<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02231
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: September 10, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02231

Full Text

rAGES
~fy' :: : :" ..'0 I... "^*r ml:i:i
::p.-:-..'-, ,.H
"-4.. ... ... .


-i-----:,... ^ t^ ^ .
:fl IJ:Cpbthn
B -U eA^t^^


QUOTIDISN FONDB EN 18


t
Se via*e I aem s
Mtiotdlen d!at


.S^'1.n" / *^ -^ ^ < ^ -- """2^^^ "' mm m ^."

gg.7 e. ANNEE O.AP..c |. .ATVENDREDI 7 S-.PTEMBRE 1934I N 91

.w.M a.r M:, A ___ _.. .. _,__..


j


s confr&re ,Le Matimn,
s in diion die ce jour,
.f.tod son article de fond
uargumentaown ad' un
~let de ptanique, dit-it,
Sdaes Le Nouvelliste).
lit ^en l'espec de notre
ri.- 1sur la decision det
iBSue, de ne plts ourrir
gros credit en atten-
que la cslion du Con-
d'Achat de tBanque soil
Ie,dans un sens on dans
*atre.
de 1atin~ ne reproduit
eet entrefilet du N-ouveul-
q,'il appetle' (de panm-
;fl nedit pus non p1us si,
l, tcLe Iatin>,, a car-
W.t recemment publiC un
(S.f semb!able. Voii.
s:pour rms, lentreltic i u
(Wmin


Gde abstenir el dattendre.
Quand la anque w ancerait
lqZuIqe. cenianes de militers
de dollars aux exportateurs
et que, danrs drux mon trais se-
mntines le Contrat aurait pas.
s, dans i'apurement des
cnm ptes, le Gourernement au-
rait done i remburser ces
forces valeurs et tout le mon-
de a co-mmeneer par notre
co'rftere Le Matin> commen.-
cerdf & crier.
ba* ns cc doute que Ion a
vcr, la Banque a comprise
qu'elc deurml rentrer le plus
osible de ce qu'on lui doit,
a117 de reme/ire a l'Etat hai-
Hien les compies les plus re"-
(w ::o0:Wibles.
On aura beau turner et re-
JfPrner la question, on ne
troua.era jamais une Banque,
C '4- ;;C #4'.. dt..


On signal quo In .'n::r, .l ^ p nre
e d'Haiti a r itures mains, pour faire au-
m .e pd'Haiti u ft:r ...... ,,
. rComptes de r dits. c IcTi, qic icd former ses
ldi t W t Wou so' d.bi- (J p-S, et rentrer ce qu'on
..e rtpler I "' r Iu i ,doil, 17 'o~s ceux lt qui t er.
i:e la Placv a offer a nt la coue lusion dinitive
e 000 dollars de at ia transaction en ours en
~ire uin CUS f t T w, nt 10R, "nlt
llar comlre Vi n'a seh ats responsubles de 'abs-
reoil.ars, O e -,o ra ten ion que cette Banque est
eA une pruaion mr meue de yc.rder, vu le doute
te si/uin as- e! ll se troupe.
s /is il pour it armor
e,'estd ans IintrfiUt xxx
epi notre contfcri rc~L on deihande au Corps Li-
q4i contient dix fois q iif de dire ou ou non;
de details ct de prW -, on ,ixe ha date du ler juin
SkX noire.. vai. il s' n /;fuir writer !ous les ennuis qui
.nous, pou arrr -" "Li-i. 'L ('orps L-
e-.Ia Ranqmu res pon- ;~at&tf n r pomu ni oui, ni
... : n, el cr ie un situation ar-
d Pa t:'u- : /a1;rn:le dans une affaI-
gutecerxv ui on rI -d a a q u e. Que fire
i de dire oui on alors?
-'date nettement fi. D-)undons aa un 1/nfant de
fkrjin).. althur::u- :ep! cms quels sonI les res-
lW. no.., 0les Jue p 1, I .Sbles' -
.. s ne son pu QuSiqu.'inc(nscient que cet
&W0 1os 'angle qui enmUn! puisse there, ilt i pour-
Rt ous aruws fair, ra jamnmis 'blamer cemux qui
S.l.Paoupie. II avmil ires U;calement, tres lega-
t aux ('hambres lemnt viennent demander
d'accepter ou 'de tn dec tisiaon une date deter-
ro jet de Hanqu, mi;rce. basement pour eviter
ard Ie er juin, afiu d ennui. Ces ennuis ar-
qansa i biun que rirent! Ovetl en sont les res-
S.neme sachent ponables?
tni Les C(hambres 7ant qve la Banue. ne sau-
."p tMlatransaction ra pas si elle va Ctre achelfe
du er ruin, la Ban- o. cle& demeure cc. qu'elle
it qett conunue s, eHe ne pcut pas raisontai
onemrm par le pas- blement ozurir de forts cre-
I'ta ei at accep- dits aumx exportateurs. Ils
Snhambres. le Gou- nous sembie que c'est la cho-
,aurait, devant lui se la lus naturelle, la plus
S i 15 Septembre logiue.
dlir des disposi 'Noas Parlementaires on- eu
i ite! &prendre. quatre mois pour "viter cet
Sf'lan rien fait, ni tnt de chnses. El notre con-
. n. i c:ans in au- free &LLe Matins comment une
--- : erreur, quand if ait dire par
nons sns par- n e Sinalteur Martineau qu'i
iTotre conftrree .f tbious 0 es 8 ftens Grand Corps est saisi regulie-
n Stu1i !a BaRn rem-ent du Pro jet. Le Minis-
Ie tel doute, jpent tre Laporte a d post le pro-
ZtOuvrir des cen- jet decant le Stnat, au mtme
rers. de- dollars moment, que Ie Mimnre La-
llw ee sane sail eau Ie dposait -i la Chain.-
adnthwurer on Si it; eM date du commences
e? ment d Ma. -
: :Caire chose Si depuis an mi on deux,
Ei .i pure que Im: .t.a quatre 'mois durant
# ,4 .........-:-4 ;-:-i... ...: : : :- : : : : : : I


QUE LE GOUVERNEMENT
E'VITE LA SPECULATION,
ET PASSrE POIR AUX
NATIONS QUI
ACHETENT DE NOUS SES
BONNES INTENTIONS


La. Chambre ayant votv 14e
project du Gouvein-emennt eta-
i blissant Uin tariff minimum l et
maximum,. mais.le Senat. a
yant reu -ce project trop taud
pour etre discut:e et -e Gou-
vernement. par aille'urs, a-
yant le pouvoir d'gir confo.r-
mement la loi sur le tariff
douanier, nous pensons q i i
se ait bon d'evter la specula-
tion et de fai-e voir aux Pays
euronpeens. et autres qui ache-
tent de nous. que no us enten-
dons leas protger.
(C'eest Ia politique dounnie..
du donnant-donnant qui est
en action, o bien 1 .u d. s
fraitc commeirciaux. Si Hai-
ti ne r:init pas et l-a-:e rout
son ardent alier verse des pays
qui "n'ach'te'nt pa un son de
nous, e'est Ie boycottage qui
nous attend.- L'Italie nous
a bien faith pressentir son inf-
tention. et tous les aeutres
pays qui achitent no- pr'o-
Ouits I'-ront de memem.
Les Nations qui n ott pas
d' entene commercial. avec
nous doivent su porter le ta-
rif maximum U s que nos a-
chats he:l' e&is depasseront
Un OU dOux H o do .the i)-
porta-on II a ie affrete6
beaucoup de n avires j-aponais.
pour nous in.nde-r des mar-
c7naiiseS nipponInes a vant
qne 1e Gouverement n'agi-
st. .e (.4 ovn0- nmon.t devrait

)ouae ai ,t. e ll exectiol
4.'artice. tav f-q iliuto -|


i.'NE (OUR' PREVOTALE
SUPERIE*URE JUGERA
LES SIGNATAIRES DE
L'ARTICLE INY('RIMINE

Scion les for'nes traces
dans le Mianuei de Justice Mi-
litaL c (e dla Ga-rde d'Haiti.,
tne C(our Prevotale Superieu-
re,. conformnenent ia I'Eat de
SiY e. Jugera., 1e undi que l'on
cn'(iptlera 10 Septembr'e, es si-
gnataires d- e I'article public
par le uCri des Negres> et
i cpannu en tract,
-Le C olonel Clermont presi-
de ia Cour, a-ssis du Major
Hovy et du Major Armand.
remlplissa.nt ies functions dCe
Greffie r,
De nombreux temoin.s soont.
appeals.


lesquels le project est a I'ttu-
de derant nos Chambres Le-
gislatives, une decision dans
un sens ou dans un autre a-
vait ide prise, la Bqnque se-
rait en measure de saVoir sa
situation et nous ne serious
pas dans l'indicision actual-
le.
Tpnt que la BanW ne mso
ra pas oil elle est, c'est rexpec.
native qu'elle est oblig6c db
garder.
Nous avions -signa fdepuh
longtemps ceite. anomai
tingereuse pour notre expCr-
tmion auan parlmentaire
Wy a fait attentiot.It oen ret
ainsi t I qu'w. diciason d6.
lanitive n'ara pa i t: prise.


LES DELAYS DANS LES
AFFALRES DE L'ETAT


ee s


4. -.4 444
~.4t45'4' 4A~4,444~. j4,4'..l r'i~t-w~'
j51 j)Ct$X. 4143t4S d"'11t
Inc.

4


-$-









4: 4 -" -

A .i, cing mos dee a travaux ,,
k, NPr mient reame inme session
extraordint4ire.


LE GRAIX DE SEL
_, --- "-


PROCEDURE
PA L MENTAIRE
TORTUEUSE


Nvuls a la b;>e
j its Ltftirr Jic phis .e1ieut

s -ou. no s 1 0 "14u .1 de.
dtiais. Nounsf lS.-ton 1u,4
ennuis tuB cause an Conner-
ce le fait par no C(hambries
Legislatives 43 n'avoir u(k1cidl
: dar_ anecun sens, sur un pro" l
Jet ty$mportant que ceiUi de
ia Banoue,
Dbs maintenant, nous atti--
rons I'attention du Corps Le-.
gis atif sur le fait (que Ie 4
November les.- -lections oiat
1lieu aux Etats-t.nis, pout'r e

et .uss le r'eno veile-lr I aI' l
j run tiers du Senat .des Etai-
I nis. Ler2 adverfairel dvu (ii
Sberali"-sm de Roosev,- lt .- oit
en raetivite; on nc p-ut janiS-
saVoir ravenir.
IS note Parlen:: -cu; a-
ce.ter 1e projet qui abo:a(A J
STraile de 1915o, et s Acird-.
-ubs(equ nits, n .n O, iC n_ I-
p re, Piennts veuient voir
prendre fin Ie Contnr-Ae (ie
| ash ington danS o.- i-"inan
cos, qu'i]s n attendent p )aS -
prmes lo 4 Novembre,
it par :ileurs, s-ils n you-

j.e1te. Qu'un po. e suit ou-
vert ou fermbe.n



LEr PROFESS! '

HERSC ( 'fInCH,

A PRESS' TROS ""10S A1

M1/REBA LAi S

N us zt\'a r)'eV Ict 'roes-
e url' Herscowhich, qui vient
d(e pasStr tr i0 Iliis a
Miirebalais. e t u( a t $:
"lt i'S des :t Fin lis tie. s
x]t prlt)u4tiStLUt t- sI i'emrlI1Je
fr!Ut e"lclhanltes tc Jue i si jn' t t
qui fut, d.sent-ils, de-s ulus a-
tr ea at di? f.< in.,tmu -
tifs.
Ine des partieu:)Vite- j:
a ie plus interess:e C i'rofe--
seur, e'est 1e systbtne des e- ,
bites.
Depuis longtemps, Ie ioi>'
seur eehange tie ues avee !e
Dr. Price-Mars; i ncn'"
pas de sitat suv Haiti, nou
a-t-i1 dit. avant d'autre^ "-"
vreS a teriner. (Ces poimda-
rions ,.nt tout au travail et


munal ,,i etat e an"l: .
de4ja en Tout cela ne fait vi' n diro:-t
ceux qui ignorant o e c1 1.in
po-itique 'a' dra 4
mune de Port-a- '

des de CG? r9v' nu-- ai
A d'autres f n,-n,.- -::-
des propoNsitionP moinr:' .
meire prejudice .
lt *'"* ---. /ai

LOTERIE NA TIOA:- LAE

Deux autres gagnants du
3e. gros lot:
MM. Anulysse Auguste. or-
fTvre de la Rue Pavee et Cin-
cinnatus Joseph, boulanger,
Rue des Cesars.
La Direction,


PS
w

wip,


0 I_ a- w f(


..


~


ntramtIII; n* t -) att enUt
C, t .alI lt a l Poi'_' slu'iK t,
< eI Miatinh ra pn ., don It'
cumnpiL--re ndu d(V 141 staPCuc dc
ScloUt re ces t rava u (. dS,.I:<
(harnhr_ ..
Cepen1ant on on a
t ion, iA c a .n ,-
tidle l la T'1eu pan., :
devrl e r setantcU .'I j :-.:e
ia I .hipubiqu _1.
Contract dk (I anP u;I ,
7 1jt : ''\, r_ ) .U_ a; .4 C u
lui d{ 4' 4
tre danJ I r: -
ietes $su 1'- r ee t it U a''-'
unft tetnacite U r if p
maits rniheurusmenmt a t.a.-
1n-ci4 nA |u cupp e
(lo iq se. h l a..u t w. -
la 'aison.
CIela ett da.uai:

..: -:. --oai r^ (io' ] -
Sdi dermner, c l ,. a tav0-

1 ) it'. ii 4 i. 4 i uit



r) V, V V ') t-
_,unal ei (le nLtt- i F Prai d
'apptU' r t d" (' Co niisCiol
,s Finances, ,oili.it la t a-
l' t.t; -,our ir, .1. rapp -" r t.i
.....|,:+ i, (" '0- Y n .

morabh.e sance du 5 i- 6 Sep-

elut i c'ju .n.rn. : n a



-, u. &n .. )4 d) s i -b (1 -
:ai ns i` h airw .. i "t

"l "t U ; i '"it 'I: W 't4 t a-
l }is;', C> i ). ,,

i p J un jo4n.n,' de li-

Stnc qU i < I t unt At aent
fl i'alr d -" 2 >ui l l1e

n j >(.'nec ,nr ne h-8 | S n at. -,'est
.'on i 4 .J- e i ll.e IWn. \.

1pine ']t}ur eii\. et nLin |)on:

C pu: v \ra&\eni. ano, poui
ue opiOt io7 n -u)...qu us t.. a?.
solumerntcontre la proccdu
tortueuse imia[ ine0, nY''C'.4
di dernie l, no]n 4- .;in '-'
pourL emp.chfl' !i vote du Con-
tvat e o nnBuc-, Ine en o-iy
d



e.. .., ........ ........ .:- .. .... ................. .
S-, .. i1^^ ff l i- : .- ... .. ..... ...... .... ...... .'.... .
.... .-l:-:.l -'..-.-..- . .... .- ... .. .. .. ..... .. 1.. :....... .. ... ... .. .. .. .. .. .. .. .. . .
n... v.ic NATLQNA

............... .. ........ ...... ...... .. .... ... .. .... ...... ... .. .. .... .. ....... ... .. .. .. .. ..
.. :.. .. .. .... ... : : : : .............. ..... ........... .. .. ... ....... .. . .. . ............ .. . .
.. .... .... .-. ..... .. .. -. .. .. . . ...- .. ......' .. ..
A :E i : :' : : .. : :: : : : G ai

e.du .. (Sept .19. ....ASSISTAN C .




S sean....est reprse a 8 I va

S prsents- Titus Vaugues, tionate de Medeine et de ave
Brutus et Laporte sont a ti Pona cie avtse (le-interet -
bane de: PExdcutif. es que IC r egistre d'inscrip- & :h
..L..s .....:... !.:.:Leg differehts. budgets n sera ouvert dU 10 au 29 Ar
nistriels sont e vots, :*e cnt re 1 9 3 4 inclusive-


rs wO vuE I dr.-O s '-


iHajiahI2


Vendredi
y Mfo Iay


( l a i : ... ............. .: .. -
L/AGONIE DES AIGLES
Entree 0.00


i)na'nche
a -i heu re
n Petrovich dans
LE DIAMANT
Vivianj Gibson.


eures
lette Mi


quelques motnications e prv- .-,. ,(- 9 h ni .
positions fates tant par la : : : .: : :
Commission du: budget :que a irectt :::::::
parlaChambr des Dput. : : : : : : :
:: Au cous du vote du biiudget: ; : -. : : :
...ties Finances,. le. Sat a reu.: .4 LO1.
deux messages de a Cham. : :::.::: :::..: ::
b.. e des Deputs t: e :urg aU ei Bois-Verna: :: :
Un project de loi accordant re -rande avili et une mai-
une pension de 2w0 Gdes. par on n o cn a tag' avant ::
mois & M. Charles Mathienu,: :v\: n : :.ga.. ..
ancient inspecteur de.s dcua- dc et sin. .
nes, est vote par Ie Senat. :: 'ad .. .. an ........
Une. autre loi rectificati....... 1o1 dns la isn a. co- .
est. presented pa (Exeumtif o. Me. .Hubert : .
en vue de comler les erreTu
et lacunes faites dans a o
,, ictrmian t Inh .ao ~-. it d 1'l. 11tQ ime su -. w


$ U rI I e ltln t 9 I -I Vi VI 1. a, -"- -^ .
le 4 juillet 1934 et publiice au
Moniteur Officiel.
La demand d'urgence et
du vote immediate de ces deux.
lois, formulee par -e lSena-
teur Pradel, est aecordGe. !
Plusieurs. observat ions fai tes.
sur un naratrapnhte .de cette


loi rectificative ne


sont pa


considerees; etle et vote


nQfiti


Uno reduction (

o-des., pro'posIe par la C(orn-


mission dui bud get,.
avee .a Chamnbre. est


d'accord
fa te au


budget du Service National
dl'Hy iene.. U.ne au-. e nta- '
ti- on est faitceu abude die 1a
Garden d'H iti.
I)es reductions sent 1aite1s -
alx valeurs afflectees au D&-
partement des T.rava1,x 1u :-
..lic. -" 1t S nateur PaIuqs ie-i
ayant sollicith et obtnu la l pa-
role dvmande au Secredtaire
d'Etat des Trnavaux Publics
de prendre en ('ons9'ratioi
F'etat djpioVable du (Ieal- af-
feete an ly&e des ( o ne IL
(Iu toit de lia C( a:h < n

tre de dbriser la tie d( liad-
]es.- Le Senateur Telemantue.
profitant de la dema'nnde fai-
te par son collegue, soumery
aussi La Fattention du Minis-
tre V'tat de la Place d'Ai-mes
de I'Anse d'Hainault. L- e
ministry, avec eet air courtois
qu- lui est tout partie.ulier,
promet de porter son atten-
tion sur ces demanded qui lui
.sont formulees, pourvu quo
l 1 fonds alloues a son d6enar-


are la I ... .
.LA CA HA .'E


.... ( 4 z .,.
...... .....
.VIENNENI
*: :; : ; :':: : tin p1
.. .... Souliers Sati
: : 1: '"... ...
.* S. ouliei& Cbi
.. dame.. ::-


DV TZAR


Entree 0,


)MA IOUR


: : ..E T : .
:.L'E.-FAAT:R :. T R. :
: : : : rties : : : :
.. :- E0-tr0e: 0 .


: :Loge


i r '~ a. .. .w.e0 .dA. r .W". -. ? '.Y ..



.r..M.. ... .1


La pVODOLtI ku de :I cm :.: .. ..

:. n : < upprim : fev ez :v. tre: :vo ropre: c
l aaae de Da : a e:e :::: : compel: de: seque a :Ia:
d o p t e e ..... .. .. :.. : .... .. :. .. : I :. : : : : : : : : : : : : :i
Le point .:e vue. ....Sena .. .. ...R pubh
uppre ion propose par .a .. .....

(_'(.4ommuisifon du bud et-er vue CQOLLEGEt
? y J.jqnilihre budgattire n en"-
"._e a ps beau.co.p pls e-. SIMON BOLIVAR

l .t t.'^-; n +:m.^ d' .Ennspiement Priwmaire


Z, 144-I V44
r'a p~ r s.vli
Vt?.
it.. ~T -Y- 44'4


4. ,, I
4. 4
44. 4' ~ ~4.44
41V4 tL. *. I all i 2 ik'.~'
IW' .4.i14ui (k K'.
r~, evv ('~. tw~ wctt rail tin
t'uD VOlt' ~~tUS 1'dAUUt'. 'L vtie
'4
IC 144 (Itt i~(~1't&1' lt'.z- WP&it'>
44. i;.'. .1
'in c'1ov>. KCi('CUC a cette no-


ministraliu 1oir d "

oniptentc s dlarI
q, ii n, co... u ed pa_ _u tout
i'bservation du senau.ur
.FLobrin 'vt demand pour-
|uloi de pareilles observations
n'out-elles pas 4&. produit&
nu vote des budgets prece-
dents: il declare en optre que
ce soin laisse a Iadministra-


tion est justitfi par i es. nou-
veatix bes)oin au course de
Fannee et par differentes eir-
constances qui peuvunt se pr-


::..::::.. tement liui permettent de rea- Menter. .
u.Jiser de telles enterprises. L'observation produite pa
.:.".::::.....:..:. Au vote du budget de la Ie Senateur Fombrun est I'ob-
SJustice, le t recoit deux jet de ives discussons.- Le
.......... messages de a& Chambre deo Senateur Pradel rap port r
:: put&s relatifs Fun a une tde la Commission du budget,
: oi sr le domain, I'autre t1ent savor si le Senat ins
-- i cucldit : supplementaire
.. .......50...... gourdes au Depar te- (oir suite en Jtme page)
.... ..................... .. ....... .


::::.::::::::::::.....:::::::.:::::::::: :::::::::: ; .: :. : .:. -
:....... .. .....:. : ...:...:.. .. .. .::. ::. : ::. :::: :: : : ::...:..:.:.:::. :: .: :: ..... ... .. ..
...P.. ... .................
.I ..... .l D .... .... .. ..........


i.i I ..... Iii. I I ................... ........ ..... I.. III .. : II :.; l ,. I I.I I.pll.1 ..R.:.E L;.L:
-. -.. .. ... . .. .


...: :::::::::.:: .: ::- : P IR EL ...I: ::" e..




.. . ..... .-.. . .. .. .






.......... ....v.e t eb z .. "U :
SE:. .. '"'' : "
...... .... .... .....


Sei Secondaire

Rue Magny, No. 1143
(Petit-Four)
Ttlhphone: 2897

D1recteur: Maurite oClermont
Prifet des Etude: R. Chalmers
Adlministrateur: C. de Catalogne


tL CotllPe Simon
n'a plus it iemander
fasse confiance. 11


Bolivtr,
qu'on lui
1:.3: 4. 3 s..


maintrnant ia Pattenuion de
tous par se succes au Exa-
mens Officiels. Tous le. 61&.-
ves qu'il a presents au Bacca-
laureat de 1933 ont brillam-
ment reussi.
Le CoTlege Simon Bilivar
donne aux leves la meilleu;e
formation morale et intellec-
i tuelle qu'on puisse esperer.
SLes conditions de 'enseigne-
ment moderne sont facile-
ment realisees en cet Etablis-
sement qui possdle une orga-
'nisation ssupeieurA et un
corps de professeurs tres bien
entraine. Les trois Sections
A' B, C du Programme Offi-
eel sont representees en ee
College et out frtni leur con-
tingent de success aux derniers
examens. Le College Simon
Bolivar est d'ailleurs le seul
a donner ce triple enseigne-
ment et sans lacunes, la dTff.
rence entree les trois section'
consistent en un dosage difft
rent et calcul d'apres les ap-
titudes de chacun des connai:i
sances generales, litteraire;-
et scientifiques, nbeessaires a
la conduite de la-vie.
Les Classes Primaires sont,
1 depuis la renti&e d'Octobre,
i 'objet d'un Sdin tout parti-
culier de ia part du Conseil de
Direction.
L'Internat, irreprochable,
est a base d'hygihne, de tra-
vail et de discipline. Les pa-
rents de'la province n dnt *a-
mais eu qiu a se louer des soins
bienveillants' prodigus
leurs filL.


Lis
dereu
' :'. w


4''
.. . .


omptai" en
..B.q e N t.<
ue d'H:ti:


Usine


:I JX)


.. .. ... ..... .
... ..
:L : ) : : : !
..^




*-. -.-......

. .
. .


. . . .. .: ..

-a .& : :. .. : .
.. .. .





Giace de
iUi-Cl%


Pt-taU4: note


rab'a~.&~t


de


Lnciur Qual e.

tiautidicrnemfl u
4;^ -: *y


au- ri


ga-e


C' LI CC
S "'~' '.,:


ict. dt rt4.ct i,, i' .
re- et de -t.n-Vii.a


('LA('iA&il'US


.or k.1Z. St %SdessS' V


' m :
ment.


acil. d ..P


Les gi,:aeres les plu si-
re eut ics plus e&ouomiqueess

CREMl.E GLACEE

,SUPERLA TIVEx

L:. ,oroduit .ouveau, qui ne
le cede en. rien au. meilleures
riaroue ds Pay. d'Europe
ou dIAm rit r -wt. offert a
punlie h9Iran par 1l'Tsine W
Glate eIie I'r-au-Prince. Goi-
tez cet.e dicieuse crime, et
vous serez conveainet.
P lte5 une arrPaaebie srrpri-


se.a vore amrnille
tant de iia Crer e
perlative* pour I
Tous en raffollent.


en appor-
(;lace S-u
dem*ert...


ENTREPO T
FRIGORFIFUE,

No ::,. auzmbres froides ont i
ete recem~nen; mis& a point
et peuvnt recevoir n'inpore
quelle qua:ntite de viana, de
poisons, de legames, de
fruits, etc.
Le Public est cordialement i
invite & visitor notre usine et
a inspector nos modules de
glacieres et de sorbetieres
dans notre salle de vente.
Consommbr de la glace, c'est
fair* do %'ceoncml, .


AVIS ments,'adi

A partir du ler Septembre
1934, IM. Jas. H. C. Van leed:f.: :".::-::'::
Agent G6nrhal de la P anadma I:- atpr
a road Steamship Liu ::::::
.Port-au-Prnce. ui..a t en.:: .... ........


..:* .:' .. .. .... ..,, s T i r- ***.. -. .. .... g : O. :..'-...f fy *..:i
.:: :.: : : : ::- : : .vacance aux .Etat-U nis, :..en- ... : --.:
iu Tipenl r '.ra a direction de la Cpompa-,,. .S
gtidilul'Ti'ppe nhauer m. "m!.:/1
re une.exceelente cole. .a

........ .. . .. ... .. .. .. ..... .... ... . .. . .... ....... ................... .5 ?
?C son.. irreprchable ..I: .. .. : .:M.: M...L..LOYD. : : ,.4S
PnsIon s I Acig Agnt Ghttrauli ,
. . .. ..^ .. ^ . .. .. . .. .. ... ... .. .. ..... ... .. ..... ......... .; 1.i
.. . .... .... ..... .. .. .. ...
.......... ........ ........ . .


r ~LEI /Z.Av~r


:


3tt


I
IF


(+
I
t


-*"*W


%


:




4 -----------
.... !2 .:.S^, '.: -i-- k --:. ... ..: ...
APA





( Por Cable, Radio et Correspondance irierne )

NUEMBERG. On p- Le ateurluy Long a m ne- penses du Gouvernement pour se retourner vqrs le comits fer en vue d'une nouv
rPeur rehauser le cnO n nacS6 de proclamer la Ini mar- cette annie ont kj& de passe nomn& par Il PrIsident |plotation des regions
anuel u pai nazi,.un iale en cette vle s1 a un miliard de do llars et sont sOvelt pour mett in A Ia gr ieures d atmophr
ei gigantesIue de 50.000 ce continue A intimider ls t A peu pris du double de c ve qui a deja coute la vie a uni vV
nes allem.ands venus des mois qu viennent d6poser qu'elles Itaient 'annee derniv dizaine d'hommes. Francis HONOLULU.--
Stravail d tots les devant le Comit4 Lgislatif re A pareille 6poque. Gorman president de la Kilauea ttouou
ini a b r e tl I a anronce qu son rop vite t son pti ri
X. e mG.f O n o hargP denquter sur Padmi. V .etioCrne i tie et (ue oruntiouv .
pne ANuremberg par nistration de son ennemi, s PITTSBURGH.-- La greve oagira pas d'apies les propo- smaine senb e 6tre n
.) trains speeiaux. Chaeun maie de la Nouvelle Orleans. de l'aluminium, par suite de sitions taites par le comit remariu able qu'on ait
IX porter un ce com- xxx laquelle7.000 ouvriers avadent tant que toutes les filatures p;is ;I ans. Le cratp
ge symbol de son activi- H1LO Hawai.- Les vol- suspend tout travail depuis des Etats-Unis n'auront pas jette les pieres et !a P
Spour la patrie et oes can dote Kilaea sont en pleine u n mois, a pris fin hier, apre s ferme leurs portes-. L'asscia- due une hauteur d
ti du nazisme. Au- eruption. Une secousse sismi- une conference de 15 heure tion national tides Manuifttu 500 pievs. L sommet
,n al le m a nd ne peut que, suivie de nombruses au- entire les eprsentants des piers d o Coton, quirespnesen- .a 4Ni mIIorte.( sur unI
btenir do fonetion publique t.res, a ete ressentie A 7 heu- syndicats. et les dirigeants de to presque la totality de in- due (lun quart de mi
.Iwi-me de diplme universi- res 0 du matin, o minutes a- l'Aluminum Company of A-, dustrie textile de la Nouvele I une explosion tont l
te s'il Wna passe un certain vant 1'eruption. Une immen- meica. Ces derniers ont re- Anglete re, a announce ulle tion a oetr ntendiue d
te.ps dans un camp de tra- se couple de lave en fusion connu en meme temps le droit combattrait taut effort fait les A ia ronde n La t
couvre les flanesp du Hale- des ouvriersa trailer coilec- par un ies pour impt0er un '111pt'io, 3 St visible
?xxx I mau-mau et a emporte tousm tivement avee eux. plan de solution de la it- Hio. i 40 mi du voi
OeRFOX.- Une belle ie- Ies murs construits pour con- do n cree par la greve. Pen- xx
earienne a ete organisee a slider les assises jetees par s i' damnrt ce teU ps, John Wina-t, VIENNtE. ae
oyfox pour montrer a la les eruptions precedents, CHICAGO n memre gouverneur du New Hamps- \ diklas a comfi cn u
mimio nfedesrale dAEn- du Comite du Travail de Chi- hnir t president di romit ct damnation a-ux trava
-sur aviation que Ies e cago a ett tue mystirieuse- en.lete, est T taivI e ti,a- e u prtuite Ia IP
' eS : aerie...cd de la Marine ROME. dLarch tologue ment tandis qu'il sortait d'un UeV o invite 1e diux au Iflo, t p,-oiWU, C(n2t
"oe- a 'erienn .Id a re- An oirinvite, a a deux aetm, {.,neee contr
nt codnsvver u leur auto- Guido Caaz a trouve A Costi bureau du quarter deS affaie-ot le l ] jn L F (.
:.me,at non etre confondues en rant d a es ries- o. ne p Iy reojoindre vendrdi. On n d"u i on .u jrahison a
cells -de l armee de te- .- ipporte que Raymond In1ger- xsan d putsch d ju
o0 apparennis de la Marine C i})tidle t *a eul tc so nonar .dWAHINGTON.z ee tel, J Brooklyn. refu.sra e xxx
tivolu devarnt a commis- mns qu n journal datant gocdations entire l Etats- ti- i. aux neociation. PHOENIX, Arizona
de ti tio une Ma e 1.800 a -ns, Se colonn-s sont nis et la Russie Sovittiquee it' I 6'
,oaveunrione e e mediation. imant a (-t u-tant acontr. 14 mtdicr
-con, tees einements pouir 1'e rglement de la det- eG L .i .res.
sjremarquable a pour d- compt discuter a .situa- allocat ion verlcs auxt
portif. a un conte rendu ee russont te rompus hier. aec Go an, et
:: *' Uone Ceremonh relgigeuse a a-t-,i ete announce par le D ye- io s ). Paaeirn e ie
-ARIS.- u Le Qua a do( a des nouvelks de guerre at a apartment d'Etat, A Ia sum1e prat.x g, e(ssA I e *' I S k;
cid de dmentir officiel- des reits des travaux du Se- d une entrevue entire I Ambas- l
[,rio et.une 1)a r i- de t 80 -.8 e coi et
kmentlanouveieh public par na remain. sacieur Troyanowsky e Wa- \8 Nath, das ia C c 0.1 '-. atte ;otii "
I jounllal americain. Sur la I X ton Moore, assistant secretat- (I 0 UP C l 1 .' 4 I 10moo T
h! de son corr.spondant en C(HICAGO. Si le temps re dEtat. G
tte que ce de.rnir pay et et favorable, et sises instu- xxx p ur Ze;a V t, a i,, ( i
'i France ont signe un pace ments foctionnent bien, i a- HYDE PARK.- Le Presi- Greenville, cdans a (' i tU '.
S, T T. T o ', ^"dt S 11: i ;t. : tt. -i '..
..ntre le trearmlfent atie- viatMeur 1 iey Post compete es- dent Roosevelt espere .ue son .: ,,,.r.. i,
La .i O sa$i-de -VtrV- e e tl record d'ai(- bureau dentqute speeotial- ra t
mn d. F,-0 1 e i-S,(Qe"CIA


menera la paix d(ans r'indus-
trie des textiles. Mais il ne
prendra aucune part active a
ses travaux. II se tient cepen-
dant au courant des moindres
details de la situation.

WASHINGTON.-- Les lea-
ders ouvriers et les patrons
des filatures ont commence a


TAX
ILEROUSSE, Corse. -Le
dmaturge anglai< Noel
Coward a e c h a p) p e (1
pja la mort. 1e y acht dans e-
gel il accompi i .saist uln veOya-
tde plaisance awfi a t fa it na u
frageau course (dune tempete.
NOUVELLE ANS
NOUVELLE OR LEANS, -*..


titu(ie e1imenne et. s~ lever en
a'rop.,an dans la stratosphe-
re juu-!iua lahauteur de 47.352
,ie s. Hw-r.- au course d"un vol
dcs-i i a atcint I altitude
'de ,.,in -1(ds, II est dejIa de-
tleteur du trecolrd d tour u i
,0nd0 e.n aerop!ane.
xxx
WASHIN(G.TON,- Les dei-


3 -' V .-
. .nne iilature a 1 rion, en
G otgie. La revf c iontnuef a
gagner du terrain. Environ
165.000 de000 des 300.000 ouvrie
de textiles du Sud v o(It adlrv
.e, D)ans le Nord, l.lO-4 d(s
* 226,477 oiv'ieYs S- $fnl .ral-
ieS aU mouveOment.

SIOSCO.- e grand al- X
) on stratosephioue.e d 'ar-
Imee soviletiue a fait explo-
1 sion ai 1'aube. ,e-re di, tIn-
jdis quon s'occupait de le gon-


Ott s


elle ex-
s-up



c { ttI




*)si,. 2"
(14 .',-

lle pai
Setona-
es mil-
eur d ti
jusqu a
can.

hsident
ne [o'f{W-

'ine de
e Max


ilct.


ite d-0.
(48mpiG
(1. Re-

i{ per-

A.

is. On


AVIS

-N \uvpe- T14>Ztntit SC-

ri'n' 2 ir:w 8 0 PC i'SVY-nnf n
cI'.S i n1 t p 1> 2eintes E;
ci'i Miies.
S'adresser A Monsieur J.
Alfjred Pearce,a Port-de-Paix.

L'Instilut Tip penhauer
demo'vre une excellent V'ole
arrc son irreprochablt
pnsioton scolaire.


01 rI)


f:^^^^ ^?'"^


6=ov- RINSwmz-


* ~
-4-


R_. H-.-0MV
\ .


/


,_rZ, al -i n,. P. u rt




La ''-q.c '"HQNE" est Ia
, gK.r ~tie turns p&5sa on parfaite
et t.;n d -U ricoureux.
C ..'.r-:1'.,': -J 0 `r,- 5D Tube de 20 comprimes
[1w .APPiUiiutII cda 4 compririe&K


I, NS,- U** PAN C
..,
.< d .w ML-


a......a: SaS.4 '~r ~ a.- Cc A~i -


POURRLA RE.\TREE

)ES
'-S I)I/ Tobraico a fu "
A- CiAS SES / Bazin blanco
B (C'epon a fleurs
(ga anti lavable) /
Artjce S sette imprim'
rupieurs Soiet te un i
pi- p- Voile blanc sup. et inf.
I ("!.re ~* Drill blanc .,
SDril couleur
S T&te d'indien bi. et could.
Pate dentifrice Tou
B. retelles
'- Chaussettes
-- -. Demi-bas ,
-, Ceinturons ,r P
.. .. -....
WC Lhernisettes
1' /
Chernises
etc.--

S.,. ve eph EL
: ,:: :: : : .: : : .. .. :: : .t
.... . : . .... . . "


Sle


Dau i en


La valeur nutritive d'un aliment est fonction dea sa t-
neur en vilamines. Le lait bouilli est un lait mort. Sous un
meme volume, le Lait Pasteurise, qui conserve routes ses vi-
tamines, est dix fois plus nourrissant et il ne coite pas deux
fo& plus cher.
Buvez le Lait de Damien.
LAIT A (DE LUXE) ......... ............................. G.
LAITR B(COMPLET)...................................... o
LA1T C (ECREME) .................:..... O2O
Contro61 par leW hopitaux. *
Phone 2513. '
,_ ".... "'- "' i m.,~~~~at I 4 .fl w


-ete

ious
laire


1 A


rr.n S


)AILII


'',., ".:




1K
F.i:..



*^..:. '.
i ?.. ?--.... .
.-. --




?;._. :.[.[.
V...


:" .. ... -


'S'


-,


77
^'^^y.^^^y^ 7- / 7"TTy


i~~~~


() ti e 1 41 11 e




>,.. ...! # .
-:" a.. A .221 N 1

t... PoAle No. 186 Th4ph.22
QUOTIDIEN FONDE EN 180
IUXA CJAUVVZ TA CflAQUXu
Orlctour:
B I G CHAUVET
ur ea Chef:
MMCAU DESlNOR
Administrateur :
S8NEST BONHOMMIL
:t .: s N %A


Sance dun mercredi 5 Sept
martin )


Apres les premieres forma-
lit6s, la seance est ouverte 'a
10 heures avec 11 Senateurs
presents.
Laporte et Laleatnrsont au
bane de l'Executif.
lo. point. Sanction des pro-
ces-verbuux.--, Pas de proces-
verbaux.
2o. point. Lecture de la Cor-
respondance.
3o point. Rapport des Com-
missions.
4o. Vote du budget des Cul-
tes.
La Commission a emis le
vceu d'envoyer deux boursiers
ca l'Ecole.Universelle Grego-
rienne de Rome. L'article est
rse6rve enattendant l'arrivee
du Ministry compete) t (qui
setait retire.
A son arnivee, I'article lui
est soumis, et il se rallie au
vreu de la Commission. II pro-
met d'apporter dans le course
de la journee. la lo!i _'gularii-
sant cette proposition.
Le surplus de 3,000 g-our-
des inscrit au nxuagt de< Fi-__
nances en vue d'une publiea-
ftio plus reguliere des process
verbaux des seances tant du
S6nat que de la ChamhIre des
Dlputes, est adopted.
La stance est levee. 11 est
1 here 10 m. p. m.
xxX

(so>Zr)

La seance est reprise a 4 hs.
4--p. m. avee 12 Senateurs pre-
sents.
Vaugues, Laporte, Titus et
Laleau sont au bane de Exe
c u t if ... ..
Lecture est donn&e de quel-
ques messages de la Chambre
des Dkputes.
Une proposition de Ia Chamin
,.. bre des Deputis : laissant au
Pouvoir Executif la faculty de
prendre des measures pour
eomIler les deficits, s'il y en
a, er: puisant det P'argnt dans
les disponibilit& du Tr6sor
Public, est adol tee par le Se&
" .. nat. '
Lbe project de loi regulari-
sant le mode de promotion
des Officiers de la Garde
d'Haiti, esM vote avec une me.
edification & 'art. ler. Le gra-
: de: de general ne sera confine
: ar le PPresident de la R6pu-


blique qu'a itre provisoire.
... Sur iS proposition du Sena-
Steur Fombrun, 'epithete pro-
visoire a e6t effacee.
Chose drble, le vote de cet
article etant acquis, un Sena-
teur, nous ne disons Pas le
plus vieux, mais nous avouons
qu'il est vieux, se leve, et jette
de&-iegards effare6s autour de
lui eomme sil se rieveillait
d'uii sommeil profound.
Le S&nateur Martineau


S.:_ :w : Vulll :i M


I




I

V.


Siol d-e eette toi est suspen- tuZep yrint, tppuJye pal c t
due en attendant la present Senateur Tl46maque, la dis-
b Ministre competent. j cuS-ion de cette loi est ajour-
Le S6nateur William don- ne.h bhienque 'on a1t dejat
ne lecture dun rapport sur le commence a voter la loi.
Pensions iniitaires: :.a sance et supendue. I1
Le Senateur Pradel .done est Ii heures.
lecture d(un rapport prelimi- ile et rise minit
naire sir -Ie Contrat de .Ban- .
quesoumr s I*etuide elaCom 1 Secretaire 'Eat de
Mission desFinances:dont iI 'Ilntlrieur demanded au Senar
est le rapporteur. Cette corn- .de voter Ia loi sui 'a -n-ion
mission fait can .prendre qifel miItairne.
ie neI,(ea'[ que interet Le enateur. Titi ,j ai
p:!blic, et quc Ie, piaes sou- .comprendre quil eA Ais-
mieses son etude doivett n-inult, et que tout traVal.
ere examinees attentive-- fait, sera inconistituuInn -t
ment. Elle demand au Sena La loi est ajourne.
de ratifier son attitude de L. 2 Corps so reu" ssent
intudence. Le bureau done mnut .-- L'appe Cimstat -
nct. h Ia uCommession du (i presence de 18 Senateurn e
O )t de son rapport. 1 etude a u. D4utes.
Contract de Banque est done a- La majority .etunt confta-
ute'nee. teeA la stance en A.ssemnlee
Un message venant de la Nationale est ouverc.
Chambre des D&putes appo te Titus, Brutus. Va.uues
iuequeS --modincationS la loi Laleau sont au ..ane e I L-
sur le tabae. ie uabae seehe xecutif.
ai- Ia csmmation ne i Le S6nateur SIar.ineau p
ra frappe d'aucune taxes. Les nonce un discours. l 5a sean-
arettes importees seront e e leve au de
f apples d'une Itaxe triple de veTionl. V Na-
Scelle frappant les cigarettes o>
fatriqu..es en Haiti ..
Ar-'ive un r1me:sage d:e la
SChamhbre dos Deputes, rIeje- )LOTERIE NATIONALE D'I- \lUT
tant la charge de conteteztux
I oposee pr le Snat. tot n La xile des -yes. qui y t-
declatrant quo ee faith va cot:- den do de le 1-'stm ,,a
,e de (C ; iituTionl ( ettt e cmpte les Douzo M:I1 K-
._ppre-ssiun 0s. admise wiar le 1 qiS 1
A ,,.t t .1h t ,X;\1, yM- a.i u M 'd. .lh E:,n
U ne En dc la t iuanbh dis -e et .AL BHattravivle Ji.n-
I)e)Utes accordant a Degua or:g .u Maasin dt FE-
tement des Cultes un credit t
dte 6.000 gourdes pour lient e- i do me. ow eli-
tien de deuxk boursieirs au pays it M 3. Giordani Georges et
grand Semminaie de Rome, et Mesilas Clytandre.
.un autre de 5.000 gourdes
.pour frais de leur voyage, est : .... ,.-
votee.
On met en discussion une re PANAMA RAILROAD
solution de la Chambre des
Deputis, declarant que le STEAMSHIP LINE
droit d'objectiofi du president
de Ila Republique sur la pen. BULLETIN No, 1130
sion civile est perime de- Les chargers sont pries de
puis le 25 AvriL. noter que le S.S. Le Senateur Paultre de- es.t attend a Port-au-Prince,
made d'ajourner cette reso- Haiti, venant de Cristobal C.
lutione- Cette demand est Z. le Mereredi 12 Septembre
.* combattue. L'urgence et Ie vo- 1934.
te immediate sent admis. Le Les permis t'embarquenment
Sprincipe est combattu par le seront delivres pour le fret a
Senateur Paultre., Le Sena- destination de New-York e:
Steur Parquet fait comprendre des Port-Europeens sur de.
Squ'il ne s a'git pas de savoir made faite a ce bureau.
Ssi le President de la Republi- Ce Steamer partira le mI'-


.que peut oi. nonpresenter des me jour directement po)t.u
. objections A Ia loa en question, New-York prenant fret, mal-
. mais bien de statue sur la de- le et passagers.
vision prise par la Chambre
des Deput4s. Le principle de la Jas. H. C. VAN REED,
resolution est admis. Quel-
cques modifications ayant ete Agent Genkral
faites a cette resolution, elle
et retourn6e a la Chambre -------
Arrivent deux messages de L'Institut Tippenhauer
la Chambre des Deput6s, re- demeure une excellence eolc
jetant la decision.du Sinat au avec sonirreprochable
sujet du retablissement de pension scolaire.


passe son rble de president'au deux ~Ies. primaires au$ x
Shateur Pti'mhbin, qi pIrte Cayes, .tn d professor d(i
8 serinent et tdiige les travaux imiathmftiqmhs u Iveec des
! de 1'heure, Go(m ves.
U.n Projet de loi de la Chamn j La C&ranee Aleius Char-
t JIte des Diputes, accordant, mant, qui a ete vote par lei
une pension de 150 gourdes, ii S1nat, est rejetee par ia Chain
chacune des Vves. Pierre bre des Deput6s.1- Lecture do
'L risson et Auguste Alberti ce message etant don.net, le
est vot SInat, voulant rester conse-
'Arrive uni message de la .quent avec lui-meme, vote ai
Chambre' ds Deputes appor.- nouveau, et en fait part aI la
tant quelqhes modifications A Chambre qiu maintient aussi
la ioi sur le tarif communal. son vote. Cet article est re-
La proposition du S6nateur serve en attendant qut'ne corn
Nau appliquant une taxe de .mission inter-parlementaire
50 gourdes sur les depots de vienine t-rancher la question.
gazoline ne depassant pas 50 La discussion do la lo saur
drums et de 100 gourdes :stu Ie tarif communal est repri-
ceux ne depassant pas 100 !se.
drums est adopt6e. La discus. Su la proposition du Sena-
Z* l '/


Avenue Jf hit Brown

face an Tpriblnal de Paix.


* Pa lac


ole


(ia/C ('( t*'$UiUV an


('hamnp -deMurs


Ainci-n (Cluh ds ( l itrs Am ricains.,

S'r'ice, d"c ler Ordre.

Cr~me & i d (taI e de lere Qualit

Proprithi"re: A. J. KARAJL..:
-; *1


I1* 11 8 I 4 V01


. l i..:i ;
.1 .
I *"bt .Li


4it 1E iti t A Ij IfAfl .

plus railf'4a(issa
t r i ssa
a ,
IRS IA J SS


CORDOX.VI.E .I0.\ 7-
(C.-.I I J ,'L U

i:. PO' 3,!L .U.1;; (:)I,D? \
HRolfV1


/
"2 -i A~ -
K4tt,


grt
4*-A
All,
~ '-~ A~
'4-AL 'AW.A~A&


Pou
ples,


'IIdrrc .S Ineveux sou
tideInaldZ iLa


COM-BR 'SII'ES


Grand'Rue 1721.
T6elphone 2182


.1 VIS .;1ATR.IMO VIA L

.Jt declare au t public t au
comniVree n'etre plus ri.zfn-
sable des.acs tactes et actions dle
.Madame Martino D)emorcdy,
nee Odettu I mhc't. pour 'a-
bandun (du tiL niLarital de-
p1uis quatre muois, n atten-
dant. une action en divorce mui
soit intentee.


A VIS MAfRI,

i i-t:rs. leS chart
-A'Q4 .;ue la Goa
'-** N a:nn tte- lai
; :- s -P i ii'le Samedi=
,.L,'; }s ports de J r..
::.< un:1e, Anse Pt$
----'-nt i 'reetpas
PoI -au-Prince, le&
-"I..-t l". -


Le Vapeur PAS
Sov0 B partir
\Y (ik le 6 Septem
pour Porjt-au-Ptinw
'nent of il es1 tt
Septembre 1984; en'
t rneme jour a0 4 hrs, p;.".
i Kingston Ja., Puertoe.
- bia, Cartagena,
., prenant fret, p
W. E.

AgentQ.




Ce qui permet it
les d'avoir une si!
i tele, Cest que sa coOr.
el6gance parfait?.
Pierre tC f

Ta

Angle des Rulesdu
Bonne-Foi, Phon
,;A,


SiMartino DEMORCY. CO9









;


:ISAI





. .... .. . . . . ..... .... I -. "
:i ., : ,,: ., ": ~i -,: ,


Dr. Marcell Cas''
de lu facWtelle he Napies (Ialie)

iMdecimn -. Chirur gie --- Accouahenet.:

se tien it ala disposition du public 1de 7 a 10 A. M..
4 P. M. --- Ileures sp.cialcs pour .::, ploye. a conl


'7 .-


AAA9


rct~c-"~aYIR~Lh~*r~aaa~:~~


Ap


-h -.4ipp


"" -hI. .qm,


%.W oft


d anaI1 irnL- s-- rrr-----


ui*e


&A




t: i .4 3 .... a .. .. ;- / .. j ...

vis auCommere
:La Panama Railroad Steamship Line a l'avantage
-noner les departs suivants de New-York pour Pert-au-
cI Haiti, directement, chaque Mardi, exceptes le as.
y.ui,f qui laissera Mercredi, le 5 Septembre, 1934,
*irristobal., le Mercredi, 7 Novembre, 1934.
Trou les steamers sont pourvu de habreC frigri-


spAT E NEW-YORK ARRIVAGES A P.AU-PCE.


s.U0Y0qunit, ele
3 Critobal, le
sgenaveientura, le

-sCrisobal, I
g.8enaventura, le

gble
sgfeftiaintura, le
Anton, e
:GuIoIaquil, le
SCristobal, le
t9 enantlura, Ie
a Ancon, le
Suayaquil. le


1
2
2
1
1
2

1
2
3
4-

1;
2
-a


7 Aoft,
4 Aouft,
I1 Aou- t,
:8 Aofit,
5 Sept.,
1 Sept.,
8 Sept.,
5 Sept.,
9 Oct.,
6 Oct.,
3 Oct.,
0 Oct.,
7 Nov.,
3 Nov.,
0 Nov.,
7 Nov.,


IANAMA RAILROAD


1934,
1934.
1934.
1984.
1934.
19314.
1934.
1934.
1934.
1984,.
19U.
1934.
1934.
1934.
1934.


le
le
le

I P
le
le


Ile
le
le


13
19
27
2
11
16
24
8
14
22
28
5
12
19
25
3


AoAt,
Aofit,
Aouit,
Sept,,
Sept.
Sept.,,
Sept.,
OC.,
Oct.,
Oct.,
Nov.,
Nov.,
Nov.,
Nov.,
Dec.,


1934




1934
1984


19384
1934
1934
M,4


1934
1934


c*m Nouvlm&rm


I aJHIUIUU


PAGE 5


SUITE DK LA SEANCE
DE MAR1 I 4SEPT. 1DM


cO
C.C


peu a SlouL rs


fl pI reuvetieme 'te
Voici un pneu qui se passe de presentation en tous pays.
Ls grosses sculptures massives el saillantes de su ande
de roulement, tenant fermemenl la roule, sent des symbol.
les de sicurilt depuis les debuts de l'automobile.
M:me au course des annres d'advcrsiti qui viennent de
secouler, ses ventes out dipassi cells de tout autre pneu,
quelqu'en fil le prix.


STEAMSHIP LINE,


WI M. LLOYD.
Actg. General Agent


a-


r
.ct -'
-4,
- -~
E ,. -a

-a (.4*. ~~-?A~2* ---4*
C *


. .stltut Ippen auer


15S7 Rue Larnarre- 1'tliphor"t 2891
IU Admissions aux BACCA LA UREATS
Rhlorique ct Philosophie
Anneets 1927 & 193

Lftablissement doit ses sueCes a sa discipline, & SOn ex-
...ate m6thode denseignekmnient, a sa bonne et large or-
tion. Pensionnat. incomparable, Pension pour pe-
det ia 12, Cours classique general, Leqons particuli-
it, Cours de Stino-Dactylo, Comptabilite, Anglais, Es-
fI, Allemai Preparation a I'Ecole de Genie.
^6tabhissemnert garantit tous ses course et forme des
|S forts et conscients, ompetents et courageux.
.' ... ,
.ww --...r -'i .


SOCIETY HAITIEA .Fp T' j'TOyn Lnirz
IALLEBRANCHE, 6ETTII BOGAT & Cie.
Port-au-Prince, Haiti
&J R'I mi.tnnn mrkwrlrwvwwW d-Am *wqfl^a 3 7 .---w



Afl' rSi de 0 CuiV\. t EU'ALYPrIol
TOUX4 RHUMF&3RONCMITES. ENROUEMENTS
INFLUENZA, .FFECTIONS DEs POUMONS
Prs -A PR rT LFS FOV NCIS


d AMMLm A
v


; (Ks est aff(ctee a; DGpart,-
rnB:(;t d( I'1instruction' Publi-
iui eIn vue de realiser ies
ou^Ix orns tant par le Senat
qu, Ja la Chambre.
VW I'absence du S-ecr(taire
a ,tat des cultes, le vote de ce
Budget est renvoye a domain.
La s6ance est levee. 11 est 11
eines nmns 25 (di soir.


Reporter S. BALINCE.


Le fail e? icontestii


|... -.

-. :...

^ ^ ,;";:- *


kNQUE ROYALE
DU CANADA

t


la


leures

vaste


meillieurs


PaUfd SAR/-ieA
lulialle~ssence des


p canes


terroips.


Cl'est ce qu fail son ro ne


LE TOUR DU MONDE
11 n'est pas n6cessoire d'etre riche pour
satisflire ses gQuts pour le voyage. Les
gens do condition moyanne peuvent so
permettre ce plaisir aQyp c 6pargne. tes
rroindras d6p6ts, gr6ce b tintr&t corn
posi, ont$6t fait de constituer une reserve
tnWeressante, r6olisable ou besolm


9n

ls


roca-cola


:3


:::-_


Par ternPS d crise


IW"Ila 40 0 7$0
0 m quo Wm. Apmlk %A
now AIL AW Im Arik.
Am AV
MW


pire conflance aux membres
de la Commission.
,'attitude de chacun ma-
niftste toute cette confian-
ce-dont jouissent les membres
de la Commission. Le Sena-
teur Martineau, president du
Senat, fait comprendre que la
Commission n'est pas maitres
se de son reuvre et que tout
travail fait en commission
doit recevoir apres rapport
I'adhebsion de l'Assemblee.
Le Senateur Fombrun *
lIve et maintient toujours son
point (de vue,
Vaugues lui declare qu'il se
dispose a se placer suv le ter-
rain de la discussion, si Ion
y revient...--- Sinateur Pra-
del fait comprendre an Sena-
teur Foambrun 1'inutilit6 de
cette observation et ]'incident
est close.
La ('oinnission prop~)e de
rtiduire les ap|)ointetVrnnts du
Directtuor d~ la Maig.on C'en-
trale 8 5b)0 goui'des. Lv Mi-
ni-stre souinet la question A
Sappireciation du Senat.
,Sur la proposition du Sina-
t(u r P'aultre les appointe-
Sments du Directeur de Ia Mai-
on Central sent fix&s i 600)
gourdes.
La Commission dfeman(de d
suiipprimer f (QueTiUt.- 7emplo-
,eignement rofssuionye -
C (tt tendance est appuyCe
'at pllfuieurs S6naiteurs qut
L -outiennent quo ces t pis
idoivint etre considers eCm-
z-, w s eneouresa.-- Malgre
le: arguments pr6sentes par
e Mnistre du Trava'il, cett
suppression est adoptee.
Au vote de I'article du budget
de. Iinstruciton publique con-
ce-nant le classement des inS-
,p ct.Qs sColaitrvs, le S-na-
i-nsectiuon Scoiaire de Port-
de-Paix au rang de 2e. Classes.
l. Ministry lui fait compren-
Oe' quo le classement de ees
Sin pect ions scola ire- a ete re-
I: ("a Comi'.sin a emi- 1,
,i tab I deux teo-
i, 7rnai ,p n s ave.. II est

r ia 'pe positionn de Ia
(om mssion n p Qofesteur de
Imat -ematiqus sera n1-mm?
au iyce& des G(oenaiv(s, aux ap-
pointemen.ts ds 200 ^'ourdeo
par mois.
a '.n- valeur o 2L0.C00C gour-


LE


e'est


vari-ete s


:~outez et


Comparez




P^^c:ts '?vt V Wr^ :LE NcUVELLJSTE* C'W
SLfl j VSl JW$TE$LA SAN'IE D REMERCIEM NTS
. ...... ... .. .. . .. ..
.. ...... A A lL :-:.MAXWEI.L ..-, Edgar Elliot et fa-
m.:; ile remercixent .sin. .o rmn t
--..... ...... Mision Patriotique Onnoti announce que Ie sVm smis de Port-au-Prince
d- s Jeune :est. heureuse de pathihue ..Rprte.ntant des et de a province qui leur oPtt
S voir is deux plus grands Machiies a &ei.s U-nderwood donned des temoignages d sym
vCeux s eer6aiser: les restes du et des Machines it caculeih pathie A Poccasion de la mort
Sv&i6r Perilte ont 6t6 re- Sundstrand, M. J. D. Max- de leur regrett6e
S trouveS;,, e Corps Legislatf -well, J.at A Neow York pour
s : :. sa seance.de samedi derN rai on de sant6. II a sub Wia se- M e. Gldy W
n er a vote que S. E, ,le Conci- maine derniere une operation
:. .toyenh .' Vincent, a vraiment qui a paifaitement reussL. survenue le Septembre eeou-
xnrite de la Patrie., Nous lui souhaitons un 64
L Association, a Ia repr,n prompt retabiissement et un .s les prient d agrler, en
en octobre prochiain, (Ide ses heureux sejour, Poccurence, expressionn de
travaux reguliers, envisage I t r profonde gratitude.
ra coMment il lut conviendra Port-au-Prince,; te 6 Sep-
de glorifier la ine moire des e te mbre 1984.
Immortels P eralte et Batra- : _
ville.. .
.Elle renouvelle a S. E., Ie ERRATUM PANA A LRAI OALI
President Vincent, Ie Grand
protecteur de son Oeuvre d'E- Lire. dans Iavis de renmer- "L. .E..
d tuaion poulaire, les frater elements public dans notre STAMS P.
nelles et cordiales f6licita- numero d'hier. 6e page-. 2e ET N, 1
tions de tous ses membres et colonne, Grevy Chrispin a BULLETINNo. at
prie les Honorable& :b itendu aPort-atmPrincet, Ha-
tadies d- Peuple d'agreer, a- .......... tenant. :d- New:rur I.
vee .SesI o np lim ents, s s .. i. te........... : 1 1I.
V4IMx heutieutx. de bones vw- 4 j-AEgf"Et: 1etpartira- I mme: ouU dire>
C -R -.
'eances..: .tl tement pour Cristobal C. Z.
Installation comU]I pour la prcnant fret et inaile.
-' -- Fabrication ties
'EXPEDITIONoissons Gaze uses Jas. H. C. VAN REED,
EXPEDITION DE S'adsser a M. SCH LTZ
FIGUES-HANANES rI, ... ,-xl l,_-


Die D Worden> de la Stan-
dart Fruit a pris mouilage
e, nos eaux. Ce bateau a ete
amenage pour le transport de
la figue-bananc et ses cables
peuvent en contenir 15.0010.
Monsieur H. L. Cahill, Di-
recteur de la division de Cu-
ba, a voyage en- vue dexpe-
rimenter la place.
Le Worden part ce soir
paur'Port-de-Paix. Cu(-, t so-
ra de 'etour a Port-au-i rin:1 c
SSelon nos introniations, Ia
semaine prochaine utn navire
dejplus fort tonnage viendra
et piendra un n ouveau charge
ment de figus-banunes.
Nms plaI:tc-urs nont u~ ,
redoubler de courage et d'ac-
tivie.
Yt v


I 11O(I- A .,


I tV%.e9t~WW" N ~47


- ~ N 4


,E. oIo
H. Larv

31. Mac
P. Mc,
L. +t.au

C(h. 3Ma
Lettres


.1!. Prcr

S1". R.C(
g-v


I Titany
TvVZ RU ...ALT.,iCh,.

Jlifhi
+ ++.+. +._ + It


J+.'+ /-- r v .y r .. ....te
+ ..+ .+ +5. ,, ;--


A L'ATTEXTIJON Dr'
DIRE(CTEIR
DES TELEGRAPHES


cdanI Les muarionn"ies ",.. .. .
'orre pordaace arot mwe .lAg11t9:1, .1
de eal. rdi e" t' re e 'o ...........


ham n. !LArchipi au.v Sirens 3
a I. AshLtndam-, Agen Sc ...........re
urras. Les amants de VenrsCe ,,,., |
d'amour de Catherine II Potemkine::
Le D rni- e.... ..res
)o1Le, Le Dlmori! d : Foch .
Lr +c !.) pop e Blanche .". :.....<^.3
La ile errat ...... .....
La b t^l hit fWe'u71
111M 11, Le Ilo ra !dai r ......... ......... .. .
Les suicide .............. .
a, Une fefme cte: les chasseurs de Ie4
Vaucaire. aSuTin loucerture1 .,14.4.:.
rt*'^>^*^t o ., i r- "
aI. eh me he +, hssu-1 d-01~ i


011on plaint, 11o 1 s :> .-
son, de ta maicNh, dpi -
qlueS jOurs1 d(L service dI 1Q1 '
phone automnati(que.
'lngenieur Menos t..t (v
ter que recommeneent les 1e -
proches qu'on lui adressait 1ii
n1y a pas longtemps, surI cer-
tains procedes de son ad-
....... ............. m in istration .
Nous attirons son attention
sur' tout cela, ailn qu'il y (r-
medie.


NA 1~,4


tvrh st
tIL


~$
1; ...& 44


Deux lfiiie
Di Gourd +.=


N 'IeG I~a


.. ../. .
1. nn, I"o 3


F '. _


RETOUR DE L'A VIA TEUR
DESIRE PARIS
On,nous informed que sous
pen nous reviendra notre dis-
tingue compatriote I'aviateur
Desire *Paris,
L'occasion sera propice
pour- le Gouvernement. d-'uti-
liser ses connaissances,en en-
visageant definitivement ia
question du Service d'Avia-
tion dans ta Garde d'Haiti.


{

i .
i
A

-


DEPARTMENT DU
OoMMERCE T
D'un rapport adresse au d' t
D partemient du Commerce i
-o -e:Prefet dui Cap-Haitien. J- 3 l 1/ I 1
-, esRil est.que sur les Steamers. -
. Medea c Martinique et
ek il a exportt l I' 011 r h10
d. 28et Vendredi 31Aofit. o o
co Dimanche 2 Sep- .

:.:.. .. :em barau a ... .....

.......t ... bi le
.... .... .... '. .... .... .. ........... ............ ...... .......... .


a


Cetfi- inodi'tlue ale8 1


parue. Es 'o e

nirotre Nereon 7 e.


son,- cole a Ibeacot


6/ (1 B tei-iia sa c

1.a R pj lq e.


tes


c.es-


t so...
.'. ..-.. '.:? :?!. .$:::


uut
:- -. -:": -- i



--.. _.... :... -...


rui




,us
^ : ~....! :* ^I'^.SS, BS

-.b .. ......-.-.._.+::.+ ::
--- : ----_. -.-.-:-.
:.: -. _....... ...
.. : :" .-..: ;:. ; '....... .. ...... ..


. . . .. .
acho e
z i/ oIre -c.


..


... X.''.'f -.'^ \


,:..............

Petire Antholog e d A teura ?
Marcel Aym Lena .... ..........
C, Aymard, Lappel ie l' a ud .......
Vieki BIcum, Ultc .. .... ........ .............
Tristan BLernard. V S it4 no tures .
Reme fleurrnier, Antillet (RK man cr.ok,
Drt Sem izord,. La vi de s I lies ........
Joseph (mailau.x, Mes prio -; ..s... ..,,.,
cami,. Tr-re de plaisanteiri .......
PFridtein Carea, JftIrnirE7 di no caure tie ,.,
PiIficin C~pshampauyr t ft./ e des rses u.(intru 4
S. . .. .. ........
F) .TatI s d vi e a .tre .jte ..


SAndrt f or" .tie priem;s ora.e .. ..
t Ed. Prummntp, he ('r, d t la bon et du, sang .
And. flucasse, La guerre rae nice par hls c-:d
S1. D u as........ : O 'c w :r e b t ... .**... .. .. ...--.--
. : ... .. : .' .. .. . .- ...... *-- '
.: . .... .







Srondaleo Cehi fUr it ql ftu divine.. k.
. :. ...... .... ..... ........
S.". .. . . . .
. .
t i:J I.. ., ., ... . .... -, ,- :.. ., ...:. ;,- ::: :

Funck o rentano, LEt dr df e '-d f .s -:::-:::.::
.. .- .. ... .. .. .. +. ..

L ai edu collier ss .:.


,,,a,,.oent tienera


s^^^^^^


RIE


DHAITI


IE


Rue B'onne


416


1^
L ouze


A Ii 4ber


j


f~est


itoajssns,