UFDC Home  

Le Nouvelliste ( October 19, 1936 )

Le Nouvelliste Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02690

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 19, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02690

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02690

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 19, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02690

Full Text







K ,ASK -A





-f -- --------
game. F





E UN AMATEUR COUPS 0
P'A NCO-A S
DE VAUDOU "EN PRO
S" Les films de d


: Vaudou haitien, on du
Sce qu on appelle ains%.
it-s cesse d'interesser les i
'j.pturs de sensationnel et
Iactueuse publicity. II s'a-
Ci'e tte fois-ci, d'un Cana-
if. Serge Brousseau, qul
cd avoir pass 3 ans en
ltconmme representant dec
jompagTie de tabacs Lue-
jtWfalke (?) et qui annon-
u -n prochain ouvrage stvr
kVaudou haitien. Comme a-
,,goit, il a public dans
- Presses de Montr6al, no.
6gSeptemb'e, et dans m La
de la meme vile. nmi.
19 Septembre, des appre"-
lions sur notre pays quc
collaborateur Philippe .
IGantave, 6tudiant en pharmcn-
:K de l'Universite de Mon-
lw, a vertement et judicieu-
lpet relevee dans la lettre
ioa lira plus has, public
La Patrie>> le 26 Sep-
avec la photograph:
lVjtuteur. Nous adressons a
iki touted nos felicita-

KtSieur le Directeur cle la
:iatrie>,
ilu-dans le numero du
l|lmbre de votre inte"-
journal Particle
l pt'n.i Ia l audcu,
ba ou,.ri barrie pou
i"!t vot t j quotidien a-
'efPour ie- lecteurs qui
encore le language
bitiens et pour les infl-
-equi ne sont pas inities
p-ite mystivrieux du Vou-
.onS voulons bien tra-
4: Dieu Legbak, ouvre- i
Itleportes du Voudou>.--
ite vous rapportez que
SM. Serge Brousseau, o-
ire de Quebec, qui, de
au Canada apr&s dou-
|i,.a bien voulu, ayant
trois ans en Haiti, vous
une idee du Voudou,
t4ela population noire

.nettez-moi, je vous price
tat en ma quality d Hai-
'qe dans l'interft meme
'verit4 d'y apporter
.es modifications n6eces-
Par des precisions.
!td'abord pour ceux
Baorent encore le langa-
SUaitiens (ils sont he -
.Ution!), je tiens a dire,
fiert&! que la Republi-
ilsaiti est le seul etat dit


geapres la France, ou a
..fran.aise soit'l'urique
officiel et usuelle. II
&US: up article de la cons-
01n rend cette langue 0-
tire dans les ecoles et
h- administrations pu-
'La preuve: e'est qu'en
co nmme dans nos fa-
*,M classes comme dans
ouraux et'dans nos li-
is ^ne nous exprimons
tre cette langue,
W+tss blen come, du
UKRS tous les pays --
t6 qui s'appelle le
4qui n'est, tout sim-
.Ique du frangais qui a
4. Ces mot creoles
fit du vieux hrangais
.le tels amarrer
^ at r-; virer pour
f.et prer pour atten-


**,.li .ir ,, +,,,.i+, ..^^'t,^,<,. .^ .^





QUOTIDIEN FONDE EN 1896


PAGES
EXCLUSIVITiS
A* SO PICEtES
ASSOCIATED PRESS

V._ /_ ,,_" < U -.


PORT-AUTPRINCE, HAITI L(NWl 19 OC(TOCBIE 1936 No. 11,900i
. . . ........ .............. .. .


'EPINGLE
ULEMANI)DS
VINC(E


MOVEMENT
MARITIME


)roDaande al..


lemands < Volonte> et autres, apres a.
voir ete passes a Port-au-
Prince, font maintenant iet
tourwde la province. Apres s.-
voir ete exhibes aux Caves, i!k
l'ont 6et tout r6cemment au
Cap, out ce fut P'occasion, si.
non d'un incident, du moirs
d'une petite manifestation as-
sez arnusante.
Avec un bel ensemble, touted
la colonies frangaise du Cap.
n'abstint de repondre aux in1-
vitations, en represailles con-
tre l'habitude prise par la co-
Ionic allemande de briller pern
son absence aux f6ets de 'Al-
liance Francaise.
Messieurs les Eu'op6ens
entendez-vous.
SWAWbtflfl..w....SArMs r .

NOVEL UNIFORM
AL'X PORTEFAIXI

Tous ceux qui frquenter.:
le wharf de Port-au-Prince
ont et6 fort bien inpres-ioii-
uionne. ce matin en vovant.
aux portefaix employs au dC-
chargement des navires urn
tres correct uniform bleu. ia
kepi rouge.
Nous felicitons de cet,:-
heureuse initiative le Bureau:
de Port. et son actif chef. A?.
Lamnartinr S. i gLer.
Z.. --... 7.... % .... :: -- = .=. :... :... 7... '


LA FETE
DU CHRIST-ROI


Fixee au dernier dirmancihe
d'Octobre. la fkte du ChriLt-
Roi se celebrera cette annee
le 25 Octobre.
Nous parierons prochaine-
ment des solennites sp6cialc.
par lesquelles I'Eglise d'Ha.i-
ti ne manquera pas de la comn-
memorer.


PAPASITO BRA t
BILL TATE A UX POINTS
Une station dominicaine a
radiodiffuse hier un grand
match de boxe qui a mis aux,
prises, a Ciudad Trujillo, Pa-
pasito et Bill Tate, le vain.
queur de Bertico. La rencon-
tre etait en 12 rounds, et P;.-
pasito ne Fa emporte qu'aux
points, en metttant toutefoi-
son adversaire en assez pi-
teux etat. A certain mo-
ments, Bill Tate pouvait 5
peine gagner son coin.
Nos compliments a Papasi-
to.


Par Ie Horn Line, sont arrives sa.
Smedi soir les passagers su:-
vants, venant de Kingston
Kingsley Clouch, Ashman
William, Christophe L. Mar.
tin.
Pal'r le <> d'aujour.
d'hui, sont arrives des Etatz-
Unis :
A Mr. M. Chalom, M. C. ",.
Brugeil, .. W. C. Johnson,
M Inamen W. C. Johnnsom.
Mile. luth Groves, MIme.
Lorui.se lev, M. Rex Pixik -,.
M. John Pixley, Mime. t. L.m
AIfrkhaiur, Mile. Co(re,
Worl, Monsieur C(ue\ I-
Wu tcd, iM. Mentor Lauuen:.
Mit. [LiJian A. Isaac, :e Ut. .
A 1'. Turmbuil, Mine. B.i n..
Tui n u'l,. Mlle. Adeline Tui,..-
0ll. .In1. Nuanev Tuni,;,.
M. i '-,_v TurnbulL K -
..



j.E .IJAPON ET LE .MAINS
DOMJiINICA IX

S In rn.; f signal(- I u' & ,,

u nt derrmAndn .t dis exporJtt -


I I I -i A .I i .
Ft .-u)'s N(L la;, i ,H i uu l)', D ,-
runiainr' d.. echantm alon" <':

: .. : ^ i ,.i ..lu i, -l- -, \'v }\:
tie i o" ',. iiers dptun n".
die L1ff' u dIL rC' .
r".-. ,ce u.- .n de (iem.n
d2 ,, (_ ro s. les relation-
co.inc.i, ,I:n- ... tian -j p -
n sa tant i i: squelle '
fa'sain -ant rc n- i i t "un c ,'
tain a ^, i :::


A CHA"('.11P-D)E-fL.IRS

Hier P s i',. d To Cham -cI -
Marls, t .iI cl concert,.
Sud-OueOt id kl:oqtue, les f-i.
nell 'S Cl 1- .an'luns ,Ii :'
manflquent i;:: ai sur ce:t:
parties de 1A p.ce furent c,-
meutes par' une querelle d'ci-
moureux, on plutot d'ex-a-
moureux: une june fille re-
prochait a in june home1
de s'etre rIa U'i a une autr':,
sans la pr9venic, 12 heures a-
pres leur dernier baiser. Les
cos. s-erv.nnirnimerent, et I'
police aurait cJI interven'r.
si les clamemurs et les ,haro,
des fl.neurs et g'amin sus-
mentioniine n'avaient mis en
fuite les deux 1)rot.:I..'onU1tS .-
de cette scenc (u( ;.lm.le-M6 ,
avait, oubl ice.
-, ----


NOUVELLt


dre, etc.- auxquels se sont
melees des expressions espa-
gnoles et anglaises. Les. Hai-
tiens, en general, parent le
creole, mais surtout le pay-
sans qui tout en comprenant le
frangais, ne le parole pas as-
sez bien. Et voila pour le lan-
gage des Haitiens!,
Voyons maiptenant en quol
consiste le Voudou, que M.
Serge Biousseau genereu-
sement veut bien appeler
-4le culte de la population
d'Ha iti... ).

(la -fn deL in )


PUBLICATION


Nous avons recu. ce matih:
le ler numero de notre confrE-
re < domadaire politique et litt(-
raire qui parait au Cap-Hai-
tien sous la direction de MM.
Ch. et Aug. de Catalogue.
. Bien prdseente quant a la ty.
pographie et quant au fondc
imprime en 12 pages sur du
beau paper, notre nouveau
confrere parait appeal & toms
les success dans la carrire.--
Nous lui adressons nos vceux
de longevity.


Trois roleurs apprhendhcs
Hier apres-midi, vers trol.,
heures, un cortege de trois irn-
dividus et de trois hbmufs ac.-
conmpagn{p s de gardens, trvvec'-
sait la ville en direction'
Idu Bureau de Police. Rensa,
gnements pri' il s'agissit r,,
trois voleur's qu'on vneai
d'apprehender clans la r'gio' .
de Delmas.,
Anniversaire de la Mort
de l'Empercur
Suivant le protocole etabii.
I'anniver'- ire de la mort .',
SI'vEjmperVeur J1n-Jac'qiups le"r .
etd sam c.,;[ L'( ]'{rec- avot' .+c pI "
T. non rFnbi'r de'
to,,n. de fnctionnaires .
mploy I V I as : au eR 1) tt ri.. .;i ;i uit f.

lI R p 6 U de- i -
t..-s a l A1; '- J' r lt Pi :



L.
neS et d '






I t
dent Tru, i
31 et 6,7 nt I : '(> .n: c....-
lisio n l 'i' .... ,,





N o.- ct i' rs d(11 tranI-
fi :-rcc ti :-

S. d' '. i : -, fe -
f Ir o phic

ch es .. c 'ic ; )'' -' .:-
i 't-ni i" n ie [. l'Z.t i ,. ( i t
su(Jt .-pp' ': c n 'tiAn .
ea 'r -1 :cnPa i :.
c e,, :1 an s ':ij ; -
te, '.- ,, '$ :,- .' O"'l

tes r,",'!. How ['t<:s ,;i

N (,J" c';' x;i ( .n ,ion (s ",i

lindrC Chisrrtan-l mui

devar, .- ,.," tc f'aix ,i(. I;,

; t .-uction: },n.liyniraii'i.- :.
,.. 'on a f .-cr;,uetrie. 1;
\ a dcl de '*.. i. i.me jouHr cu,
Parquet ,t.'. .,-unl Civil *l
Port-au-F'i:" A l'heure ,,t,
nousec rivo,-- ".-L, peut-ei ; ,

Ac.;inatio'Gns
C'est M. Christian ILann;o.


Chef do Bi-c'n'LLn )au 1i 1D.r)iuP-
ment dos iRd-Clations ExtFtiet',1
fXres, (1t1 re1 n 1plaee, ('o''., .[',-
p,',o "mu T 'i i"nal civill dC >o.,-
au-Prince, II(. (dilon C(hai'le
Secretaire d'Etat, de l Jst -
ce.-----

En lieu et place de M. Lea-
noue, M. JucCues N. Lefger e:''
nonime Chef de Bureau at
D6parteinent des Relations
Exterieures.
Tous nos compliments.,


Mardi 20 Octobre, da 8 hres. 30
Anny Ondra clans l'Ope6re-
to de Dohizetti
LA FILLE DU REGIMENT
Film gai et plein d'en


Reunion de nnos ):Ileguis
II v .tti ve lndr(l i Inatin, au
Lyc6',' i',t Ion lie 1'ort-aui-Prinn-
D)lI6ution Ha'itionn e it Bu
nos-A:rI'e fDui ,IAr'tent nit .
ereri'L (',tie !ri'l-t' do( cu, ti'',
(t' it nli('eSSir/i'( utiant t q. i
(,oir y .voir, ent 'e n- s d.'-
g'ui's, ni ito r. vue ioui'r li.
,arc;tl in r'l'lt'.t' del.< tt'xav't x.
t1 1;', v,1i"tf .-lnc" p ntnam rict
!ie.
tn .larY/c dc
'.i r /It de ('Chmage
+ 1 .- ',! ,


S. '- >
-. .


It


U


I -



I~-' t~
1.1 -


- .,.. I
'''Ii' I. -
S '
1'~~
-1
~. i t"

'ii.
lii -
'1'

1- i-i.'

- II, '(I ~ *
Ij


> :0 *t~ i'.
'I
.1: ,,~.:''
~---.1
I,' -
1'. -


r -'--e


I -

itt




1''~

-I.
*-1'

-' ,' -

i- '
I: 4
.5


S.ru /tl l .
p .'.ita i u. I i .-




-anti '. l l -.
( i' i'. ,> I A",/ < ," e' ,

dtil h, mere.





/12n .soire populai re, a <:' 15 As.
I-i'nand Cr;I'avy et Marie
.lor'v d clans
TC SERAS D)[(JCHESSE
un film Puramount
Scenario d'Yves Mlii-aundo
realisation doe 'ne Gunissart.
avec Andre Berley, Pierre
Etchepare.



| La plus grande (.cole laique
; H 'Haiti"
L'InstiluI Tippnhliauer
Pension Scolaire Irreprocha-
ble.
Achetet les '
Pncus et- batteries


-TK W-A --- ;G-f-


** *** t ,.l t..


.. . ... . . .


!

I


PROPOSE ET FAITS DIVERS





.. ...... 1nww; ,pt Afrsr nm m w m snsl mca 4


RamanS tt tmUaf


POUR DNESAALINES
17 OCT. 1806-i OCT. 1m36

Le Pont Rouge


Ce pont -est situe sur la
grande route -de Port-au-
Prince A la Plainr du Cul-de-
Sac. 11 est a un kilometre du.
Fort Lamarre (aujourd'hui
--Gare de Jla- Compag.nie P. C-.
S.).
< givale aux parapets en moel-
Ions> il a ete construit et
peint en rouge par les angIais,.
en 1786.
(dest la qu'il est tombe,
dans toute sa puissance Cc-
lui don't le bras fort conquit
tindependances, i e vend red i
17 Octobre 106. vers les 8 -
heures du manin...

L'Expiation
Le drama cu 17 1ct,,- ti
une penilie im)nps Haiti et n i': rn |
C pjarriet le .-,t t, uj y I U
une mtl nst ....A .


Qu i ue l i l -
ire. (e 1." i' 4 '-. -

rr nt 't X 0



pr ic
foni .
v 1i'tts < ni t-1 -<-:;-n 2rau"< -' -
I~ vil >







*Iu i












lo u rd.., n t .- ; ,-Lt '
1. : .... k ',
V' $01. I,,_, ,-:,, $-1>:., i).

-" t: l l(IC '< ; f-. : .


d, tou-oun.-u Hiihante

Lc P rdon
Liaintenani, ,' ( vran"- r --"

ten\ p o -ne -jus .
To i i a t-onn, Ie. p .
soufranc.- re la se.'vit .
prie le mail 'u; des ,,n. S. (
faire e s0ee mu> anyt}-
(Qut'il aii n pu t I 1
creurs dans VAn P1u: (/- nfit
ternel o pt q i s .i: e vi
dans la Julice ct le Trarail...

Vers l'A 4enir
IAes revoluti(nnaires -,
leurS victims a cette hevLu
reconcilies (dans l'Eternit6, .-V
concerteront pour aider l's
petits-Cils A iatntenr, le I
bons princieus et ies hautesi
Esperances.,
Sachons s.i v-ivrie a nos nmal-
heurs...
Les p euples, lit Guizot,
ont sur les individus cet a-
vantage que le temps ne leur
manque pas pour apprendre
a reussir.
Haiti, notre bien-aimee Pa-
trie, est encore jeune, forte,
pleine de resourcess,. Nous
sommes de ceux qui persistent
a croire que, lorsqu'elle aura
bien vu pourquoi elle n'a pas.
reussi, elle obtiendra, en Ie
meritant, le success qui lui a
manque.

(Extrait de la brochure :
Pour Dessalines, par L. C.
Lherisson, editee en 1906, a
l'Imprimerie Aug. A. He&
raux).


Ecole Spec Iale

de Steno.-Dacty!cgrap.hie

RECONNUE D'UTILITE PUBLIC UE
ANGLE DES RUES FEROU ET CE). 7RE,
TELEPHONE, 2620
PORT-AU-PRINCE.


Enseignement commercial gJneral : St6nographie, Da-
tylographie, Comptabilite, 1, ng-ue., etc.
La seule institute ion coumc- ciale a Port-aru-Prince o'
tle prescriptions techniques indispe-isables soni rigoureu-
sement observees dans 'inti't hien comprise des Leudiants
e.(.x-memes et de Ieurs future employers.
La Direction sitnale egalis:nt aux interesses (i5-2.a pour
ia simple raison que le programme, des course st. .-dac-
tylographiques, le mode d'orpunisation des examens, le
programme de ces examens. \ uire v me les bare..,es de
correction des epreuves, son entierement diff'rents dans
Ies divers etablissements d'enc ignement commercial, il n'y
( aucune equivalence entire ies dipl6mes decernes par I'E-
c;Ie Speciale de teno-Dactc g raphie et d'autres diplo-
,res auxquel- c'rtines insti:t t ioPns peuvent avoir done
es m eri eS Ino..ination,.:-.
poseur. "*, i w w -- ^. . .. -- -w^** wuv*l ^*l~ls~e


8ummminmrwgsr~~ la~inmt -iiifrlu


"USINES DU RHONiWt
PRODUIT FRAN49AIS is


0% zt --- L-P


,c


S


S(
Comprim
Et


ion emcacite centre toutes e
OU SS .E S F IR'I ,
ee vtrtus calmantes contre lat
4DOULIUR

ont universellement reconnuei.
69 0 gr. 50 Tube de 20 omprm
ui aluminium de 4 comprimg-.

as;-^ff-ss?! --- 2' ^ ^ "^.^ L :+


fevetes vote pr'pre Comptable en cmuvrant u i
Compts de Gbhque I ia Banque Nationals do la
Republique d'Hf at


LA MORT CERTAINE-
POUR LES INSECTES





,--3 S


/



a

I


S ,
- u eme
's te4
VQIJ$ eies


rs Fr 1-


LES


bS S+O'I IERS EN TNTill. I-
LE ET U .'A "T(HOt F'-,"

LE PRMX N up.'- nb
iO INTIUiRIES ;-, (ces
r'1i.1< Blane 4.
;. :. alel' t ett b.ia t roue .-, .
,lies C(oulcurs -
otant pour _ort .. -
ItINTURES 9-2
Ienl isn Bi anc .-...l
>an a ette blanOe (t rouge 6.
1iiies Couleu1r 6C.
-ntant, pour le sport 6. -


SNV SERVICE


PARFAIT SERA
ENFANTS


Si- .1LLE SPECIAL
'S P iTITS


maintenant
Gdes
4.5
4.-
4.-

4.5uj


5.5(1


RESERVE A. VOS


7 -ty>


0 11'> Ort 'c:incuc
"-I ~" -' .
'-'V A'
r-.. ii
VI
{r\r -;r- ~ lti"r.'~pv%': cia 1 QflEi-
m r ~
C '.t .r~fl1\ r'trr'r'l
21 do QQrtoYnr. Sr
-A- :


A V1S


S La C(.-om>jau.ni( r'EeIaira ,e
l .ectri e es Viles de Port-
; -Prince et du Cap-Hailtien
vise ( public et notammenit,
ies comme(oants, industries,
(tab]issenment scolaires et au-
tles qu'il l.er est absolument
interclit re utiliser les poteaux
Au r6seau de la Cumpagnie,
s-rns y etre autorises, specia-
SUement pouy a v adapter des an--
t'nnes de radio, ou apposer
t-Cs paneartes, affiches ou au.
tr.:s encombremonts,
Elle fait d'ores et deja se;s
reserves expresses et formel-
les contre toutes personnel,
tous etablissements, ou admii
nistrations qui, en depit dei
cet avertissement, croiraient
devoir se servir de ses po-
teaux pour les fins ci-dessus.
Port-au-Prince, le 12 Octo-
Ere 1936. .


rFLEL-AY .tEQUIERB
,ANCIENNEAENT
S. M1. PIERRE & Co.)
RHUM
iEPUIS 33 ANS D'AGI


A VENDRE
| .-.,2 Li. i;; ,ans la .d .
Sernes ie de. M 1
S, i an habitat
A a.t. i Baub. r Petit6' e P .
;JauS:rt (.'aft(iere dite C l
C orman1 un vaste do
S piropre .:
7. .,, {mi j., fi. Me-banane,''::
S a .M V olvick R.









entree des classes.
\'os enfants seront t
a: /iirl em nt i t -. ".:

ti part; IleroOpri
imtnann Gautier, qui::
.ade o recouvre sa
C'1. ,ommandes serontex, .
u\e ec promptitude coma
Ie passe Le patron p >W
a tou Jours un mot i:
e reconfortant pour'

(ordonneric La Peralst
Angle Rue des Miradils
et Avenue Trujillo,*.









Une association da *
I i. .{. tJ0.o-,,[











Special e.
Traite R du D. es Ma





Tsitez pas phone r 20-i
imoUnnre ueuaociaion heure ii
"ied'rse mdetin. L yt:l '

des un medecin pour I had

Traitement des mal
par electricity. L

dtez pas ae xelu ponerd

ou de la nuit- II. --.





aux consultations 8^ .
pour leo femmia eoneiSw^
les enfataut :.
.7 -. :


s, *


............ .... ......... .. ......... 7 5w,


----


B~~aasL~Ii~c~g~)U"~c~.~I~-ns~tr..CP"'Yb


B ,


LIZ NO ~UVILLIOTI2~il'


-.AWE 2


/is
J'il .I'

9 \tJ ..i

,,^


PRIX


REDUI'I


BATA





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





.LW.... ViVVELI Sfl- :


Cy. n Iase de
Pelioix-Viu e
(Maison Auguste Gabriel)
804, A venue H, 804
Cours Preparatoires
Lefons Particulieres
DEMI-PENSIONNAT EXTERNAL T
ireteur : CHRISTIAN BEAULIEU
Teachers Collige, Columbia University (1928.29)
Professeurs :
VILFORT BEAUVOIR
Docteur en Droit
MARC BAUDUY
Licencid en Droit
AYMON CHARLIER
Docteur en Mtdecine
ETIENNE D. CHARLIER
Docteur en Droit
.,, PHILIPPE-THOBY MARCELIN
Siplme* de l'Ecole Pigier (Paris)
ALAIN TURNIER-
Bachelier is-Lefttes
ETC., ETC.
Sour tous renseignements, ecrire au Directeur du Gym-
-.e Ption- Vtlle .
72, Rue Bonne-Foi, Port-au Prince, Telephone: 3161.

Ai
."-,


UJine G-ace de
P rt-aa-Prince
Fabrication de gl a e ede
meilleure quality.
Livraison rapide effectuee
quotidiennement par nos ca-
miens points en blanc dans
toutes les directions de Port-
au-Prince et ..de Petion-Villc.
GLACIERES
Nous avons toujours enx
main les derniers modules de.
glacieres en acier a partir de
$ 25.00 et au-dessus, vendables
avec facilities de paiement.
et les plus economiques.>*
CREME GLACEE
CLSUPERLATIVE&
Un produit nouveau, qui ne
ie ede en rien aux meilleutes
in-rques des Pays d'Europe
Ou d'Amnrique est offert au
public haitien par t'Usine a
Glece de Port-au-Prince. Gc;u-
t.z cette delicieuse creme, et
vous serez convaincus.
Faites une agreable surpri-
4 a vot:'e famille en appu/r-
Iant de ia a"reme Glacee Su.
perlaticeu pour le dessert......
Sous en raffcllent.
SXTREPOT
FRIGORIFIQUE
Nos cihambres frtides izt
t 6 recemment rmises ia point
et Ieuvent recevoir n'iIpor-
te quelle quantity dc viande,
dop: 0.'ons, de lgumes. de
U)i s etc.
Le Public est cordialemevnt
xvite a visiter notre usine et
Sinspec@tier noS monies ne
,.acieres et de sorbetieces
dans notre salle de v;ente.
Consomnmer de la glace,
c est air'e de 'ecunurnie,


.. .. . .


Enseignemcent Classique ct Moderne (Sections A,B,C)
Internal t External
8, Rue Mfgny, 8
Laureat de VlAlliance Franiaise oppositionion frangaise
aux Examens du Baccalaureat de Juillet 1934 et Concous
de Diction frangaise dejuin i: c n Juin 1936).
41 success aux Examens du .icca!iua at (lere et -ene.
parties).
Le College Simon Bolivar aiv'e ile prjes et meres de fa-
mnlle que les inscriptions pour I'Exerciee 9t36-37 se regoi-
vent tous les joi'us ouvrabies 5-partir de 8 Hres, A, M.
Les examens de reprise sont ix's au Lundi 28 Septembre
et la entree des classes a1 i Lndi 5 (Oltobre.


La Direction.


6
Js %


En face du I



zlats ChninkI
:andwvich
"-iee rapcpee
service AccGI&e


bureau (.%ouli.sU r
Po -ru-.vin ce.
mu / t : /,<

S *. :.


; i s la ian qw)

P3.pn-e


:4
I 5


I ~(t.JLtJ3.
~ .21:2 **t


.2.2)
4>


EQUIPMENT ET EQUILIBRE
Avant de pouvoir prendre ato mer, i fout
t 'un navire stit bien gree et parfaiement
e qui'brS. Det depots effec!ues reguziire-
ment a un compile d'pargnef lissent par
:orsflhtuer unfondcpouventservir c &quiper
is :eunes gens pour eur voyage darns o vie


BA N Q UE ROYAL
DU CANADA


titut


Tip eha uer


.".", .- :,^


O-)YANDE'Z LA POMMALD
La-Em-Strait
la Cordonnefne Mont-Carrw
HYPPOL'IT; JEUDY
-t-1hre preparation 4d




AVIS MEDICAL
CLINIQUE
du
or. LOUIS 3HIPPOLYTE
Ancienne maison
F. Duvigneaud
Rue des Casernes)
Consultation :
2 a 4 hs. / p. m.

.Machines a 6crire Remingtom
Vlachine a calculer Dalton
,Abans, paper carbon
aites vos achats chez
G. GILGS


m '%t 4~4'
'.' -U,
S' ,*,~, '
.

S.,


A. de niate s & Lo
rkm de I


i~e Coure t Rve du NMagas ide FEtal


ACHAT LECAILLLES DE LAKET. V
FERLES ET PIERRES PREOICl ":S,
GENT ET OR, MONNAIE DE "'OUTES
'RIX ABSOLUMERNT AVANTACEUX.


IEI L OR, OJAMANTL
VIEILLE:> ..S. A" -
NATIONALIT.S, A UL1


GRANDE LIQUIDATION iK; I UNETTES ET VERRE8
Lunettes et Verrt de tbus numi*ro
Montures en nickel inoxyI able A
verres ovales au prix dc M.00 ia paire.
La lkuidatti o dar jusqu'au 15 Novembre indnOve
A. DE MATTERS & ,!


~ ~.~~. ~.yl~~b1~zr8Pc


Le tai


Lelotl princi- ,1n.c :


pal


Rue Lamarre,


quintessence des


L'Annexe
Rue Capois


Le
Sud


Pavilion


Rue Lamarre


COURSE CO.,1MERCIAUX
CTYLOGRAPHIE STENOGRA PH IE
OMPTABILITE CORRESPONDENCE
MMERCIALE LANGUES VIVANTES
IRS CLASSIQUES 12e A PHILOSOPHIE
grande cole laique d'Ia'iti avee son irrprodba-
h Scolaire. Cellequi done satisfactio\aux Ira.
PUis dix ans.
*. ... ., f1


ivaste

vaste


territoire


Srei
PURuISSaHR


meilleurs


C'est ee qui faith son arome


Goutez et


4/
2>


I. 4


est incontesttiab


meil-
e ll


dI;


iSfattiswsir'^^?^^


~:Yrr~~~m~...,*..~_~~.4~


. .. .. ... .....
WW^WIIsfMVI- "lhm=r :slh my z"- ... .....#- PAGE 7

College Simon :Blvwar
Enscignement Primhairee SSo:,ndairc


*s


b~$~'~~d~~


A


4, rl
lamb-


s~i~dnar~~r~-~~


in
ia


t *


7
o-A. it am I


Illoni


N (ARTIIE


-RRHUM


LE


c'e-st


de


varietktes


caln~ es


terroirs.


eo- parez




4:' 4
-...K


PAGE S


DERNIERE HEURU



Un, roman de tous- les
:temps. Un film qui connai-
trait, peut-etre, la banality
froide des faits divers si n'y
triomphaient le talent de
Jean Servais, lie jeu sobrh,
mais combien expressif de
Line Moro...
Un dialogue concentr6;pas
de mots inutiles; le language
muet, subtil et tendre dic-
yeux et des physionoins...
Une femme a tue son mari
pour s'evader de sa brutalt
ascendance et savourei', onfin,
la joie de vivre clans es bra.-
de I'homme qu'elle aime par..
necessity.
Son crime!' el esaie de L-
eacher sous des sourires ter:-
drys come des.. rictus, a ce..
lui qui lui vent dfu honheur,
tenaillee ri:algre tout, par
Obsession continue de son ac-
te homicide..
Et e'est It vuv', e sans te'-
me preconC-., pairtni la nobles-
se et Ia milancolie des pay-
sages; c'est ntin 01 vision dC-
finitive, ie 'iateau. 1'ocea;.
quand souudain .a ,,li4ce'
Et nous clzi;(tL. I r"
SOur'Ce-< riu_ i; 'KT. i: c
la technique P'i', it .: uaI l
aux recher,:> .i ..
Le Jury rC ~: "
constanees a7aaiit&> a c.-
ie u i a ttc', nA 1 1.':,.tIf a&-
quittte, s r -, 2 vie a'
bras de r'ani l -. <.: ;;



ni ni a win::. '... ..... ...'
Dernii e H ur


,. H.


DECES

Nous avons appris avec
beaucoup de peine la mort de
Me. Alfred Legendre,
Avocat,ancien Deput6 du Peu-
pie, ancien Prt6idnt du Tri-
bunal d'Appel des Gonaives,
ancient Conseiller d'Etat, de-
cede hier dimanche.
'Les funerailles auront lieu
cet apres-midi a 4 heures
Le convoi partira de l'Hopi-
tal Gen6ral, pour se rendre a
PEglise Sainte-Anne.
Nos vives et sinceres condo-
e&ances aux families atteintes
par ce deuil.
VC


II noijs est fait part aussi au
deces du petit
Herve Mition
survenu hier a 1 heure de Pa-
pres-midi, A 1'age de 9 moi.s
I .
Ses funerailles auront lieu
cet apres-midi, A 4 heures.
Le convoi partira de la mai-
son mortuaire, sise rue du
Centre, pres de ]a Pharmacie
Sejourne, pour se rendre a I-;
Cath6dirale.
A M. et Mme. Thomas Mit-
ton, p&re et mere du bebe, nous
presentons nos vives condo-
S -ances.
,

EMONDEZ S. V. P.

L',n note de nombreux ace'-
rients d'automobiles a la de-'
n:irec monte du Gros Mornu,
S>ur Ia route S-:ion-Vi])e>,. Des flamih-..
;ants geants empechent 1r-
chauffeur- venant dans Lur.
-t t -tre spns de se voir ,L

L Service competent r


COMM ICATlON
DU SPWMENT
DjT CUMflICCB

D'apres loe :!6pMches reques
les 14 et 15 Octobre courant,
le D6partement du Commer-
ce a 6t# inform des exp6di-
tions de figues-bananes sui-
vantes:
Cap-Haiticn SS. ton>> 3.9896:
Port-de-Paix SS. Trux-
ton> 6.017.
Cap-Haitien -- SS.
- 6.279.
Port-de-Paix -S. Haiti
- 6.057 regimes.

A SAINTE ROSE DE LIMA
Les membres de i'Associa-
tion des Anciennes Eleves
sont pries d'assister a la
messe de Requiem qui sera di-
te en Ia Chapelle di Pension-
nat Ie vendredi 23 courant, a I
six heures trente, en nemeoire
de Mines Ernest ChauveL
(]laire Archer), Fr nck
Jeanton (Josephine Gautier
Amnedee, Martelly (Lucie Je-
r6me), Candelon Rigaud (iAi-
gele Gabriel) et Mile. Eminm
Denis, leurs regrettees soe-.:-
taires defuntes.

La Secretaire Generale,
Mme. Eugene DF.CATREI..

MASON A LOVER
Ruelle Duncembe, Bais Ver-

S'alressor a Mie. Jacue
Duroeher.

pourrait-il pas .rmnl .er s
flamboyant qui b rdent I
rcfute? L'T n 'evi:ra a;nsi dN. I
rc. r; ez :: It darn r ? n


FOURNITURES CLASSIQUES



MONTHERLANT Le i jeunes filles .......
S. FAUGIER Ceylan, 'Ile aux tresors ............
Geo. LEBLOND Journal d'un imprudent .....
E, HENRIOT Tout va finir ................
Ed. PEISSON -- Le courier de la mer Blanche.,
G. CH EV:ALLIER -- Clocbemerle ..... .....
ABEGGLEN Le football association ..
4Champion de France)
DORGELES Quand j'etais montmartrois ...
FARRERE Sillages .. ... ...................
FRICHET --. L himme et ses pouvoirs secrets......
Ge. IONX DON -- Quand la Justice s'occupe d'a.

IiKNDOU' L a guerre totale...........
' lA I 'N IA Ia 'nne *hanson .. ...........,..... ,
S : ..bonne .hanson........ ...
.. antes .... ...........
I. rt. ., 'c .. ..........................
C r S....... ................

.l it. . . . . . ..a

L'.-N;ILAIS. L'ALLEMAND. L'TALIEN
S> i.1'otf'- Sur, meihode SANDERSON ch.


-- -- r


REVELATION SSESATIONIELLES
des V"S SECRETS ea SCIENCES OCCULTES
Sof nrtzle4n, Maga. Pr*f wa r mr i JmI
Domination da volont. force r :..
,e aL-urant A touas REUJSSITE c
WPLN-'N Philtrna triOmphataurYU
do'amour. Secrets des gu6 assueen
S.Ilc;< t',iis p Nt*ue grat.luit. ",rrie
SOCItTlf FRANIIASE *
65. Rua da Fanb.-Sasic-Daa&. PARiS


I3


LA 1111/? ;u..WRK


'
Jloils-IKotier( .*". > ^ 1l


; r n^i ([\'^* ^' '''^'u\ ; -''27' -




I : i '' '
"' ; ^ i" t'r : '-' "r ^ ^t'

>r.,< : "^^ ''' iu:- n n=<.' ',. ;; :,
,. t'. U."-K ..
I..
I. 2

<~


DIRECTIO(A GENERA LE
DES TRAVAUX PUBLICS

A VIS

11 est port fln connaIssan-
ce (IS voyvgeu et es e-es evr-
sionnistue outn- la Direction
General de. 'Travaux Pubxlic
nma Ipa Cc d put (de gazolinc
a Fonds-YVettes, L :es Au
tomobiliits' elevront, en con-
sequence, voyager avec unvr
reserve d'essence suffisante
quand ils voudront traverse'
cette region.


SERVICE H YDRAULIQUE

AVIS

Les usagers de l'eau, de la
Fontaine de Bolosse au Pont
de Bizoton, sont advises que
tout autant que dureront le
travaux d'amelioration de la
lere Section de Ia Route Port-
au-Prinee-Leogane, ils Xe
pourront etre desservis que
par intermittence.

Visitez ia mason
Vve, El.Saieh et Nostas


'oeil lectrque" voit tout quand

il s'agit de v&ifier le paper a


cigarettes Chesterfield

La gravure cidessus montre !Pune des
nombreuses verifications de la puret6 et de
la quality& qui ont lieu dans les laboratories
-de la Champagne Paper Co.
Rien n'Wst lass6 au hasard quand il s'agit
Sdonnera a Chesterfid le plusfin papier
V oque on puisse obtenir.
Le papie Chesterfield doit treA la
-hauteur du standard Chesterfield ,A *
.. it doit dtre scientiqumnent pur
i dot ldder itformient sans
gr.t et -, A :der.


f


eran,; : mbon N. Mohr
*- ~ ~ v :.- ^ :* .. *


Des tabacs doux et

muirs et du paper d ciga-

rettes pur.. .la Chesterfield


triomphe


.: .. ......:. -
.-

.~~~ .. :.. : ^ '
: ...4 ''



*- .S LtnTr .&. M: s. t
.. ...' f^ '


4

6>





'1
44*









<4
10',j


.4


r ......i..... ......... r *


...- ... .. r ..... .. .....--- --.-" .-.. i I r- . . ..-.-


,g :<' a v- flf---a uta 9 g CT -- -:- m- ;J,<,o^^.,^ r '


La Librairie Nouv

TELEPHONE 2077



QUOTIDIENS PAPETl,,RIE '"
GRANDE BIBLIOTIIEQUE DE LOCATtW .
ff7.


~aiz~bb~s~


= "2 -.-". ..


I




  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved