<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02379
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: March 7, 1935
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02379

Full Text
* C *' ~

~ ~APut~>
I
awn


77 1-
~ )
-C
.:


4.


MPRT-AU-PRmNCA BtAM


SQUOTIDIN FO


-ION. 4.-., ..... .. .. -; : -


if


awn'`


7 MARS 1935


- '~t~1 w~dtal~.. 4 it'-


PORTANTE RESOLUTION


SENATE


SSession Extraordinkire
S S&nce du 7 Mars 1935


a Cours de part qu'a prise h ces heureu-
k Sidt de ola lpu- ses negotiations, le President
I l une Rasolution actuel de la Republique, le
que le Citoyen tact, I energies qu'll a d6ployes
ient Prisident de et le patriotism don't il a fait
ie, a bien merits preuve pour faire triompher
.' les e desiderata de la Nation
Swsolennel conwre, haitienne, conformement au
rt disait Lhonora. programme de' son Gouverne-
F Fanfan, dans le merit de defendre 1'ensemble
s'il proanoga lore des inte&rts moraux et mate-
/ation de Serment riels du Pays, ont termind en
SSnatetrs noupelle- une minute heureuse pour les
&, que c'est sows le deux Peuples, la vieille et ir-
jla Riconciliation en- ritante question des frontie- <
p vot Exdedif el Le res; !
rt affirmera la Vo- CONSIDERANT que le
tefairede lacollabora. People Haitien a d6jh nette-
e Ugislatif et Ext- ment manifesto sa gratitude
n rialih propre ae a Celui qui a et6 en la eircons-
f:lution des grands tance le fiddle interprefte de
m de l'heure; et ses sentiments et le d6fenseur,
s.les rapport entre de ses interets;
(a Corps de 'Etat Qu'il est just d6s lors que
dwnrm:i.s, marquis les mandataires lgaux de la
wofortc empreinte de Nation consacrent le vcu po-
et frwnche collabora- pulaire par un acte official et
ur le bien-itre de la solennel;
tvitd. Les S enateurs soussignes
proposent et le Senat de la
RiSOLUTION R6publique a vote la R6solu-
tion suivante:
(SIDERANT que par Article ler.- Le Sinat de la
ESOLUTION du 31 Rtpublique, tout en s'asso-
1934, publi`e au MONI- ciant A la RESOLUTION du
1du 6 Septembre 1934, 31 Aofit 1934 de la Chambre
nbre des Dput6s a so- des Reprssentants, publiee au
tement temoigne au MoniteUr OfWciele du 6 Sep-
ent actuel de la R&pu- tembre dernier, proclame que
, la reconnaissance na- le Citoyen Sthnio Vincent,
- en r&compense des President de la TRpublique, a
tiques et constants ef- bien m it4 de la Pata-rie.
it'll a depenr ds et qui Article 2.--- La present
cuti la liberation de | RESOLUTION sera exp6die
tlrrttoire; a Socretaire d'Etat de l'In-
ISIDERANT que le terieur pouinr tre publiie au
T DE LA REPUBLI- plus prochain au:ero du
anquerait a uin devoir, cMoniteur.
..sassociait A' eItte pa. Fait au Senat de la R6pu-
e initiative blique, le 7 Mars 1935, An
ieIDERANT. en outre, 1326me de 1'Independance.
4rait4 intervene entire (Signei) Edg. Fanfan, Jh.
hUVernements Haitien Raphael Noel, Dr. A. V. Car-
tiieain, le 21 Janvier re, S. Alerte, Marceau Desi-
iment sanctionn4 par hor, Dr. W. Thiard, Ch. Fom-
ts Mgislatif des deux brun, Ls. S. Z6phirin, Charles
Ieinregistred a a Socie- Elisee, Beauvais Darbouze,
nations, tend, dans son Denis St-Aude, Fr. Frangois,
pe,eonmine dans s fins, Ch. Moravia, Leionce William,
ment definitif de la F. Alfred, Hector Charles
1 des frontieres qui Pierre, Louis D. Gilles, Rent
ualt une source de con- T, Auguste.
tre deux Etats se par-
t La souverainete de ----- --
ER q POINT FINAL
1|DERANT que dans DANS L'AFFAIRE 1DE
|on de ce Trait6, de BERTHE
difficult s sent ele-'
hi ea...a.f f ^ -. -


i::.#e$ du trace des li- A pro os de la lettre oe M.n
nt.re les deux Repu- Abner Hall relative a 'affaire
RAN }du tresor de Berthe, que nous
otterANT que-en. -avns publi&e hier, nous avons
ttre fin A ces diffi- revu du Dr. Jeannot une lon-
Seller par ainsi gue contre-rectification danas
et l'harmonie qui doi laquelle il prend a parties M.
ster entire deux Etats Hall, et que nous sommes au
t 8assurer leur avan- regret de ne pouvoir publier,
elwur prosperity et Noius nous excusons done
Oheur, de nouvelles ne- aupres des grands et .petits
"uI rent engages et, actionnaires de la %Grande
es dans ..une atmos-, Societe Anonyie>>, et nous le3'
evu juelle eympathie invitons a vider leurs querel-
e glance recipro- les entire eux, sans y Yneler
ceux qui n'ont rien a y voir.
,BERANT que ces. Autrement, co!a n'en finia--\
enfin about pas. --
QiQtonea A


-I 1"Cltmnnel, & la
F ivrier 1935, sa-
Pour les deux 6R&
Ot eontituant A la
prt a la paix in:
AS6 ',au buen ltre
U BANT que la


~7~C~~G*E~ j ;";~~~;;~~.A'W~i flUIPCP~f


/


Bwvez le Rhum
Alix Rou


centre la grippe


/


L'appel nominal aceese une
nmajorite de 15 Senateurs pre-
sents. Le Prisident announce
louverture de la seance.- Le
Niroces-verbal de la seance du
22 f6vrier est sanctioned. Le
depouillement de la edrres-
pondance comporte le Messa-
ge aecus6-reception 'de la
Chambre des D6putes a celui
du Senat de la Rtpublique;
une lettre du citoyen Tullus
Roche demandant au Grand
Corps de rendre hommage au
patriotism du President Vin-
cent, pour la solution heureu-
se de.la question des frontie-
res,.
Le Senateur Fanfan a son
tour lit une Resolution, de-
clarant que le Citoyen St6nio
Vincent a bien merited de la
Patrie, pour avoir resolu
definitivement la vieille et irt-
ritante question des frontie-
res, dans le sens de 1'interet
national, apres avoir realims
la Liberation du territoire.
Mise aux voix, la Resolu-
tion est adoptee a l'unanimit&.
Puis, une commission, com-
posee des Senateurs Fanfan,
Auguste et Gilles, est charge
de notifier au President de la
R&publique la decision.-du- S
nat,


La seance est suspendue a-
fin d'attendre les communica-
tions du Cabinet.
xxx
PrWs d'une here s'e t ecou-
lee. Et la sonnerie retentit,
pour announcer Ia reprise des
travaux. Vu l'absen"e o(do'
membres de I'Execufif, 11 est
proced6 i Ila formation des
commissions don't voici la
composition:

Finances, Commerce,
Traraux Publics:


Florian Alfred, Jh. Ra-
phael No.e, Denis St.-Aude,
Ch. Elysee, Edgard Panfan.

Intiricur, Police G.ne'rale,
Justice :

J. B. V. Leconte, Louis D.
Gilles, Stenio Alerte, Mar-
ceau Desinor, Francelly Fran-
QOIS -


LE DR MFJIA
SECRETAIRE D'ETAT
TIC I A DDINCItIiM


UNE FEMME NOYEE


Ul La IKLSI&ILULm Ce matin, i 8 heures le
Juge de Paix de la Section
.- Nord a et6 requis pour le
constat d'un cadavre trouve
Certain (de nos lecteurs se i flottant press du wharf de cee
sont etonn&is de voir le Dr. port,
Mella d6 ign6 come Socr- 1 s'agit d'une femlnn don't
1 taire d'Etat de la Presidenc la mort parait riente, s 's
dans les comptes-rendus de l; traits etant encore bien con-
visite du President Vincent t serves, mise corecement, Ct
Sto. Dom' o, alors qu'a son, portant des pendant, d'oreil-
depart, n' avions anyone& I)le. Le cadavre a etO identified
qu'il avail nommn Minis- come celui d'une nomm&
tre de la Justice. Maria Boisvert, habitant prts
Notro premiere intforma- du Pare Leconte. Depuis quel-
tion etait exacte. C'est par !v.. ques jours, parait-il, elle
suite, exactement le 25 F6e- promenait souvent ,ux u-
vrier, qu'un d4cret du Pesi boards des quais, d'un air plu-
dent Trujillo a appele Ie Dr. tt taciturne. Le corps ne
Mella aux nouvelles fonetions portant pas de blessure appa.-
de Secretaire d'Etat de la I rente, on en presume qu'etll
Presidence, en le remplacant I st more noyee, sans qu'on
comme ministry de la Justice puisse determiner si lle s'est
par M. Armando Rodriguez. jet6e a l'eau ou y est tomdbe
C'est une nouvelle promo- accidentellement.
tion pour le Dr. Mella, le Sc- Apres les formality d'uea-
cretaire d'Etat de la Presi- ge, e cadavre a te" transpor-
dence, a Santo Domingo, etant t i la morgue dte i'Hpital
I'6quivalent de notre Chef du G6nerai.
Cabinet, avec, en outre, le ti- _
tre official de Secretaire d'E-
tat. f A 3L A A f


II nest pas trop t-ard pour
I'en -fliciter.


LE CABINET


DEVANT LE PARLEMENT

Demain le Cabinet se pr&-
sentera devant la Chambre et
le Senat. II donnera lectue- diu
Message de I'Executif, sur Les
motifs de la convocation des
Chanbres a I'Extraordinaire.
Ainsi le pays si anxieu, dot
les connaitre sera definitive
Anent edille sur leA important
projects qui vont Ltre soumis
a ses Representants.
C'est tant mieux!
-*-M -* m ,--- A LUdmNNMO4-


JOU V.ILt f; bJSTE


ETRA4NGER


. Nouw avon. rieu ec m. in
la visit de M. Manuel A. Coui-
dero Gareia, representant a
In Havane do la revue j amai-
caine cThe West Indian Bc-

Accompagne de a fe:rune,


CARNA VALi


A propose de notre compete
v.-endu des fetes du Carnaval,
on nous faith remarquer que
es volatiles Si bien realizes,
-uo. nouws avons confondus en
un seul g'oupe, sont duIs a
deux an~tistes d iff'rents. qui
out presented chaeun lieu
ceUivre il eloncoturs sn:: sa-
voit' Cju'un atutre tavait (ii la
utiluc idee. I I' a wH, d'un
j part, dle egro p u at et
pcussins,. et de 'autre, 1I
group KCoq etl Canardu .
j Don't acted.


xxx

D'autre part, nous avofl
omnis. parmi les maivuns qui
distribuaitnt tdes cadeaux-r.-
c-lane> pendant les tri., jourM
doe liesse, iAs r.ir .a r TV
et >e dentifri(eW du Dr. i-'im
rP, ere sente |ay 3 tr unb;l.
de Ptradines.
RIe n'est petit ,quo,, i .-
gi t d un kTra ud .', Vr, i.

_...


CONFERENCE


Instruction Publique, urs en H et c. pte Comme nous 1,snvn d4j
Agriculture, Travail: re ensulte des impresionn, annonc e'e t Monsienr Pi
S. voage sur notre pays. re G. Sv-yaih.1 qu1i va inaugu.
..Normil Laurent, Dr. A. V. V ous lu .souhaltos un a re lr;2Aw -.ride cnfTern-
Carre, Hector Charles Pierre,. grIable sbjour. Lee d'-La :tigiue "Fninw
Rene T. Auguste, B. Dal -t n S Snlce. t1 pavera de
bouze, *..W ..f ..... -- .A. Jt nemmJne duns la vie agrf-

Relations Exterieunrs t TN ORTRA!T A L'HUILE Monsieur Svyvi o-
CdOtes: P. U PRESIDENT VINCENT fessur d'horticutur. r
le deoDamien.1a auali Iuivi
Charles Fombrun, Ch'rles Au cours de la vlite du- derni rementinT d e aus1 i'-
Moravia. Dr. William Thbard, Preiident d'Haiti Sarto- i versit doe Corn"K .. ,
6n.,Cnec William. l e Domingo. le ue itre -miatelC' do) i tout ..prticu rment
L'ordre du jour de la pro- chinois Ane *Is 1min n On- qualified pour nou pr, ;:-.d
Thaine seance est arrete.... La ,'ve A "' "' """ rle delay O fnmm dain v --
..eance en courses levee rRjl Vvait faith de 1i etf mn rural.
Sarent/a,. mi~ f 1o Comme do eoutue. Ia cm-
-et tont h C'it r:'mrotpM- id tu. 2iu viu I *n
ttye reuoe te
) ,'- I -e President Vincent lui a d'Etudes Univeri-ire- A
TROCADERO envoye une lettre de remer- heures dn: oir$: RPidedvous
SSnedi soir, derniere ,oAirf elements. ,. I done mardi prochain -' -
de orelhestre <(Stmo Daru:
roi n.----
Pour Ioealsont, Lo '''
Pour p m oi ffrir de11 e r lie a Ien :4 in 0nor
deaux. o re de : i prairiee N No. : .. .
. .


ANNIEe


t..


No. 13537


I
<:[
ii


I
I
1


OW 1 Aol II .




Atm;~ '** m .... ** 2. 42* ** .


tes accords de Roim
r6?ents 6v6ne"nents4
sont dtouils 'darins Vi
du NordEst ont attire
veatwattention 'sUr I)
nie. 11 nest pas inutile
peer, a cette becasionh,
constances qui out .am
pays ec"happer jusqt
jours aux entreprises d
nisations europeennes.
De la correspondance
Magaspia, saisie :A Sen
15 janvier 1895, il rt
que- teIiuiei,:d'accord
I'emperemur Mdn4lik It,
-posait de chasser Vle- I
du teirritoire au nord
v'eb-Belsa-Muna, oP
talent installs. C est
douQ7'ceaoui decide le
ral TBaratieri brusqt
cfo5$et Ct ,. n ani + iA
ct "i ,igr. pays Ioum
soverainet* du ig-is.
cup Adis:rnt le 23 m.
Adoua i2 11er a i! et
une .1)r-poine'- jusqu a M
DBs Jori. Ia guerre eta
vittble m:is Baratior
cojlraat, et cunmptant
dout0e sur ha d6fectii
chefs aL.'s ins., ne ,'y p
pa, mfinutiu'enllIent CO3

4)4 ,t.'0 1 ; ; : .. 'ie
-r- l" I' 4 -9 4-(L
.io t ii"+ +'t ': t.; :-.


,'- f'.I



..,' -\ ; '





10.000 ho
.\'- '.4\ *" ...' Lit



;'-;'21 tu a dO I'hu t Pi n
p. "- ,dn-: i"; !" d- c

]zu 7 n11 -..v;'tente duen
': 'c+n-' '' 0 doun, le
\: V 'e i: ''Lforces en
lt i"an<'Q '-int hatail
6 on Lto ies. > s les onl
Ssgenera i t '(ie (


r a "tauc


loeroi.uo, Inqu et, Bar
1 .21 4 ,4, .r, t'elegrap
V ,.-,n 4!t itahien q
...4 :''T ie Ag ,m "' s p

i! ''''4n'erait !a, retra


11? P U .*\' t |)ar I e g
0Lx'0 IC




m,.,pino -lul.u la
t :' imIt1, 1- i s I bd'avis
1 :'7att"' "'!qur. tLa CaUp ute
1. ''4 4' i *n- 'ret ii
u -' Ivit wl. d ndee (I








-4- oces ital
Ui 4 r' IiiCVt ofa tio.
tion ic ( t }. inu s dv i, ,
: rt Ichacune n Pet do









rom e 3 Oti 4 kilo
A Itattwq. La cause
f1Au.. -t+, d lltal, il
,2 '1 ,,, ,j-O ait a la retraiti
II en vtt lta. ncessiti
La tatailpe slngagbata
ni' i' 'Y>'-x Par suite de

ci ann dist pAr cetio
do 'est- foitro bssigade
: tt.:nt iehasune '.pou
,omnte. a 3 ou 4 kilo
i'und de l'autre:' ms
c("If'u ^ig des soldats,: "
pou'tait. qV'en ..re t
rout.e. : : . :
On a kdit qUO le !epn'
pperenteonqu ..p.ar.S


Cannesr mais par ceil
doua. ,C'est fort' posstb
'elle'est 12n ca0 peu Conn
fort brillant d'encerc


.1T~t'tttt 22 3~jfl4 PJfl5~pjfi~jjjp~pfl ~ira.2


'a


r : W le. adeuxo- oancrque
PP it o
ua- uxenstidn que. le

,mi wenn chef des for-
ces abys ines, le ras.Manpga-
e et Ies. ei, n'avlait eertainement pas
qui ae : conguel Tromp6 par des ren-
friqiue 'reignements faux d'aprs les-
A no, quels il ne restart plus, dans
Abyssi la plaiie d'Adoua, qu'un tiers
de rap de Farm&e abyssine (30.000
les cir- homes sur 100.000), Baratie-
en6 ce ri decida de la surprendre
a'a nous par une march nocturne. A
Ie colo- et effet, ii devait franchit
une petite chaine de monta-
:du ras: gnes.Avertie pendant la .nuit
mafk; Je par sea espions quo ]-ennemi
!sultait venait Fattaquier,.. arm&e a
Save byssina:surprit au martin '(ans
se pro- ces montagnes I'arme italien-
taJisns ne forte de 15.000 hommes et
de Ma- l encercla dans les deux pas- :-
ils s' sages de Chidane Meret A '
a sans droite, et du mont Bela A gau-
Sgen& che. Les quatre brigades ita-
ier les liennes lutterent desesper&- +
games ment, mais deux d'entre elles
i a la furent aneanties, et les deux
II oc- autres fortement de ee' Et ?
ars et I'empire d'Ethiopie sauve ,
poussa et a vtSeu, depuis, gace au -
acalle. success d'Adoua, A l'abri des {
it in6- ambitions de I'Occident. Mais
i, trop cette defaite fut pour I'Italie t
sans une mortification qu'elle n'a
on des pas oubliee. L'obelisque por-
r6para tant la longure liste des mort.s
rome il d'Adoua, qui s'eleve sur la E
service place des Thermes, A Romee, At
-u:n' et IA pour la rappeler aux
e..l. l siant ct aux voyageurs.
t H~a- Ie< dcldcs treP d6tailldes sur E
Si- .e Y responsab'lites de cette de- oui
Stru faire sont frequemment pu- ner
t- c- biides dans les revues italien- tag
nfman ne~, et les incidents recem- L
,- et ment s:urvenus a la frontiere par
(" i i'FEthiopie et de l'Ervythre L
i n ,; monttrent bien que 1'Italie n'a tiu
)' \ 'V pas abandonnd tout espoir de tell
t. 7 :OuPimr un jour cet empire
e Ce- colonial hIQ'ele a si impru-
^bt "nu. emrrnenl L -ei'(u. Le.-; i'C-enlts
ava:t- accords do Roume, en lui ate-
e,.. :.- co-dant ceor'tains avantages
d'mdi- dans les chemins de fer d'E-
gus la thiopie, semblaient bien indi-
l.s; les quer que la France n'inter-
"t pas viendrait plus clans les diff&- L
-nues, rends italo-&thiopiens. Mais
s I'in- un fait nouveau vient de se
et ne (roduire l'admninist)'ateur
Wamps- iBc:nard, parti d laI ctt des I
voyer, Sumalis L la poursuite d'une
s deux rezzou, a ete massacre avec sa ave


rPc'on- petite troupe par un fort con-
Ions et tingent d'Assaimaras venus Din
O:> u(I cI'Abyssinie. La France, d&* H
disper- +ormais, est interessee, au
he les meme titre que 'Italie, a la
:r ('un- piacfica(tion (Iu royanme dUi
a d,, ng'u;. S h,
'atieri, j + L
hie alu Mairc-Andre FABRE.
e si ta 2 a
renait xx x
tantes, '
ite. Ce! ..LL.-- Depuis, I'AG ys-
ea des- sinie a verse 800.0W0 francs de
dnvmnt, rdeparations a France, pour
general lincidcntl Bernard.
'qtua Ite
I4ce, OU ............
ard.
nit ses Dr. WH HIPPOLYTE
Sgue r- Dentiste.
'expri- Turgeau non loin de t'Hldtel
situa- Sans Souci.
de de- Heures de Consuliations
passerr Matin 6 i 8
est en-q Soir 2 5.
lleurs,
e, bien -'--. -. "
e. NOTICE
I e ler Gold spectacles lost bet-
la dis- ween Kenicoff, Petion Ville
iennes and Port-ai-Prince 1- .
m sans senger of the &s.. ~CRISTO-
s corn- BALk of the Panama Line,
r son Sunday, March 3, 1935. Re-
mrtres warl will be given to the fin-
1gr6 10 der' -


ssue ne xxx
lathew AVIS
Lu ettes en or/perdues onatre
denve-:K :Kuecoff, P6tionfYille et Port
chlief- am z inc, par un pas~ager d i
tesug t.bateau CRISTOBAL de Ian
lle.de' Panama Line, leDimanet, ,
e d'A- Mar, 1935. -Une'onne recom
'le, car pense sera accordee a celuii qui
u mais rq~gprtera .et objct a la Pa-
leinent nar4i e L .ine


UK- NOUViFLblS'lST .. .


-- ---- ----


K
.4'S'



a1~#


:, : -,+ ,, ,,_ M. W -++. f -iA tln+- +. y r -
S+. +.l A WS ,.:o. W PU P + P, ^- "," ", :^S i* ^ "* ^ ... "v.- -': -' -* ...... "/.** .. .. ~ w '

",. '1


62 f-".
i .'4.
j +:---A


Deveonez votre propre Comptable en movrant un
(Compte de Cheque a la Banque Nationale de l s
Epublhque d'Haitt


LE COLLEGE MODERJERA'
xternal-;ntcrna Direcleur : Ern. Alcindur
enue John Brown Licencie en Droit
Phony : 2 A octUl.


st I 1tcik :,-.\' : A i-, ae J1 en0 eignemeng ciC J
VOUS (i v .. -;'. *.' 4.- (ri Uants Si voui Cou 's !eu r (ol i-
u n e ifl .> : e t c i l :ie i c : wo & to lls l s aU 't U
es voulu,
*e peti e c" .--i +s t S'objeJ (io- uinSuS )n nuM ieux tc. ,i
't du Dirt:.., :I, ci: c ,stitubt av'enir du ColioL cge.
>i c ip li +,i. .-.c p -^ o ^, U t a n p ,cm n a ; lc h '
action Ora Id-.
es sont :- '4- t iL:I\ e ,0 V )
Co; g^ Moderne
Av;nuve J.hn Bio\ ,




Jeu
a belle a:'Di:e Lily Damni.a -
LA GRANDE L \'HLIE/KE

V ENDR1.1.
laria Jacubini dans
JOURS frY9. )I.lE


e Gabriel Gabrio.

namche it i1 hcures
luguette Duiitlo dans
K(J
Rees Jaque ratelail,


"V j '4J441~t~~i


Enlt r# 0,50


efures 15
.ee I 'arr


y dan 1


L'LAlI 10' NIL.
L V-',
vefc Jean Muralt t Ma:xd:ti.
En-tree 0.50
8 > ^ -- '-, a a ., ... vnn _


"-a"


^ SQU ^ : ...
ast I 0rbcip d'ven bhm, vrosment
WIun.t Nos beoux modmle Por


hernmu;


SSirop "



c e a .Dav

d s 1 f in. ''t 'l(D s



--1A' 3LIkLLEUIC t
o r, n:1 uvele.Z
haienne pirop4tat
Lain ie:-; uu entai'm|d



ii. ',l: d ie, 'aria

cles vfl": I i,?-" (Soe .

M!e [b'bo nc~1, qui a
l et ht los i



ell toujo ll's h
t .' ; t .










-onsieui'" Ma



Grand' ueIe (IAd.







4 "W1.4~
,.1 rayon fie parA
r d la sine













Clini s d: i JI: i: R an e












Ai.ci m I{, t l r
(t ',
,Co.,nU-l













Mfl nsieurr I au :
S'!'U 4 rt :. .r t:,,

Mc '.; vh 'ia if',al, c .^^



















f m |.". ". X '+'






----l- ..... : ...:o+-+. B


"MMUNUM


-- ------ - 01MAGIAGN,


IODINE
" USINUS DU RHONE"
- PRO OUIT FRAN9AIS -t
sauhi e rapidement
tolte-. douleur
La marquo "RHODINE" est la
garantie d'une pr6paratio4 ptfaeiu
et d'un dosage tIC urcux.
Comprim6s k 0 gr. 50 Tuba do 20 comprimbh
Etui aluminium do 4 comprlm6s


"-'''I
''-"4' 'U
"4'~
'I






I


Ila~sar--r............


p


- -1fvl%


.1


:'' ds.'".E l...,H






A-
d. e. ll

Dirtcturr
L.,44 f. di t.


frndrd4 e Jail
en 'ingt sure4
du Raetalaur4
remarquable s
leos diffieu)t+j
que confront.;
I 'Erseignemer t.
ces sont dOf at
tabligsement 0
tence -des profess
Dansles diff
la preparation
1'objet d'un 6i
Aussi Ies resu
ils de plus en -.-p
sants et les pre
qu'a s'en luouer. '
Lemons partiniq
tres, de ScLeentc
guess vivante. .
CoUlrs spciaux:
Dact ylographi eet,
tabilie. *
Les inscript[1
vent touns lea joqr
Pour tous autre8 O
ments, s'adresser 4
Simon Rolivra T4.


'.. I l -t I ri I -, .


+ = II.


4 ir J v- '.


3~.~










NOtVellhes


P: t. tf Per Cabler Radii

. NGTEH-HUA.-.n- SANTANDER, Espagne.- du doll
14s par les troupes du Des vampires ont vioi6 la tornm fait au
rnement nationalste bre du Marquis de Valdecilla question
10 d'ici, les ir4guliers pendant la nuit d'hier, ont re- d'hui.
uniste8 qui oeupaient tir see restes .du cercuell et
gin ont sur .le point les ont jets par terre dans le WA
exti. .s d.un mo- eimeti&re. Le Marquis 6tait course d
t& 'autte. un grand philanthrope et un que, a


N V
$AIGON, Indochine Fran-
,.- On rapporte que deux
ats de l'infanterie colo-
.e oI t 6t tues et 9 bltss6s,
,lpdis qu'ils r6sistaient A une
*taque execute par 150 indi-
t nes contre un avant-poste
la Cochinchine septentrion
*nale.

GENES.- De nouvelles ex-
.p6itions d'hornnimes et de ma-
:triel militaire pour l'Afri-
que Orientale ont eu lieu, en
ceeport, malgr6 la nouvelle
d'un accord conclu entire ITl-
lihe et PEthiopie pour la
aonstitution d'une zone neu-
re.
&i .. .. ... _


rnonarchiste convaincu.
xxx
WASHINGTON.- Le Pri6'
sident Roosevelt s'est d6clar6
oppose, pour le moment, A une
nouvelle devaluatio/ du dol-
lar, mais a dit que les prix
des marehandises courantes
ne sont pas encore assez 61e-
ves pour s'&quilibrer avec le
fardeau des dettes de la na-
tion. R6pondant aux ques-
tions qui lui avaient 6te po-
sees a ce sujet, Roosevelt a
declare qu'il ne croit pas le mo
ment venu pour une stabilisa-
tion du prix des objets de pre-
mi re necessity. II a dit net-
temnent que ce qui a ete impri-
me ces jours derniers au su-
jet d'uno nouvelle devaluation
- ----a^A*^i~~t------- ---- l^^<)^^.^I^u^


-W^ ------- -----

SUVE LE MEILLEUR .
.Ce nest pag it hasard qui veuille que
N accumulateur' EXIDE soien-t le choix
e millions d'automobilistes. II y a unl
mitf pour quO It- eKxparts choisissent
TEXIDE pour toutecs sorts de m>yenq
Stranrsports---autobus, chemins de fer,
aviation marine et dans routes les
:Manches de industries Ce motif est..
,SEVICE ASSIIR3 Rien de moso quT
ks 46 annk's d'exjience d'Exide d6i,
fabricationn d'accumulateus et le ma,-
*iaaux lk- meioleurs permettent un tel
service. U est done AVANTAGEUX
d'litdier un EXIDE.


Distributeur pou
Exide Storage flat
:-r. kn en fae
:; ... Phorr4! S,
r w. WILSOC



I .

..ACCUM ULATEUR

AVEC UN EXIDE...


r Haiti:
rery, Service Station
i, K\ Sept

WN





DE LONGUE VIE

VOUS PARTEZ!


~"ff Ia M ir.V Y w tx tn ;:;-,.--,-.. .. -


u143 Bro age anp
143 Brossages dans la petite boite ..


: VoQl3 dte r'cnomie! La. petite bite de
CAMLOX cofite le me~me prix qu'un tube
de Nite dentifrice. maias 0 LE DURE
BIEN PLUS IA)NGTFAIPS. Si vori
vous brossz les dents une fois par jour
S vOu avez asaez de poudre pour quatre
ou einq moist. Si vous vous brovsez l1e
dents deux fois par jour, elle dure dix
mmaines! La pAte dentifrice vou cot-c
l--DtuX FOIs PLUS. CALOX st un pro-
dult seldntifique. CVgt an meme poudro
qu e votre dentiate emplole quanmd ii nt-
ie vcs dents Elle d6gage des millier-
: de petites bullets d'oxygne "ni p' n-
.. flnt '-,s internticps at YenlI.ert rv
WdpOts d'aliments, purNfent la houiche,
Tetardnt hla formation du tnr oe rt -wn
h'anchilsent merveillensemtnt let denfis,
IOrs quoe eau.alcaire que cette pon-Ire
S1-Talo-pro'.e '16mai! centre les atta-
quhe dtes acidos.


4-



fir


Paudre

Dentifrice


Plus Efticat., Plus Economnte.
MtKeason & Robbian, lot, Now York, E. U. A. Fabricants
de Products Chimiquem depuis 161 ans.


* a 2


gue M(
Huey L
Hoover
me> qu
volt, et
politiqu
minister
que son
contre
si d4po
melles
teur gi
mes Fa:
etablira
aceusat
ne une


ar est faux, et qu'il n'a.
cune declaration sur la
n avant cello d'aujour-.

Sxxy
LSHINGTON. Auw
L'une discussion publi-
Senat, avec son coll&-'
Killar, le Senateur
,ong a dit que Herbert
est e le Pr6sident Roose-
a critique aprement la
le 6conomique de l'ad-
'ation actuelle, ainsi
attitude dans la lutte
le chnmage. II a aus-
ss4 des plaintes for-
conti'e 'administra-
mneral des postes Ja-
rley, en declarant qu'il
le bien fonde de ses
ions si le Senat ordon-
enquete.


NLLE. ORLEANS.- Le
Juge Wayne G. Borah a deci-
de que la N. R. A. est incons-
titutionnelle. II a done refuse
de lappliquer A un individu
qui avait contrevenu a la
clause des salaires minima, et
qui lui avait ete defer par les
autorites.

WASHINGTON.-- Le Gou-
vernement a annonce que pre-
sentement, 22.350.000 person-
nes emargent au budget de
l'Etat, ce qui represente une
d e pense quotidienne de
5.000.000 de dollars, un record
incontestable.

BARBANY. --- L'aviateur
Lenand S. Andrews est parti
aujourd'hui en vue d'etablir
un nouveau record pour le
voyage Los Angeles-Mexico.

LOS ANGELES. -- Aimee
Semple Me Pherson la fameu-
se 4vangeliste>, a obtenu au-
jourd'hui son divorce d'avec
David Hutton, le baryton bien
connu.

TOKIO.-- Un porte-parole
du MinistEre des Affaires 1-4
trang6res a dit que toute puis-
sance cherchant a teendrc le
control international en Chi-
ne devrait renoneer it ses vi
s6es, la chuse 6tant < le 'a '6egard de la paix de FA-
sic Orientale>. La declaration
a 4t6 faite au sujot des ru
meurs d'un emprunt que la
Crando Bretagne et les Etat
Unis voudraient aecerder a i
Chine.

ATHENES.-- 1.. s force
gouvernementales unt entre-
pris une offensive finale con-
tre les revolt-s de la Macedoi-
ne Orientale. La Turquie a
raas.e 8.000 homms sur sa
front ibre grecque et sa fron-
ticro bulgare, tout en publiant
un communique bliimant les
rdvolt&s. La Bulgarie a auasi
d(peh6 des troupes sur sa
fronticre.


pour lannee prochaine sera
de 292.000.000 de dollars.- II
prevoit la mise en chantier de
28 nouveaux bateaux de guer-
re. Une premiere series de na-
vires, don't 2 destroyers, cou-
tora 68.000.000 de dollars, et
on commencera en 1937 la
construction d'uno second s&
rie. D'autre part, l'Espagre a
annoned la mnise t execution
d'un programme de defense
national, pr'evoyant la cons-
truction de 12 sous-marins, do
12 torpilleurs et de plusieurs
bateaux auxiliaires.

WASHINGTON.- Un de-
bat trbs ardent s'est engage
au Senat au sujet des credits
du d6partement de la Guerre,
;et du project d'augnienter de
"50.000 honmmes l'effectif de
* P'arm6e am6ricaine. Los ripu-
blicains et le.s d6mocrates uiIt
attaqu6 la measure, parcel
qu'on avait promise une rdduc-
tion des depenses militaires,
et qu'elle presage une course
aux armements.

BELGRADE.--- 300 5 400
personnel ont et& tuees dans
toute la Grece pendant les prv
miers jours de la revolutin.-
Les rebelles grecs continent
a traverser la frontiere Bul-
gare, en forgant parfois ia
main aux troupes qui le gar-t
cden t.

BERLIN.-- Deux grands
homes tues par Adolf Hit-
ler lors de .sa cure inan>lante
de 1%34, et denonces par le
Fuhrer commune des trait res.
o(nt et6 glorifies par 470 offi-
eiers de I'arnme allemande. 11
v a une semainei. les officiers
se rsint r'assembflS pourIII cl6-
brur le 102ime anniversaire


du Field Marechal Alfred Von
Schlieffen, et, "a cette oca.-
sion, ont rendu hommage a la
m6moire du Gebnral Kurt
Von Schleicher, ancien chan-
colier, et du Ge6nral Fer-
dinan'd Von Bredow, les deux
victims do Hitler.

LONtDRES. Sous pretexx-
to d'un froid don't souffre A-
dolf Hitler, les pourparlers
anglo-allomands unt 46t ren-
voy\ss it nmardi. Lc Gouverne-
mnrj bHritanniqile ne parait
znullement 6emu des critiques
itu'a Soulevees ,)on progranm-
me de dfeIIs-' p)ur 1935, qui
porte s 'eCs cd6peiis.e navales au
n-iaxi:i.mrnu enrt ,,'ist-tre depuis
1,:2. H! est possible que Sir
*ihn :inv,> 1, iz cr-taire d'E-
tat <, d A. i':. ELtr'ang ires,
Vt:y-/.-e la s. m13aine prochatine
.';r' Berlin. 11 devait tout
d' ab1rd :Dpartir aupourud'hui.
M ais d&s q(u'a paru Ie !Livre
dian Anla71:i- eritiquant le
1,':armnifient ailemand et ex-
pliquant I'aun ,:nenstation des
lpen-es militairoes britanni-
uus. Hitlcr a fecommande
I %:, Vitv ., n p Xttxtanlt un
S''oid. 1e (ouveri ne int an-
L:hUi:S a Ucete) ]L'excuse. Det
<(t:.x c0 J, on it ttou lea ef-
; piZ-..>eis pour eviter u-
-' rupture) de. ne ociations
..tui... e. u Vu ljet dIe I'accord
<.ii ;-cun-urite emropenne.

* A VI


. : \. 'y g titeiment. Su.
iPre: nde, ( Yl. ptrunune \T
asedet p a I s Ma i intes E-

S'adreseor c\ -i ir 4,
\ifred Pearceut 1 Prt -de-Pai x.


avant de contractor aucune affaire passe oC no iur aui
ou Lblephonez-nou, pout avu1i une )I moustrat ion : dsui)ic
le de nos

RADJO1 E"T I IDIOPHOAOQS

LIAFA ETTE


7-b) et
Utnlvw
0;,

I '

.4 t:flC:~I 7 p4
tulr;itfe a ~Ut-fl,


12 tubes
e5 el co)u ,,
u-honu


. .r-


HO u.1 ni( 1i_1n.-, Lt U -.L -.


A. De MA 7 rTES & Co.

Distributeura pour Haiti.


Ir


TTh 2229.


xxi
WASHINGTON.-- Pour la
premiere fois, un senateur d6-
mio.rat3 a pt, 3 position cO;tre
Ia N. t. A. b.e Sfnv ou 7tjnz
de I'Tt.ah, a recommande au
Gouvernement 1'abandon com-.
.. plt du nationalona l Roeovve
ActI.
%. !4
PARIS--- Doux d6pute
cores, Cszar Campinchi et
Horacee de Carbuccia, se sont
bat.. en cduel et z:;:t parties
du champ l"honneur sans s'C-
tre reconcii4s. Campinehi a
S t6 b!esPo au poignet au pre-
. mier change de bales, et a
A4t transport6 A J'hipital-

LONDRES.-Lo budget na-
val rti'la Grande Bretavne


. : : . .. : . . . 7 .
i ...... .. i .. .i .. ..- .... .
',::..:',';::4 ........ ...:::
.... .. . .
..............
.. .. ... . . . .:
. .. ... : .:. i.... :.. :...... .. . .. : .: :. :. .. ..


d. u. : e. .
.




du Monde revues ce martin


o' et Correspondance Aerienne


p~"*7~"*;l~~.f~,rP~. r~3~e~ ~F~r C~-"l~b~t~: ;:


LArsi


Zz


:;IN?


p i




, i .' -%.." :.." ': .:;.i". .'" .' -......AU i u m u 4A4J~&M'" "" r %
.... :..
x :.
:4A' "M-t%: "'AF..-..- :.'.. i:


tLE NOLVELLilTI*E "' .


:-. m* Lt 6t0 faucis- tous f A VENDIWE

e1i .No. 5 ti o 4*wK. I..- i"n a. nt et tolr :t Ujie.::grande bibliathttque en
SQUOT tibN FONOV k is" plus haut! ('est pour le bten acajou, vitr+e, avee une collec-
pr de la patrie; e'est pour le bien tion Pll stration 10 ans, de
H EN CUVST caBAQtJide 1 'gtiseg e 192. 1986,formant en tout 26
irt, j volumes la grande etBi2 volu.-
t. C. cOAuvEr Rene CARRE. mes la petite Illustration tous
84*kar ia Chef :, i. ... ben .Reh&s.;. ainsi que d'au-
MARCEAU D O "" '- tres lives et diff6rents meu-
iibles. S'adresser ih Mr. Joseph
AnST BOnHOs MONDANITE Safdieh, chez Joseph Tawil, a
Sla Ru Courbe,
CE~NT BQiHOMME Ce martin, en striete intimi- ourbe
t4, cut lie la Cathedrale de .y- -.-- ... --
S:::: : ....~S~T ..S..T: :Sriit6 le marriage :

.- ...; : ... : .. .., .... . avee .-..: .. M~ii am A. C M....i .n
CATIOLJQURt Ifligietlx de .MA IAStK A. C' MeCUP/ k

SLa:avec 'A Mnkn A C Mf. uff


Sonnerie de trempettes. Or
dres brefs: par ranges de qua.
txre;quatre par rangs de
tro., trois par ranges de deux
deix.t Ah! Ce sont les Seout.s
Catholiques, e'est FIa enir na-
tional qui passe.
(( ant aut nhomme, tant
vaut Ia 'erre,- dit sagement
un p'overobe. Je dirai b. mon
tour: T:nt vaut le citoyen,
tant vri.ut L1i patrie. Et com-
ment former ie eitoyen, sinon
par. i' duration? L'instruc-
tion ne sufit pas: elIe deve-
Joppe seIu!ecent les facultes
de connaitre; seule 'P&duca-
tiom.-developpe tout l'homme.
L'education cultive le corps
,3ar I prati)ue nm.thodique
ucu port, pa'r la pretique de la
fobrti-St et de la temper.nce;
..il cuiv- lime par le de6-
vDe ...uew n t simul tan4 et har
ioux '"C o faculty do con-
o. d outir et draimer.
Ile A ore ihomunime de bien,
cl'e..t-i-ie homme qui pense
et J i it bien; e lI for-
n (o cract&Ie, e'est
A iA, j Aplne ui fait son
S pit {des obstacles,
,.(- t ,IQ contingences.
.i i t pas seuIA dans
,On est oblige de
.n.e. u-:< autres autant qu'a
i: ._ u OiCkou s des mi-
UCne A er, UeL C d0ouh un
i -pl i-tP. ({o' pleurs it essu-
c o: l, li s t .- iL"iii l-


c L,2'91 'tnid e
:'n21': 'kA JA^L insonsibles a
Pane .. Ou brouv
"" "'A ; aiorsi a n s tade-









s :'., t L" r e t ..t..t.
0 : 7-u cdut grandes
,-. : C^'o ; Va o lali le
.\\... /ni Vocable
:""': ,'---*_ --_?, U C nY-.t pas
:-. e:;.. E. k coteau auxix ilancs
,' -,-I, a plaine otu brou-
'"p? h'-1" Y parfum de
,fleur on Ic mrurinure calin de
A ;-c 'nu .x .eaux paresseu-
se. c'est encore et surtout
A., ni,:A IY', me dll passe 0 qui
,- '" '-'ir< -c dtanr Ie present,
vi]Y u pEIo3oIclans da l'ave-

A '. ; ." -' '(t.i A.
A. .;. .-. ) ,. "...a.' ....

meniUt, ombeili.
^"nAr. ret 1'e rd dont ]'existen-

.e c.. .u; i< Au temps;

T le I .P a _n, ;'-C ,.1 i l- t, peupIe


1b vWlC. t(Juil]I Je chaos;
ct Lie qui, independent des
nc! tn<_ de la duree et de
'pye-. conduit tout avec une'
c Li- c souverainete et une
: aer infinie, Dieu.
o- > ):A haut enseilnement
(nil -c (ld-'tribue et qui se pra-
)clu. l es Scouts Catholi-

Si-; .,cout,, vous es le
grain ee Senevo De voum doit
sortir domain un arbre gigan-'
It.-nqu das.-c feuuilage .-d
m4- vtondvont niC her l-es 1oi
seaix Adu ciel, en I'espece, las
aspirations I6gitimes de li pha
trioe, i.igez done V: 6nm gn
ie:- :::rrezVO rangs.'tet gat
I dibmiidade devant les-obh&
tackles ,ntuels. Ls :as,)ita
tions 0 haitiennes 1:: :au dacbut,
promettent 1Ae -raits legs plu
nmgnillques; mais' quelques
jours apres, c'cst eomni le
save qui poeu, ot, I'on se de-
:nmande slors' consterne: Comrn
.:.: %. :.. "' ::'. :. '-..- ''..'.


nme. ne Viergeta Telanou
L'archidiacre: Benedict of-
. ficiait Its furent conduits at
. pied de I'aute! par Mile: Th6
, rese Mathurin, au bras de M.
Emile Simpson, Surintendanrt
Sau Shop des Travaux Publics-
Apres ia ceremonies religieuse,
ils furent requs dans les sa-
lons de M. et Mine. Emile
Simpson.
Compliments.


COMMUNICA TION
DU DEPARTMENT
DU COMMERCE

D'apres une communicat-'oon
reque de Jaemel, le D6parte-
mont du Commerce a e6t avi-
so que Ie SS. PAA de la Standard Fruit Co.
a charge en ee port, le 4 Marl
coura nt t
1.450 Regimes de Figues.
Bananes.


SOCIETY YIHISTOIRE
ET DE GEOGRAPHIC

Au local de la Biblioth.que
de I'amicale du Lyc&e et sons
les auspices de la Soci6te
d'Hist ire et de Geographie
(l'Haiti. M. le professeur ILue
Dorsainvifle prononcera Di-
manche, 10 Mars prochain, al
-dix heures di martin, une con-
f[rence qui intereSsera vive-
ment:
IYAndre Higaud a Jean Pier-
re Boyer ou Guy Joteph Bon-
nel et son ipaque.
Lc mernlres et os amis de
.la Socie6t sont pri6s d'y as-
sister en grand nombre.




f
S Le Vapeur PASTORES
Voy 88 N. B. de retour des
ports Colombiens, de CriCsto-
bal C. Z.t de Kingston., est at-
tendu a Port au Prince le>7
Mars 1935, on route le m&en
jour 11 heuria' du mnatin
pour New York urenant frEt,'
nDssa'ers et male,
Le Vapeur PAITI Voy 89
S. B. partira de New York Ie 7
Mars 1935, directement pour
Port-au-Prince e i! est at-
tendu le 11 Mars 1935, ,n rou


te le memo jour -L 4 hours t(L
i aprns-midi pour ingstor
Jamaique, Puerto Colombia
Cartagena ,t Cristobal C, Z.
pregnant fre', passages et
malle.
Le Vapeur MARTINIQUE
Voy. '85 S. B. venant de New
York est at"pdu & Port au
..p -<. .. : --- -. ----
Prin e 9 4ars 1935. via lI-
port du Nord, en route leo mAne
me iur- pour Peftit3lhave e
eau wapt du aSud.



A IS NT
$. i-a 6t tr'6uv Sir a route
-Go l-vefirMa'chand uite plah-
que.No. 244g C 3C 5par M. Geor
-g90 JeanV. -rb'e i-u propii6-
ttire ,dt la r4clamier, au bu-
reau de la Police.
PpWt-au-Prinee, le 4 Mars
S1 9. ..... :. .. : .


etablie sur ce te place noc
fait pas de rvecn, El!, iE--
vite les amateurs ie vins ita (d-
guitter les excellent }prolUits
(ie a Maison Siz frereu.
Ell e recevda b lenntt d
< Chateau Lafji "tnc -ou ),
des Sauternes, .u ia;n.cm '.t-
Srables -Bour : n _- t,.. -
a teeessoi- s c es ez..- '.
presentadior. dtu M_.;n: .;t-
)le.


A4 VIS

Un bon c,:..i A.' v. .
Messieurs ; A, "
d'achete'r I:n ; : u,'- :
fire vos c, .. ..1. .
au s i v.. ..... ..
a-ussi a-vonf- t ,A,,


Pierre (cf!s

Taf}llur


Angle des lcu ; -
Bonne-Foi.


A VEYDRIE

Occasion E.tcp in'el l u

Un Radio li T : ; ('t
Wave mar-u& ,',;'! '

Conditions eC 2... .La-b
va t ageusc .-,
S'acledggps :ci Thtieau tdi
Suo nriM.


--1 VIS


<' h an iornent d ar 'e .rr
Cabinet de M.:itue ClituQ: -t
Lat-otue, Av-c(t.
Etage dio lat Bn:-inc > it+'
nale.
Phone No. TX.




Un (7ourw d'sdIllaniX- (f',
mertl Prari~ue e4 oQ.t
, a domicile, on au Qunarm/b
G&itral Al'i\- Profcesevr :.
4carriere. o:X j.rCeIwt $pn
des deux sCXe e.o non dans 10 (omrnec" IC:!
(S WUJ'r. spuf Di .nch
, e les Jours fri 7
m, S'advsetr aun *

d'admission.


L.a V&peurs Sculagent
le Rhu nra de Cerfeau
Renifte aUn pen de Vick pair
It ue u bieon inhales-"n lts
rapeurs apr&-a r :avotr ifall
londre dana de trenu chaudc.
Lea vapeur m&tikn-iA lait
tIiguant v-4a i .artpiratbirw
ttrett e..
Pour ta.utr rpfmidlant
menMs, fricUonn ~ijt gorgel n
to polrin&e avec it. vas


. A.m... .. ... .. .


. .. ......si6..,.,....I


HUGi ) I i S, hue dtu n

T"H IIU1E IV ONE FLIX.


1A '\ *.*^' i 1A1L X, r1 d d'innom brab s erv
family e tt|e

-'i ; t'< i e.ar tt punaige ?d '"
\ A .dA A f s f'ire re ui' l 'oS vieux ireubles iA
:'. c. (-. I' i ise tM e vo e tinge? '"
1 ..:EX< .,.--; -: 'in i iu : (i exposent ia sa t i

.v. ,- IHRE. I uNit FLIX, ui vou.lg
.... ..:a._ ) ,i c> 2...; "tSUitiat m eveiJleux.
A. "... .. -',, iIl I7 ugo i'vf r'ue du Quai.' ,..
S .,- ; ... "1p i i,.r' i n, ur H aiti .. : A





Elle uti se pour la loilette de B4d.
,son V : :vo ..flIIa


PALM..DlIVE


Pour mnaites.' :a : :.heur, la
peau frag'Le us eifnL dolt
etre soinv.er la nmevwjnce.
avec ui: 3.- .n u et ,:
Palmoniic C'. p.", ui c,'re erdt
recomrnn:nc ,,r c.it uS2 e.-
Car i st ibr 1- n. e cc aduu-
i-ISjr tc E..J: d vi '
M a et d ..... '. ..
io Lri. u ,*.. -;,:re f,'ile tte
av C' la r:O.i ,. U, ir, i;r' .) "C'
L itsscz LcEir : r:c ,: o'L t ,St"
jegcgcerlcr IVpoIrJr 2 Cint
profondrer::-v ( ,zr'*-lJ fJ u
d ievie : dout c .!.:,,'

Bientcte, e-; ,, r i votrc isa-
qe,votrecota,; '. :i i ;..;: ;,2
traichcur juvc..e ui pourrd
riv see ., c YCe
rei Jc rosc dte ujtre
Ilebe H.. .


.* ., A




* La "LAME BLEUE" dure
plus longtemps p areque son trtA .
chant est dur comme la vitr. ::
trpamrttm ru nw rmn rrw'A l2lfl't ''


que secret-vous donne une gi
S'ca -faction sulvie t'une autre. Ced eCi
i '-' cile i prouver. Achcte-n
Eq paquet ce-soir et faites r'exgpifoc
fA. ......-' le 1'conmctno r,. :--,, en voc
tt:1^ t^satat avec In LC % e WI N

MT 9 10- -r R
` L 4 -
," l f 'rf tie t0-t .c. ",.
l 'out /rq.t d,, .,i/4 Al E
Bt S.!LULT ui n'aiS .. .........
h-^ /- r :trntb de itfng (,-.
Cs '.I-'t-' t,'v'J rhrr g 4V2tr:jait. Cilied e!n, ,, ftaui' Cnppity, RpetN, 1'a..

Rep r6enc par: Naude & Reiibt .
P. O.flox A-147 ,.
Pofl-au-Priace n- c, "n....ci

FAtLETSE'
r1T -fM lf
OjWU j.tf~it~&E^Bl^ HR'^^


VA.
"A' 1'
A A. A~
L I






A.A' Al
IA' '4
<41


A .
14A 1 ,c :'i ,f

.' _. .. r r-, ca r


~c~h~ab~


.


FLIX -qui est le plus formidable ermi da
revolutionne actueLement le -ronde
FLUX--est Ie south prodwit qui domblt avee
le terrible riap de Malaria ao.Colomr
of le paludisme, sous une tfome ju.....
.nue.,...a ddja:..Zauch4...p! us..de IZ.000:vft
La Malaria ou ie paidUisnr-e, est-'ennenmile .
table du genrc liuia^i, i attaiblit tout a'dr
u .. t a ., bes-

Uroge". vL Vie ,ie en adoptant 16 k.
vetraiit dsLUtcLui'r r(es Moustiqitek et do
aitLIre- vu-rrini de ct: genre' i tave "- i
o(fLiiruis, etc(.
FLIA. -- U.t unll pro(IuiL nippun elt nouvollIment j I
JicapautL tus les autres.
l"L.'VY -- re veelid pfar gallon a U.so;n de ,10 gourde
tail jlu'Stu Il Cncurr'TClet (t Cinquante eetI
guLirdc. cexz le sel Agent DistributeuLr tiii


j


DBRE PLU




I. -: -- . Y.'tr*r.t
I3, ,4A...c 2.' ,..... ," .: :::. ..,.:.'t.:..:.,..i N O L J. 7d .....fT.,.-.-. ..
Rh.A...".K
s a Comerce Rhu lie Rx oy

La Panama Railroad Stemahip Line a advantagee J
uncer les d4parts stuvants de New-York pour Port=au. La Maison Alix Roy ao nce a a bienUtwanie lien.
jno Haiti, direetement, ehaque Mardi, excepts le s. ile qu'elle trouvera, dans toutes lea bones maison de cam-
rAYAQUIL, qui laissera Lundi, le 24. Ddeembre, 1934; mere de ta -place, son rhum axIx prt suit.arts
aSTO A -A .Mereced4.2-J4anvierr.198,. et -.S:.. ...AN ..
ON, le Mercredi, 13. F4vrier, 1985. 3 ftoiles la bouteille 2 Gdes.
Tous les steamers sont pourvus de Chambre frigori. La Couee d'Or 4 "
Iquoe;. La Reservs Spciaule 7 "
osro TS DE NEW*YORK ARRIVAGES A P-AU-PCE. La Maison, pregnant les frain de livraeson diaa charge,
i Crinobal, e 4 D&e., 1934, Ie 9 Dec., 1984 ite rhum doil ire vendu au mnme prix en province.
jRin "aventura, le 11 Dec., 1934, ie 17 Dec., 1934 .- -, .
3AS.oAo,, le 18 De1., 1934, Je 2 Dc., '1934
sSf.B taveftura, le 8 Jan., 1935, le 14 Jan., 1935

s.S. Anton, !e 15 Jan., 1935, 0le 1 Jan., 1935 (.'onmis.sez-vous exactement rcantines (deux cents petiteL
,$3Guayaquil, le 22 Jan., 1935, le 28 Jani, 195 a place que la ori AI't- boudhes y trouvent Quotidaier
S. Crislobol, Ie 29 Jan., 1935, le 3 p'., 1935 ale d'IHati CcLIupe (duls l- nement uu repas reconiuortan
eacelura le 5 Fv., 1935, Ie 11 Fev. 195 comie national! et (tile bien des families voisi-
gS., Aton, le 13 Fev., 1935, ie 18 Fev. 1935 ous imaginez-vous qu'elle nres pauvres y envoierit, dis-
S Guayaquil, le 19 FPv., 1935, Ie25 Fv. 1935 est un bastion avane centre cretnment, cheicher un peu Je
l,. Critobal, Ie 26 Fev., 1935, Ie 3 Mars 1935 le ch6mage qui sieted de fa- nourriture?
SS.Buenaventura, le 5 Mars 1935, le 11 Mars, 1935 qon alarmante? uune septieme canine est
S.. An le 12 Mars 1935, le 17 Mars, 1935Avez-vous caleuld que les entrcltenue aux Cayes*
S.G "a aqui, 19 Mars 195, I25 Mars 1Douze Mille G(ourds de son Avez-vous pens aussi quc-
SCristobul, le 26 Mars 193, je 1 Mars 1935 ler Gros Lot reprsentenr I e I pie un Service de Publici-
-"1 'a a : jprix d'un pignon sur rue! t1, un Service de Reelame, un
PANAMA RAILAOAD STEAMsHIP L/NE Savez-vous qcue Deux Cents Service de Prupagatnde: au-
.'peres ou soutiens d famille tant Centreprises haitiennes
JAS. ti. C. VAN REED gaginent leur vie a 'vudue ses li maru'cte deoquelles elle
Billets? contrLue?
G ndrat Agent Que huit fami 'es du Per- Du pouiuieD-vous de tout e,-
.- -- Wra sonnel d6pendenA ciV rn so t prit (de prit pri is t vuus coi`-
Qu'efle repartit dos su ai- pirenez quile constittue
i-.-. .. des mnensuels aux Oeuvres su.i- : .. !orc et un prestige i
vantes: Cr.che t de Portat ional.
Prince, Dames de St-F ranrois (A4 ice u tout Cela, pourquw
do Sales, Po,-t-au--rineue Pu- lui accu'rden vouls )as Ia
I piube de St-Antere Inc, P r L-au a t. vt ceV Su, ICs ttI ir ex
.Einee. Asucuiat S-, tuorp En tn :out Lle pa.- un de
gi.n a n t P o ft- ,l F P i ce So c" .., ui.,t i o s oe ve td h ,'K
J _1_-cet Histoie e & u L..< e 4 iiti. V e le eu rte, all
t-= 0 'Haiti, Pfrt-a"i WOe u- a I -. atu m[ ,'iS Fy4 a : U
talite S i Ci Air., nuer n organl ise,. N o t
t- Pl--Fen C1e e Co guie LF t L 'i U1tiq te D fO oS O US
o t-de- ._ix .'-' t --, l d -t- pa de fa e le i e

1-'"o u" I r" i In s t t.Li:nn C -ie- ', 'i p >t' tt 'tt
tienne, t.ap-Ha-aitien' Ueuvres h.22' 12 Loltie A atioasnu
aoi.a., do a Cure de d'llaii.
I]aisance. Fanfare Petit-Goi-
-..ue six can-es scolaires Moncey GOUYRGUE,
Ionctiarine:t 2. Po rt-au-Prin-
ce, sur son compte: qu'a ces Directeur.


CONSTRUCTION


SOLID


Pierre ptr pierre, 4tage par eioge, s'e6&ve
wur ;e roc se' solid edifice. La Banqur
Roycle a mont6 oinsi, d'arn6e en onnte.
So stobtlite 6prouv6e explique to position
qu'elte occupe parmi les plus grande
institution banc ires du monday enter,


tA
BAN


QU


ROYAL


rU CANADA


....-.. B .^ .I ... -an t k



Avez-voI entndu uo- la Maisn ATON I SABA "C'
4 trtnstfSj'e i I uncienne Maison KAWAS IERM ANUS
o. 1724 iue du Mag sin de I'Etat, et quc ANTON. SA-
RA &-Co, C 'o casin t e lotur indt all AdiI it (5 2 nuuveaI LO-
CAL vont met.te un PRIX IN!)SC! TABLE I ur Ieur
STOCK Dt FI NESSES les plus racs et p, ~'ovenoance Eu-
DleNnnE & AniSricSine,
Relienmett, lurs oprix sont au < f i'- i
Vu la suj6riorit6 des articles et heui' n .. t,, ,n'.
.. re de Chine imprime >;- ia e isc I e :Th in
: prnee -- Crepe chiffon imphn6 ie -
ne unie -- Crepe Bamboo ---- Orgamlndy gau-&'.Tr 0-
gandy uni et imiprime -- Pongee un1 et impr inie
'Simili tulle -- Poplin Toile e Drap pur Iii, rmi-il ot
coton Nappe couteur et blanc -. Damass. pftr'
Matelas -- Drill filt blanc Drill coton-' Casi
mr ... B- dro soie. -Chaussetteo de soie et fl
S -a- u'm-n-cr-e-: 2 h]apeaux. Lt..c7tc..
noubAez pas d'acheter letissu Peaplisca lrt .,
tl b Drap Chiwel..-
Oh'. "0ui! Peut-trip vojis erez surprise si v,~ its i-
.-. ent je vair-me marier! en outre je dois vo't : u
tierd 1af r1j appn s l]a O se trone IQet noln imn it 011
I'l ANTON. I. SA BA & Co; cela .e fn" t f, l rI-,cn r e
vitant de, fare trop de recherche.. surtiout 'qufl .
f!tw- speeIalement pour un achat d(e quclqtui a tI, i_
tteaison, tels que couronne,.tulle illusion et soie,
t.'r, soririe, Bas et autres, et pour mon .Finnc: (a i
.... pur f, chaussettes, chemises,.etc.
. :Eh bien ma Chere. n'oubliez pas 'adresse:

ANTON SAR & CO
Wi.gne Maison Kawas Ifermanos
1724 Rue dui Maganin de Fatal


T i one 278: ::


Ao dea cA. cA


Place de lIa aix
Rue Courbe et Rute iu 1-igusin de i'EtMa


ACIHAT D'E1CAILLES )DE
kMANTS, PI- LES S T PI I.:
LES 1'IECIES ARGC'NT ET
TES NATION .ITES, A I)
AVANTAGEUX.


i-R T 1 \'EIL OR DIA.
4 }'P i A? ; 'SE.k. \'IE ,-
A MON\lIE DF TOr-
SJPRIX A.BRQOTIMENT


83- S-de C tf.p : '_- l T a "n ''_. .'.
(OV ., A R ADL : 2- T.. t AA 't-,
TOJX. RItUMJF, TiRONCHITES, ENROUEMENTS'
INFLUENZA, AfFECTIONS DES POUMONS ,t
:T.Au..PRJ l, rAilB, ET LE$ PROV1NC |


Usine a lace de
Port-au-Prinot
Fabrication de gl a c a de
...meilieure quality.
Livraison rapide effectude
quotidiennement par nos ca
mions points en blane dans
toutes les directions de Port-
au-Prince et deJd6tion-Ville.
GLACIERS
Nous avons toujours en
main les dernierls ilodelos do
pgaci'ires en acier it partir de
5 25.00 et ati-doesisus, vendables
avec facilit6sc de p.iernent.
SLe.- glaci.res les plus sa'reo
I. c le l- pl, s -cIno liiquie ...
CREMAE GLACEE
((SUPERLA TI'VEY
L', pI dn'(Iuit i oive0 u, quli ne
ie cede i:n riern aux meilleures
":2'Cups des Pay dtEurope
,o0I d'Amnerique est o(fe-rt au
public haitien piar I"Us-ne a
SGace (d Purt-u-Princ. Gou-
l Uc cetle deliciiuse r-Uine, et
V',,1, se1'rAs Lo' vauI luCLs.
| tt U1 l t 91' 10"'"an le Sn
i akes une, a.'rt.abe sur'pri-
e lle n appr
tInt de la i ()erlati ae puLi lIe d$ sv% l..po


C Purl i4 -> C;- s-I 'WiI2.t. nt

le anti 'ldet vniaede


Sinspectev ~~.-r n" "tees F
gdl (a res t aC orbIinse,
d:is .o ts e le ( : 't'
.'00D SOIIIT r I n'V J { IU I
('e:t fire de i'coruumic.

DISTILLERIt
HI Al17\L'A'.V


SYLV I0 II.LT:11
Gd. Rue 2011. en fa n
Philippe IBaudin,


< liqueurs o i .\irnt.r
( i e
s ih.t '<{niii ,iS :. +{: \*,1i4It..
b "b






w--
-1 i' s. | t, | t.,
-~1 1vio '1 r tor i

N., l '-0,l.a'.at '






(hi. t >e m, .ntII faC. t
de Philippe luudin.


0
L 008w Ola


"- v

1et la esC .OIC Iestai)Ie


(11 lessene ."m
J U< 1A-I ri11 ly TE
!t-iiinlesseii ce die's


.. ..... ....... ...
i~i | ----


. . . .. .5
jii!'ilt"li In

C*9' EM!

.....................
-. .. .. .. ....".".
. .. ...... .... ... .
:.I .
I .; .. .. :. . . : .. .. .. .


rrie tes

It tiree


1's


S' n s
'4 f H8 S


i'U11


tlerroir s.


u~i-


sow UNWOMMUMM


~rrra~ s~i~sP~axriP~a~At;rr~aa;8ar;u~~ :


I


~


I


ioutez -e



.fai. so.n arome


COW. arez






UFF -0


tCr dSib JtVlLJiaS WUTAEJLLES ONT KJRENDU UONT
FAIT QUE LES AUTOMOBILISTES ET LES INGE-
NIEURS DE L'AUTOMOBILE LES ONT ENDOSSEES.
AVEC LES BATTERIES x THOR > ON N'A JAMAIS
DE PANNES QUELS QUE SOIENT L'ENDROIT ET
SLES' CONDITIONS DnE. LEJUR UTILISATION.


S tation Generale d'Automobiles


DOMINIQUE -BAKER
9" C Vendeurs Exclusifs -

Angle Grand'Rue No. 156 et Rue des Miracles

T6ilpho i 3751.
.-


S' Z ~ ~ ~ nt.


--S- - -
Vtu






C Cie
6 C a


a














t


















I
i



















. i


autgur, mais aussi tue propa-
gande tres avanrageMuse pour


nWA).


AVIS IMP RTANT
. C ..


Le soussigne,
veill., domicili&


Bonnet L,6-
A Trouin, si-


gnale au public et au com-
merce que pendant ne grave


maladie, on
forte some


lui a vol unec


largelyl t


et (1i-


verses pieces de'propriot1 'e-
latives A des biens situ6s pour
a plus grande parties a Trouinn
et a la Grande Colline. 11 met


done les acheteurs
Port-au-Prince, le 7


en gnlae.
Mars 1935


Bonnet LVVE I .LLR.'

-


r





vmS


C w ont qu e lea vpwer
pi peuvet sUttindree lesrhu
m directemtt C'.est pour.
ad~ le Vicka soulart a rapi-
Lqu'f3 eat tricr an- o
nonmt d& so couch r, i:ts
tIQiwwV par la Chie ur du
MpM at inhalW dns lAi voieo
De pho, [1 agft o morne un
aplabMsms, rhanaut IeS do
Sears.
VV-ortun


A -VNR OINBN MAfiTll
-tj-'Mv %'... L:(iTbra


,| tJflat!r :.. Veu eat:.-aVlOir .,-.19 de' plus repan-
t A N.. T.. S.R L SA..H.E S. D" .E"o"a'. .p..
.. e e genre, a repro- .
maTHOR, SONTSPBECIALEMIKT -Nfti;.ias le titre: RES SOiGNEUSEMENTRVERiFILES La pe aitig, u uassetlong ,,
WASSURER LEUR FONCTIONNIk pase des impressions de r
BLE EN TOUTES CONDITIONS. voyage du Prefseur Viatte, _,E
.. ... l ....... .. ..'
AN, U ,..ESU ... L..Kb MA ...R -E ,-- vE' S .. p naeus: -o re Ad uite est des
IE SURCU 'X D'OUTRE-TMER, LES j Plusla siea por n"otre H D. Lauune f'
IORh ONTPARTOUT ACQUIS UNE pus t Ieuses poP sT not rtc It I *r aa 'o:-
YXTRAORDINAIRE. LEUR -QUALI- Pay et sa difusion est non .Anihotyop st
Ar'1 "seulement un hommage h son IZischka La gu erre se


,a guerre seer te pmur te coton.....
Le Japon dars le Mende ............
Dr. I. Pauche Le hemindu bother ........
Retez j' ".- ..
L'Enft .............. .......
Anquelil Satan conduit lebal ...",.
,a maitresset l itirr .. ...... .... ,
L'anant lgiime .... ........ ..
d':.t imunzio L'enfant de 'nlupt6 ...
For se chhe i. f .;: che no. .........
IL la ,oD er,, ih;tli:f dc la mort .. ...
B;raibun/ -- Le rci do(' (P'rix Th. Renaudot 13.
(Camdi L- L clI c 'aII r du g1 .,................. .., i
FrPwcic Louis ll/anec (Prix iTh. tenawtol 13).
' Frnncis Rlbert --- Lf bwf/una-refuge (Prix Fenidr
S19 t ) ..... .. ........ ......... ............
V atof.rli..k .de ..tin e ... ..........
L a n n v t . . . . . . . .
Le reor d s hu ............... ..........
| / dtc i c n e .. ..... ........ ......... ..
,1 r nt/ ]e grau sd silence .......... ... ...


La vie d(L, abei:lc.r.......


. .. .


La vie des fours..... ........... .......
La Vice des t 'rm i! s. .................. .
Le grad secrc. ....... ...........
Sebrook L'ie m giqu .... .. .... ............
.V......


('iL..lDE


LiNILiOTHIEQUE DE LOCATION
*** -*


a W -e .- a


Rendez rapidement aux dents temes
A t;tr. laur BLANCHEUR NATURELLE! J
-l < aa J' "W --=- -r-*w^ 4


!~e e,; dentaU ;
~ c '~' Q~ v t : ( t ~ v ie r a p i .


CC.~I''


oA V '


.U r .-L"nve- Koly.
4A.V tiar

'C .'.NOS~ L
c k D. C IC INC


de-,-


L'ordontnance par excellence
< 'suivre au coucher du solely
Au coucher du solei.iL uart une journh do
travail assidu ou d'exercice violent, Vordon.
nance la plus refraichissantc eat un grand
verre di White Horse WVhisky I leau do
soda frappi.
.e White Horse Whisky eupprime la fatigue
et reasuscite l'6nergie languissante. Sea qual,
it4s riparatrices et sa valeur digestive so
bien Connues dea sportsmen dan. sonm .ys-
'orighe ainsi qutk' Vtranger. .


P HORSE


. -... .. .. .. . .. .... l. ..
_ i- :IS.K -
::.::.":::.:.:,.:." r -.!:
.. .


j,**T;


-0"-A F7 4


AV JW


--


i


PU&-. MSOWN-TEES"
T
BATTtRIES F
AgITTATION I
rp*1 771MY I.Art C4"vl r


:2: .:; .;


ff r ijwr~iylfWtU^'


.Lr;t -.; C~L~:~rY~I~ ~F~~d~6~5~ ~E~B~Ef~l P~P~~Lt~L~~d~?~f~g~C~~ ~-'Y :.~ ~


*I 5


"


11"'14IT QUIB VO,,US A'I1!P.%P.I


EA F. AMINE


. dj4p


IoE AIELITEEILLEUS NOOKI


i .J q LL


7/1/ ht, r


rr


C


'-I- 1


I as5 tlu


4) DA'.'PLUS AS SER 1,I]CF.41 XTIDERtIPAYA,711.
Ire corilant davarilage:
66 to s'CUM
pour r6uler sur lea routes I'sses de'nos lows,


'rile, Plusb granlde


*d


.. .EP.ON : .. ..


- ,Aisie Franraiuwe' .
, areepour le pt role.


LAM Vapeurs XrnAk~P


pwu


a c t e zee


a s


-Col:~-~nla -