<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02270
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 24, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02270

Full Text
4. ~


a. ANNEE


PORT-AU.PRtNC, RaKnTt


* MERtLRFl 24 OCTOBRE 193.1


No. 13429


II
- '.~flWhiA ~,. ,*w, rnnflflMfl
..........-..-.
--w -.~~4Z; .. -


Retour





rte Ministres
k:ou.*\pre dieIflf tie
I^ltent am< Me.
^^lote, Ministre

rdu mois de
S"de erd nous a- J
que e I 23 Octo*
wnt, serait si-
SCeommercial en-
Unis et Haiti. Le
:Ministre Laporte,
dirigeants de la
iwalk de la Rpu-
$aiai nt tit effec-
(Ihntervalle, a& Was
ro we plait & dire
0. pur but de fixer
y n iet les details
Commercial el
Sau contract de
laia Banue Nationa-
derkire supposition
k e diplacement de
,Contentieux de la
qi avairot voyage
as me temps que rw-
i des Finances, et
S," lui ?usni, tundi ma-
: .
e'ex questions off rent
St, si 'on ne peut
lson! confne-
Squellcs consti'
Sgutton du double
.t financier t erono-
itffaiti.
Alkns cependant les
iwr en lirer delles de-
W ue de raison.
siak done, tout d'a*
question du Traite
d t ar-c esEtats-
GOvernr cfm t, souI-
epporter un prompt
a"U marasme qui
es industries el
Iuts du Pays, n' a
P8 ;.;dul de ue
ssard c,.n: cur. gu'll
t leaur apporter, en
WI n ni/tc qui per-
y x premiers de b6&
Stmn tarif prt'/d n-
,e U certains pro-
LMArkians imports en
rzn we tnivse de Iceur
Atn tarif kgalement
We appliqut dans
d ouanier amiricain


Sit reciprocite aux
Smdigenes, tels. que
4*4, notre rhum. etc.
itt et c'est la
4Il'evonomfie po-
.~mee r&/s arvantages
payts.
iese;ce des ren'
trisc du Minisg
ea Me. Lapor-
smltat ~e ses ne-
? Wde nature a di.
ft aise actuel, nous
d'en obtenir de
'fui en atmin- 11t
tFIijondang le plus
du monde a nos
Id rekdives, une dis.-
*mate.
tetasse, nous lui a-
de nous partner
d Banque, puis-
obstin5ment de
des renseigne-
.ion du Trait
,entre les ESats
:en train dennis
'-et :doni la
9wrle dwn& *


UAYE FORMER
DEGOUTANTE DR
L'INGRATITUDE


Non .content d'beri'e tin li-
vre oti.i'a donn6 libre cmur&
a ses instincts de nagrophobe,
le Major Craige, ancien Chef
de la Police de cette Ville, a
dpgoise dimanche soir, au Ra-
dio, les pires .inanites sur le
compete d'Haiti et de4%hai-
tiens.
C'est, sans doute, une faqon
de mavquer sa reconnaissance
pour un pays 0tt il a recueil-
ii dcs succe, qu'il n'eut. ja-
mais connus,'il navait 6te du
Corps d'Occupation des Ma-
rines des Etats-Unifs on Hai-
ti. Mais, heureueement. .il v
a eu, avant lii. d'autre.s d6-
nigreurs, dnt lnes svcces de 1i-t
brairie sont proporationnes a
leur malveillance. II en et:
personnellement convaincu.
pui-que, tout recemtnet, lors
de la parution de son stupi-
cde livre i] ecrivait n:tre di-
reeteur Chauver. en e liui en-
voyant, pour le urier. afin de
faire de la reclane auto-ur de
sa production.,C de ali'erae,
sous ]e poids dte ia plus vio-

A.u iieu de ui fdaie cet non-
neturQ, nous I'a'vons coverter.
dle note mnepris.
M. Craige est un vulgaire
exploireur, qui veut battire
onn.aia au -dpenw de (h rt-
putation d'un pays qui lui a
vaiu une aisance inesper'c.


des termsic absolunv'nt opti-


mis/cs,
A rec sa pro'cerbt tr courini-
sie, le sympathiquct' Ministr
des Finances nous a dit (i peui
pris cvci:
Bangque Nationalk continu m' a
faire f'objet des plus presmsun,-
tes preoc-cuIpuions dh,1 (Wo
rerwmenf. vn qu'i! considi re
lcce Cp2/XitItl c-u:::n"i turtu-
que nmoyen de libtr;r tniancir-.
renmnl le payi d tloute ili'el-
le tI'Uimgi r, ct d'irrUitr & ia-
brogfation d i 'l riiti t'e 19-15
el (Its atitre Accords qui Ln
decoIulcnt. J'ai, au cOurs dt
rmon scjo3r 1:ux Ita/-l.'nis,.
consacrt it saft sotWiion t' suu-
ci que tout hnf;.l' conscicnt
de ses deroirs, dt se, u-spon-
scbilites auii app orir .dans
lune idche ausi -dlicate ,que
celle-lai a resoudre. I1 est inuti
le d'ajoziter que ie concour.
du Direce/ur tde (a Banque
National, M1. WI mrhies, p'e-
sent sur leS lieux, et les inter-
ventions de Me. Seymour Pra-
del, Contedieux de la Ban-
que, egalement present ne
m'oni pas fait defaut. Mais,
en attendant que nous arri-
vtons aux resultats p:.:irsui-
vis, il me semble que rtode de-
claration formelle serait pre-
maturce et contraire, par
c6nsequent, h la bon.ie rgle,
en maltire de negociatiWons">
Apres cette reponse, qui en
reality n'en est pus une. it ne
restait plus qu'a remercier le
Ministre Laporte de la bone
grdee avee luquelle it nous a
parli, sans pourtant nous per-
mettre de dire que nous avens
obtenu de lui des renseigne-
ments, ni sur la question du
Traite Commercial, ni sur
celkt de Achla de la Bwnqu
Nationawt. .


sj~~f.ta~tbajaa WI I~ -8idi~~ ....I ...--....'--.-"' L


PETI'rs FAzTS


tI temnble .e confirmer que
cest t la fin de la tmmaine, oe
27 ou le 28., que ra ici le
President Trujlio.,

t1r, Tribunos.du hamp-dv-.
Mars seromt miveilleWus-
merit illumineei ,

Des feux d'artitA de touted
beauty, entr'autr# an repre-
sentant la earaVel a %Santa
Mar a soeront allt s.

Toute la ville, o presque,
aera pavois6e aux c leurs do-
minicaines et haiti nes. Sug-
g6rons que le plus d 1 tos pos-
sibles arborent les eux dr-
peaux.

De hautl officielt domini-
eain.s accompagnertt, ou pre,
coderont le Pr6side*. Trujillo
I Port-au-Prince.

A 'issue doe la reception a
]'H6tel de Ville, le Cortege
presidentiel se rendra la Ca-
thedrale.
xxx
Le Chef de I'Etat voisin se-
journora peut-etre trois jours
a Port-au-Prince.


S ec~


LE COMMANDANT DE LA

GARDEN UCHE LA MERE


Dh C. PhRALTE


Pendant Ia. tournee qu'il a
faite dans le Nord h a semai-
ne derniere, le Commandant.
de Ia Garde a rendu visite at
Mme. Ma Iessna Pdrulte, pour
lui transmettre lo message du
President Vincent, expriman t
Ie desir de celui-ei d'assister
a la translation des restes du
grand martyr de la liberty&
haitienne. La cerrmonie aura
lieu le 5 Novembre prochain.
Mme. Peralte a 6te trees tou-
chee de ce temoignage de la
Syvmpathie presidentielle.
Deseendu. pendant s"n s5-
jour au Cap, chez M. Camilus
Bissainthe, le Colonel 'alix-
to a ete grandiosement requ
pre.icredi 1 Oc.tob!re paI" le
Colonel K6K.reau ),vwsin, Ii
a conduit a ,T'ame] le jeu-
di son parent, ie Prdfet de
iolrt de Libert,. qui si ma-
riait.
~ -- .


AVU LOUP GAOLROU.'!


Le Ministre des Relations
Extdrieures Dominicain, Mr,, Hier soe, ver, 9 heure; k2
Logrono, sera e6gi.ement I'ho- dans la portion de la rue du
tie de Cnpitakl. Centre cmaprie ertre la
Grand' Rue Wt la r.a i(o
Aura-t-on, ou paS, u. ou Champ de Mars.. unci hnne
deux jour's feri's 1 'occasion .tee mni taou! Oua.t wie 1
de ia visit du Prsident Tru- Ce)V On peaurant Us c(is d(-,
i vtlo' c in rants: uWn -iup rvron,.>,
r : sous in forme (t'uin g'ro, chat
'L. [ cei apr s-midi, de 4 h. n.iON venU di id nC:' VLr da
30 U ; hs. :I0 lo Garden party sa cham'r, ex ]iqu1!-:-eil .
tn o nio nu1 di Mgr. Lb e Hun- Iun, ,!!. 4 &n 1ox -
scc. qnfl t "u c' (. m aIl t.L i ti e tl1 i -aantis ,::i, nt s: ,
Li8 I,. i'V .idTeit t .V incen t. les iie) x ,Oil ,. n,2a .4
x x.x ml'u |rp a **, n ;L i l jo t :' : -
v ,. L i f i nso C 0tait C- -o nnUl :l '"i't pt : i -
mIn.az. .L( (i. Nonee el dut Su- t t-- ..In-s . i
p F L c .: di >.-iniuaire. n .ndo i'. iU' -p
,l t [S hi u i v "

V i Al. \ il:iam t ; .tt l, h:n i. .. ... ....
l),vu[ti dE !I Kanque. NQ w4. rr ..t ,i l-=nt.
1 1. i,,- 44., on. nois condo- .
- -LH V 1 1 C ..i .. l-t .. .-.
1.i.-. .; K: iAJC i. !e hJ l H'.
r'Ut~l ^ i}' 1<; lt'rr. t 'X" !/ "i if n ,' 1 1_ 0_1. :.


MX Nx
SL. n1:~-uIn tiii a venldu les
: tteux d t(i' :i' ctc qti i seront ti-
Ses dur-an: es ours doe i'tu
'. iVoti un expert a cette

XXX
L& Ministrt die l'Ihnerieuv
a ~- dan le' Nord, expliquer
Ie mncanisme et les avantages
du contract de fi'.gue-banane.
XN "N
Ie~e dernibres pluies-ant mis
nos routes dans un piteux
eta:. La D. G. T. P. auSsitbt
qu'eile aura le coniisntement
cIu so i!l, n;, manquera pas d'y
remediier.


M. J. B. CINEAS
ET 4LES TENDANCES
Dl tATE GENERATION*


sam,
du CL
etude
dance
I'ouvr
valier
Elh
et no
nous 1


T. BR Cineas a commence
, dans %L'Informatiow>
-. la publication d'une
&-. tique sur dLea Ten-
+s Une Ginerations,
Sage M M. Denis, Du-
et home. "
e est z..,t int6ressne,
uas Ja reommandcins A


-Unttm


ii


.- 1 S1 I3 .*P1 i t- w '
t.iNS LES JlANGLIERS

(On.l 1 .t U;L'- i .e .L '
des garie-s stnt l:- ,. ...-
artreter da,- DL d .- i'',> i'"
'nulglier[ui encm t
:aie de .Port-au-Piince. L;,
hommie (ui <'V v cchai .
ne savons pou-luioti.
On pretend ciuli 6tiit aiv:m.
d'un fusil, ma-i nou. suppoe
sons que ce detail a etd ima
gini par c(uelque farceur.


COMMUNICATION DIU


INONDATION
AUX CAYES

Le mauvais &tat des routes
avant rendu les communica-
tions trBs difficiles, c'est main
tenant seulement que nous ap-
prenons les degits cause
dans le Sud par les derniebea
| pluies.
pAux Cayes notamment,
(dans la nuit de vendredi iA sa-
medi, toute la parties Ouest de
la ville, on se trouve lhopi-
tal, itait inond6e. Une foule
de gens, charges de leurs ef-
fets qu'ils -essayaient de met-
ire en lieu stir, remplissaient
les rues, tandis que le tocsin
reveillait la population en
sursaut. C'6taient la Ravine
du Suld et la Riviere Pieaut
qu|i otaient en crue.
I) est tempsi de penser se-
rieusement au barrage de la
Ravine, que les cayens r6cla.
ment depuib i Alongtempt,



LA NOU VELLE
MANUFACTURE DE
CHOCOLATE DE PANTAL

On met actuellement la
main aux derniers prepara-
tifs pour 'inauguration de la
Manufacture de C h o c o I a t
don't Finfatigable Pantal4on
Guilbaud est le proprietaire.
Cette nouvelle indurtrie c-t
appelee a un dvePloppeletmt
certain, a en juger pal' !j f-
vreuse activity qui y regme
Ouvriei, ouvrieres sont fr-
cupes a I'installatiorn des ma-
chines, du -laboratoirp, du
materiel, en un mot. tandis
que PantaL iu, est ttoulurs
plein d'activit et. se udement
pouIr qu'a\a-it quilnze jours
se delicieux irotduIitS oient
Hvrees a hi cor.oununoimliu:i lo
cale,
Homrnag~ ca birave t in-
fatigable travaiuilvr,


ADM\IXITRAT [O.\
GENERA LE DES POSTES


Avis de Dipart


Les depvehe.s pour New-
York et I'Europe (via New-
York direct) par le S. S. CRIS
TOBAL seront ferm6ees Ie mer
credit 24 et celles par Ie S.S.
HAITI Ie jeudi 25 du courant.
Port-au-Prince, 23 Octobre
1934.
~^~Tp "
h >~ilt d


LE GRAIN DE SEL


DEPARTMENT DU


COMMERCE


Par d&epche en date du 20
Octobre courant, le Pr6fet du
Cap-Haitien a informed le D&-
partement du Commerce que
le S. S. a.TruxtunD de 1.e Stal-
dard Fruit a charge en ce
port, 8.627 Regimes do Figues-
Bananes.


.- .. ,, ,-B I a-.;S- _. ,- .

Lire en ge page la lisle des li--
r.g de la Librairie Nouvelle.


.. '4 1 .. 5" :.. "


A L'ATTENTION DU S.NP,A.

Prcje, rationnel pour Ie tarclage
des ssnes de Ia Rpubliqut


[ ,


i prWs'


..i


.


fF& MWW-.. ,


L ~iW -


L pSel Aacte


'- ....


i


6







: -. k .. .: : ." .. :" .. ...l .


t^" -- -A USINES CU BIS-ONS."^.--
F0 4 A ... ... .u ...I...,...
..... . . .................. W UIM Q) G L .........-N..


"r .......4 ^ P D rnnh. :t .

.. Art ..... ourra s...ulage rapl.4d..nt
. ..Z ".. .... f.ritT ...... e i .a ... .to u t d o l s



Ccnifeet par un hectare (yimn sans gBi a sert e
carreau) et la Compagme N'irrlte paa mestomacu
S'ngage a payr ue rde.: fatigue pas le re in
.nc pour irrigation. . C.mprin&.s.... g. 50 Tube de 20 com.prim .
me ii Cst pr*Yu a &artle~e 15 ( u aluminium do 4 comprimbs
Art. 1O.-tL'Etat pourra se- Soulag rapde n




Ion ses oyces, venir en aide
pour a construction on Ia re-
res au.transport de la figue- Pour redre les chevaux sou
banane et egalement pour le pies, dezanlez la

mnent aux dispositions du pre COM-BRUSHES
sent cuontitnt.

prendra tous les rgluements e
saires pour protger les fiar








guesmbananes contre l0s mala-
manutentit n pr. judiciable : :: ... ... .. .: p.- ......... .. n .. ..... .
leur bone presentation a g Ccmpte 4 bque s B anque Natm.nale a
Art. 12.- Le lo ruernent
t.rgr. 12-- -ertUne r: : : ... : : : pa : ..... N:N ital 'st mC:: .:4 r
mettra en vigueu par Arr randRue 172: ... ..
t la standardisation de la Tlphone 2182.

ne sera tenue d'adheter que f t g- p u sw
les types standard. Les types REMRRCIEMENTS f uzIc BOLIVA

S t6 seront conformes a ceux ac- Mne. Vve, Nisse Gui- Etabiement fo t aU a r i .uc
t .- .. . .


'tnsesignemenr rnma
fl Secondaire
Internal et Externa
Toutes les classes,
de la 12e a la Philosop
Rue Magny, No. 114H
(PetitFour)
Tiphone: 280f
Directeur:,JMaurtlc Oerm
Prifet des Etudes: R. Cha
AAminitriatr: C. de Cat
*1 I I .W ..fi'


New-York et de la Nouvelle-
Orleans. .
Art. 13. La Compagnie
pourra;Qtablir au board de la
mer, dans.n imported quelle re-
Cion des :Departements iu I
Nord Ouest, tout ha'ng'ar,',
dock ou wharf .neessaires &
1 exploitation du contract.
Art. 14.- Les articles 11,
12, 13 ei-dessus, n'engageront.,
en aucun cas,ja responsabilite
p6cuniaire de PEtat.
Art. 15.- Sans prejudicier
a. la Loi du 15 Juin 1928 exo-
nerant la figueUbaLni;e de tout
droit oa t Uaxe 8 1e.xp.ortat on
Ia CoCmpagni.e pn iea 'l Ei.a t,


pendant toute V


p rese nt contrat, co1m.e r de -
vance pour l'irrigation -t. ta-
vaux speciaux ce r'o inte-
. ressant les deu Departe-
menfts du No'rd et du Nord-
Ouest, deux centimes de dol-
lar sui chaqu- 'regime de fi-
gue-banane standard. laquelle
redevance sera recouvree par
le Service-. les -Doiaines a 'ex-
portation de la figue-banane. '
'Le Gouvernement s'engage
a ne pas itittre de taxes a ex-
portation de la igue-banane
pendant toute Ia durve du pre
sent contract,
Les charrues ot tracteurs,
pieces de recharge pour char-
rues et tracteuis, 1es machi-
4: : 41forer les p.uits artesien,
l. .es: tuyaux destines a ces ..puits


rand. M. Waldeck Guirand,
M,- et Mine. Nathan Fabien et.
enfants, ':M. et Mme. Alcide
Edouard et enfants. M. et.
Mme' Camirl Mitchel' et en-.
I fants, M. et Mine. Chilon Gui-
rand AL le Docteur L. Caye-
nmitte, M. Nissage Guirand
fils, M. Lauricette Guirand et
enfantt., MI. Gaspard Guirand,
M. Jtustin Alcindor, Mile.
Mercedes Alcindor. M. et
Mme.-Louvertrre Aleindor et
enfants;M. et Mmne. Ernst Al-
cinder, M. Erieck Alcindor,
line. Amelie Juste et en-
fant- et tous les autres pa-
rents et allies .remercient bien
iincerenint Ie Reverend Pere
i cordel, et tous les amis de
Fonds des Blancs, de Petit
Goave, de Port-au-Prince, de.
Miragoane.,. d'Aquin, de Ba-
raderes. et des C'6te de Fer,
quZi u.t bien voulu leur don-
ner tant de temoignages de
profonde sympathie, a FIocca-


siotn de


Ia mort de leur tris


regretted epoux, pere, beau-pe-
re, grand pere et oncle
Pierre Antoine Nissage
Guirand,

survenue le meerre 10 Oc
tobre 1934 a 11 heures du soir,
muni des sacrements de IFE:
glise, et les priest, en outre,
de trouver ici expression de
leur inalt6eable reconnaissan-


Fonds des Blanes, le 15 Oc-


t

hie




Emi
almers
sow


?e CollU'e Simon Rolivar,
Sfo.nda en Janvier 1933, a.. deja
connu, grace a sa methode
d ens.ignement, de noru.re. x
succos qui lui out valu la con-
sideration des parents tant de
la Capital que de la Provin-
ce. Deja, il a Iformne qulize
Bacheliers, ce qui es tin mhif-
fre assez' remarcua.le pour
une cole de foundation si. r-
Seente eu regard aux difficult
de tous ordres que conf'onte
SI'Enseignemen-t Prive. Sans
defaillance, le College poun'-
suivra sA tache, am6liorvant
continueltement se method les'
jusqu'a leur parfaite adapta-
tion avec les conn.dtols, u mi
lieu.
Les. inscriptions se ore.o-
vent tous les jours ouvrabks
a partir de S heares a. m.
Les course particuliers se
ponrsuivent pour l elevses en
retard et les ajournes de juil.


let.


Inscrivez vos enfants avant
!a entree qui est fixee au ler
Oetobre. -


lo it A iU -- AUTOS-TAXI,
.- Pour. v .promenades et vo-
.... ..... yages
:.-i::: :P l L; RLI --:::,. ::;:: : Pour vos Baptemes et Ma-
..-.. -..... .. .. .... .. .. .. .P.. E'- L L I P u 7

fn Obr si youi desirez avoir une. .
-i qu..sg e 1loatioL T d a journ e our au t

S11 A v5 A MritudAn
..: .. o irune bonne': Auto-
mobil '
'i : -e-- au S ev icer organic.
....... ..... .. ... rpondr*e imn6- e
,. .. .... .... .. .. .:. .. .o
4.: .: didatement: a;..vos,' bes'Gins a
TO ...mpo te qOflle heurf du

e: Pendant v jrni solnez Ne
*. .: pou. an-... r a ne o

.."...... ...... .-.- ....... jv". .--"-....- --...........- --- .. ..
.'.".v... ............ .. ... ......... .. ... = .....' ... .. .. ... ........ ...... ... .. .- ...... .. . .. .. :L.o r. d t n u t W- .
............ .N o -.. -......
.........?-"-----"- -: ---- -: '-. V -- : ...- ........... ..-....."..."-.." .....-.".-.-:- -"..""..... ;. : -; -, .. .. -. :


Fabrication do gia1ce
melileure qualit&i:
Livraison rapide effeett
quotidiennement par .nos
mions points en blanc da
routes lea directions de Po
au-Prince et do- Ption-Vi]


ma


GLACIERES
Nous avons toujours eL
main les derniers models de
glacieres en acier a partir de
or 2500 et au-deosus, venda-
bles avee facility de paie-
ment.
tLes glacires les plue sfi-
res et les plui economiqueas

CREME GLACEE
SUPEflLA TIVE
Un product nouveau, qui ne
le cede en rien aux meilleureR
marques des Pays d'Europe
ou d'Am4rique est offert au
public haitien par lUaine A
Glace de Port-au-Prince. Gcfl-
tez eette d61ieieuse crAme, et
vous serez convaincua
Faites une agr4able surpri-
se; a votre famille en appor0
tant de la tCreme Glacee Sw
I erlative pour le deqiert.,
' ious en raffollent

ENTREPOT
FRIGORIFIQUI


Nos cLambres froid
W recemment mises i
et peuvent reeevoir n*i
quelle quantity& de viaw
poissons, de I gMm
fruits, etc.
Le Public est cordia
invitk A visitor notre u
k inspector nob modbl
lacieires et de sorb
ans notre salle de ven
Consommer de la glae
Fatlr de '6eonomh.


AVIS

Ce qui permit a. Pier
ei d'avoir une si grand(
ele, e'est. que sa coupe


Aitanciet U&fa&it.


4


Pierre Cafes
Toill r.


dnkle es Rues du Ce!
oh ne-Foi, Phone 2621.

L 'nltiutg Tippenha
demtre mwe mexeltew e
aee son irrdprocha
FRILQN wcoioarel


les. out
k point
aporte
ade, de
es, de

element
asine et
ies de
etl~rea
hSaaai


...............


pour vombatt*

centre tout::


est l expectq
Seai reeves:
Sfectlons :Mguie
dee.oiess'
On trnve. "
A

Iqul doneuint
... .I....a .

o:: pompt et
..... -rt.,e-.... .



prssnez do .
PL I .

...... .. ...

: . . . : .
OU 8~

nasO t


. .... .. .;: % ..
........ii. .. ..----.|
. . . ... ..
Machines &frie~1
Machines canii


Rubans, pap.eiM
SFaite vos acIat i



S Ot ..ree. : t
.COLLE~e. :J... :'.......


Le Collgs ModrN
par ie Dfparte
traction Publiquti
position des famie:
ent voir pr.g.T4Y
ment et serieuse |
enfants. -.I
Sa mithode d'e
inspire des dernip
de la pedagogie,
61Yvesa une ins
pour Atre rapid :..!!
pas momins ef ie .....:
fsseurs, jeunn,
fiues, devous, nei
tainement pas I2
que les parent:
youl player en euwx.
N' &hitez past..
tout de suite m.:.:u
Avenue Ducoste, p "
Sterling, Phone- 20..
Pour tous autr '0:
ments, adressez-V`tl
Alindor, Phone....

RIparez se
S &ecrire, &ai
Phonographes,.ea
Chez Rodolphe MI
specialist en la
13 annies exl
Service acctMt
in Rue Pr'I T*-:

PROPRIET.A

ATTENTION
... G......ran d de,
PR P ? :v


Grande t"U 9
Czur les pi*es of
pour automobi t
.. ..Q- ... .d..L'...t

-re Co. r.dt 6pracI...p1
e client: si:vants :
a une Ressorts avanI!


S- : Caesdte I


t e. 13 p. 1 charg.:i:-e A:::1.
on ..... ..se ..
S. .. .. ... :. .' ... .. : ,

V .lou .*+:Vousi.^^|

Ur .....
._.. .. .. -:..-. ....--.,- .. ...... .
S .. . .. . -. .. . ... :
.. .. .. : ; ;L :-- --.- ---I-FM


(INPOzc t


ce


v- U t w ie page) i t obre 1934.
.. .-- A A .. 4 4

... .Pneus et Cha bres
:;?~~~- -".a:: :


'. .. .


I


I


. ALapll





B B *-": '* *- *" -, .* *J ^ L ; ^ ^ ^ ^ : ** ; -
..e n rN u ........veiles.d_. M tCQ


lerni res N .... udUKn;% ti
..... ... "ja." .. : .'- .". -:.- -- : .- "- .. ... .


Cfble,


Ra-io et Co.rrespondence ienne


ES.- A lFouvertu- que celui des categories de
vux de la conf6ren- vaisseaux.
,j. de Londres, le Ja- .
.,nonce officiellement CADIX, Ohio.--..Le Docteur
Kje ntier son intention Jean Piceard est venu atter-
er le trait naval de rir non loin d'ici avee sa fem-.
-i A une reunion qui me, aprs' avoir fait une no--
ik au No. 10 de DoW-n velle ascension stratospheri-
et, la d elgation ja- que au course de laquelle il a
eprisidee par I'ambas- atteint une attitude d'environ
.sneo Matsudaira et 10 miles verticaux. La nacelI-
. .isoroku Yamamoto a le mtallique:du ballon a heur
11x homes d'etat an- th le suommet de quelques ar*
e6leJaponcompte non 'bres, mais.. presque tou-s.les
ent :abroger le traite de instruments snt. intact. Pie-
ngton de 1922, mais de- card etait parti de Dearborn
officiellement "aux 6 heures 7" 1du martin, mar-
IK de dreconnaitre I'- di. Sa femme, -i premnire de
desea droits it prot- :son :sexe .t participe- a une
abrit.. Pendant la ascension stratosphIrique, a
w hais-clos, rapporte dit qu'ele et son mari croint.
. Press, les d6ieges avoir recueilli. beaucoup de
is ont declare 'nette- nouveaux renseignemeints sir
ecette reconnaissance les rayons cosnmiques et avoir
tenegociation avec les ces de calibration.
Uiis et la Grande Bre- xxx
ainsi que les autres SUVA, lies Fiji.- Le Conm-
.e-s navales, en vue mandant Kingsford Smith et
nite C'est done le 31 le eapitaine Taylor sont par-
br l1936- que le trai- tis mercredi pour Naselay,
Washington cessera d'oil ils s'envoieront pour leur
en vigueur, puisque i vol de 2.600 miles aux Hawai.
p l'a, officiellement 11s ont embarque 500 gallons
.A II compete fire la de gasoline darns les reser-
iwmmunication a la de- voirs de leur apparel, la
a:i ericaine aujour-. >.
tI a souligne aussi,L xxx
llfimportance de Ia Ii- LA HAVANE.- La police
W, des forces navales, secrete pretend avoir event
.fixation d'un tonnage une tentative d'assassinat di-
m:global que chaque rigee contre Anmbassadeur
cement ne pourra de- amerieain Jefferson Cat ery.
ans ses constructions Avec la cooperation des auto-
..pour tous les ty-; rites navales, elle a arrete
m!res. Le Japon croit trois jeunes gens arml s de fu-
0e plus avantageux. ils A courts canons, dans une


automobile stationnant k Fan
gle des rues Calos Tercera et
Infant, 2 miles de FAm-
bn:,tade Amnricaine, otu Caf-
Sf-ry avait travaill6 toute la
journee. Ce detiier a expli-
qui ,qu'il .passe habituelle-
rment par. cotte rue pour se
t endre l' ambassade, le ma-
tin, mais que ginieralement, itl
suit un. a-utre trajet pour ren-
trar ohez luL
.ROM'>.- On anmionce la
mort, :.a i ge de .57.ans,, du
Prince Golasio Gaetani, an-
cien ainbassadeur d'ltalie :i
Washingtonri, don't la families
a. donni deux papes a I Egli-
s.e, II a regu les derniers .:a5
'crements avec les bnedictions
speciales du Saint Pre-.

MELBOURNE.- Aprs a-
voir quite Charleville, les
aviateurs hollandaise Moll et
Parmentier, participant a Ia..
coursea6rienne Londres-Mel-
Sboumne, se sont 4gards dans
SIobscurite. 1ts ont du atter-
'-rir Waldury, pour atten-
dre i'aube et refaire leur plein
d'essence, et maintenant, les
amrricains Turner et Pang-
born ont 400 miles d'avance
sur eux, tout en n'etant s6pa-
re du but que par une distan-
ce a peu pres gale.
xxx
DETROIT.-- Les forces de
police ont ete mobilisees pour
retrouver Elsie Waier,-une e-
tudiante de.21 ans, qui a dis-
paru bier soir, et qui, suppo-
se-t-on. a et- enlevee par des
bandits.


SAN-FRANCISCO. Le
bateau-tterne Larry Doheny
a signal a" 9 heures 50 du
matin quiT avait 6t. priis dans
un typhon, qu'ii etait en per-
dition, et qu'iI demandait des
secours au plus vite. Le < Star- et l'iOlympia> se dird-
gent it toute vapeur vers la
position mentionnee dans le
-ignale de detresse, mai on a
peu d'espoir de saver le < ry Dohenys> et des 40 home
d'4quipage.
WASHINGTON. Bien
que le President Roosevelt
ait declare formellement qu
les prix. ivent augmnenter en
core pou 4 hater le relevement
economique, Lon Henderson,
Direeteut de la division de re-
cherches'et de projects du N.
- R. A. a dit qu'iI professe I'o-
pinion contraire. -D'apres lui,
les prix doivent baisser, pour
faciliter la consommation.
xxx
LONDRES. Sir Charles
Kingsford Snmith est part
-mereredi matin pour Honolu-
iu.
xxx
NEW YORK.--. A Iocca-
sion de son 20eme anniversai-
re, la Commission de 20 mom-
bres qui avait fourni dls e-
cours aux Belges pendant la
Grande Guerre a envoy par
telephone ses fe'licitations
son President, Herbert Hoo-
ver, qui se trouve en ce mo-
ment a Palo Alto.
rxx
CADIX, Ohio. I apres
les derniers renseignements,


.10N A W c


;IC-.


-MADAME.

I Velours Chiffon


Chiffon uni


1_ Crepe de Chine imprin 6

. Crepe de Chine *up.

I:Crepe 4SAIEH/4 fleur4
m.Parisette -a eurs


.Organdie Cloquee


:Crpe Suisse


iBlinmili
; Tobraleo


Organdie i flours
?O0udres et lotions

as fil et soi>


.i^oueho

Chapea-


irs
'Ix


- Ii

pp 5


-F


SMONS I EU R


s--"e Bleu Matin
1 3 -' as, i'[i
Dril i ssorti
Cidl
Ih- ill .Sport>

o uVlie upreiIer
ChEu se e < Mora

-imcuiscs ,-

inP((SOnnPta




ec rmeture ec air
Eau de Cologne
etc..
Le e -..


Vve Joseph IE Saie


GE DES RUES


Gardez vos dents blanches..
votre haleine pure avwc
le COLGATE
S dc! b incw.r er t i br-d u-Atcs
voici des h-. rnmc-s mun&;.seh
bles de la beauld!
Le Colgate nettoieles dents par-
faierment-chaque issure,chaqLie
crevasse. II les erbeIlit -arce
qu'U content la mne poudre de
polissage que les denIistes em-
ploient. La saveur du Colgate cst
delv"eusement ra-
fraichissante-- elle
laisse la bouche i
pure et parfum6e


Achetez en un
tube aujourd'hui.
Employez le
Colgate soir et
main, fidlement,
pendant 5 jouts.
Voyez ensuite la
beaut: nouv-llk de
vos dents!


La Mauvaisc
Halcine
par dvc parelvi
de nourrmaure e;.
domrnposition ot
I logesit entree ies
dent3. Czigat:
ernemdie a cet att
diT cbwre


DU MAGASIN DE L'ETAT ET TRAVERSIERE
SUCCURSALE
1715 Rue du Magasin de l'Et t.


Ascension stratosph6rique de
Jean Piecard a dure environ
8 heures, et il a atteint une
altitude de pres de -itnoQ
p ie(.
x>.- o
DESENZANO. -- A bord
d'un hydravion don't la for-
me rappelle celle d'une ball
dole fu~sil, lo lieutenant Fran-
ce-.co .,~u.ilo1 1 a tabli un re-
cord urniversc ti v e. l.5e, de
700 kilomb-t-res ou 415 rnile.s
Si'heure, soit 10 millc- dc
plus que celui qu'il avait eta-
bli Ie .10 avvil de lranne der-
nieje. e chiilf'r oficieil -: 'ra
public (lie1s que le control de.:
instruments :
SAN LFRANI SCO. -. L4s
aviW.teuirs lrita ni A. Scott et Camp beil Black
ount gagne la course ImLondres-
Melbourne en battant tous les
records de v'itesse pour les
loungues distances. IIs out par-
couru en effect les 1123 mil-
les en 70 hbeure- 253 minutes.
Hien qu'ils ste sirsent egart's
en t re CharMieville et Mdelbour-
nie, d h.lMuis MV1o] et Par-

ne i 1 h r,1_- .' l. fs am ri
cainas oscue Turnesi et (Cvdr_
Pang.orn sun t toujour. en
route.

NEW YORK. .4 I ;iho i:li

g1an a 01s nu ninnle quat'^ ju-



I oeuKds -IprKC
; BMBA Y... 1. M ,ht a
Ga-dhi a anno"us: iU' Il ,han-
;Ionnait df fi'nitiv,.mcs t it l di-




ie ": t 1 A it

l i1 c/im ell-a p


z 0
'--Pr--P ~ + Thu
P
J
40 Ut
-p -' A ~uS it-
u:4 -
U tO!- 2-
~tAi Itu 'A -.
P., ~


PAi4 AJiA A I U Ai LAi



S ... ;- i .i4d
lnoUr qu( ie S. S, c.S R]TO-
IHAL> est attend a Poot-au-
Prince, Haiti, ve na't de Cris-
tobal C le Marcrdi 24 Oc-
tobre 1934.
Les permis deembarque-
niesnt SeOoni dtiivr(:; pour le
-5t ia des-tination de New-
York et des Ports Europeens
sur dem2:.de faite a ce bu-
Ce Steamer partira :-
me jour (L Z&eHr-hnt or
New-York prcenant fr"t, ".;at4
le et passagerS. -

Jas. H. C. VaN REED,

Agent Gkntrql


an- nI W%1-

I 'W. .- ^% -,-- i .Wr -.- -


-* $5


Por-


3


-I--ft


._ .


... ......


,-, .- -. Vb. Jt WV" ~


Ii


I


A Ax


----


vous


imicalk.

OUR


~





.... :.... .. .. "
:.... .. ... ...
.'...... .
t... ".. .. "..' .'
.7.
. .


S AKCKA J DINORM A TTEINTES ET DOIVENT
AmInistrater : ETRE PROTEGEES
-RN-EST BONHOMM.
- t_ A. AwA h


LE CONTRACT A VEC LA
SHA YTIAN FRUIT.

(suite)



artsiens- et les instruments
aratoires necessaires ai' ex-
ploitation de la figue-hanane
seront exempts dtie tous droits
h l'importation.
Art. 16.- Hors les exemp-
tions de taxes prevues 'a far-
tide precedent, ]a Compagnie
sera assujettie a tous les im-
pots et taxes existants et a
tous les imports qui pourront
etre etablis, pourvu qu'ils ne
fassent aucune discr imina-
tion caracterisee.
Art. 17.--- La Compagnie 6-
tablira des comptoirs d'achat
en nombre suffi.ant pour e-
pargner au planteur un trans
port trop long. Ce transport
ne devra pas depasser dix ki-
lometres.
Art. 18 Tou le< achats
de figues-bananes par la Com-
pagnie -er-unt )paye: au. mo-
ment de ]a ivrai-Son au poste
(i'aehat, sauf ,.onv -ention con-
traire avee Ves par'tie.
A:rt. 1,. ItEn cua d'arret,
dans 1 i, ir iternalional
pour cause d1epidemie, guerre
ou aut because susceptible
('emp her le transport pour
la vente des figues-hbnanes
pendant un certain laps de
temp) !,.- (" uv ;-,i :' .. pour-
ra exem,', it' C.n( pagnie de
1ob]i it.I n da heLf c -es fi-
iues a ::ne- tui st.ront pre-
sentets dirat- L. crise. a ses
comptPt ach t, et &&e j-en-
danti e t e ': e rninee.
La ( n- aee 1 G<^erKn.fr our re
edonn i n '' e P e-
vra Caon u planteur

pour u- n -mn e' com-
..ande.. "it-t :"pee" et
jupsqu a repte a s opera-
Stions d'achat t exportationo,
conform.men:t aux disposi-
tions d prsentI contr at, les
prod uct ,urs int ressts pour-
rent aor. venur^ i cur gre
sur le marche local oU a tous
autres acheteur- ou exporter
eux-mrnes leus recolte ]an-
que cola pisse constituer un
prejIudicC aux droits de la
Haytian Fruit: & Steamship
Company.
Art. 20.-- Toute contesta-


Joseph, President d'honneur
de la Mission; de gentilles da-
mes et demoiselles ont rehaus-
se par leur presence 1'eclat
Sde la fete. Monsieur Andre
'Monplaisir r eme r c i a ces
hauts personnages et toute
assistance de s'etre done la
peine de venir jusqu'en ce lieu
ister a inauguration de la
nouvelle ecole du soir de la
Mission. La fAte eut un plein
success.
Elle a t' cloturee par la
Dessalinienne qui fut chantee
en chceur par toute l'assistan-
ce. -


I
'5.


Nos compliments a la M. P.


*. ... ...... ww

A VENDRE:
Plymouth Sedan a deux por-
tes, achetee depuis 4 mois seu-
lement.
Texaco
-, ";W M 4.t a a
l'netUut Tippenhauer
demeuze une excelLente cole
e ^wso wn IrdeIekIbtUs
Im.; Alge wmwFfti l I


Pourquoi y a-t-il tant de cas d'a-
nrmie chet les jeune files qui -e
dtveloppent et chez les femimes?
Bien que les femmes soient plus
souvent ]a prote de conditions a-.
namiques qui appauvrissent le savg.
et apportent la menace de dtsor-
dres serieux, 1 semble tre uan fait
que les premier sympt6mes ne
Ssont pas observes.
Une pAler exceptionnelle, les,
vertiges et la Langur sont des
premiers signs qui devraient ser-
vir d'avertissement queo des d4sor-
dres menacent et que organisme
manique de Vitamines. L'Emulsion
Scott est Ia noimriture coneentr&e
dont.Ie sang appauvri a tant be-
soin pour augmenter sa force.
L'huiie de foie de more norv4gien-
ne de premiere qualitP qu'elle con-
tient est riche en Vitamines et au- |
tres elements fortitiants et recons-
tituants pour le sang. Elle est a-
greable a prendre et facile it dige -
rer. Ne neglige'z pa le premiers
sigrbes de paleu.r, de vertige ou de
languemur, achbetez de Vduite de IE-"
mulwion Scott I11 n'y a -en ce-
mieux coranie noUTriture-ftonmtu t C
et comme reconst.itiumt.
Insistez sar 1a verital.e Em n-
sion Scott. N accepted rien d autre,
Nv pelINZ paw vowv tenvvs C t -
tre argent en achetil qd.quv imi-
taion0 l _n march, sans valbmr, La
Scott ti. la prem >re Emnlsion
d'huloe de foue de more, et Olet a
". ,
Soutenu Fepreuvex dt 60 anrS veil-
let a ce que a li artrTue d fabnque
COcliuE? tins lI amunde entwr., ti7
homine avec uin g'S p1is.lon .ur le
doi. so trouve stur chcaqie paquet.


A LA CITE VIN'CENT>

Dimanche dernier dans Va-
pre-midi, et lieu a Cit
Vincents, 'inauguration td'u-
ne nouvelle eole du soirl de a
Mi ion Patriotique des Je -
nes, dfnommee Soir Stenio Vincentt>. La
.pluie qui tombait faiblement
ne permit pas a la fete d'a-
voir toute la splendeur qu'on
en attendait. Cependant beau-
Scoup de personnel avaient re&
pondu & l'appel de la I"sS"of,
entr'autres Mr. le Dipuie Ne-
mours Vincent, le Orand Mai-
tre de IOrdre Magonique,
Henri Piquant, M. Ie Juge de
Paix de la Section Nord,
SFrancois Deverson. Me. Lelio


tion entire IFEtat et la Compa-
gnie, de m-me quo toutes eel-
Tes entire la Compagnie et un
planteur relPveron t es Tribu
naux Haitiens. h moins que
les parties ne preferent re-
courir 'a 1arbiu-age. lDans ce
cas chacune des parties choi-
sira un arbitre. Au cas oil ees
arbitres n'arriveraient pas A
s'entendre, its front choix
d'un tiers arbitre, dont la de-
cision sera definitive. En eas
de d6saccord sur le choix du
Skiers arbitre celui-ci sera de-
signe par le Doyen du Tribu-
nal Civil competent.
Artl 21.-- En cas de cessa-
tion des operations de la Corn-
pagnie pour .une duree quel--
conque, hours les cas de force
majeure diument constat6e, ou
en cas de faillite de la.Com-,
S..... ... -pagnie, tons les droits et pr-
vilges dceoulant du present
co::itat cesseront de plein
: droit. .
Art. 22.- Un delai d.e trois
mois a computer de la date de

(vr difeen Sme page)


Comme il a e4t annon.c pr6
cdcemment, des examens of-
ficiels de Sitnographie et de
PDact Wlgraphie oit eu lieu en
session extraordinaire I E-
cole Spciale de Stenio-Dac-
tylographie, du 10 au 13 oce
tobre : ::. .:.. .
Ces epreuves furent presi-
dees par M, Clement Pothel,
SoumInspecteur des. Ecoles de
cette ei reonscription.
Le D &iw: de Stnograpw
Commercial de .EcOte Sp&cia-
Ie: (Minimum: 90 mots par
minute sur deux textes dif-
ferents absolument incannus
aet mins de trois pour cent
id'erreurs.) a 6t6 obtenu par
les 6tudiantes suivantes:
Mile. Danielle Lovelace :
93.4 mots; Mile. Andr6e Toul-
m6: 105.7 mots; Mile. Claire
Mevs: 111,5 mots; Mime Lu-
dovic Gros:' 11.16 mots.
SLe Diplome de Dactylogra-
phe Commercial de tEcole
Speclale: par minute sur deux textes
difftrents absolument incon-
nus et moins de deux pour
cent d'erreurs} a &te obtenu
par
Mile. Danielle Lovelace
41 moas; M1le. Andree Toul-
m.n: 43,5 mots; Mile. Therese
-'.ie 4: 45.8 mots: Mile. (,a-
mille Victor: -45.9 motes; MIle.
Claire Mevs: 46,. mots; Mile.
Rh'n C(arrenard: 47 mots;
Mile. Gaby Sylvain : 48.6
mnot; Mile. Simone Magio-
c: 4-:3- mots; Mile. Lydie
\ ilaile: 49,9 mots.
1tes Diplomes d'Honneur de
Stenographie et de Dactylo-
-rapuhie deernes aux etu-
ciiants avant commit moins de
S1 o d'erreurs dans 1'ensem-
ble de eury compositions, et
:anmt, pou' la Stenographie,
elu immediatement d'une fa-
,,-, iri- satiLSai Uante. un Lex-
te inconnu qui eur' e-t dicte,
|pour l.a Dacty!graphie.prepa
re tires convenablement dan-s
i- d lai imparti un tableau
d(actylographique qui leur est
propose, out ete nr-n.es par
les etudiantes suivantes:
Stenographie:
Mile. Danielle Lovelace avee
0,6 o o: MIle Camille Vie-
tor avec 0,6 o o.
I La Direction de iLcolo Sp.-
Sciale de Steno-Dactyliograp:
Srappelle aux interesses qulii
n y a aucine equivalence en-


tre les diplones decernes par
cet etablissement et d'autres
diplomes auxquels certaines
institutions peuvent avoir
donne les memes denomina-
tions, les epreuves permettant
Sdobtenir ces divers diplimes
n exigent pas le meime degri
i de prtpration, ni les mimes
garar ies de capacity.

................ = ^S~ E ^ l ^


I TROCADERO

Mercredi, grande soirie dan
sante; Jeudi, rendez-rous au
Trocadero, soirie de ila. Rn-
tree deux gourdes.
Samedi soir, ne FouWliez pas
Trocaddro inaugure son pre-
mier concours dtigance de la
saeion.
Le bat en rouge.
Des cadeaux magnifiques
seront distrW-t-s sax dames
et demoiselles, ui seront
tws reines. Enrte gtntrale
deux gourdes.
Pendant la fife, seront dis-
jryutae: Chapeaux, bouke et,
eoon, Irompettes, flitches,
Parete-bonheur ee.
ke4serve v4 1.ables. Tdi.
phone 3897.


a


M O* ,r ? NS OFTICIAkY
** . ...... ... 1":: >::" S:#" : "T" N O

oUte F.talt No. 185 TInph S Ln A E SN
QUSfI "n" e "st daffgereuse! DACTY...GAPHIE

Mf OHAVT LES ADOLESCENTS in E.dwr
.. L-, :,.UV. .. SURTOUTe ONC
i:aaot. FACLEMENT -


gravier, sable,
.. ....
etc.


VALVES FAIRBANKS

pour Conduites d'EAU et vapeutr...

Pression de 150 Lbs. a 350 Lbs ::








Nous invitons les intereas ide veno- OI#m
pour autres details, dimensics, prix etc, 1t
' maintenant de placer votre comimande pour
Squer ces articles.


-; Am* S ;f l S


-wA:.....'..:."-+4.. .... ;.a
'"':'- ": :--r ......


Mercredi .
Jacqueline Forzane dans
LE CALVAIRE D'UNEM BRE
(La Pocharde) tsl
Entree 0 U0

Jeudi
Brigitte Helme dans
LE MENSONGE DE NINA PETROWNA
vee Warwick Ward,


T~~~"I


i




4..


..m.La.........-- MaUr-iaMPf is Iou
Mmh ~~womb* vm iii Mitta OVttaB


Sau, Commerce
ana Railroid Steam-shp Line a i'avanlage
les departs. suivants de New-York pour Port-au.
directement, chaque Mardi, excepts le $8ss.
, qui laishera Mereredi, le 5 Septembre, 1934,
6abkM le Mercredi, 7 Novembre, 1934.
- ales steamers sont pourvus de Chambre frigori-

$rSDE NEW-YORK ARRIVAGES A P-AU.PCE.


1 le 7
W 1 le 14
twentura, le 21
pt le 28
Wil, le 5
pntur, le 11
oentura, le 18
., Ie 25
il, le 2
l, e 9
naentura, le 13
le23
ul, le 30
le 7
grentura,le 13
Wli, le 20
S.aoil. le 27


Aoit,
Aouit,
Aouit,
Aouit,
Sept.,
Sept.,
Sept.,
Sept.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Nov.,
Nov.,
Nov.,
Nov.,


1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934,
1934.
1934.


le
le
le
le
le
le
le
le
Ie
le
le
le
le
le
le
Ie


13
19
27
2
11
16
24
30
8
14
22
28
5
12
19
25
3


Aoft,
Aofit,
Aofit,
Sept.,
Sept.
Sept.,
Sept.,
Sept.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Nov.,
Nov.,
Nov.,
Nov.,
Dec.,


1934
1934
1934
1934
1934
1934
1934
1934
1934
1934
1934
1984
1984
1984
1934
1934
1934


RAGS S


Patlemrn s. crise
oue ros e





fail preuive de mie ri
Voici un pneu qui se passe de presentation en tons pays,
Les grosses sculptures massives et saillantes de sa bande
de roulement, tenant fermement la route, son/ des symbo-
* les de ecurite depuis les dbuts de i automobile .
mefme au course des annmes d'advcrsilP qui viennent de
s'tcouler. ses rentes ont de'pase celles de tout autre pneu,
fuelnu'en ffi1 le prix.


AfA RAILROAD STEAMSHIP LINE,
WM. M. LLOYD.


Actg. General


Agent


V 'tW4 :-''Yt


-' Ot


4.W~ir r


'V


2 CWONTRA? TAV RC LA
lHA YTIAN FRUITf

i (sule e/fin)
la publication du present con-
trat au Moniteur est aecorde
a la Compagnie pour sa mise
a execution dans les deux De&
partements du Nord et du
SNord-Ouest, sauf ca de for
ce mn'ajeure dfiment canut .,
Passe ce d6elai, Ie eotrtit est
de plein droit fvapid dQ fo(r-
el usion.
Art. 23.-- La C0mp-Agie
s'engage a recruter' soin pier-
sonnel a tous les degrees par-
Smi les haitiens et dans une
proportion au moins gale a
80 o o, non compris les jour-
naliers qui devront tre tous
haitiens.
Article 24. La Cormpa-
gnie s'engage at construire et
a entretenir a ses frais des
Sdispensaire eon nombire suf-
fi sant pour prodiguer gratui-
tement les premieres Msins it
,se, employes (t travaillIurs.
) Do.nt acte: Fait et pass a
-'ort-au-Prince, on la Secre-
tairvrie d'Etat des Finances,
ce seize octobre mil neuf cent
trente quatre.
Et tapres lecture, los parties
out signed avec les notLaire
(Signn) 1. J. Vaugues, L1on
Alired, T. S. Brignac, Ch.
oiseiond et 1). Charles, nor
traits, ce dernier depositaire
de la minute ensuite de la-
quetle est ecritL Erregistr6 a
P'ort-au-Prince Ie seize octo-
; itre mil neuf cent trente qua-
tre, foli'o... Case, du R[ gis-
Ire E No, 5 dies Acetels Civits.
-Percu: I)Doit ixe": D.)eu gour-


B R


j~


regis:trmAeit : (sipmn
U0 ARI)D.


enhauer


SUS Rue Lamuire Tilphonme J81
i5 Admisions aux BACCALAUREAT8
Rhdtorique t Philosophle
: Anniesl9l7 i 102$
* ment doit se3 succ6s a sa discipline, s &on
aithode d'errseignemment, A sa bonne et large
I. Pensionnat incomparable, Pension .pour
ZA 12, Cours classique general, Legons particu
de Steno-Daotylo, Comptabilite, Anglais,
Allemand, Preparation lI'Ecole de G6nie. '
assement garantit tous ses course et forme
fOrts et c scentt, 3ompitents et courageux.


Premiere Expd6dition
l)ouze pn7Y re rcv il,:
i'in. ul e n 1U2 .e. Ii ),


de
e)


Un


Coll lIon n
fSign : D t nHiAK: *


ex.
or-
pe-
lll
Es.
des


r A N
-Y/t-tjL


I


SOCIETE HAITIENNE AUTOMOBILES


-6M


I r


MALLEBRA


NCHE,I GENTLE,
' Port-au-PriMnwe.


BOGAT & C(ie.
Haiti


A K-A de CODEINE, TolUt EUCALYPTOI,4
TOUJX, RMUME03RONCHTES. ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFECTIONS DES POUMONS
"POKT-A PR tT L2S PROVINCES
"---ril 1@1


-'-r

SN

.K, l-s -, JU. 'i. l COIL- m.
I p. n p ur
,)= -Yun ,+ i l,. l, ^_ ^,


Y.. le 5 Octobre 1934, 0n
oulCB I Onme jour pour
,itngston, Ja,, Pi0 j'to (0olon1-
1bid o'a;t *ent l .tubal C
fZ. 4 Ipu lers |. mI p ien-
- fr't, \-sur. (' { 1.,tMnlle.


\V. I L CO.,
Agrnu. G6enral


Le talt est incontesla le


iA


LE TOUR DU MONDE
iest pas n flCcsalro dterre richer pout
siiatalre sS gouts pour le vycyage. Lea
gems do condition moyanns peuvent so
parmttre ca ploiuiravec I eporgne. Le&i
mindfrat d6p6os, groce 6int6r6it eamn-
rhinttot faMit de constitvur une r6serva
intrtet.reanrsaos b;Ia su b oin.


AQ U E
A.N QUE .


I


DU .CANADA


V.


. f. _&.k ,o -I_&


toca-cola


LE


e est


leures

vaste


la


q ulnte.sence des


varieties di

territoire


t les


eilllelirs terro-irs.

"est ce qui fait son arowe

Goutet et Coauparez


S
/


bitut


uirr-


IMM


ROYALE


ca llnes


reuiiissaii


-


~l~r~8~Ws~d~e~~d~CkbP~b~--llrrYYdb~uW~bl IY~LP~q~~_~d~Y~lg


c -,--_-- -'L~r "Pol a ~ m.r


g o _W 0,1- 'Pogo o


~~~~~s : 'w~~ ~~"' "~'~~~~


6Nz


Mwi7R-,'4


====
. ..-Oplow --I -


dir


04e~






^ ^ f
~~'. -,:i, .- :/, ,






Gonaives, le 23 Octobre 1934.
AMoniMeur Majreau Desinor,
-?:.:.: : P::o: ::.-:Port au-.PrinceJ :- :: ..-::: :."- :
SMonsieur le Directeur,
.. ne note parte, la semai-
.e passe, dans votre intlres-
Mant journal, accuse, notre
Parquet d'avoir accompli cer-
tains actes illegaux, a occa-
sion de la mise en liberty de
quelques individus prevenus
de violation de tombeaux oun
de sepultures. L'auteur de cet-
te note a sembl4 meme nous
en remontrer d'avoir mal n ca-
racltrise 'affaire < Voici la vtritd que nous ve-
nons vous demander de bien
voloir fire connaitre a-vos
leeteurs, apres que votre cor-
reispondant, de propos d61ib&-
re et mchamment, -- cela se
sent -- a essay de les induire
en erreur :
Deux caisses cogtenant des
ossements humans ont ete
trouvee" dans note ju ridic-
tion, au course de Septembre
ecould. Mise e eevei, Ia Poli-
ce judiciaire tit proceder a
l'arrestation de quelques indi-
vidus habitant Plailance,mais
qu'une lettre trouvee dans
I'une des caisses denoncait a
la vindiete publtiique. Ies prin-
cipaux pr1venus d(eii nt sys-
tematiquem1ent t ute eiart iei-
pation la Iacte delictiel Iet
Parquetqui avait at choisir en
tre deux voies pour la mis .en
mouvemrent de 'action pubii-
que,. pensa qu'i1 fait eh fI-
pece ;ntndve e; "I ^ ; to.-
mation 1 )0-ah'c,, l. ar aire
fut don: de.-erce ., C(abinet
(de honoit bie Alai tra Ins-
truct ur (ie 4 ressot, et peu
de jours aj). es en sortit en
faveur des prevenus, ot sur
leurs requetes, une ordonnan-
ce de mai-levee die mandate de
dcpl,. C(o on vertu 0e cette
deciCion it 1 -C pa no"-
tre ubst in s(' m o it (i n
.assint (' i n


t : :uf'ln t u i at-
fair ei e jut-iC i U v. I'e-So..n


.4...,


5 .tt NOUVJTBt 4'WfW #


.nous mieux fire comprendre
nos devoirs envers ceux d'en

Mais, ajout-il, il y a aun-
si les forces de Fesprit. Jutg-
tement parce qu'actdellement
il y a dans le monde une gran-
de cruise du earact're, qui fait
que le vice et le mensonge
Striomphent partout, ii faut:
essayer de sauvegarder son
ame, en la nourrissant cons-:
tamment de .pensees g6nereu-.
ses., La cruise morale passersa,
.comme toutes les crises; et le
dernier mot restera a 1'amour
et a la justice '
...Un film concernant les
soins et les exercises ai se don-
ner pour combattre Penva-
hissement du corps par Ia:
ograisse; puls un second rela-
tif au lait et un 3e sur Ies-
Seaux et forces ont eu 'Fadmi-.
ration de i'auditoire::
SSeance admirale et trs I
instructive, croyez-mot, oi,:ue: I
Dr. Charmant recutles. vifs
compliments de l'assistance. I



Q QUE SE PASSE'TIL
A DAMIENS?.

Les internes de Damiens':
plaignent de multiples pri
tions don't its sent lobjet-
puis la rentree d Obctot;' o
plus de fournitures elas.IC
tues, nourriture insuffisante,
plus de transport les ours de(
fe-te legale, et, ce qui est ph,
grave. les course de sport uo.A
d'ap-es lies reglement. doi-
vent &tre theoriO-ue et pQrti-
ones, ne sonr lus que tnio-i


tme, vale b det o 51 f
dues qeu he1-fraya"t le "u I.


t1Q K I iOn t
ti'- ai a1 te'-ronof nq(uei (Ot ui



Ianiui derniere a 6t6 mainte
pu 2 rou. e c. /U



la ir, pour 'unique section
normal, on se deJ anoie ra-i-
inent: Que se pfsse-t.i] i Da.
>


SM. PATR'ZI rEST PART

Si nos reuaseignements sont
exacts, Ie syrnip:.t.hiqu pro-
pridtaire d(o 'HG6tel do IrancF e
Monmeurt Pat riz, est parti. et
peut--tre, susp espol t de re-
tour. : -
La multiplicite&des Hotels
et Ca :.a: c ::pour ce genre
de commerce 'des difficu 1tes
teltes qu'on ne peutt plus, par
ces teps- ci, fire face aux
fif1i .g eneiaux d Am Etab is-
seomentt de 1'importanee de.
'HCtel de France, sans e:. -
rir Ie .ri'que Qe s ruiner.




Itt suuo 1 n)U KPuU 1 n1
:e -1 4 El.
-ue. :. i: ; .. ..." .. .. .



" "t" a ..... er. .. p...u



: 'tll Caift.p" d reIpon-
e po u .. u n e ... ........n.. .-



S19 .4.. ....

861 personier,.
4.- '-!- S ) .. ., :, | : :: '" : . .. .'" : + . "
LI .. + "


E-t4lL I AkL '


444 4 \*X4J~

42e 11 ci> fl~
it: onnr4
~d1maflt .4..
4444~~ ~~l444
041 TUSitlut- 4... *...
nuhhi.. i -
V '~ .~fl'Jit-C. ;~U" \
~ ~'tI1i&~-. L I 01:2k
It

PlO 8420 05.
-4'


Enrayee des

Fra'tionne z v t-
potrine avec \icK
,v;, := :% av\ nt q ue your



PAur Tout crC .
PrurTout Rerl en r!


0 0

t I jrAI


1532 RVE REP4UtLICAINE,
(A COTE DUl TAILLEUR SMITH M:.

TOUJOURSU NOUVEAU

Anthologie des Conleurs Yiddishs ........ ..
Anquelille Satan conduit le bal ..........
Fl. RARCLA Y --- Le Roare .........
L. Blum Les problbmes de L palix..x ....
(I. Dickens Vier de N-SA Jus-Christ ,
Funek-Brentano L e de la Torlue ,
i, G raldy T10 e .i moi................ ..

K flamsun La Fai... ..........-.
Le Gfbre L'Epopee du C('outchouc......
Leu'isohn Israil, MW tfas, u? ..
.Jc uay --- t r jo........ ................ ... ..-,...
Sarty lo .. ............... ....

.. ..r.i.r .ir .
..i.i L'Europe sans p r,.................. -'
Rernarque u mfest riena nouw .. Cveau
J/. Rosand La vie des crupatds .....
11, Tinalre --- La femme c :on secret......
STrater H orn -..... .........
P. Valery Regards sur le monde actue1i l.,l,1.
0. I'iide Le portrait de Dorian Gray .:.
Zischka La guerrc secrete pour le pilrole...
Dewelt Less -cohls de dmain.........
'Zolla LAgriculture moderne ..........
(. Do/le Lcs ar atures ds Sherlock Holmejs le
MI. Leblanc Lvgs ren ures dArsne Lupb., le
4. t'rnede La galerie criminele ........ le
ile. Rue (ent.r facons de preparer,.... .le
-.. La cuisine de Marline ........ .
Q _IES TE SON A -...

ORCHESTRE SOXORA .: |


/ .-7 *1


'" :
*" ^ """"


I I

;:". -. .
1 % : ,f .
L}! /


l c'- a lfe cci.a. s--.o ot eTn-
c o mo' l vailla rtc popu-
latin d Go' n a i
.Vis vOUtI'rZ pwl er, en
nanie e de rectificat ion, eet-
te lettre, et rVeOCP, mon (Cher
Directour, mts salutations
t mpiressccs.
Le CYm min aire du Gou-
vernmeniit.
ParacelCse1Pissier, ar.


LA ('O ARENC'E
D'lIER A VUECOLE UK
MEDECINXE


11 y a eIu hier Ii heures as
iEcole de Medecine une tries
irteres ante seance (Ide propa-
gande d'hygi[ne. Devant une
assistance nombreuse et choi-
sie ou nous avons distinguve
des institutrices, des reli-
gieuses, des juges, des avo-
cats, doe medeeins et le mi-
nistre 'Vaugues, le Dr. Char-
mant- fit. une causerie $ur la
question vitatl-e d1' alimenta-
tion. .11 demontra que Pali-
ment albuminoide qui est a la
base de Ia structure de. nos
tissus---manque presque dans
la ,nourriture du paysan, de
S'o.uvrier des repr6sentants.
: des elases inferieures.11 ty a
S e 20 oU 25 beufs tu6s par
..jou pour I'alimentation d'u
:;.."ne population de plus deedt.
" :: mille ames. A pine dit-il,"i"
n: : si eul de ces baeufs est man-
S .g6e par ceux qui peinent diu-


Kk v -v


~rand tnt K i. 14


.4 I ~2~, I4.~I4AtCb4
4 '~ -v


au cabaretl
, .


Aidek consee ver

salubrti de votre intPreiC

La saletc esat dangcrease EMe cmondes de imp.
qui menacent la sante de vocre famille. 1:
doac prmi nt d'acber tours Savokna r
Marigold- S mousse abondante purifie,
temps qu'elk ettac. P&trant dans touis it
ou la sale se cche, la mousse du Savon
Marfigo aie I c m ver12 i.a....t.,e


L 'ordonnance par excellence
i suivre au coucher du soleil
Au coucher du soleil. apres une journee de
travail assidu ou dexercice violent, 'ordea-
nance la plus refraichissante est un grand
verr de White Horse Whisky h I'eau de
soda frappee.
Le White Horse Whisky supprirne la fatigue
et reuscite l'nergie ian guissante. Ses qual-
It& tiparatrices et sa valeur digestive sony
bien eonnues des sportsmen dans on pays
d'orighie ainsi qu'k lPtranger.


4Ma .0411 v


<*n =4


'c. ----4----


. .
w I- AMA
. .. 2. : :-- :


. ........ rem ent. Sa parole elat d et : .:..- ;: .: ,:.-.. :...:: .: '-
6equent .est etaille de con- r
siderationo sociales propires a '.4IE I I


a -~ ~44
- PaW,.r~t-'wfl~a


~I~is~;1;5~1~:I;91~m)~;~~X~4 ~ 4.1iA~;~s.WJL ~i~~n


I 1YL~.Y~"..1..~-.. ~""Y--Y IY-Y~- ulu~- --- -----------I~NU


.~.4" 44' 4+


. .. ..... .


~s~8eau8l~rasr Yl


b


:.g


:1:


''"'~'"''


coca-4Cola


SAVCN CAkpm,.,'i
AL
loam,