<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02619
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 23, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02619

Full Text
.. . .. ... . ... -. -. .


-S :-,L.....
.: : ... :. ." . . .: . . . .. . _
... .. .. ...... .. ... .... .. ... . . . :.. . .
. . . ... : ; : .." -. '... .. ... .... . .. __... ....
....L... ... .... .."...
...... ...: ".".


UKOTIWWN toNI .s


; PAGtES

I V I T4t-


ASSOCIATED PRUSS


40ime. ANNEtB


'II


PORT-AU-PR4INCR I,


.JEUDID 23 JUILLET 91936


IF DEPUTE DUMARSAIS ESTIME
--*-PRESIDEhT DE LA CHAMBRE


En anmnonant ees jours der-
niers la candidature a la Di
putation de notre distingu&
ami Dumarais BEtime, aWe-t
ful President de la Chambre,
pour la 2?me criconscription
de St. Marc, nous diaons que
ton allait assister (I un faith
unique dans nos annales par-
jeinentaires : Un seul nom
dans lurne.
En faveur de cette affirnma-
lion plaide 6loquemment Le
brilliant et dlogieux article
a dant de notre Confrere le
dfatine, que nous sommes
ieureux de reproduire, tout
en regrettant que le role de
notre prestigieux ami se re-
duise ia une victoire facile. a'
haquelle pourtant il voudrait
porter son intelligence et
s.m dynamisme bien comms.
Voici 'article du Matinr :

NOTRE AMI
DUMARSAIS ESTIME


vice de sa ville natale, de sa
petite Patrie come il aimed a
dire, certain jours, a ses a-
mis. Son amour propre, son
but unique dans la vie politi-
que, c'est que Verrettes, cette
1petite commune, bier encore,
isklee, abandonn6e et presque
more, soit do plus en pluIs, c
qu'elle est aujourd'hui grace
& lui, une ville coquette, ae
constant evolution, et oU leo
soir, les grands bitiments qui
dcpuis 1930 y ont. et6 cons-
fruits profilent leurs belles li-
gnes droites sous des averses
d'lIeetricit6, Et de fait, les a-
Smliorations se suivent, avec
ui.e rvgularite qui demon-
t-re clairement que lo man-
dataire n'a pa. failli i_ son
,nandat, et qu'au contraire, :I
tLnte de depasser les esptran-
ces les plus audacieuses pla-
ces en lui: nouvelles routes,
plantations scientifiques de fi-
ges-bananes, construction de
.t-vi < nt t t/ ^^i-} -" r 'L ^ \1 /^ >v


maisonstUiJ U cUto su. oiU t o m-u
Candidate a la diputation manal,de nouveaux quarticrs:
pour la2e, Circonscription etc., etc. Aussi, jusqu'ia ce
de Saint-Mare. ;cur aucune candidature ne
s est dressee centre la sienne
La rapide fortune poliu- qUi a delit recueilli tant a la
cetde notre ami le DeputP hapelle qu'aux Verrettess.
Estime, actuellement Presi- presque Vunanimite dcs suf-
dent de la Chambre, nest pas frages. Tout le rnonde, au con-
Lde 'a up hasard miraculeux, traire, est heureux et fier d1(
cornmme cela advient quelque- lui apporter un concours d>-
eois. Elle est la consequence s:nteresse, franc et loyal. Ft
ogique d'un ensemble de qua- vraiment, ce nest pas just, a
lides don't quelques unes de- instant t ou apres les Assent de heaucoup la mo- inoubliabltes u Tricentenairc
yenne. Doue d'une culture ou il brilla de si belle faconr
;ommodement adossee a es -1 vient de lui donner -e glo-
humanites consciencieuss- J:ux voisinage de Ia roseci
rent et precieusement faites, de la Legion d'bonneur, queI
culture aussi forte que variee. sa rosette de deputes glisse-
-- Sait-on que ce lettre averti rait de sa boutonniire. Sa vo-
ut un excellent professeur de pulation, reconnaissante, ia
.Mthematiques en Troisieme tui assurera encore; et c'est
t en Seconde, au Lycee Pi- le veu sincere du <
'ion? il montre dans ia pour cette nouvelle period dle
:onduite de sa vie politique quatre ans of. en parfaitl
tne discipline, une loyaut6 et communion d'idees avee le
i courage, A quoi meme es (Chef prestigieux de la Nt-a
dversaires rendent homma- ticn, il continnera a apportex
e, et qui, ai deux reprises, et an Couverv-rnent de la Re-
une majority e ecrasantc et p oblique et au Pays e con.
iele, ont porter l'Assemnblee a cours precieux de ses lunie-
aquelle il appartient it lui leh, de son courage et de sun
,'nfier la difficile et delicate amour evident de la chose pu-
liretion de ses travaux. Llique.
Son role tout Ie long des e- ......-

tnements qui out about a
,a reform de PEtat, nul ne PARAMOUNTi'
iPgore et personnel ne 'ou-
lie; et lorsque, manifestant U1 1 i3 '
,a volonte heroique de vivre, n SOireC, 4. ;:); heures
t Peuple reclama la r66Iec- tHarryv aur i re Bi-
.n. du Pr6sident Stenio Vin-" har dans
ent, et une nouvelle Charte, CRIME
il. rapport plus 6troit avec AT CL A TA'UlEA T
, traditions, ses besoins et ei supcrprwfuctionT
es gouts, e'est aux premiers 'c !-; General Production
rings de la bataille qu'on le ,.fpc V e chef-dBcWuvVCe
, tout aux cOtes du Chef de )s:toiewski
a Nation don't il aime le realisation de Pierre Chenal
rand cesur g6n6reux et corn- -c, 4e.deleine Ozeray, 'Lu
ati^ssant, et don't il admire, -:3s. iemiarchan~Yarceli1
Mans hypocrisie, la volornie enat. -
'ofite et refl6ehie, la sereine
Stranquille energies. DT :25 JUILLET
L'influence qu'i a acquise, oir ;opulire, & 8:15 hI
n dehors des intrigues qui CLAUDE RAINS
inentqu' des succs pas dans
sigers et don't tout le monde L'HOMME INVISIBLE
tonne d'ailleursiinfluence une superproduction
imn qu'if ne'doit qu.^^-l, Universal-Film
,ie, il ne Ia pas atqele iL calusation deJames Whale
':_ ambitions personnelles. wve Gloria Stuart, Herber
4:: ise filialement ati ser. Holmes, William Kerrigan.


SA
A.L.. RATION.

Notre tr&s distingu4, et
sympathique ati, iTaphael
Brouard, Secretaire d'Etat
des Travaux Publics, nous a
-ait le plaisir tie visitor vc
matin notre Redtction, pour
nous apprendre sa candidatw-
.': a l'Administriation locale
de la Commune de Port-au-
Prince.
N.. Raphael Brouard, 1'in-
te.re commergant de cette
place, a tou jours joui,et a ju.
to titre, d'une reputatior,
d'iomme honn8te, probe et lo-
V >1.
Le President Vincent ,ul
ait apprecier 14 eitove, :
eunissant des qrilites si a.-
s, en maintes citeonstances,
a honored de sa eonfiance, soit
.-n le chargeant de lancer,
mus sa direction, la Loterie
National, cette entreprise
-umanitaire qui, chaque mois,
-.istriibue des secours aux dif-
(. rentes ceuvres de charity 6-
abllies dans toute la R6publi-
que; soit i la tate du Bureau
ie la Conservation des Hypo-
Pheques qu'il a organism, suit
,nfin au D6parteaent des
Travaux Publics,I ou commer
ecretaire d'Etat-de PInle-
-wur par interim, il fit preu-
".e durant Tlusieurs moas-.
no n tact et d'une pondeira-
.,>n remarquables. .
Nous sommes done cohva-i.-
'U que le success le plus eda-
.unt attend notre estimable a-
mi Brouard dans Ia prochaine
... semblee primaire speciale,
o 7 Septembre prochain,
Tous nos vceux cordiaux due
p: ine reussite l'accompa-
gnent dans sa champagne pouw
presenter les interests de la
immunee de Port-au-Prince..
~ ~ 4 ~-- -.-.-. -


Yendredi 24 Juillet .A 8 Is. 30
L'6mouvante Production
MATER DOLOROSA
,enario et Mise en scene d'A-
c. Gance
ec Line Noro, Jean Gal-
,4d, Gaston Dubose, Ant,-


t.


.n Arteaud, Samson Fain-
.i:er et La Petite Triquet.


D-manche 26 Juillei 19Y 6
5 heures
Le chef-d'oeuvre des chefs-
icpuvre
jES DEUX ORPfIELINES
apres I'ceuvre immortelle de
IM. Adolphe d'Ennery et
ormon
:terpretee par Ren'e St-Cyr,
.ette Guilbert,. Rosine Do-
5an, Gabriel Gabrio, Pierre
lagnier, Jean Martinelli et
:nmmy Lynn.
A 8 heures 30 ..
En Premiere Partie
Pathe-Journal. ':
Documentaire. ,
Dessin Anime. ..
En Deuxi&me.Partie
Florelle et Jose Noguero
darns
LSS GRAND BLU FF
Realisation de Malicee


FAITS DIVERS



Au College St. Justinen

LI, L otb:. SF JuG-inica diS-
rii~c par MM. Colbert Bon-
humTne et Justin Marcelin a
pt ocede, dimanche dernier, a
la distribution solennelle des
"'ix aux laurats, en presen-
,c d(une assistance de choix,

S'i, uan fur<-uu dinbouch,

M. Sn-dn, : per4't on caUi
*1t d 1n nos murs. C'est sur
In rl'-Cmnmandation de A.
Mic Kevy ou'il ut accredited
anpres dc( notre Gouverne-
mint-. 11 ctuto ra nos di&fe-
'ents types de cafe et fera les
spggostwns n cessaires afin
de renCd ) cete denree agra-
0i aa (cof snumnation arne-


: Novellc Carte d'Haiti

En vuL-_ d la confection d'.1-
nro nouvesle ot i meiuleure car-
It de la Itm l eCiue d'Haiti,
-'s travaux de t ianvulation
" y plaines et des rnontagnes
> netivent danes e Departe-
ment du N'n'd'Ouest sous linh-
b2e direction dIe I'Ingenieur
F, n-coi. Saint-Pierre.

La1 i .on Patriotique


En k e- d)1 c* I :at [U.. 'oiu ,s J.feonnes> de
.ne ..hauditOs a renouvele
>n bureau: Doreus Gustave,
p" sidtU:. Fr.nilus P-haor,
vice pisideni; I.afontait
rochet. A n-1nd Labranene,
.'_snu Floroal, seci- tair'.;
Li s:e Frevus tresori_';
4-ias Jn-Cha'ies, Mathieu
Ul.b'ei. Ap)io]on Jn-CharIe.
.-,nseillers.

-i P r;c;nts iIl:ai/imns

Le viier -" br. 'a, 1 i 6 jiillet., dans A>

i*nege d I' An--d'Ainault. A
p, lt la per^1 m e tote la car-
aIson de ca::CI seul le Capi)-
to Ie Justin recUt la mort


La goc''tto cSoliat Ie mne-
n' ju enh ...n. les pa--I
Q".- d(e 4Lan- i in. On enregi
U 1- 5 morts, don't Ie Capitaine
Cia s.
Aux )pa ents des victims
nous enIvo.'ons nos condolea-2
('CS.

Les Cmrbrioleurs

Les cabr'ioleurs, Bordes
(e6ren'ie) h' a rcelent les fa-
'nilleo. Et celles-ci crient au
cQours! a la police.

Travam d'embellissemeni

Le Service du Genie Muni
-cr'al a fait entreprendre de
travaux d'embellissement ne-.
cesaires a I'6tablissemront
'fune pelouse qui donnera un
I.l aspect au -cte Ouest de
1'Eglise Sainte-Anne du Mor-
Ine-a-Tufft, T


Champreux. ....
M.usique d~Fra. Grothe Movement Electoral
avec Pierit Etahepare, Per-
re de Guingald, Gorges' M-: NMM. MHoielle Herad, con-.
Schior et Lolita M4 avente, inean, : Maurice Msido r,


WJULES MoscoSO

CANDIDAiT
A LA DEPU f O7mJN


Notre am.i u an cone



dent de la o i( n. b- i ii
inhale doe L o'an';, .o
nce qu'il vicnt de d
lnner e ,n'. l fI te du (r


nationjaU
Nu1 ne .e.it u. llicller bs


o

n-s la ."-'- d-ue auX -




cv-s.
c ._ -. .- -T. -.-

:W'O A7TE


Le s50:2Wn
yt htfltdm
DO1itt Wi


'/
4 4
4 -, A 0 '-. -
4 '4
- '' I 4 tt~~ (iwo-


A'! lie. A P lit'" 1ff *IUIiflIfli
42 not
Prcnr 'c thununir.
I
4 li--i -~ 4t


Le dia :i -
c o, d u k ;: i "

\.p~ : ;
] E cx -.. ::.,-
4 1' ) 1: "
i. I. ,,,, .1
l eien ut ^r-'^"-

i:'vi^- au ( :
On duanau -
N oiiw a ?is,:'*
4ur14' n'x
C.-. ..
lion: i'4211 {'W );' _<


4 4444
Mm -,


-1:10 P9-.
104/C?)-
t- I
'+44--s


4,' ~ l' clOY


4~44
I j ~ I


-re
*): ^- ^v Ii U:'_ -1 ;*\ .'- i i ii.u -
I
Ti. t .u

S1 0 l i e. T v 4a1.tw I "l" x
mertal, n.?t. e en.. lh. dex Ie _,-
< Louis 't fi
Sus; son s \'l p1- grave,

Noul s '41 it ons (|Uii 51
Inette au .us to. (O c
cheux accidevnt.

dP -


i


co.mptable et Nei'ilas Saint-
Louis, con .ercant, se sont
por'tes candidates a PIAdminis-
tration locale de Petit-Goave.
FCs distingues citoyens, par
idur popularity se recomman-
dent L la sympathie des "Ice-
tours de cette eireonscription.
Comme Magistrat.et Membrc
d'a Conseil Communal de Pe-
tit-Goive, MM. H6rard et M&-
sidor eurent, en 1926 et 1931, a
dOter cette ville de la canaili-
sation. hydraulique actuelle.
M. Saint-Louis est digne de
ia confiance de la population.
Nos: meileurs. souhaits les
iccompagnenit I urne..


r
(I*


_ ____~ ~~~~__~~ _~W~


.. dw
.dm- I


~**rrl~ri~*""""~cussrr.rr.*CC~iLf~L_~f~


- ~ sr rx~ ~ n~~r w~nm*rrr~


q p P.. ;9 ----------- zp~as ~ ~ -


p ---------- ------------------F


I # k" 1:' r S rl V Z'4


No. ;1;


-- A-~c ____


I


~


I
1
i


. .. ,.. .-.. : .:. : ... : : .:i .: : .i .:. .. i.


: ': !:


:.:1_11_~1iI-:- -.. i i I -: -`-:


t m- a




.. 7" i : -. ." "
SVOU 1MW A UTRS

". .
Foot-RBall dHIti

L'Aoiation sportive
de Gomnctv, championm
Sd'ffaiti en 1933 doit garder la
Coupe d'Haiti onu
aCoupe Vincents

.......

S : A enltendre certain propose
inMtresses, inexacts et injus-
tes publics dans certain jour
naux de Port-au-Prince, il
semble que P'association de
footballl des Gonaives a rete-
nu par indiscipline ou par re-
,ueflion la. Coupe Vincent
qu'elle s'est attribute de hau-
te lutte en 1933, centre ie
^" champion de Port-au-Prince.
Mais il n'en est rien.
Naturellement avee 1'etat
dts t suivant lequel Port-
aa- utr e ou mieux la petite
Rkpubliq de Port-au-Prin-
ce juge gene element la Prio-
vince, le monde ., ortif port-
-au-plincien no se &c-nple pa.
encore et ne se conusoteIa ja-
Inais de la d6faite du Racilrz-
(Cub, champion de Port-au-
Prince capitall) par P'Asso-
elation Sportive de Gonaives
(province).
Pourtant il faut savoir ga-
tner, savoir perdre ou savor
accepter la d6faite pour puu-
voir ainsi etre beau joueur,
e'est la regle essentielle de
pl'ducation sportive et auss-
ia cle du progress sportif.
Et................ t..... ute .com petition ----sp --
tive doit se terminer par le
eri < an vainqueur !>
Au fait Port-au-Prince n'a
pas su perdre la coupe, vWO-
1t pourquoi on trouve anor-
r.ale la conduite de GonaMcs
qui 'a gagnee et qui la garde
A .on droit.-- Et pour bin
apprec&ier la justesse du point
de vue gonaivien il faut aller
au Reglement special de la
Coupe d'Haiti, en ses articles
1, 6, 7 et 25 notapmment.
Art. 1.- Il est organisme une
coupe national de Football
Association appelee CoUipe
d'Haiti. Elle est offerte par
ie President de la Republiqce
et portera come sons titre Ie


iom de Coupe Vincent.
La coupe est la proprirte'
dc I'T. S. S. H. et reste sou-
imise aux stipulations des re-
glements g6neraux de I'U. S.
.. H.
Art. 6.- A partir du 15 I4-
Srier (1933) matcheront a
Port-au-Prince ou dans toute
autre ville designee par Ie
Conseil, deux champions Ue
Departements. Les matches
seront eliminatoires come il
est dit pour le championnat
itervilles. Le vainqueur sera
proclame champion de Pro-
vince et recevra du Conseil de
t1'!. S. S. H. un trophee spe-
cial.
Art. 7.- Ce Club jouera la
ilnale pour la Coupe d'Haiti ia
PArt-au-Prince, centre I'equi-
pe championne de lere cate-
gerie a Port-au-Prineer
Art. 25-- Coupe d'Haiti.-
Le Club vainqueur aura la
garde de la Coupe pour un an.
11 devra en faire retour i PU.
S. S. H. par ses soins et ses
frais et risques avant le mois
precedent la date de la finale
de la saison suivante.
II demeure bien itabli que
le club de Gonaives apres s'e-
tre adjuge le titre de cham-
pion de province a joue en
S333 a Port-au-Prince, la fina-
I. pour la Coupe d'Haiti con-
tie le Racing Club, champion
de lere eategorie de Port-au-
Frince a gagn& ainsi la cotpe:
dTHaiti ou Coupe Vincent. -
Notons en passant que le Con-
se]. de PU. S. S. H. n'a jamais
pense offrir au champion de
province le trophit sp cial
ri(vu en 'article 6.- Or, de-
' ti js 1934, le Championnat de


Snfllv r~r W 4,~1I4Af$JfZ 747Mf~tWP~~


Football d'Haiti n'a pas t&e
;rganis6, il est tout i fait lo
tique et judicieux que le der-
niOr d6tenteur de Ia Coupe
.continue A en avoir la garden
jusqu'A I'expiration du delai
que Particle 25 lui accorde.-
Et A ce compete, le club de
Gcnaives nest oblige d'en fai-
re Je detour a I'U. S. S. H:,
qu'A expiration ultime du
I j. '......
delai prevu par Particle 2,
c st ai dire jusqu'aii mois pre-
czdent la date de ia finale de
la saison suivante.
En vain on nous opposera
la premiere phrase de Part>-
el e 25 5a savoir que le club
vainqueur aura la garde de la
SC('4pe pour uIn&Aais a eela
irr'us repondrons qu'un texte
i, se comprend pas phrase
f it phrase, mais bien d'apris
S',- ensemble et qu'en 1 Foccu -
IFnce la dur~e d'un an fixe
Il,-ur. la garde du trophee -'e
pout etre consider, d'apres
;Iensemble de Particle 25 ou
[ idee general de l'organisa-
tion de la Coupe, que cornmmi
un delai minimum ou mie;um.
comme un ci delai don't le mi"i-
7mum fixed est d'un an et do,:
le maximum indcterminu est
'"7riable, ce maximum etunt
!itite par Ia date de la fine
1c la ai'son suivante.
Point 't.- be.soin d'auc;un
a:-gument ,oue ..pour deplacer
La coupe. Elle est.bien lia '
i e se trouve, car i tetait ecrit
tef.ble-t-il que la Cou"be in-.
titCee par le Second Libte--
tr- f ut zagnee par )a CiLe6-
ide 'Independance. Et cette
S*zupe- sersa ps--- rmeux gar-
dee a Poit-au-Prince qu'elie
I'rst aux Gonaives. Dr. Ur-
1 hain Debrcsse, le President de
1 Union des Societes Sporti-
ves de I'Artibonite, saura bi-n
garder cette coupe si chere-
ma nt acquire centre Port-au-
Prince, et si glorieusement
. t'ansportee aux Gonaives. 11
saura surtout comme un bon
sportif la rendre, sans aucune
interventionn judiciaire conm-
ire Ie eroit a tort < a tout club qui pourra la pren-
d~i e, quand Ie championnat
d'Haiti sera nouveau dispd-
t suivant le Reglement spe-
jnl de la Coupe d'Haiti ou
',:upe Stenio Vincent.
Le Racing Club vainqueur
de la Violette dimanche 12


Scit. et actuellement champion
we Port-au-Prince pour 1986-
H27 ne peut pretendre dete-
nir cette coupe que si 'an-ne
:rochaine le championnat-
,l Haiti est organise et qd'iif
:,,rte vainque-r du champion-
n r.. de lere categorie de Port-
a u-Prine.
II ne faut pas oublier qu;
,e championnat annuel ,\e
:cre categories de Port-av-
Prince n'a aucun rapport a-
vef le chamoionnat d'Haiti,
tant que -e championnat
- Haiti n'a pas ete speciale-
ment ouvert scion Part. 3 'au
ir.lement de la Coupe d'Hal-
ti. '


Aussi le. club de- Gonaivcs
dcvra ragulierement detenir
Ia coupe jusqu'a un rnois a-
vant la date de la finale des
proehaines competitions pour
1-a Coupe d'Haiti.
EIn ce moment, garder la
Coupe est un droit legale-
ment acquis auquel ce club
peut renoncer s'il le veut bien,
mais contre sequel aueune au-
torite sportive ou judiciaire
ou administrative ne peut d&-
cemment rien si ce club vout
en jouir comme champion
-d'Haiti.
Jacmel, le 21 Juillet 1936.

Andre FREDERIQUE

ON DEMAND A
ACMHTSJL

On damande A acheter le
premier tome de %l'Histoire de
.russaint, Louverture de H.
P. Snnon,
S'adreser on nos bureau,


--.----------------------" r7- IN W MaOPl v i3
rif -vo A- _________


a&oM#RT ft-lmft?
JkMen oM^^^IA ft Uifr* '^
Ifc sasorts *
9w14 LR%4UEQ -
fl~~wh Wa4 hCfl 4


f


EXAMENS OFFICIALS

DE COMPTABILITE


son tube
aluminium
de 4 comprimts, tries pratique pour la poche et le sa


(Cest le jeudi 23 juillet cl
le lundi 27 jui kit qu'auront
lieu les exaimens annTue. ..-
er its et o-rtn ---- e o .
b5itd pour it -nd: -
l-re ann e- -
e ce Steno-TD. -
On se ra '
dernier A
-r -tissant -
mer3 ce, acs -'"- -. : t
<.effectueo : .
..sse. enC.i : .. -... .


captrol e{ -
1^ -.. X c ..... -
n ]'exigr '. :.
c:,e Specidl. -
I no -
nos sonLL''
le du (1'o.2-.
un du (VIII. 9^


711~S I a i2>


2 4


CA4LF !.D /V!Al


En fan


C ours c .i...-. ... .
tendidats .
tudes Prim 4
A Bev'.;
1 .
If_1 1
E 'OCGb ,.QiL : .
ux

Le .
Latin f.- I 31 :.- .. .
H ore e :. 7 ; .- .* -._-..


I37, e Ma eT 21


Aau&ores H Ailt3313
.ci se succe s diapline, A ea exll.
C 2 Cflztmt4. ntt t sa ^ux& at 2arge or^ganltion. Penate
0co prab0 ensio0 poui pety de 6 t 1Z CoUrf lotasque gbj
e pa.ul..id-r..s .our :o-atyloG omptablt4, M

':>rment garantP W a cou nt forms des honm is
n teit-ifal tormesta nts :: 'r:geat

K: :.


.I I % 4- 4


Devres votre prolpre Comptble n eo
omptc die Cheque 6 ]a Banque NoaUons.
n e r. '--. n, s 8 'l ,


4~4t -2
4' 4.04 .4j
4 '-1
4 4.-i
0
4.4
I
S 04.4~4'~
I
I
4'


IAdd-cn4 d"t de
2722tron? E;4P

e. 4, -
depraprl e :- d(:.--4 ; ":., ..
I turcii^ -. h. i^ ie ri
| aleal de rm(et
i t/V':" a'r if -/Y-. r' ; .


, 4 ..-* .-


A\'I DU P


LEJDENT TRUJILIi.'


PORT-A U-I'RINCE


P. O. LD) 145.
lu.ste apro" la (I(i- if Nori' p!1l


ce qu'if fault fair,
forsque vous stes


f pris par un refrei-




QFIRSPJIRWE
,LE PRO0DUIT O CONFItANCE!


Hane cuisine


- ca es


, rf r do f; bres. a. m. u ?


Propralf


.felt. ur Pri.
Confer fable


Pl9t 4 rei.- *,1i


I r


Service pl:esse


r (bnitw. FrancS
GateaS


:outes sortes de Bol -f'
.ro" 4:)
ce

foujours Bienwvenue


M A--


rI


wmwmmb&--.-"


:








Derni6res ...Nouvelles du Monde rescues ce matin


Por Coble. Radio et Correspondonce Aerinne


(STATIONS ..H2, S5it, ee.)


ON S'ATTEND A UNE
BATAILLE DECISIVE
EN ESPAGNE

PARIS.- L'armee du Gou-
vb-rnement espagnol, forte de
10.000 soldats, est compostee
d1 gardes civils, de la milice
, vrieare ainsi quefdesAfem-
,s du part socialste-et 6is
' unesses Communistes> qui
nt rencontrer les rebelles.
,es insurges comptent enga-
oer ia bataille a Fentree du
tunnel du chemin de fer ie-
hiant Madrd a Burgos. D'au-
-s d6peches informent qu'un
-icnd nombre des insurgies
n t ete fusillIes. Is ont crie,
avant d'etre executes: 'Espagmne.t-- La population
s'est montree indignee, quand
hje a appris que des execu-
tons avaient eu lieu.

RARCELONE AUX

MAINS DES INSURGES

PARIS.-- i-es insurges ou:t
rupris Barcelone dans la ma-
t:e&L de Iundi. On rappoite
-,,,e ela police, aidee par les uAI-
vriers a lutt6 longtemps con-
tl'e les civil ranges du co6te
d'Jc rebelles, Quand les insu:r-
ge< sont pntris dans la vile,
a 'aube, ils ont reussi finale-
ment a disperser la police et
i,:s civils. 11s n'ont trouve au-
c.une trace du comit6 com nu-
n ste, don't les membres a-
xaient eu le temps de prendre
la fuite. On rapporte que la
reprise de Barcelone par le:s
n-surges a ete tres bien ac-
ecoiillie par la majeure par-
tia de la population; car eile
:r..t fin au regime de terreur
*:i a sevi pendant ces trols
'tiers Jours,, centre tous
(.eix qui etaient soupqonfvs
davoir des iddes fascistes. -
L nsurpr action continue a t:a-
vers tout Ie Nord de 'Esp,.-
gue. On dit c u'une dizaine de
provinces sont entire les mains
ides insurges.

A OUVELLES
SCONTRA DICTOIRES
ID'ESPAGNE

PARIS.--- Les nouvelles qui
vicnnent dEspagne sont en ge
nTral contradictoires, Ie Gou-
F:Sent et les insures di-


s.ant chacun a leur tour 'qu'ils
sunt maitres de la situation.
Ce qui est certain, c'est que
la lutte entire 'arinme du Gou-
-i'rniement et les insurges cst-
chaque jour plus -intense. Le
sncces initial des, forces du
Gouvernement avait failli d&
cider de la victoire en favour
du regime actuel, disent cer-
tains en comment at les gran
JFs batailles qv'i ont eu lieu
entire les forces du Gouverwie-
ment et les rebltles. D'autre' !
:apportent quo les insurges
m..rchent sur Madrid et qu(e
les forces du Gouvernement
IJar ont otr. une O rsist-n-
e desesp(-r.e sans p.ouvQoir les
reter. De)s trancheeS, (is
ils de for burbels. les fusi;-
r trailoeu-, L'art illerie, don-
wrnt a cer tains i'egions dLE
i lE.spagne, 1'aspect de champs
de bataille r'm.elant coux de


SI taroupeL dui ( Lo v i'v rnemeri t
aont saute)r les -onts et cou-
per les ligne de( chn'in tde
foi On cO ii t ou'ctu_ ikm "t n
Is-I etloc'< d- l (co0vernemer:t n'ont aucne
chance ('an 't(r la mar: no
ds res ele- de"."s ,ue l ur'
evnt-gard, .- tr.uve ^i rn: ,
Ce la capital l. S- rendalt
compete d it ation a -
iante, Ie (,o'ernnr ent '. n-
[, _eIe .
voye un important -ta",c--
Lnrit d'C nasiatd rie. d'a.ti. lr,
et une eseadrille d'a ns
s'efforeer darrsir .'avaic.e
des insurv es. a:' ill ursL' leI
ivefrl rncent vn-l it it lmai-
:I que les troupe eltawint })ai-
venues a VreplO .S::' le' s rebe:-
]" s, quils avalint iU.i de tor-
s pflertes, et ',Un ra ;.
nombre d(entr ewx t\'ti'r tf.
etc faits )risw i-rf jn ,t

UNE NO [ELLE




BORDEArX. In en-.' W
special l de la -'.t: (e Girond )
-apporte que 'Espa-ne est d4
r ,.Ce en deux ca-mps. On ::
SpiUcedepi plus par *.ueila -
ji is par .bataille ran ee. i
timee que e t v,-a eo, tle dui
ys qut, i (est sKn ie coiL re
1 autre.


Le Savo-Lot
LeSavon-Lotion


Plus lelle que touted les fleurs, e'est la peau fraiehe, sai
tt juvenile d'une jolle femme. Vous la conserverez toute vot.
' vie si vous employee. le sayon de toilette

I, sel qui done la pea aspect suave des p4tales i

En vente partout.
tA A. tAKIMBE
_.... .d$I.t..- pour A$


LA BELGIQUE CENTRE

LA SECURITY

COLLECTIVE

BRUXELLI. ES.------Le Minis-
^ire des Affaires Etrangier:.
belge a prononc' un discourse,
qui a eu une grande repercuIs-
sion. 1 a critique les iddoi-
,.es dangereuses qui Hfeuns-
%2nt sur le sol de Geneve et
s', st declare partisan d'ure
politique ayant des fins con:-i
tructives. Un journal fh,-:,-
;n'ind, en commentant son .
' ults, a attire l'attention SLi'
i2s passages ofu il suggere
'ablandonner le systtme i it
,.'Vi des pacts et des union.:<
" a Co iIent ave satis'1,v
t i-n Ie passage du disco
Ph Ic Ministre declare q on.n
peupie n est autor'ise t fa i
u ei guerre quc'n ca., de 1le -
Limei dlfenlse, quand on0 act-
l e ses int'erets vitaux, su
l depe dance et ses fr'nu,-
's. Le journal faith (LaFe
F nt r cmarouer la nece.'sio
souliign ie Ministpr (4-
-I ,r: -ir: et de lim i.ter les c1
tions nouve'ies de paix 6 in-
.^isiiile, de sdcurite coiloet i-
-' et d'aide mutueo!e.


PAS
ESPA


DE TOURISME EA\
GNE CETTE ANNE,;


LONDRES.--- _ne a:n..
trinstique a decide de >s-
,Flndre en Espag-ne ses to --
"itPS tour'istiques )pendanit c
:stde d( la season,

LA POLOGNE
RECONNAAIT-ELLE
L'A YNNEX ION DE
L'ETHIOPIE?

IO) i K;.- Li Press- c.( -
n''ent co'mi un eveneCI.I
ti4s iimpota!it la remaise iS
Iettres I d eCi'(nce du notl\1'J
Ambassadcur d'ltaie a Va '-
-,. Cos let trL s ont etc p.3,
series au no du Ri Md'iA-
.et a nom de IEnpeieur-
F thio;e.

r U'GEMEN.TS SOMMAIRES
EN ESPAGNE

BARCKLONE -.- On cra,
(liuaujourd'hui ou demain:;
quelques chefs des insurgs
-cront juges par un conseil de
;;uerre. II est possible qu'ils
soient eondamnes a mort.


~- -- -
CON VOI A TTAQUE
LA ROUTE DE
JERUSALEM


S t'e


JERUSALEM.-Un conv,.
a 5tu attaque sur la route (H
Jarusalem. Le conductcLi
ainsi que des Juifs qui s'y
trouvaient, ont ete le6ge- -
ment blesses.

LA REVOLUTION NE
TOLERE PAS DE PILLAGE

BARCELONE.- Le Go.I-
vernement Catalan a 4tabi
un service special de surveil-
iance des Consulats et des udo-
miciles des strangers. Dans
ure note officielle, il a decla-
re que pour ne pas compro-
mettre la victoire acquise, lez-
jcns des strangers doivcnt
,tie places sous la sauvega-r-
'o du Gouvernement et du
,wuple.

DELBOS VA A LONDRES

\RTIS.-O Yvon Delbos a.
f't4 Paris pour Londres,
-..nmpagne des hats fone-
'n.naires du Ministere cds
-ffaires Etrang&res.


A LA CONFERENCE Diji
BLE

LON"DRES.- Augustin
Iards a profnonce a la laut-
iin ul de lc n\vtin un (ScoursA.
dJa!s letuel i: a propose d'u-
i1 i-.-trIe .'s ,,-'rvC:, do .bC pui
;ali'nenter s pays qui n,
pureir paver les prix cou-
r',nts, t .-r ce rnmoyen d'au.-
:n (i t: h. Cen._:ommatitn,
mendial. L dele6gu6 franqcais
a fait n K in expose sur for.
,,:i!)isme .'n vole de forma-
i t o:ii 31 r n I'E'c;f L' O iffio K -
i;nal di ff1 t c es dcau
: co -ur. o s :-. itt, un vif' it-
I. -uon e a
;.-,f I.du C(Hli ont ete acn
i iib .t 'oabloment et onI
," (cnt0 appr"bation ie,
v-F i.,' '>\ii do!s delegue,.
Su' ui- i en appie>
Ft F'' -- ^ **U." i, i d r-'"i[,'- \
cI .^ -, : -ic l P et a-'cInord

-i S I n; ent r
F dan i( -
I :Fu' s d(
.'.i < .positi
a'Un.." -- Ft' le r (ie ede'


it','t b 1- d;- }'m L1 x SI
211: FsI L' c'^n aut (:


A [C JIR.1 5 VA ETRU


(fl ;R* A 'V-t -Les L-

l. ,." ,/.. -...v ._antes. et-
S !:ii" I'i" :...-> s- nt entr s "
.. FF F.f-i, ;, aaitF r, m aF s "


F\\VFSI Cl lQ{JJL


serble qu'ifb: on t intention
dol bombard' Alg'siras ce
. Ir.

A. CO().iRS.E IU
FLA.fIEAU
OL YMYPQLUE

LEVAD IA ..- La c-our-c de
rclais cion.'4 Le finnbeau
, p s .a 'i) si.br a A-

FI&t inc'F' u i i. i itinri ai-
tiC. ,o'pai Jts gr

C ...... b ,.:: .; r^;', ; S ".' -....- t. -J letr p .ie-

-i oute V
L. i Ft- -(:,.5. : ;-r .arrivAct


(_. .- g-.I i-.

U F //: F ; F 3. -'; I i I'FPIYr t
F .'k n '
F''hH F H .en f


3K


- F '-3 "F F


F'S -F' F,"
F. N. -
F,
-t i+iuitt Jsttj't..


i .
/uII.)
E (t


PEPS(D)ENT


est dc 7 a 11. fois plus puissant-
]I a mtRF ]a Un.uvaise h1alen-e pour an .....:.::-a- 1 houre
*m plus.
IAn ii DiN fEPStD-N u pnr I l.;:F cIlaBou-
'h rc p s, t, c n deco vert. remn t- -. .inulae
1e 'hy -e' b -,ale.-- .. Le d Fto] | p eivi :. uv-el a-
:e1nt-tu teur microbes renn I'Ant-rise i' li"-.-l.ent de 3
P 11 fois plus ouissant q(Iidautres a,,nti 6Il de mar-
que pour Is sins de la bouc->. Immoy~jt.-n niS Is bcem-
plDi, S oiU o dui n ierobes son !trull^ oens la Iouche.
PIU S E FJFICACE. PLUS CONOMIQUI .
Pour tuev les microbes, il est dcessaiu I, i, p[part des
antise5 .t ,s- pour les s_1oins d la hbo.U1' iut e ploye
d ians ik' ,r '- enti1re.- A r' li I c i an,. t'.''s antisep-
tioues a l'u -- ainsi que 1e {C1 signiite une pe'te de temps t arge it..- ais) I'A isepti
que Iepsodent peut etre deia:e dans j'.'' I' dcnx parties
W'eau et encore tuera-t-il les nicroe's n mn:F' doI 10 se-
condes.- Done, IAntiseptique Pepsod(en est do1 tros fois
alus avantagaux et ne vous cout.e qi un ta'rs dans Ilisage.
Combattre la mauvaise hal-ine (HaP 1i`)., is pellieu-
os. les affections du pied, you- proteger con.'Oe les infeet
;ions que produisent les coupures et egrat i'nir's, ne voila
ume quelques-uns des plus de cinquante u-s -s doe et anti-
srptique remarquable.-
Procurez-vous aujourd'hui r.me ue un(, .bout lFi1e- dIAntisep-
tique Pepsodent. et protege vous A Plaide de cc product re-
Molutionnaire.

L-ANTISEPTIJQUE PEPE )DENT
LTEAU POUR L'HYGIENL DE LA BOULCHE


1 Un Produit des Fabricants de Ia Pdte Dentifrice Pepsoden4


?L TIM ir -


- -t (-j, irw 4 1k o fii '.- *.


. 8.







on chez Vin

fue Courbi


.S


ga.a.sum
:. ..o m: 4 MM.
: W ." .. : .








Voix de f Province
AUTOUR DES
ELECTIONS DE BAINET


No N 9


I


06#mwwwvmIp.Omn .n- tmfi-n0.f.wmm,


L'histoire est un perpetual Chapea
commencement, ne cesse-t- Chap
"n de repeter. Chapea
En 1125, Henri V, de la dyi Chapea
nastie franeonienne, de cete p
.. : .. .. Chapea,
neme dynasties qui avait su- satin d
eit6 la querelle des investiua- j Saffeta
sletedreaaffet&
res, venait de s'teindre dans
la paix trouble de sa eons- aize b
eience bourrelte.Les deux mai E ''lle b
srns les plus puissantes en
Allemagne ai cette epoque e- AT I
taient celles des gibelins et
It.s guelfes. Les luttes entire
gibelins et guelfes rempliri-nt
u,: siecle et ce fut un siecle de
,ang et de feu en Allemagne,
Lt people n'en pouvait plus,
en face de 1'ambition incons-
cinte des deux maisons qu
voyaient plus leur int6ret
prive que interest t de la col-
lec-tivite. -=
Heureusement que tout a
...aun-termeU-bau jour, auo
c)urs d'un interregne, au mo-
:.:ent ci gibelin. et guelfes
..g itaient pour donner un F-,ET A
.-.ti issu directement de l'u-
ne ou 1'autre maison; le peu- 'OUCE
44 fatigue de tant d'exces
wourna ses regards vers Fre- PR
,i. Barberotusse, egaie-
nt apparent aux gibelins f lP4/
e& aux guelfes gage de paix |
4.;i devait donner satisfac-
A n a tout le monde.
Les hauts barons se conear-
:rent, et faisat adroit aux!
'vujli@&ations populaires, is
&'eric Barberousse
Voil 1a histoire Que vo-
171ns-nous a Bainet depuis les
,Qlectio, de 19&'2? deui
Sinon larepetition de ce qui -
se passzait en Allemagne.
D_)ux groups en presence se
disputent b'h6gemonie politi-
(o;oe:lutte qui a occasionne d s
pcrtes materiel]es et morales;
drtes de vies, pertes de j Le Vap
t)ens, lutte qui a susacte r, V Vov
un proees, qui a oeccasiun- York fe 2
r, lJe drainage de&s econ&- temrent p
mies des deux I groupe, I -1i est
iutte qui a fait retarder de le: 1936,
vyrrt ans., Bainet, commrcin r a 4
interessante et cld6vou6e ,\ (i pour K
4.I uvernement du Presidecit di.,lombia
Vincent, t:bal C. 2
Aujourd'hui les mnmes s:'- .re t
nc. semblent se repeater avoc
I-s sections generales a Los ..e Vap
LV.ux groups qui auraient du ,. B. Vo y
avoir' la sagesse de s'abste.ir ,'.rk via
.:! toute competition desce- est attend


? DE DIAMETER. A DES PRIX ES '5. l, i AkAA TAGEUA.

OFITEZ DE CETTE )CCASIOA L JJE POOU Ai i, PR(HORER


RIL RERLLBMENT FFI'A(E P;,( r C'OMRA
VRfJLIGEZ PAS D FA/K-. f O TOUR A LA


1. -aia -,~R.


OerIAN

*eur COLUMBIA S.
63 partira de New-
3 Juillet 1936 direc-
our Port-au-Prince
attend Ie 27 Juil-
en Toute le meIie
eures de lapris-mii-
ingston Ja., Puerto
, Cartagena et Cric-
. pregnant fret, pas-
malle.
eur MARTINIQUE
.153 venant de Next
les ports du Nord
u le 23 Juillet 1936,
le mrnme jour pour
ve et tous les autres
Sud pregnant fre&,
et malle.


Wm,
Agent


E. BLEO,
t-Goniral

iON


)CASI


FPTIONNELLE

re un grand bureau
Savec installation
chine i 6oerre, un
iteuil tournant, une
:moire on anajou a-
ompartiment& Con-
antageusea. S'adreas
titut gAlfred Vaia
Laflsur Dudhilne
igols Georges, Ing*


A TTE TION
Dix centimres vous sont of
ferts pour la erile de1 tro1
timbres a Peigie ds Dumas.
Adressez-vous a :
Rene Lilavts : 82 Avenuw
clu Presidea t 'Irujilio, tous
ts jours de nidi I heure
Karl Gueltewi : Rue Mau;&
p<'s> (Bois- \'er:U>) Pif,: ,, .. ; :
N 'oiubiie i;j,: qu; .W,;.$. ,.-..
chetonis 1L0k ,5 limours na.
iuens.
-. .. ,'--- .- ---,


EXCE(PT1OXCSIO,
A VENDHE
Une belle si1mbre a u-
cher;
Un joli salmon 1 d 7 tpe'T,
yant servi 4 mo.
T6lphoner au 1o, ; -7...
-2 T' W ..* -


Haili


I I


Ut. a AIIT ATEtUR. LE


ASSO REZ-VOUS de la pro-
pret6 et de la blancheur de
vos dents, voyez a ce que
votre haleine soit parfumre
en employant le Colgate
ahaque jour.
Le Colgate nettoice les
dents parfaitement-cdique
figure, chaque crevasse. II
les embellit parce qui 'il
content la mnme poudre de
polissage que les dentistes


. ..
t,.i.'.: !"


Pour cause de depart, Creidy liquid son stock en enter a des prix. defiant toute "oncutrence. Vente en
p&' 40 aiuies et par lots assortis de $40.- Vente au detail des articles suivants :


I l.aine y
Service
l)amasE
Tile p
STc(ile a
?Stin -i
i ti.n d

Rideau:
Chapel
I h'.rnnro


SCompag i cairage !c rque
LA DISPOSITION J SA AU .LL .ik: i l, -:* ILAi Rs DE 8 POLES A le


dent dans la lice. La jeunesse een route
de Bainet, fatiguee de cbs ti- Pctit-Goa
naillements sans profits, de perts du
ftte lutte sans grandeur, se passagers
toirne vers le President Vin-
cent.
A lul seul appartient le rsot
de la fin, puisque les deax
g oupes l'interessent au n&e-
n}me titre. --Op-. -pi
Gou verner c'est prevoir!
Doit-il laisser Bainet se re- C
longer dans les scenes d'her-
.:'? Doit-il donner satisfac- EXCA
I ,j.,. a un group au prejudi-
ce de l'autre? Ou aura-t-il A vendi
'heureuse inspiration et sa- en aeajoul
,.sse des hauts barons d'Al- prur ma
umnagne? grand fau
Autant de questions palpi.- grande ar
..intes, qui passionnent -I'opi- no trois c
ni un de tout I'Arrondissenment ditionr av
dt Jacmel, et de la deuxim6e w'r & l'Ins
rirponscription en .rtic Pe Avepue
lir. '* p"rs Flra
.,Can,.A.BARJON. mfet,


)iquee blanche .................... G.
tes de bain 6ponge.. ..................
se pour Nappes ass..............
r. tente ray6e could ... ...................
draps blanc ....... ....... ..... .....
mprim6 pr. rideaux.... ..............
l chine pr. Jupons......... .....
-rod&e pr. rideaux...... ... ......
x (lent j, p ire..... ...................
ux laine pr. hommei..... ... ..... ...
ux line pr. Cadets.........................
ux line pour Enfaits ..............
eaux Paille d'Itali boa.me ........
ux Paile a lIa mode........
ux garnis pr. Dames a-st ..... ......
ux garnis pour fillette ..
le soie jupons....... ............
s extra epais ........ .. .. .......
de chine Imprim. ..............
rodee coul. et blanc....
lanche pour voile...... ... .. ..


Creidy invite les
On offre aussi une


25.00 -- 12.50
25.00 20.00
4.00 .-- 3.00
-1J.00 3.uu
5.K) -.....- .
3.00 -- 4.25, .
I* *444 .
.i : ...
i ". -
1 ,;. 7. *..'1
t;.(.. ; ..... c.;. i
.I_/ l. ** ;


^0- 4.00
,; .I H.i,........ 7 ^ 0
7.:)!) .... F
,1'0 .O
..* .



I .. .. ,'


coDmPIrcants a veI -.h. "
au .,mobile Marqou !'l-:1< ,.7


Chemises pr. home asst. 3--... .....G. "
Ci:emises pr. home asst.................3- G
,. h-:mises pr. horn. Tricoline... ........23- G. 1I
C(.A con s Sup........................2- G.
C i. nisettes fil.... ...... ......... ... ....
j ):intI es cll tj).. ........... ...... ....... .. .
. ) 1.' b-e su p ., ... ... ....... ... .. ....... ..... ....... 4
J):. 1 r ",is double larg..... ...................
''ba line blane sup. ........ .................... .
; .,ba-rd. i )ii blu, nc raye noir.........................
, -in Ui tropical asst............ ............... ....
. ;c.0,iine de soie uni et raye ............... ..
'.K''rdine ii ialanie pr. Uniforme...................
' ioile de fil bleu Uniformes.. ....................
ique bla up. ..... ................... .. .
4u lards pour Robes Sup ...... ................
: (; Cs de eoton, Bas mere., chauss. pourthomme,
i chaus-ettes pr. Enfants mone. par 5 douz.,
tiles emailles Gw"r et detail
4. &W-mlS .S aSSt pour horn. dou;:. ............


5.00-
5.00
.00- g
6.00 -

4.00--
3.00-
8.00~ &
2.50 2.
3.00 -
2.50-2.


L K Ipublic en general a profiter de cette derniere o.
4ZdI' o '1m .


emploient. La saveur du
Colgate est dlicieusement
rafratchissante--elle laisse la
bouche pure et parfumie.
Achete-en un tube aujour='
'hul. Employez le
Colgate soir et

pendant 'l t Jourt.
Voyez ensuite I A
beaut6.nouvdile
de voe debts
-- 4.u<


X'oubiez pas Vadrtsx r : c : n REiDY: 98, Rue Courbe, 98.


a. -


--- ----


gR1lL


COMPAG IE A GD'ECLRAG ELLIRIQUL


S. RT-A U-PAIW CE B A.-A.TIp
--.=-t-w m- S


colon de Avenu e
/f;-;:d 1illa, coin de Aven '. f ha /


COLGATE BLANCHIT LES DENTS ...

PARFUME L'HALEINE


JEUDI
Louise Brooks et Jean Ga-
bin dans"
PRIX DE BEAUTE.
avec Georges 'Charlia.
Entree: 0.6
-' r asa ,.%.Pmmm.gn

tECQONS PARTICULIERES
LeConrs parlicuidires
Ken eoff & partir du ler AoA'i
Tiltphoner au.No. 3296.


.w.,, M PO : P.:: I? .^ ..
.. ..*.. ...'" 1


.~ .i:-


::


Avis ,
/%i-0


Itnporl;rrf





?ft.7-19$t'


A A Pl
MA w :ql amt 0 N"HOppb finmvW1.4 ~ ?'"


enros


ABAS "de CODE TOL t ,
COUTr AAO. -a-CONSRVAON Ao.Rv '
TOUX RIWUME& BRONCHITES, ENRKU
INFLUENZA, AFFECTIONS D r pO; j


I-
I
1.-Cnn


Pont-Au.Pame R. um to as as movisces


cLE oUVAiJWST


Usine i Glace de
Port-au-Vnrau
,- MUv'a Utl at g J ce it

iHawokwttLWJmteflV par a"i ca-
uoun pants en blane dans
.uue es direction s do e ort
%uts'ra -e eot do P6tion-Ville.
.toU av Yan oujours en
aju~in leb dernxers models ofU
*t4AeirtS en act wA part aU
4&o).Q Ct au-Utn3uS, vendaDiie
< aiiuiLeb te palemenA.
,,eL glacieres leg plus sfires
tb pilu economuques.
aoam GLA'VE
cSUPIERLATIVI4
tuuaL nouveau, qui noe
S cue extn ene aux meilleures
muarques des Pays d'Europe
pu 'Amerique eat offer au
a. uilic namiten par I'Usine &
p ace de kort-au-Vrince, Gou
e4 ceLte uelicleuse creme, ei
S vuas serez convaincug.
U Faltes une agreaDle surpr -
-e a votre faniLe en appo.
L ant de ia atreme ilacee Sau-
5s erUztive pour le dessert. .
t Ious en raffollent.
:AV TIKPUT
FRIG OU Fiojn
I Nos chambres froides own


ci recemnLe it usS 1 a puoti
peuvenL recevoir a inpori u
,telle quantity de viande, a
..ans, de l eg u mes a
ruita, etc.
..Le Public. esa cordialeme.ni
ivite a visiter notre usine et
i inspector nos models de
glacieres et de sorbetitres
,ans notre salle de vente,
Consommer de la glace,
est fire de l'oeonomie.

a -yn i^r""^-^BaM^ T" ^ '*< '


'4'
w^^ ^.-


tQUIPEMENT ET tQUILIBRE
Avant do pouvoir prendre lo mer, it faut
qu'un naovire soit bien gr6 aet parfaltement
&quilibr6. Des d6p6ts effectues reguv;-e-
ment 6 un compete d'6porgnefinisseOn por
constituer un fondt pouvant servir & &quiper
les jeunos gons pour tour voyage dons ao vie.


DEMANDED LA POMMAD)t
La.Em-Strait
I la Cordonnerie Mont-Carmr
HYPPOLITE JEUDY
e61ibre preparation d?
Ho-Ro-Co.


m% r-, -.tnnf-Il *I .SS-


CLUB SPORTIF
HAITkN


CHAUtLES ATLAS SYSTEM

Chemin-de8-Dalles, T2l1: 25fu.
A ouvert ses portes et of-
fre ses services au public.
Lte Cub dispose d'un mafe-
*-I Ilmderne et compact pot0
catUure physique aved meth:--
ae rationnelle et scientiliqut
pour homes, femmes et e :
fLnts.
Resultats rapides et cc-f
v, in cants.
Pour tous renseignemenu-,
d Dresser au directeur le b.,-
AFu i'apacito ou au mlanagti
le Dr. Gerard Rousseau.


A L'OCCAtSION DU
MO1S DU SACRE-C(EAUh
Un nouveau stock de
L'fHEURE SAINTE,
du Pre Henry,
vent d'etre refu a La Libruw
e Ncuvelle, Avenue du Prt-
wAdent Trujillo.
Prix : seulement 50 centi-
mes.


CLINIQUE
SDOU
DOCTEUR--DLCHE-IN-
Rue du Dr. Aubry
Telephone 2287
Une aslocIion de phi
>ieurs mnedecIn,. La cliniqu-
met a la disposition des malat
des un medecin pour chaque
spoicialit.,
TraiLenent des maladies
par f4lectricite.
Pour un cas pressant n'he-1
sitez pas a ti{lphoner 2287 a
i'importe quelle heure du jouI
ou de la nuit.-- I y a tou-
jours un nxdecin a la disposi-
tion des mahlu-es.
Consult uti+o(. gratuitez-
f.st-i -t jcdi, Le samedc
s-t exciusivetnIt reserve
i.ux consultations gratuites
pour les femmes enceintes et
>5 enfants.


- - - -


inwwms~aew~


LA
BAN


A de Matteis


QUE


ROYAL


DU CANADA


1
i
Si

i
,


4UX ARMES DE PARIS


R. BROUARD
Lames de rasoir a 0.10 gourde. Blairetam:xasoirs. Savon
Pyur barbes. Tondeuses. Cisoaux pour coiffeurs. Tubes
caoutchouc pour bock (prix de liquidation). Poudre Len-
theric a Gdes.: 2.00 la boite.Elu de Cologne Vibert et Pi-
naudPoudre etCrgme Simon. Huile Quinine. Pommade
Moelle de Boeuf.Elastique pr.iarretieres. Bas de Sole.
Chaussettes et cravates pour himmes. Plumeaux a epousse-
txr. Livres et couronnes de premiere communion. Chape-
lots blanes et couleur. Coton antiseptique. Boules ravi-
Vex pour teindre. Biscottes Gregoire (pain diabetique).
eFuit salt (Sel d'Enos) Menthe de Ricqles Boldine Hou-
eC. Fausse bijouterie. Porte-plumes a reservoir Pelikan.
Clips pour bureaux.
--- .. .. ---- .. .t*
COLLEGE SIMON BOLIVAR
Enseignement Primaire, Secondaire et Spcial
Internal el Externat
114, Rue Magny, 1144 (Petit-Four)
m.ATilphotn: No. 5201
Laureat de-l'Alliancefranq,-iqe (Composition frangalse
aux Examens Officiels du Ba :calaureat, lere parties, 1934,
et Coioours de Dietion franf ise de Juin 1935).
Trente succes aux Examens du. Baccalaureat, lere et
I ee parties. :
: Cour d Ete: 20 Juillet au 18 Septembre 196 pour !s
i QVes dui Certificat d'Etudes Primaires. '
27 Juillet a u 281 ptembre pdur les 6lves des autres
l .,;: p.: ouss es t.:t :ma ii r ': : ::pi ogram : :: :::,: i. : : -. .. e
Iasses
Tout
0ovt Sliograrine mon
Pourtois renseignements, sadresser au Colle Simon
A W: -. rcl ar, :T6 :5201, : :. :: : :_: ::::::: : : :. :
.. . ... ... .. .. ... .. .. .. .-.. . .


T r 4- ,-O Df t -fa -~-.?


AVIS MEDIC.A.
CLINIQUE


du
Or LOUIS HIPPOLYTI,
Ancienne maisor
F. Duvigneaud
Rue des Caserne.
Consultation :
2 t 4 hs. / p. m.


*. *.,r, t.
Machines a 6crire Remington
. Machine a calculer Dalton
Inbans, paper carbon
Stp vns aehtas chez
G. GILG.


-tce Co urbe et Rn Eue dua0anr11fri d t[ FLA


-.. A i 'ECAILLES DE LAET, V
." '. Pi'WRREKS PR!ECfET SES
,P. k Oh, MONNAIE OD ROUTES
'N ABSOLUMENT AVANTACEUX.


I E! JI OR, DIAMAILNT
NATIJLO NS 'iES, ALDh
NATIONAIrTES, A DE$


.RANDE LIQUIDATION D t UN L ;ETTES, ET EItRES
Lunettes et Verrcs de tous numer&o
Wontures en nickel inoxy 'tbic i.
-erres ovales au prix de $ !.00 la paire
1 iuuidation durera iusou'au 15 Novembre indefuo
A. DE MA'ITEIS & Ut


~'-~- ---- zz.zr ~- ~. ,,~,. it. z... ::...zznt..


e'esl


LE

la


leures vi

vaste


quin tesence des


triles de e ines

rritoire r-ulnissant


meilleurs' terrors.
C'es e qu fail son aro .e


.O G u...tezci e.mpare.z.
.-* /. .: : ,'* :. : *( .. ". /: .' :-: : : .* : -: ...: -: :, .:. .. : : i. :. *:. .: .. :.- "' ."-':. : -, :. :.*.. : -: *: >:..: ,. .. *:- l ; : "- : ': : .....: .. .-:*-.,: .:. :. .. *: i. : :.. :. -)/..:::.; ;


ne'U
d'un

les


a~-e~g RPM-- Magill


--


I i I


AVIS TiES IMPORTANT
L'Usine & Glace de Port-aw
Prince avise ic public que sa
CREME GLACEE et ses tS&
QUIMAUX sontl abrique.s 6
partir de ce jour exclusive.
ment avec du LAIT IMVOAL-
TE. Cette measure exceviuon-
tionneile pri;se par eLe onnut
la meiieture pruLection cunMte
uni intfeciun de enaruolei el
ptrnat e.n consequences a Lout
ie monde de contmuer a con-
0oimer en tranqulUtie ces
produit- de-icitux.



Dr. LOUIS P. MARS
Membre cde la 5ociete Medico-
i'. ycsoiPg;iqtue de Paris
-im: -ate oies maladies
.e: c Nerveuses
S^ Lu p biriientL de la
.i-'..n ', tii ', : : astinenme, ue
8i *;-:veuse, de Ial-
.. i .morphinoma&
| i:_^ .. :'--., -' .: antsns ner-




: 2596
._ :i;n ,au:ite aux
;L.-u<. :C U;cU u p. m.




S s Pareil

i I

... s ( o ).
-. .. ; i_} l; ,, C o.)
DI-:.i : ,; .', ) D A(GE


~c~-cs~c


I


Co


IISARTI-IE


ISID-IN. I




Otri .tr t-ti r.IqIfrtm


1LENOtJvtLX4Tki PO.


nAst arnIfIs


1UMVUVCUCS ee

trangeres





4 pagnols, pour qu'ils lTvent
J'anere, car les troupes rebel-
les qui sont campees aux por-
tes de la ville, menacent de
'attaquer, si les bateaux ne
qtittent pas le port. On croft
que cette demarche du Con-
erl a ete inspiree par les re-
presentants des Puissances E-
trangeres, desireuses de
maintenir ie statut de neut a-
.ite du Tanger,

BATAILLE A DANGER


TANGER.- Hier a la suite
d'an combat entire le. bateau
v^Jaime Primero> et deux a-
vions, la panique a ete tries
grande et d'autant plus que
des renseignements serieux
dissent prevoir Ie bombarde-
mrnt de Tanger par des a-
vions au course de la nuit et
p,)-t-etre le passage de ja
frontiere par des rebelles. On
a remarque surtout ]'affolit-
wjent de certaines families
tspagnoles. Le Comite de con-
trOle du Tanger, reuni d'Lr->
gence, a decide de confier la
garde des Consulats aux cia-
tachements debarques des na-
vires de guerre anglais, fran-
anis et italiens, afin de mar--
(uer le caractere internatio-
ni deIela zone et de ne pas
charger aussi la police et ia
gendarmerie locales, en cas
d'rvenement grave, d'un dc-
voir qui exeede leurs possi-
bilites de defense. Mais cetLe
nuit s'est ecoule sans incident.
1.-s principles unites de ia
lotte espagnole ont quite ie
port de Tanger hier sous les
ordres du Commandant Na-
vafro, ex-attache naval a Pa-


r'i, Les insurges sont
piec a Ia zone frontikre.

t1AN(EUVRES


car.1-


ITALIENNES
EN AFRIQUE
ORIENTAL

ROME.-- L'armee italien-
no de I'Afrique Orientale sWest
nivre i des manoeuvres dans
Ja region d'Amba Aradam.-
La bataille qui se terminal ar
la victoire de Badoglio a ete
;r pw oced6 a des essais de d bar-
qutement de troupes par a-
vions et des centaines de fa.-
tassins ont ete laches de'rriei'
l'ennemi, au moyen de pa:c,-
(hutes.
I--
LAREMILITARISA TIOA1

DES DARDANELLES

STAMBOUL.- Selon d S
nouvelles request des Dar ,' -
n-lles, Tchanak Kale devie:-
Jra le siege d'un corps d'ir-
mee, et la plus puissante sta-
t en de T. S. F. de la Turquie
y sera installee. Le corps de
gnie a commence dj'a le:.
travaux de fortification. Bien-
tot, le chef de I'Etat-Major
viendra : inspector les chazi-
tiers de la zone remilitarisce.

RECRUDESCENCE DES

GRE VES FRANCA ISES

PARIS.- Les groves fran-
qaises ont repris de plus bel-
le, et se sont etendues aux
fermes des environs de Pa-
riJ, ainsi qu'aux manufactu-
res d'automobiles et aux usi-L
nes metallurgiques du Nord
de la France. De lundi i au-
jourd'hui, le nombre des gr&
vistes'est pas de 37.000 a
70.000. Le drapeau rouge a &t
iaes. sur une usi'ne 'auto n
Smiles*


C(E'RMONIE

AU JA


tELIGIEUSR
IPON


WASHINGTON.- Les mi-
1nix de la Tresorerie ameri-
:aine ont declare absurdes Jes
L: uits, venant du Japon, si-
vnt lesquels le Gouverne-
)(:int chinois employerait a
i'chat du materiel de guer-
:'e lor que Jui advance les E-
:,ts-Unis en exchange de son
regent metalique. Morgen-
thau a rappele qu'il avait ete
-tipule que les transferts de
:')nds du Gouvernement am&-
Cicain seraient employes Oex-
.iusivement a la stabilisation
;rmn6taire.

EXERCICES DE DEFENSE
EN ANGLETERRE

LONDRES.- Des homes
teo 60 ans et des adolescents
de 18 ans devront, sur le mL-
i.e pied, participer au colojs-
.1l effort de defense britan-
a;ique. A partir du 2 Septem-
)re. les honmmes de 35 ans A 76
..ns qui ont deja servi dans
arniee, la mIarine et I'avia-
ion, SCernt invites a consti-
aer un corps volontaire de
ifense territorial fort de
4I e soldats.

I.ES VICTIMS DE LA
REVOLUTION
ESPAGNOLE
PARIS.- On value i an
-illier le nombre de ceux (|ui
S.t etG tus au cours de ces 5
derniers jours (de combat en
Espagne.

GRA VE ACCIDENT
EN A LLEMA GNE


STUTTGART. Mmadi
,io', a 21 heures. le pont en

acier de i'autostrade de Dit-
zia gen a Weil imdorfu(,iirmr01on-
,:nt la line ferroviaire, s'est
ffmndre. Une locomotive qui
tpa-sait a ce moment-laI fut
-e'lei atteinte par les debris.
tL., mecanicien et le chauf-
fear ont et letgerement bles-
&3:s., La remise en etat de la
viHe durera 2 ou 3 jours.

VLE FESTIVAL
DE BAYREUTHl
BAYREUTH,- Commeince
.e 20 Juillet par la repr6sen-
talion de , le fes-
tival de Bayreuth s'est pour--
suivi, en presence du Fuehrer
et de ses ministres, par difal>, et une second repre-
sentation de
LES MEFAITS DE LA
LEGION NOIREw
DETROIT.- On a signal
ii procureur Me Crea qu',en
| 935, un negre a e6t enleve et
conduit en un endroit 6cart6e
pour y etre abattu, enp ue dQ
iijfstiraire un groupe^de dterrx
iLtL de la ,Legion Noirex en
ptrtie de plaisir, .


UN SPECTACLtC
AMUSANT...


TOKIO.- L'Empereur Hi-
4 .uhito presidera aujourd'hui,
'tvant 1Lautel de ses aneftres,,
une ceremonie religieuse an
course de laquelle il leur noti-
itlra Ia mutinerie du 25 Fe-
rier et la solution qu'il y a
'donnee.

M OUVEMENT
POLITIQb
EN COLOMBIE

BOGOTA.-M. Plindo Mell-
diz Neira a ete nomme Minis-
r-e de Ia guerre en.reiplace-
I :int d M. Benito Hernan-
dez Bustos, qui devient Mi-
nistre de l'Industrie, On volt
dJons ce choix une manifesta-
:fon des tendances liberales
(ui soutiennent.Ja candidatu-
re de l'ancien president Enri-
ipue laya Herrera.

LA CHINE S'ARMERAIT
A VEC L'OR AMERICA IN


RUPTURE ELAGA: T


.;a chere A"
J'avais v.-
ir un bien c
quand j'ai p -
e consacre .
qui me restc ;
(ification de -1-
r.nheur.


Snivant
o *t iV t ;. ...


C~ ~


.4 '.4': '-4--c, 4. 4., -


nm-s < 13.4.2


v'e do ~'Uite's, 2 -' -


L' *


pas estr r-DR %
t; 46 ..
"4r~tt ~ L'5~11d4
tc DittC~nt&d


BEAUCOUP,
DE
PERSONNES
nous disent u'!ds nc vaer"
jamais connu la jote d'unc par-
faite sant6 avant de prendre
I'EMULSION SCOTT d'Huile
de Foie de Morue.
Si vous ne save: pas combien
EMULSION SCOTT peut,
vous faire du bien, achetez-en
un flacon aujourd'hui mcme.
Pour une meilieure sante il
I n'y a rien de mieux que

I EMULSION
SCOTTM'
REFUSEZ TOUTE IMITATION
-Toutc, thule de foje de more que
ouw employons dans I'EMULSION
SCOTT eat pr6pay e dans not Labcr
rator en Norvngej mPme o6 lc poi-
son st p h6,4sous le plus stricte con.
trX6. .dendftque ct sanitaire, et cette
huile eonttitt -l plus grand hiombre
lJturet-da- viamines qu'il eat poasibe
)d'obtntir. EHl .t sans comparaison.
. .- -" ..*, *' .l._ *


'4' 1~
4~~ 4 '4


,l~c~ia~a:"8~


.Si Fork tiont absolument ai
aqister a un spectacle gax et
anusant dimanche soir, oin n
saurait aller -aileurs qu'au
PRex, ou a 8 hres. 30,passe a Ie-
cran, Grand Bluff, un film po-
i:cier, mais comportant uine
SUite de scenes charmantes
uhlines de gaiete et de frai-
cheur, qui en fait, en metne
Jomps une fine comnedie. ULne
a2tiste bien connue (iu puoUe,
ia gracieuse ,lorelie, qui dans
le role de la secretaire du )i-
recteur, a mis en valeur 1 in-
te.igence et la .ine- on
.t, fera entendre sa voix .---.


ips plus dcheieus e ne>.iCS
quc la vedette a> ctiIu
..:cttre en vc(. '_ J. .1
y a en outir ..
.' . ; V'Tt..d bcu-t 3
i:Lns les dans -
i, executera.
C'est doAmm
attendre jus u i.- -:.
r iLais pour trr'-;^ ,- v ,
SxiPe, nous
t. flns d'allK F -< i 0 f-id i
sir a 6 here i I
Ix, .nelileure p uci '. U, 7-
nne ne p1) : k
evoir.
,Lt dimanc:e ePn '-- a
5 heures, ie 7 ..: 3.- ::
yur, ((Le Dec.. fti::i ,.,
ce pur chef-O '._ ;. ,:
i-ittendent avcc i- _--.- .-
revoir.


SLes lois du success *...,. .i........ *.


L'&ducation de la parole ...............


-La timidity valncLe .....,,


L pouv ir e a v ont ............ .........


Le marques r'v atrices du caractere et

du destin ... .... ............. .


Psychologie tde i amour .................
... .......

hypnotisme a itance .......... ...


Pr p.-.Al CHO-yg DE LIVES POUR


) Ii


LE SO)iUET
DE LA SAISON
D)RA .A TIQUE


-r ~-
3 3
AUKT
:5


.. fasd.. n
ui bouleverse :
CHATI MENT
de ,ain soir a


ant..,
CRI-
8:15
(jUl


Paramount. Aussi
_. :* i- 'i'^ e de l im pe-
-. .1^ -
I (
". <;inen par une
'8tatkt~n humiaine, mas-
S : Bu et ierre

., ..
u. .l-, fio 't -que f IOL
=:- L-i- ,y i n,<'
:'-::: ":i iilm palpi"

^..- p ;, 'i.i La MW8son
r if i Fl he que vous ap-
S.n. a nche soir, a
ts, tujours au Pa"


rumowunt. Base sur un|
rni-ux scenario, ce filik
So va de coups de that
1 tebondissements, sur lt
;rde soutenu, et on le sui
tant, angoisse. :&...
Une interpretation de
vvec Leon Mathot, A
SJ"eld, Annabella et M
Sdian, contribute A fire
MAISON DE LA1FLU
un film destine au plus.l
xucces. :

w -i.


PORT-A U-PRINCIENt

3rand asaortiment deo
u de montures pour liuait
de la meilleure quality
Grand'Rue on face h
John H. Woolley.


7 4que


Doub '.


-i --- -


..... .. ..

.. .. .. .

.. .


4AG3 I


aet Dplus direct
..ffoulagement plus certain, plus rapid*


(* ANbD voun avez n
rhume, iI vous faut un
m.e-.h: qui amle directement
la soc.ce du tnal! Pour cela,
,'nployez le Vicks VapoRub &
I action combninoc de cataplas-
rve et tde poiltioe.
Emi simple friction sur la
orgke at la poitrine, au cou-
her, Ie VauoRub agit direct.
m'eit a travers la peau come
tn eataplasme. En meme
etnupr. oge vapeurs modica-
+.:WIt6e'p sont inhalcen directed.
npnZl dans lea voios reapira.
oirea einfamce. Pendant
'0orlu la nuit, cette attaque
;nIble ct directed facilite la
rctpiration difficile et aide A
is4i per la congestion,
Vt avec le VapoRub, vous
*vite I'absorption constant
J :rogues internes, qui est,
out au plus, un traitement
'-nt et indirect du rhume, et
l 'rangc si souvent les
- ,'-> deVliclata.


SPROUVE DANS 68 PAY
~'~' r -.


REVELATIOlS SESATIOIIELL
d .n VMW SECRETS ,s SaOQIN oCoa=Mt
S.-'gttottn d es volo -
F *rls o -
C^^^ J^i>^u^ ^ 1I!=,,~Dj.^Ai


ia~flon


- . .. :-- ..


~a~lr~4~-~l~-UY~""'-LUIi~UU


.......l.-L, __...._ -- '~prl;P~d~b~UI~X~~i9+~


to:


I


I


t


i


.-.:


1


w


La L.brairie.Nouve]
TELEHONE7....

o uTtN g tPAPETERIB & i
U ETI-RANDb -LIOTH'BQUE fR LOCATION
4ft t 1+4 .s.-..w....'f.- ....


P. JAGOT


d.-f


An~ b