UFDC Home  

Le Nouvelliste ( August 20, 1936 )

Le Nouvelliste Digital Library of the Caribbean
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02642

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 20, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02642

Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02642

Material Information

Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 20, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular

Subjects

Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
newspaper   ( marcgt )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince

Notes

Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."

Record Information

Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
Classification:
System ID: UF00000081:02642

Full Text








--- -------- Op
.... ..AN..P T P CI..........U PI.......... ... I .... I PO.. AU PRINCE HAITI -i
.......-- ... ....- ....... ......-: ....... .... ...- .....-. .....- ... :.- i: 4 : .--:. -.: .-: .:- _. .- .: .:-" -.-.-.....5
.. ... . . . .. .... . . .. ..
"""" "" ": .... ..... ..... .........O T...... Nm.-F....... ..
:-.::": :: : ;.:. .._:._ !i "i:: -. .i .i: : :.i i :. i i. ........ ..---- -
...'' ..'. ''. .'.:" :: ::. . ..." : :.'. :.: ....' :....... '... ... .. .. . .... .. .. ..... .. .. .. ..... ..... .. . .. . . ...... ... .. ... .... ........ .. ....-.... ...... ... ........ ..... ..... . ... ...... ... .
.".. .. ...". .. .. ..." : :( .. : :........... ." i .. .< i. : : < : : : : : :
...:......... ........... :... ...... .."... ..... ........ ...... ...............:... :'.- .-.:._ "
, .... ... ....- .... . .. .. . ...:.. ..' -.... ..*- .... : ": .:". ... .... .. .. .. .. .. ...... : O T A.. .E.".... .. .." ... .. .. .. ... ....... .. ...I.I..... .. ".. .... :..". .. ... ..'.. .... .
........ ... ........ ': : : : :" "


..^ :.:. . .
44j4J ~;I'
'Mr


V 1896


............ .......................
................ .
............. .. .. .
.............. ......................................
--- -- --- -----
------- ------
--- ------


* A M '4*


EUDI 29 AOl rIT1931;


Na. 1t953(


,__


. ..... .. ..
. -..... ... . O U R
LE JOR ISOOVENIR



Uie verit6 qui demeurera
ruelle : Les Nations sent
sur le Cudte du Sou-
l*r )jnous inspire notre e-
torial de la veille du jour
iniversaire de notre Secon-
I. Ind6pendance,
'yest, en effet, le 21 AoUt
4 que, grace aux patrioti-
0 et intelligent efforts ce
Fn Excellence Ie President
ijncent, notre Cher et Vene-
# Chef, notre Bicoloir
prit au Soleil, apres vingt
anees d'humiliation, la pla-
eque lui avait conquise nus
a leureux Peres.
Volla pourquoi, a occasion
e cet heureux evenement, le
euple haitien, dans une par-
site communion d'id6es avec
elui qui a toujours defend
s interets et les defend da-
antage aujourd'hui, solen-
ise ce jour devenu depuis
eux ans %Le jour du Souve-
i,, du Souvenir de nos
ouffrances, du Souvenir de
os luttes, du Souvenir enfin
. notre Libcration!
C(est done toute la Naticn
Ui va la ele6brer demain, en
~nandant au Passe les le-
ans de fiert& national, en
e se contentant pas de ges-
^tWB en faisant de la ce61-
f -symbolique de cette
e date du 21 aout, jour
notre Seconde Independan-
tin acte d'amour, de de-
Uement et de Fid6lit6 en-
m celui qui nous I'a obte-
:nous nommons Son Ex-
ence Monrsieur le Presi-
Vincent, si justementt
F16 cLe Second Liberateur
ple Haitien>>.


PARAMOUNT


VENDREDI 21 AOUT
nn matinee, & 5 heures
CARIOCA
w Sflm R. K. 0. Radio
4isation de Thorton Free-
an avec Fred Astaire, Gin-
r Rogers, Gene Raymond,
al Roullien.

n soiree, & 8:15 heures
Le chef-d'euvre
As film en couleurs
MASQUES DE CIRE
a.ie superproduction
ner Bros. First National
Iiatirn oic Miuchal Cuirtz7


YE LEGRAMMES

CHANGES
A L'OCCASION DE
LA FETE NATIONAL
DE L'EQUATEUR


Son Excellence le President
dE la R6publique de
I'Equateur
Quito.
En ce jour si glorieux pour
le Peuple Equatorien, je suins
heureux d'adresser a Votre
Excellence au nom du Goin-
vernement et du Peuple Hai-
tiens, mon cordial salut et les
voeux les plus sinebres pour la
grandeur et la prosperit l
eroissante de I'Equateur.
Stenio VINCENT
President de la Rtpublique
d'Haiti,

Excmo Senor Stenio Vincent
President de la
Republica de Haiti
Port-au-Prince.
Agradezco a V E las hon-
rosas frases de congratula-
eion que se digna formula
con motive celebration efeme-
rides patria deseo para V E
el mejor bienestar y para no-
ble pueblo Haiti todo engan-
decimiento.
Ing Federico Paez Encargado
Manda, Supremo Republica

Son Excellence
Stenio Vincent
President de la
Republique d'Haiti.
Je remercie Votre Excel-
lence des paroles aimables de
felicitations qu'Elle a bien
voulu m'adresser a l'occasionr
de la celebration des fetes na-
tionales. Je fais des voeux
pour son plus grand bonheur
personnel et pour la plus
grande prosp4rite du noble
people Haitien.
Ing. Federico PAEZ,
Charge du Commandement
Supreme de la Republique.-
*1p9f


Son Excellence
Le Ministre des
Relations Extirieures
Quito.
J'eprcuve un grand plaisir
transmettre a Votre Excel-
lence mes cordiales flicita-
tions et cells du Gouverne-
ment Haitien a l'occasion de
l'Independance Nationale de
I'Equateur.
CHATELAIN,
Ministre des Relations
Exterieures.


MOULVEMEONT
ELECTORAL


PROPS ET FAITS DIVERS


.k.. ,


Nous continuous toujours ia
recevoir des nouvelles des dif-
ferentes circonscriptions 6lec-
torales de la RepubliHue.
C'est ainsi qu'une ettre re.-
gue de Lascahobas, nous don-
i ne amples details sur la mar-
!che des inscriptions dans cet
arrondissement. Note ani
Remusat Denizard occupy
soul toute 1'attention des 6tee-
teurs et on peut dire one d.s,
maintenant iI est 1'elu de Las-
cahobas.
Les mimes faits se presen-
tent pour notre ami Constant
Polynice, candidate pour la
4eme. Circonscription ri.t.
Port-au-Prince. A Cabaret, a
IAreahaie et 'a la Gonave, I.
sympathie qui entoure note
ami est formidable. On nou.;
decrit une scene emouvante
qui eut lieu a l'Anse-a-Galets.
Notre ami Polynice a Ote I'o';-
jet d'une manifestation sai.:.
precedent de la part de pl s
dIe trois cents electeurs qui, d(U
I embarcadere, I'ont port en
triomphe jusqu'a l'Anse-P-
Galets.
L'unanimite des eleeteurs
est un fait acquis en sa fa-
Sveur.
La popularitA de ces deux
candidates dans leurs region,:
n'est un doute pour personnel:
car iIs sont toujours en con-
tact avec leurs electeurs.
Nos voeux sinceres de plei-
ne reussite les accompagnent
dans la journee du 6 Septem-
bre prochain.


A --.


Vendredi 21 Aout, a 8 hres 3f;
Deux Grandes Productions
LE PROFESSEUR
CUPIDON
Pierre Bertin; Tania Doll,
Finaly, Kerny et Alice Tissot
Et pour la derniere fois
MELO
d'aprIs la celebre piece dep
Henry Bernstein avec Gaby
Morlay, Victor Francen et
Pierre Blanchar.


: Dimanche 23 Aofit 1936
A 5 heures
Un film realise par Leon Mat-
thot
PASSPORT 13.4I4
joue par Tania Fedor, Remne
Ferte, Marie de l'Isle et Leonr


1 mbassadeurs Dom"nicain"
Voici les noms des Ambas-
sadeurs et repr6sentants spe--
claux du Gouvernement Do-
minicain a Port-au-Prince,
anux fetes de la Liberation du
Territoire et de Ia Restaura.
tion des Droits du Peuple
haitien: Telesfors Calderon,
sous-socretaire d'Etat des Re-
lations Extirieures; Gelberto
.anchu Lusttrinoe, sous-secro-
taie d'Etat de l'Interieur, de
La Guerre et de la Marine; le
olonel Ernesto Perez et IL'.
Painr Pichardo. Nous sonm-
u&cs tires sensibles a ce temoi-
gcuage de sympathie de ntWs
f--res de P'Est.
Au Quarticr de St. Antoint
Ii] v aura ijouissance p :>
pulaire, Bouillon-Vincent au-
jourd'hui et domain au Quar-
tier de St. Antoine it i'oce -
swon des fetos de la iLibera-
tion.
Mourr vemen/ Diplomatique
1e Ch.ar.ie d'Affaires Cu-
Lain en Haiti. M. Ernesto Cas-<
Ire a .emis. hier martin. a Snn
Sxcellence Stenio Vincent,
F; 5:ident de la Republique., a
littre autographe du Prei-
td-nt (de la IRpublique Cubai-
nc lui annoncant son election
i. la premiere Magist-rature
1d LEtat. Nous souhaitons au
Chef de i'Etat Cubain un hein
rNu x avcnement.
lourvement I A stronomique
D'aprcs un confrere, la co-
ni te don't on a signaled la pr&-
:.,ee dan 'notre ciel aurait
tc_ oue, cee jours derniers, a
n]ii nu, au-dessus de VIlo P
Vache.
A'ou relle Exposition
1. ou i r en octobre pir--
chain, a Barcetone, une expo-
ition astnronomique interna-
t i.rn ale.
Voyage de Cong&'
M: Pii .I l'aure, .ecr'tair'e
general (e la Ha.co et nmem-
}re du Comite& de direction rcK
Jrcekey-(lub d'Haiti, part Tn
ovoage de conge, merrevdi:
p, chain.
Nous lui souhaitons un
hleureux voyage.
Distinction honorifique
Le professeur Georges Ma-
rion, Je savant medecin fran.
cais qui so trouve actuelle-
ment en Republique domini-
caine eKt promu ce 1'Ordre de Juan Pablo
Duarte>>. L'Iltustre DI)occeur
t. s tres. c'onnu en H-ai^t{ r, '


e Lionel Atwill, Fay Wray Emo Senor Mathot. a science et son habilet. ...
kda Farrell Frank Me Ministro de Relaciones Aussi, les haitens accueiie.
Fgh. Port-au-Prince. A 8 heures 30
, om film de tout premier Profundamente agradecido En Premiere Partie
Ore o' Phumour, epouva-. por cordiales felicitaciones PATHE-JOURNAL
-A lent a la beauty et a vuestra Excelencia y gobier- Hongrie.- L'entrainement.
tavzificence de la techni- no Haitiano con motivo fies- des jeunes poulains. cu Marechal Badoglio,
e ,dot en meme temps d'u ta Nacional Ecuadoriano. Paris.- Des journal istes Angleterre.- Course des
.-otion humane, infinie.. General CHIRIBOGA, belges visitent les travaux de hers-bords.
^.:m spectacle visuel jus- Ministro de Relaciones. l'Exposition 1937. PARIS:-- Josphine Baker
alors inegale.. Jerusalem.- Les troubles dS retour d'Amerique.
g a l Son Excellence entire juifs et arabes ont eau- Le Prix de Diane a Lon,-
SAMEDI 22 AOUT le Ministre des se de nombreuses victims. champ,
Populaire, & 8:15 As. h nations Exterieures Fleurs et Dnnses Les Nouveaux Ministres.
A GIROUETTE I Port-au-Prince. Printani4res En Deuxieme Partie
S RSLES TOITS 7 Jo remercie profondement La cueillette 'de fleurs. MA COUSINE DE
I sketck Patramount Votre Excellence le ... Gou- En Hongrie en Grece. ,, VA RSOVIE
TRAMEL et rnement haitien de leurs Chez lea enfants. Comedie.gpirituetle
... ... PREMATURE cordiales f6li itations 'oc.- Le concourse du plus joli ouee par une des-plus belles
an. m Parwwnt c asion de la fMte national' sourire au Theatre du Petit Femmes'de Paris: Elire Po.
.ton e ten6 Guissart equatorienne., Monde. :...: .
t .and-d Gravey, Edith Geeral CHIRIBOGA, Angleterre.-.. L'arrivee du avee Madeleine Lambert, Syl-
jR6'pe M'Bary, Satur- Minisfre des Relatns N4gus. vette Fi llacier, Andri Roan.
Sl e Ext6ieures. Ualie.- L'arriv & Naplea ne, GIllet t Saturnin Fabre,


I ront-its avec satisfaction 1a
nouvelle de Ia promotion de
cet eminent savant.
Reception au Palais
Hier apres-midi, de 5
a 7, selon le protocole etabli,
cut lieu au Palais National, 0k
occasion du deuxieme anni-..
versaire de la Liberation du
Territoire et de la Restaura-
i tion des Droits du Peuple
Haitien, une reception des
plus reussies.
Capitalistes A mtricains
Nous avons signaled dernie-
rement que des capitalistes a-
r &ricains arrives& ici s'int6-
ressent a notre situation Ii-
nanciere.
Voici les noms de ces im-
Sportants hommes d'afi'aiie
John C. March, Lon R. Cran-
dell, Henry Lockwood.
Distribution
Ce matin on a proceed li
]'Hotel de Ville a la distribu-
tion des cinq mille gourdes
(Gdes. 5.000), don genereux
de S. E. le President de la Re-
publique aux families neces-
siteuses de Port-au-Prince.
Marthe Ouldi et Haiti
On informed que Mile, Mar-
the Oulie prononcera le 21 de
ce mois, a Paris, une confe-
rence sur Haiti, qui sera ra-
diodiffusee (18 heures, heure
de Paris).
Nous ecouterons avee plai*
sir la voix suave et sonore de
1P charmante iicenci e Ks-Let-
tres.


INDIQUEZ LES
JOURNA4UX S. V. P.
Nous avons lu, nvin gains c-
tonnements une n,:, pub]iee
]ar un hebdomadaire, dan;
jaquelle il est question .-
deux strangers nornm6memrnt
( esignes, qui auraient, CT
leur quality de correspon-
tre notre Pays, dans des jouv-
riaux rangersr. Si Je faith est
x rai, il conviendrait de signa-
ler ces journaux-lt pour que
les responsabilites soient Ii-
xces. Mais dans le cas contrai-
re, il n'est pas juste d'afiir-
nrer, en citant des noms.

UNE TROUPE
FRAN(AAISE
A PORT-AU-PRINCE


Vers le 15 Octobre, nous an-
nonce-t-on, debutera a Port-
au-Prince une troupe d'ac-
teurs et ('actrices franqais,
on nous relevons les noms cet
.Germaine Greder et Mareelle
Dazy, de la Boby Mercier, de lI' peen>, Max Josse et Eddie
Destry, du < gny>. Une mention special
doit etre faite a notre compa-
t iote Carmen Lahens, qui. a
laisse notre pays en 1926, et a-
pres avoir debuted sous la direct
tion de Leon Volterra, a rein-
porte d'incontestables succe,
au th64tre Sarah Bernhard
't au theatre Marigny, oft elle
fut la partenaire de Josephi-
ne Baker..
La visit de cette troupe
vraiment remarquable -st
une aubaine don't nous repar-
Slerons,


.4.
....... .. .. .. .


...
: : ,. . .... ... ... . .-.



...... ....... : EX- L- I, I V .S
.: :! !.. .. :. .


,. A -SOCIATE A .. ;..
.. .. .. .. '. '* '
".~~A: 40: ''- *fs !.< ;


* J *5 iw. 0 -- ..m ..


Ao-*


-- --- ------- --- ---
.................................... .......... ..................... .. ...............
...........
-------- -
.......... .......... ............ ...................
. ....
---- -----
.. ...... ........ .. .... .... .. .................
---- -- ------ ................... ................. .................... ............
-- ---- -----


. . ..... . . . ..

: . ... -


i: i


::i
.i


JLt E ,%












It eat certaines fetes
nales qui comuortent' d
seignements divers par
v6nements qui les ont
ndes et les.sentiments q
font naitre chez la Nati
les cMlebe. Tel nous pa
.21 AoQt, fMte de la Res
tion. I nest pas sans i
d'essayer de degager,
de l'instruction de la g
tion montante, les legoi
renferme cette date
rable pour la commu
haitienne.
11 semble qu'il est da
desseins de la Providen
certaines races, souve
crimes, fassent de grande
ses pour apprendre'au
de,que, sous le rapport d
.. grs,..les plus- hauts...so
sont accessible A tous le
ples, pourvu qu'ils chen
dans les sentiers de la
line ou apres certain
tes, pregnant conscience
memes, ils parviennent
rer en leur sein une ceu
yedressement sous P'imp
d'une main ferme.
Nous ne saurions nou
pecher de 'penser autr4
an souvenir des negocib
qui ont about a la belle
gnifique journee du 21
1934, date fulgurante da
Pnnales historiques de
pays, parce qu'elle a mik
un etat de choses froi
E pour l'orgueil national:
cupation dp notre terry
a par le soldat stranger.
Pour jouir des fruits
victoire, il imported que
arrivions a cet esprit d
gation, de renoncement
r cessaire i tout Peuple
les grades ^preuves pc
rer profit de ses souff'r
It ne s'agit plus d'att
les mefaits du passe a
tel, car la journee du 21
-st pour nous une Re
tion. Or, elle ne saura:
perer sans pardon. Le (
lvi-meme nous en a don:
xemple sur son glorieu
trument de supplice. En
le divin Crucifi& manif
un sentiment die pitie
gard de ses bourreaux.


Avec F'esprit de rival
se fait remarquer entry
Peuples dans 1'etat actu
monde et les elements d'
cipline, qui, inconsciem
parfois, entravent le'vol
d'une communautee dc
une Nation nc :aurait tr
ler a sa grandeur san:
volonte 6nergique, et un
severance invincible (1
temps,
A ce sujet, 'lItalie nof
ire un rare example de
fiance en soi et de cons
dans I'effort. Travaill&
un besoin expansion
saire a son evolution,-
Elle-, Elle dirige ses
vers I'Abyssinie. Elle e
A tout prix faire la con
de ce Pays, quoique la
entire les deux advers
-fut inegale:.- Geneve t
Menaces de sanctions;
tions revenues definitive
Peu lui imported. Galva
tar un homme.- heriti


:::^;
^ik


Lns les
notre
s fin a
issant
L'Oc:-
'itoire

de la
nous
'abn&-
de soi
apres
)ur ti-
ancee;.
ribuer'
tel on
Aotft
demp-
it s'5o--
Christ
ne 1'e.
x ins-
effet,
estair.
i 1'e-

te qui
'e le )
iel du
indis-
ment,
ution I
)nne(-. I

s ine
e per-
ans le

Ls of-
? con-,
,tance
e par

- cdit.
ntend

lutte,
aires,
4nn c;:
sane-
es. --
inis6e
er en


cumpte.
La jeunesse, c est le flarm-
beau qui eclaire les avenues
n.:tionales. Un Pays oif la jeu-
nesse est sans initiative est
comme une mare stagnante. 11
vtut mieux qu'elle soit trop a-
gissante, on refrenera son ar-
dour. Par Penthousiasme, la
flamme qu'elle porte en soi,
elle imprime un certain elan
a toutes les entreprises aux-
quelles elle se mele.
La perspicacitY, Ia penetra-
tion constituant le fond de son
caractere, lorsque la jeunesse
se group autour d'un hom-
me, en faith pour ainsi dire son
drapeau on peut dire que cc-
lui-ci est un de ces c r-presentatifs)> qui reunis-
sent en soi quelques-unes de
ces qualities qui en font un -
chantillon d'une race.- Cet
home marquera d'une em-
preinte profonde 1'histoire de
tout un Peuple.
Dans tous pays. pour que
l:action de la jeunesse sot fe-
conde, parfois, convaincue de,
son inexperience, elle se grou-
pe autour d'un Ideader...-
c'est-a-dire un de ces treess 6--
nergiques, muris par l3s a n-
nees, passionnes du bien pt-
blic, qui ont le flair des "v ne-
ments, pour la garantir d.e>
chutes et la conduire d'un pa'
sotr a la conquete de 'avenir,
Si les vieux forment le troiec
d'un pays, les jeunes en sort
les rameaux. Or, nous savons
cue sans ces derniers, un ar-
bre est depourvu de toute
beauty a nos yeux.
Au seuil clone de la second
Ind6pendance, la jeunesse
haitienne a une noble et- belle
missionI _.remplir ..Elle ...doit
cconstituer la phalange a I'a-
vant-garde des idees de pro-
gres susceptibles de renover
notre Pays et 'empecher de
letomber dans les eearements


ATTENTION :
A UTO.IOBtLIS'TI:

Plus de Vici!!s ,hal riuc



La Maison Pau! A.- i .'; ;
d'engager un expert breu
de la < BATTERY>> de N.-Y- '
pour la reconstruct', 'ta',
iet sture des Batteries 'sa,.,.
Apportez aujourdjui rn'--
me :
Votre vieiile batteries ;
Vos Accumulateuri u-.'
pcur Delco, pour e r '...-
tcment remis a neuf.
C est incrovya ', l..:1
Trois Dollars seulerenti., vt,-
tre batteries usage :.t a -
pietement recon-:r'u' a '.
une garantie crit :, .,.,
wnois.
La M ai .on 0 :'o.. c, .."
(e Ia reparations f (, .-: d
Frigidaires, loicm: .r-,-:
ques et des Armi tu, j'.
,iutos et de tous hs U appnr
tIectriques g..cr.
conquer.
)6
Visitez le rnuvtdu i .
ni(nt do L .
TELR SERLI1( U K. .
Kueu n 1 u (1?- ps <.;..
tors, rI i on ac '-i ..
'.lt.- %. $' C ;


iUnt vous attend.
Vente de Hatteris
ge de B tf a 'i ..
Inspection et cni:
Batteries gratis.

I .44&&* 4


t i


Ox DEMANDED' A
ACHETER


-.
((La Montagne Enmarcc1w'
et aLes Fantocches> de M. .L.
ques Roumain.
V _ _


A.-


:: .:: |.:...:i. ... : : ..... ..





ris Ott- m urit. qui pr vien et ses enfarnts, Mea .. D
.eNations ..d'att dre selle Canrnlite Poit.Wien, :.I PR UT PA:N4""
S*tercnea. Danms cete dame Sylvnie Cloiseau et se PRODUIT RAN
natio. t.uvrt ditd.le, tons les ha: enfantsie Madame Perilia Per- S ouage Pap4
les en- t.ens, notamment ceux de la caval et ses enfants, les Lam 'l-oute les & june genration,ont un grand is Poitevien, Cloiseau, Per- tu dc
t ame- rble a remplir. ceval, Lacroix Celestin, ainsi P u ran g
u'elles La sagesse d.e homem, soe- oue tous les autres parents ta | al

rait e souffrances don't i a 4te a- redment Son Exelleno ae Pre N- fatigue pas
tautr- breuv--- Aussi, croyons-nous sidentf de la Rpublique s .a hgfr o T
ntere& cue la jeunesse actuelle, mar-l l Colonel.D. P. Calixte, Uwo-. Etul aluminium d& 4 compr
en vue quee par le sceau des epre ra et ses eannant, de la esarde aml-
6nera- ves, peut apporter sa contri- M. Je Major Saint Firm nI
les q e Lution 4ratiouvre unde relve Jean, oit. Diunarais stmu ,
u'ellm ment de note Pays. 11 fant Fresident dte la Chanbe 1. .
nautd travailler a la grindeuy et Au Freres de St. Louis (Ide .
ton qaintien st en prau'oportom de zlague, Mersie'nt' i irritepas
4ns les sa Patre avec la meme pt- tkur et depute6 : c ina ;api
ce que tience que P4nelope brodait le& tous les arm Cc it l .-a> til TfipWeitaer a A'&uneur d'inforj
nt de souffrancoile 'ouvrae confection-. Prince, des Gona--xNiv '.> tvnv3c de lfa Capitale que ses
tauchora- n aujourd'hui est a refaire Gove, e la Rt-s-ue d.mn.sle,r Ao.
mor- remain. Ainsi, chaque genera- Mle St. Nci: .- :.E c:tLo dua a disposition de
upro- tion 'est obligee e tueploye, r opolis, de aBal e : .ue aluxm...am.ns.depassa
pr-- randanta,' 1.










nmetra- des efforts appselon rates contin- de Jean-RabI ie SaintPsIM ont etc interr
ns penq gences, pour consider 'edve- breux tM. Dunan.a .......
finest fce national. Pour celPa, ell thie don't is Con :; nhauer on la compete
disci- ne doit pas fire table ras leur dpars d cc:an .. .0 pluS a e-Lablhi m,3
s fa u passe qui repre omente la tra mort de leu e oi n amme d'et
d'eux- cition. Or, nous savons qu'elle Michel Th. ?oiftvztce, .. '. de f piofeXseurs Upcialia
a op- est -s la bonne s extend l-p- Industr. e ticAir rApidOment le-
ve ue source de prneogr pe. Abrodasi, les VOrdre Hun4e,-u: el 0 i .!- .", .. i...o4 .nld.
ulsion ain-s, portant en eux l'exp revenue .:, LZ-. ... n pst Auvert u local
rnt dene accunmulee de la ract, Us les i'I-n '.. e, a Pc..i-1 ille rue Vilses
4s4cho- nu aujourd'hui est a4 refaire4C o ve, de :ow











s em- s efforceront de guide la jenU- I'expression ne,, .l .
pment nesse dans o'exercice du me6- i reconnaissance.
actions tier d'homme. Et, quand leurs l l th don sla
et ma- avis son. marques au coin que -e Michel .TY .U..--." -
Aoit l saresse. on doit en tenir venue :




4 .'q






























r.^ 4-.\ A"*
:-... f














Y *a .'j.



"> -.*..

-^^ D .

DO

L'ACTUEL


"

444~44frA 444AW4444 + 4k..+.. .'~."+..+ .~' .t


ratSm S


AIUX CONFINE DE IA TERRE

D,,ns les quarters kl rlus inaccessible de la terre Jle^
Accumulateurs EXIDE ont aid6 des scientists A pen64ter
las secrets de la'nature. Pour ht lumiwre et in force dar.~
des circonstances imprevues et dans d'autres cas innombra-
blea, on a employ les Accumulateurs EXIDE exclusive-
men: pour la plupart -les .-xpeditions scientifiques renom-
16e. dur-a nnde.
Profitez des mellieurs rc:ultats du ginie modern en ac-
cumlrnateurs en l'employ.:nt pour votre automobile. Obten'ez
deI:- lumieres brillantes, I. d6marrage prompt, l'ignition sans
a~te, aussi bien qLue iu service long, 6conomique at infail.
;:I;:e d'X IDE.-

a, ~i




-.,',




Por


,o. ',,
A ': ," '- .
', .. .. L ., ,, '',


)N HORACIO 1.ANCO FOM BONA


REPRESENTAXT DE
H$A'IT


Le- Gouvernement dUi
par Don Eleazar Lopez C('n-
treras, president a ideal ho-
livarien et de justice s.cit
estrepresente en Haiti opar n
authentique Representant 4,
la Nouvelle Venezuela, un
cordial ami et d 6 f e n e I e
d'Haiti, Don Horacio Blan:n
Fombona qui, partout, daU
eette Am6rique 'est occu1
gn-ereusement d(I bien :i
de nos different- pay.s.
de nos diffe-rent pays et
prtt noblement suon concou .-
aux pelerins de cet ideal
Dans la brochure dees F-
.es Christian et Pier-:
Eiraviah Morpeau : "',-
gau Peuple Hlaitien, bn -
ehure synthese dte leu-s a r-
vitOs en favour d'Haiti et o..
VAmerique latine, -broch. -
aUssi ouI se-itrouvent resurm
ges te des fils de catte .
trique poLri la cause Ha.


vEN EZI.'EL A


T,- %.
j4 'N


LICOtO, 11.-~~ ~%4 tIi:t~o
~ \f~S~~ ~ hr
44K 4)d -.
oar Jo fv-t- - 12.
ro Warn '~ -n-- Id
Di~ (K C '0%'Th4 jflEjC l)cp~ 4

(i-fl ~v 1
UIUICtifl -' (IV.-> liz (ia-
4 1 4

or. Dr. 1j;;p-"jr~ Lu> -

Ii a 4H '~fu nul fliCNiCThi
3 'C no to rni:>AI Pro-
Ii ~ ~. ) 2ALCIIHdC latin
-.4 -4 ~ itW12
3/ 4~t L 4. j jte144 '-

4; 4'1 ~'O'
.... -
~ .j' 2? iC4 j~Cj
I 49k3 -.. ~V~->fl t~ 41 Y4%4+fl
* 1 .4' D
- 1'>
14. 4)4.4 9j 4 uu;n:-'~ (~
~ -
4- 1)4
IT
A;-, ~T4 ~AC (IC
rams -iVi tflISilKMl.


"r. N VOYAG

^ ... ,.N'otrnvez nas Ia





Elle combat es douleuur.s inattenducs et persistantes
Bi*tiwln,'tKdKw-r'rrw, var w -


L EXIDE ASSURE
iDistribttenrr pour
Boite Postale 161
THE ELECTRIC
PHILAD


Additionne d'un pea de
citron, Eno's "Fruit Salt",
poudre effervescente, sans
sel mineral purgatif, aux
proprietes digestives na-
turelles, est le desaltirant
idea-l de 1'ete.
Une cuiliroe 6t ca/P, main
et soir, dons un verre d'eau.


LE I DT XFRRA.GE FACILE
Jht :-- Frank W. Wilson
- rt-at-rinct lHati
SIGtiIAGF BATTERY C,..,
ELPI.TA FLU.A.


EGULISE ST. PAUL A. M. E.
A occasion du glmurie -x
anniversaire de la Lihbsration
du Terriloire, il y aura, 1e
vendredi 21 Aofit courant, no
culte special d'Action de GOi-
ces, a 10 heures du matin.
Les membres de toutes 1c
Egliises evangeliques, le pu-
hile et les amis sont cordiale-
,.ent invites.
En y assistant, ils cont-i.
bueront a rIehau-sser I 'elat drU
cette CeGrmonie t. a eomm.rn.
.rier ense&nble (ans une m:l?.(
pnrsee de paix, de bonheur ._
dce p(roPi(t, pour note ch(-
- Patrie es.tauree.
Lts Crnomit8s Adminislralif
ct Spiriluel,.
i^.1 -- -r. -

I.ECONS PA RTICULIERI-S
Lecons particulieres
XKnscoff a partir du ler A out
Telephoner au Ao-. 3296.


A LOVER


A louer, a
mnaison tr-.s
pix mnodre-.
S'adresser i
Phone 2701.


Kenscoff, bell
comfortable, a

M. L. Hertelou,


S.............. d CHEVROLET VENDOES EN 5 MOIS


L DU 2 NOVEMBRE 1935 AU 31 MARS 1936
Durant cette m&me parlode de l'annde 1985, 358.145 Chevrolet furent vendues d'ouf une augmentation de 86.258 Uni
*- -
ta 0omprend bien que le cri du Public :
VIVE LA CHEVROLET, TOUJOURS LA CHEVROLET ET ENCORE LA CHEVROLET
titfse eququelue sorte agacer certaines Marques Concurrentes.--
Oyez plutht et comparez
Ventes ehf Mars 1934............ .... ............. 75.937
Ventes en Mars 1935......;.................... ............ 86633
Ventes en Mars 1936............................. 126.119
e" qui represent .une. augmentation de 39.486 Units sU Mars 1935 Un vrai record...
LA CHEVROLET NE CESSE DE COUVRIR DE PLUS EN PLUS LES ROUTES DU MONDE.
I Signe certain de sa superioi'it4


SOCIETY t HITIENNE IA AUTOMOBILES ',
S. .. .
Maliebranche, -enhiI, Bog:at Lie.


Sei s Distributeura de ti RpluaUpW dW.lHa


.: : i-* .


PROGRAMME

de la Cdlebralion
du Deuxieme Anniversaire
de la Restauration
des Droits du Peuple Haitien.



Minuit.- Un coup de ca-
non de reveil sera tire au Fort
National. :
heures a. m.- Ap..Dra-
peau. Salve de 21 coups de
(., on.
O he11res a.m.- Les fonce-
1 ionnaires et employes du
G.-uv-rnemient se rendront a
la CaLhedrale pour assisted
: TL DEUM.
3 hiures 15.- Un bataillon
, la (Garde d'Hiaiti prendra
!,laec. (-.vant la Basilique No-
u .:- i.)a.:ve,
i heures 25 Arriv&e d(a
,.n Lxcellence le Presidenc
!.: la Republique accompa-
^\.: is Secretaires d'Ltat
c. (u. SOus-Secretaire,du Chef
S'i i't.uwcole et des Officiers
..-a a mraison Militaire.
S}: u:-s 30.-- TE DEUM a
a,: Ii: iique Notre-Dame e:
cans ri.utes les Eglises de la
KInfplcnque.


Des sieges seront resenrzs
dans le chaeur :
C, L A.-- Pour ies Mem-
L'-hs In Corps Dipiom"atiu:e
S1. t'v nsulaire, le PI 'Oi'et (deS
6 a sue.disrilents& (ile Port-ai -
n i,,',, Mirebaiais et Lasca-
is, Ie President et I -,
t'.n.ier .,s de la (.n imLssi-n
tVr-.mnnale, les ( ffcie s su-
A de la ;tare U ,v-sentat H seal, i
f l -it de la (Chamnbre da
et d'H aitl w Direc-
t-fl:n-ral du Se vice Na-
l^.Zi -l d'-Hygiene et d'Assis-
lt:. eC Publique, le Dl)irecteur
L( i 1 ne Nationale de MNde-
cn:, e Directenr de I'HdI)H -
tal In vi'al, I'ngAnieur er
(." f Tri. x PU lietd cs, 1 s
Di( 4'- -h; I gEnsgiHnem1n0
1> -- do Vole Natio-
> I. 1 N, .i.; I f I.iroct u (-IL
I..y, A,~ \< I Divoecteui
(;ene t d National
(2c la 1 ") A 'i 1- ',"
l cteni- r nrtinstre-
: 't1 .1 d..-. l : i n et' o: '-i -


(Genfras dso KI on0r (in'
'tAd rainiest rao-1 n ;. dl e s
r tes, in D t'ii'eu: V dI
C'oix iouge HIaInne, Ic I-
"petO.lot Jo: Sons-IDirt-conr:;t
oe la Banqiio N aKttnale dei La
cepl IblNiquZ,. .W'HaitI, ,I f Con,-
r ISsaire d(u ((GOiveTrn)ene
.r I s de la )anCiue N national,
( F-Ou B.- -Leur's Excellences
Messieurs les anciens Presi-
(ni s de la Republique, Jk
(Cops Legislatif, le Pr si-
dent, Je Vice-Prvsident et Ie:
Jug'es du Tribunal de (Cassa-
t:on, Ie Parquet du Tribunal
de Cassation, le Doyen et le,.
Jgutes du Tribunal Civil, Ie
-Parquet du Tribunal Civii;e.
(.hefs de Division des DIepar-
m "mnnts Miinist6riels, le0
Jmlembres de la Presse.
AprLs le TE DEUM Son
Excellence le Pr6sident de la
flepublique, apres une tour-
n6e en ville, ira deposer des
gerbes de fieurs au pied de la
statue de Dessalines et au
Mausol6e de la Place de PIn-
dependance.
9 hres. 30.- Son Excellence
l1 President de Ia' Rpublque
s. rencra ensuite aux Caser-


nes Dessalines ouf, entour'6
d es Represenrtants des Grands
Corps de PEtat, Elle hissera
1, Drapeau National au SC&
maphore commemoratif de la
Liberation Nationale. Salve
de 21 coups de canont .
S oi5r.- Coneert,; Feux d'ar
tfice,: rejouissances diverse
au Champ-de-Mars .


---pop -Ap lp'


.-W I- .


~..._


Nouveau


R INC;; r


TV
M Is
Err a
in a
m 5
un












A> 4L(M"UVBT
ivwe
A e. c t. ..V.
MaPamv mC *o.
.... .... o _u vn* .


Le Vapeur PASTORES N.
B. Voy. 63 de retour des ports,
Colombiens, de Cristobal C.
Z.. de Kingston Ja., est atten-
du le 19 Aofit 1936, en route
le n-Mme jour a 3 heures de l'a-
prs-midi pour New-York via
ort-de-Paix et Cap-Haitien
pregnant fret, passagers et
malle.
Le Vapeur HAITI S. B.Vo.y
64 partira de New-York le 20
Aofit 1936 directement pour
Port-au-Prince oui il est at-
tendu le 24 Aoft 1936, en rou-
te le meme jour a 4 heures de
l'apres-midi pour Kingstorn
Ja., Puerto Colombia, Carta-
gena et Cristobal C. Z., pre-
nant fret, passages et malle.
Le Vapeur MARTINIQUE
S. B. Voy. 154 venant de Nev,
York via les ports du Nord est
attend le 20 Aout 1936, e,
route le meme jour pour Pe-
tit Goa.ve et les autres ports.
du Sud.
Wm. E. BLEO,
Agent.Gineral


Lire en Ge. page la liste des li.
vres de la Librairie Nouvelfe.


Jt iNOrWflRIJTtSf


Dernieres Nouvelles do


Monde


Entil


(Suite)


LE FRONT POPULAIRE
ESPAGNOL
RESPONSIBLE DES
INCENDIES D'EGLISES
VATICAN.-- On souligne,
au Vatican, que tous les sicai-
res, qui, en Espagne, sacca-
gent les Eglises, affirment
q 'ils sont des gouvernemen-
taux. II nest pas encore prou-
ve que I'ideal des partisans du
gouvernement espagnol ne se
confond pas avec celui des
*.chasseurs d'hommes>. Aucu-
ne condemnation effective n'a
encore te pronohn'contre
eux. Les tribunaux ont con-
damne des insurges en manie-
re de represailles, mais ceux
1 qui ont pille et saccage les E-
glises, n'ont ete ni bannis, ni
cond'amnes a une peine quel-
conque, ni mime inquietas.

UN CROISEUR ESPAGNOL
REBELLE DEVANT
GIJON
BAYONNE.- Le journal!
du Front Populaire announce
oue le croiseur rebelle CAl-
rirante Cervera> est arrived&
bier soir en vue de Gijon. 'r.
message que le croiseur a a-
dr'esse aux casernes Zapado-
res a ete intercepted par los
gouvernementaux. Ce messa-
g-e demandait des renseigne-
i ments sr la situation et esr
i-,ste sans response, des mri-
reurs asturiens ayant dPeia
(iynanmite les casernes.
LE TRA VAIL
OBLIGATOIRE POUR LES
JEUNES FILLES
BERLIN.- Le travail va
devenir obligatoire pour tou-
tes les jeunes files comme il
I'est deja pour tous les jeunes
yens. Le minister de 'Inte"-
rieur a commence a prendre
i une serie de measures a cet ef-
,'et. Le Service de Travail ins-
titue pour les femmes et qui
existait deja s'appellera do-


i rinavant cService de travail
pour la jeunesse f4minine.-
Sa direction sera assure par
l'Institut social du Reich et
sera rattachee a la direction
du aService du Travail du
Reich,>.
LES INSURGES
ESPAGNOLS TUENT LES
FEMMES ET LES
ENFANTS
BAYONNE.- Le journal
,du Front Populaire public le
bilan des morts et des blesses
victims du bombardment de
San Sebastian par les croi-
seurs < et < te Cerverat. II s'eleve a 4
morts et 48 blesses, la plupart
des femmes et des enfants.
LITALIE NE FAIT QUE
DES MANEUIVWES
MILITAIRES
ROME.- Les milieux of-
fieiels d6mentent formelle-
ment les bruits de measures
S ilitaires prises au sujet de
1a guerre en Espagne. Ces ru-
mneurs ont et0' inventees zn
Sve de fire croire que le '
prochaines manceuvres itna-
liennes ont pour but de cache.
a es expeditions dNe materiel de
guerre, d'armes, d'avions, etc.,
en Espagne,

LES NEGOTIATIONS DE
NON-INGERENCE
EN ESPA GNE
IPARIS.- La politique de
neutrality de la Suisse a em-.
peche eet Etat de prendre
part aux negociation- pour la
signaturee du pacte de non-
immixtion en Espagne. I1 es;
announce cependant que des
Measures restrictives rigui-
reuses ont ete crises en Su>i-
s&. L'Allemagne a remis le 7
Aout sa r*eponse eerite, qui no,
comporte que deux reserves.
Pour ce qui concern I'Italie,,
Monsieur Ciano a re;u Mon-


sieur de Chambrun pour Tlah
conner verbalement P adhe-
sion de 1ltalie a la proposi-m

tion frangaise. On se souvient
que le cabinet romain avait
xeclame6 interdietion de Pex-
pedition de materiel de guer-
re et d'avions en Espagne, et
aussi interdiction des envois;
de fonds soit au gouverne-
ment, soit aux rebelles. 11 est
aussi annonce que le Portugal
a donn6 son adhesion verbal.
avec certaines restrictions.
USAGE EXTENSIF DE
L'A VIA TION EN
ESPAGNE
GIBRALTAR.- Plus de
800 soldats indigenes ont ete
transports par la voie des
airs hier de Ceuta a Seville.
Des transports semblable;
sont effective quotidienne-
ment par une escadrille de dix
-vions de fabrication alle-
mande. pregnant trente passv-
gers environ,
L'AFFAIRE KIROV
VIENT EN JUGEMENT
MOSC(OU.- De i'acte d ac-
c'ation qui a etc dressed co,0-
o. Zinoview. Kamenev <'
treize aut-res inculpds, il re.-
sort que lois des instructions
poursuivies il y a dix huit
mois, sur l'assassinat de mRi-
rov, leo officers de J'instr:r-
tion judiciaire ne possedaieent
pas toutes les donnees qui or,
permits plus tard de fixer exac-
tement ie role des partisa-n
de Zinov iev dans la campagr.
terrorist. Les nouvelles cir-
constances permettent d'et:.-
blip un lien entire des everne-
rnents antrieurs et les no,.-
veaux crimes, ce qui prou.,_
t-ue de nombreux groups ter-
itriStS trotskistes et zinovi--
vsteS ont Ietc Ie organis.-
tiours des attentats qui se trta-
nmaient contre la vie des a".-
tres chefs du parti communi:--
to URSS. Verts la fin rdt


1932, une unifleatzj
groupements se fit
ae renverser et .
chefs du p arti eora
URSS et les merbr
vernement sovi4tiqi
ATTAQUR ABY :
REPOUSs"-
ROME.- D'Add
l'Agence Stefanm
qu'un petit group de
oul avait tente d'att.
environs d'Adoua, a
tu par les troupes 1
qui lu ont infligede
pertes. Il est aussi
que la 221eme 16gion
ciens, composee de vo,
res, s'apprete a quitt..
thiopie pour rentreret1i
700 volontaires du group
demanded a etre maintes
Abyssinie.
LES LOYALISTns
S'ACCROCHENT A
MA LA GA
MALAGA.- La vIle
JMalaga est un des center
lan resistance des gouvl
inetaux. Toute la provyj
i exception d'Antequei
r-.t entire les mains deslm
-tes, et constitute une s
d'enclave pour les reelkd
i-, isqu'e]e est limits
I ouest par Cadix, au nord p
la province de Cordoue.i
1 st par celle de Grenad%'
Senfn au sud par la mer.L
* situation de Malaga etex(
St:onnelle. La province e46t
che en betail, en fruits, ean
gurnes, en vins, et ses &
'ont tres poissonneuses. ,h
laga est en ce momentleesd
p. rt en eaux profondes bi
oLtill6e sur la cote sud-m~i
terraneenne. C'est pour&
ia flotte vy a installed uneb a
car les navires peuventdel
-urveiller le bombarded
e, .:ntuel des ports du MaR
't.:ux de ]'Atlantique-.tanta
': 1 les mains des rebell e s
*. '.. kt44 1. \1ZC A~t~.48f ,,


Sperialites d'Ete


,'K..:
:;::
.'.:...


Vve


ElI


Saie


K.


/~'~
'U4
.zvr'~ ,


Bae Pure Soie
oBerkshireD


_. Ctumesde BRin
FPa hommes, dames,
et enfants


Teiles ttgeree par
bei d,. anet..
10


mg /-: ..
do. t'f" ;


CONgtefL IMPOIWANT
poar MAA ME!
Meddames :

Vaeanes d'Et Longues
evcr'sions Soleil ardent -
PBAU BRULEE. Et Alors...
urage constant des Prodults
4* Beauty LADY ESTHER.
S y .**- .-tiAk


Pyjamas par
la ploae
-i .


Pardessus pour
dames et hommes


M ir, j a- 7 Pt r,". 4,w t
VVE EL SAIEH & NOUSTASUi

TEEN- 3-

T LEI PHONE 3380


Celecons
Chaussettes


V- .~~


Chemises sup.
oARROW et
jCQONQUERQOR*


'-0




Taile fttntk
pour


K


- ------- --------- m IN! _WKYWIW ~ F~l~-~Y~tiz


'~~ r-- 11 11_~ ~__~-1111--~---1-------------- -------- e~~~g~I~


* ,


L


-e C-


pmwmlll 15


,.,..


potir les


Vaeaances


1936


Nou sta s




I:.I:.. .aL n ,'vw1^ .r&fssIinsInI4aImmmu .
... ... ... *...A... ... .. ..."... : -:-f l',O.. -_.. .._ _. -: v ; :d : .f '


Usine & G'ace de
Pjr ai-Pr nce

Fabrication de glace de
meilleure qualitY.
Livraison rapide effectuee
quotidiennement par nos ca-
miens points en blanc dans
toutes les directions de Port-
a'-Prince et de Petion-Villc.
GLACIERES
Nous avons toujours en
main les derniers modules de
glacieres en acier a partir Ide
$ 25.00 et au-dessus, vendables
avec faeilites de paiement.
'Les glacieres los plus stires
et les plus Pconomiques.>
CREME GLACEE
SUPERLATIVE>
Un produit nouveau, qui ne
le cede en oien aux meilieutes
mnrques des Pars d'Europue
ou d'Amr&ique est offoert au
public haitien par "LUsine a
GL',ce de Port-au-Prince. CuP-
tZ cette delicieus;e creine, ei
vous seOez convaincus,.
Faites une agreable surpri-
se a vote famille en alpp r-
l.nt de la eCreme Glacee Su-
perlative> pour le desseri......
'j'ous en raloilent.
ENTREPOT
FRIGURIFIQUE
Nos chambres froidts ~,tt
(:e recemment miU30es a point
et peuvent recevoir n'inpr-
te quelle quantiLe de viande,
di: poissons, de iegumes, de
fruits etc.
Le Public est cordialement
nvite a visitor note Lsine et
i inspect-r nos modi ies ,e
g8aie.es et de sorboetibrs
aans note salle de vente.
Consomn:er de la ginee,
c est Taire de lI6eonomie.


- /-..
4Zy ;^


''^, .-:-..' t. rt,..-z ..'- .
,'^.x :./ ---", 2 -,,
- .F,
^'w^-4


DEMANDED LA POM.IAI
La-Em-Strait
b Ia Cordonnerie Mont-Caro"n
HYPPOLITE JEUDY
etlebre preparation ds
Uo-Ro-Co.



A VS MEDICAL
CL UNIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLY7V
Ancienne mason
F. Duvigneaud
(Rue des Casernes
Consultation :
2a 4 hs. / p. m.


Machines a 6crire Remington
Machine a calculer Dalton
Rubans, paper carbon
Faites vos achats chez
G, GILG.


Le faith est incontestable


LE


RHUMJ SARIITHE


S


meil-

d'un


c'est la quintessence des

leures vari6tes de cane!


IEMERCIEMENTS
Monsieur et Madame Pla-
cide David et leurs entants :e.
font ht devoir d'adresser l'ex-
pression de leurs temerei-
nrents 6mus et de leur profon-
de gratitude A tous les amis
de Port-au-Prizwe et des au-
ires Villes de la R4publique
nui leur ont temoigne leurs
sympathies, a l'occasion de la
reort survenue aux Gonaives
de Madame Vewve Frangos
Madura, (nee Victorine Che-
vallier) leur reggettke m&re,
grand-m&re et belle-mtre.
Port-au-Prinee, le 17' Aoft
1936.
- --
REMERCIEMENTS
M. et Mme. Rosemond C. Filt
2fme. Am6lie Cazeau, Mr.
Dieudonne Cazeau, M. cr
rime. Charles Bdnedict, T.L
Edgard Jn-Baptiste, Madti-
me Veuve Lucain V o I a
a~,mercient bien sincerement
le Vicaire General, le R,. I
C(olin, le Secretaire G6nd-
ral, le R. P. Corno. le R. [.
Nio, Professeur a l'Ecole i-
ptstolique, les Peres du Pres-
vytere de la Cathedrale, Us
Scurs de l'Archevech4, I.-
Sceurs de l'Externat Ste. RB-
-. de Lima, le journal Nouvelliste>> et les amis ta:'t
de la Capitale que de la PrF-
vince qui leur ont t6mnoigr,5
vi'r sympathie a Itoccasim.t
dw la mort de leur regrett6":
Madaume Philtemise Cazeau
(iccedee le 16 Aofit 1936, a 'A-
< do 58 anrs et leos prient .'
coire qu'ils conserveront
hnmgtemps le souvenir de cet-
le grande miarque de sympa-
t ie.
Ce 18 Aout 1936.


SI VOUS VOULEZ
.Jur cordo:inerie, eh bien, vi-
stez Ia maiton Leon Theus
Rue des Front-Forts, pros-
jfO'en face Salimbene Freros.
On trouvert chez lui V-
; oduits nationaux, defiau
trute concurrence.


CLIN.QUK
4DU
DOCTEUR DUCHEINB
Rue du Dr. Aubry
Tl&phone' 2287
Une association de plu-
sieurs medecina.' La clinique
met h la disposition des mala-
des un medecin pour chaque
specialit6.
Traitement des maladies
par l'bleetricit6,
Pour un cas pressant n'he
eitez pas a teliphoner 2287 A
ftmporte quellaheuradu jour
onu e la nuit.- I1 y a tou.
jours un m4deein a la disposi-
tion des malades.
Consultations gratuites
mardi et jeudi. Le samedi
uat exclusivement reserve4
aux consultations gratuites
pour les femmes enceintes et
}cs enfants.


INSTITUTE
Cenmittn des Dalles
En face du Colonel
JULES ANDRE
Co.'. de \acances -- aiux
(.Ajlik.2:, anx Cert-itieats u'E-
t de"s P/'imniaires.
Au:: Brevet simple et supe-
:.ieur.
.,\ux Crtificats d'Etudes
Secondahres.
i.ic;o S.< sjiciale de G ree, de
I.altin t de Mathemotiques.
.Hlor-nie: 7 heuros a 12 a.za.
2 heures a 7 p.m.


R Irn Sans Parei

FLISURY I'EQUIERE
(ANCIE N NEMENT
S. M. PIEt RE & Co.)
RHUM
DEPUIS 33 ANS D'AGE

OPTW UE
PORT-A U-PRINCIENNE
;ra: d .. assortim; .nt .de verrea
et do montur_'s cour lunettes
de la meieLeu-, qahite.
Grand'Rtut, on f.ce de
John H. Wooley.


Po de b Paix
Rue Corbt et aem du Magasin e IEtan


ACHAT V'ECAILLES DE LAL.ET. V
PERLES ET PLEERES PRECI;T:SES,
GENT ET OR, MONNAIE DE ROUTES
PYRLX ABSOLUMENT AVANTAC EUX.


IEIL OR, DIAMANB^
VIEILLES PIECES A&
NATIONALITIES A DZ$


. \ '" L A -.. : .: ::'..- : :.. .!.. ..... :.. :. : .
:.. : :' ..........
.... Q U E O AE E

| .: : :" : ; : :-7: :" L D U ::: G : : ::A :::.D.. : .... :. ,:,:A: : :: < :J ,

.: :.'.'k ...-. .. ....: ^ ^ .. .. *^. .: .. .- .. .* ^ : .. :.. ...- ... .. . : .. ..... .. :' -----' :.";. '. :.' .' .-' -':' '. .^
:': : "' : : .. .. .. : .. :* ..... *" .. :. : '.. ^ tW H?.:.. :.. .. .. ....: . .. ..: '2... : .... .. : ;.


vaste territoire reuimIssant les

imeilleurs terroirs.

(e's to qui hait SOn arYoBe

i:Go':::utez: et 'om arez.


c-
FF47.^


GRANDE LIQUIDATION DE LUNETTES ET VERRES
Lmettes et Verre de tous numtros
Montures en nickel inoxydable A
verres evales au prix dt$ J .00 la paired
La liquIdation 4 ra jiusaq'a 15 Novembre In s
A. DE MATTERS & Cs


__


I


/


II




, ':". ; :. "
: N ..' .+" --- ... .-"--.. .


:: :% .-: : ..' :..: "* .... ......'." .4
-. .. +... :+::. t.v ; =. = .


L'ASILE DES ALIENS
FAIT PEA U NEUVE
'_ ', -. : : : : : : :. .

Un awl qui vient de la Croix
: de Bouquets nous a dit conm-
: bien M. Joseph Renaud, ad.mi-
-....nistrateurm provisoire: de PA-:
sile des Alxen&s, se depends
pour donner a eette mason
un air de fMte a Poccasion de
la c6l6bration national du
26me Anniversaire de la Lit-
btration du territoire haitiemn.
De nombreu.x petits drapeau:.:
embellissent la facade de i-
difice et il semble mtme qu e
los aliens prennent un grand,
int&ert A ce qui se passe au-
tour d'eux. C'est pour nous
Occasion de feliciter M. Jo-
seph Renaud qui, depuis prC-
de sept ans, second les efforts,
de M. Reser I'Administrateuri
de cet important Etablissc-
ment. Qu'il regoive ici, n,'
meilleurs compliments.


POUR A TTEINDRE
SON BUT .

On va au Cinema pour s,2
distraire, ou tout au momin.
tire et rire beaucoup. Aussi,
It Rex, pour etre sir d'attein-
dre ce but, n'offre A sa not;.-
breuse clientele, que des (o2-
vres susceptible de procurci:
un agr6able delassemeint. PIU'
example, dimanche I 8 lheres
30. il vous est reserve au Cin -k
theatre, une soiree delicieuiec
avec aMa Cousine de Varso-
vien; une exquise comedie.
des decors modernes, de joliU.
femmes, de ravissantes toil :-
tes; une bande parlante d'1W
ne haute fantaisie et spi-'i-
tuelle.
-Si par crainte de la pluie.
vous ne sortez pas Ie soir, >1-
iez voir h 5 heures, (P ass
port 13.4dI interpreted pa r'
Tania Fedor et L4on Mt-
thoat
--Demain & 8 heures 30, wn
le sait d&Jh pa, ent. 1 _e
Professeur Cupidonm, et <(Me-
1o, un des plus grands, des
plus beaux films projete" an
Rex, et qui sera present pour
la derniere fois.
V-^v \- W .


LES NOMS COUPABLES

L'heredite est une choec
parfois tellement encombrui-
to qu'on cherche a s'en defau
re. Je n'en veux pour preuve
que la popularity croissant+
des pommades defrisantes t
de 1eau oxyg6nee chez ns
freres et soeurs trop fris6-.
ou pas assez pales a leur gr.
Je n'insisterai pas sur le pla5-
sir qu'il y aurait a e passer
d'etre le fils d'un voleur de
grand chemin ou d'un assas-
in convaincu, ou de ne pw
@tre le fils de son pere cd
ui arrive en manage et en
#ehors du manage. Mais lA
ou le pouvoir des parents dc-
passe toutes les bornes, c'est
quand il pretend nous affu-
bler pour la vie d'un nom car-
r6ment impossible. Je vois
dans Ie -M:atin. un de cec
malheureux passer chez le
Juge de Paix qui nWa: mme-
pas accord des circonstances
attenuantes ii cCalomel, Quo
diable, s'appeler Sne pas.:pouvoir faire.. .- vo .s
mne comprenez, son semiblabhs,
est w ppeu em... pardon! dur!
Cela equivaudrait it defender
de-fumer une cigarette qui
s'appelle eSPLENDIDr.


pAAAMWUNT
DIMANCHE 23 ABOUT
En matinee, 6 3:30 heares
KAY FRANCIS
dans
SA DOUCE MASON.
unt euperproductmon
Warner Bro. First National
rtalisation de Robert Florey
avee Ricardo Cortez, Gbne
Raymond, John Halliday,
Margaret -Lindsay, Hardie
Albright.
DIMANCHE 23 ABOUT
En soirte, 0. et 6 9 heares
JAMES CAGNEY
dans
LE TOMBEUR
une production
Warner Brog. First.NyIatnal
iralisation de ROY de ITH
aee Mae Clarke, Margaret
Lindsay, Henry O'Neill, Les-
lie Fenton,



aOLOa Bg AN
-- ._+


Le Vapeur HAITI S. B.
Vov. 64 part de New-York le
S20 Aoit 1986, directement
1,pour Port-au-Primes e t ut-
tendu le 24 Aoft 1936, en rou--
teo 10 mImeo jourl a 4 heurecs
de i'apr&s-midi pour Kings.-
ton Ja., Puerto Colombia.
Cartagena et Cristobal C. Z.,
prenant fr(t, -.'.agers et
n:al]e.
Le Vapeur CO(LOMBIA N<.
B. Voy. 65 de return des ports
C(olombiens;, de C.istobal C.
de. Ie Kingrsto.n est atten-
cd le 26 Aoit 193.+ cn route -
ne me jour a 4 ben es de I'a-
pres-midi pour New-York via
PeCrt-de-Paix et Cap-Haitien
prenant I't&, passagers 2t
n'alle.
Le Vapeur PASTORES S.
Vov. 61 p>artira de New-
York le 27 Anit 1.936, director
rent pour Port-au-Prince on0
iI est attend 1e 21 Aout 1936,
cu route Ie min me jou r a 4 henm-
res de "apri:E-midi pour
SKingston J.. Puerto Colomn-
i i, (.itta e na et. C .ristobal C.
., pregnant frdt, passagers et

Port-au-Prince, le 20 Aofit
V. 36


* :


Sai iaa


JEUDI
Maria Corda et Adelqui Mi-
lar dans
L'ESCLA VE REINE
-vec Arlette Marchal.
Entree 0.50
tj-manehe a 8 heures 15
Lil Dagover et Ivan Petro-
vich dans
LA BAGUE IMPERIAL
ET
FANFAN LA TULIPE

nltree: 0.50


REX.THEATRE-
Vendredi 21 Ao@t.&4 5 AS tis
lMatin6e oflferte par S. E. Ie
President Vincent, a 'oeca-
ston du e. anniversaire de la
Liberation du Territoire et de
la Restauration des Droits du
Peuple Haitien.
PROGRAMME
PATHE-JOURNAL
UN SKETCH et
SI TU VEUX...
avec
Armand Bernard
Jeanne Boitel
Jeanine Merrey.
..
.rrrr.. ....... ........ ..




souffrent de rachitismu en une
former ou autre A moins que les
precautions ncessaires ,oient
prices pour r6vircr, Les mnwde-
tins du monde entire recom-
mandent cmm nc pr&ventif
ItEMULSION SCOTT d'Huile
de Foie de Morue.
N'attendez pas que les jambes
de vos enfants soient dcformecs.
Donnes-ldurs immndiatement
la tegitime
EMULS ON w
SCOTT
Toutre huile de foie de more quc
nous employons dars I'EMULSION
SCOTT est prpar&e dans nog Lbo,
ratoires, en Norvegae rnme o l e poisC
son est pech-&.ous itc plus strict con-
trle 8cientifiquc cct santaie et cee
huile content le plus grand nombre
natural de vitamines qu'i est posible
d'bnir BElk cst nr s omparatison.


PAYEN Poincare. ......... a.a ... .:.
F. MAURIAC Vie de J6suS ...... ",^
J. BAINVILLE Los dictateurs .............
SAINT.AULAIttE Talleyrand ......,,, .
AUG. BAILLY --, Louis XL.....................
L;. Cal HENRI CARRE Le Mar6chal de ViUl
LAKHOWSKY -- La Nature ot ses merveiUles.,
A, CARREL L'homme cet inconnu ..........
P. BENOIT -- L'homme qui etait trop grand...
A. BONNARD Les moderes .................
NONTHERLANT .-- Service inutile ............
DE CROISSET Le dragon bJesse ............
F. CHAMPSAUR -- La faute des roses ........
Claude Barsac............. ......
-- La glaneuse..........................
Marquisette ....................
R Rien qu une passade ...................
R ene A pril_........... .......................
COLETTE WILLY -- Claudine s'en va .............. .
-- L'ingi-nue libertine ....................
SISTOIRES DE COMMIS-VOYAGEURS ..
LES MEILLEUCRES HISTOIRES JUIVES ....
COM PA RT1I.EN T DE DAM ES SEULES........
_,a
-'


Le "LAME BLEUEO dNIS
pka lngaps purcque soa

pa '^ow
bue atyi-g dame M= =m s |
^S^^^^^S ch~zxi ^dur cc1Ahrrns h N


f.11pto r uanve dpoe a36M Col6e
iA I a. mSeN


de Frtommie r6alisde ,a ,
moine av] a "LAME BLE


Tout Pund als "eLAMES
pw It portra* doe Kig C
GCilaee sera repfadi cfarash
flRk.. a...Kp --....u.....


a- -W -49Ma-


Qu'est c1 qui soutient voe accumulateur?
47 Annees d'exparience danr la fabrication des accumrulateurs. -- Un connu, pas mi a iepreuve, se peut abolument pas vous donner ie service d'un (EXIDE,, ne vous arretez pas
S-ette de pnx et vous verr qu'il est avanta.geux d'achetel un < (Autom)ob)ilistes ont prouve cfla depui.s e le premier dr7.arreur electrique en
1-1 1t1' muni un Xft)E.. Evit t-7 recharges frequents, les reparations et les d
)-r;ovenant de l'achat d'un accumulateur bon marche-*
,, Ecolnomisez avec un EXJDE.-
.....Avec un EXIDE, vous partez
L.accumulateur de longue vie.


A F'occasion de nniveraia Seconde Ind6pendance de la R6publiquedi
La E'X f fi> Storage Batteries Service Station, ayant ipour Administrateur Frl
Wilson, p'dsonte ses sinceres compliments a Son Excellence le President VinMcen
gne Ouvrier de la Seconde Ind6pendance,
Vive la Liberation.


JPeClWte, Crions ensemble : Vive la Liberation! -
Seconde Ind6pendance! Vive le President Stenio Vii

Avec la Seconde Independance, liberez, d soccUp

moteurs des Pannes inutiles on les pourvoyant de Bat
cEXIDE).


des BATTERIES. (d

.... .. . .. . : .P ....as m oteu r sa
VEXIME ASSpRE LE PRJ I ARRAGB FACds
SDi ::::::::i triuteur por att:-. Frak W. Wilson
: ...... ePost... 1 ort.au.Prince -
If THU ELECMtic STORAGE BATTERY CO.)
.. .. .....P.lfl.A.........L.k.J..V.&


ines des services officials se
EXIDE>,

n1

.LZ R*#IrlZ-LT- .s.,.i


p


""vfWMVfvwv^^asmxwsuwyfiQMSt^W^yW^^fw


Mb~e~e~b~aa~B~MrRa~.~sltpn~i~BPA~r~B~B


at.


-ce


La Lib"airie Nou,
TELEPHONE 2077

QUOTIDIENS PAPETI hRIE
GRANDE BIBLIOTWIEQUE DE LOCM


-


Aa


Nou


- t e le


6er 0


Papn


i a c en t


21 AOUT 193 6


j beL




  Home | About dLOC | Collections | Governance | Digitization | Outreach | FAQ | Contact  
  Powered by SobekCM
Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement  
© All rights reserved