UFDC Home  

Le Nouvelliste ( October 14, 1936 )

Le Nouvelliste Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02687

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 14, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02687

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02687

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 14, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02687

Full Text
... 4
t~r~ y'mj$Aip~miI9wIPm~4e~t
44411 .P.H44'P17Y~'4 -


pl


- yyjrriwsrgist.


%AA..P


'4 4. ---'4.4'.,..
4 .4.


nf v rt~tl mrn -h 11


PORiZAU-PRICE, HA


ITI MERCREDI 14 OCTOBRE 19;, Ne. Ii.99
I...


fa


Ces jours-ci, les reforme.s
i se poursuivent depuis le
rOctobre dans le personnel
SJa D. G. T. P. font P'objet
:4 toutes les conversations,
Yrtains louent 1'energie et
l, averite du nouvel Ing6-
ieur en Chef, d'autres, plus
zmbreux, plaignent les em-
ploys frappes par les revo-
tions ou les diminution
fappointements, d'autres en-.
on, plus merchants, peut-etre,
p qu'aigris, se rejouissent
malheur d'autrui : apr ou~ grainn' nan ac po6 &
pl s pique."
Nous ne croyons pas que,
as J'ensemble, on ait bien
eompris I'economie de ces r6-
formes, et c'est precisement ce
qae nous voulons expliquer'
sujourd'hui.


Tout d'abord et nous n'a-
pas cherch6 le jeu de mot
-e sot des r6formes d'eco-
feN ous avons dit mainte.--,
-apres es plus haute-i
itde la Republique, le
t force que represented.
tle depart des ameri-
am4ijefonctionnement de la
D. 8, T, P., avec un reseau
mtier augmented, et un bud-
tr4iduit. Mais il se trouve
time le.s allocations de
4=6e derniere ont subi de,
elles compressions, d'ou
Iaessith pour le service de
t encore d'un cran sa
.ture.
Ces economies globales,
'tes en bloc par le legis-
tr, sur quel chapitre des
breuses activities de la D.
T, P, les faire porter?
Jaqu'ici, on avait pense ai
sauf au personnel de bu-
S.On ne peut d'ailleurs
en faire un crime a l'ad-
tration si bien remplie
Algnieur Jeannot. Tous
4lefs d'entreprise cor:-
Lux connaissent cette re-
Cree, meme dans les cri-
plus graves, a en fair
le contre-coup au per-
i. Us semblent sentir
I a je ne sais quelle se-
i.njustice a faire Porter
tnMploy6s, le poids d'u-
Ution qu'on n'a pas vou-
mere, bien sur, mais
tellIe ils ne sont pour
A.oWt iHs pitissent corl-
t le monde. On espere
t hoses s'arrangeront,
Ye de gagner du

riVe malheureusement
un moment ou l'on ne
pUs se fire illusion. La
est desesr6ree, le
-rotl1 est trop lourd. -
nds maux leg grand
s- La hache...


i queque la D. G.
At a ce tournament ofa
er du lest, memne la.
a IAme, D'autant
dana une adminis-
. genre, le person-


nel de bureau ne se concoit, en
Eomme, qu'en fonetion de ce!-
hi des chantiers. L'iquilibre
ne doit pas etre rompu entire
le personnel ean the spobt,
comme disaient les am6ri-
cains, et celui qui se content
de centraliser. II s'agit on
summe de travaux, et IA cown-
me A la guerre, on doit sacri-
fier 'arriere au front.
A la suite des r6formes
don't nous parsons, ne voit-un
pas en effet, dans nos rues et
:ur nos routes, un effort de.
ir paration et d'entretien ax.-
tuiel on avait df renoneer de-.
puis quelque temps? En viil,.
les trous qui faisaient le d6-
Isespoir des automobilistes
sont combles de tuf dame. Des
e(quipes s'activent sur le-
trongons Leogane-Carrefour
et Gare du Nord-Crolx-des-
Missions. Et ce n'est qu'un
d6but, car I'Inspecteur du Ser-
vice des routes vient de part'
(en tournee.



Haut les cceurs! Que done
hls employes victims des dev-
nieres r6formes comprennent
le sens et la valeur du sacri-
fice qu'on leur demand. II nnc
Wra que momentane, car de
grands projects, don't nous ne.
parlerons pas encore, vonw
Lient6t changer la face des
choses, et donner du travail ai
beaucoup de bras. Ils ont un
n.auvals moment a passe;',
niais ce ne sera qu'un mau-
vais moment. A ceux qui d.-
clarent, reprenant le mot ce-
I lIbre : < et des mecontents>, qu'ils re-
I liquent : < ie sera a ]a hauteur des eir-
cnnstances. >


UN BOXEUR
NOUS LAISSEF

Nous avons appris le depart
pour Ciudad Trujillo du bo.
xeur Bertico Herrera, qui y a
et6 invite A venir livrer quel-
ques combats sur lesquels
nous n'avons pas de details.
Nous lui souhaitons bon vo-
5 age, et beaucoup de sueeks.


rlin. r I -V


uPAPA YOUTEb
A L'HOPITAL

Notre ami Clement Coicou,
I'inimitable .
est ces jours-ci A Ph6pital, oUi
11 va subir une intervention
' chirurgicale hnportante, mais
sans danger.
Nous faisons des voeux pour
son prompt et complete reta-
b issement.

,--------->- r T'^ '*


d'Iaiti:
LIrnttut -T ippwhsrt
Pension Scolae Irr6procha-
ble.. '


lde


3IA RIA GE


Nous avons reiu avec infi-
-;iment de plaisir le faire-part
(du manage de MlIle.
Janine Drouin
avee M.
Rene Guirin,
s (Ic M. L~ouisi; Guerin, C"e:-
-ul du Portugal.
La bne~diction nuptii:et
leur sera donnee Ie jeudi 22
()ctobre, a 6 heures 30 du soir,
1.n l'Eglise du Sacre-Cceur do
Turgeau.
Nous adressons nos pluc
sincefes vceux de bonheur aux
futurs poux.
-- -- ---^ ^ wiv w w v w a .



Mercredi 14 Ociobre, & 8 A. :30
En Soir6e Anglaise
Fashion of 1936
LES PIRATES DR
LA MODE
Vendredi 16 Octobre. & & hB. 30f
LA CHANSON DE L'ADIEU
Remarquablement inter-
pr&te par Jean Servais, Lu-
" cienne Lemarehand, Jeanine
Crispin, Daid lecourtois et
t v .


D.G.T.P.


Le ch-irls de la loi sur le
Commerce de Det ail
(On (et unaninle a souligi, r
is i fets heuneux de la loi
.' r iU1 coun e'rc' do te (detail. -
I. ptite' V mail.-.on:-, de co,',-
i( -et"- :,.;it i. ln. : .'augm en-
'1'nt et. -i1 deveioppent do joltr
1 n j tjr'.
Lv .llarch6 du ricin
Noru. d'evons 1'endre homn-
a.uty aux nAtiViiS& de IMIt -
e L.uiO I fit Do's.invilie. II "s'e.t
s],, ~, ', it: de fl'une quantity

. .: .: i i faite par I::
, ', ;, P.;;,ds. I] .n eI-St tellu -

' \."} ." ;'. .* *. ":" .< c'" (,c ,e (e -

,' ( "' 4 *fji f .
r,. i.




4 .. 4. i N o U :



4 \Nos
....r... '.'. ... ( 'n u .i "



'' i
.i. .


M. Emm. Villarson, Direc-
teur du journal atua Garden>,
a ete install mardi comme.
Juge d'Instruction pr'es le
Tribunal Civil des Cayes.

Jeudi a eu lieu une adftre
installation: celle de la noi,-
velle administration locai.,,
.omposee du Dr. David Le-
dan, et de MM. Diogene-
Thear et Jean D. Leonard.

L'6tablissement d'enseigne-
rnent des Cayes ferme en mie-
me temps que ceux de Port-
r'u-Prince est l'Institut Fer;i-
more Fougere. Rappelons q-eL
,e4tait une cole mixte.

Etaient de passage aux C(-
:es, la semaine derniere, deu:.
h auts fonctionnaire., qui en
.:ont d'ailleurs orisinaires :
L'Inspecteur G ene r a Ick i
Travaux Publics, 1'Ingenie.-
Jeannot, et le Directeur Gcer-d
r'al du Service d'Hygibne. e,I
Dr. Rulx Leon.
""
Comme nous 1tavionu an-
nonc6, la foundation de la i,-
liale cayenne de ia Ligue F,-
rninine d'Action Sociale a onu
iipu dimarchc en grande'porn-
pe, avec vin d'honneur, biJ,
i- :vnquet, discourIs et conmit-
r",nce.

Le barreau dies Caye s'est
enriehi de 7 nouveaux av'-
cats: Mes. Sam Pressoir, Maix
Rigaud, Cassiu Neptune.,
Clovis Charlot, Luc Ledanr,
Aurele Th.ard et Henri Ger-
vaits.

Lundi dernier, i la mcsw-
du St. Esprit, I'Archeveque-
Eveque des C.ayes, Mgr. I'i.-
chon, a .prononce sur k1 the-
m.te: Esprit Saint, revenue -
vers nous> un violent requisi-
I tire centre e commI1uniisme.
'a- n sm,


Bendediction de la nouvelh'
Chapelle de Saint-Antoine
D)imanche 18 Octobre, il ---
:'a urot6d6 au <(Carrofoi'
Fauchb> h lIa benediction.
de Ia nouvelle Chapelle
de Saint Antoine, Ai 8 heiu-
res .prici.es du matin. L'Of-.
'cxe sera tens par le Vieai:;-.
S;(r6n ral de I'Arvchidioebse, ."l.
Chanoine Coll in.
Enlreprise de la D. G. T. P.
Les travaux de rofect ion 'i
la route l-ortail o Leo.ai's--
Tlior ont comimnce. Ce t r(,-
:,on, dit-on. eri asphlalte.
N cuus espu1ro011s u'L1 (n) perns "e
aussi L a 1: refeetion dto core'.'
Ies V'rue ('U Pr Pt-au-PrincBe, 0
, (I'te diu Ba1 -P n-de-(1' h se., (
x -onV pr'esquin i ticaltca .
I-e tr:'acon (;. '\ t: ,n ,'
r; oix-d 4-- ns. ,: .
SLonduit i. '- coni T. tr .


Le 1i\ : co i' e!' i] fn -.
,-haiiicn .'i !itn attt nt.it .
tie remar'quaiblu s p i'lici.t'-- .
Notre ,con frre '. Ie at i
': iproduit, dan- sc n eS dit1i,:
(,'u jour, un artilel do l [.
rnne FouI 'ee. iuibli.e dan-
: we Journal du commercee .
on C fTe"ie un2 1 opinion. t .
'viorn l. a ni",4)r' l i''y.
I n .,'," :r ? dicam4ent
O)n ,; i"? pen: p
( 'el '""r 1" .1 A: ;, ..
i0:. |:!.;. ,t. s ,i I o r:- ..,-
Ptntc ,i:,l,-uns sent i
i r ,,. l ev;,. ., ^s Y.t I _.s in '. ,i ;. ,sh ;,:
i a tiss.. nt c'(':Ia n Tn 'In .
7 ?,rn~e d'(nafpction
II e it -;in n ; i- I i in .
'i ii O'.i S \{ic, t ir IL t.'

I -eretr.i, jn j un t -
.TC~in


~. A ~*. *I*. -' tI 4
'1 -' .~ ii :1> ~
4-
N>.. I
.. 1-
fit~.-~ ~I -


PA R.A. 1 0 1'\


ME(RCR)DI 1.1 CTO(B 3RL
En s;,ireC, 8I :15 i here
DEUX GRANDS FILMS
ON -4 VOLE HN f10MM
mne production Erich Ponmmce1
de In Fox-Europa,,
realisatMin (de Miax Ophuis
avOc-Henri Gtrat, L'I.v DI)n,-
ot,, 1"nuind n an, e.
i A n e,'ti( 1 ? i nu' v'.
.MIONSIETR ALb ,,E,,RT
,n.lisation de Kar.el Anto.
un film Paramount
avec Nol-Noel, Betty St'.-b
:efe r 1 I cl.dwie Fecu l're. It -
.rO 141$, \V ov'a Bai i w." -.
ya.

,JE ;DI l O('TOBP)'
En soiree, a 8:15 heures
DEUX GRANDS FILMS
LE TOMIBEtRE
une production
Warner Bros. First Natio;;al
vealisation deo Roy de Ruth
avee James Cagney, Mac
Clarke, Margaret Lindsav,
Henry O'neill, Leslie Fenton.

LA POULE
. de HenriDuvernois
un film Paramount
reilisation de Ren6 Guissart
&vec Dranem, Andre Luguet,
.Arlette Marchal, Marguerite
Moreno.


tics P.INNAKA'US
1)!' ((11:1111


. .}|'t l' t-,< ;.. ', -i" u -P r -i ,


Dan iV ] A.i erdn, Maria
...pIh, ;1 ilia .Joteph, En il

Marlin, (\mstant PHl.ynim
.1, ~cienneICu lyrnii'ce, >Louis
N." oier', Irv Sn ,1i.


I E(ECS

NoittS av(nj.'(l5 a )ris). avec. po -
ie la mnort, Isui'v nii c. ( t ma iti
, 9 hieures 30. de
Mime. Vve. Georcr'; Riobl,
ne. Emerance I..aiorest.
La d6funte 6tait ag6e de 71

Les. funerailles auront liek'
domain mat in L 8 heures2 I
Cat hedrale.
Nous adressoris nos coinaci.
Weance ,emues a la famille 4.
ji rouvee.


Achetez les
Pneus et batteries
dFederah>


M ME


v* --- e.06_. O
-fi n- l -NAw I .


'



S. -*. *
... ..... ten----a---,- -


. ......


A P PAGESP
EXCLUSIVIT
T)t It; PLC 11 s


ASSOCIATED PRESS


F;


AW-.W


LLIY~YIl


PROPS ET FAITS DIVERS


NOUVELLES
N~siDES CAE


4 4 4 .4-
'+4- 4

1~.
.1
4. .4. 44
'1K4. 4 4


21-
4 *,'t4
444 !(4 '.'
.fZ((Z1 ('UK'

- .~. t*' -
.7- 144.
~ ~ 4-






P A 2 11 ======= ==...... ......
DE WILSON A1U NEGUS




:La S. D: N., pour a pre-
m mere fois, siege dans son nou-
veau palais. Ain i, a d.fau
(te mieux, elle aPra la paix,
chez soi. Elle 'aura meme, la
paix, i tous les stages, corn
me 'eau, le gaz et l'6lectrici-
t&e Des figures allegoriqucs
representant cette entity se
tyouvent en efTYet sur chaque
It Ilier. L'tage est saris piti.
Toute la decoration inte-
Sieure du palais a d'ailleurs
te6 concue dans e mneme es-
prit. C'est ainsi que la gran-
de salle s'orne de fresques ar-
tistiques rappelant. brossOS
a grands traits, les phases
drincipales doe -'hitinre de la
S. D. N.
On y voit, tout d'abord, la
Creation. Wilson le pere ap-
pelle a ii les representants '
do toutes les nations pour j-.
ter les bases c'une S. D. N.
forj'te, libre, heureuse. Pleins
t, bonne volonte, les peuples
repon(dbnt ia cet appel, mais
cmand uis arrivent a Geneve,
i}:i y cherchent en vain Wil-
son.-- 11s nWy trouvent qu'un
bout de quaf doe ee norm..
Ainsi la S. D. N. naquit d'u-
ne escroquerie ia llamricainf,
Elle fut, Ie lemn. our. faite
et refaite.
Une a ti c-,..n" ev que 1-
grands departs c elui du Ja-
o:n et celui de i" ',magne.
Ca rappelle, comnme compl-
"n. ,Adam et rv'e chassis
aluiS. avec cotte diffe-
rence qu'lls en parent en fai,-
s.mnt claquer eI us porte,-.
Plus loin figire M,. And '
Tardie n i'ant dune main

Sationatt Va i. nt que ( a
I utre .pied u faith 'an er a
tiI-j a ii'- e.
La frequt- antie rappel-
-le l i'ad issir ,n tniopie.
On v voit le N,-vus recevan',
zL g'enoux, 10, Dia ] 'nvt C E fnev( :<.
a's, "i uunnent <
(eux mar'raines, I. Fran'e ,' I
I Italie. De (u4i S- ndmrrain.
"ToUT de sule upres vient
Ca prandE srene de tL'Abys:-o-
ite demanldantt ecui-K ai !a:
!sgue 1 :. MK.den, dans un '
ainn gdenreux, fait le simul a-
cre de s i'elaneer. Maais i


ierr]e lavala ]., 'etief viCo-..
reusenem t.
Enfin. toute traiehe pein e,
a];i supreme i',r ue nous. a'"
lions dire ,I -que le Nt >e
gus est hass av'ec tout le
Rantque (l u'pnis dui a u1 1T v
poortun, du nlaaits lde Na-
t;ins. Ce coupl de pied au c
ai> pendait en quelque sorte
Su nez, et il aurait mieux fi`
ae rester chez lui, meme sio
na plus de chez-lui.
On met actuellement la de, -
niere main, dans la coulisse,
a ]a sen_' suivante: I apothea-
se du Duce. M. Mussolini sera
represented en (Cear, un pied
sur Ia depouille du lion de lit, -
sur la depouille du lion de Jt-
da transformed en descent de
1L, cependant que la S.D.N.se-
ra prosternee en signe de sou-
.ission.
Le mobilier de la salle de
s&ances est on bois don't on
joue des ftutes. La table a ete
specialement amenage pour
pouvoir recevoir sans danger,
le, coups de poing du d6legue
cd' Dantezig.
Leb centre de cette salle est
amenage en piste de cirque.-- -'
Ainsi les d616gues des gran-
des puissances y sont a leur
aise pour executer toutes
leurs pirouettes.
D'ailleurs, pour faciliter
les choses, l'talie songerait
a se faire representer direc-
tement par les Fratellini,
1'Angiterre par Grock. Quant
S4Ia- France, elle aura tou-
jours la resource d'envoyer
M. Pierre Laval.
Le palais.de la. Socie4t des


e IM MOOVELL.ffiTtb ~


COLLEGE POLYMATHIQUE

Ave. PdtL Trfujflo, 2#: Til phone, 3715

.Port.ay in e.-

Les parents qum desirent m.ettVe Ie urvs nits & cet eta-
blissement sont pries de les insciire au plus -d6tpour evi-
ter l'encombrement de la dem iere here: les inscriptions
sont reques tous les jours de la semaine, except le same-
di, de 8 H. a midi et de 2 H. a 4 H. P. M.
Fondi il y a i peine deuxw ns, le Collep Polymathique
s'est deja impose a la conflance des familTes. Le brillan;
succ&s que viennent d'obtenir ses eleves de eme., aux exa-
mens officials de fin d'etudes primaires, tant sotS le rap-
port de la proportion dea latt:reats (DOUZE ADiJIS sur
une classes de quinze eleves), que par la quality de ieur tra-
vail, est un temoignage eloquent de P'efficacitk de I'ensei-
gnement qui se donne a cet etablissement.- Sten -Dacty-
le-Comptabilite-Solfege, etc., sans pavement supple. ientai-
taire.- Demander prospectus.-
DISCIPLINE -- METHOD EMULATION.
..w .iktu- 4oi "ni'v"- a",..'i "


AYEZ N
TOUJOURS
SUR VOUS


p


son tube
aluminium
de 4 comprimis, tries pratique pour la poche et te s

S, A
i !" '? ..


7


Devenes votre prdpre Comptable en oIvrant
Compte de Ghbque la Banque Nationte do
kepubliqe d'1HiFU


/




ha
xm


1-'


RECONNUE D'UTILITE PUBLIQUE
ANGLE DES RUES FEROU ET CENTRE,
TELEPHONE, 2620
PORT-AU-PRINCE.

Enseignement commercial general : Stenographie, Dac-
tylographie, Comptabilite, Langues, etc.
Le seul 6tablissement commercial a Port-au-Prince oft
les prescriptions techniques indispeneables sont rigoureu-
sement observes dans l'intPe't bien compris des etudiants
eux-memes et de leurs futurs employers.
La Direction signal egalernent aux interesses que pour
la simple raison que le programmes des course steno-dac-
tylographiques, le mode detrganisaion des examena, le
programme de ces examens, voire meme les baremes de
correction des epreuves, sont entierement different dans
les divers etablissements d'enseignement commercial, i! n'y
Sa'ueune equivalence entire les diplomes d'cernri par 1',-
cole Speciale de Steno-Dactylographie et d'autres dip]6-
n.es auxquels certaines institutions pouvent avoir donn6
es mmenes denominations.


L'Enttrobyl est en vetnte dans
tout lees bones pharmacies et
notamment; Pharmacie S'-Fran-
qos duDccteur V:Ma.thun Port.
au-Prince, qui fournit graceuse-
ment litt6rature et &chaitiflons
'medicaux. En cas de difficulties,
s adresser au pr6parateur Ed,
Dehaussy,DocteurenPharmacie,.
66, rue Nationale, LilU (France)


b. SVI. j)

LttIa U12


AY bEQUIS



3r AriS aaD


'/ fcie est mn tlade...
4,' n'en savez rien
'. / .. V .. L .... ? t cf .
3 KS tx.r n):- S~ a u- surme-

a .
"^ ^ / ........ .... .. ^e '^ s sujees
""- ,,AS sues
t :- -" -"-"--. '. i r ;. d-rjSOaS


.-'- .. -


dSICJPIZrzubli
f t
-: ; . : ; .. '- ', : \ ^i..
.. j :'S" nO >7, '2 2n-. .







-n .. ,'a ,:a; '







"'
._ c C. _
.' n n. a; .' a,^ :;-









.s. .. .. m c ; -
.'.o a, r c ''. .












nes. as do sears d'o tonC
doispa -ssen i, s se-K de' '-,.. n
0--

















neQ regu'eres, es di .,on




hrnr par S ,anoutr" se sen" a"e'te
etg quant au .,pet h.. pat que




5"?. c Croyai t b.,n por-.nt, {. est

ret Jaumatso Ains done, meme st
vons vous croyez bien portatus
Sessayez uno cure 'd'E nterobyl
vou sou ragerez vetre fore et ile


m JamanAendrezenbonetat.cdmeans
es pays chauds, 'Et6roby est


... .....u. ...y....11 1"" .. .... ................ ...---.........---


-- -------------------


cole Spadyciale

de St no-Dadytt ph


A LOUER

A ]a 2 nw Impasse La
une grande mason enp
Clat, ccmportant de nc
>es chamores, avec toutle
f-rt moderne, une vastl
aobuche, bassin, garage,t:%
V parterre et des arrest
tours. Prix avantageuxPl
t-us renseignemenrs, ttli
net au No. 5282 ou au*




Vos enLA ntst






8eM
,.>nne rendez-vous aux
l meres de famille oUY
en tree des classes. 4 48I^



'autre part, le.propr4
Hermaxnn Gautier, qui
Ontalade, a recouvre sa.
V os commandes seront --
laee. avee promptitude .,
A: le passe tLe patron
- tir a toujours an ITIO .
- i e et reconfortant pou......
-ients.
Cordonnerie La Persi
Angle Rue des Mira.
et Avenue TrujiU%


OPTIQU ......
PORT-A U J PRJNCIAl

&rand assrtiment de-
et de montures poOu.
tle la meilleure qui
Grand'Rue, en f
J ohn .W.'a84

..- -.
AUTOMOBILE.




Pour voyagest O
automobiles & l'stat ii
Offrant toutesgaratit5$t



editions s'athtsse? t
A. POWE4 T#'._
i _.:A. ;. 1:':".. -^.i^


L'appftit vous manque?
' Achefez ce soir un fiacon de
Quintonine, Versez-le dans un
litre de vin de table et vous
obtendrez instontanement le
meilieur fortifiant qui rendra 6
votre estomoc fatigue son octi-
vite primitive.Toutes phormocies
et a Port-au-Prince Docteur
V. Mothurin, Phor'" St-Fran'ois.


SdEnergie
POUR LA TACHE
QUOTIDIJLNNE


'1


r)Demain main,
donnez-lui du 3
Minute Oat
Flakes. Donnez
lui en tous les
matins. C'est le
vrai m o y e n
"obtenir ce surcroit d' nergie dout
cnt tant besoin les gens trbs occu-
pes.
Le 3-Minute Oat Flakes est us
merveilleux reconstituant... On !e
fait. cuire, A r6touffie, A la fabti-
que, pendant 12 heures de fagon
a bien s'assurer que les elements
essentiels reconstituants du grain
soient presents sous une forme
qui lea rende faciles A dig6rer.

Bien exiger la be!te avec le
GROS 8 ROUGE




IL-- M7e.A i 4 bJ *- ? -t


Nations:
ses.


le palais des Cras-

R. TRENO.


I ,.


CLINIQUE
DU
DOCTEUR DUCHEINE
Rue du Dr. Aubry
Ti phone 2287

Une association de plu-
sieurs mndecins. La cminique
met a la disposition des mala-
des un medecin pour chaqu(
sp6ialit6.
Traitement des maladies
par l'lectricitt.
Pour un cas pressant n'he-
bitez pas a telephoner 2287 a
i imported quelle heure du joui
cu de la nuit.- II ya tou-
;ours un mndecin la disposi-
tion des maladies.
Consultations gratuitet
mardi et jeudi. Le samedi
tst exclusivement reserve
aux consultations gratuites
pour les femmes enceintes et
it-s enfanta,


SL


Le Vapeur MARTINIQUE
S. B. VOY. 156 venant de New
York via les ports du Nord
est attend le 15 Octobre 1936,
en route pour tous les ports
du Sud.

Le Vapeur COLOMBIA S.
B. VOY. 68 partira de New-
York le 15 Octobre 1986, direc-
tement pour Port-au-Prince
ou it est attend le 19 Octo-
bre 1936, en route le mTme
jour a 4 heures P. M. pour
Kingston Ja., Puerto Colom-
bia, Cartagena et Cristobal C.
Z., renant fr&t, passagers et
maIle.

Port-au-Prince, le 9 Oc*obre
1D36.


- - --. . .


.; : -, -- : : : ; ... .... ........ :" ........

... ." ....... ..."y.-.


' Idl


.........


'* .' :k :'.- f.
.... .: ...- ....:


............:
.: .. :
.. i


Rhun SanstP.
SH aiti.-+


'**-


Une Reserve


I




'. :." .-- : -.- i :



Derni6res Nouvelles du Monde revues ce matin


( Per Cible, Radio-et Correspondonce Aerienne

(STATIONS HH228, SHS, etc.)


LES DISCOURS DE
LEON BLUM
PARIS.- M. LIon Blum,
sident diu Conseil, parlera
li mhnche prochain., aux ou-
riers d'Orleans. L 25 Oc-
t..riis s'adreSS-a a ses C iee-
drs Ne Nrbinne, et le 1
,l Dl'bre, 1 ... ;
j~pvebre il yrorvfCeta i*
i rs a Lili (i"r" t 1 e. m
*e de 1'Interiur, ..
salengro Aes'L e, ,l .i'e-


-- PROTESTA 4rTONS
DU GOUV IEy T

-BERLIN. --
ment apr&. >- :1 .
rueS sur su q' '
M-ffestation> :K
'StrasbouiA,- .
sand des A.-\ *-
ires a donn, -:" ':
d'Affaii'e .a
ler des .. "pv, "
du gouvern' .' '
tre les al n.. .
leader co :r ::
Thorez a '.
ple allenaf. r.
avec- M. '
. Voelkisehp -' V
Sneofficie1 du: .*.
declare que .;,.: ..-
.lU.dess IuS '- .
represent "
de communu:,. -
tional soeiai..-.l
masque. A 'v
tribeil y a


~aa~*a-W -, --


Iii QS,.~
wiG


Des m i l ., .-:* .-
voil ce (:.. --
Sekuritie
tenir,une : -.: -.. -
vous'donn : '
res-ia diff ., ...


4r''


inconsciente du criminal con-
tre son denonciateu. -
1 sin mble qu'il y a des
hormmes dans le gouverne-
n.ent de Paris don't le presti-
.,e international a quelque
'egi gaane6 du faith de ce scan-
-;,Io |p-rIovoqu6 par Thorez. En
.c ,cn, ca:", I 'Allcma;ne ne to-
e"-:.a; p:,-, ('on attaque ain -
" '. [n I".rher.....

L'AJX TTiOSPIHERE
I.TERXA'TIONALE
.'T LE PARLEMENT
A.,GLAIS
-d."ONDRES.- Les milieoux
S:.u p:'evoient uce la
S. liementaire, le 2.
-,- re, .-sera marquee de
.. ". debatS .ur la polit-
* .;. :'xKhieure du gouverne-
., ,:-I. Mtuation interna-
.. considrablemeil
; a: +ui -ie comf enc--
II2 vacanceS pariemen-
'*: I'o posi' flon desire-
:i:n n-'nt, o -' niu v-
i,tf "- 1'attiR- ude du
nn. ...vi .- s de la.
... ,.oe .. (It:- infor-E
if '. e i a ratf.i
to t Fede Locar-a
':^ -.: 1; i.2.-- :"V" ion en P al -.


> e Id ro'te a 18-

,,1.'4'.u i. F s ]
_- -....: V- -tSr Venn _












:. ans erainte de panne,
,:':. \ :> ineus F federal
r-o-.'c la route et la
:. ,ji.cu'a la fin. Federal
. :. Conrxirez et vous ver-


.2 .r -
--. ;' -
- ~. ~ 2
4-.. .* -


-if. -

- 'if
---if-i'


rote i-n n-wlbl


CU


' "^:. .le pneus Federal ont


,,: oublenu la confiance dit


.-, rche.


I I


E-~ -i


?p i '~ly


Achetez les pneus Federal

.1 ur voitures et camions, et

Ss r;ealiserez 'eeonromie la

pu.) appreciable.


A-chetez le-s fatleries Fedo-

i~t, elles sent les meflleures.


1ht politique se produit le 2',
il suffira seulement,de la d,-
tinando de l'opposition, puiL-I
(Ue I'assentiment du gouver-
nernent e:st chose certain.

CONVOCATION
DU PARLEMENT
FitAN(AIS
PARIS,---- Les Chambres
i.;fangaises se ieuniront a m.--
.ovembre, plu' pvobablement
l] 23 oetle L6, seion les infor-
r.ations du cabinet. .


LA SITUA/A TiqN
DE LA VIGNE
CALLEE DE LA MOSEL-
LE.- ) De fortes gelees, tel
oi on en a jamais vt depui>
des an.ees, rnenacent grav-
ient la rcolte de' raisi.'
(an i>a vailede td la Mo elle. -
Ia p.erture est a 5 degre-
,U-d: es-u. du It so!, et } au-(o.;-
"us., LeAS gr'appes .'en unt p.-)
-.u1erZt, rlen q,' les feuilis
i(-ent g"-eIia, mais la j atu.rite ;e




I-1
ett reta'd6e.i

cx DISCOURS
RETENTISSAXT
BERLIN .-- Le- jOuirna
:do ( e matin out par!e du (I--

anni du Furer, udoL.

2 '.1-s titanitO part3''U e9'
ac.e de st d'a. ""
visi'nniemrent pour les mnoi- u


c1alernent aux femnmet et mu-
nageras alu-mannces. Pis; ii
Onrntrre --a'-fu l daing'r- r '
iste, mime "t certaeS dcl-

acile d -e suppoter certain
-i-evt-enoVs >jo{ute-t-il Si V^-n
ye.lr ci mpe ade la nces-s
C d( QF rneifu:es.s Ce fraur
rler prie sa fo dan-- la
V'ore national-soeialiste. -
C 'e-st aus une preuve d'uni-
p Tpfarta e xlfant entire la
nation et .E-t>t, entre dir .
peants et dirig,. et grace i
+iquclle PliAemagne a obt-'
nu dans Jo temps sa liberty
politioue.
1,.0,+


UNE SURPRENANTE
REVELATION
LISBONNE.-- Le journal
a expose en detail l .
role que joue le representant
de iU. RI. S. S., M. Rosenberi,
.I Madrid. 1dl est second pur-
3 camnaradoes Sokolin, Bon-
(iarenko et Winter qui som
ces experts on reforms ri-
xolurionnaires. La servitude
(de 'Espagne, conclut le jour-
nal, envers la hussie saut
cKx yetix p-.epuis la formns-
tion d'une commission rou,;.O
0A Madrid. L.e leader Indal -
cio Prieto, du parti socialist,
r'a-t-il pas d&elar qu'au p-ri,
dc n'impporte quels sacritic:-
i'Espagno doit retrouver s,
Soie par le trio-nmphe de la rt-
vOclution sociale ..

LA SITUATION DEVIEAT
LDE PLUS EN PLUS
CRITIQUE
BUROCS On mann c ^
Lurce nationaHi:-te les -
formations su iantes e o -
vAr'nement .llional ue C .-
nioyenV leos }us modern -
pour sen:er ] panlque da .
,- rangdls (:nr' is. Do phS -
>,its hau;['> V :i:- S (_". i-
Q:S sit C S A V if i "
. -nt pUs -" -i '.i' l -


0 V
' ort s .r "aroo in _: if nc : i" l. '<.-'

o uItfliffh n '.


(cAn (e oto, inortante loc,-
litD sitmie au Nord' Quest O
- 41 CO. Des On (o IOUi' O

Sif s :<- (' ; :- -. :f.Ii' ,.. 4 ] -
i "? 6 -: *; n *b--- ':\a r! D -ard^ .
.. .... i L .. "-- ( :i U '' .-c

h.) rd rnent 6 u !a filje p. .,
leS a ions naltInaux, vL Wift
O O DA ,1"'1 1 1 O

S-~' ~O i U A-i..nal 1 -

;elai e d, Madrid a conde .:.-
\v lu di, a 1^ point? capiule
e li. tnan,: arlo- More:;
c' }-. ifat--t rn. C'n t fftefi.] -


rt. 1T.s frraneais devraient
f aLippir ah lordre cet orateur
Ie n 'rlnro lI go ,uvernement
f 'aisais re.-ponris-ble de telle-
, i.it:lc.,. 4Si p.re-
i.v:l ue la Vi] hemtrasse U
,^;', aa Irpr(sse allemande
SIno it rl'ord re de s'indigne .
1!i .i'cii ll 'i .<.uvite se trom-
n cr(yant (iue la prC Sr
u Rich ne trouve pas dI e e
prpr<, initiative des paroles.
p m nt i aL loY'. .



DI PLOMA TIQUE
i PA So { .. > HI In o. corr<.
ia du dDIeutsche
I.- -c:i:- .., de: (lifficult :I 'icasion do
.. o 'n :n ,. l .ett res t]

"* n-" -" n M on. "
-u
| ,. -;' '- : .: :.'t U ( l : el a-

'. 1U ('oflu
.i .. *,\ :. -" ..\ K :I l "yo u -
142 ..02
,, +:,; < :, 'e u+:


I :i


'v --


itatl1 le


Ca tS
'tijjle.-Ac-
(i'.s ,chan-


-''^ I- M TO
'* ?' '1 '

^ .. _- -. n a ha.


.- .


-t pt;'' --- 7
I -
if if if '-if--

I < C -
-if4 --
-' r' -: -
--if -:
(if 'if'fl- If if,~J -.

if ifI*if --
l if ----
-- .-. -if if


ifV7 ^


(c-i:- -
- ift~~ I


* 1+ ~- -
- I-if if
Il-
if''
-~ 4 91')


EXI LOIT D'UN A VIA.- a aI <;(ciare n avoir aP:-ILI& : i f' -, i ., .
TEUR. LES RESSOURCASP i.'mNa th p',Y;U1 otiv..,,n,.. i f--- .- ..- ..
(CHIMJQUES DE LA iuent mui.,p, it .-:i
RUSSIE SOVIETIQUE ter dI nC pou ir combat : ',, I, .
-MOSCOU. Le grand avi- {ans ls ]e. 'n- nationaux. .f .:-:,..:, ,*,eve
-----it -- $ aK, D-r!I '1' "n xIi
tour sovi6 ciue, le camarade
S. Kaitanov a execute, hie, LA PRESS ALLEAAND ;ut
tn 405eme eaut en paraehu e ifS'ADIGNE .
.r, Selancant d'une hauteur BE LIN..--- L'indignat.
"an" ,f' t u ]' if' i.: f., v, it --if.,
de 7.000 metres sans tre mu- soulevee dan, taute lAllemIa- :U" n.1,:t a.
ni d'appareil a oxygene de la gne par les violentes attago,.e .' S. :
nacelle d'un dirigeable. 11 e.t (tu chef du pf)arti communinS ]i .
censidere cornme un heroes en conre Hitler eet g6n'ale --
Russie soviet-ique, et est diE- es jo.nau z t'anan: :.n.- I>,1 .1 N.IQIS
core de I'ordre de L&nine, le lentt rougr d un pareIil imn tN "N10r11-1
p11-8 grand honneTur qton ; o nt survenu da, n p)1(y5> 'I:( r
U., d. <^i' Tele,-raph. i>fnormo
insrite a l liv e i t u p .--t Ie.,^, ,e -- i"
m .c rite s cla s son ii v ret d l a -'ti .. l E,,o p e .- ;e ., m in istre )r it -a n i -
xi ateur 1.000 hCuIr:s de vol :.. fumanite> nra pa.-s (f 0 -
8 t s e r igne1 t ('U I-e d.i.-
,arts aucun inCident, et Iee pimer les cualomnies c1t ,net. urs cr eI om Iu dis
premier au monde. i s'iancer Thorez a clabouss6 e R. i i du leader communists
d'un avion au ctuOs d2 0n lop- ot son chef. Le Bunt; Dna : ucu.I t empecsaiur aI'
ping.Il a dej6a form(1 F- pa. : blat Lt -it Ti ee su t e heus Pa. a.rait .d a;
achtist 400 aviateurs et 1i, journal >, o.ar- kai l aParis aurait le 6t a'
rachutistes, d :.,41 4 "mdgu
200 planeristes.-- Le detroit no du part ra dical-social st. inent iranfore
de Kara Bogaz GoCl ou ro- t subit has i f l aes a u -
vent des mines inepuiablt ..'Moscou se montre indign ide d e de xue _o i. nt, n
-es matieiu pel .% P r. action justifiee de- la !.e.ta m en : a-
- ste chimique a vre press allemande envers I I<-m AO te 'es:> <;
...au ie ch e.F.,L i nesures solent prises ai".
cette anne 'industrie so- ront de Stiasbourg. Le jou, Q .
cette aniee a Pud. ....- ; ,, ". f mpeeher que 't ineideut
vitique 400.000O M.nes e sul,, na8a eu i mpertinence dai- etenpde dacntaie
fate de sodium. L'endrpit qi r que Pattitude de a press ne aante.
-st situ4 dans Ia paree oei -te:mande constitute une inger (Voir suite en 6e. paqe
entale de a mer Caspinne te dan lns aeffaires mteieu-
et appel dvenir dans 3 res de a France. < neesdit la Prardan, pplus 6e met-ainsi au: l 4me niveau.
grand combinat chimique du qe.les detracteurs du Reieh. Le Nouveau Testamer:
monde enter. On estimep Ce n-'est plus une .affairepri- ra envoye gratu tement.
t.75000.000 de tones, la vc de ia trance quaind le reo mande, a toute r -sonn
ouantit6 de sulfate de'sodium presentant autbr .d n par- possedant pas les Saint
contenu dans les mines et a 16 t'i injuries le Fuwrher Ch4'1-e I ritures, -_ :
billiards de tonnes latiuanti- her- de faon aussi violetie Svadresser .. Aa:
Sde chlorure de sodIUmi i 5 kflommtres de ia frornte :P4arce, a PorMedaix;

..0. . .


VICTOR. J. IARAR',

LA STATION ROUGE

92, RUE PAVEE


A'.A:&


I


i


!


.. i... .. .... .....
..i .... ; ........
. i .. . . ..
- -.1 : ** !








as. isw w No. n T
*efl mNB PONDS 5$ Sm

sMM CBAUVriT a c"aQrOnE
I G. CRAUV T
kMctnur .em* 0t
MARCRAU DESINOR

RNaST ROnBOMuME


COMMEMORATION


DU 17 OCTOBRE


Liberty Egalite. Fraternity
R6publique d'Haiti
ARRETE

STENIO VINCENT

President de la Ripublique

Vu Particle 3 de la Loi du It'
Juillet 1926 sur les jours f&-
ries, modified par celle du i'
Juillet 1931;
Considerant que c'est un de-
voir de commimorer Ite
grands anniversaires de notre
histoire et de perpetuer le eui-
te et le souvenir des heros -de
notre Independance:
Consid6rant qu'il convieint
d'honorer par une pieuse <-
remonie et des manifestations
patriotiques appropriees, Ia
memoire de IlImmnortel Jean-
Jacques Dessalines;
Sur le rapport du Secrktali
re d'Etat de i'Interieur:
ARRETE:
Article ler..-- Le Samedi 17
Octobre 1936 est decrete jour
de ch6mage en commemora-
tion du 130eme anniversaire
de la mort de Jean-Jacques
Dessalines;
Article 2eme.- -. Les Servi-
ces Publics, les Banques, Ie
Commerce et les Ecoles cho-
meront jusqu'a onze heurts
a, M.
Article 3eme.-.. Le present
Arrete sera execut6e a dili-
gence de tous les Secretaires
(dEtat.
Donne au Palais National,
a Port-au-Prince, le 13 Oct;-
bre 1936, An 133eme de IIn-
d4pendance, et an III de la Li-
beration et de ]a Restaura-
tion.


":-lu-l-gg:anuppai E. .!* RWAi.iW%6 *


COMITE HAITIEN
D LVALLIANCE
PRAN!NAISE

MRadutat du contours de,
composition francain
de V'annie 19N.


.._ ; ,- ,


SkRVICE NATIONAL
FlYGIENE
ET ASSISTANCE
PUBLIQUE
SECTION DE LA
PROPAGANDA
011Y yQIKNE

Cindma Populaire.

14 Octobre 1936.
Mercredi prochain, a 6 heu-
res du soif, i y aura une gran-m
oe seance de mCinima Educa-
t i ala Riviere Froide.
Nous demandons a tous leur
concourse, pour le plus grand
success de cette propa;ande en
faveur de la sante publique.
Comnme toujours, les films
ttront expliqu6s par P'artiste.
Th. Salnave.


: :


Sujets au choix des concur-
r nts -lo-o.Un Penseur-a-dit:
cLes conditions essentiellei
le I'heiureuse transformation
de notre Republique sont :
tAdministration, VAmour de
Ia Patrie, ia Paix, la Produ-r
tion, la Diffusion de VAlpha-
bet et des Principes Religeux,
6o encore l'Administration.--
Developpez cette pensee.
2o.- < t il pu dire A Louis XIV que
-MofHire-6tait---t e- plus-grand .-
crivain du Dix-septieme sie-
cle?>>
Membres du Jury : Le R.
P ere Foisset, professeur de
rhOtorique et prefet des Etu-
des au Petit S6minaire Cole-
Oe St. Martial, M. A. Fabius,
vncien professeur de rhetori-
n. e au Lycee Petion, profes-
seur de langue et de litteratu-
i e frangaises a 'Ecole Nor-
male d'Instituteurs et M.
Leon Lahens, avocat, profes-
seur de rhetorique au Lycee
Petion.
Le laureat du Concours e t
le jeune Louis Max Fouchard
dtnt la copie porte le No. i.
t1 a choisi le second sujet.--
Note: 7.16 sur 10. Vives feli-
citations.
Ce Prix de Composition
Ifangaise est offert par M. Re-
in Doumic, directeur de la
Revue des Deux Mondes, Se-
cretaire perpetuel de I'Aea-
demie Frangaise. Le volume
vient d'etre regu avec une d&
6icace de eminentt Academi-
cin.
Port-au-Prince, le 12 Octo-
bre 1936.

Le Secretaire-Adjoint,

Joseph L. VIARD, Avocat.


(S) Stenio VINCENT


Par le President
Le Secr6taire d'Etat de Phn-


F. DUVIGNEAUD.


des
or-1
Aom-
AR.
cl e,-


RENDEZ


terieur,


Le Secretaire d'Etat
Travaux Publics et du C
merce
A. TOV

Le Secretaire d'Etat


Relations Exterieures et Fi-
nances,
ancesG. LEGER.

Le Secretaire d'Etat de la
Justice et deA Cultes
Odilon CHARLES.

Le Secretaire d'Etat de
I Instruction Publique, de ,A-
griculture et du Travail,
Auguste TURNER.


Hailiana
MERCREDI
Romuald Joube dcans
MANDRIN
(suite)
Entr6e: 0.50

t. J E- JEUDI "
Le irand Film Plant
LEcS MA NS-GITIFS
Entr4e 0.50


VOS DENTS CHARMANTIS


AVEC LE COLGATE


VOUS pouvez avoir de
charmantes dents blanches.
Mgme si vos dents se tachent
facilement, Colgate saura les
nettoyer et leur donner une
blancheur superbe.
Le Colgate nettoie les
dma s prfritement-chaque
figure, chdque crevasse. II
les embellit parce qui 'il
content la m&ne poudre de
polissage que les dentists
- -- - -.. ..--- -


emploient. La eavmr du
Colgate eat d4iicieusement
rafratchissante-elle laisse la
bouche pure et parfumne.
Achetezven un tube aujourd-
'hui. Employ le e
Colgate soir et
matin fidilement,
pendant S jours.
Voye. ensuite la
beautA nouveile
de vos dento! ":i
.. .. ..'. wi.;.. t i's sr W


.. .L&EN VOYAGE?


N'oublxz pas la



A.


SEul combat lea douleurt Inittendues at ehni-t4ites


M-ILA


NOURt AiTUg4"
FORTIFIANg:..P

TONIQU. :ytB i

NSTDI ..


i












I


D.II
-'.-"
.......^


DES SOULIEPR EN TOILE AVEC SEMELLE SP
LE ET CAO. TCHOUC POUR VOS PETITS"'

LEPRIX auparavant Mt4
TOINTURES 3-8 (Gdes
Tennis Blanc 4.- .
SandaJette blanc -t rouge 5.-
golies Couleurs 0.---
Montant, pour sport 5.-
POINTUR S 2 9-2
I'ennis Blanc 5.
Sandalette blanc et rouge 6.--
Julies Couloeurs 6.-
1.ontant, pnour ]e sport 6.-- :

UN SERVICE PARFAIT SERA RESERVE A .
ENFAN'TS


1# --W- 0S -


A i'Rgse CODEIA'f. TOLI et fICAL

'OUX, RHUME$N BRONCHITIS, sENR
INFLUENZA. AFFECTIONS DES PO


i i, ....s. *...
PORT.AFcI N fr. HAIT, Bl L L .VIN


N ntl n..vr @ ;
1* 7


. . .


- -- -- -- ---- --- --- -- --- ---- -- -- ---


r~ ~__~~~~ ~~~~_ ~,:~~_,_~~a.............--~-----


'-AVIS
La Banque Nationale de Ia
R6publique d'Haiti paiera ai
tous les porteurs d'obliga-
tions du Gouvernement d'Hai-
ti Serie B qui voudront bien
remettre leurs titres a ses gui-
chets avant le 23 Octobre 1936
1e montant du capital au pair,
plus les intrets.
Port-au-Prince, le 10 Octo-
bre 1936.
W. H. WILLIAMS.
Directeur.


-; --- ----------I I II


---- --------- --- --- --------------- -- -.--------- -- ------------------


.


1 I:ndjque u r neur: : -*----
2 r:" -..... ....
SEN Neurasthne,
onervoux. Anm


cence, etc., etc.,

N .. .... .. ...:re ion

Chaud ou Froid V ersz un peu d'eau h
l4it chaud dans une tasse eny ajoutant 2-3cuilleo4b
LO. Remuez pour le dissoudre et ensuite reml
tasse ou le verre avec du lait oi de l'eau chaude 'oi,"
.uivant la boisson que vous v u]ez.- Priere do n- S
de Feau bouiilante ni du lait couillant. ,
Ce nouveau Tonique Fortio--t sera k partir
'hui en vented Ldars toutes les bones epicerie deIti
(ts autres vilIcs de la ,epublique.
Pour commancic.- ou echantillons gratuits s'adreH









:
PREE T Z.SIANN-AGGERJ-iOLi 4-
Agents Ginkcsux.


.: :- -:,'-- -.








.. ... ..... /
-----..---------
_-. 4 : :: +c.:-z=i::
:.:-. :-;;i -:E::..;'4 +:i+
':" "~~~~ ~~~' ':' 94fi-i :) :
: ::y+ 4..9.':.; + +::-
d [I


A VENDRE
1.152 hectares dans la deu-
ie'me section rurale de Mi-
lot, dependant des habitations
Borde, Baubert, Petite Place,
Baubert Cafdiere dite Colo-
nel, formant un vaste domai-
ne bien arrose et propre a Ia
culture de la figue-banane.
S'adresser a Me. Volvick Ri-
court au Cap-Haitien.
MAISON A LOUER
Ruelle Duncombe, Be's Ver-
na.


S'adresser
Durocher.


a Mmie. Jaeques


I f


'


I
I


~UL~~"~


I


- --


I)Ullf


ft E


BATA


~Crl~




,--: -'.- .-.:::: : .. .. ... ... ....... .. : '.. -. .- .. -". . -. ... ..: .
-.--.-.*-... .. ... : .
...... .. .. .
':-*. *, Ol 8 j p ImuIrti t"^ tflPJU-'^tg


fiymauase de

PelC


m S $*Vfltittem


iou


-Yilie


(Maison A uguste Gabriel)
801, Avenue H, 804
Cours Preparatoires
Lemons Particullres
.NTERNAT DEMI-PENSIONNA T EXTERNAT
.......... irecteur: CHRISTIAN BEAULIEU
.chers Colltge, Columbia University (1928-29)
Prof esseuro :
VILFORT BEAUVOIR
Docteur en Droit
MARC HAUDUY
Licenei& en Droit
AYMON CHARLIER
Docteur en Medecine
ETIENNE D. CHARLIER
Diocteur n Droit
PHILIPPE-TIHOBY MARCELIN
Dipltme de I'Ecrol Pigier (Paris)
ALAIN TUtRNIER
Rachelier gs-Lettres
ETC., ETC.
pour tous renseigncmentf, -crire au Directeur du Gum-
gage de Ptin- Ville :
ff, Rue Bonne-Foi, Port-au-Prince, Telephone: 316.1.


tI-

\ ;


line a GiQce de
Pat* I=-Prince
Fabrication die glace de
meilleure quality .
Livraison rapid effectuee
quotidiennemext. par nos ca-
miens points an blanc dans
toutes les directions de Port-
a',-Prince et de ,etion-V illc.
GLACIERS
Neus avons toujours en
Smxin les derniers modules dc
gl .cieres en aoier 4 partir de
$ 25.00 et au-dessus, vendables
avec facilities de paiement.
< et les plus 6conomiques.4
(REN K GLACtE
SU UPERILAT I' VE
Un pr*duit noutveaul, (i ?ne
ie eide en hi.n aux mneullie-~s
n11 Yques dt.i: P'ay dI uLp
oia d'Amerique e*K ot'ert zaz
public Laitieln par 'Esine a
Glece de .Port-au-Prin ee. t(:u-
,tZ cett.o ( 1 icieuse c:pine, et
vous serez convaincus.
Faites une $:gh'ilO e .ur.-i-
n v eOLtR Iilie en apj ol-
it'nt de la ('.rnme (lacee S1
pcrlativc>> pou Iea dessert ...
Scus en raffcIle-t.
f ATR]bEPOT
FRIGORIFft'UE

(9 teuvlI U()t eI n'Kbep~r-
Fe. VuolCe LiL:tltt h"
ec

xIc ..KrJVC-icrCS

.LJ;,r 0 no re Sal). e ,enh e,
c est faire de I econoime,


Tls~g~i~-~;~b~gt~~:8~p~;Jlr~*~lr~nr CUP~lslll~sll~~rPIM.T~*.~.~


Laurual de I'Alliance ratuyuc i potn
n nx Exam1en du Baccalauna i dI' .iuiet ]t ;1.t'
Udi Diction frian;aise de Ju in :; -. J Iin 1;J
I1 success aux Exarnens (Idu J.;. -at K I.-re
partiess.


1*
10 III C
ent.
21
C IM


onitge


Simon tolivar :
in .Sription.- p' ,
ju VurS ouvrabe


Lit


:4 n c.


_F' ,U
p.- h d... .:i i.^,! A;.''> M{, ,,I
_~e. rei : l quib



l.u Dircvtiun.


41


En f[(i-cC (14


Bureau ~Xozx~: J'OY I-,
t tFC~
4 -F.
iIs:~ is -7-
CC Ft
4 1


Lu Nan que


V\,


I t'If~ H IV 1 I 4<
.AF fit


tQUIPEMENT ET EQUILIBRE
Avant dt pouvoir prendre io mer, 1l faut
qu'un naviro solf b;in gr6-et pcrfoiterrse
equilbre. Des d6p6ts effectuIs r&guiihre-
ment 6 un compete d'6porgnefinissent par
constitucr un fontes povYnt seryir V 'quiperf
les jeunes gens pour Ieur voyage dons to yio,


SU


R YAL


DU CANAbA


opti


-C I z r' rmsA


.- y.

ocal princi- -


3 Lamrnarre. ,

-.


f L'Annexe

. P Rue Capois
L 'e Pavillon


fhs :l4i'I


-?



IF-
/
~ FFH~


<'


DEMANDE:Z LA Y 4OMMAD2
La-EmS(trai
j la Cordonnere Mont-Carmn
HYPPOL1T11; JEUDY
eibhre preparation i4




AVIS MEl IAL
CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne mason
F. Duvigneaud
{Rue de- Casernes)
Consultation:
2 a 4 h S2 p. m,


liachines a ctrire Remington
machinee a calculer Dalton
u'ibans, paper carbon
aites vos achats chez
G. GILG,


'C 1


" A
.-, .


xv-'
F
- F'


ft~ tkan ~9zUIn' flaxai&~i


AGCLAT -A.LL% DAii (JALEF: V
. .,s E. Pr:HRES PRK'l-,t-:S.
ENT i)T OR, MONNAiFE D) :.O rES,
',RTX ASCLJUMENT AVANTM EU&,


IEIL OR,. lAMANT
VIEILLES UIkES AR-
NATIONALITES. A DiH


iI-NI UT U )UI NATION j 'NETTES ET VERRE3
Lunetten et Verrr9 de s n umeree
Montrsur en nickel ino.- A41hr, a
errres ovale.Q au prix dt: .O Ia paire.
La liMuidationm dh vJ ) wQ'a 15 Novembre Loartu
A. DE MATITEIS &


Le falol e t ine ntert-tl-- F


mme Ig
d 9


un



Rue Lamarre

COURSE CO- : MERCIAUX
O.TY LOGRAPHIE STENOGRAPHIPE
PTABLTITE CORESPONDANCE
O ,MERCIALE LANGUES VIVANTES
C. LASSIQUES 13e A PHILOSOPHIE
(* grande 6eole laique 'tHaYiti avec son irri0?fra-
Bj%411 Scolaire. Celle qui donne satisfaction aux fa-
ase dxix an, *


BAN


1
t


"lie 1

C'


terr"oirs.


-. ..-- ........:... P A G B 1

College. Simon B:nivar

Enciguemeni Primanir et Seecn:daire
Enseignement Classique at ,l-tder n (e;cti ns A.,i,C)
Internal el Exhi raid
8, Ru0e M19gny, S


. ..:-~~ ~.


9 .s


Nan-


stitut


SAR'FIIE


RHUM'J


LE


qulintessence des


c fest


deE


leures variele-s


ca-,ines~


lerr- to'air


reu n i ss,,a n


vasz-xt


me"Illoiurs
J-


G~erc e qui failS sour arome~







































































































A quoi bo fair l'exp.riene d'uno
nuit joymuse pour s mouetiues
Pour avoir la paixges du ArIT.
FLIT tue nvraimet Ie insectes..
at pourtoujouw INotache as. Nou.-
veau parfum agra&ble. EgeM lt
bidonjamue A bandetoire ctsotdat.
$t UNE-VOUVEAUTE I
SLa ?01POD1t0 twctWid
FLIT hit mrveil* esbue
P n: a: .. ,
""' v.,'


................. ...... .. .....


Nouvelles
Etrang&res

... ( e

MEASURES DE
PRESE OVATION
PARIS.- La Junte natio-
n ale de Burgos informed que Ie
gotuvernemnent espagnol sous
spritexte de preserver les lieux
saints de la destruction par
les bombes d'avions, aurait
expedie, en bateau special 91
tl6tranger, un grand nombre
de toiles et d'objets d'art d'u-
r.e valour inouie. Ces objets
appartiennent aux Eglises esr-
jpagnoles.

LE MINISTRY DEL VA YO
ET LA JEUNESSE
MARXISTE
PARIS.- Le ministry des
Affaires Etrangbres, Del Va-
yo a parole lundi soir A la jeu-
nesse marxiste, tout en la ga
rant centre toute exagera-
tion, il lui demand de .croire
au triomphe de la cause, de
concentrer toutes les energit-s
pour sauver le pays de IFa-
narchie fasciste.

L'ALLEMA GNE
PROTEST A UPRES
DU QUAI IDORSA Y
BERLIN.--- Le Charge
d'Affaires allemand A Pari<
a remis au Gouvernemert
franyais une protestation er
cA.e forme centre les propo-
dGffamatoires a 1 adresse d.
PFuerer-Chancelier et de lJ
nation allemande tenus palr
le Secretaire Goneral du pa-
ti communist franq'ais, le de-
pute Thurez. Le- joiurnaux a
lImands, le < \"1 (kishe-
Beobachter' i'\Anrnif .
<< Deutseh AI :- inet .4
Berliner TaI .. 1" "
uent c('Ontre ei F'a-c,: et m-
tout clans loe re-inm fronti-
res, rendront irn possibles ]e
rapprochemrent i'"('nco-a: -
mand.


REPRESENT TION
ANGLAISE AU JAPO, )
JJ)NDRE.K (, tV l. .'; -
la nouvele vlit dt >ir !,,-
bert Clive, Amba>-.ri -'-
tanfni{ue itu Jan n. nu .-
t re des Affaires FLn' i 1'
de Tokio, un in dice -
:iete nouvelle i'ui n(eCe (p e- -
n les homnus 'aiai .s )
tanniques au suei t K (1 s act:i, I
ts jaupontisc dans la vallc,
(\U Yangtze. en ('hine. O(n 'F
dementi energiuVement que la
Grande Bretagne alt invoquje
le trait des 9 puissances po a
proteger 'intjgrit te rritoA-
ridle chinoise, mai, non qu't. -
le ait faith de(s 'repr)eserntations(
pclies au Gouvernement Iue
Tokio quaint aux empiete-
iientss japosnais dans la region
de Shanghai.

LA SITUATION
A MADRIDJ
MADRID.- Le Minister
de la Guerre rapporte que le0
loyalists ont remporte 6 vic-
tcires aujourd'hui. Un decret
public lundi requisitionne
tous les manteaux et matelas
non indispensable a la popu-
lation civil et ordonne Pinven
taire de routes les maisons-
volontairement abandonnees.
Sous peine de mort, on doit
fournir dans les 24 heures la
liste de toutes les personnel
qui vivent dans chaque ap-
partement. Le Gouvernement
a refuse de payer aux ou-
vriers les salaires arrieres qu i
leur sont dus par leurs pa-
trons. Des milliers de per--
sonnes ont quitte la capital
pour Valence.


300 TUES EN ESPAGNE
SEVILLE.- A San Mar-
tin de Valdeiglesias, ircem-
raent prise par les nationatx,
les hordes rouges avaient as-


sassind, avant leur- depart,
300 habitants sympathisant
avec le movement de droite.
Les aeroplanes gouvernemen-
taux ount bombarded severe-
mnent les colonies.: aviaangnt
$sCr Madrid. De Gibraltar on
cignale que 10.000 nationaux
oui marchaient dans la direc.
'ion de I'Est, de Caceres a Es-
topona, ont et# arretes par les
niltices rouges.

CONDAMNA TIONS
A MORT EN ESPAGNE
ALICANTE.- 7 officers,
dont le Gal. Jose Garcia Al-
dave, condamnes A mort ven-
dredi dernier par le Tribunal
du Peuple, pour complicate
dans la rebellion militaixe,
unt t4e executes mardi A l'au-
be.

LA FRANCE REPOUSSE
LA PROTESTATION
ALLEMANDE
PARIS.- Le Gouverne-
ment frangais a decide de ne
pas tenir compete de Ia protes-
cation allemande centre le
(discours du depute Thorez.- -
1-e Quai d'Orsay a declare A
I United Press que si le Reich
L 'ent les appreciations dc
Sbhorez pour diffamatoires, 11
peut poursuivre leur auteur
.evant les tribunaux fran.
yais, mais que le Secr6taire .hin
parti communist n'etant pas
ii oembre du Gouvernement, et
1e Gouvernement n'etant nu!-
lement interesse a l'organisa-
tion du meeting de Stras-
i'ourg, il s'agit d'une affaire
p urement privee, sans aucun
c.ractere official,


SOCIETY IYHISTOIR
DE GEOGRAPHIC


IE ET
E


Dimanche prochain, le 18
ctobre, iI y aura a l'Amicale
Lu Lycee Petion une intres-
-'nte conference du Dr. Catts
ressoir. sur la Giologie ha:'-
/ienne.
Neo .prn quOe tous
r (.$-ut eY ^ -e ,.Ce c i1s.-

:'** tori 0 1- -Tr'.n n t con-
r z c)'


A VIS


L.a Compagnie d'Eclairage i
C, ectrfue des FVilles de Pot-
u-Prince et du Cap-Hatien
-'ise e public et notammp1o
': r ornmercanrs. i ndustrie.5,
(1 IhB issements de s-ectac-,
Ctablissements scolaires et ar-
L&es ou'i l eur es.t absolument.
interdit d'utiiser l es poteaux
o reseau de la Compagnie,
>ans y &tre autorises, specia-
iement pour y adapter des an-
tonnes de radio, ou apposer
l.Us pancartes, affiches ou au-
tres encombrements.
E]le faith d'ores et deja ses
reserves expresses et formel-
les centre toutes personnel,
tous etablissements, ou admi-
nistrations qui, en depit de
cet avertissement, croiraient
devoir se servir de ses po-
teaux pour les fins ci-dessus,
Port-au-Prince, le 12 Octo-
bre 1936.


KRbert Bonhomme
ayant pris la succession au
meme magasin renov6 de feu
EMMANUEL DUHAMEL
assure aux. aimables et bien-
veillants clients de la Maison,
tant de la Province que de la
Capital, qu'ils y trouveront
le meme accueil, le mmei&per-
sonnel, le mhme service rapi-
ie et courtois, le meme. assor-
timent, le meme genre de ven-
to et la meme quality de maria
chandises qtie par le passed.
Gros et Detail..
95, .ue du Qual, en face de
1rH dtel de Ville.


LE dSAITIh MBARQUE
3.O SACS pE CAFE

On nous .i ii que le l tir, de la Colov-bian Line, en-.
tre A Port-auM44nee ce imati,
a embarque e** apresnmidl
3,000 sacs dde6 & destina-
tion de New-oqAc Des com-
n:andes auraienht4e d6jA pla-
COes ici pour dea-quantites en-
core plus fortes,,,
Si Ie mouvetnint se ,main-
tient, nous ne- purrons qu'
benir le Gouverrement fran-
cais de la d4cisti, pr laquel-
lt. en voulant .ots mvmbarras-
ser, ii nous a Oilig&e chercher
ce nouveaux --tar es, qu
pourront se re vter t I'avenir
bien meilleurs ..e -elui du
Havre.


TRANSPORTS ET
CORS UX PIEDS
xAux grands maux. les
g ,rands remedes,sme disait un
u camarade A pippos des li-
gnes> (pardonte Pressoir)
c. einquante centimes. On n'a
(ui d se couper- les cors aux
pieds, pour amefer les chauf-
ieurs da composition.)>
Mais ne voila-t-il pas quo
je m'apergois qu'en ce mo-
ment pour peu qu'on se fasc-
passer pour petit garcon, pou-
le ou cruche, on voyage gra-
tis a Grand-Goave' Jo trouve
et e ecest la un bon march qui
doit cofiter cher A quoequ'un ot
Jc me mrfierais. J'aime bien
en avoir pour mnm larger,
qu-and j'achete une marchan-
cise. Le bon ma-rche ou ls c-
Ideaux ne me tentern pas tou-
.jours.
C'est pourquoi je fume une
cigarette a mon prix, et a mor
g1out la "Splendid.,


NOUVEAUL S YNDICAAT
DES CHAUFFEURS


Le nouveau Syndicat de?
('hailu4r' de lgne s'es
cr nstitue .--..me suit :
Dr. MX .Ia Mlval, Presiden
D N, Si PYrsiclen
Pierre A"rmIand, Trsoriel
Robert Bateau Sec. Generui
Conseil lr- s
aMM. oaunea, A. Male
, anrc,, r oli re Compa
Dorl]ans Thomas, Gabrie
)ostaly ,


-


: r~,~: ~plo~si~f*~%~a~~~~ ~ere~'~


.. .. ......... a

$U TIDIEN S PAPETEtRIE
1t4ANDE IIBLIOTHEQUE DE LOCAtE'



FOURNITURES CLASSIQUES


APPRENEZ VOS CLASSIQUES DANS:


LES MEILLEURS LIYRES ...

OU 3 POUik

LES CLASSIQUES POUR TOUS (HA TIF)i

CLASSIQUES LAROUSSE ......................


FOUKR.ITURES CLASSIQUES

.~~. ^----
COLLEGE MODERNE
Directeur: Ernst Alcindor
Rue Lamarre
Anyle: Avenue John Brown
Phone: 2087
Externat-Iniernat : Conditions modiques
Inscricez cos infants au :
COLLEGE MODERNE,
ecoie qui roet !'enseignement i portee de touteslesbol
cole ui ne profes pas Ie Tbourrage de crane>>,
'ecole ,u: prftre : tune tete uniquement <> trne

ice.e s attache a soiliciter et ea doveiopper toujoin
.. 'nir U de Ielve.

z ( ue (S trouve recrute le corps de profe&.eurllet
(" hon'U1ne, e

; Ie pi u... t,, u tout, de trainer, pa r l'exm
ce' in.t in ( ^:7:, t const ruci ice.
..a
...... ..........^ E '- j ~ ~ i -s^^ ^ ^ ^


SPMtes cette ^preuvs et di9^
mist: en vous- mant. Achae ..


prvo ; pw r pvotr propre GptaIm
qwe poor I sprix ek ^esdamot
.
.: :' .
lames que vous aves emplo^^B
Acbiasf at aqmiat do "LA :?
BLWEUES"cwo*&r. Jous do Sd t
de confwt et dma rd W0MOMv


Votro corp RC- prc.t se t.*barr,,zse,.,r 'j",
acics Ct.nt:is FUn 'y "On gir
9.000,000 de cOr:i.1itS O riltreS flf n,,.':.it.
do vo($ -vMn-. M 'a attenri.i<'n, n':r:Ffi.y.
pas de drc bucs on-ban.in rr vioiol-tit.f T :
rTaittoa. IAiL r.-ins. tiibt(.s 1loit mOii.-i: ,.
Ff-nt !a ctus,_'i' rnete U lct;a o nL i on.'sf rl _t
narvoysti. ehvilies ornf-tHs, rhun-
maux da tetI 4tourdissemcinits, yeux < tr;' :
Poau ti-rne t c..e,, acdtt6. cuiis-on (:
mangealsons ou plu-er de viguetr. '
courrte atucu rL-cri, dcomndez h v.
pharmacton le rer6de n.UIMdcal appe(' "C,
TEX. It t gat ranti qot( CYSTEX vous ,<
cutreMra tl n I le vltutlhl Cn Is f.F'E ,
vous donnera une irnpro sion de raj, ,-
sement de 10 an- et v :nu. urra e rn k -
minon e,.prix vrFuf ,'n soer rfnd.our. ;_ --
l-r.'ttone t. ,Tn r <'*pFs'-"

Si votre pharmaeien ne pae
rous en donner, 6erivez jposte
estatee No. 162, Port-au.lu
frine".


Tos pfaet de LaMBs
BHEUES.GIU.ETTP qi w'e#
pas I panlist d King C
Geeut sesa reatEw cantrefei. 34se s55y,3 9sf L".
~A.iWWrfr'Th


n'* fourd pa
i/lrU f
C4 1
.," .,'


a.


- Y I~Pfe ,l---.'0


~


g~grp~ph~prp~


I afrle

- TELEPHONE 277


s


..._...


FAllTES-EN LEA PRE




  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved