<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02059
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 29, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02059

Full Text
.~r- ____ ______. "


.". PAGES
E xdusiV:t

p. eAe he I
Asoated !re)s
-. ...- 3.. .. .


El,
m


29


'glp~:


~lllyh


QUOTIDIEN FONDE EN 1896


Qdiolidien d'lHat'

m e in,~ f 1-. -Li_........ p.2


----------I ^rww ---q m w -.----- -- --- ---- ---.... i-- -- ("Jg


PORT-AJU-PRINCE, HAITI


LUNDI 29 JANVIER 193.1


No. 1'219


. .... .. 3-....... .. .... .. .


lu T'ravail


t-fr nI*trw dfirtd swime-

r s.g/ti. i e n. ...a..in i
te des plus marquaente
RMlnts de PArcahuaic
s deux importrtintes comwnu
ons colnstifurnt la preu-
U la plhs irr fragable de la
acite des fai.s que nous a-
ons "sgnale su)r la fncessi-
:fde voter le ('ontrat de fi-
QW,.bW(,., soumis, ft l
taletiot hg isa tite.
.. ais, i parl ces documents
Sprrmentw arec la plus
ran de clari les senittments
de.ette int (' rssanie reg ion
g pys, qfi/ attend impatiem-
me w.t que It Snli apporte la
vision qui la sauce oil la
rrde defihniritment, il y a,
fans les archires du Palais
Ugis!l lif, de nombreuses pe-
fition, motifirs, adressees
pr plusiur r'illes et bourys
e la It publiqite, e reclat-
menf dle nos li'res Conscrits.
asaiioifn dif Contrai des fi-
.Utes-bctzut&s, pir example,
Rules de Saint-Marc. de la Pe-
t.de Rivi're de i'Ariiboniie
#te nous regrettons de ne pou
sir publier auji'urd'hu i.
11 y a mieux: selon nos ren-
gignUmI'lts de source certii-
^tde paroutd: du Cap. des
('yes, ce ,rmime, des (Caypes
Po r de Paix,. (des
1ns non comprises dans
Contrat Brig nac), des tlek-
flmes sort arrives a l'a-
sde nos honorable Se-
-eurs, leur demandant de
oter ce confrat-type..
." xxx
SIes pitions auxquelles
07s faisons allusion peu-
,en.eire considerees come
n vibrant appel a l'Union. Et
#rilinement, cei appel ne de-
-)"ra pas sans echo dans le
des membres de la haute
bhle qu'esl le Sinat tide
R.publique Ce sonl des cen
de millers de citoyens.
il~s jus qu'aux extremes li-
lies de la misbre, qui rla-i
-n .tec autant de convic-
M dns un arenir meilleur,
e conftinau'e dans la clair-
Snee et le patriotisme des
-mrobles Stnateurs, que ces
iiers leur procurent dur
nil, en volant le Contrat


Restion,
;r, ent.-is rester sourds a
up pets touchadts et dses--

bPI is pr&s d'un demi sic-
k h figue-banane assure la
9.rr1i6 de certain pays
:~leignes de nous, mais
Tn. ,, jamais pense a
r a nos cultirateurs des
foes pour les encoura-
dns, un divetoppement
"itnfue fde re produit de
Sol.
A ulntement, it se' verra
SMtt, f parler de con-
Srnirfiques, charges d'in-
$ avantages, et de
autrres binfijces qu'on
WCPaus dans ceu sou.
rA stSaneion -du SwOnat.
,.st done itttnpft.-ls, de-
x Ahuit ana, .que .a la
Ata Pax, x nos pay-
s citadins rtament
p.pour. r4..imw ent


.


CUBA, RAT HAITI A

3 BlUTS C(ONTRE 1


41M. SPARKS DE LA
BRASSERIE NATIONAL
N'OUS VISITED


en faveur


.xploitaiion de leurs terres?
Or. lorsqua'd la veille de la
deisoccu palion du lerritoire,
en depit des prophbies de mat
heur, i'on a la chance inespe-
ree de voir des capitalisles se
decder a investor, pour la cul-
ture de la figue-banane, des
sommes considerable danr
une exploitation susceptible
de conjurer les dangers de la
cruise economique qut nous di-
vore tous, Ie devoir de chaque
citoyen est d'y apporter sa
part d'encouragement, car il
s'agiy du bien-etre general.
Nous croyon, que nous a-
vons faith notre devoir sans
p! arti-pris. a l'occasidn du vote
du Contrat de figues-bananes.
II appartient maintenant a
nos honorables Repr6sentants
de faire le leur, en pla ant au
dessus de toutes.autres eonsi.
durations, leur patriotism et
leur sollicitude pour lepeuple
qui ne demand que du Tra-
vail, dans I'ordre, la paix et
Shartmonie des grahdis pou-
voirs publics.
\ 'i ^ y -J ii~~~~i~i, --------------iji~ i iiiiiiiu
..; ,, .......... .....6--

Lire la suite de nos informa-
tions en derniere page. -


L.4 (Commandant et tes Offi-
cieris, en g-raide t-nue, rece-
vaient les invit-, avec une
'amabilite des plus accueillan-
tes. Tous les buffets 6taient
tires bien garni s et la soiree
fut reellement splendid.
Tous nos compliments au
("oninandint M'tustre et a ses
Officiers qui out laisse unie
tries ag'6rahle impression enl
. Haiti.
i i iiiii --a- -- -- -f"
REUREUSE INNOVATION

UN CONGRESS DES

A VOCA TS HAITIENS

Les Ing ineurs, les Mede-
cins haitiens cnt leur Congres
annuel. II restait aux Avocats
k en faire autant. Le Conseil
de Discipline actuel comble
cette lacune. Par une circulai-
re, en date du 12 Janvier ccu-
rant, adressee aux Batonniers
et aux membres des Conseils
de discipline .-de l'Ordre des
Avocats, des Barreaux de la
R4publique, M.. Luc Theard a
fait part de la decision.d'a-
voir, en Ayri 'priwhin, le Con
grcs 'des Avoeats de ]a Repu-
blique.,
Nous publierons eette circu-
| laire explicative.


Dernier appel


croire qu: 1 a tentative doe
voyvg, n 'al t nullement
pour lbut de rompI'e cette
a t mosph &., r e d'optimisme
qui regne de part et d'autre.
Ce serait uno bien grave res-
ponsabilite. t


LA FETE THEATRALE
DU SEMINAIRE
SAMEDI 3 FL7VRIER.
A la fete de samedi soir; aui
Petit Seminaire, 11 sera re-
present6 le grand drame- uPa-
trimrn, du Pere Delaporte.
Puis une dcleiciease petite co-
nmedie, par Hennequin.
On debutera par une fcli-
chonnerie enfantine: Le fia-
geolet Magique).
TLentree general nest que
de 2 gourdles. Personnel ne vou-
dra manquer h ce regal, tA
pour applaudir les jeunes ac-
teurs de, *'Etabliwsement, et
pout apporter aux bons p6rois
de notre Seminaire le recon-
fortant tAmoignage auquel
il out bien droit.


Ie pays qui {pourra sortir par
ainsi plus aisernnt du maras-
me qui l'6treint Pt que vous a-
vez, nous en sommes convain-
cuS, toutes la volonte de con-
jurer. Nous avons foi en vo-
tre patriotism et esperons
que notre demarche spontan6e
ne,;era pas vaine.-


Respectueusement,

Altieri, Novella, Schutt, Ca.-
Stal]cgn, Teuchklr, ,Deslandos:
Emmanuel, Colbert Auguste,-,
Carlet Auguste, Angelucci,
SGlordani, Rostini, Cianciull ,1
t LucehesijMarra, Riot, Me-
i nuau, De la Fuente, Barrelh4,
Lofiedo, Maino, Carbonetl
- Jacqtus Laroche, Alexandre
SEtienne.>>
t in -, .'k t MM 4 I -' 1 % l
COIUR$ DES CHANCES

Le dollar -fait 'a New York
16.07 et iei 1&5.8- La livre est
ia New-York A 4.96, d. 5.
.... -


-37mne


ANNEE I


L.e .premier match d'limi I M. Il:hlin N. Sparks, tqui
nation pour Ic championnat Ipos-'d la Bras mondial de football a eu lieu n t,. b ier..u...i....uar.c..L .con.te.,....en.tre...... ..qaL ui..a.i.Lt..honuieur i 'activi-
(..uba ot Haiti. I'Equipe Cu- c. J d.iennr est d pl ::s u..
baine I a enipotr la I premier 1 p' i 11us. visitant sIs u.-
victoie, jpir ,, uts con t 1e un. ,15s ,tablV]isst.ments 1ii -l.,V's
.us (: Cuoains out un joi di' n (111 iatl s Ant1ile. Outr' I'loti-
asemic- mrnagnifptie: ils unt d, me n:a i> ires, M. Sparks est.
la Irapiti et deatieoup d'endi un .,. n )d anii dHaiti et de4s
r'nce' ; its nt p -jflue tout ', aiit .Iii1s. 11 nous a fit comn-
. ilt :s (t.JnijIn Surtoi t aipres o1-' )i ito ; 1a s-UI iiS .' i ..-.
i,: o.i d It. pina ite. II sot: lhi t; n 's p'L e .ar le t.'' idrr
{':u' i.a' R bi<.( ai tl d. Ieou- o ..'Svlit o il donii un I'..-
i'azzs. s[.A, (eu 1ains. d-'.s ,lols, n(;1 i ...1 UUX U TirW M.
1n 0 eSt,- Iins -t: ca(inp hai- S arkl.s nous (lit que le J Mliti,-
11t t: u t n.L lt-r1 t l I H i:to n 1 L Tr1.6 or1 M. Mor.g ntihau 1
joI I, ,t. Inr liig-e10 d'avam s at- s- t iln As (ans I'excuition des
laq~in~ii'iib U B AciS ins d11TT5r1v&e-nEnaC t fO10
...........L.. Ci.Ri )lS (rl (.; h v t 11d
L 1.fji'- h1;1 i'i iiiui, 61ix W ashington. I.a conli(i' .
I:'.ut,.s (In;. .., 1 *omn nce'e- qu'i inspire faith que to :l
melit dit ,j el,, pt dr:it so Cia.1- It tche b')en aux [tats-l'nj.
.piain". .Jn-.J -eph. dl J I le'JdaU Ie, magnats rle l [I'Indus: -i
]e filt d ie P -t'. 8 o jt.'i d en souffrent un p)eu, mlal.s,
cusut'. () n dir-aitt ue le guoal n1(,sA dit M. Sparks, 1be .i t .;-
rde it'na]iL: avait dcoi&urag vlateurs en profitent, et. c9est
n1,os l -.ur-t L- e av .iL ts oiu t bien leur tcn'" mainte1ant.I
manl'|i i-' coh1si n. Is0 ne pn Tout: la p ii)tiue ndu ---
Ivaic : Ie 1', p- rariment pe r- dent Roosevelt, conclut .A.
C') a 't -- ci' ini1. Ce sre: S,]aurk' Ost dans l'equi;3 v,
no.s a .. ',es et .r tout be eton'omiu(" .
-i..e *' .K x '.,pir qui rn t 1Mons-ieur S arks p:Ikt,-s
" !'i'."' rout le p.id.< du ra \\nr semaine en Hai:i, <:
"I l"-z a, E
]Y;L:'X. th In"r: Du co'n mence- entire aux Etats-Unis 4'r'(.(-' -
men. : A a itn 11 etaient har- ;ejr d l,:, ses inmpo"-tante.- aa-
ctles. Ies de moueliSns, car la ,.arks
W i"i'i:m" s a tres bien ar-- killing ('o. C do s Etats-I' s- a
.ite. L Ts II iiens doiveni re unt Iputa-tion miondidea
i"' di,.' (coura e. N,( O ne \ o- Nous eli szoulhaitois un a-
0. : i'; I'qLi ) elubai- aC- h1 .-'jour.
1)' u1) supeNriorite imbattabie.
Nouzs putivons fire beaucoup.
manis avec b:nuceup d'efforts. LA RECEPTION A BORD
Av;:' l'equipe Dulor&s, ce DE L'AVI-SO
fu.t li mem chose. 4 iDEXT. ECASTEAUX>
Qu.- nos discourIeurs gar-
dn:t e Iur came. Laissez au .Le Commandant et les Offi-
President de 1'L. S. S H., M. eiers dtu
Th6ard. In tieho de remanier ont offer une grande soiree
sun equipe et dt faire le ne- dansante, bolrd samedi scir,
cessaf-e. It doit v avoir un de 9 heures S minuit. Les de-
vinquLur. Teho1 s (d t.i'e; eo-"' come s'ven;i les fair.
,t si cc nest ]as possible, cela ls, frIanYcfi., aviaienti transfor-
, at i ien : \Vivent les Sports mie le ponten un, 1nagnifique
et les Spit-.smnen! sale de ita],


--- .. .. _-2 I- -- = = -- 2


-


S. ..---- ---_- --------..
11 -PAGES

V I,*e plus Ancles


f


S*. -* .-+ f ,*,.. .


AtUTOUR DU C(ONTROLE
FINANCIER A MERIN'AIN
EN HAITI



Notre exvlllent conf ire

tion lu o in i qui So .:
n u. iitnonc- 8 .1 :.. 3 F. V .h .
"i )'t he "-,n!;'-m < .\L. ( .r all_
h11 i, VSVt 'ir d', tat, n '.i
(' tt I' ( 1, : ,w

l(:1pubiitjtu d'lH iti du c1n01S .d
1( i 8 '1 \ric4 ,1 a f n I
tion d : (la -l.tto 1922. L:>
G.','{' i 1t. i' 1n'(n su 'i' ont I. r10
to u I-.t al co. i t-atera la
.s,,,ett (1i i !, ;ii;i.'t io '. di-
.31!tini
1i ctCnCL 'IW nius iret deA(
i t{orltai;.onms Lu Matinwf SO
rtEit. (11'Hu le (' 'I,1ViI ta nBan-

g nt ltiSalt!, aintunt. ains di .-
'j i ltre tol o (1 n i oe A mntC i-l
cain. ("omtnaLe ( i Sti'tait heu-
r.x JQ4 i" <\ULJ JI atin>.> avoirP
raison!
.li i s te l.o N>oi efl-iste ,'ar-"
d. i, p nible i,})i(r.Si!on que,
tanlt (u:: "lr i 'itunt rie 1922 --

c' tu ] i (,i' t;' to] c 1'A i
c-l, 10 'ou e' rn :i i ,nt .(,{i E-
i't--L ni- t'n, i' a J U'tI \vis-a-vis ties
porteUrS eti r;o 1naintenir JeI
c1ntrolA '"iIan]reW Qu r Haiti.
l.ne chose :ut nous< sauver-
e'est 12 raehat 08 lI dette. Si
la p)roce.du.e :l,,it >ar'le <,Lee
M atin> e-t ( :- 1;, ;.it SuPS Ie.
au5i)COes de .I. Codif- Hull,
Se'ei p.rfait! T: r trouverne-
ment Haitien ne travaillant
qu'i cola, il est Tort possible
qu'fl y arrive, et, ce sera la
suite logique dits termed de
!'Accord du 7 Aut.


AVTOLR I>ES TRA VAUX
DE LA (COMMISSION
MIX TE D1S FROSTILEES
II palrait \\ue le Dr. Pona
Battle, dlIge] uu' I( iinieain at
la Ccnminh.sion Mixte des
trontiL'res, a voiIlu partir ces
jourS-ci, pour Santo Domin-
g., oil se tiroRVQ d(ja Ic D) !
lIgue Ortega Fr'ier.,
Maleg les runireurs d'in-
transigeance qui ont toujoujrs
couru stir I'ancien Presi-
dent do la Comrni- nicaine, nous voulons bimn


. I


U.


%- $


SDerniere Heure

Les part(menWIts du
Nord et du Nord Ostsl
font un appel supreme
Su Sinal dI lt ii6publique.


,: : -" : -- .:-.- ..- .-..- .. ." : .. .
M monsieur ., Kf n ,, ,i,:1 "-
i:ntabila e onirmcate a .de ir;---
d- Paix, t 1o.:u T t ai'r(iv ici,
eO venuf1 nous ctht'nf i 220 p
Atextn ( "I..t.1ffl n in '
.ingt deux c. -" m-nt .
vill oni adte-l .t

ia Rliiubi!que,
S No.us, coi)mmu]'c;yant. de
P'rt(-do--Paix. vu extend n,
-Ioh mn t cL I ic n ii, ni ,
v tinol0 s vtl;t-, 1 slu plilr d(. ti'
larger )n otr -"6,,a it -'0(fj'n omi -
ique 1et amlior r (.)i tuain Vat
gori santi en votuit p 'oje t. et

ap) Y -uprino v( tr olli-
citude p)our le peiiple, a v,-

demandant voter project tra-
vaux publits et cot-valt ivigues
bananas Tqui sont pour niou.3
une ]porte de saint.

Ai ..no s nt .t
tuWux ot pCrofoI) rat L: .id
vous prio si 1 '' -.- ."'...
tions d"tirn'uc o:.

Aggci'hom &. C., Cayrd,(
(.aul' e, Foueard et Co., Fran
(ci-sco Polilard, NaSled, Sai, .
Lucas, Gomez, Maurase, Bien,
aimed, Martin, Milhim et Co.,
Ahbout G(oi, B0
ge F'reres, bbebg, Sylvain et
Co, Seck er; agg, M.},..
Poitevien>

xxx

D)'utre part, un parlenwn-
taire du Nord e:t aussi venu
presque en meme temps nous
cou-).uniqiueir Ie tI cleramme
suivant diu haut commerce ca-
jois au Sea t4:' Ia1 'R6ptubi-
( tie:
IHotI rablbes S enaleurs,
nous. S.nASSiinY-s, commler-
cants (iu Ca>, venons hien
humblenm'ent vous prier de
prendre en s0riouse conside-
ration le contract de fig'ues-boa-
nanes soumis a dbliberat:on
de vote haute assemble, et
nous perm iattionts d'att rc vo-
tre attention suir ce que son
vote renferme un deveiopp)-
ment agtriccle ineopre, pour







GEORGES YL VAIN ger.
........... .. .. ... ...:... ... . ..... .

.. .... ..... .- ............. ... .-. .. .... .... ... .. .. ..... .. .. .. .... .
.: o se para, c ceeur tout
remph du cult sacred des
S.hers disparus, mele la :re-
(Chez Maitre Hermann connaissance pour les philan-
Chancy, Secrtaire general du thropes et ia Pamour de nos c-.
Comitc ex.cutif, et sou la pr6 toyens, de notre Patrie par
sidence du Dr. Justin Rampy, trCp eprouv6e.
a eu lieu dimanche dernier, La Soci&6t des aminis de Geor
une interessanto reunion au ges Sylvain don't le comite ex6
course laquelle on acheva de cutif est compose d'honora-
voter les Statuts de la dite So- bles citoyens, fait une oeuvre
ci&t&. Puis en passa au choix vaiment patriotique en per-
de quelcues membres d'hon- p6tuant le pieux souvenir des
de ul. b Grand Disparus qui ont inau-
Malgr6 que 'arLicle unique 8gure6 la defense national sous
des Statuts proclame, de l'egide du droit sacre qu'ont
droit, Monsieur Ie President tous les peuplcs, forts ou fai-
de la Republique Grand Pro- bles, e se gcuverner eux-.m
tecteur de 1'CEuvre, sur la de- ries. "
mnande du ntembre Louis Aler- Nous poursuivrc.ng leturs on
te, le Citoyen Stenio Vincent treprises
f,'tacc .j--v ( ..i.t l et 's .-. .. One l lU .s insp tie-
PauIleus Sancn et Perceval _rent l'union qui nous eondui-
Thoby, membres d'honneur en ra immanquablement, a ce
souxv'nir de la memorable eo oteut beau
mission qu'lls eurent a rem- Et nous evrons notrebeau
plir i Washington, delegues et grand succOs a leur Memoi-
pat les nationalists de IU- re, au tact du Gouvernement
union lPtraiotile. alors (lii- nationalist? de Monsieur Ste-
gee par Georges Svlvain. Le o Vincent, et enfin aux on-
citoyen J. P. Mexile, recon course loyaux ds philanthro-
el I pes ameritains.
made par le m me membre pe 1 ameiais
fut egaloment aeclaum en et- Un eeembr
to quality. Un Alembre.
.........Monsieur Per.c.eval Thoby -.. .... --
dans le Iangage modest qu'on 1


Iut connait, en quelques mots
justes, rappela particulier'e-
ment s r6eel s services dIu con-
citoyen David Jeannot i aIn
cause nationallste, et 11 neo fi
pas. moin. I'eloge dezs Victor
Cauvin, des Jolihois, des Boco,
d(s Alcius Charnmant, des F1re'
derie Cesar, tout en rappelant
aussi Ina helle conduite du ci-
toyen Yrech Chitelain, alors
Commissaire dui Gouverne-
ment a l'egard de Sylvain;
appuye pav' les membres Su-
rmn Eveillard et Maurice
Lhouisdon, ces notables cito-
yens furent acclames. Le memr
bre ,y sius Michel propo.a loes
eitoyens Jn. Baptiste D)upuy
et Ie Dr., .)Deir, des Gonaives,le
membre Joseph. Lh6risson rap
pelle que!ques beaux traits du
nationalist tI S6onteiu' Antoi
Dn T1lena(Quet et le proposal,
Louis Thony )propon Ile vene-
rable Adh6mar A uuaste, Char
leus Charles )roposa Ie vete-
ran de la Grand'Anse, le eit.o-
yen Sdnateur Laurent. On
eut aussi de tre's bons mots
pour messieur. Jr4&mie, Ale-
............ dre Vil j int et Fouchard
Martiheau. Nul doute que ces
dignes citoyens aient ete acela
ntos chu]eureuse ient. Repre-
nant Monsieur Perceval Tho-
by p)rtCpoa les philanthropes
William King honorable S&e
nateur de llUtah Messieurs
Garrison Villard et Ernest
G1.ruening, respecttivement di-
recteur et: adinnistrateur ( It-
ne des plus-grandes revues des
Etats-Unis <. Ces
personnalites americaines,
amerieaines. incontestable-
ment &ympathiques au peu-
ple haitien, furent par trop)
acclam6s members d'honneurI
de la Societt die Amis de
Georges Sylvain. Is sent, du
reste, recitnuti des citoyens de
la cite de Port-au-Prince,
Monsieur Perceval Thoby
rappela, en definitive. qu'au
course de tnutes nes manifes-
i stations en faveur de Georges
Sylvain, la memoire chere des
S. Luxembourg Cauvb, des Pas-
teurs Auguste Albert et Em-
Cimanuel Benediet, des Lupry
.. Charmant, doit nous accom-
j pagner en attendant qu'i eha-
Scun d'eux nous rendions les
m4 mes hommages qu'a Syl-
vain don't ils furent les dignes
*nu::"-.mles: Le niembre Joseph
SFcrtin rappela .J'intransi-
M:e-ant- nationaliste Elie Gu&-.


urn que *IUnion Patriotique
Sn'. pas eun Ie bonheur, pour-
::tant td'avoir ctans son sein.:
Vj: Pheure ava-n6e: d'ae
{ cant avec EisAembl4e, Jp i-
I i ::^.\p ev -
fY- "as4#t aiz'eW d' s memhin
..... ....... 7


O. . ... . ..



IMP. X... coup de f.uet o.g
.g .S. *-:.... .. .: .. .. .. .. .. .. .. . .... ..... ... ,
L N...- ..... -H. . .. .. ... . . .. .
... .:';.. .. ,. ..... . . . .'.... ...


.e nerv u o.............
. .. . '. :" v: : v
.. ..... .... . .. ... .. |p' R O|


I12
I


" . p p
.Institut Tippenha uer

1537 Rue Larnarre--TIlephoP 289
.....Admissions aux...BACCALAUR ..................
Rhteorique et Philosophie
Anmcesi 1927 i 1933

Letablissement doit ses succs a sa discipline, s......on ex-
eellente method d'ensei.gnemn:nt, a sa a bnne et large or-
ganisation., lensionnat ineon parable, Pension pour pef-
tits de 5 a 12. GCours classique general Lecons particulie-
Ire, Cours de Steno-Dactvl! (.cmptabilite, Anglais, Es
ipa4gnoI, Allemand, Preparation a I'Ecole de Genie.
L'etablissement garantit tous ses course et forme des-
hommes forts et conscients, :cmpetents et courageux.


IEMlIETTEZ VOTRE

AUTO V .YEUF


Ne co.nduisez pas une auto
qordide. C(' minoi-ci, le Gara-
ge Kneert lance un nouvel &e
mail Devoe et Raynolds qui
dionnera iun air neuf 'a votre
auto et. duiera aussi long-
teipnt. (que lemr. Pendant ee
mois, nous peindrons toute
auto a cineu passagers ouverte
ou fermee pc ur ;18.00, et tou-
te auto a deux passages ou-
verte onu .frmee pour $15,00.
Les prix pour 'es autres ty-
pes et models vous seront
fournis sur demanded.


Deve: ez
Compete


GARAGE KNEER,
Phone 2318- 34.


-a -;h.- t-It& *14 A ll .,

UsiDe a Glarce de
ni -'


, Los
*1 tie


ror-au- rrjc i _.,
S F'abrication dte glace 'de '1 -
rmeileure quality 'eLte
Livraison rapid effeetwo &'iA Ies
. quotidiennement par nes ca-- Amm
mions points en blanc dans gst
toutes les directions de 'Port'
-au-Prince, et de P6tion-V 'l
GLA CIERES
Nous avons toujours o
main les derniers models de
glacieves en acier a partir de .
or 25.00 et au-dessus, venda-
bles avec facilities de paie- *-
ment.
,Les glaciers les plus sfit
V 'es et les plus economiques.4
CREME GLACEE
tSUPERLATIVER
Un produit nouveau, qui e '
'e cede en rien aux meilleures I
iiarques d.es Pay d'Europe _
ou d'Am'rique est offert au
public haitien par l'Usine A
Glace de Port-au-Prince. Got-
tez cette delicieuse creme, et
vo{s serez convaineus,
Faites une agreable surpri-
se a votre famille en appor-
tant de. la XCrime Glaee Seu-
nerlatiun b6idir le dessert... 4
Tous en raffollent
ENTREPOT
FRIGORIFIQS:
Nos t ambres fr*es tW .
ete recem.nent mise A. t R
et, pevvent reeevoir i tim rte 1
quelle quantity de vi-nd0 <0
poissons, de 6g6pgmrnes, d#.
fruits, etc. :'e:ra
Le Public est corditaleja.t a'
invti & vixiter ~tre .uslmeiet
k inspector nos "mon 1es e
xlacjsresr et -de treat
d: notee jt.l nt: :- ...
Stonaamireme d lIa gac '. ;.
aire de t6eonomle.


votre pro'pre Comptable en ouvrant un
de Cheque a la Banque Nationale de la
Republique d ti.


ioHe


Lt(I


I


S. P@INT L-.,OB par. ,Pu a
r, sera a Pert-au-Priince : I Decei
ts auivants: Vaneouver ;. ('., Seat
San Francisco, L&s Aug' te, Puert
Sprenant fret eL pas-sag ts,
NS. POINT BONITA, p a partira
ire, vast attend PIort-. n-Prince
ports suivants: Vancover. B. C(
da San Francisco, Los. ngeles. I
:en, -- l renanT frkt et] .~ssagers.


A. 'A


-


nd le 27 Novembr
mbre courant, via
tle, Oakland, Ala-
s Colombia, Kings

de Port-lad ie ,28
le 27 Janvistr #$,.
, Seattle, Oakad,.
u'enB C&oimria


A. h M ATTEIS & (


Agents gen'rail


4.' 9

U

r


s._ -


DES RACINE5 PROFONDES
o. force d'un arbre ItL went de sos racine
- qui*yeN qau. nn, Cenfaneant plus pro
.- f..ftn4mt en terrB;a nLtorwde a Bonque
Rofyatdeputs scaxQnte-quotre ans queails
si*(t fo3hdett < ceile d'uns ptoression
*ago., it force taide onsx~ enx e pd on


SU A
DU CA ANAD A ..


NE. : IOTROPE:.
contre Cancers ..T

Vous DpoveZ eviter Is
ques de 'intervention thi
gicale. Guirison po0sibljl
m&lioration Certaine: |
.. ... HEMOGENAS:
Puiss.int Reconstituji
Flixir et granule. :
En Vente chez F. Lav
C. .Duplessis Succesn
itt a la:: Pharmace: 4i:
Domond Rue Pav 1e*
T616phone 3430

Pendant la saisun .e
(Grippe et des refrij
ments servez vous deja
CAFIASPIRINK
) pour conmbattre la Grips
Sses suites, Prenez dte I
PANFLAVINE
centre toutes infammh
de la gorge, i engine i:
toux irritante,
LE CRESIVA L
est I'expectorant ayanti
ses preuves dans touteis I
sections aigues et chronic
des voices respiratoires.
On trouve egalement du|
Vaccin Anticutarrh.lJ/
Vaccin Anticoqueluhe
qui donnent des r4suU
prompts et stir.
Contre la Malaria et te t
disme servez-vous de
S L'4TEBRINEet.de4
PLASMOQUINE
qui donent des ri6aul
prompts et stirs.
Pour combattre les crid
foie causes par le paluidi
prenez de la
CHOLEFLA VINE.


Pharmacie W. BU5

AVIS MEDICAL:
Cinique du Potetur
LOUIS HIPPOLYT :-
Grand'Rue |
Consultations:
2 h. h 4 h. P. m.S

E16gants et E16gante i
tea Isa ordonnerie :
HYPPOLITE JEUDYS ;I
DONNERIE MONTH C
MEL
Orand'Rue, No. 172L.
Ttlfpbone:2182

Machines a crire Rem,
Machines a calculer Da
Rubans, paper carbon
Faites vos achats chez-
G.

Riparez sa machinw
a ertre, a calcute
PhonographesAcash t
Chez Rodolphe MICg
sp4cialiste en Ia main
13 annees d'experiel
Service aeeler6
412 Rue Pavee. T 3el.4
-.


COLLEGE MODIE&

Direeteur: Ernst Ak

Ie CollAge Moderne, au
par le DMpartement der
truction Publique, est ft
position des families Ql
lent voir progresser p
ment et serleusementi
tenants. :
SSa methode d'enseiguE
,. inspire des 4ernier .1
de la p6dagogie, assure
t'lves une instruction
pour etre rapide, Utt1
pas mois effiiCente. $
feseurs, s jeunes ;
tiee;. d.vou.s, no trahf
tainement' ps is la :o
que" ue:leparefnts ur it

tdut d suite voseold#
S : P...... :...; :..i....


e t t s..att :-
..Alel hdorPlac.aht. e
. . ... ... . ... .. .. .. ..


*'oi 2 SS M


(; 1-1


t i
P 4 A gk -JfB E^ BS0i
R~a9 it U is fit




fin
29-I
I


Derni6res Nouvelles du Monde


4r AG


"r ues ce. martin


i Por Cable, Radio et Corrspondonce AriennEf


.. -.... .-. .jd


WASHINGTON.- On s'at-
tend a voir le President Roo-
sevit prendre aujourd'hui ou
deina une proclamation sta-
bilisant le dollar americain a
80 pour ent de sa valeur or, la
Chnambre des Repr6sentants
devant approuver lurndi ou
Mardi les amendments ap-
portes par le S6nat a la loi
,onetaire. La proportion du
I-..la...liivre seca portee,
gtivant le desir du Gouver-
pement, a un chiffre qui varie-
raentre 4.96 et 5.10, pour met-
tre les nations 6trang&res en
sure d'acheter les mar-
andises americaines a meil-
eur march.
xxx
PARIS. L'x-president
wumergue a repousse la pro-
sition qui lui zvait ete faite
ar le Pr6eident Lebrun de
natituer un nouveau eabi-
.t4fti.n.. t rep la c eolui
u Preonier Mini.-'tre Chtu-
emps. 11 est probable Ique le
resident t de la R6publique :
era appel A Edouard Her-
lot Des plaintes ont ete de-
sqes contre 21 de.s 400 per-
onnes qui uivaent ete arre-
8s au cours des scenes d'e-
eute de la semaine derni-
e. Au total. 72 policies et
eentaines d& eivils avaient
'tblesses au _ours des desor- -

--M. Doumergue, aig de 72
s, a dit au President qu'il
tait trop vieux pour essayer
e ecnstituer un cabinet,
ais le fait qu'on s'est adres-
a lui, bien qu'il ne fasse
.as pairtie ,Au parlement,
rouve cbmbien Aa situation


est grave. Les partisans d1e
M. taladier et du S4nateur
Cheron conservent toujours
I'espoir que ceux-ci pourront
etre consults en meme temps
que M. Herriot ou meme avant
lui.
xxx
RIO DE JANEIRO. Le
Gouvernement Bresilien a
pris dimanche un decret in-
terdisant -au.x membres des.
services diplomatique et con-
sulaire en general de se ma-
rier sans autorisation, et en
particulier de se marier a des
stranger s.
xxx
NATAL.- .- Iaerplane r
postal italien qui fait un vol
d'essai de Rome A Buenos Ay-
res est arrive ici dimanche
soil', venant de Dakar, en A-
frique. Les quatre aviateurs
qui fornment son etuii])age nt
ldit (Ie st.. toute la .ont is....
avaient lcu I combattre dies
vent. vioJen tz.

MO CO(U. mie Krups-
kaya. la veuve de Lenine,
mainten ant agee de 64 ans, a
1mi.s fin aux rumeurs d'aprbs
lesquelles son mari, queltjue
temps avant sa mort, aurait
roempu avee Staline A locca-
sion du programme d'inst-rue-
tion publique de celui-ci. Au
e(ngres du parti sovietque,
elle a dclare dans un dis-
cours que la Russie conti-
nuait a executer les projects
de Lenine, sous la brillante di-
rection de Staline.
xx x
MEXICO,-- On a rezsenti
en cette ville une secoussie sis-


unique assez, breve, mais tris (de signer un pacte de non-
violente, dimanche 'a a heures aggression> Ce qui prouve, a de
1 minute. Plusieurs person- clare Staline, que tout nust1
nes ont ete le6grement bles. pas parfait dans nos rela-
sees dans la panique qui len tions>, I a dit que 1'Allema-
est suivie, On :;ne.signale au- gue desire 'Ukraine et veut
cune perte de vie. Acalpuco, employer les pays bates com-
port de mer- de aI cote oeei-n me base d'une attaque centre .
dentale, a beaucoup .sou tert .LR.S..1. II a pare avec sa-
du trembl.ement de terre, et li- faction de:.a reprise des re-.
presque to.s ses edifices sont nation diplomatiques avec les
lzardie. Etats-Unis. ...
xxx Z xx
BUCAREST.---L roi de LOND )ES.- Le cabinet
8ulgarie Boris et Ia reine : britannique a envoy a Paris,
Joanna snt parties dimanche A Berlin et Rome un n-i- .
1-. c~i .. f -- .- -


ue Sona, apres avoir passe la
sethaine avec le ro de Roumia-
tie (Carol, Dan le communi-


(ue tres sobre public at au-
jet de I'entrevue, il est d(la-
16 !ue les deux nations pren-
dr ot prochainement des me-
-uyes pour ameliorer la si-
t -ation des m linorites t a.su -
.t ..' a paix1

?,t)SCOIl. uans le |pre-
11).;cT discov'IS qu'il ait pro
111nce depuis p res d'un an,
,Jos'eph Staline a declare sa-
imndli .ACir au CongTrk(du Parti
.Sovietique : < tuus les interest doe ni pas
essayer de nous mettrte des ba-
tons clans les rcues.Sf U. R.S.
S. IR est attaqu6e, co siern le
signal d'une revolution m1on-
diale qui commencera soit en
Europe ou en Asie.>> 11 a fait
des allusions particulires ai
'Allemagne de Hitler et au
Japon. Son adresse, qui com-
porte press de 30.000 me ts, pas-
se en revue toute la politique
etrangbre de Russie, y corm-
pBis Ie recent refus du Japon


C.yl


bien que les gr(vistes conti-
nuent a camper aux portes
des. hotels en sigue de protes-
tation. Le mouvewment avait
comInincfIC au Waldorf A.to-
ria, :a suite ,du renvol dU1na
cuisiWnier.

WILMINGTON.- Caus ut
des pertes stimeos h un mil-
lions dle dollars, n incendtile
consium6 une eentaint de
maisons de la station balneai-
re de Wilmington, dans la Ca-
r-line du Nord,


I veau plan (e tdesarmement eU- xxx
ropee.n. On croit ce project des- WASHINGTON. -- Coux
tine A mettre fin au (udead- qu)i s'y connaiSi-t petlisnti
lock cause par la {demission que la quest iOu des deLtes, pe1n
de l'Allemagne de la Soci'te dante entire la nHusie e t Is E-
ldes Nations. tatUn is. s" n rglee d'ii
xxx rnois. Elle avait et- 'un des
SBERLIN.U- L'Evteque du principaul)x obstauclIC a la re-
Reich Ludwig Mueliler est I- reconnaissance de l'. It.
naintenant le seul chef de I'E S- --.- R
gslise Evangelique allemande, xx.x
Sgrace ( lIa manIouvre strat6egi NEJ.W YO)K. L. Co t.he
(IUt par laquelle ii s'est assu- FI det t (al .I E di iCh.brtie( n
S6e I'appui du (louvernement nes d'Amrni(que a p)'ot(et0 di-
nazi. Bien qu'il nit 6tabli sur mnancle (contrec It-, p|roj('t tde
les nouvelles religieueso no construction navale dut pri 4
sorto de censu-re, Ie bruit dtnt UHRoustvelt, en disaunt p'ii
transp)ire que plusieurs pasl- cornprmnoet' tuit g'av-ment 1l
to'-urs dissident ont eto suspon- polit.i(eno do Ln voisinage
ilus, t que les autres ont ac- inau'ug ei'ar le (( t1verne-
cepte solennellement de so meant,
placer sous son obedience. xxx
xx BERL-IN.,- l. nvi comune
NEW YORK.--- La greve ceront des conversations en-
des employc1 d'hotel, qui af- tre los reprepsentants de lu
feetait les prineipaux etablis- lPeichsbank, ceux du Gouver-
sements de la ville, a pris fin nenment et coux des er6anciers
hier, tous les puctestataires strangers de I'Allemagne. Le
ayant ete remplaces. Apres 5 Dr. Hjalmar Schacht, presi-
jours de tiraillement, te ser- dent de la Reichsbank, y par-.
vice est maintenant normal, ticipera,


v0


1934


.r ,; 7.'- -' -


4"- -


p

sont exposes

PLUS GRANDES
PLUS ECONOMIQUES
PLUS PUISSANTES
PLUS DE MILES AU GALLON


- .


COULEURS ATTRA YANT E
VITRE INECLA TABLE
MEILLEUR MATERIEL
MEILLEUR MARCH

vLA VOITURE UNIVERSELLED

A LA PORTEE DERTOUTES LES BOURSES

DEMANDEZ UNE DEMONSTRATION
VENEZ LES ADMIRER


4k,


-S


REPRISE DRS VOITURES DE S2me MAI, SANS MAJORATION DE PRIX SUl


', .
r 2' ."-

r.!.: ?


4 aittia Mo)ltors S



.T6I4hone 2379 Grand'Ruu
.:. .


1$ -; ~ -


'~rztvn.-, LI. NL


R Vos VOITURRS N UVrS.

-. " ' .' "-.:. ... .
^ l ^ ^. ....... ...: ...... ^
.. ..
'.e' ,.: i _-., ': _


. ..... .
-. ... .. .... ........ ...
"... .. ........ .. .. .. .. :.....-. 7 :
:... ... . : . : .. : : .: :
... ..~ ~ ~~... ... : ... :.... ...:
) .i ; . .. .i .. ... ... . -:.. .- ... ..... .. .. ::
.. . .... . . ... ".. .' ... ." : i ... : ., '. .::. ."..... .. :
.-!: .. .. ......... ......... .. ........ .
.. ... .. ... .. ... ... .... .. .... .. .
-- ~ ~ ~ ~ ~ --- -: : ----:---.-- ---- ..


~a~B~d~QB~~


A"W


I


"


....... ... .


s


nl V ,- f; y


. Mft




.. '.... .... ... : .. .. .





:.. .. .. ..... .. . .. .. .. ", ... .
B(/"te Poitale No. 18: T616ph 2232
:.:E..:N:ONDE EN 1890.'

SENRI CHAUVET & CHERAQUIT
Directeur :
". -:Ri E G". CHA VET: ..: .::::.
acteur enChef...:
SMARCEAU DESINOR
.. ,'a
Administrateur
ERNEiST BONIO M
y -. ...




SLA MISSION
PATRIOTIQUE DES
JEUNES
ET L'ECOLE DU SOIR
POUR LES CHAUFFEURS


If


^^.r~r-' su-t -^ -f-~- -- -at 'n 4 d., c I- NOUVELLIST-I-- 44i-9 tIAi '; '. .
CIJANOINE PANAMA RAt OA
RA FAEL CA STELLA NOS; ::: ST AM41$III P LM;NE ..::::::' :I ::d: i:f::l'fl iU:

APSTOLQUEDE bLA : IItJLETIN Na. J0t7 Mard
Rt PJRLJQ Les chargaiyrs nt pre :
DOMINICAINE, n other que. S, ANCON. La beth at :: rice:::::
-E-ST M:ORT est attendu h Port-au-Prince,. B .rigilt.. :
..- Haiti, venant de Cristobal :; :datsa 4, : a
Dans la nuit du lundi 22 Canal Zone le mercredi 31. L 4 .ng de N.ina Peioin
Janvier eoutant est m ort a Janvier .19 4, .. .. ...... .. : .. w r. ::::::::::::::::::::::
Santo-Domingo (R. D.) le sym. Les permis d'embarqueh XrwikWad
pathique ehanoine, licencie ment sCerLnt d$vrs poi..ur .. tle .. ......
Rafael Castellanos, adminis- fret a destiaIon de New : .: .
tratur anostolique de la R York et des i'orts Ei ropi ns er.......... ...... : : ...
publique Dominicaine. Les fu- sur demnunde fate a ce Lu- L EA.F t ..-: :: m
nerailles, -. imposantes et reau. : j : ,:ii:
.grandioses. eurent lieu..le. Ce Stean r .t :: : ........ :
mardi 2t et ses res.ts. mortels o .en i.. j .i etf-It p :;:,
f. r'.n.t &.oses au pied du NewYor<, .Ten:.nt frt. ...


monument de tancien pr6si- le et passages.
dent dominicain, Monseigneur Sxx:
KAdeMerint o. J:.L L tTJIN No. 10"$


Le chanoine Castellanos fut S.
un ardent patriote. I1I tait le t end
c-nrdmin a Mrerei- t-minicain. vena


Port-au-Prinee, le 27 Jan- pendant Poccupation amrricai 29 Ja
vier 1934. ne de la RPpublique de P'Est ct p
Au Directeur du Nouvelliste, Par ses vibrantes harangues temn
EN VILLE. protonceQes dans les meetings pren
Monsieur le Directeur, patriotiques (ui avaient en
Je m'empresse de remercie lie aors an toutes les grand
bhen vivem^nt votre complai- des villes dominicaines, iI te-
-:ant Journal pour la grande nait le people en haleine, en
conflance qu'll place en mes lexhortant ai resiste'r a c-
Collegues de la eMission Pa- Zpnt f e p du tout fu-
triotique des Jeunes, en sug- .onnr awve celui-ei.
gU ar lT ,ta$ ......... ttier-t r do e .. -1_-4 v. soccupa tion, T1
A ---------- I -----t ---------
jWud(i '5) couplee, ae (oumite (Iti s 'occu(ait $1 (c es devoirs .
Syndicat des Chauiffeut de d e sa fonetion de v-eaire fo,
sadrese.r is ux .pour Ii 1 (v1)1me 1eril) dI PuerI
dan1s 'orgaisaton de 1'.EcoIe to-Plata. En Octobre 1927, i l
du oir (quil sq e priiopose d'o)u- irta tout e s-o autorite ro- par
vrir trs prchainement Je .ale, immense, au missionnai- ,anl
n10 pus vous exprimer, Dire e de ..ni:on Pat riotique, Joli Por
teur, Combio n OS (otfrI'tS U I,.is en p)ti'n( a t !e mae.-- (u d
moi01, nous NomimcuTs toucles dc things o.e ie confrere don- te L
cette nouvelle et ncouraan-, nait on la coquette ville d tWY-,
te pruve de. sympathi et puerto-Pla;ta. conte i'(ccpa na {
VOus aSRa'dI ls q.ue C'est aveC tion :&'" c'ino ( Haiti. fv
infininent de phaisi' que V'As- Aprbs !a d mis io de Mgrg. 1 L
sociaticn repondrait ( kap- Adolio No;el, port; raison de oU
S-pe dc nos amis du Syndicat s:;ite, et par suite de la mort
des Chauffeurs, si toutefois d Mgr. Iamarche. le chanoi l.in
ils sentient que notre Colla- ne, licencie Castellanos avait au-
bc ration pou)rrait 0tr'e de quel et, nomnme Chef do lFEglise en
que utility pour F'avancement doNmnicaine, par Ie Pape Pie Ne
srieux et Ia march constan- Cest son pote d'adm fre
te de leur Ecole du Soir. On nistrateur abostolique de San-
n'ignore plus notre devise >t-Domingo (R. D.) qu'il a etn
<.Saerifice. D6vo.uement, Ab- enleve si prematurement par
negation>m note esprit d'en- la mo't C, uelle.
durance et notre patriotique FEu le chanoine Castellanos .
souci du bien-etre commun. avait pis part, come envo-
Deji nous piromettons de don- ve de I'Archev&que de Santo-
ner pleine et entiei'e satisfac- bomingo (R. D.). Mgr. Nouel,
tion a tous. pcur le plus grand ax frtes qui avaient eu lieu
bien de nos frev'es en la Pa- au Cap-Haitien, en 1922, l 'oc e
triel Messieurs les Chauf- ,nio-4.ie-n-octes d'orlsacee-.
feurs, Ie plus grand advantage tales de Mgr. Ker:suzan, et s'e- Le
du Gouvernemeni et 1'avance- tait fait reprsenter par deux hi
ment moral de notre cher prelats dominicains aux fetes gu
Pays d'Haiti. Si toutefois des noces cior episeopales du7 I
Entente pouvait reussir. no- .Janvier dernier le chanoi- L>
tre method cd'Enseignement ne Eliseo Perez Sanchez,Sere 4e
pour Ie Francais (Exereices taire de PAr'chevehe6 de San- a
de language, lecture expliqu6e to-Domingo. et Ie ehanoine E- a
et expressiveOrthographe) se duardo Ros.
rait celle des .Fr'res de Plo"- 'Nos vives et sinceres condo- "
mel et pour le Calciu, celle dC lances a ele'g dominicain e1;
William S, G-av don't se ser- o, tout Ie people de sE t. e
vent nos Amis et (ollegues de1 u
la ((Pan American Union, et Ie
de dl'American .Assciation .--. -.. "1I
for Adult Educationi. Au I,',
programme dcjh en usage EiLLE NE DIGERAIT PIS! r.ot
: dans nos Ecoles du Soir, nous bre
ajouterions des Notions 6le- &Jen 6t'iA arrive h no plus run tu
mentaires de Droit (Droit Ci- -diger du tout! nous ecnt Mada- Pr
vil et Droit P6nal d'instruc- mo t -..d'Or. J. manage coml- C
tion Civique et Morale, Id'H- me une fonft nLt malgr cela ie .'e
" giene, d'Hi-toir'e et de Gogra .entais les aliments dans mon es- pe
phie Nationale, de Gecgra- tomac de nomb'rous.. iheUr0e apres I A
Dhie de la Renublique Domi- s atvoir pris. J'#tais sans aucune dui


nicaine, et du Savoir-Vivr'e. t''rce, incapable de rien fire, ti
Nous ne manquei-ions pas de in 'I,1 Ces Smbl) saans remcdes. Na
fire publier au pr6alable ("ependant. voyez ce que la FOR- I'N
PHoraire qui s.erait adopted FIANE a fait pour Madame C....: mu
pour ls Cours et la listed des .Joe mange maintenant comme Pre
Professeur:s que le Comite de '! '. n "avais Jamis fat. ma dt- j phi
Snotre Association, aurait de6- i tdiarrhee a disparu, Joe .uis. conten- ile
Sign~es a cet office. - J'estpdhe, bien cher Diree- Si vous mrnnque d'apptit. si vo la
.teuor, que vous nfe manouerez digestion. snt ienttes ePt p6nibles. I a
Spas de donner publicity i. Ia vous risque de voir vile diminuer la
.prisente dans notre obligeant 1os forces, votr viguur.. faut
journal et vou, renouvelle,. ulls soigner sans retard. Fait
avec mes plus cordiaux re- ne cure de FORTIANE. Recons- leu
merciemeit, mes. respectueu- ituant, digestif et tonique. FOR- %fiIs
est fraternelles salutations tANEou r v vos rend ec forces leu
.en l Pa ie .... .. .. ... ltjoic de vivre,. ... ra
Satre. FORTIANE e.ti aussi ui puis- .Is
Le President de Ia M P..J. rwnt f6brifuge; e trouve dans tou- plr
.......... t le pharmaciesos at Pm t. au '
..4 d AM...... ...ORn ...n... . ...- .. P.... D.. t.
....:...:..... ......... ...... ..... ..... ..e. .
.... . .'.'." .. ....... .... ... ..... ... .... .. . ...


_i


Z.


S <(GUA Y Aq iY a.t.
u a Port- -Prin c liaU
nt de N.v Y:,k m
tu'ier 1931




js .1. 11. Vun Ru
art:ira e ,







(OLOMUiAN sTV-\-.
('OMPANY INC-
(.Ligne X,. &'.hn_-ia. __) .....



V.

vie '

Si


-t 'n ^ [, ,- ;-



[.it(. i, : 4, ... L )- .


route .
P 'OU ( i, c .- .2 I-




Win, E. IU.




RF 'I IEI Ni' PS':


4., c. Y l e. 1 ''' i !'
vs enl ant'. i' .-, ;. -
Duperval ,. I ] -1)
sperance, :'- : ;-:
er Husson

:nce DS 'Ota s .n 1 '

noit Dui os; ,
t, \MJ ciC t l ',o



'rus-'paenta e at aK
't --" "IV "P .O 0 Is '_



iterieur, es Senateurs Sey-
ur Pradel et David JLean- i
, Ie Prisident de Ia Cha(.-f
,des DuTenutes. a Mn o tu-
-e et Barei-ua de i'-onau- |
since, le Doyen du T ribun al
dil ,e Peltit i t i "-, i i
f ( 'riuHl li' i
, IIes avocats n anei- lte4e.
.nse-a-Ve'au. l's Hev. Veres
S minaire Coll1-i S. Ma'r-
1, Ie Directoe.r I }'ce-
tienal'e d]e Dr( it Iex-I'r 6-
en f d1e la Con ( '"oi i Cotn-
nale- de l'Ar e-a-, 1N1a la
?SS-aP. Iresi"tion Chrst'-
ia, toutes le.5 person ne- tant

de la province qui nlt O k1
blonte de lenr t oig ner.rde
symp tthae, a lo rmoirt de ,
Ah. Jn. PwO AIMhonse
Gabriel Pierre
r regretted fi-, fr're, eit-
Sneveu ot p rent, env lI eh
P affection Ie : r'1 (u 1ne ant
it, a PIagoeIe <1tu
leos print eI- onlrt d 'OI
ofonde reco'nai -'a '
ro 1 -7 :P. i ..... ..
r 1934.


I B


....-.. .... |

.... :. '. ''. .
,. :.: ...: -< .;. -- o..- -. -' ^.' i f


..... : -f *Y? .:.:.Z .:.:.:. .. .........
:. ... .-:.:.:...
. .... .. : ... ..... ... .. .. :. .. ... ". .. . .. -: .- _

... :. :.. '.. ::: ..... ..







:: ..' *.. .:: .i. .i .
: ..i :: Si;
4-.: 4- ':)-:!:

f .!.?.:--:_
:i-> "i,
.2 /7.-ii:i?


A rON ENTENDEIR, SALT
'.. ...- (U I.- i .t ,:es ve1 s 1 pourvo V S Autorm
S.tt-r: iuel que solt leeur ta
;MIL LIE;s :
d-- Ali'acles, en face de la

ae: S<_ st Stupefiant : vene

c.,- nX Hayn'. etc,
_<,: ..;:, d: vM c1.e{kson, et chez MIILLi


herpes
Eezt as
Pso <'i a .sis
-on siuaton
C O1"4 U: ,. :. .1 t

U I'; 2 '" e
FUi^c r1s


Sang
par ,t



lo!tt Ot
\ '..V : : -. : -: ;.:' h inr i'" d.-s 1caX i' ,' rtk$
t '.;,.,i .>. ,;,,.-.: [ -.;.'.z i';:; ." ..,(***;;*( ;..,%gif i\ ft eS slii:tfi
' ['r t C :_1 -,'U< 1 "- i ,>, ,ii ; ^f t [ ; -s i .s cPi1
i,; / .. [ ; -..., {. 1 -i .. .. i ;:.iir:.'t!. k, f(U "? 7.1,t I t lsi,
i'ir,'.!;_-.*, '". } .' ;... ..... : -; ;'i;,fgi'a- is4on -, i-nui 'ppt,-
4..; : ,. ... :: ..:'i :<, ;-(,' ;.>, .-.i tX xe) U rY t te4
'.: r -. .: -' ; ::' .; t >. ti-i li< T ha:}ltn i pr

t. ,'! + '' ,;' f. ,- ,! :; :*r : .; ti, /* it<' r t'tii~ t ^ety '. .! .-* ; ;.. .. i -- .... .. -: ,:',," '.-.: :* : i C U K O M A
{ U ,_ \ ..% ., -' ;; "- -; \" v,<-.,-.,,.' ,,. _; i' d !'' ,1 t0 c dM tn il
i* '* -* *- '. ': tO
(i^ ; j L;;;--: ,. 1 !<---.\ i,-^ 't it'- pi~ts^
-; .. *.*:* ~. 'n' <' IIV. iE i h'-*$C-f l
4'...... -. *. '-. '- ,-,---. ..*1.4 ..1.'4. I- : .'+ ,1 trin-f
c ; ....; i '. :. ; ;;, C 't'rf or4 '1, r .
I L- .^ ... U uRt'- 'yai.t J f 'md4,
S: :- i ; i1- ;^:. ^r 'uit ln c i f
p:.- ; .* ^. .. flOMA.. t ^ s "i 1j.i8r~a~ ti


.- 4.:: :


.'.' :
.: i :: i
.;.::i.rT


. _A.^ '-.:
:. :i';


:. : '. : ~. .
. ** : ::*. :: :






:. ..%:.
. ......-.- :.: -;

. .. >-: -h
* :. :. :y .-


: : -i^:
.4':i'
".-.


^A 8-
cj O ilIeZ-VOUS |










'w" des Rues di Centre i








e Rone onner
. .. .. .. ..-Z--- -- -

c ta seule fa Con p !






P i et... :



..... .._..


Sol,. PROM
v' ^


I'TTDEw, COUPE PAR.....FA


. '; --.-' :. -:;; .. :.- ... -.. .-. ,: a,:


e8 :^. ... . .

TOX RIUM& SRONCI
S J INFiUE-A, $(ECTIO
.' .O l : ....'.. ..' fl.. ..


df


.. ..
::. : ::-:-: >- :: 7 :-----:----:----
. ... :~ ~ ~~..: .:_........-..--.


*, __ltMi_ 9;;, >f 7. lAM tW -.gW Vl M ;I!,U t*r^ ]i ..1 ......- ^ ^ -.^..


Z


I_ ~_~~__I~ __ ______n


_________I_


I ----------- ------ .... ...... .l~~- ~ ~ ~ ~ ~ ~ --- ~


i


\


r__


L




"nWAtt A~fff4 .
. ............r


PA4G a


MatSteis
PLACE DE LA PAIX


&


Co


yo COURBE ET RUE DU MAGASND DE L'ETAT
gtere, Bibeloterit, Argenterie, Lunetterie.
SiiecaiIles d carets.
exceptionnel pour 'usage des ateliers de tout genie,
or, vieux diamant, nerles t pierras pr(-
..., Ovilles pieces argent et aoni ai de toute
,palite.
CiAITt E DE LA MAISON: Confection dalliances
i4es sortea en or, 11 et 18 carats, sur command, ritp.
gw de bOus bijoux.
---_ --- -. --.- W


vis au


Biere Supreme


La pliissa;iine,


rliis rafiair issaiie,

LA ineilleure
,*- ,a ( .,., ... .. ... .


Supprimez radical
vos mCaux de tele


k lnama Rilrad Steamshi> Line a 1avantag d('an-
f :tles dpAVrt s uivants de New York ptur I 'ct-au-
e, fHaiti, di'ectement cheque Ma'rdi, exceptes le s.s.
STOBAL-, qui laisseraMercredi, Ie 3 Janvier 1934,
ivyera a PIot-au-Prince,le ILundi, 8 Janvier 1934; s;.s.
ifONt, le Mc'crvedi, 14 1evrier 1j 9, e frrivera Fa
t-etPrinee Ie Jeudi, 19 Fevricr 191.

ousles steanler. sont pour, us do C(?ambre frigorailque


WART LW 1.f
idtobati U
Duenarenhur i.
Ancon, V'
_v .....:' .0 .
.:a..P aq.uil. 1
Cristobal,
SBuenavenlurta, :
Ancon,
Guayaquil, i
,nriobal,
iBuenaventurn.
anonn, Ic
Suagaquil. i
Crisnobol, I t


SPAN AMA


,4RRI VAGES A PT-A U-PCE'


4)
9
I
9'
~.-.2
I;
1 -1
')
9.',
I:;
*4 .7~
20
4')~
-4


Jan.,
Jan1.,
.lan.
J.an.,
1J a..
I v.,
F1v..
Fvtv..
F"v.,
Mar.
T e. ,
Mar.
Mar,
iii -.'


I )&'A 11, 0 A 1


19324.
193 L

13-1,
1931. -i
193;LI
I. L
19:21.
1934
IN. "


592 1,
I0)3-I.



1932L
S1984.


I'
.
-,
le
le _
it?
le
le


STE AM SH IP


Jan.,
15 Jan.,
21 Jian.,
29 an.,
i Fevw.
12 F\v.,,
19 -,' v..
2 Fev.,
-4 Mar.
12 Mar'
' Marw
26-Mar.
I Avv.


1934

S1981


1984

19831
19:1
1934
t 9-


Co moyon NATURAL
gu6rit tous les troubles
do m6mo origin


.r;
441'


LINE


Jas. C. V'an Reetd,


. F, ,


Agent


Gi.neral.


OW L,--


beso;n

attre les rhumes
:hiee dangereuse


(1


fnd'msamcn-- O.ftft: -a-pr-s 6t ns; vateur de SCOTT'S EMULSION
:D ri rdee e iarn.itle. C'.'t pt.arqUati quand des affections de pouitrinD
kamffnarBt grandmmaman se fie a St O'T'S F.MULSION pour son comfort
. Protection.
prtparation autre que la SCOI"T'S EMULSION est aussi fortifiante
ath gorge et lte poumnans. l;ic adoucit eta cicarise. File rechauiffle I
-0t$etmaintient la rsiance.
fortnifiant parfdii pour les p-ersonnes trs kfuncs oi agies C'eC t
q:ua? d'h'r id -a po.r v.s gav d'5 v moyen et Ics entfat en croissac,S.
etabnuvegarde certain tonit ire ls rhumes, Ia touX et 1'influeniza.
tout de suite use grosse bhouteille de SCOTT'S EMULSION.
-a,~n-


SSOTT$


d'huilg de fole de more nerviglinnf
Riche en V.itamines A et 0


Depuis 60 aas Le remade de confiancc pour


~fAIThS ESSAI GRATUIT
Bc ON
ctxruf 19wK r


LABORATOIRItS D
23, S o DAGORNO


D- DENSMOXR
PARIS X1t1 I


ROY AL ?d ,AIL LIlES

I' i t,
; A A it \ u nt

gat 1- 4n pour I /m


TH-:(t! 1ia Lives Limilhd


I.
.1-7t;


eIf.


la


e is0


I


* Ia


( I s tt:e CCe


TO
CO


UX, RHUMES BRONCHITE ANEMIC
NSOMPTION INFLUENZA MACHMU
Aefts de ntes: HAROLD F. RITCMIE & CO.,? I.
MadionT Ave, at 34th St., New YXrk, E. U. d'A-


:'":- a
.._:^ :<.-. ..-. .- -if^ **


v 13 1S

lerrioita


Ci 1 e


N' &*.- vae mwwyr wftna. .l*


a


ll


R A SK!de- CQDBINE, TQLU of EUCAtJYPTOL 6
COU. T AomSALC -CONcfI Trw'rArrAIr*
HUMxE,~R~'RONCHITES, ENwOUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS PES POUMONS
OiRT- AU.-PRINC~.HAiTI. ET LEs PRoVItNcU


es i ce qi fai son aroe11


.,GOuteZ et LComil&paiZ


. ..... ...
iiiN-~


r-- --- CP -- .


... ........... f.


'- -- --- -


rrrrflu.J1rl


S t.


$1



-

S ;:


4.


'I


. .. .. .. .


*


Les Personnes

agees ean ont


pour comb
it Is bronc


I(s

(S


''-I-'.-.,/


A


~a~~ i~ab~sr~a~ixf~c


COLLEGE
SIMON RBOLIVAR
llissrnemnl
d'Enseignement IPrimair(
et Secondaire
Rue Magny, No, 1113
S(Petit-Four)
T liphone: 29897
Directeur. Mnturice (Clermont
Prdfet deg EtndeK: ,t Chamert
Adminittrateur: (e. de atalogne
L e (C'oflitg Simon HBolivar.
V'a pu it -n uanldePr qu'on lui
ftUs;se ucotnllace. II s1 imp(teC
rna-iat-n.t attention de(
ous )par ss suliccas au Exa-
mens Ofhiciels. Tous les it'-
luairt dJe i9 (At briliam-

i :I.,, tn,.x ;libx've- Ia meiml ure

n i .: 91 'onw p is, j .e JtpeJ r.
I'-- (1]:.lil)nKs dU I'&ennigne-
I-, l i n soni facile-
j l i ..t H -,i ecitt Etablits

S" 8 4 J f j o- tr .s bien- .
.F-! "n.I I._-. t, )Ki Sect ionC
!l, ( I'ro ra n-u O f, liW
I" ,i .el {.4r V. i '- ini(' f l (- I .. C

l,'ii^ .^ .. '. i|.e oU. I


4,, nt I & ( (1 iv4 _', l i!O; i
n 1 i .



. i .' i
<-[ n i, } ihviti-,; .a l .h1 () 1 ..e,
(lit It i -O T 2Q n
I 'i t ''F. 4 i to'F ,t l. ti -
F c ,,"14l' Fi'H, (1n i i il't 7I (l& 'oF.1ei 4 de





r ..., Ii jn tt1 li u 'o s de


l i ilt I I o. PA ,t a-
S F 1);-(i i ,- .4 Fi-. ~~,
1 FF 4 4ic o ..


f'$fs';f~~


- --- ----------


em.9_


qo


Commnerce


Ir c~ I (" s !S


LERR ARTSfR$-I


I e-,;


ISAM


I/ e u re,"~


uei II Iclrr as




* ,..... -., .- .. -~ -n~mr .tae .Aauaa -. w AP* 4*:"P-


' [LE NOUVELLISTE T" .* "{" Z'' .294


~-LES MERINGUES DU
CONCOURS SERONT
JOUEES AU CONCERT
4E DEMAIN
Ttites leoentrainantes M
ringues comiuc)tcc a foec
sion des prochaines fetes ca
navalesques, qu'organise
Magistrat Duvigneaud et sc
Conseil seront executees d
main soir au Champ de Ma
dans un concert special.
Et toutes ces belles comp
sitions, d'ouf s'exhale 1'hn
national, seront radiodiff
sees
Le public, certainement, s
rendra en foule, et Y'on pou
1r4, par 1'enthousiasne mimn
dAs applaudissements, pr6j
g'r de celle qui aura les su
flages du Jury.
...... Deux ... iusiciens qui n'o'
pas soumins de participation
au Jury: MM. ,Jn. Baptiste
Ca.nez, ,iuist-s d'un memb
flu (X~sei'il Commnunal, d6cid(
1(nt en choivisl'ant palni 1
mdringues jou(.os. (quolle e
la iMeilleu'e.
Nos excvelle .ts compo1
tours, tels qut Occide ,Jeant
ItAntt he, OHt CoiCOtUI'Lu.
i ucc, d iu c'inl'avi, co
menw Wi i oln I v( it, s't fii'rI
Cliicque jonP (davantagfe.
I ,
LA SEANCE 1D SENA A
DEMAIN MA TIN
Nous sNuggerons l la ,is at
ce de dman (I 1m S6nait, i
course de laquelle sera disc
te le Contrat de figu&s-ban
nes, ait lieu dan; la vaste sa
le des Deputes. C'est une a
faire qui interests 15 a 20.0A
haitiens travailleurs, pla
tours, proprietaires. Le p1
grand nombre p))s'ible part
eux, doit pouvoir assister 'a
discussion. Les argument
pour et eontre doivent &tre e
tendus de tous: iI est questi,
de Travail pour les mass
misereuse, le vrait 6Lre cuveP A la Nati,
entler, si possible.

LE REPRESENTANT Df
LA LAMBERT
PHARMACAL Co.


4MICALE DU SEMINAIRE
Session Annuelle


a- Les membres de l'Amicale
r'-du Sdminaire sent pries de
le prendre part h '-V session An-
on nuelle de PAssociation qui se
e- tiendra .a Port-au-Prince du
rs 3 au 5 F6vrier 1934, compor-
tant les points suivants: ,
o- 1: Samedi 3 Fevrier a 7
e heures 30 P. M.,
u- Seance recreative donnee
par les eleves dlu Collge St.
S. Martial duns le.r salle de fe-
r- Les, au profit de l'Etablisse-
Snent. .
u- I II: Dimanche 4 Fevrier a
f- 10 heures p'qi&es tdu matin:
i Assemblee (Genrale de I'As-
fl tiocioation, .itvecivdi'e dujo ur
nt auivant:
et a) Allocution dlu President,
'e ) Rlapport f\u SecrCtaire G6e-
le- n6ral.
',- c ) ait]n t du Tres.orier.
st d) IElecon (!e meinbres du
1 tE Kr t c,/ (1'( (t1i1t', me 1-

n "' fi mitnt' "ei
si- bi'cs (Ii ('c.ic:til dA(I ninis
e) Al!<:cuti(ndts. (I t, 1". Supe&
me HIE: LIundi 5 Fi6vrier a 7
be sllr. 8(O u. in.
I Me,,( do rJ e ii(iim 011 la
Ctlil ( 1Hi i Ct llc.e St. M ar-
r iial it I c nIi e'C des mem-
I'Ls t e ic' 'A '-_Ui:ttin d6cddss
(lepuis la dernit'ie Assenmblee


G6dnrale, Savoir:
R. P. Jean Lanore; l;d. C.
Abraham; Marc Arty; Mine.
Vve. J. C. IDumrnt liellande;
Edouard B]aiihat'rd; AlffIrt
Carri6; St. Germain C hain-
pagne; Alfred N. Cookci;
Fleury Lavelanet; Eqgaen
Tassy; Emmanuel Vole]l
2) Banquet de Cloture.
Le President,
Leo ALEXIS.
N. B.-- Les parents des
membres defunt- sont prieO
d'assister Ia n esse du 5 fe-
vI'ier.

MASON A I ENDRE
S'acrosse"r atn SorgentW: U-.
Groxes au Camp c- Aviatiuni
plutot ta'up -rinUdi


alUX deTete
l dSoulage&s
sans "droguer
Frictiomuxez Vicka
Pour o '] '. Ia poitrine,
\S Oi Souvent une ap-
-"i pi:-ation suffit.
VIeKS
t-VAPO R U B
Pour To;t Refroidissement


Librairie


Nouve


Nous recevons c


a a -i


tawii eitl (e I

ger des demand
lives lailiens.


Len oss IC is 0nl

I-) ()0 sS(. l !


soul jric

ser soil

soil 1)1


I


I "-III(


La r
IKJI O Mi A


Bi0re Supreme
B~ p C


-nfl-p
/


La liis saiie,



La nieillei re


...,-----t~m -..~j *. %MAL.... --- a~an~u u


AtAS de CODEINR, TOLU et EUCALYPTOL S
COUT AGtEABLB-CN5CR TIC.V FAKFAITE
TOUX, RHUMiEBRONCHI ES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS o s POUMONS
FPRT-AU-PFRINCE. HAI TL KET LUtR v


M. J. E. Colonna, repress
tant special de la < Pharmacal C(c>,vendant ici 1
brosses a dntsN> Pro-phy-h
tie, est arrive it Port-au-Pri
ce.
Son passn:iae sera de court
duree, les affaires de sa MI
sen etant awu\ mains do M
MohI et LAUI'in.

LE DR. LOUIS PETIT
Nous tavns recu avec ph
sir la visit de notre cha
mant ami, le Dr. Louis Pet
du Cap-H aitien. Le Dr. no
laiy. d-emain iatin; son '
jourici a et6 do court tduri
Nti meilleurs v(eux l'acco


L'ordoninance par excellence


DE


TES RECETT'ES


Le match d'hier a
81.L763.88 ets.
Deduction faite
pour les vendeurs et
Soit $35,23.
il a 6te depose en 1
matin $1,728,65.
Mille sept cent v
dollars 65 0o, o


rapport
des 2 0 o,
eaissierIs.
anquge ce


ingt


huit


.w.....k .. ... ...
OBIRT PRPDU
Une broche en diamant a
*ti perdue he Z Xahi ou au
Troead4ro.
.tne bonne r&compenae eat
.:r4" e & .u. .a. t:.eW
^ tign e'...o1o..b .. .


a suivre au coucher du soleil
Au coucher du soleil air'cs une journee de
travail assidu ou d'exercice violent, 'ordon.
niance in pi- s refraichissan'te cst un grand
verre tie \Vhite lIorsce \WVIisky i l'eau ide
ioka fr p, c ,.
Ie \Vhite Horse Whisky supprime la fatigue
et ressuic tc uenergic lar guisiante. Ses qual
ii< r6par.itrices et sa valeur digestive sont
bien connues des sportsmen dans sin pays
J'orip'ine ainsi qu'h I'etranger.

iulTu i HORSE


"'INS


WHISKY
., r


* 4. C- -. "'~~ ~


r .~rt'c~


'-' 'iI IUTTV~III


(* /1 -
/5 ^'


les appatences qui
IE VmRiTABL. ARTIE
EXIDE STORAGE UIA TTS
Grand'Rue Port-au.!-'ine,
Avis tres important. *
Messieurs les proprictLura$.
ne voulS laisse, pam tromprt.
sonne. Une bonne batterie estj
pour uneunnee et peut dureo
denx an5. La Marque ExideE
est la seldle qui, aveC 2? anls
rience, rpt cnd, avec toutes.l
tions de duree et de techniql
clientele d'Haiti.
Pour vou-Is en lcolnvainr, ate
Exide St-w)age Batteries Ser
tion, Grand'Rue, Port-au-Pk.
serez edifie sur la marqueI
est la marque concurrentc. .


TIn: I.rE'Tii tW


L'ACCUMULATEUR DE LONGUEI
Distributeur pour Haiti: i
Exide Storage Battery, Service .P
Grand Rue en face de E. Sepe
Phone $2 96
F. W. WILSON, ...
Maafger


At A
iqraV ru-rsd.-#


Abonnez-vous


NOUVELLIS3


et


dites


a


~-7
amis de Sy
c est la seule


ad Y'reussir.


vos.


Da


abonner

favonpop

". :. '.,.0 .


dlesi


(-uj


V


S itre: IieI

d r ei


0


CI) IPCSjIO
a l 1. =i


Ci I6


v


ex


" **- "* ^s,^vn~


*I


ur


ap
N UA" e I


b
NNE-10 I

EVYJL