<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02331
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 9, 1935
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02331

Full Text
... :..* :. =. ..! :::


.......... ...... ---- ... ......
:. + + i .. ..... ............... .......
I~...... ... ..... ..... ::
..? .. + : :::-:. ......., .... ......
Ig~A ~ ~ :~..(.k;.:......,,. ... ....
.........:.:. x :.. ......... .. ... ... .. .......... .
.. ..... .... "
A ... .. .. . .... .. . . .
............. .... ...... .. ......... ... ......:
... . : :. .. '... '. : .;.. . .... ...: ,. . .. .. ..
. : ._ . .. ... ., : . ...... .. ..-,.,. ... ... . . .. . ... .
......._~: ... ... ... ...... .. .....
u -...', . .. .... .. .. .. ....: .... ... .. ........ .. ... .. ... ... ...:... .. +.... .. ..... .. ...... ... . ... .. .. ... .... ...:. ...+ '- -........ ....... . .. .--. .
I~ m "': . : : '' "' ... . .:' ',.' '. a .... ....... # ~ ..
:-= .. ..... .... .. ::- .-i ....; ., .... ; :. .. .. ... ........ ... ... .. ..... ..... ......... .-...... .. ..... .. . .....-. ..-------.. . ...... -:.:- = -::.- 2 :22z.- .: .7 .~fg 2 L .... .
:?::".:. o' .......... ::: g .. :.... :... .. ..... ... ..... ... .....:;.:.,...--;:- .. ...,-... . ,. ?. -.. r- ; .-% '- "_ .. .: '- -- :%
.. .. r I ::::= .. 'I I r i" iI I = 'F : : .. :: .. .. .. .. :.. .. .. .. .. .I : .. .. I .. .. ..:.. .. .. ..I.. .. .= .. .. .. .. .. ..II:.. ::::: :I .. .. I . .. . . .. I . .. ..:.. .... . .. .. ... .. .. ..
... .... ....... .... .................... ..... ......... ... .. .. ... ...... .. . .. .. ... .. .. .. .. . .. . .. .. .. .. . ... . ... ...... .. .
...~ ~ ....... ....... ........;,. .....
... .. ... .. ... ... .. ... ... ... .. .. .. ... ... ..
.. .................... .. ... v.... .. ... ..: ...:.. ........v... .............v... .. .. .: v ... .. .-..--.. ---.. .---.. .-...--""" -. ""- ,I ..


UNE OEUVRE DE
PITIE SOCIAL



Nous publions aujourd'hui
la liste des dons don't ont bk-
neficie I'Oeuvre de bienfaman-
ce de Madame 1; Bermin-
ghamrn et l de Vve Potion Theard
aux Cayes.


IRRIGATION DE-
L'ARTIBONITE


-. -- '- ,,, -


ta t ... ....... ... ... .
; ui: I0KL Gdi^, !47.
Coette valeuL de QuUt.r, c l
quarante troi S- ourdefs a .*1.
transmit i ta Vv,] PiMV
Theard, common .uit'
Par cheque Banquo Nationic,
15 D-cembre 1914 CG: 200.
Par cheque Ila-nqueNation
nale, 22 D&,embre 1934 G. 203
Par ch .que Banque NatioN
nale, 28 Decembre I91t G. 41.
Gdes, 443.



A STE. ROSE DB LIMA

La Secrtaire de Associa-
tion des Anciennes Eleves a 16
laisir d'annoncer aux mem-
res de la province et de In ca-
itale que la Retraite annue!-
e est fixee au 17 Fbvrier pro-
chain. Eile sera prkchee p,.
le R. P. Jean de la Conrega-
tion du Trs Samint Roemp-,
teur. : : .


...? : .' ..' -' :. -'. '. .. .... ..'. ....' ,..'. .. .. : .. ..... .. ............. .. ... '. ... ....... .... ... ... .... ....... ..... .... ... .. .. .
.Hl=... = ". :. = = : :' = _" = '-i .. ........Z : .'. : .. .. .. ...... ............ . .. ....... ..... ...... .. .... ...... .. ..... .......... ........ ;- '--, -* ..* .- ....*. ,----, .... ... .. .. -.^.- .
,....I --'. t-. :-. .'.- -..'.-..'.-.. ..:-'.-..-.+ -. '. ..'.-..'-,- -..' ... .. ... .... .. + ..... ....... ..... ,-- ...-..' .............. .,-..'.. ....... ...'.-..'..-........... ...- .-...-........-.-.................-......-.-..-......-..... ... .............I ..-"... ......-..-.--'-----.---.---.-.-.--'-...---.*'-.-.----"..... ... .... .--.'.......
"'^ B M L^": ^ .* .. "" .. ... '" ". .. ...... .' ...... ..'.'' f ..... ........... .......... .. ........ :.... .. ...., ...
.... ... .. ..........
.........


.......... ... ....
. .. .. ... .....
... ... .. ..... "."

f."
.
./
!:.


"y ... .. .^. .* wF^ "r- : : . ..... r : .Y .. 2 2.... .. . . .. .. .. .

UT I... B UN BATIE E LA A PROCLAMA1 ON

ALL AMERICAktCABLIS PRESIDENTIEliI

COMP W NTA 'IRES AU MOLE' '
I- & C nfot ion du Cap-Hai-
DES _GON-AIVE$ _- + wu

.. tien public dans son Aumero
u.foAiauU .desGoeawves La semaine derriere, un du samedi 5 janvier,.ce qui
:hArant dea dgi, s" des bateaux de la < rantades! d^e s rica Cables> a passe une jour- < eniresee sent M e pros au Mlle St. Nicolas. Nous savons cha.ue om pres
ristian La -eet L La- L'on doit se rappeler que le que les nouvees du onde
Chritur, Lder-^s de M61e est Je premier point du enter et -nous ignoroin par.
...ri, dxe .Pays ou fua ouvert le premier foisdurant une-semain6cequi
'marque d dae bureau du Cable sous-marin. se passe a Port-au-Pririce, no-
pArkut oe r -oa' usHyppolite, avec Mon- tre Capitale. Et pourtant la
fiprsi Vectora t mait mone sieur Chaumette. H H est lc. Que fait-elle?
lusr r de Bien que le traffic ait ete Par example la proclamation
at plus de degrs i de At de suspend en cette ville, les ap- du President Vincent, le ler
dt r o-ae u den pareils n'ont pa 6ete enleves Janvier, aurait dfi etre radio-
to srmale La reast on 'est et les lignes de communica- diffuse, par ailleurs, les prin
nrmalie. < a raept yndu t& tions avec les autres points de eipales villes de la Republi-
pgramme par-e liree Gmu- strangerr demeurent intac- que, au moins, devraient etrec
rmmet rdon oute ls tes. o nos information, au courant journellement des
garanties adidats c'est en vue de consolider ces faits important qui se pas-
a ttien, uesxus en sant lignes que le.ateau avait vo- sent a Port-au-Prince.>>: C'est
satis ita tt8 yag6, juste.
En ail as wz croyon- On espe"re qu'un jour le tra-
n ou ourat outer est aii- ftic reprendra come par le --" -
ou.st pour iouper r des r passe pour le plus grand bien L'OUVRAGE
aux stupidites r epanid pruP 16P1 n le ,.rrv'!'Mr
.les sdaseur de noudelles a de la.region. D'AUGUSTE MAG LOIRE ....
leg (latgeurs de nou'velleso
"quiw ne veudent pa ,eom/1- N i
dre que le pays aspire a la -- Notre distingue confrie
Auguste Magloire nons a faith
Paix bienfaisante, tant des es- I SOCIETE HAITIENNE DE Aul isr de ous enoyev u
prits qrwu des Mrue. l e eplaisir de nous envoer in
Ceux qui ont pris pretexte PECHERIES exemiplaire de sa brochure i,,
de iaffaire de Bainet. si re- 8titul (d.ePar ibra
greittable a tous egardt pour La Societe Haitienne de PC- (71870-18, n tu
essayer de jeter inquitude d cheries est en pleine activity., de stuP? it L aant
das les famidles nenen ,.t Nous. avons vu, ce martin, 4 tat
srnt un spectre, pritude au .--un specimen de poisson sal. e a trnfr e
trees disordres a propose dis prepare, par- cette Societe, N tnree .u
factions complme taireades dans les meilleures conditions Nous remereions note pres-
GonIaies, doivent dichanter hygieniques, t eux econfrere Pour soin ra-
nmilemd. I nus doc 66 ar~ale ieux envoi, et engageoi, no n(.;
nurintena^.- 11 nous a done "t" agreable -
El pulis, pense-t-on qu'en. 1 de constater, par la simple iIcteu et I" a -
fiere Cite de lnndipendance, presentation de ee produit na- S1'V' I Nou
.q aexite que des f ous? tional, qui repond a un besoin e Lib.a tI Nove
Et d'autre part, mme si le reel et immediat de la con- o l'Ht de Fr ce A
eunes e : sonilalla Grand Caf6e'(t :";1
deux jeunes et presttgieux sommation locale, que cette in l 't, Be.
uoncitouensr qu tbriguentr thon dustrie, si elle est encourage, s u11T Men.
neurdereprsenter lewrCo' est appelee au plus grand de- __.._. ,.__....._ ^.._
muni au Parlement n'arri- veloppement. LE STUDIO MODERN'E
Irient pas s t router un ter- Nous la recommandons a la EA
rain d'entente want ha date bienveillance du public en ge- D'AINE
fixee pour combler la vacance neral et tout particulibrement I d M 1
criee par ela nomination de au Commerce. Le Club > tu dipo Mo erne
Me. Ireck Chitelain, Depute I1 est enfin temp, que dans d'Elaine nous a fait le plaisir
,des Gonaives, comme Minis- 'interet de tous nos regions de nous invited' i une Garden
trc des F~tinaK, 1'tl await ou plus precisement nos cotes Party qu'il organize le diman-
pes beameoup d'efforts a faire poissonneuses, soient exploi- cheque 1 on comipterga t Jan-
pour dvmentrer la difRiMt, ties, pour que nous ne conti vier courant' do = a 7 houres
siton Irimpossibilite d'une pa- nuions pas a etre tributaires p.- m.
reille conciliation, etant don- de l'4trang'er pour les pois- + En r emn(cif nt Cl ('.ub fie
nwe la rolonte obstitne de VIm on, cette marque d mention. nous


-- -


et de fautre d'etreheureux l.u souhaitonz l.ngue vie et
blu, -- _..>^ ..... .X .... e._-L beaucoup de success.
Cependaht, ce qu'll convent
de retenir, est q, onsient REVIE AL'ALLIANCE L'INGENIEUR EN CHEF
de se. responsibilities, le Gou. A L'HOPITAL GENERAL
rernement, en routes circons- Nous avons requ le dernier
lances, envisalera ta kncei- numero de fin d'anne "de la Depuiis quelpedTnir. 'e-.
te de garder tla poitten ac- Revae L'Alliance>. En voici tif et sympathiqte Ingenieur
quise, en del'vorcat d'augmen le som'mnire qui est comme on Jeannot, a la suite de suwlne
ter plutot que de diminuer le le verra, ti"e. eopieux: nage, a du enter t l'H1 pital
nombre deses virtablesadm.a. Bon.e Annee! Bonne An- ,. General de cette ville. De -I a-
On e1ut done attendre, me. ne; "Le Colonel Calixte; vis de ,s Medoeinst, e'et.t I
came et sarenit les -vine', Pantalon'Guilbaud et le ch6- s eulement qu'il petnt, avoc un
ments en marche, pulisqu'- iane;. Lue Jn-Baptiate; Lo- repos bien mefite ouon ilui in
prs tout .travers la Rpa- tereie Nationale; Femina; pose, se remettre do ses fati-'
blique entire, dam les cen* Carnet de la mere de famille; gues de plusieurs annees d u-
tres les plus recu.s, les popUR Poisies: Feuilles et Reves; ne activite unnterrompue.
nations adherent pleimment, Seigheur, lorsque... viendra; Nous formulong ISey- Vcux
et ela: da luear -ropres in.- Hier et Avant-Hier; Le Bal- pour son complete retablisse-
tWrts- .a tion ef ace, her- con; Chroni ue de Petion-Vil- ment.
gique mhm, ccas6rn, de le;. Indieatemns metorologi-
la Garde d Hait qu, smw in- ques, IAN.AILLES ,
timider ni violenter person- Nous remereions pour le
neconsmte temrc.-ha el- graeieux envoi de oet int6re,- Nous apprenon; avee plai-
toyen dam: les stricter limi-. sa nt Numero. gsir les fiancailles de la char-
Ies 4de .e droitse de Ws. de- -- m te .
Mifa, atn quw le Payt ait Sirop Day MllUe. Denise Mangons
l.j.~.aeni offrir e di ntre la. rpp ave 0
rubles:.el.ieh ode nos n '4-- M. Carl Blanchet. ,
tenus lasensi.. int.e.l..-. Bum ..-m :.No$ meilleurs compliments
ren -.. ^ .^^ AL Rtep aH4 harmant couple, b


An moment oui se poursui-
vent, avec une activity febrile,
les travaux d'achevement de
Irrigation de la rive gauche
de I'Artibonite, system de la
Riviere Bois, en la Commune
des Verrettes, nous pensions
qu'il n'est pas sans interet de
reproduire les passages sui-
vants, du Rapport Annuel de
la D. G. T. P,, concernant les
ouvrages en maconnerie qu'on
y a faits :

oOuvrages en IMaonnerie

Le Grand Bief est constitute
par un canal on ma(onnerie
de roaches dures liourdees au
mortier de eiment, mpresentant
une section rectangulaire de
2 metres de base sur i1. m. 25
de hauteur. Le Gr'and Bief est
localise a flanc de coteau sur
la berge de la riviere a partir
de .l:emplaeeme-,nt du barrage
sur -1ne longueur de 920 mI-
tres. A 420 metre- en aval du
barrage, une s4rie de deux
chutes est men Tagee pour per-
nmettr-e, i t'avenir, de construi
re un basin de chasse. A 6(00
metres en aval se trouve1C l
bassin de distribution des-
eaux pour la rive droite.' Ce
bassin est du type ganerale-
ment adopted pa"r la Division
de '1rrig ion et 1t1m ni de
por)te( donit l'une alimente Ie
grand cPtlo.er l 'at Ure le


Liate confie au S matveur
lemaque.

President Vincent.... G;
Senateur Telemaque ..
M inistre Titus........ ....
M inistre B mtus ...........
Ingenieur Jeannot.... ...
E d. E steve .....................
Senateur Pradel ............
M inistre Laleau... ......
G,


T,


ltf)
2S

25

13
25
25
290,


Pantal-Guilbaud ....G. 10
plus un eae de tabac,
Frangois G or( e..... 10
Dr. Rulx Leon ............ 15,
M Dartigue ............ 2
Em. Thezan Fils .... .. 2
Alb. Berthoumieux.,. 5
Senateur Zephii'in-. -. :
Leon Alfred ...... ... 5
.Ss+ Scre. d'Etat).
G: 74. Gd, e : .
Cette somme de 3 .64gvurdez
(Trois cent soixante quatre)
a ete remise ai Mme. Lionel
Bermingham, come suit:
Par cheque Banque Natio-
nale, 15 Dicembre 1934: G. 200
Par cheque Banque Natio-
nale, 22 Decembre 1934: G129
Par eheque Banquo Natio-
naIle, 26 DIcembire 198A: G. 35
GdeX: 364.

xxx


( roir suite u'n 6( pape)


PresidenIls 1(1I. (
nMi:.tre Brnmn..
V inistre I laltl i,,-a
Ministr'^ Titus
Si a t e 11 r V!UIII (' an
.nateur TP-Marina.u-
SgG ateur Pradel .....
enateur Price Mar.-...
Depuit Pierre-L-ouis.
(


PORIt.A-A '-PR. Il''


SM I,- m .i I.- t k h -
bituo. du (" cle se.1 nt avs:s,
oue MI, l.ucienne Radie
donnera dians ice s:0loii du
(ertel, l uymerc, '.i ,J i anvier"
aH heures et de.nie du soir,
un reeial do vio4)rcieelle.
i1, s sont p)ri-' ( de prendl,
Aam; regard ieurs billets oui d,
tele.,ho]ine' au (.R'crt, piur Ue,
rote 11 '.
11 ne -cra -, ven(du Ide a'-
Ie c a ,onu't .


De)puth Thomas G.
Ingenieur Jeannot ........
' Pantaloon Guillbur,
Dr. N. Canmiltl.
Dr.I Paul TA!frrad,' ., .
:Dr. P ,u-a ce* 't-.,i, ,niaii
hd, Fstbe.'
Alb. tt-rtho(! m iudu .....
t./eon AIl'red, S.< ,Re. d'K-


L, Comtifi;.


LE GRAIN )E SEL


DE PROFuNDIS CLAMAVI.

Trente Diputis demandent as-
Geouvermment d' a ir centree
leurs electeurs ralkitrants?).
(Dapr& -VA ,on -Natiolte ),


. .
'. -" "




..............w......... .. .. .........
.... .. .... ... ........ ...... ... .. .. ...... ... .. .. ........ :....... f : .


Mon. sieu- .; .. e.. :'.
' ..... .... ... ... .-.-..... ....... .o : .. .. ...... .... .. ..
.. -x, "." I .. : .: .. .. ... .. ". .. ...: ... .. .. ... ... .. ... .. ...
: .. -.. .: .. ....... ...: .. : : .





votus aves' e a fire Barad.-& Anse
Louis 'oni. la :" ra ..iti :l Je
toute. 4rove. I a toujours *t p
aeompi sa tae avec aon- t m
cienee, c'est an citoyen hono- conce
rable, e seul qui A Baraderes loom
puisse 4tre Magistrat Coim- gusg*
maual, et c'est son souci du mun
devtir qpi -lui rce tant di'e- tir6
ei--* "a .. ma d
Ces teaps deniers, jai k6 homn
surprise de lire dant une co- ihon
lonne du eMatirn, eNotre- Magi
Oei une petition signee d'u- quar
ne minority et pubiiee sur le Da
mame journal. u'il aurait @tW et su
impliquee dans utne affaire de qu'iI
viotliXn 6venement aussi gra- me d
ve, vu surtout la haute per- faits,
sonnalite tant privee qu'offi- lui a
cielle de Monsieur Auguste M.
Louis aurait di etre su imme respe
diatement par tout le monde seul
a Baraderes. Voila cue toute pour
la vilie a ignore et'igore Te
eneo, exCept4 signataires ia pr
de !. petition C'est eton- tinon.
na.rment dlr61e Je me per- Rec
met; die vus dire que ees i- me*
n ataires 5ont pour la p1u- ses.
,pajt {-& ernemis notoires et
u vjielIt' date de Monsieur
Au:;\----- I.u? et iarmi euxA

rem'p1; ce-. Nou- nou; trou-
von- resnce d'un a -- -
be UP C..... ti & ..r v ea# -r"
augu tA ,;vrn(:entr H E
d:, -a 1;2 'insOtrumern.
J '- : r. ,de I Jui F
:icQ. au :2: Dr*u I-it Be 1i a
Moraie., (
prnoa -rviiteur n- c
deie du .ou;-nnement, ha u d
ds-u rIe ret.idrmirateur
zPIP d4. ierJ. Son Ex-
ce!lence a P MerI S'Vincent,
partndar r<-di'f, dutravail L'a
di du 4evojr. pareille accusa- cinq,
tion, fate pour rwsuleverier la ce. le
conscienc- de> Konnfees gens heure
ne saurait ne pas me revolter. Pai
Si yv avait quelque chose de venot


vrai dans tlt& ce-tte inven- de Po
tion de tentative de viol, j'au- A c
raise et& ]e premier-a en met. Hilai
re atu couran: Je Gouverne- re de
ment par la vote des jour- et do
naux. Voiia pourquoi hier j'a- tdema
vai, vou lu deposer, je regret- pour
te seuletent de n'avoir pu at- gois,
tendre pxArquoi hier j'avais Port-
vrolu d6pouer. je regrette seua Port
lemrent de n'avoir pu attendre, decLa.
obligeque jY'tais de me ren- moin
dro a r nIi-Tortue. lifts
Je vou.s dirai en outre que par hI
e'est Ihonmorabiiit du Magis- de Pa
treat August i Louis qui lui a du tr
vaiu de pouvoir, en si peu de l'anni
temps, reparant constamment parar
des rues defoneces,,recon&trui Capoi
re le Hangar, reparer l'Autel se Lo
de Ila Patrie, construire PA- renvo
battoir, (-ce dernier; travail, vant
helIa5 que. dennuis ne lui a-t- cer le
iI pas occasionine.). du m
Pour L'Abattoir, c'est moi me H
qui faisaig venir pour lui les poix
mat4riaux et lui avangai les : 6pous
fonds necessaires au paye- pediti
ment des ouvriers; a ce titre,! gnee,
je suis encore crancier de A gnifi6
Solxante quinze dollars tren- taine
te neaf centiMf don't je suis
oblige d'atten r e pavement, (vwi


A"T


.A .. 4
Lat de PArrmndisement do

.-WVea u
Monsie Priet, I
lgrete fd n'favoir pas
rseut te jour de Tenque-
enee par votre autorit6
Lrnat4 Mes acgstiotntoep
nieuses jets a M. Au-
Lou Magistrat Corn-
aL Cette absence m'a re-
loccasion de vous fire
position a la face do ees
nes qui ot os attaqwuer
rabilite du peigieux
istrat qui habit mon
tier.
is Fintr&t de la veriti
ir mon honneur, je dis i
n'y a rien de vrai ni me i
e vraisemblable dans les
qu'une faible minor tk
reproche.
Auguste Louis est une -
ctabiliti Phomme et le
qui ait tant fait de bien
la Commune.
nez, Monsieur le Prefet,
esente pour ma deposi-

,evez, Monsieur le Prlfet,,
s utat ioniT respectueu-


Jo.sph T. A. GUSTAVE,

-... -- -- -- -.. .. .. -. .....
Anien n-upple;nJg te.


PL'BLIQUE IDTAITI

:xtrait dei regst-re> d es
ctes de divorce dc- d'E:a;
civil de Pov' de Pa.:.
nef lieu du Deparement
u Nord Ouest ..


.n fril neuf cent U/el.t
132eme de 'Independan-
lundi sept janvier a dix
,s du matf,.
r devant nous J. B. Th.o-
, Officer de IEtat Civil
rt de Paix, soussigne;
-omparu le citoyen LouIk
re dit Emile, proprietai-
meubles, n4, demeurant
micilie a Port de Paix,
ndeur en divorce, ayant
conseil Me. Danton Fran
avocat du barreau de
au-Prinee, militant a-
de Paix; Lequel nous a
re en presence des te-
Sci-apres nommes et qua
que par jugement rendu
e Tribunal civil de Port
iix en audience publiquec
ente et un octobre de
ee derniere, entire le coin-
it et Ia dame Henriette
ix Belton Bienaime, epou
uis Hilaire dit Emile et
yant les parties par de-
nous pour faire pronon-
divorce et la dissolution
ariage entire lui et la da-
[enriette Francois Ca-
Belton Bienaime, son
e, duquel jugement ex-
ion en forime a ath si-
seellee, enregistr&e et si-
e par Phuissier H, Fon-
du tribunal civil de Port

ir suite en 6nie age)


w. a ,tr.jw w .6 d,- --TSK,.,..


a I Heureux qui cMme Ulysse afait un beau voyage, .
OUeomme oeujidi qui cnnqvit ia toson
pSt puis vt r*t urneuplein d'usago et d.e raise.
vivre entire sie- parents .ie rest de son ge.
Mali, pins henrfux encore celui qul comme Ie Dr. lA Y
A .. .dcouvert de Qui4eya lee.secrets de la flore ....
Et Jpisdans uados ge abiles donne: Ia goutte dor
Qig s'appelle 1 SiropT Petora Day.
..... . .-. : :- : ... : .


r:- :i :tnI^usr: Qig|;: *t llttll :
. .- .... .. .. .... ... ... ........
A: N... f .- 5 -asio
S" N'irrHte pa s Iestomac
HNe fatigue pas le rein
C: a .a r. 50 Tub sdo20 ompfM
ad ai ^6mtft..H!

Dlmessem re prpre Comptame en ovrant mn
VOmptS dti Cle a la BEnque Nationae de la
Rhpabhque d'Haiti


Internal et External
Toutes Les dases,
S la 1 & La a Philowphie
ragny, Na J11t

gar M4anaoe! Germame


Usine a Glace de
Port-au-Priace

Fabricatlon dt gla 4
meiileure quality.
Livraison rapid effectuki
quetidienne-nent par nos C e
mions peitts en blane daens
toutes les directions de Port-
au-Prince et do Ptiuoa-VUlt


Le ColaUge Simon Boiver,
fond en Jatrwiir 1933, a deja
eu vingt scets aux examens
du Racoalwreat, chiffre assez
remarquable ii Ion consider
les difficult& de tous ordres
que confront actuellement
i'Enseigneme'tz Priv4 Cee suc
cis sont dfis au s4rieux de I'E-
tablissement et a lIa compe-
tence des professeurs.
Dans les diff4rentes classes,
la preparation des eleves est
I'objet d'un soin minutieux.
Aussi les resultats s'averent-
ils de plus en plus satisfai-i
sants et les parents n'mont-il
qu'a s'en louer.
Leans particulieres de Let-
tres, de Sciences et de Lan-
guees vimantes.
Cours spfeiaux de Stino-
Dadylographie et de Comp-
labil He.
Les inscriptions so regoi-
vent tous les jours ouvrables.
Pir tbus autres renseigne-
meh, s'adreaser au ( e fe
Si Boliwr, Til. 3"1


ItHEAN TINE LUMIEREt
Sp6cifique, efficaee centre
les Blennoraghie]< Ecoule-
ments. Maladies des Reins. Le
product present sou4 forme
de dragees est facile ia pren-
dre; ..
Ne noeessite aueune proeatu-
tiot sapciale.
Fn Veoti ix )a iPharmacie
Roy Rue du Centre.
Ett Chez F. Lavelanet. C,
Duplersis, Sue.,
lT7-Rue du Magain de I'Etat
T 16phone N0


NouS avora toujour ez
main les derniers modele fe
gieilres en acier a partir dh
or 2.,00 et a-u-dessus, venda-
ble arec fcilitke de psi.-

eLes glacieres lea plui st-
reg et lea plus economique"

CREME GLACEE
cSUPERLATIVEY

Un product nouveau, qui no
le c~e en rien aux meilleuren
marques des Pays d'Europe
ou d'Amri qua eet offer a
public haitien par 1'Usine S
Glace d Port-au-Prie. Goefi
tez eette delicieuse crime, t.
vous srez convaincua.
Faites una agrgable rurpr%-
Se;& votre famille en appor.
tant de la Cree'n Glac- Sm-
perWiaL pour le deo rt.-.
Tous en raffollent,

ENTREPOT
FRIJGORIJIQU A


I


I


Nos eLambres froidea ont
Wt6 receminent miges A point
at peuvent recevoir n'importe
quelle quantity de viande, de
poisons, de Iigames, do
fruits, I.at
Le Public eat cordialement
invite visitor notre ugine et
i inspector nos modules de
vlat*res et de worbetifree
dans notre salle de vente
Consommer de la gl&ae, e'eti
fair. d I'6eotomls


.: e: n t .. O. ..........



rtre::: i i dtI
d e .............:...

6fesun, i t ..

taleent pas la
que lea parents lu
youlu. lari r en e.;-ii


| Lalue, Phone
5, Pour toun autre-e -
eAtnms, adrsswex-fous
". . ... .
Riparetmya mouchb
a ecreirec a tcset
SChez Rodolhe MICHI
speieliale en La maCt
u13 nnies d'extrien
I S roce r at Li
^ ." -'_.':


tj


'I


AVIS MEDICAL -
n (inique du Dr. Ii5s Hippet
Ancrienne maistn F. Du.ide
(flue des Casernes) -
Conns ltaim : .
S.t hs. p.m .
-i
Machines e erire ReB i
h Machines scalculer Dalt
R RubanF, paper carbon ^
Faite WYo aclhata chen




)Id iai(fre, Im
f>Xt2l a.uaire en


(iwd il .
rr'tar d&-s ainimws re I'As-n
twhn di St. Francois de Sg
A ia Teinlurerie Moder
t-Ut W-t -r-" r neuf, tis
.ut v~teent.-n usgs en m.
teC pb n!ttnVid e a X eer

pa.age, (l]graisgage et1.
Trav1ux de vannerie en t0
Lenrs pour cadeaux de3i
t'annee. -M
Piromptituile et condition
t av aageuses,::
S a VisPer s Mnme. Turet
(tarriL Avenue L, 731 e.
j Ourroir de la Rue du QUO

POMMADE 29
Gratteiie, Iemangeaisorn
tEczema, Taches. |
S Phie. St.- Frangois
Dr. V. M.\THURIN
Gd'Rue P.-au-Pee.
-: :.-:
SIES JEM1OISELLES,
j .VEDAs .E, :i
I .HI SSIEUhJ
vAvant 'ailer aiuenrs pop
vas chIan-ure
L une visited impose ..
it a Ia Cordonnerie
Mont-Ca"nel
Grand'Rue No. 172i1
Tel. 2182
HiYPPOL TE ,JEUDXi
Propritare, .
lh :- n :--- ...
^" ) rVI*A H,",rf


,. .OTRK ., .

POUR VOTE SANTE


*


S _- --------


Si vous Suffrez de Fappa- I'
reil digestif, ou si vou s.ltez' L Vap
une debiliti quelconque danta Rhunm
I organkmim ne ratei z pa Pfe- Renaflca
easidn dce vous mettre i Pu- le Uts oi
age de l& Farine stgiSQUE. Vap urS :
IAj (quitesnce de la bana- y 9a
Srioglodytique) oi banane t .ent le
Randd V ineent .. .. -.- i-
Madamne, n'oubliez pas que Pour d
Ia farine- Q muisquw e *In i mefti, fle
agent aetif qui excite la :,s: .A..l. e:-
4sance dQ os, hez :
REf ue seze s I .
l senate partout.
littmtIion&s.


eurs Sonia
es de Carn

ut.
bntree nVd4.

tidea ihalaI

avo lM^ ikole
urn... wdiciD.


:Tube- n::t:i:,S-:'
. . .. . . .. . .


- - .-
-------------------- k -b -- -- P .0 -- -- -. MU ~


I GLACIRES


.... ........ ...
L ........ ... ........
-------------------


I


. ... ....


- N


S :... ... .


COLLRGR


SIMON BOLIsVA


ExasbussmemP
tc ifecown Primre "
el S~eandairt


A*Nbftaggc C is Cat '










't M. : t^^ethf.rpouit eAc tt aranse_ r 12 Premieres Parties
. * H....: .:...... ... .... .... .... ... .... .... .. .. .. ........ .... ... ... ... .. ... .... .. . .. ...


.....' s e t a ..de w tout .... ... ..... ......... E ..tr e S


cehcl::: ::e leuis ettts d lpent Jd Henri Baudin

u:w:r..ns n. d ano Or- .iet 0 1- i- so":ent i ei e......ntr.e a faiblesse e ...
..hy...... .. ...qi ..... Le beau filmcnp o.t
uba YouB &LIuO respectueu- tre tout leur aven1r. I: est beau- SANS FAMILJE
I' s"" h l e .... mieux e asattendre de Ie. Episode (4 parties)
PETITION ^ p voir Pldfant A'anaigrir, devenirpA- FT
P.uivent 126 (cent vngt six) epei n 6titettomber Suty \
A4Son E ellence Monsieur le ;ig nature. lade. 11 vaut men mreux pr.vemr W..l F.i.tse.
Prsiden cde lI R^ publique 24 Dbcembre 1934 on forttiant renfant avec iailment- l is
( l'Eliti Central Baguanos quue les tenants aiment: 1E- (
Port-au-Pri-nce, Haiti Oiente de Cuba. mulsion Seet d'hile de tale de mow LA JYERAVIERE] VA LSE
Excellence: rue pare. Rile leir &rnnw un sang (8n tPai
.Le. a Pttitionnaires, Mon- che..... ne chair f.rme, es t ........... "
sieur le- President, sont.-un des dents forts: e:e centtent la plus Vend redi !iwAS E
group do citoyens haitiens A VI$ grande quantity possihie (de Vita- LA DAM!] IISQUE
membres de cette Colonie Hai Le Soussigne, dbelare au pu mines A et D qti rvfistent aux nu. aVec Nathalie Kovanko, Rinmsky
tienne e. Cuba si oubli6e de blip t prineipalement au Cor ladies et contribuent i 1a forma- C' r
toxis, de tous ceux mime qui mere n'Stre plus responsable tion des os. Aueun enfant ne pout hur! Chaphm -]n (danI
auraient dfl prendre it ctut des actes et actions de Mada- se davolopper on etre en bonne sin- E 1X PELEIN
la situation si difficile et si 'me Joseph Mills, neo Vietoire tk sans une abondance de ces pro- Entrdt 0.5
critique dans laquelle nous vi- Desrouleaux, pour causes d'in cieuses Vitamiles. Elles les protht Diwaeche
vons ltd, mais qui, loin de lt, compatibility de caractere et gent centre le rachitisme, la toux, n 4 ilovvurfei
.. ont jamais eu un mot de Sevices. les rhumes et es bronchites. andro M!vnnf,( n ns
consolation ni meme un sou- En attendant, une action en (rest un aUxment-medicame'nt qui A V L! Y,,VUT
venir pour cette nombreuse divorce doit mui etre intent&e a ete perfectionne an ours cte 60 avee Gil ('lary et Xlaxudian
portion du gros people tailla- incessamment. ans de d&veioppemnent scientifique, o hetr(* l,
lable et corveable a merci, Port-au-Prince. le 8 Jan- et auourd'hui ii est meilicur qu# La eelhre pj)..e Ic (thlan esE
mais qui, malgre tout, ne peut vier 1935. jamais: voila poiurquo rien ne PxINC JE7IX
oublier qu'elle est de la mare Joseph MILLS., egaler N'acceptez aucum substu- avec lUnce Heiel' e I('iC1 I
patrie. tut. Demandez toujours V'EmuA.Aion'S I< MILL!
C'est dans ces tristes id~ee=s, -, t-.r .. aa S cott et veilk'z ii ce que chacute 2' Itf)Y. P...rti.s
Excellence, et dans 1'intime paquet porte la farneus marqfde a, Entrdc: QI 10 Le
conviction que la vraie situa- POUR LE 21 JANVIER tabrique, an home avec un gross --
tion dans laquelle nous vixofs A HYGUEY (RD.) poison stirnle dos.
-ur cette terre est ignoree de Tous sont unanimes a re-
Votre Gouvernement, que la connaitre la vertu miraculeu- j r 3-- 4 4R 1AL I i 1 8
Colonie Haitienne de Bagua- se de la Vierg'e Altagracia. AE .ESTA RANT
nos. Oriente de Cuba, d'un Aussi personnel ne voudra ra- AERLR ERSTOAU 228 RuRARoux PorT-au-Pr
commun accord avec tous ses ter cette belle occasion offerte RERLINER HOP
f&reres de la Preston, de Cueto, par M. David Loiseau, pour N -in Houl4' 0 [adl
oc Marcan6 et do toussnces aller jusqu'a Hyguey, Repu- 1* K(Cafo Restaurant her- B DEAUX SI. PERIKUR
:icux avoisinants, s'adresse a blique Dominicaine, implorer ier Hoft, est transtere an BORDEAUX ORTINAIR
Vetre Excellence pour lui de- la misericorde de cette ZeIe Champ de Mars dernere la Pnix spenal par ; gallons
wander respectueusement la protectrice. Garde d'Haiti. L ouverture au Vente en Gros par boarnique et demibnviuu.
paratisn d'un abandon don't Pour cela, et surtout afin de ra lieu samedi. Recoimnande:
; avons &t6 l'objet par la garantir la s6curite des pas- Accueil charmant, boissons es oppression du poste Consu- sagers, M. Loiseau met a la de choix, cuisine impeccable. Sow; Vov-ray Mousseux I et- dIOr>
taire d'Antilla, Oriente de Cu- disposition de tous ceux qui --.^r Ses Champagnes, LuTueuur'>
ba. dans un moment oix, plus veulent profiter du depart du e, Se Bonbons en Boites F autaisw.
ue jamais, la nbeessit6 d'un 18 Janvier, un chauffeur con-. RSMINGTOA Grand Assortinment.'Epicoi'ene
utriote 6clair6, honnete-et s4. naissant la route a la perfec- Parfurnerie. liscuit etc...
1 eux, revetu d'autorite lega- tion, ainsi que son nouveau ca- be coquet bar < 1, e fait sentir en ces lieux. mion Dieu-Partout, moteur Paramount, vous presente ses -- -,
('est dans ces id&es, disons Fargo dernier module, en cir- meillieurs vceux pour 1935 et
nous, Monsieur le Preshdent, culation depuis seulement dix vous invite a jeter Un coup
euc Ia Colonie H-aitienne de jours. d'oil vers les belles machines AA


. .. . . .. .





















;0








e: 1.)
{ .. j .. .


It
lce


IBaguanos, ose clever sa voix Il les prie en outre de bien a eerire Kenungr f qm sent
jusqu'a vous pour vous deman vouloir passer au Garage exposes a son stand. 11 est re--
der, Excel4ence, la nomination Chrysler Place Geffrard, rete- connu que Futile ecdeau de fin r. Plae
d'un Consul en ces lieux oou nir leurs places a I'avance, danne est n machine u Ma in d
- la Colonie Haitienne s'eleve tous les jours de 8 h. A. M. e re REMINGTON Rue oub M i d
za des milliers de vos fils. .5 h. P. M. ou de telephoner'
Et pour eviter, cette fois-ci au No. 3341. t PANAMA RAILROAD MANT. PERLES T I E HR1 S PiT. V LIi.
1Z,, t -on du tie spec- STEAMfSHInP LINE M ANTS. PE1) IES FT UI Wht-VS.D lI tI F
la repetition dutriste spe- LES PIECES ARGENT ET OR, MONNA]E
tacle de Consuls dans le genre BULLETIN No 1161 TES NATIONAEITES, A DES PRIX ABSO
de ceux qui inventaient tou- BULLETIN No. 16I TES NATJONAIIT, A DEI PRM ABSO
tes sortes de combinaisons lou AVIS I s. de la AVAN AGETX.
chess en compagnie d'4tran- Panama Railroad Steaamrhip .
gers pour depouiller, voler et Ce qui permit L Pierre Co- Line arrivera de Cristobal C.
fire assassiner leurs pauvres .es d'avoir une si grande clien- Z. le Mercredi 9 Janvier 19.,35A
cormpatriotes, i Colonie Hai- tle, c'est que sa coupe a une et partira le meme jour di-
tienne de Baguanos s'est mise elgance parfaite. rectement pour New-York, i
a (ecord avee Wurscompatrio Pierre Coles pregnant frit seulement,, aDi.e vie in
tfs de la Preston, de Cueto de Tailleur.
Marcan6,-etrc., pour porter de- Angle des Rues du Centre &t ai. H. C. VA.N REFl) La e danese \ EWe ctnt des un
vant vous le nom de Monsieur Bonne-Fmi. Aet Gfr trai aqt me me m sant de vtre famille.
Sdone t Ata d'cA- tor le Saven


.. .........,.. ..


u


D: TO'-
LL: MENT





puretts
11 est
ar boic


m


Le ail est incontestable

LE PHU A


e'est la q

leu:res vai

vzjse ter]

ineilleurs


ritoire


terroirs.


(MWoasa*d ba WAMWS~s 21imbuauaat: Puju.^, L-" x*.
Upa qu'uc&e tt. P rant dans tous Its coins
h s~A, ge co 2 k ^mosw du Savon Carbohlc
.mwy&o fai abW de^r^ va^OM ei-^: k^in


me0 -
'11011.^

d un

Sles


ML a df0 a10h
SAVON CAlOC



..- -vm.-&.
v 4ww 400


uintessenee des

riles de caimne


C'est ee qu fait son arome

Cetes tComparez


ia


5


frn In Issan !




Phr -4 'd..................:..r'"e
.............OT. L D E S On nnone o..n& jo n d ar:a..eti f......, :l...tre de l ti. ip. ..




77 .. .., ..o ........... ., :, .. ..
i rut C6 Rb0OtVWI*$I:hddIW R:I.) i...... .








6th vtsite mad iyr d. ban- tidle, do 1Autriehe, de IAlle. on pour la restitution du b6- e do la Somalie franqaise6La quon avail
dits qui wot voI4 000 dole magne, de la Hongrie, da la b6 mnlev4. Hauptmaun Va nationality des italiens rsis- sur ut brain
larm. Peu apres leur coup, Os Teh ornt relmeh4 5 de S personnel goslavie se rduniront a Rome tnmoi a identifi6 faupt- par la prorogation du present allemfUdeO
qu'ils avaient emmenees en a- en Janvier ou en F&vrier pour mann come I'homne condu- traits jusqu'eut 19654 veux mour
tages, n gardant la 6me, us mettre a derninre main au sant nite vieille auto verte xxx ment, cette
..fe enge. pacte de non intervention s. contenant une behelle, qu'il a-g I WASHINGTON- Ben suffi 4 fair
Sgn.6 lundi ehtrela France et vait vu dans les environs de que gripped Ie Pr6sident Roo- te, le scrut

S PARIS.- Pl ertouri.. Ftae.. .. l a maison des Lindb rgh V. sevelt a assist, vec Mada- eret, d'p
tesont 6tk enterrts mardi par xrr poque de 1'enlIvement, Un me Roosevelt, au diner offi- tion -etabhe
une avalanche, au col du Mont LA HAVANE. b Le Gou- autre temoin a depose qu'il ciel annuel done A lit Maison
St. Bernard. On n'a retrouv6 vernement a refuse la dnmiq 6tait chez Ie Dr. Condon Ie Blanche en Vhonnenr du Vice GAREIEU
qu'un eadavre juwqu'& pr& I sion de Miguel Mariano, mai- jour oP Ie chauffeur apporta Preiident des Etats-Unis et Quatre ban
sent, mais on croit que tous re de la Havane, et a charge Ie billet envoy par Haupt- de Malame Garner. trailleuses
out te tu.. deux members du cabinet de mann. ia x.xx I lrs en mo
trancher Ie diff4rend nP h Ia a WASHINGTON,-- La d de faible vw
w3s suite de la vocation de deux ROME.- En prenant je cision dv la Cour Supreme de- Nationale d
KARACHI. -* 11 soldata internes dce lhopital munici- train pour Paris, le Ministre clarant la legislation du N.RC out tenu en
hindous ont 6t. tu.s et 11 pal. Les autres internes s'- Lava! a et chaudement ac- A. relative au petrole incons- y.s et un cl
bless pavement, un a.ro. talent mis en greve pour pro- clami par des millers d'Ita- titutionnelle, a mis sanse des- dans I'difi
plane mnlitaire qui faisait des tester centre la decision. liens et plusieurs orchestras sus-dessous et Ie monde offi- u1s y p6nbtr
exercic.......es d mitrailleuse .....x ont exact des morceaux en ciel et e monde du ptroie. tout 'arge
tant tomnbe sur une colonne en FLEMINGTON. Au son honneur. Par les 4 ac- L'industrie petrolifere sem- sons la mai
march. L'appareil a eth d&- courS de I'audience d'hier du cords don't ]e texte a ete pu- ble sur Ie point d'echapper au
trvit, mais le pilote et I'obser- proees Lindbergh, un chauf> blie hier, la France cede a EIl- control gouvernemental, et PHOENI
vateur nWont regu que des feur a identified Hauptmann i talie 50/KY) miles carries de les fonetionnaires americains tout sul en
bleasurefl'gsys. comme i'homme qui lii avait sos possessions africaines, tivavaillent do. fayon intensive les montage
a laborer une nouvelle orga- Charles W

e Adon, a Vtu
s beaut....... d'une ....eau douce, v..out-. son.t re. venus a.... ... ~....i i a. pu i .en.














au touher-sauvegard6e par ce melange -1 rR;U n pi 4 d- 6 ei d I
secret dee boles d'olive ade T palme du de- s l p a u
Sav.n Plmo. ive tevenir pou. r calmer ls es- .i i aC onnai

-deux mains, fa.es une mouse cr mouse eu es arrest at ionsu dais ren il ul 2eb

qu .-av nt metns on. m o-iv en Janvr ier ou en D 6vrier pour. mann come 'homme ondui- traOt uqpecd 19 v mu
-c 4emSvon Paomolive t d'eaum Puis masses 7 y Wont pas PtA maintenue; n
agreement ce e mousse dan s ett pore s de ire aai dmaian si faireie vieil' 11 .
4e r iteUIDorneetdes paules. Rfincez (p aux forces special (1 de Hanc-e" r
..bien E.ssuyez aec soii" Cela gardera votre V.'\ C, .... :. ..
peau frahe, doce et bele. yUs au ot n pnonce pd ers 1 e in t eUn
S _-. uiee Palmolive lg- re. eu n- m Lsresu aLib egte ar" Mdbs- on cr r ai
grtesntnts, est peu cote. Empyz-e .. poqu de uvement. -Un r ton
-neav.anhe, au.coldu Mont--LA- HAVANE Ltetmtin a udrpot qu'ia ciet annuet n
















Scopi usmet pourv- votre shampooing heb- ment a refu a dmis tat chez le Dr Cndon e Blanche en cne e Ir
quundoavreadaire et vopre bain q uotidien. 11 gariano, mai- I jour o le chauffeur- appota Pr Adent d- e ute bam
ntott corps frais ettu. deux mebrispos.e du cabinet de mann. a- r n
suite de Ia rvoation de deux ROME.- En pregnant le l C e- N ionte (















KARACHI. tz 3 pains de Panlmoves de hpita aujourdmunii train pour Paris, le Ministre declarant lea l en e
be shuL Suivez bien aIe- tailement m en g4'obtrve pour pro- cam par des milliers ta- titutionnele n l i o'f
pane mitaire qi faisait de-voustela preuvc a dision liens et plusieurs orchestres su Idess ta e nt C t I Ii
exercces de vomitrailleuse 6- acquontr a beauee.x6 des moreaux en ciel et e o v pro : t t i'e
vate-3r n'ont remn que dei few- a identifi Hauptmann tie miles. arrs de le; fonctionres aiain tu u e












comme homme qui l avait e ,availlent de in t n a o rt tr


aj l industrie.













g...ie cd e


VOUS OFFRE POUR SUPPORTER LIES FORTES CHA- Haleine part
^; brillanate
LEURS DE CETTE ANNYEE EN VO'S PtROCURANT hi
U-1 -. w 7 n H jvous


met ? Alors, efn
9-<






Veniti lta"teuro E*o t que
i21v0sc,. IL ges
..... ..' i.,.,^e sage qte le

LA COMPANIES MET SES VENTILA TEURS A im. La ve
4LA PORTrE DE TOUTES 1ES YOURSES- h' AC1UOR- Cit n bonci
:pre ct perfuma
DE DES FACILITIES DE PAVEMENT. Achrtez.en
tube Mujourdf? t

6VISITEZ NOTRE SA LLE D' E POSITION oto sfit
ET VOUS SEREZ CONVAINCUS, .. Vortn.
4 p i lzlu tt louvelle
". .. .. _. -... .... dents?
:: I

COMPAGNIB 'RECLAIRAG E rELECTRIQUR .


S," \. f....ORTA E N J.. ..-M.A.L-..


.... : ....... .... V;..s.f^ .:









e vielkfer |
"'tT : :" : ..... :'.7f M '.I .|
raardit et- .|










^rtnti vl 4.600
Ent :qui





X. ... Ea.t T.
pne d .. di. p. a

















retnyuv6 par tsp
... .. '....

dit parts sa









o faint de sof 4
ite teta .it
leaur a quI !










sait 2% autres )
i reprint s nq ntui
uiolt 1 se. -u









La Barn .ue.....
mAx d'eetioym$d.
.t de 2- tA-on,
avns -s milts eI
in eaai dP ia


















Jean Tannery "
Sretrouvemr- .r



n,.mais tenet j ri









vr ion de cred by-
etauve plmequ w
darts u es iidroit
Psait 20 autres It -1-
I roprksentant en-


:uira > hai ...










catio-.de er dit:


._-........
s -:e' 'e_* : .:


des dents Wan"'
ntes.. et asi-1u
ptUtlo e eat plam -
loy^ 1.: :le.cogt
f:. .:::^
/7

















m-me poudre ::
ur du celgatensi

he




nt, asm ovse..,f t.

dents. Cots* iW
-.:-.:- t._ :::! V
...... ii Vs
._.. ;..:-:: :::: F :.: .-- i 9'
.-: ., :_, :-._- .--:>: i_- ... -,.. ..


... .
.: i -: i i~ i:...:; .ii: -- i .. ii :...:.;--









1';. .7 7 ... .... .....?. ......,......'. ..i ....v. ........... ..... .. .............. .. .. ... .. ... '.. . ; 5- !+'- o ; ."', j.-::. '-' : : . : .. :: .. -.. .......... ..... :.
S. r: .. .l ..Q .Henriette

....... 4.....i .....








Thpw Aar4 les HMlu de g ibrouso mai Ith e ausei a Port am Pr
t& err 19849 D]e., 198 er d ra m xo tient actMel(Sment
(201984, :.e 17 DXurs 1d4. C ,arman Ihmst
t..6 1f ... l 17 Nc, -. 'LereAI' n& ..... l.. :i ...e..bours du tribur
-.i .- '...--.. ...... '. ,- : :- ..... ...... ........... ..... ... . : ... .. ... .. ..... .. ; ..












fr i; D 1e 9"34; le Z3 D&, i984* ". Port^u-Pine& co:
1e ..fl,,1984 le. 7QJan.,: .. efetle vingt sixn








1*6e1Jan., 1935, Ie 20 Jan., 1935 JL KIL HAIl) dame Henriette Fr
i ,Ja,936, e J28.Jan.. 1%& L AL pois Belton Bienain
le Jan., 196, le 3 F .1935 : onnaissevous excitement eantne. doux cen petite exerc6 an n re








fltura,le 5 F6v.1 193, Ie 11 FTv. h 135 -a place que la toterie Natlo- )ouclies y trouvent Quotidien le dit jugement.elle
RS. Je 13 Fev., 1938, lel8Fev., 19& noe d'Haiti occupe dans 1V iwmcnt un repas recontortant Tetde comiaraltre
,iS. G, ie 1* F6v., 1$3&, 1e25 F6v., 1935 conomie natiOnale? At qie hicu des families vo0i5 Ple l'Etaf el d Po
%S. C ]e 26 FYv., 1965, le 3 Mars, 1935 Vous imaginez-vous qu'elle nes pauvres y envuient, dis le sept janvier (Ie I
sys.NuiCW sira, Ie 6 Mars 1935, le 11 Mars, 1935 est un bastion avance contre i erelment, chercher un peu de annee a dix heures
s.S. Anon, 1 12 Mars 1935, le 17 Mars, 198 Ie eh6mage qui s'tend de fa- noriture? pour entendre pro
SaS. Gaey pie, k 1fl Mars 1935, 1t25 Mars, 1935 gon alarmante? Qu'une Sept ime cantina est dissolution dil mn
S.6S Urio leZ8 Mars 1985, le31 Mars, 1935 Avez-vous ealcule que les entrctenue aux Cayes? existe entire }e dec1
foiuze Mille Gourdes de son Avez-vous pense aussi qu'el- ]e,laquelle diusolu
PANAMA RAILROAD STEAMSHIP LINE, ler Gros Lot representent Je Jo pale un Service de Publici- Pate tanten sa prce
prix d'un pignon sur rue? tew un service de Reclama un son absence.
JAS. H. P VAN REEDP SAvez-vous que Deux Cents Service de PropagandI: auf Le comparant a
.... '_ ....... / . .. ... o ,i

























HDperes o souens de famille 'tant d entreprises haitiennes '" eh I m t
a ^'^rao^n e-" G r A ent g nt Icur vie a vendre ses a Ia march desouelles elle 'nrgistr~e a reqi


tE TOUR DU


9 rest pom ntcessire crtrs rirw pour
satftrair. tat goats pour Is voyage. te.
gem de conaditimn n4 O*rnae juvent IQ
permettre co pkiis4.ac Cporgne. Los
rondhns 4fpmts,'r6ce 6 tMnt&rSt conm-
'tat ft do conrtonr u ne rsf4rve
aInt seontc, r6eliaobio ou besoin.


NNQUE ROYA
DU CANADA


. -7-


4 GECENZRALrTnr
C 041


T"trt fBttt


EN HAITI, COMMS PARTOUT A I L L E URS LES
PNEUS GENERALb ONT CONQU1S LE MARCHE.
*NEUS D'UNE SECURITY INCOMPARABLE D'tU N ,
CONFORT VRAIMENT SUPERIEUR.
LEStVOITURES OU CAMIONS EQUIPES A VEC DIES
4 GENERAL hD U R I N T PLUS LONGTEMPS. -


TnEZ, GRACE A LEVR BAS PRIX, LEUR SUPERIO-
RITE, LEUR CONFORT ET LE),UR SECURITY.


a -' a Motors S. A.

Dl st-r-:stewns -

S' Phone 79.
:. .. S| ... .. .. .:.. g ig" ""


.... ... ... .. .


Billets?
Que huit families du Per-
sonnel dependent de son sort?
Qu'ele repartit des subsi-
des mensuels aux Oeuvres sui-
vantes: Creche de Port-au-
Prince, Dames de St-F rancois
de Sales, Port-au-Prince. Pu-
pille de St-Antoine, Port-9u-
Prince, Association Corps En
seignant. Port-au-Prince. So-
ci6t6- Hi:toire et (Cogra phi>
(ilHaii. I('at-au-lince, Alu-
tualitP Scolaire du Bel-Air.
Port-au-Prince, Crecrhe de
Port-de-Paix, Oeuvre aCrnel. (Coll6ge N. I). du F,
S., (.'ap-Haitien, Ecole des,
,'r es r-e rI nstnuction (Chie-
tieiae. C.(ap-Haitien. Oeuvres
PariNssiales de la Cure de
PiXlisance. Fanfare JPetit-Goa-


six cantines scolaihes
nuent a Part-au-Prin-
son eompte: qu'u ces


contribue?

I)&pouiilez-vous de tout es-


p)t de parLi-pris et vous Ccom-
prerdrez qu'elle constitue
une force' et tun prestige na-
11i0nal.
Ur lce a, tout ccia, pourquoi
iCe .ini 1ac.iX-'Nt -vou s pa$ la
p 01'e-c ie : ur Ies ioteries exot
ti, -i Sun Huit qe -pus un de
: ( Ftl. (n.; SO vend hl ors
is i l'i ..>e e l iirte. ail
Itm1, U .4 -IUnVIS svslemitli-
"n anise. Notre or
^uel[ ioaj ti(iie 0i lu.ii s co(' I I
marnk-t- ,l i:s dt.e' t' iie ie me-
an t le.--. Pi'- > faiir l r

I"t O, It -t A ,I .
u. I Ierse du 'honal

d'laii.


Mncey GUI.-, E_ j

SDireceur. F


L'ordonnance par excellence
k suivre au coucher du soleil
Au coucher du soleil, apres une journte dee
travail assidu on d'exercice violent, !'ordon-
nancc la plus refraichissante est un grand
verre de White Horse Whisky k I'eau de
soda frappee.
Le White Horse Whisky qupprime la fadgue
A -et ressuscite Pinergie iangtissante. Sea qual'
iti. rkparatrices et sa valeur digestive soan
bien connues des sportsmen dans son pays
4d'originc atind qu'"i l'tranger.




i" iU&&HORSE2 -

... .. .' .. = -., ,


I eeteffez,

voea d ...
dire. dit '
Frann I-s
lenaim.t et
since oh t so
eette dert
ar Ikone*
ial civil de
imis A eea
rembre m il
itre, qum la
angoi CM-
ne n'aysamit
irs eontre
a tte som-
au bure-au
rt lde PaiN
v p't'efnte.
du matin
noncer la
ariage qui
rant et el-
tiun ona
Fence qu'en


rn diment
s de NoU


la dissolution du marriage aux
terms du jugement ius-dit.
Sur quoi, nous Offieler de
I'Etat civil de Port de Paix,
soussigne; vu I 'expedition du
jugement ,'us-enone6. la si-
gnification d'icelui et la snun-
mation Ifito la dame He 1-
riette Fvaneois Capoix letoen
Blenalim, el vu ah. 'ce d
la dite damne Henriette Frai-
Cs IS(apnix Belton iitnain1
regulibrement appele., procI.
dlant on exeI'Lt io dl u dt ju,.it
ment e11 vvrtIu o I '1 i
256 du ecode civil r HB'it rit -
clarOns dissout 1it i e
existant entr( ii i, .-odl
Hilaire dit Emile et Ia clime
Henrietti ( apoix Belto Bien


aimed. A telles fins quo de
droit; \
Dont act Lit v in n.ot-v biu-
reau en presence dtes citoy-nx
Alfred Tovar, se-crttair: etom-
rnunal et Altert die tRougl-


1I)1l1t, eO cYeCl1V


cono -n ~ ~u ixl,


tous les donx nIajeour-s dernemu-
rant et do nluilies h Po'r' de
}1aix, tt'moinfs choisiA t :Lm.
ns par IP compe{ rniat t apre1
lecture, avons s-igrt !e jIr(sont
actr av'c iC ('{ompanri, son
avocat et.s- ttTamoins.
A in.si >i 'n(; J. ,. A- Tovar,
A. de oiz.enO-,nt, D)antonm
"'?rany'sis, -J. B. 'Fbvcnrt. C(l-
iationne. I'OrTiciler ie l'K-tat
civil signe: J. B. fThrvenot.


HAN


LVe a)peur COLOM BIA \Voy
:;7 N. 1. re .reci r' dot s ports
( olonibie-s,. do Cri o a .lj1i C.
X., de Kingsto-n Ja,, est atten-
du a Port-au-Prinee ie 10 ,Jan-
vier 1U93)5, en route le mme
jour i 2 heures p. m. pour
New York, pregnant fret, pas-
sa.g.rs et male.


Le Vapour PASTORS Voy.
-6 S. B. partira de New York
10 10 Janvier 198 5 directe-
mont poutr Po:t-ata-Prinee oil
il est attend Ie 14 Janvier
1935, en route le m me jour a.
4 heures P. M. pour Fing-
ton Ja., Puerto Colombia, Car
agena et Cristobal C. Z, pre-
nfant fPrt, passagers ot mall.

Lee Vapour MARTINIQUE
Voy. 133 S, B. venant d( New
York via les ports du Nord eat
attend a Port-au-Prince Is 13
janvier 1935, on rqutt 1e WmI-
me jour pour Petit-Goave et
les autres port. du Sud.


. W. E. BLEO.,

_ M....1 c....raj


am-.7" ; .
., t^ 'w V '; -. : .j .


SL wwwn


sg avaWe


4~~vrgifl1WYWt r fl -


bE~


M'O NDE


Ve.
noe
fonetio
ce, gurV


t A

BA


LE


.. in ri ta \.^"S.! a1^s p 4 4 D W' ._


Les


"General"


__ .o ..


..... :.. ...... . ., .. .. .. .
..: ........ .... .... ..-.
.... .'." '. '".:... '. '-.: ': ..:.., .".. . .._... .; .. .".-"... -


omo


--


I


--




a a+,i ..1.1.... .nw.i.; .LAP ItI'.I II**.1. *hYI'. .I'.. 2I..... .... 1.. "'L't'' '..I.. 1. .I "' I.I tI "'"'..:.* '.".1 "II:I:I : 'j' 'r v e:Lif'*" *:. .A i' '''*'.-I'I* 'I1I
: :.. : ... :: :.... :. v ,... .....$ x :.... .:: IA '* : : :''' : I.. I' ; .:' _' ::.:': .__.' : :' : :. :2:_ ." :.. : :. .' ____. : --":.-_':.=


,r1f3


.. .- .4...
I ~ A .4"u j
-3.....
... .. .
.. ... . .
... .. . .
...n.........t..
.. . .. . .. .. .
.t.t........s.... .. .. .


4%


s u-.:Iirt.: !itU llfst:;:: n ::m n :: ::: -....


:a partaite eonsidrat ion, sol Plus :deo luisantes mare !
-. ; ..(8 .. i LIAUTAUD,-:. ...e L't. a:.. e

:.::: : .: : .. .: :..... .: ... ;i et l s pl :s obten s ont
.- une dur6e pratiquement ind&e-
: ,
FURSL...V... Easaye une fo. Ie steam-.
PfIJ ..TORA.. ..... .... essing* et le .dy-Ieaning.,
SrzSo.lt ..ettous lesA autres pmroeedf
Svous drgofiterunt.


stous engageons nos awon-
n&s, lecteurs et ami a bien
voouloir jeter un eou d'mil sur
les wyes photoogr-aphiques
d'aetUak de l'Etranger qui
sont epses sous notre ga-
lerie et que nous renouvelons
presqu'entierement tous les
deux jours.
Tr


h S nr*at doaooo e i

.:* "u ^ -:.i rut: 8n .MOO : e:-": ..

putet-di'e (onserver In pen-
S to a canaL .:malgr6 la torte
d&elivit6 du terrain traver-e.
Toutes e'.: chutes sont en ma-
vonnerie de roaches dureset
sent munies d'amortisseur.
En plusieurs points, le grand
courier traverse de's ravines
don't quelquezs--nes sont assez
importantes: des ouvrages
(dalle, pont-canal) sent pre-&
vus pour Ia traverse des ra-
vines, et leur construction
commencera dis la fin de Ia
saison pluvieuse, epoque a la-
quelle ces ravines charrient
beaucoup dceau. Six points en
b6ton et quatre porceaux en
magonnerie seront construits i
Dour la traverse des routes et
sentiers. Tous ces travaux,
ainsi que ia construction des
bass ins de distribution pour
Ies habitation ei'tront execu-
tLs des le debut du prochain
exercise.

Voici en d4tail les travaux
en magonnerie qui ont ete ex&_
cutAs au 3 Septemnbre 1933.
Maconneri Grand Bief,
7n. ) 1.
Grand Bassin Gzneral de
Distributi"n-
Sept Chiues en maconnerie.
Un P.nt en Ubion de 4 me-
:res a puucee.
Tin Radier en btk:n, pour ia
traverse du chemin-de-fer a
Pont Sond&.


Des Gonaives nous est par-
venue la nouvelle de la mort
a 'fage de 27 ans de
Gachette
fils de otre charmant ami A-
milear Gachette. C'4tait un
jeune artiste qui promettait
beaucoup.
A sa famille nous envoyons
nos plus sincere condolean-
ces. -S

t W


(f suicre)


WWI Ta PivWA's. in


VINSt


MASON A. C. MCGUFFIE

Amateurs de bons vina fai-
tes uftour iaJa nouvelti Mai-
son A. C. MIGuffie No., 185
rue du Mag n de IEtat
a tcok des 10W000 Chapeaux.
Vous trouverez les e,'us de
Bordeaux les pts rep6utes
srtout la granie Marque
Sze frvres. On vend par bar-
riques. gallons et bouteilles
Prix defiant touted coneurren-


Prom- .--


I


Baudel
Samain


ire -- Les fleurs du mai .......... .....
- Le chariot d or- Svmphonie heroique--


- ..Aux flanes du va-e


.. .. ,. ." ,, .


La Bibliotheque de Localion est ouverte tous sea
sal le dimanche et le lundi apres.midi.


jaw


ParI temp de Cris


01 P V m -.m^


C i I i in 'il



Voi utn pneu qui se passe de presentation en inu ps
Les grosses sculptures mnarves et saillantes de o go
de roulement, tenani fermvunent la roule, sont des syn
le- de seche1it depuis les dcbuis de f'automobetle.
,me au course des annmes d'adtersil qui riennent
s'eouler, ses enes ont depse relies de tout auire P
qneldcn (fit le prix..


JLI, tLE
DE L. C. LHERISSO.N


Solid la rteponse de Mfe. ion
Liauntaud. Serretaire d'Etat
de instruction Publique, au
Comiti du CinquaMnenaire de
.I. L. ( Lheriton, lui off rant
la Prisidence d'Honnear :


Secrtairerie d'Etat de
L'Instruction Publique
No. 416.
A Monsieur Clement Pothel
Secretaire-G6neral du
Comit6 du Cinquantenaire
(de Mr. L. C. Lh&isson.
Mr. le Secretaire-General,
Je vous accuse reception
de votre lettre du 28 De&emn-
bre 6coule, par laquelle, tout
en me donnant la composi-
tion du Comnite du Cinquan-
tenaire de M. L C. Lheris-
son., vous m'informez que l'u-
ne des manifestations qu'or-
ganisera ce Comite sera pla-
cee sous le haut patronage de
Son Excellence Monsieur le'
President de la Republique et .
nla priidence d'honneuir au
Secretaire dTEtat de l'Intruc-
tion Publique.
Trs sensible i cette gran-
de marque de sympxthie, jac-
cepte avec4 plaisir et vous en '
remereie sinearement ainsi
que vos distingues colleagues.
J'en profit egalement pour
presenter a M. Lherisson les
plus sinceres felicitations de
mon Departement pour leas
longs et pr4ieux services re.n- .
dus par son patriotism dans :.
la noble carrier. de l'Ensei- :
guenient. : : .: : : :
-Je prend:. bonne note du. :
choix ::qui 0: t fait de :M
Chrisphonte por parlorer,: au


L'ordonnance par excellence
a suivre au coucher du soleil


Au coucher du soleil. ras une journ6e do
travail assidu ou d'exercice violent, rordon.
nance hi plus refraichiante ea ua grand
verre de White Horse Whisky h reau di
soda frapp&ec
Le White .orse Whisky supprime la fatigue
et r cit Pnergie languissane. Sea quaA
itif rtparatrice et sa valour digetvi *
bien connues des spotamenan son pays
d'rngitne ainsi qu'h stranger.


emx


A


,sr WHISKY

S .~~ -- -
--- ----
........ .. ...................^K fei^ ^ i


~1~AiA~l ~4gy~ r' r a,' t' U .MhJ 4


Rendz rapid l aux dents tns
l ir BLANCHEIR NATURELLE!


Commences par vous browser ls *deam
aver Kitnos& Yoye avec quelle rapi-
dit6 rs dents teaches et jaan~s xrro.u-
veit kur blanchetr nauirele.
.Si voaus vvma piair. nnzya Kiy-
n1 VCt v en yi P r o r pei 'm s@vao ft-as
A. -an esfieaitf. V a VsUmaa remar
rat. a vatr Surires.

KOLYNOS .
. . ... .


mm


'4, '4.
% 4.. S


&1


... . . . . . .

*~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~- :- ::" :* --\--3^; i ^ -:p
3at "' C S ^ .^ Tr-u y ~ i m i i__ :**.: *- ** -.;. : .. .. **' ".. ...... .. J..:... :-:. i'r : i;~- :. [:v ; 2 f ;-
..- ...- ..... .
.. .. . .......
.-:. -: ..: :.. : ..... :.:.......




S0CItt HA I tX~f~fA4S E LrAUTU^^OfQRJlg$^
MB...I.. .. .. G G...... fl..t......A ..4..C.
P. ...... ......: .: :: :... ::: :.. .. ::-.r:i .......
.. -. ..~~~ ~ ~~~~... -. ... : .... ............. :.:...:....f. ..-..f.
... : :" :+ i".. v... -i--. ; ........_.._...-. :
; + : : ._."i.:":!::::yz : -i"::[i
.. ..' '. :.-- 7 ?.:: --- ''. .:: .k ::
.. . . -... . . .. .
: : .i.. : ., .. .. ....-...........-....:.-: -:-i_.-..... .. .

. . ... ... .... .... ..
.. . .. .. .. . .. .... ... ....: -.:: _-.:-_.::: ..:.: .:-: ..-: :.. .. :.. ::.. : .--. -.- --


DECES


-. :, I-- -, -- :Ws %. -LZ RI15 qj2l-7- ww ml. Aa wr w. ..


7 77777 :i ..JE. ...... ... ..
.................


La rnaitressttkegtlme
... .'mant.gitie ......

RAr"-k~.-R...... ire.. ........

Ber nge -:. Le savoir-vivre :et les: usages t .-ondi .
r ei.t Le rodort ....
det La police p it Iu. ....- ......... :..
DreiWr Une tragedie amerieaie en 2 'vol.,,
Verger. Ping-Pongie .. 'amo...........- ...
Poaimart -- Au service de la France>....TX
ig--NEda tioleon de la parole .... .. .
L de Lnde sarde la vo.......onte ...........



EDITIONS DE LUXE .. .
d et S a h o ..- .......... .......
Psychologie (ie I'alnour ........
Ml thode pratique d'auto-luggestffn l -.l--- ...--- ----- --
Education de In ]apaj le ... ........ ......4...
Le pouvoir de i] voionte ...

EDITIONS DE LUXE

D audet Sa ho ... ........... ......


~'~ki;~'~IBB$~~-~6~ss~aclr;~. --~ic ~8, 1~~


I


3r


. . .


. ..... ... ..... ... ....


pnrsp~eb~


;i


coca-Cola


-AO- Mt