<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02316
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 19, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02316

Full Text

...... ......... ..... ..... .............
........................ .." v v .. ."....... .. .... ... ....... .. .; .... ... ... ..... .... ... .... .. .... ...... .......'... ..... ....... .. .... ....... ... ............ ..... ... ..... ,... ..... .. .. .. v .. .....
K. : w ..., ..: ........ ..... .... ... . ...... ........ .... ....... .. .. .. ... ... ....... .... ..... .;.... ... ......... .....'.....'. .. ..... N........ ...... ...... -- ...... .. .
...... ........."...:... .....:......-.--
............... ... ....... ....................... ....
........... ....... .. ..... ... ... .. .. ......... .. .......- -'.'. . :.. -- .. .. .






S. ~ ~ ~ ... ....L t .... Z h w ZS p ~ I ... ~ .. ..: ......... ... ~ -
................. .. .. ..... .... A: .+: .. -: ....... ....... ... : + ;
.., .+ ......... .... .......... ...
..... ............ .... '............... 4*a ..
----------- .. '."... .....'- :..:...
.:, : :..i....:.............:-..- -
... ..................... ............. .......
.. ...........A.A....
...... .. ..... ............... ......... .. .... ... ... ..........-............
. ...... ... ...... ... ... .. .
'- '. . .. .. : .. ..'.'... ....:. ... ... .. . ......
....... . .. ... .... ..--:-. :.. ..... .. ...
.....~.. ................. ..............."
.. /, r ... . .. .... . . .
:'~~' i .. ............... ......... .. .. .........
......-...... .... .... ... ..... L ..:.... ....... .... ................ ................ ............. '.....' ... ... ................ .........
.i . . .. .. .. .. .. .. . ... ... .... .." '.. .... .' .. . ... .. .. . . : "' . . .
N .. . . .. .. ...... .... .... .. .......... .... .. ..... .. .... .. .. .... . .-.- ........... . .. .. .. ..- . . .... -. . .. . -. .- -- .. .......
. .. . . . . "... .... .. . . .......... ... .' -..,. .. x ; :. . . . . . . . . . ... . . .." . . . . .... '... ... .. .. .... . . ..... . .
.......~~~~~~....... .. ....... .. ........ ... .. .. .. ..... ....... o ... ......
+. ... .. .. .. . ... .. .. ... .. .. .., .. .. ., ... .. ... ... .. .. .... ... .. ...W... ... .. .. .. ... .. . . R DI.......I . . . . .. ... ..... .. .. .. ... .. ... ... .. .. ..... ..... .. .. ... .. .. ... .. .. ... .. .. .. ... .. .. .
: : : : i i : :. . . . .:.: ::.:.. . . ., . .- i --.... .. . . ... .
. ... . . . .. . . . ... .. . . . . . ... .. . . . ... .. .. . .
.. .."' " : ". " . .. ."'.' ..'." ..... .. ." ." . " .'
:: -* ::::: -: : ::. : ... .. ....-. .- .-- = -: -- .. ...- -, ... .... .... :.:.-.... ...-.-. .....- -.- . .-- -. ...,.... .-.-.-:- ..... .... :-..: :. -..- :....-:-:..-...- v .- -. .--. --.:..--. --. --.:-: .: .:.-. : ., :..- -..-....: :- -.... ..... :-- -. : -:.:..:: ::- -- -: .:- -:- .-:. .. .....: .-.. .: .: :...: .-::.. .
vl .+. .,. ,, =. ., ,.,, +. ,. ..". .. ... ... .. .


.... . ...-... .. .

I ":: .:- i '. -Notre confrere L .Act ion
: :": :;:tionale en :son dition du
c ntret e I our, iannonce :-e la nouvel le
rown 1 :. de demisson da Cabinet. se
.. no W confirme, L'atosph.re po i-
i-de-:-: :. .--netique est :tel e.aj:::aou t.e: ce.: .cO -
.: .a e q.i w her :f e, pque ette nouvelle ne
100 :pamirit pas dnu.e de fonde-

"rdxMe: "Y: Co'ne m ous nfe 0voys jppas
g 8: :'47 e trop ein :quo aItatoipph O r-
tflyiguine 'As litique de ces jours-ci diffire
pyblique, a Men tc- l de celle du moist pasSe, nouis
r des renwei- sommes obliges de croire qu(
:u:ti toirment Wn ette nouveile de demissiin du
ce qui nous a tm Cabine t 1est pas plus foir-
e, de qu'eIle ne 'a ete on .cto-
de ce que nous a d i bye et en novembre ecoules.
| 'autorise, i resort Evidemment, ii pour:ra ieon
1: se produite quelque chose>,
des Aliiene, don't dans la politique gCrenrale du
.at gindralement re- Gouvernement, mais, en at ten
"e:stdirlgy par un spe- dant que cela arrive, et a bie
:e. maladies menta- considerer les faits actu Is.
Veser, qui se divoue rien ne semble indiquer U 'im-
Suinigalable bonti au minnce d'unc d(emission dre
nt des mathemreux Cabinet, mis. .
it #munntable atf-
qest l fole. It mon- ..............
" ioncie nCe jinfl
:. ses respwnabili- IN.AUGL.'RATION D U
ais let divouement CERCLE DES OFFICERS(
Mrdent, la plus ferven- DE LA GARDE itHA!T7
tailn snnt to' h un
wt:ain. lorsqu'il Up. Le 22 lecembre, con ant a.-.
w.e n .cre de lra lieu iiniauuration du Ce'r-
ar.gent. (est exact dce des Of(icie's de ,a Garde
0-e t ce probeme an- d'Haiti.
qlg ( trouvent ac- C(omme nous I'avons dtjI> an
les dirigeanis de nonc6, c'est dans 1'ancien QuarI
e4i Aliens. tier G&neral, de i'ocupatiun
:s ne & mes affeeta- que sera instaiO Ic CTre:e, a-
!Administration A- vee un moblwer reunwi-t,
:avait fixees pour la tout ce ql'il y a d(i cor fort
t ekCh de 1'etaiblisse- moderne.
| ad ii n'y avait que Cela no peut t.,nner pier-
Wnnes, Ie Service Na- sonne, car ie Colonel CalixtL
H..ygiene dewt il de- et s-es autres davoues eol ,.
.t oblige d n signer rateurs metten:. in ree
tc.t soixante dix sept. gueil P aftlIrmer chaque j-."
emcnt it en rtsul- d(lavantage 'esprit dA co,-ls etL
les infternset pour I. prestige de la (;arne Hai-
n.nel si maigrement ti.
Ses surtveillees centre
4. difficulties d'ordre


xtemple, pour l'appro-
Sent de d 'Asih' des,
M. Reser est force,
Ide se diplacer, d'aller
itarchis ruraux afin
|:.des achats au m il-
pe possible.
part., 'etat de dela-
d:es loaux du Pont
of.fre aucune seuri-
tfous furicux consti-
the menace perpetuelle
f teurs compagnof.
.moins tranquilles, el
x gqui ont charge de
r..r... C'est ainsi que,
ant, les premiers se
*e acies de violen-
abile, frappent is
t vers, brisent tous
igsr tuk, et ne ceasent,
maitrisk, d'offrir
: ahuris des pas"
.trife spectacle que
Wrs forces les abae-

':iaistent pass, auIx
.: .eA.c. Ce des
rtune, qucon arail
.. pour abriler des
"is P~asle temps de
.olune. contven-
....W tablteaude VA


,Rs jour tog 14


LE NOVI VEA I
U'GE DE FAIX DU
CAP-H.AIITIEN


Nous appri't s gui cest
notlre confrere Me- DIdiiou
Mtnard qui a Pte noi.n. u-
ge de Paix de la Juridiction
dcu Cap en rVemplacemeni'. dIL
MNe. Solon Mompoint dIec &de.
11 a prete serment avant
hier a 11 heures au tribunal
civil de cette ville.
Ce poste, si ardemment
convoite, va avoir pour titu-
laire un home de reelee com-
petence,
Nous lui envoyons nos meil-
leures felicitations.
... -. ... .-- ..

poussee implement de la fo-
lie ou de la folie joiei la
faim.
SQuil nwus suffise de dire a
Secux qui ont pour devoir d'en
assurer un f netionnementi
normal, come cela se voit
duans tou les pays civilises o
I le respect de la personnel hu-
m Maine S'etend rmme. aux focus,
que 'Asile des Alidns ne peut
pas continue i4 exister dans
leg conditions acwnelles, si
r..eilmenti .1 et une wuvre de
.-harit-hrfllenhw et. die pitii


. . ...... -...- ..... .. . .





Da-: i.t-dff etnts chan
tiers--q:e vien : -o.: ouvtr ia .
": ::.. .: ,: ; :. .ii :ne :
Sir ga on :A::a: i.:: viere. :
bio ai-x Vtie tt i. a. I.:
t..ona..v:e h i..... ..i.i. i.:.i. fe -.: is.. ,'.. ... :
g.: Mnt une grinlaIt .tnm.I n -.
pu.. i.ti it d ttr.i :....
_. est autiant de udseres 4ijnI
vu'tt "e souiatugets tans 's'S
regiuns, et (EUti ti J.- :, e .._1l-'
t.e teux (.U on( t.e m.t cl}puiyC',.
:t e rits, ii a etu w"(uco Up
d'app' nvs et pt a 'w e.>, toU-
te4> proji.'( .;r iL(nu s gatil'ees, itai:s
c u&L uaui fi( e T itv ire's i', co0 -
u altct pour ceux qul aluen-
(ient oiAr tour. Calr i y aura
ai|es e>i l-etLes (!e iun U aintie.,
p Lsie'u'" autires enC.li Lle.-i n '
* i('ouvement. j
k. i a q8 a patienitei'.


E\I 'CORE U.N DISPA RU"

Dt)epuis je.udi a dispa u it
j>une .itaOn1re du Ifluzt de lCa-
tulle Joan ,Jacques, age de 'i
ans. Originaire d'AquIn, ii ha-
bitait a ta rue de4 Lsari.
Voi]a ^ea .-septjJonreS ({t- sa
ptuvre ielU-e mnore, son epou-
e et ses iliuoritunes eeiant>
vainemnt ] tittendent!
L/on cruit, dans certain- mli
lielx, uu'il a du fuir ,ia m"i-
s>un famiiiale, parce que no
pouvant pas faire face ai cer-
taines obligations, tmais dans
d'autres on se aivre a des( plus
soL r-.mb-, conjectures.
En rout cas. e'est la deuxie-
*e (tispariti,,. au course de
euLte stmSine, sans pourtan1
4 Oju'..I pui-e ie< Cttribier a
des coup- (.I.' ang s .t.
quo les disparus sont plutot
rates haumbles. Q u'est-ce done?


E17 L. R 'TLLE

ET LA, RUELLE
SAI7T-CYR?

r L.es t ratvaux C -di t -fection ( e
ia Rue Ia .inD, v', pon rsui-
' 'lnt i5 Ia sati. e t. 11 eait vraiment necessai.
rle (e le s faire, )pusqtue e'est
ui.e de- priiCiiAC. arteres
Oui conduisent .au Chamw dle
Mars.
Pour ia n..mere raison des
vr8paratioi, U 1: ruelle Pi-
q(uanit et a ie-e.. St. C\yr
S'im poSent. etant donnIe qu
mem. si elles n'ont pas 1Fin-
a portance de la rue Lamarre,
elles conduiscnt au.si bien au
Champ dct Mars, tout en etant
plus dangereuses pour la cir-
culation des voituaies, parce
que voices simple.


Sirop Day
conUtre la grippy
-nan..a. .a n -r

fuvez le Rhumrn
Alix Rou
y -t -* r -n
hire en 6e page olisle des U.i
gres de to Libratic Nouvelle,


:: : .:. ... : . .A. : .::.:::.. .
.I SECRI. TA ... LA.

LAGAT1ON fl'HAITI A
Avis D ...........partement d I -....
.:.. ..... ..:": :.:.:.:. : :: : .: : :L A T N .T ............... .. ......
:.: .. :. u lioB^ :p US ,in un: ;*: ..: ..". : : '. ... R. :A
A vjis.. D p:a.rtem ent.:.d .n-: : .: .;, : ..: : :.: : : : :. :.,_. :::.:. :*:::
terxiplf.r rehami all ^ on 1-41.^. s .,r


trang.rs *.-n HI iti.
S (et .avec: ne :1 eg'itime a .
t isfaction qu( 1:0i cous tatotus.
que. 1eo (ou v, r ri1cinel:l=,: titatd is :
U). .11ous atti'11iins :SO11 atteii-
lJan stur la. qtuesLuni, 1'envisao-
genit dlan1s i. mOre ,1)a (Nque:
nous. :
1I "'( { .ent done que I Jn-
t6rIt. hien cotn.riL d.1 Pays a
aucun m., .men. t 'a: c .e d'n-
t re l bjet de fl pre 'cu-
pati(ns, et (i 1 est f a, ot.dit.
(en convdneir, la .n(ieure ta-


LE DRAME DE LOURDES
,, U I.- 11 I I. :*I.
on suc luiiti bier la tntaLStrat8e prod'IuiC
in,, %Le )Drame dc Lourdes'>,
3110 pirictZtait Paramount a
la Ir'-e- e.
l.'n .ran' e (mi diehuaine I'6-
motion et ouf tr'iu.nm])]ent iet
petit J, an Bara et la petite
MicheHne 5Ia ]a.,. i ,e,: n;
vOn dja vuHS dans <(La PoW-
.r.nir s,, e': qu. inttrt)rotent
Lnts ro',< a,,e utn. emotion ;
:f rv :nte .' i s ,'inc rl+t' hai-

Les -,cenc. du |,,!6rinate de;
L. 1... U J ( e: 1 t'i m is Ln 'cine


C -tC E tvr p t: ;P'I dj ~ u'u

structUP, cre i d auitt, est. des
tin4e a eaechn1teU l- public et
est une mani.,e I(d tour (de

Pour (,.Jc Suisv un EA ad6>,
nous jijons ,i,.e e'tait un
ilrn ta voiY. II faut voir i t rI -
voir Le DIPcame de Lourden>.


LA PIROPA(;IDE EN
FA .EC D'11 A 1Tj

J ,vc I..e ,-an d-ei La i rde-
T ";r 1iamouni pi . e, be.u tim ,d Prpagande en
favour (d'iai. No t're Direc-
teni Chauvet au microi Ie I 1
Novemnbre 19t- O 'el.I"t {v a"
uti speaker do tout premier
ordre. lais )erIonmne n lie )-
vaiL suppoSei+ ( u'aux *.t.,(I ',
iH eut Vemwport .e succs qu-:
110nou avon \vi! nie apl.)c-,i-
(i.- Au.Li nuuiS espIrons gu).q
dinAcnehe procbhain tout Port-
au-Prince i'a Pararour;t
voir Ie beau et bon travail er:-
trepri-1 en favor du, Pays pr
notre ami Lucien LIafontant
Constantin Mayard et note
Directeur Chanvet.


PORT-MARGOT INONDE

A !i suite d'une reconte
inondation. noiS avons requ
de note correspondent do
Port-Maargot, un vibrant ap-
pel de a. popular ion riue nous
-publiorons Idany nottre, pro-
chain numero o.
C'estt Un cri Ide dtr cSe qui,
certainement, no dlOtneorera
]pas sa..s, echo.

7u'e i uit uhs de n in'otnrma-
twis en me.w page.


Prog'arnrme )pour les f6tes de
fin d'ann6e avec l'Orchestre
Jeudi 20 couranl
(.Grand diner dans'ant.
Entrce: deux gourdes.
Samedi 22 I9Dembre.
Vn grand bal en organdi.
Entree: 3 gourdes.
Demanded les Huitre.s Ame-
rieaines
Dimanche 23 D)eembre:
La direction or'ganisera un
grand th5-dansant et un eon-
cours pour la plus jolie et Ia
plus original toilette d(apres
midi.
Grandes personnel: 2 g'our-
des.
SLundi 24 Decembre:
Grand reveillon.
La salle du Trceadero sera
transformee. Des cotillonss
magnifiques seront distribu6s
h tous les clients. Reservez
vos tables".
Entre: ..Tois Gourdes.
Mardi 25 Dteembre
Comme P'ann6e dernie'e, la
direction oirganisera un grand
bal pour les enfants avee dia....
tribution de cadeaux.
Grandes personnel 2 gour-:::
des, enfants gratuits.
A partir de 8 heures tente,::
Pentree sera de trois aurdes
pour un grand hbal e gaia
qui fera 6poque
Spccialits pour la Nod
Assiettes froides A 1oi.

.. ..........
Punch .au champagne,: or;....:
. . .. ........ ................. ........................


. ...... LES.. .. .. ..


.... .. ... ... '-..... '--'-----.--'---' ........ ~ --' --'-' .v.' .. ... .' .. ... .... ... .. .. .. . . ... . ... . .


Nus appirmons avec infinj-
:ment de plaisir la norninatircm
Sde notre charmant et distI-it-
gu :eune :confrire, Jacques
SAntoine, commrne: Secre!t re d::
Sl.a 14.: ation..d. fHaiti a WIa-I.
iingt.om Ln : T qtui :dirige ave :
Stant de distinictioi et do etmi
Sptence 'intres.ante tIVevue
L itte6raire eft politique la Re-..
lev>:, et oCCUPO depuis quel--
q ue tem cn ps I' i mpor tant poAtO
de Chef du C cabinet Partie-.
j lier de Son Lxcellence Ie Pr-:
sident !.de la Repibltique, ii
; LunI .nou:s E;n ; .imr m* ::
vaifnles, rempii ( ignement
les importantUes fonetions aux
qUe1lles la hbaut confiance dut
(.hef de l'Etat Pa appelf.
Qu'il trouve ici, 1'expres-
sion do nos sentiments de vil-;
ve sympathie, et nos plus sin-
ceres compliments. ::


AU RADIO
Vendredi soir, 8 heIwures
Notre B6ranger National,
Candio, se fera entendre ven-
dredi soir,. 8 tfebru.s t ta Star
tion H. H. K.-- I1 prnomet un
vrai re.g'al artistique. En voi-
ci le programme:
lo-- La tirade des Minis-
tres (Ruy-BIas);
2o..- Les petits chag'rins;
o..- L~4e jour de la noce;
4o.- Le travail, e'est la Li-
bert.;
.>0.- .Toute Rinmin, Ce r-in
mnin;
Bravo! V incent L ravo I
Pant.al. Bravo! Candio.

TROCA DERO









""^ : "' :" ... ... .. / .T '
Bureau Internal ton
de Boy-Scouts
Directeur
Hubert Martin, etc.
25 Rue Buckingham Palace
Ltondes S. W. And
126 Novembre 1934
Cher Monsieur Saint Cloud,
Je vous accuse reception
de- votre lettre du 10 Novem.
bye, regue.par voie de F'air et
couvrant un ch6que de S 2 re-
pr6oentant les droits de licen-
ce de votre Association, due
au bureau pour I'annee 1934.
Ci-inclus la quittance regle-
mentaire.
Comme je vous le notiflais
dans ma lettre du 13 Novem-
bre, la seule Association de
boys scouts (d'Iaitti reconnue
pa'r ce Bureau est I'Associa-
tion des Bioy Scouts Natio-
nautx d'Haiti. I serait contrail
ve. h la police d otre Comite6
Ihuterntional de reconnaitre
plus uLes Association (dans
aucuiie \Niatlion. Si aucun au-
tlre gr iUle1.tte len it N i Se
-onstituer e-n HVlait i nus Nius
psuggtn rns lidoe e de lgena-ger
a saftilie vl Atr Vot. A-ssuoa-
t 4ion.
Nuns serious hereux de 1re-
cevoiir tous renseignements
relatifs a ce genUe de grouipe-
men)ts in se sZ iUilt orgaU-isC.
* Oe toui remnercie es senti-
ments que vouslS exprimez a
i -eard.il nutre Bureau et je
v.au dHonti. !'assu'rani c de ia
recipe 1oci tit d noI- enltiments.C
.J'ai a ~ a voI-n ren' ercier
p+ r la Jhotci.ra] hie tjque vous
mH 'a e;*: ie. t'i l noulLti sera
*Wi aNw (1 e [A -j)r.rdire I une
U'mb u thK t' Numero du
<.Ja12r t es t'i Jan vie 'r. i
N1> nous rappellerons vo-
t e (einalle et nouis ne man-
QuCron P t tl'as ou i. as'a-
gira tl' un Jamboree mondial
avec Conf erence, de transmet-
re tine invitation aL Son Excel
lenc le l PrI sentt di'Haiti.
Sinceba n'e&t vou.tre
Hubert MARTIN,
Directlur.
Pour couple conforme:
AlI lhonseo ST, CLOUD,
Prisidoent -FJ'ndateur et Chef
E':x.&cutif tdu Mouvement Scout
en Haiti.


xxx
LES ECLAIREURS
LAIQUES DE
MONTMARTRE
~
Le Bureau International
des Boy-Scouts de Londres S.
W. Angleterre signale pari
une circulaire aux Boy-Scouts
Nationaux d'Haiti, ainsi
qu'aux -Associations des Boy-
Scouts de 43 Nations, qu'il
existed a' Par'is un groupement
non treconnu q{ui se fait appe-
let ..hMontmartre>. (tette Orga-
nisation Tie faith aucunement
pai'tie de iune des Associa-
titms Scoutes (Ie France et
n &et pas miembre du IBueau
International du Scoutisme.
Frannais, Aueun aide ne doit
lui etre fourni par des Scouts.
Tons ren seignements regus
a leu' sufjet doivent etre trans
mis immediatement au Bu-
reAdu Scouts International a
Loindres S. W. I. Angleterre.
'Pour copie conforme: Al-
phonse St. Cloud, President
Fondateur et Chef Ex6ecutif
du Mouveinent Scout en Hai-
ti:
Set!l representant official
poui le'service de renseigne-
ments des Scouots ou Eclai-
reurs en Haiti, autorise par le
Bureau International Scout ai
Londres S. W. I. Angleterre.
ASSOCIATION
'f DES
BOY-SCOUTS JYHAITI
Enretitrie. et reeonmwu par
le BoRyScot Internatidal
Bureau de Londres S. W. L


*,i ..... 'e ... *' (




Avant d'aller ailleurn pour
vos chaussurea
une visit s'impose
A la Cordonnerie
MontCarm l I
GrandRue No. 1721
T61. 2182
HYPPOLITE JEUDY
Propri6taire.


POUR VOTRE SANTE

Si vous souffrez de l'appa-
reil digestif, ou si vous sentes
une debilite queleonque dans
I'organisme ne ratez pas 'oc-
casion de vous mettre a I u-
.age de la Farine aQUISQUE-
YA, (quintessence de la bana-
ne Troglodytique) ou bane
Grand Vincent.
Madame, n'oubliez pas que
la farint Quisqueya est in
agent actif qui excite la eiis-
sance des os chez les B6b6s.
En vente partout.
liefusez. les intitati, ns.


LE CENTRE I'ET(DES
['. IIERSI TA IRESt

3Ime. Etienne Bouralld. 1)1-
elet rice du entire e d'Etudes.
Universitaires, announce au
pu lic ljU'llu regiStrte et (i-
vert au local de son Etablis-
sement, sis au Bois Verna, a
toutes les personnel qui veu-
lent s'inscri'e soit pour vdes
couprs classiquet, soit p ur de. (
Course facultatifs (Espagnut.
Anglais, Stenographie, Dac-
tylographie. Cour de coupe,
de dietion. de (lessin. d'ameu-
blement, d'arts managers; de
solfege, de piano ou de chant.}
Adresse, Bois-Verna en face
Ed. Esteve.
Telephone 3773.


/


Reconnue par le
Gouvernement d'Haiti en 1930
Fondle en 1926.
[ Rglement International de
In .7e Conference Scoute h
Birkenhead en 1929, Envoy6
par le Bureau International
Scout de Londres S. W. I. aux
Boy-Scouts Nationaux d'Hai-
ti.
Le ComiLe International a
etabli les r&gles suivantes
pour la formation dans tons
les pays de grouped scouts d'u-
ne autre nationality dans le-
quel ils sont domicilibes:
lo.- Avant qu'aucun grou-
pe Scout de nationality 6tran-
g're puisse 6tre former, il doit
obtenir la permission de l'As-
sociation Nationale Scoute du
Pays dans lequel il est domi-
cili6. En demandant cette per-
mission, les renseignements
suivants doivent etre fournis-
A) Les noms des Commissai-
res ou chefs proposes avec le
d tail de leur service Swoutt
precedent s'il y en a;
B) L'autorisation ecrite de
F'Association Nationale Scou-
te du pays d'origine du gr'ou-
pe en formation;
C) Un engagement que les
conditions suivantes seront
respectees.
2o.- Ces grpoupes ne doi-
vent comprendre 'que les su-
jets de eitoyens de leur pays
d'origine A moins de permis-
sion special des deux Asso-
ciations Nationales Scoutes
int4ressees, c'est-a-dire, celle
du pays d'origine et cell du
pays de domicile?
3o.- La nomination des
commissaires et chefs depend
de I'Atsociation Natiornale
S&oute du Pays d'origine,
mais il doit en ette donne a-
vertissement pr6alable A l'As-
sociation Nationale Seoute du
* pays de domicile. La nomina-


(Voir suite en 4e page)


, Devenes votre pro'pre Comptable en ouvrant
Conmple de hque t la Banque Nautonalt do
Republique d'Haiti.


COLLEGE


SIMON BOLIVAR


Etablisement
d'Enseionement Primairs
4f Secondaire
Internut et External
T'outes les classes.
de la 12e a la Philosophie
Rue Magny, No. 113i
(Petit-Four)
Telephone: 3W87
Dhreetear: Maaries Clermeh

Prdet dee Etudes: R. Chalmen

Aft'inltrMtevr- a- taluogt


)

)


Le College Simon Bolivar,
fond6 en Janvier 1933. a d6ja
eu ringt succes aux examens
du Baccalaureat, chiffre assez
remarquable si Yon consider
les difficult6s de tous ordres
que confront actuellement
lEnseignement Prive. Ces sue
ces sont dfis au serieux de l'E-
tablissement et i la compe-
tence des professeurs.
Dans les diff6rentes classes,
la preparation des eleves est
I'objet (d'un soin minutieux.
Aussi les resultats s'averent-
ils de plus en plus satisfai-'
sants et les parents n'ont-ils
qu'h s'en louer.
Leqons particulieres de Let-
tres, de Sciences et de Lan-
gues civantes.
Cours speciaux de Steno-
Dactylographie eti de Comp-
tabilitl.
I.es inscriptions se reQoi-
vent tous les jours ouvrables,
Pour tous anutres rense:glgne-
melits, s'adresser au College
Simon Bolijrar. Te'l. 3501


RHEATINE LIUMIIEREI
Specifique, efficace centre
les Blennoraghies, Ecoule-
ments. Maladies des Reins. Le
produit present sous forme
de dragees est facile 'a pren-
(dre.
Ne n&cessite aueune precau-
tion special.
En Vente A Ila Pharmacie
Roy Rue du Centire.
Et Chez F. Lavelanet, C.
Duplessis, Succ.
i738,Rue du Magasin de 1'Etat
Telephone 3430.
.. .. ... .- | 7 2 __


Coca-Cola


nu
l6


Usine i Glace de
Port-aua-Pnrince

Fabrication de glace do
meilleure quality.
Livraison rapid effectu6*
quotidiennement par nos ca&
mions points en lane dan
toutes lea directions de Ports
au-Prince et de PationVill&


I GLACIERES


Nous avons toujours OL
main les derniers modilea do
glacieres en acier k partir de
or 25.00 et au-deasus, venda-
bles avee facilit6s de paif
ment
eLes giaciere lea plus aO-
rea et lee plus 6conomigqellb

CkEMB GLACEBB
BSUPERLATIVYRs

Un produit nouveau, qui as
le cede en rien aux meilleures
marques des Pays d'Europe
ou d Am6rique eat offert au
public haitien par 'Usine i
Glace de Port-au-Prinee. Gol-
tez cette d6licieuse cr8me, et
VOUB serez convaincuL
Faites une agrfable surprl-
eea votre famille en appor-
tant de la tCrume GLac 8o
perlativL pour le desert...
Tous en raffollent,

ENTREPOT
FRIGORIFIQUS


Nos eLambres froides ont
Wth r4ceinment mises & point
et peuvent recevoir n'import4
quelle quantity de viande, de
poissons, de 16games, de
fruits, etc.
Le Public est cordialement
Invite a visiter notre usine et
a inspecter nos modules de
glacieres et de sorbetitres
ans notre salle de vente.
Consommer de a glace e'st
raire de iV6eoomli.
AVIS


Ce qui permet a Pierre Co"
.e d'avoir une si grande clien-
tele, e'est que sa coupe a une
e16gance parfaite.

Pierre Coles

Tailleur,

Angle des Rues du Centre et
Bonne-Foi,

L'InstitutS TippenakMxer
demeure une excellente desoe
avee son irrdproehafle
9riao cea.


:m : "" '...

>.. ,& .:......"




UR' VOUS



oM tubx U aD
duminium
le 4 comprim6 tr6s pratique pour la poche et tle s


JOUETS JOUSETS O1
oThe Souvenir Shop S
Vous off re ses n tt.d6
yeux Noel et Bonne Annm
Venez voir notre sto8.,
beaux jouets et cadeax. P
* p6es nationals. Paner i.i
.vrages, A meublemestthe.4u
p6es, chevaux deboi b6j
* etc., etc., etc... Toutes deof
brication nationalex Un heal
Choix de jouets import&, *
Etrennes pour dameK j
nes filles et Messieurs. B
cadeaux de toutes sorts.
fetes, fiangailles et maria
Venez voir. Faites vos. at
au ocSouvenir Shop.rt*
Quai et ainsi encourages v
dustrie Nationale*. ; i

ETRENNES AUX
CLIENTS
A titre d'etrennes Is
son F61ix Lavelanet, C.:
plessis Succ. vendrai des
excessivement has incMn
jusqu'ici: .
Des pyjamas de pla*e.
4l'intericur en soie, des k
nos des robes splendidesd'i
terieur, des carries, des
dees mouehoirs de soie.
I)emandez aussi lesi
ses pure soie pour
SPrix de concurrence. ,
Passed au plus tdt, les
Scales s'enli'vet v vu leur

En foule done ehez:o


Felix Lavelanet
C. Duplessis, S
17:}18 uedu Magasin deT
T%]6phone: 3430.
POMMADES2 ;'"
Grattelle D, mangeaigo:
Eczema,. T&che bes
Phie. St.-FranQoi
Dr. V. MATHURIN",-
Gd'Rue P.-auPe
.-- "'. -.- : ">
REMINGTON.

Le coquet 'bar
Paramount, vous p43
meil leurs v veaux.pUY p er
.vous invite & jeter ';i
d'ceil vers les belles ~mw!
"a cire.e
exposees8& sont. t ite
connuaque utilee ,...
d'ann6e:, est- Ut
*.9ItEC .1MING *
** -xV S~


talua. e on



Spares vs




Ohonogrph_ ,ca,,A. '
tout de suite vph









13 annie *
*Sdervie'
41l Rue, Phone T4





A V IS
1 Celi Rodophe MC











Mac3ines a'calculer
Rubans, paperter
A W78 M&DI&

L .UIS HIPPQTrn i1



Machines i cre ir
, Machines a calculer tS
Ruhans, paper earbo.:.
Faita. yos achati tea. ".
a.


L 1pW.


7tSL~


"-o


-LM -- ---LM ------


"2.


t

t




-" :./ :. .. :.. :. ." .. -. ,: .. ... ... .. . .. I .. .. ... .. .. ... ...... .... ...... .. . . ............ . .... .......... .. .... ..... ........ ................. .. .......... .... ............ ....'....... ."...........
. .. .. ... ,.
...... ... ... ... .... .. ... ..... .. .u ....... ....iu .. ........;-c ;7.-..... ....... .. I ....... .
.. .. .. .. . .... .. .. .... .. . .









s La 'CaimI4 des an tend aujourd'hui un r&- soft 6&36L009 dollars de plus tion est encore plus tndue n darilera mont dbpenf
Sp rou aour ci..taii. des. moyen e...m qu'en 1983. t 900..431000 de: Yo gol avie, Pr em.ier N





Itdzt: supptentati- ployes:par los communistes plus qu'en 1931. Ce chiffre est colas Utuniovitch et tout o fn LONDU SS- Cost aujora
O :.francs qui pour r6pandre des idees de done le :plus 6lev6 des 4 der- cabinet :ayant dit dhinisinBv dm4l que doit avoir lieu
'afoutekr a bu,.d- .utinerie, de rebellion, do sa- nires annes. 11 indique ne nor pour avoir acceptt 6 a s r-ndionale desdl.gati.





fensenatknale d botage :et d'assassinat dans augmentation notable du pm; lution donnie par- Ia S.D;N amricaine, japonaise et b
rds de dollars ou92 lanne et marine. Le Bri- voir acat de ....agriulters........ au diffrend hongro-yogo ta'nnique. aux ngoeat oi






a de francs adopt gadier G6niral Alfred T. qui a toujours &te consider lave. Les ministres ont remis pr&liminaires de Londri
.... .1935.... Smith, reprisenant le Depar- come un des facteurs vitaux leurs. dmissions ajournmeint .au.ra lie pr
teex tmnt de la Guerre, a expos do ekivement &eonomique. A- journee de dsaecod, lorsque bablement oudi. 1 sera pr
..NGTON.- Unel lut ls moyen s employ& par les vee-Papproche de .a No l e Bogoljub Jevt ic Charg des ct ap -midi ..un: c..omm
ique tr seree s'est: c:eommuristes pour fire: : :lt' commercede :detail : :a reu un :Afaires:.:Etrang ees,:: et Pa qu: explkquant quo les p:u
: : entire lea: avocats de:.: propaganda parmi les troud stimulant qui li fait depas- goutin Kojitch, charge d:(e A~- sances:sont arrives, dan:s I
auptmann et le Pro- pes, et a tdit quils venaient re- ser itous les niveaux atte.int gricult.ure, uepnt decid : de pourparlers : a un point q
d:.u New Jersey, sour la e::eruter des adhdrent.s jusqiue: :depui Ie commencement de:: ia s'en alter.: 0n :Ori itique Jevtic n;essitie de consultation- 4
.n de savor si Et.at dans .'armee et la marine. Lj cruise. Malgr& les reductions depui d Ul a accepted Ie ver r.eetes doe leurs .uv. go





Jersey a legalempt a dielar6 qu'il 6tait urgent de drastiques des rcoltes de eat- diLct du Conseil (ite lan S. I. N., ments. La Grande Bretag]
:.. ...... . . s










itde 93mmer dest6- prendre les .mree s ngisla- t t arnee.les prx de 14 deu .k se timent populaire 4Hunt convoquerme nouveau ls e
.d ..po.e..de.vant son echoe.3 0: pls e -eaecetis se x.l.pr.ej.... .I 1 Youg po u .. :L Jpon is: t:S
Squia entend... : ar e dae I aue derni te, pour eA lAvit.: On e dsappde: iqu e :j conimence: protester co






^indbergh.Tandis que NEW YORK.- On a publiN ruimee 4puIue. Le Depatite pays al\'t accuse ha Hongrie t. Ut la4ei:gutions umnric
nbat:sT pursuit e uc aujourd'huiune deposition de: meant Ve I'Agriculture: atri- de complicity d:us: Ahsassi- nes qu'llts sont reponoaUU







lqs deux assemblies Ie- la petite Gloria Vanderbl; :tala hausse a seds reductions: nat du R:oi Alexandre:w Mar- du: sabotage des pourparce
gives du New Jersey out agee de 10 ans, et. h6ritibre Ce .ysitmntiques des recoltes et smeille jr des terroristes preliminaires.
une loi special autori- trois millions de dollars, tunt a ia sueheresse La reotC de croates. Elle prdetendait Iu O ta Marx







CEtat h citer des t6moins sa niere et sa tamt e e sont dis 14- 4 er t de 22 on o inferiure a la Hongrie avnit permit aux LITORIA, tItalic. an
smt New York, et Font pute la garden pendant des ia production c e 1n.t assssins de: reidder sur son au coire s des fetens elebra
menvoye au Gouverneur mais par un pmroce qut i a pris Ig territoire et d1aaeplorer lur erection de Litoria on pl
rry :Moore )pour qu il la fin en faveur de ai premiere. SAHRiEBRUCK. Arthur complit Elle avait demaSnd vince, le Premier Mussolini
-lgue. nl y 7est rapportie que la etite Hemii ey chef de la police bri- a la Ligue dti pretd de Cs me- darse: UVeC troios pga.n t eis.






:txxx te defendit en pleurant d:a- tannique speciae de lai Sar- sures pour force Il Hlongtrie les a eTmnsute cotnphiwnftc
ANKIN.-r La canonniCre voir voulu riecommencer a vi- re, a tipuissionne mardi, a la a punir sst. fonctionnaires et. a dit $, n a parte aux or
rArite fPanai est par- 'vre chez sa m-re. suite uil incident survenu trouves responsable dce la ciers presents : Nos pays
*our Wubu, oit elle va es- xxx entre lui et le Prince Lo- chose. Le Conseil avait micux nes out uine grace charm
de protIegebr les risj- WASHINGTON. Danr wenstein. 11 a pris cette e- aim rendre une decision do t e.
tamericains contre de son rapport annual. le Secre- 0s1c0n iprtVS avoir confer a- compromise, condamnant le LONDRES. Par 23$ vo
elles attaques des ban- taire d'Etat de la Guierre ve Georfrey Knox president terrorvi-.me en general, et de- centre 62, la Chambre -
. Isse nombreuse, qui -.est longer les bureau du Departe- qu croyat sarrOeter, en le BSs Jonetionnaires A eie los inteerparlementat suidr








euntee de nombreux r6- menit de la Guerre, et d e ca- iit, a nla measure la plus estimait coupabies. project de constitution indie









|..t depuis que les hordes sernes plus confortables pour iavlntageuse pour ie Gouver- .e, accordant I autonomi
oimunisteso t recommen- Jes troupes. oder aier pvojet nement et pour la Sarre. PAR i S.-. La Chambre des line sous certainesn on

















leaurs depredations. Beau- represent une depense de 60 1. incident en question, sur le- Dfputts a decide do redui;e Hions.
a do mnissionnaires ame- millions. II a demanded que le que on n'a pas hbeaucoup de 10 o la taxes hur les combats
e n .t 1 1 (u imy a- G erneur

















itms ou etrangei sont ve- nombre des oflie:L'rs soiL au.- oWe -uls. et line altercation de coqs et Cc la supprrnler .*V..n Z ^ t
S.chercher prote ion en si porte d 11.7&0 e 1 .000, et qui eat lieu, la semaine der- compl.teimnt danvs le eade dI s
~eville depuis le m rtre /eelui des soldats d 115.000 p n.e-y, entre Hemaley et ouie- fltes de charge. Ii est. proba-


















E. et Mme. John C. Stt 165.000. quest amis anglais d-une part, bli que cette mnsure tern Pu Nouveau Testarpent
l.pillage de Tsingteh, f n t e lnc Lowenstein qui prn-r un nounp r vc eaor: ra envoys gratuiternet, a
S. .WASHINGTON. Dans ait profere dans un eaf de; enro anuement. dma
t-aI de a Chambre des ie- Departement de l'Azericultu- knox. AonHneNTON. m tn eoy- 0e.












uentants qui enquete sur re estime a 4.7si226.02)0 dol- : nent i st i.ugrami de Stdresser h Montr











a e~tivits anti-americaines ars de la recolte aniveiaine o B aiLG LADE.v La itua- cot oiirucit n e lagemetntes, e Aifed PRariE. Port -Pa
Ia's it. dct -~ 5001 a',' .e-.. Ae.d earit "'t 0rtc- P a







NN.- La caonl- voi .ol e-nn e "lvi


----, au oux k.venturas de 44 dos &-s
|>l ij.......a... ..."'^L' ^ ^^^ M^ ^ ^ ^ ^w ^ ^ s ws^ ^ ^ ^ ^ tats ani^-i'i.-alii- p ,tu leur' de- ':-"-- ^


.: .

............ ..





R`

X",.
-%%












VV




.. ...









fe-;::*:' "ira ^-^f
,_. .--..... .. ... ..



........... .'. .-







|.. ........ .
.~~ ..'.. .- .. .....













...........
r:.:."


M :.: ..... -4L


de la sant pour les gens
du gout pour les products

-et c'est aussi bien bon
pour les tabacs .

II y a du soleil dans vocre
Chesterfield-le solcil que
les tabacs de la Chester-
4t field reqoivent dans le Sud
Americain.
Le blond dore de ces
tabacs vous montre bien
qu'ils sont plus doux et
qu'ils ont meilleur gourt-
d6bordants de la pure suc-
culence naturcile que leur
prodigue le soleil.
Qu'on les melange avec
S les vari&t6s de tabac turc
j qu'il leur faut et l'on a la
Chesterfield. Elles satisfont.


4bur'


M aderi' (teO ie -1 O le
iCluriS hUis iltI.QiUL'es relati-
ves aux gr,':anties d'hypothb-
ques. dans- a me-.ure eo eelles-
ci generalent l'execution du
project gouvernemental.


SINGAPOUR. Conti-
nuiant .a lutte centre les es-
pions qcui puulent en cotte
vile, la p,)ice anglaise a fait
des des(et-ntcs duan tr-o pho-
toraphies chinoises et y a sai-
-.i un certain nombre de cli-
che., et de negatifs. Le jour-
nal japonais <(Nippol> dit que
la police a saisi de-; films
donnes a d.velopper par de |
soldats britanniques de lai
p,:aniscn locale. Des <
de eo(ice analogues avaient 6-
tt faits avant les manucuvre,
Eon c in2ieeS doe Iavlation, doe
i*armine et de la tiotte britan-
ni.que.


'xx
WASH[N GTON.-- Le Gou-
vei nement americain, dans Ie
premier des nombreux process
qui lui ont et intents A cot-
te occasion, a d6fendu devant
la Cour Supreme sa decision
d'annuler. la clause-oir dans
les obligations privees, en di-
sant qu'il n'y avait pas d'au-
tre moyen de maintenir la sta-
bilit6 monetaire.
xxx
MEXICO. -- Les troupes
fedebrales ont eoimmenee utne
champagne centre le' banditis-
me. Elies out tue press de Mon-
terrey 1. cherf do bandes Pau-
lino Gonzalez et un de ses par-
tisans. et pros d'Atlitxco, les
capitaines Bernado de Leon
et Flores. Lps hommns de ces


e COLGATE laisse ihalelne
parfumee.., les dents
charmantes
AsuR Rz-VOUS de la propretc
ct de la blancheur de vot
dents, voyen A cc quc vote ha-
leine soit parrume en employment
le Colgate chaque jour,
Le Colgate neftoie les dents par-
faitement-chaque fissure,Lbaque
crevasse. II lea embeslit parce
qu'il content la m rte poudre de
polissage. que les dentistes e r-
ploient. LA saveur du Colgaict et
dlicieusement ra- .
frachissante -' ele ['
laisc la boatche '
pure ct. parfumne.


Achetez en un
tube aujourd'hui.
Employez le
Colgate soir et
mIatin, fidlernent,
pendant S jours.
Voycz ensuite la
beaut6 nouvell'e de
vos dents!t


. : .... .......





. ..
4... .








"-
s......... ..........
. ... ...: ........ :.:.


S ...... ... .











0-


i-
5*


ne
U-
. . .......

















P-"^
.4-






.i .. ....




n-


,n-









d i' .....
le

iii..











J.
i-si. ..


La MauvaiNt,

ptr cuef ptr arle'N
Mc:iztvusutp trr: qut
it oei Clam f *
dgoz Cqtfrfi.t
A6 cdiose.m
-',--


. .


~en~




uekon ufl .j .t ..... .. .. .. .... .. ... .. ... ......

.Qor : .nns... a i.e me..a. .o s i .nv.it.sd drhler bat mond.t. .i
: ......... ". .... ... ..... .' .'* "E' ............... : ""'' ":". ...." ... ... .. ...... '" .. ........ .... "...... .......


S... ...q...... et pris part. a 04 Voy 3 N. de retour Ah ..... Tante Chre. .... se ....ompred bn.. .. ..........
^. .. .:. .



S ....... s rient croire Z. de ngston Ja..... ............... est .Bamboo..... .. t autr.....



de JlihJiT arB que'i a eur on garderont une- attendu A Port au-Erince Ic 20 .me has a: lingerles f tlnsi que meari
~.,..~~ oqu: to urK.: ..i en gar ero tw D.6eembrI :: ...' e .134, en route le. mi lions, : EauA do: C:eolog.e: P'odre,: etc. q..a.
...........NRG .JJPotau"Pince ,,. J..18 :D ...-.:.cem me j.o..2hrs. P. M. .pour......... A..........N O... .. ..AA
....... ........ .' .. ......... .. ... .. ..... .et i::t:-i:T- 1



-bre 1934.'..I *......... b I New-York, pregnant fret, pas- ..Marman,: puisque ma cousine a conqois Ia
....sa..s et malle. .s toile.... V ttes ach et.es des. Raons e F.
be Vapeur PASTORES ANTON I. SABA & Co., aliwn done fire nos es
..... .Vy. S. N. .. .partira de Newy chezSa. En s'habillant de i s Saoon .....ren


... (sute Boyeos Ntionaxd'ti ce oi if est attendu le4 24 D- tard, nous deseendrons de bone heure demafi vo
cembte 19:34, en route le mes' Rayons do Finesse de Anton SaM&a Ce. Ne.1l
... Le Punch d'honneur que M. me jou a 4 hrs. M. pour E a s Messieur ilest sage qu vousasuvi
Alphonse St. Cloud, President Kingston Ja4, Puerto (olom- inantes jeuoes titles en acheuznt eh SAuL co
tion d'un Commissaire exige Fondateur et Chef Ex&eutif bia, Cartagena et Gristobal C vos Casimirs,:Drill pur:ftlh blec-;Cravattos ^-
I contentment de l'Associa- du Mouvement Scout en Hai Z. prenant frt, passagers et Chemises Chapeaux de Iine et paille ete;,
tion Nationale scoute du pays ti, a offert au Quartier Gen&- 4'a e .i. e., Tout est absolument FRAIS.
do domicile. nl des Boy-Scouts Nationaux Le Vapeur Haiti Voy> : .Jetez udkei ches:
4o.- Les autorit&s de i'As- d'Haiti Ie 14 Novembroe der-: N.B4 de returnr ls ports Go-.^ I c A7ce.SAiA ce z:
sociation Nationale Scoute du nier, a l'occasion du 8e Anni- lombiens, de Cristybal ... 1733 Rue du Mugasin de 'Etat
pays de domicile auront Ie versaire de la foundation des Kingsto-. J:., est attendu Tdtlphone 2783
droit d'&tre en contact avec ces Boy-Scouts Nationaux d'Hai- h Part-au-Prince Ic 27 i)& -
groupes .et ussaxernt do leu! Vi, on honneur do ses Memnbres Iwe P184, Of O tQ Im fle nT I Ze s
^' i C& 6 ...... ma ......,qI onf-^M l* pr t ,parl a "-"J "l h^ 1 "U" li:^K^ mV t











procurertt tt elles Ie u. .. Honeu et Biefa.iteu.r .t j .. .int es t. P L A. ... a
vent, tons ls advantages don't 'do ton:s so rS outsin die- Yo..: p-eat f5. paagers PAIIVILL
jo joms. soint ur propre As- tincteneint, a eruni uri as- e i iea .
sociat ion. Ces groups etran- distance nonibreuse et choisi.e
ers rnseig ont Assoa- Le Comite Exutif ad res E TOUT L ONDE SE RIE VERS L
Ln :NionIle Scoute du pays so ses plus cualeureux remer A Vi. TenerOU L I ) SL
(ie domicile sur leurs effectiP elements, a Son Excellence it PA 1 LACE POi RQUO!?
et on peut eleu lemander de e s i d en t et BienfaiturEu-d
payer une cotisation propor- d'Haiti, a Son Excellence Mi. jqT Rk.. .a .ai..n en est he.n single:
tionnelle de la mernw mani&- Ie Dr.et Generalissime RHaael IDER-E Des mets delicicux a a1 pn raisonuable,
re que les groupes Scouts du Leonidas Trujillo Miinia. I De la biere gratuite a chaque repas,

5o.- Les groups etran- Rtpublique Dominicaine, la :ii I Ot ncou ea, I Biere u ra prsBiea. bien gje et proprjCnt t
gers porteront lruniforme et Presse Etrangere et Haiien- iit ime tP&S mne ri en cin re. Vi o n'mporte que lOe leure. se
les insignes de Jeur pays d'o- ne, a toutes les autoites di :t? ^c imme ae i IOu Rarlio-Phonographe
rige. Des exception a cee rtauPrince specialeme.... ds Tabl billed.
















regie no peuvent etre fait~es a Messieus Ie Sous Chef ( p dr ir FrdnDois de Saless T d l
quo par accord entire les deux la Garde dHaiti, M. ,IC d ... Frwtr i. Vode re.^3 T nu. ce qui p.ut procurer une soirte agrbable.
Associations Nationale. nel P. Jules Andre, anu a( b ae #s ue a i r M l.
Scoutes intessres Ia PoliceI.x1. $ r MmL P ^yt ^ tWn remPALACE HOTEL

Alphonse ST. CLOUD. Alexandre Vilk joint, ( temp nettOy. e -> e ,, -f .-
President Fondateur et Chef Craddock, Repr6sentanw H- s r' e .,g e .
Ex cutif du Mouvn-ement -Scout cal, Ed. Esidve, Rei-mbo.. sg0U.ae t.. i.t- :

S Inspekton Der Hamburg A- PATOES. ..........
m6 rika Linie, L. Preetzman- Promptitude et condtio
REMERCIEMENTS Aggerholm et Co., Inspek Yon tr aantageuses. P d Pd
der Horn Linie, Franck J. 'C I;eccr a ime. Turenne .
Monsieur et Madame Jo- Martin,1W. BuckC Nwadl caY reu tcA Hnue duQt Rue Courbe et RuedauMagasinderElat
seph St. Cloud, remercient Brandt, Constantin Nudal : roir de la Rue du Quai.
bien sincerement, Son Excel- Co., Hyppolite Jeudyet a tous ___ AHAT D'ECAILLES D CARET, VIEIL
lence Monsieur e President ses Membres d'Ho et MANTS. PERLES ET PIERRES PRECIEUSES,
de laRpublique d'Haiti, Son Protecteurs qui onat JprouveQ L ..S PIECES ARGYNT ET OR. MONNAIE Dl
... .. Punch : .. ..r ue .,E me. jo r a. E....


Excellence Mr. le Dr. et Gene- une fois de plus qu'on peut '^o TES NATIONALITES, A DES PRIX AB$OLl
ralissime Rafael Leonidas computer sur eux. Le Com ite 1 AVANTAGEUX.
Trujillo Molina, Mr. le Pr& thient a dire aussi sa grande e .S taie dEt de 'In- AVANTAGEX
fet des Arrondissement de reconnaissance a tous les ad- tr,.ur invite ls etraners re .. Ti..
Port-au-Prince, de Mirebalais mirateurs de l'Oeuvre qui i sidant en Haiu ou d-ilsent
et de Lascahobas, M. le Colo- ont envoy des messages de laisser le Pays et les Haitiens L
nel Commandant du Departe- sympathie, considered pour qui veulent voyager pour 1 R
ment Militaire du Nord et lmi eomme de precieuses mar- range, ,presenter. dans un (Connaissez-vous exactement cantines deux te
Mmine. Kbreau F. Devesin, Sa ques d'encouragement et d'u- (dial (ieai vnt -uat heuresQ la place que la Loterie Nat- W bouches y trouvent
Grandeur J. Conan, Archeve- ne faon general A tous ceux au nmoIls, les p ees necessai- nale d'Haiti occupe dans 1'- nement un repas r&
que Titulaire de Seleuxie, Sa qui ont pris part an Seme anr, pu de leur deman- conomie national? et que bien des fam
Grandeur Jules Victor Marie 'niversaire patriotique du 14 de de passeport. Vous imaginez-vous qu'elle nes pauvres .v env
Pichon, Archeveque Eveque Novembre dernier. Aucti'e deMai.Iet de pI est n bastion avance centre cretement, cherehe
des Cayes, Sa Grandeur Mgr. Le Comitt Executif profit port ne era pr.se en conside- le chumage qui s'etend de fa- nourriture? -
Joseph Le Gouaze, M.I le R. P. de cette bonne occasion pour rat)n si les intr eses no s e h alarmante? Qu'une septime
Manise, Monastere des R6- envoyer un chaleureux remer contVon1e t pa aut present a- Avez-vous calcult que lesi entretenue atx Cay
demYVristes, M. Justin Le- ciement aux Populations, fux Douwe Mille Gourdes de son Avez-ouse
conte, M. et Mme. Abraham, Notabilit6s, aux Magistrats r 't 1 ftn S cr'tai -nei' ler Grus Lot reprdentente e p epaie i Srviei
M. le Dr. et Mme. Victor Ma- Communaux, aux Prefets, a talt d ltrieu. 14 rix d'un pignon sur rue? j-t, an Service de -
thurin,M, e Sculpteur et Mme la Garde d'Haiti, de L0eogan, 1 lv A Deceec i9- Savez-vous que Deux Cents I Service de Propag
Normil Ulysse Charles, Du- de Grand'GCoave, de M iraroai- s outiens de famille tant dentrepise$
Tnoine Valon, M. 1'ex-Minis- ne, d'Anme-a-Veau, de Petit 1, lTI S gagnent leur vie a vendre es ala-marche desqu
tre et Mme. Jeremie, M. i'n- Trou de Nippes, des Barade- ,-, ,,R _- Bi lets? eonti t ue
dustriel Alexandre Villejoint, res, de Pestel, de C(orail de :MCR( IMI IS Que huit families du- Per- .Dpouillez-vous
M. le Pr6sident de la Cham- Jeremie qui ont si bien recu le sonnel dependent de son sort? pritdeparti-priset
bre ndu: Commerce Edouard I Messager M. Riche Kenscoff, MI. Victor (uillaume et tous Quelle repartit des subsi- prendrez quell
Estkve, le Commergant Eu- ler Leider de I'Association des a'utes members de la fa- des mensuels aux Oeuvres sui- ine force et un p
g.ne Robelin, M. le Qommer- des Boy-Scouts Nationaux ie. adressent &eurs remer- vantes: Creche de Port-au- tonal.
gant-Cordonnier et. Mne. Mi- d'Haiti, i course de sa ran- clients mus aux personnel Prince, Dames de St-Francois Grace a tout: cela
rabeau H. Etienne, M. I'In- de tournee de propaganda du c m ueur ont tmoigne teur de Sales, Port-au-Prince, Pu- ne lui aceorde-vo
dustriel et Mme. Francois Ca- Scoutisme du 15 Novembre au sympathie, A 1 occasion de eu pille de St-Antoine, Port-aun preference sur les i
just, M. ie Distillateur Syl- 15 Decembre dernier. II adres- giand deuil. Prince, Association Corps En tiques? Surtout qu
vioV. Mentor, le Commer- se une note special pour tous paint Mare, 8 Decembre seignant, Port-au-Prince,: So- ses coupons. ne se
cant -.et Mme Michel Laham, ceux qui ont prouve One fois 1934. cite Histoire. et G'ographie d'Haiti. ._Elle s h
M. le Charge d'Affaires de la de plus que nous pouvons re- d'Haiti, Port-au-Prine, Mu- leurs, au epri-
L6gation Britannique Watt, poser notre plus grande con- AD2VMINISTRATION tualite Scolaire du Bel-Air, quement ~gani_..
M.le Comnergant Emmanuel fiance sur leurs excellentes et GENERALE DES POSTES i Port-au-Prince, Creche de gueil patriotiqt i
Duhanel, M. IT'Entrepreneur dvouees dispositions, et qu'il vi de Dprt Port-de-Pax, Oeuvre des Pompes Funebres Elie leur gardera un souvenir inef- Jacmel, Collhge N- -. duP. me.gesteenafaVe
.Augustin; M-. ~.Commervant fagablede.cette Mission Salu- Les depches pour New- S., Cap-Haitien, Ecole dea Haitiens etEtra
J. Camille, M. -tEntrepreneur taire et Bienfaisante. York et 1'Europe (Via New- Freres de 1'Instruction Chr&- ayons une pen0s1e
des Pompes unbres Port-au-Prince, le .18 D- York direct) par le S.S. CRIS tiene, Cap-Hait'in, Oeuvres pour n1- Lgerti
.Dessalines, M.:le Commerant cembre 1984... TOBAL seront fermres le Paroissiales- da la Cuyre de do ai .... -
Distillateur A: 'and :Tese- Mereredi 19 et par le S.- S. Plaiance, Fanfare Petit-Go. --
.:.rot, .M Josep -.emns,.: esDi L'Intitut Tippenhauer COLOMBIA le jeudi 20 du ve. ....... .. -
..... ...... ... _.. ........... .. '. ..n .. .
^reters des ournaux d. la denmare ant excellent teok courant. i Que six cantines scolaires Moi.ee.
.:Capitale,:deProvt et- do t awe wn. lrreprochable Port-au-Prince, le 18 Decem fonctionlnt a Port-au-Prin- .7
tranrrr.ttou : Ie:ams-i.... ..o art-, bre 1984. A ce, sur son compete: qua ce:.. ::
.:.. .. . . .. .. ... .. ..._ .._..... .. ....


-.... ........
II




i.. '. ...... ....

4-
...... ..... .... -: j




.....
....... .......

. .... ..: '.
... .. .. ..... ......










rv)
: ... ...'. .
.E -...:.'. 1 1
.T ... ..... ....

K-. .


... .. .. .....

... ..... .....l......









--

. .. . .
1. D I.).:;:.:-.:!:. -r ';:-:.::i
V t .::: :- S%: i::i :- : -'
. --iii't i: :.Q11-t-


... .. ..






..e s i.:.- i
anti: ne







. .... tout....









-9-


. te% .<::<.-_ I _




--- i -?: .-: -: ; : ---
'/ .. 7-i-.

;..>.:. ....:.- < ,^ ^.^




,.i ~


-.Jr~~ar*Pi~n~- I~iL~. r~L~.i~lW~tllsl


' a u .. C.o m m .e.. ....... .

-:10 "di ni
pa Railrad ee P
gltl, direetement ehaque Mad i, excep'
ff L, qul .laissera Lundi, le 24 Decemb
AL> Ie Mer-cred Janvier, 1935, et e
. M._eredi, 18 Fvrier, 1935,
Ies steamers sAnt pourvus de Chambre


:.IW.. NEW-YORK
S le 4 Dec.,
tgsntura, le 11 Dec.,
a e18 Dec.,
itl, 1e24 Dee.,
ba[t, le 2 Jan.,
nrrentura, le 8 Jan.,
ione, e 15 Jan.,
fyaq ui, ile 22 Jan.,
jebal, e 29 Jan.,
Sxventura, le 5 F6v.,
e, le 13 Fev.,
4aoquit, le 19 C'v.,
Wobal, le 26 Fiv.,
inacentura, le 5 Mars
n, le 12 Mars
aquil, Ie 19 Mars
dobal, le 26 Mars


ARRI
1934,
1934,
1934,
1934,
1935,
1935,
1935,
1935,
1985,
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,


VAGES A
le 9
le 17
le 23
le 31
le 7
le 14
le 20
Ie 28
le 3
le 1.8


25
3
11
17
25
31


P-,
DeI


D&c., 1934
Dec., 1984
Dec., 1984
Jam, 1935
Jan., 1985
Jan., 1935
Jan., 1935
Fev., 1935
Fev., 1935
Fev., 1935

Mars. 1935
ars, 1)5I
Mars, 1935
Mars, 1935


x


Void un pneu qui se passe de presentation en tous pays.
Le grosses sculptures massive et saillantes de sa bande
de roulement, tenant fermement la route, sont des symbo-
les de sceuritk depuis les debuts de V'automobile.
MAme an course des ann'es d'adversilt qui viennent de
s' outer, sms venite ont dipw t clles de tout naie pnua,
qulqul-'cn fuT t I prix.


AMA RAILROAD'STEAMSHIP LINE,


JAS. H. (C VAN i1:E.,:L,


r, < e- .. -


General


Agent


aamorine -JA..a4~af. M--s w..m-wA&*4aW* .


~--
-'4- r -j
~*
I


IL-


'4if.. :-!"


is titut enhauer
V Rue Lawarre--rfIphop- 321
WJ Admisions aux BACCA LAUREATE
Rltorique et Philowphia
Annies 12 ia "19U
tblleement doit ses sucecs a sa discipline, n ; on ex.
met hode cdenseignemment, A sa bonne et large or-
ittio. Pensionnat incomparable, Pension pour pe-
5& i 12, Cours classique general, Lemons particulie-
Courw de Steno-Dactylo, Comptabilite, Anglais, Es
.l, Allemand, Preparation a l'Ecole de Genie.
lissement garantit tous te eours et forme de
1I forts et conscients, Aomp"tets at courageux.

.m M. -o=aa.-,twh --t-t'.*-t-


-Ir


S4
N" '


.4g


i -


.mi. .. .



antage Par t 'de crise
I rt-a. .*


re, u e .rospente
Scc pieu a uj...or..sn
: ..... ... : :. .... .. .. . ... ..



U fail preuve die inBrile
(, 1Q^t X kH y X/U ^ ^AL JA / %^


C 1IIn1,


SOCIETE HAITIENNE D'AUTOMOBILES
MAgNBRANCH E, GENTIL, BOGAT & Cie.
Port-au-Prince, Haiti
.w- .It-


( mCki- U I


SurveYtUe it 1h Nuvertb'e t-
Coule.
(Is if's preilt dI' trouv'r Wei
oH retour 2 ex1 oX IL'.n Imue
ce feu'r vive gratitude.

REI MERCIE.!EJ NTS

M \Viau ['carl et _, v -
Sfants, ainsi .ne 0I 1S le.s au-
ti'rc )i lttl r(n.- lYie nt bhie
si j-' flP m1 [Q.4 mlisn- t.l l ("A -
t) tale e(t do(- a la since de
Iou?" tef (}ginaze d- wdtie ,yiy
pathie ior casii. d, t1 a rn rt

I I ee
Alice Miot
si.'VVii1.1.- Ie .iN Noveimnh-vc d er-
n C I, .


IUs les j) 0i
IOU? pt'r10 ul


,i U,' v t'Oik a
AYlIt i de.


e~~st cn


oa- pon
aNo
0 o00 *


DU MONDE


II n'est po necessire d'tre rich, pour
So4tfc'rO &es gots pour ie voyuge. Leo
geuss de condition rr -'*one, peuvent so
perrnmetre ce plaoisiec 'epoargne. Les
mnindres dip6ts; grbce 6 ainthr6t com-
pas6t ot9ttt foit ie constituer une r~serv.
Intereswants, reaisaobtO su betoin.


ANQUE
,BANQUE


ROYALE


sl


vaste


quintessencees


terri oire


esn
i ls


QDU CANADA


4/


*4
it ~y


2*~
'2


LE TOUR


raBL~ii~L~ -i-~L--


OAMW-II ssgs- jE


.. l -......... .. ... ... ... ..
... . . .. .. '
..RF..M.N"R.GIEMENTS

M. Edmond PierreY:"rre:
Doyen dui Tribunal civil E.A-
quine et infants, M. et Mine.
SCharles Mathieu et leurs emO
fants,. M. et Mnme. Menes Pier-:
V re-Pierre ....etl: Inrs enfants,.
Mie"Vve Arthur Lovelace:
et ses enfants, MKM. Auguste,'
Edouard, Georges et Mare
Pierre-Pierre, Vve. Innocent:
Pierre-Pierre et ses enfan4t,
Mine .: Vve. Joseph Pierre-
Pierre, M. et MIme. Gabriel
Pontain, Mme. Vve. Dieudon-
ne Mills, M. Thermora Pierr*
Pierre et enfant, M. And-r
Pierre-Pierre, les families:
Pierre-Pierre, M athieu, Dyer,
, Lovelace, Gilles, Louisdon,
Ancion, Estor, Blain, Damas,
Gedeon, J n- Fr a ncoi J, n-Jj
(ques, Etienne et. Dav.
iecvercient bien vivement
Son Excellence 1!e i'r6s-dklet
(1 la R .pt .li jp, MvM sieurs,
le, Sec(tai re (I' tat de .a
Jl-titce et de F Iinst ruction J iu-
bliiqer, Ie l Memubr, du Corpvs
S_.!'-tis t itf, _M e(.i\IA r3 I~ .CS J re
sid(tnt (1. Jtist du tribunal
f(e (.ss tiion, Ie 1" rqt:t de ee
h{ut TribunuL, AUe.ssienr les
Do I)vyeI ett ,Ju :js' r t" I 'i'ribunal
civil de '04 1 -t-U-. ~ rine, le
( ttr i..^.-,i r du o.. iO1VT. i.@,
mren-I pr'1s ic T Ov'i rku al civil te,
o1 ftl--Iu ',in, M If1Ibret
de I (di'to, (i AA vo.',-, lc Dl
rectteu J e 1(tI',i 11o N 3Aiuniae
tL DIIoit, > I tHeiur et IroI
ftt.ss.ur is oiL 1y,,c Natio al,
Ie I- Prsonnl du I j'eau des
A:\ rbi ,s hi. I:m ( vr*,c.re dIe
I )Ouii 1k\., It 'Tl ibinru! civil d'A
I 0n (K 01 sii 4 i 0f H-n i t Par-
I (|I t A I 1011 ,, I'.U ilb et So
fi0 Htl, I i )i at I .In iAt-
nis de ln (Czpitaetd, (Ic Petit-
1 Veau L3 ui 110n' oWut donni dot
touch ants l.emoigriages ie
-v-'impathie h occasion di la

<' ,'{1 j)a eI'tl e c gi xi]it1-
A4 u/ust in Ro.semy
Pierrv-Pierrc,


i


: ',


* rant~aww f .wi,


I *


Ir


'i....


Ak i ,


)I~s~gl~lrqtrsrA~A~Nh,,~6~_~8~P-tPP~?;I ~~~"R~P ~5 ~c~ ~Xli~r~


HEI


c'e


leu'res "~-rietes oc


c;~ ~lrnes


rI) Is sa H


Ineil iirs


terroirs,.


C'est ce Ul li soil 11,1011l


tGOgutez eat


Goumlparezz


Coe-am-coi





S'. .. ... ...... .. ..... .. .. .......... .. .. . .. ... ...... .. ........ .

.............i l ........... ....




.Le Secrt1 ire d'Etat de n- meant de MA. LC. Lhf risson.T" :
. :treur donn e-avis aux tran Ceer justtribut dho .. l T: lhne 207
rs r...sidant en Haiti out qui mage ede gratitude rendu s .:.:
-.- d sirent y rester.pour:un s6- fd6vouement de ce digne con-' :: ::..N S" :L : :. : :.:.. -..::::N::i. ii. :li^: ^i:i: :::-
.... . . : :. :: ::I; .::n .:: ..:::.::.::. :.l .



: jo ur plus de quinze jo.urs citoyen ui a at .e 1'Educa-. Jambes arqu:es, :s 4e4fo NELi
ls: Ido..vent obtenir A cet ef tion t de a jeunesse un vri- auvaises dents, .sont casAs par
'.. .. .. -.-. -

Sitn permits .de sejour qm table apostolat, ... .e manque de chaux (phosphat es Grand assortinent de tivnf d'ttgnnes pur
leur sera deivr par la Secr&- Voici les noms des Membres<. de catcum) dans le sangtant avant -:--.v-.:..i..-.--:
tairerie d- tat de 1'Indtrieur, du Comit:: QU ." la issance, Lorsque e peti -- ....-
aprs examen des prices sui-, : MM.Prosper Chrisphonte, sa mnque de chaux, le rachit is.

vantes : :. Prsident;ClmentPothel, Se-me se d4velppe ete mifeae C' t cdeau ida
-lo. Leur extrait denaissan- cretaire G.enral; Fernand r. r le retard .d Ia denttition,. ks .::.. : :":: ..,
ce ou eertificat d'identite pou-, Fatton, Trisorier. sutuI de a tte et plus..d. i C(elmi qum fmt tours ":: ::::-:::::.:'
vant en tenir lieu. Members : nest pas c rrig pur la deform a
2o. Tout passport ou acte Felix Soray, LIio Louis- tion de. Jambee et de mauvaiss' Venez visitr z i er e rayon.
quelconque #tablissant la da- saint, Isnard Raymond, Ho- dents. L'Emulsion Scott d'huile dv. .::. ,- : *:::;:,
te de leur premiere arrive en ratius Laventure, Mmine. J. J& foie de more content non setle- I ":""-- --- -.:*^ .
Haiti. rmie, Mme. C. Rosemond, met ts phosphates du calcium, --
3o. Tous actes ou pieces g6- Mime, R. Lerebours, Mme. 1T' mars encore rn grade qtuatith
neralement quelconques capa- dy, Mile. Yvonne Dup6, MM. e Vitamines A ei D qui srmt si n- .
blues d'aider a une identifica- D. Vieux, H. P. Sannon, R. P. cessarres. Los Vitamines D tras
tion complete. Richard, H. Large. -Mnent ra.mment en un Plement t ," ii^^ ^""
4o. Un certificate attestant puis t nt puria forn tion de os. LIQUEURS, SRPS, HA U. VINS,
une immaatriculation reguli- VINS! Ls Vitamines -A doIment. Ia force Tous produids de a meiltlere quat :
re dans une legation ou un et la riistance aux nua.dp is. Au- GROS T DETAL ..
Consulate en Haiti. MAISON A. C. MCGUFFIE cun enfajnt ne pent wandir conve- Uc surprise agrTable est "ter e d -t at
TOe See& deczacur )damre, lree sot- avant

50 Quatre exemplaires de bement et avoir des o droits e s el t eu Jour de FA An
leur photographie type l pas- Amateurs de bons vins, fai- forts t des dnts sa -s sas one -

seporyt, tes un tout'r la nouvelle Mai- reserve abLandante d chaux et de M. FONTAINE,
Les etrangers quiont obte- son A. C. McGuffie No. 1825 Vitamines A le D. Tt- h' f: n .___.. -..
nu rdgulibre ieent leur permits' rue du Magasin de lEtat mWs t4nVites et 's meres qui a- ---
de sejouF por I'exercice 193o- a eot& des 10,000 Chapeaux. laitent iEU: infant evraent prn ..
1934 doivent, en vue (tt soe fat- os- t veU- d t >
1'e dcIlivpev un POiUvCt I pe- Bordeaux les pluS r6IpUtttS foil do morue. pijxc<' c u't Uiart
mis iur orcic c surtout a grande Marque fournir la chaux h 'e.fan t r :
comis ouniur 'exeracice en p te Seze freres. On vend par bar- mem Temps en on-.er'er un
ommnt d ilntIeran colD i (e riques, gallons et b outeiles. ,duntsutisn uuEOt- La Maison Alix Roy unnonee i sa bienvei
I e '-& riOC cm o id eom Prix detiant tout e coneurren- se\ proprm. dent. n t la c t. n ile qu'elle trourera, dan toutes tes onnes ma
jtiOt de tit, (1) non ce. t aliment ton > e n d-n> t merce tde I place, son rhium aux prix tSiUantL
vuanx xemnl1:' it (!0 .eu- i Pd t: ~,.ntt-r gT_*CI-de p.r,- 3 litHs la botnpille 2 Cdes.
phot[o iilt. iiii ( v e p.a. _: t t<-ci n _. -,-s -- ton m -.a 1., a es t- & mat t s Gv .
2o.t Touta p[n-muosse d> .n Mi Sn La (u out/, d'Or M
En conTune, les intere ot r La R serue Spicile 7 -"
s 1 son tinx' i se a f.sont P t n .1 I1 L K TTNEK. Ra m N o t. Ni- Alurpvo: 0l cht.
on perasoneu. tes lundi, merer-e CoInT :s o? I' : ;:: in v .nr: .e EmuU^ Scoi, V, h La 3i.non, prenant les fras de hirmaon
cdi et vetndredi, Le 10 heures du( Arrrte l malaria en jour< : c- q. ca e iue t ,tw i fa- le rhunm doli ire vendu au mime mrix en pro
11atin a 1 Iei ui e d l'a'ires il- -es rhwumnt en I jonur m ns~~~ cO m I "iq;.. or orn -
di, a a Seereta1 rore d Etat es nmux de M&te e. les nvruirges meon axc ,n g.> s ,n sur ie ws .-
de i'nI It-cieou1, tP province atu en :o minute P. S- Si iXtvu; ost *25u1r > 0
Bureau (Ie In Pr&feet u o'e, av0e TF N IQI E ET IAX. U U'4'(.,; mt.i- L,. _, "" '-- .... t -. 4--
os pieces reqtuiske. EX7ELij.,ENS \,b oa. Mme.- ma u b *1cm l es Ant. -id
Sont exempts Lde Iaccom- ^... ,- ..1 oyen raplde aoIr uesav
plissement dee fonialit6s cip- ba eYvur & te* $M
Leos Ae< iet- I Vie ux, sourire. quP
a}t T lPOi hnit- Pourorw qditferlequ
tues en Haiti Co i acet at q
ts en oI5 -. La: : mirez tant chem cs aud
,-.'.tri.anan in :.. verrz qe llyo eS I
Haiti en vertu dun trait M o01 "u verrez, quom.t Kyo... u.


d'un accord diplomatique. there qu'en in rien de
c) Les MAembres du Clerg dents devienront de
Concordataire. rand ais de so xa t pur ce
d) Les strangers tavail- -
lant pour le Gouvernement. Afin de permettre i tous l es proprietary' de voiure" -W'"h *
par contract. Chrysler, De Soto, Plymouth, de mettre a neui leur viture -
e) Ceux qui voyagent en pour les fetes de fin d'annee, la maison FRANCK /J. MAR-
Haiti comme tourists. Nean- TIN accepted a* faire une diminution de 60 & o sur le prix
moins. eeux-ci, ajouteront A des ailes et radiateur des sus dits modeles,
leurs fiches d'Hbtel le numero i
de leurs passeports et le pays N'oubliez pas que la mason vend
qui les a de livres. S'ils d6si-
rent passer plus de quinze Piees de rechange de toutes sortes pour voitures Chrys- t t
(15) jours en Haiti, ils seront, ler De Soto- Plymouth et pour camjons Fargo Inter- o Innr n ourc&dsmiers a
dans ce eas, tenus de se faire national, Pneus oHeavy Duty) Fisk pour camions et auto. J |sant-. -Vvtui t rrcn nsorct matin n:.
deliver un permis de s&jour. Pein ure pour auto <. Toile Capote (gri- f j ---d F'ru's f ah ,conn
Un deIai de deux mois, A se et noire). Avertisseur electrique (klaxon). S i m o n i z, d 1ier pMCon a succ ,,
pi jr de cette date, est ac- t patch et accessoires divers.
cobrd aux int4e'resse~s pour se
conformer au present avis, F RA WU K J .MRT
Passe ce delai, un arrete I FRA'NCK J. MARTIN
d'expulsion sera pris contre "
tout stranger qui sera trouv Rues Pavue et Magasin de VEtat. A -
sur le territoire haitien sans l n EN
un permis de sejour. :.
Sans prejudicier aux dispo- co.
sitions des lois reglementant
1'arrivee des strangers en Hai
ti, tout stranger d6barquant
sur le territoire doit se pr6-
senter, a Port-au-Prince, a la
Seretairerie d'Etat de l'In- -
tereur, en province au Bu-
reau de Ia Prefecture,dans les
15 ours de sIon arrive avec f & im
les piees pouvant 6tablir son v
V0identit iur amer son Mereredi
permits de sejour sos pine L'AIGLONNE..
.dexpulsionM. Moler .MeMO
Le Present avis :sera atfi- Jeudi
eh# dans toute la R pubfique, A France Ocklia dans
ala porte piincfpale des Pr- LA SULTANEDE LAMOUR
feetures,/des Tribunaux Ci- avc Sylivo de Pedrelli et Gaston Modot
vils, des Tribunaux dePaix et
des Parquets. et des H6telIs Los prodlu ft YE n lS meJlUr ClaudCe France ans -
Communaux.- .LE DEAL .......-..
Port-aPrine Dcem .. avec Gaston Jacquet et Georges-MeIehioit -
bre 1984. :- Entree 0.50 : .,.


.. ..'... .





.. .. s:._--. / J
..












.:- ..,: ,
: .:: .le ",. "......













:t
- : _-,< .: .;
:...) .:::.!!:.?:! A
9. ..:.-----.z:--5 "
..::.i .::.ii: :i: P
':": *'t--: -:-::i>

..:.I:a:nk.->, ;._-:
on:-:><
-*. :. '.- A..- :i .:?:-:: -













bro- "s: l:-:?i:--




re .. : .%--.-
'h l t"e.' a :_:' --
..r produit4:: : y-


'us ceorsta-- -
temps v s: "
pIUfleUt :.




. .. ... .
.. : ...... ::
.... ; I i. :
: ..............

-:':--A














. -. .









. . .:

.. ...... :--..... g
.. .. .. .. .
: .7 :I



50 "":
.. .
2::7 :

-4'7{;
." IL ,