<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02626
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 31, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02626

Full Text
.1


PAGES ,

LE PLUS ANCIEN

SQUOTIDIEN D'HAI"r
..... .- **''--*


QVOIWISN JONbS SN Im


PmE ,


-EXCLUJSIVITt I




I io AMPAW -INAWAWO*
5 DAPAGES


t'~ ~' miYftta.


^ -pr .... : *_ ... ..... o- f ..r rr n--


PORT-AU.PRINCE, IHAfft


FRIQUE EN COLONIES DEUX CANDIDATURES
I EUROPE EN TRIBW SYMPATHIQUES

*-r Robert Delavignette. -


Les continents sont-ils des
eux et qui menant entire eux
I huttes trop humaines?
-'rcpeet i'Afrique se heur-
t des dIchoes d'actions et
Srecions. Au sie'le der-
er t"rope a mis I'Afrique
uc nies et voici qlue i'A-
'lue est en train de mettLre
,roxr, en tribus.
L'Af ique en colonies, eela
manifested par des signs
li fu rnt eclatants dans lear
hve 'ie et auxquels nous
SQretons peut-etre plus as-
z7 CeO.-tion. 11 nous parait
.tu. 'll y ait maintenant
0 ie. la 'route, Ie rail, le "
-\ vi'es, ]a maison
Sl papier-monnaie et
Ip i-),' Ournal et ce qLe
ntherlant, qui n'est poAir-
,ni Ta. tenure pour l'ordre
oniai. n&:Omme: une certaii.e
s e. Lut un grand (ceu-
. Jaima' continent ne iut
nsi' eint t mine par Ln
r'e (iu Imu Je sien. Jamais
t ne put d 1istinguer a ce
int": e. qi etait de Fun et
,.i eta" de l'autre. L'Eu-
' p,:p ri tout; 'Afn- '
e :bl al-il, n'opposait
,. ~Ltre e C qu i etait eur,-
et ce (nu etait indigene,
re forte diftdrence', Ls
,- ta-n"t l s premiers a
,ti ft a ia marquer
2 cS ,.i'eit CUX-mmflelS
i co :,,-caient d'{tre

'Euroi. ,eissait deja
nations housess qu'elle
lai- enc, ., d'une foi uni-
.r sou xo i.olel africain.-
s nations Fisaient au con-
Lint noir >8n pas un con-
(* d tiv 'rF-,s' civil isations
opeennes. mais la course a -
1npm8)rai}t la premiere a
frn(ue la ('.ivilisation avec
-nd .. C.t Drieu la Ro-
lla nous nontrait, lautre
*i., qu1 ]. r lmrces contrai-
B ui de chi-aient la Soei0-
euroneon r s'accordaient
Afrique ;>our concounr au
me but d'unite: l'Officier
incIen regime detruisait
ir fonder l'ordre colonial,
teodaliie indigene qui cuit
etre ch nw a son eceur; ie
bun revol tionnaire, deveo-
gouverneur en quelque Sou
Scou en qulque Guinee, em-
Y,-t, pour maintenir l'or-


nouveau, les vieux moyens
kouvernement du confor-
.m des bien pensants.
Allez d'Alger au Cap, Je
kar it Dares-Salam; vous
s d4payserez moins que de
s a Romne, ou a Berlin, ou h
.oscou. Les marigots et les
rts vous seront des obsta-
s moins infranchissables
S:nn murailles morales qui
sIcnt 'Europe et qui s'apt
ent DPmocratie, Fascis-
Nazisrne, Communismoe-'
y a mieux; il est une au.
unite europeenne en Afri-
e plPuI profonde, cache '
sous celle-i. -11 s'agit de
a4m i ait non plus de 'ap-
-europ;en dans toute J'A-
qu mais de accordd euro-
'n -avee les realites terrien-
s du continent noir.Interro-


En face de notre ami le d-
Lute S. Laguerre vient de se
crosser Ie jeune et preri-
"'ux Joseph D. Charles, aVuo-
(",t, qui sollicite des electeuws
de 'Arrondissement du Lim-
14 le grand honneur de les re-
1presenter a a Chambre des
5 nutse.
Etant P'un des chefs de file
:es plus estimes pour son .c-
rneux, sa probity et son savoir'
sa candidature sera epauieU
)par toute la jeunesse locale
{j, le considcre a just tit'e
d'ailleurs comme son >lea tr
Ve plus qualified et Ie pjus pu--
ulnaire. Aussi bien la situa-
ltiun devient ainsi tres claIi:e
au Limbe, ca la lutte- .. a
circonscrite Ontre no0re 1 U U
Liueri're et M.e, Jo.epU I).
('Charles, denx cax(tdid'a( ,t a-
I ement syvrnpathi qns..


PA RA MO UNT



VENDREDI 31 JUILLIE T
En soire, a 8:15 heures
DEUX GRANDS FILMS
THOMAS GARNER
une superproduction
Fox-Film
ON A VOLE UF I HOM! ti
une production
Erich Pommer
de la Fox-Europa

SAMEDI legr AOJUT
En soiree populaire, a 8:15 hs.
Armand Bernard, Mirelie
'eri'rey dans
VLrCOLE
DES CONTRIBUABLE .
de Louis Verneuil et Gce

ave Christiiane Delyne. Eve-
lyn May, Pi'rre Steph-::,
Paul Amiot, Jacques de Fe-
rau(dy, La'quey, Jv' .net Ai
Pauliev
une production
France-Unimers Films
d(stribue par Paramouant


Az les coloniaux ;qu'ils solent
dCe France ou d'Angleterre, de
Belgique ou du Portugal, Ils
vJus diront tous qu'ils butentt
"ur Ie meme paysannat airi-
cain, que leurs machine, et
!evrs dcrets ne sont que des
outils morts tant que le pay-


somnat ne les a pas compris et
vivifies et que la Civilisacion
d'Europe ne garde son esprit
dIunite humane en Afrique
ca'a la condition de s'africa-
niser a la base dans le piysain-
nat.
Cela ne couple pas encore de
source dans notre sensibliite
littfraire et pourtant ce!a
elt. Mais tandis-que I'Europe
et l'Afrique vont s'barmoni-
.er la-bas au continent noir
Vzans le plus antique metier
do(e hommes sur la terre, lanns
le0 georgiques d'un monde
rouveau, alors les vieux dieux
africains de la tiibu emigrernt
en Europe meme et negrifient
en esprit les. clans leur propre pays.

S(A w.dre)


VENDREDI 31 JUILLET 1940


iMADRID.- Le correspon-
(ant d'une agency officieou.e
-. d nouvelles, au post-e ern.t-
(tour de Burros, a annonce que
lw troupes du O(al. Mola con-
I i'nuent a ivaneer a1 FEst t- aI
- iOuest en direction do lai
Sierra Guad1arrama. Les '-a-
lontaires ea'liit[s aurai ant
mit prisonniers los chefs desa
forces militaires marxites
dc Rtetis, entire Irtn et Suint
S.ba'tian. Presentement, la
lutte continue autour de Min-
laga, et la praise do eette xii-
le n'est qu'une question d'ie[u-
pes. D'apres la station de Se-
ville, les troupes du Gal. Mo-
Slai ont deja coupe les conduits
I ti alimentent Madrid en tau.

LINDBERGH A BOARD)
D'UN PLANEUR

BERLIN.- Le Colonel
Lindbergh a fait, a board d'un
planeur allemand, un.vol d'es-
sai qui lui a attire les compli-
ments de tous les connais-
seurs.

S (wvir ui teA U.


LA STE ANNE


A L'ARCAHAIE


DEPECHES

ETRANGERES

LES EFFECTIFS DE
L'AVIATION
BRITANNIQUE SEROANT
DOUBLES

LONDRES. On croit sa-
voir que te gouvernement r"i-
,-tnnique a d6cid6 de (oubier,
en trois ans. les effectif, de,
.-tn aviation militaire, C(uet,
decision sera annonc'6e e la
(hambre des Commnunes.

;.N ACCORD NA VAL
ANGLO-RUSSE

* LONDRES.- IL:s nt iw .
-i autairs di trait i de t- Vas-
*; nctn on nt etc invites a se
[.jine rejpresenter au Forei.n
K -.tce pour prendre connais-
ne0e de 1'accord inter\vnu
, e -1r I'Anmeterre et la lus-
-,, '-ur la ba (Ie du tra it na-
._ ijlt:itO Flue 1{,8. Lies
'uss O e n" .ales d1"(e L 1e Ctd e
..': celles du traiue tar part -
(--st--r-die la coI@mmunicU.s-
(,i.n dpro'almme naval nTs
2.< limit ,ions qiualitative,
dt li p)u:s impoi'tante c,-a t
iorne !e pin':d du toniul
,-s c -ir s- s d-" t rente-ci.t|
inle.o tonnes. Des diifi'cultUs
.aient sur'gi, pendant les ia-
etciations entire la Russie ei
Anletere so.ur Ie desire de:
viets d',l."etnir des elan 5-7
; -ah lp:ur leur C notte dI
, Pacin. que. La conclusion d .
-accord avoc la Itussie va -r~
;: ttr'e d'enteprendre ies 1'r-e
nationss avee I'Al]em'nage.
I (tdiscuSlion ave a Polo0oe
a.v eg'alnlent facilitee. Un
SL. s .i nnten antt que Clos
sn -ctions sont levees et i .f-
t'ai- ettm liiopienne liquidee, .1-
.dl1, va adh Ier" au trait4 Ui-
'artite. Mais il reste certainI
;':t accord avec la Ru>>>,
'('nHi plus p nuche I re-je-
I'n1Pt du oI"'bleme n val {?-
Ir: l'A" let'Irre et les au r
uliissances, sur' les bases a-
i..t e> ail debut de I'an<-c


LES INS! 'IGES A ,

PORTES E MADI)RID


J. ETAIS.


GRA VE ACCIDENT
D'A TO MOBILE


iter soi t, i Pitionville, u ie
Sjitu're conduite par le jeuLei
luis Roy ilns. etudiant en
in'.decine, et Lans laquelle so
t,-nuvalent le jeune Herauxx
'-., j--une (liard ro. ochnapa
, i eontrole du chauffeur ,n
if'sant la course qui se t..-
,Q tnut p.es du march d & cd-
'onvillo. Elle alia heurtuln En
dt: I toanx jui bordentla I 'A
t', et fut compli&tement d(cij-
li-P..Ses occupants s'en tire It.l
'-ec des bles.sures heurei-'--
li'nt t uper'liiellies, mais --
sA, douloulreuses, Ia tigL'e
tL'a Ia tote surtout. Hospita-
is.s hier sir, ils ont pu rte-
jtgner leurs domiciles ce ina-
t4.
Nous leur adressons ::os -
sy m pathies.

FUNERAILLES

Hier apres-midi eurent ieu
a la -Cat.hedrale- au milieu
d'un beau convoi d'amis ies
fn.railles de
M.- Lwain Volant
dUcede mereredi soir,
Condol4ances 4 sa fami,,,


No. 13.937


IOUVEMENTO4
: ELECTORAL


On a const'ate que la devou
:n ra. Ste. Anne est toujours
uius fervente. Malgre la for-
t c averse de samedi, apres-
audi, la foule Stait si compac-
e la Garde ut inte.rve-
2,r n .r organizer un service
n ie. On s'est amuse danns
diver's daneings, toute ha
"lit de samedi et la journee
i d(In (manctie auprus Ia mtnst..
Set'mniacement de la (hapUe i-
-: CI'venu trop exigu et la
( UC lle eije-mncne trop p-
: I Im )Usantst cerinmonic.
re & ieuses a f'issue des(letu-
',. a eu lieu la di;stribu L.nU
e:- rix L Ia'Ecole Presbyvt-
1 dirige' par la clistingueec
":u., file Rose FPrantois. LIe
} 'd.rdid. Constant Polvnice :
-ire "- des prix et a Contri i.
J I -a 'OU-4 ee 13
ilande satisfaction de toLut '
oncdv qtu Se'est lbien amus. a
I a II en1. ,'iante .ece ) .itI
c:. M. Leg and 1Pierre, i' -
dent de la C(tnmission Con,-
.rnalte et Canididat, lui au.--
-. bal offer par lui a u ei -
C ie la U journIe, on v remar-a
i.-:t M. Ie Substitut Marcil
Antoine, Me. Olivier, Ie Ma-
.-s<-at Supplice, des amins e
( ( ,:t t, de' St. Marc.
SI)._ orix Jspeciaux ont eit
d,. par M. P. j. A.Xgunt

:; }K d 'Alliance FrancaSe.
,*" i la petite ( smelij a Louis
de 6 ans,qui a re m po Le ie
S'iv duo President \Vincent 4-,
n par M. P. 1. Agnant., ,xN
ppIaudissements rdc di'a.ts-

(' n,; iip i n'Le ts au Cure -
i-Nx. .u Vicaire ILouis Cha '-
.> a a touCl 8Is 01'orjitnIsatst-;rs
,. .,er'raiIdI Pierre. 1 '_nst1iht
-ynice et C a vaillante Di-
Ktice, Mile. LC1"5 Fran1 s.


.a exceptionn de Claude FIa-
'ure a 1'Academie.
1TALIE. Une nouvelle
el dans les Marais de Pon-

FRANCE.- Gala d'Escri-
nip.

En Deuxitme Partie
Une production dramat-
t! le de prer ier plan.
ATLANTIS
e chef-d'cnuvre de E. A. Do-
t.nt
M .e on scene de Jean Kenim
interpreted par Maxime De%-
Jrdins (de la Cie Fran9li-

Constant Remy, Leon Be
Ss et Alice Field.


Visilez a0 matson
V.e, El Saith ea Noa stf,


40eme. ANNEE


- ,, rzvnrrrsaa~bc*lrw~r r~*Il~~


['apres les renseignemenfs
(.1i nous sent parvenus de
i;onct, notre ami le Depute
L:guerre y a rencontre ie
plus bel enthousiasme.
Ce nest pas fait pour etol-
I nor eoux qui connaissent la
Sande popularity des La-
,iierre dans la region. CerUai-
ns. notes ou on a fait ullu-
-' na lIa regrettable affai.'e
.,Li'on c(onnait, ont 6te inspi-
1 es par' un sentiment t ,s
iiob}le mais ii nous semib1e
(q'8e ie temps du pardon et de
I'mubli est bien arrive, et (qi a
1'heure actuelle 1'union d(s
IUninetiens doit etre le voeu oe
tou s, et que le triomphe cda,.s
i',rne d'un haitien qui pet
aider notre Venere Chef daCis
:>Pl (7uvre de redressecenwt
i:' tifonal et ee qui inmporte.
S gu Iti |)a!' sa c.nduitl a
a t (.'iambre, (Us timps uS t-
>is, ] :-tmet (i te s esipol .




VL ndredi 31 Juillet 'a 8 hres 3'0
T e chef-d'oeuvre des che.s-
; IIIvres,
LES DEUX ORPHELINA"'1
:i'apr&s Ac'uvre immortei!c te
AM. Aldophe d'Ennery et

..: ",.' n, Y vet,. i u-. 11 K t, ( a-
SeL Emmy Lynn,

-)MANCHV 2 AO"T 19;
i 5 heures.

LE GRAND) iAFFF
ralisation de M. (C'Imnr .ax
UPOC IlJrelle. Jiuo .*x)auc'o
n- ,e Guiniuand et Lci-
Denavente.

1 8 heures 30
En Premiere Partie
ACTUALITES
SLLEMA NE.. L.. n l.,c-
c;.1'ci Be la o litiqiuP a i-
| Tind(e d.ppuis h 'uavee au
j ;t 'ivoir lu Chancoelier Hitler
1's(?i'nu ple iscite du 19
(Airs.
ITAIIE.- Le Duce et les
Chefs des Gouvernements Au-
:v'ihiens et Hontrrois asss-
.ent at des manauvres strat-

FRANCI -La France \-
t Nr








'IN&?ITUT

Hier apr6s-midi; 23 juillei
IX$6, sous la pr4sidence de
,' :


I'Ynspection Scolaire repri-
sentee par M. Horatius La-
venture, assisted des membres
du Jury: MM, I onee Mai-
gnan, lng6nieur Architectse
du Gouvernement; M. Ernest
Champana,Ing4nieur du Gou-
vernement; Michel Beauvoir,
Avocat; Duracine Vaval, A-
vocat; Paul Bouchereau, A-
vocat; Catts Pressoir,1 D9c&
t :r en: Mdeeine; Edouard
P6trus, Docteur en M&deeine
t :tu Directeur de l'Ecole, d. i
Professeur de Dactylogra.
.........hie, du Professeur de Stno
graphie et de Professeurs de
Comptabilit;, ont eu lieu :a
'Institut Tippenhauer les
examens de Steno-Dactyio-
gi aphie et de Comptabilite.
Apres correction des epreu-
'vs, les resultats suivants ont
6 proclames.

DACT YLOGRAPHIE

Mile. Paulette Be. tin 6b
mots par minute.
Mile. Simone Hippoivte 621
mnts / par minute.
M. Luc Coupet 55 mots "
i r-minute.
M. Albert FrancilIon 51
riots par minute.
M. Joseph Duchatel.ier .11
mots / par minute.
Mile. Carmielle Bern4del 4 ,
rmots % par minute.
Mile. Gabrielle Lovelace 48
mnots 14 par minute.
M. Seymour Moise 47 mots
p.,r minute.
Mile. Raymonde Arlet wi
mots ., par minute.
M. Raymond Pierre-Lo1is
45 mots par minute.
NIle. Melone Henrikuez 43
mroots par minute.
Mile. Marcelle Barthe 43
mots / par minute.
M. Joseph Mendesse -3 mots
par minute.
M. Andr6 Laroche 42 % par
minute.
Mile. Odette Gabi iel 42
." >4 par minute.
M_. Victor Bellande 41 mots


par minute.
M. Hossam Lebrun 40 muts
p;,r minute.
MIle. Odette Bertin-8 mrcts
.) par minute.
Mlle. Simonne Tr' .-ant --
Hors Concours 70 mots par
Sngnute,

Stenographie


Mile. Simone Hyppolite 117
rncts par minute.
Mlle. Simonne Trim mt 113
nots i,2 par minute.
M. Gerard Par'et 112 m1Ls
uar minute,
Mile. Carmelle B!rnaudl
T12 mots par minute.
M. Seymour Moise 109 nAots
par minute.
M. Andre Lairoche 107 mots
K par minute.
M. Edouard Laro!ihe 107
mots par minute.
M, Henri Cerulli 106 mflVs
,ur minute.
M. Luc Coupet 103 rosts par
minute.
M. Raymond Pierre-Louis
98 mots par minute.

ComptabilltUe

M. Victor Bellahde 13
points / sur 20.
M. Roger Corvington 13
point /2 sur 20.
M. Seymour Moise 10 points
t:; sur 20.
M. Andre Laroche .) points :
sur 20. -
Le minimum de 40 mrots 6e
tAmnt requis pour I'obtention
du diplome de Dactylographe
commercial,-Jle Jury.-a jug
ates a obtenir ce dipl6me les
candidates in4critsts'ous la ru-


Insertion demaml.&
Lu I.1NSCRIPTIONS
iLECTOsALES A
GRAND*GOA VE


Voici la composition du bu-
reaun:
Felix Dejean, Alfred For-
t une, Demosthene Ch6ey,
Comnperes et frere de Ciceron
Chery qui est lui-meme Prisi-
dent de la Commission Cin-
munale et candidate ainsi aue
son beau-frere, Louis Milord,
Membre de la Commissi.-n
,Commimunale. Ces deux per-
sonnages usant f e-1i'fluence
di leur 4utoriit4 sur le people,
o.it passe la journee de me>
credit, de 8 heures. matin ia 1
heure de l'apres midi devant
Ia principal porte d'entrme,
du bureau d'inscriptions, I un
come receveur des cares
Siscrites, et Pautre conuane
payeur de ces cartes. Ce faic a
souleve 'indignation de la po-
pulation, qui se croit en )pre-
mnce d'un service command
de nature a 1empecher d'ex-
primer librement sa volonte.


Temoin.


LEMONS PARTICULIERES

Lies families qui sont en
villegiature a P&tion-Ville se-
vont heureuses d'apprendz-e
que pour 1'avancement de
u,,-r petits, d-.s le-o-ls paii-
cuiieres seront methodique-
wient donnees a ces derniers,
-n plein air, a partir du ler
Aofit prochain.
S'adresser a Pavance pour
lk conditions qui sont tr' a-
vantageuses, en face de la
Mason W. Francis, facadee
Sud).


SERVICE
D'ABONNEMENT

POUR KENSCOFF


David Loiseau porte a ia
nrT.naissance de ses clients
(jue son service d'abonne-
nent de voiture comment, a
partir de cette date, dt les pi'ie
.ie bien vouloir s'adresser Au
Garage Chrysler Tel. 3-.11,
pour tous les renseignemert.
En outre, il leur fait s',r-
tout remarquer qu'il a o01l.-
nis6 un service r6g-ulier ia os
ieures determinees.


brique: Dactylographie, saif
Mile. Odette Bertin qui .'a
1. Is pu donner ce mini umin.
Le minimum de 90 rn.ts par
":inute etant requis pour 1 UtI-
tention du diplome d,. Stiuo-e
,g'phe commercial, le Jury a
jugd aptes a obtenir ce dipj:-
me les candidates inscI is sous%
ia rubrique St6nographie.
Le certificate de Tensur deo
livres a ete obtenu D)ar !es
eandidats inscrits soup la :u-
brique Comptabilite. JIs sont
aImis a suivre les course de la
DCuxiime ann e de C(.mpva-
Nous presentons nos vils
compliments a ces jeu,.s i.u-
reats et particulierement a
Mile. Simonne Tremant qui a
Mt6 mise hors contours. I Mllie
Simone Hippolyte qu! a te
premiere en Stenographie et
qui a donned une copio dacty-
1.)graphique avec le minimum
d'erreurs, et A Mile. Paulette
Bcrtin qui a ete premiere on
D)actylographie avec le imi.
nimum d'erreurs,
.Nous ne saurions pas non
plus oubller la Direction de
'Institut Tippenhfuwr quilt
prend un soin special de cha.
que lMive qul lui eat confle 't
q(elquo soit la branehe.


I


Haihiana
Mtahe a & 8 heuwes 15
Olaf Fjord et Ita Rina dans
SEDUCTION
et
Claude France et Warwich
LADY HARRINGTON
(suite)
avec Joe Hammon et Franci-
ne Mussey.
Entree 0.50


REMERCIEMENTS


son tube M
aluminium
de 4 comprirrms, trCs pralique pour la poche et k


Mademoiselle Yvonne Dau-
P.M. et Mme..Auguste Ver- ipp nh
-.la, leurs enfants et tous les i U I
autres parents remercient
bien vivemeMnt Son Excellence L'nstitut Tippenhluer i'onneur d'informer les ..
io President de la Republiiqe, miles de la p:dW.if:e C de a CL apitale que ses course ,a.
Stn Excellence Monseig-neux come a I'ordiA.ui, cumvicnfl.-rnt le ifr. Aout. I1 se l is
Conan, le Clerge des dir&e- done a) p:tiv cui>._ l c cL La disposition des candid
.)ertes paroisses, les Peres du ithiu c& in:I .,ht CchouL atixexamens de pa.-age,etdee:;
St. Esprit, les Frres dc e 1'Ins- cL;ux, on ginci., ;r I: lus Uit s ont At6 interrompues }
-tuction Chretienne, les Fil- dant I'r1e. ...
ieS de la Sagesse, les Soeurs de L'Institut ip'nhauer dont la competence confs
Joseph de Cluny, les Fil- e pus etabi ici, oreaux
te, de Marie, 'Inspection S- Fle. p;a :: .. -. .., un' pIogramme detudes ade6qu
aire, s-es Membres des Aso- tL un Ii-,ix : i .- e : jseur's specializes qui aid,
citations de I'Alliance fran- LroALt .: :, -n ..-, i t~-. ; ~api rapidement le temps petd
SFise, du Corps Enseignant, au courVs (' : LL &CDI c.colair.
drio a Ligue de 1'EnseigneA- Le 'Cit :.ion E uAvert au local de 1 nstg,
ment, les Directeurs et DircC- :UA L :n;_- .'... rt- a i'tic i Vi le, rue Viliate, en la .
tr e s des divers Etablis-- idence du Di'ecteur.
Inents Scolaires de Port-mdu-
1f since, les anciennes eleves et
disves d a i'instizutionSainte .
Philomene et les nomobreux a-
mis qui leuar out donn. de sia t
g andes mrarcuue dce sympa-.:
-t- i 1 occasi n de la n m ort de ................
.Ilarie Josepph Sdiphanie Dtupe i
'ai-iet et e d4Int de rfC-
voi lici io'l n ag-e de lcur
profonde gratiatude.
Port-au-Pri'ee, Ie 27 Jui -
le 1936. ,, A


f.

Rhum Sans Pareil
d'Haiti
FLEURY FEQUIERE
(ANCIENNEMENT
S. M. PIERRE & Co.)
RHUM
DEPUIS 33 ANS D'AGE

.- .-W t i "

INSTITUTE
< Chemin des Dalles
En face du Colonel
JULES ANDRE

Course do Vacances auo.
c:ndidakt aux Certificats d'E-
tLile P imai,'es,
I A:u Brevet simple et sui'-

* :ux (c.rtiicat.< (I'Fttui.--
F' .'.ndrh ir .
:. rcons cpic-iaJIes de Grec, iec
* Latin et de Mathemotique?.
Horaire 7 heures h 12 a.m.
2 heuires a 7 p.m.


OPTIOUE
PORT-A U-PRINCIENNE
* Randd assortment de verre.,
et de monturos, pour lunettz,
de la meilleure qualite3.
Grand'Rue. en face de
John H. Wool ley.


SAVIS TRES IMPORTANT

L'Usine a Glace de Portbau .
Prince avise ic public quoe s&
CREME (LACEE et ses ES- i
QUIMAUX sont fabriques a i
-partir de ce jour exclusive- I
ment avec du LAIT IMPOR-.
TE. Cette mesuro exception.
tionnelle prise par elle donne
la meilleure protection contre
une infection de charbon et
permet en consequence a tout
le moniode de continue A con.
sommer en tnquillitE "e .
products delicieux. '|


Deveres votre prcpro Comptable en on-rT rT
Compto de Cheque 6 la Banque Natn:.a.-
6ptObhliqne d'Eaii'


16741r 2frfl.. ~r7ht 1*12W rJcrr.54t S -~ P ~ -~ ~. ~


COLGAY' BLANCHIT LES DENTS*...


p


ASSUREZ-VOUS d- la pro-
* pret~et de 1 blanicheur de
vos den,. vc.y~z a ce que
votre haleir.e soit parfum6e
en erhployant ie Colgate
chaque joL:r.
Le Colgatc nettoie les
dents parfbitement-chaque
fissure, chaquc crevasse. 11
les embellit parce qui 'il
content la mtme poudre de
,polissage qtie les dentistes


emploient. La saveur du
Colgate est d6licieusement
rafratchissante-elle lais la
bouche pure et parftumn.
Achetez-en un tube aujoturd-
'hui. Employezle
Colgate soir et


matin fidelement.
pendant 5 jours.
Voyez ensuite la
beauty nouvelle


de vos dents!


I


- rwn~~~~'w Yrl~mn:wp%,,luwi


SEN VOYAGE?4
N'oublier pas la




Elle combat s douleurs inttendues et per~sstanf.
awl"


;I )_Z~JW~~ I*T- Z ZZ-= I,_I ~l~. .I II.. I .. ......*.eg.*...........;....I..........


- -.-.- -.-- - .. ... .. .


oo& w 4w ^ 7- lh


-- r .-P -.-.- -.. -


...., ~~-~-----A~a ~urrr----~srrr~- -- 1 ~ ----~u ----


I


I


PARFUME L'HALEINE





.79 $ a L..t : N O U V LU ST hct T II "i, i iiiiiiiii ..i..ii..i...i-ii..-.- :.-- .--.......": :.:..


Derni6res Nouvelles du Monde revues ce martin


SPer Coble, Rodio et Correspondence Atrienne )

(STATIONS HS258, HHR, etc.)


. .


fLS REVOLUTIONARY
RES ESPAGNOLS EN
MA UVAISE POSTURE

HENDAYE.-Rien de nou-
.vou n'est survenu cette nuit
Sdqs la region de la fronti&-
;c. Quelques coups de canon
tn e6t6 tires par les fpces
gomvernementales. irHtpres-
..n est que les forces loyales
; 1ninent la situation dans
(uipuzcoa. La reddition .de
0ola a permits aux mii-
c aede s'approvisionner On
<-ps, en munitions, etc. Le
rtvitaillement de la poptula-
ion est assure; les magasins
it t rOquisitionnes pour
I ,irmentation de la ville.

L.-i FRANCE NE LIVREYRA
PAS D'ARMES A
L'ESPAGNE

SIS.. .- L& on Blum, pr-
du Conseil des Minis-
Yvon Delbos, Minis
S( Aff laires Etrang'res,
Sentendui aujourd'hui
(;- j _,.mfmission snatoria-
; Aires Etrangeres. --
I L ,e i ete inteer-roges pai Iae
I de Ia commission,
S By anger, et divers
: : enateurs, sur le
S voir- s'ii y a qa l-
{ de f nd dans les di-
Soui circulent au
d reuis d'Espagrne.
SBlim et Delbos ont
.. '.- 0u e gouvernenlcit
;' .o a faire aucuie
i,.,,.'i d'am res et de mufni-
S: ,'-:n E.spao ne.

L'A CORD NA VAL
I AG!LO-RUSSE EST SIGNED

1 fNDRES- Les negocia-
us navales anglo-russs,
:o vialentI la signature
_n, tnr.itf blaitral sur Ia ba- f
s ,. traitc t ripartite de 19b,.
al abouti :ier sur tous les
i, p, 1&.vs.Le texte de lac-
'r.d a Cut paraphe. Le gou-
r nment britannique doit
c ~.nrnuniquer a la Pologne, au
7n :-- nu;tt du Reich et a
tni i irnataires du traPte
4- Wa- 1n on, le trait &n
Qc......, pace tque des nego-
cvtions v\:vnt la conclusion
dinstruients diplomatiqucs


r a


01 iv

Le Savon


'emoblabes doivent @tre entre-
Prises avee ces pays. Les con-
,,ersations commenceront ia
fin du mois d'Aouft prochain.

LES SUFFRAGETTES
ONAT GAIN DE CAUSE A
LA CHAMB1RE
FRANCAISE

PARIS.- Au course de la
oance du martin k la Chambre
d-::s Deputes A Paris, Louis
,!arin, a defendu la proposi-
tin' de loi qui tend A accor-
odr aux femmes tagjes de 21
ans I'lectorat et 'eligibilize.
Lsa proposition Marin a e6t a-
wuptec a 488 voix contre une.

MUSSOLIN EN TOURNEEE

FORLI, (Italie).- Le pre-
tikE Mussolini a inspected les
I x)vaux des routes et la reboi-
sument des provinces de IFo'-
li ct d'Arezzo.
-4.
L'ITALIE ET LA
REVOLUTION
ESPAGNOLE


ROME.--- Les ,evnements
qi-i se deroulent en Espagrne
sont suI'vs avec beaucoup
' attention dans les milieux
militaires. Le gouvernement
aCI{3 juS.qu a present une cn-
ticu rneutralit&. Les informa-
tions contraires publiees a 6 e-
ti'anger ont ete dementies,
in:.is dans les milieux omi-
cImis, i existe une forte sym-
athie en favour de Franco.
On tient e s Cvenements pour
S 1'<"s graves, et susceptibles
d('at-or des repercussions sur
lts autres nations suivant Les
o-mpathies de ces derniures
power les parties en cause.

LES VA.C(A NCES

D'EDOUARD VII1

LONDRES.-- Ii est oifi-
ceellement confirmed que le
jcoi a decide d'entreprendre
une croisiere dans la Mediter
'rnee a bord du yacht que La-
civ Yule met a sa disposition .
L souverain quittera Lon-
(t',,s la semaine prochaine et
rojoindrnale yacht 2i un en-
iroit non encore fixed, sur la
cte meditei'ranenne. Le -o0




- oion
-Lotion


Plus belle que toutes les fleurs, c'est la peau fraiche, saine
-t juvenile d'une jolie femme. Vous la conserverez toute vo-
tre- vie si vous employ le sayon de toilette
"q OLIVE. ILO
l. sl qI done a Ia peau 4aspeet suave des p4tales Ie
tces.
En vente partou
EA. HAKIMI E
diatributeur Pour Eattf


sera accompagne de trois 'a
quatre amis intimes.

LES INSCRIPTIONS
OL YMPIQUES FERMEES

BERLIN.- Le delai pour
Inscription aux prochaiins
jeix olympiquCes a expire l 28
jiillet. 4.844 participants ,ent.
inscrits, 4.503 hommes et 341
femmes. L'Allemagne a fotur-
Ii ia plus important d6l ga-
Iin,; forte de 385 homes et
45 femmes.

LE MINISTER A\NGLAIS


MODIFIED

LONDRES.- DOs nmo-
utiiolns ont ete fakes dans J:
:ninistiere on Angleter:.,.
,Cotlroy Sharkespeare, So:.s-
Secretair'e parlementaire ,
I giE'ne, a .te nommi Sec&e-
taire parlenmentaite Po a'Elia-
caiion; R. S. Hudson, minis-
ev dos pensions, a Dt6 lon:i- e
1 s-Ser re pa emen tai-
. a 1'Hygiene.


UN AUTRE CONSUL
,ESPAGNOL
DEMISSION :


210 DE JANEIR.-
(-nsul es pa'not a Rio fie
n 0io a demissiunne..


I


SOOSEVELT AU CANADA

CAMPBELL ISLAND. -.
SL, F"risident I oosveh ..
; ":4ce qu'il se t ,ndira a Q:, -
, aux ins de (eiseilei ,
vaste project de coopera-.,n
anmericano-canadienne por
Oes entreprise. hydro-eecti i-
(QUOS.

CO(COURS
D'A VIA TION
EN A LLEMA GNE

B ERLIN.- / )avions all"-
mands sont arrives a i'aero-
ur'ome Rabgsdorf, pour le
ce ncours d'aviation aulgu.-
p-cnnent part 150 avions alie-
Sm:-nds ot 4etrangers.

LES REBELLES
ESPAGNOLS NE
VEULENT PAS DES
JOURNALISTS


HENDAYE. Plusieurs
jonrnalistes ont essay de 1p-
netrer dans le camp des re-
belles, mais oenIr en a in-
tecd it I'aees,

ACCIDENT IYA VIA TIOX
EN AFRIQUE


TAZA.- Un avion
iK nore la nationality


don't on
s'es, 6-


crase dans la region de SU-
da, pres de la frontiere alge-
ro-marocaine. I1 portait 5
homes don't un a 6te tue et
les quatre, autres blesses,

MOVEMENTS DE LA
LOTTE BRITANNIQUE
DANS LA
MEDITERRANEE

GIBRALTAR.- La plug
grande parties de la flotte bri-
iannique de la M'diterrani6e
qutl est sous les ordres de !'a-
miral Pound, a laisse Maite
pcur Gibraltar.

UN AUTREt DIPLOMA TE
ESPAGNOL.
DEMISSIONNE-

BERLIN-- On annonce la
admission de Ip'Ambassadeur
d'Espagne a .Berlin. Le Mitis-
ire d'Espagne Stockholmi a
4t4 vharg4 de prendre tout do


* suite la direction de IAmbas-
sade.

UN PILOTE SE TUE
A MONTEVIDEO

MONTEVIDEO.--- Un A-
vion militaire a faith ti:e
'inte aujouvd'hui. Le piloce
a t6e tue et son compagnun
est g' ievement blessed.

LES RAAISONS DU
MOVEMENT
ILINSTERIIEL ANGLAIS

LONDILES. A part ic
,.,Lvement normal qui a ,.l.
S:6nise par la promotion ie
iIni ui sous secretair-.
2at arix posts de Mi" j-
sC le P mo (ificAtions mIfi -
Hiiles announces aujucd-
<( Lui ont plOur obj, t d'a-sMu I
lu Iforeig'n Office et au :el-
.,te e d1o IA riculture, 1 c-
ts dles mrne ires dc la (Chi.:-
_e des Lords qui n'y 6ta .,t
>Str reiresentes.

DA1AS LA IFAMILLE
RO YALE ESPAGNOLi]

SJOXNJZi" .-. ie I)c Du

eZu ch-:Z 10 1in .: Ct at
S",ion d. e la naissance dtie Lur
n." .. at -endu p ", ,x ., -
AV'nc'crm nt cIAoCI. IInf iS
FP i '_ t)a tira ce s( i p .,0..
.B1 in, en vnV ? idassister .' .
-y--

S( 'iS i) 'S I/S('RGIS
AL' MARC


TANGED----


L'AN TISEPT IQUE


Des. jntonm-O,


tions officielles confirmeat
occupation de Huelva par
de. rebelles. La ville est rvs-
I Ce nl) me,

LE GOUVERNEMENT
ESPAGNOL REPRENI;
L'A VANTAGE

RA YONNE.-- Los nouvrl-
1jc venues des frontiers s ,it
favorables au gouvernem .-it
(- I cou;es rebelles a Saint Se-
:.'tif"I a port un rude c. ip
;a I evolution. On comp'.pAlt
:,r' elle pour encercler la vil-
ko et trouver iun passage .n
' e de ravitailler tout( la
So._vince de Guipuzcoa. 11 :'y
- .u 1a
'.ion puur la journee d'h.er.
Sp.arit que les ins-urges aL-
,',, i.nt des renforts. To1te-
a-. iant Sebastian a i-s
S(.-.s. parfaiterment oi-a-
:par les garni.ias e la

i.- CHAMPION
OL)YMPIQUE DE I89C;

11 IZ1;1N.- Shi)'Ion LoE ys,
v\"' _'-ur du Marathon :_x
U u*ui.' ,s ,Jeux (Olymiiiue die
J 1'o ell arrivC auu r'd'u. a
ir s 14 e n v !7st-


"*, cy-voy e ar tui' ent, 'r
ctnaa. -l, a toute pie'sc'nm i.e
I-. :s s I;:nt paC le s Sat in e E .ri-

SS'li-SSerC a J1.. AlffCed
],arce, a Port-de-Pi x.


PEPSODENT


est de 3 11 fois plus puisant.-
II arrte la mauvaise halein e pour an mowns 1. 2 heree.
:n plus.
L'Antiseptique PEPSODE)N'l pour le Rinpgage de la Bou-
,he repr6sente une decouverte remarqiable dans le domaine
ie l'hygiene bucceale.- Le dvelvoppement d'un novel a-
gent-tuteur de microbes rend P'Antisel)tique Pepsodent de 8
P 11 fois plus puissant quoedautres antiseptiques de mar-
que pour les soins de la boache. Immediatement apres Fem-
ploti, 98 ,o des microbes sontietrAuit dana la boucee.
PLUS EFFICACE. PI'S ECONOMIQUE.
Pour tuer les microbes, ii est recbssaire que la plupart des
r rntisept iqueC pour leQ so0is d( la bouche soient employee
dans leu'r force entire.---. Auci le melange de tels antisep-
tiques a Fleau ainsi que le faith presque tout le monde -
,ignifie une perte de temps et Targent.- Mais l'Antiseptit
que Pepsodent peut etre delaye dans jusqu'a deux parties
d'eau et encore tuera-t-il les microbes en moins de 10 se.
condes,- Done, -l'Antiseptique Pepsodent est de trois fois
Alus avantageux et ne vous ccfite qu'un tiers da r 1'usage.
Combattre la mauvaise baleine (Halitosis), les pellicun-.
es. les affections du pied, vous proteger contre les infec-
Aions que produisent les conipures et 0gratignures, ne voilA
mue quelques-uns des plus 'lecinquante usages de cot anti-
septique remarquable.-
Procurez-vous auljourd'hui nl.me une bouteille d'Antisep-
fi~ue Pepsodent .et protege vous a I'aide de ce product re.
-;olutionnaire.

L'ANTISEP'TIQUE PUPS 3)DENT
L'EAU POUR L'HYGIENE DE LA BOUCHE:

n PrWui i skFabricants dela P .te Dentifrice Pepsodent


-


{
i




M. .X :- ii. ... ... .... .... .
H ..:..

.: : asses "

D.S. as


Wa a cuAw
small A r B IMY
W w,,_,_ ...... .



LA SITUATION
FINANCIER ET
COMMERCIAL L DU MOIST
DE JUIN
(Preparr par l'Offire du
Repreientant Fisal)

... ... .. .: . . . . .::. . . : .
Ta:::.::: :::.::..:..:: nt: les :.importations yq e
: :J exportations ont aecust en
......: esgainssensibes en va
ir enr par rapport aux chiffres.
:. rrespondats. de t .aee;
:-re .: re. L'avarce .o.ee dni>.-
hs "! valeuis de r mwo.t-rtatn.'s
et paticulierement satisfai-
,ant-e, etant done qu'aux
.mois precedents de iexereice,
J1O comrneirce '2irnmortation
n avait pas rtef: 'augn.n-
tarion marque (rui eut lecu
ce.te ann&e darns el s valeurs
,es exportations.
Les revenu-s d4u gouverrne-
mncnt fnitnu.err:t n juin l -i
.- rnaintenir au-l-;-sus .-s
chiffres de I'anne, rdni. ..-
(rnrmme aux rnol prcder;ts,
c''.st Paugrmentation des. reve-
,,,' produits par Ites droits
.a"~^ s articles expoCrts quip
a amen I'accroi.sement ig-
n-Irai ldes recette-.- ouve-.e-
nr1ntalet .
Bien qu'll rest encore tros
mrois avant la fin de I'exeer,-
co, les chiffres des exportca-
tirns effectu.es jus-qu' la in
de juin sont suffi.s"rment re-
pe..sentatifs de l'ensemble de
Fannee pour indiquer qu'elle
L-ra excellent en ce qui con-
cerne les recoltes d'exporta- ,
t icn. Les exportations de ea-
:e faites jusqu'i Ja fin de juin
s6leverent a 32.776.000 kli,-
(contre une recolte norrnioe
di 32.000.000 de kilos), et ii y
i encore des quantities cowi-
dtrables de disponibles pourI
I exportation avant la cueti-
Jete do la nouvelle r6eltc.--
Al2algr6 les apprihensioi s
qu on a eues au debut de l'an- I
iee quant aux dommages c-


casionnX s par Je chaan,.,n
inexicain a la recolte de cot ;,
lIs expeditions offectudes --
:lu'h la fin de juin n'ont dLt .-
nu6 que de 8, 9 p. 100 en qua.i-
tit4 par.rapport i la ard u:
quasi record, quant au volu-
me, exportke pendant les trois
pr'mikers trimestres d(e I'-n-
nee derniere. Les expeditions
.Ie pite eCt de tigues-banaies
ont d6pass Ies chifrres rie Ia
period octobre-juin de I'rn-
nei derniiere. 14a production
de sucre de cette annee a 1-4e
la plus grande qui ait e4t6 n-
r.gistree, Les expeditions deo
campche, de cacao et de ,/i-
verses autres denrbes d'expj,--
tation dte moindre import-n-
ce ont et4 de proportions mua-
. ennes.
En somnme, les donn'es des
trois premiers trimestres do
Fannee indiquent done une an.
ie favorable pour le com-
me:ce d'exportation. L'ae-
.noissement survenu recern.
ment dans les importations
permit de croire que la repri-
se attendue dana l'activite des
importations pendant le der-
nier trimestre de Pannee a
boitira.

S(A -i rr)


VIat es l atoi .m
Va- 38.4% NeC


N iL(m


,


NOURRITUBR
FORTIFIANTE
TONIQUE
NESTLE :
Indiqu DOur :
Neurasthenie. D&sordres
nerveux, Animii, D& "-
te, Inso ::,e. Convai" s-


...!<.:. .* ci,- T 2i ^ ^ ^'-'
.-To.. c Foo^:
V.
: : : :b "" .. .. .". K


S.Chand w Frrid .ez n peu deau &- & .- a.
Iait chaud dans e tasse e y ajoutant -euillr I
LO. Remuez pour edi i .: et ensuite re:-vp~ z a
izse ou Ie verre aveetdu rz i d? Ueau cha>de o: e,
w iivant la boisscn que vos 4Iez.- Prise do n r
J.: Vel tuaeva91 2t t.


P.e ver .ane ff. t Uto.. s g piee::.- ... : ace.
4t des autres vie de hi PRe;bluM a .
Pour com .ia e ; ,, u C:il;o < gra hu:S l. -.-
L. PIRELETZMAX-AGGERHOLM & Co,
Agents Gufrau, .-


*4c t% antfnavrag2tlque
Spbwtme c an quees mnmate
flvm, S rs.pp, Misrrains
h ^UBHFmvi ^ltfawwti affie^wea? wEd.
gert Boths de I el 12 ractflM.
LOSr ft.mBntw 01AU10, Ph-
A LftuOULItI CFrasm). ,
e 6pf Port-as-PriTnce: Pharmacis BU3CH


FAIBLESSE




Descheram
H6mopiaoytne. RAaTsnbrateur du Sang. prescrit par. iLe ddiaid
Sup6rieur a !a via-Is cr-Ie c L aux :er;ugia iux. AMrt- cz. aa i j;aU;0t
.**,


4mm M. n W- tsp


Durant cette merne


di4.03 CHE VROLET VBNBjiES E'N M10IS
a)t 2 NO VElBRE 1935 AU 31 MARS 1936
per-ode ie I'annre 1935, 358.145 Chevr-let furent venUues d'ohu une augmentation de


86.258 Uni.


tes. -
On comprend bien que le cri cu Public .
VIVE LA CHEVROLET, TOU JOURS LA CHEVROLET ET E.\CORE LA CiHEFROLET
puisse en quelque sorte agacer certaines Marques Concurrentes.--
Oyez plutot et compared
Iit sf en M ars 1934.......... ........ .............. T5.93
I I.ent 's en M ars 1935......... ............. ..... ..... .. 66.6 *
enter en M ars 1936............ ........................... 26 19
Ge qui represent une augmrnntaLion ; 30,A86 Unites su.- :ar; 193 Unl vai icd...
LA CHEVROLET NE Ci:SSE DE COUVRIR DE Pi.JS EN PLUS LES u OCT:3 L. MONDE,
Signe certain de sa supEriorite.


S OCIETE HAITIEANE LPA1TO1MOiBLi.


Mallebrainche, GentiI, o at


a


Cie.


Seous Vialributeurs de la R publique d'Haiti.
j '"'i ue-j-,'wwr -w.'... a .a* ii ... Ww^nAf*sF, rr-1-


Avis


Importan-


La Companies d'Eclairage Elec rique
MET A LA DISPOSITION 9E SA NOMBREUSE CLIENTELE DES Vi'TILArfEURS DE 8 POLCES A


POUCESDE IAMETRE.A DES PRIX EXCESSIVEMNT AVANTAGEUX.
PROPITEZ DR CETTE OCCASION UNIQUE POUR VOUS PROCURER UNV
APPABBIL BLLEJMIENT BFFICACEPOUR COMBAfTRE LA CHALEU.
Nf NEOLIBEZ PAS DW FIRE UN TOUR A LA
P *


COMPANIES D'ECAIRAGE ELECTRIQUE


FENTILATEUR,


)ORT-A U-PRINOR


CAP.HAIfTI S


tene; etc4, :c


No 0Vea u


Re Cord


Un





















-. .. .


Prolongation de a vie aine t 4actve,
Tritement di maladies ,
Si est provi pat e pt sC bres savant
que l'ynit!lismenv t ti rorganisme humail,
son inioxincalon par ro adc unique. ainst quo
Its mthniaief Ia s3n lttt prftcoce et nmme i
morl sonl dies ba taftaibissement et A rarrft
ds gtianOes vilales. Ill et egtiement prouveA
pnr t'es Sv.1,rlS. "tue I0s forces vriles oue phy-
Siques petliits et a 1F. top1 s1an1 peuvent tire
-rotdl -A i1, l11;nI' nisllCt par 'Jtlroducl ion. dans
I; circ,-u.,Jtioi;, com, C e le KAIFL, UID.
AlIFIUID rajeuni et forlifie Ions ea Aild-
men s tit rorps Ilimain, end ,ia sanIr et !cs
forces perdtuS, aletive la nufliilion, dissout et
tmnline It'cide urLique,.e*s uratese IttloXines,
Aprsio cure d KtEFLUj)D vos malaisese l
vos nimatlies cOSseront, In dcpres ston ner-
veuise disparaitra. Vous dcviendrez dispose et
gai, el jouirez dtle a vie jeune l &ainIe.
. KALFfLUD a obtenu ogrands prix. 5 m.
(itiltes Wor a Pris, Londres, Bruxelles,
Floi-r'el-, !i ,, E. n venle (3n. toutes le$
tarmdies. i, foraloirttlu K{L.UtD ,
tild l:?{PI muins.PAHi.S. l)'mandez ratuitemnent
l ri J ,r;t tIle1..1I ivc et 'disle a3c hou t.IE ong
i depot .'*Prl.au.Prine :Pharmacie W, Bucb,


mP~S ~ e:"L*u~'"r'*- r~myplpql Qqp5Mglgl~flmmI, 4Lt.L glllt;~~~f~ i~0 tsvttLT2X fl *


. .. .... a .
.v .. .... : i. = .. .. ... -.... .. ..A. .


Ir A ni fl


SA BASE d COht TOLet E UCA! YPTOL -
C9L c A^ft$Afl- (ONS1evIAo.v PARATre
T )%X, R.HtML4 BRRONCHITES. ENROUEMENTh
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS
P.. ..i AU R N .. ^..Hn.f. .T s r-ovincsa .

_" -
----. ---- M




4.
__


Usine T Glace de
?a rt-a,-Prince
Fabrication de g I a c e de
mellleure quality.
Livraison rapide effeetuee
quotidiennement par nos ca-
mions points en blanc dans
toutes les directions de Port,-
a,-Prince et de Petion-Villc.
GLACIERES
Nous avons toujours eu
main les derniers modbles de
glacieres en acier a partir de
$ 25.00 et au-dessus, vendables
avec facilities de pavement.
< Ot les plus 6conomiques.>)
CREME GLACEE
Un produit nouveau, qui ne
S.le cede en .en anux meilleures
marques des Pays d'Europe:
cu. d'Amerique est offert au
Va tfte a
::public haltien par I'Usine a
Ulrce de Port-au-Prince. GuAt-
t.t-z cette d6lilcieuse creme, et.
Svous serez convainCus.
Faites une agreable surpri.-
S^ avotre famille en appo:-
tant de la (Creme Glacee Su-
perlativen pour Je dessert......
Tous en raffollent.
ENTREPOT
FRIGORIFIQUE '
Nos chambres froides oCt
I Kte recemment mises a point
| e peuvent recevoir n'impor"
te quelle quantity de viande,
dti; poissons, de lgurnes, de
fruits" etc,
Le Public est cordialement
ilvitA & visiter notre usine et
i: inspector nos mod&les e
gacieres et de sorbetieres
-Wans notre- salle de vente.
Consommner de la riace,
c ost fire de l'6conomie.


- ~riir r


EQUIPMENT ET EQUILIBRE
Avant de pouvoir prendre lo mer, il ftut
qu'un navreo oit bien grm t por aement
6quiltbr,. Des d4&pts effe<;tves rgulibre-
ment 6 un compete d'poargnefinissent par
consftituer un fondt pouvontservir a qviper
les jeunes gens pour leurvoyage dans to via.
LA

BANQUE ROYALE K
DU C.ANADA

.-.. .. -. .. ~~-'.

4UX ARMES DE PARIS

R. BROUARD
Lamn de rasoir 'a 0.10 gourde. BlaireauxRasoir, Savon
i ur barbes. Tondeuses. Cis aux pour coiftfeurs. Tubes
..outchouc pour bock (prix de liquidation). Poudre Len-
ttrie a Gdes.: 2.00 la boite.Eau ae Cologne Vibert et Pi-
naud.Poudre et Cr-me Simon. Huile Quinine. Pommade
kMolle de Boeuf.Elastique pr.arretieres. Bas de Sole.
,haussettes et cravates pour huimmes. Plumeaux a 6pousse-
:t. Livrs eot couronnes de premiere communion. Chape-
bts planes et couleur. Cotorn untiseptique. Boules a ravi-
^el pour teindre. Biscottes (3rgoire' (pain diabetique).
Fuit nait (Sel d'Enos) Mentule de Ricqles Boldine Hou-
:i. t:ausse bijouterie. Porte-plumes ai reservoir Pelikan.
Clips pour bureau. ...
:' : ... ~ .. '^ .. .. .... .. i. .. |.

COLLEGE SIMON BOLIVAR
Enseignement Primaire,Secondaire et Spicial
Internal elt xternat
1141, Rue Magny, 113 (Pfit..Four)
Tiephlzote : No, 5201
Laureat de 'Alliance frantise (Composition franaise
ux Examens Officiels du Bacwalaureat, lere parties, 194,
t Conoours de Diction fran'aise de Juin 1935).
STrente success aux Exameni du Baccalaureat, lere et
.eme parties.
Course d'Et]: 20 Juillet au IS Septembre 1936 pour les
d ves du Certifieatd'Etude Primaires.
27 Juillet, au 28 Septembre pour les Wlves. des autres
classes. S. inw
Tput les matieres du oregramma.
-our touis rnseignementa .&'adresser au Colleje Simre
h i'var, T61. 5201.


"I'VA




DEMANDED LA POMMADW
La-Em-Strait
& la Cordonnerie Mont-Carmn
HYPPOLITE JSUDY
e416bre preparation do
Ho-Ro-Coa


AVIS MEDICAL
CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne maison
F. Duvigneaud
(Rue des Casernes)
Consultation :
2 a4 ha. o/2 p. n.


Niachines a 4crire Remingtrn
Machine a calculer Dalton
Rubans, paper carbon
SFaites vos achats chez
I GILG.


--- ----------- 4 P
1 il'rh/ *uf mm^SfiH!B^^M *:w r*^ ^ us \.~ ,\ .irnnir.n.B.. ''f


CLUB SPORTIF
SHAITIEN


Mens sana in corpore no a
CHARLES ATLAS SYSTEM

Chemin-des-Dalles. Tel: 2540.
A ouvert ses portes et of-
Fr0e ses services au public.
Le Club dispose d'un mate-
::Efl moderne et complete po:;r.
culture phyvsiue avec metho-
d'o ationnelle et scienifiiqu
pour homrnes, femmes et e.:-
'X:nts.
Resultats rapides et con-
vincants.
' Pour tous renseignemen.t,:
s-Idresser au directeur le :bJ
xz-ur Papacito ou au manage I
Ie Dr. Gerard Rousseau.


A L'OCCASJON DU
MOIS DU SACRE-CEUK
Un nouveau stock fde
L'HEURE SAINTE,
du Pere Henryg,
rent d'etre reenu a La Librai-
- Ie Ncwelle, Avenue du Pjn-y
sident Trujillo. /
Prix : seulement 50) centi-
*mes.


-.. w r .._
CLINIQUE
DU
DOCTEUR DUCHEINE
Rue du Dr. Aubry
Tilphone 2287
Une association de- pl u-
sieurs mrdeeins. La clinique
met a la disposition des mala-
des un medeein pour chaque
specialist,
Traitement des maladies
par l'eleetrieite.
Pour un cas pressant n'h4e
site pas a t6lcphoner 2237 &
f imported quelle heure du jour
ou de la nuit.- 11 y a tou-
jours un medecin a la disposi.
tion des malades.
Consultations gratuites
mardi et jeudi. Le samedi
ust exclusivenwnt reserve
aux consultations gratuites
pour les femmes enceintes et
lis enfants.


terroirs.


AVIS
S!x L axabonne 4u Service Hy-
draulique de Port-,uu-Prioce,
branches sur le r6seau de di.-
tribution du reservoir de Rit-
oevue sont avis6s que Ie setr;-.'
.e hera arret le lundi 3 AotC
centre 6 hres. A. M. et 4 hzas.
P. M., pour permettre le n t-
to.vage du reservoir.
-.ort-au-Prince. 30 JullAst
La Direction.
^ --


; L.e Vapeur HAITI S. B.
V,. 6,, partira de New-YorK
lh 20 Juillet 1936 directemvnt
po,lor Port-au-Prince o il i. es
.t;tendu le 3 Aofit 1936, en
rute ile mmeme jour a 4 hau-
S. de! Papres-midi pour
ningston Ja;, Puerto Colum-
bit n, Cartagena et Cristo1al
C, .. pregnant fr"t, passages
u ct male .

Wm. E. BLEO,
Agent-Gineral
., -- ...


Or. LOUIS P. MARS
Membre de la Soci4te Medico.
Psychologique de Paris
Specialist des maladies
Mentales et Nerveuses
S'occupe du triaitement de la
folie, de la neurasth6nie, de
a depression nerveuse, de Fai-
cooiisme, de la morphinorna
nie.- Soigne-i-cs tenants ner ..............
veux et irritables, anxieux ou
prvers,
Traitement individuel dans
cas conditions specials a Pe-
tionville.
Telephone : 2596
Consaitation gratuite a Lu
aliens ie marat 4 a 5 p. m
Clinique Rue Jes Cesars.


Ps de is Pais
B wterbe t BRmd u Magain de frtat
ACHAT I'ECATTJS DE RARET, V I E IL OR, DITAMANW
PERLES ET PIERRES PREC'IUISES, VIEILLES PIE;G At.
GENT ET OR, MONNAWI DE TOUTED NATIONALITY A DOi
PRIX ABSOLU"MNT AVANTA(EtJX.
qRANtrE LIQUIDATION D LITNETTES ET VERRS
1mLettea et Verres de tots nuwrumm
Montures en nickel inoxydable i
verres ovales au prix d% $ .00 la pare.
La Iquidatiom durema jsqufan 1S Novembre taIndus"

A. DR MAT5I'IS & C


Se fail esi i n contestable

LE MUM SARTHE


Cost la quintessence des


leures varieties de


vaste


meillen rs


ean nes


mell-




It Ple


C'est ee qui fail: son aroi

Goutez et: corparez.


territoire


r nnissan


i


iI ---- v-l Ik}I]!r II "U"-. ., ._._.-.... .. *....*


-


,,,,,,,





loUi.'


I


S berlin. 1 est age de soixanti
vinmq ans. Ie Premier Hitlei
lui remettra un rameau duli
vier, sanmedi, i la ceremoqsi
d'ouverture de la Onzieme 0
lympiade.

LE PORTUGAL ET LA
REVOLUTION
ESPAGNOLE

PARISL- Le correspon.
dant a Londres de L'Echo de
Paris, announce 1'arrivee inat.
tendue, a Londers, du Miuis.
tre des Affaires Etrangeres
portugais Monteirou- Ceiui-
ci desire, parait-iI, avoir une
titrevue avee le Ministre der
Affaires Etrangeres britan"n-
ques au sujet du problem co-
lonial. En outre, les mih politiques estiment que ]>
guerre civil espagnole mui
IC Portugal dans l'obligatio'n
de se preparer a ioffen-sv
crnmmuniste que Ia dicta uf e
Salazar-Cargona avait pu i-
reter jusqu'ici. Montierou
f ra r e s so r t intt -a
du Portugal a ne pas 10-
i'rer une << junte irou-:g
en Espagne et s'entenchd-c A
vlc le Gouverneme.nt britar," -
(que sur les measures deo earIe
qu command la siuatioi.. -
.M1 gre les affirmations scien
nelles de neutral du Gou-
vprnement frangais, les mi-
: ':: londonniens tiennent
son attitude pour equivoque.
Montierou attirera I' a'.t
tin du Gouverne.Ten-t britan-
nique sur les aetivite du u-
VlAue sovietique ra LA ,
transported a Madrid a bid
d'un avion de guerre francs. is.
Le Gouvernement britauii-
(qe s'inquiten C de ce qc If
(ouvcr'nement Irancais ait e--
tenu "a Bordeaux 4 aTions rn-
plais qui se rendaient a Lis-


L.4 MARINE ESPA GN OLEi

REQUISITIONNEE

MADRID..- Le Gouveine-
inent espagnou a requis.tion-
ni toute la marine mare-hain-
dc espagnole, on vx le do -
inir une f-Utte 'ntifascis.t.--
II a commence u. i- bataihe 10 "-
Feiperee poOr : 'emrpaie'r .
Saragosse, Ies forces gouxv. -
nementales sont en train e.


r-pousser les rebelles IC i
montagnes (de Gualardiraic.
pr, s de M.ad ri. I-,a canonw -
do de ces derniers doit avwir'
Wour but, pensent les marx;-.
tee, de couvrir leur retra;Le.
Saragosse, Cordon Coro Grna l,
s(ont toujours aux mains n s
insurges, mais Ic Gouvet li
ment croit ces dernierc d(. o-
ralise6 par eI peu d'ap -
qu'ils regoivent de la popula-
tion civil. A Barcelone, a Va-
lence et A Madlridr, a situa-
tion est comnpletement nor-
male>. Gonzalez Pena, chef de
la revolution miniere des As-
turies, en 1934, est A la v-te
de plusieurs milliers c'ou.
vriers qui assilegent OviedC.

LA COURSE A U
FLAMBEAU TOUCHE

A SA FIN

VIENNE.- La course au
flambeau olympique touche "a
sa fin. Hier, a 9 heures 45, le
(dernier coureur autrichien a
pass la flamme a un courear
tchque. On deplore toutefois
-qu'en Autriche, nazis et comn-
iaunistes aient pris occamosi
de cette manifestatiQn spor-
tive 'pour er6ertde graves d&
tordres. ..


tLE 'sOUT lmit


Etrn


/A GONIE D'UN
PAQUEBLOI

Dans un effort dent il i...T
?1fi tenir comr.te, Rex s'et k..m-
-re Ie monopole ou presJUeC
C -s belles productions c.&c-
: matographiques. C'est pour-
Sc'ioi, a Port-au-Prince, il it'
Sa plus de soirs moroses.
Ainsi, ce soir a 8 heures 0,
0on pourra revoir le chef-d' cu-
:'e de Maurice Tourneur,Les
IDux OrphelinesD, Ie film quo'e
ic public ne se-lassera pas ui'sd
mnirer; et dimanche, en soiree.
.Atlantis,. Une superprodit-
"ion sensationnelle, grand,>-
realisee avec un art et u.e
Labilete incomparable.- Vn
Orame poignant qui 4treint et
:-.nue jusqu'au plus piofund
o iettre.- L'Agonie d'un Pa-
,erQot, au milieu de 'Oclan.
'7
-.1n nim, donr i n'est pas [e0
-.-e (i'eC que cest une parure
de Ia production francais --
oil sera certainement, a clte
ie
t des < es plus retentissants suc.s
di manrifiqnP e etla::ise .
do Champ-de-Ma s.
.-- I our C'o pit0er ] pY-
P'amtme, Rex re.asse _n ;-
ne a 5 heures, (LJe Grand
Iluff, Ie beau fIm pod!icOiU. GO
Siau ri ce Cb a p r ux; .
(u- re pittor.esque .qui ,d.it
p'OP son charne (t sa aite,.

VIVE LA LIBERATION:

Le mois d'AoCut nous appa'1-
n- desormais des anniversai-
:' s bien chers! La derniKe
(tape de notre liberation avcc
-es inoubliables et grandioses
rel emonies ouvre dans t ,us
,:s coeurs haitiens un appeLit
de gen6rosite qui fait un pooI-
dant bien precieux a celui que
coninurent P6tion et ses iliuas-
tres collaborateurs.
Voici que M. Pierre Mora-
viah Morpeau noup convie a
une seance litteraire en ia-
v"ur de la liberation de P or'
t.o-Rico. C'est tres bien Jdeo
choisir une 'date du nimois
d'A.ofit pour cela, et les echos
- de ses paroles ne nous en tou-
cheront que davantage.
J'esp~re qu'elles front aus-
si tressaillir d'enthousiasme
et d'alltgresse les Port-Ri-
cains qui, sans doute ia cause
de leurs dettes, semblaient ne


jas trop so presser d'etre lh-
res et en faillite,. En tous les
eis, je propose de leur.envo-
y-r-un fort stock de la ciga-
rette liibratrice: Mal Spken
e ra ri.-:_ .. ... .


LiS CONFISCATIONS t
NN WSPAGNE

MARSEILLE.-- Herbert
W. Butler, agent de la aGene-
ra! Motors a Barcelone, re-
fugie en France, a racont que;
tous les biens de sa compa-
gvie ont i6t eonfisques par le
Gouvernement catalan. Les
antorits ont meme saisi son
compte en banque, en decla-
rant qu'elles se chargeraient
de payer les ouvriers, qui
d'aiJleurs ne font aucun tra-
vail.

VERS UNE NOUVELLE
COURSE AUX
ARAMEMENTS NAVEALS

TOKIO.-- Le programnme
iuNval japonais pour 1937
comportera probablement leI
'emrplacement de 4 croiseur.
(l. bataille, predisent les :ni-
&ieux informs. Les fonctvia-
naires de la Marine on ree.- -
se e commenter la deciaiea -
tion que le Gouvernement bri-
'annique compterait comnU |
u:e la construction doe cu
bi:nieaux de guer IT'a:il
r'ochaine, et la dIc-Aara::i.
de 'amiral WiHiam H Sta-
iry que les E.tat-ni. on ie-
ront de meme.
e- ---,.:27-'-:: -v _-. .. .-- -- : -


A LA FERME-IEOLE DE
KENSCOFF

Le Dimanch 9 Awil

Grande Flet de Charit.

Ad profit de l'A ---elation tes
?Xvs-SQoit po< leJ' '" -
;,eme nt.
Atractions d verses -j.azz
tmboia o ermesse --
la,.s rarn .-.
Prix (t'eOn --: Grandes pe.-
s-rnne l.10.
Enfants 0.55.


POUR KE SCOFF


David 1o.IA u rappele au
bil t-ic tlcment a ':ss
:'. ( '" R4 fl -
('Kpf' q i :). V t p Jis s, n 54f-
4.-t,.' d'4 camio, IOF :^ -
I ,,. Port-an-P-ince et Ken,-
c 'ff, .t : t .o a leur diso?>-
l4an: -p,-t de meubles et de
W:V. tiauMt' dfI construction,
Pu. r es r1i}seiLnements,
p> ie de tou.iour s s'adresysr
a. Garage ( hrvsler, Place
S-^.rard, Te,&ephone cia 1.
-s M""-

LECO:OS PA RTICVLIE /ES

Legons partiewtires
nsecoff a parlir du ler Aodil
TWIphoner au No. 3296.





. Sans Drogues Drastiques

Vos redn continnect newf rnmltons di
tube& ou tUtres mtniuaeu14 s Qu v ont ii e
dHnger par It n'SP oio 'tinco aL E'o.plov I"
droguaa dLatqute rp t Irritantes. Prene
gXcac, r aes fCaordred uo rdi u A l
fftblseaae df vf Solr e pras io ont sou nfr4r dg
ia ntcossrt6r e d vo Ivtr n n-t, do eu
-un dana lea jam? i nr lt d'etouca

eOds dahiianqer d'aciNt$ ou do
prte ide fo, o rdc l. Essa h
n h, ov^ .dT.couvvrte dou'm IMinl appel44
ton, f t,>dIo t gt' &lIt lea reins Xatadea.
Lvetont vrrmence en 15 mlnuten. Eio ap-
peu, at n'ua garaftiaisons qu'elJfi mftt.a fhn
t Vub dt rnc u tra tn R jtun', ou votrf ar gont
sera rcmbbuj-s,.. SSi votre phrmacien nel
drouej (t Irittea, mpent
I u ;Ies en donner, tritwz 4pofte
restanut No. 162, Port aw-
I Praince.I


tAg4 ,


- ----" """ ----- -"""""""'- --- ---"'"


UN TABLEAU DR
MAITRE QUI TIENT
L'ADM RATION
EN HALEINE



Jacques, traque par la po-
lice, dort sur les quais, erre
dns les rues, puis, n'y tenant
plus, retourne chez sa mere.
Madame L6rande arrete ses
aveux elle ne veut rien en-
tPndre, rien savoir, son Jac-
qules, son petit gargon est la,
pres d'elle, rien d'autre ne
cormpte; elle Ie berce douce-
4ent, come quand il etait
pefit, et Jacques s'endort,
,-ur la premiere fois, apres
;Iusieurs nuits blanches.,
A l'aube, son fr'-re Maunti-
-e Je reveille: la mIieson st
c,-rnee, Jacques -. d" eK: .
I! ne faut pas o-on fn -
--:e ric, cheB narnn '-,'-
,i .._.. ..n e. ...2-4..
C( sonoi-la deux er nCS
L.us attendrissantes du film

nI EI in table -

ni cr ntn
1 5I 4 : ,. .'" '.
4- -'Si' 1 .*d 'Pramro ) .tt//, dim an i; eiu
t- .... D S.

.-N .,i,_ -"t M a d .

Worms. Na-i I? f:', -



'" i : rt" e' u:" ""o


: ,.te: Thomas (warnm-r et On
a role un home.
_.----- ---a-- a


I. PAYEN Poineare .... ........... ....*..., I
F. M AURIAC Vie de Jesu ....... ........ ,
J. BAINVILLE Les dictateurs ,........
SAINT-AULAIRE TaL:eyrand .........,. ,
AUG. BAILLY- Louis Xil ... ... -..
I Cal HENRI CARRE -Le Marechal de Villar
LA KHOWSKY La Nature et ses merveilles,. 4....
A. CARREL L'homme Cetminconnu ..,.9A......
P. BENOiT Lhomme qui euait trop grand...
zi. BONNARD ... Les moderes ........ ... ..

SCROISSET L dra ss...........
F. ('AM PSAL -P La aute des roses.......
INTHlAie s.vsace.....i.............
Sa a a.. .... ............. .. ...

t a : e u .. A .. .. ..
T -" i t^ t. ,F .. 'I ......
S(. . . ... .. -. ..
.... .....,, .

...- IT K "-, : ... ...


Sr. k .Juliit.


i u -' I i ici ,
S icita "s


Lorsque k t.'



ce n'est pas ie momro
de fare des esms
........ ..<


. ... ,
- ..- ., .,


S(t'E Q"IL FAVLT FARE
QL ,D O.V SOVFFRE
Dl FOIE



]K.,- : -; -.d.- I o 'a e ,:
... .. .*. : l a -
i-''




.:5 1 A- -
-e W.. n e 54; .



o nn n 4... i t A



















i an ; Eol dv-o
dc '0 t ;ll i ; i. ; e, d"es -, o e
1 i ,t a1 1 I --L a ois. C in -
e V, Ot tNe V tl.



-v-o :- ,- C, a
n 1 1 : e t fru4'%r r h il dIf -




< ..., fier d oli nu. er, d .. ,
-s rins onda.. nte c. 4p i--




t qu e .i vo ." foie dto, i
Aseu dte douloureux (L

: n mm. une- mr-
"t ^ np--- < 1-. de l; 49 ', -fp






-oet de tort votre 4td q:u~ -s
Hepa..scot Francois. CU :n&
(Ciuarnent a base d'exUrL s
(.ii'tichatu L--- oK et-u en Lrai-
tant 5. l'6tat frL is la feuille dJe
cette p1antte ..-- aura vito fait
(10 ton ifi c', d- stimuler, de re-
g ,,nrei votre foie. Dans ia
[ hnrtaine, -ous verreg voLre
vuint s'eclaircir, vos renvois
1 asparaitre. Progressivemo, t,
0Ub dig~ereze bien, yes seL-
, vs redeviendront normalts,
vos urines abondantes, cepen-
drant que votre foie d egorgP
"eps endra son volume normal,
ce.sera d etre douloureux. La
mnauvaise humour, Ia fatigue
q(&e vous epCouviez feront
place av la gaiet&, I'entiraLi.
( est en somme une metamor.
phose do tout voLre 6tre qu'o-
pere I'Htpascog Freeno,, ve-


~. .4.29/
V


_, ... -
"- I<


Trd de've, es "imlea rhune
an<"c0 '-i. s (-gaft-rr n mt .ctr;gre^ xs c faire S
M:-ue vo, a It abrn Emptke.%
1- Vi.-0 < : pc..-. b, la rnm tthw4:
-P ; s5t r' ",!;is
-'.- r prC nz rPa .sorpd..
:'. ra: a.'.,e'- A sci suvcnV t let 'it^
. >t- l rniru'ent ta rsitGfiC&an
L- -; f f C*'" cvs t I ;- p ra Acesndt .i
ACTION DOUBLE ET DIRECl I
A: .' ..... im.,1:. ., s frictions .. U
. -... V:-i r Kub rattaque a i -
:.. *- cu fa %..:
S .on ot pi
; i n de cat.-
St r- p -;r d i-:
,,-.>. 4* '.4 I K.c. .r durhb rmt
... -"'-4 '4 : -;'m b :!-


I- HRA IRIE .\OUVELL

La Librc rie Nouveit
"ffnnlnur d adviser sa bien"v
1ur.te clientele que pendat
-os dAoit, elle ferrmer
a-I a f- H i -it deI .C


qtable spoeif oue do touted
affections I.-ins ou grai
d( foie: jaunisse, crt.
,>0e rose, congestion avec 4
;sas calculs, insuffisa~
chol1cystite, ictdere eatarrh~
qu'il amende et soulage a
une rapidity et une consi_.
?e 6tonnantes.
Cet excellent product di
Laboratoires R. FOSSE.-Al
Cours d'Alsace Lorraine, $
deaux, est en vented dans tIA
tes es pharmacies.: ..

S. GRFFRARD, Pharm.,

740, Rue Firo,; 7z
Port-ou-Prinfe
distributeur pour la
(Phone: 22)) /
-:" :' : : ^.. ^ ^|@:


La Librairie No
TELEPHONE 2077

QUOTTIDIENS PAPETERIE
GRANDE BIBLIOTEQUE lE S A


--: -----g


".V..- ACV(


. .. ......... ... .l- I- -I .... 1 ..'..


. ,i


. .: ... .. ... ..'.' .