<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02280
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 7, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02280

Full Text



...t.... ............
iXPEITIO D P ES .....NT .* D* :- I -TAI, ;E F ........





:...:... A"SA. ... ... .. . ..4i.. .. E -
.......: : .. : w..... ...,....: .j........ t ...-- -i .i : ...- .. *...ff. .. ...... ... ... ..f. TS ,
two .1






ANClCo! 0 EWUERAHNA ES V VIT etaa tine fo13, un18
!.-.-..-.. .. -- -.... .--- -. -.. .. -: '-- ..- -.-- -'-




------ --u Prince brilliant comme le
l| tiANNNEE P: ::. : M E: R : NOVMBBE 19434


w ns,id km .h P~r nt.& ( rdin Heno"T, Trujill beam upbe d




".ement na.es, po. com te d .a Ca dii i itus et Anen Bitnnier dE Ordre gant, 6nergique surtot




et EmPtOYds our aget Mdor-a i MadI Vouive Lys Day> de lEeole Nationale do thoir, heureux, beur apporta mSule
e:.. js:::..i..es .. ... I tr s~a m-n Ancin Secr:tre d'Etat dos : deaux t pendant tout son






't:s. :- :. : i d p : : : I c te h : : -: e::... :- : : : : : d-e S rvi- d n re x n ig leo
-:....... ....... .. N Y
i..n.. ....u...... .U. ...dO INS A tNiE.OPT








----d----u ein? one q anc- mmt Alj elst cune loAngue : loyaie cula &I^ \ouvIiste> en s 'incli. rujijj], i Soci6t$ Nationwe
e'"" ....t.e........i........... iglea d .inti.es ammis veplore, Sp &re, t.ole .u.'ell. est ap pel.e.. r1.>
..re .. a.. .es. "l .... (. det cla tae confine \ iam enoiR, a ss nrveux, p Servier






W 1,,ds s env-.i ons r.. la. ei "icate attentio..que Chef ts symlathiques am is .u. L'Etat Major di lan rue de8






prttain't420&a 0et me-t-l~et mdinenant ps quo t" dltat a t~mcngndeee mid bert ec Lia Alexis, ainsi qcu'. Miracles, aide do quciques
wantage. i m iertes et Eu l Imille Duvigneaud. Ious los d Ecttres parents Opro.if membres devoue parrnml ee
maneniQ syst...e diCnigation. s .. . p. v.ies condolences. MM. Max Chalmers, pld
w^-p.....-: pour lee-do.ha.A..'a,.. ... S. :. Trdjllo beau u rbe, 1x-


:onompie de ta sit uO
i du pays, de Ila
Ste-conomique qui y
i ndWentent d'un taux
reasonable, et pous-
e fois leur bien-
jusqu'ii permettre
tsr de bonne foi
indfiniment, sans.
plr.. menl du capi-

ga aussi les (re--
eitt classes d'exploi-
-&ere publique,-'
.t.haque mois, capital
e intWerets et finale-
Srbenlt l'int@gralte
tements, pendant
eit pavement seule-
mierets dus.
|ir refre'ner les abus
:W.aces, capables de
|ler jusqu'au.x l eux,
tiK prstenze la loi sur
iflt'ere qui, malheu-
mrnme toutes les bon-
ies, nia pas retenu
attention de nos

nI, i y a tun moyen
erdes .-r,:es des usu-
lnfom;r.rxLv peres de
pi., sail dans lea en-
d"obligations hypo-
soiU dans ceux d'es-
"tau'x. esuraires -. et
qu'un seld: C'est la
fun S service de prets
'res et d'escompte a
National.
..Inmonde suit que cele
'on a en porle-feuille
.ants litres de pro-
f.ornmat son Capital
I jidonc elle trouve des
IUlisantes, nouzs ne
SOpTourquoi elle re-
de les accepter en
Wi aaIx qui i-dpa-
fme quieiqe peu ce-
a3 les operations
ordinaires.
t|thrg"e du service de
es edques ..- des
eS: "et emplo yi
i .mPourra toujours,
ee, se cavrir, au


r :.DISTINGUE
aons eu ee- main te
ei- evoir tla visite de
Th.r. d David; re-
etd: t > i
.asage Port-au-.


Je vMs VOmux 'accom
A.; -. .- -. . .
+_:+ :: -, ,
A: :... :. ,. .


U.V BA TEA L FRA VNCAIS
ECHOUE At CAP

Lundi, Ie bateau que,, de Ia Compagznie Trans
atlantique. evoyant pouvonIr
sortir, du prt du Ca)p sans e
conicous d'un piote. vu Ie t
temps depuis leAel it est ha-
bitue au trajet. est alley s.e-
chouev sur Ies recifs its ( Mardi-Grasx. I a failu a ]e i
quipage des heures de travail
pour se tire de cv mauvais
pas.


EA L'H ON.NE"LR DL
JEANNE D'ARC,.


Dimanche prochain, an Pare
SLeconte, 11 y aura match de
foot-hall entire une ecquipe du
* e une selec-
tion du <.
Mardi, reception Acadc-i
mia en :h nnre"r n' FEtat-
Major et doe i'uip:e d\' Jean-
ne (d'Arc->, en I l ,.n-eur de
qui no*re .[Mini.t< e Rela' A
tions ExtrL, ieures, t la Lega-
tion do Franee or.aniseront :
surcment de l-ilant.L- fetes. ,


LE DEPART DIU
PRESIDENT TRUJILLO

On commence it parlor dv.
depart du Preside-nt Trujillo.
mais jusqwi" present, il som-
ble que le meme mystere qui
entoura le moment de Itarri-
v6e de notre illustre visiteur
envelope I'instant de son
depart. On ne sait s'il voyage-.
ra par terre ou par mer. Les
uns disent qu'ils nous quit-
'ra cet apres.-.-midi, d'autres,
; ue ee sera domain, i 4 heures
du matin... Nous notons seu-
lement que les cardes du pa-
,lais sont sous les armes cet
Sapres-midL. Peut-etre vont-ils
lui rendre les honneurs, peut-
etre aussi s'agit-il simple-
ment de la revue des- troupes
domi.nicaines don't on parole
depuis plusieurs jours.
Esperons que cette indis-
,"etion que uious commettobhs
fera ajourner le. depart, et
nous vaudra de joujr un peu
plus.:Iongtemp.s de la presen-,
. ce du President de. la Repu-
blique voisine.


EN ULHONNEUR DE LA
FANFARE DOMINICA!.NE

Hier apres-midi, le lieute-
nant Lue Jean-Baptiste, Chef
de la Musique du Palais, rece-
vait dans les salons de M.
Edmond Thomas, la Fanfare
Domrinicaine qui eut tant de
s.-uces aul Kiosque Occide
Jeanty.
S'agtisant de musicians, il
est a peine necessaire de dire
que 'on arriva tout de suite
ia loccord parfait, et que 'har-
monie Ia plus complete baigna
toute la reception.
Tous nos compliments au
Lieutenant Jean-Baptiste et
aux Opoux Edmond Thomas.


AUCUN CHANGEMENT
DANS L'ETAT DE SANTE
DE JOLIBOIS

Denpuis ce martin, les ru-
mnfcu- ns plus inquietante.s
circule, a s oujt de l'etat dc
saut: dei Jo0lii- an ])rison.
Un de scS n,-idecins person
nl.-s, ( ue nous avons que tion -
nc A c 1e s jilet, ous a dit qu'
sa cunnaissanct. il n'est sm -
venu ateun eh.iangement dan..
l'&tat de sante de notre con.
frbre. Bien qu'il ne soit pa-
amn us a li donner des soins,
i! ie perise pas qu'i! lui suit
art ive rien de grave.


U'N BRUSTE
DE C. PERALTE

Sur le beau caveau qui a ete
prepar e au eimetimre du Cap
pour recevoir los restes de
Charlemagne Peralte apr&e
leur transfer, se dressed un
buste du martyr,-- d'une gran
de fideiit6 d'expression,- qui
vient d'etre achieve -ar le
sculpteur'D61icieux Dolc. On
nous rapport que cet artiste
du Nord-s'est former tout seul
et sans maitre.
Si les tloges qu'on d6cerne
a son euvre sent fondes, il
mnrite autant d'encourage-
ment pour sa pieuse pensee
que pour son prodig'ieux ta-
lent,


BUwez e RhAuim
Alix Rog


I Trouillot, Madame Etesse2
.I -- .a -^.:- 1Monsanto, Mile. Riboul,yjient
de fire ses preuves. Instruitsi
CONFERENCME SUR par trois belles journeys de&
S OYER RBAZELAIS. charity: laborieuse distribu-j
tion de trente bceufs, plus dei
Rappelons que c'est diman- huit miles rations de ri..
che prochain que Mr, A. Ma- pois, sure, chocolate, sel, tai
l oire prononcera la conferen bac, de souvenirs, etc. offertsi
ce qui fait partie du p1fogram- aux pauvres de la Capitale
me de la commemoration or- par le G&neralissime Domini-
zganisce en 'honneur de Boyer cain, rendu a jamais populai-
Baelais t que le Comiti d'or- re chez nous.
ganisation avait dt ajourner 11 est evident que ,j'organi-
en raison des fetes dominicai- station sera parfaiFte &a ave-
nes. nir. Le Directeur de I0Oeuvre,|
C ctet causerie, qui rcul:ra Monsieur Edmond MaNgoe h
sur Boyer-Bazclais, sa valeur et ses actifs collaborateur4s
e ~:n Sclon et dansr laquelle ont vu les ameliorations quc n
seront p-cduite des pieces, faudra porter pour prevenirn
inEdites ie trs grand prix. les bousculades dans la r.pai
promet -d'tre une veritable tition et routes critiques, st
etude quo nos homn"s puhlics pides des eternels denigreur.
et ceux qui -'interesent au Son Excellence MonsieTur.i
grand bomrme d'ttat ne you- President Vincent t sonyvoya
dront pas manquer. go aux Et-as-Unis ut un1
Ste heureux et pratique en femin
r; ployant ie prestige de _a haul
te personnalitk pour lancer le
It 1N GESTE DELICA-T D)' rhum d' H aiti en offrant
cot excellent produit de notre
PRESIDI)ENT TRUJILLO sol a ses visiteur sCe gesteP
i'rnmarque et tues bien.co.m.pris
Sun Excellence Ie Genera- en Amerique, inspra I-e meil'
Sls.:e 'rujillo, ajprenilant tl ieu caricaturiste de la Pres
nouvelle de la mort diu p6re du so New-Yorkaise q(iu consaz
Magistrate Communal, a eu la cra la celebrity de notre Chef
delicate pensf. de lui adr es- d'Etat en Ie croquant, servant
ser hier une d(peche de con- le jus do note canne a sure.
duleances. Profitant de l'ignorance des
(Cest un beau geste du emur. masses si faciles "a exploiter,
duni; la fanille Duvng'naud nos critiques impanitents d6-
ardera toujours le souvenir. tvnaturerent 1'esprit de I'initia-
t Eve de Monsieur Vincent et de
-,-- -^a- ^ sa silhouette qui rentrait
LE GRAIN oR SEL dans le domaine de la popula-
Srite mondiale.
FI. De ses plantations, de son
pays, le Generalissime Tru-
S jillo a offert a sun tour, fas-
i S tueusement les products au
SA people haitien. Par ces dons
"H a nos ceuvres et aux malheu-
}]* reux, il a gagne tous les
oJ f eceurs; et si nous ne disc
posons pas de 'influence d'un
S' artiste caricaturiste come
aux Etats-Unis pour Pen re-
mercier, la reconnaissance
lui a aequis dans tous *les
milieux une popularity
telle que sa prestance, sabeau-
| tk mIle, son allure el6gante,sa
I courtoisie font de lui un h6&
ros de I6gende.
SI/UNION FAIT LA FORCE S'il a jete pendant son a^
i jour parmi nous la note admi-


} Ouhlik p'r la C'voix R ge, ii nq
mendiants port-au-prince:ss ddi-
dent de se tirer d'affaire tout soa.


ratrice, il a aussi apport6 un

(0 P Y q 4 P e "~ P, 1-'




j "-- """".:-,.i -? : ..:::- .: -- ....,:...:B.s.. ......
N O ..... ,.-**- ... ... "" .. .....-. .. : ........... .. ... ........ ;'. ..... ... ......... ;;.,........... .. ..:.. .,,... : '..... .... .. .. .. "
........-.. --": ..- ... ^'--..".--.. ...- ".."-".. .. .--' --- .Y .. ..... .;... -'. .' .... .... .. .... ^ ': ... .. ...... .. :"" ... .. "; "




Len d6lgubs avnbriafns et POMNA.. GOLDCN .. .


rop.pues depuis t.llet. El.s Pure.
avaient commnecel% 9I iin s IameStIES

.ent bdOnni e:s. .- i.r:::r.t:.: ........... p. : ,: .I tm ac :. r:e;::ve.:- :
.es angi.d 2 ain et an- .. ftg pagS 1- ren eons. .. ag. Mg



.. La uvelle s.ie qui va sou ... ...... .... .. .....a
. .. . .... .. -. ... .. . . . . ... .. ... .. .. . .. ...., ..-.. ..
Ai.rS. 5 desi .... b..ai your .. s eveu "..... Is~ fll- rwmp n --s









:trales. L es s dn. .. .... \ .. .. .e. ...
.-ont d'abod le Japon, les .... US .-.--. .
tat-Unis et la G ande Breta- ....... ........ ... ............. ......
e discutant deux ...... a .................dux. ....



le tyitera, suivant eux, lu'on p
e prem ier ....-g... Ja.- .. .. ..: n .*. ... -
.pn sera le contre-a..iral Y..i d. t...que Nat.ni a de I a -
Matsudata) et A Paris (M ... .T&phone 2182.. ..
... ...."ei ft...i. .. .......i.....

?. .. .. .. . .. .. .. .. .. .. ....... ... ..... ... '........ .

rence naval d Londres en ................ ...






Du cLt am..ii, Nor- .. .Rubans papi

fion rey. contre-amiral Stand- :e qu'ele trouvera: dans oatc & i te d I.a :.i::::::- --:-: ::-:: a:t,
.* ef desop ertio des m a 1' mere de (a place. s. n riu .. .x pr. ... .. ......... q t .. .. .I





SrnidM effectu-
D a su i- a ) -. P ., .... .. ..... . ... .. . .. .. . ..... ... .. . ; . -:"...."
N a t Sa t ) If a e a n . . .... .. .. ..... .. ..... .. .. -: ... -. : -. -. .- ----- -- .. .-...-.-

t io n dg o n c pot na is Srta ndh.-" : .::.. . ..... : .... ......... ..... . .-.. ... -.--
re ncbe ad e dep ondr s e: ..... '"..li l ,J..: .. ... "..... :: ........ ....... : : :" : ..: :-:


,t -major navaL des .Eta
SU n is. . t.. .t i ....... ... e s. ..a b oe... ..e ..: .... . :. . ..

Smordial de ces entretiens:: est. .' L. .: a Reserve. Sp icie. .: .
de prparer et dblayerle ter-. : .. :' : :
rain pour la conference nava- L:..:.:a Maisn, preant tles frams dti ..- : .z:r,
... a. ..: -..
tIe aux telros du. t-ait6 de .. rhum doit.tire rendu amm rtY rrx -.: "r-:"m.
Londres, doit se tenru en 19.5. r--. :, :: ^.?:
Leur objet sbsidiaire et : ... ..
Sd'examiner la situation qui r..... FABLESSE
sitlter-ait de la denonciation EYI DSSIUTE -, .;
tventuelle du traits de Was- ^ .-->^'4 -
parties., Et cet. objet subsidiai. i 6 i...i r -
re est peut4etre ie plus impor.
tant. et ....-.""o
La dlan.onciation partJe gou-__ --
vernement japonais du trait ele. f l W a M


(Voir suite en 4e page)
.- .. e-. '... s- ... .. : s.... a a' :3 .. ."s e "^


a ~ i'H&~E~ft=$


V k f<'1


.. .,:. -|. ... .









:os AcarEURS habitent sur. Cht-erfild mimient confamm-nt
.. . . . ..




















..lie m,-'e,,-h:Turqui e n: f? stck plus d 0.000 balls d.
....... .,_-.. .o c u ltive.le b ,: t c. ..






whe est f..illes.'s y Les variets convenables de t.bac-
:u'et .. :ab. .o.. .abrique de turedas les proportions voulues,
.oder..tabliss.e c-,-e r succulents, font de la Chesterfield '...
Sune gartte plus douce. .. t .'
kz--


















S: meilleurgott.
.. .. .. .. .... .>
. ..- ." .. .. .



I .c zurc contienne u a juIs.R 4 OO .-
.... . .. .. .... W








mb.e...sen Trquie stPlus des 5aoo bdks d

q................ ..... notre r ique -4urcd ans l.s p ons voulues,
..n..... de ce genre succulents, font citl.a Chesterfield.,
............ ... ..u. le Lkvarnu.ne cigarette p w douce... et chin "

.... ........... ... ....... h e i tr.fi el d


................wt.jt... nu.vuc c ......g.....arette quiua MJ G



@:
:..* ... ;^ ;:;~ a

a%.


r^ earidis

at:K^s~ws


quotidiennement par nos- ea:.': : tgf-X,
&aiion pit e.n blMane dant. r:-
Stout i direction ire Port.. mirsteert: aF
a: u-Princ, et de :Ption-Vil ...: :
t Colge l.Moe,,ta
GLACI.S S :par ;e :Dpart i.
N ous avons uouJour eL traction Publique i
1 r3in les derniers modeles de position des fam-fi..
"ajcieres en acier a partir. de lent vir.pr e |
or 2.5.( ett au-dessus, vcn~a- meant at sreu
Sbles vee facilities de t* enfats, -
-at.. Sa m6thodeia
Lz.3 giacieres 1s plus a- p inspire& des
Se?- 1 plus economiqueSI de la pdagogie,.
61ves une st
R:2 L IFB G LACE -pour tre rapide$
?UN&PERLA T V pas-moins ef.4..
n produit nouveau, qui it. fesseurs, 'jeunt.
Scde en rien aux meilleures ftues, dbvoue U
arues des Pays d'Europe tainement 'pan .:i
uo d'Am.rique est offer au .que les parento'i^
u. ;-iile haitien par 'Usine iA voulu placer en w,
:ilce de Port-au-Prince. Goe- N'hesitez .pa. i "
.. ce ...delicie-usea..er&me, et -tout de suitevet
i s sere: convainua- Lalue, Phone 2 ...
"i'aites une agreable surpri- Pour turs austm
-.a vo:re famille en appor-1 ments, adressesz-v
..nt. cu la &Crim Glacee S I Alcindor, Phote:
I-" A. ..... .


; .{ pour ive daesert.
onC r;ifolPent.L



.,. .re Iroides ont
.:..;^ rCe i t-oIt ise ta poini
l puven it. evoir n'import.
;:'. e q ati de iviande, de':
,,-Id.. .e...;, de game, de


(


4
I


R&parez ves
ie ritrea &e
Dhonographesitowa
(hez Rodolpe .lMl
specialist -en la
13 annees d'exp&
Service ':QcdtI&
Els )R, R .PR ri

PROPRIRTA"


-. .L . ..v. ....""" .. ......
ulic et cordialmet
,, V3iter notre usime et D.'AUTM
.. inpe ter .nos modlIes de ATTENT.........
g :ia 8, et de sorbeti res ... ;...........
t-z notre saile de vente. Grande: r.Iduti
Counsomnmer de&la giace, eCst sur les pieces .t,
fairo de I'6eonomle. pour automobilii
chez PAUL:E
--" 30. o/o-. d'e.scc.t
AVI teu.rs.sur tous
A. VI:.rants O....

Ce qul permit a Pierre Co va.
des d'avoir unesi grade CHliln-
tele. c'est que sa coupe a utne Be ixr.-
elegance parfaite.. Gask. t (

Pierre- Coles ax
faeir .......... -

Tailleur, '.Bat .ter ..

A gle des Rues du Centre et
Bonne-Foi, Phohe 2621,, Enmi"
VotIs-f

L'Instiiut Tip penhauer :. -:.'." .
demeure une exIente e Rue
pew son irrcproehale .
pension ecoldit ; ,;i ::3W


L II Q


.I





fI


..: za--- st*iii ri iM i e *...^,^^^miuman. ......

De rnires Nouvell -.du Monde re es e matin


( Par COble., Radio et CGorresp dm A ine e )


MDRID.- Le Gotverne-
I ,annonce officiellement
'ue les chefs syndica-
ont d6cret6 une greve g4
S:sur tout .le territoire
p1, Le desordre a com-
idns le Nord des anar-
s tant joints aux syni-
s pour fomenter une
g nerale a Saragosse,
ag de protestation, con-
Aieution de deux homn-
invaicCs d'avoir par-
I la derniere revolu-
Seciliste. La.greve g6ne-
gnnoncee doit durer au
-24 -heures. 70 o/o des
s d a region de Sara*
[unt affilies aux syndi-
-Ces derniers ont annon-
l:r intention d'ordonner
|ave apris que le Premier
"ux" eut fixed itii credit
4ate des executions. On a
'21 autres condamnes,
les radicaux ont estime
e n'6tait pas assez. II est
le eependant qUe le mou
t n'ait pas totite 1'am-
qu'ils desirent, les on-
Iprs des syndicats socialis-
Wayant pas repondu a leur
T.outes les measures ont
riesneanmoins pour as-
Papprovisionnement de
le, au cas oil ils suspen-
tent le travail.
xxx
FARIS, Le vice-amiral
ois Ernest Fournier est
- -: :.(L. /


mort mardi i PA'ge de 92 ans;
xxx .
PARIS.- De hautes per-
sonnalit&s officielles alleman-
des et frangaises ont promise
mardi que. leurs gouverne-
ments respecteront la liberty
du vote dans le prebiscite du
bassin .de la Sarre, fixed au 13
Janvier prochain. Ces pro-
messes ont te .c ehang6es au
Scours de la .premiere conver-
| satin officielle qui ait eU lieu
entire le Reich et la France au
sujet dui piebiscite. MU Pierre
Laval, Ministre des Affaires
Etrangeres frangais, a regu
au Quai dcOrsay M. Roland
Koester, Ambassadeur d'Alle-
magne. Laval :a: dementi que
la France ait des troupes pre-
tes a intervenir dans ia Sarre,
ou qu'elle ait pris quelque me-
sure militaire que ce soit A
cette occasion. Le communi-
que declare: '< Koester a souligne que 1'AI-
lemagne ne compete en aucune
maniere rompre les conditions
etablies par le trait de paix
garantissant la liberty du vo-
te dans la Sarre.>
xxx
LOS ANGELES.- Sir Char-
les Kingsford Smith va met-
tre aux encheres < Sud>>, I'appareil dans lequel il
a accompli deux fois la tra-
versee du Pacifique. I] est o-
blige de le fair pour combler


SANCGUE
PA TE USE
Lar _guep~rcueC au r&vveildinJike d'u csntomac
r r matvats eat. N'arrendc; ps r:-pprti dc
gaves naaies pour presdi ENO's N rui t '
gui vous assurera des digestions normaIcs, et vous
prscrvera des mistres de la constipation. Une
cu ie:6c a cafe dans un verre d'ec, mitin er soir.


:FRUIT SALTE
Acheter-en une bouteille U-
u ourd'hui -mais t'ig 0 ENO


Harold F. ahr&V .Ic
1- Jrs- NorwY- ork


un deficit arrie6r de 1750 dol-.
lars existent depuis son pre-
mier voyage. mordiale, maintenant, a-t-il
I dit, est de- payer ceux qui oit
finance mon vol. La traverse
de Brisbane 4 ic t'fa cofft4
30.000 dollars, J'avais esp-4r
Sreunir par souscription toute
Sla valour. Je suis d&sol6 de me
aseparer de mon beau mono.
plan bleu, mais ii le faut.

PARIS. Cristobal 'Botol-
la, pr6?ident du tribunal mix-
te franco-allemand et rouma-
no-hongrois, est mort mardi
4apr&s une opAration. '

LECAIRE.-- Le cabinet dui
Premier Abdel Fattah Yehia
Pacha, tir4 du part Shaab ou
parti popular, a d6mission"
ne. Le t ui touad a demand,
a Tewfik Messin Pacha de
constituer an nouveau gouver
nement*
LONDRES.- L'amiral Ya-
mamoto, president de la de&
legation japonaise aux coin-
versations navales.pre1iminal
res, a dementi mardi les nou,
velles, reques de Geneve, que
le Japon fortitie en viola-
tion des traits les miles du Pa-
cifique placees sous son man-
dat II a expliqu6 que les de-
mandes d'explications de la
Socie6t des Nations provien-
nent simplement des amelio-
rations extraordinaire que le
Japon est en train d'apporter
aux ports marchands de ces
iles.
PARIS.-- Le cabinet du
Premier Gaston Doumergue
l'a echappe belle mardi, des
membres du bloc d'opposition
radical-socialiste ayant vote
pour la continuation de la po-
ntique de treve jusqu a jeuAi.
11 en re'sulte que les six mi-
mst:res socialists, don't E-
douard Herriot, qui avaient
dejiA remis Ileur admission au
Preident du Conseil, pour-
ront rester C dans le cabinet jus
qu'a jeudi. La decision a et&
rise anres une seance ora-
S.geuse au course de laquelle les
extr;mistes avaient demanded
Sleur depart immediate du mi-
i nistere et leur renonciation


au programme, do reform
eonstitutionnelle du Premier
Doumergue.


I


Mercredi
RAVE

Jeudi
Jean Murat et tLe Parr ..-

vendr ed
Ita TRina nri s

avrc Olaf Fjord
Pne* s-

^^^ Pn e s e^^^""""


KLEENEX


Velours Chiffon &et
Crepe Saieh .
Poudre
Savon
Cold Cream
Lotions
.Mille et une Nouveaute eon
Tissus
Lingeries en sole
Serge Tropical en six nuances
Bretelles.
Jarretieres et Ceinturons
Chemises Corqueror, Morgan
et'Arrow
Calegons et -Chemisettes
Chapeaux pour dames
Cha p e a u x impermeable a
b hon me


Chapeaux . et ca1
Crepe de Chine Uni et A fleurs
Sacs a main
Bracelets
Colliers
Broches et boutons
Grand assortment de bas soie
et fil
Sockets
C..:ssettes pour enfanta
Driil fil blanc et drill couleurs
assortis.
Chaussettes en soie, fil et co-
ton.
Cravates inchiffonables
Mouchoi's Pyramid et
etc..


.4


fabr'iques


Service irr6prochable


Telephone 3380


Vve Joseph E Saie


DES RUES


v-v
A
* -,


DU MAGASIN DE L'ETAT ET TRAVERSIE1R
SUCCURSALE. -.
1715. Rue du Magasin de 1'Etat{,49 : .. .Y,


TP..Z. o.~2fC.~ &w~ck~&L -. ~ ~ -7- -


CUTEX


KOTEX


0TI-N
En tree 0.50
^- -- ^a,,,*^ .- ,? Z .. 's


'.4


- .2m Z4o it s


1. ...


BUDAPEST.S.- Ottkar Hoff
mann, accuse de communisme
s'eat tue en se precipitant
d'un troisieme 6tage dans le
vide pendant que la police de
edtte ville le questionnait au
sujet de la greve de la faim
des miners de Fuenfkirchen.
x xx
BUENOS AIRES. Primo
Camera est parti mardi pou:'
Villa las-Rosas, o il Com11-
* mencera A o'entrainer en pr.-
vii5on du match qu'll doit fai-
re avec Paulino ULeudun a-
vant de rencontrer Campolo.
11a annoncA qu'll eonitruira
lui-m6me son ring d'entraine-
ment, et que l'effort qu'ilt d&-
ployera pour ceLa constituara
aussi une parties de son entrai-
nement.
NEW YORK.- Les resul-
tats Alectoraux revus jusqu'a
present confirment que le Con
frs en son enter restera sous
e control du part democra-
te,.
xyx
MIAMI.-On siginale que le
GCn6ral W. W. Atterbury.
president de la Pennsylvania
Railroad, est graveTnent ma-
lade a board de son yacht Ar-
miniaa, en rade de Miami.
Plusieurs personnel lui ont
di ja rendu visit.
"xx
NEW YORK.- Sept per-
sonnes ont et tu(es et un
Grand nonibre blessfes dans
aes luttes lIectorales qui ont
eu lieu mardi dans plusieurs
regions des Etats-Unis. Qua-
tre ont etk atteintes de balles
de mitrailleuses .a Kalayres,
en Pennsylvanie, un negre a
ett tu a Steele, un autrc :I-
gre a Philadelphie et un Ve-
tran de Ia Grande G(uere a


Living ..to.
ax--- ......
NEW YORK.- Au fur1ir
A measure qu'on rei-it les r
sultats des action. ge6n46
les aromricaines, 11 se confi
me de plus en plus qte les d
mocrates ont remport une v
toire &craante sur kaurz as
versaires. M. Farley, I'adm
nistrateur des posters, a di.er
la consultation pophuair
mardi come un-i .T. ehi
ment de terre de6niwratf;"i
competition pollt ;"'V-..
natoriatix die iInddI-na..n-.1
Pennsylvanie, du,.ter lon tti
du Nebr a ?, r,. t'u
S11 s-emble que rtuk eifIt
,yiVlittie, 1iA rlTjiuC4iiU t *.i "
pertdu leur ma jorte'h habit
le. fbe con grte OnI t1. i
lu est le 74ens- d1, l'hi.-Ph
am6ricaino, eT .- t4.i(
cflommenceron it '-.r."

HYDE PARK. ".r--
dent Roosevelt, sez parent
son entourage &oOt l ,t
ter hier matirL DlepuhiU.
Roosevelt se tirt t3 -a-q
instant au couriaklt i )'-a
dio, de Ia faqon donc wiachr
les 6 1 e c t i o n an
en Califor'nie, u Ja
Guffey est aux ,;pr- .s ;uv
David Reed, et 'In Peanryl,
n ie. ....

AVIS
1Un Nouveau Testamin''t
rna envoy gratuitme Q
Sde.ua.de, A .oute pennn' .
pos. ant pas I6 SalOtes
critu i'':ret":^
S'ad~sser a Monsieu-
Alfred Pearce, Port-d.e-?Pah
POM X'A DE ;: :
Grattelle, Dmai
EczDma ::
.hie S t. .., .
Dr.. V MA t ..
GdR ue .:.'.:'




Entree 0 0 .... ... ';





B ntree i. : : :: a / '* :


PIR











Directenrt
::- ----: D S.S. (i
Ad init. :.
KtNfST S4D8UOM5I
. ..,.: ... .. .
L LS CONVERSA TiO

.' -NA VAL ES-.

(suite).


de Washington (limitani
tonnage et repartissant ,
fectif des grosses unites)
attendue pour la fin de la.
sente annee, Si' I'ev6neP
confirm cette attente, il 4
nee6usaire en vertu du tr
l'uirime,. de .conyoquer
auttre-eonfe6rence au court
1'annee qui suivra la.datc
ddnonciation.
I _.est done. possible, .et
me probable,-.que deux col
rences,. navales se..trouv
ainsi venir a dcehance:Fan
prochaine. II est de toute.
dence que,.dans ce cas, tous
pays interesses seraient d
cord. pour les fondre en
seule, qui aurait a dispute
la foisle trait de Londre.
le trait .de Washington.
.point de vue politique et
'_naneier, c'est cefui-ci qui -
en jeu les plus gros intere'


... .. .. ....... .....



St-drlamiral 0, aa Pre ': t Da ger. Use tDun ju ement rendu par "o -
S' 'r. M .... tribunal vil des Gonaives, il :-
Stols d'aoft, T n om., a ett extrait le dispositif sui- ..II
g oa.btenir, a Vdsan proe ahin, rr lez-VMs vant: .-".
:pa#4 ave ee mar.nes br- sans r. etard :
I .:aninique et ani6rieaine, is: : ..i PAR CES MOTIFS,. : :::.:::.-:
-. que e .prinpe meme de Ia Si vo~aavez perdu du poids anlor- b Tribunal maintient I
proportion fixed a... ashP- malekpnt; e'est an signe que vous d faut donna contre la dame ,
ton etait. dsottrmal eompa- vous aiffaiblissez. peat4tre paTr su Arthur PierreLouis, e A
tible avee la d ignite natronar to de stMrmeae, 'deniuis, d'all- n Cas.ir, our n'avoir pS
...... .... .... Ca m pour n a p
... .. men t o.- ,_:-,::i:ex.k: s m ntatn imprfaite ou d'exes. n i
V : Au total, le Japon propose- Si Ia perte de e oid continue, le pa r o n fit e on nte .
S.it: l10 attribution a ehaque vous perdez votre resistance, vous dernane en vrc adi ,, :-.:--
,pays d'un tonnage global,: a vous satmnenez .facilenent et Vous arthurn Pi erre -Louis, o e-e....
utitiser Ubrement. sous roen- vou expose A tre l. proie de 'ou-ne aux parties de proeder an pa..e..
..ag d r... e n s. .. .Jugne da Pair de Maessade aux

porte-avons, et quelques au- Ne cot w:pas:es c : quQJ, mais: :o.e.ommettre tn huissieor::: Asu- .,-U.
stres cat6gonei 2o. upe dcmio- commenc:de suie retare pvnot -.--- u : gne .. otP--nn
t f..a: nV ii dans la^;ossance :na- :mu e Vito u, A-hair. ..E. d son tribuna-l pour -a sign d -s. ven
Se vale udes pays les plus arna6s, Scott est on nentnamtique com- D: n d ous,- C:thars : Co. .e ....h
est -de maniere a .rendre I'atta-. de la plus patE huiit de foui J b Do en ad.. in. e -:u .. I
pr& que impossible tout en assu-, de.norue non:erve'mw, perfection-. tblu, in lund.- vngt. t- {t
ent .rant la defense ;: ;:,: :: : mf-au: ean ursde-pai do tio annei- 7-e; .. .:..::s a ^ : :::: :rya .. .
S-ad 1 ne .en. trene .qu'-il content .s S
r ........ :t t : : t .... intna "n,,. q, t -rois, assist du i ayen Mare. poss age qu~ as

une o s et e-t en d'attres C.nents ui- d i ,chioss D: tmnte U..
Sdoe Etx Amorique la tiT ett reconsetituants. Prene :pe e dieustin Jneaand :iciusme.-on.1
de d tion deo admiral Standley, corm 1 Emiion Scott maintemqn ete du eire or ta-piss qa ca
me adljoint de Norman Da- cmtient A tus les Ages. le a botnes ...ordon. et...t .e A he:te*ei n.
me- vis, a 6t& unanimement inter- godpt et se digAre facikement. VTh'us .1.1 es rd etc.,dmeteehl--
-n S u r e e .. n n c i y m-e b, h : :::: ::: : : :--2::/:::-.:......
eent du rPsident Roosevelt au mulsion Scott fortifiera vote viTa- c iolgalte dsir et
nke puissant group de la 'zgr -se iU&.. mais ne vous laissez pas trom-. main, M:tlment, :.
6vi- marine. ILamiral Standley per par les imitations bon mnrche. A4 A. GELIN, ait. pendant S jours: i*t4
les passe pour n'admettre aucun hisistez todjours str Ia marque voyez ensuite Ia
'ac- ne alteration de la proportion Scott et vetilIez A ce que la famne- XXX nouve tlle ct
une 5-5-3. Sur Ie chapitre des croi- se marque dU fabtiqu, uin homnne Du j m rn pa Jo
r iA surIs, i resterait favorable uavee uan gs es S r p dr .. Triun jugementrendu par e ..
s et. au- maximum de 10.000 tonnes. xrouve sur chaque -xs qu. vous iUtunal cxilt des Gonavse
u tan tI~a em-r.vrimm ....^.n ... ....... ... .i- a et extract Io disnositif ,'M i


met ,
ts.


by,'Lt aui&.lf LUUt t4S14t14"gu2 Zm!-b4AA .A t
des cuirasses, les Etats-Unis,
tout en ne se refusant pas -
une legere diminution, reste-
raient encore tres au-dessus
t I "t .. .


xxx du chiffre britannique ae
x ,25.,000.
.Si les trois prini pales puts:
sances navales parvenirenta x ..
se me.-tre d'accord sur les ques
tions: dominantes, on aurait Entre les points de vue dia-
seulement fait. un premier pas metralement opposes de ses
vers un accord general, 'II res- partenaires, quel role de con-
terait A con-ciler les divergen- ciliation pourra jouer la
ces franco-italiennes, pour ne Grande-Bretagne dans la me-
rien dire des armements na- Z sure ou le lui permettront sos.
vals de In Russie-et de l'Alle- propres interests?
magne. Le.s publicistes dei La situation est heaucoup
Londres donnent peut-etre un plus difficie qu'elle noe e fut
peP trop i'impresion que I'en I'epoque des conferences de
tente -. ang(o-americano-japo- Washington et de Londres.
naise i verait tous les obsta-. L'echec du desarmenent 'a Ge-
cles. Mais enfin c'est, pour le n 'v pese fortement sur les ne
moment, cette entente, ses pos gociations navales. En Extre-
sibilites, ses -perspectives qui .me-Orient et dans le Pacifi-'
occupent Iordre du jour.- ue, les elements d'incertitu-
Setorrt-des inioirmattnoldt="-te t d'inquit.ude se ont m i
gnes de foi, Ia delegation ja- tiplies. En Europe, le moins
ponaise aurait regu pour ins- qu'on puisse dire est que tous
tructions d'appuyer lademan- les pays sentent que la paix
de britannique tendant "a un. est fragile.
abaissement'du tonnage ma- D'autre part, il s'est deve-
ximum des cuirasses, sinon loppe, en Angleterre, depuio
jusqu'a 25.00X tonnes, du quelques mois, un large mou-
moins jusqu'a un niveau inter vement d'opinion pour le ren-
mediaire ontre eeoehiffre et le forcement des defenses de
maximum actuel de 35.000 ton l'Empire, terrestres, a6rien-
nes.J)e mimem. Ie Japbn se ral- nes et navales. Specialement
lierait egalement aux vues en ce qui concern la flotte, on
britanniques touchant la r- lit tous les jours, dans les
ductibn& 7.900-0tonines du ton- journaux anglais, que F'Angle
nage des croiseurs. terre n'a plus les moyens d'of-
En revanche, iI demande- frir un equivalent aux puis-
rait a la Grande-Bretagne sances a qui elle demanderait
d'accepter lFabolition total telle on telle concession. II s'a-
des naviresporte-avions. C est git pour elle non de demolir,
-un point sur lequel adhesion mais de rtconstruire. Honne-
de la Grande-Bretagne -est -tement, i y a du vrai dans
tres improbable. A titre de cette affirmation. L'absence
transaction, le Japon insiste- d'une monnaie d'ehangesobli-
rait au momnspour imposer a geraA ir Bo.t6- Eyres Mn-
ce type de navires des dimen- sell, "ihtnier lord de PAmi-
sions:r duites qui les empe raunt, et ses collaborateurs a
-chen.d lparticiper a des ope- mener un -eu beaueoxup plus
.rations a long e distance. Sserr6 que leurs pr&dThesseurs.
. Pour ce ui :est des sous-ma- j :-
rins, le Japon rest, cme- la xxx-
France, oppose a leiraboli .
tion, eontrairement A lopi- o Une autre difficult de la
nion anglo-amriein l positionn anglaise est qu'elle
quele. l'Italie a apporliet6 u a .n ise rttach eselusivement
quiescement de principe. ni au group Japon-Amerique,
Il ya aiyssi, dns le pro- in au groipe France-Italie,
: gramnme::. japonaiune extend m qi. ql lui fauttependant
:::--- sion dla- I onej4ilitraisE s'intresser Prun eat Plautre.
par le taitde Washington, La maitrise du Pacifique, la
11 s'agirait dy fair entrerles session de ses bases nava
t:iles Aloutiennes t$ t.l:.eg5. sont .a.pyement disputes
por O. L'aaceueil faitih tglet.. .-- :.
t:-r::.:te ces: suggestions pa (-:--i ertte w fme page)


whtizc.-; Aucuse iusie i'i c1 veri.
tUble.
IKT~ > ~'-^r'w *"*n- ~n T"~;r ^* "


COLLEGE
SIMON BOLIVAR


Stabitnement
f" ndeign6Mndt Primaire
et Seondaire
Internal et Externat
Toutes les classes,
de oa 12e & In Philosophie
S Rue tMaon. No. 114
(Pet-Four)
Ttlphonem S: 7
Directeur: Maurtce Clermont

Prifet de Etades: R. Chalmers

AdmiMistrateur: C. de Catalogae


1 Le College Simon Bolivar,
i fond4 en Janvier 1933, a deja
en vingt suOecs aux examens
du Baecalauria!, chiffre assez
reimarquable si 'on considere
les difficulties de tous ordres
que confront actugel ement
1 Enseignement PrivY. Ces sue
ces sontdfs au serieuxde I'E-
tablissement eto i Ia comp6-
tence des. professeurs.
Dans les differences elasse,
la preparation des 41@yves est
iobjet d'un soin minutieux.
Aussi les resultats s'averent-
uils de plus en plus satisfai-
sants et les parents n'ont-ils
qu'k s'en louer.
Legons particulieres de Let-
ires, de Sciences et de Lan-
gue4 vivantes
Cours speciaux'de Stbno-
Dactylographie et de Comp-
tabilite.
Les inscriptions se regoi-
vent tous les jours ouvrables.
Pour tous autres renseigne-
ments, s'adresser au CoUllge
Simon Bolivar, TeM 28&97


AVIS MARITIME
La goelette a moteur <(Nan.
netted laissera Port-au-Prin-
ee pour J4remie, Dame Marie
e -t eventuellemen t A-:-,ie d'Hai-
nault le' Vendrxli 0 courant,
pregnant fret et pa:4agers.
SPour tous renseignements,
Ss'adresser a M. FONTAINE,
[Grand'R .-


l
t
.







.. .. or.e .

.m.. a road .Stamship Line a Man t
IM"lip Na advantage
c:teo o d6parts sinvants do New-York pour Por
aiti, directement, cheque Mardi, exceptOs I
quim laissera Mercredi, Ie 5 Septenmbre, 19384
obaUa, le Mercredi, 7 Novembre, 1934
le. steamers sont pourvus de Chambre f.igori-
A........ ........ .... -
pR? NEW-YORK ARRiVAGVS A P-AU PCE.


I, le 7 AOUt, 1934. le 13 AoMt,
le14 4 Aout, 1934. ie419 Aout,
.ura, le 21 Aot, 1934. Ie 27 Actt '
Ie 28 Aout, 1934, e 2 Sept,'
1, le 5 Sept., 1984.: .11 Spt.
, J -11 Sept., t1934.. e 16 Sept.,
ura, le 18 Sept., 1834 Ie t24 Sept.,
le 25' Sept., 1934. : 30 Sept., .
l, le 2 .Oct., .19Se Ie Oct.
le 9 Oetv, 1 Ie 14 Oct,
ura, le:16:0ct, I ~4. :: :le.2Ot., :t
Ile. 23 Oct.: 1934. : : 28 Oct
I, le 30 O.t,,. 19& Ie 5 Nov,
le 7 Nov.) 1934. -: : 1 Nov :
iFra,Ie 13 :Nov., : 1934. !e 19 Nov,
1c 20 Nov:, 1934. e NNov
r, Ie 27 Nov., 1934,: e 3 De,

RAILROAD SrEAMSHIP LINE,

JVL M MLLOYD..V .
.. .. ..^ J I


1934

1934


1934
1934

1934

1%4
984
1934


1934 :
1984::
1984 :
l^&.

*A S .
...
Mm.


...............10'0**tt'onln
.............4.4~.4 .4.4.4~f444~3 .


4-


. .


I R Laarre 1pho 2891
:"" d. Adm ion 'x BACCA LAU REA T
Bhd.orique e PhilMp
:Ani A ies 1927 & 195

l I.ment doit es suees a sa discipline, A .on ex-
Rmthode 4'enseignemment, a sa bonne et large or-
on. Pensionnat incomparable, Pension pour pe-
:4i 12. Cours elassique general, Le"ons particulie-
-o de Steno-Daotylo, Comptabilitk, Anglais, Es.
Allemand, Pr6paration A I'Ecole de Genie.
'ubissement. garantit '"ous ses course 4et forne tde-
Sforts et conscients, ?tomp tenp t et courageuix
<"~ii k/*\S it lH~LI '/i~~ i a ^A/~^' S/DM P cS; et'a W/ tAL Sg' ^a


.4.. .....

.4.. .. .. .
...h. .. .. .












51 m.
....... .4


SOCIFTE IIATil I

i'or.;


4. 4..'
['4 [.1>;
~ .4 4 444' 4
4 ~4 4


TOJX, R, CL 4"5
i NFLUYN7I-


-..- : ... -
:'. -: 5 ^ *'..., %


Pr lie


Void h ineu QUt $t paW3 tde' fn t ito' o n C lon pa
-.f


Lo grosse' sculptures n WC '-es -i niUUn8e d' ,sa (In
de roulewrsit, tenri n fermn'ewnt a rouie, s w! des smq
e.. d .:sctrit6 depui hs dtfbli 1 d 6e 'au, oSmwhle "
Alinmse .a co W S (tmweb d'cub'tuim tui vemencir
s .c.t.r, ses M:..es ocp &k ..:ml wn iwre pt
quelqu'en f i te prix.


1141ITIE\ VT
41'24"C4''4~4'
4-11.?.,>) (t.4''St~2t) V.
.tI I(al&t, (434 4..AU4.le.tI V.

1' rupri+ftirf' ::. ...
N

(4

~ flAp
4 '4~4 '444
7
[4 4 lxi

4 4'4
~ ~


r~~- .pa~P Er vrrtX a~~~7~.r~ r T


.4.'.'
.4 4 ,'..
.~;


~4. .4


4.l .44 F


.44
4 A
I-,



44.4

4. 4;


r
a ~ -. -"- ..-sw...fl ~ yWS4fl 4.4 ~ -


at. ...~


p...

.4'


'. 1. -


i4 e s

Sin. e &.4

vas.."e l i,, loin.l. aeilIllI 4"


7









4 ,. 4, .4


*1


s4 l4

4o .4 .4


;iti


vsi:l j /


4TH


lelI'm4


-i3~1~49~ ~Bf~B -


PAO


eiri


141,~s ~ rV~.W : K~~Y


On


~~ t~ka~,


..d e


OU


LES CONV iRSATIONs


(sute e Afin)



centre les Etats-Unis et le Ja-
_in. ,Aucun de cem deux pays
a^ dinterot actif ....dans Ice
mNers d'Europe, et lour ecimri-
te n'est affect& en r ienpar les:
Forces naval: do iJ Francert

y. Syitr iquemeint.ie maiC
de tien de I'equilibre I.di eIa
boF paix en Meditern'e e;t our
la F'rance comnin >ouryI lta:
de lie une necessity vita ce. e:.t
1, normal 01A, eI 1dant 'ajust-s
minat ie lur. s forces .navales
voelat ives, Ionrs rsiletoI &v u 1-A
cuetnt ave,' piu- e halrbi i
que 1or u u aU S des mrnri1
1.'^t T1)SF ',, e U t I .l I I .




: 44is, {. 41 l l it I eni 4' .. .-l. %

Al hip r.Pal 'Anon





Sr t avo ir uebo 1e1i l:L










S...i l .. ....... ..
11. AT II.l .
........ ..s ? 't r.t'.::."-

> r. 44 A .... ':4: '.-4 V 7.'-
., i .. 1. .' : ....-:

















,A U OA (()QUFT'r "/ :'


il'; f5'WA.2 iB SkiSSRWF85





.: .. ... ...... ........ ........ .. ... ...... .. .. ..... ... .P N W N ....... .. ....
.. I. "."." ....

lts p.ie aswmbes, ear tousnt o
.pIf tmettre lda pounle: au. p :t
du: bon rot henry.
En munmt;le Genialtsmie .A 4
L6onidaq Rafael TrnUjillo est Le I
venu, on l'a-. vu on est co -


Dihnanese
heures 30
beau film


. . .. : -
.....z .


a: : i' Nay J.


LA VEU DETS TROIS
. .. .^ ^^ /f~/i


InL Ie. CaU b(iauoup ut pi t.1
au-princiens ne voudront pas
manquer cnt.te occasion de
rendre 1n dernier homage a
Charleinagne Peralte et a laa
cause qu'il defendaitl

\NO[VEAV CONFRERE

I a p1arlU au ('ap, sous la
direction de 3. uMackez Val-
brun: un nouvel hebdomadai-
i. (<, e Rayonnementt>. Une
'.bbhe tparu ie (i son premier
numero est oceupee par un
grand article, intitule: (dl
faut respecter Ye pouoiru.x
No, comipI[irneft.lt et nos
veu\x d(i longevit t a notre
vailant con nfrere, qui n'y va
pas par quatre chemins.
LOTERIE NA TIONALE
I'HAITI


Au 46e tirage le
de Douze Mille gou
d.u par Lue Volant,

A.]exandre D)andin,


(ros Lot
rdes. ven-
a 6te, in-

employe


a 'imprimerie Nationale.
Le 2. de I)eux Mille, vendu
par Lahen Mlaunder, a ete
touche par MM. Horace Seve-
rin, peintre. rue vgr. Guil-
loux (Bel Air) Francois
-- ---- vie--r. taill u. rueides C -
says; "Sidney .oralius, La-
lue; Merecius Coquillo, hy-
draulicien, rue Macajou, Bel-
Air et Dupervil St. Vil, rue
Macajoux.
,e t3e. de Milie Gourdes,
vendu _par Theo. Salnave, a
et6 payc a Mile. Eglee St. Cyr,
Turgeau et M. O'F0irmin Sa-
vaille, musicien du Palais.

La Direction.

LEGATION D'ITALIE

A F'occasion du 65eme anni-
versaire de Sa M ajest( le Roi
d'Italie Vittorio Emanuele
III, Ie Charge. des Affaires
d'ltalie et Madame Alfredo
de Matteis recevront la Colo-
nie Italienne et les amis d'I-
talie en leur domicile 1200
Avenue John Brown le 11
novembre courant de 11 heu-
res A.::M. A 1 here P. M,
Polrt-au-Prince, le 7 novem-
bre 1934.


VINS! -
A..C, JMCGUFFIE


L'ordonnance
h suivre au


par excellence
coucher du soleil


Au coucher du soleil. apres une journ& dJ
travail assidu ou d'exercice violent, FIorod m,
nance la pOis refraichissante est un grad
verre de White I orse Whisky b 'eau t-1
soda frappee.
Le White Horse \Whisky supprime ia tirigue
et ressuscite I'#nergie ianguis:mnte. Sea qualb
it6s rkparatrices et sa valeur dizesrive sor-
bien connues des sportsmen dans son pays
d'origine aistr qu' I'&tranger.


A


Amateurs de bons vins fai- I*
tes in tour laI nouvelle M ai-
son A. C. 'MGuffie No. 1825
rue du: Magasin de I'Etat-.
A -Aet6 des 10000 .-Chapeaux.
U t :: ::ouerez les erus de
Bordeaux les plus reputes
surtout la grande Marque4.
Seze frreK mOn v^end parbr^ ba
iues .... allons et boute illes
-. Prix :d&Ilant toute.. concurren-.:::
ee-q


fl.f...... ...


dles ()ccoasl


0t S O'FFK POUR odi'

LE 'RS DECEE'TEA' YE

UV .


'-.


LA (CO.IPAGNIE MET S
LA POR'TE DE TOUTES L

DE DES FACILITIES DE PA

VISITEZ NOTRE SALL

ET VOUS SEREZ CONVA!?


COMIA(.i(ILE D:(.'T A


1 'OR T '-AU-P iN CE


.0 aw d


I I-x L-11"


qui ... avec Olaf Fjord, Angelo Ferrari et A-Iertha Walther
Et longtemps encore On V Entree0.50
petera: j heare sl
1. -e t'' .i.. "" u" t b
II etait une Lois,,1 Un film qui depasse JIimagination
LE FANTOME DU JMOCTrIN ROUGE
Andr6 F: CHEVALLIER. admirablement joud par Sandra Milowanoff, Georges Vaul
L TE M :. ti.er, Albert Prejean, Paur Olivier..
LENTERREMENT DE ntre 1
CHARLEMAGNE PERALT .. .
... ......
SRENVOYE.. : :.: ..... '

Nous croyons savoir que sur ., .... : .
la demand du President de la :
R publique, qui tient A assis-
ter personnellement aux fi .'- .
nerailles de Charlemagne P.-
ralte, et qui ne peut le fire
ces jours-ci, d(u fait de la vi-
site du President Trujillo,
I'enterrment du He'ros dela
Rsistaiwnce iitienne a i( e

Nous fronrms savoir Ai nos j
lecteurs la nouvelle date qui f r ,
Ara 6t5 rhoisie po er la cere-
-. ..1111 AI '


..-. .. .....
Leonce BORNOJ,

President du (onseil d'Ad



.--... -..- 1...:.d .
-.: .:.
.....




















1E' ENVO'S ROLELRAT





OS RTE TLAS FORTES UA-


-: LEN VO'S ROIA .T.
.. .... ..
S. .. ... ... ..




... ... ..;;; ^ .... 1




..... .'.... ;.. .

E D'EXE POS IT 1 0 N

..... H. .. N


J. Giraudoux, Le combat wae P'ange ..
L. Leblandres, La Chine .en fae .. ... .
t A .-Aalnr C:^. ..... ............" -
, Maehward, Lee deux baier. ..:.., ... ..":""
.ALfaeterlinek, La.age .i.t a destiny. .:'.i
M. Magre, Pirates, flbstiers et gre ................
S. Maugham, ..L'areflrl mx a-' ire.... i!
Ch Maurra, h. wnrmts de Ventse....
G. B. Means, La nrt strange du Pr sdeit H
M Pagnol, Topate 4...1..f.. ,, .............
N S & .,.L f r -fd au ..'e; . . ... .. ...................
N' Sigur ridea r ge..........
Sd Veit M ar ge d r ..................
Dr. tellicand,: Nouveau tr trai de bridge#.
DI). Ed. Locard, L',enqufte -crimnne-lle.. I

D., Zotla, .L'agriculture moderne .... ..
Dr, S. Freud, Ma te :ela ps4dfhandyse i
Introduction i' la psychuana .dyse,.
P. Frondale, Ceite femrnw qu futdivine ....
E. It. Remarque, A Fouest Hen die nou "vea
A. Viollis. Le Jap.. Intinme. ... ..
. . .. .......... J .
. .... . .. .
SSOCIETE HAITIENNE DE C

IPort-au-Prince, le 24 Octobre 19,349 "


e-. .......
Conform*nhent aux stipulations t.c l'artilcet"'
tut Ie r a Societe, le Conseil d'Adaministration
Aetionnaire. de la Soci4te en Assernbl.e GeneraWe
l Sa.medi 24 Novembre prochain ia a C"nl 'eds
ce d'Haili a trois heures trente de I'apres-midi-.-'
Ordre du Jour
RHaIppI.)r du ConIeil d'Administration sortan.t,:.
Elect ion des Membres. du C.onseil d'Admi-M
SDiseudsion des d(1cisionss ,i prendre pour PRt-x
S d la o ete ..
)Q ues"tioi teI 1 .6n.. v.. G n ir


MASON


g~h~8kf~8lkC.ara~a~6~a~glbl~g~bg*~B~~:


(A COTE DU T AILULEUI M

H. Ardel, Ainsd souffla le c -nt ........
M. Aym6, La Jament Verte............
R. Boucard, Lea dessous de t'e.pionn -
Les dessous des prisons .t es fOm.
Dekobra, La prison des riov a.,,...;,.::
A. Ducasse, La guerre reontie r p r e.


1


" Jr. i >.*


y ,


1


__


:ORSE


a~n


W~a I qw, KY


Veil[


I taleui io