<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02614
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 17, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02614

Full Text
ii.. et&'ijw...


PAiGESI


/ L LS fcm


40ame. ANNE


'-'~i tNDRE' I


17 JUILLET 1it9 3


AA, s l *" 4, *'' WA'Kft, *


En 19AOM

e qui, chaque jour, don-
aient les dtlicieux Propos
de Calan>>, brosoad.-a. es
cwe delicate le portrait e Me.
,.'enio Vincent.
Et celu la, msans e sawor,
se revla proph1te, da s Par-
tide ci-apras, distant de notre
president actual: dO Ui du
w volttt oW0 it ant wilI
centre de l'acier, U atte 4 4un
energies qui nest pas c cutu-
,were aux haitiens, une tend-
ate inusable qui l reserve
des success certain dans la
Vole oit maintenant il faith
converger routes ses forces.r

STENIO VINCENT

Tout jeune encore, il s'a--
iucina au journalism et les
aitaques violentes et reitkrees
idont il cribla la politique de
,Frederic Marcelin, ministry
alors, firent a son adolescen-
|ce une aureole de bravoure et
|de cranerie. Mais comprit-il,
S-pres Jules Lemaitre, que ce
n'cst qu'a la condition d'en
Kortir que le journalism me-
n& O tout. Le fait est qu'il n'y
rctsta pas trop longtemps et
cu'il a presque tout ete. Et
e difficAle serait mois de
'expliquer pourquoi la Veine
ai sourit aussi, et plus sou-
lent qu'on ne croit, au merite,
in a tant de fois souri que ne
Lavoir ce qu'il a le mieux tte
e tout ce qu'il a et-e .
| Aussi vigilant Ministre de
Interieur que diplomat avi-
K rien ne rappelle mieux la
ethode inebranlable qui pre-
Widait a ses requisitoires.quae
a droiture avec laquelle il di;-
:gea les travaux d'une As-
emblee Nationale, toute mor-
elee de passions chaudes et'
untradictoires.
C'est peut etre le seul hai-
ion qui, dans le journalism,
a fit pas.une genereuse re-
olte d'inimities et a qui la
olitique epargna une abon-
ance d'adversaires. II y a
.ns doute des envieux qui ne
,irment pas, mais ils ne 'ont
anmais dit tout haut de peur
'&tre les seuls at ne pas Fal'm-
Q. Ceux qui ne croient pas
u hasard pretendent qu'il
,it cela a sa beauty.
Beau, il l'est reellement et


PARAMOUNT

VENDREDI 17 JUILLET
En soir'e, a et 9 hMres
harlotte Susa et Gustav
' oeich dans
PASSIONS
J: production Pax-Films
8isation de Erich Was-'
,neck,
SAMEDI 18 JUILLET
" 8oire populaire, a 8:15 h.e
TRAMEL
dans
COGNASSE
aUn film ParamounU
lisation de Louis Mercan.

?c Thtrkse orny, Paul
rel AndrL Roanne, Chris.,
fe Vmrido, Marguerite Mo

)IMANCHE 19 JUILLEBI


PROPHE ff SA]


B






















i


sil s'c-st fait le profit 'un pitre de la
[o Grece
certaines gens ont voulu voir
Sui une maniere de dile-
-' :e don't s servirait la muo-
iur lancer s aerniers
.. n i. j s CV, : u' no i1 a_
pas encore vu des souliers
.iancs sans talons, ni ces ves-
t'. qui se retrecisSet d'une
nartingaleC.
SDoue d'ultn volonte ou il
semble qu'ii entire de glacier,
il allie une energies qui n'est
pas coutumiere aux haitiens,
une tenacity inusable qui lui
reserve des sucees certain
dans la voie ou maintenant il
fait converger toutes ses for-
ces.,

Une fois, dans une circons-
tance inoubliable, ne croya, t
, aite qu'une ri'ponse, il dit u-
ne parole energique. Le len-
domain tout i- premier, ii s'e-
tonna d'avoir prononce un
mot celebre qui ne depare en
rien, au contraire, la col-
lection de ceux don't 1'Histoi-
re se souvient.

L'UN D'EUX.

5 Novembre 1920.


,,- : i -






ECek d# Droit

La listed des etudiar.t d.-
mis A subir ls 4re tv a
les, piot' la' tmttr et ia
deuxieme anna ti affich-e a
la direction del tEle Natic-
rale de Droit. lie comporte
i1 postulants pmur la premise
e et $2 pour a dauxizme.
Nous ne sommra pas encorec
au courant du 4sultat des -
preuves ecrites .our la troi-
.-reme annee.
Les epreuves oraIes auri tt
lieu aujourd'hul 17 juillet it
9 heures precise du matin.

Le Cercle Bellevue


NS SAV(R,.i.



Anl ne sait mite nimner tic
ofversation. Et- si sa bemaurt
4u'aucun exces de toilette nf'a
jamais effeminee devient plus
grave, on dirait, du voisinage
de la einquantame, il n'a qu'a
parler un instant pour qu en
propos varies sorte toute i'ar-
dente jeunesse qu'ill a dans Ie
-ang et qui protege du Temps
les vingt ans qu'il a au eceurI
C'est qu'il parole de tout a-
vec le meme entrain et la me-
:ne virtuosity, et s'il se soiacie
te quelque chose, ce n'est ptas
d,, cas qu'on fait de ce qu'ii
ditmais de ee que va repondre
s,:n interlocuteur. 11 ]ecoute
avee int&r4t, msime Iorsqu'il
cnnuie, car il sait que e'est
ainsi que les vrais causeui's
,xpient leur talent.
ll parle de tout si aUlegie-
nnt qu'il prete 'intert aux
S- e plus ardues eet
ii a ] air de porter sa scien-
2 come il porter son costu-
me. eI n'en est jamais encal-
n*ranche.
:arce qu'un jour"
[, n Am
[ca'ii


MOVEMI NT
L L IA


Au Diredeur d*:-

Po-ra.n-Princ

Monsieur Ie Directeur,

Lz Comit:: az Czxnzzie e
frinr is, a Je plaisir de porz
ter i votre connaissance ain-
ti que du public, qu'a s'a reu-
1:i0 LI ]a :"nilet et., Mon-
-nor. .F, C.ev'iez, a ete eiu
'..esidenr, (C .ouauid, Secre-
t i,-e. y-. i -:i Phipps, Fait-
tun, I. L. Auxila, M. Berne,
A J. Michel, M. Fontaine, Cl.
Gautier, Paul Lam-ay, Naude
& Gilt-r, V. C onmeau-Mon-
i iSU, mImbres.
e. { C(mit, (Qui n'etai corn.
S'sS6 qu 1 elements franco-
t:ninlens, est h oieux de rece-
ir u ltuut jour' de onmbrea-
e .. a~uicns. d(e membrnes
Haitiens et Cd nationalities &e
ni' g c_&.:_, O K S f.llufi:'e
mqussi aux bonnes relations
(I>s dIn tays.
\ leC z a L-..'er MAli Di-
rc.eCer, IIssuCi'nee de notr'e
parfaiae consideration.

Le Cormil du Commerce
IFrancais


Vendrdi .uillet d Shs.
L]e L"U'A C.; sAucces
LA DA.iE AIX


3u


.('AMELIAS
(Ktprc- ia c-Jb.e piece cLA-
-exandre DU'MAS P!s.
Infte.rp ri t.e par IvonUne
Printemps, i'ierre F'renay, a-
'-.t Lu-gne-Pl:, Irma Genin,
Jeanne MAr1 i-Qmn et Andree
SLafayette.


Dimanche 19 Juillet 1936
h 5 heures
L'Operettf .e Donizetti
L4 FILLE 1D)I REGIMENT
jo0e6 par 1a semillante Anny
()ndrua et Pirre Richard-
WVOm, Claude Dauphin, Paui
Asselin et Am!dr6 Lafayette.

.4 8 heures 39
Le plus grand sucees di a-
natique du sicle
LES DEUX ORHELINES
d'apres I'ceuvre immortelle de
Einnery et Cormon.
ith-alisee par Maurice Totu-
intur.
Interpretee par Gabri'
, C.)R


5ment ont donned satisfaction klU iut,,
En matiine, 4 3:30 heures 't leurs maitresses, sine Dmr
SPENCER TRACY ct Emmv
dans Le trou est combl6
RA VISSEURS .
une producttonW ox-Film Dernierement, nous avons
'lis-tion de Irving Curm- signal la presence d'un trou Vi
: :: CLaie Trivor, jasnt se trouvant just a 'en- Vve, E
.,p Morgan, Carol Nash, :-ee de la 4eme Avenue de
.iClen Burke. Bolosse.
.uar Scene: VArtiste Cubain Nous sommes heureux au-
RENE CRUCET .hird'hui d'annoncer que la ire en U
.NCHE 191.JUILLET P. G. T. P. a fait le n cessaire, rea de l
ssirde, t 6 et 9 heures comme d'ailleurs il fallait s'y
S.- arment et Margueri- attendre.
almondd dans .........
t7OPOLD LE BIEN-AIME Q Wilyrig at p d'aeWeenn fants s'a
de Jean Sarmelnt d sir les i
ine prodetion de. Le tro-non. de 1. rue du -Mais c
Auteurs Assoceis Ce&ntre comprise entre les pleine r
:.alisation do Charles Bruni .res des Miraclea et des Ca- tre appr
Ivec Jane Lory, Marcel: An- rOs es t trfnsforrm en land ces temp
:drk Pierre Feuillre, ArieHe e footbl. ::::: ds vhi
et Miche SimonM. Nous aimons voir Is en- intense.
(:' .... ........... los tn" ....h ::<:: / :: 7:ense.:


t211VUC ,IiiL-/ i, \ '-
ean, Yvette Guilbein
r Lynn.



ditez la maison
I Saieh el Noustas,



e. page la listed des t
a Librairie Nouvwel


muser chez eux et
)laces, publiques.
iuand ils Ie. font en,
Re, nous avouons no-
ehension surtout par
s-ci ou la circulation
uiles est .devenue si


Notre ami lc 5 nrateur
Franc6ly Francois, nous a
fait part de sa candiaa-
:ure A Ia diputation naIuo-
Asale pour la deuxivme C,.
consriptio i ..
meant des Gon'ives (t.
('os Morne).
Francely Francois jout
iFiane ix _, J .
dans Gur ea yle nata.

tIZ ec an M
nA Uf e i C ;:i --* ..i ,L.v-^- i
Nous gai.-
NOUS .l -lil tiLU. V^' .
intte olctor;! Cdl 2.

1ue Q *t p )J u..n U f u 4
lson, ir tU. U r1suitl.
'|U1i so it 1 :. ,._ t,- O n.st: seni-
tynlentt (meu., t.n' i t (1-es po-

d'Einnery \-]- u progrts, (1v:?: it' tIC 02ls'
r ine (i < o i .



LAJ REF tI/E DE L'ET AT
EFT SE'S ('O. EQU CES

LOGl iES

La Ci :-. u n .sa d ie .1-5 a
'nsuu -auto n2


t r'e : ler aehe

I m ". ^ ', n e l


Le Cercle Beil'vue a proe&-
de au renouvellernent de sonr
bureau. Et voici le r4sultzat
des elections :
Monsieur Georges Leger,
president; MM. Elie Villard,
Georges Baussan, Adrien
Castera, Henri Rouzier,mem-
nres du Cormitk de direction.
Nous felicitons les nou-
vcaux dignitaires,

Promenade prsaidentielle

Son Excellence le Pr"si-
(iOnt de la Republique, acceom-
O Upa.nee du distingue Majau
IArmand, du Capitaine Dupuy
'S d'autres officers de a
Mason Militaire, a fait une
;)romenade avant hier soir,
sur la place aStinio Vincenit>
de Petionville. Ce fut i'oc-
Scasion d'une sympathique u-
vation en l'honneur du VenO-
r&e Chef.

Directeur In rimaire
En attendant la solution
definitive de V'incident surve-
nu a 'Ecole de Droit, e'est le
.rofesseur de droit civil en
:eme ann6e, Me. Dominique
Hyppolite, qui est charge de
la direction de l'Etablisse-
ment.

Distribution des Prix

C'est ce matin qu'a eu lieu
la proclamation des prix a
1'Ecole Pierre Faubert, di,-i-
g&erpar Madame Rene Mi-

L'opinion general est que
'es eleves de cet Etablisse-


........-: .......... ..


. l l r J-


Imff- 10,


LClt


t


-.. .::. .. : : : .. .

CLSlVrS
.; A., tjIE ., S

SAS.<;,ITI) PRESS
:


No, 13,92f)


PORTsF-A-n-rPRMCX M, .SjnBri


REPRiISE \ ACAONA

y Vou.S a,1v.: '" dj emer-
vsiO (e par L- Pit des d(Id-
drs de I ,, pece Moln-
s Iur F ii' i' B''r-Reynaud
lt le jen -' n' teurs et
a'trices (.t ;urep resentes.

,i-vre a n uvr. -.I-t. )unute
'ou. t t une nouvelpi
(_is tr, nsp sui. les alles
a or n0 la p. 1 s. Cans ce jar-
lan em"bahaU nu'etait le caci-
qut enc'aw'it'ur d'Anacaorm a
la voluptuous. )o6tesse aux
;oux eonplisi de r&ves et d'a-
aIu, au cetur gonfIe d'amour,
' cur Clu miel et Ie regard la
caresse feline d'un de6sir>.
Aussi vo,-P n',oIufblierez pas
qu1e 10 sanedi IS Juillet a 8
itures 30 ,uI soir, Rex, un
pg-oupe d'actedrs et, d'actri-
'eas. (compronl t esdemoi-
ltes l)Denise tiehart, Alinu
Mercier, Messieurs Paul Sa-
vain, Edgard Ldforest, of-
frent au benefice de 1'Oeuvre
des Enfants A-sistes, une soi-
r4e theatrale qui comporte 1a
reVise d'Anacaona,
Public si passionne de be,-
les chose, rendez-vous en fou-
le samedi soir h Rex. Vous sn
srortirez doublement heureux
d'avoir satisfait votre esthe-
ticisme et contribute a a bon-
n, matrche d'une initiative ge-
i reuse.
Pas d'abstention. Au Rex,
Lamedi soir a 8 heures 30.


W- n m




-~'"-~ a v ,avv~ r inp ~ i --


..*fr- -i .**


------ ------- - -------~l


----lL I--- -- --- --- -- --
.= 1 M sr
s r, ,


LA 8.D.N.o T 'L
CONGWKMSDC GLASGOW

Nons avons public ici .le
moia dernier ;a Rdsolution du
Conseil d'Administration de
'Association Haitienne pour
la Socie6t des Nations sur ie
Gonflit Italo-Ethiopien.
Peu de jours aprest et re-
so.,l-in, PUnion Internatih
nale des Associations pour Ila
Soci6t des Nations s'est rtu-
nie a Glasgow, (Angleterre)
en Assemble p1 niere et sest
oceupee de la mexme question.
Comme la Societe d'Hahti,
elle a vot6 la reforme de lia
S. D. N. et le retablissement
dle PEthiopie dans ses droits.
Ces documents viennent d'&.
tre communiques a la Societe
Hiaitienne.

1. La tforme de la
SociUtt des Natiois


Constatant les defaillances
ou les insuffisances qui out
marque Faction de la Sociece
des Nations dans le conflict
d'Extreme-Orient, le contfit
italoethiopien et la violation
du statut rh.nan;
Exprimant sa conviction
que la confiance des peuplc:
dans la Societe des Nations et
dans l'inviolabiIit, des Trai-
tes ne sera restauree que si
des faits nouveaux sont de na-
ture a garantir a I'avenir un
f.nctionnement plus efficace
de l'organisation internatio-
iale;
Considerant qu'une telle :- i
forme doit porter non seule-
ment sur la substance des di-
positions du Pacte ou des ac-
cords complementaires, mais S
avant tout sur les modality's
-de leur application;
Adresse un appel pressant,
a 'opinion publique et aux Qi-
rigeants de tous les pays pour
q-ils se prononcent en favetcr
daun redressement internatm>
nal sur la quadruple base sui-
vante :
1.- Organisation de la ss-
curite collective en vue non
sculement de r4primer les a-d
gressions, mais de les preve-
rir-';|
2,- Adoption de mesures
propres A assurer Ie respect
dis obligations internatioa-


3.- Adoption de regies de
rature a permettre, sans ie-
cours a la guerre, les reajus-
timents de traits que la rai-
son et la justice commander t,
et la conclusion d'aceords nou-
veaux de nature a amener u-.e
situation economique mieux
en rapport avec la solidarite
p.litique, base de la secure '
collective;
4.- Controle international,
limitation et, eventuellemeirL,
reduction des armements,sup-
pression du profit priv&.
S*4 *


rS4t


ce;
Comfaswt f qu te k ce I.*
I iCw 4WtaaI sn.
stlJs a @ t o^benu en greada
parties par uwsage de gar to
xiaues en violation des train,
te internationaux;
Constatant que I'attache-
ment resolu manifestZ par
i')pinion publique de la Gran-
-Oef-Aretagne a ia cause de aI
ikcurite collective constitute
pour les autres nations ani
example, et que si- cet exem-
Spie ~e suivi par les autres
nations, it en resuitera uine
garanne precieuse d'assisz
,nce imuiti~sie at as out e0ies
;eraient eies-memes victims
C aggression;
La XXe Assemblee,
Demande que les membres
* d a ... .... o ... ...... d s............. N s .r"' -' -
de la Societe des Nations
poursuivent leur effort cot-
Scetif en vue d'acoutira .urne
&(iution admise par le Con-
stWl de ia boclete cies Nations
comme assurant dans toute la
measure du possiole ie rdea-
Obissement ae I bthiopie dans
ses aroits;


-Declare qu'en vue de ce but,
it: sanctions actuelles doi-
vont etre mnaintenues et au
b btsoin renforcees;
Invite aes diverse Associa-
:ions a intensier leur effo-t
fin oque opinion publique de
P I., paiy's, surimontant lis
deceptions, inquietuces ou in-
S nons irr>.sonnee ou e-x-
.sives; enetue energique-
Snt e, redressement neces-
.I-re pour Ie retablissement
de lordre iuridique interna-
tional.h>
M. Henry Rolin, President
:ic 1 Union, est alive a Geneve
rernettre ces vceux au Presi-
cent oe ia S. D. N.
La XXe Assemblee de Glas-
gow accord beaucoup d'im-
ucortance a ces documents qui
:rstituent le point culmi-
n ,nt, de ses travaux. Elle de-
inande de les communiquer a
a Presse et relame des sug-
gestions de la part des Assf-
:utions juridioues et politi-
',ue-. 1! laut des measures pro-
Sres a nmettre tin a une situa-
i 'n contrairo A ce qui est la
raison d'etre (e la S. D. N. 11
saut la defense du droit ides
pcouples a i'incdependance et ie
1naintien de la eFaix du mon-
(-i.


I

S


.MADAME,
VOTRE


JARDIA .


Cette ehaleur torride peut
.oinmer vos Rosiers et vote
U b.zon. Arrosez-les tous ies
mftins avec ie
Ti'yau d'Arrosage Firestone
iM l.im S S .
15 m, i 5.-
FLECHES 0,60 piece
Toujours en vente chez nous
Itrflnn nnrfltmlrfflrf


Itspeupke& laWdelebform


SCOLS ELIE DUBOIS

L. 6 100piIbtaii 11 .'rue dtT
.Ceni aura lieu la ] iumnn
des Anciennes Elhves de &E-
cole Elie Dubois et a 4 ii.
au Bel-Air 1'ouverture des
*xercices de la retraite an-
naelle.. Les. Fflles de .Maric y
invitent cordialemelt. leurs

presence pourront se pren-
dre & Elie Dubois et au Bei-
Air A partir du 20 Juillet.
.


ON DEMAND A-
ACHE TA.

On demand achet .-i
premier tomee de V'Hisioire dc
Toussaint hFewriure de E .
.- .-Sannon.............
Sadresys4 Q nio3u m\S
,-r- s'-.

IESSE DEEoXT 'Dh A .,


a. m., ser
se Sainte A : .
requiem -
mnemoire d A --t
Louis.
Les ami.
iidcrer la :
citation.


OCCASION1
EXCEPTION 0.ELL A

A TVE IDRRE

Une belie K: -
cher;
Un joli sal a-
yant servi 4 z:i-.
Tleephoner- a: .1. 743.


..', -- ---.- -".


SUSINES DU RHONEu.
_ -- PRODUCT FRAN9AIS ..Z.
Son efficacit6 contre touteo t
POUSSiES FIBR Eli
..- .. -Sr-vertus calmantes centre ,;
*DOULIEU


IY-

k -.. / ".
. '.it '
d,-fe -


sont universellement reconnue.


Cc:np:imas A 0 gr. 50 Tube de 20 comprirft
Etui aluminium da 4 comprimes-
ill r


it, iC -aimre-T61

ill4i ori Quav t Phlot


twkG~.~r~ncz&sa Ixnx Ett largoorgastiort,
LOVi2WZt1Q; ~~fi2Z ?QY e~ti~de B A LZLGoUrs ciassique b


14,1


CHANSEMEX T
tAI)DRESSE


-;"r ks;. 4- nr*w w ~f ^m *9/


ouven


Cabinet


Mes. Yres 1). De touchec.
et Jehan Dartigue,
A ut.
Rue du (Centire



;onsultati' t



YVES D. DESTOCWFES

JEAN DART IGUEI
Attorncs at La;,,
Iwe du Cen-re,

Phone N u.
Ofi: e lut'; V .
General Lac. C -
-l racde Marks. a i

mcnts and deW C


OCCASION
EXCEPTION.XELLE


9 To s.i i taro thIoy. Preetzymann-Aggerhclm 5
SLe Confit italolthipie & Co. A vendre u'n rand -,re 5 -.
,on acajou avee instia w-.-
XConsid4rant que la secur- Agents Gkntraux. pur machine a ecrie, .n
te de FEurope et du monde grand fauteuil tournant. unec
command de maintenir tIau- grande armoire en acaj.u a-
torite de la Societe des Na- Aa, vo trois compartiment Con-
tions et le respect des engage- editions avantagou;. Sadre
ments relatifs it la sauvegar- ALaAflu Du A ahet Institcut Afred vi
Sdede la paix i i Avenue Lafleur Duchei-Ec
de de ]a paix; AIid osxoins ,t ir
Considerant qu'aux times ar nA r iati es P Fr an -c--, -Ing
de Part. 10 du Pacte, les mern- 19 l U1$ 1)fl ni-
Vos reins eonttenent eaft mU lttons do
bres de la Soeiete des Nationrts ?tub ou fiIre mtinuculi es qui at Dam s ,.as
sont tenus de fire respecter pl. _anti et iarruantv F#rem
centre toute aggression e- eMt drtv1Ts~ at ATTENTION
rieure Pindependance politi- ]usflansbUm: s ir A vah4I4tol D.
que et 1'inthgritf territoriale wa aoie* 9ggu Dr times veus sont of.
de chacun d'eux; *ur &* 4tnmA aS* AS ferU pour la seine des troi
^ ^ i .. -,,^^. ii ,u rt, Go ce. no tardes Das. la .' .,
Constatant que s- la ruptu- a redii .Az s atadU atraen.s timbres a i efirie des Dumat
a de a resistance ethiopien. u-.!ttol a erttes return wf-4Va Adressez-vous
ne rend I execution des enga- i ~nt, A4". r6.__t.*~` &nd ,Liavois : 82 Avenue
-.. : i -:It~.~~~M awelt ..e n 4 Daum Crax..t
ments du: Pacte plus difficli- ,t tftm a i2 tu du Pr4aident -Trujillo tous
elle ne peut justifier, lac- wh eemarse. cetous 1w65 Is jours de midi h 1Iheuire 1
ceptation du falta acmpli; Ka Gaet jes: iTue MaurS
Qu'auune menace, meme S. ytre plharmm"nna pnt pos (Bois-Vernay Phone 531S
de guerre, neesaurait arreter Ij 6 aI dfnWr, srlte. :p N'oubhlie pas que nous a.
Faction de la Soiet4 den Na- re*mE No. 6, P qw- clAetons tous les timbres hai-
tions saS. liver 4 rnaveau Pin ,. ions,


RUE DU QUAI


/P r 'Y JJ


PORT-AU-PRINCE


Sr articles pays
S-'--.- i Articles en aeajou
:-.. ..e Gele de goyave
SiapCorbeilleGs a fld: a
etc., etc., etc.
n ;ariage, fiancailles, anniversaireete.
S.C .L
.. : ,..,... .- tmn:u et _votre argent en acheant.t


THE SOUVE NIR SHOP.


i. Dr. I um ann, Mledecin, Chirurgien, At._

oCX. &e Vt.' & Haiti, anrmn &t sa clientele oa'il

5 a 4- ,H-.. ^ ia meme acr~se (Avenue Magny,SU

-.... -.... -.-.
.:e. Li ^ C. ine Telph on 5130),,ix heure ..

v.nte^ po.i ^r consultations:7 10. a. m.; 3 A 4 p. m. ;ii
.!- 2.:.' :. .


A


I


Dhvotez Vo;e propre Gomptableh n cmtf.. T a
c:=t. O ihequle a lanue N Nationa.it. ofU"
k hubnus d s*Nia,
IL A~ .w% I V *"., -


'-F



:1


17


~'"'''


~Q~i~5~E~i~89~~


':


I


~*p~.~""'*='-~~:~;~c~j~~


Sh
..........


~"i~:"'





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.




:------- -r-------m------


h~~asaaa~~a~;1ttm'ww 2%:---- u~a---r~erslru-l;rl~:U~iTS


' tA 4


H.... W, t oiy 4w H, w
AMOM AsatMN JohnBM'Ws
txtawrntatnsA : ComditUo. aoiques
Inacrives oP enfants au ;
C010EO MOP E NROD
ecoe qum met leneiAm t AM't porntz e omo e
- flcole qui ae profee pfale cbourrage de crinne, s
)'cole qui pr4tPre A U& e t = tniquemenat line Ue m ecole qui s'attache oHitgaer et A d veloper toujours le s&u
cement de l'4lv
".: IA que s ;romuOre r 4 coroa de pro ea&ta etim u
homogkne.
a pluS z616,
plus competent,
le plus capable, surcou .' Vrotmer, pa eemDe, r
'onnete et constructrioe


-- ---


A^4 C 4ASFr '" POD i- T\}U ft E U:.. g..
4 D A SA v d t. .- O :RVA o P A 7 ,
) JX, RHiMI BPFONCHITES ENRO4KMXNTs
INFLUENZA. AFFECTIONS c *2 FOU :o ONS
PORT-AU PRINW HI N'!, ri tPS pRov' 1cFl



O r

















tQUIPEMENT ET EQUILIBRE
Avant de pouvoir prerdre fa mer, i f;;
qu'un notre soit bien greset pt rfon iomer
equilibr6. Des deip6ts efficvs rCqudt:-
consti uer un fonds pouvantservEr a uuo e.ser
le s jeunesgenspovrleurvoycge dons rt vie,.


I BANQUET ROYALE


4UX ARMES DE PARIS
R. BROUARD


Lames de rasoir a 0.10 gourle. Blaireaux.Yasoirs. Savon
p-.ur barbes. Tondeuses. Ci ;"aux pour coiffeurs. Tubes
caoutchouc pour bock (rix cle liquidation), Poudre Len-
ih.ric a Gdes.: 2.00 la boite..u de Cologne Vibert et Pi-
naud.Poudre et Crime Simon. IHuile Quinine. Pommade
Moelle de Bouf.Elastique pr.jarretieres. Bas de Sole.
Chaussettes et cravates pour ihmmes. Plumeaux a epoussa-
tr. Livres et couronnes de premiere communion. Chap&-
lots blanes et couleur. Coton intiseptique. Boules a ravi-
'er pour teindre. Bisoottes (regoire (pain diabetique).
Fruit salt (Sel d'Enos) Menm e de Rieqles Boldine Hou-
U. Fausse bijouterie. Porte-plumes a reservoir Pelikan.
Clips pour bureaux. -


Usme Glac de
?ort-au-Pnnce
gbrCUeaop doe g I a e e d
utlceure quality
tavrain rapid a0 ltu&e
tuagoAUn" go *
-Am Sp 'A M0 5w
Zaat*A Ae* 00di0io p dp oIVt*
WnACISilR8
Nous auVns toujours en
-pmau les derniers modules de
4iacierea en aeier a partir do
; zbvU etau-4desus, vendablieb
j vee raelittes de paiement.L
ates giacieres teB plus sure
L les plus ecounomquest
t*Ai & ULA'AE &
cSL/tetS ATAL Vt
Un product nouveau, qut e
e cecie en ren aux meilleur s
marques des tays d'Lurojve
pu d'Amerique est oiert au.
publicc haitien par lUsine a
aiace de a ort-au-trince. Gou
ez ceLTe eaIicieue cr'eme, ea
f0uLL berez ctnvaudflCus
V autet uIeU agreafie surprs-
e a vuLre taunue en app~i,-
taLtL de la .treuut Glacee u
rtatw n pr ie adessert -.
uuu eui ralolientlL

iNo4 cnambres Iruoies utL
ite recemruent miss a pouiL
peuvent recevoir n'importut
paeule quantite de viande, s,
jmulsons, de 1egumes,de
ants etc.
t.e tublie est cordialemenat
.ivite a visitor notre usine et
i specter nos models de
giacieres et de sorbetieires
,&ns notre sale de vente.
consommer de la glace,
est taire de Foeenomie.

^S .. _. .ii -.^S^ ^^S ,^* ,^


I.

~ r*Q


DEMANDEZ LA POMMADIJ
La-Em-Strait
la Cordennerie Mont-Ca e)
HYPPOLITE JEUDY
el46bre preparation do
Ho.Ro-Co.


AVIS MEDICAL
CLINIQUE
du
Dr. LOUIS HIPPOLYTE
Ancienne mason
F. Duvigneaud
,'Rue des Casernes"
Consultation '
a 4 hs. / p. m-.
--- b-'= -
valchines a ecrire Remingon,
i- ehine & calculer Dalton
'stxbans, paper carbon
Pteg vop achats chez
C. GILG.


CLUB SPORTIF
HAITIEN

IMens sana in corpore snno
CHARLES ATLAS SYSTEM
Cbcmin:de&D.Pules, T4: 2544I
A ouvert ses, porteS et o0-
fe ses services au public.
SLe Club dispose d'un mate-.
: 1 moderne et complete pour
culture physique avec metho-r
d ratio.unn..ie et scientifiqut
pour horlinef femmes et e..r
cnts.
"Rdsui.ats. rapids et ccnt
Pour toni: ronseigenr.nt;:,
o 4dv.s4 :u( directeur le bu
:Au .r L eo ou au manager
Ie ,;. ( :;'.i Rousseau.


,A /,kA )Y D3U
M01S DL SACRE-CW(ER
Un nm ove:.u stock de
du Pi'r- !!isryJ,
Sv 'cnt d', t t rcu a La Lib6ai-
It :Y tvcllt, Avenue du Pr.-
!' tent Tr'jilI 0,
Prix : scueienent 50 conti-


CLANJQUE
DU
n .T 'R DUCHEINE
nL .du Dr. Aubry
Telephone 2287
S\ n do plu
mit f4 ede.c ',. La cliniquu
a 1- n i
S ,. p ur chaqut
IitG:f.c des maladie-
Po;'- u" cr essarnt n'he-
itz" ps tll lpho1Iner 2287 a
inrte qiueol heuve du jou:
ou la n. II y a tou
ltio ( i'u r'i- i.. .
-. ; .; L g}'atuite;
rari i.. Le same
Ot.W, I. c. -nt reserve
pu e f1r. ns s enceintes et
I eS enfants.


AVIS TRES IMPORTANT
L'Usine a Glace de Port-au.
Prince avise Ie public que sa
CREMiUE iACL et ses ES-
QUIMAU L> sot iabriques ,
partir tie ce jour exclusive-
nient a c du LAI'T ivMlPOR-
TE. Co fli measure exceci.n-
Lionrcle prif e par eile donne
la mit.uu protection contre
une inir-cL-.: ud carbon et,
p' i ut eiicquance a tout
e h,, ,, coninuILrI a cun-


Y IL &
cUniUl.r t. i0 anqiuilliie ces




.aIs
oie Ui i. MedicoARS
\ ....;a..- c tc P laris
i .* n ia(dies
A .(ij {l. j,. (.(} ie
i. JU t '. 1 I d .. ) i al-


e an nerl-
*1i"i' y ; *d U

[ L;- l' i : .
'-" .^.;. 'r., e aux
a ....... p ...... 1,
F b in Ut; ': -.<,.-. ( .L'ars.

.. .. .. ... ...


1,. ii. '

D Li


is' ;:it


RE


.I Y. 'ACTGE


2/


Pb e 11Pazs


Ha Cos rbet d R d Magasin a di


A ItECAILLES DE LAE,.ET, V
.fRLE.. E l ERRES PRECiESES,
CGE T E1 OR O1NNAW, DL TOUTES
...P.. A..SO..'TA. AVANTACEUX.


IEIL OR., DIAMANTh
VIEILJI. VIEES ACE
NATIOcQLITES, A D&g


IA NDC LIQUIDATION D. LUNETTES V1EURE
l-naettes et VerrTs de lou nurow.r
liontcre? en nickel ne 5dable i
-erres ovales au prixs dt $,o00 a ipc^c
La iQuiwd Um dvrera jusu'au 15 No rembre incdute3
A. DE MATTERS & Co


-- -- -


r' -'f -


-' COLLEGE SIMON BOLIVAR
Enseignement Primaire, Secorndaire et Specuial
Internto et Fxternat
1141, Rue Mgnp, li (Petit-Four)
TdUphore: -No.5201
Laur4at de l'Alliance.fraag")m (Composition franaiae
RUx Exaniens Officdias du Ba,:calaurgat, lere parties, 1934,
et Conoours de Dietion fraraise de Juin 1935).
.Trente success auxn E men du Baccalaur6at, are Pt
4me parties.
Cours d'Ety : 2t Jullet au 18 Septembre 1936 pour les
Sdu Cw-eifieat dEtudes Primaira,
27 Juill et auua
l27-s et au 28 Septebre pour :les- 61ves d s autres
classes. "
Toute i es maUgn du DrTgmme
P, our tous renseignement, s adresor Au Gc11ige Simon
Adivar, T 5201 : ., .... .


9 es


leutre

vaste


I


Ia


Svar'etes


de


quinessenece des


re unisa


e I-

sun

aes,


.eil. u s tl eroirS.

C'os ce qui fait son are

O tez compar z.


- -- --- -- - r


AQ


arei


Co


de Miatteis


4M
alum


RHUM


SAR 1,-I E


13ia anQ-ls






JP S .: ....


Chque 0oir, depuis lundi,
Itne de no stations de Ra-
diodiffusion annome: Dfbi-
jm;nche a 8 heares 30, a Rex,

giwnd wees dramatique .id
aieo C" film, comme :ncus
n'avons cess6 dte le repter4
est la plus elle creation ei-
nmatogjphiue qm soit vo
ne en HaitL Peirnne ne vw-
dra done m quer a ce al,
dimanhe soir.
Ave Les D r OrpheUt
test en effet deux heures
charmantes en la companies
de vedettes tels aue Yverte
Gilbert, Rosine DNrean, RP-
nfe St-Cyr, Enny Lynn ett
Gabriel Gabrio; e'st aussi
dtux heures d'imotions for.
t;s. ear Faction est mailihe
; peripeties tragiques qui &-
reuvent, bouleversent le spec-

Ajoutons que cLes D&-x
Ophelinesz se-era suivi par v -
va Villa, cLa Reine Chrisi.-
ras ou eAtlantiss, la trag-
iwe reeonsitution du nau-
Ssage du Titanic
Rappvel: -La Fifle du R-
g:menrt, cette onerette p-e-
rA de fraiceur et d' entrais.
se diemanaae en matinee a
r heures

.

PRO VERBES ET
DEVINETTE


rarduir& en devin teas ou
Sov&rbe;s creoiescertaires r>
w-% de physique ou de molIa-
I ,qi acguierent aisi une ;-
S.r fortemetn iepregnee ue
: -re numour mationaL de.
c-ran: aMre e ai farie nCie-
ageuse.
Exemple: La vitesse cde
t ;- corps qui tombe etc. s:
us faciue a rememorer en :
Rat dit ar qui ati en t pas
iam pitL f
De bonds ommpte5 font de
bU-5 amis: Main alle, atn
Z'm, zammit rete&
Et le fameux vers du Cid: i
Sax ames bien nees.,.. peu'
-e retourner de faon chnar-
mnvBte par: Zotolan pit main
ii vie pace GCodinne,
Maintenant que je vous -i
s*rni la dinde faites com'ne
]moi, fumez une ;Splendid..
",, .


MARRIAGE


Samedi dernier, a 5 heures
de I'apres-midi a et ceItbr"e
Mr M. Lamotne Azor, Offi-
- er de 'Etat Civil de la See-
t.on .Nord, le marriage de
Mile. Amttie Cistlin.
avec
M. Danth Rent
Les temoins etaient du cor-
Le de Ie'poux: Bernard The>
date, Dr. Idalbert Dough, D3-
minique Mirville, Duqueres
Pierre-Louis, Mile. Victoire
ti. iteau et Gramont Edmroncia
du e64t de l'ipoux: Dr. Socra-
te Saint-Phard, Me,. Uon Ba-
ii David Btesh, Mile. An i ca
Dorand, Destin6 Dambrevil-
12 et Mile. Yvonne Pierre-

La celebration du marriage
cut lieu a Cazeau, chez le ma-
ri4. A l'issue de la eerwmonie,
vne agrable reception fut
late aux nombreux invites,
venus de Por-au-Prinee et
aileurs.
Compliments aux nouveaux
manri&


ns--mrrL


roar -A u-yswrcwsss
Sr1 itawy f ai "~
fc d oniorapi lnwt
GadasW4tiVt 46 d urn
del~atg g


CONCK R,


ati2a du. 1 99 JUM 9Wde
la Musique du Palais so la
dGHetion du lieutenant Is&
mcI Valentin a9 K'gue du
GChaunp de Mars, a 7 h. 30 p1 m.
m ... ... . ...' ..
t 1- La vandiire mars
4Ae par 0. Jeanty-
I- Ste. Anne marehe
pocessionnele par O. Jean- 1
-- Nabu-cn dcnr ou-

verture par Verdi.
4-gs -
'nerngue d&iice Clement
Magloi~ e par Andre Valen-r



es. Z hrs zva-se

5.- A..i. e p--trolk p.-r


p-r 0i e aiCi& iana
i.- l; -~c *'- ^ 'Wy *






SDimanch& 8S h urees 15


JOLRS D'ANGOISSE


sard da..
LADY H ARRINGTON
(suite)
-- *- J -": ;,r- : Franci-


-I-m- .


On demand des lenders
pour souliers de tradvin s
lnxe, 102 types Sutxen -.-l
eia de la plate des pleds.-
iGro .Ienmt2I< .s mv ,se -
rIJes fr6queu--s. AuUIe -x-,
Sr :: -; idal: yeU' ~ .m "





BML3L RTs, "
^CLU SP I TILN T i

Artneit I


Dim ant .



Chempio .:


BERTIC

.


RL. 5+
! < :+" : -. / ,-






:2:g
EN =fa "
r "' + ;- v -,----,
T^^ 'i-- *r "*
G ,+ -4 .
aifri^


. n-
r r'-:'


QrAND Vons at6 an
rbume, il vous fhnt eu
rtmnde qui ailke dcreetement
O sQw- r "U f Po |r caz ,
erreLsyczh I Vka. VzpoRiib &
f2tnon to rbirtjn de camphe
se et de poultice,
t haZ2p. Ci tlr-&sc at IA
orge r-T 1L pit rint. an CO'-
crr. ie '^.nRub axit direc:a
un miap'-e. En m&me
41p0 -^e5 vap.tr+ s e-

mrnft dge a-s voites repire-
ltoire< &rflsrre. Pendant
toute la ruit crAe attaquep
d; 'A .l jrrazt faribnte Is
espir o&n dIif5cik et aide &
di#iaper l. ct nzc.tio-
l t k YarpRk vans
rvet atrt'rpti'n cotndante
de drt:g zu---' i-;emc. q es,
to=t au pri., un traitfnemet
-nt m in-:rct dn rhum-e. et
rei dirasa i so~vent les
^ 1(,J^.i ^--^' i i -f .


& OL J,~i~~Y


- Lttuation d 1 rit ..... .. ...a


_La ;rimidit ir&OCQ .-"i---n


/ .Le pouruir de Ia vcoAnt ..


LO marques rtv&latrices


ou
p."'. ~tt74~rle I adflOU


4/jO: ~i


du caractere et


..... i e tan ce .. .... ..........


TRES BEAU CHOIX DE LIVES PGUP


4. 4 ..


54%


k utio )dx


mW ~ e ..


LE(ONS PAT ---- -
Lt cons .; -.
, tteoff at p rF : ...
TiliphpnnEr -


- Wm~z' ti4M*m. Lfla -'~ '1~ f


R h :u-


4..4; ftrite, untiheptisjue qua enh~oltvc Ih
A0 rtbon e? una bloncheur naflwaell

.- b.0C'.S ormd nw i V&,ne
-. ~c:A s In rninde-s lmt-r.

-., ta-r ner FWIc ,FK'o! 'r.
za~zst~ de tpdrisatU-


/' '4 "F
t '4FF.A, 4.


QO t2It.


guageni~t ^S^'na*l a^ faSkSS r^^ys^^ i^
a F
sen1e ana iN rfLHAM mL


-^ naqa


- -^ -- *


Ne le0 --.
adoucit -
embe llit

iL triple action
de tIw ile d'olive

dePALMOLIVE
Vous 0cl vun remt moyen ni beau
at tad. Et ous vous dtciarez
slttS Sov plus c xigeasnte I
ETphkev P.i.. |ve, Vos vrrrca
taa-ltt ag ar.^tre sutvotrs visa-
ge Ufn rerotwvn 4de ffaichatut I
Une q;un+ti importante (fdhuile
dove ent4r dms Ia fabrkcation
SEl r de mpuis rave-
a3 jraB p-u r rvplccr
Wit. pmuvez $Sur nti-Vmme, ce
'F+ g.r e femmes savet
hi stb .. s .t .


et DVrecte


...Soalagemeut plus certain, plug rapids:


-"4
/

c;;/:
F S


REMPEDE PROVE DANS 63 PAY


ro~r~arr~9~~~u~u~b~~--------- ~,..,


iiii

..... N A66"TEMPS

DUnr. PLUS LO G
I
0 ZA "L&W IN "Z'LTVV &an
Ow lmvw&vs WORM* sm U=-


----- ---- ---~1


~Sr'~~


.


...
**


11=


= =, .: .... 7 = 'MN



Laibrairie Nouvell
TSILPHONS a

ASOTI!S PAPETERIE REVVg
SG4ADESBIBLOTBQUE ft LOCATION


i JAGOT Ls lois du success ...... ............ 4
If i--- -du
.-.


II


Attc8 que


tar~on


m
do