<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02260
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: October 11, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02260

Full Text
-4.-
yr


Mt Prro"


#sh ANNEE


S** ,


amis qui rentrent
et particuttre-
1fUnis, nous di

oiu ilsonta tes
:. sentiment de
regard des affWai-
,en raison du dL-
Ij~upatron--
,vident qu'il fallait
a cela, puisque,
.-ypeW de ces mi-
w ue ... Quand on pense
esprint quz nous est
did itre entretenu
gr.opes de quelques-
qut ne se conso-
de perdre la situa-
a vaient iri, et qui
mn me entendre,
Iftaient en confian-
les fai'iens. qu'ils ine
pas aqu'ils revien-
Von comprenp d ais?-
- pn'oni pas du man-
ew ercher it bagangre-
is milieux don't nous
Splu haul. -


szgnalons cet etat
ra, fort hcureuse-
e~ t loin de &tre tn&-
sin que nos Consuls at
range r se multiphieni
trecarrer cette cam*
-et perow.
s on pour amus,
f-dkiwant .. B. Vin*
kls actiritfs 4 New.
tribuent pour beau-
attinner les effete no-
dl pcfitfe campaign.
r qu'il nWy a pas t
ion du pose qu'il
Vhi des plus impor-.
eus auons i rie-
fr. m, m, sous tangle
de et du for-
kptas important.,-au-
n pour une de-
e de nos inte&
D mForaux et maMt-

et phle, entire cent :
Ration C'ommunnale
Prince eniole ant
fHi'fl ei 4 Necw.York
exemplaires du Bui
x< Port-au-Prince
Villes d'Haitib. Qui
:u., fait les frais de
flx quatre coins des
i? Ie Consul dHai-
Saurait reeu mille
Esque e'eut e e avec
bOnne grdce qu'il les
Sexpelits,. et ourtwan
Se bulletin, a cause
..4W* du paper, qui

e que c'est dix mille,
S'exemrjlaires g'QiWl
Sillt4 de temps en
~swune vague, je-
Ste milieu amdri-
ane bonne proper


~tent done eette pe-
tMne sournoise et
ne mne dans cer-
L des Etats-Unt,.
tmle 1e v qu qI Froa
UWet un de no
1 .mesure de rtagir
4tdives, suseepr
au wx ffaires en


Creed*.


PORT AU.PwINCEi A1PT l


. L NORD ET 12


J~EU~TE 11 UL::'TOI3ZtE t~31f


4.:.*rr~rurUww ~ L @1nsu'l


No. B419


a 0 N tflfli nr~~~I~^x~~~-~ l~~~rrmxR


..y- .. P .L* "'- .* ... ...4*44r4 "~ '. -..* ..-, ,* 4 4... .. 4 r-1 ...^^Kt^ --i a4-* 4 4 .4.4 fi


IL FAUT


NORD-OUEST


ACHIE VE'J


L O NOVVEAU MINISTRY,
;DE RA CE REMET SES
LETTRES DE CREANCE


rfauient d'avoir plant
de la figue-bmnan


*.. Dernierement nous avons
reneontr6 le chef d'une ma=i-
son' allemande installee A
Port-de-Paix, qui nous disait
les heureux effects products
Isur la marche g6nerale des
a.ffaires chez lui par le com-'
meree de la figue-banane.-
Avec un enthousiasme com-
municatif, il nous vantait la
beauty des regimes de figue-
banane du Nord-Ouest et du
Nord, et fondait sur cette cul-
ture nouvelle de grands es-
poirs. Et il nous citait des
chiffres, que, depuis, de borers
communiques ont eonfirmnes,
nous invitant a faire un tour
dan-s sa region pour nous rt'n-
dre compete de visu de tout ce
qu'il nous disait.--
En attendant que nous nous
y decisions, nous apprenons
avec plaisir que ces jours-ei la
concurrence des deux compa-
gnies qui s'occupent de .1 ex-
Sportation de ]a tglue-binane
a fait monster les prix de
0,t40 centimes de'gourde par
regime. C'est. splendid. Pour'-
vu que .eetre concurrence qui
Sprofite !au eultivateur tie ca-
ce aueune maneuvre d'une
compagnie pour contrarier ile
travail de 'Iautre, 'Von est en
droit de se r.jouir d'appren-
dre oue la quality do note
produit permet de le p)lacer
avan tageusement.
Quand on .pense que, c au-
tre part, qu'il est annonee que
dans ,. 1'Artibonite rle vast.e'
plantations sont en train, 1 on
ne pcut s'empecher de rend re
homage a qui hommage est
ldu, en lespece le President
Vincent, don't la pe's6v&eran-
ce dans cette question permit
ces jour's-ci aux populations
du Mont-OrganisP. de Don-
( don, de Valliices, du Bas-Lim--
bbe et A celles de tout le Norcd-
I Ouest, de gagner quelque ar-
Sgenht, b-


4 U.&&H.


~'1.4


Federation de Footbai
Amateur.


SHier ~t 5 heures 2, les pr&-
sidents et capitaines des
i Clubs affilies reunis sous la
Spresidence de IM. A. Cheval-
Sier, ont proc6de au tirage au
sort pour le calendrier de la
Ssalson 1934-1935.
Neuf clubs ont engage leurs
equipes premiere et second.
Une mbdaille a 6t# votee .a
M, le Dr. Ludovic Pasquet
pour la part active prise dans
la reorganisation, du Fott-
ball.
Le championnat des equipea
3&me et scolaire sera fixed ul-
terieurement, de lere et
de: 2eme cat6gorie commence-
ra le Dimanche 11 Novembre
1f34, et sera joue les Diman-
ches, et jeudis.
En attendant la publica-
tion du calendrier, voici la lis-
te des clubs engages:
Racing Club Dragon (St-
Georges) Vertibres Club -
SClub- Sportif Louverture .-
iOQympiq* t#114 Roge -ol


L Le Gouvernernent. pour- ar -
river a I'aehvement dte tra-
vaux d'irrigatiun dle a R:'I-
re Bois, en ]a commnw'. ic'
Verrette. st n:. 2 14
lourdl sacrifice, et h 1. .'
P., malgrp ses efforts, .:.Scqu'
cette heure, n est pas enco(
*:: n' *! r utic.; P \'; ( c -:,, 1 .
tion, pouCr !e &ion nous dcdt u:I:-i:i5 pMl. k:". '
...:.5 c b ,',.
TolUz ,'' q~l u, ,U : h i "

fortune d'aier sur -leS ;ux,.
de visiter l .s tf .... ,g A u
p1oporti'ns !i p ,&l
A.' L- ; Z 1 1, "' ""i .
ce tav-il .s:r lAu- ifu;4 .-
tante vlisacio de !l i). .
T. P. d/ans le p *4.: :onn ..
.,trages dal1 t
I i est evident ti. y.:.
qui est deja fail, -ec,.i.i.,
lort:es de>eny ses ;',uY t ',.
maintenlu en pa.fu ;, .

consid" rab"leml ',:i"; I I"
reseau routier v 7:
accorienenI du C ra:4:' c2:. i.4
sur u.n parc-urV i d "s to, ::
kilorncces., l1/ur:n cec- ki ?;
rache, -n nt .. u : .v.tux dir -
rig1ation des Ver eLs : .e "ai-
.-:cntir de pn -. o, ", -
jol A., : 'ab:r4, ag '( ''
est lore d'e.t c...
dans les b 1 ..'2:C '.- "
pjur 1'riveQV :: ICS 1nin8< U
basel e e t. s1 ;;.UI1 '-.,
prop fld:-u .,,:::.: ;v. ,
hiabitations qui s:n .: y,...



F. P. .fl UC 1 "1 conuI t''r.
co"DinT 1 e.C (e cOditi oCn pvn-
mordiale; di note releVe-
men: Iconom iquce, IArroMag
5elor tout.es?. 0 r te 'art
paurtout Co e: poi IE ibk,


I 'O41r j 'E rA i:;t, *if :T 8
40i. 1n *u1 .4'un pdis "ran
1prod c': :io (,' c. : ovl i. .:
reconn "u i imperiu; x .-
voi4' 4.our .- Go '.var':,';m.,
d4 aleJ de i v.1'n t, sit on i'.-
sant de n"'X"8aux sacri c -
pour ?auver ce tui est prn,-
Squ'aeheve dija. oit,. ce qi es
eneoe plus tacilc. en verisn:
S a D. G. T. P. Ic so..
devis. -
De i'-L:s g! neral, f'ir:-i;& -
tion de noS i,!I:,' d':lit i l'une des p ..-'p .meu ." eoe:n"


pations d, ;^:::-..., en'
Et puis. nC coLundiionne-t-ei .
pas la str.uctfure eConoF:qu,-
du Pays?
Or les-travaux. i riat, :
des Verrettes, an t do :n&.
legs circonstances ac.1.c e.
vent, cofite que c:.uTe, Ltre a-
cheves, ce, pour ia compltj,
confusion do ca:;. qL nent a critiquer I'-. S. ojo:s d.:
Gouvernement.


Petit Club Sport if Haitieu -
Violette Athletic Club -Club
Sportif des Jeunes. -
Commission des Arbitres.--
Messieurs Clement Benoit,
Andr6 Audant et Morys Jean-
not ont ete nomme*e membre.:
de .la Commrision.. de Arbi-
S : ^ '


Hir rmat in, M atit:nd e s, -
etine! c1 ie no1V4 u llintL':iiL
F n 4nS. 4 L MlCoravicki, e
n't 5;5 Ltves ( d*j C V': n-
j. E iEe. 1 do tl Ipu--
;,- ". ) i.au x i iscours atf-
: ,. r V p Ornnl tee des lii S

f id pj %none4., :4 citt oe-
4i '4.., Ij '"1, ill

achce: p rticulrCIE trnrntU
S ^ proi:.e>. al :cbi:uel des
p eI u n r.ta n <.11 .tt:. de,
:l.;, [Le nr)uvearu mini.t:re
L>Aot-nlKiL2re Ctait tccom-i
,' uue3 "1. ie Fran-quevilI
C e A\.dr' Blanc, dr la I c-
*a l ,:io .<. '',nce. I'n l.:t ii-
-,,, Jo ,ardi,., lui ;'endil ies


C io S .lt- i'. 4?
S '.ii ^ .,:^: d "r' ta: usi.

otm cni9Qanf lt KU Sus

.:.,^- rej:: ivc:ncon au ni

.uX .... _'ui .l- -i : e m[i, -
A i I





:' 4 i'r $ Ktn Ai e zV
1. Lit A.
4' ,, :1 ,';.4 '\V Y \
I N 3^fl3~; i VU(./. t .::I A i fl i$\



:" ". t u "oin n _.a r n".. A -'.
?8:, "m oII. dr II
".

I'tle- .l i 1'- J,: I' t^' u !n
*i4.ti, c,. a 6:, -a.t ic 4i -


L
1 .a ** "" i ei' .

i ni 1-. 1: c
.}-J n:it.),'C O& fla{ti :i.,t':IL





.4 '4j 1. L a 1(0 :8eu ', d

r ';" tir .. Ic C,' : e -'t'n .;"
-t 4. .
T.e ji^VK(; h~i4.^du.(L: Y3 [ -


LE GRAfIX DE S.PL.


APFICANS ,ME


Trocadiro et !e JazzBilly Hlicks,
vus par Rern$Piquion.


DANS LE NORD


Le Trswt de la Gasoline
fail des rslenes.


)Now relevon-. dah... iVoA!i
Ce o0 t r e 1 fL'tInfot ratl'ioj,
qu'en rphiquPe 4 a ]' untlu'ih
taxation qui le, frappe, Ih
PTrust do la Gasoiin, :',.
decide d'augmcnter dLe ir.t
1 ets. or par gallon uI Jn-eI d,
cet article.
Nous avons eu t -i 1.r4,!e,
ces jourrs deniers .JV.- pru-
fits formidable -e t.cn -.ut t.,-
lisait au detriment du Gou-
vernement, profit s qui n'ont
et-( diminues que par la
Con e1 u r re n e d'lunio Coai-
pagnie independante, C2s pro-
fits, le Ttust continue h les
realiser sur Ie public, et net
voila-t-il pas que comme poyfr
se rebeller centre une taxes
gale, il penserait, au Cap, -'-
augmenter ses prix, tandis -
que par ailleurs iI -tudierait,
si nos informations sont
exactes, le moyen de ne payer
qu'une seule patent et qu'u-
ne stule licence, en mettant
sous une raison social com-
mune, mais fictive, leA intit
r:tes separse. des diverse corn
pagnies qui le component.
Notre confrere du Cap sug-
-gre, pour solutionner, une
fois pour toute cette question
de gasoline, quiI- oIt fat ap-
pel a uine Compagnie ind$pen-
dante, a qui serait once le
monopole exclusif de la vente
(e la gasoline, avec un pour-
centage pour i'Etat, et 1'enga-
gement de vendre ia un prix
(que le Gouvernement fixerait.
Ce serait tout profit pour
le consommateur, et le Pays,


LES LAMPADAIRES DU
CHAMP-DE-MfARS NE
SONT PLUS ALLI'MES


lamp aiureS du (h(n:p dtL-
Mars, ot cenx ;iVc me our
dI 12 St:-tiui dC D1esalins et
ceux poses pribs du jet d'e:tt,
ne :ont plus allumen. Cable
rompitAmpoulos bru16es?
Nous avons 6tte aux, repsei
gnements et il nous a et6 din
que c'est un arrangement qui
est en train entire deux 3er-
vices, public, ar'angcimevnt
qui devra facial it i r po i,-s di
nouveaux lampIIx aahI8t;. I.,t
cause de cet etat de chse
O: .- entire tempstne
pourrait-on pas donner la lu-
miore, iu moins les soirs de
concert?
C'est une suggestion que
nouIs faisoas a (qui de droit.-


UN RON POINT AU
SERVICE DU GENIV
MUNICIPAL


SC'est avec plaisir que nous
avons constate depuis quel-
oues jours 1'activit# que met
le Service du Genie Municipal
i repater avenue John
Brown qui attendant ce tra-
vail deputy si longtemps.
No us souhaitons Que ee soit
tin trail definitif, pour le
moin qii- due quelque temps,'
: eette arttre 4tat ilaplus fr.
['quent ie e -lavile, .
:: : : : . . :.. .. : : : :


CES TRA VAXt '


I
t


N..
'.




^*"* .hi^ ^ k %,_' ,' "" ,, .' .. .... .... ..... --:- ..- .... .. ,- -.......... .. . --- -.
... ...... ... ........... ... ..... : ....
: .:.,", .. .-. ... .....r..i." ..- ---...... ...... .-. .. .... ..-...... ............ ....... ... ... .. .. ........... ... .. .. i
... ..... ,..". ::.:-'...... ... ...- .... ..... .. -: : :. .-.-.-.-. ,-.-- : . ----"--. -. -

:5 ...: "-.: ... ..: :..:-.:: .: :... O: ^ .: : . : :. |
A SI:.M ." : : D ... ..



.... : .. ....... -...1.




-:':-;- :.de n bwred py parmi les- ," "B
: quels FAtemagne, fItalie, et .ij J ..
..... '. .. .I, PO.MADE GOLDEN







- -. 'Gande Bretagne.. : : % I .1. :. i
-_....- .' -tt-;.t-..- ireg. ."tod u o n s-. .: : a n yo ur. [ i ". : : :.' .......
.. '.. ..- u t'h .simre d.exempaes etl .. U : :. -..
por deIt artiw, que s poti-







-s.e-.i .. .- _. .a '".. ..e ( .a. .i.: r r
.bMa. u de Pareos, puarmi lea
.veil.del"ats, e. expre- PourIrendre iesi t cheveux SOu.l : e -
mant -s.a. ambagews. fcales ap 4 s, demandezla :
prehensr ns brit-aniques en .
presence du boc. pod'aint ue COM.BRU ES


-atem active et entreprenan-
Stdde M. Loison Barthou.
dh e ontinent e exropeen, et, une :




crise sem.ble imminent: Les :
ugra:de puissrnces out, a pre-
;sent/ faire face a une nou- Dai




ele s-riae de dompblications & :
tleotine t ae o, et pri'A- rande I 1o .1 o..
rmsnt swes. ambages ks t Aga..- de-an-detla


MOnWe active ep.ntreprenan-
4, ti M. Lni S arthune.





sent a fa1IT face "t une nou-
velle- serie de complications,-.
I. n lR.d n sCra &n.s;zs;neoi '" P'Al. flr-ncd"Re 1 721. 1


-- ------- -----


-lemagne. Elle a, en faith. aban-
Sdonne. son alliance ave.c la
Francee, estimant que l'Alle-
magne est plus puissante. En
repudiant les clauses relati-
ves aux innorites et en je-
'tat ainsi u'n defi it Genve, la
Pologne a agi avec lapproba-
tion de IAllemagne. sinon surI
son instigation.
La' Yougoslavie s'associe e-
galeinment it I'Allemagne. Elle
prevdit uine guerre entire 1'AI-
lemagne et Pt Italie, sur la
question de l'indepenidance
autrichienne. La Yougosla-
vie n'a j amals ::ime I alie;
eile estime queot valeuir mi-
litaire des Italiens n'et pas
grande, et elle veut et re du co-
te'des vainqueurs. La tension
italo-yougoslave est tel Ie que
'LM. lusolini n'a pas voulu
envoyer une delegation ita-
I iennef'I a I confr 11nte inter-
pairlementai'e.
La Honrie s.iacsocie, ia son
tour, a IAllem gne. Si Al-le
rmagne-domin i en Europe, elle


T phone 218-
Telephone 218n,


_ 4- .


rendra a la Hongrie les- terri-
toires que celle-ci a perdus,
d'apres le traite de Trianon.
La future alliance: Alle-
magne, Pologne, Hongrie et
Yougoslavie sera la plus puis-
sante de toutes cells qu'on a
vues depuis le temps Ae Na-
poleon '
II s'agit de quatre Et:ats .a
l'esprit militariste occupant
tout Ie centre d'Europe.
En face, se trouve un autre
groupe de puissances. Ce
sont:
La France:
La Russie;
La Tehecoslovaquie;
La Roumanie, et peut-etre...
L'ltalie -
De ces pays, la France ne


I:


voudrait pas de guerre si ce
niest pour se defense.
La Russie ne. constitute pas a
une force militaire ou politi- t


I


quo appreciable. L-armee rou-
ge tant' ~vantee n est gu.ee
puissante. En tout eas, la
Russie n'osera bouger do peur
de preter Ie flanc it une atta-
que japonaise en Sibnrie.
La Tch6eoslovaquie, avee
ses 3 millions d'Allemands. ne
saurait se batre contre 1PAl-
lemagne, sous peine d'une
guerre civil.
L'armee roumaine s'est
montrie, durant la guerre, la
plus insuffisante de toute
I'Europe.
Selon ies experts militaires.
la Yougoslavie est seule a lai
hauteur, et pourrait faire Ia
guerre, sans allies, m me a
Ittalie..
Telle est la nouvelle situa-
tikm en Europe- Le Gouverne-
ment Britannique a-t-il etabli


utin ian, pour .ester en
hours dune guerre ou ii
Oque fair?


de-
n a


(voir suite en 5eme page)


Les fumeurs, homn-

rues et femmes, dis-

ent qu 'ees satisfont,

Q UAND UNE CHOSE voni
"SATISFAIT", cola veu dire
Squ'ee vonw plait qu'l est ex.
element couae on a Youlair.
1 .___ Pour q'unte cigarette "tLiss&se'


. l1
,
+ .. i '






..~k
F .








, -" .* .


. . .. . .. .
. .. ... ... .. .... .
-.r-. '. ... ... lti.e ..',...
.. ...... .... -
=" ;r . . -- .. .
., .. .... ..
., .. ... ... ', .. ..' .. .. . .
~~~ ~ ~~~~~~~~ .. . .:~., :.:::--. .. :. .: .-........... .41WDi t
.. ..--- ,~.. .. .. ...;. .. .:- : .. .. .. --- .... .- .- ... I.
.... : .. . .... .... .. .... .... .. ... : .. .. .. '. .- ....
... . . . .: : .. : : : . ...:. .". :. ... .. .
.. .. .. ..:..;.. . .. .... ........................ ... *:... . .........

.... .. ..... ....... .. .. .. ... .. .. .. .... . . .

,... .......... .. .. . .. .. ? ... : .. : o. .- .
........ ... ... .. .. .... .... .. .... .... ....... ... ... .. .............. ... .. ...... .. . ..
:^ :.',..L .', .. . .' ; . . : .. .... .. :
:'b.:5i:-' ..: .... ".,:,; .... ;f s ( : <:. ? WR... ;i" ....:.........O U C .Z..::...... .. ... ;.. .4 ay a M.n a n s o *. :-


is ies Glace d

Port-au-Prince


Fabrication do glace.
aneiileure quality.
Livraison rapide effeetu&
quotidiennement par Dos ca
mions points en blane dai
touts lea directions de Port
au-Prince et de Petion-Vill;

GLACIERES
Nous avons toujours eti
Main les derniers models d
glacieres en acier a partir di
or 25,00 et au-dessus, venda


blues avec facilities de


pale


meantt
%Lea glacieres les plus afi
I reg et les plus 4conotoisuesi


CREME GLACEE
cSUPERLAT TVE
Un product nouveau, qug xe.
Ie cede en rien aux meilleurcs
marques des Pays d'Europe
ou d'Amerique est offert au
public haitien par l'Usine a
Glace de Port-au-Prince. Gou-
teza eette delicieuse erwme, et
vous serez convaincus.
Faites une agreable surpri-
se;a votre famille en appor-
.tant de la aCr&me Glav Sw


r rlatin pour le
.Wous en raffollent.


desfrtl.


FNTREPOT
i FRIGORIFIQUB
Nos eLambres froides ont
Wt recemmient mises i point
et peuvent recevoir n'importe
quelle quantity de viande, de
poisons, de 14 games, de
fruits, etc.
be Public est cordialement
invite a visitor notre usine et
i a inspector nos modMles de
glaeibres et de sorbetibres
dans notre salle de vente.
CGonsommer de la glac,e7est
alre de '6eonomie ,


AVIS

Ce qui permet a Pierre Co-
la d'avoir une si grande clien-
Se., 'eest que sa coupe a une
eliganre parfaite.
Pierre Coles

Taitleur,

Angle des Rue.s du Centre et
onne-Foi, Phone 2621.


SL'slituti Tippenhauer
Sdemere une excellence keole
. . .n irr pr..hab


SP.a :.:.:
: :.
IMachineso &eri CC
Machmies aca
SnRuans, pa.ier
SFalt; naiiol ae





ILe C ollge Mode
par ,e Dlpariewew
S{ traction Publi'"q''
e position des famil
lent voir progress .:
men.t et sericame
" en fa n ts. ...:-, .
j Samznhodqd' e C
nspie te


lnspiree es.e
de la p .dagogie,...
lives une ins,
pour Stre rapide;
pas moins efficient:
fc sseurs, jetuei
Wues, devousa,no


, tainemenrt pas laI
que les parental.'
vouleu placer en O,
N'hesites : l
tout de suite voat
Avenue Dueost.e..
Sterlin, Phone
Pour tonas qatr.t
ments, adressenfal
Aleindor. Phone:.S


h. ono raphe
1 .......6.... .
i anode'-'rard..
Chez R dopfr#

es-on ees
Ca blesde...
Serrkietf,






rant ..--dts
t.s. sy tIs1 l
.. ....... .. .. ;..
S .;.. ...........



i rants des vriwip
sur ivantes piee"
essp.our avanttomobl


Cables de.-- batta
Beidix, freh&Y
SGaskets:. :(to
Klaxons Bea
... facing. : .
-..Batteri S '.
WeStii
. p -.. . ..





' : ....... .. o:* ::: "4
.: CC


r


.- I -- -- P --


- I -, -MPAAALA~t*U"-AskAA~dOWW w4.-* ~l


-I-


-h


. ..:. .. .. -... *. t-:...-- .-.- *


1~


rIZ-


^


- ;- J rk--- u~l~l ~ -a


14 51k ...l lM" i ... ^ '" ....-mi-ii-; .... .. .. .....- ...-.--....-.-.-.. |.-.-..
... .' '* .. ..y ... .. ':. '" rf ~ ji. ..... ......


: .... :: sN Est~.. ... .... .....

"USINES CDU RHONE"1pour ont
,PRODUIT. FRANQAIS -- 1 u .te. .e
S souae rapid ment centre& tFoLa
Soute douleur de I gre


N'irrite pas i'estomac 0 P...reive:i:

0. r. .50 Tube. -:10 mm rim sI JI. A :.
ti..NNf: sr. in -,
a 1: .. : t p to ,.m e.wn .. :::nt"i: :-.i : .....




. ...j.. .. .... . .. -.-' r o m pt.e tr. .
. . Pik .. .. .. . ": : :-. : ::
. .... : .: .. . .:.. . ....... ...



...... ..... ......... .. i au te --- i






trvens vote po.re' Comptable r u oI Compt. de h u la Bsnq N ,tionafl &e d Ia '*"
...ub .i .... : '.. : I .. ..
..... .... .... .. ... ... .








e.. ..............ouvell. ... M o
A '; '. ,-.. .... .. .." -.. A .. -- --




: Par ( Cfble. Radi et Correspondance A

SINGTON.- Le.. G elements r des tam- membrement de la Yougosla- thou-et
K hnson. ancien admix bours drapes de crtpe. Ve- vie, qui serait le prilude d'u- Alexan<
txr du N. R. A., a 6t tue de noir, la reine Marie de ne guerre europeenne. Ehbpital Reed mer- Yougoslavie est restee seule I xxx un. des
.p.Souffre d'une sinusi- avec :les restes de son mari BELGRADE.-La Yougos- lieta de
pendant une demi-heure, puis, lavie est calme en apparenee, episode
l:"xy ) escort6e des: hauts fonetion- mais "au fond, on craint par- soudain
uE.- Le Gouverne- naires frangais, les a accomn tout. qu'elle ne se demembre. internal
i4eoslovaque a decla- pagnes solennellement jus- II est possible qu'une dictatu-
que le passe-port qu'au.quai des Belges, puis de to militaire y soit etablie, ds LON
d"Petrus Kalemen, a: jusqu'au: cannot qui: devait., l'avenement du ..nouveau ro britann
t roi de Yougosla-. les :transporter au: navire. de: 11.ans,:Pierre IL ,Les re credit pc
deM. Barthou, nest Puis, toujours accompagn6e ginients d'artillerie,.. ui a- cussion6
fauxKalemen n'ayant des dignitaires'franais, par- valent terniine lundi lours gedie d(
t:: citoyen tcheoslo- mi Ilesquels e IPresident A.l- mancvres: d'automne, at se gnale q
':On croit que le docu- bert Lebrun, elIe a pris le preparaient a quitter lcira Ln'ont "p
4i1euvre d'un des nom train pour Paris, ou elle doit' cantonuenments, ont recu l'or- me en eI
.reaux.de fabrication reneontrer son fils, le nouveau dre de se gruper a nouveau. jet .d'e
...s pikees d'identite rot. Un autre: train transpor- On emit qut 1-: chefs de far-. :ni3idio
Te Europe Centrale. i tait Ie :corps de M. Barthou. met. les ginerux" Peter Zhiv- los even
xxx : Les deux convois arriveront 'kovitch et Joseft Koftr te ; i'aen
IqSEILLE.-- Le eada- A la capital aujourd'hui: La peuvent mnme prendre lepow- :ent :
li Alexandre ler de Reine douairire Marie de v oir en main avant Parrivee accord
havie, don't la carrier Roumanie est allee chercher du ri A ::.at pita S'is n | rvconcil
teur a et& si brutale- en Angleterre le Prince Pier- ie toiw t r cabinet dna. VO. OP
S-reg.ge par les balles re, maintenant roi de Yougos- aux terms de Ia constitution eependa
sassin, est en route lavie, pour le conduire a. Bel- demissionner et faire place a ble de
~Bfrade. Le corps, re- grade. Pendant ce temps, dans un nouveau gouvernement tion de]
funiforme. de g6n cette derniere ville et a Za- xxx i nst- d
La:it embarque6 bord du greb, les hommes d'etat tra- CAMBRID.CE,- Le 22 Oc- 'ts Lou
.er Dubrovnik 24 heu- vaillent a consolider le trone tobre, le Roi George V et a por i
Fts 1'attentat, aux rou- du petit rol et a eviter un de- Reine Marie doivent visiter
: university de Cambridge MAD
0 rs I


'ry NrI~f% 1. .,, ~flt '0 I'A


..,, *---. --.* ... .........". 'aai. ". jjmagsa


Sar celMlo%0 aS Aabri
de la faculty de Naples (Italie)

Midecine Chirurgte Accouchenments.

la disposition du public de 7 a 10 A. M. et de 2 k
Lt:'- Heures speciales pour employes i eonvenir.
Avenue Jo .n Brown


face au Tribmnal de Paix.


Spuour y inaugurer uie nouve.i-
le bibliotheque. A cette occa-
sion, le titre de doeteur en
droit honors caisa sera con-
fere a Pambassadeur des E-
tats-Unis a Londres. Robert
Bingham.

ROME.- Le Premier Mi-
nistre Mussolini a telegra-
phie aux Gouvernements d'
Paris et de Belgrade ses con-
doleances A l'occasion de la
mort du Ministre des Affai-
res Etr'angeres Louis Bar-


Srietre ,

du roi de Yout&dtavie
ire Ien Lej-yrnnal
F d'Italial de Milan,
plus grands de 'IFta-
plor hbier de tragique
de Marseille, qui a
ement trouble la vie
tionale.
xxx
DRES, Le cabinet
ique s'est reuni mer-
)ur discuter les reper-
eventueiles de la tra
e Marseille, et on si-
ue certain ministres
ts each leur pessimY1i-
e qui coneerne les pro-
ntene t de I'Europe
n-ale. .On craint que
,ements de Marseille
comnpromis le mouve--
i se dessinait pour un
frianco-italien et une
itation italo-yougosla-
admet generalement,
nt, qu'll serait desira-
soutenir la continua-
a politiqtue du feu ml-
e+s Affaires Etrange-s
is Ba-thou, du nmins
present.
RID.- Les forces lo-
i i V fi L/t.LJAifl L tLJt


servateur de la Republique es-
pagnole continent a traquer
le-s bandes de rebelles. Leo
couS.a martiales se pr)6JpaYrent
a juger les chefs qui ont ete
arr-ttes. Le Prisident Alcala
Zamora et le premier Minis-
tre Lerroux sont convaincus
que Ia revolte a &et brisee et
qupe lordre s.e rtablit rapide-
ment. Les forces loyales sont
mattresses des Asturies et ont
occupy Oviedo, le plus fort.
retranchement des rebelled
dans le Nord.


POUR


MONSIEUR


SVeicours Chiffon


Chiffon uni


Cr pe de Chine imprimPe

Cr pe de Chine sup.

Crepe 5AlEHb ai fleurs


... Pari ette A tieurs

Organdi, Cloqupe

.CrIpe Suisse
Simili


Tobrtalco


Organdie a fleurs
Poudre.s et lotions


Bas fil et soie


oueho

.Chapea



k: ........5


Serge Bleu Marin
Drill assorti
Drill blanc
Drill
Chemises
quality supreme
Chemises dMorgan)
Chemises sans faux cols
Cravates garanties
inchiffonnables
Mouchoirs,
Mouchoirs assortis
Chaussettes assorties
Chapeaux :eSportp
Chemisettes sup.
Chemises 'Sport., it
;fermeture eclair
Eau de Cologne
ete...
etc...


t.%r .. -.


4,' t ,, ?


Vve doseh IEl'Saie


DU M 4GASIN DE L'ETAT ET TRAVERSIIRE
SUCCURSALE
1715 Rue du Magasin de rEtat.


' .MOSCOU. L'ambasa-
d'eur des Etats-Unis William
Bullitt est parti mercredi
pour Washington. Tt voyage
par la voie de l'Extrime
Orient.
xxx
iNEW YORK. Bruno
Hauptmann, le charpentier
allemand accuse d'avoir tuk
le fils de Lindbergh, apres a,
voir fait preuve d'une resis-
tance extraordinaire pendant
plusieurs semaines,a commen-
ce A faiblir visiblement au-
jourd'hui. 11 a pass deux
jours sans manger, et le geo-
lier de la prison de Bronx rap
porte que la nuit derniere, i
pleurait dans sa cellule.
xxx
ALBANY, Now-York.- Le
Gouverneur d(le New York
Lehman a siga vendredi le s
pikees relatives ia 1'extradi-
tion, au New Jersey, de Bru-
no Hauptmann. L'tavocat de
ce dernier a an nonce qu'il ira
en opposition contue :a dil-
Sion.

WASHINGTON.- D'aprfts
| le Departement de l'Agricul-
ture, la recolte de grains des
i Etats-Unis sera la plus redui-
te qu'on ait vue depuis -0 ans..
;xx
WASHINGTON.--L esavo-
cats de 1341 compag-nies de
chemin de for ont actaque comr
me inconstitutionnelle la nou-
velle loi sur les chemins de
.fer, qui fixe une limited pour
la mise i la retraite des em-
pioyes. Les process ont ete in-
troduitS devant la Cour Su-
preme du district de Colum-
bia.

BROUETTES FAIRBANKS

pour embarquer du Caf4 &
usage g'6nraI dans tons
' t*'"u u x (i. an uport rIe"
Cuisses, Sa-< on ;utri.



BROUETTES FAIRBANNKS

en fer it une Roue
polut' tr uanocter du


gravier,


sable'


etc,


pour


'.VALVES FAIRBANKS

Conduites d'EAU et vapeur.


Pression de 150 Lbs. i 350 Lbs. RIaccords
UNION.


Nou, invitons les inttre ses de venir nousf
pour autres details, dimenuis ns, prix etc. il
,naintenant de placer votre command pour ne
quer ces articles.


consulter
est tempn.
pas man-


L. PREETZMANN AGGERHOLM & Co.


Agents Generaux.


:~~~~ .- : .-.;. ."... ..

. . .i .........
... .. .. .- .
...............-
:.. ./.. : .. ... 7 L .. ... .. .7 Z .. Z" 7.Z. ....T ".. .Z Z L ] : : 7 f .. L : Z I .
... .. .. .. ... .-.. ...- ... . .... .. . .. ... . ... . .. .. .. . .


AL~~4.dbe ~'Y- e
Wkn mom
IRLV
lffffl

rMar 4 .3


" MADAME


I)11'5

ux


S RUES


;.~:~- ----~~ i.:--.l .;:..~


4F#-.


)E;ti-


~8kt i-PG


reme. ce Aulati


-Ambb-











C. t C tAWna d Spoarats.




KRNSST BONHOMME


, S. S. .
Comilt National des Sports.



Le Comit4 National des
Sports est former:
?du Directeur Ge6nral du Ser-
vice National d'Hygiene et
'd'Assistance Publique, Presi-
dent;
des Presidents des Federa-
tions Sportives Nationales;
duoPresident de la Soci6te Na-
tionate de la Croix Rouge
Iaitiehne $
d '-Chef de Division 'a JIns-
truction Publique;:
Adu Chef de Division au De-
partement ces Relations Ex-
terieures;
du Directeur de I'Organe Of-
ficiel- du Sport.
Son -but est d'exercer un con
trole gn6eraalsur Fadministra
tion et 'organisation du
Sport Haitien et de prendre
touted mnesures utiles pour la
protection de chaque F&dera-
tion en particulier, de coor-
donner le programmie dans lest
manifestations nationals, ex
positions, jeux, organisms par
le Gouvernement. d'approu-
ver les projects, plans, devise,
dppenses, d(1'ppcier les cre- i
dits, d'exercer unlontrole siu'
les recettes et la pIerception
des-eutrees, qui se fern par
la delvrance des tickets nu-
mirotes par serie tires de car-
nets a souches, odte et para-
phe par le d(le1ue du Gou-
vernement.
Les questions sporlivevs i
tech niques rel event dles Fed-
rations et ] amateurisme est
control par le Con iie sOlyi-
pique Heaitien.
ILes statute des Fidderations
neo prieyant aucunet mod rii-
cation statut~ire pourront ae


la demand des Comites inte-
ress6s tre modifies par le
Comit6 National des Sports.


A LA CROIX DES
MARTYRS

L'EglJe de la Croix des
Martyrs, celle des humbles,--
menaqait de s'&rouler.-
Elle .va etre ieconstiuite,
grace a la grande sollicitude
de S. E. M. le President Vin-
cent, et cela etait d'autant
plus necessaire que des cha-
pelles pr&chant d'autres doc.
trines que cells de la religion
catholique, sont .. installees
dans le quarter.
Aussi, nous faisons tous
nos compliments i.S. -E. le
President pour cette marque
de gratitude a F'interessante
population de la Croix des
Martyrs.


-
OLO .IAN

Le Vapeur HAITI Voy 82
S. B. partira de New York le
11 Octobre 1934 directement
pour Port-au-P ce o4 i est
attend le 15 0 bre 8 eg.
S route le mTn jo
.Kingto\.J., t^ r
: :. bi artagena, 'Cristb.j.
Z i itheures:
-k, Ilk
......31 :.H O,
:= G l:


~~wuuwuuummu


" ". .,. .' "
: .VUNTS .PAR I
:O B.PUQI iC, I
:- : .i:i: : ,
.. ; .- .^^^^


SEn vertuu ler. d'une obliga
tI ghypothecaire souserite
l af imrt du notaire Her-
m $i.q uier le huit Mai
mil.if cent trente quatre
par Mdame Marie Rose Re-
gina Pelletier au sieur Her-
mann Vilgrain;
2o. d'un commandement en
date du huit Octobre 1934 si-
gnifie a personnel et demeure
infructueux, il sera procede le
samedi vingt Octobre mil
neuf cent trente quatre des
dix heures du martin, en I'Etu-
de et par le minister du dit
notaire H.Pasquier,residant A
Port-au-Prince, rue Roux No.
414 ai la vente au plus offrant
et dernier encherisseur d'une
propriety fonds et batisses si-
tuee 'a Port-au-Prince, rue du
Reservoir cot6 Est, laquelle
proprite6 dument impose
measure vingt et un pieds nieuf
pouces et six lines de faga-
de, a J'Ouest, seize pieds neuf
pouces, a I'Est, sur une pro-
fondeur de I'Ouest a I'Est
don't le c6te Nord measure en
ligne droite trente huit pieds
neuf pouces, et le cte6 Sud me-
sure en ligne brisee de l'Ouest
a FEst dix neuf pieds vers le
Nord, trois pieds six pouces
vers 'Est, sept piedasneuf pou
ces vers le Nord, un pied
trois pouces et vers V'Est dou-
ze pieds et est bornee: au
Nord par Dormeville Heurte-
lou; au Sud par les heritiers
de feu Balthazar Guerry, an-
ciennement par Floricia
Toussaint, A PEst par le res-
te; a ]'Ouest par la rue du
Reservoir, suivant plan et pro
ces-verbal d'arpentage et de
division de Helie Saintonge
en date du vingt trois Septem
bre.mil neuf cent treize, suri
la mise A prix de Trois cent
quarante cinq dollars...........
Cy. ....... Or 345.00
non compris les honoraires
'usuels de 1'avocat poursui-
vant et outre les charges de
l'enchbre et les frais genera-
lement queleonques.
A la requete du sieur Her-
man Vilg'rain proprietaire,
demeurantet domicilie it Port
au Prince ayant pour avoctit
Me. Louis B. Vilgrain avec
election de domicile, en cette
ville, en son cabinet.
Contre la dame Marie Ro-
se R4gina Pelletier, propri&
taire, demeurant et domicilide
a Port-au-Prince (Thor).


Pour plus samples rensei-
gnements s'adresser au notai-
re sus-dit depositaire du ca-
hier des charges ou; a l'avocat
sus-dit.
Port-au-Prince. te 11 Octo-
bre 1934.

Louis B. VILGRAIN. av.
-..


L'INSTITUTION
Vve. AUG. PARET

Porte A la eonnaissance du
.public qu'elle a ouvert avee
le coneours de nouveaux pro-
fesseurs, membres de l'ami-
cale une section special pour
la preparation au Brevet Su-
perieur. En consequence les
6elves munies de leur Brevet
Elementaire peuvent s'inseri-
re a cet etablissement out tou-
tes les mnatifres du program-
me du Brevet Superieur se-!
ront enseignees avec compe-
tence, par des professeurs
qualifies a -des conditions
trs raisohnables.
I Pour tous renseignements
,Asdresser a Mme. A. Florez.
Phone 822n

S"nnww nww.... a


Bata


'. 7


Ce sent tde auo ve i"r-
nier cri. Elles rayonnent'
dans tous les pays du monde.'
Leur quality est superieure.
au prix. Faites tin tour a la,
Maison Bata Grand'Rue. en
face de la All America Cables'.
et vous serez pleinement sa-
tisfaits. ,
-- -----------
LA COQUETTERIE
HAITIN1NE
L. J. Michel, Me.. Talliur
Proprielaire

A le plaisir dtannoncer a sa
nombreuse clientele que son
etablissement est transfer a
la rue Ferou No. 305.- Tous
les amis y trouveront le m'-
me bon accueil et une coupe
parfaite.
Rendez-vous done a la Co-
quetterie Haitienne vis-i-vis
de la Renaissance (ancienne
mason La Parisienne).


A VIS MARITIME

La goelette a moteur Nan-
nettev laissera Port-au-Prin-
ce le Samedi 13 courant, pour
Jrenmie, Dame Marie et Anse
d'Hainault pregnant fret et
passages.
S'adresser pour tous rensei-
gnements 'a M. Fontaine,
Grand'Rue.
Telephone 2.152.

i Port-au-Prince, le S Oeto-
bre 1934.
I...- -_____-.... ..-


REM.ERCIEMENTS

M. et Mine. Eugene Deca-
tre! et leurs enfants, M. et
Mnie. Charles F6quiere et
leirs enfants. M. et Mnie.
Fleury FequiPre, les Familles
F"qui&re, Decatrel et tous les
autres parents et allies, re-
mercient profond6m.ent M. le
President de la R"publique et
MIle. R6sia Vincent, MM. les
Secretaires d'Etat, Sa Granm
deur Mgr. Le.Gouaze, le Pre-
sident et le Vicee-President du
Tribunal de Cassation, M. le
Ministre Plenipotentiaire et
Mme. Garcia Mella, le Char-
ge d'Affaires Americain, le
Chancelier de la LUgation
d'Allemagne, les Peres du
Saint-Esprit, les Freres de
I'Instruction Chretienne, M.
VIngenieur en Chef, les Ing6-
nieurs et le Personnel de la
Direction Gen6rale des Tra-
vaux Publics. le -Directeur du
Service de la Production A-
gricole et de l'Enseignement
Rural, les Sceurs de Saint-Jo-
seph de Cluny et l'Associa-
tion des Anciennes 61eves du
Pensionnat Ste. Rose de Li-
ma, la Directrice et le Person-
nel de VEcole Normale d'Ins-
titutrices, I'Association des
Anciennes Eleves et 'Institu-
tion Vve. Aug. Paret, les Di-
recteurs des Journaux, ainsi
que les nombreux' amis de la
Capital et de la Province qui
leur ont donn6 tant de mar-
ques de Sympathie a.l'acca-
sion du deces de leur petite-fil
le. Fille, niece, cousine et al-
liie:

S Janine Fuirrer

survenu le 2& Septembre 1984
a 8 heures 30 du matin et f14
prient de trouver ici Iexpresa
sion de leur profondet:eew-
t raissance. :. e .,.- '.
Port au-Pice, le ? Oc*r
V .' ^."-- *.'


leud,
Harry Piel dans
UN DAMEE DATA'S LE TRAIN ut
Entree 0.5$U'0
Vendredi
Ita Rina dans ]a grande superproduction
SEDUCTION

Ivee Olaf' Fjord,
ntr.e 0.50
Dinanche
a 4 heures"" T
Gaston Jacquet dians


&8 here i7
Gina Manes dann


LE BOSSU
(suite)
En tre 0.a


IVRESSE
avee Lars Hanson et Elissa Landi
Le conflict le.plus humain...
Le triomphe de I'ide... letriomphe de Pa
Entr4e 1.O.

ORCHESTRA SONORA :;


A .


Tous les
grand bal


A1f %.


jeudis, samedis et dimanches, au eaa
A partir de 8 heures 30 du soir.


Pnieus et


h a


%\ Li;.
( L tIP
1 jIj(


. .


fai)ri li es


en


An


terre poior los I


Ei veiile chez


. de Matteis &
"''*'~~ ~ ,* l ,A~ -. ..f.tw .' ).... ..


MOm


PEAU TENDER
". ....:

Si vctre figure 0e6 twoir 'UP
i : apprdcierez plus
"" la quality 6vidente de Is"
SBLEUE." Sesa tor&ds-d *


coup plus dnrs que sa
flexible -on sont ,spci..

Essayez la "LAME
et voyez par voUlS-



Py
C a, bit'.'"r Co5e-,.
:"".


X*XSME tANw*&.Ri 2:
P. .-Bx-- 14


'a *
.2
-'4


.".i


Tst paket de "LAM
Pie, ise i ortrf r Km C.
GUSle sstroa s cro'rai.


-lamp 'W it V


A A


C A
Al


L-r -r


* '* A...


..' .: :'* >..:..f ,*.,. :::" -" /,


:xb,


t .


Iffillank-

I


"I




w. lb ROUV r W.r.


0 4ts2.rwn..t.. -


-lwa~aw~s_ b~lnrsrmmrilnr. m. ii~~ b~urnr~dl


s au commerce
,panam Railroad Steamship Line a l"avantage
|r les departs suivants de New-York pour Port-au.-
Esiti, directeTent, chaque Mardi, except Ie ss.
S qui laissera Mercredi, Ie 5 Se tembre, 1 i ,
tlbah, le Mercredi,7 Novembre >YS ittY'
t' les steamers sont pourvus de Chambre frigori-


P sdr eps .d crinse
P ar* ...v'lp ....>*l<


o e freospenite

e pneu a toujoiurs

fait preuve ie inerite
Voidc an pan mj le w pa de presentation en tous pays,
Leo grosses sculpturess massives et saillantes de sa bande
de roulement, tenant fermewmnt la route, sont des symbo-
et 4 4curiti dep a lets ddbuts de Fa ut mobile.
Mnme:.au course des annies. 'advcrsie qui vlennent de
scouterses ventes ont dipasi cells de tout autre pnes,
queM 'end t lIe prix.


A: LAY VULgLtA?, DL....


II est n4ee aire que Sir
John Simon faase une d4ela-
ration pr4eisant notre politi-
que, afin que nous ne pu.s-
sions Wtre entrain4s dans une
guerre continental.
L'Allemagne rearme awvc
une rapiditW encore jamais
vue; c'est un fait. Son droit a
l'6galite ayant e4 reconnu. au
moins taeitement, par Ia
Grande Bretagne et par I'Ita-
lie, cela nest que trop natu-
rel.
Tous les credits qu'efllt put.
obtenir de 1'6tranger, PIAlle-
magne les emploie pour 1'a-
chat des armements. L'hiver
prochain sera dur pour elle,
mais le people allemand .au-
ra le supporter patriotique-
ment.
Ainsi, par exernple, P'Alle-
magne negocie toujour3, au
sujet de la reprise des paie-
ments pour les cotonnades du
Lancashire. Et cependant,
elle a pay& d'avance Ie cotton
don't elle a besoin pour son
rearmement.
L'Allemagne a d'Wres et d6-
jai les armements secrets le3
plus puissants du monde. El-
Ie attire d'autres pays, de
moindre importance, dans son
orbit, Elle aura crcb, vers le
Nouvel An, un syteme d'al-
liance invincible. Le gouver-
nement Britannique est- il
pret i faire face a cette si-
tuat on?

CONCERT ET BAL
L'orchestre Sonora organi-
se a son b6nefiee un concert et
un bal le samedi 27 Octobre
au Cabaret Kahl. Nou. en pu
blierons prochainement le pro
gramme.
S Dsormais, un piano sera
comprise parrmi les instru-
mnents de l'Orchestra. On
pourra entendre aussi le fa-
meux quatuor de saxophone.


Lf'ablhsement doit ses sueds a sa discipline, A son ex-
kite methode d'enseignemment, a sa bonne et large or-
tion. Pensionnat incomparable, Pension pour pe-
de5a 12, Cours classique general, Legons particu.li
I-Cours de Steno-Dactylo, Comptabilite, Anglais, E.-
wIl, Allemand, Preparation a I'Ecole de Genie.
..iblissement garantit tous ses course et forme des
an forts et conscients, .ompetents et courageux.


SOCIETY BAITIENNE D'AUTOMOBHI
)ALLEBRANCHE, GENTIL, BOGAT &
Port-qu.Prince. Haiti



A BwS9 de CODELYK, Tf l' et iUCAL
S- I. ,, ..r. ...a .

l 4aM GREA$Lr'j CONC.> R YIO FARFAJT
TOLUX, RHUME.S 3RONCHITES. ENROU]
_e ^INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUM
SIORT-At-PRTN '. 'Hai ST L-S .PROVINCES


A UTOS-TAXI


Pour voS promenades et vm-
S vyages
Pour vys Baptemes et Ma-
S riages
Ou si vous desire avoir une
location a la journee ou au
ES Adressez-vous tou.iounr- a
Cie. Mr. Paul A nson
pour avoir ute I urnt A:ut
:- mobile.
C'est Ie seul service nr-gant -
Ssi, pouvant repondre imme
diatemgnt ia vos besoins, i
n'importe quelle here du
jour etde la nuit.
E Pendant Ie jowr )nne2 Ie
EMENTS. No. 3237
ONS e et pendant la nuit le No.
3246.


Ata fai est i ,co nest e


c'es la q


leures vai

vaste ler

meillIers

-Cest c
.. : ..- :..... -. .
.: ::. ....... .


I eU SARe tdE
a HI I t-ce SU d res


rit es d

r it oiree


Sei-

d't n
9M41


e cannes

reutIssan t


terroirs.

e qui fail son arome

itez e Com arez


I GF E 6


=


11






(70Y10TA SPORTIVs
...d... . .. :
: .** :-,s '- ..N 2 S^ .,S"" -


Cinq minutes de conversa#
tion, avec le nouveau Dire-
,. t4ur dau Nquvelliste> et me
yo Vil pris drns un piege. Corn-
meant en' brtir? I1 ne faut
UpUs. y peniset: Fengagement
S est former de lui fourmnir eha-
:... se:.e '. e.Une:hroniqtue.
sportive. J.y eonsens volon-
'- &etr, car ..logtemps ma col-
bo-ration esat acquise a ce
joWrnal) quit 'efgree par i!.
fle t" e u. e ,de.s faits divers.
* de'plfaire.et de, satisfaire ses
'np r4bteuix lecteurs. Et puis,
'hie suis-je pas comme ehez
moi a la redaction! Tenez!,
g.Marceau Desinor, a qu in-
'tcombe- en I'absence d'Ernest
S,.Chauvet, noi mm Ministre
:P-I- ipotentiaire A la Cour de
t :t-4jmes, la tAche difficile de
diriger le' journal, est une
iieille cqnnaissance. II m'a
connu gosse. Ses manieres
ifhiples, sa parfaite corree-
tiori At la finesse de son es-
prit ont vite fait ma conque-
te au. .premier contact. Com-
merit ine td6rober alors A la
sobllicdtiaiton de ce grand ami
et he pas eprouver un reel
plTisir a.lui etre agreable!
$. I'Adirninjistrateur, Ernest
Bonhommt- allez le voir -
'vous Ie trouverez gravement
agsi .-devailtson bureau que
d^ 1eptus quelques joirs il a mo-
dernisd.. Tout jeune, 23 ans a
peine, it porte des verres;
conscient de ses devoirs et
.trs soucieux du prestige de L
son administration. Cama-
rade sincere, il vous regoit
toujours d'un eceur joyeux.
Jamais de sa *part un geste
d'impatience. Quelle cordiali-
't& dans cette flaison, vieille
( deIpius de treated ans, ou ty-
4, employs a instarr des I
vCfhefs (l'exemple est conta-
gieux) vous font aecueil cha-
leureux. Eh bien, lecteurs du
>, je m'inscris au-
jourd'hui membre de cette fa-
mille Dorenavant, je vous of-
frirai de temps en temps conm-
me 'dessert une petite chrdni-
que pour varier un peu les
mets de chaque jour. qui vous
sont servis it souhait e pren-u
drai plaisir a vous rensei-
gner sur la marche du sport t
chez nous et a 'Etranger et a
ublier, pour votre informa-
tion, les nouveau'x records. le
risultat des matches et routes
.nouvellTes sportives, suscepti-
tles de vous interesser. Je


n'imiterai pais, croyez-moi,
certain chromiqueurs de maui
vaise foi. quit incapables de
vous fire, au point de vue
techniqc, le reportage d'une
Manifestation -sportive, s'en
reminent, dans une prose am-
i.ue'etde mauvais gofit, mal
preentee sous forme de criti-
ques ou consemis, aux Orga-
Snisatioins aux Clubs, aux per-
sonnes don't, bien entendu, ils
n'osent citer les nomrn. Depit
la'plupart des fois, ineomp&e
tence ou pre6ju iS mbeciles le
plusi ouvent ^hez ces esprits
malades. La nest point notre
m4thode. Vous en jugerez,
chers Jecteurs. Notre concep-
tion du sport est affranchie
du cadre etroit. des prejugs
de clan et vise un ideal plus!
4leV4. e
A: mainn notre premiere.

:: : .:::Marc BONCY.
".M.- W.- -- tM-lfle-'w" t-- .
V ... ...- "

WtRUELL BARON

Nous signalons au service
du GCnie Municipal F'etat de
la ruelle Baron, qui conduit
it la chapelle de St. Antoine:
elle est.crevasgee,dans tons les
sens et -peia press imprattie-
ble aux voitures.
S. Nous esperons qu'on la r&-
parera uu plusevite. o.


L /VNITIATIVIiE DU
MAGISTRATODES
GONA IVS 7T EON
BONNE VOIl.


.. l

SLa dir7
e e Iace


merre ra
Selon nos information, tir de 8 A
i'heureuse initiative du Ma.-. rale uwe
gistrat Chfitelain, don't nous f Stnredi
avons eu dejh A entretenir nos bal.
lecteurs, est en bonne voie. La Pendan
Liberation rnrite bien: dtre Marira a
marquee par .un monument : une grand
j uelconque sisinmple et si mo- Dimap
este soil,- : : :. .. batl pour
Nous croyons que la D.GT. r moer d
P. a 6tW touchee par les inti heures.
resses, afin qu'elle donne son Engrie
avis sur 'emplacement A choi- centimen.
sir, dessine la maquette,o :n
Ia mette au concourse, etc. Tou- ::w:. -=--
tes leo Communes de la Repu .
blique so front certainement
un devoir de contribuer aux .
d4penses.. : : rn H
ra envoyi


L'ORCHESTRE SONORA

Off re an concert demain soir
an Cha.n pbde-Mar&
Von se souvient du beau
geste e l'Orchestre Sonora j
qui offrit, a Ioccasion de la:
Liberation, .iun concert au
Kiosque de la Saline. Renou-
velant son attention A la popu
nation de Port-au-Prince, et a-
pres autorisations, Sonora of-
fre demain soir un magnifi-
que Concert classique au
Champ-de-Mars.-
Deux morceaux haitien s se-
rofit egalement ex6eutes. Tous
nos compliments.


UN PORTRAIT DU
PRESIDENT VINCENT J

On nous a montre hier un
tableau execute par M1. Ga-
briel Leroy, de Jaemel. dans
Iequel le President incent
fait pendant it Jean-Jacques
Desalines. Come F'auteur
n'a jamais pris de lemons de
peinture oud de dssin, on ne
peut que le feIiciter de se s
bonnes- intentions et de son
don pour saisir les ressem-
blances.
Nous lui adreastns tous nios
compliments.


MG&R LE -HUNSEC

Au commencement de la so-
maine prochaine arrivera a
Port-au-Prinee Son Excellen-
ce Mgr. Le Hunsec, Superieur
Gniral de la Congregation
des Peres du St.. Esprit.
Les anciens Eleves de FA-
micale du Siminaire prepa-
rent iun Garden Party a son
intentions pour le 24 Octobre.
.-w -n -- -

PANAMfA RAILROAD

STEAasHIP INES

BULLETIN No. 1139
SS.S. tendu a Port-au-Prince, Haiti,
venant de New-York le Di-
manche 14 Octobre 1934 avee:


1 Passager
27 Sacs de Correspondance
et partira le mneme jour di-
reetement pour Cristobal C.Z.
pregnant frit, malle et passa-
gera.
xxx

BULLETIN No. 1140
S. -S. GUAYAQUIL> de la'
Panama Railroad Steamship
Line arrivera de Cristobal C.,
Z. le Mercredi 17 Octobre 1934


et pa
teme
nant


irtira le meme jour diree-
,nt pour New-York pre-
fr&t seulement.

Ja, R. C. VAN REED,
.: .. ," ... 4 4:e.
/':^AN .E& i


demand,
possedant
critures.
S'adre
Alfred Pe


nt .oviu ..t. .e
'ROCADEfO ,
eetion p ro are deux
sof&s dansantes a.
zz de Billuf Hicks,
el jeudi soir 4 par-
e ures. EIntrde geyn
vourde.
'prckin-ah grana
t la file, Monsieur
mmnnoncera au pubie
de surprise.
Ihe prochain, grand
les enfatUs, avec na-
dansesa partir de 5

pour les enfants 50


A VIS
.iveau Tstament se-
e gratuitement, sur
A toute perscnne ne
pas les Saintes E-
sser a Monsieur J.
!aree,a Port-de-Paix.


W. WAMA d IW -k


A VENDRE
POUR CAUSE DE DEPART
.FQRDM> conduite interieu-
re quatre portes. 1931, & su-
perconforts Michelin en ex-
eellent 6etat;
S'adresser A M_. Andr4
Blane, L6gation de France.
Te`lphone 2787 et 3403.


Internat et External
Toues les class,,
de la 12e 4 ia Philosophie
ne Magny, No. 1142
(Pdit-Four)



Prifet des Etudes: R. Chalme
Admial"trtea: C d aag.


I.e College Simon BRlivar,
fomde en Janvier 1133, a dejA
connu, grace A sa method
d'enseignernent, de nombreux
sueces qui hui ont yalu la coh-
sideration des parents tant de
la Capital que de a Provin-
ce, Deja, ii a for-me quine
Bache iers, ce qui est un chff-
ire aissez remarquable pour
une. eole de foundation si re-
cente eu egard aux difficulties
de tous ordres que confront
I'Enseignemrnt Prive. Sans
defaillance, le Cothge pour-
suivra sa tAche, samtliorant
continuellement ass m6thodes
jusqu'a leur parf4ite adipta-
tion avec les conditions du mi
lieu.
Les inscription-s e reyo-
vent tous les jours ouvrables
A partir de 8 heures a. m. V
Les course particuliers se
poursuivent pour-les eleves an
retard et les ajournes de 'Jilu.
let.
Inscrivez vos infants avant
la rentree qui eat fxee au ler.
etebre.,

ROYAL MAIL LINES

LIMITED

Le SS. LOMBARDY venant.
de Kingston vi le' Sud sera
ici le 15 courant eAi route pour
IEurope prefiant Trft et pas-
sagers. : : -
Passage pour l'Europei
$ 90,. : .


(A VOTE PU TAILLEUR .8M
TOUJOURS PU NOUVgAU 9
.M. : .,



Antwholoie des Conkurs Y'diw..... ..._
Anquetille Satan candui! le bat,
L rnum Len problhmes det la pedx .an
Ch. Dickens Vie e N-S JeLus-Christ
FuAnthlBrentano /eurse ide l Toriue.... ""'.
P An uetlledy Toi ea mco i. .. t., .* *.4." 4 4
K. BARCLAn La Fai oire....... .......... ...
Ch. Dickens-- VicAd. N-SJs-hrisl....... :' !



Le Fevre L'Epopde du C"coutchouc
Lewisohn (srael, oit a -lu? ....
Quarter Noir ........
Nitti L'Europe o piWX,..
Remarque A 'ouest rien de noutrau ...
J. Rostand La vie des crapauds ...
AM. Tinayre La femme ci c on secret .
-- Trader Horn .... ........... .
P. V'alery Regards sur le monde actud.
O. Wilde Le portrait de Dorian Gray ..
Z ishka La guerre secrete pour le pitr
Dewey Les teoles de demain ....,,....
Zolla L'Agriculture moderne .... ..
C. Doyle Les adventures de Sherlock Holmts,
I M. Leblanc Les amwenures d'Arsene Lupin..
A. Bernede La galhrie criminelle ......,,,, i
Mile. Rose Cent fagons de preparer.,...,
-- La cuisine de M'artine .............

..#i
'*
.o. i ..i..: ;:, .,.


Ies Dents


I .. : ,'CO( r-A' ..
tcrsr.L, :'. p .- ,!L: ; ^ r n ~ ^'r ~ : !--
L^.^A^i f^ li- ,lnh d.. ri ,i ..
t :l**- ;l .t;^ :. -: ,; '. .... t &,-.o rn h *
" .' .- ., nt.' A 5:V .


r043 '*'l' ^ ^ i'4 4 1 '2 -
o .u ', : ".. .: .c "- :1 ,i -.. ..- ', -
. .
4:.' ":r : '' ,',:s ,, ; \.-" ? r
4 3 4. ." "

_.4' .3.'. : .- (I '. -
r ":2 -- '*; oh ? t
flj4 cr.-4 . g,. ,
t fl- t .... . ...S ; '.'! "' : ( A ..- i.'


Poudre


Dentifrice


P9s Effitc.w, Plus Eeowtomique.
.ifKe..-,n & RhbinNs. Inc. New York, F. U. A,.
ti e'roduits Chimiques depuis 101 anss.
V--- I- ----... V TN AW
tI7LE ID'OLIVEDE PALESTINM .
*&. ^


MARQUE vSHEMEN2
'' '* "^ f


".:T^
-... .:

. : :: .
' J' .. J: :.^
... /


Ft"


HONOREE

EN VEN.TE


Royal MaultLines Limited 1
,
L J. B.JIGO 0


.... .. .: ."O ........


DE LA
FOIRE


FROM 1i

MEDAILLE i0
DU LE VANT 13s
4:4


DANS TObTES LES


^SgiV !


344 3l-f~


Wlv ws~aiw rr w s 'WIWI


-------- -' i;..' i''iT


~akPP4~Lj~


blanchit


COLLEGES
SMN BOLIVAR


t^**asm


i