<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02382
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: March 11, 1935
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02382

Full Text

.. : "A" .



..p I.,
z~t~j~
.:.ota o .4', .. ... :: .! :


* *


* 4 I I


F r


U
WA-


:::~~
5 Qua tWie-m


QUOTIDIEN FOADE EN 186 .


-., 9,9,-


3*a~ANNES



DISCO VHS


,de iingbieur en Chef de ta
D. G. T. P.,
Mr. Lepelletier Jeannot,
Swrecasion de Irmuguration
du RBtiment de 'Ecole des
Swurs de Miragodne.


Monlilur le President
Rpublique,

}Messieurs les Secretai]
.d'Etat,
Monseignour,
Messieurs les Ediles,
Mesdames,
1-Messieurs,


de la


res


lei meme, il y a un demi
siecle, des haitiens minents,
4galement assoiffes de pro-
gres, aussi convaincus les uns
Eue Ies autres, mais engages
ans des voies diff4rentes,
'entrechoquaient pour le seul
bien'tre de la Patrie. La di-
vergence de vue,tendant pour-
tant vers ce meme ideal, leur
avait mis le arime at aI main
elon le sentiment do I'6po.


que.
Aujourdhni. ,nous sommes
entore convi6s de tous les
points du pays. en la vaillante
eit de Mi1agoane, oi I'esprit
desormais pacinque, realise
dans le travail et Ie came, les
lives de progrL:- jadis pour-
hvis dans la lutte. Nous y re
0rouvons de brands eitoyenc
ne vile qui a su renaitre de
tescendres, plus vivante, plus
ile. Ruri at ilr'onbre de cet
edifice de]tine a la jeunesse
studieuse, nous sommes heu-
reux davoir repondu ha 'ai-
tble invitation de la ville de
-iragoan -.
:Mon Organisation est flat-
& dvoir eu Ia confiance de
. Municipalit6 qui Va char- j
do e prepar.r les plans et
econstruire ce batiment. El-
e lest d'autant plus que de
mbr.euses Commune: n a-
ere encore oblige es de 'a- )
isser a Nous pour toutes
.llisationis techniques, ont
icit, jusqu a obtenir du
*Vernenmnt la faculty de
ncevoir et dlexecuter leurs
tavaux on dehors de la Di-
4on Generale des Travaux
'I rk


Avones-nous pleinement jus-
0ifvtre ccnfiauce, Ediles et
'itovrn;? En tout cas, nous
f Os A :'avoir contri-
i e i -adL o VOUS
lUavxt ?!-e, % pour confir-
er lpinebr(S n2;:ble volonte de
ragowne, de -r4parer dans
P '-; .,.' P-'.' 1'avenir de
eit4, encore et toujours
grande Haiti.
Population ne cesse de
fouver qielle veut se -main-
r quandel me dans la voie
Le p r doncou ge-
?ux n ." Y'O1tnement ac-
o e rduil point son meri.
et fempeehe pas d'affir-
sa resolution do substi-
, ehaque jour, au vestige
8 Pe plein de ruines, un
ant pein d'avenir, Votre
it et. vos success Mes-
.iBTr 1miu'iernnt,, nouS en
s surs le temps ou eceux
rt i s i est de travailI
P embellissement do leur
Lameront offrir aui &-
ra tuattirent nos.beau-
Saurles, le spectacle pite
NU et .grucieux. de cit6s


CHAMBRE DES

DEPUTIES


SESSION
EXTRAORDINAIRE

(Seance du Lundi 11 Mars)

Les D6putes Archimede
Beauvoir, Alten Nelson, pre-
mier et deuxieme secr6taires.


. assistant honorable Pr6si-
dent de la Chambre, Mr. Du-
marsais Estime.
' L/appel ayant accuse le quo-
rum reglementaire, la seance
est ouverte. Un des Secretai-
res Redacteurs done lecture
des proces-verbaux des sean-
ces du 22 fewvrier et du 8 mars.
Le President decide de sus-
pendre la seance en attendant
rarrivee des membres du Pou-
voir Executif.


xxx
Les Secretaires d'Etat Liau-
taud et Chatelain sont au
banc de 'Executif. Et les tra-
vaux se pours uivent. Le Mi-
|nitre de lA>ricuIture est a
Stribune. II dlpose sur les
bureaux du Corps la loi de
u:.ction du C.untrat pour la
cuitV'e ot loexportation des
riguds-_bannanes. L'u rgence re-
chlaime par e Ministre est a-
dou ee. N'avant d'autre; conm-
nuniication.s a fire, les Se-
cretaires d'Etat se reticent.
Pois, Cpres lecture d1un rap-
port dounce par xIonuoaue
DeputG Laporte, le Pr6sident
de 1'Assemblee arrite l'ordre I
du jour t i la prochaiine S-an-
ce. et IbDe la prente,


L'ECOLE DES S(EURS

DE MIRAUGOA NE


La fte de l'inauguration de
la nouvelle Ecole des Sceurs
de Miragoane a pleinement
reumsi. Nous en publierons
proehainement Je compte-
rendu.
Toutefois. nous devons, en
attendant, avouer come F'a
si bien dit le President de la
Commission Cemmunale, M.
H. Tovar, que cet edifice est
une performance de la Diree-
tion Generale qui peut en etre,
a just t.it'e,tire,.Car il eSt, de
I'avis de tous, l'une de ses plus
belles realisations dans le

-W.ftlu ..-Al =Mtl..r .-A j. ra

BULLETIN

DE LA QUINZAINE


~ ,4 ~ .....,,... ,... .44.


PRIX DU CARNAVAL

D E 1 9 3 5 ..... .


lies deu glands prix de
Chars out 6t dtcornes come
suit:
Carosse de Cend'iilon R"ei-
ne Denis), Prix du President
de ha Reputligtic (Radi-pho.-.
no R. ~C A; -
Cor'ne (ybondanea" (RIne
Gordon)}, Prix du C(onseil
_ Communal (Radio-Pl-ono R
C. A.)
Pantal6on Guilbaud (3
Chars, PrixCI de a1 .ctd Hai-P
tienne d'Automobiles (Radio'
Ortophonui R. C. A petit mo-
dele).
Char Lc Meu un nl
et IAne, (do Phii.
Prix Ed E t v e, Arnol
Braun, Naude-Reiher .et Prix
Picoulet (Chocolatsy.
Frires Siairoir r ix I h
Sartho (s Or 2oD5,0).
Soldats d'Atcrefoi, Pyix
Rhum Sarthe (c Or 20- 1'
Ortophonie G. B.. Prix khum
Sarthe $ Or 2 ;k,
Gr11oupe on (n;, ioR F
cendt rix ,un "a l" (-
Or 25.An.) ,
Standard, Io P i I; ;-



(t q. 0 L _o 0 '

Ii V v f
Nation ale.
Petite ):in c -"ni I
_e1 i), P[ :ri: iv ",.
(oibieiil' j un.i:, iP .ik -


cAux C(ent Liie A.- ti,..,
Char c.. .in. <. ianc,,

,,iIe
Prix Mailnin:,- & F P^.

de la Cle d' ciaiv.al Eilectri-


que.
Cort o10
(eo. W iene :.
Confene
Shell & Cu.
ml onalp -
P'rix iadlsen
Fabriui .


e nattes, Prixe

iewnne, Prix

&-ALiss Haiti,,
& Co.
oia.-onsi Gazeu-


(vfirr mSil e cl f page)
.


* j


I
C.


ASSOCIATION

UNIVERSTAIR
DE LA JEUNESSE


Hier, les 125 nmembres d.e
lAssoeiation Universi taire doe
ia Jeunesse s sont reu1i, aui
< t-.t-ir et out olu un conseil
dcfiitif compose come suit:
Sprvs ident: AuIuste Deniz-;
V Vice. Pr(si.dent P a u I Hey:
premier seeretaire, Jean Bou-
rand; Cdeuxiimne secretaire,
Mademoiselle Yolande Tho-
ins; Tr i6 So' r i Lcien
Jeanty"; ?Bil iothd-cves, Juan
Brisson, Maurice M a r t i n.
Chaque etablissement est re-
pretente par un eon eilek. It
Se6inaire par Marnal Day.
le Lycde Nathimai par BIe-
laud ;les Institutions Stt Louis
doe Gonzague e. Tippenhauer
respeciv .- A nt par Maurice
M 'ar t e u B1 i
... .; n> -
T /, f.




d ,
I &) I ,

N-',


'(11 i s 7

yett ? i t -


S. L --u
'9 K 1


i lavau x i i)Iui-' nns a ..a_
O. plailv do nous0' ivitlr a >-m
c-,eizi nw Cony 1-1 anu u
eC tiendra le- 15 et 16 Ma -s.,
,n course, dans I SaYle -
3anquets. du IPa Iai Nat' i i .
NivNre avee infl er1t.tPfl-s JIL
w itants u avaux du -'..
les Ing6nieurs et Architee.t-
iu (ouvOrnnIent.


ELECTIONS

COMPLEMENTAIRES


Pari un )D6cret du Pr6sident
Vincent en date du 22 .1vrier'
derniert a contr'eign6 do tous
les Secretaires d'Etat, les As-
semblhes primaires des Com-
munes de Corail, de Pestel et
des Roseaux, format la dew
xineme circonscription eleeto-
rale de la Grand'Amue, sont
convoquIes aux fins de pro-
Ceder au replacement du D&e
put6 Louis D. Gilles, elu Se-
n lteur, _
Cette elerutot aunra lieu l
saI.edi 2: 3.ars p chain.


.IGRA "., ERSUZAN
DO YEN DE
SEPISCOPA T MONDIA L

eve a disparition de Mon-
9i",nl R Pod\v -Ir, Archev- '
o1e de Winiiugton (Nouvelle
Siniifi c 'st a; ,nmli.ue nt
AIet\. lKr-uxan oii devient



\ ( : LX t X .Y 3s : M onsei-



DL' (K1I'II1IITIEX


.... t- l in a i"

SE na tut. d- So-




-s
up owt n c e'apoie ua

t ,IS IH VS, e I o(a t'l'-X d tn

Sci!i~,,n (.-. si } l dcveol ppe,
2 ( "' .; i'9 t pIi (' ,t .iva Ii I tt t M
:-?n os n. fL iritalo t nos.

\"f~aiX d lim ~ ~k^


Sirop Dap
rn/tr la girippe


I~)C~ l ~ rwIAan~l~%0-nd"~rr* A fl-


:-
A

-' .
~0 /9
1<
~ 112 v4riPV.V ., ~ 9~ .4


Le Bulletin de Ia Quinzaine '".. -
(mois de Mars) a paru. L -
sommaire comme toujours gst ..
tres int res.sant. Signalons .
le Disp,.ostif du Mandeinent .""T.
pour le .Saint temps du Care t .
Fe PAr doi grAce' ,,v et35,c
nouvelles diver.< .. ,,e .f"' ,

k..'. 42 ". ... .......

r'pondant h toutes les condi-. .- ---
tions de I'Urbanisme.4 < $
II 'est ,agreable, au. mi- ..
lieu d'amIis assem bl~ s de it ..:...,.,. .-
'i..-.. .
mettre A J'Edilit',les I eles.de.
ce Temple qu'llo a dedi a
I A
e e, T e m p le, q u . . : a . -:. . :. v .. .. .. ..... . ." ".... -..... . ., .7 -. -... . . .... .... ... : >. o. . :.,; v 0 ,.:. .... ... .. .-.- : ,. _.. .
1 In tell.gencee, .... .... .. -.. ... .. ........ ... .'.. ...... ...-.
"-."" ..-.......... ........."" "".. .... .... ... ....... .......... ". .'". ......""..-.... ..
H o n n e v r a v o .us, E d l.e s e t -. -i g.. .. ... ....... ..... ... ....
Vive le President :Stni clagantlesue ha rage de older Psmi, u,.v MUs Ut. hta, fc plus yrimnd .du inonde Li.s
Vincent! w. *, tours ont une Iaduteur de 727phds.n
... . .. ...... . .. : .. .... .....:
.. .. . . . : : -; v : : : -. ..... .... : : ..... : ... : ...... ............. ..... ..... ... :... ..... ............. ... ... ..... ...: : .. ....... ........;...........i..... .P..:. ......... .... .. .. . ..".


9 -r ,W--n- -------.r ............. .. -

OR T-AU,.pum, ALT) j LUNjt 1.t MARS 1930$ No. 13540

-- ---- *- -


9 --- mm-


-CIMAhsaQ .,.


;:1


p


i


i
:I




l








W: -R
"~~~bvt-X (Ihr o..... ll.- -':
iit.:y ',-.-,- .: ...' : .,. Z : :..t ''V:b -




S.r.'..... .p.n t t i ......
... ... :.-... .A- .








Direction G6n6rae de leee- -
$ uuekre tai e, .d ..gi-w.ent, le Ecolos .t Vin.-.
frwtteux, e. C .ye. f t. crt do Paul, Thomas tadiou, .



teu : lea S.eurs de a Place Salnte-

"Le p":ncher mobile aver: C-ur due Tur'ea.i," le D '
..._ -------















tissar tel oat nt1 teur la Lyce Petion, '
.tt t irt' prieur du Petit Seminaire
it 1 i u .in ug e Col- S St Martial, a Ligue
Dcei bre pochai. .e.t tne de hn.selgnment, l Assoca-
histallat ion invented centre tion des Agecnes El.ves do
les .udacieux voleurs qui & E Aeop...l A n i
reAt d ns notre milieu et dont Chef d sion a Dpar
permeo, desyat aes intr4ta tement de a Justice, homage Td-
vra cer ad an s bunal Civil, leSurs deTribunaux dagee,
so magasin ne Paix de la PTriunalu ate- -
O'wo pu-m su paasser Cette ins- Civil de St arc, Ie Pr4fet de I
t~al pui h avertit en mme St Mare la Direction et le Dr-
tepsr' etla pelce et Ie pro- personnel du e 'Ip merin, le u-e
nouvtalle en c a tioe ambu i seraEtat I Directeur du Petit Moinaire- voe prp
plar tieU,. conpos to. de teur, le Personnel et les EI& u Compte de Ch&jue
deux ou plusieurs planchers e e 'c g en ne........... ........ ..
mobiles Zo. diun apparent t- legarde ainsi q Eu les dom-
lhounque et 3o. d'un apa- breux amis tant de la Capita. ---
16shudacieuxvoleuuqui:op- lecoqle A r ont eelegarde, t










re e, pa ayant a disques. intets tement de la Province, le T

.alveo'rdereians a- season de la mte lur re- AvTibunux den rn
nuo o mag oasin ne aut- aix, grettle P e : Parquet, le Tribuna






t-,i. pr c..emph. le No. 1 de SArth Mar Be, le Prut de
te.t I.et ta polme eet.e pro- Et s print do trouver ici dst
Sag.a iw(>aropo s'd Jdteu expression inue de leur rE e vous devz tEuvyer vwu
e ou alusi eurgr connaissance une Eletruc Argentine Beli
mbiles 2. d'un apparel t&


{I i U. :tf, Ut L J st u 4al4 *
cue, banquier, RuLe St6nio
Vineon, ok tout IIc&it dans
u ~annturre reinis a : po-

/Uun t'xn,"rmcV -- Duirant
it-air har
: 4* planch r e
C.t, c,-, 0c cni le .end iumno-
bik. A. a :rmeture du m^ga-
Son ~a &csin d? dtebloquer.
}a:- 4 a 4 rnde sAn:ibi!ite du
plan rrher, unue pression mo-
yenne. m. me du paid d'un a-
dolescent met en movement
pe disque parlant qui declan-
ne Ol -on tour la sonnerie du
tei6phone d4ji en 6tat de fone
tionn.r. Aprbs9 deux ou trois
minutes Ia communication
s'Stahiit, alcrtant Ie poste de
police et le proprietaire: Al-
Io! Allo! Allo! au secoirs Bu-
reau de la police! C'est Ie ma-
fgasin No. 1, Rue Nicolas Gef-
rard. Ces moit e rep.tent
jusqu'a la fin du disque, don-
nant naussi a la police et au
propri6taire le temps de so
,"endre .sur les lieux pour met-
trn l ma inu au collet du ma-
:Andrin ou P'attrapper s'il a
_iu l temps de s.o cauver,
V in iutilit6 extremement
n:atique do ce travail qui se-
.n- une Wsoi4e d'assurance-con-
Se ], vo, ie eux esperer que
u monde s'y int6ressera
"":'iit pius qu'il y aura d'in
,.,V ,. pr set rvA


V
f





---. ; .
: .4 .

: / .


A VENDRE
('n grand piano Pleyel-Lyon
en bon 6tat.
aSdre.sseir l tlauedu Cen-
tre, au No. 112, aprei la Pri-
5011.


Dr. W. tItPPOLYTE
Dentte.
T urg'au non loin doe 'Hotel
Sans SoucL.
Heures de Co uatifeom
Matin 6&a 8
Soir 24&5.

REMERCIEMENTS
M. et Mme. Eugire D4bros-
soe, leurs enfants et tous les
autres membres de la Fa-
mille remercient bMen sinc~re-
ment tous les amiis des Gonai-
ves et des autres localites du
Pays qui leur ont donne6 do
thmoignages de sympathie ia
I'occasion de la mort de
Fraek Dibrowe,
i leur fits, frbre, beau-frere, on-
cle, neveu et parent, enleve6
leur affection Ie 16 Fevrier
dernier,
Et les prient en retour d'a-
greer l'hommage de leur en-
tiere gratitude.
SGonaives, le 4 Mars 1935.


Psoriasis &
Constipation c i
Furohcles Ea' 44
Ulebres

bEcpurez vokre Sang
ps't te .. .:. "

CURONAL
.'-- ttr -,~ t.t PIrr.., it tlinmrrft dIe ,cor le t dea
*'o'i'i:'. 4oof 1! t ;M "- .i a rU'fiMiea r et e"s imptn -
n1, ,.. t-.cn .n a;itiorno e2 rlcurn an
moi l { ',r'e lath i,.,,ttir:tlI cr,'nt '. ed6mw .
' tLu ii c.. '. hutsi,. t. t Iii. t d t ftfln o> isupe t
*,:-j ^ .- fn, r t an i',;: r' itS. QS fUmeuN at 1418
roAS AV1A ttir l'l,.uit s1 r U tfl n s i O" at: UR0fA i-L
'a. 1a nfi .l U I, rtt t ) to p rm .ut
- r"t u Ment, .;td ttr, h Ct e t "I S .
? I' ; i, ,; teT Irn .r j I l tur'i i.,
tit., .:;3 pin ,v'-' de"'A. v ew, ti 1 St knelo-
S rmi' n im q:d h a i otc.s', anow.mnIPs d'etrwsJmccsa
ti l t u tl .1 .t r h t 'h Ica i n c it, ',if.

4 "v 1i 1. 1? n t U 6 s" 1.. it -u
.( 4 i -r t U fir .rut. yrc f-


. .


S REMETC/EKYE.NTS

Le President d S6nat et
Madame Lcuis S. Z6phirin et
leurs infants, les families
I Paul, Z.phirin, Bayas, J. B.
Damier, Thieefeld, Leconte,
renercient bien sincerernent
. Son Excellence le Pr6sident
"de la Republique, Messieurs
les Secretaires d'Etat, lea
Corps Diplomatique et Consu-
laire, le Corpi Judiciaire, Ie
Commandant et les Offici'rs
' de la Garde d'Haiti, Ie Cler-
, g, la Presse, tous les amis
tant de Port-au-Prince .que
Sides -autre.s virles de la Repu-
blique, et notamm"nt ceux du
Dkpartemnent du Nord, qui
t ur ont donnr des preuves de
sympathie a l'occasion de Ia
mort de

*Madame Vve. Zephirin A :-e

leur regrettee mire, belhe-nm
re., parent *t atliie. enicvbe h
laur affection ie 17 Fe6vru'
courant et lei pr-entde e roi
- e a le r vive reconnaissance.


A VIS IMPORTANT


S Mmo,. Jeanne Beaufrand,
tmiennne propriltaire de l'H6-
tel du Quai, annonde A sa bien-
Sveillante dcentlle, tant de la
Capital, que dfie a Province,
aul*tol u Quai ut ttrans-
f4r6 it fIlhtef EsI aa (h rue
de Miracle, l: (k
STou I :.mMtne .m irr6-
roehab!e. mAme contort re-


.---------"-------
f. .. .4 .


rF 3 OU RfHO e" |
pRC AUr FRANGAtIS -,
on ~~.aicAci centre routes les
'O wSSUIS POEZRILS
;e vartus calmants contre ta
%W-n L2wUnr
ont t'ivorsoZlen;e*: fc fclm4a,. J
S h 0 Cr. $0 Tube do) 20 corn pIn
tui aluintinhm do 4 cownprimls. ,

V- r --l- *


Comptable en ouvrant
la Banque Natiotale dEc
hlque d'Haita


LEGE MODERN \
Birecteur : Ernst Aicind
Licencit en Droit
A rocal.

ideate d'Vnseignemenet cl assisi
os infants si vous vtoulez. eur dc
ie et e JicienC e :\vet tous ire :i,


V.





a
'4


Rue AW
T -A
oDrecteur ; ,.
'nrfet dts Iej
Administraf4ur. .


fe Cfolkv e
fond6 en Janvkir

du Racmaurl gi
remrarquabl&e si
les difficu)t6s di
que confronteL
:LEnseignement B

tablissement-et
tence des profess
Dans les dilfr
]a preparation do
I'objet d'un soiw
Aussi Jes resultIat
ils de plus en pl
saints et les par
q' s'en louder,
Lemons particutlf
Sres, de Sciences'
guess vivantes. .
1- Cours peciaux do
SDactylographie et
tabilit. t,
r Les inscriptions M
Sent tolus les jourseu
Pour touL autres .r
mente, s'adruesser aai
f {Simon Bolivar, Ti.i
B- I


U .


. -... ..
AVIS .:


sieuIr Ie pharmnaien:.
n.uel Day d~cde6, le
niJ Peetoral Day e
4^,.'4, 4.*4 t. is n r"h" lces conr
: :', .' ,'expener e

Ix:h /rain- du Siroi

A" .:~,ZLLIr1f =MA
(CeLte noiive Ie
btaitionne. iropriet
Lar'ienvx, huuIverte i
Grand' RIue (Ancieftii
pon Dcv-ix.,offreitsei
des products frais&etle
IIu rayon de parfum.wp
ve'ses, de !a fine&
des vins fins, (Borlau4
boissons 6trangcre6'et!I
des bonbohns qui flaktedtp
j]is et. toiLs Ies artid0
bonne Epicerie.
N'oubliez jamais di
CAu Meilleur Marxeh ,:
cueil toujours chairman' .

SALON DE (CFF.'
Monsieur Mau ricet '-
annonce a se:- aimabTle
(qu'il a ouvort son
coiffure dans, la R'ue"
races en face d Ia"
Cordasco.
Comme touj.ours, C.
peccable.


DEMANDED LA P0Air
La-Emf'traittf
A la Cordoennerie Mo'l,
Hyppolite I,-
ceiJbre praratipO:i
Ho.o-Co. :.

AVIS MEDJGA.-
Clinique du Dr. Lotui..
Ancienne maison F. "t
(Rue des ("'as|
Consultatiaoia
2 A 4 h.iz

Rd pares vs
d tertre, a a:
"honographwsA^cO
Ches RodolpheA

IS ankes a


Mstne & ec-r'

tuban, papie
P'ieYoU seJ*W


A VIS 1.1PORTA. \'I'

Le soussign(d, Dooin;c L[e-
v'eii>. domicilic i Tr tuin. si-
gna!e au public et au com-
mer'ce Iue pendant tune grave
maladi on lui a vole une
forte some d'argent et di-
veres pieces de propriety" r'e-
latives a des biens sites ourt
a plu6 grande parties a Tirunin
et ? la Grande Colline. II1 met
done les acheteurs en garden.
Port-au-Prince, lo 7 Mars 19.:J


PANAMA f(AILIt. '.

STEAmUitfln, LJ. \1

BL. .LETIN No. 1 i

S.S. est attend L Port-au T'i'...,
Haiti, venIant d Neor- -i.
lundi 11 Mar 19: 5,
et partira e n- j ; '
,,'e _i:. *,

xxx

iI,;L pTIN No. I i7,

.ies char eurs sont lti.s (re
noter onu !S.. K T CRIS"(1STO-
14 L t CI ttotduti a I .-Y- it-2
lritnc' Viaik "-. 1 ',('I .

" 4 -.. 7 -r. -'


.mmanndble, ad prix nodi- .. m *'.
.. .. : 4,.... ...tiarie a I to-
Qno4 VENDRE : ptoPnte/ Efa '.w.,

; :'eiT~ adion xIcnp'atl o hort | ml :jour direclerent pour
w Rmayile Gel ~n l E ^pn aiit fri, t.

Condjtl Am s excessivet nent a- :::::::;:.: :: : :::::: :.:: .

her au Bureau du I:. V
4pa*Udu


prt iies < a:ses unt Fubjet de part du DirB'etoa car ele- cLiisultu .t 4i.-eniu du in .vi:.

trut1ion rapid.
t.I; sfent tes gy av .t-. p ..> 2'

t 2) t
;.d O.- A vr! 2 T r vw e -
jl<.ln~ix&i~l^*Rf^7 1 & ^f W ,-" *- *""


----- --- ----" ----- --- ""I I_ I~


... :-4" ". 2.: :.


31


f:~tn t e t. ~, Ec:f ~;: T 1 1 ~:,


:


[~




.. .. ... : .- ,, .
i i ir b R e ioiri IondoIIi I rl..... I
.. ."... .."..:.. .. .....s
d uClonde revuesece matin


...-...... ..Per Cbilte Radio et Correspoodonce.AirIenne )


TIMORE.- Enferm6s
me 4tage d'une maison
a*mimes, trois enfants
inorts carbonises*
S.I.N. La Legation
e d6ment les bruits d'a.
,esquels les rebelles au-
kt occupy Larissa, assie-
Ient Athones, et auraient
de hauts fonctionnai"
e ndis qu'il y aurait un.
pavement en Epire, que les
wbres du (Gouvernement
raient perdu ctnfiance, que
rarfnee manq(er4it de mu-.
tions, que l'aviation aurait
ji, que les insurges au-
lent bombarded Salonique
idant plusieurs. heures et
i-des communists se se-
nt.souleve a Athenes. D'at
s le communique official,
rdre regne sur toute la ter-
ferme, et seulement le Pe-
inese et les iles loniennes
t asux mains des venizelis-
.;La population soutient le
uvernement eomme un seul
rme. Des (q e cesseront les
Editions ,tmospheriques
:rendent la visibility mau-
se, ainsi iqe les inonda-
s pqui ginc t Tes man-eiu-
a des troupes, aviation et
,mee balayeront- les rebel-


les, a moins qu'ils ne se soient
disperses auparavant. Toutes
lea nouvelles reques d'autres
sources sent inexactes.
BERLIN.- En un mois, le
nombre des chomeurs du
Reich a diminue de 298,000,
etant maintenant de 2.005.000.
Ce chiffre, quIl n'englobe pas
la Sarre ,est d'autant plus re-
confortant qu'en general, le
chOmage atteint son maxi-
mum a la fin de Fevrier. B! y
a en Sarre 5.000 chomeurs,
qui augmenteront d'autant
les statistiques allemandes
pour Mars. I


K'xx
BERLIN.-Les statistiques
de la Reichsbank indiquent
une ce-.t aine amelioration
pour les affairs do dernier
mois. Les reserves d'or out
augment, mais la circulation
monetaire a diminue.
at
MOSCOU.- Critiquant un
journal italien qui avait an-
nonce des groves en Ukraine,
le journal >, organe
du part communiste, a decla-
re qu'il y a eu des souleve-
merits parmi les troupes ita-
liennes envoyees dans les co-
lonies africaines.


AMATEURS DE iAIO
nt de contractor aucune allaire passez en nos bureau
t6l6phonez-nous pour avoir une demonstration a domici-
le os
RADIO ET R4iDIOPHONOS
LAFAYETTE

7-10 et 12 tubes
Undes Ion Lrueset courts
avec phono.
'rix avantageux,
editions de paiement exceptionnel]es.
hhesitez pa- i demander tine demonstration qui ne vous
Page a rietn.
A. DE MATTERS & Co.

Distributeurs pour Haiti.
Tel. 2229.


UNE


LONDRES.-- Adolf Hitler
a de nouveau invite Sir John
Simon, Secr6taire d'Etat des
Affaires Etrangeres, h venir
conferer avec lui a Berlin, d'i-
ci une quinzaine, au sujet de
la consolidation de la paix eu-
rop6enne.
::: BERLIN.- Q announce of-
ficiel element les i angailles. du
Gal Goering avec Emmy Son-
nemamnn, actrice bien connue A
Berlin, recemen-et nommiee
chef du bureau ide control des
thittres. Le iariage aura
lieu le 11 Avril @rochain.

GENEVE. -;.Le different
balkanique enti lia Bulgarie
et la Turquie e t aplani, d'a-
ures un commuijqu6 de la S.
D. N., et grace P'amicale in-
tervention de cdle-ci.
rrk


NEW YORK.P Les files du
commissaire de police Valen-
tines sont surveillees a tout
instant par des detectives, la
grande association de malfai-
t-eurs presentement sur la sel-
lette ayant menace (e se ven-
ger sur elles des rIv6lations
de leur pere.
MEXICO.-- Un catholique
a 6te tue et 3 blesses a Parral
Chihahua. L'archeveque Diaz
so remet, des mauvais traite-
Sments subis pendant sa deten
tion de 24 heures, sous l'accu-
sation d'avoir viol6 les lois re-
ligieuses du pays.
PARIS.-- Deux avocats pa-
isi esen- e sOnit battus en duel
dans un stadium de foot-ball
des faubourgs. L'un d'eux, Fe-
lix Kanroui, a 6te blessed 3 fois
Spar 'autre, Pierre Meriat, a-
vant que les midecins dissent
lesser le combat, Les adver-
saires ont quite Je terrain
sans se reeoncilier.
TROY.-- Mis en liberty pro
visoire sous une caution de
75.000 dollars, Dutch Schultz,
de
New York, a et6 conduit au
cabinet du Procureure e dis-
| strict pour y dire tout ce qu'il
sait du meurtre de Jules Mar-
I;:&. ,


tin, manufacturer de taxis
cabs, tu6 F'occasion de la d&-
couverte de la grande asso-
eittion de malfaiteurs qui u
nissalt criminals et policies.
s-xx
LA HAVANE.- Le Presi-
dent Mendieta a suspendu les
garanties constitutionnelles ia
Cuba, et se prepare a prendre
des mesures drastiques pour
mettre fin it la grve revolu-
tionnaire. Le lieutenant colo-
nel Jose Predaza a 6et nomme
gouverneur militaire de la.
Havane, ee que 'on consid6re
comme le premier pas vers
une dictature militaire.
(XXX
NEW YORK.-- On a de-
couvert A la 24nme rue une au-
tomobile au volant de laquelle
se trouvait le cadavre crible
de balls d'une jeune femme
qui n'a pas et6 identified.
xxx
NEW YORK.- L'equipe
ffanco-italienne c o m p o s 6 e
d'Alfred Letourneur et de
Franco Georgetti a gagne la
4eme course international
des C jours.
ATHENES.-- Le Gouver-
nement a entrepris une of-
fensive decisive centre les re-
belles. Les deux armies s'-
tendent sur un front de 12
milles, s6partles par la- rivib-
re Struma, dans un vallonr
covert do netir. I)e aero-
planes onit dj a force los re-
voltes a recultr. I'autres ap-
pareils ont bombarded la Crete
et Eethymno.
XX
LONDRES. -- On a enten-
du ha Belgrade un discourse ra-
diodi'fus'e de Crite, et annon-
gant la proclamation d'u ne
1 publique independante dans
l'Ile, sous la presidency d'E-
leutherios Venizelos.
Xyx
LA PAZ.-- D'apres le Mi-
nistere de la Guerre bolivien,
8 .000 par..uyvens ont ete
tuas au courS de Jattuque de
Villa MIontes, qui a et&t u n
6ehee complete.

HAIJHOURI (. Au drn-e
round d'un combat en 12 re-


) 1


prises, Max SchmellIng a bat-
tu Steve Hamas par k.o. tech-
nique. II1 rencontrera Max
Baer 'a New-York en Juin.
xxx
LONDRES. .-- 500 bandits
mandchoux ontt bhrul la ville
de Fangeheng, prus de liar-
bin.
STAMBOUL--- La press
'turque accuse les bateaux de
guerre des rtvoltbs grees d'ar
r'ter la navigation turque
sans droit ni qualitY.
xxx
ATHENES. --- Les troupes
loyales grecques present les
rebelles sur un front d'un
mille et demi, A Serrae. Pres
de 1.400 de ces derniers ount e-
t6 faits prisonniers en 48 heu-
res. sLe Gen-ral Chialistas a
remporte une victoire pres de
Drama et va faire sa jonction
avee Condylis. Los rebelled
se cramponnent i la rive gau-
che de la rivire Struma.
LA HAVANE. -- Le Pr-
sident Mendieta a refuse 'of-
fre d'une maison de New-
York de ui envoyer I0.000
homes pour met t re fin i la
greve qui a motiv( la procla-
mation de ]'ftat do si'ge. Ce-
pendant, la police a proeded
Sdes(. milli(rs d'arrettations,
On signlali. d(, explosion et
de:;s fusillades: 'n peu part.tout.
I.(.NDI .ES... D.. an: une in-
terview au D)aiivy Mail', fier-
mann woe-ing a ireonnu qrut
les aviatcu.;s die 'Union At-
runaut qu ar en84le 8( un
grade militaive oiuiic>i. qui
sera con1i ,m 6 po b i, t utfnli e nt
en Avril. C't l1 piem ier a-
,eu amorise ut I xistence
d'une aviation niiitairE alle-
inan e.
WASHINGTON, Les
deux .',fus-m'a,-rins p 'truviens
q 0U avtXnflt ) mother t ni al ge dur (iCap Hiat-
tit'' s o( t 1Y ',' l; : v. :-., t'
et so d(irsipcni pt r joU' poI u-
pies i 'noyen.s i ('harletLo)n,
danrs la tCarlint d. Sud.
IOS ANGELES. Wiley
Post a fait dimanclu4 .0(?n deli-
nier vol d'essai, avant d'en-
tfrepreont ( :I tr13 iaveTve dui
Continent en 7 L-ut-iu., a une
,.itiK [e ti..'ro^ n.'., f) 4>sit.i'


La


FwFRE A SA NOMBREUSE CLIENTELE DES MAISONS PRIfiEESlv. (A A VANTAGE SANS PRECEDENT:

ELLE SE PROPOSE DE VENDRE DES AMPOULES SPECIALS DE 50 WATTS POUR LES M A IS 0 N S
PRIVEES AU PRIX MODIQUE DE $ 0.20 CENTIMES OR CHACUNE.


CES AMPOULES SPECIALS PORTENT LA MARQUE < POUR LES CLIENTS SANS FRAIS AU FUR ET A MESURE Q E L L E S SERONT RAPPORTEES
A0xI BUREAUX DE LA COMPAGNIE.

VOUS AVEZ DONC L'AVANTAGE D'A VOIR GRATuITEMENT 4jES AMPOULES ELECTRIQUES.


GEESE
USEES


.PROC REZ-VOUS DONC SANS RETARD VOS PRhMIERES AMPOULES AVANT QUE NOTRE STOC('K
801T EPUISE.

POUR DE PLUS AMPLES RENSEIGNEMENTS AIRESSEZ-VOUS A LA



Aomnannie d'Eclairag e Eleetriq iie



o r. ..:. ..: ... .. :. ..p.. .. ........ ..a it i e n ... .
i ot a iP"e^^^^^^^^^^ ^^^^^^ ^^^_^^ ^^^^ ^^ : : .... :. ...... ... _:..


WASHINGTO'N.- Le Gvt
amiricain pratique vis-a-vis
de Cuba une poiitique de non-
:imni tion, et Ies fonctionnai-
res s 'abstiennoent de tout con--
mentaire n Qui cuvuCncerbe
la situation po(ltique.
XXX
MOSCOU,.-. On a retrouv
une collection de lettres 4'cri-
tes par James Monroe, 5eme
President des Etats-Inis, au
Comte Voronstov, amnitassa-'
deur de Catherine I I a Lon-
d res


xXX
MEXICO.---. Les troupes .f&
derales ont disperse diman-
che la derniere bande de re-
belles du Nuevo Leon, on en
tuant un certain nombre.
LOND PES.--. On announce
que des capitalistes agglais,


(voir suite en 6e. page)

AVIS

(n Nouveau Testament s&e
ta P.nvove gratuitemenrt, sur
de(mn cde,t i tuute personnel le
possedant pas les Saintes E-
Sadresser Monsieur J .: ::::
.. .. ...... .. .. : :


,.


S [URP S l


d'Eclairage


Etectrique


ompagn ie





R .A.I .tOB- $ I MUILKS

.,.r.....A Po t.ioni de a t tes de a
.. :t"A-;v..,veneasdone semake Sainte; la Maison
e0": "' aas e av vo- Me. Guffle offre i ses clients
tn CiCY ET CE quA tre. homonpyUe! de l'iHute Daet par bouteuil-
,- .- e- l..." u mfait et que to t le.m n-:l ,. demi bo te lles, bidon et
.: ..A.-.... de.Atremblait. evant-ee diree- eae ses;- Prix consciencieux.
., 4date r .. preS igi ux, r sitres _t_
..ac.aAu mo~6 evesL Et II en sera aisi, --
Ado .. .... : mla- fleurde -PAge-- Heureux
S: RNST: b S oxM .. que Dujour, Armand et--moi ASSOCIA TION
Smime avec les membres de la
E ,. mission frangaise, q a n d DES ANCIENS ELEVES
-Monsieur Manigat sera place
LETR ES une deuxieme Lois a la airec- DRE LINSTITUTION
BOITE AUX LETTRES .tion du Lyc6e: Les Taupiac,
les Villain, les Moll, les Ras- ST. LOUIS LD GONZAGUE
sa, etc.; s'inclinaient bien bas
P ue. lorsqu'ils se presentaient de- Les anciens lves des Fre-
Port-au-Prince, 6 Fdvrier vant lui: soui oui, Monsieur res de I'Instruction Chr6tien-
1935 .. le directeur, oui oui1. Ce n'e- ne sont invites a se reunir au
Monsieur LC.C. Lherisson tait pas de l'obs quiosit;non, j local de lInstitution St. Louis
Mon cher amni, le Franqais fagonne par des ide Gonzague le dimanche 24
Je suis, A cette heure, par- siecle de civilisation est dis- I Mars courant a 10 heures pre-
Smi1es, rares temoins encore cipline et hierarchise; a e- cises du matin en veu de la re-
vivants ayant assists a vos :gard de ses superieurs il est constitution de l'Association
4b dbuts dans la earriree d de la plus parfaite politesse., des: Amiens ElkRes de 'Insti-
P'enseignement. Aussi j'eprou Et Monsieur Guillaume Ma- tutian Saint-Louis de Gonza-
ve .un- rel plaisir a vous fe- nigat imposait Ie respect par gue .o
Si liciter a Poccasion de votre sa distinction et sa grande
jubilee. culture. Questionnez a ce su- Pour le comite provisoire,
I. m'est particulierement jet mon ami Charles Riche fut
agreable de me rappeler qu'e- son protege, et A ce titre fut Ernest DOUYON.
tant eleve de 4e. au Lyc4 e P&- plac6 par lui parmi ces Mes-
tion en 1879, souvent, un r6- sieurs de la mission pour 't'f*l, -pa. ".... :
p6titeur faisant d6faut, vous qu'il s'assimilat leurs bons MESSE DE REQUIEM
vintes dans ma classes, envoy principles p6dagogiques; il
p1.Ir Ie maitre d'etudes Othel- vous dira si je dis vrai. Mon- Ii sera chant' en FEglise
10, pour y maintenir l'ordre. sieur Manigat lui avait confie Sainte Anne. le lundi 18 Mars .
Vous rappelez-vous la fameu- la classes de 7e., classes priv"e. I prochain, A 6 heures du ma-
se sentence: ris:on, allz dans cette 4e.,... mes souvenirs d-e cete annee mermoire de
mantenez-y une discipline 1876. Quand Joseph arrivait M. et Mnme. Jn. Francois
comme du temps de Dessal- dans la grande salle portant Thrasybulc
nes>s Vous etiez alors en 3e. ou i une chaise qu'il allait deposer De la part de leos enfants
en second quique monns age sur Yestrade, a cot& du pro- et des autres memr la
que moi. Ce maitre d'Ctudes a- fesseur, dans la clause qui lui famille.
vpit-l devine qcue vous aviez jtait d'avance indiquee, subi- Le present avv- :menL It-i
d&jiP Ia vocation. tement un silence de necropo- de faire part.
Dans cette -le. i] y avait le reg-nait dans le grand Ota- Port-au-Prince, -i 7 Mars
vranent que.ques turbulents, blissement. Monsieur Mani- 1935.
mais aussi que(ques totes pro- gat arrive, s'assied, et dit au ---. -. .
mises a- b-iilantes desti- professeur: Vous pouvez con- i ELIXIR RE.VO .ITELR
nee.-: :..nts Dujour et Tho- tinuer, Monsieur. Et il pas-
Si'^ t respecti- salt une heue d'horloge dans Souverain contre limpui-
V2iUet U Pari et a Londres la classes. Son chien qui ne le sance de tous 3 Ages.,
en qu,:e u C-Oeta.ires de Ig. laissait jamais, particula- Meilleur florti.fiat ;o u- ,
nation ;.ui n .. ourtois devien rite qui rappelait le chantre nifier les nerfuts et pfouL kue-t
dra un orilant musicien; Jo. d'Evire toujours suivi du rir la falble:e, la fatiur., ,
sepn Armand scra fauche A n,- s'tendait de tout son surmenage. Iui.enit, l
la fHeur de I'age.-- Heureux long dans la salle de classe, lassitude et la ntulrath-tie.
eceuYx (quP Yuenti jeunes.^ et semblait 4couter. II arrival II supprwm ]'in '.a:n:
SM.Jua m st intordit de me ainsi tIn matin de mai, utn ven- et donne aux perso.r.e. (jLi : a
citer, n aaant pu reaiiser tous dredi, dans ma classes de sixi&- sont atteintes. nelru' si


jes espoirs qu on avait places ne, jour consacre a la re'ita- leur age avanes, ia vitality n-
en m To. Vous souvenez-voua tion d'un texte francais avec cessaire pour devenir fori',
que Dujour, Armand et moi explications. Je ne certifie- robustes et risiLtantes comme
il taut bien que je me nomme rais pas, mais il se pourrait cells qui respirent la sant6.
-- nous passames de la 4e. en bien que mon professeur de En un mot, c'est le viatique
second a la rentree de 1880? lettres, Monsieur Aurel Che- des affaibi., des surmenes,
A cette 4 po q ue cetait vry, frere aine d'Arsene, et des neurasthenique..
ainsi, n est-ce pas? les gran-. poete lui aussi, je ne certi- Pharmacie Immactne Con-
des vacances commengaient tierais pas qu'il n'eut les ception, Rue rde Fronts-
deux ou troisi jours avant la chausses mouillees. Mais ce Forts, No. 4.3.
Noel pour prendre fin avant tie je peux assurer, c'est que -
u apres le carnival, selon. de grosses gouttelettes de MAISO:: A. C. MeGUFFIE
qu'il etait precoce on tardif. sueur perlaient sur son beau La Maison A. C. McGuffie
Vous etes entr6 au Lyc6e, front. Celui qui 6crit ces li- etablie sur cette place ne
mon cher Lherisson, sous ia genes tait arrive en classes ce faith pas de rclames. Elle in.
direction de Monsieur Smith matin-la sans meme savoir vite les amateurs de vmins de
Duplessis, nomm en 18T7. Jy quel morceau do son Pelissier guster les excellents produits
etaisOclja moi-meme depuis on devait reciter, la diction de la Maison Slze freres.
fevrier 1876, sous la lere di- tant en ligne de compete. Sa Elle recevra bient6t du
reaction de Monsieur Guillau- mnmoire etant tr's bonne, il cChateau Laffite Canteloup,
me Manigat, fit le tour de force, lui seizib- des Sauternes, das incompa.
U .Une particularit que beau- me sur 40 leaves presents, de rabies Bourgognes et tous les
coup des survivants de cette retenir une quinzaine de vers accessoires n6cessaires a la
epoque ignorant ou oublient, de la pi&ce. J. B. Rousseau a- presentation d'une bonnie ta-
t qui dot figure dans les ynt pour itre: Aveugleble.
annales du Lycee Ption, est ment des hommes et on leva Accueil toujours ai.nable.
elle-: Quand Monsieur 8a la note. Pikce d'une facture .. ...
veur Faubert fut nomme mi- douteuse qui n'a pu, certaine- ..-.
nistre dans le ler cabinet de ment, inspire les belles stan-.
Boisrond Canal, il licencia les ces de Le Frane de Pompi-,
S membres du personnel, y come gnan, quand 1da France per-
pris le directeur, et distri- dit son Orph ,- Stances que,
bua les 300 etlves dans les -i Voltaire lu-mme, si envieux,
tablissemenrts dte Messieurs ht admirer. Voltaire n'ai-
Pierre Etheart, Darius Denis, roait pas Le Franc de Pompih L Vapour. Soxzlagm
et Villevaleix (Ecole polyma- gnan, A ce point qu'il hi avait m d Cere
.;t .. .c hd oeh, dans un:. moment tt
S. uan vous arrivates ,au dhumeur, cette fl~che barber -%
Lycee, .entnditeswous racon- : : : : nv ap spring a.
ter 1'anecdote suivante qui cou sar 'a point d'asile o son 6"4r dpod I d a
rait les classes? : Un matn, ombre repose, i"s a u m.di t.
Monsieur Manmgat entrant ESt ami Pompignan pense X t
:. dans la grande salle du Ly- .kre uelqie chose
S eee,aurprend le maitre d'etu- .- t o tto et
des Othello lisant un volume
richement relie&- Quel est cet (a suivr4f
auteur quo vous. liseK avec
tantdd'int6' to, -. le maitre AV 0edJoNl u s
.: d'&tudes? questionne-t-il. Mr Al ed JEAN. -.. .... ,, --


* 'V 4b ~ -


Institute Tippen
16J7 Rae Lamarr ~ Alpkonk
US Admissions ax BACCACLA
Rhidorique.et Pkilosopi.
Anwetl Up d 1054-
L'6tablissement doit aea Pucc a as diecipi
eellente method d'enseignemment, a a boine.
ganisation. Pensionnat incomparable, Ponej
tits de 5 a 12, Cours ciassi-ue g-nral Lei
res, Cours de Steno-Dactylo, Comptabilit6
pagnol, Allemaind, Pr6paration F 'Ecole doe
L'etablissemnent garanut 0ous teU coura e .
hommes forts et conekicut. xompitants et ecou


Carmen Boni dans


iarii
;Madii


AU SER VICE DU TZAR
avec Iran Mosjoukine.
Ear
?lercrerti
LE FILS DE LA ULT'
(suite ('e fi).


> ih8. lii]F\\ (1hi1


. ........
.- P.q:

:.+* :

:: .:
...S
$..
v~ O .
: '


'ini,' e 0.,0,


1 tO'ILL.IG.."
.. :.. < \V\'n'.. i r1u:Sf
ETtree 0.5$0
--- ,. .. :


Mr. -.
w i; -." '" .at. -o ao. oni ,w s p .a




"'..".- ... ----- -- --- : :. -A



s dtIGItuiikeree Rbhu lsin
SLine L*.. P ta3
redPbl u3e l'avrPort*ana- La Maison Alix Rou angmtun 4 sa bienveidante clime
rL 4p-..moreul 0eworkpou rt a
did daretement ehgeq Mardi, excepts le ti kIe qu'etle trotw0ra, dans fouies tc& bones muahso s de cant- Fabricztion d
Yqutlftinera1 undi, le 24 Deombre,.1i3; mere de to ptace, unn rhurn amx prix suicanta: rneilleure quality
Se Mereredi, 1, 19 3 tiles la boteillc Gdc. dienn ent
s steamers eont pourvue de Chambre frigeri La Cde dOr 4 io pi e
La serve Spciale 7t utes e direct
SsOR NEWaYAORME dAR i QAeW A tU-PCE. La Maiso', pregnant les frais fie livratn s a clarpe, GIAC(IRES
,ef. .U I 'ee 4A~. 3i4, le i De,, 1934 le rhum doit.dtre vendu aa mnie rix en rovinc. N ous avonsn


#pamVtut, 1041 D B&.,
ui le 124 D4.,
4.i le e 2 Jan.,
wnrnitvura, le 8 Jan.,
1nen, le 15 Jan.,
Iagaquil, le 22 Jan.,
$risobal, / le 29 Jan.,
ruaventura, le 5 Fev.,
Laon), 1 13 F6v.,
nuayaquil, le 19 Fev.,
'rismbaf, le 26 F6v.,
venwrentara, le 5 Mars
tcon, le 12 Mars
uiyanquit, le 19 Mars
ris alj le 26 Mars


is,
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,
193S,
1935,
1935,
1935,
1935,


Je
le
le
le
le
le
le
le
le
le

le
le
le


17
23
go
7
14
20
28
3
11

25
3
11
17
25
31


D&t;
Dec,,
Jan.,
Jan.,
Jan.,
Jan.,
Fev.,
Fev.,
F6v.,


Mars,
Mars,
Mars,
Mars,
Mars,


1984
1934
1936
IQ0*1t.


J
4
4)
4)
J
11
II
j
I


PANAMA RAILROAD STRAMSHIP LINE,

JAS. H, C. VAN REEL

Ghnaral Agent


CONSTRUCTION SOLIDEc
Pierre par pierre, 6tage par toage, s'*l&va
sur ;e roc It solid 6difce, La Banqur,
Royole a mont6 ainsi, d'orvi6 en annec.
So stabiWitM prouv4e expilque to positon
qv.*e occupy paronn les plu' grandees
incnitutionsr ba rotre du monde onter.


LA
BAN UE


ROYALE


LOTEi RIE I.AT" 70'IALE 0 ) 1" "f


lua, Connaissez-vous exactement
1935 la place que !a Loterie Natia.
1935 nale d'Haiti occupe dans 1'e-
1935 6 conomie national.?
935 est un bastzoD avarnc& co:Itrc-
935 lie homage qoi s'e`tend de fLa-
S ct co-n a!armant e?
9a5 Avez-vous ca!cui! quIe t.Ic
L935 !ouze Mile Gourdcs de sc
y9 (ler Gros Lot .representent !e
prit d'un pigeon sur rue?
Savez-vous que Deux Cents
peres ou souttens de fr.nmile
gagnent ieur vie a vendie ;25
S t Billets?
Que huit families du Per-
sonnel dependent de \on sort?
Qu'etle r6partit dles subti
des mnensuels aux Oeuvres sui-
vantes: .....Crce de Port-ah
Prince, Darnme.de St-Fr'anco'i
Lde SaJle,, Port-au-Prince, P-
pille de St-Antoine, Port-au-
Prince. Assbcisition Corps En
seiga ant, Port-au-Pri.zce, So-
ce5e Hiatoire et (,>graphie
d'Haiti, Por-t-au-Prince, Mu-
tiualite Scolaire du Bel-Air,
: ort-au-Prince, Crihe de
Port-de-Paix, Oeuvre~ ,
Jac:ielt (ol1lege_ N .1 du I.
S., Cmap-lIaitii., Cco1e de.
FepreVs dte i instruction Ch oe

!'a'oissiaic s (e iau Cure dt:
I ai sancLe, .-a fare A. -PeL, Jt-G ) oa-

Que six call"iI- :ofJ2i U,
ci, sur sonl coniptle": qua ce;


S otine. (.x c'nts petite,
, ot'.ti,' -, t II ,tx O f .dic:
:';'; \\n Vep^ i'tc)or 'ru ia."
r .g;in on 1! :: (;,:^. i'm'i! vo"
(<.r:t m nfc, 1i .111 .' un pIu iii
n1'rr'iurel Lue:

cEn;io.t;. : yX ,; y es ?
A v:-z ols en is; >:.u-t:-i : | i'
ie pa)e un t2ervice cs iL4,L1
te., un Service die iRecim, u
tSrvice de l'fr-pag.in.e au--
i.nt d' entren;'e. hiienns .,
t- J nDKrL'e d ":quees die
cun t 'ibueC
I 16CplVile-'VOus dc tiut l c-
1>rit de par i pri i et vnts co:'
Iune r3 8 i' (z t C 0i CU s t, nt I

i 1 -t '

.|t. i>7: iiV i ^' ;;+-< ( 4 *.[ 4 <. 4, 4 4- i -;"_
n .. .
E,.


S-.


. <. 4: *4



o i t.i'". '
t;! e' d >: -,> [,, .


fhyi~ej CU N.


...' 4 '- -- .- 4-.. -




Place de la taix

Rue Courbe et Rue u Mlagasin de tEtlit


ACHIAT D'ECAILLES DEA CARET VIEL OR, DIA
)IPANTS.PERLESL2 LT.PIE>PL('T .
1 LES PIECES ARGPFNT ETt1, MONNAiT E7 N;-
i TES NATION ELITES A D"S fiUX ABSO U. V 1
,AVANTAGEUX.
-tyf s/ mltmitllt .... -


PAGE 5 .


ce dite.-

iu+Printm

e gi ace die

>ide diectute
Spar s c110
I blaneC dans
ions de Port-
Peti on-Ville.

toujours nl


A




siC
M,


Pierre (rCoI


UE PERSONNE NE I R

v.u -entenhd, que la Maison ANTON 1. SABA & Co
trntfe&p4 ; -anci ine Maison KAWAS HERMANOS
17Z4 Jtue du Magain de 'Etat, et que ANTON L SA-
& Co(4, ni l.casion de leur installation a ce nouveau 1O-
SElont mltre un PRIX INDISCUTABLE sur leur
-K DE PINESSES le plus rare et de provenance Eu-
lne & Americaine.
,*tloement, ieurs prix sont a e delay de tuutes discussions,
a slupI6riot des articles et leur fraicheur, tel quest:
Crpe de Chine imprimee Parisette de s)we im-
primee --- Cr6pe chiffon imprimhe Crepe de ch i-
S u.tie Cr4pe Bamboo Organdy gauffre6 O r-
B-n, tmi et imprim -. Pongee uni et imprime
mi tulle Poplin Toile Drap pur fil, mi-fil et
| tn -, Nappe ceouleur et blage Damasse pour
Matelas -- Drill filblanc ---. Drill coton Casi-
mirs-- Bas.de soie-.-Chaussettes de soie et fil -
SP.Wle erie Chapeaux, etc., etc.,
Tolle P "p d'acheter letisu Pearl isca pour lingerie,
o, OuIrap Chiswell.-
pui! P.eut4tre vous serez surprise &i jo vms dis
btiet je vais me marier! en outre je dois vous re0 er--
t^Oir. apprise 14 o& se trouve actiellenient la mai-
'toN. SABA & Co; cela me fairt conomiser en
S.tde fair trop de recherhes, surtout qup t.ie st1S
"P1 aloment pour un achat de qwuelque1s arfiet' Ad_
i9on,, Wtels qe couronne, tulle illusion de S, ie,
toieie, Bast autres, et pour mon Fiance: C ai-
Iur il, chaussettes, chemises, etc.
| u ma Chere, n'oubliez pas 1'adresse:


ANTON. L SABA & CO
anftlee MaitsonKawas Hermwnos
n724 Rm du a3fwo n de r ta
Tillphne fi78.


4'4 14. .44
1'
Ill


S_ / : sB t cd COvEINKT, TO' (.t / 4- rO, t' '
1 7I' AGftA5J n "-4Ct. S'V' A T(;,N PAMt- AI T'I: E-
TOUX, UME., POUNCTHIES, E. OMINNTc
INFLUENZA, Ai ACTIONS ;M POU MNS
o.EO T AU-PRIN' :V 1-,,i. FT LP% vmov:,.- t '
>.a _-r .....


. Ci.i -ur


icc> fh~' -: <2
14 I ~1 -


Tel lphone 2,567
. .-tO : .,,:i ,' 7 II
,Te- I i '"!


__r -- -*__ ---- 4 4-- -. =
.. .. ..... ... ..... .. .. ......... .. ..
8 S._ 0 S


'444


'e t la


ir es


wail-


ileures 14ri6l-sit 'iT 'iness '1




nleiloiirs C.l! r


C'es te

. a.. . . . .


Les


aun l.s dceriersr modeles de
.lQneijr.11 ce acior i pau-t, de
; 25.0() ,t au-desus, vendables
aew( tacilitces (! pavement.
,, e,. uS it i: '-. rn, iques.t.
;w;.t.: (;Lt.wAC,
ISU PEuR A TI VEt
1'. I'i i. Mlt it i:ouveau, qui ne
c. 1i. ien : u. x mailleutes
2.;?.(d1s t u\-'S dtEluropi
f,.i ,A-n ,i u, s6.i offlrt au
i, t i. i .r U ine I
( i ri a'- rinc. Go -
-.. Tt., i C;Icl Si e crIA ^ e, et
v e u.,;.i ;k .V Encut .
i aites une ag.'abhi surpri-
S 'otre famille en up por-
tn; (Id la < ,Ci ateive? pour le (de$s t......
T u( -.-. n r m -ti'o n

FlUGlOlUFIFQUL E
N o;s ,- ''ii, f- ,.U id .e tnt
)_i U ..iL .t
'i' ;l4(4 (jf A:_i<:t + it-n do
i'(,f de


h n'res de
VCc'< VIa t cr C. I I, (S 2 IAOL
l}-1 iA'I 't '
.C o ,t i .( t t {<;_t,',., ,i~ e ,

n i ntii











A. VIS


b o' A Ion:'"e 'u i ; t iJ
ac<. jou vn s .< ;" i













.iro 'voir .On ..... .... .
_4I 4)J] c( ~ 4); '4~ t
4t15$ {il\4 IIi ( '-.' A Nti ,


CU CAN A D A


^


. .._ . .: . .
. ..: ~. .: .: .: .i. : :...........
- . . .. .. :. . .. . ... .. .


S THE






: II8 : I .y : A. A Af .

."La Libibrle et 1ouvelle b
UCI ULANS Gdus Fon
: *1532 IWOU ltP,1URLICAMINE tella Cantav
.......... .n ....... .. ..... ..... ".. .T ... : J e u d i
*PORT .l A U.If Cc Mme. Vve.
sos.Pdx Rhum Barbancourt enfants, la
P etit Moun Prix Cie. Li TELEPHONE: 2077 mercient bie
thographique A amis qui let
troupe Mad iou, Prix tLa LIVRES SUR LE PSYCHISME, MAGNETISME, de la sympa
SBaudry .. OCULTISME, etc... de la mort d
f Groupe Patissieres, Prix Marie
Geo. de Lespinasse. H. Durville Cours influence persowelc ......... G. 8.00 enlevIe a Ie
Corbeille rose, Prix Dereix. J- Magynisme percel ........,,. ....... 00 Mars courar
Auto bleu, blane et rouge. Aikins1 n Le secret de la menire ..... ......... 6.00 crements de
Prix Picoulet. Michi-rd Pour rire vieux ............... .00 Us les pr
P otits inaries, Prix Picou- Delare Conamenti oblenir beauty, force, &wle...... 2,0 leur plus pr<
let ..... ..... Dur ile Le ma netis e en justice...... .......... 2,00 Port-u-Pr
Gro..upe de j unes iles An- L pu nce e lapense .................. 1,80 1935.
1(Bluts), Prix Jh. Nadal & Flambari Mmoire cr tasirulygi sienfifiue.. 1 e0
.Co. H. Durvi le L es m Ciadies de la uolonie........... 150


srIIi Kir~A. u


tClEMENTS

e. Destin6 Dam-.
eurs enfants, M.
taine, Mme. ,Es-
e, M. et Mmine. Le-
Set .leurs enftats;-
Fr6deric Civil et
famille Edme re-
n sincerement les
Ir ont t'moign6
ithie i 'occasion
e leur regrettee
Julie Edmn
ur affection le 2
it, munie des sa-
l'egliso.
ient de croire a
ofonde gratitude,
since le 11 Mars


Pour 'l A
Georges .
Agen po-,

. .t


Groupe de jeunes fiflles
(Chancy), Prix Farid G6bara.
Cavalier remain, Prix Paul
E. Auxila.
Groupe mixte Blanc et rou-
ge, Prix H-irsh & Caprio.
Marriage Militaire, PrixN
Kneer & Robelin,
Group de Matelots (da-
mes), Prix Bigio et Berthtou-
m Ieux.
Cavalcade. Prix Elie Jo.eou,
& Emm. Florvil, Baboun et
un Comme'rcant.
Group demoiiselLes (Cac-
ries), Prix Joseph iDufort,
Groupe de jeunes; c' s eo
uniform rave blanc et rou.c
et petit chapeau, Prix 4Au
..... on- M-arhe.
Groupe en jaune et noiC
(Camion No. 3408), BPx ; !
Saieh.
Group Asile de: i;id.
Prix Tesserot.
Delaquis (tGown.n), Aix Va
Reid.
Shine (Pa as. do s.(K
tIers), Prix Gtai.
Bonaparte, PIIix Aihi>l.
C' ut o" -11 u."

m .L .C31_ I C.,
GoU pe C(.(1ion NS 1f ^


runale,
GroupeCo pCc &
do lAdrnine i /cdm.tivnt n n
nale.
Jacko, Prix. do I'Adini-
tration Comnmunae.
Nain a grosse te.te, Prix de
V'Administration C'mnmunale.
Group Puzo. Prix de P'Ad- I
administration (omrnuale.
Suivantes e I.,no I)ein.s
Prix Ansonia, Prix Aggter- ;
holm. "
Siaivantes Reine Gordon-.
Prix Dayan, Prix Marcos Ta-
lamuas.


I)ECES
Est morte ce mat in la pe-
tite
(laudette Dartiguenave.
Les fun5railles auront lieu cet
apres-midi a ta Cathb6drale.
(Condoiances aux families
Dartiruenve,.Pailir. Male-14 1
bi'uivcy't t'e4 O tltYs parents


CO(IWTI
DMS RELATIONS
HAF ITIA NO-
PER TO-RICAINES
Le Secretaire-Genoral inte-
I ,ri ire, du Comnit des Rela-
tions Haitiano Puerto Ri-
caines a le plaisir d'informer
l1e Membres du dit Comit6
que le service de documenta-
tion et de bibNographie gne6-
rales. de Puerto-Rico se cons-:
titue gyaduellement avec le '
concou:s. genereux .de I!nsti-
tut Ibero-Amrnrieain de Puer-
oRico: ..
A Pheure actuelle ce'service
comprend: : : :
74 Oirculaires, ...
:38 -Bulletins sur agriculture, 1
:.:::::: ..:::::. 72 'Bulletins sur education,
37 Rapports annuels,. ,
18 Publications diverse,
7 Revues d'Agriculture,
3 d'Education, "
8 Quvrages.


S /-- Le regard mugnrtiique ^._.. .............
S Le -sychis:n .......... .. :.:...
Le aciwos psychiques i distance ......
Bricaud Premiers 6.emnc,. d'occutistnme
Caekwt Pour devenir iphsioomie .............
jr, Farmonl Pour corriger e'enilt de f sea dfcuts
IL Duride Lu su gestion eans i'duatiot .....


LIVFRES SUR L'ESPIONNAGE .


1,50
1,50
1,40
14o
1,10
1,20


.~lt~4~k -~I*


A''t ~i fl
4>4. .nWtA


am. -::- -*l.c. Do.':for cofre la France.
L toder es ion
de Pr:uirurilC IA-2.. aent ffsecret
(-:al Le. hrr.; 1.. /oUire du 2m:e bhz::,
wortc : D[ivers en mission
An potfe*Fu
h- Un hbros: Pierre Codart
Migot ........---- ----- ........... ._................ -- ------"----

etc,. e....
(T-:J,"'iWL

'.^ ^ ---'^ -->a ^-;^ .. ...X aw -wAR


F .







I F n

I t Ceindre fic.

consi cint: en ib d .t

d'enission. rEtat conoise1-
ra f! jnti ret annu 1 e
13.5:.-OO dollars- Co n" o ,a
pas une inflation, les obli(a-
tions deviant etre rentrees
grIe au lfond de ( lede 3
Sniards cr.';4 per i. d6valu- -
tion du dollar.

DAYTONA BEACH -
Sir -Mal'colm -Campbe-ll a fait
la source oreiile aux'anglais
qui le supply nt de renoncer a
.. .. .... ...j ..

















(tt ind'" e la viee de 00
ra ie it de cts contuents de
pas une inflation, le: obe iga-

tion u dollar. i on de


qui, c ul -unt Lierd rnoner ?.




Aino-:.


tLe Service Hydraulique
s'empresse de rapper a ses
abonngs JuOe ]e diier i d(iaii
pour le paiement .d.e ]bon:1 -
moent des 0nmois de Fevrietr-
Mars 84-5 doit expirerile 15
du mos :en course : : :
1En consequence, tos l: e a-
:bonu6s retardataircs :doat ft; F
prises auraient (tV 'up: ;.*

g: ede o ayer nlame2ide O Od ti :
ZE GOU4RD0, R"revucit rk
rglj me.nt', s In.u le 't abl. i.'
ment, de la connexion.
P Port-au-Prince ie 10 2.ar
1985.


La Direction.


DV /tYi'.t; 4.4 XX'

flU C~) ..


.') :. c.'> Fi-,_,a .-ces r Fe P -

o- .n p rt. 1t ^
F ( ,t'( t> t ._ t'l >F,. >(
4 ,.S. i i "4r T A 4 4., -
. .


SAV


'ac7etez


Sa'

mousse

&netrante!




Tr rapik.-net la mom,:.?.





abogdame duSavon Ca*..
pro rgld est le vo










nru Tefamils quaisvent q. w


'A' i puzau ICicr protege saai e nt s 'u
,c C f .ou...&, 'pul
k .%&.:w Marigold est ic SanV t0U t .|
Sm Y t ihrics families quz sa;ent gut ti ,-."
ous rotler protege da sanit dun ;-
.. ..


.: *. .... *,
fl D J .f.dF -. -.nn ..v.-..y*4JsSS UP









4 .


TAAT "Q'E' S ''A ..Z PAS X .;!
L pnu pus ciIbre ja. 'EZ PAS EXA.I/t.E' LE 3) ERVEILLEUX NOU|
Lv P/hF, It p it; uzicis .fabrique par
OODY AR. .. ..'







._ DE PLUS -. ... '


I i t. f an ta ion i r curil pu grand '
- q: r ru.r asur lea routes Li ie nog jour""


/ 43.


--


.. ....... ..... .....


S4
.:


do


pas