<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02049
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 17, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02049

Full Text

Y


-~I


-a,


be-)


ot4 .


. .


IF


QUOTIDIAN FONDS SN IBr


376me ANNEE


PORT-AU-PRINCE, HAITI


MERCREDI 17 JANVIER 1931


Not. 13209


)HS ne ienacoIes


personiie, Con rere


filer, noire excellent con-
t lee l atin' disait, avee
Certain etonnement, que
co ntinuons a taper sur
fe ParlementWares, et poues-
Mt l'e'xclanation suivi ante:
sQit eut era que les contemp-.
tr des ('hambres se trou-
pendent parmi ceux qui a-
paient passionnement reelwa
wi leur reconstit ution ? Et
ns son edition d jour, tout
gn reconmaissant que trotre
campagnfc vest fort juste),Le
iatins y troure utn (ton qut
frise le menace.,
......ssurez-rou. cher con re-.
re, loin de nous 'idee de fire
quoi que cc soit tendant a me-
nacer personnel. Comme cous.
was smmes d'aris que 4les
Pree Conscrits sont assez pa-
.fites et grande personnel
pour comprendre leur devoir
en roccurence>). Et c'est la rai.-
:on pour laquelle nous cou-
fns leur faciliter la idche, en
ttirant leur attention sur
de& fails qui pourraient leur
Mhapper. D'ailleurs, nous
-se mes persuades qu'acun
.:t Honorables Senateurs ne
pwrtrat accepter comme fon-
he la supposition de notre
aWfrre, car toms iUs ot pu
lfewment donned la preuve
id le attachment a la Li-
'MAe de la Presse et Fentiere
cpreuion de routes le opf-
kas et considerations, en
rappelant I'Executift fa For-
e, & ce sujet.

xxx
Aujourd'hui, nous exposons
de faits derant U Senat, comn-
Me bier, quand l'Executif me-
efat le Grand Corps, nous
exp~ions des faits au Presi-
dent de la Republique tlui
tOhm, et quand nous talon-
esIf le Ministre bldme jus.
qut pa admission.
" Certaines considerations
ePuvent chapper aux uns et
aux utres, et rien ne vut les
dknonstrations i la Lumiire
de la Vriti, pour tout arran-
er. C'est ce 6t quoi nous nous
mes appliques dans nos
Pftdents editoriaux.
. QUavons nous expose aux
* nateurs?
.Que la security future de
v.re pays depend d'une Gar-
:it tlaiti discipline et ar-


fw,e et est ugalement condi-
:t.to e par le traawil pour les
a; que PHaitien le plus
.t.kent, s'il a du travail
P.r entretenir sa famille, ne
gPlus Un etiment de di.

V l'exemple des Planta-
. l & Fort-Libertr, Croix-
S"'1 fMrnibaroux a proud
te~a ripion autrefois infes-
dv Cacos, par le Travail
S venue laborieuse et pai.
t outes les Comnpagnies
sZi lives & F'A gri
A n'ont faith que due bien
.. rtoutes les Nations du
Prennent tee measure
oA s, et dipenent les
Nl Pus conaidirables.
itre le ch6mage;
st une elaie innp6.
St. I twta 1. A s...s i .


-woA wUmmmm


rique actuelte, et surtout mal
gre la propaganda odieuse
qu'apres le depart de Pfoccu-
pation Haiti revient aux de-
sordres revolutionnaires, des
capialistes apportent l e u r
argent chez nous, sans
que cela ne cti .ile ti$ so
j I Etat, et que tes Planteurs
el Propriet, ires haitiens
aieni dfpenhI r quoi que ce
toit;
Que le monoixlh d'achat
n'cst que pour pirer au coup
classique que subisnsnt les
baillurs de fonds. quand its
avancent die 'ar gent aux plan-
teurs de caf ;
Qu(e ce monopole d'achat
protege le pronp;'taire centre
Ies hypothtques quui lui font
perdre finailemnie so terre;
Qui Ics ('sunpagnies cxis-
tantes, et qul font 'admira-
tion et la prosperity de plus
d'un, tells eque Hasco. Piles,
Ananas. en ont fail un mono-
pole d'achat per leurs U sines
qui fixeni. soans nutun contro-
le, le prix des products, et cela
caut mieux que rien;
Que lets (apitafux de nos
jours sont craintifs, peureux
et trop sollicites pour qu'ils
ne prennent pas toutes les pre
cautions possibles contre les
coups darts le dos, remain;
Que liEl urs competent
sur les promesss de'Travail
qu'on leur a faites durant les
campagnes electorales;
Que le spectre du Travail
est li, qui hante tout le monde,
6l que -/ 500 Jeunes gens ef
10 a 15.000 hown,:s sont poin
tes efre engages dans tes Ira-
Caux agricoles.

xxx
Voila ce que nous avons dit
el quW nest que Verite et RRa-
lite.
Et ce serait cela la menace?
Au contraire! nous sup-
ptlions les SNina/teurs, en leur
distant que tout est en leurs
mains! Qoi de plus juste, quoi
de plus logique?
Nous mettons a la porte de
notre Ridaction touts les
nent nous raconter que tel Se-
nateur, plagant see inimitie
personnelles au-desus des in-
tirdts gineraux. dame, a
qui ve u t I'entendre que,


si tel Ministre cef face, il
, vote le control; que tel autre
Sinateur pense que 10 a 15.000
I travailleurs agglomeres font
autant d'electeurs en .1936, et
qu'il imported de nie pas don-
net celte chance a celui-ci, ou
a celui-l.
Nous lchassons encore plus
brutalement ces mauvaises
Sanoues qui, sots le pavilion
de I'humour et de la blague,
viennent nous f aire remar-
quer que nos Mandataires ont
fait leun petit monopole, en
augmentant la duree de leur
Mandat, ainti que le ws in-
demnits, ei en falsant reitroa-
gir la loi pour arriver ft tou-
cher lears frais.
Non somnmes d'audant plus
a Faise pouragr ainst econ-
t re ets calmnateurs, que
-44 NouiYdllW e, prsonet r ne
na a I P nnklf r arrdt pris pae.


POUR UN BIEAl

CARINAVA L

Le Prix du t'res&dcnt Vincent

Les autres Grands Prix


* L'an 1t mi re, on se leI
-rappe-le, il y eu Ut l a ( .onmnu-
ne ueC sienIdi{de exposition
die eatdcaux ofterts coan ie
prix\ pour l (Carinaval. Nom-
b-eux et jp is, eur vaelour n'ex
cedait pas, sauf pour un ou
* deux. cinquante dollars en-
r., .ett:e anni.ee si les pri
-nt nii ,no1m1 treux, ils 4S -
1r0t ?e pi s gr nncie imnpo r-
Lance. En efet le Magistiral.

(e ).at In, nous dit avoir re-


naval: Trois cents dollar>
AC io cutte Ii1eur il 50s8 of-
ert K mnme frl'eCier xrix unX
arthophonic radio enrUgis-
Ife (i e lo a C Al fic inds
Cduui'tO Pt 10LngeCs) quet I COu -
Ste a peu press ce chiffre.
Le second grand prix se a
Ce 14 1 u ( -rnmUne, et ite


i inportTainxe, deux cent a
(leux cent cinuante dollars
Magn ii ue
S" xxx
A; Par alleurs nous croyoens
Ssavoir quo sur la solicitation
cde queues amis et pour ti-
t muler le jeunes Occide pre
pare, lui aussi. une meringue
Ita i ier-.in du Carnaval. De
l. I'i', e 'a pasmae, o Lo ne Jean
Baux ]tce. siL 1a dmande tdu
Mair' due la sIle, fert parties
I du 1ury, ('iu 0 susidera pro-
-P C'ab eme1 I} conceit public'
Ju j'urrn {II' 0r1ert ani Champ
de Mars Oiu serniL execut-es
les diverse De ingues envoG-
\ee.t pour Ie concourse. La da-
|t supreme est Ie 25 de ee
Smo "
xxx
Jusqui'a present le grand
animrateur du Carnaval, Pan1-
t .teon n'a pas it son mot.
Come c'esJ un nryst eueux ii
est a presumer qu'ii prepare
un g. id coup .


sition en favlur des WFaits ac-
complis), quand le < sans vous etait tres mena.
cant ,


XXX
Elt apres tout cela, co
pourrions-nous menace
tre tour?
D'ailleurs, nous ig
totalement les Senate
sont pour ou centre les
Bananes, n'ayant jama
conversation a ee sui
aucun d&eux.- Nous
comme tout le monde,
a un petit grouree d c
six qui sont automatiqi
contre tout ce qui n'n'u
d'eux. Mai nousno samni
quele Grand Corps est
se d'hommes de ceur,
triotes, et de eitoyen
qui ne peuvent que o
rer la question en di
tion, sous angle du bh
pour nos mwasss pa

enunmnto. t-;duiva
PIeU&


inment
7, a no-

norone
uirs qui
Figues
im eu1 de


St


SUPPLEMENT I
CREDIT POUR
NOS DELEGUES
MON TEVIDEO


'A


La Chambre a vott ce ma-
t in un supplmneit de evC4dit.
pour nos DeeIgu6 s t Montevi-
deio.-- Le Ministre Laleau, de-
puis Lundi, avait trouve une
combinaison, vu I'urgence,
pour cabler les sommes neces-
salies,
Le Senate ne manquera pas
certainement de ratifier ces
depenses plus qu'urgentes.
a' 1
LES COMMIS AIRES
DOMLVICAINS ET
HAITIENS SE SONT
REUNIS CE MA TIN


QUE LES INNI!STRIELS
PROFITENT WD
(( OCCASION


Le Carnival ,,.rive hientot,
:et, cnt:ruirement a ce qu ,,.
con stat e n)a rt nut ami1eur -.,
t's, Ri", touit le 1nonu e at ten
les ecl.tantt su ce.t de.s fete
,artiavale s u on o" ,, -'^Y 1" ,
: tint a l'nergie <1 ecux 1- l t--
.; .- in:Jpl) m_ t h Iiu ;nni44'r,.
("est un, mntotalit( hiln e-
tran. ge, !tlia. d rnbye, q ,ue cel
k eV' gn, de-irant s'amusei',
1AIIS san> so donner lo k no..
1 miaL e, (1 C('n- iQ enl(U ce. -
'<.ous c(o'ux (Iui oun voyage dans.
les pays ..o lI earC n \aval eIst une i
des jtlus b'lles fIttts popu-1
l-i1e1, iav-p) 10 (? fl'JI litcnri-
tzIs1 ont. n rolC e netted me t de-
Ui ij" I'o,,ra"is.' d( ns lo i'tlre
t la discipline. ouw' que silt
plus co mplet le ucc(bs de
.r'upes ,ui se r' -is e .,
Alis lion, T a veille du ( arnaval,

nou-, tout 1 m1andle attend
des o ganisateurs. II-
faudrait m&me svpposer qu'on
espere les voir di stribuer mas-
q:ie;, costumes. charvs-Recla-
ni cl. chevaux, voitures, etc.,
Setc., et enfin se con-stituer en
groups de <
p4 ur le pIaisir des badauds.
Puisque le public se montre
si apathique, pourquoi les Usis
nes, fabriques, les grands In- I
dustriels d'i nc font-ils pas,
come ia Cuba et dans les
grande Capital>s de l'Ameri
que du Sud, de 'depoque du
Carnival, cellede le urs meil-
leures reclames? L'occasion
d'ailleurs, leu'- est offerte de
tier part dies efforts de !'Ad-
ministration ('ommunale qui
espere, malg e tout, fair idu
Carnaval, (ette nnle, tn for-
Smiable v6enment mrwn-
dlain>?
} e' -,*


de equilpe Cayenne de Diane
et Acadenia. Cette parties cf-
friva autant dtint&ret que la
rencontre avec Petit- GoAve.
Nos sportives so depensent
pour jePn recevoir leurs com-
pagnes cayennes.
Nous publierons demain le
protocole et donnerons tous
les renseignements comple-
mentaires.
-- -~-' 'm
CONFERENCES A
L'ECOLE DE DROIT


et ave Ce matin les Comaissaires L'Association des Etu-
savens, Haitiens et Dominicains se I diants en Droit a decide d'or-
qu'il sont r6unis au local de leurs ganiser une series de conf6ren-
inq ou d6librations et ont travaill6 cesjundiquesquiseront pro
cement de 9 heures a une heure. noncees par les etudiants eux '



ss LE COURS DE CHANGES ami Jean F, Bricrre, que nos
0s "i n'avc r-s pas besomi de recomi: n-
l#t # Le dollar de 1540 qu'il va- mander au public. Son nom a
en.4tre lait hier id est aujourd'hui a rantit sufisamment a Iaudi-
e 15-0, tune .mimnie hausse tire le regal que sera la ma-
k-. t0, ": _La livre sterling est &5.13, &:. :tin& de dimanehe ... :.:
por Le eafe, fl4chit.: art lieu de Nos compe-i tsl a rA :.:
12 i est i.. ciati : :.. : 4-:.. : ::..
' .O : ." .:: ...O w ;-I": : :. :; : ::. :" : :::;i i : -. :- r I: .. . : :::::no::::::::::


Ia


Mo m *%"1 a m am'""" "" ''gip I I 1f^^ ^


"miwgnw


e- arnessump


LA A OVELLE 1USINE A
MANTKGUE
PhKSQUt SI RK PIli)


tI.e1r 1TJ4ls-mii Mesiit(,eutI
Hi- io ,et MIade l4 slnt vte-nu

sitr inhstalJHtii-niie lear nou
vf,1n- UI.ine (|ui torlera Ie Ino
d, -L .uils'jies Nationale:.
Houn. la i):,detio de M. Mi-
nwibejau Pt (10 nUonrl)1ux 4ut
Inan jnit hnitin( UP tinH t
avo{ ni.,.i rapidity itl' ,; H ital,
est p el ue lF lP n ...'_ p. iUi. ti


Ie m a'che.
( ela faith tonullvs pltu1sir

nrco iiinPallesl' cHez nouJ
Son.et. iit a cc (j.etu' ctuie t. pI
i'o ,e I- I pI a M tus I- ie au i 'to t.
Sti. N'at, mlt ,t cc{nmme.i nt, et )
vo~ynit m0aintenllnl (kux lia,-
I q din.,es a .inu itmtp :, la .ta-u
t.on de la P1an American Air-
ways, 1e0 ga'irages te u la I.). .
7. et plus haut li Bv'aasse-
Fie Nationale, un sentiment
de ftierte nous envahit natu-

Au.si, suhaitons nous Ie
plu grand success ia toutes ct*
ent eprises.
.... ..........._ .. _.. ...- ..
ViNE MISSION DE
PROPAGANIDE
(OMMER ARC ALE
MEXICAINE
NO I;S VISITERA

Les journaux de la Havane
annoncent que les Chambres
de Commerce du Mexique ont
esig'ne les ..p'sonnes qui doi-
vent tv.rnmer la ()Commission
de propaganda comrnercialIe
mexicaine devant voyag-er
(a.Ins los Antifle>..
C(tLe Missi<)oi vipin Ia cer-
taineinent en Haiti,et nKoLs se-
u.ns itUi.u .ux dN e lIn 'recevoir.


STA DE I)DESSALINES

Acuadrnia contrt Diame
des Cages

( est dimanecho qu'auvra lieu
Je match entire les demoiselles


X:,


PAGES
t-W e$" "auIa
T .. .: .l Anca


J


suoidit idn


*Am


I w -----


i ,~-------


.


lw --------------


I




% 5_7 :-


Liberit







Vui les
Rdpj







'la I19 sur
naux;
Consid
dent St4n
mier Clh
nor l'Ile
Consuid
bienveill:
sollicitud
Excellen
sacr6 dat
Consid
est le prc
oua Son


: Stenio Vincent lors de sa vi- les resultats suivants:
site memorable du 22 Octo- Mile. Freda: 46,5 mots par
bre 1933; minute (vitesse moyenne)
avee un pourcentage d'erreurs
L'Administration Communale de 1, 5;
de La Tortue Mile. Duverglas: 46,7 mots
par minute (vitesse movyenne)
S ARRETE : avec un pourcentage d'erreurs
Sde 1,2.
Art. ler.- Pour t6moigner II ccnvient de remarquer
la reconnaissance des habi- que la moyenue par minute a
tants de la Tortue au Chef ete calcu6lee sur deux textes
bien-aim6 et perpetuer Ie sou- different et qu'un pourcenta-
veriir de son honorable visit, %ge d'erreurs au-dessus duquel
Cayonne est d6nomme P.i"f l'es textes auraint etc aunu-
Vincent> et sera ainsi desi- les, avait te fixed &
gPe sur la carte de file. I Ce denmoi-el- s d(lont la corn
SArt. 2.-- Le present arrete, plete preparation a compor'-
apres approbation du Depar- te au^si i'upile a]prientissage
tement de 1Interieu', sera de la machine A calculer. out-
execute A la diliuene du Ma- ainsi ob.enu he Diplome de
gistrat Commnunal et des au- Dacieylographe Commercil
torit6s administrative, mili- de la brillante Ecle Speiale- i-
taires et judiciaireR, chaeun Robin,
en ee qui le concern. Nous pnr-entens tou- S ?oS
Donn6 a l'tIOte, de Ville de e( mpliments a ces htreuseu s
la Tortue, Aux Palmistes, ce laureates et A I'Ecole Spdeci-
20 November 1933, an 130&me 'e tle ;nri-D:c"' bgrap: 1
de 'Independance. (dlot la prepondirance note,-
Le tPrsidint de la mis- s'atfi e -ni de p .-n u
Le Presi od ntu Id (la Com iS- d anis Ic (V.P'II fein e I'en12 iLn
srnn, ire-nt comnwrcial


(S): Anaclet Cadet.

Vu et approuvC

L. ,es M emnbres.


(S)-: F. D. Hind rick

-(S): D. Florissaint

Le Seerdtaire 1'Etat dtie lI.n
t.rieur
(S). E. LESCOT.

Pour eopie conform

p. a. Le Chef de Service des
Affaires Ccmmunales,

Max BISS AINTH Ea r,

.,i,^llill,.l^ -.. ^ .^, W e


grtvl! e. "
Se nque d'appdti t
1.. manque f dapetit est .
:.:.:...d'a dbabr la manif stttiof r |
... d'un trnbtt organic : ti 4
..m.. r etem barras gas-. 4lht
: :: ri jsi, ctc.., A son tour, it i 1"
4"v t:. t a ii i acete /o
ou iadirecc'kded-
swn graves:. /
:..-.. .... .:... -^_. d ^ i d a (:^^/ '
/::" :.:... !... P' ': s isr rej v^^s 7 ,,/
|; K: etIa taberatmose.
: i: U :..: taut faire csnnr toeEt d
S:-s.til.t te manquc rap-
:p^itct sa c#U#eC La
S. a ~ ~ ~tclent stimu -
lant at actif fortant,
Excite a paroi stomacate,
... a. gbrise Its mouy. .'a
Smewtset activt let sscr
.... :tio s gastriq es.:.:.
Flouane ditinc il via 7'1
Ient* ctilt frcqucnce des- ^y -, ,

fioa ^ organiques abolks par ia
S** pae r la chaleur, L'appttit et les
(orces- succadeat .ia prostration pt i
Sti voua rous Fike des piqOres
tonques, essayez FORTIANE, lac.-
dta sara plus bienfain.te et plus en-
"* ,ibk. "
D*ahs toutes -a Phormacei.
S Nrt-auu-Iittca: PLarmnaCk BUCH.
:,- p jt I floeatO: SQir< N ONAf"
.,. :.'. ,. Mlhtiu1 ,, A.voyro



4^ .' ".. 4 4 .
-..*i C^45 ~a' 4 -


/


Usine a Glace de
Port-au-PFri.ce

Fabrication de glace d-
Smelileure quality.
Livraison rapide effectuee
quotidiennement par nos ca-
mions points en blanc dans
routes les directions de Port-
au-Prince et de 1'etion-Ville

GLACIERES

Nous avons toujours et i
main les derniers modes -d
glacires en acier a partir de
or 25.00 eLiau-dessus, venda-
bles avec facilities de paie-
ment.
hLes glacieres les plus su-
res et les plus &onomiques.

CREME GLACEE
E SUPERLA TIVE E

Un product nouveau, qui ne
Ie cede en rien aux meilleures
marques ,des Pays d'Europe
eu d'Amerioue est offert au
public haition par l'Usine a
Glace de Port-au-Prinee. Goi-l
tez cette dliecieuse crime, et
vous serez convaineus.
Faites une aKr4able surpri-
se a votre famirlle en appor-
tant de la tCrtme Glaede Su,
pterlativ pour le dessert
Tous en raffollent


T.LE NOJVELI ST -- ..." ',


Eytglit Fraternitd SUCCES DE :

ubtique d'Haiti A lles. CLARAIU VERGLA
Mtration Communnle MIesLARA JJ.VERGLAS :
de La Tortue. :
A..R.T .- ET CATHERINE FREPA
ARRETE :
.. .
-aritict 53 et 5: de : .
les Conseils Commu C est avec tin bien grand
: -iplaisir que nous avons appris
rant que le Presi- les sucecs remportes par
iio Vincent est le pre Miles Clara Duverglas et Ca-
f d'Etat qui ait ho- th6rine Frdda aux examens {
d'une visit; officials de Dactyogrphie I
6tant que.ce geste de qui ont en lieu en session ex-
ante attention et de traordinaire, samedi dernier,
le paternelle de Sen a PEcole Specia>e de St6no-
ce m6rite d'Etre con- Dactylographie souns Ie haut
ns 'histoire; eontrole de M. Filix Magloi-
&rant que Cayonne re, Inspecteur des Ecoles de
mier point oft d6bar- cette circonscription.
Excellence Monsieur :-:-Ces -.e6tudiantes ont obte:nu


D8, Rue Lamwvrre- Tttphonm 2891
i. Ad.i+siows aux BACCALAUREATS
lhtrfqaue 't Ph,[lsophie
Anniiic'itW 1a9.?2


Lea. L ~.- ent doit s- ....s a A disciplineQ a soni ex-
cellente ;i.the -e --me-,--, a a bo o:ne et large or-
gaisat n, 'Pu I,. i conparable. Pension pour pe-
tits -de 5 a 12. _, C cl t". Inera Le.ons particu-ie-
res Ciu. ,h;. ] <.',- Daet.lot C --t1bil-te, Anglais, Es-
p: ::':. Al ind, Preparsation 4'Ecole de G;nie
-' -- *, .. ^~ e
1 4t4..n:. : _ran te ? ses ours et forme 's
homes i .'. et ci.C.-Ints, ompetentst et courageux.


N
1'


V._


- ". '- *
-* ~'\
4..-


SI. ,- V::- pro7 re C~ table e
CU ( i -q -. e N'
^ 1^;~~ l-? t.L.bln c ''t'tul


L 's ,' . ; _$ '. .' .'

e S "' -
1)22.8 . 5 .:' :, : -. .. .
IX1 --> V .1> ''i iii< ..K-5
... ....4 44'.
5- ,. '. )'.-. < :.. 4 ,. ..' :4 f ....


t
A : .. ;..., ..., S :
i! g.'yvi,-


),j~ ~~~~ 5 ".-* 4- < S ; -


. o uwrant un .
.4onal2 d t lsr


.. tiland Ie 27 Noveombre
S-r courant, via
4. ..-S.attle. akland, Ala-
n to Colombia, Kings


i 'aJt a de Portland te 23
:u'-inwe Ie 27 Janvier 1934.
:'-. -. SeaLtle, Oakland.,
n :,->, Puert -Colormbia,

A. MA4TTEIS& Co..

Agents guniraux.


vANTrDP7Iwvr


FRIGORIFIQ

Nos c ambres froides
4t4 r6cemnent mises po
'et peuvent recevoir n'impc
Squelle quantity de viande,
poisons, de 16gmnes,
fnjits. etc.
Public eat cordialem
invite k visiter notre usin
A inspecter nos modules
S1aeifres et de sor.etii
Sedans notre salle de vente.
Consomipride la glace, c
faire de'I 6wnomiq.


UE


'i.t: : "" "- :: : .. : :
irn : DES RACINE4 PROFONDES. :.. .,
de rt irc -ut or oa br tI'vientdeses racing : :- : :
de t ui, ehque on ce1 s:entfoncoont plus pro-
.. f '.e- n fond ,eit enterre. Ltehistored leb anauve:.: .
.-n. l y-. l. "piK S c t? "'.u.tre a. s qu t : 'a. :
,'-, .. .. .- -,-' ': -^l* :4 .. f ~... '. : -- p e^ l s.i~ -. :.-.: .. 0 ...: ... ...
ent "at kntons, cAs &unabe pedr~ysien
1 4t $o..tsote rstde danonexs rieon .oxp fec


'est ROY A A LEA
r e s .L C A N A DA: ;.: :-t{ T ; : ", r S- : -: 7:: :.
e d e:;:e t :.; -... .. :.:.:..; ..' _,': : -. '. .0 U. i = .a .: 1. ;A: a ^ J ,o .;, A .;: .: : .) -: ...- -".; .'* : -f -.

s t : .. -- ... .-- .... .. .:. :. .; .i ::_.-: ".-.. ..." '.. :.- .. .. .. :.... .. .. ...;.^ -:".-. .i.^ ". ;.'. ". .


C,' if 1.St 1 U 111h .. m.


, HYPPOLITE JEUDY, COE
SDONNERIE MONT CAB.
I MEL .
SGrand'Rue, No. 1721.
I Thlphone: 2182
I ...J
Machines a decrire Remingto
Machines a calculer Dalton
Rubans, paper carbon -.?,
Faites vos achats chez ..
C. Gilt
.-.,- ; )
Reparez vos machines I
a eerire, & calculer :
Phonographes,xcash register
Chez Rodolphe MICHEL,
specialist en la matiere
13 annees .d'expirience :
Service accler6 4-
412 Rue Pav6e. Tel. 3497-

COLLEGE MODERNE ^
.'[ ':
Directeur: Ernst Alcilnd

Ie College Moderne, autorf
par .e D partement de Plt_
truction Publique, est a Ia dl
position des families qui ve
lent voir progresser rapid
Nment et serieusement len
en fants. "
Sa metchdde d'enseignenie
inspire des 4erniers pYo
'cde Ja pedagogic, assureras
ileves une instruction,
pour etre rapid, n'en.
pas oins effleiente. Ses:pg
fesseirs, jeunes, -symtnpa
fiues, d~vouds, n trahisont
tainement pas la confli
ijue les parents aurontL
voulu placer en euxt .. 1
.-N'hesitez pas .JInse
tout desuiw vostenfowar.
Avenue Ducoste, prOSt.^i
Sterlin, Phone. <+.T;.
Pou r tus rtre @
rments,. a-dt y^ou^
Alendor, Poon.: 3.e .
.. .. .;:T.'.::4


FLUOROFER C
Fluorler-MAfanen.unas
Le coup de fouet a 1'organi
Relevement immeduat du ay
tfme nerveux Donne de l'.
petit.
NEOTRQP -E
Contret Ctmncers Tumri
SKystes.
Vous pouvez 6viter le.t
quest de I'intervention chirj
gieale. Guenson possible.
meiuoration Certaine.
HEMOGENASE
* 'u.iss int Recanstituantr
Flixir et granule.
En Vente chez F. Lavel
C(. Duplessis Successeurmt
Et i la Pharmacie Roy
Domond Rue Pavee.'
T6J4phone 3130. .I

Pendant la saison de p
Gi;ippe et des refroidis
ments servez vous de la -
CAFIASPSIRIJNE
pour conmbattre la Grippe 4.
ses suites. Prenez d ta a .
PA. FLA VINE :
cont 'e touted inflammation
de la gorge, iangine et 1
toux irritante,
LE CRESIVAL
est I'expectoraniT ayant faiti
I ses p'Cuves dans toutes les ai
factions aigues et chronique~
des voics respiratoires. .
SOn trouve egaloment du: -I
SVaccn Antigrippal ....
VI'accin Anticatarrhal '"
Vaccin Anticoquelueheux I
qui donnent des resulta
prompts et sutir. ...
SContre la Malaria et le Pa4
disme servez-vous de '
L'- TEBRINE et dela
PLASMOQUINE
qui donent des r6sulat&
prompt et'siirs. '
Pounr combattre les crises 4.
i foie causes par le paludis
Sprenez de ta .
CH.'OLEFLA VINE.
, .. .. .. .... ...... i
Pharmacie W. BUC.

AVIS MEDICAL
Clinique da Docteur
LOUIS HIPPOLYTE "
Grand'Rue *
Consultations:
2 h. & 4 'A pm.

Elagants et Elgantes,
Stez la cordonnerie:


t---- @.


:1- i i


~1 tia




... .... ..* .~.. '. 7 .*1 ...1 11. 7.17 .- .. 4.T r i ...
.. ..... . ... .. .... ................... .. .7

fl~rni~r s N. L di :<> 7.1 77> 77. 7.7.......>....i57.


.: . .. .







. >. *
..... ..


......... .........C T roi...&..14
de :marils du Gouve-
pnationaliste ont te
ues iC I mardi, tandis
troupess rebels aban-
onft la ville, tqui est
int t-nt.- SUS le c ntrole
4ax ..nmiral chinois rel. VaI t
Iin kn... '. Le Etats-tl-ns
t^logterr' et le jd)Oon ut
at... des marmns a .terre
ir.t prctectinm dc leurs na


sNEVE.- :Le (C.omite du
seil .de. la. Ligue dies Na-
is cide que la Commis-
ueflie a envoyee en Arme
Adu Su ..d pour mett re n
. genrre du Paraguay avz
Elie .oie t renter toujour.
ihpour continue se- ei-
s-en ue d'une solutic n pa-
iqueu didifferend.

NEW YORK. On anone 1.
..viee prcchaine du Sere-
Vtiud'Etat Cordlell Hull qCR
# t-ien. tnr -tt e .
ission h a conference "P
wointevideo. D&. son arriv.,
dimanche, 11 nmincer1I x
ng^ocatiofn l sorabout 11' r
....signature daccor
eriaux entire e Etais-
t toutes s re.publique
Amerique.

BERLIN.-- Ie Cco-I. A-
mkficain Raymounid Geit n-d
l$int ma di -A n oi sj.cr1-


N


.. .V .


N'^.
"N


S ... .0 :
f "%. ; .
r:- ;-. ", .: ..


te pt n'ton!,- nt- 2-:-
Schlu 'i :
, a ;
t L 4 _. -
t' f:" ; : : : "


. . a -. .
. . .

.. .. .. .
. .


IA\ J* \' a
t.. \ 3..? *i t. ; : :.,.
"ia, i "
I..t. P.
, a. : : ., .... :-


~4
4 'a ~' ...,


aa* a
4.4 'a a
I
ta
ct


L

94


~.7a ~..
i~ca. .~


.... a.a. a
.. -. A --. .
. ..... .. .. I : ,- ::.;:". ;:-.: :" Z


. .. :: ._...- .. .. .: ., :. :; :. _.-,2 :. .-: -.:w o .


..... .. .....


. '. a a < a '


a... a. .


S. a a, ~ a..
KY

.A ..n .. ...... ........t i. .. ..7... ..............
. . . .. ... .. ........... ... .. .. .. ......... ........ ... .. .. . . .. .. .. .... .............

... .... .. .................................................... ........ . ....... .......
. . . . . . . . .. .. . ". .. .. .. ... . .. ..


t L4 .. .. .. . ... .....
.. . . . ... ... .. ; .-- -.-.. . .. .. .. .-.. .. ... .. ...... ................


:. .:: : : : : : : : .. . : :. : :: : : : : :: :". : : : : :" :............. ..:.::

S:,:. : ::i '.:: .::: .. i : an voyagent: en: m b .:: :d:: ::::::=:
. .... . ... . . . . . . ..

,a': at C' & ^e i :t i ount abdfnt--. Ochacuffde 4e5

:.-. .u e des qtue leur idetit& a &t& de. --
....... .. 1 UV ..Auss suppose-t-o
.. ..: .i.e ..u. f o n t u n.: e s o r t e d e y ................

1ThL ANGELES -- La Pa-
S . . ... .. .... ...... . . .. ....- . . .. ... . .. . . . . ... . .

..: .. ..: .... ...c S h tr e :O il C om pany ..................

::* ;y^ cc t r41'a. 'i 'O S rge et David MdiW
... . .-. : .... .. . . .. .. t . ............................

S . ..: : .. :. .a c u i t l.i. .-.. . .


SF;. ;-:. i' ml >iitirL :40.747 dtoll4
....... ..IN G T O N .
" 7 .... ". O. ..

: .. ., i bat au x ont ..........
ad coumtr.ybuder:.. ei
-- 'u ea icentres sur la cute

; ^ E 1t <>Mt d'coura4t66
^ ^pr lt IigiianVC di service ves
a. ^d ^ : A ( ot, t 6eenirnent rttor
-* fl. ... .. ..,. f : .
v . -a t J.s .. .... ....






v .. .- '.., .. .... .. bit., i-tet. a viec 2.000.000 g l

Sa :. e. d'int d....ir .....
? ..^ . .. ..< ,U >.- -. . i*- --. .-. -. .











v v I. tito t-' u K e: inx EtatS4htUi.
S..... I u rs. j y e u 's ver. ..................
," n.' 'Ct iu I I tIoP: obl ig l de payer la: :.:.:
S. iii C tout Ie O -
;:: -,!_-n_ p- L'..-. p .. }... .oii e.cou ler leu r


SA courlo
t tO -. .DansO

1'- (.'or.it SBnato-
_.:-: :.:\ .i la situation
-... : -. : (. s .ane e .-st-
i -::-.:L".l:: e. vicieu se, et-

a .a AN ',: On annx.nee
--,a t Ie L i' et-
..... .hn M iamtou-


- produiti "
W ASHINGTON... Ie (.Co--..
-nit Baucaire diu Senat a dte-
mane a P-rocureur .6en erl.......
S('ummings de hii donner une

opinion:.ecrite su.r Ia consti-
tutionnalite du (dernier pro- .
jet du -Pr sident Roosevelt.
qui competee disposer de la 2re-
serve d'or national pour ..1i-
nan................... son plan m on tai
: _.


_,... ... ........


Uhuh fl*M 5W4U &S ~' a ~ 2aY -.ax



~~ ~~~ ~A axla, '


vi


A ~' r
4'. -4.., 4.
~44-4-A4 't-


;;~aa4'ar~ 9a4.4~ 7"a
g~*


-b0)


La i


" A ,
$2y**: &2 .itA Ajh
^-'-*'"' ''&. ^ to/' ^ '^f"^^' ^ t -. ;"Q y


Une institutih;: autem ent hu anitaire par a it ipliciie d'otuvres qu'ee

se propose /aer. *

Une change de bicctl re Mieae u ade tues conditions de fortune.


Employes,ai ndionnair vour 1, nt sres I aIiis e tout ordre,

gens de mai io dollest eis .rever r ... oyennat ...de...ux
.e w* -' 0 11i i i


.... .. ....







. ........ ...

...........

..... ......
.......... .




.......... .
................ ...

....... .
...... ...
......... ..... ..
..........


........ ..... ...


'I


.... gourdes, peuvei

Satrons de commerce, c
qu"i voas hibre du scu


.. a....... ... ...
":"""""...Medecins, 'hgemen ,

-.."" a t 1a tel joa.naaiitesc
T 4
'U R 1"e a : a s c


.. .. -.

S .... ... ... ..... ..


hefs d'industrie,
g t-A o sik&SS *'


Li cies 6cheance


.N X .. .PIDED V01

ta ies, Ccom-i eY j3&Tnt,!.9

S.it ..red -hai ser ce e .-


Digltaires de I'Etat; Renr-seitants de rlt 1.-...-.
l S. A .. .E ........... . .
i' IT-S" **^ .... .$I" "j I7 ** .. :.." ...... '" ". : .... .... ..... "
Ef -S 0i '11 A 5 R, ^ I tE 'S1 O l-' I ALE-T ..--.** -* ..- .. *.*
i i *J y U ^ . .. .. .u ^ .. i i. a 4 ... .. ... .. .... :. .: ... .. ... ..:

AUG ENTEZ V.O.fRE AVOI.. : -
; .a'tint Iebi!!et. de b olterie -:Nlioealc d a ti [ I.l lllil'.
S . ... .. -. -. i .. .. .. .... ----*.

.... ...- ...-.,.
: . .- .- :. .. .. .. ....:. ......:.:. :.. }
.... I I
.. .. ... ..:,"I ...'....


*' a.V awa..... ....P...t ........................
.. .....


7
N
A
V

.7
4-
/


7. /- .


& K


parez aux nsuffisances ies, ventes, par lachat d'un is',


. .-. ?


_/
./


.. ......

.... ....
.............................
. .. .. ... ....... ....
. .. ... .. .. ......
.......


.m M .



. .... ... .......




..................
... ....... .........
...... ....
m ... M.
m. E.I.M.


ONALE


"Mwy sf


'... -a 4 -^




-.AtiMflWv~t~wuma. LEN~YVL8$T


C., It aubtJlisty
Rue F6rou No. 214
.bcite Poste e No. 1365 T414ph 228a
QfOTlDI EN FONDE EN 189
par
UVNIU CORAUVST & COJERAQllT
:. ...ire teur :
E. G. CHAUVERT
SRIacteur en Chef:
MARCEAU DESINOR
Administrateur :
E NEST BONHOMME



LBS NEGRES ET
LB SPORT


I liamg sur les 100 metres plat
Saux Jceux Olympiques d'Ama-
terdam; Edwards, le ingre ca-
nadien qui obtint des places
fort flatteuses a Amsterdam
et I Los Angeles; Hubbard,
vainqueur du saut en Ion-
gueur aux Jeux Olynmpiques
de Paris; enfin Cator, second,.
6galement au saut en Ion-
gueur aux Jeux Olympiques
d'Amsterdam et qui, quel-
ques semaines plus tard, bat-
tit le record du monde.


(Prager Tageblatt, Prague.)

ERRATUM
II a ete omis tout un mem-
bre de phrase dans la lettre de


TROCADERO
Le plus grani ,vaneietndt 4.e
]a saiso l poiur sauitudi soil'.
Un bal dlegui,' qu(ui uuvvitra
Ia season d' Car0naval.
Dimanche apris les courses
rendez-vous chic pvtir tle thed-
dansant.,

BAZAR-TOUT-' A-MHIES
LOSS! FRERES


I
1


M. Marc Boncy que nous a-
II y a vingt ans, la partici- vons publiee hier en 6eme pa- r
pation des negres dans une ge. On est )pie dc reconstituer
eomp6tition spoi tive provo- comme suit le passage en ques c
quait encore une veritable sen ion 2 paragraphee: De- a
station. Mais depuis, le noirs vant ce fait et )our faeiliter
se seont frayed un chemin dans t'entente entire les parties' AM
le sport et ont obtenu des re'ul- Campbell, Reprsentant obli- I
tats vraiment etonnants. g& de la F. 1. F. A. et qui se
C'est dan la course et dans tient i la H avanc, 1azana de d
le saut, qui soit en quelque Gmez, nous a env! e ouatre s
sorte leur patrimoine. que es n ms t'arbires officiels, rei- I
negres excellent particulibre- (ant aux Etats-1Unis etc.
ment, Au lancement de poids,.
de disques et de javelots, ils ---- ... -.__.., =*
sent, par contre, ass.ez faibles, A lS vt
de mmrne que dans les jeux
d'equipe, et ce nest que par e ,. N. P. A. et E. R., au- ,
exception qu'on entend paarler to'ise par Ie Deparement de I
d'un foot-balleu- de classes l'AgCiculruve. advise Ie public
noir come Andrade, le cele- ue les vi.:ures uivantes son
bre joueur international d'U- mises en vente:
ruguay -Quant au sport femi- 1 camio Dtidge a ., T. MIo-
nin, ses represer tantes noires adle 1926
sont a peu pres nulles. I I cami:: ; M1. C. T. mo-
Les athletes noires sont par- de 1930.
ticulierement doiues pour la 1 voiture Austin module
lutte et la boxe, Tcut lecteur 1 o92
de journaux quotidiens est au voiture Buick 7 -assag.ers
courant des merveilleuses vie- cdele 1929, .
tires des noirs tels que Al i viture Oakland model
Brown, Kid Chocolate. Goril- 19W&
la Jones, Jack Johnson, Geor- ......... vitures peuven. etre I
ges Godfrey. Larry Gains, etc. inspectees au Garage de' Da-
Chose -curieuse, ce ne sont mien tous les jours de 8 h. a.
pas les negres mals les In- n,
diens le premier; people de cou Les offtes doivent etre a-
leur qui, dans les competitions dressees au Directeur Gene-
athletiques, remporta des vie- ral sous pli achete et recom-
toires eclatante sur des mandt, poortant la mention
blancs. Ies .plus- connus d'en- eOfffe pour Matrieh. Ces of-
tre eux-furent :-Jim Thorpe, fresh. seronft rescues jusqu au
]a grande revelation des Jeux samedi 20 Janvier inclusive-
Olympiques de Stockholm, re- mnit. Les plis seont decache-
cordman du monde du Pen- t e lundi 22 e curan: par le
tatlon et du Decatlon. ensuite Directeur General. Le mon-
Tewanima, le brilliant second tant des voitures devra etre
du celebre Finlandais Kole- payve avant livraison et dans L
mainen dans les 10.000 me- un dilai de 24 heures.
tres.de course. Mais deji anu I Port-au-Priney, le- 13 Jan-
cours des memes jeux olym- vier 1934.
piques-a acounse de 100 m&e-
tes aurait sans doute e6 rem La Direction.
port&e par le nbgre ambrieain
Drew, magnifique vainqueur --- -
-de son 6liminatoire qu'un re- R EMKTTEZ VOTRE
grettable accident empecha de AUTO A NEUlF
participer a la inale. En re- Ne conduisez pas une auto
.::.. vanche, en.-1982, omme on s'en sordide. Ce mois-ci, le Gara-
:.:. ..: souvient, les 100 et 200 metres ge Kneer lance un nouvel e-
::: furent gagns. par le negre To mail Devoe et Raynolds qui
:* lan, serre de pris par son fre- donnera un air neuf a votre
re de race Meteaffe qui, au auto et durera aussi long-
ceours de la meme annee, bat- temps que le fer. Pendant ee
S tit sur ces deux distances le mois, nous peindrons toute
record mondial. (4tte anne auto a cinq passagers ouverte
un jeune eoureur negre, etu- ou fermee pcur S18,00, et.tou-
diant de dix-sept ana Owvens, toe auto A deux passagers ou-
battit le record du monde de verte ou fermie pour S1500.


100 mitres avec le tempts splen Les prix pour les autres ty-
dide de 9' 4", et nul doute que pes et modbles vous seront
lorsque ses aines, Metcalfe et fournis sur demand.
. Tolan, seront retires du sport, j GARAGE KNEER.
Owens sera de taille a les rem Phone 2318-22M4.
placer. 1 ________________
Ce jeune ecureur est d'ail- = ---
leurs un athlete accompli et COLOMBIAN STEAMSHIP
il excelle particulierement COMPANY INC.
dans le saut en longueur. C'est (Lisne Colombienne)
lui qui, cette annee, obtint le
meil eur r4sultat en Am6ri- TM@phone No. 23M
que avec un saut de 7 m, 61.
- Un autre nngre, Luvalle, qui Le vapeur < Voy 15
a couar cette ann6e les 100 me- de retour des Ports Colom-
tres en 46' 9", est egalement biens Cristobal, C. 2. et Kings
un des grands espoirs de 'a- ton est attend k Port.au-
thl6tisme americain. Prince le 18 Janvier 1984 en
Mentionnons encore pour route le meme jour pour New
S m6moire excellent coureur York.direct, prenant fft, pai
noir frangais Theard London, sagers et malle.
qt$ touort souales couleurs an-
laties et qu ne fut battu qu "':- Wi-n .
0:.. e.pw par-"e-Cainadin Wil- W


Le Tirage de !, Lt:erie or-
anigee par la :.aisun I.JiusSi
erles. a eu lieu k i. Jva:Pver
934, a 3hcuvres
Voiei les Nun'' s u-
eux gagnan.t w
le. Lot: ; K :.. .
repe satin. N -: 'i,
iu sort, p1 a M 1iV r.:-
iquel. rhe-r> I n Cst
11 E p" ni" .
ompli n:.'-..
2e. Lot:
Lu Japon.
rt, p .:* '

. .e u : ... -:... ,.

Saba, .. ",I .. ::. .-
-.
e. L : '
"'1 : '. 4.- .'


re au s :ort pa *. .-.
1-6 a 1o- I :),R

Jourdaivn :% a-.',
camei
Nous ad- ": ... ',
g.agna nut ... .;.-
S!in.ents. ,
gagneVr les ,
icizat n -
fIn dltai d'un Mwi est ac-
corde aux gaprnits pour re-
lcamer leurs lots, c'est-f-dire
jusqu'au 15 Fvrrier 1931.
UrC(Quj.44d- Ya-Hien
LOUSSI FRERES

I' lat


Phone 26~t


Enrayee, es


q uo- avant quSe VoT
/-*' + ^ i ume r;.r p'" -o

VAPORUs
Pour Tout Retroidissement


r PAGX.4


IMPPRIA
Entrie 0 0

Jeudi
ii,,' RLi {'n-n ad danls
LA MAR.iE VUPTtALE
vee C LI.iLtL e Ig 'agIi ge
Entre 0,50


(Ia. fl S
'I
9..


Vendredi
'OURS D.I.GO/SSE
Entr'e 0.50


B0Nre
q9 AP&4 M
I11w ^^ek^r--m
v wassl ICt-


aI piss saime, |

ills PIl'ZiCiSsn3IIe,

L 111. e


' .. .. ...
;1. .. ." -. .. ': ,' : ,
* ... -
T ':. : a:.al^ ':.:/^.i
.. "^-^
,' *4 .,< r,,=.:;

,- ^ *444
: *1 f t ,


L ordonnance
a suivre aju


par excellence
coucher du solely


Au coucher du solell ,pr;'s une journee de
travail assidu ou d'exercice violent, I'ordon.
nance la pi's refraichissante est un grand
verre de White Horse Whisky h l'eau de
soda frt.ppie.
Le White H-orse VWhsky supprime la fatigue
ac ressu cte PI'ner.-1ie languissante. Ses qual-
tes repAratrices er sa valeur digestive sont
bien connues des sportsmen dans son pays
d'origine ainsi qu'h I'etranger.


R5E~


WHISKY


*~ ~ ---.. q


a ,,eg .......... -... ..- ....-......... ... ... M ,,,l...h .h.!v ... ..a ........ -


e tHil est incolutestable


hi


leur S


quintessence des

va rietes de caines


vaste lerrioire re ull iss

melleu's t errors .

E'esl cc qule fait o ai


... . : . : .- ...- : : .: ... .. -. .. . : .: . . ..... ., .


IlIe


R1


4


ait


""i
.-1




















IRI
":'




-z4
.
,,. ..N
rtM--M~f ...-gl





',..;.
.. .:
p
u.:,,.










Ie.1
..,


r~owrre


.... ... ,,, "] .. .. ". . --------


*w.ii ...... ... w .M. .


~I~~O~ U~


~- ... 1 i


SL NOUVELLISTE : .-- -.


~w~~


'"


a .I

Afrrcredi
'ENFANT ROI


ISupreme


wo


COCA-COLA


RAHUM SARTHE


S-- MI -a%.e






,'- ,-----...:: .... -- ..- -- --- --IX h NOItIVL ...ASK .. .. ... .. *'**..* *

4am

Av'ieau at. Commerce A d Ma2i1 (
i. *** *A ; I Al { t g* <, mndm t,,w


SPanam lRalroad S tatshp ine I \a vatag( (i'A ;
A Ir 1 de~.p 'tq lSivaul tS. t'de N V W or pYour P rt- -
A.. Haiti, dtrteet newnt cha(i ue Ml a li, xceitis le A.s
*CRISTBALS, qui lisrn.i MoreirerI, I. 3 Jatvir Ii I,
et arrivera a Port-au-l'Prit ,e ,i Luitii Jalvi-er 19:i ; s.s.
tANCgivON', le Mereeli, 14 iv i', .1i, t. u" r ivvra a
: r..ttalP in e, le Ieudi, 19 vvraier 19-..

STeules steamers soont pou rvus do Chi )nibre frigui'ilique:


PARTK DR N. Y.

S. Cristobal, l
SS *uenaventura 1
,S. Ancon, l
G9 guyaquil, l
S.g. Criatobd, 1
S.SBuenaventura,1
AS. ,Anon,
"$.S,. uayaquid, 1
8$. cristobal, i
8,8. Buenaventura, l
S.S, Ancon, 1
.$. Guayuaquil, 1
8,S. Cristobal, I


9kmig 0-M 1WS7-- ";lo& -- rvr .flLZW a


c.. ............
amI


* ,. .4,-


PLACE PU LA PAIX

RUE ('OURBE ET RUE DU] MAGAS'N DE L'KTAT

Bijoulerie, Ifibeloterie, Argenterie, Lunelterie.
AchIt ecaiiles de carets.
Prix exceplionnel pour I'umaay des uteliers de oul gene,
AMhat wr, viezux diamant, neriek vt pie re p &-
cieuses, vii1les pieces argent et mon :ai de tout:.
nationalite.
SPiEIALITE DE. LA MAISON: Confection d'alliance r
de loulte sorles een or, 11U 18 c'rato, ur cottande, repa--
ration de louls bijoux,
.... .. .. .. .. ... ... ...... ... .. .. = .. ....... .,


COLLEGE

SIMON BOUI VAR '

Eftablissement I
d'EntseijnCemeniit Primaire
ct Secondaire

Rlue Mlagny, No. 11/3

(Petit-Four) -

Telephone; 2897

i)i recteu r: .Maui'ur icerumonn

I'r'-f (i' e-; I ud- : Ri htia!im rs

Ad(ni isu'ri-. t ie (.S'mat.n logli

Ie ('olliyc Simon lholi'ar-u,


I~~~~~~~ c t CPI.U-' II- .~
c I 1t Ct~h ta a.u~~nU
f dS p~5> 'c'.at


P11.; I'


.aux dbrnir
II~giu Nmun


HJui va est 'ani eur.J ls .ul
d (Ido( er cc triple euseigne-
isneit et ;.arn~ iacunes, la diff
nc ~e ti .t' let. s tro'i sections
A.'iiantoL a un d,(sage diff&-
tiu
. .iIcIS g- ceitfral E t, leittCraitre
f tuett r ah, CS tJ A1
1a ca('OUditiP di Ima vie,

dti L la ritt he d'Octobre,
I ujl. P'uPn sVoin tout parti-
(:i!iie' rd( la part du Cl~onei de
l)i a' iIt1i"In,-,,
latern t, ir'(6prochable,
.t h ,a.se d'h y irisne, dn tr'a.-
v sil itl* (Uisclp.lin.. I.zs pao


pt lecem- ul}^ a



19oi12.. !sIt n1Whi
D afeose de B9 ire



vi i(.! P ( h on e'h 2'7h/si'/.n,(o'
f(/M1s, Liqueurs, Sirops vl le
Ch/nm d'llaiti
)u0! VOtl,, Oif'f la niZ.4Jonf
/t1/red A. ('ooke
V.,. N. Arche'r

1/9,12. lle dtt ,la fain
de l'Elat 1912
Phone 210)
i,


..-n-----


mmnr.~wrntrn


aY


or noi la Ch esterf7el--


'to/ours et tsans /siter


,it A /w


^ ." > _. . '..."
4$-..






































.b"riqrder pre I.KWTr &-Myran. TOo>A(co Co., U. S. A. ,
F .


Tout, dans la Chesterfild -nhac;> paper,
rnemne Ie pauet- est ie meilleur et ic plus pr .ue
oln puLsse trouver.
Dcs tabacs turcs et amnricains mieux niutrits, .-
turcllement plus doux, soit-soignleusenient ,:on-
dinionnes et recoupes p.r des experts en vun:
d'ohtenit la fameuse san r Chestrfi'dl. C' est
pourquoi ls Chestertieids senl>ient tuujoeus
avour le gout correct-plus (loux-menciur.
Et lepapier a ciarettcs-non..seumeilnt esr plus
pur-mauis c'cst le miller qIut !'m efi.Po/i / -/.i.,c'.
De beaucoup le'plus import",'-t, c'ist que tOl
peut sentir cette excelieice et cette pur a
ctaretle. Allurnez une Chesterheid. Vitoy cYun
c'est bon-qucl arome et queeic saveiu'! "Yv'. kiVs
Chesterfields sont comme ca. 1e//s &istifii!
9/ ) .


Gaindes en Ce(lolhane
itanche Du PONT Nua
mn'ro 300- la mtlleare
qui existed


.U RES


4..


'I
'S.

Y .~ $w..4w.ar t444rw4' A4*4M....4-Q'44n eEa4r


AK4RIVAGES A PT-AUtPCE.


e 8
e 9
e 16
e 23
e 30
e 6
e 1.4
e 20
i 27
c 6
e .13
e 20
e 27


Jan.,
Jan.,
Jan.,
Jan.,
Jan.,

F6v.,

Mai'.
Mar.
Mar.
Mar.


1 98. --

1981.
I ,.L


1931.
198 1.

19*3L
.1131.
I!)."4.
1931.
iK:.
l1 ).:.,


It,
le


IC
4-2'


12
21


6:2


,
t


18
26
1


J.Ian.,
Jan.,
Jan.,
F(nV.,
Fev.,

ev.,
Ma'.
M ar.
M ar',
Ma r.,
Avr.


,)3-14
1934
1 98 1
19118)



193.4

19: 1
198:1
30;n


'44


PANAMA RAILROAD STEAAISI. If


LINE.


Jas. H. C. Van Reed,

Agent General.


>1

i...


~i~8~a~ ~n~.~5;~"~l~~~e~$F~C"i~.~,~~as~s888~'1


- ".L --- F-4


~g~(p;C~J~P~SIB~;P8~


%WSuMm


... .' "*


................



...............
.. . .. .


. .. . .. .
. .........


. .. ........
. . .. .. .. .



. .. ......
. . .. . .. .

. .. .. .. .
. .. ........



. ........ ......
... .......


op ~--


%


tl- ".-.. *****'I*I 3' **


oko






, I .... ... ........ .... . i .... .,
h BANDITS DE
........ GRAND CHEMIN
ENT E GEONAIVES ET
...... .. NTMA
Les pa sagers du (Camion PII-
tal qui lu:isa hit:' ajrit-:iiD
:(I (jOflUnaivet sut vOWSl nous
raconteur 1'incient don't i u-
rent t6moins, un peu avant
darriver au < Une malheureuse paysanne,
revenant d'un marchepeu eloi
Sgne tait attaquee par quatre

gent. Elle criait aux secours!
quand le camion arriva a
temps sur les lieux, pour la
sahiver.
Le chauffeur, Sonson Rivide
re, se distingua par isa bravo
re, en poursuivnt les pil
_6 'A .............- ,... ,:,.. ...........,.n t n
*lrs.-k hautter, Slattention i,1
l a Garde sur ces faits.'

LtEXPOSI TION DE LA
JAMAIQUE


Pour la deuxiime fois Kings
ton aura son exposition Ie ler
f vri.er de cette nnee; une foi
re et exposition commercial
attirera beaucoup de visiteurs
dans la cauitale de notre voi-
.sine.
Comme Ai Fexposition de e
i890, 1e ,Due Clarence, qui
*tait alors l'heritier de la Cou
ronne d'Angleterve, cette an-
nee le Prince de (.;alles, inau-
gurera cfficiellernent cette
grande fete du Travail it la
Jamaique. Ajoutons que c'est
'I l'Exposition de 90 qui lan;a
le tourism et le commerce des
fruits chez nos voisins.
Nous reviendrons sur cette
a interessante question.


EN. L'HONNWUR DES
DEMOISELLES
DES CA YES


Le Wesley Volley-Ball Club
de Port-au-Prince a demanded
i Acad6mia de vouloir bien
porter dans son protocole une
brillante reception qu'il tient
a offrir en Ihonneur du Club
Diane des Cayes en ret ur -de
leur aceueil lhour visit en
^cette vlle.

A LA CROIX ROUGE
Le Senateur Telemaque a
Soffert i la Croix-Rouge le
S montant d'une bourse pour
I une Il've infirmiere de l'Eco-
Si de R6serve. Cutt? valour se-
ra destinee a une cayenne.
Ce geste du Senateur du
Sud pourrait 6tre -suivi par
les Peres Conscrits des au-
tres D partements. Ainsi I'E-
cole de la Croix-Rouge pour-
4 : rait facilement doubler son
corps de reserve.
Sne bourse annuelle revient
Sa vingt qtIatre dollars seule-
ment.

ELIE SALOMON NOUS
RR' VIENT AVECUNE
INTERESSANTE
INDUSTRIES
Demain soir laisse pour
S 'Europe M. Elie Salomon qui
nous reviendra'dans deux ou
.. ....trois mois avee une nouvelle
:: : industries, Icngtemps attendue
dans le Pays.
Nous lui souhaitons' plein
"*V .*^ --*-': :-" ." ." . .
..... ..... U "N e..k-WA....
3 -.-:-: :-. :": AVIS MARITIME
l i:: :::1.i.:...a goilette ai moteur N an-
II.i.i.:.ltte. partira pour les ports
du: 4:tNord Vendredi 19 courant,
pregnant fret et passagers,
.... our tous repsignenents,
S:adressev i M. Fontaine,
Gn 'ue,.,
14 ................4h... I A


MERCREDI), 17JAN VIER
En otrir anglai', a 8:15 ht.
Fredteri Marchl with Gary
Cooper in
TIHE EAGLE AND
THE HAWK
(a Paramount Picture) with
Carole Lombard Jack Oa-
kie Directed by Stuart Wal-
ker, Based Ona Story by John
Monk Saunders, Author of


ow


JEUDI, 18 JANVIER1
En soirie pmpultairo, 8: 15 his.
121llustre Prima 1Donna du
Metropolitan Opera de New-
York-.-GRACE MOOREedanw
Le Film d'Enchantement et
d'Emotion, le Film d'une gran
de Cantatrice
JENNY LIND
Une production Metro-Gold-
wyn--Mayer. Rdalisation d'Ar
thur Robison aves: Andr6 Lu-
guet et Andr4, Berley.,


lk


MLerrTedi
L'ENFANT Oi .


et
IMPkIUA
En trte -i


,leudi
Pierre Blalcnard daus
LA MARCH NUPTI ALE
avec IiLoise L'rangee
f Entrde 0.00

Vendredi
Gabriel Gaibrio dans
JO URS D A NGOISSIE
'" Enti'e 0. ..

DIMANCHE
4 heures Precises
K(ENIG MARK
avec Huguette Duflos et Ja']ue Catelainm
Entire .50
VuI la lon ibuetr tlu film on commencera
prociti.u ..


C


..I.....d.;... .....


er Litt r, Poltti Siens, modes, pour La e.
. .....:....... ......

Lee prtcule prevent 'abonnttr dlrecteml nt anx juo :
x o revue de Frafe, par note intermtdtlare, t ela,
In a commission..

Service special pour la Province. :
.. .. ...........


Aide i conserver la




denc prudent d'acheter toujours le Savon Carbolic
Marigold. Sa mousse abondante purifie, ..en...
temps qu'elle nettoie. P6rjtrant dans tous les coins
oi la salet6 se cache, la mousse du Savon Carbolic
Marigold aide & conserve la salubit absohe de vore



"A V
A .- -...-:.


4 heuntes tr~s


r'- ~tr.-.z.W t.. *~.; .4. -. 4~. .4- ~ -
4.4
*


1


.).-,


et


dites


A


amlis de y abonIner laussi,

C est la seule aion pot rnous

de reussir.


At


SAVON CAURJBO.IC


- TARI64ID.

^-^->*i 4i ftwYafiOAy<^B


I t


0 TOLUTX, RHUMES'BRONCHIS, ENROUEMENT
| INFLUENZA, AFFECTIONS on POUMON
|PORT-AU-PRINCe. HAiT. 9T LBS fOVlNmC
_b L A _,_<- "- ?'* ...-;, ^ ..- ^*'.-- -


,U et BUfCAYIF


_. -.- -


Vtor


,-' I.VANEZ LES SV(CHCS DU JOUR A LA ... -



Soeiel Haieniue d'A utomobies
-.' +, ** -. o.. 4.4:,i +s
.. .j* 4.. 4 "4 2* :,,
W4CATA-PLUNS '; NV*UBLIEZ PAS LES CELEBREi VAL5FI t-
( -A .... : F 4
LIM MtitTOCAA COUN&TA EN
.: C .. -. .4:;::..:'
((LAS MAACASDO U "-_ CNA--
((ESA NO SON DE A LL .
xP4A RORINQURN : ::4:'.;-
"T'A GOT TilE MOON AXE -SIX ?SACt -4 "'

8 .. '. .. -- -. t: ... .
Les derniers erhateon de4 n A:ma .L H t ,I "k P* orIo hc i*......................'. :
..4 4,54 .
-'id w i .." .. .'. ... ...-..;............:.. :^.-....
Arcourezc ehez MALLJtflANCNS.l 0 UNTIL4 -AoC 0! fall r 'tre< cljaix. a'4' 44 a
", ... ." '" .:'y ^ .* '^ (,- ,^ ... .. ' ...... .. .. : .. :... -i-.
.. ... .. ~-.. . .. .:.......... .....-. ......." ...... -....".'....-...--....'. .....'.........'.'.....-..'.......
.....S -Uii*iWUIH d.ut....om
44 + i::: :::;:: 44'! i
4 444............ ..


A A BASE de CODEINE. 2


CINE PARAMOUNT


~~~U~Ul~b~asn.~jlUI~~'."''""' .".' 7P ~3b~w. :x,,~xl~ru~~ap~xa,.


c~~ri*~;6i~~~~i~:=;~:;;;;;t~~~* *;C;~.:


d


Ar'c~~


_ ..r; .


^ssssss^


. ...... -. .. . . . . .. .-. ... .. .-.. ..1'-; .-: I I
. ) 's -.-. .... 7. . . :. . .. . .:. .4 :

S. .. . . .. e r..... d .. .... ...
..111 . .. ..-..- .. : -*. .: "....-- : ..-:- -. -

.L.bra r.. o......le
1 ,: ::::" .. ... .. |--





S. ..... ,, e, l LFa ils DtL i d ...... ......


Hlaitiawa


'**


rl


~bo smez-vu


au


wnoluui


vos Iparents~


- cotimacola


ce1


Encor


R


aoous Of m R u. via dw