<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02298
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 28, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02298

Full Text
J Mi ii ,, --^ .- ... ..... -. .. ... : .. ... ..... -. .. ........ .. ...: .. : .. .. .- ... .. .. ....... ..--.-.. ........ ...... ......... : . .- .- ..... .. ..... . : .: : :' : : i : 'j :'.. .... : : : : 7: ... .. .. .
... . .. .... .... .. .. ... .. .. .. .. .. . ..... .. ........ ... ...... .... ..... ..... .. ... ..... ....... .. ...... . ........ . .. .. ....... .. ... .. ......I


: . ...:. .L. ........ .."..... .......... ........ ... .. .
F ................
... ....... . ........... .. ... .. .. .. .... .. b.. .. ..-.. ....






.......... p A;RA RN.HTjCE 2 NQVKMIRE NoI
.... . . ................ .. .

..... l ... .. .. ... .. ...... ... .. .. .... .



F.N...... .. Q O P S .L C U 9 .. .D ... ..... ..:---: ..... ..











":.:.. .".~ : : ". es ( c<"Je h i.x"em ents dcu con- LEOA I JSl 4ufi':n: i 1 %a.l pro,:: : : : ::: : .. .. . ..: :: :: : :: : ::::
j pr itragictr du. qK uoiquesverementjugns par sidentdela Commission Corn- Le9 ribunl~e plt SPORT!|n YE
4- : .cette: alternative; O i4 Afin d'asur.er l'int.irale D r.g.n.ave .. M.. ... ---- ..
.i. fadra .le repouer pari i .perception d: revenues d n:istre public est oecupe par
T ... LuCien Lafi plu cruelles v.rit c....... ..... arh de endroit. et des .. : Substiut Sa..aii ve --- M. :e: :d ~it:de gade dif :
Wrweteur de la nPar :ous est d'anicrs absolin- virosa i1 a oblige tons les sp&e (Toel S taco preside Ic ,.ut CelU qtue quo rmoB 1U ctuInc1
A... Port -aUr e. .. meant ais.;- ou .. ien epi culaieurs *en denr&es t tran Mes. Pierre Agnant, (bed m.nt .... sport h..aitien e t d
se jour & Pari ser souverainement le pois- porter lears balances an mar- L*aurent et Sojoin; Lauininif^ critiques unjutes. mobhantc:
$i'r raw wzwre tih sard egare dan la belle pro- chd oe cColombier>; :itue : defeudent leaTci:ueIS des u:ns et Ie^ autve5, 4t
Se........cond par notre session de journalist. ..e assez grande distance .de Le. ri.hu.n compete n t. athl6tique organico ln
-act-ueenentMi"nit C'est cette derriere attitu- Savannette. annulant ainsila ru aiudlienee crimiile l h d.e dernier au Pare bconte..
res, it a Pcb.enir. de que gen.ralement no !ec- patent die ces specilateurs etd.!uWe ouverte. I ost i connut tun riel:succs. D p m.ou.tdePa- teurs rclarment do note edu- qul ont plus Ile droit: doe t.ra- .i. 20 a .es:de ..per.onn que
etirde ovues d'un #ilm cation -- eiPt que nous aIdopu.n vi mior ehez eux-minmes. L .s nomrnes Paulcimus P t aui notres dieUfero nns qut io
ityaIre on 'oilt et parce que ne tenant pa8 a re- t ne tello mesuvi& (.:nEitue et IuijS Blanc, ac'cuss do H/aiti vaitntdegoutit Oaetei
g noke Ministre & Pa- muer.le curriculum viitan> I j uJStice, U part i(iu'el nf urIe h per.onne 1 gjnpes% du Parae/.Utaient group'
ie inistre & Londres, de certains indivicius a uui caue un red prejudice ix \ e\n5 Uervanis. rpondent do pos dlans les trihuns pour
I^rCons Gindral a Pa* nous no reconnaissons rni le paywans produ' de SN'- 1tlff mU'ux aux questions p"~ acclamer nos jounes tthietet4

-i... .. tiger politique, core moin ie sui ^ les g V -" tie re te G aP dunn. e l...oie l premiere foii a pu-
.d.. di .de das Lfa draient se l prev, loir. pour ,S Liutornto oonnmpau ten(. nous t(Ivint le 1' ibunal C r mine! gaete et de franche, ca"nara"
S.actuawlit.s et repor- permettre tant e i. bert (i,- voen Eii..n Ii .ese.per, saua on ee pectaturs dan... de
4 .era e premier qu, lures. Aussion. P ui pu- ...fair entendre ra.ison a .. L-) M.in!Ste public, aanit ursauts d'en .housiane, s<
par f dS ilms pris par rons, de(ormais. la abwiade my. iOfnu l danz 'xpole s: luerent lee performances de
.tiracteurs, ou ceux qul de ceux & qui ne respond .. .. st- nsul nos. athlEtes et parent admit:
dt que notre vie pay- pasy. r z cimu. com rei euns qualites merveli-
fera voir qu'll existe .INT R i.acc.use Paulcius u..l, leuses. Tous les numere du
_en d atien_ r- n--_--m----- A .AI WAt. vant premedite la iiiortde pome f rent executs,
.h t tse.... n... .n d t nni 4t u apce ute lac propost ile
tinIti(t.tr(1 an haute ,oS i- : ete ipeh de aliser. -
s.iale, commer.ale et Dimanche prou ami. it v au- a. .. eu des God taoives e .. .ix6e[ I'heur et. li.. steurs doe nos sportsmen ,

le Mra iau Cercle Port-au-Princ-ieiu. Sai.pete, n ant Marc. a J ud c ,in. >-t o'st anisi quniele distinguerent par des exploits
Is .mude Vie s wdnunt hlmc x dain fpotiute AaiI :i t ea ten it a











i- L, Aeeain oCe p contre pre s ent ce Grvais, et aIm- At n nt li. r
), .a, ,,, ,,, ,, h o u a~nt e m{ri ai.- c nd ar 3 on re 0.A p i~. t e. 'n itc},e (erSi tRii an.i_ ] n .. .....nn ra-,


aw Frwntt, YfL t 51C VtfltI-f1
prm, quand il eMsq ues-
ailtit, que des paySns,
kersonnes en guenilles,
Irysades qu'il n'existe
en Haiti, puisql'on
..ontre> que cela au

i% bien temps q' unet
.eomnw cell prise a
(Nw notre ami Lucien
et notre Direeteur,
or;mentir cette campa-
bA-nigrement qu'on mt-

a, souhaiter que ce
ht continue, et que,
*:inma-Parlant, Haiti
ccnhaitre, se fasse en-
deas toutes les langues
tous les Pays. C'est
ee qzw font toutes
nations. Un effort
du Gouvernement
a s industries, ex-
ferait mieux con-
-:Raiti et ses products
r. ar/ nS.


TUNE DE MER


-rnaine derniere, un
Srevenant de Port-au-
t echarg-e de fruits, a
tton d'Inague, a etke
u..Par un coup de vent
-.d e Jean Rabel. Le
e reboussa chemin, a-
uver refuge dans la
i:MIe, lMais, arrive a
*tBasse, le voilier ne
,ter a la violence du
t:eula a pic. Les mem-
6quipage parent ga-
Tnvage. Le second seu-

8pl~orons cet accident,.
. t:sur notre sugges-
: un service spe-
O'iAtrOle du cabotage,
utiliser ..les .ren.
t:foris par nos


Le public ne man ,u'-~, 1 -S
(daIler visiter le c st c I-u
vre de cet arti te i, n:. es
jouir'naux d'outXre mel diasent
le plus hand bien.


ERRA TA

Pribre de lire au ;uitihm-
paragraphe Ide runtye litOriad1
d'hier un attrhement, u:
devouement oi 1: c 7nttre
lui. etc., au lieu de er 1hi.
Le neuviem'e arag'aphel
commence par afMis, au lieu
d(e Or, et t la in tdu dernier
parawraphe; ce!ul qui s'atta-
che a 1 ceuvre, etc.


MORT DU GENERAL
EMILE GUILLA U.l1E

Samedi matin, est mort a<
St-Mare le G&n6ral Emile
Guillaune, 'une des person-
nalites les plus marquantes
du Departement de I'Artibo-
nite.
Le regretted d6funt etait le
pe dede note sympathique
ami Me. Victor Guillaume, Ca
qui renou-
velle I'expression de ses meil-
leurs sentiments de eondolean



DECES

E.'t mort diman che matin,
aux Cayes,
Nagib M. Kouri
bien connu ici, ou i1 avait une
exploitation d'autos de gne>>.
La Colonie Syrienne de
I Port-au-Prince s'etait fait re-
.presenter aux funu'ailles.
SNos sineeres condoleances.


V eut une petite reception eon
l'honrneur de l tquipe Gona-i
vienne ai I'H6te l Central de St.
-Marc, puis chez le sympathi-
que Louis Mereeron,.
Vain(oueurs et vaincus se
sont fraternises dans une me-
me communion d'idees pour
irendre plus possible la revan-
eth de -s fils de mieme D5parte-

41 t

SCANDAL
.4 LA RUE DES MIRACLES

Hier apres -midi, la Rue des
Miracles. portion comprise
entire la Grand'Rue et la Rue
du Centre, a et6 alert6e par
une dame dcont nous n'avons
pu savoir le nomn, et qui ve-
nait remettre a M. Nicolas
Cor dasco un enfant qu'elle
prentendait avoir eu de lui.
Refuse par I'une et I'autre
parties, le hebe a ete recueilli
par ambulancecr de l'H6pital
General, pour &tre envoy 6 a
la Maternitee.


Lg GRAI --
LB GRAIN/


OE -- --EL
OE SEL


-- .
--Je vous on prie, ne pie 1ez pa.s;
i y a dJjk Assoz dWeau par ici.


vit.a e rnpdre n sa ctu11pa-
gnie, Ilians uB hal de t
organi.,e Sy l'habitation An-
drau. Jli aceepta i'invitation et
sortit en compagni, de o-n a-
nu. En Cours de route, i i-
.rent jonetion avee iounis
Blanc, JPauIciu- ouvratit et
tiClis Blane fermai.t la mar-
che. Au signal d onnc, le pre-
mier se retourna et frappa
V\erne' d'un vigro reux coup tde
manchette. Le devnier en fit
de mme. La victim se dei'en-
dit en vain et appela au st-
cours.
De)s gens accouru-rent etI
trouvI'erent Lo~is lDiane ace-
nouille, sur le cadavre de Ver-
ne Gervais. LT.'autre murtrier
s'ftait etni. AM:ls la 1menl
nuit, i trut prodcdr a 'a arve-
tation cles dei.x crimtine'>.
nTrois tJmSoins cites .rguli.ru-
ment ont comptaru.
1 II vusulte de la (1deponitin
dlu premier qu'il arrival ,-il
les lieux apre-s !e crine et cri '
va !e cadavre hac'h de. cup-,
die nmanchette, avec la tete Ac-
les bras ditaches du corps. So
basant sur les declarations de
eCux qui avaient entendu le.o
eris de la victime. il croit
Pauleius Paul coupable.
Quest ionh6, eelui-ci pre-
tend que..Ve,'n6, nu, l'a atta-
(qLu' une nuiit tandis qu'il sur-
reillait le eadavre d'un de ses
ix 1f-' {ou'on avaitL tue Ii a ri-
poste sans- reconnaitre son a-
a'resseutr, et e.t ali'e ..ote
plaite an choi de ia :t etioi.
puis en I'absence de celin-ci
;estt r'endIi jusqu';h A rAi'ck1-
haie.
1 audience est lovee a 1. helu-
rc 20 (d I'atl)r 4-,ni i.
EJl. rep.)-end a ; heures, :n-
vec laudition dut 2me te-
Imoin. II est un de ceux qul
ont entendu les cris de la vic-

(oir suite en Ge page)


gnifique bond de 6 m. 50. Me-
Calla enleva la finale du 100
metres et se class premi: er
dans le saut en hauteur avec
1 m. 75. Le jeune Golo Nau, a
line hige. de 15 ans, gagna la
course du 1500 metres dpvant
ses nombreux coneurrents
que-tla fatigue, la dxfaillance
physique emp ch'rent de ter-
miner. Mine. Suzane Archer,
dans une precision remnarqui4-
ble s'attribua 15 points dlansi
le tir a l'are. L'asistance de-
meura stupefaite quand I'hal-
tero)phile Ren6 Ambroise fit
son apparition et r'&alisa ses
tours de force. Dans un style
de toute beauty, il epaula et
jeta 250 livres avec la plus
grande aisance. Solidement
camp sur des jarrots de fer
que support un buste enor-
me pique de muscles saillants,
l'on se croyait eon pr(sonce
d'un gladiateinr romaine. La
reunion se terminal par une
exhibition de volley-ball des
demoiselles d'Aeademia, de,
I'6quipe masculine de Junia et
du Racing Club.
Pour un debut de saison, de.
tels resultats sont fort eneou-
rageants.et signalant le mri-
te de nos athletes. Ils nous pe.r
mettent d'augurer un bril-
Slant avenir pour I'athlttisme
en Haiti. Une magnifique me-
daille fut remi.e a M. Lwdo-
vie Pasquet pour'les services
noinbreux qu'il a rendus au
sport.haitien.
De nombreuses personnali-.
Stes assistaient 'a la m anifesta-...
Stion. On y remarquait Molrtl .
sieur.Norman Armour, Minis....
tre Plenipotentiaire des Etata
| Unis, M. le'Dr. Mella, Minis
Store Plenipotentiaire de la R&.
j publiqhue Dominicaine, te Co0 :
lonel Perez, Commandant du
Service de Sante de la G(arde
(vsir sueen e. page)


A


........... ...i

.. .. .. .. .
. .... .....
... .. ... .. ..
............. ....
. .. .. .. .
.. .... ...
. ... . ..
. ... .. .
.T..............
.. .. Z.....
........... ...-.-



. .. .. .......
...... ... .....
. ... ........
. ..... ......
... ... ..
. .... ......
.. ... .....
...........





. . .. ..

. .. .. ..
. .. ..



.. . ..






.. . .. ....... ... .. .. .. "
.- '. ." .: ..;:. :...P e d ant .e rhu mo... ... ....-.-- --..----.* ..|

INPas, le 19 Octbtle 194 !W W GOLDEN pour 6viter 1a grippe-.. ....
. ;--.. ..-{ ..... '"; .... W aJeH M id : '- -: f :r


S........ renez qui ques comprim .ide tr .


......... .... t ......aire d 'E tat .... .....des .
Relations Szt~rieures4 IN E

USINE DU RHONE"
En notaett vos instrue- / P"O.)UIT FRANPI $


graveient tienac6e, ainsi que elel
votre invitation ht faire part
ducaset de votre dsir aux 4.
Members de notre mission de taS l
Propaganda, en leur deman- ? 4 lMs cheveux soP- mei
dJ.ntde concoutnr anx remno al i e la .".
Rde s envisags, je crois bon de
rappeler certadines remarques M.BRUSHE tout do
que j'avais soumises a la con- -R *Lalue)
sidration du D apartment. a aP r t
A Pheure atrieI e,- et de- ne ss id




de 1932, Ie ban rasulttat de oEI
semblables demarches d6pond .RdaU
plus nucore do pourparlerset frdk
de contacts directs entire pru honogro
dueteurs i commercants or- D evenez votre propre Comptable en ovrant n hez
Membres d e notre mssn ue a la Bque Natole d la





gaPnisesa dn pays avee ceux op d Qhu publique aHati e d
de fautre qnu de1 ngocia- aue ia 2 ._ am
tions entire los gouvernements, *rand Rue 17
ces derniers n'exerant pluck Ttophone 261 a R
dest, qu'une action d defense .
et de soutien de interestt de R -V.. PR

sieur Altermann, le President A
A Il reu "ad 'W el-e, te de- J .. "c / K nt! r.i-






du 132omi le boInternational des
Echangbes, nous toujourdmarches d pendrande
cla qu'ilsenore de pourpareit soaet- sr a





de ntavoi cts omme Represen O r
tants haitiontre les agouvernements, Co e:




ces der iers 'onnes Iand te pu- -.- .
et de sou tien de pnt ret de -.'0 7. R
Cu Agents .u -o .erne-ent. .-es
C'est pour cela que. porC. ma ow" .

usie Atermann, ie Por sidentoia J- t
duChamibres It Commerce. de- t I. de:
venant des oranisme touours aef. vous foot
tsae ts',sVr li tge e poRtsenA 'TO
.ar chetu- -_s. I -. e m
Me C r- k'
.. '' P! q Va d t e, ':. .-,-.. ""- ; .


que ela, pout' que tous les pro /
duct.eurs du pays don't la re'-
colte dans lensom blIe nest -4e- .'. .. ...
quo dc'un mediocre volume, se 1.
co astituent en cooperatives de ... .-
vente. Une teVle organisation Pour va
est indispensable en ce mo- 1 yage
ment, en tous pays, pour le 11jne DOITI.e Pour v
miel, aussi bien que pour tous aage
les products: cafe, cotton, ta- Tu ces qu' oi pftz se procurer, Ou i vw
bae. cacao, etc. : location
-ac, tout cc qeuepeut accompl/ir la tech-
En dehors dune pareille qi md rois
disposition, peu comprise jus- nique moderne pour rendre une Address
qu'ici de nos milieux commer- L cigarette tlu,. douce t lui donner i
ants, toutoe d41'ense de nos .. gout meilkur, est pouri pour avo:
products dans la competition mobile.
international, sera imnpossi- la farication ds Chtrfields, Cest le
ble, en depit de leur bonne ......... s, pouva
quality et de leur bonne re- diatemen
putation et tout- autre mesu- .... ............ ... n'importe
re que nous voudrons prendre jouret
deme0irera inefficace, je crois. .----. .--___-. Pen-an
Je me suis 6puise a envoyer.. No 337
des-notes-'au Quai d'Orsay et ti et, q, pour commence, i ci .i av- cr(mpatro-.- a r,.; ,mari'queo que et penN
it fire des conversations avec plare.aft chez nous, par ca- .es du.i. inet npa .u.. 1 de fai cPu (ivoir meitre A votre 3246.
le Service des Relations Corn- le, une command de 1000 per- Vs (:.it trcs au cou- cnnaiL-sance. je vais commu- '" ,
meriiales j'ai eu nombre d'en- tonnes pour l'annee, chiffre an rant la faver s uue le,-s ache- .niquer v .s instructions a no- V A
trevaes avec des importateurs dessous duQuel il nv a pas tiO ur If uais aiccordent a tre Mission de propaganda n
de nos miels et avec des fa- tqur sa mason d'affaires in- nos miels. seo paint, lui aussi, conmerciale K. je vais, pour
bricants de pains d'4pices et t&ressantes. Et si 1on pouvait que nos producteurs tardent a mna part, reprendre, des lundi c
deg confiseurs. Mais tout cela lui fournir ce qu'il desirait, i i sorganiser et manquent de Iorochain, aurcs les dernieres )
a e4t vain, si ce n est que pour y mettait comme condition en- credit dclans Ic P meme. obsb(us ofticielles rues de--
me confirrmner qu'iI est indis- core qu'on lui fasse connaitre J'ai expoe Ionguement ces marches a Ministere por --
sab que les mintress's adresse de Forganisme hai- p.Articulairts pour indiquer vou2s renseigner come vous he
aitiens "organt~nt ptr tien avec sequel il aurait a corbien il est urgent pour nos e demanded, sur ee que nous MachiMes
une atin commune etde leur traiter et qui serait qualified apieulteurs de se syndiquer pouvons esprer actuellement Rubans,
rnate t rflranger. pour s'engager au nom de dans les forces, s'ils veulent du Gouvernement franeais au Faite -VoN
Le 'resuttat le plus prati- tous les producteurs du pays. aider le Gouvernement a les t)oint de vue dune augmenta-
que de'.toutes mes demarches Ce resultat pratique n'e- aider autrement qu en inten- tion de notre contingent, la
c'est qu'une fois? Monsieur tait pas realisable, puisque no tion. Ce sera encore bien plus regle en cette matiere atant SOUl
Altefmann, preciseitent, mit tre rcolte total est de la necessaire bientot quand le que le dit Gouvernement sins que, comm
S action enrapprt avee lemoit de la command et pui system des 6chan. es de corn- pire plutot et exclusivement i y aura
: us -;gos. co era nrgaat en que, de plus, je ne savais avec pensation deviend-a un reca- Bde ce qui est de 1 int6ret ob- LoteseN_
miels .exotiques? Mowieur quI I faudnait conseiller a Ia nisme public, come e faith jectif de l'6onomie g6n6rale moig.de
Alphandery, do Marseille. Mi ajn Alphand4ry de sa- pi-voir initiative actuelle du du pays et de ses producteurs Potte ung
Mo:..nsieuri Alphandiry nous -boucher chez nous. Ministere du Commerce fran- et commergants. et"d.eu
S:..fit atoir qut'l etait-prt ar.. Un jeune coutier parisien, gais, inspire par ies activities ,.psher u.
::::... etr totelarolte d'Hai- tr actif tr.s intelligent, meme des cominer:anLs. No- (Voir suite ea 4 page) n e. :A:.
*** .** ; :** ** -. ^ -*,: L^ **.v^^ ** ** **^ / .* .'* -- f '*. *-' r ^ y f^ t^ f .* i ~ w *J^ *1: ^^^i-





.:- :.-. ."... . .
du- Japon or .






o.. Le Premier i-.
Saisuke Qkuda, chef
verfelment militariste
Ib en ce moment les
:.du.Japoni, _cort le
|'&tre reverse, une ses
dale d la Diete Im-
sIyant 6t- convoquep
| pour examiner la si-
politiqjue et financie-
position du cabinet est
s prkcaires, depuis la
|of de Yoshinobu Fu-
iistre des Finances, en
des critiques que lii
t sa politique de consa-
4efortes allocations aux
militaires, en ne4ais
Srien ou presque fien
alutte centre la mis're..
......aines de millions de
St employes a des fins
es .ou navales, tandi.
es milliers de japonais
rlesrgions devastees par
taclysmes. attendant en-
les secours promnis par Ie
recent. Aussi, en rai-
es difficulties int6rieu-
at d la pression que su-
Iceabinet a occasion dou
oukiouo et des negoeia-
degLondres. au point de
ijplomatique, la crise at-
mrat-elle son point culmi-
au cours de la present
nspeciale. Avec un bud-
do 2.000.000,000 de xen
W35, le Gt. fait If-
tm. deficit de 750m.OOnsU
tenLes milieux financiers,
Sfortemunt opposes auxn
ces in a ioanistei de,
ique mil it tire,

$ARM SPRINGS.-- Da-
SRoper, usitaire d'e&i-
Commrne, a dpesdan que C
Ei-sion du President Ride
Itde proport inner Ie0 1 t
sesdu Gouvernemient avec
yttes est tout ceque le
des anaires reclame,
est en train d('renquetcr
ri situa tion commercial
.atciere danf S Ie Sud et le
tre Quest des Etats-Uni,.


?ARIS.- Des cardes mobi-
tt des renforts de police
6t envoves en toute hate
la Place de ltOpera ou 300
sinvalides de la Gran-
uerre a vaienT organic
manifestation pour recEia-"
4uGouvernement des pen
Is s'assi Vent au milieu
rue, interrompant la


.- -:....... ... .. .. A l73-------.... -..



res Nouvelles du Monde revues ce mating


{ Por UCble Radio et Correspeodlanc AtrikncM).


. circulation, mais on ne fit au-
cun effort pour disperser
des automobilistes a qui ils
bloquaient le passege et ne se
hasarda meme A clacksonner.
Le directeur de la Police, M.
Guichard, s'etait rendu per-
sonnellement "sur les lieux,
pour empecher toute violence.

TEGUCIGALPA, Hondu-
ras.- D'apres les resultats
des elections municipales de
dimanche, les nationalists
ont eu une majority de press
de 45.000 voix sur les iiberaux.
Ces derniers n'ont triomph-e
qu'a Laceiba et i San Pedro.
: outes les autres grandes vil-
leo ont vote pour les nationa-
listes.
i xxx
BARRINGTON, Illinois.--
George Nelson, dit < ce, l'un des plus c6lebres ban-
dits des Etats-Unis, s'est tire'
Wune embuscade que lui avait
tendue la police, en tuant-un
agent et en en e bessant on au-
tre grinevement. 1i s'est save
nvOt son automobile, ou ac-
conpagnQaient un -ofn-e et
une femme.
LONDREL,- Des present'
venus de tous ..,ints de la
dVe .l e. dC I'ala:-_k de S:i-t
...( ,n C L44 ,
z' it 0-
Ja e-I,. a( I tt, (e Re ICx C
i rdess ontis au Due' S41


KInt tls du Ri et dc a RL
.e d'Ang!ers e, et la Prin-
,C-_V ,-arion dte Grce, < :-
le .n.ariage (.ot aoir lieu j('u-
di. On a de }'e j ..>76 cadea x,
is d'aVVC es continent a
On ie sait pa. trup C- l l
"i : "u: Pr ..ih -e. lit ,ari :-r.
_-un o4ek abai.-jou. I. l cl F
8 ia Pri'cesse par s'n an"ien'-
ne nounr ice. a des bijoux sans
prix v.ena. t .u- la fa e r

iu tr::r _. "< u ", ?[(, -_ u :'
0ii :: unit t
d s- Anic ;..

.mi c4 c n:i a .ar-
d1 s ,par d_ -. ec(ivek 4 i -t
a .n ntionne l i rarniu c de"
.Au.I et de "" ka.a:T e rlts a
e(ouse par l, Due d, Kent.
Eht cuneveni un collier( de
pendant e.. ,t ,. u. e bro-
-ehe. aindi (n'us c ce per-i
e o d, dianu-T. n 1 bracelet

wBnxawe -c-I


Prixo


loderes


kk-4,


Port-au.Prirce Tedlephone 3380 _
O '- .- ._ .,., "-A-- r


t

I


TA 1 K ENT.-- Cinq at-
r'es condamnatiorn u norvt
ont ,tx prononeeis mnadi pa
ie tr ibunal ui si-ge en cte-
ville, centre les paysans rus-
o.es accuses de men'_ contre-
revolutionnaires dans la re-
gion coton.niere d'Uzbec.

IMOSCOU- Le. Gouverne-
nent sovietique a nommi am-
,assadeur en France Vladi-
:Mi Pet.rovitch Potemkine, an
nien ambassadeur de I'U. R.
R. R Boris Stein a ete en-
xoye de Finlande en Italic, et
Alexand(ire Bokzadin de la
Nor\ege a la Hongrie en rem-
1acemnient d'Adolf Petrovsky.
Le nou-eau representant de
la Russie en Norvgve est Igna
c .Tacubovich.

PARIS.- Le President du
.,.E -ttf ..


Pr4let de etu-des: Ri Chilmer
4


Le C(ollge Simon Bolivar,
fund& en Ia-ivier 1933, a de6ja,
eu rin?,t succcs anx examens
du Barclature'ta. ehiffre aisez
remarea.ile FI con ider
los (ifficult.I de tous ordres
nue confront aetr .lement
'Enseignement Priv6. Ces .~i,
ces sont dis au serieux de I'E-
tablissemrent et la a compe-
tence de.: professeurs.
Dars les differences classes
la preparation nIes ,ieves est
ribjet ,un sxn n'minutieux.
Au-i 1>s -Ve'V.11tat. s averen t-
ils de pluS en plus satisfai-
santu et les parents n'int-ils
qui'h s'en louer.
Legons particuliieres de Let-
tren. de Sciencen et de Lan-
gues vanies.
Cmurs speciaux de Sttnrr
Daoculographie et de Compr
tabili.U
Les inscriptions se recoi-
vent tous les jours otvrables.
Pour tois autres renseigne-
merntt, sKalvesser an college
Sico' Bolivar, TM. 2897.
f. ., -- .... W'- ##

RHEANTINE LUMIERE
Speeifique, erficace contre
les Blennowaghies, Eeoule-
ments. MaJadies des Reins. Le
produit nresent6 sous forme
de dra~4s- est facile a pren-
dre.
Ne -necessite aucune precau-
tion MDi-&%ne.
En Vette a la Pharmacie
Poy Rue du Centre.
Ft Chez F. Lavelanet, C.
Duplessis, Suec.
I 7 Rue du Magasin de 'Etat
Te'lphone 3430.

OBJET PERDU
I1i a t perdu une elef plate
et 4tiate. Bonne r4comnpense
est pymise ee lui qui a rap-
..teia' hez Raoul Gaetjeus,
$uelle Duneombe Bois-Verna.


main les derniers modles do
glaciares en acier i partir do
or 2&600 et au-dessus, vends-
bles avec facilitW de pvad
menL
Lei glacieres lea plus o
rea et les plus 6conomAu'


.Si/UPELATIV B

Un product nouveau, qui as
le ctde n rien aux me jeures
marques 4ds Pays dEuropi
ou a'Amerique est offert au
public haitien par lUsine
Glace de Port-au-Prince. Go-
tez eette delicieuse cr&me, .t
VouS serez convain ets
Faites une agreable surprt
oeia votre famille en appr-
tant de la eCrdm Glace S
Perlative pqor tl des rt
;ious en rarfolleit,


I--' .


$RIGORIFIQU4X


Nos e&ambres froides o-t
6tW r6cemment mise & point
et peuvent recevoir n'importe
quielle quantity de viande, do
poissons, de legumeis, 4
aruits, l etc. t
Lt Public est eordiale& st
invite a visiter notre usine t
a inspector nor'moddles do
glaci6res et de sorhotih&qr
anns notre salle do vent&
Consommer do Ia gland1 '
faire de f6onomla

A VIS

Ce qui permeta pierre Co-
,es d'avoir une si grande clien-
tele, e'est que sa coupe a une
eleganee parfaite.

Pierre Coles
TaiUltur,

Angle des Rues du Centre et
Bonne-Foi, Phone 2621.


L'Instilut Tippenhauer
demeure une exeeik He cole
ave son irrproSkdble .
pension swLteair.


-Ik -


,1 SIperie re






#1 1.


EA


ne Mary et. Is Rein. Withel. Consail Pierre EtiennTe Flar nis par des a6icai:xvn tnt
mine de Hollande, ot .-offert, .in a Sdairt publiquement que les exportations du pay
la prem-iere,- tne tiare de sa- mardi qu'il eAt en faveur d'u .aux Etats-Unisa n'augme tet.
phyr et de diamant, des pen ne monnaie saine et so-loe:. ront pas.TTolle eat: lar6ponse
dants d'oreilles et des brace- pour la France, eta pris part: que e Gouvernement .u
lets, la second un magnifiueo centre eeux quii prconisent 'Reich a faite officiellement A
paravent A 4 pans, deori:des la devaluation, du franc ou: la note americaine protestant
scones hollandaises typiques. l'abandon de l'talon d'or: centre le traitement spkeiale-
Le Prince de Galles, le Due Dans tun discours qui a et6 ra meant d6favorable qui est ap-
d'York, le Due de Gloucester, diodiffus&, le premier minis- plique6 ses porteurs de ti,
fr&_re du marie et son beau- tre West declare oppose egale- tres.
frere, le comte de Harewood, ment a la d6eflation des pix>>, Y
se sont entendus pour donner II a expliqu6 que les sp6cula- TOKIO.- Le Gouverne-
ensemble la moitie d'un appar teurs seraient enrichis par la ment iaponais recherche l'ai-
tementm euble par Adam. I devaluation dtt franc et que de la France et de 'Italie pour
Miles revolutionnaires anti-ca mettre fin an trait naval d4
LA HAVANE.- On a si- pitalistes exploiteraient la Washington. Sutr I'invitation
gnal& mardi qu'un cyclone se chute brutale des prix qui au- du Ministre des Affaires E-
deplagait dans la direction du rait seulement diminue tern- trangeres Koki Hirota, les
Sud, menagait la portion orien porairement le coAt de la vie. representants des deux gonj-
tale de Cuba et Plle d'Haiti. D'apres lui, la measure serait vernements europetns out di
Son centre se trouvait 4 ee done prejudiciable au bien pu- cut6 avee lui une abrogatimo
moment-1i 150 miller au blie A tous les points de vue, trilaterale de t'accord de li-
Nord Est des lies Turques. xxx citation naval, qu'nt sig,n
D'apres ie mTet-orologiste Car BERLIN. L Allemagne aussi los Etat-UDnis et. la
los Millas, cest l]a premiere ne payera passes titles d&te- Grande Bretagne. I
fois qu'un cylone s-e d e1pla-
qant vers Ie Sud est signal
Z cette 6poque de e'an.ne. I COLL E lS aS Ja
xxx I i HG VAace d
IfANGHAJ.-- Le Geniral PrtauP i
ieciet a rapport mardi que a
les su!dats diu Gouvernement Nfnsig ent Pr
nationasiate chinoi t out to s secondaire Fabrication de glAm i&
pi- d'un miller de cmmtiInternal et Externat iaefleure quality.
n.es t, en not fait prison- Te l c e Livraison rapid effecut
U It& 2 1:6n on- TI ntei 1 id cc) n J aP quot4diennement par nos dc
S2. :i .'s d'n de T la 12e a' la Pfhloaophp mioeiB pentf *n blanc dak
P-bat i]aiisi pintu lsu penblans dc da
i.oni- de Hunankianshi. "aonp. No. 11lS outes iee directions de Port-
.s. b-uplaii. du Gouvenu- (Pett-Four) &au-Prince et do J4tVo-Yiktt
tn et ,uliab.ore avXe i'i.n- T GLACIRE -.
ne et la cNavaleriCt po ULA t o .
d: h r ntre. kritnhr: Maurice Oclerm i
xxx Noug aVOno toujour 0


RNTEPOT.


Saieh


Bob* am gm^
isw 4w 1iM


El




-K--- ------"-.---"- -.. .- "


4= 34 *ATl T n
8.Md CSUVBST a*







(suieet 4



...Rpublique F

Ministire de pn A!

Service de la ReI
des frande
DECREE
(4 Aofit 193

portant r(glement
tration publique po
cation de la loi du
1932, an ce qui conc
gine des miels imp

(Journal Officiel

Le President de la
R6publique Franra
Sur le rapport
tres, de l'Agricult
Budget,
Vu la loi du 15 J
reglemnentant Pemp
me cmieI), et condit
vente de ce produit
ee
Vu la loi du 26
teundant a exiger F
de leur origine sun


.1* 2 *"' : *. .. .. I, .. .. P u "-V i : .. .




;n ,LA MA
S. pa
aO -R Tu
r : Le danger de contracter des in- ne 2,
OMMA fections particulirement de lo Ch
poitrine et des poumons se pr e me
senate partout oiu lon va. Pour eIa, PI
la defense fournie par la: Nature. et ] Pa
oU MIEL l'Emulsion Scott d'huile do foie de Fa
m orue qui contiontn ande abon- douzs
). dance les vitamnines Atqui r- EIat
f t gent et d6veloppent la aant. flaeo
'li le do .dfoi d morute -empnl Pa
: 4jy i l'Emitsion -Sctt es faite frin
rangaiWe par tn proedd4 scientifique excl u f Br
_dans les~pecheries mme. sur les c6- 2
,riculture tes tde NorvAge. M.e continent plu Ba
Sde Vitmnine A et .D q e tmtte au- piee
ression t e huile def rolede more. Tonte ba :
sles proprit4 icates de Phuile g
Ssnt conmerv6e, te qui re Vnd Emu B
sion Scott bien meilleure que toute Va
aatre prparatDn ') Phuile de fte D e
3) de more, Pour prouver cec, pre- 1, 0
Snesz r4gutlieimnent de rEmulsin Br,
l'admirnis, scott et voyez par vous-mrme om- : Ia pit
-r 'appli- inent elle reconstitue la fermet4 de Pe
2 0 Avpl I "la chair, P6nergie et ia rsistmnee i
Srne ri a maladies. CoxmW-ThncWV Ipr r
rne ori- de Emtdsion Scott aujourd'h-ai,
S mais ne vout laissez pas tro::per Any
du-9 A9 ot par les imitations bon march&.
Rien ne-peut 'prendre la place d
ja marque Scott. N'accep.eA que -r
I'Emnuision Scott veritable, le remi-
Cie de famille qui a reussi depuis
ls Minis- plus de 60 ans. Veuillez it ce que la
tre Met du fameue marque de fabrique, un Le
homme avec un grns poison &ur le ; Prcd

uillet 1921 dos, se trove sur chaque paquet. I'Ens
oi du ter- .. bai
ionnant la ivie d
t en Fran- R EMERCIEMENTS cotu

Mars 1931 M. et Mme. Preston Souf- 1e1
"indication rant et leurs enfants, M. Tra- eie d
r les miels jean Souffrant et ses enfants. UT


importes;
Vu la loi du 20 Avril 1932
rendant obligatoire 'indica-
tion de 'origine de certain
products strangers, notam-
ment les articles ler. et 2 de
cette loi, ainsi concus:
dus en Ia forme de reglements
d'administration publique,
sur le rapport du Ministre du
Commerce et de 1'Industrie,
on du Ministre de' lAgricul-
ture, apres avis des Ministres
interesses, pourront declarer
obligatoire, pour les products
strangers introduits en Fran
ce qu'ils d6termineront, I'ap-
position de marques indi-
quant l'origine.
< S1Particle let. eront rendus,
suivant le cas, apres avis du
Comite technique de la pro-
priet6 industrielle ou du Con-
seil Superieur de FAgricultu-
re!.
Ills fixeront, pour chaque
produit stranger, les condi-
tions dans lesquelles la mar-
que d'origine, e:i caracteres
latins:inddlebiles et manifes-
tement apparent. devra t re
appose -lors de I'importation
...oude la premise en vente, ain-
Ssi quede toutes autres moda-
lites necessaires a Pappliea-
tion de la present loi;
S -Vu: iavis du Conseil Supe-
rieur de .'Agriculture en da-
....... te. 23 .Mai 1933 .;
. L: e Conseil d'Etat entendu,
Decrete:
Art. ler.
Ies miels d'origine 6tran-
gere, quel que soit le pays de
provenance, ne pourront etre
introduits, mis en circulation
ou en vente, en. France, que
s'ils portent indication du
pays d'orinine (pays oua les
miels ont et6 produits) dane,
les conditions' fixees ci-apres:'
Dans le commerce en gros
ou en detail, Pindication du
pays d'origine.. deVra figure
sur le couvetcle et. sur t'ti-
quette prThoipale des r6ei-
pient*isan- lesquels ls miel.e


M. Cupidon Souftrant, M. et
Mmne. Volney D. Louis et leurs
enfants, Mme. Vve. Joseph
Beauregard et tous les autres
parents remercient les nom-
i breux amis tant de Port-au-
Prince que de la Croix-des-
Bouquets qui leur ont marque
leur sympathie t l'occasion de
la mort de leur regretted

Ismela Hypolite Paul
Cupidon.

Is les prient d'agreer leurs
sentiments de profonde ga-a-
titude.
S m t Mi- .w ....... ..


des I
dres;
man
le di
L'
Dam
bre I
Port


tgenttrie. A fleur, 24 pi4
airtepmaneobt caT r
a dz., 20 gourdes. Batiste
fit Thenwutvaque ?,auna
r 10. auea
ssor. A home extia l'au-
50.
aussettes pur fil homrn-
lanehes et noires dz. 24.
umetis Anglais mites
e 15.
ux cols mouse Italien la
atine 8.
u de Colopse Russe grand

rfum de luxe (grand)
3.
etelles extra f mt la pie-

ssinm mail pour malade

Ceinturont citui' extra

uteiles: thermos 2,80.
liJe a tr de voyage 10.
ntiftri6e P?&beo. Elixir
PAte Q0
ones 4tiate wVe miroir

igns a repAsser i <

BAZAAR SURPRISE

le Rues des Miracles et
Egallite


A VIS


Service Nati:'n ce ia
auction Agricok ,*:
eignement Rural I,:>.. it
i, sur ench& C. si L'.:e-
ite de Dami-1n, u7 rv un1C'
e de trois (3) annees a'ux
itions stipulees au Ca-
des Charges qui pourra
consult6 a la Secroetairie-
'Etat de I'Agricultuie..
exemplaire de ce Cahier
Charges pourra tirc a-
e,. aux .nteresses sur de-
de a la Direction Genera-
iS.N.P.A. et E.R.
adjudication aura lieu i<
ien le samedi ler Decem
1934, ia 10 h. am.
au Prince, 21 Nov. 1934

LA DIRECTION


W r-'


strangers seront offerts a t Pa- .
cheteur; cette indication sera /
libellIe en caracteres latins
ind6elbiles, apparent et bien
lisibles, de cing millimetres ,
de hauteur au minimum.
Les emballages ext6rieurs
devront port-er la nime indi-
cation en lettres capitals (ca-
racteres latins) ind61ebiles, W=. B
apparent et bien lisibles, de
deux centim&tres de hauteurLa proprete al le Care
au minimum. des dents


Art. 2.
Les dispositions du present
decret entreront en vigueur
deux mois apr&s sa publica-
tion au Journal Officiel.
Art. 3.
Lmnitre de l'agricultu-
re et le Ministre du Budget
Sent charges, chaeun en ce qui
les concern, de I'exweution du
present d6cret.
Fait & Merye-ldaut, le 4
'Mtt 1113.
Albert LE RUN.

Par les Pr~ident ie la RU
publique:

_e Mini tre .de i:'Ar. fltu-.


e ...... Q i aI t E.

Le Ministre du Eudgiat:
.


-S dalse p rears, brWtaSats-
L nrhmwes MiaUUe- coa
ces cthens sont praicuies At.la

L. Colgate nelioi ]s dents par-
faixtilnt- chaque fissure,chaque
cccvane e eItsa emkellit parte
quil contiant la mmne jOuwSre de
paolisae que tea dentifterX"' m-
ploien. La saveur duColgatc cat
vditroe~eit t rN u,,m6

jMsfft param6. v. j i


Acaus Ua n a
tahiiaujeur&tni.
ZRployeZ Ite
Colgte 4oir et
nrm, a<~tJ.met,

meauti to Voe da.
ve *Rt s


La Maavaise
Haleine
en$SveuvOhi caet
rar dem larocetts
A4 routriut. en
d&cei prsitioa qui-
denits. -C.olget
re* .iii* cet t At
dt tlowm.


-r~l~a~ iafmxI~Iw


Tout ee qui peut procurer une sair6e agreable.





PALACE HOTEL


*...A' r-' -

rora~enJa


SER VIICE A TIONAL
D'HYGIENE
ET D''ASSISTAN(CE
PU'BLIQUE

Section de I'Enseignement
et den Propagande

Port-au-Prince, Baili.

BULLETIN D'HYGIENE
Samedi 10 Novembre 1934.


LES MOUSTIQUES

I! importe (le distinguer les
moustiques tenants et leos
moustiques dangereux. Pari..i
les premiers nous connaissons
t pour en avoir support les de-
1 agreements, le psosophora
Spygmaet e l'Aedes Toonior-
hynchus qui bourdonnent, pi-
quent et contrarient le repos.
Nos moustiques d(angeroux
sont ('Aedd Aegypti, sueep)-
Stibles de transmettre la deln-
gue et la fievre jaune et le cu-
ex quinque fasciatus, cap a-
ble de propager la filariose.
Plus dangereux encore (que
le culex et les Aede~. sont les
Sanopheles vecteurs habituels
du Paludiame. En Haiti, nous
en connaissons actuellement
;deux- espeees: l'Albimanus el
I l'A. Grabbamii.
Dans '6etat aetuel de nois
connaissances, !'Albimanus
est le.seul qui transmetto le
i paludisme en Haiti. 11 est d'u-
ne importance capital de
pouvoir distinguer les Ano-
phelesdes Culex.
.Dvelppement et MIeurs
des: Moutiques. Pour appren-
dre a d6truire les moustiques,
il est indispensable d'etre au
c.sourant de leur biologie et de
leuirs meaurs.
Les ceufs, pondus ordinai
rement la nuit a la,surface de
Veau, 6closent en un ou deux
joura, si Ia temperature eAt fa
vorable; si elle est base, 1e6-
closion peut etre retardee da-
vantage. Pour VA. Aegypti,
par eKemple, les ceufs resis-
tnt a la dessication pendant
des mois sans-perdre leur vi-
talitA.
D'ces cmifs so.tentd lar-
ves qui, apres avoir's I plu-
sieur$ mues, .arrivnt.it e ur.


corimp.4e tz 'Ioppeihehtj
sept jours, dlans le.s r'
trop icles., Aci: s1 nFL-ir.W
en nymphes.
La nymphe, apres une..
riode de deux a trois jfna
]aitse s'echapper 'insecte p
fait.
En somrne, les anoph lea
le, (ulex, pour passer d 4
tat d'ceuf a celui de mon
adulte prennent de'9 k
jours. Cependant chezle
rophora pygmae et IPA
Tooniorynchus cette vi
tion se fait seulement en .
ou quatre jours.


~-~"2 ffP~Si *


Le Vapeur COLOMU
Voy 35 N. B. de retour;
ports Colombiens, de COi
bal C. Z., de Kingston Jt,,
attend I Port-au-Prinee c
29 Novembt-e 1934, en routoi
meme jour A 2 heures P.
pour New York, prenantW.
passages et malle. ."
Le Vapeur PASTOUB_
oy. 34 S. B. par'tira de Ntv|
York le 29 Novembre 19 .
rectement pour Port-aUft,,
ce, o' il est ..attendu It-W.
combre 1934, en route le t
jour, A4 heures P.tM* .
Kingston Ja., Ptierto C6
bia, Cartagena et Cris
C. Z., pregnant fret, passag..
et malle.
W. BLEO., ;.

Agent. G1erA
A .
A VIS.MA TRIMON iL

Je, soussign&6 Andr Bl'2
donned avis au Public oni
ral et au Commeree On f
culier que je ne suis p
ponsable des actes et
de mon 6pouse n6e Mari:A
16eus, pour ineompat-ibi
earactere, en ttfndapltQ
action en .div6e jijI:s
tentee.
La Gonfive, Haxti, Ie...
vembre 1934. -.
,, ., ,, '


.- P. llR


---- IM- -mh


avoc Jean Toulout

Jeudi
Aileen Pringle dans
AMOUR DE REINS
avec Conrad Nagel.
Entr6e 0a0
vendre.
Sandra Mili'vanoff dans
LE FANTOME DU MOULIN ROUGS
avec Georges Vaultier. :.
Zntr6e 00.



PALACE HOTEL

TOUT LE MONDE SE DIRIGE VERS L'H

PALACE POUR QUO!?

La raison en ert bien simple:
Des mets delicieux a un prix raisonnable, |
De la biere gratuite ai chaque repa-,
Des glaces exquises et assovties.
Bilre a la pressi Sandwiches .a n'import# quelle here.
Radio-Phonographe
Table de billard,


i




------ .. ..................... ... ... ............................................. ........... ..





.. d.part suivants de New York pour Pdt tau Er vrseeme
j^j, 4trectem :eft, chaque Mardi, e eept* Ie as.E fm^
SIII ...ui la...sera Lundi, l.e 24 NDembre, 1984; .. toe ca omporte d
...... ... ... .. 9 .. ... .. .... ..... ...... .. ......-. .... .. . .. .... .. .. ... .. .. ..... ---- ... .. .......... ... .... .. -- .... ... ........ ........ ...-... .. ..... .... ...







er M e e ... .... .... ...... ..... .... .... .. ... .... .. ... ... ... possibility& sentinentales. et
^ g F ''^ 6 ^^. .. ... .... .. : .. .. .....:. ; : : : .............. .... : ............ ..... .. .... .. .








asteamers sont pourvus :de Chambre frigori- 1.; U It 1 ef O question de sht, de ben %lwl
...... ....... .... .... ....*. ....... .... .. .... : .. .. .. .. ..... : .. :: :. :... :.. ::...
"" ....... .... ........ .. .... .. .. .. .. ... *... "."." .........











I...le. 4. Dec., 1934, D&, 1984 A ha.un des A trouble.

tlentura, Ie 11 Dec., 1934, le 17 D&e., 1u34 Ttoici an pne gui se passede presentation en tons pal s de la femme pen ant i'ado-
le 18 D6ec., 1934, le 23 Dex, 1984 LeM grosSes sculptures massivcs ei sUt anies de s hande lescence, lesI premiers ternps
S le, 24 Dec., 1934, Ie 31 De, 1 .93.4 .de rolemen., tenant fermement a route, snt des symbo marriage, apr.s .u.ne gn-
I le 2 Jan., 1935, Ie 7 Jan., 198$ lee 4a stczritt depuis Its ddmut de l'aulowobile. 'see, Si 1' poque dtr x i ewur .
niura, Ie 8 Jan., 1935, Ie 14 Jan., 1985 Ame an :murs dens anntcs d'ndvcrsil4 qui C emflnr di go, routes Ies fois que a tfem-
S. 15. Jan ., 1985, ...... 20 Ja-n.,- :19385 stoer, s' etes ant dipae- celdde tot! nutre pnc..u n est :en ut d'infiritte
yiqrdl, Ic 22 Jan., 1935, le 28 Jan., 19%5 queluzy'cn fill Ie prix.. i teudance Lh neurasthenie
1,^ : le 29 Jan.,": "...... .... 1935, "e: ... 1. :l ... ,:3. ............^ :: :. f..,.., .em b :npoin i.,. ri gidit4 etc. )
r,le 5 Fev.,.. 1935, v .. :. :... taut songer .insuffisance
e 13 F6v., 1935, I 18 Fev., 1935 ...... des s&eretions giandulaires et
.ui,. le 19 F6 v, 1935, Ie 25 Fv., 19.35 e.. .:...prend& .n traite. nnt
l., e 20 Fa;d 1935, Ie 3 Mars 1935 ui t vivi.e...
ntura, Ie 5 Mars 1935, l e 11 Mars, 1985 .(d. .. te. b..... o .nh a
,,, 12 Mars 1935, Ie 17 Mars, 1935 1 .-- .I r' p iiibre votreybcIhetri
aqu .19 M ars 19%3 Ie 25 M ars, 1935 i t $a .. .::::- .:-t .. )-:--- au g ra...
. "--..; ...... t n : .. .. "- .... .. ...:.". :: :...'.. ..... .. -- "-"-" ...... i e 1 f f ... .. ....t d e i .....




















t RAIle.O18D ST94, le.'.D, 1-.--.: '/ de sbn D: T.i.e;n: o (teur allemande
,.!KAM.A RAILROAD STEAMdSHIP LJNCe, / 9 4t,. J. .. s. Avep O. aa, Va.


W.M. S. LLOYD,


....... .' ..- .t s nnr, .





lot












$24r 24
ACr tt' tBACr 'A LA T A 4







-tm e n rfl.t(I oz Isowhid




-1 ,C otr, a .+ g.. ral,. Le.onsp -.rtict, l'_
.... ...j: t W ,. A.. 4 "'

... d, Pr.p aratIon Ecole de G ne .


...rts et cnsi i. : m pt o. .o t ur .eu .




-: i- ue L.--.. -. -- t 3 -_




.-| t ?..... I l -' .- -. a d i.c, ip hn n .. .






to$rts et conscient. ... mpteflt4 .. coura..eux,


n a n.DL~bL-


... .. .. .



~ 1"' -



......r
INo-


... .. .. .





.. .. .. .
A.-.....
... ... .. .
.. .


9
s-I

K.


SOCIETE: IA!T!..
r r-
^ALLE111A:\ 1!!


Y -


.f. '..
-'7. -.- ." c


Ic.


,IFLUENZa. "'1" [ |
Si "-- ', -"al'l -T


, i~p:,ez it ,'otre organt.5me,
In pk al8so01ption bucAa,
ie.. :t :iti Is d grande, sciea-:

f.l1i n. tA E. .i l a 4. resoi' :: :

t. l It $. I 1n(' cure (dOka :
S-ETl a la lenne n n pal
..I L '. t litI i t phyvsico-senti-
C i< tiLJ, 1rt.')\.(.( Li. e if raffer-


..... .. ......
................
...............
...............
...............
. ..............
.... ..... ......
................
................



...... ........
.... ... ...
..............
...... ......
.............
.................
.... .........
.. .. .. ....
.... .. ...
.. ..........
. .... ......


.............
.. ........
.... ........


I- :i atichi"ur d l to int, la .jeu
. t-c dii crl-p,, la hunte de.s'
IO t 14 I c t v0. 1,
.. I -od i ) ku a .U o ein
't.e J .'iarmsacie Sousth -
n .I ;..'
7 5o Idl uuFleroiu.
c.I.11i).i 0 1 iJiL1't r tr
.. .c ,.ra de tivie it
[i' {Q5fi Cu n brOnt la
U IR I Pi
7uhs .r Soslhene Geffrard,



,;'. :t', .' -i. l i pour H aiti.




r(,no Vetve Saint Ger-
Champagne fora chan-

11. Decembre pro-
S 6 h ces du martin,
>'ts;;Q1e danniver1saire en
1'Cit'(e (s Son fThu mari St.
ur i a-l ('hampagne.
Tcs )parents et les amis du
16Wunt sont prins d'(lasister a

l.t 1 iW ent aai>i tint lieu
(' invitation.
Port-au-P'rince, Ie 19 No-
vombre 1934.


POM MA DE 29
(.1attelle, IDimangeaison,
Ecmzea, Tiche. "
Phie. St.-Francois
Dr. V. MATHuRIN
Gd'Rue P.-uut-Pce.


coggab
SI wts t4i


p


LE TOUR DU MONDE
Iln'est pas n6eessaire d'etra rich pour
'sotisfaire bep'goOts:pour tl vcyoga. Les
gens de condilton moyenne peuvent perinero ce pi:tsir ovec t'6pprgne. Les
moirfdrdes d6p6t;r-gr.4a e6 in'r&6t cam-
pos6, ont t6t foit da consattuer une r-serve
Int6ressante, r6aolisabI au besoin.


i; .... .. .. ... .
Eof
. .... .

... ... : -_ .. :
t" :7:, : ': 'i .... N' -:... >": .: '
": : :'x" .. ,, .. -.:> .
:it.".ea: ...C "i3:
4 :<.;:..... .. .
_$ .,-I' ... .. .


re ii i s sa,


d'un


at les


mie i rs e & r s.


'e i -

S.; outez


(i soi ; 411i 0 te


/


I


SANQUE


caes [a


leures ti


vaste l.e.


i


ROYALE


DU CANADA


- -- V--..


AM


qruirmtes-aSeeaecc de..


Il"-E~Qe~~71D


a i, \ nes


Compare,,,.






..... ". . ." . ." . ?

i *d t .a. ..e 4 ., .,... ,.m. .,-

........ ......~. .~. ....l....~tr. .e nl t ib l r e V -- t. .. .... .. a..
so et. u an .. ..t.a p.P ..oo om l*rKU% .... n : -..........


vre. LI e u.roit ?aulci alitcu t. Me, sfaita lt (xcuser do-..' c y on ''.s r rc.dben:
L ou i. l d ... .... .u .o. . .......
... .. ... .... .. .. . . -..- -.-. . . .... ... .. . . .. ..;. ........






so.. c ri..e so u ligd -. d. s. .vrt. p u-.. le C p ...... ... ..... :': .- .
cp"da r port it 1e v t' Nos.. p.b ... ............. ... ... ........... ....... .. ..






Le...: re oi e oin ... : .. po s .e .eu es.. luv Ir Pl : :. :
it ipeur pricommelleapar6&e ZO. O D m trn h r ploths- I .. N*W$I$
de nt Vest hit qul a arait6e A. 1M Cal 2s.% (Wesley)t Jtudi so:, gr Avea er daet"
Louis a .' d..e re quo R r Powell Nau4/5. Weley). n. .. .a. rrhnn. r. .N
.. .. ..... r m e .u n ... .. .......... .. ....... ... : m e ;.. :. ;. ::: v o ......... ......... ......... : : .,.,' ^ ..... .. ^-











c-l-cio tait u,6-. mm anas- 1 d PIA
chette qui. n.e d.pouvait servir i. Marpean13m(JVB..Daer>: &.t. 2ga. Vietc g .... n ... ........
ptuer qunhomrneuLouis *Blancm 40 0t res (rel ai Samif: soi re rendeaus' .. ..
... profile oceasionpour x ler Wesley luh, 2.me. J. h fpor .I. .e .olU n.. C ene roz e-. -4 .n.4I.I.I*..q**.
liuer .. : .q l .. d pa te.tn.p B. D am rc re. o ru x : ........... W
.dans.l'ex ution ii m e, *et ... ....... .... .... r4 ......10...... re t p t ae d to a n u re r i ... ... .. ...... v ...... .. . .






qu: asipe^ment rencont 1eG ONe 2ne. P- ...l ".j. .
,Paulue; itandisu pe celu-ci: re Nelson, 3.me. eodai t Char. Dimow he, p..rfir we 6u .. ..eu ...::::::. :
n atles, vre# gra b p r tee Pierre !..,t e t... ..... .....P.4 4*.CN*.a U
... p rise q u o 1.'ac. ... ....e n .. Su l e H ... ...f i .. .. .... .. jo ... ........ x.. ....... ... .... .. ..
plidt. .. .M... .l... ... Im.5, 26m e. .. .nI.. lpl .nf ants h u n Fr. ................;.. .. V..1











compte celui-ci reconnait son bruise 5m41, 5eme Orlando 5 Arrlvrmi bieniM:
reur: la tte et les bras n '- mPtres. ( mini trati on Gtntrale des


talent pas separes du corps. j
La defense, par Porgane de
Me. Pierre Agnant, souligne
energiquement ces contradie-
tions.
Plus vien n'est entendu, les
debate partieuliers sont close,
et aIaudience est suspendue. i
Elle est reprise 10 minutes a-
pres, et les debats ge6nraux
sont declared ouverts.
Le Ministre public fait re-
vivre les circonstaneus dans
lesquelles le crinc a eu lieu.
11 soutient fortement les char-
res 1nowteus centre les deux
"wOu es..
Me. Agnant, pour l'accuse
Paulciua, carte complte-
ment I'actusation port6e con-
tre Louis Blanc, tout en se
chargeant de la responsabili-
te du meurtre. 11- reconnait a-
voir donne la moirt: Verne
GeI vais, mais il s'est trouve
en face d'un agire'seur, et i!
s'est defendu: la defense etant
un d)oit 163itime et sacred.
Les dfbt, genilraux sont

Le Jury desc:S:! dans sa
chambre d de liberation et en
revient 35 minutes prles, avee
un. ve dit daq u ittenment en
faveur de I'accuse. Louis
SBlanc, et un verditdde....con-
damnnation control Paulcius
Paul, tout en lui reconnais-
sant des eirconstances att.e-
nuantes.
Le Minister public, dans
son requisitoire, demand au
Tribunal de condamner I'ac-
cuse Paulcius Paul a 15 ans de
travaux forces. La defense de-
mande au Tribunal de fixer la
:peine a 3 ans.-
Le Tribunal condamne UIac-
cus6 Paulcius Paul a 3 ans de
reelusion.L'audience est level.
II est 10 h. 10 m.
:-
. . . .. .. .
CH:::: NIQUE SPO RTI
(.. ... ..
U-


Exhibition de Rene Ambroist
(0,oids et alitres)
Arrache d'une main : 1? li-i


vres, ArrachC des dOux
mains: 170 livres. Epaule et
jete: 250 livre.:'
Tir d i'Are.
lere Suzane Archer 15
points, 2emc. Lola Richard-
son 11 points, 3eme Graziella
Poux 7 points, 4erme Odette
Chevallier 2 points.
Exhibition de Volley-Ball
par Academia' et Racing
Club-Jbin l.

Championmmat de Footbdal
C'est Dimanche 2 Decembre
que s ouvre la sai on de foot-
ball 1934-35.
Rencontre sensationnelle
Racing-Dragon
Entree generate. G. 025
Tribunes ................ 0,2)0
Voituresi ................ 0,50
N. B.-- Les membres de.4
clubs qui veulent beneficieir
des avantages de la carte d'i-
dentit,, doivent en fire la de-
mande au tre'orier de la F. F.
A. par Iintermebdiaire des se-
eretariats de leurs clubs.


Marc BONCY.
.......MARIAGE

Nous avons requ avee plai-
Air le faire part du manage
de
Mile. Anna Angibeau
avec
M. N re Beeson.
La B6nediction Nuptiale
leur sera donnee le mardi 4
Dleembre-prochain, A 5 heures
V2 du soir, en lPEglise Cathe-
drale.
Nous envoyons A 1interese
sant couple nos meilleurs
vceux de bonheur.
-if
ECOLAE ELIEJDU BOIS

DLes religieuses de Ecole
Elie Dubois invitent A la fMte
'de St. Francois Xavier tous
les amis et anciennes eleves
A % Ir e v T % bm tn % c ad


Postes


L diepeches pcaur New-
York et tEurope 'via s--
Yw .di-c t) p .r ". S. .." -
LOMBIA, e-.n "
jeuCII 20 du cu ::.'x.
Port -J-ince .n 7 "-
vembre 1934.


A VIS COM.V1 A
Le public et re n
particulier sont avis& qurs -&
Bureauxn de -a Muison
Re IT. Auyg cse & Co.
soent transf6res Rues du
Per @t d Q b I'ancien I'
Armour.
Les clients nt de la Capi-
tale que de lh Province you-
dront bien v adresser leurs
acorreoMpdflnd( e et toutes au-
tres eomrnmuieati mn d' laf-
res. (Phone "72.).
1-s livraisoins et expedi-
tions de snere, clairin et al-
eyol s;effeetUeront come par
le pass Ia Gare du Nord,
Phone 2307..
Port-au-Prin(ce. le 25 No-
vembre 1984.'


; :S




... ..


..........

...:..... .
... .*... ...
' .-.,**
zz*:
:*

. .?
i" '.:.
. :.i......


SL'Almanach Nationalm el A Amanaeh V ormot... .
. .. . . . ..
< ~ .... .... ... .
. ... ... ........... .., ::
. . . . .. .. .. .. ... .........
1 i .,.,, .. . ,r ___i^.' ... . ..... .... ........ .. ,
. . .. .. .


N.p
Neu vnus: oflron- Meda
ine Mesdmoiovles et Met-


sieu.rs. e1s


ICHUOS drni~ei'e


fouveaute8 parisienn*., ita-
liennes. teheeoslovaque., you-
,od'ra- .- et autrihieinners ri-
e f:pE. (: C.'?t de pr'es mer-
V. e:les de c. uti9 (U line ie,-
gincet rafflnee, des couleurs
avisht.-eatiques qui vous plai-
riOnt tirs certa inement.
Vene-.z .,t voir et c'est tui
trs, grand plaisiri' pour nouS
d. vas montrer ces novenu-
t .t
V\ici la nOmenclature ('des
artic es rec'us:


Une ten-


('re d,' chine cl(que (20 cou-

I nfs pun, mervfille:
('5pIe gymIpa 1.5 cnn-
lovs) d'uine >eaute inouc'!
C'rdpe cascade (15 couleurIs)
luxe s.ans pareil!
Crepe de chine Lyonnlais


puresie


FETE DE CHA RITE


Le vendredi


30 Novembre


courant, aura lieu au local de
1'Ecole de la Cath6drale Ste.
Trinite une ft-e do eharitt an
Profit de Pceuvre.
Ventes, tombola, Kermesso,
F attractions diverse.
On dansera.
Entree G. 1.00


A VIS

Un Nouveau Testament se.
ra envoys gratuitemant. sur
demand, A toute perscnne ne
Sposs-&lant pas les Saintes E-
eritures,
S'adresser Monsieur J
Alfred Pearee,ia Port-de-Paiz.


de ia Miaisn. iLa miese iurA au ----
lieu le 3 decembre A 5 14 h. et' L'nstitut Tippenhauei
d'Haiti, le Charge d'affai- Fexp6iltion des ouvrages s'ou- demeure uny excellent &rro
S: res d'Allemagne, le Chef de vrira d's le samedi ler a 2 h. avee son irreprochnbL;
Division :au Departement de p. m. ntn, .,r,,sr.
:TInterietur les Membres du
: Comite National des Sports: ,. ..aN
MJ. M.JHenryv Larg Chef de
Division au DMpartement de
.I'nstruction Publique, Fr-
d.rie Destouches, -Chef de. Di-
i:: io "::u i: :prtement des : : .
nations Extrieues, Edmond L 3 aison Alas Roy en kti vet tcdeu
Ma gonis, Pr6sident l-de la .e .tro.yr.., daw 4o.tn 9. 8 dt o.-
Croi Rouge Hait.enne, Er- menwr .laa -ae son Mtu aux .:
:::est::Boramme Prsident de
F--" Federa ltn 'u Baon a a !- et a sI btie *2 des.,
Main Amateur;:G&rard. La- La Cppkloe dr W i
fontant-?reisdent du Tennis La. R&erve. Sia-le 7

:.:..........'.... .. ..:.".. :...... .. ." .;.. ....'.. ... '. : ." . . "" 5 .' ; . . .. ... .. .t ...
Cib M.M.M Llio Ma brancheshe
Ju: e auTr.ibnal de C La Mqisaprenant Its Irap Ce linwin ft sI. charge.
... on, l Secrair. do I.. ?. .. t n .4 ..t.re vemiu aa .mr e .prix .apr ..e.
...... ......'. ..,,, ,,. ..,/.


(50


couleurs)


Un enc anzemnen. '
Cr&pe satin ....
(20 eou. ......ur...) u...
Z PS c' i .' : :: .
.Cr. e oTendul -n
L. 01 I '3i< ':"::""
$ r :.' .tV :- -:.:-
(i .inp :
7>v, i -. :. ..w ,'w-,.' ;.. :. .
de choix. .-
Nos rayons de Bqne
s-nt les ]>hUS a sggort
pii a e. : : : i
Une visit; une tou]
te visit vo(US covai
\ ?1s lie p)erdtrex rianen
*... aisant. t .. -.


TOUT-VFA-fDI0Nw

LOVUSSI SlFRER
. ..,..:..: F.
-''-.. '


I .
S.2.

ta\.


reimI-XvMuf41 I

RuIe du Ma-gasi


- T'1"rr.r.. nr'r


-C (rD ew r n n.-


- .
SF''


A de attea

Place de la Paix i:

Rue Courbe et Rue du Magasin de 1'Etat'--=is

ACHAT D'ECAILLES DE CARET. VIEIL: :O.R.-
MANTS, PERLES ET PIERRES PRECIEUSESB VI:
LES PIECES ARGENT ET OR, MONNAIF 'DE
TES NATIONALITIES, A YTES PRIX ABSOLU.n
AVANTAGEUX. ...............
.. ...... .. ..... ..


.. .. : ...... :: --:::' : -:A
.. .. .: ...
sEI.... ....--..--v--..:


Le
deisalteranit ideal
La soif esc c supplice de ~Mr& Adaom:.
d'un peu de citron, ENO's "Fruit Salt& pd're
effervesoenti eaux proprztts ditgestiv*s nature.::
est le disaltirant ideal, salutaire et a riabk. Vne
ui llterce a c vfe daa un verre d'cau atin s6r. .


:FRUITSALT:A
Achetut-en uric boutrfie an-."
I L% i "u ma. ,i EN, .-.-.-
Uamnk F.Rwcbr&Co.1


L.


~WU~~..-..L--....~X-~~~ III~IY~(LICI~~Jllse~V


MU


Si


..X. ".
.


V e ouls frisson


__ ; ;


1