<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02283
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 10, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02283

Full Text
.': .. . . :

'M..l M fi,
.. : :.. .......... "". .. "."... ..
.......... .: ,.. .
.......... .
,; .:..... ...... .:

.............
... .... -.*
.'...''. ,... .' N-


TOA .-* ^-fu~ ^% ^ 7- *- *
QIJJTi RhN J!ONIJ
:: ...... . .. .. ... .. . .
V I I ... .. .

I.IV IM.. .. : : ::::: :
-:r":" .. ......r' . .. . ... .. .
.. .. .- ... .. : : .. '
,... .".: : ... ..
=:"" ~~~ ~ ~ ~ ~ ~ ----- ....... ..- 1, 1/, 1 ..=-;. ....


.^^ w^
^ .r ^ ^ '?

i I ^ffljfc I
J ^^B ^
*t i g I
^ ? S^ Iwl^ ^^^^% g

I ^ H^^e"'-;'. '
' i, j
^^^^^^^^^^^^^f^Kiii^tfftii^^^^i^^f'


A%4 "qw 'RV
ur~ 'S^ 'Ax


* '"'W'r -~


.. AMED 10 NOV I IE
- ..-


E :. CO ERCE AV..T.m ..
., ::: : : :. : :. ..: .
. ... ... ... ....... .





gs^ pfjbln ddenrtw pay;: J members paieront &cI S aq p lis etatred r '
| zttons de trwos iote des droits de: contrdle:a cha- asy*M do l 4k eand Mice
i::frons ie j.ournaux que expedition: d m n b :. :.. .- :::::::
Se ngue anglase. AussitOt que Association
mnrent ueflttetdt en sera officiellement 6tablie,:la Ville d SantoDomino
a f'fccuper de la Direction s'entendiraavec 9 novnnbre 438:(p ml
de commerce avee ceux qui n'en font pas parties, Au Pr&sidet i $u Snat
pssealementenfont- en leur demandant d'y adh&* Port-au-Prinee.

6pmtingentement des El>e negociera aussi :avecla pour lea exquises et thi d
-f n japonaies. No- 'Eque jusqu' present Association (Menkwa .Do- votre belle eapitale :
,,Kproj qede jpour gyo-kai) en vue de I'importa-
de pae t;:de wfoa- 1 tion du coton brut 1'annre (S) Prsident TRUJILLO.
::iS, etc.. prochaine xxx :
ela -onfirme notre c..Les filatures japofnaises se
E se qu'en la cireons- proposent d'imorter environ
Spousser I par- 30000 bales de cotton b ............ No..embre 1934.
tie dans les .reins, d'Hai ti en vue de realiser e Pr&sident TrAujillo



Ssor:fir du dilemne : plan unilateral de commerce Santo Doimingo.
ls iachetez de nous, ou avec ce pays. On demandera Biein requ 'aimable dq p-
p'aehetons pas de vous| aux exportateurs de 8uppor- che de Votre Excellence.
el..a montre au.si que ter ne parties de routes per- Suis heureux tde sa bonne
pour notre Chancelleri tes qu'elles pourdaient subir arrivee et fais des vceux sin-
t d'tre plus nergi. dans ces importation. ceres pour sa prosperit& et
jamais, puisque la lo- La decision ci-dessus a ete celle de la Rpublique D. mi-
-e otin senrt son! pour i admire t une conference pl- nicaine.
vi, ,sen rend compte nibre de la cdJpan Spinners'
.d .'at.re t6, f quo Association et la red plus maintenant ton Traders' Assoiation, en...
Sga.......ner... du presence d M. Walkawat president du S..
Ne cedons pas, mnsi- su, du Minist&re des Affaires
ft nous aurons gain de Etrangeres, est de M. Kaski- u

'aintenant laissons la Commerce et de 3In Tdusti:e. Ville de Santo-Domingo
aux journaux jpou- \ -Suivant les foratios november 11.30 A M
:qui sont parenues at Dpar- Malrtineau, president du
n...elo pens.e a -:mrs 6n :. rai roae- IP 4M x











me- onire r a tement des Affatures Etrange- Senat at







&ommesre u'en la n re-l recommei la drdlLe Port-au-Prince, Ha



it (Ammerique Cuen t rGo ivreet d ati g et \ti nVous envoie salutations a-
Mani DpoAue C rl prva 0.00 a a.men e coo micales et vous assure que je
o Mdnk Dog a drois a rpo n sur le? me souviendrai toujours avec
Cotton Traders Asso- marhandises apnaies ou plaisir des .agrables moments
) projette dimpnorter appliquer des contingents a t x otre home coDmpa-
n brut de e pays. 11 a 'importation; mais si Ice Ja- re a
un questionnaire aux pon accepted dirmporter envi- i '
ipaux propnetaires de on 500.000 yens de poroduits Sig&e) CABRAL,
resaux fins dobtenir. haitiens, eauivalant 1 o o
lI:mont- des exportation d ee pay- Ih Prtsident du Sinal
point de depart du pre- ces measures n seraon pas er- s
project est de la demand ss a execution. Le cotun ^y^
admments pfiteau Minis- : ut h est B c Soul article ue le Ne
.e Affairs Etranres prJapon puisse acheter d'Haiti. november. 194e
Gouvernement t Haiti, De Ia suggestion eu4 Gou- Ctral, President diI Snat.
s refusent d'achter, A ia r union bi-dessus, ii a tes bien arrive. Remercie a.
-1 d gt acn. e had rernee de Watka >at Prsdn du S ,
la.ru ?i fila otures < W.*te qu r nlans, pa tro m- su, due in '-n-er enuir
























1"4 es authorities haitien- de e crain 're n eHaiti roiK it
w nt e atr drann e p i C oi n Idc t de.o t uti e, a An t voto iinnp
".......L ap lq e dc en.t e ho n


-eiles imposeront des environ 30,000 balles par an.evoircordialessalutation
plus eIeves sur les mar- la qualit.e do son cotton etant
he japonaises. Su: equivalent au coton gyptien signed ) MARTINEAL
Sde yen articles ja- de base quality. Jusqua pr ( MA
..: :expedies en Haiti, sent, il a ete export surtout Preside d Sn
.Snt fabriques avec du en Allemagne. Les filatures Presient u Saf.
w& japonaises sont en ce moment -.-- -.-
: pretes a prendre toute la quan
xxx title, si la liberty de commerce LE MATCH A VEC LE
des 6toffes de co:on est accep-
4Uapan Cotton Spinners tee. ( onx et la -Textile Traders Asso- marchandis exportees en RENVOYE
'viennert de preparer Haiti approx'mativement 90
tement Ie programme o, o sont des eto5Ves de oton. ML'U. S. S. H. nous avise que
uv.:velle Association Les exportateurs d'6toffes de contrairement a ce oui avait
en vue de t'aug- cotton sont, pour cette raison, Iet d'abord decide, il n'y au-
du commerce avee | d6sireux d'accepter de pren- ra pas de match de foot-ball
jt t nouvelle Associa- dre leur part de toutes pertes au Pare Leconte entre le Ra-
s" compose des mem- que pou'rraient eprouver ies cing et 1'6quine du tJeanne
a Spinners' Associa- filatures par le fait de l'ar- d'Arc,, le capitaine du navire
:.dea (Textile Traders rangement pr6sentement pro- ne voulant pas courir le ris-
.ti,, qi officielle- jet6. que de faire endommager ses
.aPpelle Japan Haiti cadets des le d6but de la croi-
Soeiety, est eta., siere. Nos joueurs sont, pa-
.. .i l,"1 da.... r t A v IV A


-'ue-e regulariser.1'ex-
des 4toffes de cotton
'"et de prendre en me-
: n:mesures necessa-i
.ugmenter les im-
SIecoton brut de ce


A -.... '-

L'nstittui Tippenhauer
demeure une excellent dole
avec on irrtprochable
pensein scolatre.


rait-ii, piut usangeeA u a cu
point de vue que les gens de
Cayenne>...
. II y aura seulement demain
un entrainement entre'deux
dquipes port-au-prineiennes.


M -I







SNous avons eiu le plaisir de
recevoir hierA occasion de la
:venue A: i:Port-au-Prince du
":Jeanne d'Arc:, Sa:visite de M.
Ntjraviecki, le nouveau repr&e-
sentant de la Republicque fran-
: :isen :Haiti 11. etait accom-
pa:gn6ti de:M, de Franqueville.
Nous remercion l M Mo-
raviecki et de Franquevillt de
leur visite, et nous souhaitons
au premier que: sa mission res-
serre encore davantage les
liens qui:unissent Haiti laa
France,
t-.mn-------- *R
-:r. .
LE T.. FRERE
A CHANGE

Nous avons requ ee midi 'a.
greable.visite.du. T. C, Frert
Archange, des Fr&res de l1lns.
traction Chr6tienne. 11 tait
aceompagne du disting-ue fry-
re Hyppolite.
Le Frere Archange, qui a
s&journe plus de deux ans a
Thaiti (Oceanie), nous est re-
venu en parfaite santk, mais
our.ne passer que 2 mois en
alt .
II se propose, a son pro-
chain voyage, de rester davan-
tage au milieu de nous, ofi i]
compete tauit d'amis.
Nous lui souhaitons la bien-
venue,


UN GRA VE .4ACCIDE,:T
AUV CAP

SII parait quE les Amenri-
: cams, en laissan ..e. Cap, a-
vaient abandonn6 queques
vieilles cartouches de dynarni-
te 15 ou its avaient leur camp.
SC'est ainsi qu'on a eu a ht-
' plorer es jours-ei utin cavec
accident: L'une rl'elle a %ela-
tt tandis qu'un enfant s'amu-
sait avec et 1'a ? rievement
blessed lui arrachant piuu-
sieurs doigts.
Nous dtplorons ce maiheur,
en sug'grant i0 l'autorite de
faire des recherches minu-
tieuses clans tous les endroits


i o ii y avait depot de ces dan-
gereux engines.


LE GRAIN OFE SEL


Tu as un caucherar ? Tu par-
les on dormant...
Non, jo r6fle&hl. Pourquoi
Trujillo a-t-il donned un revolver A
Lecot, et un porbe-feuille i Caiix-
s? ', w l '


1g;


clinique de ehhiurgie bucale,
qui est de tout premier ordre.
C'est de l'avis d'un medeciri
qui a beaucoup voyage, la sal-
le la mieux organisee de tou-
te I'Amerique Centrale.
A en juger par P'affluence
des cas qui s'y presentent, l'ei
seignement clinique qui s'y
donne est hautement appr6cie.
En resume, la Section Den-
taire de I'Ecole de Medecine,
m6ritait bien la bienveillante
sollicitude du Gouvernement
eu regard aux grands services
qu'elle a rendus et qu'elle est
appelee A rendre aux ecoliers
n6cessiteux haitiens, de la Ca-
, pitale jusqu'aux confins des
, mornes ou penetrent les me-
decins-dentistes s'occupant de
clinique rurale.
Sf .


Bur z le Rhum
Alix Roy


Lire n e page la liste des li.
pme de laa 4ibrairie Nouv


No. 13142


1111 CUUV


t..... .




Le Gouvernement, plit- :-:;
vant son programme aume--
lioration du Service d'Hygi
ne Publique, vient de prendre
un credit de 6,(W gourdes:;7,
i pour 'achat du materiel de .
la nouvelle salle de Ia Section
Dentaire de l'Ecole de Mde-. :.
cine. ""
Comme on le sait, cette ~se-
tion dentaire de notre Facul-..
St de Medecine organisee e "
1928, a depuis pris une ext4n-
sion considerable. Actuelle-::-:
ment, elle compete 18 Eleves,
6 Professeurs enseignant ex:.': i
clusivement PArt Dentaire
qui sont: les Docteurs T6-.
baud, Daniel, Dartiguenave,.
Hyppolite, Holly et Bastien:.
Le nouveau local, a l'amrn&-
nagement duquel est afrecte6 i le
Credit de six mille gourdes-"'".:"-
1 salle de radiographic cornm-.
plite; 1 salle de prothese, ou :
l'on fait les travaux techxni-
ques: couronnes, inscrusta-..:,
tions, dentiers, points Ces etu-:
diants travaillent d'abord-sur:
les dents extraites ou momies,
et ensuite pour la clinique.-
En effet, ii y a la salle de cli-;
nique operatoire qui coTitient ...:.
10 fauteuils avee crachoirs::::.
fontaines, du dernier modele.
Cette salle regoit une moyen-
ne de 60 a 70 travaux par
jour, et les travaux sont
faits par des Etudianta de
3eme et 4e m et 4me annies, sou~- .e-
controle de professeurs comM "
peten t
Une particularite -inf "-"'" 6 1"
sante: il y a v ne bo(-r: e "'
par Ia Commune die .o --::.
Prince, et I'intlerne qui e be- .....
n tici s'oceupe u niuement'
des 6coliers pauvre.s. :
En sommernrn, cest une cin-::-.
que destine a x oero ne-r,.
Scessiteux et ait tou- alitres pa-..::..::
i tients indigents. :
SPam ailleurs, uan dentiste af-:.
fect6 fa l'inspection des Ecol.'.:
a pour oblitgatioi deI fire -,:
cheminer au dispensaire de l :"..
clinique dentaire, tous les c :.. ,-.:
liers reconnus malades. ..
Nous avons admnire la nmer-"
veilleuse installation .de la ,-


s)'


1 45- 'W -* J




.1: 'i, ; .4' 4C. /. : .. ;. ':1i: v:" ," .: : ',.: .. "



/ 4. ,: : ,
,'. .: .:. /': ."-*. -:.i "- ',r, ., .
L'' es s, 18 Otobre 1934.
Monsieur Victor Mangones '- IPOMM
Port-au-Prince .
Mon.chet Mangones
Je n'&ai Pa eu un loisir fa-
vorable ,touw ces derniers
jours pour vous ecrire:un mot
de remerciement pour i'envoi
le votre volume: Vrais, Chroniques Parl6es
avec une aimable d6dicace au.
frontispice du cadre oui votre *
photo en ouvre la premiere pt
page de garde, me renouve-
lant, par ainsi, notre vieille
amitie de plus de vingt an<.
J'en suis vraiment flattk! En Pour rendre
fin lettr6 que vous &tes: le vers pies, demand
heureux du bonhomme La-
fontaine a dui toucher votre COMA-
m6moire: ble est une douce chose Je
'*ne vous en fdlicite pas moins,
*mon cher Victor, de m'avoir
don1)pris au 1no1bre des sous-
cripteurs a votre excellent ou-
vrage come un 6clatant te-
moignage rendu a ma ferven-
te admiration pour toutes ceu-
'vres meritoires d'auteurs hai-
tiens. Aussi j'ai lu avec un
r6etinteret et un tres vif plai- Grand'Rui
sir: Dix Contes Vrais, Chro- Telphone
niques Parlees>> que je compa-
re &a un joli petit Musee oi -. --
sont ranges avec art des toi-
les de Maitre don't I'impres-
sionnant r6alisme ne cede en Les franq
vien it la magnificence des francais, les
couleurs. i ee, les mem!i
Toute (euvre dart don't la les membres
structure est fortement char- Haitien d(le
pentee s'assure d'une peren- se sont price
nit6 de bon aloi et en impose assisted au
toujours at 1 admiration des organise en
fouled. La v6tre vivra, son os- Raymond P(
saturq est fate de pur eiment de l'Academ
romail\. J'ai ferme votre bon cien Preside
livre 1 tule charge, encore quie Irancai
de la magistrale preface de dent de \'A
Paul Fils-Aime, ee remarqua- I et de M. Lou
ble anatomiste, don't 'acuit6e bre de 1'Aca
d'analyse est deconeertante ministry de:
dans le nianiement qui tient geres, menm
d'une main robuste ,n vigou- 'Administr
reux scapel, debridant toutun ce Francais
foyer de reux don( les germes patho- lieu a la C
g&nes menacent la salubrite6 prochain,. 1
(e, noti CoLps Social Haitien. i neures.
Quelle heureuse methode que Port-au-iP
cell que pratique Paul Fils- bre 1934.


a! t43 notlveitTI Frtll~jii &. -~e~


Aimn? Cette facon de prefa-
cer un livre me plait 6norme- Le SecretE
ment: ,0est un acte. de foi pa-
triotique et de courage eivi- P.
que qui revere un grand carac-
tere une conscience noble-
mnit affranchie des bassesses PANAMA
de nos temps modernes. STEAM
Avec assurance renouve-
1ee, mon cher Victor, de ma BULLE
tres vive et vieille sympathie. S. S. Cordialement votre Panr,..i R


Louis Joseph SIMON.


LEGA TION D'ITALIE

A Occasion du 656me anni-
versaire de Sa Majest6 le Roi
d'Italie Vittorio Emanuele
III, le Charg4 des Affaires
d'Italie et Madame Alfredo
de Matteis recevront la Colo-
nie Italienne et les amis dTi-
talie en leur -domicile 1200.
Avenue John Brown le 11
novembre courant de 11 heu-
res A. M. a 1 heure P. M.
Port-au-Prince, le 7 novem-
bre 1934,


les cheveux sou-
dez la

BRUSBHEA'

.4 44.


e 1721,
218Z

AVfS


ais. les Ip't c"s.
amis de ta [ran-
'res d'Honmu-ur ,ct
aetifs du (',UWmin
'Alliancc V' -a.cLii
S (Ie bien v' oiiLuo
Serv' ice .",l',l
mVnflUire (le >u.
:>ine-are, ,,n[,rue.
ie Francaise. an-
nt de la Iepubli-
se. decade >resi-1
Iliance I.- anc;aisec
Ais Barthoui. mnm-,-
deni' F1-ran:uise,
s Ai'aires EItran-
kbre du O( n-.4:


athedrA'l' Au" clii
2 7Coveii.e,

rince. le 5 Noverni-


aire-Gen6eal


Chrisphonte Fils.


1 RAILROAD
SHIP LINE

TIN No. 1146
A.YAQIIL .de In


a ,4& I.Il* J JL l I, i 'CtLi. t. 4 CL.L ; i I i L A I,
Line arrivera de ('ristobal C.
Z. le Mereredi 14 Novembre
1934 et partira le nmime ion'
directement pourl' New-York.
pregnant fret seulement.

BULLETIN No. 1147
S. S. <> est at-
tendu a Port-au-Prince, Haiti,
venant de New-York le lundi
22 Novembre 1934 avee:
10 passagers
et partira le meme jour direc-
tement pour Cristobal C; Z,
pregnant fret, malle et passa-
gers.
.r--i
Jas. H. C. VAN REED,
Agent Gen&ral


..... ... .. -. ..... .. A.-.

Rhum Alix Roy


La Mason Alix Rgay anadnee &'a bienveillante clien-
.V teqlelte trouvera, dani toutes.es bones mnisonsde com-
merce dea place, son rhum ux prix suivanti:

3 etoies. ta boutelle Stdea.
La CoUr e d'Or 4 "
La .Rserve. Spiciale 7 "

li LaM .a present lea fr41 de livraison ia sa charge,
rtum dolt tre vendu fau mnme prix en province..
.#


Devenet votre propre S0onptable en
Compte de Ghelique i a I anque Nat
RIvpublique d'Haiti
1i
l -^ ''* *J :fl


'44; 7-7 YOU
4...4~i3 4j4$ 7;: ~ P
44 .4 44.4


3"4 "


Internal ct I : ':r;
7 oules ei c,.'.s:.
f i IIW
ce la bie h/a tPhiio .
A i-o tcun';. S. 1143
(Petit-Fov.r)

.... ". ... :. .c"e 2 K r* o

S'1fc ro t t ea Et u.-.c: n. rhalme s

'..i.r.^ ..7: -: C. d Cpf^. :e.







,,i: iiCtlLtf' 1 3U t 3,S a C fi S
ooq* c(on ironte actuclrement
I' .seinr n'e P:'ive. C(es sue
c'-s. n) d. ::fu icCri, x dc I' Y -


'T- ^ ?55C-flQet
040,; '-"r 4..' t 4*, 1t;if4'4" "








c0 {)111 { :2 dI Cu:i::
.ab 1'.
.'., 1 ,
i" .. . L "




.'sno/ :''T -i 2 7
,:.i.-~- -I S' "n


A UTOS-TAXI


Pour va pron:enades et vo-
vages
Pour vus Baptimes et Ma-
riage.s.
Ou si vcus desire avoir une
location a la journ4e oPi au

Adve-.c-:-,,.LL.s t oujours a
.Mr. Paul Anson
pour .avoir une bImne Auto-
mobile.
C'est Ie .eul s.cvice organ i-
se, pouvan &t p~ .drce imme-
diatement v '-- besoins, A
n'iiimporute Iuelh- hcue du
jour et d(I' h nutit.
Pcndiant le i S0u' sonnez 10
No. 3237
et pendant hla nuit le No.
3246.


ouvrant un
ionale de la


Usinge Glace de


Port-au-Prince


rfrficaiIon de gibee de
pmreL'ILure quality,
Livridson rapide effeetute
euoti~-iet.nplmant par nos e -
r mio peiure en blane dans
as a-reetioas de Port-*
a u-Pr:uce ct d P"'ion-Ville
L' (7.Ad' / '4,:
1 cusA avons tcujoure a
-main les dernirs inodeleB de
Slacierer a ai-er Dnartir de
r 2Oet m u-"dese, i dl
t ylr f &j^jcilijth d e i -<

,..cc. gMlL:.rer# Le? piui ad-
S.. i i plus ecounomiqueLa

SCREME GLACER
&'PERt.,A TIVEL
Urn D'oduit nouveau, qu: Ed
a ecUd en rieu aux meilleure,
marques des Pays d'Earope
on d Amerique est offelt au
public halitin par 1'Usine a
GlaCe de Port-au-Prince. Goui-
tez cettU d6icieuse creme, et
vous gerez convaincus.
Faite3 une agreable surpri-
ae.a vcre famiille en appor-
$ '_ c.impe G a cd S'
,r..i. cour Ie desert -,
e'-ou 1 en rIf e.l


YRiGORIFlWJ C
.,oS c Hnbre, froides out
et cc.ntAnen;' miT a point
Ct i+.vert recevoir m'inporte
-&I C:u1t4toe de vianue.de
0 on1, de :egImeR, de

LV Public cst cordiai.,',nel
invite P. icitor notre usine et
a inspector nos modelea de
cilacieres et de sorbetteres
cans r:otre alils de vente,
Cansommer de la glace, e'est
aire de l'seonomis. -


A VIS

Ge qin permit a Piexre Ca-
les d'avoir une si grande clien-
tble, c'est que sa coupe a une
66ganse parfaite.

Pierre Coles

Tailleur,

Angle des Rues cdu Centre et
Bonne-Foi, Phone 2621.
--- ^^

L'Insliit Tippenhauer
demeure une excellent .cole
avec son irrprochable
Mnfton tcolair.


LII-- -L --ILB- Y--)-l L


~-.--UlrUY-'"c~-~IA~ld~L~Y~PI~;' ~L~-~r--LICIZYIY


I'







...... .. .. ... L .. .
1 & 4. .4 : m r







Un film exe.le.t.. .
Location C'anon-er une
aussi bone nouvelte est rare!
Je profie de celte-d aveec
empressement.
Tout d'abord, e'est joni par
une troupe de premier ordre.


Lea spectateurs ont applau-
di souvent durant le film, et
chaleureusement 6 la fin.
Voili la preuve tnotwrielle
que je ne me trompais pas en
vous distant : Un film excel-
lento.
C'est ce qu'a ecrit Paul Re-
boux danv Paris-Midi, h pro-
pos de
LA FEMME EN HOME
le film dte Augusto Genina
qu'interpret(nt (i Carmen Boni,
Armand Bernard, Andre Du-
bose, FrancIoise Rosay
et que nous presentons
DIMANCHE 18 NOV.
a 6 et 9 heures, p. m.
une production des Films So-
nores Tobis,


LUNDI 12 NOVEMBRE
en soiree populaire, a 8:15 hs.
Un Grand Film Franyais
Un Grand Film Anglais
LA LETT RE
un film Paramount
d'apres la celebre piece de W.
S. Maugham
realisation de LouIis Mercan-
ton
avec Marcelle Romn e de la Co-
midie Frangaise
Andre Roanne, iPr ineesse
Hoang Thi The Paul Capel-
lani, Gavriel Gabrio..
..une lettre, une lettre
maudite, crite par une fern-
me dans on ,.ment Od de-
sarroi, sieme la mort,c ie de-
sespoir, la haine, v"horrur et
la honte autour d'elle...
GOING HOLLYWOOD
a Metro-Goldwyn-Mayer
Picture
directed by Raou! Wals Marion Davies, Bing C(rosby,
Fif D'Orsay. Stuart ErK, in,.
Ned Sparks. Patsy Kelly.
.a fiesta of musical merri-
ment, with Bing and Marion
singing love... and making lo-
v .. ....


MARD1.1-31NON"EMBRE
en soWe populaire-, a' 8:15 hs.
1111jIiette ex-Duflus dans
LEJTIYSTERE DE LA
CHANBRE JA U'NE
d'aprt'!i Iv de G",,iiti-m
Leroux
realis atlun de Mallcel L'Her-
bie'.
avee Maxime Desjarfflns. rvu-
land Toutahi, Marcel Vibert,
Van Dale
edition der films Omw
...U11 '51m d'-,Iction...
intrif)-ue pagsionnan-


---- -----------------


a ...... . .
L7e
'ON


I heart-wrenching drama of lo-
ve that surpasses love... the
love of man for man!...



JEIJDI '15 NOVEMBRE
en sotrie populatre,'a' 8:15 Im.
BOUCOT da-ns une produe-
tion Le'once Perret
ARTHUR
d'aptes une ope'rette'de An-
dre' BaMe et Heni-i Christi-
ne


- - - -


---------------


AmrIEV=
ine a'Illount


~iis~niwP46~n~S3w)arn


ILA %,
av
ed
A


ell
P a
Ile
m

(ri

C01
col
tol
,;U'


V
vi e le souvenir
Fon sent re *vx
de la sensuelle,,Esp e...
-une -histoire attaebante
Ou I ambur i*nge*n'i*e-ux' et tena-
ce t I a pl us- gr. ande,,part, ou -
J' k. % A,
fan ta i Sie "is egaie, OU. M
parfol's, la-m6lane'Olie...
.,un d6flo'"Ue, ment Sentimen-
tal attendris .. satf



1)INIANCHE -18N.Ov.
En noWM&V a.10:30 heures.


lettiel- le Yieux due s1maghle
que, Claude est un gargon e.t
Oublie'son ancienne ranmne a
lipenge`q qu'il-adeso",IM1.1-18 till-
he'rider.
11 envoie done --a' la re-clier'-
che de go-h pretendu petit-h Is
un regisseur du chaheau. Que.-
le. West pas la Aupeur de ce-,
JUILei, en se -trouvant en pre'-
sence d"une femme! Connal"S.I.;
sa s'nd en I %'h u-
Ot....e. .. e m.pts.` :ct'
nieu-'r, autorita. irk", du due, *11
reNs-e de rameher C'11aude' 11,1RU
chateau,, f IT -d Zia
ra PC)IJ 4tallt
elle Parviend
f aire adom-er pa r son gr.-.x-nJ1 t-
jT a -une fill. S
e e t
du ;dbtvrfitgcii,,
veut tout avoii w gr?: :(I r
froi d U r co in v I ic lie
doutaft ,,Iju.ste reason. d(i-pe. 1.
dre. A" tout am la to cirl"'
ce'de son maitre..
Lii,-al %
*1141vee au chateau d une
princesse arniie la fa:rn*-,,.
de I e
pernnet. en-41-n A Claii-de. de Te
prendre la toilette, f6mininel.
it., vieux due ,;e figurant que
cle-*,t Pour repondre aux exi-
gen ce;'S de I"eftiquette qui veut
(111,11ne Princesse soit regue au
cha'teau imr tine femme. Im-
brogho-et m-&3avcatures sen
chevkrent de 8 en Plus
inais c-ous les trairs &un jeu-
fie Premier elegrant et sportif,
Famour donne enfin une so-
juti*on heurew-e a cette de'li-
cate sit-iiation.



OP14VIONS DE. LA
PRESSE FRANCAISE

La Fem.w er. Homnw do't
Plaire au public. C'est ure
belle production. boen faite.
C411 -
.M c1e 1)elles Pho-
e", de Deaux exte'rieurs et


plein
ment in
4. A.

Voilh un
joint aux er,
..........
en ke-ne in'W
tique et W-Une
pretatioli.
plusprigin.
PC
..........
E
han

..... .. Tottt'.e. s4dii.
Fen~
..en
. . . .
Gv N

Alt,-i-bf d6lief
A.. Pt
.. ..... ..........
45,
..............
Pa risien)

PI
e J n de- fr4ldw.-i-
nesse-et d
am Sa. 04
iftue un
sans cesse re
reussite conStanW,-.-,. -
Jean 4aque.,




DE Al
en matinge, a
AR
une productiloTnI
aVec BOUCOT,
en M-a-tinee,
AI Y S Rff-
TERM--
CHA NBRE JA -
ilne production Marall-
bier
avec Bug-jette ex-Du#-
xime Desqjardins, Rol'.
t a in .............
en wirie- a' 6 d 9
Adk,,ualit,ts
Journal
De-s'sm, ammks


,*ec Lily Zevaeo, Edith Mera' Charles Roger- ns: une pro-
fite'*e par Francis 84140writ ductilo'n Er')+C.'h.. PoMmer, -de la
.stribue'e par les, Ft*lnm To- U T. A.
TUMI-11-JES
T Ta bo, If
Florelle lartt. w- :r,
Le pirnpante, pleine de re*.- RobertArUOUX -Marcel: An-
11-ties spiritual lest joue`e <,t- fte'..Karee a ee et, A rmabd
C weoup de honne hu- Beiuard
eu i-- e t un en t i-a in e'eh evele", rValisatiorl. de PZ(_-&iif Siod-
-un filin ,ct znLv.-;ant de bout 111,1k
bout... totJours plaisant:_ adflptatiun -fi-Cine-aise d*Yves
12'e-Ai-neel till to Ti.-intaiisie, le T Mirande.-
nilque de Boti- _Un film (Fune puissance
t. ent oure' de Partenaires de rarement afteinte,
tit pvemiei- plan et qui se -une fresque angoissante
I.- P ,Is sf_' Tit quinterpre'te u-ne des figiires
les plus marquan-tesz du Cine"-
ma in-ternational, Charles
Boyer-
VENDREDI 16NOV. -une (Puvre waie, tre's hii-
En, soire'e. a' 8:15 heures


[


Une pinte de bon sang
avec Stan Lawl, 0111'vtm- H4,M-
Y (I 4il 31 s
SOUS LES VERROUS
une production
I N c tra- Goldwyn- Mayer
un film ItV o ii par.'ant fran-
vais.
...une faice gig, antesque.
one face"tie colcssale...
...une paru,"'e dem- esuree
qui secaue d"Line gaiete' for-
nii(table-
(I ps j o ,eusets ii-i-Sistl-
o'e-, oui font pouffer-
le COUple le plu--, d6sopi-
Iant d6chainant partout et
toujours une immenze 11-Alairi-


I


DI-MANCHE 18 NOV.
En mahne'e, a' 3:30 heures
Franolse Rosayl Robert-Ar-
noux dans
LA POUPONAIERE
un film Paranwu- nt
reahsation de Jean Boyer
adai)tation de Albert Wille-
Inetz
musique de Henry Verdun et
Ch, 14. Other avee
KOVAL
du The'dUre des Bouffes
Parisiens
Cantlte, Duvaleix, Dav.a,

Line an,,4u5z,"Inte aventiii-e
clans le (16m, pit.toresque du-
ne rc)uponn.i&. modei-ne...
spiritual dont le
e s "P P 1116 a11,,; par le sue-
Ces dc- 1,(:pe'rette clol 1*1 a e-'te'
4-

1( v 1 a -, s o


Sur SeMe
VORCHESTRE SONORA
Erdree G'C-Perale: Gourdes



S A, 1 I 'E"' D I I No. 'EMBRE
En matine'e, a1 -30 heures
Dolores Del Rio cians'lla plti6
ar,,incle product.1011
cle I'zinnee
CARIOCA
(Flying Down To Rio)
un film R K 0 Radio
avec G'&me PZaNmcm(l. Paul
n G'i I '1 ii,. 4 L ,, S, -JEr
Ast-aire et. 290o Gfl'rl; ehjt)IZlei
eTI t I'i I OJ 100

lleali;aticm cie Thorton Free-
land.


cle "Cat ",a,-
tel% Nlaigz fort, rea
lise et pai'faitement joue,
devient 1 1: n ch v e i t Is s e ni e n t


I)IMANTHE lz' NOV
En soirt-e, ii 6 0 9 heures
V'n Filin deAuqusta'Geffirm
LA FE31,11E EN HOM."Up",
zwf production des Fibis
150nores Tobis
fTt
F fi I
alec
Bernaidy Alndi` D,.Jbo.-_;c ` Alex
r)III fa I I I I I i, n n, CI K
U C.0 e
C01se Rosay,
44,11trigile la PIUS Plaisan-
te servie Par mie troupe d'ai-
de gnziiid :allent, (I
cadre des eux -payzs!a-
ges Mediterraneer,,S_
...un film ou' les images, 1111
musique et le dial,.qrue CoMpo-
sent ]a plus raviis_ nte -har-
Morie.



,SU NV E D T 1 S C E N' A R 10
A
Dan-s le chateau ou' 1H vl*t
-,eul avee ouelques serviteurs,
le vieux due de Bressy ap
nreiid un jour que son fils,,
dont il re"Puffla autrefois le
mariage avec une dan5euise,
vient de mourir en laissant
un infant dune yingtaine
d"anne"es. Or Claude eat une
charmante jeune fille qui,
pour gagner sa vie, tient dans
un music-hall un nume'ro r1p.
travestissement, Sur la f0i
d'une photographer joirite 'a la


En Version Anglaise

uiie mu.ique a i go 1:, -1 e ,j ;-,, e e t
enervante... dos daiisess ;ugges-
five:z_ velettes,, hors de
i)air...
..'Une mi:;i er4 see'ne incom-




SAMEDI 17 NOVEMBRE
*r& Popida "re 8 15 hs.
in so?
Lawrence Tibett
Hartton du Metropolitan
Opera de New-York
dans

Chanson des Iles
une production
Metro-Goldwyn-Mayer
realization de W. S. Van Dy-


4w.


r.-f




.. ....... .
.... ..... ...
.. .. ..........
.. .. .......
... .........
...............
.... .........
... .. ..... ...
.. .........
......... ......
.... ........
............
.. ...... .......



..........
.. ....... ......



Com o ..........


in
THE LOST PATROL
an& R K 0 Radio Picture,
Airectedby Joh ii Ford,.
with'Walla ce Ford, Reglinald
Denny.
M 1:
.;.Am* age.of -wo''Men.on the
blazing sands'a's 01" they Irud.0
ra A -love or -. de 'th
.ged UAN 1. a
th trackles-.
Immense as e
d Ae ftf.. deep as the starless
Cruel A :$atvA
tender -as -a bab'S apnf...-. -thJs


;


I


I


I


te..


,...ine ceuv:;e d'angoisse et


MERCREDT 14 NOV"
E". soiree anatalow, ri 8:15 hs.
VIrTOR MA.fl-.T-,AGLEN
BORIS KARLOFF


K.iM


ke'
avec Jimmy Durante.
. -f dancas.
.0", IeF v luptueusesf
entr'autres la Ruxtba, avec.
une note de. Passion alimable
et peu farouche..... 4 .
.....des chaiisons vives et. des
refrains langou.reux...
-u-ne arnbi-ance, exotique ou'


.. ...... ...
-K2

4a


p ,*


j~





: ...... '. .. .

. Fi : ''" ." ...
opi DE N f -
. ......... ". ...
?-..'.. ......... .V.a M A QU









wi -- ............ .
:tu.rent b dix :




^ ^ia1: chatn i.
MSBONMMO *


jENTE PAR
ENTION SPECIALE

.. .. ... ... .
vroc6de le :Samedi
n ^ompteit dix: sept ,
be prochain a TDix:
::du martin, en I'Etude
4ae minisitre de Maitre
nt Pasquie:r, Notaire :a
u:PritCV au plus of:
ta: dernier encherisseur.
ve^r lo u cidune :obliga-
ypotheca ire en date du
:r .Aoit. :mil netS: cent
t-1trois, pas-ce au rap-:
dze Maitre Hermann Pas-
.bligation d(ument en-
9-Ti2o. :dun: Comman-
:e-.n date du Quinze Sep
i-.:mil neuf cent trente
Ie demeur' infructueux,
tenregistie
e proprietye fond et ba-
sise a Petion-Ville, Rue
d. e.t designee sous le
k24, impose poulr 1exer i-
e:our: s au No. 30, mesu-
gtrente sept pieds de faga-
..Cent vingt pieds de pro
weur et b1ornee savor: au
widpar la Rue Rigaud, au
Sar les heritiers Blan-
i It'Est par Camille
Set D6mosthenes Loiseau,
ni:0est par Ellien Rtser-
wivant plan et proces ver-
g::d'arpentage de Louis Os-
en date du Vingt neuf :


... .


!. :.. .


4x Oz4f4s .t7 4 19:4


:lARIS.-- Le premier mi-
tePierre Etienne Flandin
:hionce vend redi la nomi-
*n, dans le cabinet, d'une
mission ch.-:,ee de pren-
retes mestures centre tim-
4gration d:rangere en vue
kproteger les ouvriers fran-
~eintre ie chomage. Flan-
a passe son premier jour
h. ministLre dans ses bu-
x, a organ iser ifattaque
krand stvle de son admi-
ration contre les difficul-
&onolmiques. Le nouveau
ieta decide de creer dans
cit un comite charge d'e-
er Is mesures susceepti-
de4iminuei la rise d'u-
"fS he ne rale. En meime
4,: Fiandiin a announce
doiiard Herriot, ministre
portefeuille. presidera
Q:tlrtegroupement des memr
a du cabinet, comprenant
ministres des Affaires E-
..geres de ]Interieur, du
~.i, et de ]Agriculture,
it et-udier les moyens de.
Ir l estrangers indesi-
set.:e proteger les tra-
'IthuLe1Ministere des Fi
i. egue les pouvoirs ne"
irepour etudier un pro-
d:46dfinition et de limita-
dseitmitiatives de la Chamin
-desde6puL o en ce qui con-
ies nouvelles defenses
taires. toi, Premier Flan
espoi d:quilibrer bien
dot, comme Fun des
Sfei:t, de sa politi-
: vement interieur.

S Loes courS o1ut
4 da^blement augment i
ti Tokio vendredi,
tih:::e d. Pespoir general

}- ; ---4.......... .,


Septembre mil neuf cent, en-
regist&. :
Telle, O'leurs :que.: eette.
propr6te6 e sopoursuit, se con-
porte et s'etend sans aucune
exceptionn ni reserve,
La dite VENTE aura lieu
sur la mise a prix de Q te
.C.ent Quaetreing Quianze D
!an; Soi.xa.e eimen........
.. ". . 49... .0 $ 5 &
Y* comprise les honorMires de'
avocat :poursuivant, outre
les charges de I'ench&e. "
Aux requete, poursuite et
diligence du sieur: Paul Fa-
bollon, proprietaires :demeu-
rant et domicie: a Portiau-
Prince ayant pour avocat:
constitue, .Maiftre Christiana
Latortue ave 4leetion: doe do-
miilCle en on cabinet :sis en
cette ville. Rue: du Centr: No.
1707. .. : :. : .
CONTRE
Mme.. Vve. SEdgard Deslandes1
propritaire, :demeurant :et
domnicilie a : Port-au-Prince,
d4bitrice hypothlcairei:
:Pour plus: samples renseigne
ments,: :s'adresser t M:aitre
Hermann Pasq:uier, d positai-
re du eahier des charges ou
a I'avocat poursuivant.
Port-au-Prince. le 9:Novem-
bre 1934. : : : : .
Christian LATORTI.'R .


I


1-1.






I
.1.
-1

I.


Bata!- C'est la mason de
tout le monde. 11 y a un Dez
partement pour tous.,
Voulez-vous que ves nfants
soient bien chaussAs. Bat1 est
Ia. Et chose exceptionnelle:
on trouvera des ehaussures
pour touted occasions. Et ge
qui est encore plus &tonnant,
c'est que la quality est supi-
rieure au prix.


(ue Ia Banaue Industrielle dut
,; pun accoi'dera I'emprunt de
50 millions de yen demand
par la dlite .Bourse. Les Gou-
verneurs de l'institution ont
reclame I'emprunt pour met-

:re fin it la baisse continue des
prix. La Banque ne s'est pas
encore prononce sur la ques-
tion et vient seulement d'en
commencer P'examen.


xxx
LONDRES.-- Le nouveau
lord maire de Londres, Sir
Stephen KillI.k, a 6t' install
vendredi en grande pompe,
malgre une pluie battante. Le j
cortege traditionnel, avee ses
costumes si pittoresques, a de-
file dans les rues londonnien- i
nes, puis a eu lieu un banquet
au course duquel le Premier
Ramsay Mac Donald a pris
la parole. II a dit qu'il pro-
fesse beaucoup d'optimisme
pour lavenir du monde, et
que personnellement, ii n'est
pas excessivement d6cou- -
rage, magre ce qu'il voit au-
tour de lui.
xxx
VIENNE.- 11 y a une cer-
taine amelioration dans les fi-
nances autrichiennes, malgre
le coup que leur a porter le
putschh> nazi de Plett 4dernier.
Les chiffres budgetaires pu-
blies vendredi montrent que
du fait des emeutes de Juillet,
les 10 premiers mois de 1934
se soldent par un deficit de
10.000.000 schillings centre
un deficit de 82.000.000 schil-
lings pour la p6riode corres-
pondante de l'annee dernire. t
Mais il y a un progress tresa
net dans industriese et le com-
merce.....


CUTEX K LEENEX K OTEX .........: .

\ Velours Chiffon at (ha eaux -,1 port et Tropi.r'-
(4rpe Sailih caL-
Poudr Crepe de Chtine Uni et a fleu r
S avo n Sacs a main
,.. d Cream Bracelets
Lotont n Co lters :: '
M'le et u-t Nouveoautz an Broches at boultons
Ti$sss Grand assortment de bas oie .
.Lingeries en oie t fi..
4 ge:Tropi en six nuans Sockets. ..
| :Brte:ll:i. :I Chaussette pour enfants
arreties et Ceinturons Drill fil blanco et drill couleur,..
Cheamiso :Gorqueror;:Morgan asotis. o '

SCale;nM .et Chemisattes i to.
IChapeaux purdame Cravat inchiffonable i .
-:.C h a pe au m..pein .h .b "t Mouchoirs Pyramid et <,n- .
h......... ........ ".etc..
............ .. : .ble T l phone 3 0.


..... ....... S R D A D V V' AT ET i ER EI
. . . . . . ......l' ::" : :






rc... ,



Petionville, I
Tous les jeudia, samedis ttt Diaancbe
dimanches a 4 -heures

A VE DST SOES TRO;
"" avec Olaf Fjord, Angelo Ferrari et Herthi
Entree 0.50 -.,; -!.:
SodimADE A heures 15 ..


Grattelle, t6mangeuion, Un film cui depasse ]'imagination
c Taches. LE FANTOME DU MOULIN ROLu,-
Phiet St-Franfoi6 admirablement joue par Sandra Millowanoul. (nGor j s &V
Dr. V. MATHURIN tier, Albert Prejean, Paul Olivier. -
Gd'Rue P.-au-Pee. E :ntree- 1.0








PARIS. L'amibaadeur jouant vendredi sa .art !, I1LA n -
allemand Roland Von Koester Concerto de Piano de Ra ;-1 d i ans in v
a dit au Ministre franais dens (pour la main gauche) avec res daamend
Affairs Etrangeres Pierre LOrchestre Symphonique ne musicien en r T'-
Laval quo t Rekh tiendrait Boston. Paul Wittgenstein, vail. "fabri& :
pour contraire au traits de un membre de la noblesse ft- crY ie Mnzu On
Locarno tout mouvement mi- trichienne qui a perdu la main iu Wa oltr T annn.in
litaire frantais ex.cut. dans : droite pendant la guerre mon 'famex ch d
la reion de la Sarre. diale, a deployed un tell vir- process a rve i.


xx tuo.ite quil a arraehe des ap- du un autr EX ai '; -
BERLIN.- Le Ministre de plaudissements non s ul- m:ime pie :
la Justice Franz Guertner a ment a ,assistance, ma t t heque du < '0
ordonne vend.redi a tous les chef d'orchestre Serge XKous- Unis, a1 1u c,
prScureurs des &tats du reich sevitzky et aux autres musi- musical ion .
de poursuivre les per"sonnes eiens,
qui font monter los prix et doe *. ._,.
les faire condamner propor- WASHINGTON.-- On an- LONDR ESQ
tionnellement au nmal qu'elles nonce que pendant le mois de banquet annnt
causent it la communaute. Le Decembre, le President RoI du Lord ai --
Gouvernement a entrepris sevelt entretiendra uit e 1.{- Iri'emier M int ~ i;i
une champagne pour combat- velle fois au yadio les eitov n ,lv a declare tue le. efor
tre la hausse des prix, cette americainm. La causerie por- faits par la iGnI G 't:n
derniebre accentuee par les ap- tera surtout sur agriculture pour consolide(r Ia I at x "
prahensions que souleve chez et l'cuvre de relevenent eco- diale en dcn-nant tin exemp
beaucoup d'allemands Ia ve- nomique. d esavmememnt >:ent -efsJt i
nue de 1'hiver. .. fructueux. Mac tDonauld a
xxx MUNICH.- Dans une a- qu'il etait heureux de I'ent r
WASHINGTON.- Le Pre& dressed lue a I'occasion du a la S. N. de tmnion Sovi
sident Roosevelt a signal ven 11e anniversaire du t-ique, etC qu'll regrettait >':
dredi que le Gouvernement est a-vortk.de Munich, le Reichs- senbe proiongbe de i'Al -m,
tr.s avance dans la pr6para- fuehrer a reitere sa delara- gne. tion du budget. II confere tion d'une guerre sans merci t-iI ajoute, no cessera jamna
personnellement une fois par a tous les adversaires du re- ses efforts pour fare cor
semaine avee different grou- gime nazi. pements sur la situation du ne veulent pas que P'Allema- restant isolee, ele se fait ur
relvement national en ce qui gne soit entendue, qu'elle soit injustice A elle-meme, et qi
concern les defenses de I'- 'unie ou qu'elle lutte pour son les autres peuples continue
tat. DMs le debut de Decembre, honneur, a-t-il dit, mai> nous ront a passer au crible touti
il compete prendre contact a- le voulons, nous, et nous impo- ses declarations pacifist
vee les sous-eomites du Con- serons notre volont6 a tou- tant qu'elle, refusera de
grks pour soumnettre a leur nos adversairesm> II a dit que joindre A nos 4diliberation
appreciation ses p ojets qui, [le parti nazi nest qu'au corn- Cessons d'etre prisonnier t
croit-il, seront pr-ts a cette mencement de' sa mission de nou.-memes. parlotn enser
epoque. reconstruction du reich, ajou- ble en public, consertons
Stant: < BQSTON.---Un .paniste qui en ce moment, ce nest pas no- I dui monide,
n' a qu'une seule main a done tre vie a nous, mais la vie de
un-- exhibition ::pIndide en l'Allemagne.>> (Ico stulle en Ge page)


~d~k~ --


res Nouvell


I


%om~ - -


I\llamc,


ChausSures
Bata


wt r2^ r^. ts I




i.. .. ..


rR..ama Railroad Steamship Line. a I'avantage
S departs suivants de New-York pour Port-a- :
laiti, directemOnt, Chaque Mardi, e1 xcepts e so
qui laissera Mercredi, le 5 Septembre, 193,
S^N-delta le Mercredi, 7 Novembre, 1934.
s 1:tS steamers sont pourvus de Chambre frigori-



...4. Ie Aout 1934. e S13 A t 1934
I. le 14 Aout, 1934. Ie 19 AoUt, 1.34
|e. tura,le21 Aout, 1934, e 2.7 Aou0. 1934
le 28 Aofit, 1934. le 2 Sept 14
aqit le 5 SeptL, 1934. ie 1i Sept. 193
I1, le 5 Sept., 1934. le 16 Sept, 1934
|entura, le 18 Sept., 1934. 24 ::Sept., 1934 .
I le 25 1Sept., 1934. le .30 -Sept., 1934
iA le 2 20t, 1h4. Ie $ Oct., &u
e 1, 11 9 Oct. 10 le 14 Oct., i
lentura, e 1.6 Oct. 19 .. .. 1 ...
ie 23 0t, 1934. le 28 Oct., 13
ai lc 318 cty c 1984 e 5 Nov., 1
| ]5alt, le 7 Nov, .1934. e 12 Nov,. 4
venr 3le 1. Nov., 1934 e 19 Nov 1934
SIe 20 Nov., 194. .e 2 Nov,. 198.4
:yaquil, le 27 Nv., 194. 3 D& 1934 .
. ......... .... .. .. . . . . . .. . .
JNAIA RAILROAD STEAMSHIP LIE ..


d............ L j& A
.......... ... ..

. .. . .









15.. .w r.. .-. .. .











Sment doit ses suces a sa discipline, t son ex.
m&ihode d'enseignemment, A sa bone et large or


tn. Pensionnat incomparable, Pension pour pe-
i 12, Cours classique general, Legons particulieb
:Ow de Steno-Dactylo, Comptabilitk, Anglais, E>-
I, Allemand, Pr6paration i P'Ecole de Genie.
bissement garantit tous ses cours et forms de
forts et conscient, ,omp6ten et courageux.


_*. m m rm w rs m


*. 10 -n _..s .ay
..94


Soiei un ptne qCU i s passed pr&sentation en os pay
tes grosses sclptures massives etsillanies de sa bamn
de rournilr teant frmerne.nent la route, sont des symb
le s. de seurilt tl spus les dtibuls de l'automohbile.
Ame an tours. des .nnin d'adcers it qi c vemwnt t
s*'tcder ses tentes ont d: pass ci-s de tut utile pne


4 /., .| ........-



























BAITIENNE D'AUTOMODJ
ALLEBRACHE, GETIL, OGT
SPort -au- .? Prince,
*i/s~ ~ ~ ~~, u...' ^., :-fii? ".. sii t


A f < ".V ", ".' ". / .h -- "

TOLUX, RHUE- r..3ONC-ltfS, --ROU. MNT
INFLUENZA, FECT TONS i s ,SOU-ONS
POPT.A -PR, "', I; .-, ; ": '


i.: L i :'i^: ::"-: .' :}: '" i'
0 LOO11 \7 q-


- 'r... ......

ti I :L -p. -': .. !!





tXX l I A
A---------------- --: -- .


~L~;E4, 44'


f 1:: 4~Aa e&s -v':7l a4


-. LE TOUR DU MONDE
i s pas nS:,'"saire d'etre riche pour
... sot ire ss goats pour le voyage. Leo
ge e .d condition moyenne pauvent so
.. p tfroce ploAsir avec I6pargpLe,st
S:-dr8r d6p6ts, grace & Cinti'rt co-rn
P.4-. t' p nt fait de con!O'uer une reserve
:t:::.. t ssnte, rodoable cu be5oin.

............ A
BAN UE ROY AL
S. U C ANA D A

B........ .. : -
L.... -'..-.....
.Y .Y ..'.. .


7r


O4 A `4I-


d'9un


LE


re i


n9iell.eijr .erroirs,


LMB


de ros er. ite


~;ge~t~j~jgi9~d~'~~c~I ~$3~3F~a ~i~3~t~j~b~~


qj~S~t~L~ylC-~mnC4~X6KT ~?~CC~---C~-;m~iSS~I_~7-=:7~-~ ;~;r; --,~ .--...~..... ~.-...,r,- r. r- .. -


ou


sina aa ao VAG af,




-.
(IICIENTA TION

SNOV VELLE!


Par les temnps actuels, tn ne
SToncit pas in tJeunef home
mnwderne ne conr aiss.ant pas
{.aphie Ia Cmplabilii{; nle
jarlant f pa; co,' .nableeront
s. PAnglais et Espagnoml, igino-
fe rant le Dessihn et.-ia Solfyti.
SConfiez vts uenfans a:U Colh-.
gle Polymathi3que Rui.1_i IRtu.',-
de bicaine,. 1::1 ; ,l tIon
u, 715) .f> tout i it m' i-~ eres'
out obbligatoireS4 U!i. t. -
tie inegranlce tin lx^iu;I
l 4 .m en t '' Fa. .






S-0
\ K -' n, a! .'- _- -5;"J


-i I "-'1u (i"- A- -""'

p r p l-, d i -' p
a I i'11iqii' .... .r.... '

i ; i (P : aWe l sti- i. ia..

.. ..-t 7- "f ,'4 ."
| ah i t .. a rit t ': ."'


i. s Go .G1..
C .' p(, p C .
"u"-, I. L Q 7':.' ;t' "




I 01.> 1 lbs i i, .We "ou-

.. ., ..\ ..







{),U-..' Y \ -.: ::::


quintes~seiiece es


11?),1e e s,


c n e sne


non aroin~l~e


Com~parc,&


,Goutez e't




-." ,-------- ---- -... .



S- 4 't LALLIVA NWCSflANCAIS* L

C t undi martin, 4 71; heu. ;
I 4-.4a 4A.


rea, A la Cath#dVale, que le


"SANT ... r Psd d, ^ Service Soiennei en nmmolnO'e
SANTIA u. raes de 500 de MM. P6inear6 et Barthou
6rpagnards cubains dea en- ,,, ,idbid.
tiroi"i de GtOantanamo 8e sont sl edl 8lw, b .l.l.e
ons C ... o arC une belle et pieuse
h'rmbset se sont refugieis dants z nanifestatiot .
is dboits ou faire res tert' Is Officiers du < leurs drolits sur des mriliers d'Ar- assisIteront Ia cere-
daeres de terrains que, d'a- m o i o rs nipa rAman-
pres le Gouvernement, Us .oe- ce franase.
cupent indument. Le Colonel L-absouteser done par
Batista a enforce les deta- -Son Excellence Mgr. L'Arche-
chements de l'armee qui se
trouvent dans la region. Le. ve eMusiqu d Palais jou.
Gouvernement parait deterr r d eaux mosiqu eaux appro-u
mine -a executer Pordre de Ila Aa e l oran, ap,,
= *^ 'i pr..Ia d. ".o ti .iW i i
Cour Supreme prescrivant pris a c monie.
I'arpentage- dT propri4t6en: = u x._=- .
vue de determiner a qui elle
ppartient-en reality. I It est AVIS '
probable que les paysans, -..
tranehes dans leurs monta- Le Service HydrauliqUte
gnes, auront, en cas de chose, sempresse do rappeler a ses
un notable advantage sur lea abonns que le dernier dilai
soldats qui viendront ava- pour le pavement de 1'abonne-
-hir leurs terres. ment des mois d'Octohre et


xxx
LOS ANGELES.- Un jar-
dinier n depose derant un'tri-
bunal que d'apres lui, Paul
Bern, mari de Jean Harlow,
a 6t6 assassin et ne s'es t pas
tue come on P'a dit a 6po-
.que de sa mort en 1932.
xx
AYER.-- Deux trains 'a pas
sagers ont fait collision a uin
croisement site pris d'ici.
Un r.meanicien a et6 tue, plu-
sieurs homes d'tequipe bles-
s-s. -Les passages ont ret
s elementt des contusions, -

WASHINGTON.- Le Se-
nateui" Borah a dit que les
millions que le Gouvernement
con acre an rel&vemenit econo-
mique n'arrivent pas tous 'a
destination, et que dans cer-
tains cas, le- frais d'adminis-
tration des .fonds atteignent
jusqu'a 50 u. o des dits fonds,.


LES SCOt TS HAITIENS
CA( TtIOQLQUES


r H}t :ir f te Son Ex-_
c0iei e ug Le Glouaze, Ar-
cheveque dro PIort-au-Prince, le
Pere Bouillacuet, viaire a la
Cathedrule, a et6 charge de
mettre sur pied. CatholiQUes. Avec cett.e nou-
-...-...-...-...-..yelle or.. ganisat :{in, to -ute une
jeunesse recev-ra uine prepara-
tion general methodique par
un entrainemnt des plus ac-
........... tif s.
Csest ainsi que ce mating,
grale r a la bieuveillante auto-
risation du Colonel Calixte,
les Scouts ont pu se payer
leurs chapeaux aux Magasins
de rEtat.
LtOrganisationdu Corps se
potrsuit. Nous renseignerons
atu fur et a measure.


ERRATUM

Ulne parties de la premiere
phrase duo 4eme alinea de no-.
tre editorial d'hier etant re's-
Stle sur les galIes, nous prons -
nos lecteurs de la lire 9emme
suit:
Sans dotde, les: Wieesc en
paretfle ,mtire, ittment t
des a s diverse, mais its
"e S gient famrais 4tiere :n
motif d'animosiles continue.
element inapais#es. I

FAUSSE RUMEUR -
Contrairement "a Passertion
d'un confrere, la Haitian
Fruit and Steamship Compa-
ny, repr6sent6e par Mr. T. S. .
Brignac, n'a point ralenti ses
achats de figues-bananes.clans
le Nord et le Nord-Ouest.
Une de6pche, rescue ce matin,
nous announce que cette swe-
maine 8.061 regimes de figues-
bananes ont et6 embarques
par la'.:Uaitian Fruit. .. ,


Novembre 1934 doit expirer le
15 novembre en couns.
En consequence, tous les a-
bonnes retardataires don't les
prises : auraient. : 4t suppr -
mees seront obliges de pay V
1'amende de Onze Go u et:
prevue. par les reglements :di
Service pour le r6tablisse-
mennt de la rtivntfectifn


La Diretion.
.- .. --'


A VIS('OMMERCfL L

Selon les terms de son con-
trat d'Association en date du
11 Mai 1934, avee fen son P'-
re, Monsieur F. Calisti. Mon -
sieur Yves Calisti a Ihonneur
(d'nformer le Pu'blic et leI
Commerce o1il pr-end suite de1
la Mais)n F. Calisti & Fils,
sous ]a meme reason social.
Aux Cayes, 1 2 Novembre


F. CALISTI & FILS.


L'Institrt Tip pthatr
demeure true excellent e cole
ave c n Mrreprochabh J
rnsizon .rlair. I


ri


RA EOS P0HIl,

A Vos POST$SI


Ssoir, entire 10 heulVa 80
0. ( C


I


tes un: tou a: a nouvelle Ala>
son A. C. -Mluffie No. 1820
rue du M*gsfin de l'Etat.
ia e-.t -s ) .. J Cha pe.ux.
Vous crotv-reK ie3 ers: de
Bordeaux .:- i>lus .- :s ts
'.urt-o0tt a gr. A :.! .Lju
Seize freres. On -n .'-
riques. gallons et .8U-t
Prix detiant toute concu.: cc-
ee.

LA COQUETTERIE
HAITIENNE

L. J. Michel, Me. Tailleur

Proprietaire

SA le plaisir r'annonce. z ;
nombreuse clientele qV'e son1
I tabissement est transryeu a
Ia rue Ferou No. 35.- Tous
Sales annis y tVrouverent l n-
'me bon aceiniI et u unf w<,,
par fate.
Rendei-vous dore la C:-
out terie Haiteienne vii-u'vis
de la Renaissance ianciewnne
mason La Parisienne).


a-C~-mmaae' Llb3~aavwnr~k~~ii~~8~arr'IId


153 I-UR RIEPU CWAINR, t~~


4 (A (OTE .. D TA t iTtA SW &VTI

jI. ItrdIel, A iru souiffla I. vrnt 4..w1
l. Agyn,, La Jument Vierie.... ... .
I R. ouecard, Le cdessows de I'esptonnafte angt
Les dcssous des prison t es femmes .. .
Dekobra, La prison des riv A. Ducause, La guerre raconte par tea to
3(^


.et .1.1 onures oU, notre ami
tot', pr6sentement aux Etats-
TUnis, parlera A la station
WMCA.
S Que tous les radiophiles
haitiens soient a leurs postes
i* inr en~enpre.

TROCADERO
La direction organise pour
samedi soir un bat de gala a-
vee cotillons pour feter la
'rentree de l'Orchestre Sono *

Dimanche, grand the dan-
mant awe I'Orchestre, (Sono-

AVBS
Un Nouveau Tes: am. nt v-
rua envoy gratuiteinent, surP
demand, a toftte' prscnne nep
|poss6dant pas les UiIttes E-
critures.
I S'adresser at Monsieur J.
fAlfred Pearce,a Port-de-Paj ..&
SVINS!
'LAISON A. C. MCGUFFIE

Anamateurs de bonC vins. i'-i-


- -- --- -


SVc-us pratiquez une iat:
--de te:n;s et d'argent.
.A -, vcusras eavect-"LA:.:2
L, ASon tranchant dar comma


vous done parfaite 4a af-
t,,* .. que d'autres lames awm
'I miss de c6t. Constate
-. :" ,... Rasez-vous avec la
. i. .. i-... -.
" .4." -. *" *; -'


Teii. t -^Wt <2* fli"LAMES
iLiL.'LS-G ps le pofrr rif d4 King C.
ir" rttc


Wt par: Naude & Reiher
?. 0. BoxA-147 :
Poat-au-Prince ....
..... -. .y..
... ...:* : ;: ..'..
-










...T......
... ...... ..


LA COMPAGNIE MET SES VENTILATEUL'S A

LA P RTEE DE TOUTES LES BOURSES ET ACCOR-


DE DES FACILITIES DE PAVEMENT.


.^ VISITEZ NOTRE SALLE I

RT YOUS SERRZ CONVAIM 'S.,


1 --


'4-
a.'


m,


Reprisnw


. . - -


d'es Ocr,4ISI()ils


Go .gnie~


Sper ates


VOUS OFFRE POUR SUPPORTER LES FOR'. 3

LEURS DE CKTTE ANNEE EN. VN S Ph'OCtU

UNv


)' E POSIT' O V


SCOMPAGNIE f4f1lAIt (U t -JJ 1:I01 r
4' .*. .... *

' LPORT-AU-P INC, ,CE U.... AUi N:..... .,


<


J. Giraudoux, Le combuI at ac range ....
M. Leblanc, VinL'mage de la femme nm ... .
.4. Londres, La Chine en folie .............
R, Machard, Les deux baisers ...... ......
M. Maeterlinck, La sagesse el la dts.tme ,.in 4.1e:V
M. Magre, Pirates, flibustiers t nugtiers
S. MJaugham, L'archipel aux sirenes ... .
Ch. Maurras, es amants de Venise.....
G. Means. Ea mort 61range du President H
M. Pagnol. Topa e ... ..... ....-,.. .
N. Segur. Le rideau rouge................ ,, ..,
M. 1du "fezit, Marliage dor ...............
Dr. Blicand, Notreau traite dc bridge ple I
Dr. Ed. Locard, L'enquife criminelle et lea in
cinlifques ... .............. .......
D. Zoila, L'agriculiure moderne ............
Dr. S. F :11a r ie e la p. rehanalye ...
Inf roductton 4 ia psycihaalye ..........
P. roCe.tet femme qv fut divine .
E. M. R':rque, iA l'ouest rien de nouveau .
A. Violi.f Lc ,Japon :.:: : ...........
.. .:


.1


" ': *


i i


@aft


PROFITI'14Z-