<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02233
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 10, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02233

Full Text























I


?
\


38 me ANNEE.


QUOTIDIEN FONDE NO.: I
F :. I "::-" .. ..." .... : ; : .:.: ... --: .;.-:. ... .: :... .. *


... -- ..--- .... .. ..-...- ... .... ... .


PORT-AU*PRINCZ0e RAITI


f'iNDI 10 SEPTEMBRE 1934


No. 1339a


-..C e... ......d s6 A Ae .. ... -- -.- ....... C-s.

?Assemblte G neraie des Actionuairs rAC c MEJJI, I Cor Prao


lgy &Je glnerale a au-
(Conseil d'Adminis-
i accorder une pro-
du dilai stipult
dit cod rat du 12 Mai
i qui prevoyait 'um
tItemps pour la rat fi-
-" contract par le
te!atif d'Haiti et la
an u Montteur de la
nt.~ion.
a de m me autorise le
.fAdministration a -
inae brie perio-
..dcomptlissement
fltarea actes speifi-
us.danrs le dit con-
Mail193d, et d'effee-
net .re Uig&eres mow
g, Ie texte du
dans opinion
('-Adniinteiratiq


i /clle financiers amcri:ine.
4 n Al.- -

DISPARITION
CONFIRMED


On nous confirm la dispa-
rition mysterieuse de MA. Val-
Ne. un des principaux emplo-
vyes de la miason Robelin. La
chose date dejA de lundi der-
nier', eC jusqu'i present on est
sans nouvelie de Iinterss6e.
Comme ii est rest jusqu'au
dernier moment un employee
modele, et qu'on ne lui connait
ni embarrass financiers, ni cha
grins personnel, on ne sait
trop iAluoi attribuer son ab-
sence prolonged qui, esperons-
le, ne durera pas davantage.,


Nous attircn l'Uat.entkio
de la police sur ce quli so 1p:.as
se es jou0s-C aU m cietlre .....
Une nu&e de mendiants, de- dVoiici : texte de ad e
gucnill6s et sales ai fire peur, du Norf' Oues a President
onit pr!is possession de Ia nc- Ade L R0publique don't nous
eropole et harceihlkt. de leur a- ois s di a lica-
Sent.ee a ]eur sortie, ctux qui (tion ..: :.:::...::.. ::
s'v rYndent pour S.o rut(l' ....
Sou prie' sur in tmnle d .- otdeTPaix, ,e 4 Se:pter-
Ioun. OQI a parfois s-'i bre 194. :.
dIun ouvri r au cin1s4i1t.c, ,on Ex: ieneele JPrident
imais n soul refturs devr. t cal- ,:tui Vincent, .
ner ',ardieur de (s. pr i-ttndu>s I a(,,. ~at.iunal
ravailieurs, pour cui Ie <.jobv:. Putt-au- Prince.
StWt le plus.. .so.et a-in .onsieur le Pr6sicdent,
pretext Nous vousons accomplir un
No\,us. ne croy.ns pas neces- devoir de recounassamce en-
a ire d'msitter sur ia ques- vers Votr6"Excel]ence., en ve-
;ion. car si la x e;t e sin- 1nant lu oftrir sous former d'a-
ce no se trouvent mIme plus dressed. aprns nos manlifesta-
a.u eineire. tons publiques et nos tees-
-ramIn, nos pl vifs r-
.- ........- -.-...--.-.. ,- merciements pour I'in er et t
la sollicitude qu'elle a tamoi-
NOUVELLE MARQUE gnes a nos populations du.
DE RHMIl Nord-Ouest dans l]a question:
de fig'ues-batanes..
N. N colas Cordaos nous a 11 y a deux ans -environ que,
fait .e pai-ir d-e nous envoye.r soucieux t emu a just titre-
des chanzibons d'un nouvel- de la situation 6conomique du
Snarque de rhum qu'il vint Pays. Vou; avez entrepris laI
de lancer sur Ie marchDC le croisade en faveur de la figue-


!


ier a lieu, come nous1
pannfloneel d'apr&s ia-.
t onvwocation prcdem-
i dran.vuis le lonrit/ur
sCleare fournbux, (a rttu"
l.dionnairs d. la Banit-
rationale.
lmwe nous tavcios w aule-
expfique dans un de ios
1 o numerous, cette ren
.g nirahl des a;ionnai--
dtleCornit Spdcial du
a prig preitexle pour
.ger la discussion du
tquidoit mietre in au
A de 1915 et it ses suites.
f rnion, disonm'nous. a
Au Vaspeel d'une simple
"iti Les actionnaires ne
pat pas dtplacs. et ont
6 Jmet d&lIu Icure
as 3131. Voorhics U
tes, dans la formin qut
avions expliqu (e.
fet eru de leurs psleins.
*i, ces measieurs out
kladecision prise par lI'
l d'Admrinisir:io' dc
tue d'taulori-'r la ,s-;
du Contra Iint--rir ?"nu
The Bank of Haiti Inc..
anonyIme dc 'elat dHe
tnlicut., la [anquc Va-"
e de la IRpublique
usii et la RE p bi 1t i q u e
Stili, le 12 Mc .a ,11 sui-"
lequel la HBank of Haiti
propose de ','ndr' a la
pubique dr'aiti, ct la R"-
tque d'Hlaiti propose d'a-
r tues Its actions du
)al st u de Ia lanque
danale Ila RIpublique
* i, et en rertu duquel
vcelt derniere a accep-
tmaines stipulations et ac-

Jwzt ensuiie ralifi'/a dIo-
prwie pair ite Conseil
A iravirn de la Ban-
Nb. nate de Ia Rtnubli-
laiti accordant i la d-r
Sfai 193 des pu1roirs
.uatemeni i parcmTn ial
Vf aur William H Lan-
ie Monsieur altIer F.
mFies de signer ie diL
rat
Did tt t aernq ratifies
";gprour5s les pouroirs
prmmeuf aecordes aux
Willaim I'. Lancaster etd
W F. I oorhie een .er-
..i la due decision, ainsi
.tes les me, ures qui ou i
Cf a en consequence.


Sparu iron. desirables el qui
Sp.rrrtoni ire suggerees el
a t;ipro(1lP:es pr son conlen-

hi ,ti! de cImuparsr Ie r
",,fl des iratruux de f'aostt-
hY:-d ris aetionnaires a'ree la
t' a uitn -e nous arons
duiJ publiee pour se rendre
compc qneihl!. n'a fail que
sifre '.'rdlr du jour ide
po::, n p int, et raluifer aur
t..q An int lout t' n (fil
1p.si Iat de ratilier. La riu"
'ii, n'iail done qu'une sim-nr
h tf> rmalith; el une fois de
pius, e'es nous qui arions
raisn. 11 n'y avait pas lieu,
pour une simple formalift. de
renroyer l'examen d'un doeu-
mren! si important, et it /tait
fciile i nos s natcurs de lour-
ner la di.f'icutC par I'nser.
Sino; d'ur:e simple phrase dans
e 'xf(c d/u central d'achat de
In {;nnitbt.
.4i a" t'onmnission du SHInat
:it i' "i noir conseil. noUS
.(: h 'n bhIt! plu a(vaInIesi
i. ,. / < 5 ::n ,L' I ;folI ha iein
i iLq haiaionatl

:(. ia,: .'..
T r snrccr pis1.
"".:, "'../;,'/ ,norbre dcl formali-
i paifnce, ous
: < S dire im plici-
T n't/!. ; 's dcu Re-

dr-f-s noIre administra-
$!; tdnsi quc Fdu /raile de
191: daeS accord s fd C!e sous
acr cr s. Tout! !'crsentiel aur
,ri :" tFail drans ce sena.
i n, n est pa ainsi, et C'est
da,:.u:,ge, J aJis tout n est pai
,iA', rdu. Certes, arec le
& .;h:in renourellement du
',;,;r. amricain et d'un
irs duS nat, nous 0 som80
!, ;?ns aissi certain de oirl
lit>; 'uOu;s f arzranger szui tanlt
h'. '": du Prinh'nt R11.se.
(I.i'. ;ais i es 'ncore Iemps
d, r:.s r'aP raper. La 'Cour
usdio;n Aipule hdu Senal a
c;b.:'f w!isfaction. Toutes
ie foirmcdiies don't etle exi-
,cal 'a ,'omplissement sont
main2cu1nni remplies. Yous
capiron' qu'elle appreciera
I"ort qzui a 6ti fait pour Ia
coitnici', cl que Ie plus t61
;wos'ibl', dis que reprendront
,s. ir.'iaux. ele fera aussi,
t- son ca\e.Ie ncessaire pour
dtcarrssz.r la nation hai-
tInne l'humniliation de la


LA FLOTTE AMERICAI.YE
VISITERA LE PORT
GONAIVES

11 est fortement bruit que
Ia flotte americaine visitera
les Gonaives vers le 21 Sep-
tembre, et manceuvrant dans
les Antilles jusqut' la fin
d'Octobre, it se penu que
des units de temIps en temps
aillent se reposer dans cet-
te comfortable baic.
Les Gonaiviens Qfui avaient
tant souhaite et tant recla-
me ee sejour sont doie satis-
faits.


LA DIRECTION D U
MOULIN BLEL Y,..


f _La Direction diu Moulin
Bleu nous prie d'annoncer au
public que la representation
theatrale organisee par M.
Prince Spaventa, et pour la-
quelle elle ne faisait que pre-
ter gracieusement son local,
n'aura pas lieu demain soir en
son 6tablissement. quels que
soient les informations con-
traires qui pourront &tre pu-
bli&es.


LE GRAIN DE SEL


L e vTit-mire: cr e d q 'i a


Se rie ure
Siance de ce nmfin


paru dans le journal intitule:
I<.
Les avoeats prennent lec:u-
re du dit article et en recon-
naissent I'identite.
Le premier temoin se pre-
sente, c'est le Colonel Deve-
, sin.
Sur nombre de questions po-
sees. le tdmoin declare que
e'est sa police, d'information
, qui lui a remis le journal le
> et qucil igno-
re completement la provenan-
ce et du journal et des tracts.
Su Finsistance de Me. Ri-
gal a connaitre P'individu qui*
Jui a. remis le journal, le Co-

(vCor sauie G e pat e)


de la Banque Nationale


pa
7*


SNous Ie remercions do son
amahilit et a souhaitons tout
Ie sIuces po-sible P son nou--
v-eau produit.


0$


km.BaQ~~bBI MDBn


I ANAIVERSAI RE
SPORTIF

Hier. 9 Senteibre, a &t- Ie
huiti'me anniversaire du jour
ou notre champion Cator s'ad-
r-ea, et a -ugea du meme coup
SHaiti, record du monde du
saut en rniguefur-.
ne e tc .pareice, unique
danns no- annales sportives, ne
doit pas passer mapergus, et
tout en renouvelant no110
compliments ai C(tor a cette
occasion, nou11s e po.vonIS ne-
pas nous demand er t o'II sont
1es nouveaux athletes ciui
von: prendre en main e flamn-
beau sportif, quand ii nehap:
p)er1ia au.x mains de leurs gmo-
rieux predecesseurs?I
0 ,- 1 7 -

ACCIDENT MORTEL
Mine Ernest Cliu'mp]ana a
5te victim d'un accident mor-
teL. Le pir-anc.hev de sa maison
~ifondra avee elle. Emmenr'e
a ] ropital dans uni etat deses-
perant, elle mourut quelques
atures plus tard.
N4e Clara MartelIy, Minme
Ernest Champana etait un
nmenbre tres interessant de
lnotre scci6te ou eile 1aisse de
profonds regrets.
Nos sinceres condoliances
a la famille 6prouvee.


ORC ESTRE SONORA
Jeudi 13, bal de 8 heures k
I here, a Terrace Garden,
P6tion Ville, entree Gdes.
2.00. ...
Samedi 15, de,8 heures 80
a 2 heurs 30.-. a Terrace Gar-
den,Petionville.
Dimanche 15, de 4 heures 830
a 11 heures. du soir, dernier
alnl a Kenscoff, H6tel Derei :v


(roir suie en 6e page)


.. *--::...; ,:: .. 1


f avpw


0


Ce matin, aux Casernes Des-
salines, a comment le jugl
ment des eitoyens Joseph Jo-
- ibois files, Petit, C(bhain:
Max Hudicourt, Louis '
lard, Me. Massante, Alphons
SHenriquez, Saturnin F aw
eois et Jean Brierre.
La Cour Pfr votale a : eC,. c.:-
1 posee du Co, lonel C(Oer'ut,
president, des Ma'- '-
mand et Holly, membre .
Autbanc dt2 avoca t )i
assis Mes. Hudic.url. IL a,
Nau, Pressoirv Lech Ad.
Francois, Moise, Sabalat, L,-
mile Cauvin, Jdrtme Salo-
mon.
D)e nombreux journalis'-es
suivent I'audience, ainsi que
des parents des p rIvenus.
La s-eance s'ouvre a neuf
heures et demic.
Une demand de recusation
du Major Armand produlte
par les pr6venus Callard et
Brierre ,est rejet6e par la
Cour prevotale qui, aprs (1de-
liberation, declare que cette
reeusation n'est pas fondee.
: dee.
Les chefs d'accusation 1.-'ct:1
b Jus. La Cour prvota"N, ju,-e
de faire son devoir u '.:n-
cieusement et sans pa-ion.
Mes. Rigal, Sabalat, Cauvin
Il6ecarent quc lI, Cour prev&-
tale Superieure n est pas cor-
jpe)Ctent pour juger Iails:i'e.
Ius presentent des obscrva-.
tions, demandent Ie renvoi,
Cet dut ant plus que les pre-
venus ont declare qu'ils no
sont pas-encore prets pour le
I jugement.
Les avocats soutiennent Its
points de vue de leurs client.
L.a Cour prevotale entro en
deliberation. Elle reprend sie-
ge et declare: decide que le jugement des
p revenue commence aujour-
L L& chefs d'accusation sont
1j3a nouveau.
Me. Hudicourt pour Max
Hudicourt depose des conclu-
sions (declinatoire d'incom-
p6tence),
.Me. Rigal, depose truis s--
Sries de conclusions ainsi que
Mes. Salomon et Cauvia. "
La Cour pr6votale declare
que routes ces piE-ces seront
oversees au dossier.
EUt Ia stance continue.
La Major Armand donne
l eeture de Particle inerimine






frn SPDUTHS u
..... ... .. ...u. ..W

F5 SEPTEMo 1934
S(Volt .e No. ie Smedi) i


Quelques minutes aprils ar-
rive un a Atre message du Se-
nat1,annoneant que la Loi sur
le tabac a -tt I'objet de vives
discussion et que les modifica-
tions apportees par la Cham-
bre sont rejetees. Sur ce, le
*Dput4 Piou ayant la par
demand de rectifier paZunh
vote les: objections proposes
par la Chambre" et donne
:une centre proposition dans
Ia proposition dans taquelle.
il sollicite le vote de article
6 tel que la Chambre ]a en-
voye. .
Cette centre proposition. e-
tait votee apres mise au voix,
la Loi sur le Tabac est renvo-
ye au S&iat. La Chambbre des
Deputes ayant requile messa-.
ge sur -la Loi de la Chhinbre
des Comptes, passe a sa dis-
cussion, Apres de nombreuses
modification, l]a loi est vote.
Le Budget des Finances)-
transmet au Senat vientde- .
tre renvoye a la Chambre. II
comporta une creance de Me.
Alcius Charmant.
Le Ministre Laporte prend
Ia parole pour dire que ce-
n'est pas lui qui a pris 'ini i-
tiative d'mscrire la Creance
'. Charmant dans le budget.
ir-ais plutot la Commission du
Snat De., plus, soutient-it,
cette initiative West pas en re-
gle avec a. Constitution, ear
seule la Chamnbre a le droit Ude
voter en premie-1ieu les penses. La Chambre'e- de l'a-
vis ,du Ministre et la vale r
inscrite pour Ia publicaion e
des proces-ve baux anu nMoni'-
teui > est ausk re jete. etanrI
d .filans I e -mme as que la crTa i
o- Charmant,
On passe au vote des voies
et'moyens apres une court
discussion. Puis ii v a un re-
lAchement dans les travau>:,
II est minuit 5 quand ie Mi-
nistre Laporte demnande si
ro1) va continue' jusquPi 4
heures.
12 ibrs. 20. Vot e dla loi
.suIr le Tabac. Reception du
Message sur la (omiptabili-.
te publique.
1 hre. moins 20, Le presi-
dent de la Chambre forme Ia
Commission ehargee de sane-
tionner: les proees-verbaux.
Elle est ainsi constitute, ChA-
tdain, F. Laguerre, Telson,
S Anglade et Fourcand. .
.... t hre -moins Le President


de la-Chambre announce le S&
:n at .. ... :.
I hre. moins8. On passe a
S appel nominal des membres
des deux Corps. I1 est consta-
te 18 Senateurs et 9 'Depu-
.. .. ... . : .' : '
Ire. 4.A LAssemblee Natio-

(voir suite en 5'me pave)


1C~44~,


emandoz & la.
!)JONNERJR.MONT-
CARMEL
i POIMADEGOLDEN
BROWN


Pour rendre les cheveux sou-
pies, demandez la

COM-BRUSHES


Grand'Rue 172,L
TeBIphone 218,


REMIER IEM1ETS.


M. Edgar Ellit et fa
mille remer. ent ir,:4r: e n .
kn' s ami- de Po:.-ut.-"Prnc.
.onne des ...':. iV:" "e >V.4 4 -y..
uathie a lo";n (Ie *
e leur regretItO:.

i, 3 .e, Gladys I. Elaln
l-,



1ur profound 0 t C in&e.
IP ri-a rine, E'"6i :
tembrc 193L


SERI-C'E .\ATII.lAL

I'H YGIEXE

ET ASSISTANCE

.PU LIQUE .
Ecole Nationale de
Midecine et de Pharmacie
AVIS

La Direction de- iEcole Na-
tionale de Me'deeine et de
Pharmacie avise les nteres-
ses que le registre d'inscrip-
tion sera ouvert du 10 au 29)
Septembre 19 34 inclusive-
ment, de 9 heures a midi.

La Direction.


. . ... .






fabriequs en Ai (le-


.1terre pour autos elt

S, auoiis .


I. .venlenchez :


A; kM teis&Co


o-r rantlt un
1na: dt la


- -KU- --strr/nw 4&4r m nr -


Glace dc


ork't-aPu?rinct


~ I


15


I



~ I
I


Devenez votre propre Comptable en
Compete de Qbheque la B]anqwt Nvat
epiublique d'Hati.
; 4k^glAa^^^ _ft^^^^ *'^^^^^^ ^Jg^j~gipj~a^ l"'"t *^LB^ .lf^i'fiB .


COLLEGE
SIMON BOLIVAR
:- Etablissement
d'Easeignement Primaire
et Secondaire
Inltrmtr et External
Toutes les classes.
de Ia l2e a la Philosophic

Rue,Magny, No. 113
................... Petit-Four)
Telephone: 2897
SDirecteur: Nlauricr Clermont
Prefet des Etudes: R. Chalmers
Administrateur: C. de Catalogne
..--
Le ColleUg Si,,n Bolitar,
tfonde en Janvie' ?.:,, a (ti:r

(I? Seig nOc eOnt., hi oib r\
I >ucce- u...q i lui o t i-va.i ;a "i/.-
skieration des painnts tan )
1a.Capitaf( que (ie a ro-"
ce. IDeja, ii a forn quin:u.
I Bacheliers, e-e quiMct un cc 11i-
fre assez remarquable iNt I ,
..ue. ecole de fondatin .si vt'-
. center eu regard aux difficult.
de tous ordres que confront'
I'Enseignement Prive. Sans
de|faillance, le Colltge pour-
suivra ;a tache, ameltiorMn,,
continuellement Ss method
jusqu'i leur parfaite adaplia-
tion avec les conditions du mil
lieu.
Les inscriptions se r.-c1i--
vent tous les jours ouvraoics
a partir de 8 heures a. m.
I Les course particulisr s ,
poursuivent pour les eleves ten.
retard et les ajournes de juiil-
let.
Inscrivez vos enfants avan
a arentree qui est fixee au lei.
SOctobre.

S REMERCIEM ENTS


Mine. Vve. G. B. Diaqnw.U
Mme. Etienne Carmant, nP
Dianuoi, Mile. Antonine DI)ia-
equoi, Me. Etienne Carmani,
.MMt. Annibal et.Marceau De-
sinor, les families Kenol, Mi-
Schaud, et tous les autres pa-
rents .et .allis remercient vi-
Svement les amis des Gonaives
de Port-au-Prince, de St-Marc
et des autres localities qui leur
out donn& des temoignages de
syipathie a roceasion de Ia
mort de leur regrett6 epoux.
pe, heau-pere, beau-frere et
cou-ia -
Guerrier Diaquoi,
survenue aux Gonaives le 21
Ao ft eecoule*,..:..
ls les prienm: de croire a
Sletitr profonde gratitude.-
.... ?. .... :" i .- .- ....-* ..... -.- '-" .. ... -' .....


I Wine


.caCriCaufln de g ee dt
meileIure quality.
Livraison rapid effecc.ue
SLuoLidiennement par no2 ,za.
njo.ns pat& en Diane dr>
S.o i on de P 1.:'n
,au-.r"jn ,n, e'un-t a' l"

G LACILRLES

r 'e ie AA'. CLj (.;a .. t. L
S i .A, L. .E ?




7Ti0} ft J.- p .: at J i g+ .e / .'
( / i' -E GLAC EE* ?

LUPR LA VEs


I uroou ToVuveau, qui ne
r> rx on ^x-meinturer
- .. a.. r L '. CV dNuro.e
A,r,: w.." -, -' a "
public h ;ie n r 'qr .l' sine ?
Glace jde j 'yj';- Prr ne. G(Th%
tez c- r .' ; :' e
VOS 2 .- .....

RseN v: t .-
tant .. 4rt ,:* .
p 'rali v\s ; -,: ... .

ENT.LEPOT


FRIGOgIR ;.
No05s c. ambrnb-s fr'ods o.
Ce.c ric:n ...n;., nIiLLze a purit
et p-&U : ^\t \, r :'unptrj .
que .c Lu"it e : i ..i L I A

truits, etc.
Le iCublic et c arlalement
invite a visitor nore usine et
a inspector nos models de
glaeieres et de sorbetierea
dans notre saiie de vente.
Consommer de la glace, c'es
f air* ti ri )o tr,,b








F Port-au-Prinf&, qJi a 6t3 en
nra la direction de i Comtpa-
gnie.
.. AM. M. LLOYD.
Ac. A ent Gnt
Il il mt .9 a~. .9 } i~e ,


Si vous avez eu froid,
pour 6viter un rhume,
Pendant le rhume
pour 6viter la grippe,,
prenez quelques comprim6s do


iRHODINE
) "'USINES DU RHONE"
-/ "-- PRODUIT FRANQAIS -
SComprimes k 0 gr. 50 Tube de 20 comprim6s
_._, 4 Etui aluminium de 4 comprim6s.


I


A


U LI U v ) V E1I;WI 1 ^ '-STII R a*uhqr^^^


* *- --


iglWWWHM~ittw


I


- - -


i


i


" -_._


l t ItN
,. :" ... .| ..
Sol I'i s C( 4,...j

I Souliors Blun|
Sitilttes,
fI*;tufl'hLi
< p;. ep<-.au>. d '
/nt iuie, a. 1
, t,,t z .o.$ .
S..'t. *





< 145H RDLITE 8jflV hw t 4 .-*^^-^' w^'iiw-isw 'As't PAGIs B


rmres N veles du Monde reues e martin


f Par Cdble. Radio et Correspondence Aerienne


.t.o. Le Departement
fares Etrang res a d-"
:t..dianche les rumeurs
e tetative de penetration
use en Abyssinie, qui
ort ltalie a envoyer de
lles 1 troupes dans ses co-
Sffricaines. < Sdans a plus complete
ran a-t-il declare, de
s fits qui pourraient
interpr6tes come des in-
-de a p.n6tration japo-
Iet justifieraient Palar-
'Italie ou des autres
nces europeennes. Cer-
~ nt, i n'y a den eu qui
cause les precautions
tires signals dans les
lnies africaines de 1 Italie.
xx x
3ASBURY PARK. Le
4Mrro Castle, de la ligne
ard, est arrive en flames
ce port, et les matelots du
gle des gardes-cotes sont
lcte-s a son board pour I'ex-
plrer. On estime que des 560
Vrs, 430 ont 6e sau-
:et que 130 sont morts
arus. Juqu present,
tsdavres ont ete transpor-
i.Ia Morgue. La line
j valuee A 398 le nombre
Saves. et a 162 celui des
t. Pendant toute la ma-
e:la chaleur de I'incendie
*aaib..pas permit aux sau-
eftears de prendre pied sur
rpaje briilantc et c'est seule-
.ent vers midi que le com-
wdant Hodge, muni d'un
masque anti-gaz, a pu en visi-
SseeUtement le pont. Les
hmmes font toujours rage
mls Ies plaques d'acier, et. le
ntact du metal a litterale-
nt brfle se s e e s. W. F.
Warms, second du fMorro
40eD, est arrive a New-
okI, mais la compagnie lui
ibterdit de donner des tnter-
iewla presse. II avait pris


le commandement depuis ven-
dredi, plusieurs heures apres
le commencement de 'incen-
die, et la mort du capitaine,
qui souffrait d'une indiges-
tion aigue. -Dans le bar, on
aurait trouve des verres fon-
dus sur les tables.

xxx
LA PAZ, Bolivie.-" Les si-
renes des usines out &t4 mrises
en movement dimanche, et la
foule a danse dans les rues, Ie
Ministere de la Guerre ayant
annonc6 que l'offensive para-
guayenne dans le secteur de
Carandayty a et& repoussee at
tvee pertes. Le .mouve-ment
tournant des boliviens a ete
couronne d'un success complete.
Les troupes paraguayennes
sont virtuellement encerdcls,
et leur situation est desespe-
ree,.
xxx
ASSUMPTION, Paraguay.
....... Le Ministere de la Guerre
a announce dimanche un vio-
lent combat dans les secteurs
de Bahia Negra et de Caran-
dayty, ainsi que ia prise de
deux forts boliviens.
x :>N
NUREM BERG.- Au con-
gres annuel du part nazi,
Hitler a declare que les for-
ces nazies, les troupes d'as-
saut et les chemises noires,
sont des institutions perma-
nentes. et qu'elles constituent
des tresors auxquels person-
ne n'avait pens6 avant lui. II
a ajoute que les troupes d'as-
saut n'avaient rien de plus a
voir dans l'affaire du 30 juin
que les autres organismes du
pati. -)'une seule voix,. Is
127.000 soldats des troupes
' assault et ies 12.C00{ echemi-
ses noires qui !'ecoutaient ont
criS son discours.


PANAMA.- Le ta> de la Grace Line qui se etre et A I'tablissement de la
rendait de Buenaventura A paix eternel'le.>>
Balboa avec un chargemenit x .
de nitrate et de care, a annon' VAiSOV I -- .)imnc- ,
ce par radio qu'il etait en fPu la cenrtmon: do cl eu ,
a 200 miles au large de Bal- 9eme congr.s ahti-uv~ :rcu-
boa et qu'il comptait arriver leux s'est doni6e pour prl;'l-
au port a 9 heures du soir, dent le sous-secvetaire (Iat
x N Piestrzvynski. 11 a ad s GENEVE.- Arthur Hen- son sein 3 nouveaux mirnhrc_,i,
derson, President de la Con- 'Algriei, i'lnde Briitann :
fdrence du D-sarmeinent, et et la Russite.
Louis Barthou,I Ministre deUs x x*
Affaires Etrangeres, sont tom WASHI.NTON.-- A 1V ,-
bes d'accord pour admnettre ception des p-ote-stua;" a-;
qu'une convocation delia con- deux pays Ide ,'Amr l
ference n'a pas de raison d- S >ud centre certavit I_
t-.re avant Novembre. La 15, tions fates pon4dant i-."
session de la Ligue d-s Na- enatoriale suv, e con.
tions va done retire le d sar- des arrnes et run, i-
mement de son ordre du j our, enquoteuOrs KoS ni d t ciar. .,
en attendant Vevolution d ia pouvait s'attendre A ,:
situation en Allemagne, 1
sort du Paete Oriental et ia'y "'- r.-.rt .....
resultat des conversations en-
tre Barthou et MussolinP tIui -6
auront lieu ie mois prochain,
Si le pacte oriental est con-
e.i ii s.ra promptement .ui- f .. i
vi Idu retour do I'AIlemage
la Liguie. On parole beaucoup ( Chm,-', -.p
aussi, dans les milieux inter-
nationaux, du project japonais Ancieri Club des Of 7
d'augmenter la flott-e du
Manchoukouo pour pouvoir S-ioce .c !
renforcer sa marine sans vio-
ler i os trait s. I.I:n S t I a.'-


I-,,. -, 7 42j 117
4 ,..~' C;
V ~7 '
4~jLit['~ J .~ V~. it;
A'


xxx
MEAUX, France.-Parlant
" Ia ceremonies de commr mo-
ration de la bataille de !a
Marine et de la naissance de
Lafayette, ie Marechal P-
tain, Ministre d a Guerre, a
declare: re que les morts alleemand-
qui r-eposen a cot de d tant
,es notes rappelieront a leur
pays que la guerre nest pas
une vertu e-n elIe-'meIne, et que
i'humanite:1 ai-pire settlement a
la g~urison de se blessures,


relations encore plus senaa-
tionnelles. Parmi les temoins
citiS se trouvent 'American
Ari\rn et_ Corporat ion, la
i.)upont de Nemoturs Corpora-
tion, Ia (?tii Wright Export
(:urporation et la United Air-
craft Transport Corporation.
VARS()VI E. 1 Une belle re
c('tfion a &t. faite aux frres
Ad, n, i., les aviateurs



; k v;.. ,- t. -. i-;t,
4 .1"nu agaire du

j ::' i':- i "- :.. .' {ruE n l:i ( l-
-.. w-i, ;i
!-- Et nl O i,


:01)

[(-101%


7:::r


~~Q~~1~~Zow n~Cew.--'R -~" .' ~~~ BC~~ 1r~ n~~~ g~1(n.~ 1~B


S ~ ~ ~ ~ ~ ~ Ik -21125N-Sw~- ~~t..N N,




r w!.o1,o


ro




SPOURLA REV

DES


'.( L

4rticles
SUperieur
: : .
.-Modderes
.:. .:. .

w ^_. .. .'.
.<^-...


42: 4&ts773-'tjjS<. itt/A


.4' r~' ~
4
'4/

"p
lit


... F y)AZ4.~A4



/


- t .~.


4n.
r

t4c$
1~


'4~t VA.

~2K.\ ~
NC

it


TREE


AS


/ Tobralco A 'fleur
4AS SES Bazin blanc
Crepon a fleurs'
:/ (garanti lavable)
/ Soisette imprime
^s /- Soisette uni
Voile blanc strp. et inf.
Drill blanc
Drill couleur
Tete d'indien bi et could.
;/ Pate dentifrice
Bretelles
Chaussettes
Demi-bas
Ceinturons
*1 Chemisettes /
Peignes
Chemnises
e e,...


Vve Jo


L'ordonnance


Toujours
prate
Vous
plaire





seph EL SAIEH


par excellence


a suivre au voucher du soleil
Au coucher du soleil apres une journee de
travail assidu on d'exercice violent, Vlordon.
nance ia pi;ss re nchissar, te est un grand
verre de Wh-te lorse Whisky k l'eau de
Aoda frappec.
Le White H-rse WVhisky supprime la fatigue
et ressuscite 1'energie ianguissante. Ses qual.
itis reparatrices et sa vaieur digestive sont
bien coinues dea sportsmen dans son pays
d'origitic ainai qu'i Ve&tranger.


e _,
I.. -" -


ft.. ... ,


' ......... .-.


.47 "> -'?i
~ir~ K~ac& ;e92. ~ta.rS


. [ [ "


I


~~~ibi~~blYlli~,1C~P~I~IIIMlftS


I


M;mm I I m m m
Z'777: 7477TV I T`


dF
WIN


"^Sfr1*.V ." ^^V


PAGE 8


~-ccl


PlrelhPI


Q


NSUPANC
alo%-W or,% AMR% AIN
noAir-%
Elm FLJI miluctFs Ai


RBSE


I


WH' ISKY




.. : : --.b ; .:" .' '-." "-"--.. -.'


its RA ytiletirS
. ......... .. -7, ,. ..... l o w; .. .,....
QU.Ti:.- FoND"- 1 0i
IRNAI COAUVET 4 CHERAQUIT
S Drecteur
G.CHAUVET
.R.tacteur en Chef:
SMARAU DESLNOR
SAdmanistrateur :
KRtS BONHOMML


:''' "~' ,


Mf~7-~VlIflg noVUALl4STU' .Ou-rrrUVVjiW


,
_ I


L'EXCURSION A U
LAC AZUEI.


LA MISSION -A PEIRARQ(KNN pl
PATRIOTIQUE DES I
SJ...NR. -.....................-..... )im.rnmta-i.eh r ch 'il


dlele
triot
sir,
vice-
sorie
tian
Son
de la
Prot
En L
fleur
t& et
AT


V L'excursion au Lac Azuei lonf
organis6e bier par notre ami auto:
L. C. Lherisson, avee le con- Cn
course de M. Prosper Chris- ait
phonte fils, a et6 un success h n
complete, et au retour. au mo-
ment toujours un peu dou- mla
loureux de la separation, rur
tous ceux qui y avaient parti- 111U t
cipe n'avaient qu'une seule UI'p
phrase a la bouche: la prochaine?> SI
Parti de Port-au-Prince e :
vers 6 heures 1, le group des 0u SO
memnbres de l'Alliance Fran- ).an
aise, de F'Association des zi
Membres du Corps Ensi- sat
gnant de I'Association Hai- I'.c
tienne pour la Socid, des Na- 1 a
tions et de la Ligue de:- Droits a de
de 1'Homme et du Citoyen,eom MS a
prenait, outre de charmantes
dames ect demoiselles. des e- B:ki
gislateurs. avocats, mn6decins.
instituteurs, tous distinguis
dans leIurs branches. 11 'ar-
reta suecessivement,. pendant ia
le trajet, i Tabarre, 'a Ia
Croix-des-Bouquets. 1 ai c]i 1a- i
pelle dte Despinose et ai Tho-
mazeau, oi le Prisident de la
Commission Communflne t.
son fils, MM. Alvarez, offri-
Srent aux et rsioniste:a l
lus large la plu s d..........
des hospitalitcs. En pasant.
M. Lh1risson avait remiS aux
di ectrices de differentes eco-
les des lives de prix destines
On fit une longue Ialto sur
les bords du lac, dans la frai- &
cheur et i'ombre eniehal ntelS-
ses de Manneville, of fun de
nos chefs d'Etat revait d'et.a-
blir une ville de plaisanee. A-
pre& les plaisirs habituels des
parties de champagne, bains,
promenades, et un copieux de
jeuner-diner a la bonne fran-
quette, eut lieu la seance lit-
teraire annoncee au program- -
me, et qui elle seule mr;ite-
rait un compte-rendu. Elle se
clbtura par le chant de la Des-
:: saliniennea: I
jj :Au retour, les usines Say- |
::::::::::: the 6tant fermies le diman-
::.:..;.i:.:.;.. che- on n..n s'arreta qu'a 'a.sile" .
i,':i.de Pont-BeudeQt, que 'on visi- I
S :.:: ta. de: :fond en4 comble. pilot .
,.;-par Ie syxipathique Dy. Resert.
Le-spectacle de la pire des in-
fortunes humaines eltura,
par utne note un peu triste,
mais eombien grave et dra- i
matique, cette journee si bicn
remplie. [


Adressons des compliments i
speciaux AI MM. Lherisson et
Chrisphonte, ainsi qu'a Me.
Alvarez, qui fut pour ics ex-
cursionnistes le cicerone le I
plus aimable et le plus aver-
ti, souhaitons aussi que se mul
tiplient ces pronlenades histo-
riques et geographiquties, don't
les deux premiers ont eu l'heu I
reuse initiative. J

- COCA-- COLA
.COCA-COLA


OrcTl)i aps midi, 1un e
nation (CIe la c iqua des ,Jeunes, compo-
de MM. Andre Monplai-
pr6sident, Seymour Day,
prTsident, Jean Nazaire,
miller, Edouard Gelin, ti&
,r, Murat Ge1in et Chris-
Kebreau rendait visit 'h
Excellence le President
Republique, te Grand
ecteur de l'Association.
,ui remettant un gerbe de
s, comme symbol de pie-
Sd'admiration f.liale, M.
plaisir se fit i'interpriteL
rise de vifs sentiments de
nissionf> et dte la .eunesse
ienne au Chef de 'Ettat.
i-ci possedant !e secret du
age aiseC et at ray ant, tor
Ides souhais en. Uhon-
de l'A >:ci.-tion, 1ui p'ro
out 1son cuncourI'S AYnI la
suit d 'i n ru. IV d'e (Ldu--
n Pjopulaire e d' n ,igs-
ontanl oii'rit a "a 'i c'leg
U! i.cai] po.)tiV S01 Q cle
ir d1 Ia Sainhi. Au chm
e, Ie C'unsci]e.r Jc: Na-
dlans uneC cour_ e i]B\>
ion 'cm cih.'-'t Jo I 'x .-
du cordial ;icc. i, r.. t
eMission. e. Lu; .:Lu -s-
s \.?tuX az(IJ s. <.I '0
'a onsuiue ewi.'wv;::wv k-
SS VOII
Ju v I. I-e., ...-1 :
sL~fI "ou ,.'(-dd 8 : .:


A. 4.
VE A~C'D


- -


AllNfE)
t ., tI4:LA


qw AWW ALI'
.. .... .. ...


NAAISSA.YCE
ou1 VOliS )'pp S" I'a
: 1h la i:ais :: ., .'. Edi :i
'". .. i ux l .lsS U :t. A,.. i" ,
uX...l" t'." "k '" i; E-)
I-. e r

a e e4 t e:nant s5 por-
_a'S-


A sp IL F- W-f


'4


'i la ii a


4.


Ce L ilianI


hE


Stte d. N. nDame de la a rdc.
pat ro. e d(' .ha bit .ati i R
V rard (Croix-des-Botquet3).
11 y aura comnie los 1ann1e
precedentes Grand' Messe, ser
Smon, suivis de procession. Des
photos-souvenirs des fetes du
21 Aout seront offertes aux
notables de l'endroit par la
Mission Patriutique des Jeu-"
nes>) et l'aimable directcur de
P'habitation, M. Desjardins,
r6e'.crve un nouvel et bienveil-
lant accueil a ses amis.

DANS LES SPORTS
* Hier, l'entrainemett pour
la nouvelle saison de football
a continue au Pare Leconte.
Nois avons remarquc parmi
les joueurs: Champagme, To-
var et Regnier lui-menme, qui
e'ayyat, qu0e4ques shoots en
atctendant qu'en octobre pro-
chain i] reprenne .a p )ace
d(Ans 1'eoquipe champion de
Po l-aut-Pri ce. On ke tr0pa-
re a fire une gr'lnde ovation
1 no'i.e as du foontbal.
Dimanche .)roelain, quon
-E dise, on verra 'voiuCr SUP
:. neliofLse du Par'e Leconte

S(,u Isacing et de POlnmn ..
d e saicson de F.o:bialn


Jeudi
ReprCise de :
AL"e tte Marchai daans
LA CA BAX. D'A MOUR
r T


L11X', A'i T ROI!
S a l. i sS...
i v&&et: 0.50 Loe


4aaaU~I*C*~Lr~~ttrA~ -~~ ~~~ ~I~


ttl


dc la racvuLi d" Naples (Ilate)
4 .'
.1Idcciinc (hin WCi'- AcCouchemeiti


se Cent lt a
4 P. -2


disrosition d' iublie de 7 a 10 A, ](

:, 1 "'
Av( 1 John Brown%'
fU.- % i t -): inal P de Paix
j C)..... n


-..- Cti c il -l'C E. "151rt fl..
,- -; ,*.' .. -. a 4. ; ; >*-..'-' "4 .I ra-. r
TO-X, RIHUM:: ,RONCHItE0 EES,
INFLUEL-ZA, .v..EC'.ONS Ds p,
C T-,,'" FT L poi
S.^WS^ IiM~


~ I~gF"""" I~ley g~~;~ -Y L~;)1 6aB~P.A ~Q~i-Yz.~t~:t weA~~~P.Bja~_k'it -.~r;~ *--~Z;~'~~k~


--- ---- ---


WV/
?*: .;
-I--"


49i -TC"


t,3t~ ;7$


._ B AleL,-4


Gros lot

Le U bilet


iN"Psi iez


v


- -- -


uouze IY "i S


64C\ Cl


pas a is n q,


etle ltulodliqe leu vta.


1' *4


ia lre. Et E rpist-blobez

riir Noll'relo erie Natio]M e, (


in aide


ibk A1


s Ot


V C


, de son co6ea6 be aco 1

e et de Bienaisanice p-.


;ravers toLote la Repulique.


-P 0o11


lon-les


ces


Elranlers, acelelez done vol

volire billet.


4-


4... ......... ....-


41


ueuv


Iii ui


& ~ .. *.;^
*: "" ': *::7:
.: .. ::


0i,


U. "" -"a
leo .6-
0 0..: p.:.O,":t'
,: .kk.44V
S:...%
.' .


A-


1'


ilaisonss.


'SRFSS~i


-A,- %mm


zs~ca~f~8a~rs~


-... ------ -- -- r I'


* .* .


EN PLUNGEE


i


:d


.... .......


--f or


Al t9'.'1Ct1


Ol
DRAM 1 DV SOUS-MARVIN
Entr6ee 0.50

L' iF .S K LA NUIT -
12 pr:-ni;i Tre parties,
Entr6e




pa.


Afffl~m~0*.)l.$n.4L~r~%w t~4k-4A~~ kwt4%Yf..........t...........


Avis au Commerce
La Panaiml Railroad Steamship Line a l'avantage
..,oncer ltes departs suivants de New-York pour Pwrt-au-
.4e. Haiti, directement, chaquc Mardi, excepts le ss,
. aslm qpu laissera Mereredi, le 5 Septeinbre, 1934,
sisiCristobalb, le Mercredi, 7 Npvembre, 1934.
. ToUs les steamers sont pourvus de Chambre frigori-


j6. Gvyaquil,

.ancon,
tGuayawquil,
$Genaventura,
o Cr uil,5
Cjes i bal,
$ ftemuventura,
Ig$ Anconj
$ Qzu~aquiti
.gCristobal,
Sgfuenaventura,
S. Aneon,
H Ouayaquil.


VAGES A


1934.
1934.,
1934.
1934.
1934.n
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.
1934.


13
19
27
2
11
16
24
30
8
14
22
28
5
12
25
1" -


P-AU-PCE,
Aofit, 1984
Aofiut.1934
Aofit, -934
Sept., 1934
Sept. 1I4
Sept., 1~
Sept,, 1934
Sept., 1934
Oct., 1934
Oct., 1934
Oct., 1934
Oct., 1984
Nov., 184
Nov., 1934
Nov., 1934
Nov., 1934
Dec., 191.


a
~1


'A'
Kr


Sem s e .crise


ou de prosperity

Ce pnieu a oujonrs

fail preuve tie merite
Vocic un pneu qui se passe de presentation en tous pays.
Les grosses sculptures mansives et saillantes de sa bande
de routlemnt, tenant fermement a route, sontl des symbo-
les de sicurite depuis lcs dcbut t de l'automobile.
Mhme au ours des annees d'advcrsilc qui rienentn de
s'ecouler, ses rentes ont dpasse eetles dee tout autre pneu,,
quelqu'en fil te prix.


I Le
le


le
IQ
le

le

Ic e


nstitut Tippenauer
1537 Rue Lamarre Telkphor, 8F1
lit Admissions aux BACCA LA UREATS
|S. fRhitorique et Philosophie
S-.. -Annries 1927 A 1933
ailissement doit ses sueeks a sa discipline, & son ex-
Ill~mnthode d'enseignemment, A sa bonne et large or-
a-tion, Pensionnat incomparable, Pension pour pe-
d&5e a 12, Cours classique general, Legons particulie-
CoG(rs de Steno-Dactylo, Comptabilit,, Anglais, Es-
l, Allemand, Preparation- Ele- ol de G.nie.
-ablissement garantit tous ses course et forme des
t forts et conscients, :omp"tents et eourageux.
-T. .enWsI r


Jas. H. C. VAN REED,
Aqeni General


I
If


.-


SOCIETY HAtI TIEN D'AUTOMOBILES
MlALLEHit," B ACHE, G ENTA IlL, BOGA T & Cie.
Port-au-Prince, Haiti
,- -




TOJX RHUME.RONCHfES. ENROUEMENTS,
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS


A VIS
Ce qui permet a Pierre Go-
les d'avoir une ei grande client
tele, c'est que sa coupe a une
elegance parfaite.
Pierre Coles
Tailleur,
Augle des Rues du (Cntre et
Benne-Fei, Phone. 2621.


A LOUER
entire Ylirgeau et BoisVerna
Une--,rande villa Pt une mai-
son movenne al etages ayant
touted rieux belles alerics,
garage. et bassin.
S'adresser a LM. CamilleJ.
.mdon ou cdar,. I Iai on a co-
t6, de M. Hubert Alexis.


Wl' ..t...---..w~,, 'L~.I'.. ..C'a.w('h~klW~...~?~~L


t


.... LE TOUR DUMONDE
............ I1 n'est pos n~cessadre d'ette rich pour
..--: .. satisfaire ses goOts pqur te voyage. Lea
gens de condition moyenne peuvent so
permettre ce ploisir ovec I'epargne. Let
.moindres dep6ts, grace a !'Tntert cornm-
pose, ont tSt fait de constituer une r&serva
Interessonte, r6oaisable ou besomn.


t.BANQUE ROYALE
: U C ANAA D A




oc.a-cola .


e'est


Ia


leures varletes de


vaste


territoire


meil-



t es


'tsssaci


nieileurs teirrofs.

Chest ce qui faith son arome


otute et Comparez *


.. a .. .- .... ,.


aaM a ^ITa".......Ir --t .- L .nfOJVELXIBTU I


PARTS DE NEIW- ORK ARRI


VAQ- .---


7
14
21
28
5
11
18
25
9
16
23
30
7
1:1
20
27


Aouft,
AoUt.,
Aofit,
Aou 't,
Sept.,
Sept.,
Sept.,
Sept.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Oct.,
Nov.,
N ov.,
Nov.,
Nov.,


PANAMA RAILROAD
STEA SHIP LINE
BULLETIN No. 1130
Los ebhargeurs sont prims de
noter que le S.S. <,ANCON>
Sest attend a Port-au-Prince,
Haiti, venant de Cristobal C.
Z. Ie Mereredi 12 Septembre
1934
Les permi (d'embarquement
serVnt d6jivres pour le fret i
destination de New-York et
des Port-Europ6ens.- sur de-
mand e faite A ce bureau.
('C Steamer partial le me
mli'( joinr f-irectement pour
New-York pregnant fruit, mral-
I et ),passager's.


BULLETIN No. 1131
SS.,GUAYAQUTL eAt at-
'nduh a PLrt-au-Princ, Hali-
... ...vnant (Ie New-York te
r 1ardi 11 Septemrntr i34,
et partira Ie merme jux;r (diree-
tmrnent pour Cristobal C. Z.
p uvrnant fit '. 1 ifnalle.


LE


quintessence des


rs


~,


,,


jitFSBF SttF s


. . .. . .


'.


SCLAMBRE DES DEPUTIES
(suite elfin)


nale est ouverte. Discourse de
Stermeture du President du S6
nat. Reponse du Secr6taire
SdEtat Titus.
I 1 hre. L'Assemblee national
come un seul homme se lve.
Le Si d e n t Martineau
prend a nouveau la parole et
avec sa voix onctueuse, decla-
re close Ia troisieme Session
de la S31me L6gislature et in-
vite les deux Corps a crier :
WVive la Nation, Vive i'Union,
Vive l'Accord entire les deux
pouvoirs>.
'. ,"k A r


Ivail est. incot ts


W= AV
zPakjamw I
"04h m ^H. E
-'s"


I MOO
fossils%. m


~t 'ee





. .. .. ..... .. ....-
Co jt14f'. (I


.7
~44~
*2
,1


-- 3.~ "~'


(suite)


'.4


,/
' lonely Devesin a declare avoir
Seit le journal des mains du
nomme Almonacy, du Cap.
Quelques questions plus.
ou moins importantes sont po-
sees .au tmoii Colonel Deve-
sin. 11, persist dans sa pr.
minre deposition, et n'ayant
plus mien a r4pondre, se reti *
e. .
Vu hereue avancee (une heu-
re moins le quart), la Courn
-prevotale lee la seance qu.i .
sera reprise a deux heures de:
I'apres-midi.
ZnX


DERNwIERE IqEURE

Cet aipres-midi, la Cour a
termine l'audition des te-
moins a change. Demain se-
ront entendus es telmoins a
deh argue.
A plus tard le compte-ren-
du.


L'ADRESSE DU'
: 1NORD-OL EST


*-A pis- -W0


RIMERtCIVMENTS ".


SMnme. Vv E,Cord remer-
Ecie sincerenment se, amis de
Port-au-Prince et de la pro-
vince qumi lui ont o dnni des to-
moignages t(e synfpathie ai
l'occasion de la mort de son
regretted 6poux
Ernst Cords.
Elle les price de croire a sa
profonde gratitude.
Port-au-Prince, le 10:: Sep-
f.ebrbi1934. ;
: ... -^ ..... (, ,"i ...




Le Vapeur PASTORS
Voy. "S. B. partira de New-
York Ie 6 Septenbre 1931

Pent ou ii est atte.n.du -I 10
Septembir 134,. en: route Ie
Bkeihe JoLrW .t4hi &. Q1. pour|
Kingston Jat PtPrto (ioni-
ia, Cartagena, Lrittb! (l
Z., pregnant iret, i~p~&:%Z :V r' U
alle,

A > : ....t..

Agvut-.Prin G ir


LLE NOUQVELLIS l ... '"--- ----.."


AVIS


Un Ntouvoau 'Ietalt:iOt sC
ra nvoy "gratuit'l;ernl't, stl"
denlwande, -.a touted( personT n f oA
poss&lant I pas le-. AiSaints
critures.
S'adresser a Monsieur J.
Alfred Pearce,'i Port-de-Paix.
: .. .. ..[ : :


p~sn


Les Vapeurs Arratent
Les Rhumes
Ce ne sent que les vapeurT
gi! peavent atteindre les rhu.'
nes directement. C'est pour,
lUot Ise cks soula'e rap
lemeat. *
Lorsqu'il est friction sau
moment de se coucher, it est
olatilis6 par ]a Chaleur du
torps et inhale dans les volte
reapiratoiret
De plus fl agIt cowme un
tataplam e, chassant les doue
reus.

Vr tALOruOs


Nu p t---


(Suite





hanane dout Ia production in-
tensive etait indiquee comme
mOyen de salut; et nous du
Nord-Ouest, toujours portes
an travail et Ai attaches at vos
nobles idees derestauration.
nous avons sui Vos directi-
ves et Vos conseils pour nous
jeter avec confiance dants la
culture de cette denree. an
prix de grands sacrifices et aun
milieu d'obstacles materieLis
'nombreuk. Mais tandis que
nos efforts donnaent des re-
sultats appr-eiables le malai-
se et le decourag'ement s'in-
tall aient chez nous, puisque
no&, figues, livrees ia un mar-
che irr.guliev, icc rtaim. -
taient exposees a pouvrin sur
. place. C'est alors que averti
de not re detresse, Voui'etes -
intervenu iune fois le plus
pour nous donner la garantie
a- et- a securit- par une ompa-
gnie reguliere don't Ie premier
chargement s'est effectue hien.
Cette marque particuliere
de bienveillance et de so)lici-
tude d'un Chef ... Etat envers:
une population merite plus
que des hommages. Aussi bien,
Excellence, nous ne pouvons,
Sen retour que Vous renouve-
ler.notre fidelity, notre atta-
:.:: .chement A'otrt Auguste Per
sonnne, a Votre pol itiqueI et a.
M. Vtre Gouvernement, avec no-
tre admiration et no senti-
ments tries devoues.
Que Dieu Vous conserve.
Spur la plus grande Haiti, et
V Yuille a greer, Excellene.,.
avec nos profonds hommages,
nos sal utatims respectueuses%

(suitnt 13 signature)




Le Service H-ydraulique
s'empresse de rappeler a ses
abonn que le dernier delai
pour le pavement tde la taxe
Sd'eai4Ies' mois d'VAu't-Sep-
tembre 1914 doit expirer le 15
Septenibre en course.
En a s quence, tous les a-
bonn s ardataires et don'tt
Slesprises auraient 6te cou-
a borm cette date devront
>ayer laxn nie-dte Onze Gour-
des preue gar le r&^iements
du Ser vice' r le retablisse-
ment de la ondection.
S'-aPort-au-P o'i e .Sep-


.:. bre 1934.;' "." '
.:-a Directio .


) .. ...








INFLUENZA, AFFECTIONS Ds POUMONS


tLA i0 r


Andrd, Corthis, L, printemps ,uPs F orange
Ed. Drummozui, De F or. dr' a hour et du sang ,
SAnd. Dulasse., La gurre rac. cnie par tlesa
f lln s ....... .... ............
11 -I fwlniin, Fir. dun tui p.i p1isse ..V:
St. Gangicr. iQuafrd iYuih pgrier .. ..
/f)lug!/as, wc'r i t qut 'ques aure ...s
'U h)unm i, Ocur s.. e t ie.rh fl4 .........., .. .
P. Fronflui-, (: s" c ie L'i ft. divine .
t'. F" 2nc: i;rfnanlou. Le ldrnw. des poisons .. i
,t'qvnd eCl t archives de Ia

Les ntri do
,, m ort i(.' ?tt ;'tu.w ..... '",.i
L'affairc du collier ......;
( ?Hi'r r. "ncWnu f i/i: u empire ......
/. L Z'C dU L: .-Sf nari.n: it/(Is ................,

h'&.'ohd( cliach/rW., ou:res, 1 r .ol.
3 .. :ia Ctc l /:? tT .u v ,,'r, -. ...- .. ...... ....... '. 4"
ri e. rlt:; [i .s d':cur et Ports d'Europe
I.o.I yuia;jn. "A ,rc'h; ;,i (:> Sir nes .. .....
4 .1.. AIsiw ndam. Agent Secret ......
h.. M"mirrs,, !.,: cn tsI da .enise.........
Sti rs d'nu)rr J (C th rine 11 e Poiemkine*

h.i..y, Ih n { oria : : n ....... ...,. "

t sc : hurti ....' ... ..e...l .... ......
it t .. .1L


[, id i n ,;i;<:/ 7 i our.........re ...... ... .
i "s e Me ;,I


L.4. -4--y


e Vs 0 sS ns Spevia css


IA,


" 'd' Eclaiitar11 age L4
a S "




SFO.S OFFRE POUR I'PPORTER LEN FOtRTS C;. -

Lt': tSDE CETTE A.X.\ AE E\' OLS IPROl'RA.-T


l'ei e r lee li




LA. COMPAGNIE MET SES VIE'yT LATEi;RS A

LA PORTEE DE TOUTES LES HOU.RSES ET ACCOR-


DE DES FACILITIES DE PAVEMENT.

VISITEZ NOTRE SALLE D' E

ET.VOUS SEREZ CONVAINCUS.


.-


- :.. OMPAGNIE D'EUCAIRAGE(

PORT-AU-PRINCE


X POSITION


ELECTRIQUE


CAP-HAITI EN


--.:1.3


: X
>*Al


:3


1! .


44. 0
9

'A,
-4

-r


mzI UV RtPUIICAINE, 1

(A COTE DU TALILEUR SMITg


Petire Anthologie des Aufcurs gais .......
Marcel Ayme, Le in .......... .........
C. Aymard, L'appel de 'Ech/t aud ... ......
Vicki Baum, ... ........... .
Tristan Bernard sites noctrnes .............
Reine Beurnier, Antilles (Roman criole)...
Dr. Sent izord. La vie des Alles ...............
Joseph Cailloux, Mes prison a.............. ...
Comi, Trtee de plaisainterie................. ,
Francis Carro, Mic:moires d'i ne autre vie ,..
F&licien (Champsaur La fwlte des roses (i
L'orgie latine ........ .
Tuer Is vicux, jouir .
Nora, ?la queton devenu


I


4-
i
;*


C -U*-*


.. .. ........ ... ... ...
A% how* A&.
m A
N %I mum ve!.4


Biere


nrZOFB'I'IZZ


...compa


41114k