h. a.
m. Les parents des elves, les
amis de P'Auvre et surtout leos
membres de 'Association des
Anciens Edrtes des Frr-es y
sont cordialement invit& .
La Direction,


A L'ATTENTION DES
AUTEURS HAITIENS
Les auteurs haitiens qui
veulent se fire connaitre en
Belgique peuvent adresser
leurs ouvrages A notre colla-
borateur Max Rose, 245, Bou-
levard Emile Bockstael, 245,
Bruxelles II qui en fera Ic
compte-rendu dans des revues
belges.
La Reltve.


DES TOES A ACHETER
On demand des t6les er. bot
6tat.
Prikre -de z'adresser au bu-
reau du journal,
rp imaaiwws^"r~a *


ANNIVERSAIRE
DE LA MORT DE
LOCIS DIAQUO!.


A l'occasion de I'Annirer-
saire de la iort de Louis
Diaquoi survenue le 17 Juin
de 'annfe 1932, et en souvenir
tl. Sia colltboralion ( nolire
Journal, nous reproduisons I
i'eau poeme paru daon noit
edition du 25 Aoit 1931, soe s
la rubrique LA VIE QUI
PASSE.
cEt le cri tragique queg e
grand june a extriorise
dlans son petit pomec, fut
pousda au seuil mnIre de la
mort- Et dans ce cri si e mou-
rant d'un lutteur (put;d aw
plus profound de luI-mmre)
passe toute V'dme des yi~ara-
tions malheureuses, epris3e
de la nostalgic de reves grand
t iOSeS>'.

11 faut savoir s'en alter h
temp., ici-bas, de la comrbie
:um n ine.
T e clown es-quise un sl n M :.
'ire dfloureux, pli uine pi-u
:: uette I legante, secoue ses
oripeaux de pourpre, aussi -es
C CG s ,.
S n ecat de rire cristallin.
pur come une chanson d'eau,
et s'en va-.. II ftit aavoir
rnourir i temt s. Fr Fitzo S'en
va. t lui comnme it tlute cet te
longu e p I}alang e dE dsen-
chaTnts, jH vie n't pas offers
se-, souri's, ''a ])its (ivou rt
se.s b)hcn:s nmains si chargee-
(de tr. : 0olies clioes-
Sully Prud'homme disait
biFn 141Ali>ouis>'emient passa-
Per (de i ilas i t r if'tres.
I.a Iri'vete't dles amours hu-
miaine: a to:jours arrache
sanglots et chansons aux
eceurs des poetes et des chan-
teurs de melodies.
11 faut bien, comme le con-
seille mon ami Carl Brouard,
se nourrir de rves... don't le
reel n'est que l'ombre.
Opposer aux chants decon-
certants de cette vie humane
I'expression toute pure de son
ame qui souffre, chanter,
chanter quand mime, chanter
toujours et ~ans cesse, car vie pasnj s et 1'avenir est in-
certain. Bien que les realities ,
n'offrent pas d'attrait, leur
tendre quand m( me ile bras
.neinies, la, les tr-eindre an
possible..- puis s'en aller con-
tent d'avoimr eu prjtexte de ne
pas mourir tut.
Passe la vie, passent le ;
hiOulin--, mais iI est une chose
nui demeure: la beauty deo
I'aime!
Corn me a fleur des bois, il
faut savoir mourir a temps.


Louis DIAQUOt.
(Nouvelliste 25 aoit 1931.)


REVELLEZ LA BILE
-DE VOTE FO E-
San eaonwti-et vo saterer d
lit e matin "gon fi blec"
1I; .4't t,..q. -.. C.At' F'taq .e i gjr ltre
ti. f-tAi.'V i ;' ftt.ii ln Si cf v :t-e ntka n rr ti O ,
'n- fatinlwt xne e digtrent tis, ii i mtieurt
$1ti rV1QW ei ?ntnt, "4$ t t'*
etip,. Vot; vrgan;.r'*f c'ltp<'tlit t et vl)
utms imer, ubatiu. Vntsy vii'r qtl fmt en **ir! .
t.f- Ia..41.S* B;'.tt iI$1 $it 4 a-l~ tInt srtt
Cr:;^* i I' i'; nn(rt p L. rc-'sA^ i fwh let.
I'l TKl' M in.'Ui.&t :c',l;(t. ::; Ito r fc
OiE Lnt It r1.5 n.r dL..Art iue 1ei l a ie afflun
Jt biie A va i .i reiFlt' rdepJmtr k Vtft VA*
tAie_ Ssigee itt I'ri.twt kiulet Istrr ia; i 4:
4e 'vt. Fvtte l-I.rnti al.


HHAKI&IE,


etres de 6 ibW des -Nou e. S Distributeur POUt alnii.
ora do ta &-brd rlo Nut~~t


ECHOS
DE MIRAGOANE



En execution de la ca jnp:l-
gn rsegEnrc-use dte rebnisemoen'
preconisee par Son Excellen-
ce le 'Ireident Viincent, nro-
tre Magi.stut (' mln;unal, .
1 IdnIIt 1:-i Ic. a lii iI- IlI'i- -
nellemeint a ThI,;tin, (IimiIa -
ehe, la mise eln le'Lrre de jeu-
neis plants de sulcrin et (d:
bambous. Ces plants sMlec-
tionnes avee soin, devien-
dront bientbt des arbres tar-
ges et touffus destines i pro-
t6ger ]a source ('eau vive q:im
alimente la v'ille C'est du bon
travail. Que chacun en fasse
autant tdans sa region et tout"
ir eertaiteiment blen.

Le.S rIpetitit)ns vent Ibon
train pour la messye n musi-
qtle (ll sera clhante a 1Mira-
goane a l'occasion de la fete-
patronale de Saint -Jean Bupa
tiste, le 1I Juin prochain
Nous cr'ovIns stavtir Yqelt' 'or-
c-histre des ('intrdi rs up-
p rterteli a doie it' k;lit6. k a ;
fete qui proIi't-t, par am'tiitur
cl'etre ceIe~t le vcc i 6elat-
particuliert D- n)tt' rin'bu a-
11is et voisinrs se propoe-nt d. ,
vtoyagit'i If t M it udate it C'let'
v VasioIl Vl 1t 1 ne bunne etl
agr6able jtr11Cn-e en perspec-



; t Cl ,o f-_ S' I n t-
E.'s '.i('1'ilCS iiragioanai1-
ft i tt it Ci, t .-.'t tel dil ancl e
l la f',te ]f 'llAInale lie Saint-
A"inttoine P ia P'etite Riviere
w{e Nippi's, tnt p11 'gragl! '
e. picinte Uitil, t1 n11 lg r h
I IieOs diliVienne-S, qut i )en-
tratvent a1 circulation, leur
j uVer. L( Le inistr, d :., Tra-
vaux iuhlic'-.M. Alfred To-
var, relau.-.- ait par sa tpresen-
ce I'el at de cetteUt fte '- i
a 6et c61e6 hr1 avee IJ)0o i ,
cotte annee, i 1a Petite ItiviU-
c,. La fant ar( miragoa naise
avait prete son (c onou n r r,,
cieux au sicci,,s de la soki'll-
nite'. eaut 4co i de 'visiLeurc 'I
des vilit's tvoisiirv. Co ',:ipii-
:entis ;ii Ma: i.trat Hodelir,
Hll p)ouir la tcnte sonoll ne (d.
au ville ti la catrdiahlit I le I
recelptin O(tl rtfte :, sis a1mis.1
Les pluies continnent avec
axboldanct.e vn Juin, c(ine on
1e; a eues en Mai- Si les plan-
tations en beneficient, on co-11-
prend aisement qu'i n'en est
Jius de mmen' dts routes till
('it beauco(8tUp sou.t it de (I Ct-
te sural)onidanLNe d'eaI.


LE PAVILLO.\ D'HIAlTI


Les plans du Pavillon
d'Haiti, A I'Exposition Inter-
nationale de Paris 1937, out:
ete elabor&s par l'Architecte
Jean ton et ont k6 ex etuts
So ts le control de P'In11ieur
Maurice )orct, tpar le A rehi--
teetee Charles et Jeun Do-
r t Vitry, Paquet, a qui est
e6alement die la rexalisation
du cPavillon du MPtah> don't
nous avotis public la. photo
lundi dernier.


Lire toules les pages dn
c.Nouvellisltc si'mous ne vou-
le pas rater Ia vraie note qui
L, 0Us interese.


IN MENORIAM
L .oIS DI.01QUo

l,,' 17: ,nin l''." 1 7 .h n

L'indi ffrenct d'une date
ucre I{'ublit dint', Penstkxs ...
SV'it'i tanitt cin! ans depuis,
S in nfle I(.ri.ot. ,fr.le conmm-
in ni.- iiu .!, a] tot.e chavir6e
it c.1 Cit oiU1' court 'L
i l- f t'ardau oi'une E tilL- ;. ij.nt .ructidhle cristalli-
sie d ian .-. IArme ; 1e visage ner-
veusement bouc!i, machon-
nant constamment sous se-.
dents agacde(s ls cendrles d:e
faillites, clamait, guide par
ce-tte Urre et imprecise Con--
clnce l e.s "ik rccl ql i not 'ius d -
|pai ->elt. ,It -; l ,'lS rfm i iiunnine, d
o urs d 1: histiiM- NoR1)

I { volPtit n 1 I aut LL,'
'- i'n v ltl l lta Li.t" urati i'

; *i:L i;-itr-o 1 til N oi t7t 1 iti 1 P I-







t t, pot im r f\is nor M:,
; it I 114 "it i: .r li' ViOti n U' '



Sre uiii-l .rve nt d 'r jal)-
I >i;\ e ni viet'lLnnetl ;-
I i, u'iF s n h 'ii m u l.t
Fi V ]fr(fnt.... T

ri et, pour ine fois nouef rt

-e S<^r-ale Tu n uiL s liianLtS
0ton ( part a C1 te sourire a-
i er et ((dfouloturelx, Cingfi







dlme It ollt CoCmt diello pha
Ht n unclat l i c ci tli,

i lj i |)', nci(, ;?. o Vie na pus ofRtre set longs 't
al, tables ouniVir fi .rieUs ...Co -
ime la ft(le dis r~i-, i! i tr
savoir nmout ir ;i temps!.. IS
taut '-,voir .-]'} alley it temn|ps
de lIa Co m d i rit- H umaine !...,
Ain.i, co(mme Ies ut r'es, to
t'en cs a dll alpres nous on a-
voir avertis avec, foai et Conu-
lage; n ayant (qu'n E poir,
tIM.- Ioi l d I 1 jArtis it .
Ai.isi, ('tern e It'sAit i ties .. l
<...'" t qu1e a Mort, pla-
*aiU I (; t oime tin S(eil noL-
'vc>aii, ft'era ,]?ari(Riil" !<\s Heir-
d' iour Co'rveal...a
Tu tn(1h1s tn lraindissant
1: .1 pre -tigie(liX famb.eau de la
|Conscience Litterair'e de no.
Itre G(eneration, convaincu d'e-
'i ,Uvo ir mlof It, s 15 arbareA
i 'utuis par la m;tignititude de
I notre Revc.
STu parts, ot !'on pariat de
:\lott!... Non, Sonn otur dei
ian b ist. tu n'as hit (qi l' itv
*:irit pirouetli du1 C 1oi\n On
u;ntant duI te-cl au Vrai.. Tit
p p)i-, V ) -lantr< dtu pays hai-
I lien, chantre des ntiltitudes
dle devoyes qui, par les nuits
bleutees, exaltent Ie reve an-


cestral, et I'on parla de
Mort...! Tu mourus ici-ba,
chantre des dieux, chantre des
Gueux, Ie front ceint de jeune
gloirt- mai- pour revivee anu
' 'lmmortalitt...!
I(oursuili tol reve ita-hiaut,
avec les GRIOTS, qui, tombs
dans la mysterieuse Afrique,
ont diu deposer sur ta tete, la
mystique ct traditionnelkl
Couronie de jeunes lorai-
sons, pour t'at met t re dan s
leur Ronde Eternelle, a cthan-
ter Notre R Rve .comntien- de
fois millenairle..


Clovis MI DESINOR,


42ime. ANNEE PORT-AU-PRINCE, 7 AITI


No. 4l.192


~u ~ ~ __ ----.-1


t


C- .---. -'-----


RlNEMS G0 CHALIVE

[ 41btjd J'~r YOPnara~'ir

.-,...'..





PAGE 2 .".OqfTIfr'*4fIb Ilf*tA"'lkMW"kL" .:... ..'

I EXPOSITION INTERNATIONAL DE PARIS 1937

(Suite el Fin)


D'tne vast torrasse qui domino lna Sinc, lon d6convre le panorama g6nera!
de I'Exposiiton. Le soir un 6eiitrage discret on harmoniie awvet Pensemble d&
I'Exposition donne du relief an Pv-illon.
L'entree da bitiment se faith par deux grades portes, P'une en comwuniea-
tion avec la rive de la Seine, et Pautre avce Itavenue de Tokio.
En entrant dans le hall principal, o t st installed un service de renseign-
ments, les visiteurs se trouvent directeren danrs Ia premiere sallede lPxposiition,
A lt Salle d'tat, oi ils peuvent voir I'organisation du regime politique portugais.
Ensulte, dans les deux sales tealisations et Travaux sent expouses Ic.~
vntreprises principles, au point de rue organisation social, construction de ba-
timents, travaux de parts, etc... Le Salon des Colonies, qui suit, est un apertru
du domaine colonial portugais.
Un escalier conduit ensuite les visi itrs a 't3age au-dessous oct its vownt une
curiruse exposition de iartisanat, Dans Ia saltl suivante sent reunies quelques
dceouvertes scientifiques r6centes. Plus loin. s'uvre la salle des Richesse:,, syn-
these des principles activities agrtcoies .t, finaltement, na Salle du Tourname in-
vite le public i se rendre sur place pour voir in ktwo cc qu'il vient de ;ir ent
graphiques et photos.
Les sales reprksentent de l a mani,:!e la plu,, siucgestive et Ia plas frap.
pante Ic magnirfique effort de dtx annet-. de Inabour du Portugal, Eiles prcuvent
r'efort constant de !a Natiuin tr tugai- ii touns'kS p,'-nts de vae: social, finan
cier, Lconomi:ne,. adm:ni -trat 'if, c;Iron~i. *:i'entifque., mettier.t en relief la valour dcs arti:-t.,. 'ingcni.csits- de-; ar-ts papulaire. et !I
force d'abnrgation et (d laileur di Ina r, -;iiaton.
Diag-rammes, dioramas, statis.i ;i, 0 phl.'graphios d'art. neaLettes, tableaux,
frcqseis., sculptures, et 'ar. pjt.-u r'I op va -r ft C'lonial, motifs r-gionaux bar-
t]Let cracttirO'-c .,",': i *'- !, et 1, trnransport des vins de Porto etc. for-



,ure, etc.., dans rn r no,".tJbtie st ft' -. : -'.---n -. -a fain,( r at pinibic los
difflrentes activists du Port:ug,2l Ici ,,.- r-
Dans Ie hall dc- l'ftua re super u on pto'-! laut-re!.tif i : -c uiptlcr 11y Ga-
meiro repr&sente dui ;x n;rviatfeut,, rn -' r ;tv- ,;i; dipart pour l-s de:o.-
vertes nouvel-Is.
l>tans le salon (;'i r.: s. : .-tv; ..' -: ,: c tc a aicn ux dic-ri rati- repr.
lunitant ies plus impnjranacts vi;t ':. '.-, .- : :: It n am.'rt n t statue
du Pri ';. -i de a ai.pu.,ip tqu..
Sur 1a Sc.;ri., fc P a'. c ra'ir .' i- o2'-; .> --- ; o:-' n tist-;',. t-srque; p ,orto-
pat-s-st oRael,, l a:iu i;a f a- U -'o p o**inafi CHi I cans-

t-
st=,t a n--nmr, r "n t




j-:. U n p(tt sn d hoi; pay-
r. -. -:cree do it

I' -2 MAI NOV reM e 7


7 ,I ?- ,


POUR LE PA )S
IH'R LE BON PEOPLE
D'HAITI

Products Basile
Snitvrsellement ApprUciis

Basophol Basile------ Pro-
luits merveilleux centre la
Faiblesse de Cerveau, Pert.-
de Memnoire, Grande Faiile
se, Dyspepsies, Perte de phos-
phate, dep6t blanchate crtra-
ceux dans les urines. Le Bta-
sophol Basile qui confre au
cerveau du veritable phosphc-
re organique est d'vne grand:
opportunity pour les etu-
diants, les homes d'affaires,
les homes d'Etat.
Hemo-Toni Dpuratif. --
1)ix fois superieur a I huile
de foie de more ou Emulsion.
Contre: Maladies du sang ec
de la pea'u, puissant tonique,
Pertes Blanches, Demangeai-
sons, Eczemas, etc.
Sempervirine Basile.-Pro
duit record centre Pimpuis-
sance sexuelle, neurasthenies.
effects durables, product inof-
fensif.
Le fiacon 5 gourdes.
Pectoral Basile-- Grippe,
Toux, Bronchites, coqueluche
etc.
Laboratoires Basile,
132 Rues du Peuple et Ferou


; '* as as DICAL -
pLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne maisonz
F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultatioip :
| -t.% pi at -


SERVICE NATIONAL
DE LA PRODUCTION
AGRICOLE
FT DE L'ENSEIGNEME NT
RURAL
En vue du recrutemen .
d'instituteurs et d'institutri-
e; pour des 6coles relevant
(te la Division de l'Enseine-
mrnt Rural, des contours se-
ro it tens aux lieux et dates |
ivants; J
'orit-ci-Paix. le 23 Juin, : '
I) h- a- n.
Grandle-Rivivee du Nord, le
S28 Ju?-, A 10 h. a. m-
Le,-t p-ersonnes qui d&sirent i
Sprendlre part a ces concourse
Sdoivent etre munies du certi-
ficat d'6tudes primaires, pr6e
%erablement du brevet ele6-
:mentaire, ct d'aun certificate de
imInnes mIm-Iurs signed du Ma--
gistrat Communal et du Juge
de Paix de leur commune
Pour tous renseignements
suppl&mentaires, s'adresser Lb
M. Marcel Desroches, Inspec-
teur-Instructeur du district
du Nord-Ouest (Bassin Bleu,
Port-de-Pajx), M. Victor
Bastien, Inspecteur-Instrue-
teur du district du Cap-Hai-
tien (Cap-Haitien) ou a la
. Division de I'Enseignement
Rural h,Damien-


A LOUER
Une Halle de 12 m. environ
situde rue Dantes'Destou hes,
Anciens atlelies du ( liste>).
Cette Halle situee dans la
court conviendrait a tout usa-
ge..
S'adresseri a Madame Ch&-
raquit rimme Adrxse ou de 13
a 15 h. sonnez 1e no. 2781.


S LICN NOUVELLISTE*


LA PIAIARMACIE
CASTERA
Te4lphone 37V77
.


Vient de metltre la (d *-m'n t11ll '
ib son (RAND LAb.'.t \f1Zll.
Sconposdc dc plua.irrs :,,i... tcc1 i-
n uiqLes;
I1) Analyses cltimuiq s
2} Analyse.; b:ochi;r!n'te
3) Ar.niyses i"l;ndul t rl.~a: l
*1 Analyse- a;:' i'
a5 Inititut dte i '.,.';c.:-..
Ce iab cratoit ar.t dI'enr:'t -. L ne- r'-
oliut:n par a dfir'c~e i.. .iv c. pu
uVin o:ateriel coail .. i ia Po's?
tir n l i']ri: le par i .; l. .u' ''J
qu'll ,Itpl.a ratd e -n l: '
Direc(cur.Professeur
Antonio Ci.L: va!'r.
Ex-Privat L.'c-:.. :1- Bonn
Contsillers Tt'cnnicique
Dr. Gecr.e.: L.-
E -E _..v 1:.. : P'r-
[.L y h 'c tl .'.; ',t,, ,
Dr Ci rne:.: Io t.i t ,
Ex-Eieve I:-- P '. i: L
J. Paris



IL Y A LIQUEURS

ET LIQCEL;fRS...

Les amateurs i: uonries
toiSsuTns qui de B,. fain'e un
choix de vrit a;.s liqueurs
surIines n'ont (i'u reciamer
la marque d'eiiti: Ldouard J.
Benjamin.
Edouard J. Ben. ';:. in, quant
a son assortimenr de Cacao,
Anisette, Kumre Nectar,
Cherry-Brandy. PIches Bran-
dy et surtout or fainmeux
cocktail X-33 lai;e toujours
un gout agreable et merveil-
leux.
Reclamez done, chers ama-
teurs, Ia marque: Edouard I.
Benjamin ehez ses d eositai-
res: Simon Vieux, Epicerie
du Centre, Lelio Bailly et
vous serez nettement satis-
saits.



AVIS

La soussignde, Madame Jo-
seph Joachim, n6e RomL4io: i
Merone, declare au public e.
au commerce en particulier,
qu'elle nest plus responsa-
ble des netes et actions de son.
4poux, Joseph Joachim, Cul-
tivateur sur I'habitation Ba.-
ni munc de Saint-Mare; en at-
tendant cu'une action en di-
vorce lui soit inteont&e.
Saint-Marc, Ie 14 Juin 1937-

Mladamn Romdlia Mirone.


~..sf~El~rPrr'nw7St~t 'B~tA~~~P; T~C~~s(;~ n4~~ISAIrrPe


6a6


Connaissez-vous






... .
dja la Citronnade




COURONNE?




1Voii ulne nouvelle boisson qui vient d'etre lanc6p par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Esuayez une bouteille et vous adopterez cette boisson
avec son arome fin et d6licieux. En vente a ]a Brasserie
-. Couronne er grande et petites bouteilles ~ par-
tir d, cinq douzainei.

-< autres boissonr COURONNE dejh trbs connues et
'~i:e P ae I-ort-au-Prince et en province sent

; i.. COURONNE en grades et petites bou-
tei!les

COCA COLA -
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER

i'urez les Boissons Couronne et vous avez f'assurance

de iorve une boisson extremement hygienique vu la
mt!:i ode efficace qu'emploie la Brasserie avec l'aide
de oe-i machines pour le lavage de ses bouteilles.


p 1


INSTITUT TIPPENHAUER
Reconnu d'Utilite Publique par Arretk Presidentiel
Est la plus grande Ecole laique de Port-au-Prince.
C'est la nieux organisde, ot I'on trouve: la meilleure pen-
sion scolaire avec a sa base : la discipline, l'hygilie, e1
sport, l'ordre et le travail; Maternele pour tout petits de
4 a 7 ans; Pension pour enfants de 5 a 12 ian.Methode ex-
cellenie pour les Cours Classiques dee la 1e & tPhIoso.
phie.
Methoid rapide et sure pour 1'Etude des langues vivan*
tes et de. ctours Commerciaux de Dactylo, Steno, Correspon-
dance L o .li.erciale, Comptabilit&.
Les Lm,,it e iers dipl6mes de l'Ecole font tonne figure
dans t-,t, s les professions librales et (Idan routes les
brane es i'activit6.
Lea- Il : nn&es d'existenee et de success sont la garantieds
families. sissait vec brio aux examens officials du Baccalaur6t
et 99 ijou: cent de Stlno-Dactylo et de Comptabilite.
S dresser 1537, Rue Lamarre. Phone 2891 -
A nnexe Rue Capois. T1~phone 3296.


-aara


A VIS MEDICAL

CLINIQUE
du
Dr. FRANCOIS DUVALIER
Rue du Dr. Aubry
No. 154
Conqiultations tous les iours
de 3 hres. a 6 hres. p. rn


OPTIQUE

PORT-AU-PRINCIE NiN

3rand aRsortiment de verras
et de montures pour iunettes
de la meilleure quality
Grand'Rge, en face de
John RH. Woollev
1 1 wf**

CABINET
de
Mes. MAURICE R. ELIE
et
MARCEAU DESIJOR
Rue du Centre No. 9S.


Devenes votre prdpre Comptabe. a arwrat ai
GCompte de Chbque I s la B 7 ,tuoS 4& a
Lpab~UQua d Wt


r: L o em.-co s P"onq. _.~
'. ~~.Mf R241MEgRRONCH ~HI. ENROLt.EMt..
S NiLt IEniZA., AFFECTIONS POIONS:
R l'PT-t1 P tNC. H n'l, "t LS r OVtiiN'1 :.


il ',ii ',*',
. I
-iit 1
31'1: ."


".: i




::.,
". i.


11


-X, ,l
.. .... ..... .


I -





Il t.. t2 V ".. LE NOTW UVEZ~LL L fISTE
~~ M P -- -4-p-U- --- -



D NOUVELLES DU MONDE ENT

| Regues ce natin par Cable, Radio et Correspondance Atrlenne

i ^ ~ (STATIONS HH2S, HHH, etc.) **,^',BsB*i *-

S LA BARQUEl DE pour jeter la responsablite leur admission h M. Vincent I mand&s s-ront limits 5 a le austro-hongroisen 1914-18
LBON BLUM TANGUE de la chute du front populai- Auriol conmme membres td present durbeo de I session It est aussi connu come cri-
PARIS.- Les couloirs do re sur les communistess. Ils comite de 16galisation def et que Ie g-o:vernemnent s'en- vain. 11 est arrive en Efpa-
l Chambre des Dputes sont expliquent que Blum n'a pas fonds. g, 4 ngW pas mettre ols 4ine i n'y a pas lonigtmps
respli s es rumeurs de la besoin de rester au pouvoir Chinambres I vaca('ncei avaan v nt de Moscou. 11 com-
chute imminent du gouver minme s'il est assure de la ma- U,\ CAJLOGRAMME DE qu'elles nient rutifi i les d(- mandait le batailon des in-
nement Blum, car les dIputes jorit h la Chambre- Les en- LLO'Y GEORGES AU GVT. crets financier; qu'il sera a- ternationaux combattant sur
Ant fsa Ui i i f U lVt T EfUILIt U F L 1it i 1;1 I1 iAV i1 .. 1 -- a MiJtU I. I I 1 u ti A m.' P


commuI3nJl1si tLUL nVLLINU i Ul)-
ppver L'appel du premier
ton Blum sollicitant les
leins pouvoil's pour rlisou-
dr les difficult-s financierces
par decrets. Les leaders du
, uvernement dclarent que
ra situation du cabinet est de-
Sperpe et que le premier
Blum a 1'intention de monter
S-a tribune de la Chambre


nies,,,n uu r1UI UpopUlUiaire qui
uont particulierement hos-
tiles aux communists d6cla-
rent que la veritable raison
de 'attitude des communists
r6sulte du refus du gouver-
nement de conclude une al-
liance militaire avec la Rus-
sie Sovietique. Daladier a lai*-
s6 entendre que Mrs. Charles
Rist et Baudoin out envoy


Grande Ba sse


Aux MOTEURS HAITIENS, S. A.

Las FORD SEDANS de luxe jusqu'a ce jour vendues k..... $ 1235.00
Smat ridlutes $ 1165.00. Pentsez:: ane reduction de...... 70,00


vom avez absolument le mime t, li~lment qul lontait j 123l&00


Inttrieur vrai cuir
Pne-- a rainure sl,'ch-'!
Prndulo tl Ietrique
2 Essuie face
N Parte SiAeil
Rideau nrrinrn
Comparatvee-nt ';ur -'' .n -- :,ernr'etur a 0i,
'omnpariment pour gr-n -- form'tur"e 1 C
Garnituros do r6oues Pck. .

C'est ia pla belle occasion qu'taiti ait connue depuiS des annhes
Veae voir ces votures; les plus vcndalies et les plus jo(fles.


MOTEURS IA ITIENS, S. A.
La Maison de ConfiDnce

A venue du President Trujillo-
Phone : 2379,


I


de


lie


DOUBLE EAGLE

Est le meilleur pneu (u monde et aussi le plu, i ,ciu
20)0 MILES DE SERVICE
INCROYALB.'.. CEPENDANT CHEST TOUT CE QI(2
A T)E 'PLUSI VRAI

GAGNEZ 8 500,00 en 6uipant votre voiture avee des pneus
4GOODYEAR DOUBLE EAGLE))

SEULS DISTRIBUTEURS POUR HAITI :
SOCIETY HAITIENNE AUTOMOBILES
Mallebranche, Gentil, Bogat & Co,
Portoa.Priet HaailtS.


JYlALISL3J SI. ASJQfl
LONDRES. -- M. Llov
Geor-ge.. ancient premier d'Ar.
gleterre, a onvy'O le c:.bIo.
eramme s-iivant i Senor A-
guirre, president du gouver-
nement oyaliste et autonomy
sasque: 4Je suis tgalenment
indigne de ce que les pays de-
mocratiques permettent aux
dictateurs de I'Europe de sa-
crifier les anciennes libertls,
honneur de l'humanitk, sans
aucun gesto ou meme des pa-
:oIes de protestations- C'est
ifle page noire dans I'histoire
des puissances libres quand
diles contemplent leur silence
(-n face du ppetacle! dus ',n-
fants massacres dans leurs
maisons A cause du loyalisme
de lours pIros pt de ITurs frd-
res pour l libe'rteo. Senor A-
guirr ae a (,nvoyV i Lloyd Ce;rn
g-es un cable deI reernicment4
ot lui a faith savoir qute Biltbao
-s dCi nd dans do bonnfes cr,3-
ditions-
LE GV,. DE LEON BLUM
INSISTED POUR LES
PLEINS POUVOIRS
PARIS_----A 23 heurecs r O, la
dlPegation des gauches t7rlni-
n"it >a dancee sans one '.
coi luniItest fuss-nt r'Cevenu'
Lur vlur dt:cidiiO ie s'abste'-
Iir, I Diputr co(inmmunist
SMaurice Thorez a soulig'36 no
Stamnment que la decision fut
Sprise n 1 014i -ot' 1 pa l 11eI nt'aiIre, ma: 11
ipar ie .Comite Central du
Parti Cornmuniste -ant aut diput6s aucure Ii-
Ilerte de mod ifier leur attitu-
de.- Par centre les autres
membre' de la delegation fi-
rent visiblement impression-
nts par I'loquent appel de M.
Blum en faveur des projects
financiers gouvernementaux-
Blum souligna notamment
Sque les pleins pouvoirs de-


Le Nouveau Testament se-
aa snvoy6 gratuitement, sur
demand, h toute personnel ne
possedant pas l ess Saine E
eriturc's.
S'adriwser i MJ, A.LFRED
P f; ARCE. it Prt.de- Paix.
Pour Port-au-Prine, s'a-
dresser 'au Pasteur Mithe-
dite,( WeWleyenne) on au Pas
feur Baptisfe.


I


u
" i

j
m-.




-111
" g..








nI
"11 3-f


*l4St,


-ti-ollpelr


u w- I r


w~~nssa~,~s~pas9s~~ ~I r


Y r*a~


aw


gtl


Mlei l Ji k'- i' ltll
des Finanee. dt' l a Cham bro
a entendilu pu npit' M. Vin-
cent Auriol, Mini.-ere des Fi-
hianICS- I1 (x:ttxa Ina les pro-
jets gouvernementaux et vo-
ta par 22 voix c()intr 16 et 6
ablstentioni don't 5 commu-
nistes un rapport favorable
aux projets d6fendus par It
Ministre Auriol---- En rou-
vrant la sPance !a la Chambre
Monsieur Ed. Herriot a de-
mand6 la discussion imme-
diate {du project di,' oi go)uvtcr-
nemental st r le, ctecrtes i'-
nan ie.t 11 etlit 15 hours, la
foult. est dcinse, plus de 400
dtkput.. ont '.-wS,ilts. M :o.-
sieur Janirny Schbhiidt S.Kcia-
liste SFIO rapporteur gene-
ral de la Commission des Fi-
nances a fait connaitire i r(--
sultats dleg dilibrations dto i1
commission.

AUTOUR DE BIILBAOO
HENDAYE.- De "source
rebelle on made: pes fraich&s affrontent ao-
tuellement ala ceinture de
ferls de Bilbao, entire Fica et
!,mona- Tandis que des con-
taires de canons fonction-
i,.'t, 14) tavionA bombavrdent.
'- 1gne 3aug'uens Le guil4rai
i' ranc'! :i et. .C e lit.C commt)
1 viS it'i i (>n Co..p. )
gnie du g'nt I;L Davila: qjt'
suis sati.fait 1d p"rogrt's de-;
operation .
LE (CADA FRE DC GE,\g-
RA L JALKA ARRIVE
A VALENCE(,
VAA:A;N(d. IA'c cadavre
MdI G(On-dr .l MNI ,i Jalka qui iI
trouvnc In int slr le front P
12 Juhi dc rni:,r st arrive i
Valence pou'r in IurlImation--
Le general Jalka qr 110-t 'n
anti-faseiste hon, ,iP av;i"
I tervi comnlw fll tcier dCE tEY t
Major dan i'`a-rme imperi,-


'""


ei IFs tll5 ti T I irontsL'tJscuil, atI
Jarama et de Huesca. 11 eo'
alui connu qiiue 1on coi)pa-
tr ,te It' :n(',ral I.ika c -
miandanti ,n chuf des internal
tionalistes defendant la Ci-
t6 Universitairo eur le fr'nt
de Maidrid
OFFENSIVE
DES LOYALISTS
MADRI) A- associated
I Prtls made 'id: iSur I s
irntr du Ta, de (ualda-



*0 t T! n V r I I I2 r v', '' t, te '


A g I ilv oC n in ..n lo-ili -



m axliv .partreies.
l eo diu cilpar'c dc tvir
Lc'-s (et i pom. I.ti.urQus dCe





i t i ) ,Cut n t u .;K. i t,: rt,, ,e
Si1 *l 1i't r i t 1ri 7 lot;ant
I '' 'it'l Iltesre





W' pourorno nl i.is t ni-
A i-. .. Ct[2 I rcs -







e:sit on1s .iv vimn' it de 1e])tl'm -
v cimpris un atImiti dp Itran-
chee& a fortinicatlor.- 4lt.'v0I4
* L'A(YCOIDMC(XIQ.f< In'
V ( IIITAXYIGIF
1 0 ;( ea f L ilin K' :i. ps-mi -
di It. nm6:.o nTich1v ,u'vant
e!o gouvurnimoent hriteanni-
1li4 a trantsumiz a-ux 2 4parlies
n: Kspacnc la co(mmunica-
,n WV.,u; I .n lJ 1Iecord s'est
,'ais c au couas des reunions
:d c 11 <* ? -12 Jiin nt;r'( 1 0s Mi -
nistres des AfTairns Etrange-
I'Sa (K los AmbarsKodtvur de
rarnce, dn hiuch [2 d ltul ie
1sc 2 4ant .4r tleit 'I i eet s;
ontrL'1 navd U E. toxte (Ie
2th 'onniunA(a41on ost la
4.'iunte: Id s 2 partic's doi-




ati mc.-ur(3 .ecO Ianea pOur
uo lours .'fores navales (t
2 'urK aviation K -' Ctrn :f lnfult
C *, :-'- su-a',., 3) .Dans
a- but d'(vitor dPts attuques
S.ccildentell os on ds domma-
.ws coetire les naviSres de guer-
St ran",ers patl ticipant an
S4'-to'de qluand ii> s trouvent
nan0s Ins ports de I'un ou dP
I,- 2j.;v\f rt sY '. l[4 -(i1 t >,0.'ac-
o. h-.1' a\'vc iIt', 4 P0 i]s"n eto.-
'ur la .i to des p.trts pouvant
P trN 1tlois s en ic bases rar
niurs n:f\-i:ts dc controlle et
in ia d6t;nition des zones de
(.curite (iqui doivent &tre otn-
,!its dans '' port.-.. (') Le.~
3 Jparti 4 (1o1v nt V- li lfor-
Jjft'4 plit itnlt i i'}action t uX
.itS-dittes Ssirances ou touted
itr suite en lhme page)
r2 ... .... _- u _. ... ... .


Ull


mll o 1,15 1


Pei,,


penvent.


sonitese~



vr"Son





l'. AU 4


U1.S" C -^^ -- "-" ILE NOUI VELTSTE ....-. .
~.-**lm~.w*s~Mw ln I~~rar


.:.,
.<::


LES MO=NSTRES

DEVORAATS!

La femme inrinteresse beau.
coup. Surtout pour ce que,
probablement, vous n'ignorez
pas. Mais aussi, parce que je
me plais toujours a observer
ses moindres gestes don't le
plus b6nin pourrait fair
I'objet d'une large etude psy-
chol ogique.
On dit que la fenume est hi
pocrite. Que non! Seulement.
elle eprouve une volupte6 a
cacher ses golts et ses sen-
timents. Qu'elle aime on honm-
me, elle affected aussitot a son
endroit une repulsion rare--
Autre exempie: Je connai.,
une jeune fille qui affected !t
plus parfait mepris pour le,
femmes qui fument. Pour-
tant, ne l'ai-je pas tantot sur-
prise, en tenue 16gere, fumant
avec delices? Seulement, 1a
probity me commander de dire
qu'elle grillait une cigarette
cREX> et que, par conse-
quent, elle etait excusable!


r- --





DEMANDEZ
LA POMMADE
La-kErStrait
Sla Cordonnerie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
c6Wbre preparation de
Ho-Ro-Co.
139, Av. Trujiflo.
PAOn" rfl2


SMAGLOIRE AMBROISE
./SEST-IL SUICIDE
OU A-T-IL ETE TUE?

(Voir le No. dHier)

Notre G6neral est done en
route; certainement lui aus-
si, il passe par IAogAne- A-t-
il confer6 avec le Gen6ral Ma-
rion come inous 'avons pre-
sum6 pour Bonnet? Cela de-
Svient douteux pour nous, car
si brave fft-il, il etait mili-
taire avant tout et serait ain-
si plus qu'imprudent, bien
que selon toutes les probabi-
lit6s, il fit P'ami de Marion,
avec qui certainement Bonnet
avait confere la veille, en tran
sit vers Jaemnel Ce qu'il y a
encore d'indeniable, c'est que,
immediatement apres le pas-
sage de Magloire a L ogAfne.
un fort contingent de-cava-
liers expedies par i'tion et
'sous les ordres des chefs d'es-
cadron G6deon et Laverdure,
suivirent le group de 5Ma-
gloire sur la route de Jaemel.
Ce fait est relate aussi dans
Bonnet, mais qui pretend que
ce n'est pas immediatement a-
pr6s. Mais enfin ils sont pas-
ses apris, et nous avons tou-
tes les raisons du monde pour
affirmer sans Bonnet ni per-
sonne d'autre, que le Comman
dant Marion, lorsque passe-
rent les escadrons de Ged6on
et de Laverdure, se mala a
eux, suivi aussi de son escorted
pour aller a Jaemel, ou il de-
vait sauver son beau-pere, le
General Jean-Claude Michel
qu'il savait compromise dans
I'affaire de Magiovire son as-
soci- 1 y a ici peut-etr'e un
petit detail (qui intercrssera
plus d'un dans cotte selected
assembled, je voudrais vousi
dire que ce General Marion
quo Bonnet dlit Ctre patti j
cette fin, suivit do ses souls
guides, retenons-le mien, ses
seuls, ce General Marion, si
ma memoire ne me fait pas
defaut, est bien le pere de feu
Madame D. Legitime, note
regrettd President. S'iI en e-s

(voir suite en 5e. page)


nisation qu'il doit apporter
Sai grope pa rlementaire re-
xiste. De relle a accepted cette
Sflemission et a nomme M. Le-
r1ros pour i)prsider son grou-
pe a la Chamb-re.


REIN TEGRA TION DANS
LE PART FASCIST DE
A UGUSTO TURATI
;ROMi .- Augusto Turati,
ex-secredtaie general du Par-
ti Fasciste qui a etk raye de
la liste du parti le 20 Octobre
1932 vient d'etre reintegre et
a regu sa carte. II partirai
dans 2 ou 3 jours pour 1'A-
frique Centrale ou 1i occupe,
ra un poste important.
.w
SERVICE HYDRAULIQUE
Les abonn6s de la zone
Ouest de Pitionville, entire In
Ruie Lamarre et le Portail,
sont avis6s qu'ils seront pri-
ves d'eau tout autant que du-
reront les travaux de d6pla-
cemert de la canalisation qui
dessert cette rue.
Port-au-Prince, 15 Juin 193S


PARAMOUNT

JEUDI 17 JUIN 1937
en soirde & 8 heures 15
Gerta'Gargo, Joan Craw-
ford, John Barrymore, Lio-
nel Barrymore, Wallace Ber-
ry, Lewis Stone, Jean Hers-
holt dans
GRAND HOTEL
...jamais film realism A cc
jour n'a comported une distri-
bution aussi sensationnelle
que axGrand Hotel>, Ie film tire
du chef-d'muvre de Vicki
Baum. Congu d'apres une
technique nouvelle, ce film a
obtenu le plus legitime suc-
ces aussi bien en Amerique,
en Angleterre qu'en France.
D'ailleurs, il a e6t classes en
t&te de listed dans un referen-
dum organism en Europe.
Le Film Aux Sept Vedettes
ht synthlse de la vie
une fendire sur Ie mornle.

SAMEDI 19 JUIN 19437
en soiree populaire a 8 h. 1.5
La Formidable Realisation de
CECIL B. DE MILLE
LE SIGNED DE LA CROIX
avec Frederic March, Eissa
L.andi, Claudette Coibert,
Charles Laughton et 7.500 Fi-
gurants.



Nouvelles

Etrangeres

(suite)


at Lque centre les navires de
. rre etrang-ers responsa-
Vb du control naval sera
c 4:o 'derie par ls 4 puissan*
c,:. j,rtieiant au control
cs.ffne affaire d'int6ert com-
,r:; t les i4 puissances ind4-
dena c.nment de routes me-
Ire/s immediate de legitime
defense jugees necessaires. -
Ia p, issance effectivement
ait'ue rmechUerchera inmm-
dajement un accord avec les
a.utire 5 t l imesures a pren-


,rin' metnnt int-i'ese est natu-
:e!lement fulnd a cxprimer on
oe Lu:i cunucerne 1 adopt ion des
S>su res a)1 ppropriees ,
.-, L
DE.1/ISSION DU CHEF DU
GROPE REXISTE BELGE
BRUXELLES.-- Une crises
in ei:e't.uv secome actuelle-
it f-L le part Rexiste belge
de M. Leon Degrelle, le leader
Pierre laye a remis sa demis-
.si:m comme chef du group
roxiste A la Chambre des D6-
Stv-. Lo., milieux comp&-
e at neu cette de-
:i:. iuhn a ete donnee pour
lais-er a M. D6g;relle l'entiere
liberty cn vue tde la rdorga-


i


AVIS IMPORTANT

En vue des travaux impor-
tan-s dCe dynamitage qui s'e-
ixoc,.,cnt s-r la route Petion-
Ville-Kenscoff, la Direction
CGen.'aie des Travaux Pu-
Sblic.s invite les isagers de cet-
te route a la franchir avec
prudence et de tenir compete
de toutes recommandacions
qui pourront leur etre faites
par le.; agents responsables
placJ; aux endroits dango-
reux. Des nmesures ont 6te tou-
tefois rises pour que les ar-
r ts soient de tries court du-
r'{e.


En cas d'inobservance de
ces presentes dispositions, en-
trainant accidents, la Direc-
tion Generale des Travaux
Publics decline toutes res-
ponsabil it&s
i UfMK"" -t .-* --

S ONNE OCCASION

A vendre ine guitar en
tres bon &tat.
S'adresser a Monsieur Mar-
cel Basquiat au Bureau do
Journal.*


R, EX
Vendridi ,
LESLIE HOWARD
dans
LE CHEVALIER
DE LONDRES
avec Merle Oberon, Raymrlr..'
Massey et Nigel Bruce...
Le Chevalier de Londlre
est un film d'action et de nmm1'-
vements. Les situations se sue
codent les unes aux autre.r
pour notre constant agreement
et jusqu'au dernier moment.
'issue de cette prodigieu.e a-
venture rest incertaine...

Sanwedl en soiree populairc
0-0 oo
L'ABBE CONSTANTI.Y
avec Leon Belliere, Jean Mar-
tinelli, Frangoise Rosaiy et
Josseline Gael.
Une fraiche idylle.. Un a-
mour contrarit par I'Ai-
gent..- De beaux paysages- .
Un fnm sentimental et char-
mant..







SLe Vapeur PASTORES S.
B. Voy- 78 partira de New-
York le 17 Juin 19'7, directe-
ment pour Port-au-Prince oi
ii est attend le 21 Juin 1937,
en route le mime jor ai 4 -heu-
res de 1'apres-midi pour Kings
ton Ja., Puerto Colombia,
, Cartagena et Cr" -tubal C Z.,
Iprenant frt, nassagers e
I aMa I .,
Will lle
Wm. E. BLE.

Agent Genral.


COMPANIES GENERA LE

TRANSATLA ANTIQUE

SLe SS,- St. Domingue, at-
! tendu Port-au-Prince le f5
Juillet partira le mime jour
pren:ant des passages en )pre-
micre classes ninsi qu'en cilase
;tou'Lrut a dkes condition., sp-
aCilJ vn tr'ansbordemnent h
San Jian de Porto Rico sur'
ie 'aquebot cBretagne> le 10
Ju ,et, qui arrivera au Ha-
vre le 22 J uillet au matin soit
done en 16 jours,
I'ur tiuS renseignements.
s'adr,-,sser a l'Agence de la
Comnpagnie, Rue Roux. T6i-
phon:e 2691.
Port-au-Prince, le 14 Juin
1937.
J. B- VITAL, Agent*
47 FD


(
nit
ire


.C' et un
toutes
irables.
tes-


h I1 IC V


V..


J U W JLV I


fait incontestable, la Cigarette LUKY r6,
les quaiites d'hygiene et de prbsentatioti
Ce qui fait de la LUKY la relne des Ciga-w


La quality sup6rieure de la LUKY est hautement
appreciee des connaisseurs.
Sa vogue st due au souel apporte drans sa compose.
rion qui est un bon melange des tabacs de la Virginie
S:t de la Turcuie.
F'umez la LUKY. elle est merveilleuse.
On trouvera des poches de :
20 Cigarettes Gde. 0,60
3 Cigarettes -- Gde. 0,10
5 Cigarettes Gde. 0,15
IHAYTIAN AMERICAN TOBACCO CIGARETTES Mg.
PORT-AU-PRINCE, HAITI
P. 0. Box A-160
Phone 2649
Fabrique 3445
'- -*-**^ rimss ai 9~ -'f ^


Lttrie Natioale

d'Haiti

4-I6Riue Bonne Fo,

Phone 3358

GROS LOT :


p o.Oor vouc
MADAMEt


DIX MILLE GOURDES
LE COUPON :

DEUX MILLE

LE BILLET A:

DIX Gdes. SEULEMENT

AN'hdsiez pas a risquer, eha
que mois, cette mowdique va
leur. C'est un genre d'rpar-
gne. El puis .n'oubliez po
qu'll fant soutenir Notre La-
terie Aaitonale, car elle vien
en aid '. dc' son cote d beau-
coup d')rarre d'Utilite et de
Bienft.aL nce Publiques & ra.
vers foute la Ripublique.
Pour toutes ces raison
Ha!icYtn ou Etrangers, ache-
tez r'r-c -'tre coupon on yo-
tre billet,


Machines i &erire Remington
Machine i calculer Dalton
SRifbarh paper carbon
Faites cos achats chez
G. GILG.


A VENDRE
Grande maiaon basse. lise
Avenue du Pr6sident Trujil-
lo, No. 411.


Aehetez les
Pneus et batteries
cFederaii


5


AFV-
~, 'I V .4 rrrF~.tflrfl'l/P"W


', .* -tC 1 V..: KW AV


21


. I


t


4:lltjj:

:I: ':r::
"''
~~:~c~ii
:;,::
I:;
.~~..
:I::
::
::

:


.


h es "GQ:'.aetIt ;




r~ffpr'7 c~~r -~sJ -.- .- IIQ(Y


5.9 P :'-"----* 'lr."sm 4"4


SICURIT6, COMMODITY |
i es imprudent de gordor 6 la mol'-w, I
ot ie feul sy e vol peuvent vous cause
ddcdsdomnoages srroarables,fs poli pa ii
S'ossurdnces, hypthAouas, fipesi, con.
T!r6 eat outres docUtF^ Fe4 precTS ulx, Or
Acoffret do Ore~a r i R Baonr$a Royoa
cOGj l pSu 6,ite I tsluiet d'in tui6ud.
L A
SBANQUE ROYALE I
Du CANADA


COLLEGE r.10DERtNE
Direeteur: br,'t Alcindor
Avenue John Brown
Externar-Internat : (t ndition rnedlqdiu
Ineerivez vos 1; rnusI an :
COLLEGE aIODE0 NES,


mole qui met l'enseignemfent i ort tee de toutes les tourses
olle qui nP profess pas le Lourrage de eraneo,
eohlequi prtefre a une tkte uniquement apleineu une atI .
te bien fatee,
Mole qui s'a, ache a sollieiter et g developer toujourN t


jugement de l'4gP ve.
MtIB que se trouve recrutA le corps de
homoghne,
pu z61&
i lus competent,
keplus capable, surtout, d'entrainer,
teIon honntye et consttructrle,


profeaseurs le piuM


par Pexsmpla, i


.de Mat eis Co

Place de Ia PaLz

liue C et obe d Ma du Magasn de l'Etat
ACHAT D'ECAILLES DE CAJNUT, VIEIL OK, DIA-
... 'SPERLES ET PIERiES PR*CfEUS VIEIL.
.AtCES ARGENT ET OR.MO~ AJIE D TOUTES
vNALfTES, A DES URIX ABSOLUMENT AVAN
iLUL




I. 1 I ..


p;~tp


Br6silien
,'une coui

vitesse da


Ford


gagne
!g; kat w&if 1


rse


de


ins une


V8


Noberto Jung de Sao Paulo, Br6sii,

a gagat Ia palpitante course Montevideo-


Rit-d8-JaneirDO, aprts


jours Sur des


Eou~g~tMr~e~~r#~~rrfl%$n'sjsi(J" "6'4'#* JA t45S0"99'fl'fl*~8


Un intr6pide


rQutes apeles (Passage illiciles, Sur 37

voitures au dBpart, 14 seulement oat ler-

mind le trajet 12 dtitr3 e ei1s taient del

F ords v N


MOTIUS ffHIITIES S.
La .Maion d' ( onliance.
Atrnue Trujill --- Phone 2'79


;; ;



I







it
it
I i'














j


( t suilre).


College Sion Bolivar
3 Enigtnement Primtre et Secondaire
s iaanemernt IaaWique ef Moderne (Sections AB,(.')
Internal et Exterma
8, Rue Magny, 8
Laurtat de I'Alllia Fratnatse (Cunrnptitinn frangails
aux Examens du Batcalaurdat de Juiileit 19I ett Concours
de.,)iction franCaise de Juin 1935 et de Juin 936').
41 guse s aux Examens du Baccalaureat (lere et 2tnm
parties).
Le Cot'ge Simon Bolvar avie les pereis t rnires de fa.
mille que les inscriptions pour l'Exerciee W19-3 7 se re,>i
vent tous es .jourp ouvrables a partir de 8 Brs. A. M.
La Ilire fin


i // /
/ "/ ,://
S.....-. .. ..^_A
%*
a18


ce qu il ?dut fdi
S orsque vous @et
/ pris pr un refrot-


ia t'1
ii ^s's sVsiss &^sco i


WANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET
Lunettes et Verres de tous nwnsrae
Montures en nickel inoxydablde
Verres ovales au prixh de de $ 1/ M lapdre.
La liquidation tdsera juiur'as 4 Novem7te
aft,


VERRE~5


Incuste


A. DE Af ATT BIS & Co.


S-p~ ,-,nAA r *... -~42 rrr"' ?;


L'e fa"t est in-on


LE


Mofrunet
"SF-8


DeschiOns
|r m Il en a0for


e'est la q



meilleures va:

d'un vast

Srunissnt les

C'est ce qui

GOUTEZ
-. -... -- *'


testable



I SARTHE

uintessence
D)ES

ritees de cannes

te territoire

meilleurs terroirs.

fait son arome


rET COMPARED
f .1it V-/yim ju~v...~


(suite)


parmi vousl q(i en descondeent,
il serait quand meme intere.s-
sant qltils -'Sen assurent a
l'aide ras atchivsw de la fa-
.fo Clommandant de Lkoga-
ne vola au secours de son
beau-pxre Jean-Claude Mi-
ch-L. [-orz's done que le G4ne-
iral Ma1,Jot.iri Amhroise, h la
tLt' te .son Eitat-Mrajor et
p-.:;' 'd'I ine forte escorted
i .>P'ii 1ur chef Borno
I 1 ) eiL a ia i t it Pasquet,
S :i ; iJitiltio)n de Magluire
.A ntli'. j.', quitnz minutes
t: la ,illr, iBonnet le.s y at
tern lit H 1 la tite de forces im-



Si) i nhus I'aentepprrnd;
-la t ,tj i t i t "Zs-feruIs C ,IKlo-

Ie'n'.tt i'-il ii ten1tini ($ ue
Ct' s-dt ih-t'(iOI s e lig'En
LAC Piie k residentt avaimt Ian-
il MaglS1 ic.i v ct r(vita, vpol' -
l; t.I .I I tIIi ti' it L-tl it -
*zr' ; t' -. liul i c-'ti citt "
(A's 'n ,
i'... 1';'i r des chef i dI scv -
.. c',.. nt dks trt Aiikir
,li't 'I" ti tt'l 'Cflt 80-'


i, i .-ttl, t. (* tLC -it


1. g


I } ""' cW" ~ rga jUI k Qg-' ,acL~~aap


7w *-,- muwxwisa


tire,


-s-^ss^


Ir::


a


tIeW^aW*o<^<^:^^*/M--%E8^KX '# w PArGiE N
MACiLOIRE AMBROSE '
S'EST-IL SUICIDE
( L A-T-IL ETE TUE?


-Mum-


ev et A13


RHUI


Lrr~~i~**v~ra. umF ku~rt~ ~;i:


rl %Wpd




--t ---- --- -;-
Mar a cLE NoUVILLI.IT1!X;g B, .
......, I #.414 flipflrnrns M? 0)


I


4. ..4 *8': 4. -' .**
3 .'''b.4,c:'
-Si
-;i' -4$

-I ~ i r" '' b


Ce clichO reprisente le Building de la a(Pharmacie CASTERAs.- C'est une construe,-
tion qui fait honneur.& architecture national. Le dynamisme et le savoir faire des jea-
nes qui ont cre cette important organisation ont su y meltre du goit, de la sciennce, de.
la mtthode-- Nous recommandons 4 nos lecteurs de visitor Ise diff,'rentes sections et dC-


partement de cette Pharmaci. don't I'ouverture a marque en noirc
inauguration de Rex et de Thorland, une ere nouvelle :
'Progres, C(ivilisation.


aLE NOUVELLISTE>>
Rue F6re:i o. (:
&lote Postaue No, 135,. T,4 '-i .; 2-2'
QUOTmDIEN FONDE E-. 189
Par
RENRI CHAUVET & CHEfAQLALI
Dircc-eu-rElroprit'f r~ re
ERNEST G. CIHAUL'VE
secreatue Uti ft al
MAX D'VAL-

KLEBER GEORI:JS-. ACOB



A PROPOSE DES MAiTCIHEY
INTE1RSC0 LA IRKES

Nou; croyons 5avoir ;
decision du ionsu'! i .l '; u.
prIeiser un peint i
des reglcmelnt- (ii '
natl inte )o]a ir,-- ("i t ah'.
que les &equi]Hpe- di
et B montent en zie (1 1.
le nombre de point. ac -
Serie A et B. Ie
Chrisphonte. so cii:,x : :.
bonne marche du Srfi.S,, '.;
clair et adopted r~ '---;'1,
plus eqtuitabless
fillicitations ( on
ChIrispho Ate.


PARAMOUNT

C'e soir, a 8 heures 15, P':
amount present: Greta C(o
bo, Joan Crawford, John '
Lionei Barrymore, VWai,.n
Berry, Lewis Stone et Janl
Hersholt dans : Grand IlH!,
le film tir6 du chef-dk'uvPce fi
Vic'ki Baum..n jamais fit.
realis& a ce jour n'a compor-
te une aussi senDat ionnel:
distribution... (, <, Hile.
le film aux Sept Vedettes.
la synthese de la vie...une fi--
netre sur le monde...
Samedi, en soiree )populai-
re, un film geant: LE SIGONE
DE LA CROIX, avec r'cde-
rio March, Claudtte (.e CoCILt
Charles Laughton et Elissa
Landi et 7.500 figurants... uin
couvre qui renferme a ell stu-
le toute l'histoire de l'Huma-
nit&... une vision inoublia-
ble..
Dimanche, EN GALA. h
et 9 heures, Paramount prV-
sente: Si J'avais Un Million,
quelque chose de jamais vu a
l'6cran... 15 Vedettes et 7 Met-
teurs en seine, sous la direc-
tion de Ernst Lubitsh... Ie
film le plus original de la saN
son, unanimement lou4 par la
"Presse europeenne... Si 'a- I
vais Un MillUon, un sujet pas-
sionnant... une mise en scene
'inhilpeeable'. une iaterpreta-
tion in6galable., Un Chef-
d'Oeuvre...
<*


Aehetez les
Pneus et batteries
sFedsrala


ITJ.GJIETTRIJ FT TEN JR1P


1 4 4
S outetc p~ UseslcS (u e3-
I U U r ia

u -1C. 9


CIL,' -appeal


e e Li n a li re




'"I' ( o n t C fA l I
i d


i t r l Ia I t-
i im iii o n t; '

f r
('13O.;p( \ '4c Ot ZC

1. 1 (U-'B tnI
I ~ .- (>}41" (3tri C


AT ATTENTION !


N'u:iez pa-s u passer h 1;:
'Hartford Battery Station o"E
'o1. X t-ro'Cuverez batteries, toi-
!ls pour capoles, chambres i
o Yr, huile pour molcur, grais-
;e, panduleites, lampes de bu-,
reau e t tous a utres Uaessol-
re" a Ix prix les plus cons'

li3r!fr..! Battery Slation.
lRut Pavce No. 102 a cote
i, Zen:-i. Phone: 3702
Di-c, m ,: Auiguste Leon.


Pays, tout comn:li'


SA PIO


S- pe-'r 1 W 7
1 p



ti

IeI '.









IHiEAT")
A. I
3- .1 &~- ~ I

fl" I11~ jr cO~ fltnii



lb 12 S l it -fl'

trU- l 13" 971.. .. ..
pit 19 ( ''t 3 ii ito
encr &YI-' t"
,L~jlZ~l 'H F. B r 1)
U- F KL 1


:'nmic :, (.'iUgarefttel

pri-;:irces are: des fist' 2
fem tlies de Tait>t Turqnue
et Virginie.


Ii'-)


REX

= a l n-. 15 au Rex,
".,: ,- d-e de choix, avec
>' c..i ':1 e Ch valier de
.L. ',,-- (uij evoque a no-.
v.'i::, l- ue troub1jee uu
' : .Fnoi de F'ranc .
Lzt ; i:ciiL t POu I'r le r' t1te;
",. I I..- .. 1(ne: no -e s, nt; t oen
!A' H, ,';i ch&h lue jour d(es te-
... ,. a'fient stous le coupe-
:,' ';,-.: ,a' (e. M adamc
' ln, ti J.,ut ; la perfe o -
,- 3 '.r- j- Lesie- Ho I-ai d et la
i.' -.c..e Oberon, ce film
S:,i. i d public d1l ica0 .
: c:.,a c .", } lU beaux films...
S .i'n L .a fine conildie
ti: e '- r .,tIrbbr, pi\-k e dc
M i iev: L'ABBE
).'O.VS- t S.V ou Francoi-
'. 'o.- n B li.re, Jc.se.li-
C.1 C I I, laude Dauphin ri-
,-,Ila .t, talent pour -vou.s
S;ai : 1ioli film sentimnen-
t., '. ,r r se rit des pr&-
jug regent t ne prime

S "-.. b h. %0. Reprise


. ,i .iR).


AVIS

La LYKES BROS, SS- CO.
INC. avise le public en gin&
rale et le commerce en parti-
culier, qu'en raison des heu-
res d'et6 adopt6es par la
Douane et les deux Banques,
sos heures de bureau, ia par.
tir de cette date, seront de 8
heures du matin A 1 heure 30
de l'aprCs-midi, sauf les jourY
d'arrivde des chateaux.
Port-au-Prince, Haiti, le 15
Juin 1937.

LYKES BROS. SS. CO. INC.

S. X '.EZ.Jr.
Manwageir,


! La LibrairieNo
:: :y ":: :: Q:U OiN
TELEPHON aM?7

QUOTIDIENS -- PAPRTERT RI Rj Ut.1::

CABINET OD LECTUVRE ,:,

COLLECTIONS A BON iMARCBI "

A. Thibaudet Histoire de la literature franai. e G :f
H1-. Montherlant Les Jeunes filles....
A Viollis Indochine S.O-S.......... : t..::
(.omtie Sforza -- Synthbse de lPEurope ..,.. .1;
Salaziar Une revolution dans la paix .......
K. "S. Chandan Conflits europ ens......... .
t ;. Maurras Le Chemin du paradise ........... 7 )
Ci. Maurras -r L'avenir de Ilntelligence .................
C h. Maurras Ls amants de Venise .......
C h. Maurras Napoleon avec ou contre la France? 2"
biLlanville -- Histoire de Fra ce ...... .. ..............
;ainville -- N apoleon .................................. 4,1 ;'
Si;ainvi!le Histoire de 2 peuples continuee jui
qu'a Hitler) ........... ........ ....... ....... .. i
,invlle Les dictateurs.. ................. ..4. .
.i -- Fouch ........................... .... .. .
"/ i -- iarie Antoinette .......... .......
ei Erasm e ................ .. .... ... 5
/ 'l Combat avec le demon .......5.........
i i -- Fouche (2 volumes).....,,,.... .........,,, ...
M. ii Napol6on ......... ... ... .... .... .. ....
." 1.a Contre Rvolution saus la revolution ,7,.
.. .. La l rance du Directoire ................. ,
.. : Ia France de 1'Empire ..................... ,
..... .. i-I iene (2 volumes)........ ......7,
e oi de Rom e .. ...................... 4
.tir e d Louis XV .... ........... 41
solutionon fran ai ...... ........ ......... 4
1. nie Franvaise (2 volumes.... 625
e .ie.. .... .................................... 3,75
...n ire analog que -........... ............. 12i
*. Ei: cs de l'exposition 1937....... ... ... -7
.. rt. L'homme Ce Inconnu... 5,00


de Mayerling, I.pttheose du
film pariant, I1i vrai film
d'Art... S henres 30: Ma-
ry Marquet, de Ia Comedie
F .rancai-e, et Jean Max das
le chef-d'(euvre d'Alphonfs
Daudet: SAPHO..


"ma dE I mirage E e ri

L, a Compagnie d Eclairage Ectr0ique vv-nt dro ce,',"-r ;.n astc. di!e Refrig~rateurs6leetriques qu'elle met en ven-
te a des conditions reellement avantlageuses.
L'eitge des appareils de la .(;KXERAL ELEC'TRI)) n'est ilus i faire. Chaque anneleconfort augmentepar
la ir.autIe et Ia millcure (i, > c uppareils. Pendant hIt moist d'Avril seulement la Compagnie offre ? tout a-
chctcur d'un

REFRIGERATEUR DE LA &GENER.-tL ELECTRIC

une prime consistent: soit n n petit Ventilateur dCi S pouces, en provision des grande chaleurs de I '6t prochain,
soit en une petite lampe de bureau, au choix de l'acheteur.
No laissez pas passer kt mois d'Avrii.

N'oubliez pas non plus les quatre annees de garantie que vous ofP're la

=GENERAL ELECTRIC>


Et faites un tour inimmdiatemcnt a la


COMPANIES D'ECL IRAGE E LECTRIQUE


PORT-AU-PRINCE


S
1






D

e
t
I



















!


~O~Ci~a~Ls~~;s*11~119~911~ r i~i~i u


L-


%n..-


GAP-H-~AITIENt