UFDC Home  

Le Nouvelliste ( October 10, 1936 )

Le Nouvelliste Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02684

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 10, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02684

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02684

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 10, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02684

Full Text



4.4 PAGES

:.. ^ mNa Tm
44.4. 4.44.,


A 4 ~


QOTIDE FOD EN
QUOTIDIEN FONDE EN 1896


PAGES


DtPtCHIES
ASSOCIATED PtRSS
..^-[t~ht -^ ...


Pa. -A H


#..BFs ^A


I


PORT-AU.PRINCE, HAITI


AMAEDI 1)0 OCTOBRE 1936


No. 13.995



UN ERIAIN

D E MAR"UE
Ll Qiiiiy


- Mf uan r r 4


IRE POLITIQUE
AMERICAINE


politique exterieure d'un
Scomporte autant et par-
Smeme plus d'exigences
Sa politique interieurt
1apquelles il est souvent dif-
Sdble & un gouvernement de
g sostraire pour Ia raison
ntielle que, faite d'nt-
*S rtiproques important,
cite est base de menage-
^.ts, de politesses et de con
enances qui sont de rJell
d 'Is relations internai-
bnalss.
Ces convenances sont .qu92-
fois imperatives en raison
^ certaines contingencies
Lrticuli&res ou de certain
Iffit s raciales ou culture)]-
crmme cela se presented
Or example pour 1 ensenm,. I:
Pays de l'Amerique.
btee qui concern nos. ra'-
-avec les Etats de cec I.i-
mfsphtre, hormis le Br,-
l,-- et encore... nous avo.s
d attaches ethnologiques
alliess avec Ce pays-li. i
idte centre la Republiique
giHati et routes les contreeo.
de continent des liens hiMsto-
et moraux puissant,-
remontent jusJqu '1 I'ep-
de Colomb, point de di-
r des martyrs endur&
lmnble, avec un courage :-
eit combattus avec "tre
i.. minebranoable jus qu2a,
Ioghe dtfinitif des princi-
illuminenc notre A-
e depuis 1e XVIt'1 I:e

la communaut6 des origi.
INetdes suiirtrance les Ia;"-
Arecueillis avc tant d',-
datBur les champs de batai1.
e Il Iibert& devaient natu-
Aement engendrer des liens
&Aternit6 et de solidarity.
*fructibles entire les pet-
aui eomposent IV'Amri
& Ia test ne' t Panlne^
atMe, palladium des li-
americaines.
Q'vt done pour rentrer
ale cadre de nos obliga-
'morales internationales
.le Gouvernement de Son
.llence Ie President Vin-
s'inspirant de ces origi.
vient de career trois nou-
x posters diplomatiqcu.:
Strois grandes capitals
o-amn6ricaines.
est a M. Constantin Ma-
que revient l'honncur
Ugurer les posters de Co-
ie et de V6n6zu6la aveco


.:tres d'Envoye Extraor-
.e et Ministre Plnipo-
re. Notre Repr6sen-
la Havane etant char-
sOn c6t4 d'inaugurer no-
tUgation a Mexico.
Itehoix du President de la
oblique offre h tous 6-
es garanties les plus
tes. M. Mayard est un
6minent et presti-
on peut augurer par
uent le plus large suc-
a mission qui lui est


SLiberte Egalite Fraternii,
Rdipbque d'Haiti
ARRETE
STENIO VINCENT
President de la Rpublique
VuUes articles 35 et 40 de lu
Constitution;
Considerant qu'il y a lie',
C;4 pourvour i a nomination
de nouveaux Secretaires d'E-

ARRETE
Art. ler.-- Le cituyen FIt-
c'^ri. uv~Igneaud e.t n :-
ne Secretaire d'EC.t a.u '-
:a, rtement de I'lnteeeur,1V
I. eitoyen Georges LC.e
:t nornme >Secretairre d'E:;
\L) D6pa'mterr1ent des Rf..-


L0 dtt'eo n .A2iu :: 2:gqr


i'c :von P, A rA
S.i.ure e, d irave il:
; ci:.vyen Odilo, C'h..
t. no. me Secre4tai d':
. Pux Depatoten;ents d. a J- .
:ie et ds C uCes:
I.e e tWoyen A.'ren Tx.;ar .'

D'artemn.n:- ds '.. ran'.Y
PuI.;,s et du Commerce:
Le citoyen Leon AlfnA
Sous-Secretaire d'E",- "
Seharge, au Dpa'temen:t
t/u:na'r-, d la dirc" !(s. ..
>ervic des L rc.,- Ex:
vieurY et du cuntr&2e do tra.
Vi prt ntrLime 'n riner"l.
Donne au Pai ii Nationi:!.
Po'rt- -Prince, 3:1 10 ct ,-
Sbre t.6, an I:mrne de ]'!
(.,olpe dancee et Illeme. (ie la
i.~br.ion et (ie la Reestauria-
\tion NationaW.

Sig6: Stnio VIN.CENT.
I J K A


REX


Dimanche 11 Octobre '1936
A 3 heures 2.
Matinee nour Enfants
Dessins Animres
I'ath6 Journal
Au Pays des Maharadjas
(Documentaifre I
ET
Un grand Con.mique
L'Ataxis du Taxi
A 6 heures
L'OPERA DE PARIS
et
Le chef-d'amuvre
des chefs-d'ceuvre
LA CHANSON
DE VAL'ADIE


A 8 heures 30
En Premiere Partie
Path6 Journal
< Les Abeilleso
En deuxieme parties
Grand Gala
VIVA VILLA
incarne par
Wallace Berry
"a ,i BH : 'atU 11 I. 1) Xm"


nt est besoin de fair s ous la double egide de Simon
&,tout le' bien qui Bolivar et d'Alexandre Pe-
de uler au profit des tion don't les ombres augustes'
sen. pr e, tant dana e, confondues planet 4 tra-
tae de la politique de vers le temps et I'espace dans
iton inter-americaine une gloire immortelle audes-.
.ns 86ehanges de tous us,. e ces vastes Am6riques
PT9e la Colombie, le, quils ont tant aime's,
a quand on pensed A t
anges .en f t AntoinERVIN.


Damn len Sparts
Le tonrei1 de l'Union dt1
SeCCiLC jportives des jelun-s
du Bel-Air a le plaisir de p.,r-
Si' a connalissance du p4
5> i; "e eest dirnanche 11 !e
o n ^^ic, 0 *I heures 15 de \\^
p^ -:r -If, n se diqputera at:
la .JiJ'rt le dernit:
3>. in v .na1'.p Ulfnn t, entvt-
o ).o, t. Tit:atu. c -,
!':s&: \ ':'. 5. nt. de fou\ it:a"
1 -. .n .: I f1( : i }} ,.:
-\ p..:". ,1 .' lu a. 'i. .5 '4
j : .'4.;; 1 i n' .4;4 /. ,.
) eIall )1 l


],,:'d^[reur ^n ('}? r






'. .,:12 ~~ ~i, ,'1, :., ,',."

'.,,, ., 3 > ; .
4, { I T'L i" "4 .. .


4 4 ;4, ~,444.4,
.4. 4.4.
.4 S's.

.:
.4. .4 '
Lu I-its dr'~
,4.4
4 4 4 .


41. .4.
4 4' 4 4



14

LI
(.444. 444'4.
4 4 4 4 -


p *i.4
.444 1 ''Vi,
.4,5~4 ~ 44~.4 4. 44 ~ '4 44 .4. 4
44. 9.~'4..4 44
.44 4. p '"~ ~ ~ [4 I


~i'. :::.


n c l ;i -. .. u v. l op "'
C ^ (": ':r; ILu.r (ent Milb

. .. d .. r ii ,r ) ... .

U 'U
:. -. 4 44



Que cJ t:et .cn oi: profit:-

SLe. Muse .\atinal
our !a c 'tructirn d n -
ste tMus ; ( ina, dis m :i.
l(;riaux srnr pht i' r."'
C-L C ae 'IC tit'" J !"ii" t a(-
1enVlTh t' a famndat In c


..ro ...pu .. .. de .'ne .nrc.r
V s, tr.'El tC '. .'-i"l t E: I. lt"1

H frisani.t c''i-on. (..'e ioiu
see, nous n,-,nl, sera d une
beaute archi -ct:.-'::.. d'u -
Cegancc iare'? C-n ( i .

>NouS Sv.' app."'iS avee pf -1
110 la n ,l., i SI rnol rt ,,"1 -
venue ee mT sin, du je42i0..
Iarry iews, hils 4de note an,,;
M. le Doct ir HVenri Mews.
i!' w ,nvoi oait. ira Ite (C id!
de la maison )molttuaitce, .-i.s,
rue des Miracles pour s o ren-
dra i la Cathedrale, hullt
heures precise du martin,
Nou p.'i.nto-S. nos con-
dokances ai M. le Dr, et Mmine.
Henri Mewvs.
Le Service d'Hf/ygenee
La grande place e tror
vant derrinre 1~Hopital Gtne
rsl Haitien, c6td Est, est com-
pletement nettoyee, grace ia
Inattention h4 -Service Natio-


)ali d'Hygiene. Nous esperoi->
q' 'in en fera do meme, pur,;'
a rue Saint-Honore, portion,
tuLee cntre les murs de el^U
lui, de: L Ctasernes Dartiig'uW.
rave et de 1 I6opital Gener;a.
Ecole ,'ationale de Droit
De:is hi' i.r martin ont co "-
Ipflnce los ,n,'-uives orales ;
'Ecc.leI Xation ale de )Drit.
.t lIP,:' .: x]-; '&ecalit ., p "
' .., 1 t ,- C ^ m:a ive'm. nt: f: -

Sij
, nI. ,, f ,.

La ,n!! haitionu1

12 Vt.. .. 'I :.' 3, '. 2*c. .
," '"i', ; "; ,* 2 t s. :,. I', ,'',. K ,






4 4,



4. 1 1't, 4', t .


4 .'' .
/."
j :I I


f-;t ,
viel.i.
4 4 !i .
2.4,
4. 44
" i t it
'LU^/


4. 4 .
4 ', i .(. i i' p .f

1 i4 l, 4. ; -. 4 ', ,,






' ; .' ri n des J'rin
:.* e r"o
f.'ii /','sp t/Iu /.


S., .- ; i4( ,i,' i,
- "'i 4 '4 .. r ;C..(' 1
SIn intri
V ic ,l :wx I I '-2 S (,i..'

l-:"s .: C > l qu U lVii.-C ; f






(t:(. 1 td' it .'; ( :i't iien d'la : nux 'Iu, d

Sc!'i ,. l :,iS t de ![ ,, ,ii, l ,-r
2to i; ;'tre.-'ei s v'a g tet l {'

:;' inUs 2?n E" c s n.,i..n'n


.;i.-. ,, ."oceua qze i ,Dnq s i9..
'K U (, lnct sant. r- a
1 (.'-, r.IY .CC a la ifln dt ..,
nroIs o. .u cormenc.iemen d
42ov .",. ite, Bcauec ,up L.ts O COT ger: Vont g Ums8i 3')T-
trera
La sign j/mrtion de la -
4 rpathtf v.!ton rence
americane
T.'Assomvee e dO uenm$-AV-
r..-, s'ouvre le mardi ler de-
cembre.- Les vingt et une R&-


NoI- aonms eu le plaisir dil
'\ vD iv'. ci n mat in, la visit
;' n lc'rivain ameiricain d1
itit, raee, Miss Zora Neale
Hu- 'stonu. iEll a &('crit a la fo>-
.- k oiv"ra-ges d'anthr opollogit.,
t: des < 1\vres ])ltus lg&ies, -
S.(ans et nouv'tlles, lnotuitmnl .
.'M1 : 1 : and Alin:,, eti(les -..
. f ;lk-l ie a iro-am(ricain, U.
I d M'. i rd ii .. N

''.si: su. ""if .< |i XoduII ctiX LI ns
F..-.'( i c4l *titiI s t.I r. rt -i


I'1;:' I I IM
... d u2' la p" .



e.'. ;,' :} i p r i -
:,


:1.1
4 4 4




I.


p. 4


4 I
* (4 44 '
44 *'ll '

41. ~


liv.'-


V Ik.IiIu(44\ 'I'
>4. '4~44' 4 1)j ~4 (( ~%'i ) 1 1:1'
An ';0')'~ i' /YUpULtf re, U WI. /16
I 4
44 ~V.4 4'4:
44,4 4 4 4
4 ~ .~ i. 2 N i~
1 4~
t '':i :. .
~4


g j"j ti/n: o I *
/4 ~
nut' p; ~;(~
%tn'rc ~ '
1 ~
( / .4
1: r' .
*4. '

1 .
.4444 4
''1:' 4W 4 .
4 44.
4' 1
'V


544~ J~ / )jflflj~

:'4'5 1~1'
* C:

~.4,44 4.11~ ii.
itt

4 1)4..
Il I:-'
1 1iI l's


. 1 L'!, ,.1 'T// 7
i /i ':( '" 1'

T11-
." ', 4 .4' ;.4 :i.'I' f 'l




a 'A 4 4 .



444' i,. ".' 4: ..' 4t .4';,.
;',: 44 vi ..,. .. .4 "'4 ''.4 4 ., .. '
..- *) pi.. f': ':ital i-n ; 8
.-" 4.c4'2 ': :sj 'i'i UP ':'
".4 4 j 4a.' .l 444l.'o r. -
I.k', I ( \l I'i n 4'ta ,li.' ,tm) C.
t,.ts J,-,h point-, d, vue au
ni',,aii .',- n ,.,iiE;,ii-'es 'Ecolf,


d'nl iti:
L'hnstliflul Tipp 'hauer
I'Cn fin Scm lai i f iTjp ni(b




u.l Pli ZU0. dcAt i'Ainfriq e se-
ront repriasntu:. a eettc i,-
pI r ItcO' t rnin 1 ', i va don-.
rev Ir'nItsion une l'unif,,
x i.st.e p us en Amnrique qu'er

Nos ;eifloeui vwrcx do suc
e.s yont aux connressistc' '
i:isqu'avant tout, il faut if
n;onde la Paix, source de lu-
roicre et dejustice.


FAITS DIVERS




P A GE-...v.----..---------
PAG 2


SSRVICE NATIONAL'
DWYGIENI
ET I ASSISTANCE
PUBLIQUE

LE PXIN

Par Dr. R. t1harmant.


A la base de l'alimentation
humaine est le pain. On le re-
trouve a toutes les epoques de
Shistoire, sous une forme ou
sous une autre, dans presque
tous les pays, abundant che;z
le riche, rare chez le pauvrc.
Sa presence et sa pupularit6
dans le monde entier tiennent
ai sa grande valour nutritive.
Le pain est un bon aliment
de force et de eruissance pour
les enfant.. ("est une source
de vie. 11 content i un ha-u;
degree le 61cments necessai-
]es au dlvelloppelnent et a 1:
reconstitution des tissus du
corps, notamment des matie-
:'e- album nio'nide., (de:. sels nl-
Vreraux et des vitunies. Mais
*au richcise est in ianter pcir
les gens gras qui duivivnit cr :
ranger beaucoup imins q ,,
les autres.
Le pain est iIL guLn1rale-
n ent avec dIe la marine de bi 1
Les farine- ,r ppeLit-minll, c 1
fai inede ne ir c. (d'ar re vP., -
rltable, ete... meungn.es A cel-
l. de ble, ou x-nri dlonner iau,
haitiur.s, uin t.s bon pain,
i,'ulitable a l su. et et at i:
prosperity du p,';,le.
Nous n a1-1 ;- as oi.s (1 '
J.in l ln 1 f. |t riteU doret.

I( eC~r n paint 't. ui f1] l '
T l' ..ux \ i' iK aiu int ,:-
ltO (u'ciS< n Irt'iSuntes d -

in tu~ -i.. on iller.'
I. ,in --. nt-ii ,,i' ,n a vag ne C ,



L'EGI]SE
ST.PA 'L. A. .M1. E.


p;1ace Ste-Annt, ".iir e pir

i).- i 1 l in ia:ch 1i 1 t 'f o ,r c+,t:- ,
r ;.nt. la Fi'l dh la ,lloisson.--.
A cJ, te o'c'casioTni l1- cultes a.-
i.nt lie I u cu. mme suIt:
A S a. m. 8encliit.n dP


t ) 'randes.
A 11 *. m. .V[en servi-e
en an'glais.
A 4 p. n.. X'oncert Spiri-
tuel en auglains.
A 7 p. Cn.- Culte en frar.-
cais. Serron de circonfstancec
par le Re'v. Enmnanuel H.'-
raux, |
La v(ente (des objets aurn:
heu le lendemain, lundi 12 oc-
utbre (les 7 heures du matin.
Et le soir, il y aura un eon -
cert spiritual en francais.
('omme on le voit, tout a et6
prevu pour dinner a cette fe-
te un cachet particulier. Aus-
si le public el les amis de I'eu-
vre sont cordia.lement invite -


CINEMA POPULAR IRE

Ce soir. le Cine-Rex offre au
public devant les Tribunes du
Champ-deMars, a 6 heures du
soir, une seance de cinema po-
pulaire.
Ces soirees seront renouve-
tees tous ls samedis h la me
mre heure.


A VENDRE
1.152 hectares dans la deu-
xieme section rurale de Mi-
lot, dependant des habitationis
Border, Baubert, Petite Place,
Baubert Cafeiere dite Colo-'
nel, formant un vaste domai-
no bien.arrose et propre a la
culture de la figue-banane.
S'adresser a Me. Volvick Ri-
court au Cap-Haitien.


COLLEGE POLYMATHIQUE

A y. Pdt. Trujillo, $: Tildphlne, S715
Pert-au-Prinee.-


Les parents qui disirent inettre leurs en [w':s ct eta-
blissement sont pries de les inscrire au pl1u l6t pour ei-
'ter 1'encombrement de la den:ieire heure:- les inscriptions
sant regues tous les jouns de la serjaine, excepts le same-
di, de 8 H. a midi et de 2 H. a-4 H. P. M.
Fonde, il y a 'a peine deux ans, le College Polymathique
s'est dejit impus6e la confianee des families. Le brillan:
success lue viennent d'obtenic es ble&ves de 7,::,e. aux exa-
mens officials de fin d'.tudes primaires, tant suc le rap-
Sport de la proportion des lacreats (DOUZE AU:.S sur
Uine classes de quinze eleves), que par la qualik de i.,r tra-
vail, est un temoignage eloqu-ent de l'effieacit de :'ensej-
gnement qui se donne a cet etablissement.- Stipo-Daety-
Su-Comptabilite-Solfege, etc., sans pavement supply --ientai-
taire.- Demander prospectus.-
DISCIPLINE METHOD EMULATION.
-- j r-


ECole Speeiale

de St6no-Dadylographie

RECO..NNUE D'TTILITE PUBLIQUE
ANGLE DES RUES FEROU ET CENTRE,
TELEPHONE, 2620
PORT-A U-PRINCE.

Enseignement commercial) general : St6nographie, Dam-
tylographie, Comptabilite, L-ngues, etc.
Le seul deablissement commercial a Port-au-Prince oU
les prescriptions techniques indispensable sont rigoureu-
sement abservnes dans I'inftrt bien compris des etudiants
eK'x-memes et de leurs futures employers.
La Direction signale egalevient anx interesses que pour
hi simple raison que le prograummes des course steno-dac-
t:yIographiques, le mode d'orpanisation des examens, le
programme de ces examens, ,1oire meme les baremes de
correctionn des epreuues, soni entierement diff rents dan:-
es divers etablissements d'enseignement commercial, il n'y
. aucune equivalence entrp les diplomes decernet' par 'IT;-
cole Speeiale dee Steno-Dactylographie et d'autres dipl&-
;es auxque]s certaines institutions peuvent avoir donn4
t zS memes denorninations.


CONCERT


Programme Eu concert ao-
. "'inical du 11 octobre 1936 dc-
a Musique du Palais sous la
'irecti on du (Capitaine 1Lux
rp-Baptiste u KIo.sque di
. .kamp-de-MarTs, a h. .3(t p.'


1.-- 21 Aoft 19 .. march
n ilitaire dedie' an P'resident
:-ienio Vinucent par Lue Jni-
k ptiste.
.- Poete el iaysans -- o-
' (.ture par F. von Suppe.
;.-~- Romeo and Juliet -- s--
Jaction d'Opera de Gounod.
4.-- Chatas y picuas -- nm-
ringue de Raf. ignacio.
5.- Grande antaisie po,-
ka pour 2 clarinettes par E.
Miarsal, execute par ies so-
listes Aygustin Bruno et Ma-
.! Camille.
6.- Mes complaintes-- vs!-
, par Lue Jn-Baptiste.c
".- Alla's holiday -- fo:x-
trot par Frinel.
8.--- Merci papa Vincent --
l.ommage de la masse par Th.
rSalnave.


MAISON A LOUER--

Ruelle Duncombe, Bois Ver-
na.
S'adresser a Mme, Jacques
Durocher.

Aprbs toute fatigue "
Apres toute fatigw., come
apr6s touted maladle,un fortifiant
.t. pose. Mais d'un choix judi-
'eux dependent les effects bien-
foisonts. Aussi recommandons-
ious tout particulierement 'em-
poi de lo Quintonine,dont I'6loge
.rest plus n fire. Son emploi Fa-
cite (i suffit de verser leIontenu
d'un flacon de Quintonine dons
un titre de vin de table), son ef-
ficacit6 et son prix modique, toa
font pr6f6rer par tous. Toutes.
pharmacies et 6 Pdrt-au-Prince;
octeur V. Mathurin, Pharmacie
Soint-Fransois. *


Le Vapeur PASTORES S.
2. Vo. 6G parti de New-York
i. Octobre 1936, directement
- f"ur Put-au-Prince ota il est
ttendu le 12 Octobre 1936, en
r'ute le mrme jour a 4 h. deo 'a
r'ieme jour a 4 heures de Pa-
p'es-midi pour Kingston Ja.,
'uIerto Colombia, Cartagena
u.t Cristobal C. Z., pregnant
,Ef4. passages et malle.

Le Vapeur HAITI N. B.
Voy. 66 de retour des ports
(Colombiens, de Cristobal (C.
Z., de Kingston Ja,, est atten-
dcu ]e 14 Octobre 1936, en rou-
tV le merne jour-a"-'8heures de
I 'apres-midi pour New-York
xia Port-de-Paix et Cap-Hai-
nen pregnant fret, passages
et malle.

Le Vapeur MARTINIQUE
.. B. VOY. 156 venant de New
York via les ports du Nord
t attend le 15 Octobre 1936,
en route pour tous les ports
du Sud.

Le Vapeur COLOMBIA S.
iB. VOY. 68 partira de New-
York le 15 Octobre 1936, diree-
tement pour Port-au-Prince
oU il est attend le 19 Octo-
bre 1936, en route le memo
jour a 4 heures P. M. pour
Kingston Ja., Puerto Colom-
bia, Cartagena et Cristobal C.
Z., pregnant fret, passagers et
malle.
Port-au-Prince, le 9 Octobre
1936.


Wm B, Et ULO,

Agent-Ghnarel


VL"ter la matson'
Vvee, itHfln ef Nws


a


Devrnes votre procpre Comptable en onrvrant n
Compte de Chbpoqe a la Banquo Nat:ozUi d& h
VKpublique d 'ai


L A ;2
I.',r : .
NIC ,-
I'tyti ;,


W-Ow

LA



entree
Vos

;aarche
L'autrc
& %. .. .


,. .



REMAIN SOIR
S. ,ande soiree popular 4hr
... ... -",van-t les Tribunes
i.i D mancize h 8 heurl:
jn hfni parlant de follg
._ t (:." ': :
u.vec Pierre Bertin (deliaw
cord .\.NERIE edie Francaise).
Tunia Do!l, Pierre ri
PERSt 'ERAX.UCE Kerny et Alice Tissot

"enDez-vouS aux peres -
e. cLae amilJe pour la -.
asi classes. in
enianLs seront chau.s-
idc-emnt a tres bon

ipar:, ie prrpnrietaire, LERY YE
j ..... .. .LEURI VEOTIITFI


herilmalnn .tUnLer, qui etia
nalade, a rccouvre si sant6.
Vos commandos seront execli-
teoes avec prn1omptitude comn:c
pi.r le passe. ,e patron Ga'-
tier a toujouv's un mot aima-
ble et recontou-t pour les
clients.
Cordonnerie La Perseverance
Angle tEuce des 3Miracles
et Avenue Trujillo.


C LJvicI
DJU
DOCTL'l DUiH'EINE

Rue du Dr. Aubry
Telephone 2287

Une association de plu-
&ieurs mede. i. La clinique
met a la dispi.lion des mala-
dis un mede c'. pour chaquc
specialite.
Traitemn do- nmaadie
par 1'electricite.
Pour un cas pre.sant nhe-
sitez pas a t6.eiphoner 2287 a
rimporte queie here du joui
ou de la nuit.-- I1 y a tou-
jours un medecin a la disposi.
tion des maladies.
ConsultatiGis gratuitei
mardi et jeudi. Le samedi
tst exclusivement reserve
aux consultations gratuites
pour les femmes enceintes et
uS enfants.

A UTOMO 'ILES..
AUTOM O RItIS

A LOUER

Paur voyages et excursi&ns
automobiles a l'etat de neuf
offrant toutes garanties de se&
curite aux passagers. Chauf-
s'urs compel tents.
Pour informations et con-
nitions s'adresser Mine. C
A. POWELL, Telephone 21 7
et 2500,


(AN CIENNEMENT:!
M. PIERRE & Co'
RHUM
,.U Ji SCo ANSLAU


A LOU B


4 E W N V Yp 'J ,- - --,... i --i- ....-- -





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





i ..:. ,fCAd An


YI B1 d V ^ u
Pelionu-Viie
(MMisen A guste Gabriel)
804, Avenue II, 804
Course Prsparatoires
bLegns Partic libres
f RNAT' DBMI-PBNSIONNAT EXTERNAT
^N eJCHar : ORRISTIAN BEAULIEU
Teashs sllpe,T Ctubn*ia University (1928-29)
Pr.feseurs:
L:: IORT BEAUVYIR
Doeteur en Droit
MARC BAUDUY
Licenci6 en Droit
AYMON CHARLIER
Beoteur en Mideeine
I 1> ETIENNE D. CHARLIER
Docteur en Droit
: PHILIPPE-THOBY MARCELIN
Dipl6me de l'Ecole Pigier (Paris)
ALAIN TURNER
Bachelier 's-Letfres
ETC., ETC.
Pour toun renseignements, &erire au ireteeur du Gym-
ase de Petion-Ville :
f, Rue Borme-Foi, Port-au-Prince, Telephone: 3461.
. ,,. : "
r---
?"' ;; _.^ ~ fi^a ^^t^ nf~a


ne a. Glacede
port-a aPrince
Fabrication de glace de
meilleure quality .
Livraison rapide effectuee
quotidiennement par nos ca-
miens points en blanc dans
toutes les directions de Port-
au-Prince et de Petion-Vilic.
GLACIERES
Neus avons toujours en
main les derniers modles dE.
glacibres en acier a partir de
$ 2.,00 et au-dessus, vendables
Save faeilites de pavement.
(Les glaciers les plus sOues
et les plus economiques.>
CR ME GLACEE
aSUPERLA TI VE S
Un product nouveau, qui ne
le cede en rien aux meilleures
m'trques des Pays d'Eiurope
ua d'Amerique est offer au
public haitien par 'Usine a
Glece dte Port-au-Prince. G(iu-
ltz cette delicieuse creme, eb
vous serez convaincus.
I italos UIne agreable surle i-
- su a vote famille en ap&. -
tnt de la <('remne Glaci Sun
wrIatir-)) p ,ur I l e d s rl ...
iTous en rai'lient.
SV ;T ?RE IOT
RI(GORIFIQL
o c] anibue > ....\

"e dnente &' ,i -.t


T r
,i P l ic e '.

t Ci&# ;L d..e I -, -


Lu Birection.


N e Aift


1En face dJ u i



-.. ; ri -i?


Pori


/. l-'a I fanqui-)
1: IPU c
Itwvvctr


* ,, ;, ,'a.


F'> **%'*. .~ C,-,.


-4SI


-DEMAND LA I CMMA
La- Em -Strait
t L.. Cord onnc:. Mont-Car
S.HYPPOLIT .' JEUDY


AVIS ME I AL
CL1, NIQ U
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne maison
F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultation :
2 a 4 hs, p. m.


Machines a &crire Remington
Machine a calculer Dalton
'Thbans, paper carbon
'aites vos aehats chez
G. GILG,


emmm d^^smeamewoerareate mt-- ---a a


Ale de Ma teis & CO
phCrd Is Pala
me Coure et R m us hla am g MtAI


ACH.AT 'ECAILLES DE (ARET, V
BERLES ET PIERRES PRECIET;SES,
GENT ET OR, MONNAIE DI' ROUTES
oRIX ABSOLUME-NT AVANTAGEUX.


IEIL OR, OlAMANTN
VIEILLES rIEBCS ABR
NATIONALITES, A DEB


GRANDE LIQUIDATION J, LUTNETTES ET VERRES
Lanettes et Verres de toas numnrog
Mc.twures en nickel inoxydah!r A
Verr ovales au prix d, J,.00 a pair.
iL lquidation dr~ a Wsqu'an 15 Novembre tInuAt
XA. DE MATTERSS & !'


^[ tats o eSala ble


qu essence les u


0
usn



I


terroirs.


-_ COULRS CO a.IMERCIAUX
tcTYLOGRAPHI4E STENOGRAPHIE
'COMPTABILITE -- CORRESPONDENCE
VOMMERCIALE LANGUES VIVANTCS
OURS CLASSIQUES 12e A PHILOSOPHIC :
l14 grande 6cole laique d'Haiti avec son i rkrodha-
tlon Scolaire. Celle qui donne satisfaction aux a-
uIs dix ans.


tt/,


' %


i"-
. ...., .;: : -;
-..,. .-^ ^
,! .{:j' --.
-. .. / *^'W


Pillours


O'es Ce, qui faiI


~e~c--Mail


Lilt IftVVIOMISTE v


~PAGE Its


College Simon Balivar

Enseignement Primaire e Secondaire
Enseignement Classique vl Moderne (Seclions A,BC)
Internal et External
8, Rue Jiagny, 8
Laureate de I'Atliance Frangaise (("ni position franchise
aux Examens du Baccalaure de Diction franchise de Juin 't; -. K Juin l93G).
41 succees aux Examens du-t l3caiti iF rat (Ibre et 2emne.
parties).
Le College Simon Bolivar a, ies oItes et meres de fa-
m lle que les inscriptions pour 'Exe3cice : '16-37 se requi-
ent tons les jours ouvrables >afiei Ie b. Hres, A. M.
Les examens d(e reprise s1ont -ixes in. Iundi 28 Septembre
et la rentree du clas.e^% a. i.mdi 7, Oct r,.


7


SAR I-I


RHUM\I


Le


c 9est I


Vf


SOin arome(FI


ituparezl.





-WIN. 4ad


-- ---- ----


pLv NOVUJLLMTS *


Nouvelles
Etrangeres
.



ce a fait ressortir ctte aprT&
midi la composition du comi-
t6 prevu dans la proposition
Mota.- Les etats suivants en
font parties; Argentine, Au-,
triche, Belgique, Bolivie, Gde-
Bretagne, Bulgarie, Canada,
Chili, Chine.

UN FOND D'ECHANGE
ET DE STABILISATION
EN FRANCE
PARIS.- De la plus-value
de 17 milliards de francs que
pren-d-aut-matiqu cement tr-a-r=-
serve d'or de la Banque de
France, par suite de la deva-
luation, 10 ont et' mis de c&-
te, conformement a Ia loi de
devaluation, pour servir de
fond d'echange et de stabilisit
t ion.

SURTAXE POSTAL
AU MAROC ESPAGN OL
BURGOS.-- L ( Gouverne-
mrent de 'Frnco a 6tabli un,
s.rtaxe posile de 2 peseta,
.ur les lettres venant du Ma-
roc Espagrn i L(-s nouvelles
recettes servFi'nt a inanccr
1 oiuve.Ifent de renaissance
rationale.

LE JAPON SLE .JJO, TRE
COYC'LIAJ NT
SHANGHAI.- A la sur-
prise 1;.,n6 'a].; 1 Japon S:-.
niont ,, u, ;.ionciIIii nt
' la cuonfl' ern Q i a en lieu
niier ': 'pt u tifel nfil-
pon Kt'wat\ ,' U; h.. Gene (2nra:
(Ihiarn KL: N-. Nankin c.
1 ( our tai
(nderait a
OI ik'i a i ', -.'. neguci ei
t.," :Wvn < -< ,~,ssanees e-
I arep- 9u, N 0 de la Chi-
i
LE PLMS (JRAD)
ALEROPORT Jt' MO\']) E
BER1 IN. Iia'roport 1
TeIn|mY1)eL nV v 'itnfani' |v a
Sim l n- vra >i --'-

)ssa.8 S. va ; 't'eC v- r eIt' n A-
v''taux an(nua.r'lt> 291 in-
pl ('r' ,nt si n n(.- l i. vP I> t "'n i;


'e est tout-h-fait contraire h
1'esprft de Paccord de non-in-
tervention. La colre russe
sexplique par le fait que It-s
rationaux menacent de plus
(n plus Madrid et que:la:si-
tnation du gouvernemient ma-
dril0ne devient desesperee-,
Moscou craint que la d6faite
Cies rouges espagnols n'ait
des repercussions aur toute
iactivit6 communist en Eu-
rope. 11 espere done que des
i:vraisons d'armes aux loya-
listes pourraient les sauver.--
Soulignant qu'il faut tou-
Jours empecher que l'Europe
suit entrainke dans une guer-
re, le journal ecrit que I'ae-
tion soviftique est deja d6tes-
table par le seul fait qu'elle
est une provocation. L'esprit
d( destruction et d'anarchie
frrme un point tellem-ent im--
portant du programme com-
muniste qu'on ne pouvait s'ew,
pecher de penser que I'Union
sovietique tenterait quelque
chose pour generaliser le con-
flit.


PARAMOUNT



DIMANCHE 11 OCTOBRE
En matinee, a 3:30 heures
KAY FRANCIS
dans
SA DOUCE MAISON
une superproduction
Warner Bros. First National
realisation de Robert Florey
vec Ricardo Cortez, Gene
Sa y m on d, John Halliday,
)M.argaret Lindsay, Hardie
Albright.

DIMANCHE 11 OCTOBRE
En soiree, i 6 et 9 heures
Claudette Colbert et Fre-
,teric March dans
PRINCESS NADIA
de Noel Coward
une superproduction
Paramount
Lealisation de Stuart Walker
,vec Alison Skipworth, Ar-
ur Byron.


DE t'HISTOIRE
A L'ECRAN


LE 12 OCTORRE
A LA IH0SW


La HH3SW, continuant son
programme : cultural, dirige
par M. Pierre- Moraviah Mor-
peau, oganise, -a'ocaison du
12 Octobre, un festival tres
important.
M. Pierre-M. Morpeau, sun-
vant lek traces de I'apotre cu-
bain Jose Marti, dira quel-
oues mdts sur ce grand ame-
ricanist et lira une pensee
autographe qu'il orivit sur
1'albumnt, un homnie politique
de notrdepays, mort y a plus
de 16 art.
Le geste de Colon' Sa por-
tde ses consequences. tuvo la culpa>.
L'art sous le signe nouvet-u
iltustre de poemes pour les
Humbles Poeme Social hai-
tien de l'ouvrage inedit i.?
Pierre-Moravia Morpeau.
M. assillon Coieou. Salut au x:
N ationsa atino-am ericaines.---
Salut a 1'Argentine qui "
're le siege de la conference
cf P'harmonie interamericai-
ne.
Musiques indiennes, esa-
{noles, portugaises.
Radiophiles, aux ecoutes. ]
lundi 12 Octobre. entire 7 et.
heures ci soir.
Ce festival eis particuliK-
ioment dedie, a ia unesse es-
tudiantine et a I'inte ect:a'-
tI. haitienne.


LE MARIA GE
PAR L'A.VOL'R


.n journal amerlica,:n 5,0
c-aint pas de d(Imander ,ij
on fasse 1 .ucation de i'a-
nnmofTr c'hez 1'horme et la fen'-
me por les arnener compt:-
temment au marriage d'amoui
raisonnae, Je ne vous cache-
],aci pas que je crus tout
:abori ai une mystifice.
tion plu .- moins epicee cornf
in on en reneontre de si noni-
breux exemples dans la pre<-
'S aniri(nare.
Je me suis apergu que ce-
oti une codification tres com.-
-rette et fort serieuse de 1,-
ducation sen timentale depui-


I nt le phi-s wand du iund(I. Un film s'inspirant d'eve- le oerceau jusque pennant
LAtes t'avaux 50e1ont terminus nements passes doit-il etre .''ariaCe. Apres avoir lu, j .
en I9;s. .trictement fiddle a la verite tI. elVeir clue les amoureux. .
istorique? Voil% qui a fait, ne parle pas des libertin.
L4 MAR(iII I depuis quelque temps, lobj;t ne simprovisent pas, et qu.0
SIR MADRID de controversies passionnee, pour etre bon maria ou bonn ,
BU RGOS. Troj colonlrs auntant que les films histo- ep0ouse 11 faut avoir appris -
'( fascistes, progressant e- ,ines redeviennent tr&s o, e devenir et avoir fait un sta-
terrain montagneux en se but- faveur. ge dans des fiangailles indjs-
tant pa.> a pns' cont)re les loya- 11 est evident que si un film pensables. Alors seulement
lists, v0it e.sayer de fai`c roontre un personnage illu.- on put, sans grandes chan-
ier junctinn h 35. families ( tre dans un r5le qui travestit es de se tromper, savoir si
1 Ouest de M adrid, sa personnalite au point de l'on a des gouts conforms,
(onstituer une veritable falsi- come par example de ne fu-
MORT D I) DERNIER fication, le producteur a man- qoer ue des (Splendid. I
GRAND VIZIR ou6 de gofit, mais s, au con- _
STAMB(OUL.- Hier est traire, on se content de pren-
mort a 91 ans le dernier des (.re pour action un moment Visitez la a n t,
grands vizirs, celui qui etait bistorique et que, sur ce the- Ive. El Saieh et Noustas
en fonction quand la republi- u,:e afin de le rendre plus < (ne fut proclamee, il y a 1:3 rematographique>, on batis- __
ans. 11 s'appelait Tewfik Pa- st, un scenario imaginaire, a.
cha. vec certain personnages his-
toriques auquel on a conser-
COMMIENTAIRES AN- ve leur caractkre, on a fai a
GLAIS SUR LA NOTE proprement parler, cuvre k0 1
RUSSE d'art. C'est le cas dans Viva The
LONDRES.-- La menace Villa! le film ou est mise en
rasse nest pas prise au se. couleurs si vives la grandiose
rieux par la press britanni- epopee mexicaine.
que. Les anglais, qui commen- Allezs, domain soir & Rex, au
cent a voir clair dans le jeu gala de 9 heures, vous verrez ,
de I'Union sovietique, savent sur I cran Pwancho Villa. mer-
bien que les russes tentent veilleusement interpreted par
oeulement de fire pression Wallae Beery... Viva Vlla!
sur la situation interieure de Une bombe sur FeVran. -
ia France et de I'Angleterre- La Chanson de VAdieu
Le ecrit que la poli- qui 6blouit le spectateur, re- therine Fontenay, Lucienne
tique sovietique a 6te-sensible- passe a nouveau sur Pecran Lemarehana Marcel Vall6e..
ment influence par certaines"' du REXdemain a 6 heutes... Une production q.favec beau-
rMesures de propaganda _pri- tUne action pleine de charme ,coup d'apropos prec6der sur
ses en consideration aux de- et de tendresse, artistement I'ecran du REX, un lever de
lats tdu congress travailliste nanuvrexe par .les vedettes .rideau d&une- originality et j
d'Edimbourg. La publication Jeanine Crispin, Marcel An- d'une tchesse rarest
p. r Moscou du texte dela no- dr Ddniel Lecourtais, Ca- ja de Paris. : :'
;.: :. :, : : .;.'. -. : : : *;. : .; '..: : : : : i~ i ;! ': *. : ?i ". : .. i !. -v : : : i : '. : ^.: i.l ...; : ..: ',.' :; : i : : : : .: ,' :. : :--* '.: : ^ ^ :_,


La [ ,bk aIrIv Nopu

TELEPHONE 077


PAPETI,,RIE a
BIBLIOWEQUE DE LOCATi


IFO URNI TURES CULASSIQ UBS



APPRENEZ VOS CLASSIQUES DANS :

LES MEILLEURS LITRES V'.

o0U 3 POUR

LES CLA SSIQUES POUR TOUS (HATiRf >i
CLASSIC( ES LAROUSSE ,.......

SFO.,Z ITURES CLASSiQUES
_- _- J_ ..... . .......... ... -. ,- ..'



i :v


:1 S' "TRO ADERO, DANS LE


BA" I)" AC: : I.A CAPI'TALE, AVEC LE

.. ]).A.'IEL IROUZIER.


PLU


, T' V: :." 2, "XV COM PRISE).


COLLEGE .JIODERNE


I)irt iteur: Ernst Alcindor
Rue L.urarre
Angle: Avenue John Brown
Phone: 2087
l.xL ,'l-Inthrnal : conditions s modiques
Inscrire'z coa infants au :


COALLEG('E 1Oi)ERNE,
sc' : i.neA e t ;,.. r pirll'te de toutes lesboe *
r. ,-: .. ,. ., urrage de- crane,
c' .. ,* ii tt' r.!iqIe.'rent r U .,','t' e ope, .o..'.
I'Uc ,:,. ':h'(. U.- i l s,, ,'1''" t( C V ..


: : ,i", ,,,,t. ibCL'U I corps de
-'.'' ',L '.
I "i ', : ('
plus rumpetrn
]e I &lu' caInH &' ill ut, d { 'ainor,
cu'n h "ne' ct const'rucc iee.


professeurs Is p


RAi"DE


A- w -


i


r~


I


Iw


I '
(,




  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved