<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02384
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: March 13, 1935
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02384

Full Text





!& **t'. PO^ ^i *
1*'

(bc 3t <
' ^ ^ ^ ^


rIL


J~? \W~ r-
4-44


4' .


V I --. w s ..
ANNER Pi RT-AU.PMNC', RAT? F ; M RBEDI 13 MAS 9I f- No. 13542

earn *J %'fr rn *ii -. ^ *'4 I ~ _________________
w A ?trc'.- rratrerr MAM 1 a3


SLA QUESTION LE

ACTUL LLECO



jI v aI plus d cinquante ans
Squ Ia Figue-Banane. Hie
ta lte rIr objet d'un dans
merce important. Le pro- du Pal
jit 0e-t utiii s:us diverse, cellenc
rtes : W. i est tres con- a requ
nme. nature ou en frui M. S.
istaliie. l :t tris estime dAffai
pour Wes outiiuE- de got et; Mexiqt
Scomnposition; vert, i sert eg- 1 i
la preparation d'une farine ours
nrissante et de digestion ta, au
teile, recommandee aux es- ment,
pmacs debiles; cette farine d'avoir
a panifiable quand elle est Frontic
4langee a dose convenabIt de Ia
avec cel!e de fi(ment. Collier
:e commerce de ce produit une te
iere tun mouve ent d'affai- tions d
':agricolec et industrielles
p.:ne pouvaient pas man- pondit
er:d'int6ret pour les pays caln (u
roduteurs. On rapport double
joun Gouverneur de la Ja- de rece
niaque, alarm de la baisse distinct
e affairs de la culonie, par ment 11
ite de la baisse des affairs lui d&c,
e-eaf6, exprima Ses craintes mandai
l"Ia Metropole. En response. vives fe
il reut Fordrc do fair cu1- ('arden
ver des f-ui:,, nltre autres, elevate
i. figue-banfan Mexiqu
Personne nvijire les acti- cernmo
_5tis de notre t dine, depuis, p!et, le
"tecette cult e, malgre lae tie-ier
gts que ]es c cnmes perio- R4publi
..es causant 1Uanis ses plan- cole, h|
tons. branches
Un. etran ,r. atni, nous a le Pre6
gnalI la b"liante situation Cassati
e s'est faite un amricain le Sou
fcsa eonnaisacoe, qui, eta- d'Haiti
lidans cette le, y exploit son Mil
ne bananeraic relativement la Repu
etite, environ vingt car- Noui
aux de terre. Vincent
Effectivemmnt, on suppu- ceres co
nteun rendenmev-t minimum la h
e4G :o0 en regimes stan- distinct
rds, leg revenue d'un car- 'I 'objet.
ade terre soint de six cents ;
urde., prix die -100 red n:e.;
|Ps 1,outre ]e product de Ia .
te des autres types r&ol- ;

Cette pro( ictton est vrai- p po
1t rernuneratrice. Aussi, i notre pin
nirex sont n ce moment, du Cap
kspaysn 4 !ivrent, Etr
;;.;.t^.phraogravu- ^ t Hon~ (t^


u haUh (Iun photogravu- .tion d'
Spul e- & p.r la Na rtiele
a1i4l Q e :, :: hic Socie- et encoi
Ide R a. ington, rela- pour, un
, aux envouib de figues-ba- Cepen
e Costa-Rica. On lit: quo
ta nane est lun des pro- nou. d'
t qui donnent le plus -de A vAltl
gdrnent par acre dans le fier et
dle. Nous importons an" auction
cement pour 1.4000,00.n moye0n
iA tosta-Rica une marine isance
S.titive et facile digger venus e:
ohWnue de la banane a- diminut
heage au .soleil. Cette En
di t-onagit come spe- sibilit&s
dre indigestion et des nous de
es de estomac. Elle nouva
es appraeis e par les fern- t ce qu
d Pays comme aliment que, nO
enf ant. Cette farine jours li
3l6 moitid pour moit ,A & 1'
a f de bl sert a duit, en
t r d'mn pain nutriL- Ses val<
Sun goUt agrable. g.al
si devient Popula i. e ral
r Pue eut tre un moyen --
r oitre nIotret approvim
le~nt llim-.ntaire,*
e s faits que trs'cer. .n
TeO on n ignore pas. it ;:
011 a Culture de b' -
S communnement pra.


PDT. VINCENT
IRE PAR LE PDT.

DU MEXIQUE


martin, vers dix heure.,
le salon diplomatiqueI
aeis National, Son Ix-
e le President Vincentt
en audience onieijule,:
P[arbo Boiland, Cha:.-.
re.3 d(ts JEtat?-Unis diu
le en Haiti. Le distin-
pt]omtte, dans un dis-
appr.'oprie, ou il felici-
nom de son Gouvcrne-
le President Vincent
mis fin au contlit des
eres, lui a fait premise
I6coration de (Grand
de I'Ordre Azteque,
s pius hautes decora-
u Mexique.
President Vincent re-
au Diplomate Mexi-
'e cOS pour lui un
et tr es g 1rand pia si;,I
vuir de Ses nmains la
0ion quoe on guuverne.-
ui a fait Yhonneur de
erner, tout en lui de-
it de tran- s6met re sesL
licit nations au GeneralR
as a occasion de suon
n a la prdsidence du
e. A sistaient a cette
Iie le cahine1 au (con-
Chef du Cabinet Par-
du President de la
ique, le Chef du Proto-
s Presidents des deux
s du Corps L6gislatif,
ident du Tri7bunbal doe
on, le Commandan. t et
1-Chef tde la Gas',;"'
et le Chef de la Mai-
itaire du President. de
ibliquc.
s prions le irosident
c t'agrter nous plus. sin-
mpliment ca

ion dunf t i vienir d'&t -


)uI Ieme, sol1t u1e ex-
i trPcs just: ,iia CIana-
se dans les niorne& a
su.> (Voir le discours
du 27 Novembre i19 ..
ourtant. la participa-
-Iaiti au commerce (-I
1, ne date qut d'hier,
re, ceela ne liguro (0ue
le valour insigkfiarhn.
idant, il y a longtemps
question se pose por1
avoir rccours a ceLte
Sdenri ce PO)ur div(.er'-
augmenter note pro-
d'exportation, comma
de renedier a 1'in uf-
calamiteuse e nos rT-
xterieurs, du fait de la
tion de notre eca6.
consideration des-ftos-
Squi s'offraient pour
ans les affaires de ee
i genre, contrail .f nt
i s'est vu h la Jamab-
S activit6s se sont tou-
imitees en des louan-
adresse de notre pro-
tune surestimation do
eurs et des aptitudes
es de notre sol.


-Strop Day
Ire' i ripped

tli Roy,
Alix.1flop


CHAMBER DIS
DEPUTES

Session Extraordinaire

tSeiace du J ercredi 13 Mars)


id 0. -t6pIs rpondent i a ap-
pel. Le proces-verbal-. de la
scrau'e (!u ]1 Mars et 5anc-
ti:,n,-. Le DEput6 Laporte ob-
Stient interverti.semnent de
i r l.-e dtou jour et lit le pro-
jet I del rep.nse de la Chambre
au ?.i-'sage du President de
3 a iepublique convoqtiant le
Prleni,-nit u 1I'Extraordinai-
e., ("'est 5 I'unanimit2 que
'A.ss-mbfle accueille la de-
,nancie d'urgence sollicite&
n;r RaIDmorteur de a1 Corn-
mission. Mais a la demahde de
vote mininediat le Deput6 De.-
C. C-. A.Xer t S' &ve contre et
voU ai etudoier les diff&-
roit. points de 1 important
do'Um t Son coiliege La-'
-. o ei, ;s un lun._a e aise et
]ipln cH .tesse, lui done
a replin'e. Ie Depute Albert
intevient ure nouvelle fois,
eo. n' al're son insistance pour'
fai e tflnvuc1.t le project a !'e-
xanienP, Assembleo, A I una-
fninliO' rio ins une voix, dCtci-
d( dan> le sen, du Rapportour
Laporte. Le project, lu une
dernibre it. par le Presi-
dent Dumiarsais Estimrn, eKt
mnis en deliberation et vot6.
iUne c-jinmission special com-
poe. ;is Deputes Moraille,
otArcise Wooley, Jean Louis
ot An'lade, et ehargye de ono
tiU'lr au Prsideit de la R(-
pViblique, la Reponse de la
Sh ainbe de :e D6putes.
Loe Ministres des Finances
et dU I"Agriculture sont au
fbne nd I'ExcFuti. La dis;:u'-
si.0 du prIiCipc de la loi de
-,nXI d(0 u " .ue.-izai: ie;. t t ordce. I..C
)pu Lt-e A 3l e.t LJi'otcste. b d

;e \010 pnjii pe de !a loi
Jo auction.


( t-ir .sui en i'. page)


forme que M. Olsen, Chef de
la Mission operant pour comp
te de FAmerican Museum des
Etats-Unis est reparti mer-
credi pour 1'Ile-A-Vaeche, afin
(Ie poursuivre les reche iehet:
de vestiges indiens.
xxx
La riemaine deirnire, dans
le.o environs de la pointe Aba-
cou, le canut Berita, ayant
laiss3 leo Flamancis h desti-
nation de Port-a-Piment, a
.-sombre. L'equipage et les six
passagers ont disparu.
xxx
Aux Cayes tine Conferences s'est consti-
tue>, dans le but de vulgari-
ser les connaissances usuelles
pour le developpernent intel-
lectuel de la jeunesse.
XXX
Monsieur Camille Doucet
s'est pui'rt candidate aux pro-
chaines elections magonni-
ques de D&eembre 193$. Nous
lui souhaitons success.
xxx
Dans quelques jours une
route voiturable assurera Ie
r.ratic tort-de-Paix-Jean Ra-
bel Les travaux sunt sur le
point d'etre acheve&.


VOYAGE PRESIDENTIAL.

Ce matin. S. E. le President
Vincent est parti pour la fron-
tibre des Anses-a-Pit res.Beau-
coup de personalities, tells
quo le Ministre Armour, des
S(.ornmoerants, des Depute"s et
des Senateurs, ly accompa-
gnent,.
Son Excellence, voyage par
O~Ld Verrtel atura1 dtone
S'occalsin d econistater K tat
de la nouve\Il route rfunds-

V (rrI-[tt--SaIdtrrtu.
L| : President sera de retiur
4:t c pres-Imidi,

L e n Ge pueiae l lia e ds it.
I$ r 4 to i rih'ie NohVloUri.
,-vsy


4Ofl*'Q'C *f*flW64 fWS a- .


V


NOUVELLES BREVES


MONDANITE
Hier a Cu lieu, en stricte n-
timite, le marriage de ling&-
nieur
Christian 1ieti
-t de
MariDa DurOwer,
file de Mariu-. Dutusier,
Les temoins etalenit, du &o-
te de 1'fpox, ie Docteur V.
C arr-, Su at. d, U a R1 p}-
b!!que, a )nnev st h(n CAtstat
(I on -iilnianljftI de a' ( 4ar'to
d'Haiti. et KRn le (hnt' r-
psrvke'han Z as u ranc- : d
cvt d I Ppo x, ingnieir
LoDIs E.th ltl. I ngr:itur
Josep eivira I Louie R(-
mane, avocet.
Nos meileuIsC veun de lnxm-
heur aux nouveau eopoux.


* -. ~


n.. I t *. '..t v v, : ..


-:a '"'" :t. > Q.. ',-; *"-" r -, ^ ,..:QVt- ,.,.* a. ,% .
-.. .. .., .. -


SKIEURS DANS LE TYROL AUTRICHIEN

t L ski est devenu, Pendant Phitwr qui t Afintr, le plus p pu dres sprts d'hifer. On
oil id dea mMtagnards. tyroiens oratifqnt ce { et ni pcr wj non s u ae m e n t an
sport, ma s n oe de tran ..port...... ha L


al~~~-s .a ~sW.-j4~ t& .1


BOITE AUX LETTRES

Au Dlirecteur diu ANaaU IWte,
En Ville.
Monsieur le Directeur,
J'ai lu avoc un infini
plaisir ce que vous avez dit
d'1logieux de moi dans la no-
te de votre journal d'hier, an
sujet du don de quatre bmac
en granite que j'ai offertgs pour
'einbellissement de la Place
de la nouvelle Cit, quoe btti
Son Excellence le Prl:aidein
Vincent an Faubourg Salc-
mon.
Ce geste, c'est mon attache-
ment au people haitikn ua mi-
lieu duquel je vis depuis vingt
cinq ans pris et moan admira-
tion pour eelui oui le dirige
qui me font dict'. J'ai penk,
en effet, que les haitiens de la
classes nbessiteuse unt besoi
de la solicitude de tous &traa
ger's et haitiens, et quo Fexem-
ple de cette solicitude que
done en toutes cireonstanea
le President Vincent mirnrtait
d'etre imit&, et je 1'ai fit
dans la modeto measure de
mes moyvrnm, esperant fair
mieux bientot.
Encore une fois, mrntci pour
votre flatteu., appreciat In.
Veuillez agrr rIoe.. mewit-
leures civilirts,




.5.. A
2


N. -K


A4" 4NOUVELUT


.. -ff lON$5U kCh5M5.NT .
.; t .. t .S
v.. .",.: tur- et Madame G ,eor-
**xbi-at et )ours enfftsa
xe". nirai : ., o. *om Beau-
S". | br et'Csar et tous les au-
ile d aftAee 10 Mars at t parents et allies,
11 edaw.a e cadre charmat ........ ercient l'nspection Sco-
fomtet brin pitttitibqub' de la laire de Portiau-Prifhce, la
cite miragoanaise, une f6te Direction G6n6rale de lEnsi-
grandaipsl oceasion de .gn merit, leas Ecoles St. Vin-
nauguration -de la nouvelle I cent de Paul, Thomas MadiQu,.
maison d'6cole-des'.Surs. F6nelon Duplessia, Lidore
Cet t .fitte qui fut d'un belat Boisrond, l'Ecole Normale
:inco jat4*i a. re aussae" ds Insaatitutrices et son An-
de la pr6 epee de S, E.le Pr nex;- le Sursde IaSagse,
aiiderni~ d d Seeritai.4 les S res dEtat:: iaut'hud, Titus, Anne, les Swurs du Sacr6-.
Etienne, de E. .S Monseigneur- Cur de Turgeau, le Diree-
Piekliitde- Stiateurs, de D& teaur du Lycte Pktion, le Su-
puth~, de journalists, de Ma- p6rieur du Petit Seminaire
gistratT -c mmunaux- presi- Coll ge St Martial, la Ligue
dents de commission ou d61&1 de I'Enseignement, I'Assoeia-
gues des' Murdcipalites vOisV.;w tion des Aninnes Eleves de-
nes -et de, nombreuses person- P'Ecole Argentine Bellegarde,
nalit4s ,poitiques, commer- le Chef de Division au D6par-
ciaf'e"t i niondaines venues de tement de la Justice; le Tri-
toiSes points du pays appor- .bunal Civil, les Tribunaux de
terl ar leur presence Ia fl Paix, le Parquet, le Tribunal
te. leur tribute> *d'encourage-. Civil de St. Marc, le Pr6fet de
menft t l-eur jte'-horimage St, Marc, la Direction et le
au'- vciniment rate,- devot- personnel de 'nImprimerie de
motiV'autant plus precieux FEtat, le Directeur du Moni.
pavet q1e volontairement et tour, le Personnel et les El-
mwaifestement dsintresse- yes de I'Ecole Argentine Bel-
de.ia'Commission au service legarde ainsi que les nom-
de.la Communaute. breux amis tant de la Capita-
En attendant qu'un compte- le que de la Province des t&-
rendui circonstancie vienne re- moignages de s y m p a t h i e
later bientlt dans nos colon- qu 1ls leur ont donnes & i'oc-
nes ieC details de cette jour- casion de la mort de leur re-
nee 1, piCrre ~face dains e sou Arthmise Beaubrun
vnir- w seulement des Mi- Et les prient de trouver ici
,t,; n1.ais encore dans Je 1 expression 6mue de Jeur re-
Lc(ur de chque haitien, nous connaissance.
rep,'J)od(liIos avicC plaisir une
emt-.--u t S.iatoeur du Dp. -- "
u1 ^ Dr,! W illiam
} ., qui, choice n REMERCIEMENTS
1" 1 1u 1 +res adres _&es -
I- .Tovar, M. et Mine. Destined Darnm.
:.-,; rimer l'opi- breville et leurs enfants, M.
i Ci : eux cui absents Ged6kus Fontaine, Mme. Es-
. T-C .d p( .s:u ce loin, tell Cantave, M. et Mme. Le-
-un.i- ut a, ielcnque grand Jeudi et leurs enfants,
, c,. m.ani, iStations don't la Minme. Vve. Frdric Civil et
])oru^e rn^ilcun6 peut 6chap- enfants, la famille Edmi re-
- a.. out es-p'it ob servateur i ercient bien sincerement t
et vrmont suui, ux de prc amis qui leur ont timoine
et-1 va n udoP- de la sympathie a occasion
iX.'. Iv,)o-tthlos 6rale- de la mort de Jeur regrettte
I" I- I(: su-.tantie Marie J ulie E dmi
-ou-rs _,'I "e mi, 2lonsieur enlev6e a leur affection Ie 2
A.l cd Tovu ,, Pr.ident do la Mars courant, munie des sa-
C( uri isPn Communade i a e remients de Viglise.
cOr'o die do-la remise official ts loes print de croire &
le deks- ef di'nooVl gEtablis- leur plus profonde gratitude.
cement stcolaire. Port-au-Prince, le 11 Mars


.a I- ,U. t

- A du hI/acur i vi on A VI'


Wiv Th.ard
Senaioteur cle la RItpublique

P u2- .,ee ;Jars 1935
:luniur,- Al ;e Tovar ;
Pr'd.&idtirriy' i;- (Commission r
( a mun e M'iragoune
MoAsieuUr lIe PrdcRidcnt, -
Je volPes Veni'cie d avoir
ien vo.ui minvc-iter 4 ltinau-
rui'-:iC in oP i it 4* btn "diction
de la n)oveJle mtaion d'ecole
S.._u (1 d0 Miragfotine due
i initiative *-intelligente et
patriotiq;e de vote :,dminis-
tration. Jo fQrai tout mon
possible pour,>assister aux
belles fetes qc5- vous prepa-
rez en cette occurrence. Tou-
tefoi.s, je ne puijs laisser pas-
ser cette occasion sans vous
prdesenter mes .vlves felicita-
tions pour I'esprit de progres,
1'energie et le. patriotism
don't vous donnez chaque jour
la preuve i la tItede l'ediit6e
de Miragone -. -
Je conserve- precieusement
dans mes; papers, -pour I'a-
voir Iu ivec '{jn triess grand:
plaisir, le bea:x discours que
vous avez prbnfic6 leore de&
vote installation omime;Pr6-
. ident de la Commissiofircom-
munale.. II tir6oigne tfune in-,
d6pendance et d'un patrotis4
mo admirable. Apres vous a-
voir suivi depuis cette date, je
suis heureux de saluer en..

(vo.ir seon % eg


A v 11 f iaralun z.nf s


- .RHODINE


S In^


"USINES DU RHONE"0
--- PRODUCT FRAN9AIS ---
soultse rapidement
toae douleur
La marque "RHODINE" est la
garantie d'une preparation pArfaite
et d'un dosage rigoureux.
Comprtim ft 0 gr. 50 Tube ido 20 omprim6o
Etul aluminum do 4 comprimis


SIMOtaNL
Cl abi


I.









I


m .4 4. -- f 'r4L "ar *a'Tm *T 4t rJ
^"""i^^.^A~~~~~rl 41-^.^ ^- ^ I 1 -


SI


yenes votre propre Comptable em ouvrant un
aMpU de Gbeque a la B&nque National@ de Ia
B6publique d 'Haitt


r -- -- --
LE COLLEGE MODERNE;
Externat-nternal Directeur: Erns Alcindor
Avesaw ohn Brown Licencie en Proil
Phone ; 2087 A vocal.

Est 'Ecole Secondaire ideale d'enseignement classique
oU vous deyez envuver vos enfants si vous voulez leur don-
ner une titructin ,oide t eificiente avec tous les avan-
tages voulus.
Ls peuites cai not i'objet de oins mrninutieux de ia
partdu Directeur, :a eies cvnstituent h'avenirdu o!1ege.
Discipline sreuke, penion s coaire irreprochable, ins-
truction rapid.
tells sent les -ou ofre V ,e
CVIlee 'Kerrn:
Avenue ,- : V
Phone 7. Por-u-rin(e.




avant de contractor aucune afian,' paiczc-6 cn I:.s urouA.L
ou t6l6phonez-nous pour avoir une denmotration a domiei
le de nos

RADIO ET R.DIOPHO.\0S

LAFA YETTE

7-10 et 12 tubcf
Ondes Iongues et courses
avee phone,

Pri-x avantageux,
Condition e paiement exceptiownniles,
N'hesitez pas a demander une demonstratioL qui no voUsL
engage 'a rien.

A. DE MA TFEIS & to.

Distributeur pour Haiti.

T4L 29.


Mine. Jeanne Beaufrand,
incienne proprietaire die 'H6-
tel du Quai, announce A sa bien-
veillante clientele, tant de In
Capital, que de la Province,
que I.'Hotel du Qual est trans-.
fio Fli'Ho&tel Espana (bas rue
des Miracles).
Toujours meme soin irre-
prochable, mime confort re-
commandable, au prix modi-
que d'un dollar par jour.


-I- ----.w-----wiwn emer-= g ----A---


a~tttw .-Sr--W -


COMPANIES GENERAL TRANSATLANTIQ


s. S. "CARIMARE "


EN PLUS DU PAQUEBOT ANNEXE ST. DOMINGUE ATTEND LE ler. A-
VRIL, NOTRE LINE DIAITI SERA DESSERVIE EN AVRIL PAR LE PAQUE.
SBOT a CARIMAREB ; PRENANT PASSAGERS ET FRET.
^ ^8


CE NAVIRE TOUCHERA JACMEL LE 4 AVRIL,LES-cA YES LE 9,
MIE LE 11, PORT-AU-PRINCE ,LE l, GONAIVES LE 14 CAP HAITIEN
AVRIL.
-^~~ C>..


JERE.
LE 15


I PARTIRA D PUERTO PLATA li IS AVRIL FIRECTEMENT P 0 U R LE
HAVE OlU IL ARRIVERA LE ler. MAL


J B. VITAL, Agent


IlI~JI ~~.rls.........~-' _-_~..-I~L, ~I....


bonne Epicenrie.
N'oubliez jaais de pasw
, o, ei] toujouLrs cnhrmant.
SALON.V DE COIFFURE.
M. Jnsie,1 N .autir:e Vein
ur: ,.n e a 5.s ai, l'Ies eliets
""' ; ; ou\tr: ,,- salon 4
'o tinltu dtrns la Iite dos.if
* r'acles en face, ce la. Maiso
(".nm'r t :. p

Comnme to ujuurs, coupe iW
poecah!e.
D1.3MANDLZ LA I"oMMADM
L~i.Em.Strait
a ia Ceordioonneric MontXcPm
Ilyplpolite Jeudi .
Wucit1re preparation d*
Ho-Ro-Co. .

AVIS MEDICAL
Clinique du Dr. Louis Hip
a Ancienne mason F. Davit
1 (Rue des Casern es)
Consultations :
2h4ha. p.m E W
f- r.. -


Phonographncsh|
Che l RodIthe 'MIC

eks i& 4 "



Vachinesfr & alter
Eubmna, paper b
toUt rm uMtwo
'..Ay-. .:* ..


-e y-ra _- ..9*td^lmV YcS" '5 s lrZ p l^tl^^rtBf-I-


..... ......1 I -W rnu W


S .. .......... ..i


I '


m


i,'


--is-9mwO&W s


%


t Seep
Internal et
Tbutes tea
de la 12e I la
Rue Maony,
Tilhiplwne
Direteur Ma
Pr6fet des Etudes
Administrateur :,C,

Le Co
fond6 en Janvier!
eu vinty success aut
du Raeealaurtl, ch
remarquable si l'on1
les difficulties de tony
que confront aet
I'Enseignement Priv,
c~s sont dos au usrle
tablissement et h Ia
tence des professeurs,"
Dans les diff6remt'e
la preparation des
I'objet d'un soin ratin
Aussi les r&sultats s'av4
ils de plus en plus sa
sants et les parentxa'WiO
qu'a s'en louer.
Legons particulieresde
trees, de Sctences et de
guess vivantes.
Cours speciaux de S8
DactYlographie et do C.
tabilite,
Les inscriptions se
t vent tous les jours ouIvr
Pour tous autres rense
ments, dresserr au Go
Simon Bolivar, T&. 351

A r '7S .-,
Strop Day:
Conform6ment aux dipos "
I'is t.estamentaires de M.
sie.' le pharmacien Eg,
nuel Day decede, le SiropA
ni Pectoral Day comt |
ra ji: i U >2-:MIafnoimt

p-' '" L experience
LNbramoir-.s diu Sirop "h

AC._ ,I.ILt.:.MARCh
('< nmpe Epei
.-itji6 ;t-l, i." pr j';' ietaire F.
SLaniex, ouverte da i h.
Grand' Pon (Anuienne-MEi.
Sson Dereix), oirr: a seselints
Sides priduits frais ett dechl
un rayon dte parf'umerin-t
veJses, de la fine pAtiss94
des vins f i:, (BordeaiX) 8'
boissons etln'Ticecs et locales,
des bonbons qui flattentlep.
lais et tous les articles d'U.I


4t 4 an V 0 4 ol
r~f <1 f fit






.. :. '.. .. .: .. .. .. . : .. . .. .


.. .. .... ".

Per Cable. Radio et Correspouadon Abloom )O
S YORK-iK-La Cmd is* a popularity de Koadylis et raguay et Ia Bolivie aura1 nt- IlnduetrIaisationr ,
jattHltique de lI'tat de sa r6putation d'invincibilit6 dO suspendre de combatte, du Commrissariat d
ew-Yrk a declaree que.PrF- yant 6,. eonsiderablement mais que le premier n'aynt tried. lourde, d clare
Carnera, ancient am augient&aes par sa rapide pas accept& les recommandIw aucune raison pour (
ifon du m de des. po.ds. eempagne contre les revoxtes, tions de .Ligue en vue dune couelu entire les Eta
ourds, et Ha Impelletiere, venant apris ses victoires solution pacifique, eat respn- 'Union Sovietique
on adversaie sont en par* centre: inurrection du Ga3. sable de la continuation. la commercial qui poi
Jaie a .nt6, et a autors6 leur Mettae. ef 1923, centre le dic- guerre. mains partieflemen
Satch en 10 rounds (ut doit tateur Pangalos en 1926, et aber ela creation
voir lieu vendredi .soir. centre la revolte Plastiras en WASHINGTON.- L'opp tons satisfaisantes
1933. On esp^re que le pays sition senatoriale au project de d&veloppement des
ATHENES.- Le Gonverr est. pacific pour quevque 4 billiards de Roosevelt sem
cement gre a ldefinitivement. temps. Le Gouvernement a a- ble faiblir. Me Carran, au- citre les deux pay;
] IA in d"vnIti ..u I.-I l t dnt


L'ancien premier Venizelos,
ihef du movement, s'est en-
fui ignominieusement a bord
du croiseur Averoff, et s'est
rjfugi6 dans file de Cassba,
ippartenant a l'Italie. Le g6-
neral Condylis est revenue en
raude dcompe a la capital.
a population d'Athenes a
mar'ifest tumultueusement
won ~ntho.usame a" la gare de
hemin ad ^}1' a son arrivee,
devant la dfence du Pre-
mier Tsaidari-. Dans un com-
munique, Con Iylis a declare
.nergiquement que le Gouver
cement n'a pas i'intention de
retablir la monarchie, comme
.ontpretendu les venizelistes.
On consider cette declara-
dion comme tres important,


a itt gaur e une noI'Lte
demandant extradition du
Gal. Mamenos et de son etat-
major. Le consul de Grece it
Philippolis a announce qu'il a
pu recuperer 60 millions de
drachmes derobes par les re-
belles A la banque national
de Kavalla.


GENEVE.- Gonza
dumbide, delegu6 de
teur, s'est declare en
de application stri(
pacte de la Soci6et d
Lions au diff6rend du
Cette d6elaration sign
d'autres terms, que so
est pret a participer au
tions qu'il est question
ger au Paraguay. II a
Comite du Chaco que


..+ _-- -- -


par IS KALE.PMUM
Wrh29) v-ts opp rndroa^ .* ttev
: ') -; FF c r'u:il n^'m u-n, tel U ; ',;,, ] Or-
:- z MaiLa++ en L +'fititJi t-1 iE. ur i ct
vo U a t- e. 1 ;! r k- tzi Z 1 ,4i.i -
'.. 11, 4.-.1 I, vu v; o
* .*0 .'. ..F.i?^' f'*_+i, F-T C .' j +}(-t! ^^ViC+ti

.* nr<< d -.
: J v

i : +.,- ,,*'. :,+ V' r-:-^ ,,f< f'\ r'ttU L +TW tn c,
r-s. *d i.': nds [++,," tire. Ait't' ; nl' p,-;n .,.a.s plu
-r or s t '
;i a's pn. +r '.tis -i Guile
*.f ^ ra LtU', i I+ .i cl'>-, ;.L r r"c i p..nir,
*; i .A : f. ".h4C4: i"2 f t v ....t ":oei
* *. li.& 'r, ;.21B' -( '-$5 f- <. t" A" -
* ,j.l', '. ;i t '* _:, a ,t;, ,!- .. '* ^ < t"'-

;-;. ].-^,+3 j-1).n, 4a-i-rE -^ KAi.,L- :l.U'Hb,
a' 1, c-F.U ^ ,,I%\ 'IS )ai tta'a' c ; sr;ta ii e-
!aO:,-"c+.i W c^+

lo Zal-
['Equa-
faveur
ete du
es Na-
Chaco.


iLt.L at i rI amenutmiUtIlL em suri le
maux des salaires, semble ap- .
prehelnder la defection de cer-
tains de ses collogues qui luii
avaient promise leur vote,
\ '


WASHINGTON.-- Le P.&-
Aident Roosevelt ne prend'a'
aucune part a la controvere
relative au bonus de deux Mnil.
Sliards tant que le Congres ae
!ui aura pas envoy un project
de loi sur la question. C'est A
ce moment-lh seulement qu'on
saura s'i est pour ou contre
Ia measure.


ifie, en cxx
mn pays CHICAGO.-- A minuit, un
x sanc- jury a acquitt4 Samuel Insult,
d'infli- n'euse de detournements -de
dit au funds. Le grand financier a-
Je Pa- *vait te deja' acquitted, en No--
'veibre, de Faccusation de
-fraude postal. 11 est proba-
ble que le Ministere Public re-
noncera aux autres actions
introduites centre lui a Poem-
easion de sa gigantesque ban-
Qciuerouie.

BERLIN. --, I/Allemagne
i manintenant officiellement
une aviation miiitaire, apres
eon, avoir possde urine en fait
dejuis liongteinps, malgre PFar
*t ic> 198 du traite'de Versai!-
los. II y a quekques jours, Muno
imrnposante formation aerien-
no a survole Berlin.
WASHINGTON.- R4pon-
dant aux attaques du Pere
Coughlin. le Gal. Johnson, an-
cien directeur du N. R. A., a
dit que Coughlin et Huey
Long sont deux sirenes males,
et les ennemis No. I et No. 2
du people americain,
| xxi
SMOSCOU.-tLe Journal de


te~rrnnbfl,,sSW~ iT~%wwn; I


Pao s


.Les ce. martin


,o rgane
e l'Indus-
qu'il n'y a
que neo soit
ts-Unis et
un accord
irrait, au
t, contri
de condil
pour le-
6changes-
.. -


NEYLWXY-Olt -- Dfitn tmson1
rapport annuel, le Comiti des
Juifs americains declare que
les individus americains qui
font de anti-semitisme cdis-
cr6ditent I'administration fP-
derale, et que leurs activities .
ont un caractere politique !
trds. prononeeL


LA PAZ. D'apr es le de
peches.boliviennes, deux des
plus fameux regiments boli-
viens out ete mis complete-
ment en d&route dans, le Cha-
yxx
CITE .VATICANE. Le
Pape a nonme I'Eveque d'O-
maha archeveque de la NNle
Orleans, et a nomme M gr
William Griffin 6veque titu-
laire de Lidda et coadjuteur
de Mgr Me Gavick, eveque de
Lacrosse, Wisconsin.
NEW-YORK. -- La fem-
me de Hauptmann conipte se
Srendre ta Detroit, ai Chicago.
'i Milwaukee et dans les au-
tres villes oft les ailemands
sont en grand nombre, pour
essayer de recueillir I'argent
necessaire i I'appel que doit
interjeter son mari. Les au-
t.orites de New-York l'ont in-
vitee a suspend e ses activi-
tes ici,
tCS 101.


BERLIN. -- Les mede
du Reich admis a exercer
profession sous le regime
lois d'assurance contre la
ladie sont catalogues e
ryens et non aryens, pa
moyen des ponetuations
suivent leurs noms. On
un point apres les noms
aryens, une virgule aj
ceux des juifs, et un point


SUrP S


d'Eclairage


OFRE A SA NOMBREVUS CLIENTELE DES MAISONS PRI VEES UN A VANTAGE SANS PRECEDENT:

Ev SE PROPOSE DR VENDRE DES AMPOULES.SPECL'ALES DE SO WATTS POUR LES M A IN S S
.PtVLVES AU PRIX MODIQUE DE $ 00 CENTIMES OR CR4A CUNE.

CES AYMPOULB SPSECIALES PORTENT LA MARQUE tELECTRIQUEv ST SEIRONT Ee HAN GE ES
POUR LS CLIENTS $ANSFRAI8 AU FUR ET A MEASURE 0 U ELL LS SkN ROT RAPP ORTRES USEES
AUX BURRAUX DR LA COMPAGNU; ,

VOUS AVEZ DONC L'AVANTAGE D'AVOIR GRATUITEMENT DES AMPOULSEISC9tRIQURS.
PjtOCURRZ-VOUS DONC SANS RETARD VOS PREMIERES AMPOULES AVANT QUE NOTRf STOCK


cins
leur
des


I



L


virgule apres
mari6s "a de.


ceux des aryena
femrmes juives.


PAR IS, -*. UI.- dcsaccord
des membres du cabinet fran-
gais sur augmentationn diu
service militaire a pris fin
grace a un compromise de pro-
c6dure suggere par Ite Prisi-
dent du Conscil Flabdin. A-
pres avoir vote le service de
deux ans, hI cabinet a Cd&idC
que la loi ne serait pas pr&-
sentSe au parlement avant les
Elections municipals du 5
Mai. En attendant, le Cabi-
net a envoy& la Chambre
des D6put6s une loi prevoyant
Ia construction d'un bateau
de guerre de 45.000 ton nes, qui
coultera 47 millions, et de
deux destroyers. IDapres les
milieux franqais, Paveu de
Goering que I'Allemagne pos-
sede une aviation militaire
confirmed I'importance du r6&
armement all iman(d, ct la n&
ecssite por r Ia France d'y
fire contrepojlid :.


MOSCOU.-- Le fait- que
la France et I'A--glltrre a-
vaient offer i a 'AIlemagne
d'adhdrer i un pace a6rien
i impliquait la reconnaissance
de celle-ci comme puitosance
aebrienne. Aussi la Russie
n'est-elie nullement Vtonnte
de la declaration de Goering
avouuant (ueL l'Allemn.gnce pos-
d,(iCe .1ne 1( \iatiNI nulitaire.
On s'at ted done c qie'elIe
nO j))rovotiUef aulcun c0lommZllCl-
ta'ire offici' !.


L.i e/ISSiON
PA TRIOTIQUA
D: 1) JEt'A'Es
ET LA POETA'
A IASSILLO (0C1O(


ma- Le 'li.. .an Ptiriorique dtes
M a- Jcu-&s-- conie tous ses Mem-
S.e beU I'rItacteurs, adm irateu rs
qui o a-mis (do s>; Oeuvre Patrio-
met time ;n cle61_rer avec el e te
des 2 I. Anniversaire de la mort
,res du Pctcte (oicou. A cette oc-
-et- ciSioI \ IAssoclation donnera
une aprc-.-midi recreative di-
rnanchhe I7 courant A 5 hres.
dans 1> salon de ,M~js Elai-
It"K "di M',,re.. (coin du
( mp Ai Iar.L On tiara I.
gpijai ir d an I A. Pra-
del Pompilus, Max Pierre
Pa,,{ul, Hubert Kebreau. Mile.
Leonie Williamss,N Mine. Ch.
Rosemond dIans !e doux de Massillon, mis en
1 musique o ar Me. Fran.oi,
Manligat. Co grand gala litt&i
raire est place sus la presi-
dence d'lonneur de Me. Lio
} Joseph et. hicut Patonage
de Son Excellence M. le Mi-
Snistre de Ilnstruction Publi-
que.

A4 V/S
t'n Nouveau Testament A-;
ra envoy gratuitement, sur
demacnde, I toute personnel ne
possedant pas leo Saintes E-
critures,
S'adresser a Monsieur J.
SAlIfred Pearce,A Port-de-PaitK


PoUR DE PLUS AMPLBES tNSEIGN&MENTS ADfWSSEZ-VOUDS A LA


".*. $ t.- -V Sx
' : :' s .wa.st -t' :


dEi!. -let'r a'
Compagjie d'Eetarage tlectqne



. r a i e r i e :; : C .....p. .p. e ... .... .........


I
Enrayee des
a W Ie de-dbut
ig rrictiouznne zvo^t
I .',, /^+ D~poitrine avecViok*-
K m > maf v mnt que vmtme
rhume Omp-tirc,

r'K


,. If ~~~~~~~A- w'-r -** Pa CA -- A- a/ 4 -


UNE


N IF i tE


La


Compagnie


0o1tr PLPUls.


* 1 6.


't,- i ..-.


i


leehique




V;r -. : j.." rs ; """ : .... %





Srgie Iin sn lou eLea u est un Ql'ment indisw
.C:T. cg .. T.. : ans t .' e.-.ons ,P i..a. sable.' homem, aux plan


: i~" de loire i'hanofrtie "des&li et'de-secheresse qtuon voit sa
2% );v- g jpissox gnes, u6i6ganee *du style, 1 gtande- n4cegsite. On doit a-
Adamsratr: quilibre des proportions/tbut vow1 beaticoup d'eau et de la
aaBONT sHOMMo .oneoBi-t- a career che.le v1isi- bonne eau clans les villes eL
teur une agreable sensation sur les habitations, non scule-
Sd'art. A mon avis, aucun te- mont pour les besoins de Fin-
WO -#wpm moignage de 'eftficience de ia dustrie, la disinfection des
SD. G. T. P. n'aura jamais la locaux, la preparation des a-
Schance de passer a postri- liments le nettoyage des u-
.GRANDIOSES t6 phs u cot edifice vita-..' tensiles, la lessive du -ling- ',
ZVAAI T blesy le de-rCgennra-Liond- rSosage des r u e s, des
A : ,RAGOANE ou se materialisen les apfti- champs et des jardins, 1Pleva-
Studes do ntb reacee sous le s- gS des bates et-des oiseaux, la
.. sute) gne de notrc>ouvelle Ind- lutte -contre les incendies,
pendance.. mais su t tout come boisson
.ous comprenez bien aors, detable et pour la proprete
aoudhi u it a quel point sont legitimes les du-corps,-
Vou aujourd'hui, un haitioen flieitations que je tous-dois On a raison de dire cpas :
q.. Sans Pexercice de ses fo en ce tte heureuse circon'stan- d'Hygiene sans eat ce
tions. ex cute m6ticuleuse- ce. L' L LtMat doit prendrc tut s gan
m, nt le beau programme tout Tout en vous dernanda t de les measures ndceu irees our tits
plein de processes ju'll avait es agreern je ne peux mant- pournir de ]a boi' t e res
lprese0nte 6a ses concitoyens au c uer a un grand devoir, celi abondnce n tout i deu1. pag
moment d(. son investiture. p e tribute rconnai- Nos devons ur u n-


Ell epinglant sur votre pCo-
trino a decoration de POr-
dre: < uau:1 ur et M.riite, Ie
President de la Republique ne
rvppndra paM seuiement au
v:eu de votire interessante
commune, nmas aU vceu de
tout haitien bien pensant et
desireux de voir &vulueir notro
14A .....
* Je vouans ]le d'atg'rer, Mion-
sieur le PrIsident, assurance
(e m l-; n t irn. -s SVm])' ii-
.ques et (jevuets,.
--.
,Signe) D. W. HI-FARD.

x xx

Discourse du Presidedn de la
C(7onqz:- 'on ('ommunale
de ihragoue a a: ccreumonie
d'inaur'ution dcc la maiuson
d'cocle des Sweurs
Ie 10 Mars 1935.


Mr. Inr iaieur en Chef. .
TEn. i na qu alit de Pr ldi-
dent de la Coramin ion Com-
rnunae de c0tt vil*'. ii m'Iest
inliinoent alercable de rece-
vo.ir .de.voas. main<, les c&efs de
limpOSant eice (qU(e inous
inaugurons aujouIrdbuI sous
le haut patrontage do E. le
President re Ia-4Lpublique.
Si quelqu". .t'.ie m6rnri=--
tent d etr e ,uono.cecs en cet-
to s.olonn le cIirc-nstance a-
iant 'a. 'ao do possession de
Ue .batI& t. j e 1: ena qu'elles
oivent retcre tout, d'abord ~i
fadresse- de S.. .I Ie Pre -,
dent d0 o 1 Republique qui a
prouve encore une fois de
plus;-et de maniCre si 6ela-
tante; sa haute sollicitude en-
vers nousen rehaussant de sa
pmr'ence Ieclat de eette cer&-
1iG;kie,- Y'es remerciements a5
S. Jt.xcellence sont inspirs
par ma tres profonde grati-
tude pour la bienvsillance
qu.'elle 'a jamais cesse de
nous ten)oigner et pomu Pinte-
it oon..tant qu'elle a toujoturs
porter jusqu'ici'a tout ce qui,
de loin come de pr&s, touche
au mieux etre de ses concito-
yens. Je suis heureux de trou-
*--ver iei I occasion de l'en re-
mereler bien respectueuse-
mei'et-Vien sincremont.
'Quarnta vous, M*. IInge-
nieir -en 'Chef, que puis-je
vous- dire;' sinon, en vous of-
frant le remerciments aux-
que K :usD .aye droityque
vous.f1iciteirpour tPheureux
achev.moet de eet edifice qui,
de faiVs general, et 6tant don-
ne les diffieult4s naturelles du:
terrain at cells du transport
des m4at6riix a pied d'au
vre, riEtqu A.'actif de la D.
G, T- ,iune. veritable .porfor-
mance? -- .i
Puisque cette fuvre aide si
bien a.faiire valoir au loin le
renom haitien n'est-ce pas I'oc
easion pcur moi come repr&-
sentat de cette Commur.e, de


satH a vot e eminent collabo-
ratepr I'arcitocte Leonce

Eacur et art:ste mncona-
rmaie. C u i.oW cod1id i' (IA
raotio nn par:e Oqe Mir-
ga I3 0 I L "o Iere J .a-

.. -. tn rcorais-
n -e nu ii c e 4 .CUti'tt oI
.i: ..u voivc1 In-

... "VOlV i,-
.op mein-., Ju co e'une a1 1 -
iet.i* m"

;o ^rane :n!U e me;ito e

CP ., u ) la .o' LX I U -\'" cC L1on, t'i


non pna e1, corke do la Comni -

Ceux ui 1 on1 t viitee.

(Fin I dmcnain)


fPO U? LA EMAIN

L-pi erie .An Meilleur
Mal cie,,: proprietaire F. Lar-
rieux announce a ses clients
(hits t ouvCont pour les f&-
tes de in semainae Sainte de
PHui Pe Duret pure, fraiche-I
-ment ivc, pr bou tiles et
bidons. Prix avantageux.


REMERCIEMELWTS

M. et Mmine. Georges Ney-
Pierre _t enfants, M. et IMme
M tul Grmnnain et cnfants, j
MIle. Catherine Fanfant.M.
Victor Chron, BPe.nrd 't'I
Lindingue remcelientL bien
sinceremcnt tous les aimis tnt
de Port tu Prince quo d.e(Jri-.,
mie et do la province qui leur
ont temui"gn leur sympathio'
a Occasion de la.mort de leur-;
reg'rett.e mere, belle m re,
grand' m aeo, paronte et alliee.
MmIe. Vreo NeA Picrre
nee Eloise Che6on- '
,enlev0e a lour. affection .le o13.
Janvier 1935, a lAge de 85 Afis.
11 les nrient de croire 5a
toute leur gratitude.
Port-au-Prince, 11 Mars
1 9 3 5 .-.- .

ADM INISTRA TtO1N
GENERAL DES POSTS

SAris e W;i.t .

Les D.pehes pour New..


C (redi 1 et par Ie S.S. CO-


.1. .. . .: .. .
LOMBIA e.Jleudi:14: du cou-
rant.
Port-au-Prince, .le' IZ Yt4tsz


dre-ces measures, e' ivant
itg'itene ent : rie

v V 0
I'eau. Si vous 4v- L Fc
dYitre pourvu dt L.. ^. nt
preciux, no 1o tu,
Seon privez pas ,..
S int VO.- 'oi:. -R
; ..ert ouv. ,s,. .: -
1444', de CeL: 1' >- .t -
Ltre trbs n ceO--, ., ..-

. a ;, '.


i'h :u ,- d ..'. :..i. ::p, N..^



I:,^; in conli Ce v..-.. p cut -ctre
1l) ;-"ue vol.15, s'i "o.t maia-

.V' (Cia^piez p's l'eau, fer-
;:=r z' robinetc;.


ASSOCIATION
DES A.YCIENS ELEVES
DE L'I/STITUTION
ST. LOUIS DE GONZAGUE

Le ancitns eleves des Fr&-
res doe > instruction Chritien-
,n s-nt invites a se reunir au
Io.::' de institution St. Louis
de Gonzag ue le dimanche 24
Mr's courant 10 heures pr&
cie s du matinn en veu de la re-
constitution de ' des A nc3ien Egleves de t'Insti-
tuti n Saint-Louis de Gonza-
gue).
Pour le eomite6 provisoire,

Ernest DOUYON.

JMES SE DE REQUIEM

*I scera chanted en 1'Eglise
't:'.inte Anne, le lundi 18 Mars
prochain., a G beMes du ma-
tin, une lMesse de Requiem en
memoire_ de
SA. el Mine. Jn. Francois
Thramsybule.
SDe la -part. de leurs enfants
et des autres membres de la
familio.
Le present avie tient lieu
T 'faiPe part,
S ,ortau-Prince, ie 7 Mars
1935.
.----.-. -.a-
Dr. TV. !JIPPOLYITE
Dentiat.
Turg&aui Pnon lown de lPHotel
H- Sans, Souci.
U'chres e Consultatotns
Matin 6 a 8


hot


istitut rippena
1537 Rue Lam=:r;- ttidpkoh 3891
I.A AdmisnionS aux BACCALAUUKSAT "
Rhetorique et PhUosophi


'6tablisement doit Fes miue e a sa dt cipline, s .n
ente m6thode d'enseignemn ent, a sa bone et larga
isation. Pensionnat incomparable Pension pour
de 5 a 12, Cours classique grnxral, Lepons prrti
Cours de Steno-Dactyo, p.-r..iliti, Angaia, '|
,nol, Allemand, Preparation a i'Ecole de Ge ido-..
/.tablissement garantit t uo s.s ccurt et fsrme di
mmen fort et eonscierU, .'"-,. c cI ioura;eaL


LE FILS i)...4.A .LIT
(suite ct fin).


ht~~
I'


Soir 2a 5. -
A ENDRE FMAIOLESSE
S. . ... ..
Oeeasoon Exeeplionnelle t b:hi...t
i-n RPadio ' Wav-m. marque
- Coiditionsexcessivementa-
vant1ate a:tls.
W-C'ad rser au Bureau du *
. .- .- .." .1- :..


-B *'-"" --B-to-MWt; -r- I 3T -qWbft


La /Iee 0.50.

Sa <\Li] : M, iiO2,1, iol)' % 1'0
VC.-c Mh' elS- \'"ul cit \Vc'on' e' f r. d[so.
t ree 0.5iJ

LODYSSEE )' EXTA:NT DE PARIS
(Pear : d tr-ichc) :::
avec Simone Maroeuil.



L WhtHos/rk 0 .5D ::dr:e 0::0::



S: .



s. r
Vci: t ir..::A (i* p' "; r.. ........ ; .K















n ,-anc Ia pl 'ur "rctanter, e grn

LeWhieHos WheI f
s .-'par t rice par exc.a 1e d e:v *V :


d'oigi. .i. a si" qu-,&itr an -Lgrn
', 1 i,, .- ,
iti ""1 .' t 8z v:" r e'


I








aa Railroam SteaniehM linee a advantage
sr 4parta slivan e;w-York pour Port-au-
i d'reetenment .aqte Mardi, exept6a le as,
L .qua RIwa d7I, .e 24eD6eembre, 194;
go AL, le IMercrE4 Janvier, 1985, etwS.S. tAN-
SMercredi, 13 Ferier, 1935
o leog steamer sont pouJrV.a de Chambre frigo.-


DE NE
gvept ra,

uoiti.211
MvenMura,
Amon,
$ Cristobal,';
,naventura,


S.Critobul,
s.Bueraventura,
Ig. Axon,
ag Guaatqnil,
I. Crrsfobah,


De,
DSc.,
DMe.,


Jan.,
Jan.,
Jan,
Jan.,
Fev.,
F6v.,
Fev.,
Mars
Mars
Mars
Mars


ARRI
19I4,
1984,
1934,
1934,
1985,
1935,
19365,
1935,
1985,
193,,
1935,
1935,
1936,
1985,
1935,
1935,
193&P,


VAGIBS A P-AU-PCB.


le 9 D&.,
ie 17 D4c,,
le 8 Dec.,
Ie 30 Dec,
le 7 Jan.,
le 14 Jan.,
le 20 Jan.,
le 28 Jan.,
le 3 F6v,,
le 11 Fev.,
ie 18 Fev.,
le 25 F6v.,
le 3 Mars,
lie 1 Mars,
ie 17 Marts,
Ie 25 Mars,
le 31 Mar.s,


19S4
1934
1984
1985
1935
1935
1935
1985
1935
1935
1935
1935
1935
1935
1935
1935


PANAMA RAILROAD S$'1AMSHtIP LINE,


JAS. H. C. VAN REED,

General Agent
_-* -, 0 -


SOLID


Pierre par pierre, toge par etogv, s'i16vO
ivr ;e roc l soidW ed~flceI La .Bantqun
Royals a mnt6 oinci, d'anneo en anczte.
So Stability 6prouve6 explique 10 position
qc'eile occupy parmi las plus grandes
insfitutiors baniaires du monde entler.


ROYALE


CU ANADA


|.. ;..i A '

JEANIE APPREND
'U 0MMENT 0,'AUTRES JEURES
FILLED S'Y PRENNENT
pour rendre a leurs dents leur Blancheur Naturelle


m ...ert < nzttw 7ell' d. d
"s dattOl nrtw vl ps lanchws.


-* ,. -- .5 ,.~arAs. irs
i~ ,ir, wirr~ 1fl4444J$ ir ~


Rhum Alix y
La Maison Alix Idoy Unonee a sa bmaweifanie ehenw
ile qWelle trouvera, dans touleites bonnea.maisons de comw
Peree de la place, son rhum aux prix aulvants:
3 etoiles la bouleille 2 Gdese,
Lu Coule d'Or "
La Reserve Sphci ale 7 "


f


La Maison, pregnant les fraUi de tivration a s charge,
le rhum doit re vendu au meme prix en province.


LOTERIE NATIONAL D'HAITI


le 4
le 11
Ie 18
Ie 24
Ie 2
le 8
le 15
le 22
le 29
le 5
le 13
le 19
le 26
le 5
le 12
le 19
Ie 26


eantines deux cents petite
ouchIes ,y trouvent Qaotidienf
neiment n repas rieonfortayat
et que bion des families voisji
I nes pauvrets y envoient, disi-
crUtement, chercher un ponu de
Snoulnriture ?
I Qit'une septieInJ, eatiu;e C(at
entretentue aux (Cayes?
SAvez vuus pense am ssi qu'cl
le pain,. un Servicet de Publici-
ti., un Service (d-e -teclame, unt.
Se'viwce de Propagand"1: au-
tant d'enrtreprises haitiennes
a a march desquelles elle-
(eontribue?
De)pouillez-vous de tout es-
prit de parti pris et vous comn-
prendrez qu'eile constitute
une force et un prestige na-
tional.
Gract b tout. cela, pouIrquO i
ne dui accor(de-vous pas la
jireetrenee siIr ls lestorLesrioM
Lique? Surtout que ])at un de
ses coupons io so vend horse"
u -ait. Eile Ie neurte, ail-
Icurs, au mopris syvdmau
quement organise. Nutre or-
LUeil put riotiqut ne U (:uco ni
niade- l-il as de tale ie me-
lae geuse en sa faive ur?
Di Luti1n et ltrau;rs anis,
yun, u~n: penJsee du d euri
I)uur !i Loterie A alionat
d'llaili.

S}Mony UUDleteu _,
Directeur.


p~fl~ .Wb fl* l~*& -.- m~-w-~--% -.l
de ate-iz%,,*


Place de la Paix

Rue Courbe el Rue du Magasin de I'Et


ACHAT D'ECAILLES DEtCAR'T, VIE1L OR, )DIA-
MANTS, PERLES ET PIER]ES PRECIEUSES.VIEIL-
LES PIECES ARGENT ETOR, ?IMONNAIE DE TOU-
TES NATTrXNALITES, A DES PRIX ABSOLUMENT
AVANTAGEUX.


A"
it


A B A 8 ( d C'EIV/i. Tiir) et E^UGPTtifl l
c 'ouT d'tA$XiZ. -cotN8.& rNj ov f, etFAr I
TOUX, RhIUMEV.:NRONCHIIFS. ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS to
PORT-.AV.PRINC. HI F I. LT LFS PROVE INCs.4
r- ." R -'


?AOL 6


Usine aGlacede
Port-au-Prince


IW. ORK


Connaissez-vous exactemrent
Ia place que la Loterie Natlio
nale d'Haiti .occupe dans l'e-
concmie national?
Vous imaginez-vous qu'elle
est un bastion avnnee co6tre
SIe ch6mage qui s'&tend de fa-
; con alarmante?
i Avez-vous calcule que les
Douze Mille Gourdes dc son
Ic LGros Lot rPprepentent le
pri d('un pignon sur rue?
Savez-vous que Deux Centm
peres ou soutiens de famille
gagnent lour vie a vendee ses
Billets?
Que huit families du Per-
sonnel dependent de son sort?
Qu'elle rdpartit des subsi-
des mensuels aux Oeuvres sui-
vantes: Creche de Port-au-
Prince, Dames de St-Franqois
de Sales, Port-au-Prince, Pua
pille de St-Antoine, Port-au-
Prince, Association Corps En
seignant, Port-au-Prince, So-
elte Hiistoire et Giographie
d'laiti, Port-au-Prince, Mu-
tualit( Scolaire du Bel-Air,
- tiort-a u-Prince. Creche de
-Port-de-Paix. Qeuve ,
J-(cnfci. (Cjolege N, D. du PF.
>., lap-caicuien, Ecole des
Frercs (ie 1Instruction Chre-
tienne, Cap-Haitien, Oeuvres
Si'aissiales. de la Cure de
Pliaisance, Fanfare Petit-Goa-
ye.
Que. six canties seolaires
(L!OtuSitnentI a Porwt-au-Prin-
cS, f1 son tomptle: qu'a ees


Pierre Coles
Tailleur


I


Angle des Rues du
Bonne.Foi.


Centr- et


r~~~f- -w -- -r l .... .


la


leures var As de


. r s


ueil-

J'in


t^ un .eoyen nbuwfau, otin
kT hn r e endre it voa dentV q
sk i !"'Waurelle, Un moyenr
icht '. stue ind"^nknmn
saurs t. 4 eIm dentiq ordinnimr-
S ,. i'unitres. Des mil-
ri donnent les anden-
PAa sent-f eon pour adoptr to
r pr x!.iP.: ? ls'aplKlleKotyns.
* Si1o .U.3 ba u ar uo'th4-
Siu opPrime mns r6trd laI
rule qienilatdit lea I dents,
At6 M deintgrF ent
hmi re qnalutH. e tenant


aUcurn cmnpto de lenr pKi, cAi
r6sultata gont ff-.pid<. .' 1 don;1.-
aitant rotrouv6f lour 'iclRtant' b!an-
c ur naturellhe, lr ourire ;ArtEz, ;i:
un eharme qui s.duit :,t. -., iv..
Laissez au mirir la ta;-ho rle vuus
convaincre et qu VOu amia vous
parlens do votre sourire. Ea.aye
Kolynao. Vous an sire 6mprveid -


CRAME DENTIFRICE O.e


:* t" .I.e....
e errit ssant les

.. . . . .. .. :. . :. . . . . .. .. . .:' . . . .
q i, ..... .. ..s,..... ..........
... ......... .":
1 *arfE *:n
8~a Scc; I Il cny I8I'0m
Coute e o ,arai

.. . .. . .. .. ...... ... ... .,.. .. ...". ".
: ,: , :: :. :... .. ... .. .. . ... .... .. . .. .. . .. .. ... ... .. .. ... ..... .. .. .. . ... ... :.. .., . .. .. .. . .. ..,, ., ,. . .-. .., .. ..., ...-. : :: :: ::.::. .. .. ...:: : : :: : :...:::.. ..:: :: .. :: ::.. ..: ::: : :: :, .. .. .m m.. .m
... -:. :-:._ .. .. ... .. . . .
. .. . . ... ....- . .. .... ... .. .... .. ... .. ... .. .. .. ... .. ... . . . .' . i . .: : : : L :..;..... .: 4 : = ( .. . .. .
. . . . .. .. . ... .. . .. .. . ..... .. .. .... .... .. . .. .. .... .. ..:. .. .. .. . .. .... .. . .. .. . ...:. .. .. . .. ...:.:. . .. .. ...... . .


-U .


A V1
L- Servier H -ix>'Iuiut4eV
s 'empresse (ie 'ppleel-r $ $t.
abonnes uo Ie (( dirnkei dlai
pour Ie paioment de i'aaonnc-
mient des nioiQs 8.d FLv..rr-
Mars 34-83 doit expi-rir I, 15
1du mois en course.
En consequence, lou Ies a-
boI'ns retardataireU ont les
prise.o anir'aie t c t- -ltpi i-
nuies ia cette da e ,erL 1t ,bli-
-,e 'a e payer amenidle ded OA-
E' CO6 iDV IJES p v u pa r l es
r e_~lened t. pouri" rI tabli,- e-
Port-au-Printe. Ic 1.0 M1

La Direction.
A VIS
'n }ni conseil pouPr vo()1
,esiu i t He suldfiit pas
n'lrmtlr ban bon tiss u flur
fire voz co"ttinmc>, ij f ut
AuIssi avoir un bon tiIluzur


CONSTRUCTION


BAN
BAN


QU


quinesec es


r~Rarpmaarparag~lm*rr~lOlg~arPr~jr~iSi~


Fabrication.de gl a c e doe
meilleure quality .
Livraison rapide effectu6e
quotidiennement par nos ca
mions points en blanc dans
toutes les directions de Port-
au-Prince et de P4tion-Ville.
GLACIERS
Nous avons toujoura en
main les derniers modules de
Sgilacieres en acier h partir de
5 2500 et au-dessus, vendabled
avec facilities de paiemnent,
< oLs glaecires les plus sftres
et les plus .conomiques.>
CREME GLACEE
SUPERLATIVEh
U 'Pn product nouveau, qui ne
I Je (,de on rien autx meilleures
I arq:ue. des Pays d'Europe
ou d'Am6ciqiue est olffert au
ipuliec hiaiti.n par I'Usine a
S(aIc- de Prt-au-Prilnc. GofU-
Stz (cotte dliieieuse crmne. et
I vtus e(rez coAvaineuH.
J aitle: une agreable surp-i-
se A vote famille en appor-
tant de la UCreme Glaces Sau
perlaticve pour le desserLt..,
Tous en raffollent.
ENTREPOT
FRIGORIFIQUE
Nos chambres froides ont
|tt recernment rmises a point
et peuvent recevoir n'im porte
quelle quantity de viande, de
!poissons, doe I e g umes do
Fruits, etc.
Le Public est cordialerent
invite i viLSiteL notre usine et
A inspector nos modules de
glacieres et de sorbetie.re
dans notre salle de vento,
Consommer de la glace;.
C'est fail e te 'con mnit.


I wm_


LE


e sn.l




h. *T '** *.. r: :*. v.: :. ,: ** ...- .- :' .. ... -.f : 1 .l *..





t o ':* ..a* *t... n : t ,. ..O. N *s1*
oeY. Yr t. o, tee A TTE N T A ESET ....TI, *S




la tribune. .II faith ressortir rerle de. percvoir la taxe -
que a proposition Albert n'a daccise interne -ur les bois- -. -Durvi-le--C




I" s .aso d'Et h d. sons aleooliques imports Pquoi y it tatde a d'a-.
Ja "hambre a _.Ex.cutif en geurs. A cause d'un.. ei center d. veloppent el che..les mm -.. "Mfiehnad Po .r
v-a-.. d solut. me. ,la -nues- ....sio. du Tribunal des Bieo le1 femmes stolen plus Dea .<,e N Cmm
ion de a etdeex- Donanes, a .termis d'im. 8urent Ja pr portation de .r' N-bananes porter des boissons alecoli. mqu;s uppauvrissnt le sang Al L p
LeDp i s o ques nsqu concurrence de t LPPrtnt ee de d m M





.. d...oheii.. i;ton. trove S q $ 100., suat des instructions des A TerieNcTI Emble otre un at I Drville 1
e... st bon de retmr la popi explicitespi lssees aux collec- qu 3es, pemners ymptonme ne L
:i::L in Liabap "estdu Datanob del -Trps-
cela ne pert nre daux lo- ment qla Prception de la verges etia lu. ADOLEScr.t es. p Po*,y
te.a... ..-i.a ent .tpl... h t W n ... .R UTr









btes intentions du Golmen taxe interne etait ille galteurs des A INes q devn servEr N
ent. Lte discussion, telain mais le Gouvernemt r entu des ordres rtRis nt q e de dtordrs l ES S
replace LiDe aud est a artemainent dernire ncet H DurTrl- L
Ia tribune, et exliute a 'As qu'il fera appel e la decision, qt e ;dVitemines.iLmu'ion Scote-
sem de attitude gouverne- et en internmps la taxe sera e la ouu dt





mentaqle. I o it le: rIso.n- p e. sanA appau.i--l tant de ee, de'
de la Chambre et du S snat n e alcooliques pote erquoeit Madta u r de ua- 4 BardanZ Mal








Pgu*shn scl u OLO AN sa".'eu rasn e Pouou
pleimts mdoatre ns a de pt depays par des vya n-mie che: ie jetues flUers qui seo t detksoito Le s













es o1 rye ."r earlmen L Vap ur COLOMBIA svetP7 Pt air.e ,o fn" .A
ainhambr Le Exutif Adam etn geurs. A caN B uae rine d e eent ee l ne Un ho P
decision du Tribuna des Bieus fimnes it plur r C


















a i*une, tente oe coneiher ports Colombien- de Cristo- vertie on de } ler. t/ de : gtO L pio
ta points eo ume. Le min ues- l 'C fe Kinppton Ja est su dL eiEmuLes. 8 i
tionidoe ta-tiude gete d I'o- t nDouenes, ii a SL pern dtain- s"avent ]a JWriurio couit l.. i a& "RS




portatioain des.co rl stoutone- s atteirdu Port au Prince le srn de mieux coaqu q parittnt >rsid L lp





ne aCtae pt on u exnlt me jour a. 2 hrs. de aprs-mi- u InsIstez sur A mprictble Emu-
et d eih s di pour New York, pregnant sion Scot tlacceptee ri dtre. -A













to do soi iogu D r to ur sAn O ES a t .i rt
it,.de so ltessage de convo- uVoy. 39 S. B. partira de New i:on n archs eu Lae
tiesA marue ta difference que York le 14 Mars 15, directed Sctt est a purembc, eire.s n
ieen-o pouti. nui aux*-- Iou-.1 ente perepio n, d e artiges et Ira onstg-usro. s pm- Gurihad--Leh






esint entrioie attri tud e du mente pour Port au Prince oi hu ie e i de;zane ie rgt ea l -- Au
"" e ee du hfnistre au- in is ltendu le 18 Mars 19an d'a menu de sors P F o
-- L- ----t- ....... .B-1a ol e retou d- es:- pre mier sesv e de u ptme, ,e j.











h !a t n tountue ud e o i en route le mime jour a 4 hst |er t ce que la ng r a, ibr 'Lui
toibne LQ uet. X e )IitW at, J a eto Colombia, Lihomme pe & Ecion i, end. r'
ceser ian I'testateion du ve- Cartaena et CrMpsobal Ctane Zse eis I ntoveu iu cur ,c.ore S-i


cbe ale.e .l( CoLoque. In- perenane aretu. passaers et rue s v -r s1
d pue Camnue.. et aprs a BATEAt TOUISTE /
t exu t enre les pou- tenant de Miami attend le 13 Un grand piano Ps euer LL Lon
ios, de, a, aitt d atten- M ar s t935, en route pour etn bon tat i
le nei notes sl le KingstonetMinamt4.30p.. S dresser a la Rue du ua 1 en-e ;
eCt octr pare 1Patiement Vpur Co MBaiAe et facaile fo drer. NoIiui n iggw e aol h
















CLhe Min ue Cn .htou ne a- attend e P Mari I son trieux an;-
opataet ute pasuSO Opdniorei e l'aprsd pe ings-i Iomn sistz dastir -.. ;-

-1 tv 'tu O, Pr6sident frl, ag e m No ez pas vt--r--c Vn te


xt or } ntr ':. d de !ttkt-ne lui e-L'En.t4_.ou rtn P c d d E o NI
(. ef_ et it.c ont. te an- iinest attend le 13 sUnu pran dp o ,res ; ye ]-y -


ben-foindPotestat dS on Cibal tre, sa faoie 11ir22xt.u, o A ui- o,


et nt (uc. ,i ae a-sCBT TOstE


tested cont.,e cJet i.un cm wr
mettre do e6& Ic Pt ident do
Ia R'pu-"liquC r 1 j pren-
due aux, siu :o. u r iene b
(J CeUX-ci p KI fno6n
du Chef de IEt II coInbat
"ngou...... poin"s de
s,.._-., sc -_ t .-.. {J;}t- 'il .. tS t, u -
vuC d(IC j. 9.. IL n. Adam

,nv. t e i urnthit- ( L
uto Afoert tse ei' ent2re.r C
ue deln i,-e fois. h t Ic I 6si i
OIfL it nme apres avUI' su-
i]( leos (il, Vo,, met au:i votx
Ia ptroposfion Albort Cii (,st
t ._CLe > P.Asse.mb .t, La
Ic, -ie -S al ion du Co4n trat est
vo;, p, e> a chemine au S&
na" (ie la Rtpublique. j
Les M inisares se retirent et
la scance_ est levee.


raine o

532 RUE WVHWAN&)fl

PORT-APUfRINCW

TELEPIIQN& 2077

? L? PS YCHISM XMAGN
OCCULTISMEth etc

rod'iniluelce personnel
lame pers c& "l .... .....:
rcrel de la memoire .. .
vi e vi x ......... ......
ent oblecip beault, force,
:nayntttsre en justl..-e
isance de lapense .-. ,4
Vire Sur tftrologie eni
tndladies Ce la volonit. .,
ard magnique ..... 4. 3..V.
Th m .. .. ... .. :....E..
ions psychi/nes ft distance....,
... ... : .^
ers d!mena d'ocetismnne ." ..
ievenir p io omiste ...... .......
our coruig r Penant d see dfd
suggestion dans r'durallon ...

SUR LESPIONNAGE... 4 4

. Dokor centre la France.... ....
onnaire es; on
A 29', fife t secret
ros saens a ire du 2tme bureau
ni en mi sion
e a u ... .........
ros: Pierre Godart
me oau diarrant rose
lie de Prs:e
a cocaine.. aux gaz!!!
etc., etc....


fA' *;m rin LTn id. ivrnu t An'kier
' .r', Cc.;.;. _- 4J1:i.t (7... S A ., D .:r -s E';i.


Lea Vapeurs solaje
lesa kuznes de Corvoau
tentlt ffle pROMiw.
Sne on eon an

Lns va #t ftm6WlC3&IM at-
t|arut rs respiut^s
Pour 4tautrn Efd4n.
-

ant, Metlone la "w

V... .. .o. .... nii
AVVIKS
:::: ~ P'v^ op u


L'ordonnance par excellence
k suivre au coucher du soleil
Au. voucher du sileil, apres unc journkt do
truvail asWdu oU d'exercice violent, I'ordon-
nan.c la plus refraichissante est un grand
irfe de Whit. Horse Whisky Veau d, e.
soda frappe.
Le White Ho.re Whisky supprime las fatigue
t rewtuscite Iofargie ianguissante. Ses quat-
Ita. r paratrices et .e valteudigestivt401o.-
"-r Um conWnuos deJ sportsmen dans son pays
og .d'iie mani qu'k strangerr.







,uuIL-- -- -.- .. -... .-.. -
.. ;.. '.. '4 I:""T":

,.* **A ." ".


:. .



" 4-: : :: ( : : -;::


--rdruc-- -r~-- -- --------------sug


I-RI~PY~


'. ,:.


.:... : : .. .::::" ..: :. ... .. :... : : : : : :: : : : : : :