<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02289
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 17, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02289

Full Text




;I r ^T i r il WT ., .. : ,, ,,|
. .x...-.... .




.^ .. .. ......
: y/.:'"": *,,," .., .. .m


-.p *.


. . .. .... ,f .. . s.E 8 S .is.


S~. --p....................c Ar- -


A U P :.C i .. ... S. ..: .:..... ...: ..
' . . .. .. {- -:: -


if........ .


avomns en euri&Sitt,
Smeille du quatrilmw
re de f' ection de
wViet:. .& a P. .
'la Rpu. iqu*7de1

e ~~que nous W wns
dlatement apres
.ijaoriti de l'Aem-.
a^nale l. eut wconfit
dirPouvoi*r. Ce n'V.
4'abord, dans notre
n tn feu personnel, de
r. m. s reactions jour
*. de Novembre 1930
e Novembre 193S.
pnression qu eti def
*:cette simple atreitro
est si forte que nous
js pas tau plaisir
Ofr jouir aussi ns lee-
It Ipui, quel comment
u.t-tire plus eloquant
simple paramltlisme
,. que nous espermons,
P.w demandions, et ce
rffait?I
p sstble quelasa s-
tdamour propre d'a-
jv uste a plusieurs an-
distance, en plaant
Ik rtmiere minute notre
twamns l'Elu de 1930,
quwique chose dms
S tieottn i 'twus citer
inm. Mais i a veille
'Owembre, le. pre-
non$ etlebrons, U-
POccupation Militai-
Pre, ec Prit & Parre
a le voudronsd e tVOc
SO .Financikre, on nous
ce petit mov'
tisfaction person-
tout Ie pays se fe-
ar.ir eu la main si
pa, r rerdren de
..-dtaires, d'avoir si
e confiance, et d'a-
an mot, a heree qwill
c: isi I'homme qu'il


I. n'allons pas donner
Spte-rendu de la memo-
lsmnee de l'Assemblee
le d'hier, la radiodif-
-tfaite par -.yant deja porte les
8 details de cette san
Ol.nnaissance de tous.
Ie pouvons eependant

fETE HAITIENNE


PECHERIE
leA24 de ce mois a trois
.de Iapres-midi que,
ment a ses Statuts,
REHaitienne de Peche-
nitMira en Assembl6e
.Annuelle. a la Chamin
Commerce &dHaiti.
l^itation a laquelle
-ivrer cette Socif6t-
d.&tre encouxragee, car
:O.vons pas nous re-
g.tre eternellement
de I'Etranger, me&
les poisons sales,
--gen6ra}, les. c6tes
ent pour tres pois
uhaibjns que cette
dont les organisa-
-do homes ers
| $v[elojippe. pour le
e lacommwu-
444 ..... . .


nous garder de nous: appuyer
sur le geste spontane et admi-
.rable de Seymour Pradel, em-
brassant: son viei ami St.m nio
Vincent quand .ie 26eme. bu.-
letin fit de ee:dernier Ie Pr&I
sident .de la. Ripublique.
A cette: minute supreme.
tout ce qu'il y a.de chevaleres-:
que au fond de ces deux: beauxk
exemplaires d'haitiens bouil-
lonna, et submergea les peti-
tes rivalites personnelles et,
loyalement, fraternellement,
ils se donnerent I'accolade.
Be) example offert au pays en
cette circonstance delicate, e.t
qui fit crouler le Palais de la
Chambre sous les applaudis-
sements de l'assistanee.

xxx


Nous entrons avec 1'etablis
segment du Gouvernement de-
finitif dans la phase. des g'ran-
Ides realisations qui doivent
coneretiser, au-fur et a mesu-
re, la nouvelle independence.
Mission delicate, rude, peril-
leuse: elle nest pas au-dessus-
de la competence, de Fexpe-
rience, de la sagesse et du pa-
triotisme de M. Stenio Vin-
cent.
Tres sincerement, nous a-
vons confiance que I'E.u tde
l'Assemblee Nationale mene-
ra a bien la ttiche qui lui est
confine, et qu'il snura, par eta-
pes successive, reconquerir
la nouvelle souverainete du
Pays. 11 est superflu pour
nous de donner au President
de la Republique !'assurance
de not:re plus complete devoue-
menT qui s'appliquera a lui
rester fidele tout te temps
qu'il demeurera Ie bet et pre;-
tigieux haitien que nous a-
vqns toujours adniire. met-
t.ant au-dessus de tout les in-
tP-rets de la collectivite et fer-
mant son ccour aux petites
faiblesses d'un milien par-
fois decevant..
<4Le Nouvelliste,> qui a eu
l'honneur de computer le nou-
veau President de la Republi-
que parmi ses collaborateurs.
et. collaborateur de ces der-
niers temps si difficiles, lui
present U'hommage de ses
meilleurs sentiments.,>


ACCIDENT A LA HASCO
Mercredi dernier, le sieur
D6mosth&ne Lascaze, a et 6
victim d'un accident, a la
Hasco. II a perdu trois doigts
de sa main gauche, qui s'est
trouvee prise entire deux ma-
chines.
A lH6pital General, ou 11i
regoit les soins necessaires,
on espere qu'il n'y aura pas
d'autres complications.


CONFERENCE
Demain 18 Novembre, a 10
heures du matin, Mine. C. Ro-
semond repetera, au local de
'Eeole de D r o i t, et sous
les auspice, de I'Associa-
tion des etudiants, sa brillan-
toe conference sur < Haitienne a travers le Code
Civil.
C'est un beau regal en pers-
pective. ..


.. '....... .. ... .. ...... .. .... .. . .... .. ... -
, ..- . . .. . .
.. .. . .
? .... ...... ... ... .. .
: -.:.., .. .. : . . :.. .


DETONA TIONS DE
CHLORATE DE POTASSE
(es Iours-ci, come .% cha-
que fin d'annee, nos gaming
ont recommence a celebrer Kl
venue prochaine desztetes par
des detonations de chlorate diE
potasse et aut-res explosifs.
Dans certain quarters, on
en est litteralement assouirdi
Nous esperons que la Poli
ce, non moins fiddles qu'eux i
ses traditions, n'attendra pav
longtemps pour interdire ce;
explosions souvent dangereu
ses et toujours intempestives


LE COMITE

DU 18 NOVEMBRE


I Voici les noms des Mem-
bres du Comite qui s'est cons-
titue pour cel6brer le 4eme
anniversaire de 'election a la
presidency de S. E. Monsieur
StenioVincent.
Florian Alfred, .Jh. Blain,
C. Rigaud, H. Laventure, Ed.
Nelson. .D. Balthazar, M. Ri-
viere,Alcius Lafontant, Caius
Dautant, Normil U. Charles,
Henri Piquant.
L'on sait qu'a l 'occasion de
eet anniversaire qui sera corn
memory demand. il y aura le
matin Te Deum a la Cathedra
le a 9 heures % et une r6cep-
tion a HOtel de Ville pour la-
quelle des invitations ont e6t
fanc6es. -


T Tureau.. .- .
Nous envoyonses aa 1ceuix E OY'AGE IE .I .
iet interessant coup e nos sou-
Sbaits les meilleurs. e Directeur -du si.> t .:
-- ^ ^ ^ ^^ ^>^.^^^^ rE nsei gn ,mnent ie li- .n..:-:-;
S( nel C ngniour Dorl;' > p :
i la semainne feQniek po
T CNE ORIGINALE Porto Rico par l.e e(Gennevoieve v :
IITIATIVE DE LA Lykes,>. Ii va visiter-les co-
REVUE <(LE TEMPS)>. es professionnelles de ^ it e
Svoisine et etudier leur mode
s Pour la preparation de n" de fonctionnement.
c~ :numero de Nod la evne e Nous ignorons quel era la-
* Team's> a eu I'originale i'_e durke de som voyage, mais i t
d'adresser aux principaux e certain qui e pourra -i"'
poetes, prosateurs et homes Oule profiter- au service place
politiques haitiens une circu sous la direction habile et
laire leur demandant de lui comnpetente de M. Doret.


communique a voionte leur
premiere poesie ou la premii-
re page de prose don't its ont
6te contents, ou le recit d'un
fait historique don't ils ont
ete temoins ou sur lequel ils
possedent des documents ine-
dits.
L'ensemble de toutes ces
pikees, choisies par leurs au-
teurs eux-memes, co.nstitue-
ra un album sans precedent.
et tres prIcieux come ta-
bleau de a la tterature hait icn
no contempo'raine. -
Nous felicitons notrc con-
frere de son originrme inui:
tive.


Buvez le khum
7 Alix Roy


PUBLIC TrION REQUE

Le nouveau ministry pleni-
potentiaire, du Mexique en
Haiti, le sympahique et dis-
tingue Dr.- Jose Perez Gil y
Ortiz, nous a fait le plaisir
de nous envoyer une brochure
du licencie Manuel J. Sierro
sur la contribution diu Mexi-
que a Ia Conference de Mon-
tevideo.
Nous rernercions pour le
gracieux envoi.


L'Institut Tippenhaer
demeure une exeellente teole
avec son irriproehable
sioxpOWC r.


LapsAa


OWD~di 4"HA |


~,~w w v~~.z- --- --- ---~r


w I~


. .. ......... ... ... ... ... .
" .. .. i.


Apart visit" qu nous,
.. ... .



: av.ons: aD oBes dans: t.oire
Snum6ro d'iler, les :aviatuers
-' ameeicai. .Fo.rsythe et:. Atn
derson o- tu r: us his:hIer a-
prIsbmidiji ar: I Ministre des
Etats-UnisT Norman Armour
et le Magistrat Communal de
Port-auPrl.ee. .Its out aus~ i
passe dagreables momentS .
chez Ie Dr. Thebaud
Aujourdthui, iLs fion un.,
excursion k:.Kens en co
pagnie d'un certain nuombre de
personnalites haitiennens.
11s" repartent demain mating.
a 8 heures let nous esperons
que ia foule port-a u-pTincien
ne, qui a rate le plaisyi de les-
voir arrive, se ratrapera
en allant acclanme.r leur lde-
part.


Me. DLUVItLLA. NOMME
IJUGE D'INSTRULCTION

Me. Fabius Duviella. Jutc,
pr&s le Tribunal Civil de Lu-:
Ressort, vie.t d'etre appele
A Ia direction d'un des trolw-
Cabinets d'tlstrucdon die cet
te Juiridietion. II a p:0e se,-
meont avant bier' en cet.te qua-
lit&,
Sa nomination a e; t auass
bien accueillie', quest d elo-
re le depart de ce!ui qu'il rema-
place. le Juge Ma~sac donrt IL
mandate a pris fin.


,, .. ..- .
- : ": .


c


0 ., .,


1 17, N.E .1. tN.. 1. N 3-N .
.....s *.S. _ _ _ __. ..._.;:,..__::











e Service Natioro 1 de ..
Pri-duction Agricole et de I
Ensignemo It Rural, tenant O parole forternl ..
ipteit edolancedes4plan project d.e.Iairage du .)urg
: tu.s de coton don't es de la Croix-des-Bouui:'
Schamnps so. t actuellement (n- I'electricite t- ./.v.{i
vabhis par les chenilles, a pris Nous sommnes, certes, p-,
d4s dispositions pour ar'reter sans d ]eciair'agea ,d _-- ,
ieurs ravages, e t des bourgs, de ia t'u;.I.
Lu"di prochain les Agents que, cela const'itnTt a '-:..
Agricoles de touted ls r _progre quoI r aI. ,. :.
ion,- iflfestees seront pour n-isme. LMais i mrt- ;'-:::
us de products necessaires corrmmencer par le cofiT' .-"-
'extermination de ces chenl- -!n-nt Comment, eY nt, ..,.
>],,. cevoiir l |p 'on faste d(V &1:--., .
II nous est agreable de con. ,e, pour iclaiira' .! ;
:at.e: r Fempressement avee lei bourg of manque I"un t i ......
quiel leS. T. P. A. E. R. s'e: 'iers 14Iments, de a:.
is-en movement, afin ct leau potable. Sil -a inec :..
clontier satisfactions aux in de premiere necess:e ja :
S er A es s. le on devra-it per:fie.-.,our 4
Sla Croix-desBouquets, cee-.e
-., -. rait, tout d'abord. la refection
(de rues; puis, co ela UILE dn:.-.
tONTER.ENCE on pour0,1t penser Iagyt i;
bie, car eclairage a-
(.'t .den.nain edimanel a qu' :un endroit Te re ])on .
pars-midi que la ibl'- phile. un reel besoin que ..ua -:-;-.
repIreid sis activities avot C\ oiroe lees con-nodites de a -
conference de tC. Lud.v- elation la nuit.- Ma s>t.:.
Vandal sur < probli:me des masses proleta- des-Bouquets o 'es:
riennes>. : existent que de non., t.iv-e:-
SLa Sanc. aura ,ieu danJ ^Is sont sillonnecs de .a -.
. .salo. . la e tdu YPeuple,' ne de ette interessan.- i-, :.e
lite ft fire face a1c ux.c .;
...'......... (ue necessite 1a ret ...,n -
SIA G. ...... .s. .I:'. .-., ,, -
.... v drw t I ts .a i ( j".,'a'':. ... olc :::
,, ... ..,'e id. ... ...t H.. .
o r du pr s ieh i c mI i lt t .d A 2 ,- ... .. .:.


.. Pierre HoI ru:. :
La BI ened i c "n nu) lit '" '- ""
Sur c.a CoP i .- .a-..u..i.: LE :-DIRE.! T7.1-.
D combre. a heu e s- ....:. .'
en 'Eglise du SOCe -C 'ur de .S .V K .":.!. .....:-..


xxx





H. ..1^;.'.: :. .. : : .- :: .. .. '". .. .' ... ..... .... .... ........ . ... .
S..... .. ... ......4



hm.ois angOi XMU- atin CDQNNMW. Mt r p em n pt
........ .. ... + ...... . ............ .. ... .......... .. ... .. .. ... ..



pel diriger ses des e. .......... .La marque HOD t l



'JTamais 4pectecle ne ft l"garantie d'uno preparation parfait. 8 m
Ssant Le Palais gislatif comp. mwM .o .r. .T. a e .m.
om.......e; les ......rues u condui- t a...mi niu :4 p ..
... u ... ...... .. ..... ...... ...... .. HNOM ^:^^^^^.:^:^^:.; ^,-^^^^^^





le personnes. A part cela,






on voysdait des at-troupenients Pour rendtre les che .eveu, :n .pt; 4iaZd;t,,-,0,,,,.,:. 1* Mf,,
ac talent sdes partisans des : s: demanded a
pouvant pintrer au Palais C0MItRU05 L
L6gislatif, cherchaientit' s
n e .i s gi a i.on: ..de. : :: .. : : : : -.a stance de I- -. M:- :-::Assem -- & .:
....... .. ..







Rdeuxme tour de scrutin- a- : ....e pr..re Qomptiqe Nati~n tots ad









V intent q. ...Pradel et io... .. .. .... .. .
.ie du sort, le Ir. Mars qui Grand'Ru. 1721 .








avait mois de voix que ces T&phone 2
deux premiers, demeur.ait Ia cOLEGE A TEMPSV


.t e rt e ...t- ..: .... .
c'est ainsi que, lorsqu-au qua-.
triemeotour de scrutiny, i1 se
retira de Ia lutte, laissant
Vincent et Pradel seuls en
competition, on pronostiqua
que I'heureux 6lu serait ce-
SIuiie qu iriaienit les -sympa-
thies du Dr. Mars et il en fut
riellement ainsi.-
Cette belle journ6e du 18
Novxemhre qui consacre desor
mais notre aptitude au self
government va servir d'exem- n
ple ,i tous pour V'Avenir; elle.
s'est termin6e par lapotho-


Se, une deuxiorme apotheose,
du President Roy, queo As-


, . ;.. |.:.. |.. | .. . . ... . .. | |.. i. ..| ..... .|. . ....
- . .... .
uls:wniGlace m de

Port-auarin uce

Faibriatlon a e do g do
meilleure qualit&
Livraison rapide effectu6e
quotidiennement par nos eat
mions points en lane dana
toutes les directions de PortV
au-Prince et de P6tion-Villt


GLACIERS$


Neug avosa toujours sn


th fagtt V W'raMAsf

ast ,bec u -.ir'
Internal et External
Teutes les classes,
de la 12e a la PhilosophiLLe
RSe NMagn, No. 114
(Petit-Four)
Talphone: 2SW7
mrecteur: Maurite moermoat

Prefet des Etudes: R. Chalmers


semblee Nationale venait de main lea derniers modules de AamiliStreCr: e tatwnsw
decreter (le citoyen qui a bien glacieres en acier A partir do
mArite de Ia Patrie>. or 25&00 et au-dessus, vends
Notons que la Garde d'Hai- bles vee facilith4 de pai*e-
ti, avant mmne la proclama- ment. Ie ('ollge Simon Bolivar,
tion du resultat des elections, cLes glacieres lea plus sf- fonde eu Janvier 193N., a deji
avait envoy- cid. Officers en rea et les plus economiques.s e-u vint sueees aux examens
gran e tenue pour t rendre les Cdu Baccalaureal,. chiffre assez
honneursa Z Ein. C est aini CRs ME. GLACBE remarquable si 'on considre
que, spres sa prestation de .SUPERLATIVEs les diffieultes de tous ordres
serment. Me. Vincent a ete ac- que confront actuellement
clamn et conduit chez lui, sui- Un product nouveau, qui n.e 'Enseignement Prive. Ces sue
vi d....... n.ombreuses vitures e en rieaux meijleures jes sont dfis au s6rieux de l'E-
&i-JLsa Phiunville. des Pays d'Europe tablissement et A la comp&-
En entrant au Palais Na.- ou d'Amerique est offer au tence des professeurs.
tional ou une foule de plu- public haitien par itUsine A )ans les diff6rentes classes,
sieurs milliers de personnel lace de Port-au-Prine 'o&- la preparation des Aleves est
Pattendait, le Prisident Vin- tae cette d6licieuse crime, et I'objet d'un soin minutieux.
cent a 6te encore une fois, ova- vous serez convaineu. Aussi les resultsts s'aerent-
tionni. Vingt minutes apres, Faites uie agru ble sapri. ilde plus en plus satisfai-
il en sortit, accompagne du ai vote famille en apper- Of s et les parents n'ont-ils
President Roy. tant de la eCre me Gl S qu'a s'en louer.
Ce fut du d -lire! Le people, perlatin pour Ie deaiert.. Leons particulieres de Let-
ce people qui a taxt souffert 1ous en raffollent tres, de Sciences et de La/n-
et 'qui espere trbouer en Me. gues vivantes.
Vincent IHomme qui r6alise- NTREPOT C-ours speciaux de Ste,,o-
ra ses desiderata, Fa acclame FRIGORIFIQUS actylographie et de Comp-
avec fre6nsie. : tabilitu
.L'autre, Eughne Roy, qui No. e.ambres froides oat Les inscriptions se regoi-
nous a- value Pte:ateux resul- t6 rkemiaent misen & point vent tous les jours ouvrables.
tat de. 'execution du Plan et peuvent recevoir n'importe Pour tous autres renseigne-


Forbes, par son honnitete, sa
loyaute et son patriotism
desinteresse, ne peut que lp-
. ver les bras au ciel pour re-
: :m.e.ier!.
Honneur a lui! Gloire ia St6-
nio- Vincent quipour lui te-
moigner son admiration, Pa
(Voir suite en .4e page)
.... 7


quelle quantity e viande. de
polsfoni, de 16gamea, de
fruits, ete.
Le Public eat cordialement
invite & visiter notre usine at
& inspeeter nos modules de
glacares at de eorbetifrne
dans notre salle de vente. "
Conesommer de la gKlaee e'at
Mt.r do I'a6momk.
-P U- ii' l "~ r i -. I L orI


.. A ix R oy


... .... b l 2 s..
"-1: .a nee a bien illante clien-
...... Qu .routradan.ou s sbannes malwos de com-



.:.:.::. :-. ..:.:. ...

........:.L. M~~R..ii rli6JInfnts e iienA s charge,
At thunt dOL fre unt wemln pat en~ ofr Seae.


ments, saadresser au CoAege
Simon Belivar, Tel. 2897.


RHEANTINE LUMIBRE
Specifique, efficace contre
les Blennoraghies, Ecoule-
ments. Maladies des Reins. Le
product present sous forme
de dragees est facile a pren-
dre.
Ne n6cessite aucune precau-
tion sp&iale.
En Vente a la Pharmacie
Roy Rue du Centre.
Et Chez F. Lavelanet, C..
Duplessis, Suce.
L738,Rue du Magpsin de I'Etat
T41ephone 3430.
:'=.. -- -,. -, k,, .- ,,.X,----..
' 4 itut .. T ippenhaner
demuere we excellent etea
avwee son irrprochable
resaeons colair
: o: ^ ^ -' : ". .: : ... \ '


Pa
cone
mode
l R


.. ........
4^^


.. ... . . .. . .. . ... ... ... i -
:::: G:':::: rande& r Idu
... . .. .. . . . ... ..... .. ......
.s r les .pi .ces..it
r les temps actuels, on n4e pour automobile
oit pas un jeune homm.e ee:::: PA t 7 :
?rie ne connaissant pas 30 0o;0 'eu.o:ptrl
htnarannhie. la Daetylo teurs sir to

graphic. la Comptabilite; ne
, parlant pas convenablement
S]'Anglais et 'Espa.qnol, igno-
rant le Dessin et la Sdfetye.
Confiez vos enfants au Colli-
ge Polymathique (Rue Repu-
blicaine, 131; Telephone
. 3715) o( touted ces matiircs
sont obligatoires. faisant par-
tie integrate du Programme
Sde t6tablisse-ment, en. sus, na-
turellement. des matibres cas
siques traditionnelles. Elles
i sgot enseignees,
I SANS PAfEMENT
SUPPLEMENTAIRE,
a partir de lai 9me, (sauf la
Coffmptabiliti qui commence a
la 6e) par petites doses sue-
cessives prc.portionnies a la
faculty d'assimilation de cha-
que infant et suivant un plan


soigneusement labor par yages
I'Ecole Speciale de Steno-Dae- Pour vos Baptfitel
tylographie et approuvl par riages
le Deartement de Finstrau- Ou si vous desire
tin- Publique. location a lajoi^;
D'autre part, au College mois
Polymathique, le travail ef- Adresse.vous...
feetif de chaque 61eve est sou- Mr. Pa idA
mis a un control absolument pour avoir une bokm
m6thodique et ,es parents mobile. -....
sont automatiquement preve- C'est le sents.V
nus des que Penfant n6glige se, a pouvant.repon
une parties de ses etudes. L'E- diatement a .VoQ
cole tient aussi une pension n'importe quee.......
comfortable, discipline et, a-jour et deaui d4
tous les points de vue, de tout Pendant .le Pj;S.
repos, le local 6tant, entire au- No. 3237
trees, absolument it I'epreuve et pendandi t
du feu. 246. .. ...........
College Polumethiue AVS. NAW ..
(Insernat-Externat) '
Rue Republiciine, 1319,
Phone 371- L &A
A TMPS" NOUVEBA
ORIENTATION NOUVELLE. I
. MaRehInea"
A-V/RS P bab

Ge qui pektmet .a Pierre Co. '
les d'avoir une si grande clien.-
tele, c'est que sa coupe a une :Sv;
616gance parfaite, ... : u

Pierre Coles. 4 t

Tailleur, th
'P "~ewM .. '" ... t Y.e..0

Angle- des R i du t. tre e p .a
Donne-Foi, Phone ..A....:.:;..::A
"~ ~ ~ ~ ~ ~ .. '. .... :.<* .::+::.'*:7 :.:." ~ ^ ^ ^ ^ ^


a Itj:ef1 -L.-/


I




.............

11111 M
.... .. .... .. ..
. . .. . ..
. . .

;ie
Vel es d-
... ... ..... .. .. .....
........ .. .. ..
..............
Par.:COble,: Radto. toorrespon


);Ayg. Le Ministre I les trois grande puissances I C'est le premier execute des ROMEE-Hugh Wilsonr.pert
AceS p. J. Oud a d& navales s'engageraient a nee 11 soldats commuhikites aecu- naval et mnembre de 1 (icga-I
iquement que la pasfaire de. nouvelles cons- ss d'avoir eon'lot" le ren- tion amrieI- nx
Siftlintentiond e de. tructionds .navales pendant- vehement dia GtYoyernemen stations pr .. guide. 11 a fait cingq: an at-dela dine limi- dre a co.IR. w ndredi n. (
rlaration dans une in- te publiquement stipulae. La e Sous Secretaire d'Etat il
iD.donnie -1 I'United response officiele japonalse V AT -CAN.- L'tat du lien Fuivio Su- eb u .ujet .
1~ a suite d'une corn- sera, remise a Dlgation Cardinal Pietro Gapari an- de la publiite du contrl- d
tini fate mereredia..a....: au debut: e aa. seud.ce*n heee iCre 'Et" t paal,, la fabrication de s arme
a:t et Goui pouvait don maiine p .roe.haine d. ..e.. .iff W .n rech eh rfap wit
croifeque lei Gouve- gatr o s am ricuinis et britan (1'inituenz' .. .. : .:.o : It" i pour o jrojet .
t .g visageait: cette d niques. r ien que :e .d.c. -iciol. .l. '.... "' .. .. des dh tv n
-..:.... ..... :. '.:".. : e ,t eon ient des Contre-pr "-." d4 : grande, : in n.ei" .-:. i -armes. .

oti. tee -T 0 Oe'-niq l gui .seront I:rA ees e O e i cbrwt
t : -' : : :: ..... - ".: ........... : t ...... :- ..... . . ..... "." ............... : ......... ... .....

I ERHAM,--- Mrs; A plus a '. "d. prulmo si:xe. q.il p. :t"e, RL '",. <
--':: .......... L-'0 1": ': i'- -X e' .. .. .. "v .-".': :" .' : .N C, S .'' :. ..A.. z, : : :.:- : 0.. ;0 .. : : .

tdel farg-reaves qut te Ro dAkiAgleterre Geor- Sa te,, ratue :.. '. p.r.. n .......
.t. .n.a. p e r s o u n aae .. :: : :. : r e: :.: :x : .. r- e. ..W

M ,:: aute ur du c bre vale.s a river: u :accord : : D A R IENe..:.. :..: :.:. ,.... ...... .... i,....na.. c.. ~ ,'
ainerlain : k tP4 dis uus"' 'i p 'e C n' tLol'in
derIandf,, est inorte jen- : coutrs prononce at In nc honu -niep. .-" .:1:.::::.- t. i ne t Ie '1- -:
ge d 2ans, apres. une ':a:uerurie ::idu ..Parlement, :iever::un :-p et :. :
:: exx : i .Comune.et la Chambrtede ri: : :.' .
NDRES.- La delega- Lords. La nouvelle:I session Westheim. ara a: nn e on n
?4enaise aux .conversa* doit commencer. mardi. Le roi:. par u,.-' t h1. .. : m. .u
i r & lirn i : "i :S : .. ... : .on-. : :d.: .-...... ..... ...... :... x... .. .., .. ... .. .... ..... u .. ...... ...
er..u de nouvelles ins-. de Bretag'e, les EBtats-U nis versit a an hic brt >zte- c do. ..
ti:ns lui prescrivant d et le Japon s'entendront pour phen Lewi,ts. i eie ne payait a
1:r saademnande d'ega- eviter an monde le malheur pas une ce t.ame somme d'a .a -
Savc la Grande une ompetiion ns ent La pon ne qun
eag :eet los Etats-Untis. te dans Ies armements navals, buseade daa :la masono, 11 .v r r-.. '.. .e. ..IU^W,.
Brtepmtoe officiel du si effectivement eearte pen-| de 4ela trols jours. Hier a pno
vernement japonais a dit dant les dernikres annmes par ele surpriit trrin himine: K .
U.it.d Press: tiofs lais0en1t notre atti- nmux librement conclus par saient 'Elle les arr:ta, n -
iinchangees II a expli- les parties intressees. un des polieiers biesa
U Ia reponseu etait e x dIentLiUement. eu>: de S S l. ..... .'
| : culminant du reject PSOFIA, B lgarie- Same- i ..arades d..un cou.p. de f. .M u .. 4 L:hapii .
propositions britanniques di, a 1e6 pendu A Plovdir Ie un quatruemt complice cut'e
ccord tacite par lequel communiste Natcho Lazareff. temps de s'enfuir. Mt Ii .'"' 1 i C


*SMAT IDELWEISS" TROCA DERO

Iarqr& ( >s Ie d..niitu r v Saned p rochan. Iorches-
5cttobre C.ou!, une mar ire 4i So n o r aU donnera it
sede fabrique des plus int- grand concert et bal avec un
tes, posee par Me. A. repertoire nouzeau.
rt, pour Mme. Vve. G. Une soiree inoubliable.
itassy; nee Evodie St. Lu- E rntree: 3 gourdes.
iector. La direction du Trocadero,
Nemarque qui sert a de- apres I& grand s dcks du iki-
J les Ch-ocolats de sa fa- Idanmat de dimanche dernier,
aion quele presence sous organise pour dimanche pro
Ifentes former, est cons- chain Lne grande fete h partir
par un Avon planant : 4 5 heares.
)P led'Haiti dans lequel Entree libre pour les e>
lt une jeuCne file, se- fants.
tA pleines mains, des
i.ats sous forme d'Edel- [
cette Pfieur peu commu-
0i.ne pousse que sur les... POMMADE 29
r, : Grattelle, IDemange:nison,
#" "..:: Eczema, Taches.
: ..Phie. 5t.- Francois
cQ:l_. )r. V. MATH II N
I-O UATIA TION \ Gd'Rue P.-au-Pce.

: .::-_" "

heDpeche en date du 10;
bre courant. le Prfet issues
cmp-Haitien a informed le
tptement du Commerce as r
leS S. < BARIFROST>> de
flaoitian Fruit & Co., a
ence port, 5.5S4 Regi-
de Figues-Bananes. Bita!- C'est ia mason de
.......... tout le monde. 11 y a un D6-
S--"- partement pour tous.
AI VIS Voulez-vous que vos enants
S0Nouveau Testament se- soient bien chausses. Bata est
y .ratuitement. sur la. Et chose exceptionnelle:
..de, tote persenne ne oh trouvera des chaussures
pas ..s Saintes E- pour to-ites occasions. Et ce
qui est encore plus etonnant,
dresser o Monsieur J. e'est que la quality est supe-
Searce4, Port-de-Paix. rieure au prix.


..... -' a- i.n..




el Albani et.Sandra Mi wanoff dans
'7' MAQUILLAGI
erter Trauss, Aiphons Erylafd et Charles Vanel


D:uflQ5-2.o dans t n n

|Catelain. .sA F V
44IS' ^ *-' Entree 0.50 -


r nAk


" ,5 N .ov, r- .- 1v, l",
rectement pour Port-au-Pri.-
ce, 0o il est attend ie 19 No-
rembre 1934, en route !e n-
me jour a 4 hei-res p. i. p ar
Kincston Ja., Puerto Coom-
buy Cart. gena At Cristobtl C
7Z, pranOAt l.l passag'rs et
male.

W. E. BLEO.,

Agents G4eral


ij)? ~c.-- >


1.>

DnN ee 2 1 -1 c


"1 4
.i' :tLA ("'F


Karl Von Linde, inventeur de
la methode de fabrication de
la glace A 'Paide ce 'amo-,::
niaque, est roort vendredi i
'irge de 92 ans, --.
xxx 1 --
LOS '.ANGELES." 4- ,
senti une leg re eco -'.-, i:-'-'
mit|ue dans cette ri .t. t.'
dans cells de SA vta 9 1 ,":
I.ong Beach. On .-,. ..A --..
-ei ns "deg-ats. : -:..

BATON ROI'
.KK O u r .u s .n-g sru' .. ..::...
c( p ratiquemnent h I di I a I t
sur la Lo.-isiane, a U-'i- ''
.dans "n d"iscour f... ,- u:. ";:
imp h" rt Ie Jl)1 trat i}'i
ph4' O do I:ejlorl Un i
o .ne ne p i .'.::"",:.-.
Sc p (; ait jianai u.
..... ... i egi lal J. d t o. t^ ;, -
cui eU=t 1 son entire d tidnK
a tttYli Ie record d dQ e rio ( de71&
Scekirl' et d'4xpQdtIc' a I V:-
cut -i 44 ei 84 Inures.. 1"
in. uttes... t ;. -::;

W A,-11N ADP:o1 A
dii o iuite desJi Finance t
vion (?tiet proIaEbSuIflittCCSSIY
( hi t' Kin &houl'S i !S a i S.- C
chain a 'e t cale o....n...
'' u (1 )itrw teur; (15 s_ .i-,i -'-:

ad- i te 1 t ie i't t.t ..

(voir aite n 6.e p'a'--ge-






OCR'GQL-1 'VIR L?.HW-- ;






-ore, f able. ."..t. -0 ..

S1 .3 -. ; .l. -.; *
2,'L -.'2/-;^" .... : s'*
I-,C. ...IC... ..IPC...


HO.. : :. TEL:::i. :"


de F d'
d| ^ ri f
'S r-d '^ 1^&^ ?


CU TEX


UKNIT7-X


Velours Chi"; '"
Cr(pe'Saieh
Pt (adre
Savon
_ A Cream
Lot-ions
1.ille et une No'-:eaute en

ing~~:Is en soie
herge. tropical en '.ix nrUc.:O
Breteties
Jarr^tieres et Ceio.tuuons
Chenmses Corqueror, Morgan
et Arrow
Cale, ns et Cher' ..tte
Chapeaux pour d, -es
C t.a eaux .me u x m'able a
homme -


#4h abl e


I
'4


44
44
Ii
ii


4'.'
~ 7(4
444
C~4 hi
'4 -4
'~
C-4
4''
I C
4''.
it
(K. >1


KOTEx








>~i~ ent de bIasSoSiC


4* '4
Sa.i'ttes pour ellfanlts
Drill 'fl blnt et drill couleurs
assortip.
Chau.ssftes en soie, 'il et co-
ton.
c'.avates inciffonables
Mouehoir: Pyrainid et <
etc;:..


Telechone >330


- U l


4A t-- rr .sRUEts U I A A.SY D F; L 'TAT FT T "'ERSIREU
SSUCURFJSALE
7715 Rue j Jvdu Mapepn de I'ELt-,


~;a4~~ ~B~k~~


PAt fl 8


ilk


t OP
inde,.-


idance' Aer'leont)es ce jn


~i~t~,~i


M emo~


A tes









.. ... . ...Un Grand Film Fran.ais .ric. Por....e .a F. A


............une femine prte adaptation fran...aise d'Yves....... .
ls sacrifices pour saver son Mirande..


Sne s'agit pas dans .......... m... ..et qui 'prend folle ........un film... dune.... pu...ssance






que... ..presse. .mondiale sa.e m..nt d elui que.......lle a voul .......... rarement atteinte...
..comme chef d'cuvre, du .. ... duire... .une fresque angoissante. .







histoire d- 'imagina-- .n roman passonn et qu nterp .te. des figures. .
mm mm mm m mm.m :... m mm" .. .. m .... m ..A L E S R O Y E R

tion fertile d'un s ariste. passionnant... les plus marquante s du c






'est i vridique histoire de ma international de ries I o-
paRobert Elliott EllotBurns, S avee FLOREL, Clara Ta
.. mammm m m b o urmm mo bmrnmA r n o u x M a r c e l













deux evasions du bagne de a Paramount picture
Georgie. 'directed by Norman Taurog m B.n.
WSi Burns erivit I'extraor- with Waurice Chevalier, He- lisationde Robert Siod
dinaire odyssey e sa vie, len Twelvetrees, Edward E- Mais 'est dans Je dves
n'estniparsottevanit6nipar verest H orton, Adrienne A Mirad, ce film prodigieux.
ambition d'agitcqu p&srir dana gloiree film, maries, Baby Leroy. ee umvre bouleverisante,
que la popularitesse mondaphlemsare. ment decevlier... th qulle grandest terrible ent gratteiose, que
Chaquome un change louvre, d'ui sedurvit exha ntertainer of them all in a Pa Mani donne vraiment
ner histoipre, la d6tresse d'magi un new kind of romanssince... g it toute sa m ensure. s fi
ttre vion fertile d'un sorte ie a- tearing with mischief and me- L' le p marqante drau cnsigeante
C'est sa perte. Lourde hstoire de minternaoal, Carl -
ar injuste -mnt peit-on dire
datrs chagique lignsoire ide semblait VENDREDI 23 NOV.s BETIE SOY hmAne.
deumanxder v asions du bagnit e de S Pe sais an :.ad: est un film En soire. i 8:1 butes
G eorg ie. n n n d directed by nn nau rog .... n n . ". "n. n" m. n : : n...... .. --.














maintenalent centre Jul. La Dtpike Cin.dmatogrrr unce production
SiBel exemplBurns erivit 1'et e pique. Warner BrH First National
dcein ie cue home s vie, cent en eetee: Edward E- alisation e Claude A Lara
injusteme n pa r tt app reni i par veeavet Horton, e A e Jeannette F Pro Bar-
ambition d'acquetrir ]a gloi Boe mel, Baby Leroy. eAntte dwre : bouleversante,
S e o aite et qu asire bara LChe ier.onard Gethe grandorgt terrible et grandiose quDavise













au reprendre sa place pailu en- MARDI 20 NOVEMBRE Carrie Daumery, And Che.
c, ehaque page lui evi a quit- ent sirie of the all in a Paul s. ron, Jean Delval.
ter Ienier ofil a etplae dn new kind of romance.DIT .t- toute r jsquaux ar-

tmaiferque pour renaitre a ant production m oes... jus quyau d.li .
a Sa rtarner Bros First National














Tat e bruit a-m our tie so1 l avec Vital1 Daniel Mendaille 1 -
nom fjus fatal i Burns et, Gaston Glass, Suzy Vernon.
nouveau arrdans Etaque lie e t de LORCHESTDRE SO23 NORA.
New Jersey. Sa pamte f Je plus angoissa t un film En
coaliser Pour fire cesaser ce splendidTe, un film human, tin DOUGLAS FAIcRBdANKs s Jri
mauvais sort que la senile vo-ni m veo rmte on Adien vot pas dans,
einten due quluans tous les Etats citsouvent. a res das OPLet ca-

cei e t Am omie oin s iteressa re des ranalan de Claude A Lara
injusteIent friappe, renie, exi n kaveid eanette Fernar c Bag-
6e de a e ne et e u ei a -s tre n i bara Leonard, George Davis,


a sa cause, pour ou centre tires mexicaines_. SAMEDI 24 NOVEMBRE
lui, mais la majority plaida Enmatin : Jheure
En matine, a" 4:30 heures
en sa faveur. LEtat de New .
BO UCOT
Jersey refusa son extradition dans une production L0once
et le ren-mit finalement en li- sur scene: Perret
bertt ]'annee derniere. I vit L'ORCHESTRE SONORA j ARTHUR
aetuellement a East-Orange, d'apres une operette de An-
N. ., oil i a mont une affai- dr# Barde et Henri Christin6
re commercial. avec Lily Zevaco, Edith Mera
C'est cette histoire qui pas- e MERCREDI 21 NOV. distribute par les Films To-
sionna le people amenicain en soirk anglaise, a 8:15 hs. bis, &ditee par Francis Sala-
que la Warner Bros. trans-; JOHNNY WEISSMULLER bert.
posa A rula ran. in ...une comedie musical
Le film d4roule la realisa- TARZAN AND HIS MATE fraiche et pimpante, pleine de
tion saisissante de la vie du a MetroGoldwyn-Mayer parties spirituelles, jouee
bagne ambeieain avec ce qu el~ et b d
bagne ameieain avec cqu'elne- picture avec beaucoup de bonne hu-
le comporte de sbffreances It .
wcesith Maureen O'Sullivan, meur et un entrain echevele...
morales pour ceux qui snt Nei Hamilton, Paul Cava- ...n film amusant de ou
condemns la subir et d ei amiton au ava ...un film amusant e bout
naugh. en bout.. toujours plaisant...
htiments nfeorpores Iour ls- ..Tarzan returns to his ...1'tineelante fantaisie, le
mciplines infractlexibe en usage dis- jungle yhrone... comique irresistible de Bou
dainsces lieux diexpiation. .,Lord of the jungle... eot, entoure de partenaires
L'obsession de la liberty en- child of the apes... combining de tout premier plan et qui
tretient nergie farouche the intelligence of man with i-se surpassent...
tre, ,n 1 .i farouche all the cunning of beasts......
ue l'6vade dut d6ployer pour ITarzan the mighty... rules
fuir cet Qnfer, et PAUL MU- i te mi...
Ni a magistralement inter- his jungle domain...
thrills action... roman suis n e4adt est un film
-prd6t ltecran les epis des ce... adventure that will ma- ph nom6ne, un film inoui, qui,
doutoureux vecus par Burns. ke ypu tand'up cheer... par sa beauty, par son inten-
~ .,7-e .5M amazing new thrill- sit6, efface toutes les prisons
.-w. drama, Innombrables que nous avons
.... .... vues.
V Marianne.
ies f isS Un 9.ad. est un film ..
-: :. .: .:. .. ..... t


a iortes emotions, qu parai-
tra peut-etre a certain d'u-
neo vigueur un peu effrayante.
I C'est un film qui. secoue le
spectateur, et je- peux dire
que faai vu le public le suivre
Save ine passion qui l'eton-
Snaitl-li-nime.
Le aamakae.


JEUI 22 pNOVEM RE


SAMEDI 24 NOVEMBRE
en soire popuadlre, 6 8:15 hs.
Une pinte- de bon sang
Stan Laurel. Oliver Hardy
dans
SOUS LES VERROUS
une production
Meto-Goldwyn-MagMer
...une farce gigantesque...
ine fe etle colossale...
..une parodie d6mesur4e
iul secoue d'une gaiet6 for-
midable.,.


aramoant,


...des joyeuset6s irresisti-
bles qui font pouffer...
...le couple Ie plus desopi-
lant, dechainant partout et
toujours une immense hilari-
te..


DIMANCHE 25 NOV. ""
... matinee a 10 heures
Lilian :Harvey,: Henry: Garat
S dans : : : : : :
ane superprodutlon
LE CONGRESS S/AMUSE
r4alisation: d'Erik Charell 'a-
vec Pierre Magnier, Robert-
Arnoux, Odette Talazac., Paul
Olivier, Tarquin d'Or et Ar-
mimd Bernard. liii'.'.'
...une: somptueue :peret
. .. .... I OP(M
:....un veritable: chef-d'meu
de technique qui tin.t I'affiehe
pendant sept moist au Mari-
vaux...
...de formidable deploie-
ments de masses, uine innom-:
brable figurationn: une musi-
que ensorcelante.,.


DIMANCHE 25 NOV.
En matinte. a 3:30 heures
LAWRENCE TIBBETT
Barvyton du Metropolitan Op6e
i-a de New York et DUPE VE-
LEZ danls
RUMBA
Chanson des lies
avee .Jimnmy Durante.
...des chansons vives et des
refrains langoureux...
...une histoire attachante
ofi I'amour inrenieux et te-
nace a la p1us grande part o0,
la fantaisie s'egaie, o, rev
parfois, la melancoIie...
.un denouement sentimen-
tal attendrid sant.


DIM ANCHE 25 NOV.
En soiree, et 9 heures
JE SCIS UN EVADE
par Robert Elliott Burn:s
avec
PAUL MUNI
Glenda Farrell. Helen Vinson,
Preston Foster
mise en scene de MERVYN
LE ROY
une superproduction
Warner Bros. First National
un drame douloureux...
une creation sensation-
nelle de Paul Muni...
..une histoire vraie ..... le
film de 1933...


SUR LE FILM
ET SON REALISATEUR

Tres riche pourtant en
matieres cin6matographiques,
r lodyssee de R. E. Burns n'eut
I peutletre pas suffi a elle seu-
le a faire du film JE SUIS UN
EVADE la merveille de tech-
nique qu'il est. En plus des
situations promotrices du
movement et. de l'adapta-
tion hors de pair par Paul
Muni de sentiments v6rita-
bles et bien humans qui soht
l'expression de son tempera-
ment, justes, sans fioritures,
il a fallu que ces elements
soient juxtaposds,amalgames,
que la matiere fut petrie
pour ne former qu'un ensem-
le. Ce fut le role de Mervyn
Le Roy d'etre ce magicien.
Connaissant parfaitement unn
metier qu'il pratique depuis
des annees deja quoique jeu-
ne, il a 28 ans, Mervyn Le Roy
vient d'ajouter une belle pal-
me au long palmaris des
films qu'il fit prkcedemment,
11 serait injuste d'omettre
dans le sueces la part prepon-


... ; .. .. i






d rate qu..........
te bon ?aerv
^t si S'bien uid
Paul Mum oto
chainer les ScheCa
nant un aX -ieru
Pas de reherch
sensationnel8s
scenes infutiI oU
guess, ma ti: en
Iogique, in......ta
Je spectateur haJ
fait pereevoir
Sriblement-...
laisser 3e temp^ a

h: impose: u:n:lne i
pession. .:-
L'associauion tie
l t. W.ent ,-, .,.tr>
coinpense dans l'i
ePs qui aeciellit .
quel fit en outree i
n.miert de Ia product
eaine:de :.19,2 par
Board of Revie. (C
J sneI u .s n .:..:.:.:t ....

ls uleent a ne reuhas
dique egalement. q.
ma parlant subit e
se evolution, qu(il sa
chapper du domain de
tion et de la fantaie
transposer des situati
ps.. du i el, et pa'
.approcher (Ie sa ::St
premwrr nu Ifitita |
de sa ci eat ii. .


S POVse ass. z fld.leme,



men combien dramatic ,
livre e Ihstoire vrak,
solite, net, puissant et
vous prend aum enifra:il

q On est epris lh enp:l: t
tomac et quand le.miot
Sparaft, on se retrouivei
tur t d'an oisse, les
serrees, et. crispantles.
d' endignation, u 'i : M


Rice I
Ce qui fait le grand
de cette r6a!isatiorn~
qu'elle demontre, pe
pour la preinierefoisia:
sance d'6vocation ducei
I lorsqu'il s'attaque aux .
dans leur reality et noaP$
dans leur affabulation...j

Alors que nous sontp.pro
sees tant de hoses teriS$
pauvres, voici de la vie, .f
cere et grouillante. C'e4(
Ia force et jamais auctue
; serne. -
Le Petit Pair
S Cetait en verit6 ui
spectacle que celui. de:-
salle entire bouleverse
cette ceuvre etrangbrwe:,
aussi proche d'un:
que d'un Am6ricain::
qu'elle est cent pout ce
maine.

On vit la un drai
yable don't la bea6e
te de sincerity dans:
ce et de justesse d-A:ns
station du fait humaint




d i i-.. .
CMAVOS AWVO
*^j NMEMY f^


* .. :.-. '... : 1..,









:anama Rairoad Steam.hip :ie I Tavant,"
[ r d. lsdi6parts suivants:de Ne.wYrd pour Port-au
f:aiti, dhrectement, chaque Mardi, excptes le ss.
f quirr 4ira Mercredi, 5. September, 19
ist.oba, le Mereredi,7 Novermbre, 193 ..
les steamers sont pourvus de Chambre frigori-:


i quil, I 7 Aouft, --34.
tobal, le 14 Aofit, 934
prvent ra, le 21 Aout, 1934.
le 28 Aofit, 1934.
aqi. ... le 5 Sept., 1934.
i obal, le 11 Sept., 1934.
/aventura, le 18 Sept., 1934.
n,... le 125 Sept., 1934.
...qul, le 2 Oct, .1984.
titobal, le 9 Oct., 19M4.
taventura, le 16 Oct., 1934,
on,: le 23- 0 : :19,
~aquil, le30 Oct.,, 1934.
.1tObaM, !e 7 Nov., 1934,
znavenUlra4,ie 13 Nov., 1934.
Wtn, ie 20 Nov., 1984.
.ayaquil, Ie. 27 'Nov., 1934.


AGCES A TVAPCt


le'
le
le
le


le


13 A6it,
19 Aofut,
27 Aon.t,.
.11 Sep t.:
16 Sept,:
24 BepS
830 Sept.,
8 Oct:,:
14 Oct.,
22 Oct.,
28 Oct.,::
5 Nor,,
12 Nov.,
19 Nov.,
25 Nov.,
3 Dec,,


1984.
1934
1934
1984

1934


1934
1934


1934:


E1


... .. .... ...... .. .. ...

te-In s c


ou de,,,.-.- .,ros er, c


. : :e(,1

SI"oti un pncu qui e passe de preentraon en tons pays.
Le grosses .swilpures mw shivs e sdllan es de sa bande
de romulermfi, tenant ferm/.c.nt -a route, sint des symb.o-
As de s'uritd Cpaui tso d Wnls de d aueImnobile.
'AM.ee "a ur& c.s .i sde d'qdrdertl u viennent de
S-iozder.- so tne$s oti dtipc sad .lsde fout autre pneu,
quetqn'en 1 t. prtx ..


VAMA RAILROAD STEAMSHIP LINE,


:: WM. M; LLOYD.

....-... ... .


















: It7 Re Lanarre Ti pho 3891
: I Adrs ions aux BACCALAUE AT
-~hi. lorique es Phi.o p

issement dolt Des succs a la discipline, a s ex,
methode d'enseignemment, A sa bonne et large or-
tion. Pensionnat mincomparable, Pension pour pe-
51i 2, Cours classique general, Legons pa'rticulieu
rs de Steno-Dactylo, Comptabilitt, Anglais, Es
Allemnand, Preparation a I'Ecole de Genie.
mbsernent garantit tous ses course et former des
forts at conscients, ;omp6ku et eourageux,
.... .. Wi ... a e ..
'*' m u -- -j._ ------ -_ -.--- -1---- r --w H







... ... .










LE TOUR DU MONDE

gens de conc-it,: mayenne peuvent .
penrettre ce p Cir avec C^pargpe. Les
moindres d6p6ts, grsce a Iint&re com*
..-pos ontt.t fai. :a c.ns-tuar une reserve
tinteressante, rfi .sob.e cu besoin.


1~


4

I-


SOCIETY HAITIEAAXE DI'A TOMO1BILES
MIALLEBIIANC'HE, GENTIL, BOGAT & Cie.
Porlat-- Princ, f aiti


A HMSE d ')/E' i, ,'J' ALYPTOL
S;1 .OFL A ,I-li CO V6),v's rA TAICUS PARJ A fT|
TO J .. Ri4 E1.. ROQNCHNitES, ENROUEMENTS
INFLUENZA. A-fECTIONS DES POUMONS
POPT-AU -sPRT '2.., i-Li, 'L T L.s PROV NCES
.,
-- *" ** "* 1 .^^ yKJfV w ms wu fn. ff : ..^ ...... ..,-. -. *. -


"":E NEW-YORK 4R! .
...... .


son A. C, McGuffil No-. -
rue du Magasin deA i'tT.:
a cot6 des 10000 Chapeaux:
Vous trouverez les cruS.r e :-
Bordeaux les plus repute._
surtout la grand Marque..:...
Seze frkres. On vend par bar.
riques, gallons et bouteil'hls.-..
Prix defiant toute concurr.nl
e -


MsA aTHI
111'i {essence- des,


St Iei s


:. U D 'NU C ANA DA.

..-.-- -.- ....
::~~~~ 0..jx a:i| ..
; .-:: :co.e.'. d.U A :. t:-


relnissa


ieil-leir trr ir.-
s* 4e 0't o r m
qtll 1.*


9


a


o-uueiez e


ea~Z


~3~P~


:.-.. ...


accompagne danW sa villa de
P etion-Ville M. Roy a r .....
pris, depuis bier, sa vie tra-n-
quille, paisible, et honorable,
an milieu de ses Pffections les
plus chores, leC plus itWaria--
bles. Nous !ui :ouhaiton> ",-
core de nombreux jour .
Ah si nous pouvions ep:.-
rer revivre les memes l e ---
une second fois! ".. "--
Dans ]a vie des peupfb_ )ii .;
n'arrive pa souvent de r ..
contrer le spectacle qite o::
av.ns "eu hier.
Vainqueurs et vainwnus s'F-.i.-
brassant, et Ie Chef laisair'.'
le p.oUvoir ovation ,l enteni-.--
dant les bennedictiong dI"'uPu :
pie r...onner tout m. paP '
(G;n rations qui miont. ,4tz.:.
tenez Ie souvenir de cette jou-
Jive miU o ill t l. .. .

("4 e N ucelll e, 19 ..
rembre 19 )...... .


PAN, AA, RAILROAD "

BULLETIN No. 1148''
Le's chargers sont pri d'..d...
noter qu e le S. < RISTOQ..-
BAIL:> est attend k Por-au'
Prince, Haiti, venant de _(
tobal C. Z. Ie Merer-di 21 u-
veinbhe 19A4.
Les permis d'embaroue
meant seront divrBs pour ie;
fre t destination de N-ew-'i
York et des Ports Europen.
sur demand faite a ee ou.-
reau.
Ce Steamer partira e
me jour directemyne ou^10V1
Nev,-York pre-nant fr (i.t-.
( et passagmer r i.:::



""Ii- 4 y e -.-. .. ..F'/
Lu:7% 19 oTemb'e :rAVENT
m retemenvt i s p i .
A pV renant.:It (1,et ..

Ja .. C V A N. R E E ,......





Am atemrn pa ritihns-a." -'-.
tes u tour itia -le o vef .v.i-;.- :


FS,


'


la


LA JOVANBE OUIA
18 NOVEMBRE 19"

(suite ef fin)


1 ':'
\ .._6


09
MG
Lmd


Ileures-varietes de,


I caines


te~r it ire


.vaste












ar: laquelle ii. &engage a* col






tout enter march avec la N.
. A. et le *Prttsident Roose-
.. . ..

















WASHINGTON. Henry
Wallace, Secretaire d'Etat de ,

.jnit4 del.Comnmerce del Chicaw
i, de violation de la lhoi sur
es. grains et des speculation
.r. les denr'es. Si Howell este
condo amn, il rne pourra plus I
se liver au commerce.
- niLs tot le qeone pysour$ t


BOUILLONS ET BALS
18 NOVEMBRE


.. .........


1
htzttt3W fl~tr ~wim"4i14


La maladie ouvre v'et1re porte ituand ntn
insecte entire ehe vous. LoS mouche
dkpesent des germes mo rtels st os iV I.
mentis ,- Ies mos.tiques vous injecttat
des fire fataies. Veu ne iMuvez ps..
ectmbattre ces dangers avec des insetici-
des mediocres. Procurez-vous du Flit -
quatre lIttre: F-L4-T, Exigez le biden
jaune :. ec bande- noire t soldat.


DiUJ


Bouillons populaires et bals
organisms par le Comiti de e e-
lebration du 4eme anniversai-
re de I'election du President
Vincent.
BOUILLONS
Vital Barthelemy, Kiosque-
du Belair;
Chikel, Lafourinre:
S. Lafontant, Cit6 Vincent;
F1lix Dejoie, Lalue;
Palmire Joseph, Angle Rue
Dr. Aubry et des F. Forts;
Eugene Guercy, Portail Leo
gane, en face du Poste de Po-
lice;
Aleius Lafontant, March.
St. Louis:
Francois Rent, Pail Mac-
Donald;
Leonie Brifault, Kiosque
Ste. Anne: MNme. P. Daimbre-
vi le, Marcht Salomon;
Otanes DuIpessis, Craix-


deB CDecile Dorio ,
(Devant Ia Croix);


Caivaire


BALS
Cator, Rue diiu (hamp-de-
M as;
a r s ;.s ; -.. . .. . . . --
Beaupage St. Eloi, Grand' ^
Rue (Entre Ie Coin Lamarti-
ne-Camille et du Champ-de-
Mars);
Maurice Crepsac, Angle
Rue du Centre et du Champ-
de-Mars-;
Henri St. Fleur-Bordes,
Pres de I'Eglise St. Francois.

Mile. M ti
.AN
MARRIAGE

L be mardi 11 DcemHre, at i
heiures du sonr, la bhnedie-
tion nuptiale sera donnee en
lsglijse du i.Sacre Coeur de
Turgeau a h
MlJe. Marie Hdtlinot
et&
M. Marie DUpUg,

Lnt. det la Garde d'Haiti
Nos- plus since-es vOeux de .
bonheur'awu charmant et dis-
tin couple.
a t. ... ortgte






... :. : .. ..-.. -z.... .. .t r e
poit.rine avec Vzckr
..aat _q-w votre
M: Pe empire.


r. "r~;T~~;B~~L8;L~UC


..........* ,




(C. jli.tl...e...............





C ier on Critiqued *d (HobnempRionrj



l. .eN ewl n ... ..e...... .....re. t .'.
Le l i.tr e0re ..... ..
SLei f -de ..... ... ..
dderts d.... .. ..
m rn-fi ... '.. ..

dec am pe e .... ..v....;,
h N etn~n ... ....... ..: .. .....:.:..


U sM grandea.renlures (Poutle'

..e.d SW h ...r. ...... .. ..: ......


|Le go rfecIrnl d m nLe ........,
C. ... .. .. . . . . . . . . ...

' An. .i .. .i .. .. ..........- ,.....; ......
I U4r derne i/ ~"... -.. e.. ....... .... ...: -::i
, . .. .. . .. .. . .. .. . .... ... ;" =:;




.A.. ...ed.Ark neLupin.~......... ..... :
AvW e r. c Sh.rl .ck H m....... ........:., :.'..




Srimin .... ......... .. .
c .... ... . ... ..,, ... .....= .


,-ornnnw-, i t ..-:


.. .. ... :

La Manufacture, du < rand Industrieb Panti
soin pour completor son nerssonnel, de 40 denmoi
Lundi 19 Novembre 1934.


AiMe conser er

milubrk de vote mtenieul

L sces a I EdIMeco des impureti
qui mcaenlUZZ& de vore famille, II est
.do. -- p---p d, dc & msonj he .kSavwe Carbolic

usrqps o Puvdam s les coinm
Ch la saleg se cacheilamo du Savon Carbolic
t_ a A
My &A casever a shd~t a'sob desoA
unse-4


44 a


0
am== "IeI


PROGRAMME

special du concert dominical
du 18 Novembre 1934 de la
Musiqu e du Palais a 'oeca-
%ion de l'anniversaire de P'a-
venement au pouvoir de Son
Excellence le Pr6sident Ste-
nio Vincent sous la direction
du lieutenant Luc Jn-Baptis-
te au Kiosque du Champ de
Mars a,7 heures 30.
AChant presidential
1.-_..1934 marche militai-
re par Luc Jn-Baptiste de6diie
au President Vincent.
2.- 18 Novembre 1930 -
gralde marehe proeessionnel-
.f:e Adie A St6nio Vincent,
President d'Haiti par Luc


Jean Baptiste.
3.- Coqs, poules et pous-
sins fantaisie par Occide
Jeanty.
4.-- Vincent vainqueur
sans oue ang-meringue par
G. Verdiner, arr. par Luc Jn-
Baptiste.
5.- La Capoise polka so-
lo pour cornet par; Occide
Jeanty.
6.- L'Homme a 'Hispano
valse par Jules Villars.
7.--- Ba nou Vincent -
Sblus p r C. Benjamin arr.
par I4ue Jn-Baptite.%
S&-tMagittrat V inent -
;nvin e paY .Th. Mnets.
rChant psideiti : '


U.ELL. -.--..-

La CAFIASPIRINA ne faith pas seqlement
raitre la douleur, mais encore eldie releveI
donne une sensation de came et do vigtett.
sent inoffensive, elle peut AOre prise .a to.
Elle est excellent aussi centre les niaf
advralgies, migraines, rhumes, rhumatisms
dets et doreige, etc.
,- K
rakre~~~~~~~~~ la dolumi noe i e w.!


.. ...... --.


...........


* s


a:


% ~ .*H **"


:.


SAV()N CARMRIIC


Q1


(A.FIAS


^w~is^


, AM~