UFDC Home  

Le Nouvelliste ( October 3, 1936 )

Le Nouvelliste Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02678

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 3, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02678

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02678

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 3, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02678

Full Text



0 paGFs
SPLAUS ANC


SquPTOIWIN 'HAITI
$4i -4


QUOTIDIEN FONDE EN 1896


IIf. PAGES
f ^ EXCLUMrVITi


F' ASSOCIATED PRESS
.....ar ...nf f l
""oc ._ se _


$1' i&AYNBB


PORT-AU-PRINCE, HAITI


SAMEDI 3 OCTOBRE 19:16


No. 1.989


- -4 "-R


4 5 RSt.. ... -- i
DE ,ING. FEQUIERE
yrVEL ING. EN CHEF
gonsieur Ie Secretaire d'Ett
des T. P.,
gessieurs les Secretaires
d'Etat,
gon cher Jeannot,
essieurs les Ingenieurs,
jesdames,
lessieurs,
Jeme rappelle qu'i un de.- ,
Congrs des ingenieurs et Ar.
s&itetes du Gouvernemeiii,
on Excellence le Presidenrt
la Republique, repondant
Sudiscours d'ouverture d(I
honorablele Ing6nieur en
(Cef d'alors, Monsieur Le-
pletier Jeannot, eut a s'ex-
fimer ainsi:
*Enfin, l'art silencieux de
lIginieur semble etre venui.
j le pr#frerais toujours a
art;sonore et vide de 1'or;-'

. Ainsi done, mettant en pra-
Scette belle pensee du
t de l'Etat, je n'essaierai
Saujourd'hui, Mesdames.
ieurs, de vous faire un
1discours i' lPoccasion de
Installation come In-
i:iBr en Chef de la Diree-
tn Gen6rale des Travaux

Mon cher Jeannot,
Vous permettrez qu'avant
reipondre aux aimables pa.
Mies que vous venez de m'a-
QmXser, je remercie d'abord
SM Excellence le President
la R6publique pour avoid*
igne me choisir comme vo-
tR uccesseur, a cette charge
si important que pleine
fesponsabilites; ensuite,
me departisse de ce pro-
eui, malgr. le grand ap-
tde cette ceremonies d'au-
'hui, m'obligerait a vous
er votre itre:-- zMon-
Vr t nspecteur General.>
aimables hotes m'en ex-
ont. En m'entenda;t
appeler is comprendront qu'ilY
tent a une petite fete do

&n Excellence vient do
peler ai un -poste p6ril,
oste qui demand une
e, une discipline, un de-
ment de tousles instants,
constant souci du devoir.


sommes a un tournant
e de notre vie nationa-
l tous les efforts doivent
Ojuguks pour Le faci-
dans,sa tache si ardue:
,Ux appelds a ses cotes
Laider, doivent pouvoir,
que coute, justifier
rent sa confiance.
Sends, ce matin, le so.
I engagement de tendre
mes efforts pour rpon-
A 1i'attente du Gouverne-
Sconvaincu que l'appui
lthororable Secretaire d'E-
es TravauxPubles, n
| r jamais defaut et qtuw
I Utours 1'aide la plus
et .a plus sincere de.
I 3s Collaborateurs.
ti'avez combl4 tout "i
Smaon cher Jeannot---
detie a 6t6 -udement
I K~O4PreuVe. En retour,


il-m'incomberait de rappeler
votre brillante carrier. Par-
O e que brillante, elle n6cessi-
terait uife longue 4num6era-
tion et une escrime de la plu!-
ire et de la pens'e a laquelle
je ne suis pas aussi familiar
que vous. Disons tout simple-
reent que de tres belles et tries
tiles rialisations auront
marque votre passage h la tce-
te de cette vaste organisation
qu'est la Direction Generale
des Travaux Publics. Ajou-
tons de meme que, dans le c .-
dre technique du pays, vouH,
atvez un des tout premiers
rings; vous y avez une place
d'honneuir.
Vous avez rappele nos ex-
cHllentes relations de famille,
los nombreuses rencontr i'
ians 1'exercice de nos activi-
u&. professionnelles, qui, ave::-
Xcus dit, vous ont appris _
m'estimer. II n'est pas possi-
bie de resserrer davantage ces
relations, mais il est certain
(oe nous nous retrouveron-s
encore et souvent dans l'exev.
ccce de notre carriere. Je vovi
suceede comme Ingenieur en
Chef. Puisse-je a i'avenir mn-
riter ce merme hommage e:
\onu permettre de constate:,'
que je n'ai pas failli dans hit
continuation de cette tAcl:ue
(que vous avez, d'une facon u-
clatante, commence comn::
premier Ingenieur en Chef
Haitien, deruis la Restaura-
tion Nationale.
Avant de terminer, j'eprou-
ve une reelle satisfaction 5
dresser mes remerciements a
tous ceux qui ont bien voulu,
en assistant 'a la ceremonie die
ce matin, apporter a mon di-
tne prdedesseur, a la Direc-
tion G6nerale des Travaux et
i moi, un temoignage de leur
sympathie.


Dimanehe I Octobre 1936
Pour feter son premier anni-
versaire, une journee sensa-
tionnelle
A 8 Heures 310
Matinee Enfantine
Un Programme de Choix
UN PATHE-JOURNAL
Deux Dessins Anim6s
Numeros de Chiens savants
Danses et Chants
Et un Comique avec Laurel
et Hardy
LIVREUR SACHEZ
LIVRER

A 6 hewure
A la requete des Clients dcr
la Capital et de la Province
LA DAME AUX CAMELIA
avec Yvonne Printemps Ct
Pierre Fresnay.


A 8 heures 30
Grand Gala
Le Chef des Chefs-d'oeuvre
Jean Servais et Lucienne Le-
marchand -dans
LA CHANSON DE L'ADIEU
Un 'Amour de Fr6dbric Cho-
pin.avec Jeanine Qrispin, Da-
iel Lecourtois,) Catherine.
Fontenay et Marctl VAille.


STALLATION DE L'INGENIEUR EN CHEF
M. CHARLES FEQUIERE


.,u prononces dans ees deux
Ville?&;
Repro;):i. dans los Jour-
naux d'Haiti :
I do Port-au-Prince:Le Ma-
:in, L'Elan, L'Assaut,
du Cap-Haitien : Les Annat-
ies Capoises;
Signaie.s dans d'autrn'
Journaux ou Revues d'Haiti.
de Port-au-Prince: Le Nou-
vellisto, Le Temps,
du Cap-Haitien: L'Union
National.
Paris, Septembre 1936.
Gen6raI NEMOURS:


ha plus grande cole laique
cl'Haiti:
L'Institut Tippenhauer
Pension Scolaile Irreprocha-
ble.

Lire en 6e. ea Ig liste des i.
vroa d Ula brairie Nouwve*i


PROPOS ET
FAllS DIVERS


LA CULTURE
HAITIENNE


Nous publions arec plaisih
le billet suivant de notre amin
le General Nemours, qui tienl
6 ce que ne soient pas ignores
les efforts qu'il a faits pour le
bon renom ha'itien, dans la
press mondiale.

Sous ce titre evocateur, -
Journal diu 6 Septembre 1936, public
une inti6resante et docunw-n-
t"e Etude de MM. Lorime
Denis et Frangois Duvalier-.
Ils m'ont fait l'amitie de
dre(.er une listed de mes tr.-
a.ux. ?M ,is ils 'Pont etablie :.z
incomplete, omettant biL-i
lus qu:1ls n'en indifquaieQ.L
qtre je me vois oblige de la rec-

?s ont eit':
1.-.- rHistoire 5Militaire de
, a GOuerre d'Inde endanee dc'
Saint-D,,.'mngue> en Deu;
V'nlu1me-s:
2.-- -Histoire de la Capt-
\itc et de la MuAiL de Tou(-
s int-Louverture;
3.- Lpes Borne damns Hi-
Lire i'Haiti:
Is ont oublie :
L.- Mla Campagne Fran-
c;aisei vendue au profit dc,
r1Oeuvre des Oirphehnns de 1.
(Guerre, Recueil de .me: arti-
cles ecrits Lendant a guerr ,
v"rus cdans la Pres e d'Hait I.
it principalement dans s.L
2latin:., Articles et Ouvra-..
oui m'ont value les chaudes fL-
i citations du Ministre die
Atfairec- Ettrang-res do FranD
ce, et cellc s (des M in stores d..
France et des Charges d'Af-
faires de FrInce en Haiti;
2.- iarecedees d'une Lettre-Prefa-
ce de Claude Farrere, de I'A-
cademie Francaise, qui fut
l'un de me: parrains h la So-
ciet6 des Gens de Lettres 0:'
i rance e
8. .sHistoire de la Famil-
le et de la Descendance dic
T'ou ssaint- Louverture>>,parum
dans <, jus-
u'ha la cessation de cette Re-
vue, Histoire que je reserve a
une publication Haitienne:
4.- Nombreux Articles, E-
tudes, Discour', Conf6rences.
parus dans los Journaux e,.
Revues de Nice et de Paris.-


('a5 d'Esciroquerie
tecrot-c Leandtl'e Piit'e -
"..ouis .'vient (I t nouv"o1 ,u d'fti '.'
L "U1. 'iic P rrl
"'ince {uKJt a I'e ,
do ee june malfailcur, jiir
aOr, deja porte des coups. re-
.. ntissants.
C'est un faussaire consc:i-
nCe,. Malheureusement, la na- i
r lt'e ne lui a pa.s (et prodi;gn, p
en f-ait d'intelligence. 1 avxi-iti
Irrme refuse leurs honorai:-.'
Zr'x avmocalr qui lui ivai:n.
obtenn la liberty provisoitr.-
La Police vient de decouvl i'
cthez lui tout un.lot d'imn ..
(Is_ avec en t&te die l'Hbpi-
tla Hospice St. Franwois ;;.
Sales et portant faussC si-
gnature.Il tentait de- porter ':
criminals coups don't lui soul
e le secret. La justice, nous
i sperons, cette fois-ei. ,*",
d6finitivement raison de lui.


Les Files de Thorland
e! les competitions Sportives-
Prix de S. E. ie PdI. Vinccs.-
Demain -1 Octobre marqure
Ie premier anniversaire o.c
Thorland. A cette occasion,
tiut sera nis en tcuvre pot
itre agra.le aux nom}broo
invites.
Quant aux competitions ,J
cve:istes or'g&anisees par la
(arde d'Haiti, elles seront
Spassi, nn.,a K:. et d un hau:,
inter6t. La preuve en est, ;
-art lcs di'e x 'ix de 10 e ..
): dol1nrs '., pr'vu tr,'
s p ix i 20. 15 et ; c: -
-'rts pa")' .- 1 '.i- lent di .
R6publirque -Lii les' enmett
,,ersonnellement aux mihen r.et
uo'naiits.
Sect in d'Acronomrie
1S0 u 1ec. 2 f CI, E'rilS (1C I,
nt ]. s ^ J:.-i1 a n i dn i -

Sfli, r n :dr I x lU ft ->I '.U
ornc-es, 1 o t i:- i .i- '/
: tern :< 1a s action d'ar -
"Itn e o e ',rVL If: "'1 t',aL e ,1 t
Slamien,.
Dipridution
Le jeun. E 1...uard his, i.
C tI-, a1 4, i..nct,, po'..



r i C i r". !
7'r.." aux dh r actiontio n
On n .Lo };-x i'f.."La ins tn -
l ..* j'-Ptr'.vio P 'I ?S
s: :ht.. 'ran.; is de S;iit Si <
'i nlir jf- eo r;" '-: 'e :no dicr ,
,1 'on iv n)\ l:i.l ,)'1tV"e ,
Sc'oirc 1 U'i nS -L:'int ]as u "
kngu .- durke.
(G .,bi'ih .':.."ii pr cc s
(Cin, c i:',;K, urs, f18, -h
1 l2 15 pins, ];en rLr' fent n : .'. "
hi er r. at i, .[ l. l a> mn a-
sin cke A1. %': .t;-ra , 31 ille 1 .. Ol si' ru- s B' (11
':'c-Fo 'Lt. 4' s'a in. ce IEt'.t L.
115 o\l,: trent n el vitrin' '.
l'aide dit >a s: c'l](.fs, s'enm p..-
i ren: (1d un 'e chemises
OCtalLw t "' ,, ate vi' tesse a I
i a e du 'proticltaire. Notr e a'-
ni Caste ra, es pIoursuivan
,'evC Ie ] trone ti'urain reus-it
:1 mettre la main au collet ,..
I un d'ontr'e oux. La police I-:
| Wt,-vrnt au I.m-te moment, ..
enfant fut conduit au bt\-
20a' do nA police. Souhaitons
i,.'on active L attit[p1er leso a'-
t es.


DiMA NCHV : OC'TOBRE
.,i n:Ut n: i '?, a ;8:- heures
U.uTI :- .AC'KAIL
danms
LA FJLLE DE L'EXFER
une production
(i'arner lros. First national l
Sa.']i tio. d(e W illiam A.
\oll mran
.,' cc Donald C(ook, Ralph H;a-
ji'olde Morgan \'\Valacc.

DIMANCHE 1. OCTOBRE
En Grand Gala, 'i 9 hrcs.
ACTUALIT'23
L'EQUI LIBRE
et
L'ADIEl AU DRA4PEAU
d'aprids lo roman de Ernest
Heming-way
iealisation de F'ra.k Dorza-.

avec Helen Hayes, Gany Coo"
per,


Visited la maison
Vve. El Saieh et /Vouits,


UN CADAVRE
A LA RUE I )DU PORT


l j 1' i1 ntotrim Oxi1 Sena-
:.. ('..tuv' it i la rueI du
<.., t i ucc dre I'anciern.;
S:-.. ...::rie, l cadiavre d'un
;,: 8-' l.xantuS ( 'adet. Sur la
L, i, is n (,n du Lieutenant
.t .nn, i e la (;. d'H., apre:
ns du Comrnmissai'
; ,.,. ,: nement Ve\'i Tiw-
our on raizon (Iu
..:; .. t d T 'Trihunal ,.e
-- ... JUg i e Sills, atc-
S.. { c\' vier ad hoc
.:... i, o it Citl c 6he Siur'
.r. n.: u.et pr}si. ~1o s~o t1 C eL
: a\ : .t rt e mn rv (e d an.
t ,; : ; :I' '. h .O ; .1",ar i '
.. .'nL. c: r lu Lt
*: ..; .. :, :.i ',; e, ri' su i j






:... .i
n t-,1



S. *4tiions la
: '. i i
.. \I >l. O r., c
.: : 1ci.jr. co i-
..... lt( qu .
t ".j ,[ \ ,. i'._..) ;' '. pa nt i-
.. V 1' l h i t a -
". . ". ... : .:. -.



i t L "" .' I > 4 '; ". ,'eIK du
.,. .v i ; I fi ,"


I: n'i L: eki:^ 'L a..< eir-

r,' '' .. t .



SA' I;)I ;: ,( '"n ,RE
.; :. uirc '.ou!irr. c t 8:15 Is.
.~pn: ly\', ito L 1t l Un!tIer
(Ican
{.'.V L A LA. PA_'TTE
u ; n rduction F ox-Film
ica: a .' ioni dc (.'harl o.s Ant(on
".v .. re E'ch. ar'e, Andrc
i',e y,. ,J acqL. e.i~,1, P1' uinvc, iLarquey.


v --~ -..-L. y r~~*l-~-~~-~~-- n. l.~l~~rl-.r~ ,,


REX









STENO.
DACTYLOGRAPBJHIE

.- W


Com:ne il a e announce pa.
divers quotidiena de la capi-
tale, des examens officials de
Stenographie, de Dactylogra.
phie et de Comptabilite ont
eu lieu a 1'Ecole Speciale de
Steno-Dactylographie, en ses-
sion ordinaire et en session
extraordinaire, L la fin de
juillet et A la fin de septeim-
bre.
Ces epreuves qui durerent
quatre jours en juillet et deux\
jours en septembre, eurent
lieu sous la pr6sidence de M.
Samuel DevieuxT,-ous-lnspec-
teur de- Ecoles,'et furent mar-


All'P z 4varOr


COLLEGE POLYMATHIQUE

Ave. Pdt. Trujillo, 20: TilMPone, 3715
Port-au-Prince.-


Les parents qui desirent inettre leurs enfants a cet eta-
blissement sent pries de les inscrire au plus tot pour evw-
ter F'encombrement de la derniire heure: les inscriptions
sont reques tous les jours de ]a seniaine, except le same-
di, de 8 H. a midi et de 2 H. a 4 H. P. M.
Fonde, il y a a peine deux ans, le College Polymathique
'est deja impus ait la confiance des famifles. Le brillan;
.euces que viennent d'obtenir ses 6leves de 7eme. aux exa-
mens officials de fin d'etudes primaires, tant sous le rap-
I.port de la proportion des lacreats (DOUZE ADMIS suP
Luie classes de quinze elvess, que par la quality de leur tra-
vail, est un temoignage eloqvent de l'efficacitd de 'ensei-
gnement qui se donne A cet 6tablissement.- Steno-Dacty-
Il'-Comptabilite-Solfige, etc., sans paiement suppl~mentai-
taire.- Demander prospectus.-
DISCIPLINE METHOI)E EMULATION.


cques, comme toujours, par la
stricte observance, pour la
Comptabilit6, de l'Arrite pr-"
sidentiel du 3 Aofit 1932 re-
gissant la matiere, et pour la
Stkno-Dactylographie, de tou-
tes les prescriptions techni-
ques indispensables.
Voici les resultats obtenu.-.
a 1'ensemble de ces epreuves:
Le Certificat de Teneur de
Livres a ete merite par les C-
tudiants suivants qui sont ad-
mis a suivre les course de Ia
lie. Annee de Comptabilite :
M. Antenor Pierre-Louis a-
vec 5,08 sur 10.
M. Edouard Geoirges uavc
5)25 sur 10.
AM. Justin Sicard avvec 5,66
1ur 10.
M. Flix Touime avec 5,:
sur 10.
M. Moise Brignol avec 5,t7
sur 10.
1M. Jean Boulos avec 5.1,1
su;r 10.
Ml. Colin Cameron av,,
,.33 sur i0.
M. Raoul Hector avec 6.-l
sur 10.
MIle. Clarice Pierre avec 6,41
sur 10.
M. Frank Romain avec 6".7
sur 10.
M. David Quartan at.'.,
6,83 sur 10.
M. Georges T'hillpotts av:t-
C,83 sur 10.
M. Georges Jean avc 7",33 .,su
10.


Mile. Jane Zenni 57,1 mots
cvee 1,4 o,o d'erreurs.
Les Diplhmes d'Honneur de
Sitnographie et de Dactilo-
graphie decernes aux 6tu-
oiants ayant commis moins de
I oo d'erreurs dans I'ensem.
bie de leurs compositions, et
i yant, pour la Stenographie,
ielu immeidiatement d'une fi-
con satisfaisante, un text
inconnu qui leur est dicte,
pour la Dactylographie, pre-
pare convenablement, dans
on delai imparti, un tableau
dacetylographique qui leur est.
"Orpose. ont ,te menrites pc
CSo etudiants suivants :

STENOGRAPHIE :

ML. Michel Roberts avec 0,
U O.
DACTYLOGRAPHIE :
Mile. Gisele Guery avee 0,U


M. Charles Mathurin avec
.9 0. o a.
Mile. Clelia Wallon avec
)J,5 o, o.
Une mention sp6ciale a 6te6
Saccordee aux etudiants sui-
. *nts qui ont obtenu aux e-
iLreuveOs de Comptabilitt, les
, rte1s ,moyennes indiquees :
*.. 10.
MIle. Elza Ritchie: 7,75 sur


Mi Antoine Fequiere:
ur 10.


8,50


I


M. Guy Villedrouin avec M. Franck Balmir: 9,--
7,66 sur 10. u r 10,
Mile. Elza Ritchie.avie ,7. M. Roger Heurtelou: 9,25
sur 10. ui 10.
M. Antoine Fequiere avec Ces Steno-Dactylo-Compta-
8.50 sur 10. I1es qui n'hesiteraient pa;
lM. Frank Balmir avec 9,,0u ne second a subir une con-
sur 10. tie-epreuve devant n'importe
M. Roger HeurLtelou avec u.el autre jury, mettent une
A9.25 sur 10. uuvelle fois en evidence la
Le Dipltme de Stenogr:,- superiorit6 des methodes em-
phe Commercial de ( Speciaie : (Minimum 90 Steno-Dactylographie, la dte-
mots par minute sur 2 textes yenne, d'ailleurs des Ecoles do
different absolument inctn- Commerce de Port-au-Prince.
nus, avec moins de trois pour I1 est bon de rappeler q\ue
cent d'erreurs, a etA obtenu vet etablissement est le seul
par les etudiants suivants : jusqu'ici a Port-au-Prince, oil
M. Edouard Craan 97. es prescriptions technique;
mots avec 1,9 o.o d'erreurs. indispensables sont rigoureu.
M. Michel Roberts 99,1 mots segment observes, dans Fin-
avec 0,7 o/o d'erreurs. e'ret bien compris, d'ailleurs.
Mlle. Gisele Guery 105,6 (es postulants eux-memes et
roots avec 1,1 o o d'erreurs. de leurs futurs employers.
Mlle. Jane Zenni 108,8 mots Ces diverse prescriptions
avec 2,- o0/ d'erreurs. < ayant precisement pour ob-
Mlle. Elvira Gebara 113,8. jet de porter le praticien ste-
mots avec 2,--o o d'erreurs. no-dactylographe a fournir
Le Diplome de Dactylogra- un travail Utile, c'est-i-dire
1phe Commercial de Spciale : (Minimum, 40 d'erreurs, tendent a restrei n-
mots par minute pendant 6 dre le facteur Quantit& au
minutes rbparties sur 2 textes profit du facteur aQualiti);
diffdrents absolument incon- autrement dit, a reduire le
nus et avec moins de deux nombre de mots stenogra-
pour cent d'erreurs : phies ou dactylographies en
M. Michel Roberts 43,3 mots- neme temps que le quantum


avec 1,- o/o d'erreurs.
M. Charles Mathurin 45,2
mots avec 0,9 o0o d'erreurs.
-Mile. Gisele Guery 46,2
mots avec 0,9 ouo d'erreurs. ,
Mile. Ci61lia Wallon 48,6
roots avec 0,5 o/ o d'erreurs.
Mlle. Adeline L. Joseph 52,5
mots avec 1,4 o0 d'erreurs.
Mile. Elvira Gebara 54,1
mots avec 1,5 o/o d'erreurs. ,


d'erreurs.
Ces conditions, loin de cons-
tituer une simple fantaise, r6-
pondent a un mobile necessai-
i e de discipline proessionnel-
ee. On comprendra sans pui-
re, en effet, 'qu'elles sont in.
dfspensables en cette mati&-
ie, car, comme on le congoit
bien, an nombre excessif d'er-
reurs dans un travail st6no-


LA MORT CERTAINE-,
POUR LES1NSCIES
t-x tet-nt~- r :' r 1.-
pelit3 q -.cI"r V.;." :;i,
VaSWTS~ff'y.. 'v Pa3a3r^^.lfa~~W ^J*


F c vo; -rnemme
un Ve de ~-", :.'" ,o.'r cnt tr
ver:;zft 'n c: do Ou 0cnine
d ns unr ce ; 'oable.
Le fCacc, d GQ "."ne, ic.,es
p erm--r :. A P.:. -Pance
Do: ,' c. .. PFharm c e
Sc, r ;


CLt. H CB
f


DOCTEL'R DECHEINE

Rue du Dr. Auhry
Telephone 2287

Une assnciion de pl'
sieurs mkdecir:. La cliniqu,
met iA la di.pc-ition des mala
des un rn:ecin pour chaqui
specialist.
Tri". :. n des maladies
par IVec.tricitt.
Pour un cas pressant n'h&e
site pas a telcphoner 2287 a
iimporte quelie heure du jou!
ou de ]a nuit--- 11 y a ton
jours un medecin a la disposi
tion des maladies.
Consultations gratuity
mardi et jeudi. Le sacred.
tst exclusivenmnt rjserv,
aux consultations gratuity
puur ies femm-s enceinite, e-
tes enfants.

.. ...... ... -

..aphique ou dactylogrrapi:
t(ie est susceptible Ide rendi
inutilisable le travail On qiu.s
Lion sans regard a la veloiic
,'vec laquelle il a pu etre rea-
lSFe6; cest ainsi, par exempie,
''une composition dactvlJo-
g-raphique de 40 mots san: c;.
reur est infiniment meilleu-'E
qi'une autre composition cpi
ZcTcuserait 80 mots avec 40 er-
reurKs Aussi bien, les resul.
tats obtenus dans le cadre
ces exigences techniques ne
p"-uvont d'aucune maniere ein-
trer en comparison avee ee cx
qui seraient realises-en de-
thors do ces conditions neces-
saires. 11 s'ensuit done, quo
pour la simple raison que le
mode d'organisation des exa-
mens, le programme de ces
examens, voire m'me les pro-
chdis de correction des dpreu-
ves steno-dactylographiques,
sent entierement difftrents
dans les divers deablisse-
ments d'enseignement cornm-
mnercial, il n'y a aueune 6qui-
valence entire les dipl6mes d6-
eern6s par l'Ecole Speciale dL
Steno-Dactylographie et d'au-
tres diplomes auxquels cer-
tames institutions peuvent a-
voirdonn6 les m6mes dnomi-
nations.


' *





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.




. .. -------'- ---
:.:.:.~~~ ~ ~~ .. ... .i .... .. .. .... ... .. .". M......... .


. ,t m Y..a. i; .. l-


(Maison Auguste Gabriel)
80, A venue H, 804
Course Prhtaratoires
Leons Particultdieres
.ThRNAT "-DEMI*PENSIONNAT EXTERNAT
SDireeteur: CHRISTIAN BEAULIEU
'eadcher CollUge, Columbia University (1928-29)
Prnfesseurs :
VILFORT BEAUVOIR
Doeceur en Droit
MARC BAUDUY
Licenci en Droit
AYMON CHARLIER
Docteur en Medecine
ETIENNE D. CHARLITER
Docteur en Droit
PHILIPPE-THOOBY MARCELIN
DiplOmn de I'Ecole Pigier (Paris)
ALAIN TURNER
Bachelier ts-Lettres
ETC., ETC.
Pour ious renseignements,icrire au Directeur du Gym-
nse de Ption- Vle :
75, Rue Bonne-Foi, Prti-au-Prince, Telephone: 3614.

: ..- ....s
..... A' .
a,


~,,~Fb1 9 7


fAGE .
- lB~ i .


ymUnase 0de

Pdioin-


Ville


Usinea Gacede
Prt-UaaJPunce
Fabrication de glae e de
meilleure quality.
Livraison rapide effectuee
q-uotidiennement par nos ca-
mions points en blanc duns
toutes les directions de Port-
au-Prince et de Pdtion-Vilk.
GCACIERES I
Neus avons toujours en
main les derniers modules dc
glacifres en acier a partir de
$ 25,00 et au-dessus, vendables
avec facilities de paienmint.
< et les plus economiques.,4
CREME GLACEE
aSUPERLATIVE s
Un produit nouveau, qi C..e
le cede en rion aux meilleu>t-
Inarques des Pays d'_lurc-ie
'W d'Amneriqnt est onrt l .1
public haitien par IT-In a
Glece de Port-au-Prine., _t--
t.z cette delicieuse crme., et
vous serez convaincus.
Faites une agreab-I surp ri-
.-4 a5 vote famille en api or-
tant de la <(Creme (Glace Su
perIatiuve pour Ie desert......
Tous en raffollent.
SNTREPOT
FRIGORlIFIQi(
Nos chambres i'ro ,id--
Le recem'ment wis. :. poa t
,t peuvent reevoi nnp1r-
ie auelle quantity de via,-le,
Id: poisons, de lgumnes. d.
iruits etc.
Le Public est cordi n
iavitvte a Visitler nte l .b i e o
a inspector nos nuis t-
iacieres eo (1e F-, 7.t, -;'
dins note salle da
Consomomer mci "-i .
c est faire de i'ecunn :u .


}n .pretc
Unteaise
ilu~ a'US X,


V 4 V


I)


~i ;1. 17 i ':


)} iiti'~ UP U~'.


EQUIPMENT ET EQUILIBRE
Avant de pouvoir prendre ca mer: Ji ,,r
qu'un navroe soit b;en gree-t porfaiteme-n
6quifbr&. Des d6p6ts effectu6s r6guli&re-
menf & un compete d'kpoar'ne frissent per
constituerun fonds povvant servir 6 6q 'per
les aounes gens pour leur voyoge dons la vie.


QUE


OYAL


DU CANADA


D~i;U~t: )c 4i '- -1


E

i
*i
i


.1


~"-"--C


DEMAANDEZ LA 'OMM.AD
La-Ema-Strait
SLa Cordonne-e Mont-Carir
HYPPOLITE JEUDY
e41bre preparation d
Bi^Be^

4VIS MEIICAL
C INIQQUE
du
*) LOUIS IIIPPOLYTE
Ancienne maison
F. Duvigneaud
Rue des Casernes)
Consultation :
2 4 hs. 1V p. m.
A .. "S "- '
V&aehines a 6crire Remingt
Machine a caleuler Dalton
Iubans, paper carbon
'aites vos achats chez
G, GILG.


de Matters & Cot

Phe 4 h Paz
S Co rb elt Rs u Magas ode FEta


ACHAT y rLECAILLES DE GALET, V
ARLtS ET PIERRES PRECtIE;SES,
GENT l OR, MONNAIE DE TOUTES
5'F4X ABSOLUMENT AVANTAt EUX.


IEIL OR, DIAMAlTf
VIEILLES FIEC-ES AR.
NATIONALITIES, A DU


rvRANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET VERRES
Lanettee et Verres de tous nattm&t
Montures en nickel inoxydable A
verrea ovales au prix dc $ .00 la paire.
La liquidatim d fa jou'au 15 Novembre nlndsw
X DE MATTEIS & C


cal princi- L'Annex
Rue Capoe

Lamarre. Le Pavil,


VdmbL


VE


e
is,


Ion


/7--

./


Sud

Rue Lamarre

4 COURSE CO ; MERCIAUX
4 A TYLOGRAPHIiS STENOGRAPHIE
COMPTABILITE CORRESPONDANCE
CO..M.::, jMERCIALE LANGUES VIVANTES
SCOvURS CLASSIQUES 12e A PfIL OSOPHIEB


ca lltes


IV


G'tu es a on arome


Goutez et compare.
al 14


College Simon Bolivart

Enseignement Prinaireel Secondaire
Enseignement Classique et MAderne (Sections A,,C)
Internal et External
6.x er r
8, Rue Magny, 8
Laureat de I'Alliance Fratn.uise (Composition fra nqaise
aux Exanmens du Baccalaureivt de Juillet 1934 et Concours
de Diction frangaise de Juin 1935 et de Juin 1936).
41 suce&s aux Examens du Ilaecalaureat (eire et 26Aie.
j)artier).
Le College Simon Bolivar arise les pores et mr res de fa-
ntille que les inscriptions pour L'Exercice .193-37 se regoi-
ent tous les jours ouvrables 5 partir de 8 Hres. A, M.
Les examnens de reprise sont fixes au Lundi 28 Septembre
et la rentree des classes au Lunchdi 5 Octobre.
La Direction.


Bureau (< (prs tnr lBanque)
Portrt.'-Pruinc
O_ vert h1 ..-'_v : !


Al JF
( o n f


En;f [ce aitc(


BA
BAN


::-. r.:





L '1
:! .. .. :S." *:l' -
..-. :c..:.



U3 Ik
4. W
1.
I:
f- f
tll



.:









ti..n.-


stitut


Le lo(
pal
Rue


d -mei-


ut les


. :..
: 1 ill ll" ilil l'll
..... ll


. A I -. -- I ,- i 1


~ -- C~ *


N

1*

( ..&t..


NNtll/ w f "A"I J


sp"Ippen:..haer


RHUM2C


Lj
RYE


qulittessence des


Ah m
"2,.7
ON

a U
ti ru


varietes


ru nissai


vaste

cilleurs..:










Etrangeres


s: ~;Lccr=


.:.. ::.""- .b..... .a... i... 7 ...m -. ......
..... : .. : .....
.. .... .. .. .. .. ....
: i. .. .. ..
:.. ... .. .. .... ... ...-
... ... .. ....i.. :. :.:.. .
'L Lbririe Ou


pi uver.1

CA TASTRO'PHE

BUR I'NX [LLE s.


.III1ERE
Joudi s e't
de ila Bou-


veLie, pon d( n Mn un Cou p
I giisou q(i a eilt oirl
o' 21 blesses. 10 rminfur s t
(te entecves vivants. et h o-'
sort et. i1ntertain.

LE SERVICE MILITAIRE
EN ANGLE TERRE?
LONI)DRES.-- La presse
opposition tire du (liscour'
de Hoare au Congres conser-
%ateur de Margate la conclu-
sion que ]e service militaiue
general et obligatoire pour-
,uat -tre 6tabli en Angleterr'

GREVE A
BOULOGNE-SUR-MEIR
PARIS.- -. Une grve gne-
r'ale a 6e]kit dans le port de
Boulogne-sur-Mer,patalysalnt
toutes les activities. Meme le:
pecheurs y purticipent. La na-
vigation fluviale est toujours
en greve dan; la region de
Valenciennes. 11 y a eu jeudi
des incidents entire les grevis-
tes et de@ bateaux qu'ils you-
laient empecher de passer, 4
filatures parisiennes sont aus-
si en greve. Les negotiations
entire les patrons et les gar.
9ons de caf6 n'ont pas enco-
re about. Une greve g6n6ra-
Iis des cafes et restaurants pa-
risiens est imminent.

SARMES SAISIES A CUBA
LA HAVANE-- La police
a saisi aujourd'hui 20 fusils


QUOTIDIENS
GRANDE


LES MILICIENS
ESPAGNOLS RE$ISTENT
COURAGEUSEMENT
ST. JEAN DE LUZ.-Trois
appareils nationalists ve-
nant de Vitoria ont bombar-
ie violemment certaines vi.-
1es ohu sont concentrees les
forces gouvernementales. Lee
25 bombes nWont detruit quua-
r-e ecole en faisant tquelques
victimes.- Sur presque tous
Ies fronts, la journee a Pte fa-
v rable aux miliciens gouver-
icnmentaux qui repousserent
victorieusement plusieurs at-
t:inques des insurges et forti-
fi rent leu.s lignes de resist.
tance. L'escad'rle gouverne-
?,cntale continue le bombar-
demennt intense des points de
la cute occupies par les insur'-
ges.

EXECUTIONS
SOMMAIRES
A BARCELONE
BA RCELONEK, .Ont '.
fusiiies ce 111-run poTI I haut
3;'ahison L'ex-IUCQ militaire
( .'ristohal ernandez Valdc .
capitaine de-s gares c ass aut-,
et Rafael ilop, capitaine dec
i'P ncienne .arh, civile. 6.0.u.
personne- sSta.lent: ; .exe'-
cution. Mount au,-i mp.aru c-
2natin ;evan, Ie (.tbunal p,:-
lU tiie, l ii-r It-ar icipatI ',
au souievumen 11 litaire: h
cupitaine Manu e Et've Mar"
tin, .Jl n o( ,.ez \',sjquez, C.' -
Imi ChanT sa. keans
('olubi I ...s- o "..nant. I.e .
j-eaier0 S'ri e'St pit-o M, Cr,
damnesi a nnrlt. edt ni {erne a
la prison .perptuei e.

L'ANGLETERRJE ET LES
EVENEM EVENTS
IDEXREME-ORIENT
LON I) S. L'impres-
sfon de (c(-tain~s milieux an-

sinteress&. du cont;it awt\lI ii
Extra me-( i t_ est in x (&.-
i depar~. des I1troupeD .it-.
niques \iI a s>fiV de pJWQ Ow'
Itenem nts Jct' !i If en I '

C( ie, i.nne .,as (d 'In ;2 Li: A .
'Joki) a (*L(1(5' u 'v. ma. it
r storee des A air^ tiran -
:es (Iu JaIpon sufos.i a5 e


TELEPHONE 2077


PAPETIRIE R
BIBLIOTtiEQUE DE LOCAUON



NITURES CLASSIQUES
..... .. :;


, ............... z::. s

-. ,
I- ~


APPRENEZ VOS CLASSIQUES DANS


N-


4


LES MEILLEURS LIVRES


/'C1. ~i


-C : .I~


OUVERTUREc de GALA

Samedi 3 Octchre proehain
Jazz Daniel ROUZIER
Entree Generald G. 2.00 (taxe comprise)
- -H W~'nv W-'-.rtWri' .Th ia 4-^f .fhl-*-t ". ..,w y l^~~,ayKfS-miia _


et 2 bombers de fort calibre,-
On croit qu'ils avaient et eca-
ches par Felix Carbonell, ur
ou1vrler tue hier tandis qu'I
.enfuyait du bureau de la po-
livc par une fendtre,.

LE PRESIDENT DE
PANAMA PRETE
SERMENT
PANAMA.- Hier a e-I
.ieu la prestation de sermern
'iu Dr. Juan D. Aroseman a
,omIme president de Panaman
PDans son discourse d'instalia-
:ion, il a preconise Ie develoi.-
nement des resources nat-
elles du pays. et a dit que
"adoption par Roosevelt de la
politique de bon vosinag
constitue une occasion excep-
ifonnelle pour la negociati.g n
o un nouveau traite entrIe }-
St:ats.'nis et IPanamia.

NEGOC.IA TIONS
NA VALES
ANGLO-SOVIETIQl'ES
INDRES.... Aprs ure
-ter eruption dv 2 mris les n -
1.;,iations navale-s on repit-
r Foreign Offiie centre le.
experts angfais et ruS-Se. ro'
a 1'availle sit _out l cm ni,_-
ter le texte du p'uojet daccor.I,
('entente de principle ayanm
It deja realisee depuis '2
mois, et ayant ete portee la
C. 11 nnaissanee du Reich iet dc4
J-hpun. D'autre part, A Rome ,
la delegation commercial
fitannique a .igne avec' i .
gouvevnement italien un non-
Ie accord commercial.

UNE ACCUSATION
DE HEARST
WASHINGTON. Le Se-
cretaire d'Etat de la Tre o-
i erie Morgenthau a dementi
ier les assertions de Ran-
dolph Hearst, a savoir que
Is accord mon6taire franeo-
anglo-americain viole la loK
Johnson, qui prohibe les enm-
prunts aux puissances qui
n'ont pas encore paye leures
dettes.

iNCIDENT DE GREVE
AUX ETATS-UNIS
READING.- Plus de 200
personnes ont et6 blesses la
nuit derniere dans une ba*
-arre qui a eu lieu entire la
Police et plusieurs milliers
de grevistes de filatures de
Berkshire.


S W -*- -


OPTIQUE
PORT-AU-PRINCIENNE
3rand assortment de verres
et de montures pour lunettes
de la efilleure quality.
r aohnaRWoolley,
rand'Rue, en face de


I..ITATION D)E MARQUE!



A la suite d'une multitud-
Szoppositions faite sir no-
par I'tsine Man.teue d'
-ort-au-Prince. t Sint-Marc
Don tant d(ans ie Banque
,'t Maisons de commerce d u
SIint-'Mar et Port-u-Prir-
Sce P circule sur notre com-
u des bru s pls ou moirs
lantaisistes. Entre atre, que ,
nous aurions et condamnt
a 2000 de Bommages et in-
t-'ets en faveur de 'Usine a
)r-antgi'e pour avoir imite
. : marque e caf- a 1'expor-

_'5' est exact qu'une deci-
ion du Tribunal de Saint-
Marc est sortie en ce sens, ii
P'en d ( ne'eD1 pas moins vrai
( 'i un (t;:".v avant ete faith
-n c a ion nous nous
irf usfon-s rimet tre, jusqu a
proLiVe du contraire, que nous-
a .ns imed quao que ce soit.
La marcue de 1'Usine ai
"ant0gue1 est La suivante :
HAITI
C<-AHtOS>
S HAITI
S. A. U. M.
Si nt-Mare
D[);vision
TLie a a Mainn
-aint-Marce
- VN .'itable
: 'ot1 marqiue est
C 1fSCi'H .
} r [
ii. DESCHAMPS
SOCO
ORIGINE
CAH)OS
GARANTIE
ST-MARC
Pour ne pas perdre de
ti-mps a rechercher ouf se trou-
]. la contrefagon, qui pour-
ait se trouver aussi bien
cans HAITI, ST-MARC que
dans CAHOS, disons de sui.
to qu'elle reside dans le mot:
( AHOS.
CAHOS est Je nomr d'urec
subdivision de la Commune
de Saint-Marc, le nom d'une
echaine de Montagne, un lieu
iGeographique, une dcsigna-
Stion gdenrale d'articles et
surtout Ie lieu de production
d'un excellent eafe tres ap-
precido sur les:marches Euro-
peens et valant une prime sur
le contract 1 ordinaire.
Plusieurs exportateurs don't


Ies Boutin a St-Mare, se ser-
virent de cette appellation d'o.
i'-gine durant de longues an-
nees. Non seulement les Bou-
tin mais bien d'autres enco-
re. L'Usine a- Mantegue elle-i
meme &est service de ce nont
pour designerr le lieu de pro-
venance de son prod. pen-,
, cant au moins 2 ans; is, n


OU 3 POUR j

LES CLASSIQUES POUR TOUS (HATIER)A

CLASSfQUES LAROUSSE ... ..


EQO 1 XXI TUL'RF> (CLA SSIQ (iFS


SBASE de CODEL, T0LU etE L6CAtY
C' rT AO.GEABLS.,-CO0NVgA ON' PFARFAITE
TOUX. R.8iUME$S BRONCHITIS. EPROU'Ou
INFLUENZA, AFFECTIONS ma POUMO$
PORT-AU-.PRINCE, HAi!. ET L Pkov 'gvic" :


C A'' co*-o ^ onia do G
I
EM oniteur<-

e i In em t par le-
-e on a Mu publiC
-; \i -I'- Cs l'a ms ar.c lt


e <1LAS- e e
Sidu 22 Mars

nHiU (: I ? e tIit pD arf i
t -inl~t I o (rVt en -
(.05 i 1 .>>-i f.e que e Let '

I(c-ignauion CnIrle | S, 8is iEn l co iicn ca.i-
.. Signs Iisinctits *juste

roi(ts re o-us Is autres apr-
clant Su I> ne0m produiP>.
i9e s Vig"ne s (isincLifS de ia
nai'(u e (Ie 1I. sine etaienti
capres .1av'1 denmregistre-
'ent ; uil lemuts enea-
o2n, e mot Cago: Dnapre.6
1. tci i n al (i e a--d- I i tr -
*-. ti'-nes 'lris tinctif( ,c (am .r-
: n Fiemel. ra, ]'6<'piturc en

j c cigr 'e. 1u$ JA i.S1 c (1
Ve.ire CAllS en ] ttreis InT-
nuscule;, et ce 'et que pour(
( Itte scen et un iue raisonS
(ue)nouS soiY.YLes condamines
2 de ueommg-eo et inte-
ten favcu. de- rsinen -


Manterue.
A remarquer que fUsine ne
ncus a jamais faith defense
o 4crire CAHOS en lettres
t;ajuscules et que l'Avis du
CGuillemet dans la marque de
L'Usine garden le silence sur 1]:
forme des lettres.
Apres e.s eexpl icatons, nous'
Jaissons le soin %a nos amis de
tirer la conclusion eux-memes
ie cette al'aire et de changer
opinion a notre regard s'ils le
-j gent propose.

)Soci6te Commerciale de
U St-Mare S-A


I-


0e President,


H. DESCHAMPS.


-- "'- "'-"'- '~'* rdIr-~5't.~-'5'f4 4


Ia


' MASON A LOUER
Ruelle Duncombe, Bois Ver-
.


S'adresser a Mme. Jacques
Durocher.


..Pour aider es
millions de person.




b:2_* :S s .


-<-3'


La methwde modoir -.6i.s.
ter lea rhumyts-r e erS X
Masser toa gorge et tI podhb
du Vicks VapoRub. D3 Psoqd
imm 6diatemcnt de dttf
In foi. n agit directemei"t&l
Isa peau comme uns
empILtre, tandis qtie .:
medicamentses SODt is
d'riectE-rnt dains 1n voie k f
toires enf]ammtcum CCttc'
comribindc 46gage las A0."-
adourit lea membrsnix*s It
facilite la respiration dixffid .
Suivez te traitement P o
jour en faisant une 9pc i S
couchc,--afin d'obtef1ttR
dcubie action mrditcatc d
VapoRub pendant I t.
au rtvcil, le pint du rhu f tso
PAS DE "DnoouGEr I
C'cst parcel quc I Vekt V
exerce cette aCtiof eembltem
eataplawme-vapeurg -
et inhalation--qu"fI Pp
soulagcmant si rapid :t
EM A PIOYnAtI6JrIt4 EI
nsqu qe presents
constante de droguess
Sots .. I.


LA CORDNNRI~F
((LA PERSEVERENO

donne rendez-vous aux,:
et meres de famille B
rentree des classes : I
Vos enfants seront 4
ses solidement a tr i
march. -
D'autre part, le proprol
Hermann Gautier, qui t
malade, a recouvre sai
Vos commandos seroitti
tees avec promptittUde
par le pass Le patrt
tier a toujours u
ble et r4confortaW ,
clients.
Cordonnerie La P
Angle R de M,,.
et Avenue Tn


.......... ................................. -


IY~~


FOUR


4 -
'


.. ...._. .....
.. .. .. ... ... .: .. : : .
.. ..---.-... ..
.. .. i :. i........... :
.- .. -. .. -. ... .
......... .... .....
.............:.


: : r' '77. -:-: 1


.*,


b




  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved