<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02604
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: July 6, 1936
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02604

Full Text









wOa.- I W .aNV aN4ON


-n i 4Z41W ~ -. '-- -


. L.....UND! G 1


.- : .. .
S.. ..... ... .. .. .. .. . .. .. .. ........ .... .. .
. .. ...
. .. .. .......... ....... ..... ..
...
. .


L'AMERIQUE LATINE ff GENEVE

(Voir te No. e venrtedi)


D'autre part, les Etats ud-:, ne. Dans certain d'entre eux,
americains ont une certain 1. Paraguay et le P&ron no-
doctrine, au point de vue in* Tamment, o0i ii se manifes-
tornational, doctrine qui s'est tait uner certain hostility auU
d'ailleurs formne h measure principe des sanctions, cette
one le panamnricanisme a, hostility s'est- accrue, Le Ch i-
pris corps. Et le fond de cette -! et le Mexique montrent une
doctrine c'est le principle de la certain impatience. Et, en gP-
non-reconnaissance des terri- nral, les Etats de I'Amerique
tires acquis par la force. late considkrent qu'6tant
C(est ce principle qui consti- donn6 te pen de resultat des
tue le filigrane du pacte oan- sanctions existantes et 6tanl
tibelliqueux> de conciliation donne qu'il n'est plus ques-
et: de non-agression qi a 6te tion de leur enforcement, ii
d l 'initiative de M'Saave. vaudrait probablement mieux
dra Lamas, ministre des A.ft 3 fires etrangeres d'Argentib Cette attitude n'est null>-
te, et qui a et6 sign par de ment en contradiction avec Ie
nombreux pays, don't I'Italie. principe de la non-reconnaic-
it ee rmme-principe sera cer- dance de Pannex ion. Les pays
t.inement evoque plus d'une de 'Amerique latine considi-
fois au course de la conferen- rent que c'est assemblee de
ce panamnricainequi doit se la S. D. N. qui doit examiniei
tenir dans quelques mois et la situation creee par Ie con-
dans laquelle 1'Argentine va flit italo-ethiopien, au course
jouer un role important. --- d 'ne seance ou chacun pren-
II n'est done pas etonnant que dra ses responsabilit6s. L'a-
cc soit I'Argentine qui rap-. serbl6e ne reconnaitrait pas
pelle son existence. Du rest, i'annexion de l'Ethiopie. -
ce prineipe est reconnu, en Mais cela n'excluerait nulie-
Argentine, par tous les par- ment l'Pventualite d'une levee
tis. Et M. Saavedra Lamas a des sanctions. C'est la, cro-!
montre qu'il est-dffendu avec yons-nous, la these que le mi-
autant de vigueur par le gou- nistre d'Uruguay a Londeres
vernement a tendances con- a exposee recemment au F'o-
.ervatrices qui est actuelle- reign Office.- C'est vraisem-
ment aui pouvoir que par le olablement Ia la these que ia
Front Populaire argentin qui piupart des Etats sud-ame-
s'applique A lutter contre lesI ricains defendront a Geneve.
parties de droite aux prochal- L'initiative de 'Argentine
ncs elections presidentielles. permettra a cette these de
Comme on le voit, la d-, s'exprimer avec plus de vi-
marclhe argentine n'obeit h gucur. Et elle aura eu comme
auOun dessein mysterieux: El-, advantage certain d'attirer,
io ne denote d'ailleurs aucune I'attention de tous sur l'vo-
hostilite A lgard de I'Italie. lution qui se pursuit dans
Les pays de PIAmerique du les Etats sud-americains. -
Sid ont toujours eu avec 1I.- L'Amerique du Sud s'organi-
talie des rapports amieaux, se. Et ellles'organise sur la
La solidarity latine, la pre- base du droit international.
scnce de nombre d'emigrants Elle travaille vigoureuse-
italiens sont a la base de ces ment A se fortifier centre in
liens que PItalie fasciste n'a guerre. Son attivit6 merite
pas eu de peine A resserrer,- I d&Qtre regarded avee interci.
En Argentine, notamment, oP et avec sympathie.
l'apport italien a 6te impor-
tant, Rome compete beaucoup Georges ROTVAND.
d'amis. Et dans toutes les -
principales villes de la Repu- fExtrait).
:'Xque, d'actifs comites italo- .,
argentmins travaillent h pr&- ..-
s.rver et A renforcer eette a0 r
miti4, Cependant, quand la
question deos sanctions e'est Wardi 7 Juillct 8 heures 30
pr&ee, les pays sud-amxri- Louisa de Mornand et An-
cains, tout comme la France, dr6 Lug'uet dans


t. pouvaient pas, malgr6 LE ROSAIRE
kurs excellent rapports avee d'aprs Ie c4Wbte roman de
Rome, ne pas voter en faveur Florence Barclay.
-d 4eur adoption. Et iArgen-
One les. a votes galement, Mrrd 8 Jie & 8 r.
tx1algre Placord commercial En version anglaise
A1 venait d'4tre conelu entire THE INFORMER
il1e et PItalie, A la suite dla with Me Laglen, Heater An-
v.iite d'une missiofln itglieh- gel, Margot, Grahame, Pres-
le, accord qui atrait: port ton Foster.
srr la livraison & l'Italie de Soul Stirring and Brutally
ble et de mais pour une valeur Real !...
,e 3 millions de dollars, en ..
tbtange d'une some :quivva. Vendred 10 Juillet c 8 hrs 30
lente do products italiens. Harry Baur, Alice Cocea et
Mais ilf est evident qu'ae- PIul Bernard dans
LUoloement une certain las-.. GRCLUC .ON
.;,iude se manifesto. L Br&, DELICAT
s1 qui est en deh6ors de la Li-" 'On film spirituellement pari-
PIe considere la question a. I ten.
vee indifffirenco.-' Maii et.o -* --w- w....-... ----ww-
n'est pas le cas pour toaus R" pem-w
Its Etats de l'Am irlque iat. UtSl (u $614


MOVEMENT
ELECTORAL


On nous informe que -notre
a:i Beauharnai- Boiaromd,
!icenci6 en Droit, avocnt, 4t
q:]i oceupe une des premwire.,,
places dais le Commerce a la
Pte,-Rivire de I'Artibonite,
d. ;ireux de contribuer a VvevoP
u1tion de la ville et d'apporter
wa modest pierre it 'auvre
de renovation national en-
treprise par le President Vin-
Tcnt, s'est port eandidat a la
Deputation Nationale pour i
(C reonscription' de I'Arron-
dis-ement de Dessalines.,
Nous lui adressons no;
meilleurs vceux de sueces.

M. Noe Fourcand, Depute
et M. Etienne Laplanche Re
prosenteront i 'urne, eomrne
eardidats a la Deputation
0iur la 16re et la 2me cit'-
e:,nscriptions de la Grande-
Anse.
A* n
On nous informed, d'autre
.purt que Me. Dolbuse Saint
J1 an, Licencie en Droit et A-
vocat, va aussi briguer ies
.cnffrages des electeurs de la
2(me circonscription de la
Grande-Anse.
Encore un candidate inte-
mresant it qui vont nos since-
rcs vceiux de success.

Nous avons re9u la carte dC:
Mt nsieur Dcius P. Calixte,
,nus informant qu'il se port-
e'ndidat a la deputation na.-
ticnale pour I'Arrondisse-
ment de Vallieres.
Nos meilleurs vceux de suc-


UNE IMPORTANT
REUNION


Les dIlegues des Associa-
Li ns pour la formation &1 k
rUnion des Socidis pour
I'Assistance Sociate ont deiit
nitivement constitute cette
auivre utile.
La reunion a eu lieu iner-
zredi dernier, avee les dele-
guis de 14 Associations,
Pour l'dlection du bureau,
M. L. C. Lherisson, qui &'es.
'lcup' de la ridaction des
:$tatuts, a declared qu'il We'st
pa- candidate A la Presidence
Oes membres Pont pourta a
propose. 11 a insisted et a re-
commande M. L. Louissaint,,
avocat, qui a etc elu.
Les autres membres du huI-
reau sont Mine. A. Garoute,
Vice-Presidente, M. F. Leroy,
avocat, Secretaire Genera!,
Mme. A. Rameau, tr6sorire .
ot Mile. L. Vieux, archivist.
Puis, M. Lherisso: a depo-
6, apres un court expose, i
proposition suivante qui a
votee.
L'Etude du problWme de
notre alphabtismne et la MWi-
crarisation des notions dEdu-
cation familiate.
11 faut ameliorer la Soci4-
te par Peducation. Notre crin
tso morale, dit M. Lhdrisosn,
eQ't @ue en grande parties a. Pi-
gnorance et A lxnsuffisance
de l'&tucation dans Ia familW.
le.
SUri people ignorant est exa
Sploitable et exploit61 II n'
j pas de bkolnz,1


4!


L SL ET IPi t


a t a v nux franda jounana
de da dago du Chii, -La

puliAe, dan: eab bit ioe d'u.
Y15 ei (il 14 ai n6nitt
tJa article et u t el.ogieis
not C, zie ..trapportTai x ch A
tu uIg5 qui CuInIt liu ico, a
IGcca>Uion i inl p..riae dk p-
:erion du Pouvoir, le 1i5 Ms
pi S.. E. le Pae.&ideitnt Vi-
cent, aui inaugurnit e nowU
venu vaidal qu. e !a Nationj
ihtQti'nne' P Lui a confine
( La NacioU. aprws avown
p:Ci n du Pi^1.ciuti du 2 jui,
Oil la v formedr e la ConstiHu$"
Ltn et. du paragraphe, dat-U
fat i!K',t 1 ,, vl llll,.UL I,
cnsacrant en favet'I dtu 0 r';
dUenl ; micUnt uine proionga
tiont d niianta pour a.;
a outer; Le President Vinct 'n
a Cu if U&uJII$YU 02 vote raI
I etio-n de S i C, P !teupie, croiti e,
ad ntr .i a measure qu ii

c L, I .. r eontraien
is nocit p rjCe[, dans lEn,
S taltisation e.t Ia mnisere, nme
ragante, iun pcu partout.
L.. ti'resiortent v incent es
un grand homrme d'Etat, et la
prolongation de son Mancaal
>on'titutionnel, indique que
Le Peuple Haicien salt corn
p)rendre et juger.
et El Mercu-
riox> se sont r6feres, pour i
connaissance de ces impoI-
cnt, faits d'actualites hai-
iennes a l)Oeuvre intelligen.
a et devouee in Consul Ge-
aral (!'iaiti au Chili, Mon-
sieuir EnVriue Vergara Ro-
Ss, dont nt re ami et colia-
:}rateur Caminlle .1. Leon, L
4'Atdtile WPnibQefrnt, ici ml me i
faire csnnnaitit ia sympatfi,
,lt le (idvoueenvunt pour notr'
i rys.
Me Vergara Robles a, ega-
: 7fment (ci t ( ans la Kev 1Ie
hilienne x !Zig-Zag >> du J:
I ai, une b riIlante etude sur
ws Beile< i si-s en ham ou |
i a fait .o- elCIr in valeu.n
ntte- .ru e d- ni .)^ poetess et pro-
,-ateu's de ect treonte dernie-
i'v- a rnnes.
il nous plait de noter, avec
1-^ p]m u i-tiw' U Sit i.inaCt ibon
,; nahie gp:\ .f':sident. (cI Chiii : M. Ar-
, uJ'I Aie5anu t1 i, qui a eu a a=
c lesser, ie i, u At l ecoulc, svV
. ves feii u ialns au IPrsit
,nt V i O, C a,, t occuion tie
. fj iuivt4 A .. uc -oi nItu--


vnu manudat.L
Notus renouvdeloi s rnos c,.n
pjuients- a nitre (ura u: c. o4
,nul> Enriquu Vergara .-oble j
p.ur-l uen e iumpub ion {i '
cor)dialnl 4. ..2 (|!u t a T1 tu ik
:?r aUx reIatiOs dut CIhili et
diHaiti.



rt : n Oe, p- ge la liate des i
re de iao Librairie Nouiiw


SUne conInfifiofn dec troihS
mombroeR e-?t nominee, pour e-
Iidier 1la ,proposition (de I ann
cien directeur du College Lou-
verture. 11 faut aider Padmi-n
nii.vtt'ttion.
IPtii., change d"te vI su
(c. questions d'ordre inte-.
rwur.
Rbunion interessante .et
pleine de ordialit. :


S....I... ...


f.S DIVER)


~~l~~P~d~ito6 ii't~rc~i


w.4 is a 0 IO e I ;ij
M II -.t. : 4 a 4.4 m ? I If

"e "*1 w il: Z .. .
-. ; n :, -* .m PRA... .. PRA
., ,,- ; .. ... ^ ^ ^ f- : :. ..* ; = '"L :*

4 ... t
45$-- ;. ^..4 ^' ^" i^.TL u H -' '
4- 44.i.. ..-."--:: i :. -; i *;-.. f .. 4 '.-

y ,.. .. ..

-1 t l .n 4 4 --- : -.
.- .
,.''(' "; t ; : .: *.; : : :...
}*' Y&an'^-; --


f'&ie~ rfk UN{~~8f~~


Dt -o
4; I .. ^ : .- -
VPe, on a t
-n tra.i- v i ,- :.- -j,-.
p1, ragq.a.. ;;^ i'.'rr.i n en
: e d<- 1: n -ru on a one
nioaveli Ciutin^^. Les
-t S -.,, o i ""
diRe on d8 4 4i- Ue -e"
d !r E 8 il 4ore 4-' .. ti- e
du" Goui- afn^i d Prfie-
nei \ Infe; l, jnfa'iteur
' T i .
ui lb:l. "1 u ..L-! rim i. tn".


So -irir o ral


4 4 4 4 4 4 -
4~4144f~4. 44
4. ,~*54444


M\ -- .-
:i ,: (" h [ : :, -
;'. 4- j...., ;
taf io ''. ^ ..
I 100
IA T


44$


41MAuni.;" .A -. ,ET
En sirs i hcurcs
--- P -. ---- ----
AM IA !.i'.
JI,- J h-4' 1 4. : /xFil1.


-4 g n (.. i, i -.
leen BurkP,.N


Uf"


C.l? ":'>. i- urc
k" N ii


?THOMAI-S ; IARNEtR
Um" ;u NV/r pr# h.(sd1tit

. ]ti t, 1. 44C i..n. K.


:2
4f4'


1-1 f.-


vec con l
Mo r 1 4.


UN GRA(LV) AR ISTE
AU !t RA )U'NT

C'est dam:in .i4 que "e
vienft SiUr CI P Ian dg Para-
tMunt Ie grand succ:& d'ii'
a deux d'mnanches: rA
.EURS,- ce. dramne hall" .
mant qui idvile lejs dleou
1: agiques de Peinwee doe e.
ix ndes de : maifaiteurs don f
les rapts dentfants; ,e per-:
: crnal iti& de Ia Anauce ou u-

(o Ge.,u .. (h. pa.e)


4to e. ANNEE


":"~:&7#ttrH~


~-C:: ".^. li";; '"l~f"; ~~~"~';" ; i 5;'-":i :?:i."-' :.. I ;&x X.i


B6


t g t


L ~.2'!~Z


w


......
A .*ff W


.. . .. .


HiLt ET l HAM|












Vers tauuiaswmaent

Des waterelosets ont eith
,cnstruits sur la place du,
niarche, a P6tion-Vle,.'gva.
oe aux fonds 4ournia par le
sagistrat Lacy6te et pa VA
sistanee du Docteur Rey qui!
a dressed les plans et en a as--
sure Vexecution.
L "hdependance des
Rtaft-uni^ '

Samedi marquait le 'i0Oiei
a 4niversaire do Plndepelndan-
ee des Etats-Unis de PAme-
,-ique du Nord.
A cette occasion, tout en
priant M. A. Gordon, reprG-
* entant en Haiti de la Grande
R6publique Etoilee, de rece-
vir Plhommage de nos senti-
:nents d'amitie, nous formons
des voeux pour le, bonheur de
la grande Nation Americai-
ne.

Mouvement eleetoral

On announce la candidature
a la deputation national de
M. CleIraux Rateau' pour
I'Arrondissement de Mire-
b ia is. j

Les marais salants du
Cap-Haittien

Les mnarais salants du Cap-
Haitien promettent une rcuio-
to abondante s'il faut en crol-
re un confrere ecapois.

Le Cint Eden du Cap-Haitien

Lut- sieurs Albert Beliaaid j
Pt Max Aseencic, administra-
tours du Cin&-Eden viennent
*ie recevoir un stock de beaux |
films. Et deja toute la ville du
Cap se demene pour assister
, routes les representations.
C'est vraiment fait pour en-
courager les efforts de la di-
ection,.

Invasion de moustiques

On signal une invasion de
moustiques dans la ville du


Cap provoquee par la presen-
*e des marei pestilent ielle
dans la Ravine de Bel-Aih.
Le Service d'Hvygine
prend des measures pour y on-


Service Nationale dlae
Production Agricole.

M. Diogene Lerebourg, a-
ecat agricole fie Pilate (.A
tr nsfere6 au Limb, et. N3.
.t:an David, agent a tYicoI, de
cettc dernire r-gion est p;a.-
ti nour Plaisance ouf ii as si-
tcra M. Ren3 Noisette c(mInU
expert en caf. "

Un otleur singulier

e-LLes Annales Capoises>> an-
noncent que le nommP Tou.
saint, surprise par sa propre
tante en flagrant delit de volI
chez Vertot Dorvil, pour .e
subtiliser, apres etre echap-
per des mains des voisins, se;
jeta dans un puits. Mais,
malheureusement ou heurea-
semennt pour lui, il en a Wt ti-
r6 evanoui. Transporte a
lH6pital, il y a passe trois
ours avant d'etre remis a la i
ttustice.
Pour le En a nts As s

Samedi it six heures du
&ir,au Cap-Haitien un gran
bal a Wt6 organism dans les sa
Ions de la WPrevoyanceA au
profit des enfants: assists
de la ville de Cap. L'entr*e
etait de 1 Gourde 50 pour les
hommes et de I gourde pour
$es dames.


OCCASION
EXCEPTIONNVELLE


Le Vapeur COLOMBIA o.
& Voy. 63 part de Nevw-
York le 2 Juillet 1936, direc-
ktcment pour Port-au-Prince
"est attend le 6 Juillet 1936,
ji route le meme jour a 4 heu-
'.es de l'apres-midi pour
Kingston Ja., Puerto Coloin-
li., Cartagena et Cristobal b
Z. pregnant fret, passagers et
malle.

Le Vapeur PASTORES N.
I. VOY. 61 de retour des
;orts Colombiens, de Cristo-
-i.1 C. Z. de Kingston Ja., est
attendu le 8 Juillet 1936, en
;oute e m me jour A 4 heures
.ie lapres-midi pour New-
1ork via Port-de-Paix et
Cap-Haitien pregnant freit,
_pa-sagers et malle.

Le Vapeur HAITI S. B.
VOY. 62 partira de New-
SIrk lio 9 Juillet 1936, direc-
tment pour Port-au-Prince,
u_ il est attend le 13 Juiliet
J.6, en route le meme jour a
SLeures de I'apres-nidi pour'
Kingston Ja, Puerto Coloni-
L.-,, Cartagena eCt Cristobal V..
Z., pregnant fret, passages et
1, lie.

Wmin. E. BLEO,

Agent-General


A vendre un grand bureau
en acajou avcc installation
rjur machine a ierir'e, un
grand fauteuil tournant, une
g. rande armoire en acajou a-
wVe trois compa, iments. Con-
ditions avantageuses. S'adres-
ser & l'Institut KAlfred Vriaum
Avenue ,Lafleur Ducheine
prbs Francois Georges, Ingi-
ni ur.


A LO,'ER
A Babioles --- Maison hau-
te, ayant trois chambres ct
grand cabinet de toilette a I'e-
tage au Rez dte chaussee --
sal on salle a manger of-
flee galeris. largest et fral-
ch:-. -- Bones ldependadv-
cos comprenmnt revise -- ba
sin et autres.
y'adre.ser au \rourwlliie.


ATTENTION

Dix cenlines -U ou> fl 0-


Reni LI GU$
ferts pour 1^ ] e.ie Les tu..
timbres a ,';gie 1d.s Duma .

I AdfP S e.-j-; I uh I

t5 jours !c n i 1 ho:' .re
Eiarl Gur'tjcns: Rue Sioaun-
p] s (,o.-V.i U Phonl).L : ;;l:
N'oei le i a. ru te 11'is 15
.i(et-ns tou eIsC tirmbres ha' -


L e LU L n I
node d'ernseig .r ..
.comparan!: r-,i,,, *o.U
,etone : ,,iK t .'.- ,
spagno!, AUIna-.td rreyarav'
L'4tablissemef 'xr :a-nt' P?
cone rt, --a n-


.:.:... - - - - -

b octeur etMii. M-x
n l, *M. et Mme. Solon
S 4tr.t-.ieurs enfanta M.
S ne L Iouis Timothee,
MM etuett Calixte Timo-
the, Mine. Timoleon Durand,
M. Charles St. Gerard et ses
ra fants, MM. Fontane, Dioge-
-m,-etT'ercius St. G6rard,M. t
Mlme. Succs Alexis et leurs
infants remercient bien sin-
cerement le Directeur Gene,
ral du Seiwice d'Hygione ed
d'Assistance Publique et.
Mme. Rulx Leon, le Colonel
et Madame P. D. Calixte,
MM. les Senateurs Denis St..
Aide, Leon William et Hec-
t.or Charles Pierre, le depute
Arehimede Beauvoir ainsi
oue toutes los personnel des
autres localities specialement
de Port-de-Paix, de St. Louis
du Nord et de Fort-Liberte,
p-,ur les nombreux temoigna-
gas de sympathies don't ils ont
et. l'objet de leur part it i'oe-
casion de la nmort de leur ctre
vegrett6e :
Mine. Jerome St. Gerard
nee Alexis Timothle
survenue Ie 23 Juin ecoule.
Ils leur print de trouver
ici l'expression emue de ieur
profonde gratitude.


RUE DU QUAI


41(1.1 Li ~


PORT-AU-PRINCR


U ..:.w i eii arV1ciet pays
en aArticles on acajou
i- ?Gelee de oyave
(.. ax Corbil as t flkurs


etc., etc., etc.
:.r_ "-v rmanage, fincail anniversaire, aa....
S,'*:; ...;: ,- a-r ent_, aranti t
if eni 4~ 13al (A 'a 3&&AW L


. v tems eLvotre argent on achetant au


THE SOUVENIR SHOP.


LE


I.u ) r. II,


1.4 Naiunann, IMideteh, Chirurgion, Accoi


ben. (,. retour t Haiti, annonee Ai sa eliuntele u'il St

Sa .a diAposiun Ia miew aoreCsse (Avenue Magny, ance,

IC IAa ion Cubaine, Te6i4hone S10L.m aux hours #w

v:antel pour les conaultations:7 A 10 a. m.; 3 i 4 p. a

l w n ,^_-- A^- ---> --- -- "" ..... .- "


i a V te ptopro. Oomptable"' an uuvant ar
Soompte d. Jtctluc Ja Baiqn qu RtaUnfwm. 4

j|~~~~ ~ ~ -,- -" -H -,,WI', -,l-*,v-*,*^,-,* ., ,,, -'.^ -k.


Sau esardez
votre
system

neveux


S:- ... . : '.- ... .........
_it ^.-- _: .. _^* ^^ f ~i'fO :ii:i hL^ -. ._ ^f +~ w


. . - - -


*.i =* k


:x::::xY~


|~n~avl(iii|IMrI F


Nf AD RWSSK


Ma Yves D.I Destouche,
t han Dartilgue,
A vocals,
Rue du Centre,
h lV6tage dI la
E Pharmacie Lewy ,
: Tiejp -icu_ No. Z o5.
Consultations de 3 a A( L p.:.
xxx
YVES D. DESTOUCHII
&
JEHAN DARTIGU 2;,
Attorneys at Law,
Rue du Centre,
Upper Floor Phianin:cie LSK,
Phone No. 2755
Office hours: 3 to 6 P. L
General Pract iv, Coi '::.
I trade Marl s i t.
'translation of r :; .
ments and dedl ,


ON DEJMANI)D .
AC(IE PL7 5
On demanded ae aiuc
premier tome ie '! i;toire i
Toussaint-Lou rt re de i.L
P. Sannon.
S adresser en n1s ourau.,


ephoenha ue 1


et Philosoph
-1 & 19aS
&a dIacipline, 4 swa u eaiento am
t ge organisation. NPnsio "
do 5 A 12, Cours casaique 4
so-Dactylo, Comptabilit, Anglais
, Ewole do G&nie.
a count sirat forms de hmmeao
ge-


IR~ib~P.


e~~"~"'~:'*""~ s,~.~:~;;~p~s~2,~T~~


w


"""".IPY"Y~4sy~,"m~Y~g*d~c~Clr~ ~~~g;g~iC~AA~


.-r_


i


SSoo


Tia,


3-ouverniu





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





Uouuelliste

Cette page
n'est pas disponible.
This page
is not available.
Esta pagina
no esta disponible.





kv, IA souvIamw a


ImaMAm vp enfIts mas
CIAJECI MOOSS ES
*. ... .... -. -. .. ......

ere qr mtt Y e pofe G toume es ourat&
*e qui ino protese pal. ibsourrage de crata,
'Aer q pqdi4 ,u. fel I"teiquement pieiue i fatten,
a-e qui 'ttteab kad herw atA dvaopper tomjounr 1 t1o
qemet de 1- ~w

's see o t-tW V 4 I L am= d* yr w&arso u" toW
homogftaefl
plus Z"
-e plus oam pti,
re plus cap"be, am$ 1 r avahr, pr .'ee=l a ^
nri constnrutrlft


io -.6-r r


_.. .+ < W ^/: ^ .. t ft "'. I
.tS. CO.N-AL.m'A t P A *py j, ,,
X; r;M'- BRONCHITES. ENROUEMNLN'i5
NF:. UEr7A, AFFECTIONS 35 fOUTMON$
a s *- PR ,H^ .1,


EQUIPMENT ET EQUILEBRE
Avint dc pcwvoir promdW 'a a'c"
qu'un navire sot bi0n 9r pZ-rFetSemeCt
4qubCit.Or& Ds dpt c?.'rsa, r e-, t z
menT u on compare d'#pucrg iness i :n
continue uon fonds polrant server c equ Ze
leisivtn genipour kvrvaycg Idon y ,;


LA
BAN


QUE


OYAL


DU CANADA


Usine Glace de
forc-au-rnacc
,4kcA&UU 0b6 glace to
...at ur qUalt,.
.avnratl upa" sxe1"cLue
41utleuInemen't par a OS Cf
uuan yeiWa on Dniane oans8

:-t frilac Ct de k'etion-Vito.
Iou$ aaivoAs oujours en
uain iae a4ermers muceteea de
;nuseres en aeser a partir e '
I ,uu el au-easus, venaaiesb
vCc xiaexltes de palement...
ties glacieres lei plus sure
A les plus economique&sa
AtAiJ tGLAGEB
LSLJPJRLATI VPa
Un prouau nouveau, qui ne
e cede en rien aux meuleurts
marques des Fays d'turope
pu a Amerique est otert au
public haitten par U sine a
wJace de frv-a-rrinxc. Uuu
ea cettLt aeneleuse creme, et
Fous sterez coanvatncu.
.t aitte une agreaoie urpri-
e a vuLre Xaa.Le en appoiv
taLL ae ia turemre utocef 3u-
rirtautWtO pur le eassert
c ua~ eL raxlleftii.n

i Nos cnamores troides out
pie recemment miset a puvt
p peuvent recevoir n' npouri
lePU qu-a~ite tde viande, di
-issonS, de leg ume s, de
SuilSt, etc,
Le Public est cordialemnnt
ivite a visiter notre usine l
i inspecter nos modles ate
giacleres et de sorbotiure
;ans notre aile de ventee,
conzommer de I glae,
: e~t fire de oeconomiw e


CLUB SPORTIF
HAITIEN

Meos aana in rpore sa o
CHARLES ATLAS SYSTEM

Chemin.des-Dalles, Til: 254(.
A ouvert ses portes et of-
!,e ses services au public.
Le Club dispose d'un mate-
: -1 moderne et complete pour
culture physique avec nrrfhc-
c, rationacile et scientifiqut
pour homnteRs, femmes et a'I-
i: nts,
Re4sultats rapids et ccn-
vaineantts.
Pour tous renseignemens,
. :dresser n clirecteur le bk-
xNiu Papaciuo ou,- au manage i
Ie Dr. Gerard Rousseau.


I
.71) 1





Pvtx
'4 3 $1F t. C'?-.


iS/ON DU
.oek de
. 'AI.TE.
.i ary,
La Librarn
N. ,.' :u. c IC u re:


F 3


30 cen


CLI VQUE
O1
>N It? L R I)ICHEINE
~at I) r. Aubry
7IVi'phonc 2287
lon de pinu
S ec. La clinimue
.,ala iii. i on des mala.
4l. fn' e pour chaque
Tr r des maladies
par ii..
P aus presnt nr'hf
S 'loner 2287 li


S ? i d i.
(9 a .. U ou-

: t a r".. .. -^

t e: :.)..: a :'" t reserve
g- rauites
,our V. femrse et Q intnes et
Is enfants.


. ...U~WUr~~~BY~Y~.. ...... ---- WNW~LQ~~L ~ LII~~Clki~~ .~~C*lb~~ 11L


AVIS TRES LIIPORTANI
L'Usine a Glace de ort-ai.-
Pruice av- public quu sa
QbtiXiA A. t fLit sei arq -s
D. D i B:Ai..\ Xunt raton ques a
partner do .e ,dVr cxCusive-
nugnt avec .. LAIl I tiMPOR-
Ii'i. I'die to /. u xcelution-
t ionnoii pi :. elie done
la meiiieube protecIUon contrx
une iftcif.l~;i Gic charoon eL
l'nie i C <,-.:. ueice a touL.
le mIonie Ce u'oninheilr a con-
iuomrnmc t,; tn ittuiitiLe ceC-
prodUiultS (i cCineux.




Dr. LuL L. MARS




S4occu e Lii tl de Ia

C K)e ie if
L-. neU.1-
eux el iie i i,.i;i.-., ^nxieiix o0 ,
Fe1eerse
1ra .KI! dani
s I-i .-. i s a .Pe

Ctun:1i
C-o ,^, ,--.-. ; o: t; L ux
a]ieno: ,.a ::, ..:, : 5 p. iL
C/inkiu^ t i.;.-Jr-- (t ^u]


S


f3ei


'<31-i


N I
( t.)


TLI i.tC


CoF3


AVIS MEDICAL
CLI.NIQUE
S du
Dr, LOUIS HIPPOLYTE
i Andienne maisor
F. Duvigrneaud
(Rue des Casernes)
SConsultation :
22 a 4 h& p. m
A.-. .-'_ \ t Wf ,-- -
.Machines a erire Remington
A machine a calculer Daltoo
-ubans, paper carbon
ii t.A vol aehats chez
C. GILO


Rue CoGrbe et Re di MagraD de I'Eli,


ACHAT U'ECAILLI DE ,ALiET, V
PERLES ET PIERREBS PRECE'SES,
GENT ET OR, MONNAIE Di TOUTED
PRIX ABSOLUMENT AVANTACEUXL


I EIL O;R, DtIAMAN
NATVIEO i AA-
NATIO~iTES,, A D1


GRANDE LIQUIDATION k LUNETTES El, E1-Reis
Lunett esl stVr d to= nwirov
i': areas en nickel inoxydable a
es oales au prix d r $ .00 la r:
La iua de iau'u 15 No-ixab ore iad
A. DE MATTERS & XV


Le ai inco esabi


COLLEGE SIMJN BOLIVAR
.tignemrnt Pr.imrre, Secondare et Spke al
Internal e Externat
Il, Ru Magny,, lSJ (Petit-Four)
Tiliphte : No, 5201
Laureat de I'Alliauce r amse (Composition franoaise
x Examens Officielrdu Ba,,,alaurbat, lre pa:tie, I934,
et Conoours de Dietion fran-aise de Juin 19S5).
Trente suvces aux Examen- du Baccalaureat-, ler et
me parties.
S's d'Et&: 20 Juillet au: ._ Septembe 1930 pour !es
'-eves dt Certifica. d'Etudes Primaire.
27 Juillet amu28 Septemb pour les ~l1ves des autres
outes les nmatice& du programme.
--ltoius renseignements, sadresser au ColIege Simon
otiivar, T61. 6201.


'es, a


leure


,vaste ten
me llie rs
e ga .


p i6tes


luinlessence des


de


reunlliSSaal


3d a


~terrnlrS


'est son -aro me

G tez e 4 com r .et.


eti-
d'un


ie~j~l~aa~bPBL~L~-ig~ras~prs~~sl~F~p*'P ~]


I~gO~d~836


---~ .~~U,,,,~, ,,.-...


.............. ..._- ..:: ....... .. .......... ......


...... ..........
---------- -


~ '


a-,

DEMANGAISOK
*iwSUfoi


de Mat ek


RH UM


J'SARTIIE


A"'IOc Ille


Ices




XUGVJMJAM aI


'Kusr


-PROPOSS 1
FASTSl PEAS

tc agwrs Animal
he Congr. s annual des dii
reeteurs et professeurs de
Penseigniment rural, diatrkt I
des Cayes, s'ouvre aujour-
d'hul 6 Juillet.
Souhaitons que les ques-
tions soulev&e soient de hau
iteret et d'application a cet-
branche important de
'. struction Publique.
Un dipl!me bien merited
M. Cardinal Saint Juste
vient de recevoir un dipl6me
bien merits pour ses ballons
a gaz, A la suite de l'Exposi-
tion Industrielle du Service
Professionnelle organisee idu
3er au 4 mai dernier.
Qu'il en soit felicite:


Corporation des
Fondes de Pouvoir


On announce quoe Juge --
Paix de la Section Nord, Me.
Deverson vient de mettre it
i, cal de son tribunal la a di-
position des fondet de po-
voir don't le but est de Tormei
un Conseile discipline pei-
visoire qui sera charge ct' a-
borer des status a :oumcttw
ax autorites. corn ctentes
M'lrur une meiloeute -rgani:Na-
1Un de la ('forporaIon e
fordes de pouvoir de, junrichc-
tI ons de la Commune e Port-
au-Prince: C( est une bYnne
idte.

Petionuvith se moderni'
Nou.s contatons avec -at -
faction que Petiorville so rno-
Ger'ni&e rapidement. grace
ax travaux d'ur-banisme qui
:ont entrepris depuis quei-
ques temps: eclairage 6lectri-
que, embellissement de la pia-
ce, pares, etc.- Ces dernies>
,j urs de f~tes, i1 y eut une bei-
le animation cui 'lattes:e. -
Particulierement dimanche >
Juillet Petion-Ville a fe > e \
Saint Patron avec\ cn II n'A
extraordinaire. On 'est an-t
-e follement. La Saint Pierru
vraiment, cette annee-ci, 0':
ps connu de precedent, t.ant
les fetards et les pelerin. c-
t.dent nombreux, vuI la tray--
formation de ia ville. l ca-
rage 6eketrique, I 'entretin
(](> rues, les catine -o -
Its, a touted ces c0ho1 s a-. ,
mnes par I'Ouvrier die a p
: u ration...


PRODIGE
La petita Gaby Triquet qua
joue dans Mater Dolorosaz
est un vrai prodige et le pu-
bM.11 t&..merveill6 de coms-
tafer avec quelle maitrise et
SqL1 .-naturel, celle quriest-de-
J:y, coimme Shirley Temple,
une. toile- auu firmament du
Cnmma, a tenu un role plut&t
di ffieile. Aussi si sM.ater Do-
i Iorosa qui est Une bande in-
ternationale a 4te applaudie
b dans Ie monde enter, c'est un
Speeu grace a une interpreta-
Otbln de quality a laquelle a
largement contribute la Peti-
te Friquet.
On announce pour mardi :
SLe Rosaire don-t ege c
n'est plus a faie. Etl pou
vendredi: i at>> d'a. res 1 sI iriatueeI
,ic die Jacques "ataniESn.

DEUCES
Nous i "enon '
ce 1.)4 ia. 8 D .'.f l ,- .
SYuveur Gu4i SaIt



N A
in n. a-






SChapel de r r
Noi pH ont' n
leancs aue fa :ir"









7 ( ouvee.


UN GRAND ARTTIS
;i;C UCBAtIN
AUPARAMOVNT
( ') ... A ~ A



I ttct conternent Kt reco
Iel miorieentier.
1 "t Vendredi Jor, a
houres, sur finsiStance
:'a!e avee ?a eC!E4L.zj


de- Boucheron
Miss Relye!, '
At quf est un :.
Rene Cruaet, !
:ur scene. Renv
unique imita -
C "evalier,


S". 1S (U t V .


i)L, D AHi


................ .... ... -- ------


14rt


I


710 N


_A
....(:^\


...04


Machines a ec Re km,,ingro.r
M machine a cai c: Da tonB
Rubans, paper ca. -on
Faites vos ae-ha:; chez
i G. GILG&


- L'ducation de la parole ........... ..

-- La timidity vaince .................

L uvoir de a v ont ... .. .........


Les marques r'evtlaticgs dur-caractere et
e- dct n.

chlgie sme tanour .C.............

L[ ..-,pnotism e a aitance .... .. ..... ......


i


TFRS .E A 't CHOIX DE LIVRE POUR


Dtribut de Prix


-; p i


ntsinvra1liaque
Cfl* o que~qt ninums
VI ^^tvn^^, Qrippesd3 Uigflat%~rA
Isn-aun&= e... .n huam"ntwe=
Do Iat 1 b-
1'a-anfl-PPrvt Pttarmracie kUCH


I 'T A


in I),


I


r& A


A A ( 9t 9A AWJ5 ; IC T: N Tii Y .YTILA tURA DE 8 POUC1S .4 A
Pr & DDB DIAMET R. A DES PR!NA'- CESt 9V \7 .1 1 'IGEUX

PROFIT BVE C'ETTE 1OCCAS. LX.QL Pi; ; :LS LRO1 RER EUN NE.TILATEUfR, LE SELL


APPAMIL RKELLEMMN'T EFIC.4AL ?PJ RC&'MA '"TI LA C AL UR.
E NEKGLIGEZ PAS I '- t. .. 'i .1 L--1-


'0,,54AG4


Match de foot-ball

Hier apr)s-mi.i, au I _
Leconte, Ie Racing Club a
e:nporte sur Ie C. A, D. 'a
4 buts centre 2, Iapre iI'
Tencontre chaudement disi.u-

Matinee Panamiricaine
Hier eut lieu i Paramount
la matinee litteraire paname-
ricaine organisee par Ie (Il-
loge Simon Bolivar.
M. Pierre Moraviah Me:r-
peau a parole de Simon Bo.-
var, le Libertador de 1'Anli-
rique du Sud.

A Laborde

II a 6te celebre hier, diman-
che 5 juillet, la fete de la Visi-
lation, patronne de Laborde,
4emei section rurale des Ca-

II y eut beaucoup d'animra-
lion,.
Loterie Nationate

Le dernier tirage de-la Lo-
t rie Nationale, eut lieu hier
matin. Voici les numexros ga-.
gpants des trois principaux
lots : let. lot, 10; 24me. lot,
1982; 3&me. lot, 2092.


114
'.4
$


4444~
p


45:5


* E LEC[IQUE


-k{1- I1


-I.:tW 4----- 'r r -p


NO'fu.


A
P


U4.40' HEHJ:'IVR ILEl ELB' LiES 5 V @IS


DU 3 2 OVEMBRE 1-> AL :L1 .iARS
Durant cette mnimne periode de s'ann4Ae '-35, eS" 3 -h C. vr- furaI


1936
vendues


d'ou une augmentation de 862M58 Uni-


tts. -
On compread bian que le cri du Punblic
VIVE LA CHEVROLE, TOULJOURS LA CHEVROLET T T E CORE LA CHEVROLET
puisse en quelque sorte agacer certaines .Marques Concur,'etes.-
Oyez plutot et compare
Vente- en Ma.rs 1 4.... .. .. ..... .. .... .. 75 ...
VXenter en M"a 1 n "- rs .. .... 86.633
Ventes en Mars 1936...................... 16.119
e-"qui represent une augmentation de 39.A86 Units sur Mars Th5n 3o vra record..,
LA CHEVROLET NE CESSE DE COUVRIR DE PLUS EN PLUS LES RtOUTES DU MOND&S
Sigie certain de sa superiority.


S&GIETE HAITIEANE AUTOMOBILES ,


aleb ranch


4.


4;


'4


Seual'Distribteure de la Rtpubliquo d'Haiti.


4100.

49W


37;



41,00


Di: CttYtdUU, N

is.
I
4'' (
/4.., .t
-. V


La brane uvell
TELSPHO N .

iQUOTIDIENS PAPETEIIE. REV ES
OeGRANDE BflBIOTIQW1R L;OCATION

5 et 9
g Fe- JAGOT Les loisdu succCv$ P..t..*...* 4,00
hrette .i


xm


~-- -I


el~ c


ompa-n-4-. I-


La


qll;e


CAR-HAITIRb


UN


F~6


RECQO-R-


ALIOp


Botolai-