<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02304
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 5, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02304

Full Text
........ ... ... .
I 4
... ..' ."....... .. ... .. .. .... ..... .... ....... . . 1 . .. .. . 1 '. . ..... ....... .




CI
. . . .. .- ..... .W.fl#W.P O N D .. .
.:....... ..... .... ...... ." .... ......... ,'r-... ... ..... ...........
.. ....... ........ ........ ...........; .................... ... .. ...... ..... ... ..... ... ................



.. . ... .... .. I ..&. . .... . ..
. : ..:: ....- ..:.: ...... .. .. .. ..... -.....-...... .. .... ... .- .., .: .- .. ... ,: -. i.--..- .....--..--..--... .. .; -.. -,
.. ... .. .. ..'" .. .... ..'" .. ........, .. .. .. .. ., ........ ":"7.. .--.-- 77. .....-.--.--.--....- .-.-.-...-... -.. :. "...".' '.' '...... ... ........ ...... ..:.:..... .......... .... ...... .... .. .. . .. .. ..........'... ..... ---(-:-: (-( "-:
i m ,,, ............ ... .............. .. .--......--:-............ ............................-.............:.-.................................... ......-................... ......
... .... ......... ....... ... ,.. .... .. ........ ... ... .. ..



.... .- ... .- . .... .. . . .
.- . ... ..-.. I . .. .... .. .... .
.d.. ..:......... .................................
i~i' : .! .............................................................
.. . .. .. .. .. .. .. ... ... .. ... ... ... ... .. ... .... .. .. . .
..... ............................. ........ .. ... ......................... ..... i
... i ii ......-.......-
.-. : -. .. ... .. .. . . ... .. .. ... .... .. . . . . . . . .... ... : .......
A N7J N .e.......*
.......................... .... .. .. ... ... "... .7. ... ... ....... ..... .. .. ..... .......... ..... ... .....
__fU .. ... 7jT.t..RE.I...S.U....EMS. .t 1934= ''
-- ----i I--------


:" ,.rr m-:. --.r. .u k:: : b. .^ "r... -^ -. .- < 7 : ^ ..... : ... .. .. : .., : : .. ... -: . .. M &-. m..- r -i f -... .


L TOURISM



de *ela tia:.E ..4 amees,
ut et vieil aml de
.o M. Ca. L .ht.
f. ipoqueW Sinateur de
gu,9 pa-rlat ,du 4


i-t: J Etabliss.ment.
Sto.. Constructmion
i d'u et qua i char-
o. InstatllationW de
i sarf fils ; J& Re
dea condi te d'eau de
.permetire de fournir
rires Tai dant eteale une
et abondanie; So.
ad te la voirie; Go.
tion des principaux
publics.
Spnurra aussi y etablir
particulier) un baar
*siteliers permettant de
j preparations les plus
res aux navires.
dtWitie privie s'occupe-
gsre, par example: ins-
:ian de restaurants, iP-
tktt1re, etc. pour assurer
rfort aux voageurs.
termps presse. Avec les
atpations actuelles des
istes europeens ies-
ies. Vant mmne survivre
rwtt de paix iwus h1-
Snullemnent penser a
pe, I norus faut aller
apitalistes americanls-
et de bonne foi pour
teprise du M16le St. Nico-

SnoIre deparlement des
itx Publics agisse sans
Wtdatns ce sens, atin de
OWitre aux Chambres, 'an-
.c.hainme. de solutionner
[fivement la question.


Wate anniversaire de Far-
kde Colomb au Mole St.
!6. nous rappelle que
SWavotons pas fail grand
:s..pour ceitt ville histori-
.Nous arons faith si peu
r."ie que, priofitant de no-
[..proverbiaie apathic, de
.:indiff prince, nos freres
-Npubliquel Dominicai-
.. It. bonheur de pos-
Ll restss du grand na.-
l, onl ru choisir leur
Te pour Fereclion d'un
lMonumenial a la cons-
duquel derront par-
tous les pays deiou-
F nr Christophe Colomb.
toui n'a-ros pas le droit,
tdres, de nous derober
bOir dc gratitude! Mais
... nor.; ifdut quand mn -
!:ie ^q quew chose pour
e: noiore attention h la
I ti re rre decouverte
.Ilc le, ;o pouwant pas
r Ic tea pro qrrwrvme
titenateu. Lhri .::cn, il
Spur le moins, que
Consider ones points
SI, tdels que: la cons-
d'ln wharf. la rIf ec-
Ser:vic htfdraulique,
action de routes votl
ju-squ a Port-de-
I Etal, et des res-
des grands hItels
.SR.qui seraient. d'ini-
.rivite, touites chases
ii cttirer dans cefte
t region le plus
..oppement du ton-

o e d Sradtion-..
t nm'aintennt df4efui-


..- ..... ... .. _. .... . . : . .

LVOYAGDANS ETLESEULAC






voyage du Prsident Vincent ...
dans a Rltpublique Domini- t an tl uiled'un
caine, qui devait se fire ces cord avec Ic Gouve....
:jours-i, c'est-a-dnire environ haitien. I P S. enkva.
un mo s apres la vinte du rails :des rues: de:Part au
President Trujillo, pe-t D r:i Prine, mile projete :.aplt.
I envoIeI ai lannee pro-hine. ringnieux et. plis aristitques




("est bien dans Ia premiere aity planter des. fleirs. on
ouinzainer dr D&cembre, en ef- plutot des pins, ou mieux er-
fer, quo devait so faire le de- cI ces xI palmier;, arbYA eni-
...... pub' ,le....-.te .u.s







placement presidentiel,e ju- blImatiquad L'asphsdter, on
enirnmene a u n paerly. lEt ii R'abaissa le suggilierer : es
1e1t nnL i d'up6saea en onra,. taet t aOpe banal. e .
(Uu les visits do chefs d'etat 1 public cut hientot d'au-
aient lieu au cour; des f&tes iriE su^jts die distraction, et
3 tin dannee. Mlais pet-etere administration pu b I f u eo
de oo rat-on P rusatL. Coin- Quss, ear li> na pas faith
mu la fee de Noel. en parti- pruve de pilu de jugeotte
cuIi\r, a tonjours an eclat ex- qu n gross public, en la cir-
cept lionnel dans la Republique constance. administration
SD^r inic1ine, il est possible publique.
e ee sUoit pluitot une raison :. maintenant que la e iu
e pus (que d ie m1, pS I)OuP C Uaades pltuies a pris fin, ut,
le voyage se fase -i ce mo- quil vte fot, habitants
me n- a. .es renes qu'ornent ces ban-
A moin.s Aque ce ne oit min ds d tee n savent que
tenant le tour du President saint se vouer.. Des nuages
Vincent de jouer amicalement de pousstres !es suffoquent,

Sesiteter tous le quarts d'heure.
.-, r.Cnle, ts -- -eA ce point de vue, c'est con u
me i c'tait toute la rue. et
ACCIDENT $S4 1 LA a I non pas seulement une d, e 'ss
ROUTE DE TOu ONDE a portions, qui c r est pas asphal-


Hier, sur la route do TiE, :
monde, le camion St. Jacques
a chavir#. Deux des passages I
ont 4t. tues sur le coup et 17
ont iccu des blessures pu1s ou
n.in- graves .
- NIIus deploirons e rialheu-
U x\ accident.


C'Oi'R DE NEll" YORK

C'ofon: Decemnre 12. h; .
Janvier 12,3.
Sucre: Dere: 1.7te: Jah 17
vier 1.72; Mars 1.76.
(afe (Santos) : Decembre
10.27; Mar; 10.20; Mai 10.21.
Monnaies Livre Sterling
4.94 3 4 F: anc 0.069; Lire
(i. rT54


preparer aux generations
monlantes les roies lumincu-
ses du progrts, de la prospe-
rite, par une orgutisation me-
tlodique du travail.
Eh bie;,. i. an .ille .Saunl-
Nicolas, si, etI ermu mime de
la loi cotee en Jif1, per le
Corps if.fshrlif. relatIfi d
- 'amenagemnct du Port du
Mole St. Nicchl i, nous Irou-
vons des capitalists s'enga-
geant i y enireprendre les tra
vaux sus-vises, ce aera dedaj
presque la solution du problc-
me du Tourisme en Haiti.

TROCADERO

Demain soir, une belle fete
avec Forehestre (SonoraD.
Entree: deux gourdesk
Samedi, une sor&e excep-
tiotmelle avee rorcheslre tSo-,

Entree: & ourdes...


A oquti bon tant crier? nous
dira-t-.-. Il y a bien des rues
de la Jlle qui ne sont pas as-
phal.tees du tout.
L'aigument est vigoureux
mais rPeut conduire loin...


L.xE REALISATION DE
L' INDUSTRIE
NA TIONA4LE

\1. Albert. Barrateau. ds
Caves, noius a comlmumlriqu
trois photographies d'unm bi-
jou qu'il vient dinventer, et
(jui peut servir a la fois de ha-
gue. de bracelet, et., par un d& I
elanchement du fermoir, de
broche.
En felicitant M. Barratoau
d(1 :-on inge6niosite, nous no-
ton- avec plaisir cette rtali-
sation de l'industrie nationa-
le.


LE MINISTRY ARMOUR'
EN CONGE

Hier est parti en avion, pour
le; Etats-Unis, le Ministre
.Armour. qui y va en cone.
Chest le jour precedent qC til
avait compete quitter Port-au-
Prince, mais une circonst:-i-
ce imprevue obligea retar
der son depart de 24 heures.
Nous saisissons cette occa-
sion pour renouveler nos res-
pects au Ministre Armour.

Sirop Day
centre la grippe

ituvez le Rhum
Alix Roy-


DE..... -AVOCATS`

.ENGREYE..



Co rnme on le lira plus blin
fldaLs no-s depeches, iI y a a
Bucarest :plus deo: dcwn mile
(500 ) avocats : : : :
Knvi i-on: :.' 5 i pi iroatet
centre -un: :rdre rceen t d u goYU
vertw.nenit, .tigrin:tran ut t
frais,.er. se iltt.ani t.e-i grIve
Not re trrea iu, t.ute proi)o
tion kardlee, n'a rien t eviewr
aux it.um.in'I, pisquc un
cours <1- li ie- nUte anne. ii
i vu pv& d 'lun cinquantaine
di nttuveuA. jounes avocats
vL'ni" : ..-l ie noInmbre de.jii
asseip reSpectabl de ses meni-
t'res, en viron troi cent ..
('omTimt a-ti': ch:aqiu examen'
.i0 i Lri'e t:.ol. de Droit phlu ;
d-o s?.::ft- icC ciQs soir. d(
Fpjfu. i l .f Ia t prevoir qu'z.Z
"ant ton,,mps les defenseum
des vevees et des ,-phelins so-



pas ai.i! Car i faudrait a-s
lor- s1 dem1.nder (qui done pro-
tgeg.a Ie troupCeau centre .l
Berger'? 4


r'.
C,. 2


A TTENTA'T CENTRE
LE PRESIDENT
TRUJILLO?


Le journa ---La oyoz del Exi-
li:> o(diAte S;ntiago de Cu-
ba par des exiles dominicains,.
rappor'te dcanS son numnero du
10 Novembrne, qu le Pr6si-
dent Trujillo a echappJe un
attentat tar:dis qu'il passait
sur la route aD)uarte,. entru
les viles de Santiago et de
Moca. Un uiicior de sa suite
aurait 6t& t U et un autre gra"-
vement huesse par les ag-res-
SeturS, a't1 s (d'une inmitrail-
ieuse n tIin I sic) calibre 4-5
et de r-evoiv rs c(:alibre .;.
Vu sa source, c.(:tte inforima-
tion peut are ,o-,isiderte com-
me fort ,Vi:t -uspecte. Mats
ofn Iso (u anL( SI, lpour c)lI-
pbattro & liiiivernement on
peut alloer jusqu' a invented de
t.outes piSCe-S d.f nouvrlh,,
aussi graves.


LA GRAIN 01E SEL


- Si les automohilid.:: dvaimnt ii.
cater .esulement avec' les p.frties ft
e- urs voitures ql'ils on': pay


Liref en t6 e page a lisle des li-
res de : s Librairie Nouvelle.,


::y ff::: :D A IT 1 ....................
I.ECoQ VERTE bE LVILE
.... ..................
S. . . . . . ......

1 y aura remain 44Z ans
que s'accomplisait sur: cette::::
terre d'Haiti le plus strand :
venement qui ait domin6i le
:i:X V em e ieele. ..............
X V .me sid le. ......
(Guides par Christophe C:o: : :-
Slomb, trois caravel'es, la San-
ta Maria, a Pinta et la Nin....
Sjetalent I'ancre dans le.eaux
i profondes de la magnfique
b -- U........ naravilta --. IdU
.Moe Saint-Nicola.........
I/preuve uavait pris tin, te
t trionophr avaitN r'compense Ia
vailiance des hommes dle bo.n-::.
ne foi a la recherche de tersre
SinconnucM ..
SDes que le but fut atteint,
les premieres pensees du De.....
couvreur qui apportait sur
des rives nouvelles les premi-
ces du norm chrtien, allrehnt
i D)ieu.
L'Amiral sauta le premier
A terre, tenant d'une main sopa
epee nue, de l'autre 'Eten-
dard Royal.
11 se jeta ii -genoux. Et, a-
pres avoir par trois fois em-
brass6 Ie sol, a cette minute
emouvante, il adressa a 'E-
ternel la priere suivante:
< Tout Puissant qui, par ton
Verbe sacred as cree le firma-
ment, et la Terre et la Mer,
que tUa Majeste soit glorifiee,
que ton nom soit beni et par-
tout gloritie. 0 Toi qui as
permni que, par le moyen de
ton humble serviteur, ton
saint nom fut connu et pr&-
che dans cotte paritie du mon-
de.>>
Ensuite, deployant sa Ban-
miniere ornee d'une Croix, le
Genoi& tira a nouveau son e-
Spee et prit possession du Pays
au no deo -la Reine de Castil-
le.


En vue de perpetuer eet e-
venement heureux. Colomb fit
dresser une Croix ofU furent
graves les EmbIemes de la
Reine Isabelle.
Avec Guanahani (San-Sal-
vador 12 octobre 1492) Cuba
(Novembre 1492), Haiti (6 de-
cernbre 1.192), le don du Nou-
veau Monde etait dlfinitive-
ment reQu par la main de Co-
lomb.
Une destine nouvelle sou-
wait i toute une humanity
au del a de 'Atlantique.
Dans la suite, des peuples
nouveaux ont surgi, des na-
tions libres se sont e6panouies,
des Etats multiplies et les
distances se sont effacees. te"
monde, 4ancien aussi bien que
le monde nouveau n'ont ces7-
se de considerer, grand, I'Ae-
te accompli par le G6nois il y
a 442. .
Bientot- en Republique Do-
minicaine ouf se trouvent les
restes du grand navigateur,
les vingt-une Nations de I.A-
merique, concourront a Perec-
tion cdun phare gigantesque
-en Phonneur de I'Amiral,
Cette merveille, unique en
son genre, attestera une fois
de plus, que les siecles Wont.
fait que grandir I'Homme que
Pon traitait de visionnaire.
Cependant, h o mmage

S ( r it......e en ......e p...ae) ..
. . .*. . x ... .. ... ... ...


-----. .. .-"-o o "


...... ... ...
...............
..............
... ..........
..........
............
....... ......
...............
.. ..........
.............
.... ..........


...............
... .. ......
...............
..............
...............
.............
.............
...............
... ... ....
...............
..............
... .. ......


U~


"I


... .. .












EMPLACEtA T
-- ;- .: :- :-- -:--. ::--.... .. ...::: :::



A'.n- ou.t vesu dietatern a
:- i "Sit-af- P 1l'Ai'i'on itzah
1 s'agit du mardehal B.
I'ancien ministry de l'Air
talie, que Mussolini avait
v6y& dans-'exil dor6 de Li
apres le cdkbre vol de 1e
dre italAtrinne au-dessus
l'Atlantique. "".
Le Duce redoutait la ap
lari croissante de Balb
avait prUfere le: vir dan
desert qu'au milieu des ac
nations de la foule.
Mais voici que Balbo s'
re un rival de Mussolini,
ce A un coup de maitre
dant a servir I'expansion
loniale de Iltalie.
II y a plusieurs semai
nous avons announce que V
lie pr6parait une expedi
en Abyssinie, sans que la F
ceaot la Grande Bretagne
opposassent, afin de se m
ger les sympathies italiei
dans la question du Loca
oriental.
C'est lBalbo qui a orga
expedition d'Abyssinie,
mettant ainsi la tte des
]).rialistes- italiens. Cela
VuUt Je sou tin Ide industi
et des 1inanciert de son 1:
(uli vOient {a2i ie\-x\pan
colon iaPle unfe .- :- la gp


cVIL-e Q'COUtflUB7!HV
(F ~I La 1It~,.


........ .. .'.':... A .: .. ; .... .. ... .... .... ...... ..... ... .. ... .. .... .. ....... .... $ .... ... ... ..... ....... : ..... .



...--o- -I#M A EtO- DZ. FRb0 t FrA iS..N .
..... .. .... ... ..... ...... .......... ...... ...... ... .---" ....... .... .. ... .. ....... ........- -------------.
.. .... .... ... ...; : .... .. . ... .... .. .... .. ... .'..... . :-i ; : '.:: :"
.. ...... ... .... .. ...... ...... ... .................... ............. .......... .. ..- .......... ... ........ .... ....... ............ ....... ............. ..... .... .......'.".i.... .'....'..; ..."... .. ....
. ." ........ .... ....... . .. ... ............. ... -*-'** ...... .... ...* =............ i.*.
,--. :. :" .. .......... .. ................. ........... .. ....... '... j j". ; .. ...... ...... .. .... ... .:
: : ......: ... .... ... .. : .... .. ........ : ........ ... .... .-- ..... ....... .. ..... ... .. ........ .... .


.o.. ..red..
. .... .. .. ... .... .." ''. ...... : *!iii::i:i: : .* -.-. --. -y.-.-.--..
j.a m .. ... : ..:' : :.... :..: .'... ........... .. .". .. . .. : r l k... .. ..
.-- .-. . .... ... .... -. .. ..l | l j... .... .-.- .-..-. *.. .* *. ..". f . I .B .: : .
.....:. .... **"., :7. ST....:.. .* .."'..;. *. "." t~ .i B. .. .... .:v.. '. '....... : ...:.. .: \ i.*.. .....*.....s ..... . ..-"..... ......... ......
tou ts.. dim w ..




garanti pr raton part.:::: :::::
r ap:. ": ':.d: .: .:bB. ". :: .. ..:. : .... ...r. .. .. .
::: ::: : ::::"Co:pri::mAsk.gr.5Q.Tub do.20 ...m p.r ..::
.. . . . -... .. ..- ... . ... .. .. .. .. . ... .. . .



-:---, O D-f-." 'I : -Np T IC


cla-

ave-
gra-
ten-
o. :
nes,
'Ita-
tion
'ran
Ss'y
6na-
rines
irno

nis#e
se
it.m-
lui
riels
?ays
Aion
rave


iue traver-


Le pre'ti e de Mussolini a
pIliI ir -uile de ses defaites
uipionLtituetks et de son inca-
pace mitionrer lIa situa-
tion economique du pays. II aJ
perdu, ne 1'oublions pas, ses a-
Lomus sur les Balkans, en Tur-
quie, en Arabie et an Japon.
Mais la conclusion de Pal-
liance franco-russe a donna
le plus grand coup 1 Ia ]poli-
tique nustolinienne, litahie
1n ponvant plust failrt, cVntirt I-
_paidit ~ :i* 1e par 0son -ntc-
-ord "vee A !ernagne
Sp nt I ril me
.re1ski5- do 12 conStilue une
menace ciirecte u in position
personnel du Duce,
L'exp6dition 6thiopienne
couite cher, et !talie a besoin
d'un emprunt. ii y a quelques
nois, Ia Banque de F'rance a
aide MUissolini i maintenir le
course dea la ire. Une nouve!-
le advance ne sera accordee par
la France, que si I'Italie aban-
donne sa demand de parity
navale dans la Mediterranee.
II semble qu'on soit quelque
peu inquiet, en France et en
Grande-Bretagne de voir le de&
veloppement des plans du ma-
reehal Balbo. Les Francais es-
timent que l'avanee de Balbo
est une menace pour leurs ter-
ritoires. Ainsi, la politique du
marechal se trouve en opposi-
tion directed avoe eelle du Du-


Sunday Referee,
... ..n


Londres.


Un NiWgre Dimocrate
. ............. _. .. .. .. ..! M
Un n4gre, M. Arthur Mit-
chell, ...appartenant chose
rare chez les noirs! au. par-
ti demorate, vient de battre a
Chicago, M. Oscar De Priest,
egalement negre, d6pute sor-
tant ,membre dun pirti repu:
blicain.
5i:de: Priest a ete le pre-
miet" nlgre 41u ap Congres. A
present, M. Mitchell- uit'su e
e .raapr~:avoir obtenu 27.970
voix contrb 24-840' -de Priest-;
il siegera a cot6 des demoera-
tes blancs des Etats du Sud.,
.. e. Le.:nuveau ut gte,

(Voi r suite n 4 page
. .. ... ... .. .. . .. .... ... .. .. ....... . ... .


Pour
PleU,?


rendre les cheveu so
demanded la


. J


COMBRUSHES


Grand'Rue IT72.
flphone 21s.


4Mmaw IfRVlit mwi fw& #A t ^'aws ASwX
CARLO LITEN A U
CERCLE BELLEVURK

Nous sommes heureux d'an-
noncer que V'eminenttrage-
dien donnera un dernier reci-
tal au Cercle Bellevue ie
mardi 11 decembre ii S heures
30 p. m. Le programme sera
entierement nouveau et com-
pose d'ceuvres de Corneille,
Baudelaire, Musset, Verlaine,
Catulle Mendes, Rembaud, La
Fontaine, Maeoterlinek, Ver-
haeren, etc... Prix des places:
3 goun'des, on peut se procu-
rer des cartes A i'avanee au
Corele, a la Librairie Nouvel-
le et A la Caravelle, rue Roux.


SERtVICE NATIONALLY
DrH'YGIE.N
ET ASSISTANCE
PUBL1QUE

Section de l'Enseignement el
de la Propagande d'Hygikne

Cinema Populaire

Mercredi 5 Decembre 1941
prochain, il y aura une gran-
de seance de cinema educatif
.I Soisson, Plaine Cul de Sac.
Nous demandons le eon-
cours de tous pour le plus
grand sunces de cette propa-
gande en faveur de la sante
publique.
Comme toujours les films se
ront expliques en creole par
Fartiste Th. Sainave.
I** k9a.4W^ arn -'qm----' "


IAN
#tt:* ^rs'


Le Vapeur HAITI Voy. 34
N, B. de retour des ports Co-
lombinns de Cristobal C. Z.,
de Kingston Ja. ,est attend i
Port*au-Prince le 6 D4cembre
1934, en route le mmre jour a
2 p. nm. pour New-York pre-
nant frot, passagers et malle.
Le vapeur Colombia Voy 36
South Bound partira de New-
..York le 6 Deeembre 1934, di-
reetement pour Port-au-Prin-
teo oft il~est attend le 10 D&
ctmbre 1934, en route tle meme
jour 4 p. minpour tKingston,
Sa. :Puerto Colombia, Cartad
gona et Cristobal C. Z. pre-
.nant frt, passagers et malle.
w. E. LO.,

4 : ..A. .f.nA
. .. :. ; _. ?. .:.^i i .-: .- ... : .-: ., .. .
-. ...*?* : L : : ^ -:. *:":L". *"-: : '. : ,' '* : ,- ^' *** *-,*_,.


V -


* .7
-4-


-, ,. .


Devenes votre prdpre Comptblh en ouant n
Compete doe Qhque & la Banque Nationale de la
R6publique d'Haiti.

Ut I f l I --fm 1 ) *1 4 V - -


COLLEGE


'N


SIMON BOLIVAS


Etabliasemeni
fd'nssignement Primatre
et Secondaire
Internal et External
Toutes les classes,
de la 12e a la Philosophie
R ue Magn, No. 11*t
(Pe-titFour)
Tiliphone0 82w


Pret tr Etude : EC Chailmera

Adsahetratear. C. de Cotakaene


Le collegee Simon Bolivar,
fond1 en Janvier 1938. : iljh
eu tfing sureds auix examens
du Baecalaureal, chiffre assev
remarquable si Ion consider
les difficulties de tous ordres
Sue confironte actuellement
i Enseignement Priv6. Ces sue
ecs sont dis au serieux de IET-


tabii ssement


et a la compfe-


tence (de.; professeurs.
Dans les differences classes,
la preparation des eleves est
'objet d'un soin minutieux.
Aussi les 6sultats s'averent-
its de plus en plus satisfai-
sants et les parents n ont-ls
quA s'en louer.
Leqons particulieres de Let-
tres, de Sciences et de Lan-
gues vivaantes.
Cours speciaux de Steno-
Dactylographie et de Comp-
tabiift.
Les inscriptions so repoi-
vent tous les jours ouvrables.
Pour tous autres reuseig ne-
ments, s'avresser au Colwge
Simon Bolivar, Tel. 287.


RHEANTINE LUMIERE

Sp4cifique, efficace centre
les Blennoraghies, Ecoule-
ments. Maladies des Reins. Le
produit presented sous forme
de dragees est facile a pren-
dre.
Ne n6cessite aueune precau-
tion speeiale.
En Vente ia la Pharmacie
Roy Rue du Centre.
S E Chez F. Lavefanet, C.
Du pessis, Succ.
t7 ,Ruedu Magasin de I'Etat
Telephone 3430.
--


Coca- Col


Usine iGlace
Port-au-f


Fab~ricatiorn


de


rnaB1eute oualitt


'tc


de

glit

g1am.(l


Livraisov rapide effectui
quotidiennement par nos eC
mions points en blane dant
touts les directions de Port.
au-Prince et de Pftion-Vill&


GLACIERESl


Noun avon r aouJourv en
rmain les derniers modeles de
glacieres en acier a partir d
or 259.0 et au-dessus, V tnrh
bleF avee facilit4i do puiA,


ment.
cLes
re' et l


CRM E


glaciere les phlu ft
es plus econofmquecm.


GLACER
aSUPERLATI VE


Un product nouveau, qui n
le cede en rien aux ineilluree
marques des Pays d'Europt
ou d'Am6iique est offert au
public haitien par PUsine &
Glace de Port-au-Prince. Gou-
tez cette d6Iicieuse creme, et
vous serez convaincua
Faites une agr&able surpri-
geta votre famille en appar*
tant de la eCrime Gaede S
perlativ pour le dessert...
Tous en raffollent

kN TRA POT
FRIGOR^tIQIJ b


Nos eLambres


froides ont


Wt4 recemment mises A point
et peuvent rfcevoir n'importf
quelle quantity# de viande d'
poissons, de 14igameq. dt
fruits. ete
SLe Public est cortlialement
invite a visitor notre usine et
& inspector nos modeles de
glacieres et de sorbetibrer
dans notre salle de vente,
Consommer de la glaei. e'esu
faire do S'eon*mrnte
A VIS3

Ce (qui Iwrmet a Pierre Co-
.es d'avoir unesi.gratide dien-
tele, e'est que sa coupe a une
elegance parfaite.

Pierre Coles

Tailleur,

Angle des Rues du Centre et
B6nne-Foi. Phone 2621,

L'institut Tippenhawer
denzeure une excellent. role
aver son irr prochable
Fm#.W. eo ..


.... ... .




..:Sw7 m6






ut t e ..it ......



Lalue,: Phone.. ,
Pou dtona autro
idflddO1L Phoy uS





e ........... .
El. R.. Pu. T


A PROPRIENTMk ....
SD'AUTOS.
A ATTENTION.

Grande rtduetion d
sur les pikees et aea
ip utr automobiles:: :. :i
chez P 4 UL AINSO&
30 o -+ :npte au-
teurs sur toi ltes. prix:
rants des principauxkita
suivants ....:.. :-
4 Ressorts avant .a.et
Cables de batteries: .
Bendix, Freins- .
Gaskets (toutes es i
Klaxons, Bougies,
facing.
Batteries de ga' a ..

13 pl. c rgee .. .... ...
Economisez vote argen .
vous fournissant a -'
I'aAl/TO PARTS & .::::..
ACCESSORItS

F Rue Danits oesteoacAef
T61. 3237
-H t^ -- l^ ^
AUTOS-TAXIi

Pour vos promenadeset
yages
Pour vos Baptnme$ ~. :
riages
Ou si vous desire avok:
location a la journiee g
m oi :. -:: :
Adressez-vous touWaii
Mr. Paul A .::-
pour avoir une bone A
mobile, ..
C'est le seui service ::o0
se, pouvant r6pondre::.::
diatement a vos be.soW
n'importe quelle .heufl |
jour et de la nui ut.
Pendant le jour son
No. 3237.
et pendant la anuit-
3246.
--i
W' IlB Mt *...




1 Machies & 6iwe
Machines & eale .-:
Rubans, p .r ..... W-:,+s:ssi s
:g g .. ch:- :.::-::i::". .:.


S0UVEg
ue, omme tou.te1i$
yil a-. daura
Loterie Nationflia s
mois de Decembren !
Toute tine taine d...
t .heu .reuses h .lt. '
passer uhne:
nTe-.A: e !hacU $011


"". pd w Ml .A- k -I.o


.. . ... . .
.... .
. .... .


w.'




. .' ..< .- ... .. . ... . .. .. .. ..
.-y ,vi ..'Y. :.. .. ..'........ : .. ...' ...... ........ .. .. ... .. ... .
'.~ ~~~~~ ~~ .: .... .. ... .... ..'. ,. .. ... . ....... .. .. .. . .. . ..... .... .
...... .............................. . . . ... .... ....... ..
Perabe-N ovlsdMnre
: : .:j . . ... . .., .. ... .. .'... .. .... . ; ... .. . .. . .: .-. '

Nouv. Me .INII.. .. .....m........... .
........................s c e m an.
;= :.. .. .. + .. ". .. .. . .. . : .. . . + .. ..


.... .:...

SCi.GALPA.-De vas .1
sde l'Amerique Cen J
de~l'Amerique du Bud-
:d6vastees par un tremn
::de terre hier, et on
que t noombre des
soit tres eleven. Plu-
yilles ont e4t d4truites.
orit6s cherchent a en-
x regions 6prouves:
wiers secours.
-YORK.-- Henry Ca-
Sanploye de la Ward Li- c
eIlle appartenait le
lastles, don't I'incen- i
fte la vie a 134 passa- I
] plaide non cou able I
le.proces pour hom1%ide
gligence qut a ete corn- (
.cbn.tre lui. ainsi que le I
ine William Warms et T
nicien en Chef Eben I
i Ces deux derniers corn ]
oItt devant le tribunal
atine prochaine. t

UXJELLES.--- Mardi, on c
irouv parmi des pierres,
ed de I'Aiguille de Mar-
ies-Dames des lunettes t
sont identifies come eel c
IdaRoi Albert, tu6 par une t
efaite en cet endroit, au
rs de I'hiver dernier. 1
: xxx x X
:NNBRUCH, Autriche. --
Bilgeri,. ge de 62 ans, r
es premiers skieurs de c
jatriche, est mort mardi des I
"res revues dans tin acci- .


:iBUCAREST. Environ r
0 .avocats, representant I
iiquement tout le barreau I
iBucarest, c sent mis on e
It pour pint ester centre t
i~rdre rcen du Gouveyne-
a qui wnmente leur's
ksi.On s~'t-end a ce que Ie I


( Per Gb Radio et Correspondance Airienn )


mouvement s'4tende aux bar-
reaux de province
'
DALLAS. Accompagne
de sa femme, le vice president
des Etate-Unis John Garner
Best arrete en cette ville, en
se rendant a Washington,
xxx
JOLIET, IIL.- On a d6cou-
vert dans le soubassement de
'atelier de chaises.de la pri-
.on de cette ville toute une
organisationn de paris aux
courses etablie par les dete-
nus pour leur profit. Ot a con-
isqu& un post de radio, des
feuilies de courses donnant
les renseignements sur les
;hevaux. et une liste portant
es no.ms de 50 condamnes,
mais on n'a pu trouve:r les
feuilles de paris elles-memes.
tLorganisation avait ete d16-
noncee aux autorites peniten-
iaires par un condamne qui,
iyant gagne. n'avait pas tou-
che son dfi,
x TX
HINOLU.LU. Le capi-
aine Charles I.'lm e- ses deux
mP.,agnon>',-, mi tentaient la
ravers:e aerienne Califomrnie-
Australie. >e sot j. perdus dan--
e Paciti'ue n r, ,in de leur
)bjectif. Deux .ardes cote-.
rois hydravion- d, a !mari-
e et une eseadrille amphibie
e farmee 0i st-. : d-. vat
Horouu pour "a~ssae4-r die les
etrover. Bien q ar
e -. messa 1- "
,4 ". e r dLe i"-' i H nu-
m;en- au Su.i d, Hono-
ulu, 20 hvdravions de la
marine es recher'ches plutit
les experts de la marine, et
plans un rayor de 250 milies..
sous marines et 8 d(raI'ueurs
It mines snOt nartis de la.
haina. :a 00 miles a; Si. IK:z


UE L !


f La CAFIASPIRINA ne faith pas seulement d pa-
i raitre L douleur. mais encore elle rctve le moral et
i onne une sensation de calm et de vigueur. Absolu-
i ent inoffensive, elle peut t&re pise tout moment.
Elle est excellence :mssi contre les maux de t&e,
,- nvralgies, migraines, thumes, rhumatismes, maux de
dents et d'onfille. etc.


.- ,, -


fllm p I i ll o l n




... de '--.e produit
-i.-ri!i :- I '
^ ?.^.:... .B
+ f::.. :.;. .. ,:.:.:...-... t+_ ._ ^


d'Hortlulu pour participer i
aux recherches. LIAEtoile.
d'Australie>> a amerri A 11
heures 838 du martin, mais per-
Soune no sait quelle etait sa
position exact a ce moment-
it l On suppose que Ulm, don't
la provision de gasoline etait
epuisee avait un peu depas-
s4 son but et se6tait egare au
Nord Quest ou au Sud Est,.
Des messages faibles regus de
I'appareil indiquaient qu 1'il
flottait, et qu'il n'y avait ai-v
cun hlesse $i bord. Avant le. tld-
par1, Ulm avait estim b (i ue .
monoplan pourIrait se n aiiunt, '
nir sur l'eau pendant 2 jin>...


BUDAPEST.. Le Profes-
seur Wilhelm Tauser, tig6 de
,-4 ans., gynecologiste repuite,
ia mic-vx aime se tuer ue sut-
Sbir une ufranS i .,de Oj ration. II a-
Svait ceJendant execute un
trand nombre d'operation-s
ur' les autres.
xxx
ARIS.- Le farneux pein-
"r, i'rncais Albert Besnard
et- n mrt na'.di ta lhge Ile S5

.A(I_. A la iB e 4 ez

rte 'r' cnn'L i n C enti'i p i-
so a":i :i;-vinutionnaire, le

.; ',:-e cdrastique cun-
C ,k I A-, A I+ a
t"~" I'Sri: '-t, 1i puV -

pA"" nt :i interjeter appe
iu verdict, ,ni soliciter leur

XXX
RP1LIN.. Pour avoir pril
h"a "efcn.e du compos it ur
'an iin;1mithk. attu 1u6 pi
1,-. i-z<. \\tielm u'i vt.' -

'. r recteur et e cef dI'oruhl -
t- e deO: )pra N ationi al dI'
ev (,CM Linden,, cemme OU-
ieCet&u (de Iore,,estrooe pi a
m1Lonitue de Berlin. cornmme vi-
ce r-"dent dut comity f db-
,al de <-"".', f, t m nF men'"
!n^, di- ieu",s lstitut onS

XXX'
DA TZIC. vGeorge Strei-


1.. .. .ait iuiS des aecusa-
+t ,ti ..^ .i 1 t! ja fleA itoc o -
:dee. 1] avait OtO chasse tout


S .:' ....dru par !ti nazi.
xxx
LOS ANGELESI.. e Col.- F

cIasse ,C e (dans la couisc ae-
rienne Londres Melbourne,
announce qu'au course de la pro-
chaine quinzaine, il fera un
vol sans arrit aller et retour
du Mexique au Canada. I1 se
servira pour cela d'un aero-
plane o-d inaire de transport.
dKu meme module que celui a
hord duquel il a particip6 h ta
course IA)ndre .Melbourne.
xxx


MEX ICO.


Commenqant


AVIS


Un Nouveau Testament se-
rP envoy gratuitement, sur
demanrde, h toute perscnne ne
pos.sedant pas les Saintes E-
eri tures-.
S'adresser a Monsieur J.
\Ifred Pearce,h Port-de-Paix.


ime. LEONCrE ASQUIAT
1808, Rue du Magasin de
I'Etat. 1908
C(hapeaux de Ceremonie, ea-
deaux, parureS pouen modes,
articles homes, femmes et
ienfants, dernitre nouveaute.


une champagne pour :le :'el -
vement moral du Mexique*, e t
President Lazaro Cardenas a
ferme uine boite de nuit 6tran-
gere de 500.000 dollars, < Selva situee dans Ie. envi-
rons de la capital. Cre6e d'a-
bord pour les tourists am6-
ricains, elle avait fini par exer
cer ulne attraction irresisti-
bie sur les petits employes me
xicains, et la police a trouve
qu le.s pertes qu'on y a eprout-
vees sont la cause de la plu-
part des suicides, ou detourne-
Tnents (de fonds {des mois der-
niers. Elle faisait salle corn-
ile chaque soi.tr

WASH IN G TON ..- La po-


lice a raui & eapturer Mr.
Lester GOillis, 1a rveu do
maine dermire part le agents
f ed6raux. : : : : ..:::
'^xx : 'i "
SEATTLE. 20 matelots I
et chauffeurs du kenbach>> ont commence, sans
l'approbation du Syndicat de:.
margins, une greve- gofficieuse
et privee>> pour protester con-
tre Ie temps mis a resudrr.,
Jes questions qui avaient eaui
sO la gr veo general de- V4't
dernier.


t emps
centre


CACO. Le mauvais
continue dans tout le
desI Etats-Unis.


-SANS B i'UffS ETAPAGE


Nous vou.-s ofl'rons- Mesda-
mes, Mesdemoiselles et Mes-
sieurs, les toutes dcrmnieres'
nluvelutVC s parislenn's, ita-
ennets te (.cosl:r;vaqueCs, you-
sia ve. (.'I ai U Ut '11ien11.1 s l'e-
c;ues. ('e. -n t de purses mie'
veilles de beaute d'une ele-
.:,ace rafiine, des couleurs
ar'istoc'ratiquos qui vrous pla;-
ront trl s er'taltlaeenLt.
\'e:t:: -,u is v f-ni et cost i
tes 4rand plai.-ir pour no i
de vou s 1'.uttiier ctt nourealu-
Les.
\'i,.. Ia lnomenclature des

taliot c
(rpu de chine clouu (20 euu-
ele'S ie
rne j)urc nieveille:
(rpe g'ym.i (155 COu-
iout) d'sun e beauty ioutie:
c'*p c.-iei de (15 c leouh ts)
i a Lyo tnu ii
pi-r'- ,.r (5_)0 coiloui ) -


Ln enchantoenent i
Crepe satin pure -oim
(20 couleurs) quelque eboe 4d.
tres chic.
Cr.Ipe ondule (10 couleurs)
finesse ine6galable.
Crepe de Chine impruin%
(12 rlessins)y -- Tres chic.
Paritette de sole nuanke
de choix.
Nos rayons de Bonnetteaies
sont les plus assortis de la
place.
Une visite, une toute peti-
te visite vous eonvainera.
Vous ne perdrez rien en nows



TOUT VA.BIEN

LOUS$I FRERES


chi.
i7IPT


rendea-vous 4a moxd.

Rue du Magtsin d.e I I


tat.
Phone 2602,


A. -,


Produit de la Natiotnle


...C'"-est epatant. Mademois
parmii les invites Idu denier
etais Ie sujet do Loutes leS- c-
.. Ah, ma Tante Che'rie. ca
Mes: Crepes de chine
Bamboo et -utres sc
mres bI) et linel'ie,
lions, Iau de co'otz
ANTON I
..-Maman. puisque ma coi
ses toilettes acheti(e des ,iRai
ANTON I. SABA & Co.. all
chez Saba. En s'habillant de
.urtement ie Bhonheur me so
.:.Ma fille Cherie, ca, c'est
tard, nous deseendrons de boh
Rayonw de Finesse de Anton,
Rl nour Messier's, il est sA
mantes jeunes files en ache
vos Casimirs, Drill pur fil '
tes,-- Chemises ...- Chapeaux
Tout est absolument FRA
Jetez un coup dkWIa chez:


lie, comment tu fr. emu'
al mondain, ssl te savo'r. Tu
nversations substiles.
se comprend bien, je n'achete:
Unis et imprimes, mes erepes
series, mes organdys gauffiv,
insi que. mes diff6rentes Lo-
e, Poudre. etc. que chez :
SABA & Co.
sine a eonquis la beaut war
ns de Fiees de la maistm
ns done faire hos emplettes
isaue Sab on se rend chte, et
rira.
ne idee. Puisqu'il est un pou
ne heure demain, voir les jois
I. SaMa & Co. N'esl wrs?
ge que vous suivez ces hear-
ant chez SARA & Co.
ane-- Cravattes Chausset-
de line et paille etc., etc.
S.


ANTON l.SABA & o.
1733 Rue du Mxagini de r
TiMphone_ ._ .,


t '444~A
it ~


~8~ ~I~g~-~


9ir W!%i ss a8


,I


--HTXL -,** 4- m-09 -11.NWX Xmn


ay-^^^ir"jIvrr "VII


r.-_--.--. .
-.>./....
:T:::-.:.
..-. _....


- ^ -


PWRWP-4pSwm


: : :::-:. : :. : .- : .:.: : : : _) ::. : : : ~- :_~:~-::: : ::: :


:r


PAS DE SECRET


DOULEUR!


A Aft




.............................. .... ." .... ..... ... -f".. ..... %V .... .. .. ... ... .. .. ...... .... ... ...... ... ". ." ". "

I o.... ... n. o ... . ....: ...i+ r. .i . .... ... ....... .-.-.. w. -. ... *






Dluecte >Amst, itex-kaiser entendit +NFAN Zt VOUi4MBM.
S .... de ..eidelberg qi affirmat.. ean.... An. o d

S T r B U O S ...... . .. .. .. ...... .... . .. .... ...... .....
.*:;:a cw \- ....... .. ........ ... .r .... ..... .. ... ... .. .. .. .^.', : :"t ".:=_e t .... .. ........... ......










....T .BONBOB roulette. Guillaume II acheta ...n .htitm< a besoin d'une Sigi Maril ..
S.. e .. secret au .pr-ofesseur et -- -- d .iT

G4A N::S: ETRANGERNS renit ensuite incognito \ fpour lpt ptrf e. pur tontst aveL PAndETTEFOnN INA
: :... -M onte-C arloe ... p .. p .. .. Qqul. .v ien .v -n : .. .:
uit.fin) diatement sa martingale e.t .. jour. Aur......vou. ...qu'i. vien.ran 0
... .. ... ....: ... .. .. ... ...... .. ..... .- r.A :. -- ... .. :. .. ....












......... i ..perdit 100.000 francs t ez de Emiion Scott ui e t Reprise du g..nd .:sue:s dAn.6
de d'AUn Anglais, un ingenieur faite avec do i LA RONDE DES TtS
..pp .l.. n t. % . ... ... ...........
origixmiresEappelant Jre gast a resuter ruI norvegionne do toute premtiht avec Francine Mussey, Lion Belih'es,
oa agoin me de sEtt dcAlaba- pe. ii n quat en vitamn.es. nour- Gilberte S avary'. .. .. .-: ....:.
ma, commenga sao carribre a nombreux empIoye3 qu'iI ViMsante et fmrifiante. Elle prevent .tra+ t40 2
..-.. ...... .d. ... ..e......., d an t ......... ...... ...... ..=. ....... o. .. --s e
















institute d- Tuskegee (Alaba-. chargea dd releven, pendant ola madads. 4. fwun deo at dden | ..P es. -
.......lu i ur j rs, tous les chif- .......... .. .. .. .. I, : A-vI
ma). I] est parvenu ensuite a qui sortitent. 11 decou- f13 est pr p elon lea pro-IEEE
faire ses etudes aux umnvers- J a c gains num- s cientiqu s ps moder-
t. s de Haward etde Colum- an route a ............ :....
bia, et on Ie consider, a Chi- o ree icut plu iet les .an rat mne df lae d .. .....
e u- d autres, et se mi ue T T MONDE E E VR







cao' come un ju".ste ,mi- -' aison s'o' 'anns cs? tene de "''' ': :
n.- ." t Ncog1ge~oe D cotte fn te t







nons de francs (davant-guer- te a. CEPORQ
Jeai essaye de fire corm- e- r e' e~c s viamines de cette P ch
prendre aux noirs; a-t-il de- he g nrra] Ldndorff :m- PtUs sont ntiemenw prlserv&3.:
clar6 quil nWest pas mauvais aLe bn lr. alL ..+itmutre avatagec dce cette ermuu La prison en es biewsimple: ::
d'tre democrat-e. TLe Gouver. wa un ouu. 1esn fnr& es n t queue es; arable a pren- iDe mets d'licieux + pt-n-i--biiii-ie,
nement actuel ne nourrit au- rd 1.a frn cder il liz en n oeasionne pas de nau- Pt Ra bide gratuite a chaque repas,
S .. . . .. . fitL v e d e f tao
















cun prejugn centre les hom- Cit vtk u, saute 1a. 1 *f acemm digeree, me- Des giaeti exquises ey assoties.
ies do ma race> brtit r n e dent 1esto- Bre ai a Apression, bin gla ee ot p ropreme
banque. t n u L sion Scott SandwicheA imported quee heure

New- York Herald. ree.- de aide pe- Radio-Phonographe
'r tp p ... .. "". -:rable de hiliard,
S D a ily T e le g ra p h L o n d re s. NIm a T on -b. d et d e .... .. ..
v tl'! R'L TouS
| ._ ^. :, -tes qui Tout ee qui peut procurer une soire agr4able.
La Secession <.tenz 'Ls. de-
die seort de Louisiane GRANDE FETE reaction PALACE HOTEL

t s a d e e s i o nf d e I E t a t d e AH AhWA I \ \ E c.-- .- o .... ..- .. ..
S-isi ane impose>, aCdela- e, t f t fais, .
gc p t rend'entote inatn j t '"C '.'e" ""
noA.uev ~ tle dte &etoes mita Ct ue
nt.. t> > K "--~a r + L~ 'ue. -e .vam, e t ette prmut ario l-tbesml+








revemciletit~~+ plu -s -"11ttl ;i_., "'" m de l



,:]t ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~ ~ ~ ~~~~~~~~~C m1-4-..e-.. ni ,. ,

S-a: d. Etats-Unis
"
+< -+ '-. tontes relations
.. c( xx ,ue nous parvien-
va-n're la cruise.
S t bon. pour la Loui-
*"I. doe cuitte- l s aiutres E
t.,a... ft oindre atu Mexi-
w|ue. Rien nen marchera chez
iUnes tant (que 'nous ne serons
." O ZLr'Z,-es (4es audits
:ejcaucrates. autocrates et

bi nou^ pu : L ion-? t' ZuL -
vi1 l'indepeni: nee.. nous vi-



v 11 ](.!i '-"sij Vtt IttUL
Ll, ILA S. I c"
+,"^ "- ,., : i:" t+ +, c ,


Ligue i-mrine a sn
eiale. Un tour a Wakik ...
Danses hulahu Orc estre
wahaien... Attractions diver-
seo.. ( Grand bI de nuit aux
S C'- .... e -.7 a4 KII-1

cette ceuvre interessante d'e-

re ,da t "n [ u *i \ i [a
Brow',i, ? !1;,


4 4e
,. !\i}s- i. .


t.~X4@ :tj~i AftsiC~flMA
~c~c~ivf s~ cau~tt"uaqct


+A TROCAIDERO


44 ~ >~4 ~\~I
4 4
4 0 ~st 4'--
.4 *.~ CLIUIA. hjti,
~' -,
+--(-si '~ t'up~s a
-. 4.44 .4.4 444LA4444444~ 414'.
4.4 4 4~ ~'-tAAIt4t- .4..4~-L4
-, .. S4~ 4V- -- .4-4' +.4.4-.'.444~4
.44.....4 4.4 4'444444444
~- -4.4.~. 4.1. 4..-4..44V...41 4.4-
* .- -.4
44Y 4 .3


a-


.. .. .


. . .








.... .... ....
.. .. ..

.Z.. ....5..


-4 ....
. .
All


K
I


Place de la Paix

Rue Courbe et Rue du Magsin de_'

ACHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL &..i
MANTS. PERLES ET PIEBRES PRECIEUSE$, Y
LES PIECES ARGENT ET OR, 7MONNAIE. DS
TES NATIONALITIES, A DES PRIX ABS@LUl
AVANTAGEUX.


o-t.a-Mer a


3


- vio .AfWW


.4-


PROFITEIZ-'


.A'r'- York Times.


Le .lionde et sa Population

Le problem, de 1'augmenta-
t)ion de la population preoccu- G ,
pe 5 just-e titre le monde en-
tier. Justement k- professeur
allemand Hennir, vient d'e-
tudier ceteo queosthn. D'apres
ses calculus on enregistre dans
le monde 50,000 naissances
par jour. Autrement dit, 18
millions par an. Un recense-
ment approximatif de la po-
pulation du monde pour Pan- \
.ne 1930 donnait le chiffre de
2 millia-rds d'habitants. Or,
au debut-du XIXe sickle on ne
comptait qu'un milliard d'ha-
bitants dansle monde. Les
calculs faits ces temps der-
niers permettent d'affirmer
qu'en I'an 2050, le globe ter-
restre comptera 4 miilliards
d'habitants et.:en I'an de gra-
ce 2150, 8,milliards. Le monde
ne peut eontenir plus de- smil-
Biards d'habitants dans 'les
condition actuelles. D'iei 200
S ans l ;pectre menagant de la
surpopulat ion -.s'tendra :sur -
le imonde.-.. .. :.-

Polska. Zprona, Varaovie.



. .. .MONTE -CARLO
M N:i..:, : .:::i o r oi r d.. i
:an::e: :: t:Uanen croupier du i:':cai
.i .: / ./ i : : : :) : .% : .. ...... ...- : P


ties (C"Bi)S

Compagni


Vr01- OFFRE POUR SUPPORTER LES FORTES


L.E'N


Ve1k


LA

LA PO

DE DE


VT

ET VO


POR T-.,


N-0
CH'3


h. .. ..........
._ .- . ... .







COMPAGNIE MET SES VENTILATEURS A



'S FACILITIES DR PAIEMENT. .


SITEZ NOTRE SALL.E D'-EXPOSITION
AU..PRIN '. .AP AT

.m::. '^. .:?: ;2:
:. .. --. -.



-U.PR1NCB*..CAP-HAITI t>1j -4- .
"* .. .... .. ::" ..- :.::..-:!:._:-?:.? ,..-! s :!-:: ..-.. :-- .,.


... ..... ..... ....
... ................
... ... ...


rP-


7 0
Aulm
1) e e, s
q




Eclairag%..'f'w


Itie






gig ........ -. *.- . .- : *. -** .. .. .. .... .... .. ... --
..........' .. .'. .'. . .. .. .. ... ... ... .. . .. .
"..U.B .. ::. .. ... ...'.. ." ..' "LA"" ""ini-' ii ..: .. ' .......... ..
........ r ........P ar te
nStnRilroad S p :Line:a ghwtge
ceer les departs suivadts de New-York pour Port au ::: 1.. .
......aiti direement, ciaque Mardi, excpes Ic ss.
-AQU'Ld, qui iera Lut1, 124 Deeembre, 1934;
iSTOBAL, lo iredie 2Janvier, 1935, et S.S Sle M 1erered-i, 13 F vrier, 1935. .. ... .....
:ftS les steamers srnt pourvus de Chambre frig1ri- 11

NEW-YORK ARIVAGES A P-AU-PCE. f
L5 D.E. N In A Thnfi ._-. i... ie Txt .. ii
J&'b11L"I P a 1) f 14.A ) k, i 111- 1)*4


UP Galaquil, le

le
n i,^ le
...t. yaq l t
C.ristobl. le
nrenitura, le
j..Anston, le
grayaUbui., Ie
oriobael, le


11 Dec.,
18 Dec.,
24 Dec.,,
2 Jan.,
8 Jan.,
1& Jan.,
22 Jan.,
29 Jan.,
5 Fkv.,
13 F6v.,
19 Fe
26 Fev.,


1934,
1934.,
19354
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,
1935,
1 ,m


le
I (-


17
23
31
7
14
20
28
*1
11
I8
25
5
. t


D6ec.,
Dec.,
Dec.,
Jan.,
Jail,,
Jan.,
Jan.,
1- wV,,
Fev.,
Fev.,
Mars.


sueIrac-1a Ic 5 Marg e 1 I5
Anean. te 12 Mars ],'3-[. 17 -a
.m'wuaqui, Ie 19 Mars 19t35 1 3 M,-
Cristbal, le 26 M a r. 19835, ]e 11 A

P .PANMA RAILROAD SFEAM SHIP LINE,


r4-,


1934
1934
1934
19385
1935
1935
1935
19385
1985
- 9-.
1935
1935

ni
i-d.


Voiei un pneu qui se passe dee
Les grosses sculptures massive
de: roulement, tenant fermemeni
les de seurite depuis les debuts
Mime au course des annmes d'a


s#ecouler,
quelqu'cn


.. .. . . . .... . . . ..."
.. . . .. .. .. ...: .

Ionewit ....

.......... .....
.. .. ..'.. -. "'".' '-:':':..' ....i .

t l. . . .
.fi -.i-1- ----^^^^^_ ^ ^ r
.l . ii . .. .^
4: f lo\ ^


presentation en Loiu pays. \
s et saillantes de sa bmande '"\
t la roule, son! des symbo- t .,,.
- -Y. *A. ^


dversil qui vierwent


sas venles ont ddpa~td celles de out autre pn
fuit e prix.


dt Gardez vos dents blanches...
eu, votre haleine pure avec
le COLGATE
S dental blanches et brllantes
S.,, rhaklene pure et parfumruc
voici des charms incstima-
bies de la hmaute
Let ColgateJ tivie les drnts par-
fLternent-- chbaque fls'urer:haqple
q 'iii co.itient-la rntre poudrer die
1-,ossaKe q..We k rli dentiseti ern-
pni:nt. La saveutr du Colgate ct
dhiuicnu iernent ra-
fraichiusmten etle k,, ,,


JAS-. V. VAN REED,


Chul rat A gent

- ~ .~-~-*S- 5 S ,CS -..* .. amaaa..ettt,~5*rs n'.~" ASes.'


CW I;~l- --- -k---


1 J7 Rue Ltanarre d Iphowe S82
S :1l Admission uux BACCALAULitA T'
Rhilorique t P"hiiosopiS


IL'tablisement doit aes sue -es a sa disrepiin a nU, Wie
hte method d'enseignemrnent, a sa bunne et large or-
stion, Pensionuat incomparable, Pension pour pe-
e5 ca 12. Course classique general, Legons particulie-
rCoutrs d Steno-Dactylo, Comptabilite, Anglais, Ea-
1t, Allernand, Preparation a f'Ecole de Genie.


Alissemnent garantit tius ses course et forme
forts et conscients, competent et eourageum.


des


SOCIETY HAITIENAE ID TA T(O.lOmLES"
MIALLEBRANCHE. GENTLE, BOGAT & Cie,
Port-au-Prince, Haiti
_. .. .. . .. ."Z : -,... "- 4 .. -- ".


A FIN d. )JpjT1j i'4V c T&.ILYit'l.W b
,.OU.T A '-.;.' A : '(> ,.. -<: !,A 7- -. N ,'- ;'A /
TOUX, R HUMf Q3RONCMitES. ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DoFS POUMONS
PO..A F.., 2. .s. -y '- -


JOUETS .JOETS JOUETS

\ The Sou0enir Shop>s

Vous otffe ses vieux de je-
y'e|, Nufl et BoEnne AnnQe.
\Xetnz v-ir miotre stoolk Ie
beiux jpuets e t aeaux. Pow-
p&-t 1 a$tionIales. Paniue -s a ou-
'r-aes, Amne lblernent de pou-
1tee. ebev'aux et bo is, ('reches
et'., elc., etc... rof te de [a-
brietlion inattionie Una beau
ch ix 0e Joliets impurteL ,
: ELtrennes pui ui varies, jeu-
o. tiles et .Messieurs. Beaux
Ucaeaux de LouieR sotites pour
S'-tes, ti an ir lehs el mia 'i age.
\Vetez v'ir. Faites vos chats
U.LL touvi':]] Shu' >ue li-u
Q(uai t.. uisi e'nco-rAe, l -
iQ N ,'" ,
i,


(o031J, .l I)E


cIitin I n S ,hen

L'hntitut Tippenhauer
demeure une excellent ecol
avec son irreprochable
pension scolaire,


a 1-1 f e"si.


PH--


.....4 .
... .. ..


LE TOUR


qui essence des


DU MONDE


It-n'est pas necessacre d'tre -he ptur
tisfaire set eioufts poLr te voyage. Lee
gens do cond -tonf enne orwvent sA
papesttre ce plais e c riepargne. Los
rnoindres depths grace fintr- corm-
pOsi,ontt6tfo t deccns+ituer uie reserve
inthressante, r6oiisable os besoan.


0a


i I


LA
BANQUET


ROYALE


i ci* I lbs


1e ioirs.
/< ^ ^ -**^ / h ^- ^>1i101
jf l <^ i ^ ^ Bh ^ SamiL % ^E^ ^ j ^ ^ Se ^ 0tb


I


.. .. ....
.. .. ~.- :.. -.......-. .
PAGME-



. .
-...-... ....:. .....
.. . .

.. : .. -. : .
. . ...
.. '...


.. . .
.. .. ..


tIU CANADA




Cor a-co a


. . .


SSP :.tt~r f


14 Aiwi-


f


1;


a


I


LE

c est [a
I

leure-s vt6-


vaste lei


-- S HE
ART


F o- 0 itn


-A est ce tlui fai sllon


Go'utez et


Com p arez




.'.. ......"....

'* .. -,.. i c HlA.. .. ."






carici.-bas PhMuei chose vie'.nt
n on heure, I
SEn attendant qu' 1'exem
nie des aut es peuples, un
bnlr me.e..modeste
'I iMiti ne sexi pas tardif,




soit consaceri & lHomme qui a
fouled le 6 D6cembre 1492, les
rives de notre belle presqu'"e
du Nord-Ouest, il imported que
le. Gouvesriement du digne
President Vincent fasse revi--
vre cette croix, la premiere
posee sur le sol de notre chew"
Pays,
Le President Vincent, pour
qui le culte du souvenir est un
devoir, lui qui a pens6 a la
Restauration de nos Monu-
ments HiislTritue. liii tier
de note pa;.6 de 'loive. ne
Iianquera ta-s cornerr ie Mo-
le St. Nicolas, Gibraltar du
Nouveau-Monde, de la Croix
du Christ RIdempteur, ce
Christ qui vcille si jalouse-
ment sur lest destines de n.o- I
tre immortlHle Haiti.


DE JACMEL

Contt'rence fistorique.

Dimanche dernier, au local
d; cerrle litt'vairo et mon- ,
lain (La Ruchet, M. A. Isi-
dore, membre de cette associa
lon, a prononce une magnifi-
oue causerie intituiee : La
faillite d'une Democratie, Le j
pub ic (tait de choix. Sans
phrases pompeuses, Ie confek-
eier a retrace la srie des
v6nemenrtus cui devaient nous
unOener a riOccunation Ameri-Y
. M. Iire po o e
talent incontestaCble,. II suf-
fit d(c dire qu'il a parl6 avec
une extrne simplicit.e pen.
dant plus d'une here sans fa-
tigIr- so-n auditoire pour fai-
re comprndre -'intrcet de son
I iet I
S- it_ i aI M. Isidore,
.u.- ,-'. "u n ,,u e e rciee
4L RuchIV ne s ?*.9 pas en
si bon c rhIn t con.i.nue a
servir do -i beaux rnorceaux
aux fervent intcliect.ueis de
Jaemel. Deja, nous croyous
sa-voir que dans les premiers
jours de Janvier, ce sera le
tour de Me. Couthon Alexis,
avocat qui soutiendra cette
these: -Y a-t-il une litteratu-
re haitienne?, i


UNE FETE EA"
PERSPECTIVE

Arrive NoeL.. et ses lumie&
res, ses rxve-, ses feux, s fo-
lies... La Noel i milticlore
des joujoux, des bonbons.
des musiques et des surprises.
Tout cela vou. :.t' end, mes en-
iants, car 'Aniicale des An-
eiennes Eleves de 'Ilnstitution I
Vve. A u-, : Paret est o-
train dtic s urpasser pour ila
riajisatien d'une veritable
teerie, le 25 D&cemrbre ro-
chain.
Un arbre de NodI teilement ;
charge, que ses branches pen-.
dront jusqu' vous. Une mu- '
sique si entrainante que vous
no sortireaz de la piste, que
pour courier aux comptoirs.
Des lots si gentiles que vous
aurez Pimpression de n'avoir
paspaye. pa
Et des sourires et des
fleurs!! et des surprises! ,
Pour vous aussi, Mesdames et


.Messieurs, puisque d s 8 heu-
res, s sera votre tour. de .vous
amuser jusqu'au jour.
Cette fMte sera, par le choix
de la date (25 Decembre)c di4
local (ancien Club Union) Yet
le prix d'entree (0.50 et Ga. 1)
la plus achalandde de la Sai-
son.


r"'''~C"-um~~~ IU~~rrrml C GS tiuYmfll -


QUE CtACUN REST
DANS SA .SPHR9'
FACTION.

Les entrepreneurs de Pomn.
pea fun breonse plaignent-et
avec raison de ce que des
commergants qui ne payment
pas, come eux,la patent y
afferente, se livrent au com-'
merce de location de verres,
tasses, etc, etc.
SCela, a nen pas douter, leur
cause un vrai prejudice. Et
nous ne voyons venir le mo-
ment otu la commune sera o-
blig6e d'intervenir dans cette
question qui I'interesse direc-
tement.
Que Jes commergants se con
tentent de leurs ventes et lais-
sent aux entrepreneurs de
pompes funbres la faculty
de travailler.
t

UN PIECEPIVEUR DE LA
COMMUNE ARRETE

Ce mntat.l h la rue Court.e, doj-
ge DIeveirtn a fait proc6edtr .,V:.
rerstatieon d'tin fde. percepteurs (Id I.
C(mmutne, qi:i n'waittait Inti
meant une marchande ? p' ii-.n
Li taxes habitulle de 10 centimn
No-s ..ppn audisssons A co '. .:
Magistrat c' nos sonhaitonr-
mrpplle p.tu souviert a 1'<.. *.


J -.U. I [) 4



: V. MATVI: :i
Tn P
14u u, ,


EN PROVINCE

Les journaux du Nord sont
remplis des discours pronon-
e6s A/'occasion de la transla-
tion des restes de Charlenma
gne Peralte et des compte-
rendut des ceremonies qui ont
eu lieu it cette occasion, Ceux
qui le1 lisent regulierement
s 6tonnent de ne pas recevoir
cette semaine Les Echos du ,
Cap>, d'ordinaire si int&res-
sants. Le bruit court que ce
journal a U6t suspend. mais
nous n'en croyons rien, car il
n'y a pas d'6tat de siege dans
le Nord.

13 somble que 1'Ecole de
Droit des Gonaives ne fone-
tionnera pas cette annie, fau-
te d'avoir pu reunir le nombre
nPinhnmunm de 10 etudiants.


MAMA-
tro m
Ie


*Librairie N


an AS ME. 1"14v*NS.

(A COTS lAl TA4 &LkUR $/y


Void les Almanachs

Hachette *
.......

Parmis a ................................ .... .::
Par'- .. ... .F4

Vi de garnion ........... .............. .

Cini-M iroir ...........G.6,+0 00top, ......


Pour les juWesW;

Pierrot ........ ............... ,
1----------EI.o.. I.. .
P i e r r o l . . . . . . .. . .. .


I ntrepide


..... ........ .... .... ,. I N


L isefte ... ........


Lea Vapeurs Soulagen',
les Rhumes de Cerveau
Renifltez un peu de Vicks par
le netz Luu bien inhalez-en lea
vapeurs spr& en avoir fait
forndre da".s die '-:&.e chaude.
e g n
tsigne ,, 's v.,-:, : ..,pir toire
direc r.er:"It.
Pour 'u t:- .e r ;-,i sai .
ments, frictionr.:z i ;rge t.
la poit-ine av;L ,

_V.A o R -s R
....S.......SSEi^ ,E?-t~~n^ -a8*K!!3^3 ,


L'erdonnance par excellence
a suivre au coucher du soleil
Au coucher du soleil. ipres line jorn&e Je
travail assidu ou d'exercice violent, I'ordlon
nance la plus refraichissante et un grand
verre de White .orse V1uIskv k 4ea. dJe
soda frappee.
Le White Horse Whisky atipprime la fatigue
et ressuscite l'6nergie ianguis ante. Ses qual.
itbs riparatrices et sa valeLr d iesdive son,
bien connues des sportnmen danB son payw
d'origine aipai qu' It'&ranger.


.wwt *- r -' .- g ..- -'s- 'Sj



SRendez rapidement aux dents ternes
our BLANCHEUR HATURELLE!


(.Comnneecz par vou, bros.'T l.'. dent'i
avec Koiyno. Vc\-ycz na.c qu:,. rapi-
t. *s di s dar:ts tach6c., e )ttno, 1 tru.
vent lNr b!anche::r na:ur-.e.
M. vc,'a o.er prlait, e:aiiyc,. X. ,ol'y
noE. Votre pr.c ro r:': ou- ';xera
ront votre ouriro.


C;RIEAM DENTIFRICE
*e*^sWf---my>^........y^^


Sot arnriueas :


. LM.A.. \ (' H .\'AT..N ., ..


Rhnl'1
'g7}'At"


/, ''laizon MlliAx lH1y 1amu i .
!t,' ;i' .U ?tout''ra, dans l/tta.: ;.s:
n;u ,"k ie la pla/t. son rihui aux pri


: i t-n'rill'rda
:' ,;," nts:


.2 ~I~Ocs !~i buvItith 2 Gdcn.
IJ Ruse ;t!'e SpJcii'tlt' 7


La .liaison, pr:narn! i le rhum doilt vr- n{ j',1 ,,,' .' .*n' )ri, ',i fl n r we, r"r
___ -.: 4 .: :.. ,

61A
Pill? PrIII.fl .e



d. -


- --- .. -a ..an -


-- .t-- -. '. r ia .


Q4 .c.


'da Ii"3FVEcsa10 p*~" mm11 1I .^.


mmnrtr~nwn~n*n~h~lapw;r~~w~n*rwrmr~nrx~


Jeune France


A- 71,A.\ ,A('H I'ERM(OT


OiORSE


WHISKYc;8