<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02629
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: August 4, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02629

Full Text







AE


. _}ed j.a


PAGjSW j
tEXCLUSIVIT1


SOCIATED PRESS


At'* rI rl k # we. .. A. asI. .. .l *- % -,


406me. ANNEE


MARDI 4 AOUT 1936


No, 13.40go


-~ A*44.Y -


LE SENATELR KING
DANS NOS MURS

UNE INTERVIEW-
EXPRESS

*

Nous avons 'te tries heureux
d'apprendre la bonne arrive'
dans nos eaux, du Senateur
W. King, don't le nom est, sur8
toutes les levres et dans tous
ies co2urs haitiens, conserve
avec une reconnaissante fer-
veur.
Hier matin, au quai, au mo'
ment ou l'Honorable Senateur
mettait pied sur notre sol, 1i
eut un court t&te-a-tete avee
Toussaint que notre jour-
nal avait delegue a sa rencon-
tre.
Le Senateur King venait de
iebarquer de la vedette du bu-
reau du Port, qui avait ete If
chercher du gne Colombienne, accompa-
pIe de sa distinguee epouse,
de son fils, de sa charmant. .,
eune fille, de M. Elbrick, ler
eretaire de la Legation A-
n6ricaine et de M. Turenne,
larrie, Chef du Protocole.--
., Sydney de la Rue et Mme.
be la Rue arriverent illiert,
descendant de leur voiture, et
Ihangerent avec nos h6tes
:istingues de cordiales poi.
nies de main. t
M1. le Capitaine Merceron,
hef de la Maison Militaire
du President d'Haiti,avait de-
A souhait6 la bienvenue au ,
iom du President au Grand
Ami d'Haiti et do la Cause
Haitienne.
SC'est it ee moment-la que le
amateur, se d&tachant du
troupe, fit quelques pas verse:
A, Toussaint, qui se tenait
non loin de la.
((Je suis content de reve-
ir voir votf^eeau pays, lii
it-il apres avoir regu sos
'enhaits de bienvenue, et sur-
ut je suis enchant6 de ce '
rais climate automnal! Com-
ment vont les choses ici? La
'aix regne-t-elle partout?D
Et sur affirmation de no-
vre collaborateur que tout al-
iait bien et que la Paix &tait
reellement bien garantfe,
I'Honorable Senateur expri-
m son plaisir de croire et d'es,


perer que le Pays restera
^us de si bons auspices, car,
Mii, Dour vous aider et faire que
votre Pays ne ffit occup&.>
I continue: ee peine, tandis que j'6tais
i-bas, la mort de mon anm
l ie Senateur Hudicourt, et
uSsi la cruelle maladie qui
c oue au lit mon ami le Sena-
our Moravia>>.
M. Toussaint lui donna des
nouvelles de ce dernier, et le
%enateur, sans plus, d'un sym-
pathique c(shake-hand& prit
tong4 de lui, pour regagner le
rope et monter dans la
Paekard) Presidentielle.

xxx
Le Snateur King a pris'lo-
ement chez le. epoux De La
Rue, a Pacot, oji i0 sejourne-.
avee sa famille jusqu'au 12
ueourant.. .
-.A

SVisteg la mason
B Safek et? N,


B i~euvenue au
f a-&

Se nate ur -n


C'est avee une joie particu-
liere que nous saluons Farri-
vee, dans nos murs, de 1'ho-
norable et distingue Senateur
King des Etats-Unis d'Ami-
rique. M. King, on le sait, est
un ami de notre pays. On so_
souvient encore de ses fortes
paroles au Senat Americain
en faveur d'Haiti, victim do
l'incompr&hension de certain,:
hommes d'Etat de la grande
R4publique Etoilee. Malgri6
I'opposition qu'il rencontrait
de la part de ses compatriots
et de eertains haitiensm, e phi.
lanthrope qu'est M. King n-o
' etait pas laiss d6courager'
et redoublait d'ardeur pour le


PROPOS ET
FAITS DIVERS


Bulletin Paroissial
du Sacr-Cerur
Nous avous recu, ce matin,
le Bulletin Paroissial du Sa-
cre-Cceur: <, irr-
prime sur paper de luxe.
A part que ce Bulletin es',
fort bien pretente, il compor-
te des matieres interessante'..
Nous rernercions la direction
pour Ie gracieux envoi et r--
commandons la lecture de cees
pages qui constituent r6ello-
meni un Message de Paix ct
d'A mour.
Aux Officiers meritants
Aux Gonaive, a l'occasion
de I'anniversaire de I'haitia-
nisationi de la Garde deux
Companies ont volume sur la
place de la Poudriere. Et au
course de la revue, le Colonel
Laraque a medaille plusieurs
{fficiers.
Des Candidiats Meteores
du Cal-
Haitien, it propos des propa-
y-andes malsaines oceasilo-
nIes, ces jours-ci, par la carrm-
pagne electoral, ecrit: candidatures surgissent, dis-1
paraissent, rebondissent a un
i-ythme accelere.>
Ecole des Sciences A ppliquees
II nous est parvenu le re-
sultat des examens d'admis-
sion a I'Ecole des Sciences Au-
pliquees. Sur trente postu-
lants trois seulement ont
r6ussi: MM.,Hector Mervi-
lus, Robert Bazile, Jacques
Bouchereau. C'est le eas de di-
re : Beaucoup d'appel6s peu
d'elus.
Entrevue diplomatique
Hier matin, vers les 11 hen-a
res environ, le nouveau minis.
tre plenipotentiaire de la Rd-
publique de Colombie, M. Lee,
a fait visit A notre Secretai-
's d'Etat des Relations Ex-
terieures M. Yrech Chatte-
lain. "
Un vol de grand style
La police a procede hier 'a
Farrestation d'un voleur spe-
cialish dans les vols de gros b4.
tail, II fut escort6 aux Caser-
nes du product de ses vols, pas
moins de 23 amnimaux.
L'affaire etant actuellement
6fefr6e par devant les tribu-
naux, nous tfeherons d'avoir
des renseignemenits i ce su-


triomphe de notre cause, qui
fut celui du droit et de la jus-
tice. Des demarches pareilles
sont rares dans la vie des
hommes et des peuples. Pour
nous il a souffert horriblo-


rent, et
que ne
noblesse
dignity
nalite. 11
beration
teur des
teurs de
Nous
I'accueil
silent d


endure des chose
meritaient pas a.
de son caraqre et :a.
de sa haute person-
s'est hisse, pour la Ii-
de notre sol, a lIa hau-
plus grands bienfai-
I'humanite.
sommes heureux ide
que lui a fait le PrV-
e la Republique et s.


luons avec respect cet apotre
des liberty hastiennes.


PARAMOUNT

MARDI 4 AOUT
En soirte, & 8:15 heures
LEON MATHOT
dans
LA MASON
DE LA FLECHE
we production des Films
Jacques Haik
r6alisation de Henri Fescourt
avec Alice Field, Annabella,
Gaston Dupray, Maxudian.

MERCREDI 5 AOUT
En soiree, a 8:15 heures
DEUX GRANDS FILMS
BOLERO
un film Paramount
avec George Raft, Carole
Lombard, Sally Rand, Fran-
ces Drake.

CLAIR DE LUNE
une production de la
Compagnie Universelle
Cine'rmaographique
realisation de Henri Diamant
Berger
avec Blanche Montel, Henri
Rollan, Claude Dauphin,
Yvonne Rozille, Jeanne Chei-
rel.
--,-

LA FETE NATIONAL DPI
PEROU
TELEGRAMMES
CHANGES

Excelentisimo
Senor Secretario de Estado
de Relaciones Exteriores
Puerto Principe
Agradezco muy cordiale-
mente a vuecencia amable sa-
ludo dia patria.
ALBERTO ULLOA,
Ministro Relaciones
Exteriores

Son Excellence
M. le Seeretaire d'Etat des
ltelations Exterieures
Port-au-Prince
Je remenwrcie tres cordiale-
mnent Votre Excellence de son
aimable salut a 4-'occasion de
'anniversaire national.
ALBERTO ULLOA,
Ministre des Relations
Exterieures.

SExcelentisimo
Senor Presidente de Haiti
Puerto Principe .


.. 44


UNE VUE SUR LA SITUA.
TION ESPAGNOLE

LISLDONNEL- A la stau
tion radiophonique de Sevil-
le. Ie General Gueipo de Llano
a declare que le calme actual
n'est que celui qui precede la
tempete. La situation do
Gouvernement marxiste est
d(Ijia critique, de nombreuse-s
unites de la Garde Civile s'&
tant jointes aux militaires
insurges. Les radiodiffusion-
sovietiques ne peuvent rien
pour lui, et c'est &n Vain qtu
le general rouge Miajas mn:-
nace de faire bombarder pa:
ses avions Cordoue et Gren:-
de, pour dietruire les momn.
ments et leo tresors artisti-
oues de ces deux vilies. C'e>.
I ex-premier Portela Valla-
dares qui a iivr6 Tanger an'
mnarxistes. Des camions am--
nent 8n_ ce_.. a Yeuta ert
Tetouan desI tr oupes |uoe 0
General Franco enverC :1
Espagne A la premiere ocer.-
sion. D'importantes force>
aeriennes sont concentre :
anns cette derniere villea

LE MARTEAU AUX
JEUX OL YMPIQUES

BERLIN.-..- Au lancer tfl
marteau, 10 athletes sur 27.
n'ayantt pu realiser ie mini.
mum de 47 metres, ont ete eli-
mines, et parmi eux le brosi.
lien Amsis Naban. qui avait
don -ne -1 m9r tre.s A i 'entrltain:-
meont. On croit qu'il a t6 ha i-
dicap)e par I'huni-dit d-u
temps. Le chilien .Antonio
Bativecic a neanmoins trion.-
phe de cette difficult stippl,-
mentaire,

LES POIDS ET HALTERES
AUX JEUX OLYMPIQUES

BERIAN.--- Le poiids pl-
me americain Terlazzo s'est
adijuge la premiere place aux
poids et halteres en develop-
pant a 2 bras 95,2 kgs., en a:--
rachant h 2 bras 97,5 kgs, c.
en epaulant et en jetant a 2
bras 122,5 kgs., soit un total de
392,5 kgs. L' gyptien Soliman
se class second avec un total
(ie 305 kgs. L'egyption Sham-
3Sme avec 300,95 kgs., l'autri-
chien Richter 4eme avec 297,5
kgs., I'allemand Liebsch 5Pme,
avec 290, et i'americain To.-
ry 6eme, avec 287.05.


(voir suite in Se.-pagle)


Tengo el honor de agrade-.
cer muy sinceramente a vues-
tra Excelencia y al pueblo d(T
Haiti la cordial felicitaciow
con motive de nuestro aniver-"
sario national.
OSCAR R. BENAVIDES
President del Peru.

!Son Excellence
Monsieur Ie President d'Hait i
Port-au-Prince. .
J'ai Phonneur de remercier
tres sincerementV Votre Ex-
cellence' et le Peuple haitien
'e -leurs cordiales felicita-
tions ita occasion de notre an-
r.iversaire national.
OSCAR R. BENAVIDES
P Psidnt du P4rn,.


motre Enseignement Secondti-
,i., une Section C qui conduit
t..ut aussi bien au baccalau-
r-at et. que pourraient pls
Sfaeilemient suivre ces inadan-
I tCs.


Jo fme 1ici ma lettre, on
vous p riant, m(. chhcr Dire-
toinr, d('agreer, avec rnos r--
mnerciments, I expressionn d(
,ra vive sinympathie.
Auguste FABIUS.


Mardi I Aofii a 8 heures 30
une belle soiree de beaux films
LE VOLE UR
avec Victor Francen et Made-
leine Renaud et le joyeux Mil-
ton dans
NU COME UN VER t
avec Lucien Caliamand, Gi-
nette Gaubert et Baron Fils.
Mercredi 5 Azoit 8 heures 30
En Soirke Anglaise
LIGHTNING
STRIKES TW VK
with Ben Lyon, Thelma Todd,
Pert Kelton.
A lifetime of hilarity crow-
ded into one howling night.


i .. .. .' .- . .... ... : .7 -.. .
. . . . .. .


. i:i


DEPECHES


?ORT*AU*,PRMM t.BAMT,


ETRANGERES


BOITE AUX LETTRES-


Port-au-Prince, .e 4 Aoft
1936.
M, Ie D)irecteur du
N Nouvelisti..e
En Ville.
Mon cher Directeur,
Je viens de lire dans le No,
du d'aujourd'hui, un
novel article qu'a enrit M.
Georges O'Callagan su-r PEr-
'-cignement du Grec et du LU-
in..-( Cette fois, nos idees ,
.encont~ent; ce soent Ies m-
-es que je me reservais d'e\
primer ulterieurement, lo 01-
que j'ai ecrit, ata fin de mn'
article d'hier sur la question.
que SrecB n'est pas accessible 5 to:-
10, les intelligence et flue c',-
utait 1 un autre cIt ot& du- pI -
0,)]me que je laiasais pour It
I nomenI, a (1'a Ur e le 1 in /!e
S el o1P' ] .)!;1e '
M. e t'CalaIan s'e-n -st ,1

n re, ue (- f ei <
< on tat r.. 'on ui, j -
(|u : 1 l.iatin rt _. i[ e 1. -
YPnt |)u fail (}OtU' tOut
mtonde; "estime ninm, que .a
iito'i e facon 'i e i.. ?-nett-, j
Sabi de touted crit iitu-, c'e ,
'-mm e 11 Ie 0 i bien" "
loigner de leur etude i

oMiedi ite et ,la p1 1 r.''








in i o ''L >. t
JI tl Ie tl \ '" U A
ri ( 'S 1 -' O U


Saneique.,<1 r-n i'- ;

Is. _I sugpi O. rLot 810[i,

bree Je renchetri, I t ,i dis
'appi ession to.tI .le aiussi ]i-
T'ti 10 doeux Lnn1 U(AK e0 -
.equt. de a e pai l s v:
ftoi les cutitvent lta mtfle to-
51(n a esprit, les aimntnes v>'-
tas de tenacity et de patience.
ANouis vons, du rested, dans




.". "" "" ;'" 2"' ^" '

POR.:

-;J .. .. A::W.." ..: J' .I..I. ... --
7.;. ..dor ^ ^l
;..-. :. : ,,,* 'i
.. ,~s~s l


I 4. $ ..


PROPOSE ET

FAITS DIVERS

: :. .


Au College N P S.
du: ap.Hai'tien
xL'Informationos deplore a-
v__e. _aison -a. dlecis ion -pris-
par la direction de supprik
:aer, a la rentree d'Octobre,
l:'- classes de Philosophie, d-a
I remirre et de Seconde au
College N. D. P. S. Puis, elk,
Ssouhaite qu'une aide gndereu-
ee vienne au secours de 'Eta-
bi ssement en d tresse. -----
Accident Mortel
II a eti enregistre utn tres
grave accident survenu surI la
route conduisant a la commu-
n: du Trou. Le camion ,u Nor revenant de la fete
o Ste. Anne a chavire. Plu-
o.eurs passages sont gri ve-
ment blesses et d'autres sent
morts. Et parmi ces dernier:;
on cite M. Louis Mondesir et
une femme non encore identi..
fiee.
Tout en deplorant cet acci-
cent, nous saisissons I'occa-
sion pour recommander plus
de tact et de prudence aux
chevaliers du volant.
Le Ministre de Colombie
Avant hier, le Ministre PIe-
nipotentiaire de la Republi-
que de Colombie S. E. M. Ri-
cardo Guttieres, a etW recu ie
l'aeroport par le Chef du Pro-
tocole, M. Turenne Carrie.
L'A association des
Fondes de Pouvoir
C'est demain que les mrem-
bres de V'Association.des Fon-
d4s de Pouvoir s.e r6uniront
an local du tribunal de paix
de la section Nord pour vote
les status de la corporation.
.Preslation de Serment
Madamme Wanda Wiener
I'acheco, licenciee en droit
prfta serment, Vndrcedi ma-
tin, par devant le tribunal ci-
vil.de,ce resort, comme avo-
cat 'du barreau de Port-au-
Prince.
Aux paroles de bienvenu -
qui lui furent adrlessees e@le
repondit avec aisancee
Demain soir la radio. on .
aura le plaisir d'entendre IL:
discours de prestation de se'r-
ment de .Me. Wanda Wiener
Pacheco. Elle y expose avee
courage ses idees sur' le femi-
nisme en Haiti. C'Yst un dis-.
cours mesur6 plein (e ban
sens et de logeique, un lplaido-
yer en faveur (le la femm+
sans les exa rations don't on
affu 61 e ordinair'ement ia


question. Nous croyons savoir
que Me. Pacheco est peut etre
d, toutes les femmes licer-
cides en Droit chez nous, cellp
qui laisse le meilleur souve.
nir a ses camarades. Camh-
rade, elle 1'etait pour totu;
sans distinction. Elle n'avait
pas de group et montrait la
ineme exquise gentillesse pour
tous les etudiants. Selon le
mot de Me, Brierre, elle ap-
portait ai l'icole de Droit un
peu. de cette franche simplici-
t qu i rappelle le quarter la-
'in,
Tous nos compliments Ai
Me. Pacheco. -
Agape con fraternelle
En I'honneur de Maitres
Nadia Frangois et Wandai
Wiener Patcheco, les nou-
veaux licencies en droit ont
organism un grand diner ven-
dredi soir, che; Kahl, a,P4-
-tionville. "


a


.CONCOURSIW
. .'*ALLIANONA
..FNCAIER


'- i "'

Nous rappplons, pour les
int6resses, les sujets du con-
cours de composition fran-
g;aise, au choix des concur-
rents.
Le travail des concurrent.
doit etre remis au Pr6sident
du Comitd haitien de l'Allian-
ce frangaise, au plus tard e1?
lundi 24 Aofit prochain, sous
une envelope cachetee avec
un No. ou une devise..
Dans une autre envelope
egalement cachetee se trouve-
ront les nom et .'ifpnr6 de
auteur. Ce dernier pli ne se-
Sra ouvert qu'aprts le classe-
-ment des copies par le Jury.
Voici les sujets :
S1) Un penseur a dit: "Les
conditions essentielles dte
E'hrereuse transformation de
Snotre republique sont: tL'Ad-
ministration, 'Amour de la
Patrie, la Paix, la Production,
La Diffusion de l'A alphabet e
des principes religieux et en-
core l'administration...
Ou
Developpez cette pense :
Comment Boileau a-t-il pu di-
re Louis XIV que Moliere
etait le plus grand Ecrivain,
du dix-septieme Si&cle?
rn-" mI ai ]o# 3%rt I.I pwm w

UN SOLEIL SE LEAVE
POUR TOUS LES
MALADIES


". On peut ehapper a touted
'i"s maladies sans aueun me-
dicament: en effet, la nature
a donne~A notre sang le pou-
voir de vaincre tous les mi-
crobes, mais a condition d'-..
voir un sang riche. vigoureux
et clair, C'est pourquoi, 'a-
nemie est si dangereuse: un
anemique ne peut resister h
aucune menace de maladie.--
Un nouveau produit, decou-
vert a Madagascar par la
Science frangaise, etonne ac-
tuellement, par sa puissance,
LOus les malades et tous les
surmenes qui en font usage :
c'est le Vin de Frileuse, on l'a
surnomme le plus fort des for-
tifiants. A la dose d'un verre
avant chaque repas, le vin de
; -rileuse prouve son action
des le cinquieme jour et vous
reprenez espoir, car vous res-
sentez un bien-6tre qui vou
indique que la sant6 est eio
lrarche et vient vers vous.
Essayez aujourd'hui le Vin
'de Frileuse, ce merveilleux
p)ecifique du Dr. Coisnard,
des Laboratoires Modernes.
69. 71 et 73, Rue du GnEdn6ra
Sarrail, Havre, a base cFUva-
ria de Madagascar, le plus
fort des forifiants.

S. GEFFRARD, Pharmacien,
740, Rue Firou, 710,
Port-au-Prince,
distributeur pour Haiti
(Phone: 2296)



Reception chez
M. Jean-Marie Moise'
i Carrefour
Vendredi aprbs-midi, il y
eut une grande reception chei
M. Jean-Marie Moise, ancient
Conseiller Communal, ancient
Maire de la Capitale,en 1'hon-
neur des candidates Raphael
Brouard et ses futures collE.
gues. Des toasts ount te potr-
tis a la sant4 et au triompho
de ces amis du Gouvernement.
Au CollUge Henri Chrifstophe
Jeudi aiprs-midi, on a pro- ,
cid6 a la distribution sole's
nelle des prix au College Hen-
ri Christophe dirig6 par Ie
distingu6r president de la Mis-
sion Patriotique des Jeunes.
M. Andr6 Monplaisir..


.. .,- .


O DRPWCHE FUiNEBI

Une .. depeche reque de
Grand-GoAve, nous announce ea
mort de Monsieur
Leatra Faublas,
aneien Dfpute .au Corps L&
gislatif, survenue hier martin,
A 8 heures.
Ses funerailles ont eu lieu
ce martin, a 8 heures, en I'Eg1!-
se paroissiale de Grand-Goai-
ve.
Le ddfunt etait le pere du
Dr. Faublas et grand pere de
notre confrrer Franck Syl-
vain, directeur de ..La Croi-
sadea, A qui nous presenton:
ns vives et sinceres condo-
leances.
**flnfl I 14P q v -- .r -
4 :- .e.i ".. a .- -. '



.MERGREDI
LE FAILS DE LA .NUIT
(suite)
Entree 0.;50


A LA FERME-ECOLE DE
IKENSCOFF
Le Dimanwhe 9 Aouil
Grande Fete de Charilt

An profit de As-sociation nes
Boys-Scouts pour leur equi-
pcement.
Attractions u i e r ses j.--4-a '^ zz
-- tombola krmeosse -
plats garnis.--
Prix d'entree: Giandes per-
,onne 1.10.
Enfants 0.55.


Institute Tippenha.
L'lnstitut Tippenhauer a i'honneur d'informer les1|
nilles de la province et de la Capitale que ses course d.
ommne A I'ordinaire, commnnc-eront le ler Aofit. II so
dii c partir de cette dalt ala disposition, des candi.
;-nlheureux ayant echoue auxtxaniens de passage,etde
Cti.x, en general, don't les 6tudcs ont 6t6 interrompues
t:nt l'ann6e.
L'Institut Tippenhauer dent la competence congoei
11te ipar tant de success n'ett plus a 6tablic ici, offre auxt:
nl::,l. ,,ouir ces deux mois, un programme d'itudes adeqi
:[ n clioix judicieux de profes.seurs specialists qui ai(
rnt leurs enfants a rattraper rapidement le temps perdi
i,, course de l'annee scolaire.
T.e Cahier d'Inscription est cuvert au local de i'Instit.
;ie- Lamarre No. 33 et a Pdticn-Ville, rue Vilhite, en la
: dence du Directeur.

It/ ^- _IS_ am t t '_, .i a T '- A


SERVICE
D'ABONNEMENT
POUR KENSCOFF


David Loiseau porte A la
,.:naissance dc& ses cli::.s
que son service d'abone-
nrE Ent de voiture commence a
j partir de cette date, et les prie
:ie bien vouloir s'adresser au
Garage Chrysler Tl. 33-11,
pour to tous les renseignefmeLes.
SEn outre, ii leur fait ,'r-
St'l t remarq--]e-r .u'il a rn, -..
;w U,4 un service reu1ie-r a des
iheures determin es.
,-lrg *i.i-j^_imfcWii .rr......

LEMONS PAR TICLIERES
Lemons particulieres
Xtenscoff a partir du ler Aoa1
Telephoner au No. 3296.


I]STfIT .T
(LLIFtREt) VIA ,a
C(hem in des Dallu.s
En face d(I Colonel
.JLLES ANDRE

Course de Vacance -* t
cnd(idiat. a :t x C(erUitie t. I1;-
tncles Prim:ures.
Au:: Br1cvt simple et -tupt-
.'u-ur.
Aux (' i tiiica.ts d'Eitl
;2,t nd a i P0 aiItcs.
Lecons spocialntl e Gre.e Je
1.atin et de iMathe) oti(qu(s.
Horaire: 7 heurcs ia 12 ann.
2 heures 1; 7 P.M.l
.ea. -4 --

OPTIQUE
PORT-A U-PRINCIENNE

Randd assortment de verres
Rt de montures pour lunettes
dp la meilleure quality.
Grand'Rue, en face de.
John H. Woolley.
00 l l-1 ^ .

Rhum Sans Pareil
Sd'H iti .
.FLEURY VEQUIERE
(ANCIENNEMENT
S. M. PIERRE & Co.)
RHUM
DEPUIS 3388 ANS D'AG


Devenes votre prdpre Comptable en ouvrnt nq
Compete Cd Ghbque & la Banque Nartioia de *
Bpnhlitqn d'HRiJa


.14 a 'I A r **~-'--lpig~CI r b~A


NOURRITURN

FORTIFIANTE

TONIQUE

NESTLE :

Indl;que Dour :

Neurasth6nie, DesordrSf

nerveux, Anemie, Debil*


te, Insomnnie,


Convale"


cence, etc., etc.

Direction d'usage:


('haud ou Froid Vevsez un peu d'eau chaude on di"
]':: chaud dans une tasse en y ajoutant 2-3 cuillers de M
LO Remuez pour le dissoudre et ensuite remplisseZ I.
;a -se ou le verre avec du lait o de leau chaude ou froid,.
-,iivant la boisson que vous voulez.- Pribre de ne pas user:;
Ji, l'oau bouillante ni du lait bonillant.
C:e nouveau Tonique Fortiflnt sera A partial d'aujour.
[i Ji en vente (dans toutes les bones epiceries de la placf::
:t des autres villes de la Republique.
Pour commanues ou echantillons gratuits s'adresser a

L. PREETZMANN-AGGERHOLM & Ch

Agents Generaux.
.... ---, ... 1 -- :.-- -:

tEN VOYAGE?
N'oubllez pas la




Elle combat It douleurs Inattendues et peqrlstnt.:f


T


~4* N*VVPJBSPTt


.. ..


1 It %A





4-841


-J1~ .. ... .. r.. flt tO. ),4 A 7 4 L L r 1t n V f t i V A tt 1
-r :~" '~'~9~*121~':'---~,"TK "%SP'*'",f : C]C~I~~ ~~);~.. .... ... ......... .... ..........i~---Li~J~


DerniEres Nouvelles. du Mondereues ce martin


I Por CObte. odio et Correstpondoce Arlenane )

(STATIONS :HS, HB, sBet.)


UN ACCORD SUR LA
PARTICIPATION DES
. UIPES: BRESILIENNES
AUX JEUX OLYMPIQUES
BERLIN.- Grice a Pin-
.vention' de P'Ambassa-
eur du Bresil, un ae-
1rd de la dernihre heure a pa
e fire sur la paritciDtioni
s equips bresiliennes aux
eux IOlympiques. Les nego-
cintions ont dure une nuit en-
imreo Moniz de Aragno
apu convaincre les re-
tresentants bresiliens de la
eessite d'arriver a un conm.
promise,
LES DERNIERES
EPREUtVES OLYMPIQUES

DEL1-i : Helen Stephens
Shiiu Ie record du monde f-
miun dels 100 metres. Au po-
-i a>r premier tour, PAngle-
,"i a battu le Mexique, par
:i. Aux Oprouves elimina-
i" du j4( metres-haies, e
c iantikas est arrive pre.
n.i w].;.:nt Padilha, du Brt-
t Iv:iiovitch, de Yougosla-
SAr ci iskoiung, de Suede,
&wt (e eHmimts.

LA LUTTE AUTOUR DE

SAN SEBASTIAN

HENDAYE.- Les hostil:-
Z-S ont ete intense hier dans,
"I secteur nord de Guipuzoa,
mais elles ont diminue darn
nui L'artillerie des fornts
-e Guadelupe et de San Mar-
e:t restee muette. D'ail-
I.urs, !e temps 'tait mauvai-,
fipaicses brumes recou-
v;raient les months. On a aper-
cu piusieurs avions qui se di-
Sngeaient vers San Sebastian.


NEGOTIATIONS
ANGLO-EGYPTIENNES

ALEXANDRIE.- La de-
legation egyptienne a corn-
rnence aujourd'hui la discus-
sion des problems capitulai-
res. Selon dl'Egyptian Gazet-
te), accord sur ce point est
plutbt facile, le gouvernement
anglais ayant indique qu'il e-
tait pleinement d'accord avec
J'Egypte, et ayant promise d'e-
xercer son influence aupres
' (es puissances capitulaire-,
piour garder les interets de.:
i rangers, les pouvoirs des
tribunaux consulaires se-
raient transfers a des tribni-
naux mixtes.

ECHOS DE GUERRE

CI VILE A DANGER

TANGEIR-.-- Au course de la
nuit derniere, deux sous-ma-
insi de la flotte gouvernemen-
tale d'E suagne ont paru dans
la trade de Tanger, Le martin,
Ssous-m:arin 06. de la me&rne
fiottile, a aussi reparu et
is'~t fait iavitailer. Des ba~i-
ques de Tanger qui ben6fi-
ciaeint, pou~ lemiis op eratioln
: un tocek cle monnaies espt-
gnoles, onrt et. avisees que cel
t concession est suspendue iK
_artir c'aujourd'bhu .

CONGRESS DE LA

(LIGUE COLONIAL

A LLEMANDE)>

BRESLAU.- La ligue co-
icniate allemande fondue en
Mai 1936 tiendra son premier
congrIs a Breslau, du 15 au
19 Octok~be.


LES NEGRES
AMERICAINS

VICTORIEUX


AUX 100 METRES

BERLIN.-- Voici les rtsu;-
tats de la finale du 100 mnc-
tres : Owens, 10 3-10; Metcal
fe, 10 3-10; Osendarp, 10 5-
10.


ENQUETE SUR
EVENEMENTS DE


LES
SAID


PALESTINE.-- Le Ju--
d'Instruction et Ie Parquet
polursuivent activement un-,
cnqu"te sur ile derniers inci-
dents de Saida. Us unt defed'(
aux tribunaux neuf indiviiut,
ineulpes d'agression contic
des personnes qui voyai-
gtaient en auton-lobiles pu ,
Ir Palestine. Dix autres ind:-
vidus arritdts ont te l iberis.
Les }rironniers ont et cow.-
duits i Bieyrouth. Une d6de-
p;tiou do notables de Said a
visit e Chef du Pouvoir Ex(-
cuttif pour lui demanler d'in-
terven r et d'accelerer I'en-
(.uete, afin de perimettre au\.
tr1ibtunlaux de fixer leos 1respon.
Sabiites et de chatter les co -
pables.


EXTRE L'ENCLUIIE
LE MARTEA U


REFUGEES ESPAGNOLS
A MARSEILLE

MARSEILLE.-Des paque-
bots arrives a Marseille ont
t6barque 300 refugies espa-
griuos venus de Barclione et
Sd'utres parties de l'Espagnie
Le~en a rameni 300
de Valence. Sur la requisition;
ctu croiseur franqais qutesne, 3 paquebots feron t
scale a nouveau dans IfC.I
iporits epiag'nols. i

LES JEUX OLYMPIQUES
SOUS LA PLUIE


I


I
ET
i


JERUSALEM.-- Un orsa-
) juiif menace de boycottcr
la Commission royale si on nY:
permit pas h nouveau 'immi-
gration juive, qui avait tc6 a'-
retee a 5'arrivee de la Carm-
ijoiFsion, sur) la pression d .I-
arabe.,


Sa ie


BERI, N.- La secon I .
journey dtei joux olympiqu:.
i. Berlin a debut par un
temnps lnauistade. 1f a plu i
n :yieur s rep risesv,ma is 40.00 I
1.pec tateurls e tenaient cepe>-
dant dakns les tribuines ];:f>
+a: i .ter aux (:liniinatolirel f
lnc rent cid marteau. T.:1-
niis que se deroulait cett.e .
&-;euve, les competitions dt'.
c inme so poursuiva ient, I'
I:.1sue e0t diTmeurce incCerttin
Cet apros-midi, auront li,:
IPs, com:petitions d'athletisruwi
dont 1i p'rogr ne est pa) : li
Cule i n' uneit i CIti 'e5rafst.

LA SYRIE AIDE LA
PALESTINE
DE Y lOUTH. Des et-
( nt : t 1--ne1d(cne ont ndeoie
de form' des commissio:i
inddicales pour aller en 1P;-
lestine. La premiere commis-
sic:n comi)-torera 15 membres.
don't 5 Medecins et 10 etu-
l ints. El e parnira incess:n,-
ment, et ss members )porte-
1 ont, comime insig'ne, un croi -
1-t 1 oIt gE


UN RECORD DU
QUEEN MARYA


LONDRES-. La Compl-
gatie -
nonce aujourd'hui que le
( a emmplos 4
-ours 9 heures pour effectuer
ia traverse New-York-Cher-
bour-g. La vitesse rnoyenne du
paquebot a ete de 29.79 noeu(d .
LA COOPER TION

INTERNAL TIONA LE


EN AMERIQUE


MEXICO. -- L [Prsit :-rt
C'denas ~a constato avee p}ai-
-ir que la Ct olombie est d'a-
cord avee le Mexiquc sur I a
n, .ssite dte cooperci' aveOc (0-
;e pour letahlIissetment +!-
i tl pU i' s r a p p rt\ a Jfc SL ;
Vi- d'Am iu. Ca
Iug.bre l'idde re frnme6 -
Stat.til s de Ia So( ft, p tn6 :
t jccrder plu iur "i''es a i
pai1:cii|)ation am ie'caine. e n
iU U 'Ie it Ir C n re'tu In :-
oie re supiteene 4rEt i :
i pie. voy rapelle aque i Mnt i-
Sti a reconna fl a -
tv nc d,1 M ono. "tcom e .. ,et,_
]: i }:[,. [iet l (!! id n d'



i
L: {voit suite en -.me oae-e >


Le Nouveau i.estament e-
envoy gratuitemrent, .r
(d:'mande, a toute personn, r-e
p( -_sedant pas les Sainle E."rz.
tures.
alresser A M. J. Alfred
Parce, aI PIrt-de-Taix.


9


..1


'St


CONSEIL IMPORTANT
pour MADAME!
Medames :

Vacanees d'Ete Longues
excursions Soleil ardent -
PEAU BRULEE. Et Alors,..
uvage constant des Produits
ie Beauty LADY ESTHER.
- 4 A. U f A 'f '4't


1--

('Chpeaux paille impermnable
Casques ~Tropicah
:: -. :F F-! '
:. :..-' .. .. .- [ V-
StI'I I .. !


T'u ile f antaioie
pour pantalons


Chemisettes
Cr leeons
(b.Iussettes


Pardesus pour
dames et homes


Pyjamas pour
ta ylwe


Toil ntesf ik pur
obes de ille tes


VE EL SAIEl NOUSTAS


TILFPTONE 3380


Cfemises sup.
t, 'CC)NQUEROR>>


r.mSt -


Costumes de Bain
pour homes, damews
et enfants


Bas Pure Sole
aBerkshireo


r
~r- ~cff- ~*~*m~p~uwwr~lp~nwp
"-'"


* uru


~-cm ~d*-y*~^"~a;a~a~ C.L3 YUI~Lnm~QlldVI *YmY4~)r?~*~W~


986


f
I




I


993


Pour les


Vaceaiice'


p e v i aliltes d Ele


Nousta s


Il


Vvec










S. 7 a. S .


SA0 -AU. 1vT .

RNAST BONDOMI


A L'ATTENSION
LA D G. TP.
ET DU Sll. H
Outre les doliances
bitants qui occupent 1
pri6tes limitrophes au
de qBois de Ch&neo,
Est du Marche Salomo
avonsn, constatf h rlnng


minent auquel ils sont expo-
ses, par suite de I'4rosion con-
tinuelle des proprie6ts effee-
tuee par la riviere.
Journellement des blocs de
terre s'effondrent, les pro-
pridtes s'effritent et des mai-
sons habitues sont menac5es.,
Nous suggererons a la D. G.
T. P., pour parer a bien de:s
catastrophes, d'elever, avant
les pluies d'Aofit. un barrage
provisoire, tel que celui qui a
et6 fait plus haut, cote Ouest,
iors des dernieres crues de la
riviere, dans les limits des
proprietis qui la bordent, e P
inviter les proprietaires ou
occupants a combler 1'extx-
.ieur du barrage en vue de r6-
tablir leur portion de terre
perdue. Ce travail s'impose, 3t
nous sommes convaincus que
le DDpartement interesse ne
tardera pas A apporter sa
bienveillante sollicitude a ces
habitants, tant pour leur sau-
vegarde personnelle que pour 1
colle de leurs proprietes.
Nous profitons de la cir-
constance pour signaler au S.
d'H. I'air putride que res-
pirent ces memes habitants
par suite des dechets et im-
mondices entame6s au coin
nord du march. Comme tom-
jours, cette important bran-
che d'Utiliti Publique fera
son devoir envers les habi-
tants de cet interessant quar-
tier.
"'ti -' >Sri? K' flit ZO B."*'";i


.ETAT-CIVIL DE.
ARCAHAIE
iois de .uillet 1936

67 Naissances


M1ascrdins


27
25


Feminins


56 deces


40
31


1 manage

Certified sincere
L'Officier Civil
J. D. STERLING,

LEIMULSION'
SCOTT
rtant dig-rce si facilement, crt
l'aliment,-toniquc ideal pour in-
valides, convalescents et per-
sonnes ages.
i Ls TndccinS dcans le monde
cnticr rccommandent I'FMUL-
SION SCOTT d'Huile de Foic
de Morue pour fortifier ceux
qiui sont faibles et pourriduire la
piriode d convalecence opre
unc maladic. Exige la lgtime.,
EMULSION
SCOTT
est connue dans le monde enter
come l'allment-tonitque par
excellence.

Tout l'hbie* de f ie de ,mort t qt
"us emplopohs dane 1E.MILSIO
SCOTT an -prp dat m npa Ub
rattrcem c Nrpf amt stic 0)le pMb.
Iobn CA pU$s*ow tI psle Phumie Occn
tr6e msdntifquc ct lm anftr mt cc=
nmlte content Is plus pied ousi.
natuii do tfsc quiZ ao poaibie
lap ED* eat a m a..t if we


1.8.. ... .. (. ":Suit ..e) :
Dernibr ouverlies
=r ... .* *

aas t L C-0 DO W NS N$ explique que es difficult. WE
SRA 4PAR OMOLOGUIE vieiaent de ce qu'on n'est pas nie
i d'aeeord sur la r6ciprocitk des quo
BERLIN.L- Le risiul- gehanges. Mais i ajoute que
a tat de la course de 100 'on ne doit pas d6sesperer
mftres, gagn6e par le negre parce que 1'Angleterre mani- IV
ME Jesse Owens, qui est devenu feste de la cordiality a l'Ar-
champion du monde, ne sera gentine; les demareces diplo-
pas homologu6, parce qu'il a matiques pourront alors ap- I
te6 tabli que Owens avait porter des rEsultats heurieux, d'e
DE o!avantage du vent. I lerr
aUNE CAISSE D'ESCOMP. eco
LEGOUVERNEMENT i Sal
ESPAGNOL TE IXDUSTRIELLE
des ha- RENONCERAIT/A P
es pro DEFENDADE MADRID BARCELONE.- -Pour luht-
e cours ter centre l crise ;cor tque
facade ROME.-Les ambassademuni qui accable dcpuis quelque I
n, nous et ministries strangers A Ma- temps la Catalog'e il a et6 nic
TP, ;im. drid, notamment Paam- cr66 i une case officielle d'es- rei


bassadeur du Chili et
les ministres de Yougosla-
vie et du Danemark, ont requ
avis du Gouvernement que resistance n'est plus possi-
ble>, raporte le nale d'Italia).- La chu-.
te du Cabinet est fata-
le, et n'est plus qu'une ques-
tion de jours. I1 n'etait pp-q
possible de prevoir ce qui ar-
rive, mais on est oblige en ee
moment de penser au pire.-
C'est pourquoi le gouvernc-
ment a avise les diplomats
qu'il n'y a plus moyen de pro-
teger les ambassadeurs et les
Itgations, ainsi que les sujets
rangersr.
LES NEGOCIA TIONS
ANGLO-ARGENTINES


ECHOUENT


BUENOS-AIRES.- L 'di-
torial de<,commen
tant les negotiations avec
Londres, qui n'ont pas about,


compete qui nidrkra leS patrons
A payer leur s saUaires aux ou-
vriers et eIn:plAo Les rm-
lieux in.dusrMi i. c mrll>Oi-
ciaux catalans se montrent -a
tisfaits dc: ctt.aj V&.'sIre, opi
a etd apIpiqoitu U-:. i 'n<.

LES 809 METR.ES PL 1TS


SBERLIN.- L I u'.
place a etc cnve i" le '-
lutte dans la c.; -,I .0! -.
tres plates }.'o r c t. n.. n ,, -
gentin Anch- .- Pa.ri -
inscrits so ,t iUv t ci an,
pion aller :-;. 1vs.-- e 1-.
neerlandais R. :.r I'autric iir.-
Eichberger r Handivy
et le hong:i,:s -::: n Fais .
preuve de 'i i .a.. : -"'o '-.
Andenron C %:L:: 'r in i1telli-
gemment, S.' .:c:ntrnt. pen-
dant les 250 p, n:ir s I ntr&I,
de ne pas pi e:hL contact ;a-
vec le pel"ta: ( .I t le i t l
e'en allait ,_ nt'2re afn:.icain;


pot
cor
]es
sidi
; tS
de
t '

F. 1.t
I;I n


)od
rs
ali


Iruf. Dans les 150 der- qul existearait
metres, i fit preuve de nement italien-
t& exceptionnelles, ::
A .. . ..m w% Wb:


UAMIRAL IRAEfilRt
SITE L'AALMIRANTE
SALDHANA*
ERLIN.- L'Amiral Rae-
', commandant la flotte. al-
mnde, visitera le navire
le br6silien fAlmirante
dhanaw, T Hambourg.
OUR LA NEUTRALITY
INTERNATIONAL
4ONDRES.- La commu-
ation premise hier au gn Offices pour ouvrir des
irparers en vue d'un ac-
d de non-intervention dans
affaires d'Espagne, est con
eree avec sympathie par
autorites competentes.
*d Halifax pursuit I'etu-
des documents, mais
eroit que les minis-
s competent conferc-
Lt ,domain, avant que P'atti-
.c dl la Grande-Bretagne
t ldeinie. i! est done possi-
iqui la irponse. anglaise
I ,imise remain pour ftre
.eminee a Paris,


)DE.EN TI
RETE.NTISSA.NT


SOMIE.-- Tous les jou'r-
nau:;: nublient une lettre de
Jose Garcia Aguinaga, Char-
;e (I'Arfaires dFEspagne a Ro-
r:-e. dtmentant formellement
les declarations qui avaient
d:r pretees au diplomat su:i
des visees italiennes en Me-
ditteran&e cccidentale, et no-
tanin:c'nt un pretend accord


* I


- ----- -- ---- -Ni *- -r adwSR p l


414.403 ('HEIROLET VENDUES EN 5 MOIS


VDU 2 NOVEMIBN t 1935 AU 31 MABS 1936
Burant cette meme pvoiede de l'annee 196, ,%.14j Chevrvlet furent vendues d'out une augmentation de 86.25S Uli
tear -
0.snxail3inque lecn rdu Public:
VrkAfA ClTHQLEt, TOUOUSJHS LA CHBVBOLET ET ENCORE LA CHEVROLET
puisse en quelque sorte-agacer certaines Mariuest Concurren.tes.-
Oyez plutot et .omparez


Ventes en
Ventes en
"-: .Ventes en
e qui r~rtsente une augTnentationl
LA OCEVROLET NE CESSE DE
Signed certain de sa superiority.


M ars 1934................. ....... ........,.. 759 7
M ars 19, o...................................... 8 3
M ars 1 3b 6,.......... .............................. 126.119
de 39.4T6 Unites s c: Mars 1935 Un vrai record...
COUVRIR DE 'LUS EN PLUS LES ROUTES DYU MONDE.


SO$1E-'E MAITIkA NE .I AUTOMOBILES


Mallebrancl e


G, enil,


Bogal


Seuts Distributeurs de to ~ipublique.d'Haiti.
- .. .- M..


we' ywalbter qs i


Avis


La Compagnie d'Eclairage Ele criqu
MEg A LA SIWSITION 9E SA NOMBREUSE CLIEVLTELE DES VENTILATIWRS DE 8 P011Ci

P 1GffU E B1 DIAMETRE. A DES PRIX EXCESSIVEMENT AVANTAGRUX,
wrFlrs DB CETTE OCCASION UNIQUE POUR VOUS P ROCUIER UN VTNTILATEUR, LB
APPAMWL *I#LLMMNT BFFICACE POUR COMBAT TTRE LA eCALRU&


NH NEGLEE EZ PAS BE FIRE UN TOUR A LA


COPAGNIE D'ECLAIRAGE ELECTRIQE


a0 tA (-PINCBEV .H4l&


C-:


Important


I BERLIN.-I
9 u aujourd'hui
de16gu6 extra
gouvernement
Pabinyi minister
ces de Hongrie,vcy
neralissime hon
Alfieri, ministry
gande d'Italie,

.FRANCO VEUT.
1 fL'ESPAb
CONTIN
TANGER,-- Oh-
rer sans mentor
nant Franco est k
60.000 homes do t
gulieres, comprena
des legionnaires et
pes marocaines. La.
est tout it fait m
Maroc espagnol. Aux
regulieres s'ajoutent
lontaires fascistes,-,
gendarmerie et la g
le. Franco espere fafiy
des troupes en Espag
combattre cells du
nement qui, magre
frent une grande re
(voir suee ea 6e ,

t .It r^ A t

DANS dLE TEMP&
Dans ses numeros'd
29 Juillet 1936, < public" la conference 4:
sieur Charles Fernant~
soir intitulee Mort Au
Vite le Pan Amereima


.~y~_~;'L CY I~ I*


.Y:


rd:


NuA"kuveau


Cie*


f., V JF





.,4qrmnnIPf~ ~ r-II i ~ r'-r-'W' rr f. w l
~ t~~ 4 mpnfllflpur R JI~tU~tPPi Ar.rN'fig~


....3 .......U V N L L T B TZ.....r..c n s S


SMIU E10 OilE
Prolongation dee a vi ine el actie
Traitement des maladies a
11 esi proved par Ics puhi Cetbres savants
qtue 'r iffai' Jjsenien, bc E.organismen h rinan,
son intoItionflt par ncitde urique, ginasi que
lte m;il;ittes, 14 stnitit prdcoce et immea !Is
mort soni tldrse r ffiblisemlent et e t'arrel
ret gittlcnis vitales. If gsi gifemnt prouvi,
par rqes S--ant. fqu I0 IbOres viriles ou phy.
stqucs pe,'itl$v elt ,flmc t sanI6 peuven oAfre
rendtics l'orglisane par 'inll'rtuclion, dans
Ia circvl;l'fon, fl'eIrlnilt de glandei vitaics
couImnto Ic K.\LEFLUID.
KALEF.UIl rajeunit el forlife tbus les d6~
moC...... m t orps htmamn, end ta sant-i et lt i
forces pertd rs, active a nutruo, dissoat et
tlimine racideurique, ies urn let et is oxines, :
Aprf teure L de KA.EFLUI|D. vos malatses et
eiu. dipdrf r'rA. VVti4:6. evignar adispo st
ga l. jouircz .ie Ia vie june et:saie,.
R I:kAIEfL tD :btenu S5graOds prix, 5 m .
d:tiltde Efr : P1.s, Ltondres, Bruxecles,
Florcii c. Hotme. En vente d ss omutis Ie
Itharm"i'c~, *?borItoiresda KALEFLU1jD ,
pid ExclinrnsPA IIItSM.emande gratui t e n-ur t
hi hrti.''tr "icplitiilCt. l listed det auCrnsonS
au dep6t':.i Prt-aa-Prie :Pharmaci W. Buct


4
1
i

a':
t
.


--ociti z .
SABASAe J OkIWBINI, TOLU e. EUCAQAL OL
cour U EAOS.fAiC -cONsEktrtfON.v FAF.Ir; R
TOUX, RiH;ME---BRONCHITES, ENROUEMNS
INFLUENZA AFFECTIONS DEs POUMONS
.PO'RT-AU.PRINr(., HAtTR, ET Lt PROVINCEm


Is~cl;llq~ li 'LP~~ ~ sBLI


I


L


I V


tQUIPEMENT ET QUILIBRE
Avant de pouvoir prendre lo mer, i faut
qv'vn novire soit bion gre6 et porfoiitement
6quilibr6. Des depots effectu&s regufiare-
ment 6 un compete d46porgnefinissent por
constituern fonda pouva n servir & quiper
let jeunes gens pour laur voyogo dans la vie.
LA
BANQUE ROYALE
D U C A N A D A

(- -W,


AUX ARMES DE PARIS
R. BROUARD)
Liams de rasoir h 0.10 gourde. BlaireauxRasoirs. Savon
Pour barbes. Tondeuses. CisPaux pour coiffeurs. Tubes
eaoutehouc pour bock (prix de liquidation). Poudre Len-
thMric a Gdes.: 2.00 la boiteEniu de Cologne Vibert et Pi-
naudPoudre et Creme Simon. Huile Quinine. Pommade
Moelle de Beuf.Elastique pr.arretieres. Bas de Soie,
Chaussettes et cravates pour h'immes, Plumeaux 4epousse-
tIr. Livres et couronnes de-premiere communion. Chape-
Ets blanes et couleur. Coton antiseptique. Boules a ravi"
vr pour teindre. Biscottes (jGrgoire (pain diabdtique),
rut salt (Sel d'Enos) Menthm e de Ricqles Boldine Hou-
: Fausse bijouterie. Pbrte-plumes reservoir Pelikan,
C ps POur bureau.
.. i...r. 4. .. ...frI. ..h.
COLLEGE SIMOWN BOLIVAR
EMseglnemnt PrimaiCwScondafre et S tcial
Internat et Externat
1143, Rue Man. 113 ( t-Four)
T.phot w N : N:. :o20
La ur'at de line franise (Composition franqaise
aUK Examans Officiels du Baeealaureat, lere parties, 1914,
et onoours de Diction franise de Juin 1935).
Trente suees -aux Examens du Baccalaurbat, 1ra et
time parties.
Course d'Ete: 20 Juillet au 18 Septembre 1986 pour les
laves du Certificat d'Etudes Primaires.
2 Juillet au 28 Septembre pour les e lves deg autres
Toutes les rati6res du programme,
SPour tOus rensainements, ,adresser au College Simon
liyar, T1.. 5201.


Usine & Glace de
Port-au-Prince
Fabrication de glace de
meilleure qualitY.
Livraison rapide effectuee
quotidiennement par nos ca-
mlions points en blanc dans
toutes les directions de Port-
au-Prince et de P6tion-Villc,
GLACIERS... :
Nous avensm toujours en e
main les derniers modes de
glame~res en acier a: partir de
$ 25.00 et au-dessus, vendables
avee faciMits de pavement.
ALes glaciers les plus sires
et les plus ,eonomiques.>>
CREME GLACEE
4SUPERLA TIVEs "
Un product nouveau, qui ne
le cede en rien aux meilleures
marques des Pays d'Europe
u d'Amerique est offer anu
public haitien par f'Usine a
Gl-ce de Port-au-Prince. Gu-
tcz cette deticieuse crrme, et
vous serez convaineus i
Faites une agreeable surpri-
so a votre famille en appor-
tant de la perlativey pour le dessert.....
Tous en raffollent.
ENTREPOT
FRIGORIFIQUE
Nos chambres froides ; t <
eie recemment mises a point
ot peuvent recevoir n'impor-
te quelle quantity de viande,
chi poisons, de legumes, de
Suits ete,
Le Public est cordialement
iuvite a visitor notre usine et
A inspector nos modules tie
g;acieres et de sorbetieres
dans notre salle de vente.
Consommer de la glace,
c est faire de 1'economie.

'" ^"TcisS'"""" '*aa~~a~~a -rfumr iwgy;t,"* y^'1'""'a IPii"Mi"


tor
- p;;l-ij g?,~P


DEMANDED LA POMMADM
La-Em-Strait
I la Cordonnerie Mont-Carmel
HYPPOLITE JEUDY
Wbre prparation ud
Ho-Re-Cot
)Jgb4sfW-bT^ -; - -3
AVIS MEDICAL
CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne maison
F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultation :
2 & 4 hs. % p. m.


Machines A 4crire Reminge
Machine a calculer Daltow
Rubans, paper carbon
Faites vos achats chez
G. ?GIG,


CLUB SPORTIF
HAITIEN


:
i:
i
...
I :
: :


AVIS
!Le abonn&: au Service hfy-
diraulique de Port-au-Priwe,
)',.nc'he s ur. ea reseau de dis
itribution dit reservoir de Bt-
levue sont avis6s que le'servl-
ze sera arrtt6 le lundi 3 Ai t
entire 6 hres. A. M. et 4 hi ,.
P. M., pour permettre le .t-
toyage du reservoir.
Port-au-Prince, 30 JuIlht
La Direction.


Mens sana in corpore sano
CHARLES ATLAS SYSTEM

Chemin-des-Dalles. Til: 2540.
A ouvert ses portes et: of~
fre ses services au public.
Le Club dispose d'un mate-
el moderne et complete pour
culture physique avewmetho-
di rationnelle et scientifique
pour hommes, femmes et eI;
L:nts.
Resultats rapids et ccm-
vincants.
Pour tous renseignemen--
5 dresser au directeur le b.,-
xItur Papacito ou au manage. i
le Dr. Gerard Rousseau.


A L'OCCASION DU
MOA S DU SACRE-C(EUKR
Un nouveau stock de
L'HEURE SAINTE,
du Pere Henry,
went d'etre ricu i La Librai-
-e Ncuvelle, Avenue du Pre-
jdent Trujillo.
Prix : seulement 50 centi-
mes.


CLINIQUE
DU
DOCTEUR DUCHEINE
Rue du Dr. Aubry
Telephone 2287
Une association de plu-
sieurs m&decins. La clinique
met a la disposition des mala-
des un medecin pour chaque
specialist.
Traitement des maladies
par l'electricite.
Pour un cas pressant n'h&-
sitez pas a tel6phoner 2287 a
importede quelle heure du jour
on de la nuit,-- 11 y a tou-
jours un medecin a la disposi-
tion des malades.
Consultations gratuites
mardi et jeudi, Le samedi
est exclusivemnent reserve
aux consultations gratuites
pour ies femmes enceintes et
les enfants.


Dr. LOUIS P. MARS
Membre de la Soci6te Medico-
Psychologique de Paris
Speialiste des maladies
Mentales et Nerveuses
S'occupe du traitement de la
folie, de la neitrasthenie, de
Sa depression nerveuse, de -t1-
coolisme, de la morphino:na.
nie,- Soigne ies enjants toer-
veux et irritables, anxieux ou
et'rvers.
Traitement idividuel dan,
cas conditions specials a Pe-
tionville.
Telephone : 2596
Consultation grtuite aux
alienes ie marao 4 a 5 p. mn
Clinique Rue Jes Cesars.
.aem a._ _=
t "T1 'T +W C


PIhNs e is PPai


Rme Cowbe at Rm U u Magasin de fEta


AGHAT YECAILLB DE GAAET, V I E I L OR, DITAMa7N
PERLES ET PIRES ECIE;SES, VIEILLES PIEGES An .
GENT ET OR, MONNAIE DE TMOUTES NATIONALITIES, A DMS
PRIX ABSOLUMENT AVANTAQEUX.
GRANDE LIQUIDATION DE LUNEWTES ET VERRE$
Limettes et Verrc d tous numnres
Montures en nickel inoxy dable &
verr ovales au prix do $ .00 la paired.
La liqudatkmi darea jusqi'au 15 Novembre In ue

X lDE MATIIS & sQ


Le fal....Iesta a conl- testa----tgble... ;..r


Le fail est i cotestable"D.,


LE


RHUMl


e est la quintessence des meil-

leures varies de cannes d'un

vaste lerritoire reuDnissant les


meilleurs


terroirs.


son arome


SARTHE


CLest ce qui'fait


Goutez et


conparez.


AA P p-- m '



.-T --- ; 1 .r -w l, I .,77147 "m M


S


Aiv dc; Mdttel3 & Lip


t LE NOUVELLISTS *$ F


.rAGS 0


Le Vapeur HAITI S. B,
Voy. 63 partira de New-YorK
It 80 Juillet 1926 directenm-Vnt.
pour Port-au-Prince o- il est
a tendu le 3 AoUft 1936, en
"rute 1e meime jour 4 l3ou-
:es de I' apres-midi p,:,ur
Kingston Ja., Puerto Col-jin-
hbi-n, Cartagena et Cristcbal
.': Z pregnant fret, passers
ct Imaile.

Wm. E. BLEO,

Agent-Gindrai


=

I


Is


0


Lwbdb=-


i


a8WsM9=2


r


."" ~"~:"
,, ,~~~


PEC TOff~~t




* S. .


SON vDMAND/ A
: ACHTRR ,
SLa Meatape Enseeured
et c.a Fantocher de M. Jac-
ques Roumain.
a < t* ii


MNovelies

: Etrangeres
l... ... ...l. . .. ... ... : .. .


aux rebelled. Mais il parait
impossible A Franco de leur
fire passer les d6troits par
des transports maritime, la
marine etant rest6e loyale, et
les sous-marins pouvant cer-
tainement empecher le dbar-
quement des troupes. Toute la
question est de savoir en conm
...-bLien-de temps -- Franco peu-t
r6aliser son plan de conqute
de 'Espagne.

LE CHILI NE SERA PAS
REPRESENT A U
MARATHON

BERLIN.-On announce que
le Chilien Acosta, souffrart.
d'un furoncle a la jambe, n&
participera pas au Marathon.

LES ETA TS-UNIS
TIENNENT LA TETE
AUX JEUX OLYMPIQUES

BERLIN.-Les Eta-ts-Unis
tiennent la tetoe dans les i(-
sultats olympiques, au mno
meant oui s'ouvre la 3&me jour-
nee des jeux. Ils ont 45 points,
l'Allemagne 44 4,Y Ia Finlan-
de 26 $, l'Egypte 17, 'Au.-
tralie 11, le Japon 7 (., la
Suede 5, la Hollande et la Po-
logne 4, ]a Gde. Bretagne 2,
1'Argentine et Ia France 1--
Naturellement, ces chiffres nl
sont qu'officieux. D'apres le
reglement, les 6 premieres
places dans chaque competi-
tion donnent droit a un nom-
bre de points variant de 6 a 1.

LE FOOT-BALL
AUX JEUX OLYMPIQUES

.T LIN.--._ Apres iine lut-
;erree, le match de foot-
uall entire les Etats-Unis ,t t
l'Italie s'est termine par la
victoire des americains, par 1
but 5 0. La Norvege a battu


la Turquie par 4 buts a 0.,

SCJtACItT RE(IOIT LE
NOUVEAU GOUVERNEUR
DE LA BANQUE DE
FRANCE

BERLIN.- Le Ministre de
I'Economie Schacht a requ a
dejeuner le nouveau Gouv,-
neur de la-Banque de Francev,
M. Labeyrie, en mnme temps
que l'Ambassadeur de Fran-
ce Franois-Ponieet, et 1e Mi-
nistre des Aftaires Etrang'i
res allemand Neurath. Lundi
soir, Labeyrie a assist a une
representation de gala aur
theatre d'etat, puis a et re-
gu par Goering. On croit que
Schacht rendra sa visit A La.
beyri ce mois-i.

SUA VE MARIA MAGNO>...

GIBRALTAR-- Plus de
700 baigneurs ont pu, de la
cote oriental de Gibraltar,
assisted en premiere loge a un
combat entire 2 avions rebel-
les espagnols et 2 bateaux de
guerre. Aucun des 4 n'a paru
avoir ete atteint.


LE NOUVEAU- U
GOUVERNEMENT
CATALAN
S BARCELONE.- Le nou.
veau gouvernement du presi-
dent de la Catalogue tLis
Companys est former d'un
Conseil General de 15 mem-
bres, don't 10 repr4sentent les
, parts de gawhe. L6es 5 'utre:'
sont des anarcho-syndicalisa-
.t :


tLEp ItofD'~lLtTSIA~&T 2


,,


SBRUXELLES.- On annon
ce que le Conseil des Ministres
a dcid6 qu'aucune exporta-
i tion d'armes ne pourra se fai-
re a Pavenir sans Pautorisa-
tion du Qouvernement.

S:UNE VICTIM DES
J/EUX OLYMPIQUES

BERLIN.- Le chef de I'&-
quipe australienne qui devait
participer aux competitions
olympiques de vol plane,
ignaz Stiefsohn,a e6t tu6 dans
un accident, au cout4,An vol
d'essai execute pres de V'a&-
rodrome de Starken.

S------- LA SECHERESSE
A UX ETATS.UNIS

CHICAGO.- Avec le 3eSm
mois de secheresse sevissant
sur tous les Etats agricoles
des Etats-Unis, A l'exception
du Nebraska, du Dakota me-
ridional et du Wyoming, 1'1
menace d'une hausse rapiide
des products alimentaires se
precise de plus en plus,

ROOSEVELT S'OCCUPE
DE SA CAJMPAGNE

HYDE PARK..-- Le Presi-
dent Roosevelt a rduni en une
conference qui s'eet tenue chr z
lui tous le? membres du C(,-
reite National demtocratique.
in vue de prendre les dernie-
res dispositions quant ai s.,
canmpagne de d rIelect ion.

LES BA TEA UX
ALLEMANDS
NE S'ARRETERONT
PLUS EN ESPAGNE
SHABMBOURG.-Les compa-
gI nies de navigation de Han-
bourg et de Breme don't les
bateaux visitent reguliere-
ment les ports espagnols ont
decide qu'ils n'y front plur;
scale 5a Iavenir. puisqu'ils
n'y trouvent pas des garan-
ies suffisantes. I1s debarque-
Sont leurs marchandises dan-m

,'1iautres ports, et enveIr:_V
les connaissements aux desrn-
nataires par corresIp: dance.


ADMINISTRATION
GENERAL DES POSTERS
Avis de Departl
Les depeches pour New-
York et I'Europe (via New-
York direct) par le SS. CO-
LOMBIA seront fermees I-
mercredi 5 courant.
Port-au-Prince, 4 aouft 1936.







n' tourdi pas
i UE/


i a b l lP ii~* r it


Poar tuer le punases, vous avez
bac du phus puissant des insec-
tieids : FLIT. lit tu vwainment
In ik.ootna. .t pour tour our No
tacdhe pa. Nouveau parfum agria-
ble.. Exigele bidon jamune bande

UNE NOVVEAUTC I
.. .. t ..La POU .R ..inacctkt.
rns isas. Cafarda 3Four*
g dafI t* .0.


Au Cin4-thbetre Rex, conm-
me tout le monde le constate;
le triomphe continue--
Ainsi, pour la brillante
-soiree de dimanche, d'oi
le public sortit enthousiasme
d'Atlantisx> ce grand chef-
Sd'euvre de Dupont, interpre-
St par un group d'artistes de
talent, nous preferons laisser
la parole aux spectateurs in-.
dlombrables qui s'crasaient
devant Ieeran. Car1, c'est en-
core> le meilleur t6moignage
don't peut se pr6valoir le chic
Atablissement du Champ-de-
Mars. Mais nous pensions pou-
voir dire que aura,
tde meme que SCamnelias>e et .Les tDeux Or-
fphelines, une carrib-re aussi
tonguee que brillante; car on
eprouvera toujouVrs 'n vra,
Sjlaisir a re-voir c d'rame po0
gnant plein de EAideur eud t Adf
uoblesse.
M ais, 11 faut i p' avant s .
tappeler que leJ prog'ramnme,,
',eette ,semaine, s.t aur si ri-
ches que s6duiun s. ER eet,
Ce soir on redone Le tI eur1.
la belle cuvre ', ei,
avec Madelein aail
Victor France .- Co
[me un ver>. un- .ie ilieu-
Ses creations d tn.
Venldredi, Rex r/' I.
Route est B Vi A
Beauge et f Ss'ennui e-, oi It
Ic verve Cde Jeia- (ih,'
ieune.se de _-c ; a -
I'Elegance d'Anle Ius-.
Et en'II in I ea

belle produc'ict d. ...
Savelli de i Max r: ,. n -
s? en scene par _a-:Rn iav:il
et ou le public 1ric l i ei a des
artistes quli ili s .-
pathiques.


TELSPRONRB 7

RUOTaIIENS PAPSTERIE
GRANDE BIBLIOTHEQUUE DB LOCATE .,

-- O~ -' --, 4
.. PA :YE N. Po...nc:ar6.. ..:.. :...:.. .. ........: ..: -
F. MAURIAC Vie de Jusu .. r....... .....i
J. BAINVILLE Les dictateurs ...........,.
SAINT-AULAIRE Taleyrand ... ... ........-.
AUG. BAILLY Louis XL.................. ... i
Lt. Cal HENRI CARRE --Le Marehal de Vila
LAKHOWSKY La Nature et ses merveilles...~"
A. CARREL L'homme cet inconnu "^....,.. .. -,
P. BENOIT L'homme qui etait trop grand....
A. BONNARD Les moderns ............... ,
M ONTHERLANT Service inutile .....
I), CROISSET Le dragon blessed ...... .,... i:
. CHAMPSAUR La faute des roses ,.... +:
Claude Barsac ............. ... ..., -,, ..
La glaneuse. ^......... ........ ... ...
M arquisette ...............................,
-Rien qu'une passade ............
Rene A pri l............ ......... .... .... :;i
CO.LETTE WILLY Claudine s'en va ...
L'inge libertmie .. ....... ..-
-ISTOIRES DE COMMIS-VOYAGEURS ., -A
LES MEILLEURES HISTOIRES JUIVES "i
COMPARTMENT DE DAMES SEULES. '';

-- -- --* t--r-- r-,


WBmflW WWrPWf>niSi8Zi -


L-~~~


F ~


s-


UN HERITIER DL NEGUS

Hier so j ten .nt: i~
Ja i z aicai i, ea -ie ailant '-
tcirn s < ;;;':;-(orm -' : a "
plrenant qui prpt- on (ua
torat e in PI-SYho- o' fise
saikolodji .
Mais vi ca


-- F0 .- -t. et
S ChOz mi, de.i ee l'Ex-
position.. Par corr&eiondanoo.
Compliments. vcen ux. etc.
En atteniant, continua-
'-11,; am picking up money for

__tt rai- i t su >- ima i( t
i.I.. ... H ou i e "ou C
.Me am vous de a.

car on bon 'ho wi
orent es he;rou-

(ie Pistr vi CuV pleedid u.of-
r'ii utne &Splendia,.


OLO0B4 DAN

Le Vapeur COLO(MBIA N.
B. Vov,. 64 de retour des port.
Colombiens, de Cristobal C,
Z., et Kingston Ja., est atten-
du le 5 Aoit 1936, en route e
mime joir a 4 heures doe la-
pres-mnidi pour New-York via
Port-de-Paix et Cap-Haitienl
pregnant fret, passages e2t
malle,
Le Vapeur PASTORES S,
B. Voy. 63 partira de New-
York le 6 Aofit 1986, directo-
roent pour Port-au-Prince oi
I est attend le 10 Aoutt 1936,
en route le mome jour a 4 hen-
res de l'apres-midi pour
Kinggton Ja, Puerto Colom-
bia, Cartagena et Crstobal C.
Z., pregnant fret, passages et
tmalle,

S. e. : --b.
1ent-Gd: adi E iS


LES dents blanches et bril-
lantes 'haleine pure et
parfume...e voici des
charmes inestirmabls de la
beauty!
Le Colgate nettmoe ies
dents parfaitement-chaque
fissure, chaque crevasse. 11
les embellit parce qui 'il
content la meme poudre de
polissage que les dentists
11


emploient. La savcur du
Colgate est d61icieusement.
rafratchissante-elle laisse lC
bouche pure et parfurne, :.
Achetez-en un tube aujourd:l..-
'hui. Employee le
Colgate soir et
martin fidelement,
pendant 5 jours.
Voyez ensuite la


beauty nouv
de vos dents!


Srelle l


o faS'on


S.. Soulagemcnt plus certain, plus rapids:s_
\^-~. .....:...:.[


QUAND vot, aves n.
rhmen, ii vous fut aU
rcminde qui le directement
i Ia asotfce dun mnl! Pour cda, MI
employee le Vicks Vapoub
'action combine de cataplas
me et de poultice.
En simple friction sar I
gorge et la poitrmie, au oait t
rhter, Ip V paoRub agit dir |te
nl h t~ra eT 14 ta tpea#f.Ome
un caaplasme. En maim
tempa, sea vapeure medical.
mcnti sont inhati s direct
meant dans lea vois respirae
toires enflamOe, P enadat
toute la nuit, eto Uattaque
double et direct facility la
rpirration difficile et aide a
diBiper In congestion.
Et sea le YpoR1 Y.
vitez I r'aorption aonstanle
de drogues intern, qui ex,:
tout au plus, tin traiemet
lent et indirect dun rhu ie, :t
qui ld6ange ii aouvent. i
eaamao-, i. : *e- :
t REM-D-EP ROU : ;:: AN: S : i i::.6
.. ..a... ..... I .. .. .. ... .. .. .. .. .. .. .. .. .. .. .... .. .. .. .


:~~,~~~t~'Yh~" Ill~~q~?B;IOC~:~Z~j4CI~Xb~:;~Z~~P~~~:~I


Ww: fr%*J


I b F r*nr~urpsr;svm~~ ~


f,'::
:,,


t











1


Attaque


LA B2LGIQUK CONTROL 0 UN PUBLIC *
S'S8 BX'TTATIONS NTIOUSIASME...
RMs8 L-a i prairie. Nuo uv


4!1iaattt
afitb- ^-"


.dents
S~sii jd L 1f&-fi&-xt jA 8& j~f fi ssa~js ....& i&jk- -


quand vou mpByez le o Colgate


R" h m s