<%BANNER%>

te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 3 etait absente
du microfilm de cette date

Page 3 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 4 etait absente
du microfilm de cette date

Page 4 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 7 etait absente
du microfilm de cette date

Page 7 missing
from source microfilm of this date






te ,s neliste
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Page 8 etait absente
du microfilm de cette date

Page 8 missing
from source microfilm of this date




Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PDF VIEWER PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/03045
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: June 9, 1937
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:03045

Downloads

This item has the following downloads:

19370609 ( PDF )


Full Text




i~i~i lld~OIYUAK
AirLltB AFClt
C.%d
DIIAMS~'la


QUOTIDIEN FONDE EN 1896


tg~rn~ctew-0qnn4?.v' '


I,,
---


- ri ~ ~ U a* 44?' ~~ ~ xti rc si~~?w~**a;~lo 4 Zr4IZrzrrlr-9


1 4kme. ANNEE PORT-AU-PINCJ
t55t


,. HAITI


MERCREDI 9 WUIN 1937


Exposition Internationale


Paris


1937


LE PA VILLON DE LA RiEPUBLIQUE

Architects : MM, JEANTUN et Ma;


Sconcession haitienne est c
sur la grande altle du n
p de Mars allant de .
Ile Militaire a la Tour 1:
ge. Elle a une superficie .
iron 350 m2. I
1Pavilion d'Haiti aucuei
architects se sont effor- r
de donner un caractere 1
0ical en associant les toi-
s a deux pentes de faiblk i
liaison avec des terrasses 1
des pergolas, se trouve a- p
Sen outre, un dessin assez -
pmenti en plan et en l66- a
ioa a cause de la presence 1
iquatre arbres qui existent h
angles de la concession et )
t le d6placement n'a pu '
asccwrde6 i
it avillon comporte un &e n
et present une hauteur n
mimum dans l'axe, de 11 cc
l ,environ. Le corps cen- q
presente une couverture I
Leix rampant de fable v
stesoulignes par une cor- d
kie en demi-tuiles circu- b
i rrouges. fi
Itte corniche couronne Ia t
de dans la hauteur du
nier 6tage. En avanc6o
Sle nu de cette facade, un
r semi-circulaire de 1 m.
' rayon monte sur touted v
hauteur du bAtiment et le
servant de support r
ome au lanterneau cen-
d'aeration et d'6clairage .
mur present cans sa i
central, sur toute sa
r, une fente lumineuse
idaire la totality de Iin-
ur du Pavilion et qui est I
tituee par un chassis vi-
lgerement cintr6 en plain:
des croisillons en bois. i
posees radialement a-
imemme centre que le mur
irculaire, huit colon. (1
dreulaires limitent le per- s
d'entree l6girement sur6- I
et auquel donnent aces 1
marches se d6velop-
teirculairement en plan. b
Seniveau de l'tage, regne .
terrasse qui se prolong
3us du porche ou elle
supported par les colonnes
rron d'entree qui se pro-
t jusqu'at la pergola de I
erture, eAt o elle est li-
par un garde-corps rus-
nbois, s'apparentant a-
les croisillons des baies-
4 facade mouvement6e a
teintes discrdtes formant
au colors acajou des
des croises et du gar-
set du rouge des demi-
i de la corniche de cou-
., Ces teintes sont
-ae pour les murs et
nt bleuties pour leo

Dar lea deux portes prin-
Sd'acas, nous entron.
we Pavilion, nous decou-
a n vaste hall de 4 me-
de hauteurs tournant au-
dquatre colonnes circu- ,
c, Ientrales avec. & eau-


r' ~e d'escalier4, h roi-
eoffeat Ie bar et, an
1et avant, des retraits
*X "POants. Ce hall est d


laiie en haut par le lanter-
;eau, en avant par la fente lu-
Lineuse du umur semi-ciircu-
-tire et, a droite et a gauche,
.ar les chassis vitr6s du bar
t de i'escalier.
Au premier tage, une salle
ectangulaire s'6tend parall>-
-Ilient ; : 'all e principle.
Le motif de la decoration
aterieure de ce Pavillon est
acajou. Les murs ont 6et
revus, de ee fait, lambrisses
a acajou sapelli sur 1 m. 60
u rez-de-chaussc eOt au pre-
ier etage; le reste de leur
auteur est peinte come le
lafond, depourvu de toute
ouluration, dans une tona-
ite grise se mariant harmo-
ieusement au rouge vein6 de
oir du sapelli. De meme les
olonnes ont un ton vert pale
ui est un complcmentairo de
acajou, et los tapis qui cou-
i-ent toute la surface des
eux planche'rs, s;niu iun
run (ui in tCernit pa, les 're-
ets de I'acajou iis a:u con-
raire le soutient-
Les garde-corps sont en tine
ombinaison bois-m6tal, r.V-
ultant (du rnarmaue d mn'.-
:lnt.; eit aetjou 'aO ec I :a-
erses en acier cnroni .
Au rez-de-chaussie, les deu
traits du fond sont amci:a-
us en stand: pour des m'u-
les envyc. d'IatIti et suir
ur1si mur sot points lde
evnes de Ia vie haitienne et
es imotifs tiraux du Lys-
Le grand panneau, face u
entree, est constitun, au cen-
re, par iun v:ujet haitien
eulpte et, e p:irt et d'autrte,
)ar des cartes 6conomiques et
iistoriques d'Haiti.
Au centre e cet ensemble
6coratif, un diorama repr6-
ente d'un cote la ville de
Port-au-Prince et de 1'autre
e chAteau de Sans-Souci.
Des panneaux decoratifs en
)ois sculpt et co0lor1 avec,
sur fond vieil or, les bleus
Trus de a mer et du ciel des
Antilles, ornent le premier
6tage.
SLes vitrines r6parties ac u
rez-de-chaussee et au premier
stage, sont prises dans la d6-
coration murale. La partic
superieure deces vitrinos con-
tient des lampes qui, so re-
fletant vers le plafond, r&a-
lisent l'clairage indirect des
prices, tandis que d'autre-.,
projettent la lumiere vers
1'interieur des vitrines.
L'eclairage des facades, la
nuit, se faith par des projec-
teurs qui en soulignent les
movements, donnent a leurs
colors des teintes plus pales
et font jaillir de l'omnbre, corn-
me' un mirage irteel des tro-
piques, song d'une nuit d'6-
te, le Pavillon d Haiti.
.Los -principl:tux products


haitiens sent presents en c
cadre et d'abord le cafe qui,
pendant longtemps, a etF la
seule denr t cultivee dans une
parties de oile. Sous t6nergi
quo ot seriuvo direction de


LE PDT. VINCENT
ET LS TIhAVAIUX
PUBLICS
ET M UN(ICIPAUX,


D'IIAIT!I
('e mitin, ,eCompincc t.'e luI
Rice DORET. Ministre' d I'liitbriiurl. duI
-Magi:;trtt Ifroulari l, die l'ln.
g* niteu rn I Ch(i' et dle iilt'!-
-,,n ci:eif, le 1'r6sident de la ques officiers de sa Maison
i'publique, M. StNnio Vin- M1ilitaire, S. E le PI'ridlent
*nrt, une poiitique nouvelle de la Rkpublique a visit le,
:.ppe!ee cdes d6bouch6s et de ditftrent, iantiers ol .S'exE-
i. IlycI:lture,, ayant Wt6 ins- cutent des tr-avaux irmpor-
.U'Cle, ie visiteur verra en- tants d'em.,Il is segment ct d'a-
.re Ies igmues, des baananes, management te notre Capi-
L- fameux rhum si repute'. a i
'Haiti, tes ehantillons de S s r-ende tout d -
beaux boih nationaux; aca- boad u Champ-de-Mais en
iou, gaiac, chline, ainsi que face tes Casernes, ond se oupr-
6,.; h cibelots ct des mmcubes suit, grhve A Sis fonils pe:-
Sbibelots et des meubles snnelts a construction
fabritiu6s avec ces bois par les sonnels, la constrAut ion
is;enuisiers haitiens. Et aussi Muse si indiwpensale a la
les objets qu'on obtient ave Garde de nos souvenirs na-
les objets qu'on obtient ave tionaux. De 1,, le Prbsident
l' ailIe et Ia pite qui est une s l r
s:rt c ibre vgtale st tran t a. aubKur
,n -fair des bracelets, des bro- Salomon pour visitor I; trla-
chea, des sacs a main, etc. vaux urgents de reparation
Pays de tourism, Hati e des degats occasionnes par
rPveyse toursmbe, Hans son les dernihres inondations. -
revele toutatsemble, dans son Puis ce fut le tour de la bet -
Pavillon, comme un centre at- le route dce Torlaurde en obe-
trayant qui attire dja un l ron
trayante qusidrable d'Ami & d'asphaltage. Ennfin S. E. vi-
sita les travaux deo; plapc,,
c in. Aun bout de lranneea :.te. Anne ot de 1 'ItI6el de
I'autte, et un Etat attache aux le, ente s p
progress d'ordre technique, in- istration toeule dpa Irt-m-
ut, ist nation Locatle A (tit -a,-
iustirtie, scientitique qui esti- rinc
noe De pOuVc6i se develQpper Commne on le volt, Ie Presi-
nue dan une atmosphere de en nenn
contiance et de paix. C'est, se (lent Vde n cesse dolicihtu
I:n sc :anmeateS, le sn e a haut o itud
,t Its activity dei ,o s odrrs.
a, I participation jqui ont pour but iindundiat e
daion a ei I Lxposi nIn Inte- ien etre de la collectivitc
iiaionalc Be 1937 en cette | ,ll gouerne.
France quij'a, pour ainsi di- l Ove'
re, tenue sur los fonds baptis-

Le Pavilion dispose d'u n COMMENCEMENT
bar o 1 'on peut deguster 1-
cafe -brfile jusqu'au noir, s- YINCENDIE
ion la coutume du pays, Ic
rhum et les boissons fraiches, Ce midi. i: y cut c-oinmen-
kola et liqueurs de File, cement d'inc~ndiei an ha:t de
On y entendra g',altnemnt Lalue, dBans urn: iu nais)on clu
(doi chans ons nationales chan T verte (n ctihaumx. IL, pnm-,
tees par une artiste haitien- piers alerts, Mint arrives sur
ne de grand talent, Mme. Ga- fes lieux et outr vite maitrise
brielle Viard-Montrosier, et le fliau, heureusement-
'on y assistera enfin aux dan-
ses du fameux danseur noir, ...- ....
Jean Caroiffa. EXPOSITION-VENTE

Commissaire Getral du .
Gouvernement Haitjen: M. Le samedi 12 Juin a partir
L6on LALEAU. de 2 heures de l'aprsmidi et
Ligation de la Retpublque le Dirmanche 13 toute la jour-
d'Haiti: rue Pergolse, no- 39, nee, une xpoMsition-Vente
Paris-XVIe. d ouvrages, organisee par le
rfti. I,, .., + -..+ +.


A VIS IMPORTANT

En vue des travaux impor-
tants de dynamitage qui s'e'
x6cutent sur la route Peion-
Ville-Kenscoff, la Direction
G6nerale des Travaux Pu-
blies invite les usagers de cet-
te route lIa franchir avec
prudence et de tenir compete
de touted recommendations
qui pourront leur etre faites
par les agents responsables
places aux endroits dange-
reux. Des measures ont 6t6 tou-
tefois prises pour quo les ar-
rtits soient de tirs court du-
re-
En eas d'inobservance de
es presents disj,o.itions, en-
trainant accidents, la Diree-;
tion G6enrale des Travaux
Public decline toutes res-
- pornsbiitI.


omnite N oeliste e ort--au-+
Prince au profit de o "ivrei
des Vocations Saoerdotales
Haitienne, aura lieu au Pres-
bytere du Sacr-Cmur-
En dehors d'attraction, d e
ttiutes siortes; oIi y VtVwuvf; a
deis articles ie Prcnin're nic-
cestite et des objet.s d'art '
des prix trtrs mnodCr6s. Ie 'Pu.
blic y eat -ordialement invite
Objets d'art, lingerie tine,
lingerie de b6be, linge dte M:t-
son, Bonne venture, Roulet--
te ouP Von gagne a tous coups.
Sandwiches a l'asperge. -
Raifes: Table; Kimono japo-
naMs, service funer.
Les Boutiques d'Art.-


DES TOES A ACHET I;

On demanded dea tole eer boa,
&tat -
Prfre de s'adres.-cvi anu :l
readu d Jfnurn'l: .


AU S. N, P, A.


f P,-t r crflT batit tr I (hi-.ratI;
v m;n M\-Ii' t in, il a &ti. re:'u de
P lLC-rt-ILAco unDE quaranataine'
|ie ( specimen., (it-e eapaud-.
S'Sumi-irn: n i.ijnt. (Buto ma-
Sexp6t' rite. ce.I.n e lutth' itiitli'
Q(Ut C(ritotre le charan<;.on fldix:
Scain d( la In i ui-.i e druL cn ,r


A ],a : etion (1' .:cien .< -
rinaire" ii a L6 trait L (E :;ili-
i'LitaIVu df['Ir.1 t t :' i: (o 'A ii
et 1 chiens ontit tvatccins-
c:.,ntre la rage
Des cas de carbon bacttzli-
dien (nt et relevi,6s dans ce.-
taines regions de IArtibtlni-
te, notamment a cr)esdnct,-
Ia vaccination privitntlive du
I tatil d( Ces regions a t' in.:-
r:.ediatement entreprise
*
i1 u : 4u ivau nt sa pol it iIUL't
d'une meilleure preparation
dbe notl cal', le Gouverne-
mient de Son Excellence le
SPresident Vincent a fait cons-
truire pour le mois d'Avril
seulement Ie nombre consi-
Sdi6rail I de 2114 glacis, rpar-
Sis co:iine s:8it:
P aisance ................ 118
I 'Cawv ......... .
Mh'^ i onn< -' ** I2 L


EXAER(CICES,
JEUX


ET SPORTS


Un voyageur dirin im et
sans parti-pris, nous nom-
mons Eugene Aubin, auteur
du volume bien connu m En
Haiti>, apres avoir vante les
charges et la grace de nos
femmes crtoles declare que
ni aheureusement elles s'&-
paississent vite et vieillissent
avant t ge. Rien n'est plus
V ai,
Que de jcunes fillt'I renm-
plies de finesse et td'elegance
n'avons-nous pai connues qui,
apres quelques ann ts de ma-
riagc ont perdu come par
nbchantement tout leur at-
trait. Les soins du nmnage et
I'enfantement en soln le s cau-
ses direz-vous? Nous ne sau-
rion3 nier I'influence de tout
cela dans la vie de la fernme
Savoir diviger une maison
in'est pas chose ais6e, surtout
quand la famille est nomlrneu-
se. Mais, la principal cause
rPcside surtout dans une vie
casanire qlui frise la rerlu-
S anms un pays come Ie no-
tre. le cli m:tt devrait inviter
St l2 viie eii piin :iir. Ett poutr-
tant, comb-en rare sront. ctux-
1a qui, A c th de la vie stricte-
ment professionnelle se don-
nent la poline de (i ( c r'r tnI;
Sntivolle atmosiphire afini de
variear la monotornie de la vie

(voir suite en enw page)


Fantez les Cigarettes
LUJKY
prepares are'c dtes inrm,
feuilles de Tabacs Twrqutt
ei Virwini'
-~SVI.f W


fire en P, Imge la lisle des li
cr s de la ibrarie 'oureitte .


No. 14.15



1 r-g '~- "


~E*R*p~.cmrrrrrmmmrrrrrp~ .pxrrmRlrpxn~ror~mrrPA


i::


i

i
I


CWLI*PPL~W


i





?'AQRM,$W:rn*:R*~:*.W0d V -


E: EX ERrCICES,
JIUX BT SPORTS

(SUMite)


haitienne. II fait si bon sur
les quais les soirs, il fait si
bon de gravir les hauteurs a-
vant le lever du soleil. L'air
pur vivifie. Et pourtant, com-
bien rare lea promeneurs at-
tardis!
Quant aux sportsmen, on
peut aisement les computer, le
nombre en est si restreint--
D'ailleurs, ils sont tous con-
nus, Les femmes redoutent de
se liver au sport-- Celles qui
bravent I'opinion publique
sont taxes d'exentricite. -.
Aussi, preferent-elles garder
la maison? VoilI la cause du
danger que leur signalait ce
voyageur.
Le Dr. Hericourt dans son
volume <
6tablit une distinction entreC
exercices, jeux et sports en
envisageant I'activite mise en
jeux. Pour lui, I'occupation
ordinaire de I'homme (travail
c6r6bral ou musculaire) de-
vrait l'orienter vers une cate-
gorie special de divertisse-
ments. D'apres lui, la femmn,
ne devrait se liver qu'h de4,
jeux. Ce qui leur manque, ce
sont les occasions de respire
implement au grand air, de
ventiler leurs poumons enser-
res dans des v6tements inex-
tensibles, de faire jouer leurK
articulations relativement an-
kylosees par des allures tou-
jours un peu trop rrglies et
compassee. II nous parai
poursuit-il que ces indication-
se trouvent almirablenmen:
reimplies par ls jeuxs t pa )


ticulibre mnt par le tennis,"
qui est le type des jeux qui;
conviennent a la femme. Bel-
le invitation- Que les jeunes
files s'origanieent done s-
rieusement en ce sons. Cela
leur permnettra de garder
longtemnps leur elegance pre-
miere,
Mais Ie beau sexe, peut-il
i;npunemnent se liver au
,port, si 1nous tenons compete
f(e la declicatesse de la physio-
iogie feminine? II n'existe
que de rares contre-indica-
tions. Le professeur E- Vogt,
dans un travail original pu-
bli6 derniErrement (1) decla-
re que meme pendant la gros-
sesse, surtout au course des 5
ou 7 premiers mois, les fern-
mes habitues au sport peu-
vent s'adonner sans scrupules
aux forms de sport qu'elles
pratiquent. II cite le cas des
artistes de music-hall et de!
ciique qui sont obliges de
continue a travailler pen-
dant leur grosssesse Elles tra-
vaillent avant come apres
surt la barre fixe, font de la
hiaute ecolecdes numnros acro-
:atiees, de l'at hl6tisme, etc. -
C'et. que la production d'un
munero reu lier exige un en-
traineermnt severe, constant
(, quotidien. Les opinions sur
'~nimporlt aC dce exereices du
corps pen~.~oaInt la priode de
la n^::::n:pase t la vieillesse
.nut u-nani..e pour conside-
ier qu:'i cette period, les
sports =ont tries recomman-

i) Lu signification de la
crlurey physique pour la phy-
si;logie de l'appareil genital
de la fernmc. Prof- E. Vogt de
l'Hdpial Heinrich Bran, -
IA Ri fuc des Progris thera-
;;eCt Xeis (No. de Mars 1937).


dables pour st.itluler les 4-
changes tt tpreveir ll' a iL rj -
duction de depots tde graisse
im ortants.
1 parait que contrairnemnt
au Dr. H6ricourt qui preconi-
se le tennis aux femunes, l1
Dr. Vout leur reconmande 1:'
natation qui lui single b.:m
meilleure- Elle atrait une in- I
fluence beaucoup pi us dinic"-
te stur la physio.logie de l'ap-
pareil g.nitcal --- U'aiprs lui
les muscles du piniree o sent
fortifies par la nage, ainsi que
les muscles minale.
La respiration soe ifai'
mieux. Les states dliminuent
au niveau &es Vtei'I.:, de. j;an
bes et du bassin, la ditstarse
des droigts est rapid(lment
compensee et la production
d'un venture en bhsace (si dis.
gracieux) revenue. Pour la
reproduction, aucun desavan-
tage. Les femmes qui font r6-
ulieremnent du sport se com-
portent, dit-il, au point de
vue de la fertility exacte-
ment come les femrmes qui
n'en font que pou on pas duI
tout. 11 conclut en distant que
d'une faqon general, les exer-
cices physiques agissent favo-
ralrlement sur la physiologie
des organs de reproduction
(d la femme. Tout rmdecin
d('it done considered aujour-
d'hui come un devoir tout
nature de favoriser les ef-
forts faits actuellement pour
que les femmes de toutes clas-
ses de la population b6nefi-
cient des advantages de la cul-
t.re physique.
Que les jeune< files de ehez
nous comprennent que c'esEt
pour leur plus grand bien quec
nous les invitons a changer
de vie. C'est le premier pas


i.ei4W4%r$ *j.sWi^^UisHaiwaWiiw?


Lot rie Naticale

d'Haiti

110, Rue Bonne Foi,
Phone 3358

GROS LOT :
DIX MILLE GOURDES
LE COUPON :
DEIUX MILE

LE BILLET A:
DIX Gdes. SEULEMENT

N'hisitez pas a risquer, cha
que mois, cwtte modique va-
leur. C'est un genre d' par-
yne. El puis .n'oubliez pas
qu'il faut soutenir Notre Lo-
terie Nationale, car elle vieni
en aide, de son e6td & beau-
coup d'Oeuvre d'UtliUt et de
Ilienfaisance Publiques i tra-
rers toute la Rlpublique,
Pour routes ces raisomn
Haitiens ou Etrangers, ache-
tez done votre coupon ou vo.
tre billet.


A VENDRE
Granle mason bass, sise
Avenue du President Trujil-
lo, No. 411.



qui co tio Que surgissent un
peu pa :wuL dte leaders, 1'ins-
tinct l'imitation est telle-
ment ipissant que tout le
mondt voudra suivre le mou-
vement.


Antl d-e CONTRESTAN-


~i~t~Bil ~if-~l~ XS~e)9nP~~i~lllT~1~T~;:r


BONNIE OCCASION


A vendre une guitar e-e
trs bon 6tat-
S'adresser a Monsieur Mar-
eel Basquiat au Bureau dt
Journal.


Les honnes c oses


Les fumeurs trouvent toujours
plus de plaisir dans une cigarette faite
d'un melange approprie des meilleurs
tabacs Americains et des meilleurs
tabacs Turcs aromatiques.
C'est pourquoi les tabacs Chester-
field proviennent de loin et de pris...
tabacs aromatiques du Levant... ta-
bacs miuris au grand soleil du Sud des
Etats-Unis.
Nos acheteurs patient le prix et obtien-
nent les meiweurs tabacs sur les grands
marches mondiaux dans le but de pro-
curer auxfumeurs, homes etfemmes,
les meilleures choses que Ie tabacpuisse
leurdonner... douceur rafraichissante,
gosit et arome agriables.


r1^les^/er aid ?j


.. ut melange bien proportion des

milleurs tabacs a cigarettes du monde entier


Disirutkur: Don Na dohj


!: c
.~: ~
.......'. I\I.~.~...::::: : '.:.I .i:;:r :;:'
~
., ,... .~s' ~.:r:~. ,.,
...
.:.::.....'.. c;!
.s ,R ~h~~n~ii~i;:,.
~: i::jt~"''"'' ::"P:i
i: '
i:B~::
.r: ''
::: ~: ;u ..9
(.
i: ?' ,. :~
9
hi :c: .i..:..;.;
9. ~.:."
;


~Ccrnds. 193a7, fLtain & MmsToso Ca"


.-/


W~*Mm


Urn H1all de 12. :
situl e rue Dant
Aneiens atlelers .d.
liste..
Cette Halle situ di
court conviendrait at !l
ge.
S'adresser i Madamen Oh
raquit mene adresse o8 d
i 15 Jh. sonnez le no. 27831.
**^ ---!!!!! % '-






DEMANDEZ
LA POMMADE
La-Em-Strait
& la Cordonnerie
Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
cdlkbre preparation de
Iof-Ito-Co.
139, Av. Trujille.
Phone 2182



PORT-A U-PRINca ,W
srand assorument de vdrrm
et de montures pour lunetI~
de la meilleure quality
Grand'Rue, on face do
John K Woolly.




181111!i. :


w4" rfl-gPA


jA AxMACIf


ifl phneof 377



t:i etitut d @tIl techM.
j Wt A LAreRest cleATWOet
) ADa*Y bloeblmtQtli

4) Ana)yS' agrrroldl

S par ,a direction avie, par
ONO cl'ompkt, par a pei-
S Wiale *e par esprl bouvean
. imPuple? @ Halmti.
festtur-.Professeur :
Antonio Chcvalticr.
EX-Privat Docent de Bonn
: TechiqU :
Dr. Georges Castera,
EsEl&ve Institut Pro-
phylactique de Paris,
Dr. Clement Lanies,
ExzlBve lastitut Poeteur
de Paris

1 F A LIQUEURS
ET LIQUEURS...
Lea amateurs de bones
wiusons qui dksirent fire un
bhl de v6ritables liqueurs
jrAes n'on.t qu' ricsamer
Marque d'elite: Edouard J.
enjiamin,
douard J. Benjamin, qutnt
ison assortment de Cacao,
Aisette Kummel, Nectar,
{hrry-Brandy, Pkches Bran.
4 et surtout son fameux
eoetall X-33 laisse toujours
I goft agr4able et merveil-
Rilamez done, chers ama-
tea la marque: ljjouard J.
&WamIr ehezses dppsitai-
m: Simon Vieux, Epicerie
d Centre, L61io Bailly et
-w serez nettement satis-
1811ts.


ladine & acrire R~ iington
wli e -d ealtentr Dalton
:ars, paper carbon
1.te. von achate che;
G. GILG.


S CABINET
de
Miles. MAURICE R. ELIE
et
MARCEAU DESINOR
Rue du Centre No. 98.


Connaissez-vous



deja la Citronnade



COURONNE?


Voilit no nouvelle boisson 1qui vient d'6tre lance par
LA BRASSERIE DE LA COURONNE, S. A.
Essayez une boutaille et vous adopterez cette bolsson
avee son arome fin et delicieux. En vente A ia Brasserio
de la Couronne en grades et petites bouteilles h par.
.4
tir de cinq douzaines.
Les autres boisson. COUIRO \. E r1jh trbs connues et
appreci6es h Port-au-Prince ct en province sont
KOLA COURONNE er., erarnde. et petitee bou-
teilles
COCA COLA
JUS DE RAISIN
SODA
ROOT BEER
Burez les Boissons Couronne et vous avez 1'assuranee
de boire une boiston ext rfmt ment hygiemique vu la
m6thode efficace qu'emploie la Brasserie avec I'aide
de ses machines pour le I vae de de ho4uteilles.



INSTITUTE TIPPENHAUER
Reconnu d'Utilite Publique par Arrgt6 Pr6sidentiel
Est Ia plus grande Ecole laique de Port-au-Prince.
C'est la mreux organisee, oui 'on trouve: la meillere pen.
sion scolaire avee a sa base la discipline, I'hygibne, le
sport, l'ordre et le travail; Maternelle pour tout petite de
4 a 7 ans; Pension pour enfints de 5 a 12 ans M thode ex-
cellente pour les C urs Classiques de la 12e a la Philoaso
phie.
Methode rapid ct sfire pour l'Etude dcs langues vivan
tes et des course Commerciaux de Dactylo, StAno, Correspon-
dance Commerciale, Comptabilite.
Les Bacheliers dipltnmes de l'Ecole font bonne figure
dans touts les professions lib6rales et dans toutes lee
branches d'activit4.
Les 10 annAcs existence et de suec sent la garage des
families, Cette ann6e encore 85 pour cent des 4I6ves rius-
sissaient avec brio aux examens officials du Baecalaurztt
et 99 pour cent de Steno-Dactylo et de Comptabilit4&
S'adrcaser 15.?, Rue Lumarre. Phone 2891 -
Annexe Rue Capois. Tiliphonc 3296.


Le fait est incontestable


*r..r~' 4.~aa c44 .r-~ rt2? rtrt --- .- t tfl


L





d- -


SICURITI, COMMODITY
aI estt :nprVds hr den r,g ., ,', i t.' n ;on,
OU h, fI;U trQ a '/hol #Q ijvp""? l'.? rUi C'JUtMr
dars ornrrraqe i, rIr, ic I ',,az polif' r ,
d'Lijuroncres. hyp'hl t u'qu". tirofr con-
tro ,r O u r lr dr L ianrt' r .'i Uri
coffee? do Krrssi I t rjs RoQ/OckL'
coute pau e '6if ltOur ujt d'iVqu4tnodra .
LA
BANQUET ROYALE
t) U C A, tN A A i
.i
S--..-.-------..------..........
~ I ~~n~r~mu~slu*;~-- ---c--L-1;JJ-


COLLEGE MOD ,RNE
Directeur: rn rP t Aleindor
Avenue John Brown
%ternat-Internat : Conditions modigue
InsP rivez vs enfcants anu
COLLEGE ,71ODE RNlE,
colee qui met 'enseignemeint purtke de toutee los bourses,
I'&ole qui ne prbfetse pasp Ie tuii-rg dte cr*ae,
I'4ole gm ~ re a une tete uniquement .pleine) une et&-
te bien faitep,
tI'cole qui s'attahe solliciter et a d6velopper toujours Is
jugement de l'4lve.


car,
("est II que se trouve recnrut le corps de
homogAne,
Ie plus z3Il,
i1 plus competent,
et feplus capable, surtout, d'entrainer,
I'action honnatye et constructrice,


SA RTLTE


c'est la quintessence
DES


imeilleures varieties de cannes

d'un vaste territoire

reunissant les meilleurs terrors.

C'est ce qui fait son aroime


GOUTEZ ET COMPARE
~m~rmwrlI~f~d~~ajMM&,~bswssNIma A ~ z ~ fl


G'RANDR LIQUIDATION DE LUNETTES ET
Lunettes ei Verres de ous numerous
Montures en nickel inoxydable t
Verres ovals au prix de d4 $ 1.00 to pire.
L/ IUqudation durcra Jfusu'au 15 Novembre
ment,


i~nc~uivr~c


A. DE MATTERS & Co,


ColeIge S.mon Boivar
srCesigment Primaire et Secondaire
Esyvncma sClaesiquMe ci Maderne (SectioAns 4AC)
SInternal t Externaf
Rue MoCny, 8$
Laur~a dde 'Alltance Francaise (Cormposition frangac"
aux Esamen. du Bacealaurat de Juillet 19~i et Concours
de Diction franqaise e e Juin I9fl et de Juin 193).(
t suds aux Exarmenrr idt dBa.calaI ilt" t (lre et 2Sul.
parties).
Ie ColUge Simon flnlirfir 1.ir 1W: Iport r ort mrs.; e tf
mille que lea inseriptionsr pour Lxercice 193;-3t se reoi.
vent tous les jourp ouvrabies a partir de $ Hrea. A. M.
W VitT~cIO46


LB* .. ..... Noli


professeurs Le plu


par I'exemple, &


Sde eat eis &CCo
....._



Place de la Pald

Itue Lourbe eti ue du Magasin de 'Etat

tAHAT D'ECAILLESS DE CARET, VIEIL OR, DIA-
IS, PERLE ET PEIERRES PRECIEUSES, VIEIIL
ES ARGENT ET OR,MONNAIE.PE TOUTES
.,4ALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT AVAN
UX,U A...


LE RHU


-ht*W 0- ......aa -T


~c--- ~;-ta~~rc------- ---c- I'
)* ~* Ir~B~c-r~rs~--l~h~~ U~PI-




,' .. .... ':, '.. : : .. ...
.


FAO7.S -- L1W--S *
tLb NOUVBLLISleS
Rlu PAWMou No. 6
!e Peoals No. IN. T iphos M3
QUOTIDIEN FONDE EN 189
Par
BENUR CHAUVET & CHEAQUIT
irwn"r'Pretpitwirs
ERNEST 0. CHrAUVT
8esrMer, Gnt :
MAX DUVAL
Adstfaitneer ;
KLEBER GEORGOESJACOB


EFIcOS DE LEOGANE

La Fete de Notre-Dame du
Perpftuel Secours A qa-Irn
promet beaucoup cette annee,
grace aux belles activities du
Reverend PEre Lucas, Cur6
de la Paroisse, second par
son zel6 vicaire 1'Abbe Ale-
xandre. La petite Chapelle a
subi d'importantes repara-
tions.
*

Dans la nuit du 2 Juin, M.
Charitable Thermilus en
proie A la naladie s'est pen-
du. Les autorites locales in-
t6resses ont fait le necessai-
re quant au dicks et a I'inhu-
mation du cadavre. Ce fait
s'est pass a Fond' Oie, sur
1'habitation
.
Nous deplorons la mort do
Mmne. Vve. Blanc Leviche. El--
le etait afige e 95 ans, Nos
condoleances aux families at-
teintes par ce deuil


A VIS IMPORTANT

Le soussigne, donne avis au
commerce et au public en gd-
ndral, que d'un common ae-
cord avee Ia Malson Naude &
Reiher son association avec
a drite mason a cesse d'exis-
ter depuis le ler Juin 1937, et
qu'il ouvrira son magasmn sur
cette place dans les premiers
j-ur.- de Juillet, avee I'Agen-
ee de la fameuse marque de
Radio General Electric-
Port-au-Prince, ce 9 Juin
1937.

Valerio CANEZ
*..., L. .&.Y^

-A LOUERt

Une Halle de 12 m. environ
situ6e rue Dantes Destouches,
Ancient atleiers du liste-.
Cette Halle situ6e dans ia
court conviendrait A tout usa-
ge.
S'adresser a Madame ChC-
raquit minme adresse ou de 13
a 15 h. sonnez Ie no- 2731.


*CL3S NOUV IZLASU.E ="p ----, --.


LI TRIOMPlS DE LA4
LIVKY
AU PARC LECONTR

* On sait combien la rencon-
Stre Racing-Violette a passion-
ne le public haitien- Plus de
etinq mille personnel 6taient
venues applaudir nos as du
ballon rond. Et chaque parti-
;an escomptait une victoi-
-e ecrasante de son 6quipe
.avorite. Mais il y out match
,aul. Sait-on pourquoi?
l4es equipiers du Racing, a-
vant de rentrer str le ter-
rain fumkrent une LUKY :
cinq minutes aprbs ils vio-
laient les filets de la Violette
et la dominaient visiblement-
On la crut perdue. Mais les
violettistes suirent A temps la
n)anceuvre; et, A la mi-temps
ils s'adress&rent a Emmanuel
Guercy, proprietaire du bar
id Pare Leconte qui sur For-
dite aimable du sympathique
Georges Khawly leur distri-
Iua sa delicieuse LUKY. Et
I'on vit cette chose range
les joueurs de la Violette, re-
gaillardis, pregnant l'offensi-
ve et avant longtemps 6gali-
sant le score. De telle sort
qu'il n'y eut ni vainqueurs ni
vaincus, grice a la LUKY, la
cigarette des sportmen.


HAITIEN

Communique.



Liste des epreuves pour la
reunion du Dimanche 27 Juin
1937.
(Jovr;-te Pierre e e Couber-
tin)-
N. B- Les engagements
seront reus au Bureau du
Jockey CMfb d'Haiti jusqu'au
20 Juin a 5 heures p. m.
Le Comite dbeernera un di-
plnme tous les vainqueurs
de la journey
Athdtfisme- 100 metres
(plat) Saut en hauteur -
Saut en longueur Lance-
nient du disque Tir a I'are.
Volley-Ball.- Coupe du
Ci.NN. (Match dames-hom-

Juaskel-Ball- Demonstra-
ion (Dames-Hommes)-
Hippisme.- Coupe Presi-
*ientielle-- Epreuve ouverte
aux Gentlemen Riders sur
chevaux du pays. Distance 6
furlongs.
Fanion Olympique- Gent-
lemen Riders, chevaux hai-
tiens. Distance 6 furlongs.
Golf- Coupe du Comit6
Olympique Haitien.- Con-
cours de drives.
Football- Coupe Auguste
Turnier.--- Concours de drib-
hlings -- Jet du Ballon -
Coup d'envoi Shoot au but
-- Garden de but.
Numwros Amusants- Cour-
se de Bourriques. 300 metres


COME NOUS


ette petUte edette : l Ctoin
-- Aim. le ais Fins
Mftl anu grand uokliT. a savew
Iu 3-Minutes Qat Fjla keS ira
pour vote enfant At vrai ragal
Uana to nIs Ipays du onindc
Ilc tnfants adorent.ile 3-Minutes
Uut F iket, Sa favcur Fe' si p.-
pitissante ai df)icie te chaque
gtin rcgorgc de qualitis nutrit-
tfvs, ct i et cuit l tctouf--e
flrbriqu-cp pdti rt h1rte r 2 .
$ecrvc.-leparct que r*
S "tn yuilsvrnt rcoflnfti-
a' s'it t dso for6 .sf tie
.4%; la santt. Sf-vezz-Ir
usAi pace qur ce
ra l Ir mets 'ftvori
S de6 trr tinfa dt
jenvita S uin fl Y

a- Men*cai d *
3-IUV.O TFA E


Le due de Windsor s'est ma-
ri. Staline se marie. Maria-
ges d'amour tous les deux. -
Ces marriages nous emeuvent-
quand meme beaucoup, car
quoiqu'on dise le plus grand
interet de P'homme en Phom.
me est dans hommee et non
dans le surhomme.
Nous admirons les grands
de la Terre quand leurs tra-
vaux scientifiques, artisti-
ques ou politiques les impo-
sent a notre attention, mas
nous ne leur accordons notre
sympathie que quand nous
les sentons vivre de notre vie,
aimer surtout come nous
voulons que l'on aime une
femme: par dessus touto.
Alors nous lts croyons en
tous points semblables I nous
et capable d'appr4cier les
dliP y4'une sSplendidc,


eGSTR Dll

GRAND SEIGNEUR!

Je Oe suis pas avocat, Irtnsi
je plaide quand mnime, de
temps en temps. La question
d'argent me touche de tris
prts, car je e uis as ridci-
Aussi n'ai-je jaIais; plaid-',
pour rien, sauf, toutefois,
pour une jeune femme qui -t-
vait vold des Itpaquctt de ci-
garettes, il y a (des mcois.- JI'
parlai fort ,ien, ee jour-la,
memre que ce lut rnton plus
beau jour, st-lon Lin d octo
Magistrat.
Mais je doi. vus dirPe (tue
ce g-este, j( i'av.': fai ptfur
des raisins spLciale-: ILa fen:-
me ttait une griiT'nne; or, 1e
nio vous le cac-he pa's, e'cAt 1n1
inorceau dont ie Par ailleurs, les cigatrett.e
volces etaient desii- E:EXt,.
Vtler, c'e:-t -ina ; l i: is v l-er
des cigarettes ::tEX,, i.n ;i-
vouera que cth., incline i, i;i
ce!dm'cnce !


REX


1ELRCREDI A H HiIES. 15
En Version Anglai-,e
Ginger Rogers et Georgef
Brent dans
I NPERSO
avec Alan 120 .\uv. Grant
Mitcheli et Samuel S- Hinds.
...i'histoire d une actrice de
SCh;uma choyee e' tous, qui
ddaigna i'acoration do tout
son public, peor tc":mber amou-
reuse du seul h omme qui n-
Pl'aimait pas...

VE.NDREDI A S H. 15
J.e succ.es 'idn jour
LES DEUX GA MINES
Mise en scene d e r ne lie.r-
t vil
id'aprV3s le seenariu de L.
F euillade
joue par :
Maurjce Escande, Jacqueline
Daix, ianoel, Aladdelin Gdu it-
ty, Alice Tissot ot Finely Iie-
voil-

SSamedi 12 Juin 1937 4 8 h. 15.
En soiree populaire
LA 2JELILE DE NUIT
I ,'aprs a I e.l.bre piece ,de -

i interprite par:
SVera Korene, Aim6 Clarione
et Jacques Dumesnil.
...Un drame palpitant..
Deux lomme-s...Une femme...
Une chanson rcaliste chanted


PARAMOUNT


MERCRtED)I 9 JUIN 1937
en soiree a 8 heures 15
D)EUX GRANDS FILMS
TERREUR A BORD
avec John Halliday, Neil Ha-
milton et Charlie Ruggles.

JAMES CAGNEY
fan s
LE TOMBEUR
avec ,Mafl Clarke, Margtaret
Lind k-my, Henry O'Neil, Ies-
1ie Fenton.

JEIUDI 10 JUIN 1937
en soir6e 8 heures 155
Andre Berley, Larquey; Line.
Clevers dans
LA MARIEE
DU REGIMENT
avec Jean Dunot, Gaby Bas-
set, Suzanne Dehelly et An-
dre Roanne-


SSAMEDI 12 JUIN 1937
Norma Shearer et Clark Ga-
ble dans
AMES LIBRES
avee Lionel Barrymore et Les-
lie Howard.
...un film splendid, un
film c ,n:m- on nen voit pas
sov int. ,,


--Mtul.j., -11V n-rn C ? .


La Librairie


QUOTIDIAN PAPETh
CABINET DR Li


COLLECTIONS A B


..araa~4~ Ill"r c~~lH*H**U*MC~I~--L~W(CTS1114~9~


;kii r tii IM. I iofgniqi i fs:I( i+f -I 1*& e.


.k\ 1 iLL'. ii ,t u 4A.M.- L'A -- il '6 u u aJ m L 3 it r sL(;iie. l, 75#j
1. Moritherlant ....... Les Jeuues fillee ., ,..... -----
A Viullis Inlochinx e S.O.S.. ...........
C('nite S',t'oz z .Synthi-se de P'Europe .....c ----- 4
,Sal:tiz -- tUne revolution dan la paix ............ ... 4
K. S. (:handan ---. Conflits europ ns .......................
SCh. Maiurras Le Chemin du parade ........ l- 3%
C(1. Maurrai s -- L'avenir de l'Intelligence -...... '14i" 3
(.h Maurrs --. Les amants Ce Veni ....... ..
C h. Maurras Napoleon avec ou centre la France? 2,75
;ainvill- Histoire de France ..............
i l inville --- N apoleon ...................... ... .... 415
Si;iville Histoire de 2 peuples continuee jus-
Iqu' H litler) ............ .. ..........- -....... 3,00
i Les dictateu-rs. .........- 4,50
,ie -, I u.. ni to eu .. ........ ...... ... .. 41
Marie Antoinette 67,24
S l ............... ........ ... ............... 5,00
voig --- Combat avec le demrnon-...-........ 5,25
,deljin -- Fouch6 k2 volumes)..-......... ...-
A a d e 11 n, IN.a... l o ........-................... ..... t.0
5dadelin Napolon ..............--------- ,-75
Ilaae(iin -- La Contre Revolution sous la a-volution 7,50
|,ade! in .- La France du Directoire ................ 3,75
MaL -ln -- La France de l'Empire ... ............ .. ,75
Autb Ste. H Ilene (2 volumes)............. ............. 7,50
ii1br; Le Roi de Rome... ....... ... ........-............ 4,15
;r xotu Histoire de Louis XV ....----- -................ 4,15
St.axoit: -..- La Revolution franf aise ...................... 4,15
( h- i uiist -- Monarchic FranCaise (2 volumes..... 6,25
S o. Aulaire -- Richelieu .................... ........... .. ,7
1i l cil e ..- T hiers ......................... ....... ...... 3,5
uictiunnaire anelogique .... .......... .......... 12,00
|Merveilles de 'exposition 1937 ..... .... 275
Le Lit n au Jour: Carrel-..... Lhomme Ce Ineonnu... 5,00


(CE QUE LES MERES DO!VENT SAVOIR),


REX


('C .oir a Eu REX le beau film
|en V'ersion Anglaise: In Per-
m; av2c Ginger Rogers et
i .corevis Brent. Ginger Rogers
ians u1n rIle Ccrit speciale-
innt pour elle, Chants, Dan-
Io-(. Romanes...
Vend rdi.- La reprise tant
attendLe: Les Deux Gamines
i'apres le romAn de L. Feuil-
iade, joue par Jacqueline
Daix\ et M. Escande. Les
)eux G(amines c'est le film
c'i fail pleurer, c'est un dra-
me omo (ant qui vous capti-
ve t v0 *i1' t~.eut.
i Sanme a : h. 15 Aime Cla-
riond t ':a Korene dans
Belle o:. a d'apres la pie-
ce cd6el re c P- Wolf. Un dra-
me pap ant... Deux hom-
mes.. un.- femme... Toute la
]uMissanIe toute la 1 ;ehologie realiste
de la p I tol tut le caracte're
des peI ls(i ages ont 6ti~ con-
servdes.. \iI drame de 'amour
et dte i'am:iL .
Diianclie, a 3h, 30-- Joan
lCrl'awford, I'ranchot Tone et
Gene Rvaymond dans Vivre et
Aimer... I'n amour sincere,
profound do it Stre fait de con-
fiance et d! mnutuelle franchi-
q i T


A ;.; -. L eslie toward
et Merle Oberon dans Le Che-
d aiier de Londres. .Une his-
toire prenante, color&e, sur
laquelle se projette l'ombre
de Madame Guillotine, un ro-
man captivant unanimement
applaud Dimanche dernier...
A 8 h. 30.-- En grand Gala:
Mayerling, La trag6die des
Habsbour;-- C'est une idylle
et ce n'e~i. pa.; tout, car ur.
drame l-'i:ee... Mais quel
enchanter', .t rapide, com-
plet, d:ivi,! .:-umine lea traits,
le regard, ,-c Ie coeur de cesi
deux &tr.c Marie... Rodeo
Iphe... Its -' .;osnt promise a pei.
no au bo1-:1 crt que dcja is 19,
goutent cl.t.- a en mourir,
et ils en ntu it-ent de leur plein
gr6, poIut n'ron pas connaitrc
la d4sillu]ion... Vit-on jamai ;
pareillcs creat ures d'amour...


,etourd!fpas
.7TW/.
_^


Tuee les ""


Curtains iaecticiItes tourdrsemn$le
taouahe s au lieu det lf er, Bient6t,
ones yresouvrent leurs ailes. PoWa
votre ,9aurit, exigez FLIT. FLIT
tua vrairment les iansctes;, at
pour toujours! Ne tache pas, Nou-
veaa paffum agr6abe. Exige eto
aidon uanne & beande noire et soldt.,


UNE NOUVEAUTit
La podtre iacticddO FLIT
f'it etrveill ecttre P ?
nais. cfWadi. Four1ssa*
Anatit i1 *n d


MARIE..-. RODOPIHE..'-
C'est cet extraordinary ro-
man dm':nour veu l quet ou
verrez en grand gala Dfiman
che 13 Juin au Rex A 8 h3SO
MAYER1LING....- MAX ER-
LING...... Le plus beau film
de Charles B(oyer ct Daniel-
le Darrieux.
A_


44"


Ik O 'I
S^*t ":;,',':." :;".."; :i





X077

1,BtE ,'. EL "

CTUE. R E

ION MARCi HE


.0 -1 -wr- fwlolnw--ZAMAVKWs


" fr -jK i> if B 1 f f


TELEPIONR