<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02303
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: December 4, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02303

Full Text
% = '....... ... .... .. .. ... ..................:..... .......'.......... ....... ..........-.-- -.-...... ....-.. .... .... ... .... ....... ..'.....'.-.' .' '..... "..'." : ...: '..'..'..........'...,.......... .... .... ..:....
:.. .. ..... ............ : .' :!.' ". ,: :. "........
: .-. -- ... .. .; .L .> ..- .............'. . '. .. : ...... .. ..... ... .... ... .. ... . ... .. ..:.. ..... ... .. .. .... ... .. .. .. .. ..... .. ... .......... ... .. .. ... .......... ........ ...... ............ ... ...... .. ............ ..... ..... .......... .. ...........
.. -.. .. :... .. ...... i '.. .... .-.. ..- ...-. ...............: ......... .................... ..................... ............................. ... ............... .. ... .... .." ........... :." :.":.... .
Si i~i i~ i ii:....... ......: ... .. ... .. ... ....... ...... .. ... ........ .. .... ..... ... ....+ .... ..... ........ ... .... .
.. .. .. .... .... ...... .. --..- -..-..... ...
........... . .. ... ..... .. .... . . .. . ...... ........ .... ...-...-...-.. ... ... ...- ... ...... ..--.. ...... ...... ... --v
": : .. ..." ..'.......'."..'"."" "".''' '""".".. ..... : ... :..:. :o. .' ..........' .......::::': 7 :: :- I :[ : "
.. .-----.-. .... .. .- .... ..: ........ -- ----..... ...:.... ........: ..............." i -
.. .. .. .. .... ....
..... i:. .i... ii. .... ..... -

... ... ...
w ..... [ [............... .. ...:.... .. ...
............."......
........................................ ..
., ., .... ... ..: :. .. .. .- -.- -- .. :
..... ---- --
.... ....
f..". ..... ........- .. .
.. .. .. ... .... . .....
.......... .. ...... .......,...=.... ..... ... .......... ......
..... ...'.".' .' ". ... ... ....'.'-'" ."".-" . . .. .. . .....~...... . .. ..... .. .. .. .. .. .. .. .. .... '. ... ... .
.. .. .. .

....... ................ ........ ..... ........ ..................... ... .. .... ...... ..... ...... .......... .. ...... .. .. ... .. .
..... ... .'L .. .......I... ................
........................................... .....:...... ........
: : .. ....... ... .. ... .. ... .. ..1.. ... ... .. ... ......
-.-.-.-. -.......................................................
.-... y o ...- : : ..... ... ...- -... ... . ... .....: ... .. ....... . .- . .. ..... . . . .. .. .. .. .... .. .. .... .. ... .. .. .. . . . .. .. .. .-. ... .. . .. .
==.. ........ ..=.... ..... ..........
. . .. . . Z -L .. . .. . . .... . . . . % . .. 2 '.2.'... . .. . ... . :. . ;" + = .
"" ............. ......------. ..... ...... .......... .. .... .. ,. ,; ., -- --,. .-, .. _.., m
~ :r : - ------------- -




............. ~ n.
... .......... ......... ............... ...............
... ... . ... .
.. . . . . .. . . .. . .. . . .. .. . .. . . .




mg x- ....... ...... .....lxu~~,,,,-_I .r._


A TI;F DE.:--... : .- .:... ... E: :. ... : .: : :.l


ACIIJELLE.......E.......MAIAINE

S...... ... .



--ers aeNWUV Notre excellent ami S. Ca-
don: e mdif tor,: revenant e:: jour der-
j::l::. an: Sa niers des Etats-Unmis no'us a
es ratres. #:Ma Ut donn4 des renseignements qui
ei-_ ., : e s e permettent de :roire qu'au
.. ompXtw,,. .S debut de Tann-e eprochaine. le
r: est celu dSd tourisme prendra chez nous
pobleme amutl est un developpement jusqu'ici
i.e lat soladion de inconnu.
.t .... .


. . . :-: ::. :. :. :. -. . . .

OUVE

. . . . . .. ... .
..DONINCAINES

. .. .

| Machado na pas utne :Hxne.
.. pree ces jour c dans l'ELt
nF coll aboratei r de .La : p i-
: n:i :n e:truve s p as a ez (t'"
pithi4ettes 4p-ou( v(cet. hvhinne in
mn ,ral, adonn.: it :i:'alconil et a
la d6bauche, indigne du .gest..e
t uI. human dIu : o iPrsident-
Trujillo a son egardi


:::: PA :A MOUNT :.
piapt a rej ^wie
rn"'uk re-- thIS hert,
LA FEJWMEKN HWOME
. . . . . . .
SUX -W &0


... . .7. .7. ."- .-."." "
. ........... .. .$ .A G
LE ..OYAGE

E M. B... ......

... -A PORTO..RIcO.

U. NE INT&iR VIEW DIW


DIRIEC T UR DUS .N. .P: : :
. . . . . .. . .


I


. Les. aviateurs Anderson et
Forsythe, en attendant la val-
ve commander aux Etats-
Unis pour le Booker Was--
hingtong ont fait Ia semaine
derniere une excursion aerien
1nle a Santiago.

ltn contmfre e dominicain con-
sacre u.ne note elogieuse au:.
Mangonbs.
ag v- n o
Un 1uste au Piresident Tru-
jillo va ^tr'e Crig6 A Ia Vega.
xA A
.(c'a ii- une ceremonies tre.s
emouvante, ecrijt union, apres un recit de l'hom-
mage rendu a C harlemagne :
Peralte.

Le 27 Novemnbre, :La Opi-
Snin0> a> !ii.ui6 en T ere page
14a&1 plIotogr.aphie de notre Pa-
lais de( Justlie, envoyee ia M.
Lepervanche par Ale. Ernest.

NM X
Alrme.Catm en Brouard-Ma
g'loire Lt Lina :\l thon ouit ete
nulnmmfes inemnbrecs ( !urn.our
de I'Orecheastre symp ho:iquc
de Santu-Domingo,
.. .X X .X . .... ... ...
Le President Trujilo a m'n-
diie la re-partitiun des depai -
tements ministeriels et a nomn-
me troi.s nouVe\aux secretaires
d'etat: M. Aristy. ancien s<-
cretaire d'Etat de la SantK
Publique, est maintenant ch-ar
ge dru dcuartemenit des -inan-1
ces M. Carlos (.Iinebr'a, de ce-
Nli de la Sant6 et dIe 'As.-is.
tance Publiques, et ie Gal .1o,.-
Garcia, chef d'otat major de,
i'armee. devient Major Gen6-
ral et Ministre de l'Interieiir,
de la Police, de la Guerre et
de la Marine.
^sx
L'LUnion Pan-am6rieaine a
propose que les 6tats qui en
Sfont parties precedent a des e-
missions de timbres sp6ciaux,
don't le produit sera affect ih
l'drection du Phare de Co-
lomb a Santo-Domingo.



i A TROCADERO
Ce soir, il :: a un bal extra
ordinaire.
Entree: 3 Gourdes.
Jeudi. un autre grand bal,.
SEntr6e: 2 Gourdes.
Et samedi, de 8 heures A ;


heures a. m, Un splendide bal
par 1Orchestre Sonora.
Entree: 3 gourdes..

Sirop Day.
centre l ff ripped

BIfwez Ie ItVum
Alix Roy

Lire en 6e page ia lise des li.
vres de'la Libraiie NouvelU.


.4


Monsieur Hermann Duret,
SDirecteur du: S. N. E. P., est
revenue tde Porto-Rico, oft il
avait, voyage aux fins de so
renseigner sur lens mthode&
de: 'Ile au point de vue de
l'Enseignementn Profession-
nel aussi bien que de I'Orga-
nisation economique.
,Le Nouvelliste)> a cru uti-
Ie de lui poser certaines ques-
tions sur l'opinion qu'i a rap-
portee de ce voyage. Et ce
matin notre eollaborateur.
Me. Constantin Dumerve, a
eu le plaisir de cause avec
le sympathique Directeur du
S. N. E. P.
Quelles sont vos impres-
sions sur Porto-Rico?
Pays merveilleusement
organism, chaque facteur o,-
cial met un veritable orgueil
a concourir.au bien-etre gein&
ral de la eollectivite et it la
bonne renomrnme du Pays.
Tout come A la Jamaique et
dans les autres pays de i'A-
merique Centrale que j'ai eu
l'honneur de visiter, j'y ai
rencontre une admirable dis-
cipline partout. ......
La culture est-elle deve-
loppee ?
-- Rationnellement. D'im-
menses paiturages charment
les yeux, et toutes les localites
rurales sont relies entire el-
les. Je vous -affirme que les
routes sont. impeccable ai
tous les points de vue.
-.- Les Ecoles rurales sont-
elles bien organisees?
S- J'ai eprouve satisfaction
a les visiter. On rencontre
Sdeux types d'6coles. RPlacee.
cdans les villages ou commu-
nautes, tin personnel entrai-
ne assure leur fonctionne-
ment. Et dans un but philai-
tropique le gouvernement
subventionne une cantine at-
tachie a chacune de ces Eco-
les. Un camion transported
gratuitement les 6lkves habi-
tant tres loin de ces Ecoles,
aux frais de la Municipalit6.
L'Clevage est-il develop-
p6 dans 'ile?
D6ji,.sur les bans de
l'Ecole, lee enfants font la
pratique de l'6levage, et ils
partagent avec l'Ecole le pro-
duit de la vente.
Les voies die eommunica-
tions sont-eHles faciles?
On ne rencontre que des
routes asphaltees. En touted


saisons blles se c.servent in-
tactes et 'Pon voyage d'un bout
a Pautre de 1Ile sans difficul-

Avez-vous visit l'Uni-
versite?
Je ne pouvais ne pa.s le
fire. On 6prouve une im-
pression de bien-6tre et de i-
chesse. J'ai 6t6 reCu avec u4-

w- ( Iai On ec pag


I


... ..........

............
............
..........
...........
. ........ 1.

............
............
..........
...........
..........

............
............
............
............
.. .......
.............
.............
.............
..........
.............
.............
.............
...........
. ..........


|*




_ _ _-_ _-_-----------n


gonW Ft F 7 es uTe7 .... .
I '4 :.' "r: ".....'. .... ..... .. .

.... ....:t" t Ip ... -. ..-- .. ...." .-. .... .... .
...-... ........*.*<. *.t|U u2N. ........ .. ................ .. ....... .I..............
.. ........ ... ... .-

:.;.. : '. ih o e a i .t. ::d r. ....... ....... .....
-E- 4o. in.t t a. ........
.................... ......... .
' ..... ..... ....... .. ... .............. .. .. .... .. .. ... .... .............. Z .. .. ..










a.... et e es m t.ret. eur peen. ..... '... : ..... ... ............
con-oimant rhabituel prhe ? our reidre les cheven .o
: : rstiquee latmenta .



veille d'un plebiscite destiny. .p a







Setablir si le carbon de la .
r: : nkresera rann u alente::::::: :
conomie de la a.e nce toui .a ei- ::: e













ce e Ied llemagseo epmuitia'
p.our .. &no... pesaeun .e" g...














q:Intifen se iroxve in face d gu-
ne al ternative ttraique, que n-- -
tiercrant ain.......Si .nl'hai
on pfusonge a rdgler par ..s fars -.
d eti n. ii e r e s. a-:n.es t .. r :'e -p r.-... :..::-:- : .-::.. :.. -:. .::- :..:..: .... ..... : -. : : .... .. .. ....


S: gce Notre question est, e- .a.: P demand :




T entd autorispermetltra. csto': e.a
m uornie (e ta F.rance o....c. l .
Ie die 'Altenag:e:: ide multi- .......


I'on songae .t r6gter par les ars-
e O p rand Rue it p l"
Iement:: ~~~~..ueor-se, allme!:cnti i:i'-'-; i ; 2 ,


tue:un devoir: le conflict pour ,,
]a Sarre est-il un conflict eun-
ropeen.ou doit-il etre circons-
crit *lintrieur de ses limi- PANAMA RAILROAD
tes franco-allemandes?
SOn repondra, avec les argu- i STEAMSHIP lNE
ments de la propaganda fran-I
caise que, dans la Sarre, i] y BULLETIN No. 1152
a. face i face, 1'Allemagne et .
1i Societe des Nations. Or, ce Les chargers sont priS
'n et pas vtai. parce qtie le ro- de noter que le S.S. < Ic de. i. Socite& reside dans est attend A Port-au-Prince,
ri.trage ..du conflict franco- Haiti, venant de Cristobal C.
allemand. un conflict d'int&rets j7Z. le mercredi 5 Decembre
inonlnes, mais limited aux 1934.


(deux rations en concurrence.
La S. D. N. a le devoir de
maintenir 'ordre dans la Sar-
vreott-dty garantir le jeu par-
fait du plebiscite: si elle avait
beroin de forces materielles
pour soutenmr son prestige,
elle ne saurait s'adresser ta
une seule Nation directement
intvreSese.,. Un mandate a la
F-rance serait scandcaleux.
Mfais lie prob!:me de Ia Sar-
re radeite di'tre 'eduit dans
I'opinion europ6enne A ses -v-
ritabi e proportions de con
flit d'iit reirts materials fran-
co-allenuuds, 11 s'.agit du chatr
bon de ce bassin, d'une affai..


Les permnis d'embarque*
mtnt seront d6livrms pour le
fret & destination de New-
York *t des Ports Europeens
sur demand faite a ce bu-
reanl.
Ce Steamer partira le me-
me jour directement pour
New-York pregnant fret, mal-
le et passagers.


.as. R, C. VAN REED,


AgpewGtntrai


DECES


re do. mqtahurniste n qui ne
doit 'pas compromnettre la Nuls avons appris ia mort
paix d'un continent. de
Quant a la substance meme Mnw. Awssfille Cantave
des chases, A la v&rite des faits survenue avant hier soir a
historiques, qu'il nous suffise neuf heures, en sa demeure,
de citer opinion d'un parle- sise A la Place Toussaint Lou-
mentaire franyais d'une hau- overture.
te autorite6. edepupteGuernut, Nous deplorons cette mort
....... exprimee iI y a queiques an- et presentons nos condolean-
n.e.: eapreis une enlute mene ces a ses parents, particulib-
S das le territoir contest : i rement A la dame Aselie Ca-
: .: . tachement a I'Allemagne; il mi Marcel Cadet, sn petit
S taut le leur offrir; i fat- pro- fils.
poser de .renonc..r au pibis- ___
cite et:consentir au retablis- ,.- ", -
sement anticipe de Ia souve- yt d
rainete de I'Allemagne...> His I
toriqutement les donnees (que
: : :nous.:fournit precisement une
... .publication franaise) sente V
lessuivantes: LaSarre, dan Le Vapeur HAITI Voy, 34
::::::sa totality, n'a 6te franvaise N. B. de retour des ports Co-
qu. do680 A: 1697, cest-A-dire lornfiens, de Cristobal C. Z.,
pendant 17 ans; elle est rede- de Kingston Ja. ,est attend a
ve:ie f-raAiaise de 1792 & 1815, Port-au-Prince le 6 D6eembre
soft:encre: pendant 22ans. 1934, en route le meme jour A
Mats eie est restee altneman 2 p. m. pour New-York pre-
... :- 1815 i --fi, es:- t---dire ,nant fr&t, passages et mall.
pendant cent troi. angns eon" Le vapeur Colombia Voy 36
s'ctztives- South Bound partira de New-
.:.n peu tde came, si! VoUs York le 6 D6cembre 1934, di-
l::::: ip t i .e bureau deo't.. rectement pour Port-au-Prin-
ft inaj ost-ant ee S ce oi es i et attend. le :10 D&
:...... .. ............ ........ .: ...: ....... : ...:.: ::.. : ::::..:.. : ': :. ....:. : ...... :-:: ::eem b re 19S4 'en rou le m.m e ;
cembre 1934, en route le mrme:
Il'evere Rome. .. jour A 4 p. m pothr Kin ton,
.......::... ... ............ ..... .. ... ... .j a., "P uerto Co om bia, arta-
.... ..... ... ..... .a et C-ristobal C. Z. pre-.
i:.:. :.::::: ::: ant fr6t, passagers e.t male.
pr.oche de dte
;e... .. ...... .... .. .. .. .. .. .. .. .

..... ..... ............. :. ... .... ...........'t...... A....


.. ...... ... ..-- - .. . : ,

..... PRO-FRAN .A..... de?.


...".': ii#7f:6 KC::0 ub 4Z :omdm
Stl.aluminim.do:4 "e:tp.x'& : :...
.-. ...-- ....... ... .......... .. .. .. .. .. ... ....
.. + .. ... ......i.;. +.^ ..-^ ....... .^ ^.... ........... ... *. . ....-- -,':": i ... ... :.:.....: ,. .. .... ..





^ ~~ *:' IPSOS^ S ^ ^^r& i~S "*V
... ..- .. ..... ... .... .... ...... .. ... ... . .. ... .. ........... ............ m \
: -Ssr. :f: jim^B,.: ^^ ^ -rtnez,. -cam^. .^^^^ ^u.ju^ vr
.. .. .. .... ..... ... .... ...... .. ". ... : .,. ... .. ...... ..... : ... .. ... ...
:: :.U -:: ::: ::s.. .... ........ ....
"" .^ '. .. ................. -.....
..........
. .. .. .. .. .. .. ..... .. ..... .. ......... .............. .......... .................... .
...:.. .... "... ":...::... ...-.. ..--...-....-...^..--
::^ l':i ." ;: :*::comp i ,:: o:::::to::.:4: +: : ::::: ::: ::^4+. ^
. .~ ~ ~ ~~~~.... .. .. .. .... ... . . ... .. ... .... .
.. . . .......... .... .. .- -. . ...... .. .. .. .. ... .- . .. .... . . .. .. .... .. .... .... ..-...... .. ... .. .... ... ......s::
....;. M....1 ...t.-........
..... .. .. ... .. " " . .:: ..... ... ...... .. ....... .. .... ..
... .. .... .... ... ... ..... ........... . ... ...... .- ,, y ., ,. .. ..


~.:....:. : ...... ~. ...BE. s. : .. ... .........;.. .. .. = = = = == : ::..... ..... .
..... .. .. ..... .. .. .... ... . . ... .. ....... .:.. ... ...... ... .... r .: .. .... ..:.


Devetes votre prcpre Comptable en o uvrant in
Oompte doe heque 4 la Banque Nationale deo I
REpublique d'HitLL
. .


wW ..A t .- -* ftr A


COLLEGE


SIMON HOLIVAR


Etablieme nt
C nf eignement Primatre
st Seco:daire~
Internal et Externat
Toutes les clauses,
de Ia 12e a ia Philosophie
Raue Magny, No. 11j4
(Pett-Feour)
Tilphone: 2w
Dlrecteur: Maurtee Oimoas

Prifet d Etudes: R. Chalmers

Atutnietratear: C. de Cataoga


Le College Simon Bolivar,
fonde on Janvier 1933, a d6jia
eu Oingt success aux examens
du Baccelauriat, chiffre assez
: remarquable si lon eonsidhre
Iles difficulties de tous ordres
que confront actuellement
I'Enseigneienit Prive. Ces sue
-c&S sont duis au serieux de P'E-
tablissement et l la compe-
tence des prc(fesseur s.
Dans les differentes classes,
la preparation des 'elves est
1'objet d'un soin minutieux.
SAussi les resultats s'averent-
its de plus en plus satisfai-
sants et les parents n'ont-ils
qu'ii s'en louer.
Legons particulieres de Let-
Ires, de Sciences et de Lan-
gues vWvantes.
Cours speciaux de Steno-
Dactlyographie et de Comp-
Stnabilit.
Les inscriptions se reqoi-
Svent tous les jours ouvrables.
Pour tous autres renseigne-
ments, s'adresser au Clftge
'Simn BRlivr, T61. 2897.
C. .Ar -..... ___ -"

RHEANTINE LUMIERE

Specifique, efficace contre
les Blennoraghies, Ecoule-
ments. Maladies des Reins. Le
:roduit presented sous forme
de dirgees est facile a pren-
Ne n6cepsite aueune preeau-
.tion Sapigple.
En Vente a ia Pharmacie
Zoy Rue du Cehtre.
Et Chez F. Lavelanet, C.
le~ssig, Suet.
1i7 ue du Magasin de I'Etat
I pTa hone X



^^ ....i


w .... ...

Usine aGlace de

i Port-at-?riuce


Fabrication de
meiileure quality


do


Livraison rapid effeetut
quotidiennement par nos e
mions points en blane dans
tout&: les directions de Port-
au-1rince et 4d Petion-Villa


fGLACIUElE8


Nous avonz toujoura en
main les derniers modules de
glacieres en aeier a partir ds
or 2.5,0 et au-desasus, vcn t
bless awe facility do p.i.
ment.
cLes glaciereb lee plus IUi-
rem et lef plus efonomiQuasB

CREME GLACER
sSUPEBLATIVIS

Un product nouveau, qui ne
le c'de en rien aux meilleuref
marques des Pays d'Eurcwp
ou d Amnrique est offert au
public haitien par 'Usine
Glace de Port-au-Prince. Go.-
tez cette d6licieuse crgme, et
vous serez convaincua.
Faites une agrdable aurprti
s; A votre famille en appear*
tant de la sCrime Glatee Sw
perlative pour le dewrt...
Tous en raffollente


ENTREPOT


FPTIGQROfli~tUh


mobile.
Nos eLambres froides ot C'est le seul se"rv4m
Wtt r6cemmnent mises & point se, pouvant r arid
et peuvent reevoir imports diatement A vos
quelle quantity. de viand.. de n'importe quelle' e
poissons, de lig6'mes,. df jour et..de la nuitL
fruits, oet Pendant I jor'10,
Le Public eft cordcialement No. 3237
invitR A visitor notre usine et -et pendant Ias U
i inspector nosa modbles de 8246.
glacitres et de sorbetire .......
gans notre salle de vente. .. Il aWR#
Conpommer de la gliw0 e'n'x (S*""4.
hIre 4d oIAe$t0'
.. .. .


Ce qui permit A Pierre-Co- j .. :
.e d'avoir une si grapide cllen- -i... ... t
tale, est que sas coupe .a. une
Ti .6ganceparfar .
_ t l '. :.* -*. -.. ... .... .. .... .

P i erre C o es: ... ... ...................

ailear .'-. :so

Angle des Rupes da Centre ot Y "aura 4
Bonne-Foi. Phone 2621. I. ti.........-

tlns titut TTippenhaser T. tl gso tr -
demeure uaetexcellene. ka et .'heurUR 0#.
ave:-ar son -irr. precha paser .-f
pn l. 'M..l e.. ..*.. .h .. .
. ... ... ... ... .. ....... .. ...... .... : :


. . .y .
. .. .. -.. .;
.. ... .- -. -.. .- -
-.-- .-- -. ... ..- .. ,


. .. .. -. ...
. . ...


. .. ... .-.. ... .. .
tout de ..t.il






Clana Rodl




S.......
. .. ... .. .. .. .






ATTEIV

Grande.er"ductio4
8sur les ;i&pee etF F
pour autwrobiles
chez PAUL AN
30 .... . d.:'
teurs sur tous les pin
rants des prinetpawx
suivants ,
Ressorts avant et
Cables de ba. .tterie .....
Bendix, Freins
Gaskets routess es


.&Westingheuae
1. .. .harg ... .$
:::Economisez :A:re s










ICA UTOPARTS&P'F

Rue Dane.rt

T1, 3W31
i .... ... .











Pour vos prorinl
yages
Pour vos Bapt .i-
riages
GOu si vous deiestttiVe










location it Ia jou...el
l: Mr. Paid:Us::


: our avoi s ntBoug N
.. .. ::: M r...( ....
.. .......... .vi .....co n f


P


__




; 3"i~f-."I -'------'***** -- -- -- -- .-..-.- ---- -. .. ------ -. -- --. -. ---...- ... --- .. --------.. ------* -- W -- --II -- -----------vf -H -rr ----- .nnm~nrn,... fffrr ,....,.......rn~rr-r:-r --rr-rr^ r:-----:-;_ r- ..


DO Nonvei^ du nodde re^ he cmatin


LILa ronSt faat ... '..aphiste. I..e et ....... dbat ..................iadde d n
e onulekesones dns la region dte t e 82$ ae gasolid f budget, l a dit que non senle ohtllgtiow* du Gkntrerne
jn accr e longe &ningrat, et 32 dans celle d ne. 1 dolt r 4bord a Ho- ment 11 continuera h combats Feldratfi t pwft
s.. .. S a.t....... M oseou. ....r ...t.v...... .............a........... .. fal.. ..t p a...... ..tt.






#s a t t au cas ofi ise p I t acttivorltes L e aarrs- hnzlu, puis a ux ies Faaning nz tre lea etforts tendant d tiP- m missions desthi6es i f
ai spri le patesbs ci- tat n onrticeo m Lese aremi & a900 milles de Hawai. de lit teacher i: France: Tnu:::h o G. eer le p:. gramine daaai
...o...... .s. t.s. i tiva, ld .s ilesFiji, u ma quii. .. pompt efae- :.ce ...biqu du. ..ident
.3.. Jan sr pr datement a.p s que 9. Gou- a Auckland, et enin a Sidney .une concession p... ari.... evelt L....... demands de.
pou le reour ent t dcid e p et Melbourne, en Australie. de .......a d...valuation. R6pondant criptio affluent n i g
8eO t ce Vd fon e3xemplaire les ass (Test aux iles Fanning qu'il i une dernande de dvuluation nombre que les registrei
eune conskra iond ej sassis do Sergei Maronovich renouvellera as provision d'es produite : par. 'aneien: minis- :cI ae fermrns 9 heures r
ie{ ousestra vaT Kirov. L atorits soyieti- sence : : : tre des finances : Piaul Reoy- lue l obligations ear
o:: toenLt annonc6 en meme xrx naud, il a dit: :1 r1 ay pasi places nur Iie march
des Nations, o .t cor, temps qu. Ie chief de police de BUCY RUS, Elrie. Deo :d doute que la devAlu i:on xxx
Ksr-" grades lges assistant six autrese-iplc .uer Ia g-k'e des usines Kay- phe. mai en outer, e e Srait : pieds de neige, envir on75
Alemagne engage a payer yers nt et d revoques pour n6- nee. La police a combattu avec malhonnte, car l tat ul en nmes recherchaent dans le
'iFrance le ut tbt poi gligenc. In vot nptrede jug&s. du gaz laerymogene l's gr pofiterait'a virons de e.tte vilk et



0. ,000 de frant pour Josef Stalin e a pis personnel viutes armis de brinques et r t xxxn dl)-o.h btre Otur Leach A
ines de la Saue, e par- lement Ila direction de enque- batons. Beaucoup de peron- WASHINGTON. On a 7 J, qui a diSprt d
en especes, une partie en te. Leos 71 persons aritees neis ont resu des confusions ou enlevs littnalerient in i je uei.
atre. Ele prompt d'accor- seront ugees par Ie college ont .t suffoquees par l gaz.
tious ls habitants de la militaire de la Cour Supr me xx .. i er w



ion sarrosse, quel qiue soit dte .U..o Sovietique. PARIS.-- 'On annonce,. IaO laCm ix I V TADAI
r:statut politique.econo- xxx suite d- l'attribution dund OPJI DIUtIIL lI fl
social on religieux. I OALAND.--... Le Capita- nouveau contain ent aux pro- nc
.tes l -s garanties d nt no Charles ime n est pareti de ducteuurs de nitrates chiliens, Nous vnst ofronws Mesda" vn enchehttetit!



ilssent prisentement les ci- aerodrcome de cette ville lun- que leos Etats-Unis vont fire nes, Mesde.n.Oil.s. et Mes- f rcpc satin pue
I,~allemands. On con di a 3 heures 43 de 'apres-mi- des repreisentatious *a la Fran sieurs, lWA s 'iOtt, d..v'nices 29 0.co .iiuri (tlulqtui cho"



e accord k come un di. avec 2 companions. II va ce pu tenir aussi une pa- nou p enes it a chic.
d pas de fait verS la 0- A esayer d'arriver en Austra- tie de l a clientele francar l ennues, chc adetsed des. irnt ie'ntLe c ais. iuennes, tehcterent yiu



oin du problem qui con- lie, pour ouvrit la vote a un xxx slaves et atitrichiennes re- iu-sse inl...able.




atue la plus grande menace se-vice postal et un service de LONDRES.-- Samuel Per- cues. Ce sont de purest mier (rpe de Chine inpri
entre la paix de 1'Europe. passagers trans pacifique. ry, pre du fameux tennis veilles de beavte d'une le (12 dessin .s) Tr I chi



SSon bi-moteur anglais, L'E- man Fred Perry, a dementia nce rafnee. es coulr Parisette so
PARIS. Un classement t oile d'Australies, un mono- que celui-ci ait signed un con- aistocratiquS qui vouns plai- do choix.
: joueurs de temis fran- plan gris et orange ta aile trat de 100000 dollars avec rnt tries certainement. Nos rayons de Bonneett



pis aceorde la premiere pla- surbaissaeo s a attend pen- une compagnie pour s'exhi- Venez nous voir et ]'est u-n unt les. plus assortis d
o .a AndrP Boussus; puts dant deux ours une amrliora ber. tries grand plaisir pour nou.i place.
viennent Abdr Merlin, Mar- tion dui temps pour prendre r e d ce vous montrer ces nouveau- lite visited, unu toute
inkegeayet Marcel Bernard, son vol. Les companions CHICAGO.-- De nouvelles t4es. to visite vnous convait
t Peret, Toto Brugnon. d'Ulm sont Georges Little tempetes de neige font rage Voici la nomenclature des Vous ne perdez rien en
xxx John. co-pilate, et Leon Skil- ans le Centre Ouest des E- articles regus: ia faisant.
SLENINGRAD e- Les anto- ling. navigateur ut radiotle- tats-lnis. empIchant comple- Velours fri sson --- Une ten-
t r ement la circulation aerien- station! ,
i:. I- U ne et g-enant considerable nent Crpe ie chine cloqu6 (2U cou- TOUT-VA-fIEN
.-.- ... d Y -. ... B '


a.... ... .. .urs mod s eh ant ee-r
Cet cco ha e J)OL1 i INT'llt s pa ']lel' lis,


prenez de suite


FI SPIRI
i mlmr VmfIwoj


BAYER sont les meilleurs


Deux trains ont deraille dans
Ie Wisconsin. Les ecoles ont
ferme ft Minneapolis et St.
Paul. La tempete a gagne Ie
Michigan et se deplace dans
la direction du Nord Eest.
BRUXELLES.--. Le Gou-
vernement belge a pu contrac-
ter en Hollande un emprunt
dTun milliard dee dollars a 4
pour cent. pour un an, en vue
de fair face aux exigences de
la Trj.-.-erie, en particulier
d la uttc centre le chomage.
PA hIS.- Le President du
Conseil Pierre Etienne Flaln-
din a d6clart- lundi L a (la Chan-
bre des Dep:Nuts que son Gou-
vernement est determine t re
ter fiddle a l'6talon d'or. Mon-
tant a la tribune tpemndant ie


Une pure merveille:
Cripe gylmpa -- (15 cou-
leurs) d'une beauty inouie!
Cr -pe cascade (15 couleurs)
luxe sans pareil
Cr6pe do chine Lyonnaii
pure sie 150 couur -----


.. .. --



tart,



Ipre

4tar
Ro
sohet

nih)

..ded









se :l :




.er..
.....


I.OUSSI PRERbE
Le rendez-vous dlu mond*
chief.
1727 Rue din Magasin de I'.
tat,
Phone 602. .......


Ai *- frI...91 1l k


Prodlui de la Nationale


i)ou)' Hlomni es,


Garconnet^


... ..- .
Style A-e t
K:i-:-- i:-
.:. ..........




:-:.:. ..'.. ort a a irce


Damies


el Fillettes


qigiifique

loderes


)h El Saieh

Telept one 3380


PASlDE SECRET
.C'est OIpatant, Mademoiselle, comment tu his fuwem-a
parmi les invites du dernier I al mondain, sayw le savoir. T'ul
Ptais Ie sujet de routes les c( nversations substiles.
..,Ah, mi Tante Cherie. ea se comprend bien, je n'achit:
Mes Crepes de chine Unis et imprimes, res eu'pes
Bamboo et autres so eries, mes organdys gaut'f
nes a.::et lingeries .-insi que mes diff4rentes Lo-
lions, Eau de Cologr e, Poudre, etc. que chez :
ANTON 1. SABA & Co.
.Maman, puisque ma cousin a c6nquis la beauty p'ar
ses toilettes achet"e, des Rayons de Fhnssr de Ia mmai~
ANTON 1. SABA & Co., an ns. done fire nios emplettesi
chez Saba. En s'habiltantde lsus Saba on se rend chic, et
i hirement le Bhonheur me soi nra..
S.. Ma fille Cherien, a, coest tlie idee-. Puisqu'il est un pe l
" tard, nous descendrons de hbo nie heure demain, voir les jol6.si.
Rayons de Finesse de AntonL. SaM & Co. 'est-ee ?...
Et vous Messieurs, i est sage que vous suive es char- I
mantes jeunes filles en achetant chez SABA & Co.
vos Casimirs, Drill pur filblane- Cravattes Chause.t-
Stes,-- Chemises -- Chapeauxde laine et paille etc., etc.
Tout est absolument FRA $.
Jetez un coup d'ceil chez:
ANTON LSABA & Co.
17l3 Rue duMagasw t def t :
Ti..phon.e .


KContre


les


et


la


Quality Superieure


----~----- Ir-----~*pplllr~~~~C~~~~~~~i~p~jp~i~pf


_iv *-


I


^i-^'^^^^^^cfl ^"g~iB~?a~ga~g~


ai~-~~f5~'Ei~a~~LsL~C*L~iir~l~ll~a~a ~~P I -~~~~ -~p`f~~~r`lK&1TirW~r1Epu~l~~3~ I ---


OMEN&

CH A


t A
de ete


No 'U


rpiF~


imp w


I I MI


"s





















Qt$STION SARROISE
I I .


(suite et fin)


conseil de in S. D. N., le pro- Enfant
bleme'de Ia Sarre prend pla- bien cc
ce p.a~mf les questions inter- haftien:
nationals qui onr besoin d'- trationc
tre examinees et consid6r6es person
avoc attention. La question de bu6 au
la Sarre nest, pas du tout une t el sO
question pu.rement franco-al- 1 se3
lemande, ou uine question pu- meit le
rement allemande, come on
e pret.ond souvent clans le feu
dp I& d itte lectorale.
La solution du .tatu quo,
prevue dan IC trait de Ver- s d
sailles, signific -- et il faut le heures
sou gnel r en presence des ef- ;
forts de !a propagande alle- sures c
mando ui. consciemment ou He
non, defor.e ou altre les cran, a
.ts -- instaurationon de la sanc
&o.uverainote pleine et entire Deva
de la S. D. N. dans Ia Sarre, F ranc
aors (que jusqu'ici cette sou- embr
vera.inete a et6, temporelle-
"M: nte t cn fait, restreinte par j -
l. trait6e 10 Versailcs.
(ette ouverainete de la S. LOTE
.). ticndra et doit tenir
compete des principles demo-
cra1t:quC: our lesquet elle est LesD
tablee ainsique de ia volonte ler Gro
declaree u- people sarrois, et t6 veyr
tde sa tAehe q.ui est de servir mes de
a4 paix. C est done aussi pour Marie 1
I'espritde la S. D. N. une eho- rise D
se toute.naturele et incontes- gnie d
-6- .ee que,.avec. les regards qui Vilmen;
s imposent pour les necessities Le ga
d'uni .e'tivitL economique nor ehe, auj
ma!e et ,sure,, I'oa tienne chet, le
compete, au moment opportun, C'est N
de la volont& politique des demand
partisans du status quu, qui .
veulent no as se former A
tout jamais le retour au Reich"..
hllenund. Personne au monde
Ine ineconnit quo. ceux qui
prjconisent !a solution du stta-
t: qu Do ue veuent point se d.
teacher et se separer de t'Alle- +
: magnet pour toujours, et que I
S'est precisement a cause de .
;leurs idees allemandes et de
leur volonte6 de liberty et de
: libre.. disposition d'eux-me-
mes, qu'ils veu.lent voter non
pat centre l'AIleiiagne, mais
contre le national-socialisme.
II serait souhaitable quo.e,
durant sa prochaine session
extraordinaire, la S. D. N. re-
pondi't au desire ie la popula-
tion sarroise, qui souhaite une .
interpretation claire de Ia nd-
t.ion du statu quo et des con-
s6quences qui resutteraiant
de sa realisationw


Or, &tant donnde la situa-
tion, i 'n'y a qu'un Etat qui
puisse dinner ces garanties, 4 "
c'est la-' France. Et si plus
tard, devant la volonte d'une
majoritye du ppuple sarrois, la
S. D. N. devait se prononcer
pour V'aitorisation d'un nou.
veau pl4biscite, un plebiscite
qui ne portrait alors que sur
le retout i'Allemagne, un
seol pays ou une seule instan-
e pourraltsy opposer: c'est .
la Franee.
Des mainten&nt, Ia Ftranee de-.
vrait declarer solennollement
a. Ge1ne,.. .evant le form de "
opinion mendiale,,qu'ell ne
soulevera pas d'objection si la
S. D. N., en tant qu'exergant
sa- souverainete sur le terri
toire de la Sarre, eutia4aoz. ,:
der a la population, une deu' ,


W 1 -. :- --------



i aeration. solenelle dana c nes E ave de Ste-Rose de Li.-
sens, la Frantce dissiperat.les ma oa noise e le concour
16 lgitimes scouts dep, ..ul.. .unegn.M d'.n.
tion sarrolse qui en votant de fte de charity u01 aura 8
rpourlestatu quo n'entend pas* lieu le DimanwChe9 6cembre avee Alphons Frylazd 4J1
ren6ncer & 'Allemagne, matis courant de 9 hbIprp a2 m. :a 7 .
veut seulemrnet so d6barras- heures p. m. a.i. 'i,..onnat de .Mercrew .
ser du national-socialisme.En Lae. On y t vera des ou- .. .. TITI.
: ce faisant, la France contri- vrag"c do lingerie, de brod avee Jean Toulout
buerait dans une tres large rie, et de peinture pouvant
inesure A dissiper la grave cri- etre offers come 6trennes, Jeudi
Sse de conscience ue traver- cadeaux de manage, etc a des Jean Angelo das
sent beaucoup de Sarrois. prix modiques. Les comptoirs L'CU
o varies seront d tenus par de et
Neue Saar-Post, Saarbrucken. charmantes jeunes filles Simone M areuildans
or. e t qo td lieu *Tos eiaUx que les activitems La p. Fry TITE
.... do tt Association tres- avee Andre Roa nne.
EuMEIEMEN is sent voudroI on t bein ader leos .
organisatrices pour leylus v endroed
Le Conitdi de IYOeuvre des grand profit de eitte Oeuvre. Reprise du grand succs d'A
esure di-sipe l a 1~.1 f1ntree libet oe ne Jed
se d consience" q~uet ;avr- : adaux%% dLeP maiget.1 e enAgeodrsLE


s Assistis remereie
-
LA RONDE
rdialement la Presse ,. ,, avec Franeine Mussey, Lion B
n routes les adminis- I Gilberte Savary


s et les nombreuses
nalites qui ont contri-
grand success de la fe-
amedi.
ra annonc6 prochaine-
montant des ben6fices.


HA ITIANA


leux soirles de 6 e 9
a Haitiana ont eu un
;olossal. < >, qui passait sur 'e-
e6m.rveilte toute !'as-

nt etre retourne en
le film sera donned une
e fois, vendredi 7 de-
courant.


7RIE NA TIONALE
D'HAITI

ouze Mille Gourdes du
s Lot du 47e tirage ont
sees, hier, a deux da-
P6tion-Ville, Mme.
F. Viard et Mine. Cla-
6sir, celle-ci accompa-
u sympathique Tutu
ay,'
3gnant du 2eme a tou-
iourd'hui, a notre gii-
s deux mille gourdes.
uinsieur Camille Lal-
, chauffeur.
La Direction.


MJOUVEMENT SPORTIF
AU LYCEE NATIONAL

Samedi matin, vers 10 heu-
res, sous la direction de M. C.
Henriquez, professeur de gym
nastique au Lycee P4tion, on
r nroedde a des eiection5 pour
' renouvellem ent dcu Bureau
CLIU.A.L.P.
Le bureau a et6 ainsi for-
me:
ide:E: De.ix Anclade
t: iHhatr \ Vice resi-
den 1 : : .n i::Tr e S1 re-tai-
res: -,. V( e:ri e. t Iap-
tise. Les I 2c' -
icrs : Horatius ine ,
(Pi io1) et F. Am :-- :'h-
to.) ont ete elus pa ...: a-
tieon.
.M. Desaix Anrglade. tires
emu, dans un brilliant speech,
remercia les membres de 'as-
sembl6e qui ont fair choix de
lui, parmi tant d'autres, pour
etre le president de 1'U. A. L.
P. Apres avoir consuiWL 1'.A-
sembl6e, a savoir si elie est
d'accord avee lui, pour le ren-
voi de election d'un Capitai-
ne, vu le nombre insuffisant
de joueurs presents, il dteida
le ursSis.


L'Institut Tippenhauer
dermeure une excellent &co
avec son irreprochable
pension scolaire.


Pr A ,4 I-J A ft -

4.


oI Dim









.ndr ..Ba 'g
.ORS HEURES:.
elieres, Georges Te

Entree LOG
*" .* *"*'^**v;


M-o __A 1 v *--- 4- 1. .


PALACE HOTEL

TOUT LE MONDE SE DIRIGE VERS L'HO rt t
PALACE POURQUOI.

La raison en est hien simple: .'
Des mets delicieux a un prix raisonnable, '7
De Ia uiere gratuite a chaque repas,
Des. graces exquises et assorted,
Biire ai la pression, bien glacee et proprement aervie, t
Sandwiches L n'importe quelle here.
' adio-Phonographe
Table debi.llarbd, ...

Tout cO qui pent procurer une soiree agr able. ;

PALACE HOTEL :
I.- r ison e hien simp re .,wv ...


Stt eis

Place de la Paix

Rue Courbe et Rue du Magasin de r Etat


ACHAT D'ECAILLES DE CARET, VIEIL OR, DIA-
MANTS, PERLES ET PIERRES PRECIEUSES, VIEWlb-
t LES PIECES ARGENT ET OR, MONNAIE DE TOU-:
TES NATIONALITIES, A DES PRIX ABSOLUMEr:
AVANTAGEUX.


TEZ4 ..'..4
:4


.4,


es ()eeasions Sp t)eiaes


que


la


Electrique


VOUS OFFRE POUR SUPPORTER LES FORTES CHfA-

LEURS DE CETTE ANNEE EN -VOUS PROCURANT





Ventilateir Eleciriqune


LA COMPAGNIE MET SES VENTILATEURS A

LA PORTEE DE TOUTES LES BOURSES ET ACCOR-
DE DES FACILITIES DR-IPAIEMENT.


VISITEZ NOTE SALLE D'EX POSITION

ET VOUS SEREZ CONVAINCUS.


COMPANIES D'ECLAIRAGK CLECT TKQUE

PORT-AIPRINCS 04 4agg
: %.. .. ... .. .... .. .. K ,
, : .......... ......... ........ ...... .. ... ..: -


& i


4, -


.. & w. .: "
%.. ,*

; .-'





"4 : .
a A.
':. -.: i

.:*^ '; .. '* *
:~-, "*.^*:


$


. . .
. .. ... ... .... .
. .. -... ..... ...
. .. . .. . . .


. V,


::.:: :.....
i. : ':.:.


Compagnie


d Eclaira ege:




- -- --.---4--


-- -~---f* **** -e tarnH wqvoisaur d m.m


tRv mereC
anama Railroad Stnamhi Line a l'avantag*
S)I dpart s vants dl w.York pour Port-au.
directelment, ekaque Mardi, except6a le s8.
SR Ls,.qu I laiseira Lundt, le 24 beembre, 1984;
TO A le Jelrcredl.2 Janvier, 1935, et SS. (AN-
Is Mereredi, 18 P6vrier, 1986.
* Js steamers tont p$urvus de Chambre frigori-


,, i ,alnunn-n nlm w-n_-.~.. ... -- -----I- -


I PAF A


S.. I A a.:


ou: de prosperit

ce pneu a loujoiirs

fail prenive dte mierite
Voidi un pned qui se passe de presentation en tous pays,
Les grosses sculptures massive et saillantes de sa btatde
de roulenment, tenant fermenent Ia route, sont des symbeo
les de suearife depuis les debuts de l'automobile.
Mime au course des annies d'admersitl qui viennent de
icouler, ses centers ont deI msi celles de tout autre pmeu,
quelqu'cn ffit le prix.


Etre one vraie feanm avec
tout ee a cela s mperte d4
po~sibit e sentimentaln 4t
physiques, et unique~mnt
question te sant* de !on foxwm
tionnement de nos gland40 en-
doerines, al pirieuses por"
notre 6quilbre g 6nraL
A chaeun t des Ages troubles
de la femme: pendant lado.
lescence1 les premiers temps
du manage, apr&s une gro~-
sesse, a lpoque du retour d'
ge, toutes les fois que la fen-
me est en etut d'inferloritv
(tendance A la neurastbhie.,
a I'emboupoint, f*igidite;etc.
it faut singer aI l'insuftisan'e
des s4cretions glandulaires et
entrepreudre un treatment
qui les vivifit.
Fenmmes qui sedtez ainsi
vort e4quilibr'v, voter bonhettr
vous echapper, essayez )e trai-
toenint <<(kasa? dl aau grand
savant, Je )octeur tdle.mand
Lahusen. A vee Okasi, vcni, u
appoi'tcre'/it a vot e >rgtuilisispe,
par Jimple alxorption Ibuc -
Jo, d'cx traits de glatndes scihn-
tifique.rnent prepakr., J
(4coup d, 'fouet le raje}uti~ I
s8ment dtU i i Si betxi
A tout Age, une cure d'Oka-
sa rend A la femne son par-
fait &quilibre physicosenti-
mental, provoque un Ifvafr-
mnissenent des chairs, ramb e
la fraicheur du teint, la jeu-
nese du corps, la beauty de s
former et la sveltesse.
Le produit Okasa tt e:::
vente 'a la Pharmacie SosthaiI
ne Geffrard,
740 Rue Firou.
Le catalogue illut&r6, trg
intei'esant, senM 4tivre it
toutes celles qui en fertit la
demand a
Mensieur Solth ne Seffrr'd,
Pharmaeien
Agent exciust peur HaitLi


ntoWament doit see suoea a as dislpline, a #n eix-
ode d'enseignemment, A sa bonne et large or-
n. Pensionnat incomparable, Pension pour
&e a 12, Cours classique general, Legons particu i-
Oars de Stino-Dactylo, Comptabilit, Anglais, Es
.Ailemand, Preparati n a I-Ecole de Genie.
tblisexent garantit t& us ses course et forme des
6" fort t ounsc wt omp6teitas et courageSUx.


SOCIET4E HAITiEN E ID'A : TU'TO ;ILES
MALLEBRANCHE, .GE.TIL, BOGA T & Cie
Port-au-P'rinc, Haiti



V A- SEdeU1E L .... EAYPTOI
AoGr "A '-,-CON SR Tr4 ,vP:ARFITE
TOUX, RHIUME^ 'RRONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DEs POUMONS ,
POFT-AU PRfNl`, Hit i {l, ET tLS PROVCNCES.


I .


AVIS


S1"


Le Service National de la
Production Agricole et de
'Enseignement Rural -donnenw- :
a bail, sur enchbre, sa Laite-
rie dite de Damien. pour une
duree de trois (3) ann.es aux
conditions stipulees au Ca-
hier des (,Charges qui pourra
etre consult# la Secretare-
rie d'Etat de V'Agriculture.
Utn exemplaire d e ce Cahier
des Charges pounra tre ua-
dresse aux inte reses sur de-
inande a la D direction ( Gnhra-
Ie du S.N.P.A, et E.R.
Ltadjjudication aura lieu a
SD)anien Ie samedi tlei D6cem-
bre 194,hI a 10 h, am.
Port au Prince, 21 Nov. 1934
LA DIRECTION


Le ai estl icontes nble


"LE


.r:. d
-LE TOUR DU MON
:.. ... .1. t pi s n olre d 'r e rpeh;
sati. fire ias gots pour tl vOyagt
.-..-p::-.-n do condition t nsi p veuv
!::-i-; p~ ce p'ak-'i c r4 porgnt
awl trs dp&ts;, grace & Atinter&i
pI ofttt fi doe constitut une r
.......... .
........ .

F BANQUE RC8
. ...... CANADA
:-:--:-!:. U C A A D A



.. EOca -cola


I


9 est


la


SARTHE


q intesse nce des


leures varieties de


ca nes


Ideil

d un


vaste :lerritoire reuiissant I

meilleiirs terrors.

'est ce qui fait son aronme


I'

I


eS
.. .. :. .


SGoute t. f Com par
*^ ... .. M <- ., : ****-** * *f ^,'.-. -- .*** **** ** ** .*" : i .H w ^.r ^ W.m ..' .' .. ...... w B 'l ^ .^ff- ^ r l B .: : .: .... :.-


Hum


I ~-


s


'I




r;- ~ .. ..


/t," .. V ^ . ."
Sit 'mabiftt texquise- par
Mlonsieur e deteiu Osumi,
q(jt- ei assure la supervision
gn4irak. .
"Q-uel est- i peu pros Pef.
fTdtif es: Etudiaptst
J piaI eonstater deux
tirfile cinq 'cents eleves. Chanr
que samedi, e6e chiffre aug-
mente jusqu'"a 3500 cause
dO. -nombreux *professetirs et
dlbves qui viennent-suivre les
ours de perfectiohnement;
U-n "stadium pour les sports
entretient la culture physi-
que.
Avezvous rencontre nos
jeui-es compatriotes actuelle-
m~nritn voyage d'itudes? :
Oui a tienz hall, j'ai-eu e: plaisir
de renf'enitrer Mesdemoiselles
Solahges Pauyo, Jean, Duro-
hehr et Sylvain. Et Monsieur
Osma- m'a dit qu'elles fai-
saient honhieur au nom hai-
tien. .
Chest tWrs bien. Mais le
poeto-ricain a-t4il plus de ten-
dance 'F'enseignement pro-
SFs~idInnol que lhaitien?
Mon cher Dumerv6, au
poinIt'de dto professionnel,
iCir in is-raJ on rencontre les
ineres itiffictites que nous.
JIuple latin, 11 est attire plu-
tot. Vers les professions lib4-
rile.s par -i moindre effort.
PBv exenmple. ieote de 150 e-
tludints q(ui sttivent les course
(re pharma-cie, chimie etc., iI
y a a -peu pres une soixlntai-
re sutvr'e les coni.r profes-

, I)onc, I'industrie n'est
pas trop diveloppee'r .
-- OP *ne coudole guere d'in-n
uustrie. D'une faoon genera-
le, le porto-ricain est la re-
mewlqe de strangerr Beau-
coup de ]Lxe, et i'argent est
drain t e 1tvieibroui,< Ifi Je

cole so:cessI elnent rikhe et
I'autre p]u1 p1 n' re pent ete
{t1O fO Ct-. a5 2 rauvrts e' E'Hai-
9.L
XNou pa .Itn. c choses et
antres. Et pour finish Mon-
.-deur'Doret d'ajouter : (Mon
e.ter, d dune fahon ghnerale,
dU 'Yensemble des observa-
tiOns 'f ites au course de mes
vbyages (dans leo pays qui
nous avoisinent, je deduis que
nous gagnerions beaucoup a


nous y fire connaitre. Le
zmoyen Ie 'plus sur serait de
crer-e tunpetite marine mar-
chande qui nonus mettrait en
comnruunication avec ces pays
et de part et d'autre Pon en
tivreIait profit.
Un amical shake hand et
nous primes cong6 du sympa-
thique difecteur du S. N. E.
P, 4 ,

C.D.
,,,*


M. AUGUSTE MAGLOIRE
PA RL ERA DIMANCHER


S :Notre savant confrtre, Au-
gm' sc MacIoire. va dimanche
prochbai,. snutenir son opinion
(,u'a J. i rillamment combat-
t e .bL CIGtfrl Ogoravia, dans
.; bei f4.ierice de diman-
chQ dorrier Haitiana.,
WVMil 4en de belles joutes
en frAbseeti-ves. .
i usr inutile que nous insis-
I in,- Vissus, 'ailleura, MK
' ,p j~ ilaglofl.est Ptun de
nom compatriotes don't les con
naai..nees gen6rales sont in-
contestables, et font ladmira-
1ion d( tons.
Diimanchbe procbain oa aura
1'occasion de i rtdans'
a rpplique qui sera certaine-
ment formidable,
Si jes %ortes idees.que Wwvr'"
loppent nos distingues orit-


frsresEtgient 6noncdes non
pas a ne aalle do spectg-
'de, ^^4tefint lk granrLEpu-
Mxie; n des Meetings, par
examplee, et tout particuliere-
ment A1 jeuuesse our dos fats
qu'ont 4n.: atur6 les histo-
riens, seloj leurs passions, se- )
loWfteuts faiblesses, mais qui,
cependant tpnritent d'etre si-
tu6s avec une entire indepen-
dance de jugement;


CARLO LITEN AU
CIRCLE BELLEVUE


Nous sommes heureux d'an-
noncer que I'eminenttrage"f
dien donnera un dernier reei-
tal au Cerele Bellevue le
i mardi 11 decembre 'a 8 heures
*30 p. m. Le programme sera
.entierement nouveau et com-
pose d'oeuvres de Corneille.
1 Baudelaire, Musset, Verlaine,
1 Catulle Mendes, Rembaud, La
Fontaine, Maeterlinek, Ver-
haeren, etc... Prix des places: i
!3 gourdes, on peut se procu- I
rer des cartes a 1'avance au
Cercle, A la Librairie Nouvel-
Ile et a la Caravelle, rue Roux.


REQUETE A QUI D. .
DROIT

Le hal int a" {i \i 'Vl
tajou, dite Boulevard des 1Veu-
ves, attirent attention de ia
Direction dci Travaux Pu-
blics sur I'etat dleplorab!e du
bout de la voie publique entret
ia Rue du Centre et La Fon-
taine Colo, faQcade Sud. C'est
ilun veritble )precipice qui se
reuse, mnenaiyint les 1malsoniS
de f'etfondreme1nt.
Nouu attirons .tur cette re-
Souete attention de la D. G.
T. P.
--- -- *sa~.-~ ^-es .mfl 2 ^ss^^


MARRIAGE
SLe. sanmedi 153 DI)embe tvpro-

sMir se t bI ni eni i Catht-
d( ae do la S(aint Trinit<, ,
-u:r'ia:. reliVi&ux tie
3iJle. (Germaine :ot.j
vee"
M1. Ulrich J. Gaurier

tPurs epoux.


NECROLOGIE

Hier soir est d6ec&de, : L'I-
ge de 69 ans,
Mme. T. Fanfant,
nee Sanite Cadet Audige.
L'enterremen't aura lieu cet
apres-midi, a 4 heures, en I'E-
glise M6tropolitaine. Maison
mortuaire: Avenue John
Brown (Lalue).
Nos condoleances aux pa-
rents 6prouves, particbliere-
ment, a Monsieur et Madame
Edgard Fanfan, Monsieur et
Madame Charles Thevenin,
Monsieur et Madame Cle6
,nent Zephyre.


SERVICE NA TIONA L
SfYFIYGIENE
EF D'ASSISTANCE
PUBLIQUE

Section de PEnseignement el
de la Propagande d'Hygimne

Cinema Populaire

Mercredi 5 Deeembre 1934
prochain, il y aura une gran-
de stance de cinema educatif
A Soisson, Plaine ,ul de Sac.
Nous demandons le con-
cours de tous pour le plus
grand sucees de cette propa-
gande-en faveur de la sante
publique.
Commne toujours les films se
front expliques en cr6ole par
Partipte Th. Saihave.


~L-u:;rl--LuIl~ul


JOUETS JOUETS JOV'ETS

SaThe Souvenir Shop>

Vous offtre ".'ux 1t,
\0}\\^ Ot~e .. VU\HIX tie Jo
youx No l et Bonne Ann.e6..
Veneaz voir notre stock dt
beaux jouets et ondetiux,. I'ou-
p&s nationals. Paniers a ci-
vrages, Ameublemnent de pent
pees, chevaux de bois, Creches
etc., etc.., etc... Toutes de < a-
brication nationalex. Un beau
choix de jouets import&..
Etre2nres pour dames, jeu-
nes filles et Me5:ieurs. Beau.x
cadeaux Ne t-outes sortes pour
fetes, fianqaiiles et manage.
Venez voir. Faites vos achat.s
au ASouvenir Shop: rue du
Quai et ainsi eneouragez i'In-
clustrie Nationales.


: :: I


- E twr.urk eofi..Nr.nlof-..." 4





qui menacent la sani de votre fami lle. ..
don p d' er tours le Save
Marigold. So nw abondante pruifie, en
teimps qu'del n si P trant da tou Ils ccltt
cm m la sate6 de ihamotse fduSavone.
Marigold iA A ops- r t salabri 6 abswede
:,>,.*


LEGATION DE FRAA.CE


AVIS


L.eM jeunes Francais n6s du
ler. Juin 1914 au 31 Mai 191&
et ceux qui, n6s an'6rieure-
ment, ont 6tt omis lors des re-
.censements des classes pr6e&
dentes, sont pries de se pre.
senter, a la Chancellerie de la
L4gation de France, munis de
leurs p ices d'identite, avant
le 30 Decembre 1934, ertre 9
heures et midi, en vue de It ur
inscription sur les tableaux
de recensement de la prochai-
ne classes.
Port-au-Prince, le ler. De4
cembre 1934.





LIQUID, TABLETTES, ONGUENT,
GOUTTES POUR LE NEZ
Arrete la malaria en 3 jours,
les rhups en 1 jour
les maux de ltte et les nhvralgti
en 30 minutes
TONIQUE ET LAXATiW
IxCELLENT
.,**^


SAVON CA.IOUCl






MASON A.* .
..w. -'.,*


Amateurs de bonaY,;
tes un to-i .Ia notl
son A, C. MecGuffie
rue du .Magasin df
a cot3 des 10.000 Cha
Vous 1 rouvetw I'
Bordeaux, leh :.
surtntt 'la gr i
Sgze ffrres. On vendp
riques gallon. et k
Prix d6filant totite
" .
9 9 -.. .: ...


Un Nouveau Testamont c
ra envoy- gratuitement, sur
demand, h inute perstoine n -
possidant pas les Saintes E.
critures.
S'adresser a Monsieur J.
Alfred Pearce,a Port-do-Paix.
-* -II- <- -*. -f K f i .ri.>n
_. .

Mine. LEONE BASoUIAT
1808, Rim dif Maasmin de
l Ett.,18(18
Chapeaux de Ceremonie, ca-
deaux, parures pour modes,
article- hommes, femmes. eL
enfants, dernimra nouveau.t6.


IACQ~fIHOtO VI F E
A MANO$TON.

Alu cowts d 1'aiin6e derni&
re, le noumn6 I wquimove oe.
cupI peidant plusieurs mois
lopiioi publique jasqu'au
jour otu iut pris centre lui
un arrdte d'expulsion. D'aprbes
unelettre quf nous a tA corn-
muniquee, 1i parait que, arrm-
ve a Kingston (Ja.aique) il.
s'est livr a des operations si.
louches que, actuellement, i11
est poursuivi par des person-
nes qui se pretendent victi-
mes de quelques mauvais
coups regus delui.
Les jouraux de la Jamai-
que ont reproduit des articles
qul avaient ete publi6s ici sur
)acquimove, relativement a
sea menees par.trop troublan-
tes.
..m w a!'2Z :gL ^n3r1 ** w -

A VIS MATRIMONIA Li

Je soussigne, declare au
public et au commerce que je
ne suls plus responsible des
actes et actions de mon epou-
so, nee Iraina Jasmin, pour
i compatibility6 de caracteres
,?. abandon du toit marital, en
attendant qu'une action en di-
vorce luii soit incessamment ,
mnlintee.
Pert-:n-P :-i 1 [ coul^:1 i

Th. CASSUS. t


COMMA.4 D .2

vus eartt's. e C -ii:,. i nlm prii
merie d(I Comnmwrc, ele ', ient
de lecevoir un stock -. br-'
to] fin. Travail soigne ot ex\-
cution sur l'heure.


h -





H.ach e tte ... . .. 4'4':, :.. .

Paris. .na .l....... ...

Vie de garrison
.... .







Pour les jeunes

Pierr ...., .. .

Jenne France'......... .....
e tte ...... .... .: .... ..









Sont arrive's :

ALM ACH ERMOT .. .........

A LJAF.I CJI 'lJATIOJA!f.. ..*.
C.i. .>,. ..:.... .,... ...-









M .um m m


La O -49P
." *. .* *








tei puel/c Iroutera, darts lou/es ten b*ru ior
mce de I..^ place, ^son rium x prix ; ..- '..ts,
:,.;%




:2 tintU hin lbouhlIle 2 Gdes.
La C(on he d'Or 4 -
Lu Rserzee SpIciale 7 "'

7La Jai on. prenant I fran de HIrawon 0 *ft
l rhunm deil tre r'md u isn pri x en prn'ine.


I