<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02267
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 20, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02267

Full Text




"...




':-
A -a


. .. .. \ ,..... -. .. '- .:
... "*-* 7^as.^ ''-- v '. "


QLJIQwN WFON


.. q-j -.-.. .. ," ..-. ..:...---------- -
-- W .:: : -- ... .. .-. ... ... .-
...... ~~~~~~~~~~~... ...... ...... ::--_ :i: : :: .:; -.. :_ : ;":: -
~EE o~tUP~f$Uzn~tx .S4M~I 2) (Kflf~t~r193
9 SSESfiEa.


Nor. 13.I6


l.^lllll'"1 ~ ~~~~ --- -------- --- -" *""-^ ."'i^ Bi^ ^, ,^
..... .--.: ... -"-"- "" .....-.............
.-. .A I 1 -"V 7


SLa Legos
Ja EvenemenDts


Sit y a de cela quel-
I des measures ener-
farent prises par le
ment,pour empecher
aement d'une vingtai
jats ct autres t.oa-
tubains, 'on trouva,
fains milieux que ces
i tlent exagedre0.
-pinion se renforcade_
*dOuction,. par notre
SLe Le Matin h, d'uan
i^ pie.rendu extrait du
;La Opinion > de San-

tat, pour les uns, Ie-
de demondrer que les
auxquels on avait in-
dedseendre a Port-au-,
taent des meiUeurs
In President Trujillo,
le autres celle de mar-
:j daux pass tie na po-
Widfienne.
Sai mdt, la nourelle que
6a* is avaieni pu debar-
scms encombre it Santo-
*, et que par surcroit
.elaneeils avaient ent U
par.des notabilites et
krisident Truzillo, lui-
qui les tit phologra-
combla de satisfac.
qui critiquaient ti-
on outerfement les
qu'avaieni prises
ernement, a l'tgard de '
diusnts qu'il consider,
* iuMisrabhes.
ide rconnailre que les
tItiestines qui kuvissent
. d'ipidtmic depuis de-
lw tnztpem[ .. (' Cuba,
cat f lout Go(urrne-
tieux de la paix de
thiw'etire Ie diba rque-
w t .son territoire quec
aitns ntloirement con,
#w1r s'&tre tens en de-
iea commotions qu bou-
prle f r- 'osine, on a
fmn'e eritiquer la me-
adopte e b i''egrrd des
gr de .. I. c(. qui
af bord dii Steamer

's tevenwrnenis ac-
Sunsiquon c verra dars
aasuiceante que nois
., r8Ue f c maim, lnui ont
S^i~o, t :


VAUGMAENTATION DES:
OFG ICIERS DI LA G 17.
EST-ELLE BLOQUKE?

la fin de Septembre le
Moniteur avait public la loi
portant augmentation des ap-
pointemnents dde tous les ofi-
eiers de la Garde d'Haiti, Ioi
don't personnel ne confte$e
I opportunity, et don't nous a-
vions tee les premiers a lan-
cer 1'idee, de le debut de PIhai-
tianisation de la Garde d''Hai-
ti
Mali mainatenant que cette
augmentation doit enter en
vigueur, il parait que son ap-
plication rencontre, des obs-
tacles sur la nature desquel s
nous ne sommes pas bien fix&e
Stagirait-il d'un veto doe A-
gent Fiscal? La chose nous
parait strange, et nous nous
renseignero ns a ce sujet


CO(MMUXICA TiON
DU DEPARTMENT
DU COMMERCE -

Par cipeu'es en date d 18
et 19 Octobre cour:mnt ]e Pl--
fet du Cap-Haitien et le Dele-
gue des Finances de Port-dc-
Paix ont inform& le Dtparte-
ment du Commerce quoe !eA .
S. CUN EO> de la Wdest In-
dia. FI, LARA, d ,a I (om.pa-
guik }ollandaise,
et .icholas Cueno" ont char-
ge respectivement, en es
ports: 3d042, 596, 4140 et c -21
Regimes de Figues-Bananes.


j


A PROPOSE DE LA,
VISIT ) -
PRESIDENT TRUJILLOb


La date de id venue dn Pre-
i8ent Trjiilo est toujours
indeterminee. En attendant,
le Gouvernement a pris un
arretke de credit de 125.000
gourdes pour les frais de re-
ception, et un groupO d offi-
ciers et de I'Etat Major Pre-
siden tiel Do ominicain .prce-
dant le Gal Trujillo doit ar-
river ici aujourd'hui ou de-
main. Le Ministre Mella est
toujours a Santo Domingo
pour les deniers preparatifs,
et son secretaire nus a decla-
re qu'il ne neut nous dire, en
I i--. -- 101 1-. 1 IT -t -z*-T I.- a
auec'es..ftid


KT,0 DOMINGO.-L' an- asenee ,-,
rsi0ent de Cuba Geran- Pr6sident Trujillo residera
uba Gera pendant son sejour an Palais ,
do a demand au National ou a la Legation Do-
tnent Dminiain de iniaie.
itr sa s6eurite person-
. la suite d'un complot .. -- _.......---- ---
"$a vie qui vient d'etre
L'exil6 cubain, resi- que seulement que les huit
..Ns ce pays depuis etaient arrives "I Puerto. Pla-
.a avise les Departe- ta a board du bateau .
mde I'Interieur, de la
et les autorites de po- Nous la publions pour a
f avait recu de la Ha- plus grande confusion de ceux
aouvelle que sa vie & qui d signatent comme des
Sdanger. Le Gouverne- cidmffensifse ces jeunes cu-
dilar. e qu'il est en baims. Les faits se char-
$ prepare a prote- geaieni, dars la suite, de jus-
ttrangers rtsidant sur tifier pleinement attitude
toire et qu'il ne per- du Gourernement.
aulcune attaque.con- Toutes les fois que, phlaant
P$sonne. Les autori- notre besoin de security au
it. qelIes croient a- dessus des questions de per-
.Yn t e une tentative sonnes, a aura agi avec la me-
at Sontre Machado me fermetl il sera toujours.
t jeudi .l'entr6e du approuv par le people quid&
doinicain hui sire tr ter dam 'ordre et
de. l'Universit de:: a '
dent les noms n'ont I Car mi -x .aut pr6venir
AOri8. Elle-ont expWi-n.q gzw r i:


PAS D RIANCUNE



.Un Repr)-6sntut du Peu |
.ple, nous ecrit-on de la Trw
viTce, s'oppose a a anonura-
tion d'un citoyen comme Se-
cretaire dt'ue :i prefeewre 1de
ereatioA rieente, pare+ que yc
citoyen n'6tait pas a S-s c ,e.
lors des dernieres elections !0-
gislatives. Cette deplor.abh
habitude, tres en usage da.-
I :etite5 !ocahte. d. e E: :-
vince, de regenter 'Topinib n
des gens, est de:fort mrauvAi.
golt ear elle est usceptible
d'entretenir toujours la mie-
fiance et la haine dan-s le

Unis Seo vous Messieurs,
Sest le Chef de la Nation liui-
meme qui vous c onvie- ie fai-
re. aTous ensemble done! di-
sait-il danrs une de sese rocla-
mations. SEt que noire tolte ;
union sans repit, ni fisskre,
rtedile dans la Paix et le tr-
azil Ie miracle unique de
180/a.


A L'ATTENTION D.E
QUI DE DROIT


Entw' la Rue des Casernes
et du Champ-de-Mars, il y a,
-ehaque soir. et snrtout les di-
mranches WTisrs rfft ftt> bha-
ehiu Cs qui SrIhbl1ent le ne-
pos dcs ptaisibles habitants
de ce quartien.
Personno no peut penser a
ravir aux uns et aux autres
lie droit de samuser, males la
tranquillity des families est
aussi un droit qu'orf'est tenu-
de respecter,
Qu'on Ie compronnP. et cela
eviter.a d'n appeler a qui de
droit.
--- -. ? *

OMISSION
REGRETTABLE
Dans la liste des menrbres
du Comite d'Administration
do la Haitienne>, public hier, nous
avons omis le nom de M. Hen-
ry Ch. Rosemond, P'un des
anminateurs du groupement.
Nous nous empressons de
reparer cet oubli en reno'-
v'eiant nos vceux de suces a
imnteressante associtin.

LE GAIN OE SEL


PETITS FATS


A Ioefasion de la coV n -
moration de la moart doe Em-
pereur le Drapem-a t4,it en
berne .ur tous les edifice:, pu-
blies, except te Palais de
Justice.

eNe marcle pas sur te ga-
zo n>> t un ecritiea 1ae press
d:u Monument de Toussaint
Louvei'vture. Comme des banes
entourent le monument, C'est
en avion qu i faut aller s'v
asseoir.
1 xx-X
Un garden est.. de garde sous
la galerie de W'Office de la
Douane. A la maniere des
toutous il arrose les piliers de
I'edifice. La faute en est ai
i'E-dilite toute proche: on n'a
pa de pissotiere.-'
xxx
On nWest pas encore habitue
-a la cadence du jazz -ameri-
cain. C'est sans doute pour-
quoi les mirniques des must-
eiens ont autant de suee-s que
I es airs qu'ils jouent.
xXX
Le Champ-de-Mars, It soir,
a maintenant un attrait nou-
veau: des candelabres artis-
tiques qui... ne sont pas al-
1 umes.
xxx
Ce nest point Ia q ue ticn
du tari. dit commnnmai qui a
provoque "A menace dtie Co-11-
pagnie doe navigation dl'ie
ver 1l frt: ce sCerait plutdt
Line aftire d'imp6t sur le re-
venu.
x :
De tous les points du P:u'S
affluent le, doleanees contrec
le nouvenu tarif Ou sont les
Sn .ne-tt Senateuif MZphyrin et Te
maque qui se sont ,opp.d;,
aux mndific .tion>, que Je (ou-
vrnement vlnulait y appor-
ter?
XXX
Les travaux dc la grandee
salle modernede 1 spectacle in
Champ-de-Marvs nmo,-rn i, r n
dement. A quand le a. i: it,;
pauvres iur les tpcctace, ':
.n .n..onc S la 1 c ntr1-tt pLL (
chaine de A. Jules Faine,
membre de ]a Commission de
propaganda du caf! !
xxx
r, / Asn viendi> est en
m+:i.e vole entire Ic Gouverne--
ment et les iignes tie naviga-
tion puur empeCher touted
hau55e du fret.


xXX
Si c President Trujillo ar-
S rive par mer, comme on ie dit,
ia D. G. T. P. et 1 S. d'H. ne
jI pourraient ils ameliorer 1fas-
4 pect du littoral immn diat du
a Quai? Au nord dut Wharf du
sabotage, et le terrain Berlin?
xxx..
Le 'Departemenlt des Rela-
tions Extrieoures a envoye6
... 'Htede Vile pour y etr
> ientot'expose&'dans la Sa l
'des F+,ees, des pieces et docu
Sments nistorques du pl-
9re


o

PORT-AU-PRINCE ATTEND.
ILLUSTRE VISITFoUR

.Anne, : : .... v
.u den vea ir : .


UN


ois,


LInstitut Tip nhaegr
deme iex te


EN GUISE


DE CHRONIQUE

Riepose 4 A. Germwin .mliuIn


Cher Monsieur,
J'ai lu votre lettre'du 1i (-
tobre en cuurs, parue l .-, K
numnero d.hier du te,. Tr&S dispose ce mat in jp
des exemices lphfysiques qu
je viens de repJter diverseU
fois, je saisis i'occasion que
vous m'offrez d'exeoutor (quel-
ques tour% d'acrobatie n.rn-
tale.
Vous demandez, cher Mon-
sieur, plement ce que je veux dire
dans ma chronique du 15 Oc-
tobre et nommer carrement
ceux qte j'ai visits dans mon
articleV. Une pareille taiche ne
m'incomrbe pas pour le mo-
ment, parceque je nvo6udrais
pas empieter sur les attribu-
tions des autres. Le Conseil
actuel de I'U. S. S. H., respon-
sable de la vie et de la santi
du Sport Hlaitien, gravement
malade, a entrepris depuis
son electionn une oeuvre d'as-
sainissement, en instituant
une Comni's+i+ n sanitaire,
charge d'examniner les diffe-
rentes espbees de microbes qui
romgeaient 'RU. S. R< ,-.. aux
tins d'arriver determiner
I leurs caracteres proper Le
rapport de la ( ommiisn,
une fois present. ie public
saura cette variete do haet6-
ies et es, et les cleats qu'elles ont
occasionnes. Un peu le pa-
tience, cher Monsieur .Mittn,
et vote d6sir sera tccompIL
D'autre part, je dois vou.i
avouer que votre intervention
A2n une teli (. e(YOn stance mi'a
queqi1ue p)cu sUrKris. Je ne
m'y attendais nulem nt, ne
vous ayant pas vi-e. Aussi,
du coup, elle tn'a donnie l pen-
ser a crtte vicille histmire que
nombite de pelrsoune. .u tiP,-
sent et qu'il rn'vsr griable de
center une nouveeHe foi6 poul
les lecteurs idu Journal

gainise pour f6ter I'anniver-
saire du roi dtes animau......
Nombreux 6taient ceux-lt qui
avaient repondu a I'inyitu-
tion. On fumait, on buvait, on
mangeait, on <>. Le
repas servi et les mets aval6s
avec grand app tit, I'un (de1
convives se leva et demndna
de I'eau en ces termed: bete
0ui pis laid'li aller prend
d)'eau. Silence.. Nul ne r6-
pond. Tout it coup, compare-
Macaque, furieux, rouge de


colere, se leva et declara :
ctonnes craz6'm moins pas
praller.> L'assistance demeu-
ra ebaubie, tar, notez-le bien,
le norie Maeaque n'a pas et
eit '*,- .'
Serait-e 'done le eas de di-
re qui se sent morveux, se
mouche, et galeux, se grattes?
Si, cher Monsieur, vous
vous croyez parmi ces -micro-
bes, vous faciliterez la tiche
de, la commission, en voulant
bien designer ceux apparte-
nant a la meme famille que
voutt.
Recevez, cher Monsieur,
a res A m les meilla-
res-

Marc BONCY.
^ ^ ^ : -


4


S "AN


. l W I~B~- -- -------- ...................


Si^^^^^^5^8^8


rriaccLlchcs~cb~paccspic~-~


lo w 4V -- ---


j ^;se? ^"Ni


;




.' :w:: : ,- ..'. ."" ." : : ." .' -" -.-- ---
4 JB$ A& D. A ... .J ...I.. 4
.. ."-. -'.' ** .--vv.. -... .. -. ... .. :" ': .. .

Ce.--- .. joirs dernier e p b c :- : .: : :. :: .... *"' A va. z ... ..B .... --


tour & Ia Commune de Mon- SH OW
.sleur Josep. Martelly .omme S V .. US.. -...




Ville qui etoupissait de.pus 4N 4 vomrimps. trs pratique pour la pocheet le sac
Iongte.ps. .v i O (
Cest amnsi, qu'aprevr enr .
tend.i Candio jeudi dernier, .. .t. .... -
nous avons en grand concert
le'dimanche' suivant sTr la
Ia Philarnonique. Pour rerndre lea che l ...T ..
-De beaux morceaux ont Ate plA, demanded la
ex6cut&s P6tards,- hombes,
feux d'artifices en remplis- COd'BRUSS I
saent les icnterm deTs.
Notre petite place, qui so.. ....
dmeillait profondpent dans '
Sq'obscurit, Cut vivement r
veille, regorgeant d prdme
oneurs sous la briante lumi1
Les cou4pla es -en treoroi- e .. I q

mIe qul ajoutait le combfnle Rpblqu dB
la jole de tout .. monde. Grand'Rue 1721. ., .. ... -, .

isse et ( rand on etonc lOLLEG
le concert .tait a sa fin, las SIMON BOL!VAR
bravos se multipliaient, et
tellement, que Pon fut oblig AVIS IMPORTANT ow tm n r -a 1 C
"Dj e u progbramume ti ?orauPr ince
egina m Menau-Prince, Ie 12 Octo- seg me Fabrication de glace de
connue, qui fut tret goite. bre 1934 illeure quat.
A dix lieuies, on se ren- En vertu d'une ordonnance Internal e External iLivraison rapide effeetu
dit chez soi fatigue et atis referee rendue par Ie Do- Tutes les classes, quotidiennement par nos e&
ait. lyen du Tribunal Civil de Port de la 12e t la Philosophie mons pointss en blane d
Melons nos voix, et Crions au-Prihce A la date du trois toutes les directions de Port
ensemble: ; Vive Ie Preident octobre mil neuf cent trente Hue Magy, No.11 au-Prince et de Pttion-Villa
Stenio Vincent, Vive Mli: Mar- quatre entire Administration (Petit-Four)
teldly, Pretident de la (onii.- Generale des Contributions et Tpo 289 GLACIERES
sion Communa.Le.. Ie sieur Marcel Prezeau. ga- Nous avons toujourda a
Compliments u le Philarmo dien de divers lots de tabacs .rtr: Ma t Clemnt a les deriers models de
nique et particulievement a saisis centre ties delinquants Thrfet des EtIdeg: R. Chalmers glacinres er acier a partir d
son Directeur Monsieur De- non identifis ou introuvad Adastratr: C. 4 Catalogue or 25.00 et au-dessus, venda-
mebvar Alexis bles: et conformement i Vau- blues avee fadilit&e de paio.
-torisation du sieur Francois men
... ...R J. C. C. Georges. Diecteur Gen yal tg S -o Rr tLes glaui.res le ploo m e-
,de Contributions; Le Collge Simon olia.., plus econoSmIu "I.
S1 rIsera rocede le lundi 22 fond4 en Janvier 1933, a deja
choixu qui'i a-t tfirez pourntr~e -..i I .. tAI ".
"":Vlt.: q"cou~s~t e bs"re e4 '.s 193 meille~p urt pre., qesua ...-
A" i x-- ,. .... .. ; -.-' I tu 'n ,ld n a c Iner a et .xer a L vraa n.ra.
(litgChemps.. f-.ir.,U .~ Sais f hi ua 16 D o-. .... "ote .... clase, "ien
C'safrsquarsa~r en e ere e q-uo-t ... d"'



la Ahlarmot n Iue Pour rene les Contr ibut ::.::" : : i :.::ions et .. CI,-,. E ,


octobre mil neuf cent trente "
quatre, a dix heures du ma-
in, a ia porte principal d'en-
StrIee ce la Douane de Port-Au-,
Prince, a la vente au-plud of-
arInt et tiernier ienteXAseurr
de divers lots de tabacs con-
>sistant en tabac en feuilles,
-tabac corde, cigars et ciga-
rettes, et ce par le Ministere
Les Vapeurs
s VRh eurs deulag~ea de l'huissier: Leonce Duro-
lea Rhumes de Cerveau seau dument commis par la
Reniflez un peu de Vicks par w usdite ordonnance.
&l ez ou bien inhaleiz-n lea Les personnel s'interessant
vapeurs apr6s en-avoir .f0aw .itt ....tAo e di-
ondre dans de Veau ehaud a cette adjudication et desi-
Lea vapeurs m6dilcnales at. rant visitor ces lots de tabac,
teaignent lea voles respiratolre s'adresseront ia Administra-
tirectement. tion Generale des Contribu-
Four d'autres iefroidise. tions, tous les jours ouvrables
men_ frietionnet ?I W de huit heures du matin a une
h Poitrue nele here et demie de l'apres-mi-
tCKS di.
Leronce DUROSEAU.
WI~_Y MA 1. 79 fit W _W&Y -I nrIr wa.-v


Pileus et Chanibres




PIR R EL:L I


fabnriques en Agle-

ter- : re po u r autos et


S' veeeoz:




... ...... ... .... .


connI, grace a sa method
('en eign emnt, d e 1nomibru x
succrs qui lIi ont value la con- 5
sidt ation des parents tant de
la Chpitale que de la IProtn-
ce. Dea, i1 a fortte quihe
Bacheliers, ce qui est un chiT-
fre assez remrarquable pour
une cole de foundation si re-
ce-nte eu regard aux difficultes-
de tous ordres que confront
l'Enseignement Prive. Sans I
defailla.nce, le Collhge pour-
suivra sa tache, am;Iiorant
continuellement S:ss m6thodes-
jusqu'a leur parfaite adapta-
tion avec les conditions du mi
lieu.
Les inscriptions se regoi-
vent tous les jours ouvrables ,
a partir de 8 heures a. m.
Les cours particuliers so
poursuivent pouriles eleves en
retard et les ajournes de juil-
let.
Inscrivez vos enfapts avant
]a rentree qui est fi.x6e au ler.
Octobre.


AUTOS-TAXI


Pour vos promenades et vo-
Syages
,_ Pour vos Baptemes et Ma-
riages
SOU si vous desirez avoir une
location a la journee ou au
mAdre.-svous toujours a
Mr.Paul MA n
pour avoir une bonne Auto-
mobile.
m esi le soul service organi-
si; pouvant'r ripondre imm&e
diatement & vos besoins, a
n'importe' quelle heure du
jour et de la nuit
Pendant .e jour sonnez le
SNo.tleNo
. :. d-iant l n ,it-...: No
: / *


CREME GLACEE
.SUPELLATI VEa
Un produit nouveau, qui t
1W cede en rien aux meilleures
marques des Pays d'Europe
ou d Am6rique est offert au
public haitien par 'Usine a
Glace de Port-au-Prince. Got*
tez cette d;licieuse creme,., et
vous serez convaincu.
Faites une agr4able surpri-n
e; a votre famille en appor-
tant de la .Creme Glate S
perlativen pour le desrt....
Tous ean raffollena
ENTREPOT
FRIGORIFIQUE
Nos eLambres froides ont
Ut6 r6eemment mises A point
et peuvent recevoir n'importe i
quelle quantity de viande,; de
poissons, de legames, de
fruits, etc.
Le Public est cordialement
invite & visitor notre usine et
t inspector nos modules de
glacierea et de sorbetilrea
dans notre salle de vente.
Consommer de la glace, 'est
taire de I'6onomlac


A VIS
Ce qui permet a Pierre Co-
les d'avoir une si grande clien-
tele, cost que sa coupe a une
elegance parfaite.
Pierre Coles
Tailleur,


ontreue

S o...........


el m xi$trezpvij7
. .4 .... .....


tv oum rouve.



romptsath i
dontre.la Maa
isme ha rvs.pie




..... ...... .. m. i ....... .










Machines cale
aite- as roi6


Angle des Rues du Centre et .
Bonne-Foi, Phone 2621. 13 p". 4
... S-- .. .. .............
'Insitut TiLRnPaC h ...UTO
demureune exellen.te t ....
j a me aw iwiproeheIue He
a-. .-.m ... --a 'e o Lq7 -- .. ..,.... ..:.:. :: .:4:
: .N ) ::: .. : :: ::: !- :!:i-


unu, wer.....


[ .




05 -. -, -I:' -
- - ,: '. .-.-. : .: ; .-.. -...: .-... .. ...Li ik :


des' _In .UU av.
'ser les specter Br
vdez'vous QUUnGCl
odef cran sow I

edit Swpt, la pr
inE
ARTHUR l
production de Lon- tel
:et qui. passe sur no-
ser
HE28 OCTOBRE co
i ee vous amusera
fagntaisie, sa bonne
Sofn esprit, ses chain.


- t. ..


a Page deCine-Param mnt


-ientrain.



P22OCTOBRE
.ppulaire, a 8:15 hs.
d Film Franqais
nd Film Anglais
..p.TITE FEMME
SNS LE TRAIN
"film Paramount
i T-de Charles Anton
eg: Lemonnier, Henri
Pierre Etchepare,
teieres, Edwige Feuil-


wusante venture d'u-
Be femme blessee dans
ilstrophe... qui nWest
~ve... dans un train...
.apas p.......
$ZYRETS OF
r.jFRENCH POLICE
:i K. Radio Picture
with
L-ndre, Gregory Patoff,
kMorgan.
Mystery drama which
Wd you breathless to
-yend! ..


)ARDI 24 OCTOBRE
e populaire, a 8:15 hs.
kliek et son Orchestre et
SLE REVENANT
_ film Paramount
ion de..Berthold Ver-

4o de Oliver M. P. Gar-2

.Claudette Colbert, Char-
oyer, Clive Brook, Emil
t -d-- George Davis.
femmee ardente et sen
d'un cote I'homme qu'el
i-. d'un autre son ma-
ple croyait a jamais dis-
vers lequel ira-t-

4docume nt impitoyable
pIrs-guerre qui empoi-
Ipar son anmpleur tragi-
- film pathetique qu'un
ldamour e(laire,.


ISCREDI 21 OCTOBRE
iree anghlaise, i 8:15 Aw.
ayFiancis, Nils Asther
I *.. in
kkind of screen romance
RM AT DA IVBREAK
fMetfro-Goldwyn-Mayer
Picture
ed by Richard Boles-

.with
Atr Huston, Philips Hol-

+ girl-wife yeaning for
ce-... a dashing young
'who had to choose bet-
ove and duty!... two
lents and two studios
ed to produce this fla-
ove-stord-!


tec Edwige Feuill6re, Vera
iranowskaya, B a r a n c ey,
arles Carson, Donnioo.
i.. film vivant, mouve-
nte,.plein d'amusants qui-
oquos etde rebondiasements
attendus...
..un amusant maitre d'ho-
,. come on. en voit peu,.
n, de verve et entrainin,
vant: le pus fantaisiste

tu r. :. ... .. ,
S. n it


'01 -


VENDREDI-26 OCTOBRE
en soire popukaire, & 8:15 ha.
Hilly Hicks et:. son Orchestre
et
LOPEZ L E BANDIT
une production.
Warner Brow, First National
avee
Vital, Daniel Mendaille. Gas-
ton Glass, Jeanne Helbling,;
Suzy Vernon.
Rolla Norman, Andr Ch&-
ion, Raoul Paoli, Delia Maga-
na, Ramos.
S ., le plus angoissant des ri-
cits d'aventures, dans he tca-
dtire des ranchs sur les fron-
tieres mexicaines.,,
...un film qCui etreint, qui
tient en haleine de la premie-
re image A la derniere...
,.une interpretation die
classe...


SAMEDI 27 OCTOBRE
En matine., a 4:30 heures
Le Prince de la Personnalite
Maurice Chevalier dans
C'EST EN FLANANT
DANS PARIS
un film Paramount
avec Jacqueline Francell.
Marcel Valiee
r6alisation de Norman Tau-
rog
musique de Ralph Rainger et
Leo Robin


..,la comedies la pius hila-
Srante de la carriere de Che-
ralif r...
i ...la-vie ardente, inscucieu-
se et pitulanto dtun gavroc he


de Paris...
...des chansons geai;s, de
amour gai, une des produc-
tions les plus gaies de 'an-


nee...


...un Checalier deux
plus humlriin. deux tfo:a
fantaisiste, deux lois
chaimeur, mais dix folis
irresistible que jamais .


ftois


SAMEDI 27 OCTOBRE
en soirde populaire, a 8:15 hs.
George Bancrofl don't Ice nora
est synonyme db Force, Auto-
rit6, Energie dans
LA FOLIE DES HOMES
n film Paramount
r6alisation de John Cromwell
avec Frances Dee, Robert
Ames et Juliette Compton.
..le crime involontaire d'un
pere qui ne croyait cu'a la'
toute-puissance de I'aryent..
..une action dramatique in
tense, menee par le grand
Bancroft. ..
.,un roman puissant don't
les attachantes p6rip&ies se
deroulent dans le decor d'u-
ne gigantesque entreprise in-
dustrielle,..


: DIMANCHE 28 OCTOBRE
En matinee, a 10:30 heures
SHuguette ex-Duflos dans
DI 25 OCTOBRE LEE MYSTERY DK LA
PO ulaire, ta 8:15 As. C.AMBRE JAUNE. .
ill Betty Stockfeld, d'apres le roman de Gaston:
la dans ; Leroux.
9IRUR ALBERT. r alisation de. Marcel LHer-
tI .Parwnount bier D 4 -
S.e K*are.. Anon avee: Maime Desjardins,.R "


land- Toutain, Marcel Vibert,
YVn Daile.
Edition des Films Osso
...un filim-d'action..
....une intrigue passionnan-
te .. .. "
..,une meuvre d'angoisse et
d'anxiete d'un haut style..-
.. .un film policier qu1 rompt
avee la tradition..-


DIMANCIIL 28 OCTOBRE
En mnatin#e, 3:30 heures
Un Trioinphe.-e Flpcran
Lily Dami-ta dans
SOYONS GAIS
une production
Metro-Guoldwyn-Mayer
avoc Adolphe Menjou, Fran-
Moise Rosay, Marcel: Andre,'
Month a Goya, Rolland Cai'F
laux, Tania Fedor.
..tune clatante eomnedie qui
eit un su-ces ratenenissan at
Cin4-Madeleine, a Paris, et
quinterpretent des artistes
de premier ordre-..
-..e monde ofi Von flirte..
de V'esprit francais..
...des cliquetis de ,mots et
de jolies repliques...
..enjouement eapiteux et
grfAees libertines...
...du bon gout, de la verve
et des propos piquants...


DIMANCHE 28 OCTOBRE
En soiree, ai 6 et 9 heures
Roueot dans une production
Leonce Perret
ARTHUR
Sd'-apres une operette de Andre
Barde et Henri Christine
avec Lily Zevaco, Edith Me-
ra, Marguerite Ducouret
dit&e par Francis SalaUert
dis,,'ribu par les Films Tobis
.. ..une comedie musical
-fraiche et pimpante, pleine de
reparties spirituelles, joule
avec beuucoup de bonne hu-
meur et un entrain- eehevelk:..
.- un film amLusant de bout
ct Kout, toujou s .plaisant..
...l'Ctineeli'lhte fantaisie, le
eollifluc iivl-si.tible de Bou-
cot cuu.tirc (de partenaires de
tout p, Amier plan et qui se
surpassent...


iArtlhur tii d'une operette
d'And rP, B:;ard ct Henri (hr is
timn( et it' type parfait d la
compile miusicale moderne;
elle ossedo1e la trame et l'a.<
Stion d'1ne vt ra comedie, .
Sletote, pirituslle, aux seen.
adr-itemnt etnc hainees, e l.
fTtaiie, I entuain, l egre-
te l'une opGretto a 1a musi-
que vive et pimpanite, ag ra-
ble a loreule.
La mise en setne esi I.o
LioneC Perret qui a rialish
des hims don't que'lques-und
oiTstent legendaires. Dan cet-
,te ceuvre charmante et gain,
oI Vtest'irit petilje, ou abon-
dent des situations comiques,
il a su d player, en les trans-
posant, tous les dons qu'il a-
vait prodigus en dautres
productions. Le secret de cet- (
to reussite est que Liona
SPerret dirige ses personnages
avec un incontestable talent, j
beur indiquant toujours le
geste, i'attitude. vraisembla-
bles, en rapportavee la situai
tion ou ils se trouvent.
Se'rvi par une technique im
peccable fort -dune exprien-
ee eorouvee, Uon. Pcrret. a
realizee, dans~ Art#r, ue at-
rmoephee trs mnodgrne, dans
Un cadre faS^c s ue
Sfoule de notation s exactes, em
prenteS' lde fantais~e e.t de
lhumour le plus fin, sans une
iausenote, et qui contribuent.
''Sm o' -.


i


CZTiUAE ofcow


p "Iav


":-" ,' 4,,,-


Sdormnner a cette charmante
( eom&die 'aranibianeei lm ]ui
convient a merveille.
Ent ti e de Iinterpr'e.ti,
se- trouve Boucol qui r.a :e
la une des .meilieures cream
tions de sa eaxribre. Son phIy-
sique, son esprit bien frf:m-
9ays, sa gaiete si comramunic-
tive, son immense talent dT
comedian servi pa-r tune Vi
3agreable, donnent ?i u< j tu
vre delicieuse, trepidanmv. u,
Salol.
Lily Z twco, Edith icra et
M Margerie Ducoure. coin p; -
tent la distribution d- ee intIT
| dot les peripeties -o & :2ceQ-
dent en une cascade re : i<
et qu'accoimpagnent unrc m-
sique entrainante, des airg
musants, d'un ryth-me allL"
gre...


I


\




~ .. ... -.. ..." .' .
.;.,. .- ..... .:t ., ;.: *- ...-.:.. ... .. .. .-- -- --:- -: ..... ..- .- -...... ...... ... : ... ....... .. .. ,.. .. -.. .-.. .--. .. .. .. .




; .. -. .c........... .. ... -- -- te rt q e -lorc hestre So.no-

...... ... courant S nt. en vente au dit G
C-st cA t cabaret: le programme choisi
Elles ont le secret de s'ac- tie :usique classique sera
Sconnoder aux pieds les plus bien.t pub1.i~ Le tables out 8 .
....t si.les t numerotees, pour pouvoir une
...-- : . . . ..s' ..... .. ... .. ..... ...... .. ... : .. .



E .:.ouruoi?- Farce que la :tre revenues i I advance.
Manufacture est arrived L'rchestre joue chez KahI avec
produire un cuir couple et. tou .es jeudis, samedis et di-
..... ... .. ..... .. ,. . .. .. ... .. .. ... .. .... .. . ... .. .. ... .. .. .. .. .. .. ... .. .. ... ...... . .




Sne forme impeccable. Aussi, manes...
les chaus.ures Bata out dej ir
I. -. : conquisla faveur de touseux -- t ent

..d ir d'autant plus que leur.quali-
S....d. "wn :lw t: est suatieure au prix, ae
pa", grand tir nement: Uneu ai pri ju -d
f.te comme on -'.en vo A p .......
.P '! amd/: reenemnt~e ,ouwz~e et sp~ieue~a px. :-: .i.- mu.... : :: :::-.sera


ouvent au Troc Wero.
Une ~it Venise
illunfnItion feux dartifi-
ce, e itn, loterie. '
Entrees 2 Gourdes.
Dimanche, ie th -dansant
habituet; le rendez-vous elF
Entree: enf ants 0,50 ct,
grades personnel: 2.00 gour-
des.
Samedi 27, Trocadero inauw
guren son premier concourse
d'tigance de la season:
Le bal en rouge.
Des eadeauxrmagnifiques
seront distributes' aux dames
et demoiselles, qui seront
ilus reines.
Pendant la fete seront dis-
tributs: chapeaux, boules en
colon, trompettes, fetiches,
porte bonheur. .,.
Reserve vos tables.
Tilplhone 2397.

AVIS

Un Nouveau Testament se-
ra envoy gratuitement, sur
demande, a toute perscnne ie
possedant pas les Saintes E-
eritures. *


S'adresser a Monsieur J.
Alfred Pearce,a Port-de-Paix.

L'lnstitut Tippenhamer
demeure une excellenIe role
avec so -reprochable
pension scoloire.


1*





I'


TRANSPORT DE ."...:...:.

LA MALLE PAR AVION Ve
_. -. ". . . . . : i .
L'Administration Gnrale
des Postes informed le public Chit
qu'a partir du lundi 22 Octo- I .
bre courant, i: y aura chaque., : r
semaine, Ie Lundi et Ie Jeudi Cre"
par avion pour Jeremie. ..
a 8 heures du matin, part '
L'avion restera deux heu- Cr
res .a J6rmie pour assurer le Pari
service du retour. '
Pour Gonaives, port de-
Paix et Cap Haitien, chaque Org
matrdi et vendredi a 8 heures


1 le service sera
avin, ainsi que le


assure p
service


retour.
L taxe- sera de G. (0.50
GoT hde par 15 grammes
function de 15 5grammes.


)ar
du

de
ou


CHEZ-KARAM
Mardi 23 et dimanche 28
Octobre, I'orchestre Sonora
jouera chez Karam. &Palace
Hoteeh, Champ de Mars. c
Tout Port-au-Prince y sera.
Entree: Deux Gourdes.
N. B. L'incomparable
creme a la glace en complete-
ra le success.
k-mr i- *. h r- I*A


Simi


wn .Coiffqn
fon uni:: :

)e de Chine i]
e de Chine s


rnprim6


AJ


Dimnanche
A 4 heur
aston Jacqu


Hla il
a .,


et dans


LE Bl


.. .... .. .. ......
. .. 'r .. ..........

SS:;:


Ieares L -::- -..
grande comedies dramat que
SL'AVEU Db. tROIS. .... ......
;Olaf Fjord, Angelo Ferrari et Herta Wal

-. ..... .. .. .. .. -. .


. .. . :.. M. .. . . . .. ......
n*r.s' 00


..r


p.


fle
sette Li flours

andie Cloquee

le Suisse
lii


urIs


Tobraleo

Organdie a fleurs

Poudres et lotions

Bas fil et soie

Mouchoirs

Chapeaux


. . . : :. .-



Serge Ble..Marin
:Gro:s Peaui5 assoarti
W il a s rti:: ::: ::: -::-:-
:D :rfil blanco: ::::::::.: .: ::.: :
.D rill ,.S uorb> ...........
Chiemises Conqueior
:oualite supreme:
Chemises ,M.organ s :: ..:. v.
Chemises sans faiux cols
.Cravates garanties
inchitfonnables "...
Mouchoirs .
<(Pyramid&s :>:: >
Mouchoirs assorti .
Chaussettes assorted :":i.
Chapeaux tSport:
Chemisettes sup.
Chemises a
:
Eau de Cologne
etc...


etc...


' a.......t..
,l : ; ^
' ... '.. % :.
; ... r-.-:
.. ;---.?*;


Vve ose EI Sai


INGLE DES


RUES DU


Coca-Cola


MAGASIN DE L'ETAT
SUC (./RSALE


ET TRAVERSIERE

. .
--. .. .. .. ... : :. :


1715 Rue du Magasin de I'Eat


Derni6res Nouvellie duMlonde reues ema


Por ( Ctble, Radio et Correspondoace Mrienne
p o I............ .11 -- -- --- ---------


) .........


BELGRADE.- La petite de la Yougoslavie et de la Rou
entente est determine a fai- manie,et I'on envisage d'y in-
re bloc centre tous ceux qui corporer la Bulgarie. D'apre&s
attaqueront 'un quelconque des depcehes de Budapest, le
de ses membres. Telle. est la Premier Ministre hongrois


mort de son
Alexandre,


unique petit-flY.
blessed en Ma-,


dernier dans un accident d':'
tomobile arrive dans les envi-
rons de Bordeaux.


declaration officille qu'elle a Julius Goemboes a dcementi x .
faite -hier soir, tout en que la Hongrie ait quelque WASHINGTON.- Le (9
annonqant qu'elle allait pro- part que ce soit clans le hon- j pitaine Frank Hawks a au-
tester aupris del la Hon- teux attentat de Marseille, et nonce qu'avec les apparels
grie et de la, Ligae des Na- a dit: 41 est punril de discu- don't on dispose actuellement,
tions centre Ihospitalite don't ter Vid6e de la Yougoslavie il peut voler de Tokio ou de
jouissent en territoire hon- de nous dresser un ultima- Shanghai a New Ywrk en 48
grois les terrorists interna- tum.> heures.
- tionaux. D'apres des rumeurs' xx xx
non confirmees qui eirculent MILDENHEAL. Ce ma- ROME.- Marion Stoppa-
A Belgrade la Yougoslavie est tin, a I'aube, et A des. interval- ni, un pilote italien, pretend
en train de masses des trou- les de 45 seconds, les 20 ap- avoir etabli un nouveau re-
pes sur la friotiere hongroi- pareils qui -.partiipent a lat cord de vol sans arret en hy-
se Nico.las Titulescu, Minis- course aseenne Londres-Mel- dravion, de 2900 miles, en al-
tre des Affaires Etrahgeres bourne ont decollw de de aero- plant de Manfalcone it Mas-
de Roumanie, a declare que de drome de Mildenheal. M. et souah, dans PErythree.
graves conflicts sonta i craindre Mme. Mollison sont parties les
en Europe si les puiissances ne premier, A 6 heures 30. Hier, NEW YORK.- Des repor-
prennent pas des measures e- au dernier moment, le colonel ters et des photographs qmu
: ergiques.pour mettre fin au, Fitzmaurice a 9te avise qu'il venaient prendre des nouvel-
S terrorisme, et ne se eoncer- ne pourrait participer a la les et des portraits de la nou-
tent pas sur le m6oyens d'em- course, viU eIpeids-de son ap- velle fille e ack Dempsey
.peher les repercussiqsS in-. pareil- Dans la meme journee, on ete tout implement econ-
ternationales de latteiitat de 1'aerodrome a ete visit par le dults. Le champion .a expli-
Marseille. Les homes d'6tat Roi George V, lIa reine Marie que qu'i ne veut fire aucune
de I'Europe Meridionale ont 'et le Prince de Galles, ce qui publicity autour de son en-
d-cid6tie protester centre 'e- vient donner in nouveau re- fant, pour eviter qu'elle ne
,kistence .prAtendue e campslief aompeton st victime d'un enlovement.
.. terrorists en Ho e etrst xxx tx
apr-s a.finS, de .- i ei~ibra- BERLIN"-- Est mort a a-, BRISBANE, Australie. -
tons vendredi qu' -te pris ge de 88 ans le General Ale- Charles Kingsford Smith est
le commnunim cont t andre Von, Kluck, le com- arriv ml aujourd'hui, venant
Sd&.laratiofn iplmatique su i mandant en chef deo Irmie de Sidney, et ayant accompli
San te: A tite e te to- alemande qu envahit la Bel' en 3 here 'n vol de 540 mil-
r- blocconta z q a ue et. ienaa Paris das les. I1 a annone4 qu'il partira.
S.... ineib es. .to ers mots de a guer- probablement remain pour:
.. ....... ..ent '- :r..:e 191.... S dere jyours commencer la, traversee du
,:+ i, '' ....... e .... ...... .. .... .. e..... .-.......... .. r a P........... ..............i u .: m.a .. .. .u va. ...
,=d e ::T h~c slo ,,: :: : : = :,: :- .............. ..... ,... .. ... .. : ,, -


temps le retarde, il s'envole-
ra dimanche ou lundi, pour
les miles Suva. D)e la, il gagne-
ra Honolulu et San Francis-
co. Come son avion a une
vitesse de 165 miles A l'heure
et un rayon d'action de 4.000
miles A sa vitesse de croisie-
re, il espere accomplir Ces
trois tapes en toute skcurit6.
S- XXX
LONDRES.-- De source siu-
re, TAssociated Press a ap-


Eyres Monsell, a
iaponaise V'amiAt
Yamamoto et lAi
Tsuneo Matsudairf
ferences bil-at..lI
eu lieu entire: iest

BRUXELLE&:
vrant ses trav!fl
pres-midi, la Conf0
7 nations resteASs
talon or a pris i.l
d'un plan frartas


pris que le Japon veut que la augmenter esi
Grande Bretagne et les Etats- en faisant :baiss
Unis reconnaissent le princi- d'exportation-. :e
pe de la parity dans les arme- n'ont pas 6t1 read
ments navals defensifs prea- mais l'initiative
lablement ai toute negociation surprise presqU
de la conference des trois tres d6legationft
I puissances. Cependant, si les sid6raient la Pi:t
deux autres paitenaires ac- gaise de proteciO
ceptent le principle, le Japon comme le print4P
admettra Pl'galit6 sur la ba- l'ameliorati0ol d
se d'un tonnage de beaucoup economiques J-
infenrieur au tonnage -actuel tions du blocc' de
I Telle est la voie que le Japon Une des gr~1
veut suivre pour se debarras- que renont....... .....
ser du systme des, proper, de- ttraitemez tP
tions, ce dernier 6tant Ie point parmi ces pa
de depart de sa decision de d6- iqu'ls tendrai A
noncer les trait4s- navals de avec led's di-it
Londres et de Washington. presque tols 0
Les trois delegations sesigne avee Ia
so.nt engagees mutuellement gane des trait
Sfaire tout leur possible pour clause de Is
empecher une nouvelle course vorisee. L-
atPu armements. La :d6le6ga- 'de dl.Iont
tion americaine conmprend. :France
:Norman H. Davis et le centre Belgi ie, I
amiral Wiliam. H Staindley, de et eI
1a :dl6gation britannique Sin
I'John Simop et le commandant (::r /:t!t


. ...... ... ...
- --------- ---- A


. v


.L..-


i6


*,


.7 T

. .........


q


.. .. .. ...




A61


iama Raletrd Steamship Line a l'avantage
r les departs suivants de New-York pour Portau-
I Haiti, directement, chaque Mardi, exceptes le ss.
qui laissera Mercredi, le Septembre, 19,34
(o1, le Mercredi,7 Novembre, 1934.
les steamers sont pourvus de Chambre frigori-


PANA:A LAILQOAD


ou de


ne-9


ce puen a tou onrs
-. ... .. .j .

fait preuve Je meriIte
Voi aun pneiu qui a passe de presentation en tous pays.
Lei grosses tuiptures massives et saillantes de banfe
de roulement, tenant fermement la route, sent des symbol.
les de sicuriti depuis les debuts de t'autonobile.
M me at course des annees dad mrsilt qui viennent de
a'ecouler, se s enters ont depasws cells de tout autre pnea,
quequ'en f(t e prix.


BULLETIN No. 1140
Les chargers sont pries de
noter que le S. S. eCRISTO-
BAL> est attend a Port-au-
Prince, Haiti, venant de Cris-
tobal C. Z, Ie Mereredi 24 Oc-
tobre 1934.
Les permits (l'embarque-
merit seront d6livres pour ilQ
fret h destination de New-
York et des Ports En rptenB
sur demand faite U0 r bu-
reau.
Ce Steamer partira 1o m(n
me jour 'directement pour
New-York prenant fret, mal-
le et passagers.

BULLETIN No. 1141
S.
est attend P ft au-PrLuk,
Haiti, v.anant de New-York le
Lundi 22 Octoure 19:4. 11
partira Ie ranmr jour direct
rent pour Crihtobnl C. Z.
prenart frtet e, naile.
JaS. H.C. VAN REED,
Agi G*neral
A, -Wt.


Le Vapeur PASTOR.F
Vov. 32 S. 1B. partira de Ne -
York le 18 Octobre 1934 direc-
tement pour Port-au-Prince
ou il est attend le 22 Oeto-
bre 19(4, en route le meme
jour a 4 hres. P. M. pour
Kingston Ja., Puerto Colom-
bia, Cartagena et Cristobal
C. Z., nrenant fret,.passagers
1 et malle.
W. E. BLEO.,
& Aent. General


taizsement doit sea succ4s a sa discipline, A son ex-
det methode d'enseignemment, A sa bonne et large or-
iion. PdnsMnnat incomparable, Pension pour pe-
l5a 12, Cours classique general, Leqons particulie-
Cours de Steno-Daotylo, Comptabilit6, Anglais, Eo
A1, Allemand, Preparation A I'Ecole de Genie.
abblissement garantit tous se courses et forme des
o forts et conscients, .Dmp6teuts et courageous


SOCIETY HAITIEN -E IMA UTOO10BILES
MALLEBRANCHE, GENTIL, HOG AT T&-i
Port-au-Prince. Haiti

. 1. ,. ,, -

-A K.Sr de COD)EINE. 'OLe E IUCALYPTOL 4s
COURT T A4RSASiJ..-CNS':. RTI6N PARFAIT|
TOUX, RHUMES RONCHIfES, ENROUEMENTS
INFLUENZA. AFFECTIONS DES POUMONS
.PORT. Aj-PR. r:, V-n i, .eT LES PROVINCES


--S~~~Ca .L.8ba4...O'bg~


-LesVapeurs Arr&n
Les Rhumes
Ce ne ont que Its vapean
iai peuvet atteindre lea rbti
nes directement C'edt pour.
aot le Vi*s soulaie ti rapi.
ment e
Lorsqu'tI est frictionnB au
moment de ao voucher, ii est
rolatflisa pal la Chaleur dQ
narps st inhalt daus lea voieg
respiratoirea
De plus, 11 agt coam
..atap ar ehbaaant I do0

VAffawm
OL AD I C:K^^s^^ -,^^


UtAS~; A* Cbp~d#4I~r s 4I~BId.QXt


Le ailt est incontestable


e'est


la


leures varieties de


vaste


'~lII e


lerritoire


aeillen rs

Cest ce

Gout


terroirs.

qu fait so arome

'ez aet Care


ii


1'


wwwwlv~


o


..........


I A Nlb


is-lt llte-ssul-Icee


4domb Amoft
TV IN
iiE


tilel


pi~U nla IF





t---------

..e4ll & air
". .r*


'logne, str sa demand, y a
M6t admise lau dernier mo-
:merit. UAllemagne n'y etait
pas repr6sentee, mais y avait
d616gue un envoy officieux.
-On eraint qu'une protestation
britannique ne vienne comrn-
promettre definitivrement tous
les resultats qu'on attendait
de Ia conference,

NEW YORK.- Tandis-
qu'elle n a pas encore prepare
les degats$ du typhon de la
.semaine derniere, la ville de
Manille est sur le point d'etre
balayee par un second. Les
.stations meteorologiques an-
noneent qu'un nouveau coup
de temps va suivre ih peu
pros le m&me trajet que le
premier, en passant seule-
ment -un peu plus au Nord de
Manille. Son centre est a 270t
miles a 1'Est de Manille et
.e deplace' rapidement vers Ile
Nord Est.
xxx
PHILADELPHIE.-On re-
cherche dans tout le Delaware
une automobile contenant
trois hommes, don't Fun est,'
croit-on, le ravisseur de Mme.
Stoll, et qui, fuyant 'a toute
vitesse, a echappe jusqu'a pri
sent a la poursuite de la po-
lice.

NEW YORK,- La famille
Vanderbilt est dbehiree par
un procds q ts se plaide au su-
jet de Ia garde de la fille de
Reginald Vanderbilt, agefe de
10 ans. Elle est hieritiere d'un
quart du fond de 21.250,000
dollars c16e par Cornelius
Vanderbilt en 1899. De la Pa-
eharnement avec lequel sa-
mIere, ses sceurs et les parents
de son pere so disutent sa
tutelle. I

LOS ANGELES. Une
temprte qui a dure deux jours
a fait en Californie des cen-
taines de milliers de dollars
de dcgits. On stinale 10
morts, un disparun. et piu-
sieurs bWessbs.
E,- D- ~A PR OINC -f

ECCIOS DE LA PROVINCE


Ja disposition des T. P. pour
: pemlttre & lIngenieur Roy
de entinuer les travaux.
xxf
On nous signal qu'au Cap
par le libre jeu de P'ofrre et
'de la demande le regime dit
figue-banane de G. 1.80 est
monte& i Z0.
SCecest tout profit pour no s
producteurs et les encourage-
ra a soigner de plus en plus
leuran.produits.
.. X X X .: :..: .
Au Cap, l'on a entrepris la
Sr4fection- des routes condui-
Ssant A Magaillosse, Cornisor,
Ducroy. Entreprise d'initiati-
ve privee qui supple si heu-
reusement t& a carence de 1iE-
tat. C'est un example a sui-
vre, que nous recommandons i
aux autres points du pays.
.


MARRIAGE
Notu avons requ avec plai-
ir le fair part du manage
de
IMilec. Germane Julien
"Wee
S M. Fredric Paul.
L .a benediction leur sera
donnee le mardi 30 Octobre,
Sedans Vapris midi en l'Eglise
Sparoissiale de la Petite Rivib-
re d 'Artibmnit
ndi : +, c pliments.
.. '. "" ''-

I 7 / .ar .s :s. a:. hinee
. ... .. .. ...-.


a.... t erire, c Ju'+lger
S1h&nogrnahecw:$a registers
Chez T doilphe MICH EL,
:..pecie,.alise ,n l malbtere
1 3 ces Wd'exp"rience
r.. rc rcelere
T W wPqr4:' T7. flfl


^ A +---.-.. -.. ..- w

.: . ..t. .. . ... .. .. ". -... ".' .



salubrit de vote terieu

La a srert d1 gere I Ee ce desimpwret6s
gu tsaN t la ~~t de vore famille 11 est
n p n d'ace to tr e Saven Carbolic
2rigold Sn mSS e a=boeda= purifie, en meme
S 'e& amoic.. dams tous les coins
.la -1 saw reach, M 'a n e duSavon Carbolic
ICeaser a lbHasdede & w


S
emit ti r


1 33 VE REPi.LICA4 ^IM *S
(A COTE oDV TAI.LLEuK SMgIV

TOUJOURS ilU' NOU VEA,

Anthologie des Conteurs Y.dLshs ..
Anquelille Satan conduit 'e bald .
FI, BARCLAY Le Rosawre
L. Blunt Lea probilmes de laix .. +
CA. Dickens Vie de N-S JtsusAChrist +'
Furwk Brentla -- Lle e l TMiT e .uc.
P. Geraldy Toi mt.......et.... "
C A im er ..... ............
K. Hamnun -- La Fait..,.,.............
Le F&'re L'Epop&e du (C ouuchout. .... :
Lewiohn Israel, oil TwI- s? .
Me Kay-- Banjo.......... ...........
Quarter Noir .. ........ ....
Quarlier Noir... ...........
Ni ft i L 'E u r" p 'sa is ..... ... .+" .
L Europe sans pa ix
Remarque A I'ouest r en ce nouma.
. Rostand La vie des crapauds ... ...,
M3. Tinayre La femme el on secret, .,,
-- Trader Horn ..*" .
P. Vaery Regards sur,4c monde actuel.. .
0. Ifde Le porrait df l Doran Gray .., .
Zlchka La uerre secrIe .our le petrole,.
ADwey Les ecolcs de demcin ..... ....
Zolla L'Agricullure mcerne ........
(. Doyle Les aventures de sherlockk IHolm.4
M. Leblanc L es Uenrures d'Arf Lupin.
A. ternede La galerie criminelle ............
Mile. Rose Cent falcons de preparer. .......
La cuisine de M a'line ......... .. ...


Les livraisons de caf6 dans
la region des Cayes sont en-
core tr& .faibles et le march
tend toujours vers la baisse.
.XX .. .... x
Les deplaeeineqts et muta-
tions suivants out et faits
dans la Garde; ile lieutenant .
Beauvoir transfdre dans le'
district de PAnse-h-Veau est
remjlace par le lieutenant
Lalleitiand.
Le lieutenant -Lud. JanJo-
seph a. et transfer a I'Ecole .
Militaire :et remplace par le
lieutenant Lueien Scott-com-r -
me Chef de la Police des.Ca- ,
yes.. xxx *
Les planteurs des Cayesju-:
rent de ne pas se laisser de-
passer par ceux du :Nord eti
du. Nord-Ouest dans la plan-
tation, -de 1h figue-banant .,
< inand la Gaide, nous voyons
sortjr de nos~ .ports des mil-
lions gi itegs et eela pour.
le plus grand bien de tous.
Plantez de la figue-banane.
La lesalut>>.

Au Cap, les tfavaux de res.
tauration de la Cathedrale diu
Cap sont suspendus, en rai-
son de,,p cement de la I&re
tranhvaiL aet*# A*ce 4 "
travail. L iIafion fit
.un pressaurt appel a S. E. le
resident Vincent pour g.j. ..
s

pordonnance par excellence
k suivre au coucher du soleil
Au voucher du soleil, apr'es une journey de
travail assidu ou d'exercice violent, P'ordon-
w.h e la plus refraichissante est an grand
vervede White Horse Whisky I'eau's
soda frappee.
Le White Horse Whisky supprirne la fatigue
t reuscite l'nergie anguissantc. Se qual.
i 6s'r6paratrices et sa vaeur di esvive
bien connues des sportsmen dane son pays
d'originie aini quk l'&tranger.


S... -
*^ r t 4j
3JJBB;~~L 8;


i 'H~mogiobnt. -- Riqr*i r :t3ur cu
,9w'^


4


rsr*rr~.


asMs..nanwou- ^ass JPaW
RwAsas-a amm umn"04 ANON="^


.LWHOUTitVaE~LU*Tms, A


SAVO)N CAPWIIC


O1SE