<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/02048
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: January 16, 1934
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:02048

Full Text


PAGES f





..i :; : ... ..


371se ANNEE
v p n-* .




SAutour de la

iConuin ssion
:p des Frontieres



'lie..." r d miS f ii p
j=tiqiW rt enst, ri tie un
p borulcerae npar l( ru-
SUruy Q s ffrruocialios,
Mxte H itmno-Iom iicaine.
SMll #IuI t urin )e tit 'cde. Elt
:cume dai#s lVaprs-ur tdi on
Jft itis ('p ,atmisadires Sc vi-
,gi sejiarcmen[i. o C senlait
.fun Ocjrlajjijjanimat ion r(-
'ffWit.'f (tfl 1
SCommnln S(t otir ce qui eWt

.i:M .P .e.e.. a t,i l f.a roen-
..lgner noliS IIceurs.
On us d' xcutsera It' ne
pOil! expliqm'lr nos ,111oens
Sde. remseiflm'ents; et par
OhifSi IOuS polulvfnS depeindre
e mxaceement In ,uit nation.
i Nous affirnios qu'il n'y a
absol tent ri en de grave...
Lepetit frriton z'i a 'j"
dteux Cormsdions provient,
p"arait-il, d'uri simple mot
-dans le, Mkmoire haitien.
LEn. ieffef, apri's les cinq
ntsmtls cfimes qui font lob-
^.-d.s ..egjociationt les Coin-
,.mweres Haluiehs ont dit
4n5'Uy en avail d'autres, .xpar
.exmple, Lmniezlen. Ce sont,
^fe!bablement, les deux noots
.!pia exemnple iup out pro-
tuft ie petit frissonnement,
$re. que laissant supposed
tfat res illtustrations. Imme-
:=tidffemcnt darns l'aprts-midi,
.es visits prices entire Us
Cornnmissasrs, ant eu lieu ed


optltimisme le plus complete a
regne depuis.
Bien que les personalities
tWe nous avons vues, le Mi-
m.ire des Relations Exth-
rieures, M. Abel N. Leger, et
.kMiistre Mella, n'aient vou.
lurien nous .dire, nous avons
R.unti, tracers leurs reponses
.igatives, une assurance d'op-
tfmisme qui faisait plaisir.
'e: s Commissaires Domini-
. et Haitiens se reunis-
nt remain matin. Les do-
X gfinsai ne presenteront pas
SonleMemoree, cela n'en
iurait plus. Its vent travail.
Se..Wa-r le Mtmoire h'itien et
riondir les angles, une fois
POr routes. Et quand, en
pe, on sera d'accord, un,
eu x Commissaires Do-
Sneins iront confetrer a
;S miongio. Telle est la si-
J ion exrete de la question
f::rontibres.
*e ui nous fait le plus
:)Iaisisr, nous le repetons,
'. opimisme qu'on cons-
ns routes les conversa-
que nous avons eues a-
Membres, tant Hai-
n que Dominicains de la
ohmssion lixte. Nature-
SP.ar contagion, nous
,f aussi tres optimistes.

..= : : -- --
FIANQ'AILLES


avons recu avec plai-
earte de fianqailles de
#frli Thirbse 9entilf
; .=" avee
M GJrard Vital. .
mne .et distingue6cou.
A elv oyans nost plus
: .l- "' :.' ."-.': '-p


^H *' ... i. ..




lOTIDEN FOND It EN 189
QIOTIDIRN FONDE LN 189


CE QUE LEYSENATEURS
HESITANT DE VRAIENT
C(ONTROLER


DEVX RElINES ONT ETE
ELUES
HIER A PlRES-.MIDI


On noius inform'ne qu'ia Port- i Aillsi iu Li nous' 1'avions u-
de-Paix il y a actuellement Inon(,, ce 'st hie, apr e i-mii
5.000 regihnes de figues-bana- lque( Ies tr i conmiths tirti'e Idu
| e. Sp lndides ui( pountrisse t i (' i (011 ('n nmnal dev i,.lt
?n pied., pu i s(il'.lctun ste?- prt',.,;ti' i [l le i inil ((10' tfu l:
1' n 2 I. vi'nlt : jprenlide. i lin's (des Q2uai'tti'is Nudi,
I ?1 lbiat lu (inti (':-tu e vt Slid do )a Vifle,
;avatit prom is de v'll ici4, t (' i uq .' 'tIit" -( .i'lt I ,I..
1.ro ur't -L i b i\ is,.'ll e l'' ) t i i ,i : ',. ti .'"l il it .' rl'. f;.
9 11 c( 'S ,.-)- .i l ie. t,' fi- ii' u i-'v.lI IVio)ls )1'nCat-
(,ul s.-- 'tn;lan(s vOnit. (1 t .- i 'li n- n .'.'a, i''es. a ri'ntlii -r tip
I It'd l !V A hLit ki i t ti t's (t .L1 : K'tvit('5 t iu ('OI.. ',
['c'i Att( ll lft( 1 t ia Y.'r 8m cJi :l.'!'r.' N 't, i
I.pl ntls n l n-- "anU ni. Si I (l(' ip irt Ei v ', a donIi( ...'
dos ca( it'lliti '3 ,t 1I as stt ft'nLt'- M ile. .\Int nini, ?'
* ,lu 's mtiiif,,, ( L .i, 011 i m-t Hi1F-1 .,t.' t{1 i .Nf''tiUl, ])i ntl.l- ;

t'n ivat i n d, oi r n t'e d i .".' l'I1 (ItIt).in( C'it : -
tldtuc'tiak. tut, I't,; inita- I>nis al-r i ,rti on ])ti im .11,
live- | 'i\'( i.d:- oes s. n t l ; .t ; qi i A,-,t !
Wuldamn', itd in 'i)tr- dI II 'ite m ifLCIet
,in ,l' .1 irnin('I 1. ('clritLd du 41 Pt n: pi>
'tfl.\ tL11 it'tl'.s Iesitants de fa ut i c,.oi'. Ii 11 t'(f i.
CE( nt )]'l"r iux-me: es ce que re) :,.-, pai'a ,-il,, alor.' iu'' '" i
ilo-110115 "an!! .Co".) .'s i. 'onlt :'ult ~i ',: i lU '" e s-Uie II
(t'i', t' 16phon,:vr t Port-de- 'a dv(Ite antnl un .ur1sis et t' a,
IPaix -t1 i]s seron t renseiglne.s. n choix tr's I) a le:'.-t
AI PI,,t-au--P1incv. Ulne prome- ( Ltnain.
ar!. at ( :' i''In cI"'hez M on- 1 i .i 1 i NIOuLS :'
s e, '. .an J I .a ". M oise, ehez ,., 1: }i^. 1 _i..i.t tr t (.t,'' iiu nt-
3I. loui. AL. G:-uthier, leur 101 ,i-s GonaiVes envisatL\
l' c 'tt. t";. Lo l nstateir qu l t'ui ",. ,il ia perspj ectic'.'
s,1 tt[ Ltend cOs nembreui x car- Tel 'n,,, r la IReine-de sa '.:ii1
reaux fld teri'e iantes en r- a I''tt-aU-P'inc.,. Ce sevait n,
Iues-wn 11 anes, si on ne vient .Ve--t,' .,- ecl d'el c fLy incf tq I-
pa s acherer. -.it K'i (-v cdmr-M l LpLaisir L i:t
C'est 4 Ile initiative Capit-Ue.
pr'ivee. sans aide de capitalis- Et I Cap, et Jacmel, et les Ca-
tes, san1 moncpcle. Mais aussi ye-s hns dieux Elles ne so.nt
sans obligations.: ('achat de la pa. '.*.s eoigneLs que celaC
pan(- de pet'son. f-. Et alors?
('est- < d sast'e puur ees ae- -
tifs planteur.- au es oil its COi'RS DES CHANGES
ne tirouvent J'": d'acheteur.
Controlez, Messieurs les Sena- Le dollar di'gringi le vers un
tours hesitant:, controlez ces taux de stahiiis..to'n, II vaut
faits! ici 15 france 40. In denoue-


'x SERVICE AERIEN
PRIVE FONCTIONNANT
E\ HAITI

Depuis quelquc temps fone-
tionne tr bien un serviee
d'avion que dirige le pilote
Tex Anding. Quiconque desire
voyager n'importe ouo, en Hai-
ti, a cet avion a sa disposition.
Chaque *ltundi, et chaque
jeudi, avec Ia Colombian Line;
des. grouIpets dce tourists vont
sunrvoler Ia Citadelle et en re-
viennent immelJiatement a-
pr'&s, our prendre 'le bateau.
L'avion est tine machine Bel-
lanca. et ces jours-ei, dans les
parages de Hasco, M. Anding
piepare son propre. terrain
d'atterrissage.
Sa machine prend 5 per-
sonnes la fois, et pour 25
i dollars par tete, il fait le vo-
! yage du Cap, aller et retour.

LE PRESIDENT
PRO VISOIRE DE CUBA
DEMISSIONNE ItaER
Le President Provisoire de
Cuba Grau Satn Martin a de-
missionne. comnime on le verra
dans nos depeches etrangeres*
L'Ile voisinc va l tre encore
sous le coup de ccTnmotions
olitiques ruinant la richese
Sce Pays. Conmme cestdom-
mage et come les haititens
Sdoivent apyr-eier, par compa-
raison, la douceur de Ia paix,
Ja tranquillity .


, meant 'impoSe ftalement; et
hier M, Bonnet le disait aux
Francais. Le D";ltar sera-t-il
stabilise a 0.50, ou a 0.60 sous?
Le franc alors sera a 12.50, ou
A 15, si toutefois le Goiuver-
nement francais ne reagit pas.
Cette hausse formidable du
franc n'a pas affected le prix
dlu eafe qui est 12.
S- r ,- --.. ...
MATCH
INTERNATIONAL


.AHt RRTE


Llic' i.Ancot
S'cref.tairc d'('tal deI
'Int(riceu


I t








j i "'. n n.

:- .I. e .i) t I } ']- I
L' i! ; :nt ". i'Ii. n
E .. L H' i .

A v i o (,I LL



ii, ii e fan, n e n et'rd

c t h-q da i .


ie f i J. i I n i' ,. ;. a ,. "
, It n. t c i ; ; \\'i3 i ; t
_ Le Secr^tai.. f E:rt <. '






er..
: E. LESCOT.
I .- 1 ,\ : '
p i* it ., > : 1 '' ,. '.IL











L'AIdSO 10] GUERRE
FRAX'CAIS XE SERA 1Cf
QL'E LL'A/I)

L'Avico dUt .uutO'1'0 traric'is
d'Entrecasteau qui devait ar-
river ici demain, e3t en retard.
C(est hundi ou'il serl dans no-
tre ra ie.
--- -- *'lll1 -- lu
,













hE CERCLE IELLEVUE
DWNNE SON PAL
COSTUME LE
5.4 J.. .I.M( )!- (WA'' v S!t ,, :


Selon la tradition, le Cer-
Le Croiseur Francais D'En cle Bellevue donne le samedi
trecasteau era bientot dans Gras son Grand Bal Costum6.
nos eaux. Le Ministre de Fran Depuis quarante ans-envi-
ce, a cette occasion, a deman- ron cest ainsi, ct chaque an-
d6 au President de t'U. S. S. neele suce&sest croissant.
f H. d'organiser n match in-

SDEntrecasteau et un ornze:de tUNE NOUVEL.LE REVUE
PU. S. S. H., ce qui a t.e ac- Notreonfr LuDorn
eptNoeC : onfrer :"LucDormn-
. Vcila done un beau match ville ient de fire :reparai-
qui aura lieu dans queltldqs tre, soas fforme de :Revue, son
jours. / ; journal 4'henrr .
SNous donneron. d'ici de L'n con mit djia l.s juali-
m*ain la date de a sensation- tes donotre confrre: nul (dou
nelle retecontre.' : :: : -e quo a.: Rvue Lhcure>' oc-
Sr : cupera, avant longtemp, elle


SPOUfJLAPLS: .-, -- ..
MERINGUE. TROCADERO

Ceux: qupi d dent partici- Le plus grand ,'vniemennt de
Sperxau contail,. de Ia plus la saison pour smnedi sni.
belle. eri nguecarnavalesque fi at dou.w qui ounira
dloivent *nvoy lerJur comport O a saison de Cairmtwal,
: sitin oen ree' aI la Corn- Dimnanchle aprs le..s courses
Surie le5'2Sjanvior au phlus rVndez-vous dlic pur le thlt-
trV : : dansant

: .. ..- .: ..... .. ... .


'6


PAGES


I~e %W. Aneita V
:t Wlo i il nie it i

_aj'- _


L'Actualite

Par I. Laentutre.


I r p."n,. it pralt a la W I:..,i-
1 '.uv I t u b.! ( ::. pro-

: i r I > i !"it i.I j ,' I': I |' .i : .
il l i 1 F l'i i.t ; (




I t-n' i t ( I' -',iii F) *i i



I... .

O.i 1 ') -'i l i I. i l
o I t
i ''' Z I I I 1 i, t' *i -t, '






1 :.1 .U t \.1n. ,lr i..mt11,.e-'.n ,
La -dI it on >(.s'pndc

0l I O*i I 'i *t e ina Cu n ,it
on .m N e
ts' i' t'i nI i t V.,t' n ni i e't.
i i* I l' l (D r,). ; f ilv 't. % 1t ,-

i; Iralt'it in e 1 \ t u l g-

me tn ua .te s ne .sont



gr avat i t .il
ut n. -oel'i' t n u ( t h t un.. a .-ob...

Los questions demandent
des t61ponses positives at. sa-
tistaisantes, Ie.' reponses a
CeS qtUestion. doIVet in n<,i-
rev contiance it nation, 4

ment ne (oit point demanded
du temps. I1 s'agi.t do manger,
ie sNo v6ti7n' et de loger.
:riuAnea', vetir et longer sont
(;s cL(oses qui vieno n tm avaint
.iei s i Utio.es costes: e
iPout-on vivre sa.'s pain?
Peut-on cic ul rt ni Pouton
(oi'hil dita belle dtoile?.
-Chambre, S6nat, (Conseil
des Secreta.ires d'Etat, Presi-
i dent de Ia Repubique, enten-:,
Sdez-vo us,miettez-.vous d'accord
et agissez. C'est la nation elle
meme qui demanded h vote an
haute eoneitiosn admiuistra
five, ceIre plus pressas, vigPr : r:'

plants, d~eisifs et humans, : i
LA VENTURES, am


I NOUVEAUNX AVOCATS
Vendredi martin, a 10 here
preteront .'serilent au Tribu-
nal Civil come Avocats,
Miles. Madeleine Sylvain et
Denise R1oy. C'et pour nous
I l'occasion de leur renouveler
nos compliments.

EN SIGNE DE DEVIL
LE SENATE LEAVE
LA SEANCE
Ce matin, a l'occasion de la
mort de I'ex-Senateur Volel,
le Senat a lev6 la seance, en
signe de deuil.

N'OUBLIE1 PAS
DIMANCHei
' Au Stade Dessalines le match
Diane (le$ Gaye* centre .
Sd6mia. .
-- A.. t-.




4i
V :14 -


:4

C















4?


CLE NOUVEIIJSTh. t


LE RETA LISSEMENT,
DE LA COMMISSION
W'EXPERTISE
WOUANIXEW


,ans ia &dgislation douania I
re de 1905 i)! a ett cteI une
Commission ('Exx pert.ise, conm-
posi&e de tIroi, miembres et
chargee de connaitre de tou-
tes contestation. sur Fespece,
la quantity, l'evaluation et la
taxe des marchandises impor-
ties.
Ses decisicns &talent sans
appel.
Cette Commi tionn6 pendant longtemps A la
satisfaction ginerale jus-
qu'au jour ouL ls americains
sous les ordres de I'amiral .
Caperton sont venus prendre
ianul military possession des
bureau de la I)omuTne.
Puis, des diffcultcs duoa-f
nitres su1,UIH'enT ntre con1-V
nteri1 nIt e iePt n isc 1caux (11X 11.
etai(nt pflI 1.(o S Ill rilita i ye


S-


IMPOSSIBLE DE L'INVITER
*..CEST BIEN ENNUYEUX,
MAIS ELLE DEGAGE UNE
TELL "'ODEUR DE SUEUR"
...... .^ ^ -.........


PEiUT- (N 'expostr as
ri'ques de '"(Od', .'de Sutut?
C rre n- I[o ~~Tft AI r '
dl.ms. fa I .riY.' RifCn t l ;:..;
Q0i B rta E'.,C e l{'-tt' ''O ie'' .*
n'Lww r" O ti-t wouerfi- t v U'
de ht -l. F-Cr I .. ?(-j". ..'. 1':l -*** "'


que des do niM 's. ( a it. :n -n "
done la fi e brut ale qui t ,ran- ma'ndouit pa f jo N v,.
chait tout d'uin coup i) e ahnyre ,t1, p4 -\f -
Et ios pa vures itmport'ateutrs -.,, ,._
fu 'rent a'(redI its a accepted tout {. 1. s ..,-
la t te baisse. et e tal doe o :
hoses pouvait-i1 d(nert long- ...,C 1 -..-
Stemps? Teollo tait t ion ,..
S ha...... quechaeun so posait. Mais ltes -, ,, ,.,
e x c e l i s .c a u x n 'e n co n t i i ,. +, ; ; ,
tXjusq ft '5. 72 e Hl6 < }t
n -iaiesons t

t utaisons SVr'i.iess~o' s'nt ;.
trowvees an > eis axe j
troj fameux (1un11rs Salan
vnes. Mais les eCt nunuilfl-s S8 -
riens no sc lais',i, pt f}i- I t
re, car il t i\\:\\ pan i o x --
quelques-uns inu s'etaict na- i -....-s-t i -;
turalises anericains avJnt v a n
L'OccnpatiUo tits L(I{Itx 1 ASx t'.
Des penun teuient i\uX 1 11 Wftt I> (i
1dru au Di))partnt t 11 es Fi- a-u lai.
nances et du (CoI niicie. 1or- o j n -,Os [- "-
ce fut done an minisre d'a- I is t, ;1ei n Ptant a
lots de convsxti- it la (s is- l:-,.: g ait' nd ,t-aiul nombir e
Mion d'Expertie ]>.>iS ur enJt- (de conmercant i sIt is us nar-
dre les contestat ns2ann qu'u uanis dle a place ful adr'es-
Sne solution euuitable y fut Q so.^ la da. du J, Juille
donn6e. Tache t a u eile % 1' au s Mir d' .at de.
Commission 11 ,'a i fajiji. ,in c .s .. iu C1'inn 'rc' P.
Une premiere decision die la einmant 1 'et blissement de
Commission fut pitse en con- ]a d0nte Co iv.. ion d ex
' esidration, grnct la vigilan-i p Ie Min. F. Ro fit deL
ce du Docteur 1nand He- on m t t n transmettant la
raux de regretted memoire. ( detnande -< petiti nnaires i
SUne deuxieme cintstton se l'Office du Conseilier Finan-
; present sous Ie ministere d(ecier pour avoir :.on apprecia-
M. Louis BoUrno qui out re- tion sur ce oui e a faiait I'ob-
cours aux memes moyens ciue jet.
son o rdeesseu, cette fois I La response fur la meme que
l'affaire etalt beaueoup plus celle de Baillv Blanchard, le
important, il s 'agisait des Conseiller Financier se retran
S plus grands importateui- de cha derr'ieie le Traite de 1915
la place, tels que: Silvera. Bi- come dans une citadelle, et
Sgio frre-, Shemntob, etc., etc. Ia f'rce fut jouce.
SLa (? m'Mssio,, 1pr1 un wall aui'U.d11,i ((uie iou 1i
examen serietux et con -- sommes a la veille e la lii"-
< : cieux rendit son ver 1dit en fa- ration di ter'ritoire hatien,
veur des. (Conmmerants quil u'est ce (ju'on peut encore op-
taient bien dan, leurs droits. poser pcu em echhr que in
C'en etait trop o,hi dessus Ie Commission Ex lertise nO
SConseuller I ina Icr. Rece- si it retablbe? Grand Dieu,
Sveur Ge'neral des Douanes, aidez-nous a r'epIrend re notPre
+ monta sue s "et renvoya la decisioni de ia tion ne doit pas ^tre neglig'ee,
-C onttission a l'aappreciation ear notre pays emt Ie sOul de
,,de la Logation umericaine. et la te'trre' on les d'oits du Com-
M. Bailly Blanchard, le minis mercer soient ainsi leses.
;' tre ple6nipotentiire de lepo- Qu'une administration soit
Sque devint tout rouge. Non, en mrneme temps nuge et par-
:cc: nest pas possible, disait-il, tie! (est pour Le moins ren-
i faut en inir et se cabrant versant. La directic n de la
S:.:. derriere la Convention de 1915 DI)ouane applique la loi et I'Of
i- :-'poussa lautorite de la flee du Receveur G6neral des
;:. Commission. |Dounaes, devenn aujourd'hui
Quoiqu'il en fut le Gouver- Agent fiscal se prononce en
-: nement. de Dartiguenave ten- dernier resort. Et voila, Ce


: ta quelque, efforts aupres du qui s'appelle justice
S Dpartement d'Etat de Was- Pour reparer cette iniquite'
hington. L'affaire fut meme administrative il'est just que
related dans le Livro Bleu que les Grands Pouvoirs publics,
public le Departement des Re- I '..vertuent a tablir la .Comn-
: lations Exterieures d'Haiti. mission d'Expetise douan"i-"
;:: Mais rien n'y fit. re don't lIntilite est reconnue
r .. :Et la Commission d'Exper- indispensable.
:. Use douaniere, institution hai Et ce sera justice, comme on
--:::: tiene,:dignement rTepr&ente6 dit au Temple Themis!
i .... par ,e cixtoyens les plus 'ho- ne nous reste plus qu' i
;- .norables d pays, avait vu. I parlor de I'inamovibiliti de
.. ... Ainsi e voulut la Legaticn juges si savamment defendue
;i Amricainsu a direction n 1889 par Me. Ler C uvin,
-:ono.b Baily Blan de glorieuse memoite,
.....I.. .....m t b ;- : ; M IL .
rte.' : 7 ::..: 7 :: .::.: :.: : : .: .: :.: : : : : : --.. .


. ...------ +, ~... .'"" ....... .. ..... .......... . .


1537 Rue Lamarre- Telephont 2891
133 Admissions aux BACCALAUREATS
Rhetorique et Philosophie
Ant es 1927a t1933V


L'etabiie ment (duit ses sue:es a sa discipline, aI son ex-
(cel 1ete mvi yifl (tlc c rdiV ifBm nt, at sa4 boonne et large or-
agit I ii Q t ti n;- t i nC it( p abj i'tl 'enisi oti pou rP pe-
tits de 5 i 12, (.urs clasSique generaL, Lecons particuliH-
S Cor's (ic stn'I-DaI-ctylo,( Crnmpt.bilite, Anglais, Es-
lugno, Ald1 A I., Prdparation l'Ecole de (enie,
Lta ii-n't earantit tolls seO course et forme des
bonunes fut. S.t (12c) icnts, :onmptents et courageux.


F
p
'I

If'

it
lip

'A


Deve:i z votre prdpre Comptable en ouvrant un
Com.pte de C!,eque, a la Banqe Nationale de la
Republique j Lti.


inil-,l


ise


Lttlo


Le SS; POINT 1.)O8, pan, '. Portland le 27 Novemnbre
iermer, sera 5 Pont-au-P>rinee I1 27 Decembre eourant, via
ls pe-rts suivants: Vancouver iB. (.. SMattle, akland, Ala-
Sniea, 8a Iftancisco, L s A.n .Ies, Pt-erto Colombia, Kings
on, -- pregnant rei t pa-a.rs.i
Ie SS. POINT BONITA, _i par'tira de Portland le 28
Decembie, est attend a Port-au-Prince le 27 Janvier 1934,
vim les ports suivant- \'anconver, B. C., Seattle, Oakland,
Alamha, San Franci-cu, I.os .Aneles, Puerto Colorhbia,
Kinl. .on. re t t aSaP'ers.


S4. MA TTEIS & Co.,

Agents gnteraux.
j *'* .7


SDES RACINES PROFONDES .
La force d'un orbre ii.h'vieneotd et rocines :
qui, choque anne,L s'enfoncent plus pro- ......: ...: .
fondkment en terre.- 'hlstoire deo Bancue '.nu i
Royals ,cepui soiQon^lo-uyattro ans vtl : : -:: : "
ost fondue, est cello d'une progression
soge. So force reside ddni son exp&rice, : i


BAN+Q U E RO-YAV. E-
S U C A N A D A


r-


412 Rue Pavee. Thi. 3497 :i

COLLEGE MODERNE

Directcur: ernat Alcindor.

Ie College Mofrne, autorisi'
par :e Departement de I'InS-
truction Publique, est h la dis
position des families qui veu -
lent voir progresser rapide-"
nment et srieusement leurs
enfants. :
Sa mnthode d'enseignement,:9
inspire des d4erniers progrM.-i
dt la pedag6gie, assurera au,
6i&ves une instruction, qui.
pour etre rapide, n'en serara
pas foins efficient. Ses pro-.
fessers, jeunes, sympathy
.utes, devoues, ne trahibont eer.
taineinent pas la conflanc.i#
0ue les parents auront bien.i
votluplacer.:n eux :::
S.NhMit.: past. Tnsrive.
tout de suite yos eonfant
Aycnue fucoste, prte :de Maine


.. .: .: .. : .." ....:.!.i.:. ... .. y .... .. ..
:.:.::: i ;~i~~ii:: ;:-;;::" :i:,;;;:y :::i... .."$! ": : -'".. .. ... : :
..-... ...
. . .

.. .-.


M 6e-Msw


...'.........''' sv ..i' ... ..l


+


. . . . .
. . . . .. ....... s
Y OI O ...........


Je ,tep -efouet l'organism..
telvem-Ienft liundiat du sys~.
tAme nerveux iDonne de iale
petit.
Contre Cancers Tunteure
Kystes.
Vous pouvez viter lea ri&
ques dIe Iintervention ehtirur:
gicale. Gu7rison possible. A.
melioration Certaine.,
HEMOGENASE
Puissant Reconstituant
Flivir tt gvrnnranul


enhauer


llntlt ut


K/ 4A'*A- WY j -** w= .....
En Vente chez F. Lavelanet,
C, Duplessis Sucesseur.
Et A la Pharmacie Roy et
Domond Rue Payee.
T616phone 3430.
+- (._' M ,.,, -. oW o..4v N ,,o-;' *.- . .-
Pendant la saison de la
Qrippe et des refroidisse-
ments served vous de la
CAFIASPIRINE
pour combattre la Grippe et
ses suites. Prenez de la
PANFLA VINE
eoutre toutes inflammiatior .
de la gorge, i'angine et la
toux irritante,
LE CRESIVAL
est I'expectorant ayant fait
ses preuve8 dans touted, f ls at
feetions aigues et chroniqls: ,
des voies res irtoirei, .--
On trove 6galement du:
Vaccin A ntigrippal
Vaccine Anticatarrhal
Vaccin Alnicoquelucheux
qui donnent des resultatt
prompts et sur.,
Contre Ia Mvlalaria et le Palu.
dismee servez-vous de
L'ATEBRINE et delay
PLASMOQUINE
qui donent des resultats"
prompts et stirs, S.
Pour combattre les crises de
foie Cliusees par le paludisme'
prenez de la :
CHOLEFLAVINE.

Pharmacte W. BUC '.
.-;';'
AVIS MEDICAL
Clinique du Docteur
LOUIS HIPPOLYTh .
Grand'Rue
Consultations:
2 h. 4 h. A p.m .. ..

El6gants et Eligantes, vi4.l
Stez la cordoannerie:
HYPPOLITE JEUDY, COW.
DONNERIE MONT CAB.
MEL
.rand'Rue, No. 1721.
T61phone: 218M

SMachines a 6crire Remington-
SMachines a calculer Dalton
Rubans, paper carbon
Faites vos achats chez
G. GILG.
Riparez vos machines
Strtre, a caleuler r
Phonographes,aeash registers
I Chez Rodolphe MICHEL,
specialiste en la matibre
13 annees d'experience -
Service ace1&'


~ia~ dB*


1-) t




; "4 s-- 4:- 14CB WW


S eri6res Nouvelles du Monde revues ce

|I1or Cable, Radio et Correspondance Airlenne

"I


matin


S EW YORK.-- D'apren des
ouvelles reques de Pennsyl-
.anie, une assemble de de-
:1 ties repr4sentant 25.000 ou-
y ers des mines d'anthracite
a d6aid4 de s'oPPoser aux de-
eiskt que voudrait lui impo-
S:rla united Mine Workers,
-As pris ses dispositions pour
ter une grve gnerale.
,.. :. xxX
WASHINGTON.- Le De-
artement d'Etat a envoy des
astruetions a Jefferson Caf-
fery, reprdsentant personnel
du Prisdent Roosevelt a la
SHavane, pour qv'il discute a-
ve .le Gouvernement cubain
I'ae d'intervention provisoi-
re par lequel ce dernier sest
p empare des proprietes de la
*Cuba Electric Company>,quJ
appartient a des ameripains.
Les instruct ions ont e6t envo-
yes apr'os que assistant se-
:c4taire d'Etat Phillips cut
confr, au Dl)partement d'lE-
tavec S. J. Mahohey, pr&-
sident de la << uba Electrice
Company> qui a protest con-
trelaccnfiscation de cette [iU-
Sme, don't le capital represent
200 million de dollars.
xxx
LA HAVANE.- Lundi de
bonnw heure, Grau San Mar-
tn a demi"s6ionne ecmme prIe-
sident de Cuba. aprei. avoir
Kpasse au pouvoir quelques I
.:mois qui ont et6 rem)plis (
: troubles et d'embarras politi-i
ques de toute sore. Carlos He-
via, le Secretaire d'Etat dc
.l'Agriculture, a i de 33 ans,
..accept6 I'offre que lui a faite
...a Junte r6volutionnaire de
n.mplacer ie President sor-
tant. II avait refuse, au debut
.de, l journey, mais a un cer-
taint moment, il annonga: :tis president> Des troupes


du camp Columbia ont et6 pla
cees autour du Palais Presi-
dentiel. Les soldfits des case'r-
Snes Punta se tiennent parts ,I
intervenir en cas de de8ordre"s.
Dans les environs du Palais,
une alerte a provoqu6 une fu-
sillade qui a renvers6 dans la
rue neuf bleses6 et un mort.
On pretend que les coups de
feu ont ete echan ges entire les
gardens et un miller de parti-
sans de (Y.rau San Martin.
xxx
ACALCUTTAT... Vingt qua-
tre p)ersonnes ont ete tu6es et
tun grand nombre tuees lundi,
dans un treinbl ..nent de terre
qui s'est falt sentir sur tout
le territoire (lhe lI'lde. D'a)prbs
les nonlvlles r( ues dCLe Cawn-
ltore, 300 maisons sO sont ef-
tondre.'s, t 7. A s.It grave-
ment endomnmagees. La sta-
ti1on (IC cthermin IeC for de Ja-
mnalpnu, ,prop.6Ate doe la
qLEast I nlia RHilway West
(eI'Mroulu it 1; s itf c ldu tr'emn-
blement fit terrt', en causant
la mort di- l us person-
nes.
XX X
F"H'[OW. }a cannon-
nibre' ambiri'ainc le croi StIur angl'nis (Berwick>
ont GlebariIe vl;cuin I hom-
mes., j)ou'r protg'er leuirs na-
tionaux eet IneLs consulate.
dIUnS la ville de Fo'ocIo\ow, ou.
ii ny a p)ur le moment aucu-
nie aic Hrite l6taWe. Les japo-
nais lilt debarnue 464) horn-
n1$es, et le Gouve;'nement Na-
tinn lite chinuis a rappele
les matins qu'il avait fait
mettre a t i-r'e amedi.
xxx
L P -- .e hollandais
Marinus van dr' Lubbe, qui
a eu la t6te tranch'e pour a-
voir mis le feu au palais dui


Reiehstag, a 4t6 enterre danrs
une tombe d'indigent sur la-
quelle un fossovyeur a lu unet
priere.
SWASHINGT(ON. Le St-
nat americain a ppprouve lun-
di Ia Inomination de Surnerm
Welles crnme aSistant seer(
taire d'Etat.
xxx
PA RIS. Le Gouvernemeint
a protest centre les taux
d'importation ietblis par PA I
lemagne sur les marchandi-
ses de provenance frangaise.
On iannonce qu'il no sera pris
aucune measure de repreisailles
flouanires jusqu'au 19 jan-
vier courant, date avant la-
quiello on rccevra ~elon touted
])robabilit6 la reponse du (Gou
vernemennt allemand, puisque.,
C'est ]c 19 qu'entrent en vi-
I'le.ur. les nouveu llx conmtill-
gents.
XXx
NIW Y)YOIK.- l.(Is niuvol
let's reLuies c .Europe indi(; qunt
lquLe le Mes-agfe duii Prsident
Reo-ev14t ui Congrbs alt r!i-
ca11in a souleve un certain in-
ter t, mais san> Ctn1nne Ox;-
veration. Les financiers Ic,
l..ond 'ves ont dcit qen'il s';ttrn-
dnienit a un? tabilifation (iu
dollar a 60 pour cent d(e sa
valeeur primitive, Inais qu'ils
n. prevoyaient pas tne sta-
|tili-atiion c ,rD erative au-des-
s01Is de ce chiffre. PaPri-k a :c-
cueilli tranquillement le mes-
sage de Roosevelt, tout en rel-
gI etuta t q j 'il -n-'ait contend u
rien de precis au sujet de la
stabili.ation..

STAMBOUL.-Shukru Ka-
ya Boy, Ministre de 'Inte-&
rieur, a dcnne A la police de
l'or.l-e de ne pam permettre a


Samuel In:ul, e1 magnuati -
imericain en faillite, expulsie
.par IA Gouvern meant gre:c,
d'entrer sur le tVritoire ie laI
S'Turquie.
xxx
GENEVhE.- L Conseil de
Ia Ligue de< Nat n,. a uvrt
hier sa 7&i7 e session, lKene
Ma-ssigli, GIllgut3 fran;ais, a
etd, par t(l&phbo,:u, i1vit6 it y
a si'ste, a, ipre) qiu'il Out ldit
(que la France (dIsirait (qIe I'Al
lemnagne e.,ut If droit (I'envo-
vyet' un represen1t;:.nt; de la Satr
I re au Conseil, i (ilet avait te
d6sir de le fair. L.e Conmr.il
va dSig'ner Ia co1nmission qi i
doit b biscite.
On a lu it a sa fiane do lILundi
un cablogram Ime diu Ptrsident i
du Paraguay. M. Ayala. (e-
Ili-ci a dit qu1'i! envisa!gerait
en temps oppjortun s'il yV a liu
(Ie sitsp)enI rl -: tIc -1 :,t il itiII lI5 I
(. hai-o.


CO(() RiGN Y,
'Init d( lundi, n
(tui triansj)ortaIta t d.
nes, >paru'n lcsqCej]l
.t, ncn, p~g'i ral id (
no, 1J. l'Pasqn ie1r, Pt. t
'.r e'tiofnnlai res tIn
mf&nt die FA6IrmI u
tomTb) Pi.s d'ici, et
Tous ses oecul)ant
carboniszs..
N.xx


daroplate
ix per "
:-S Je (X-'
lo Goi ti-

trois hautt.-
I)6'parlt- '
II '4h4l 011'- I

It quW, est
a pris Iou.
s out etc


WAStl NGTON.--.. L'acdmi
nisft-lraion.i" .dI-u Co nt roT
de la Vente de I'Aleool
announce que te contingent
d'importaticn de alcoholl fran
cais a ete augmented de 100
pour cent, et qu'll en a 6t de
mime de celui du Portugal.
Celui de d Irlande a 6t6 aug-
ment6e de 150 pour cent.


4






I


WASHIINGTON. Le Pr6-
sident Roosevelt a demanded
lundi au Congris de do(mnr
un vote de coUnivce u st:: pnO-
jets monetaires oen appruu-
vant une 16gislation autori-
sant la stabillratiton du dol-
lar A 60 pour cent de sa valeur
primitive et donnant A la Tr4-
sorerle F6d6rale le droit de
dispser de tout for existent
danhs to pays. [I sembhle, d'a-
pr s les derniires nouvelles,
(que la majorit.e 'rnocratique
vie la Chambre dtes itpresen-
tanrts t du Senat fpra tout son
)posible pour lui donnmtr ati
faction.
IDaw: s\n inessa.- an Con-
grus. le Prksident 44; Etatu;
Un is ifl dei ande rl'aubord do
donner au a ouvetrneent, et
s.is uine forni expies.,;e, 'tlau
tori in tion d.o disocr du I ui-
t.o eIs 6s*r' 'e;s caa.'i( tine;,
(I'1r, elln I. retip]n ;l ia t p tr
it r I;: |li p1ti hiut. e li tnfite iP 1 -
qutelie to' ,l'1b- i' plif i'ra ii-&
:4.t tIili..6 4 0 pl ,ti' cF(' 't d V. :au
valo ti (I' 1, nl .'un i.n!i n; t
I.':: tiit bi ,s Imerit t.(I i. A t vA-

I lint'i t' pu .ith ftliuiI -
nent, (ie (ldon nr dean Secrttuire
(1 lI rII-oS ri- 1 ,uttorsit n-
tion expresse., rd,cheter .et 'deo
vendro de Ir ua i etrunger It
dcans le pays, et c1d'tab1ir, iaul
moyenI des profits r6alisess. ur....;
les reserves d'or ]iheres .ar
--a devalatricn r ttdolla r tin
ford de deux milliards de dol-
lars, em-ployer aiux dits a-
chats. :.
Immediatement apres la iec
ture du message, la Trsore-
rie a port a 34.45 dollars le
prixy.i Por qui vient d'&tre;
extract des Tmines. ....


mrsawmsmswssw~flI


NATIONAL


S p


Lat




Une ii


4..
iV i

*:. '*': i
..:
ia' ,..

:'-
..v --

; -, ; : :
.t :. :* *


~~ *br:,


phone 3358


coterie Nationale es


institution hautement humanitaire par la multiplcit e d'oeuvres qu'elle
1 -


se propose aider.
Une chance de bien-etre offerte aux hommes de toutes conditions de fortune.

Employes, fonctionnaires, ouvriers, artisans, salaries de tout ordre,

gens de maions domestiques sans grever leur budget,moyennant deux


it d'n' bilht,


d I'nte. l4



PR PI d'fHaltti


*


(i;L


...IIJ.


416, Rue Bonne Foi,


-.4.-?


gourdes, peuvent gagner G. deux mile.
patrons de commerce, chefs d'industrie, parez aUx iutuffisances det ventes, par I'acha
qui veas libire du soud des 6e4eances
dcips, Inrnieur.s Avocats, Snateurs,Grands D#ire. do Eta Rersetae
.0 Journa stes DONNEa V 'FjP~I'laE VOTn DA!IT SOCAL .
Ran. capitalwte, come on j wAnt, AU.MEIT VOfMR AVOIR
ArA*. flt a f readeloi service' n acttaot .billt do t Loterie Nati
-wf~p^'.?FI:'-* it er-HW" 4,1l Nait


b~gg~nsd~r~i


epw ^^ t^^^^M^


. .. ..
. .. . .. .


.. .. :...:...:...:
...... ......


. .. : . . ..
. ... .. .: !.. ..........


: :


LA LOTERIE
&.ir JM1^ AAjiALI_


Am- m Mw





.. : ":.: : .. : :. . .


e F6rou No, 214
:t : e Pos(tale 'No. 135 Tik ph 223
QUOTIDIIN FONDE I.JN 1896

MINRI CIAUVIrT & CHERAQUIT
D recteur :
:.... CHAUVET
R dactur en Chef:
.MARCEAU DESINOR
S.Administrateur :
|B ERNEBST BONHOMME
-i ... ,
.4 I

. .. M. SANTOS EXPLIQUE.

-


P
I







CASIMIR SANTOS


-.N
PANAMA RAILROAD
STEAMSHIP LINE

BULLETIN No. 106.1
Les chargers sent pries de
noter que le S. S. <<(&RISTO
BALb est attenrlu a Port-an-
Prince, Haiti, venant de (Cri,-
tabal Canal Zone le Merc-edi
17 Janvier 1934.
Les permit d'embharque-
merit seront delivres por Inle
fr6t A destination de New-


I-'.


,WHISKY


.~Bg~ggp~L~gg~plBv,~&P~aUT~~~ '~"' ~'"'~' '"' ~~,A;;B~~*L;~;r~N~rmrK~


AVIS
...... A VIS
Sa:: S. ,NL, P' A. 0 I",. R., atn-
toris& pa Ich' D)p rtement de
I'Aglicu}ltinre, aVis'I lo public
jue les voit urc.s uivn.vntes sont,
11iises elln vete:
I ctmiion DocILe I1, 't. MN.. o
d&de 1926
1 camion ;, M, C. I1 T. nio-
dZle 1930.
1 .voiture Austin module
1928.
I volturo' Buick 7 passages
mcdele 1929.
1 voiture Oakland module
1928.
Ces voitures peuvent etre
*aspectees au Garage de Da-
mien tous les jours de 8 h. a.
rn.
Les offres doivent ttre a-
dr ss6es au I)irecteur GenJ -
raIl sous p)li cachltet et recoml-
mand6, portant la mention
O'fffe pour Mattriel. C('es of-
1fes Sront rques jusTluS'au
salnedi 20 -hanvier inclusive-
innt. Les plis s.o',ont rlncache-
te: le lun1 (i 22 (curaint I)a'r l ,
I)irecteur" ( u (ral. L.e mon-
Lant. des vitutes (l eva (trL(
1)ayd evan:t hvr.iison et dans
un de(lai dtI h.,ures.
( 1t-o )-t ', ilnl, i <' 1".. J.Ian-
vier I 191.


La Direction.


Au Directeur du Nouvelliste
Monsieur le Directeur,
Je viens.de.Iite dans le nu-
mero du di 11 Janvier en courS, un ar-
ticle intitule et la F(ntaine
Lumineuse? o() vous faites
mention d'uue lt.tre ouvert,
dans laquelle jo d( clarais que
les fonds recueillis etaient en
d6p(V h La B unoe National
d'Haiti.
Je m'etonne ( velliste>, sans eCnutr6or cette
declaration, sans chhecher a
savoir si ces fond)s (ntte k6 l. e
element defenses poIur la Fon-
taline Lumineuso ait pense aS
nm'attaqner si violemment en
disant; Gouvernemcent dcvrnit s occu-
per de cce nouveau l.enre d'in-
dustrie qtui tend h Se d4velop-
per en note PayIs.
Voilo en deux motk les ex-
plications que j'ai a fournir
encore une fois (voir I'Elan
du 14 Novembre 1933).> Le
scUtsciptions unt rappoirte
.$105.40 qui ont etc depo(ses
it la Banque Nationale. Ces
valeurs ont e6t trees au fur
et ah measure des besoins ide....
fontaine, commanders de dis-
posit ifs pour le fonctidon'e-
ment de la fontaine, Fabrica-
tion de monuments, etc., les
pieces justificatives et ces di-
vers objets, don't une parties
est deposee aux depots de la
I. G. T. P. sont i la disposi-
ticn des souscr'ipteurs et de
qui de droit.
L'auteur de ect article ne
pouvait tout de T.-me pas eroi
re qu'avec la some de
$105.4000, je pouvais seul,
construire a Port-au-Prince
une fontaine Lumnineuse, j'at-
tendais l'aide promise de la Di
reaction G6nerale des Travaux
Publics, jusqu'a eettdate j'at
tends encore la decision doe
eette administration. et si lle \
est, maintenant defavorable,
je crois, comme tout homme
sens6, que je sui entierement
dccharg6.
Recevez, Monsieur Ie Diree-
teur; mes saiut :ttionis distin-
guees.
Ce 15 Janvier 1936.,


- - - - - - -- - - -


c LE NOUVEIAIJISTE i


HA ZA KIRTOUT-. 'A -BIEN1
LO(!,SIl FIRERk1


I.,t Tirage de (I L()terie I or-
ganisee pr la ;maison Louussi
lrres, a cu lieu le 10 Janvierc
1934, a 3 he ures.
Voidi les Numm-0's des tu-ll
reux gagnants:
le. Lot : Kimono en pure
crepe satin, No. 2484 et tire
au sort, par M11 i( Melone HIen-
riquez, I'heureux gaglant est
Mile. Eponinie .Jeani Iouis.
-Compl iments.
2e. Lot: K imoio lpure: sole
du Japon, No. 1077, tir6 au
sort, par Mine. \Victor Du-
rand, ot gagn& par Mne. M.
Bcuzi. Felicitations.
3e. Lot: 1'ne robe deo (repe
de chine au cboix. Nt. .1963
tire au sort par Mmine, An ton
Saba, Lot pus .W re' recla-
rme.
4e. Lot: 'ne ri). (t crpv
Gecrgette i1111im111 C 41 ciif1 x
No. 227. Tire ai -*',ut pait Mmie.
E. Covil, I nt t>I en,(ore ',ecla-
e6.
5e. Lot: K(L ,tIk tIastma i.
Dimension- 1'21 N ,. \1- ;i ti-
Pe an sor1 p}r n1 ILL. AiiSt(.'
Jtourdtin, mt :' u r'i it-

NOus 8( 1t'.-~o.- '. \ hLit.t iit x
gagnants !o-S n: i -ur nC-
pliments. t n ('Ll.x 'j_ i e,1. ivet:t
gagner los Aut ,- 1 Ks.-. nm.. tA-
Ijicitations .>. n.-'il i 1 si.- .
Un d6lai d'un mois e .st ac-
cord amut ga taunts pour rt -
clamer leurs lots, c'est-I-dirt
jusqu'au 15 Fevrier 1931.


Bazar- Tou- Va-Hiten

LOUSSI FkREiE-;

1727 Rue iu 2 r t!V sin de
f t LI


{Q1OMJAN STEAMSHIP
COMPANYY INC.
(Ligne Colombienne)

Telephone No. 2323

Le vapeur <> Voy 19
de retour des Ports Colom-
biens Cristobal, C. Z. et Kings
ton est attend a Port-au-
Prince le 18 Janvier 1934 en
route le meme jour pour New
York direct, pregnant fret, pas
sagers et malle.


/


Mercredi
L'ENFANT ROI
et
IMPERIAL
Entree 0.50


Jeudi
Pierre. Bl1,anbchard dans-
LA M.AR(.HE N'UPTIALK
-vee Luie L.agrange
S-Entree 0.50

Vendredi
G(abriel (Gahrio dans
JOURS iD. .;t ISNE


avec Jacobini
It.,4.e .- .


S..


[ORSE


I

I


EnIIt r'0.50


Lailerie ilwlerue


ae 1tmlli en


Bu vezleL LAITDE D)AMIEAl le seul de la R'publique
qui soil PASTEURISEI, REFROfIDI ET LIVRE A DO-
MICILE dahs des bouteiles STERILISEES ET SCEL.
LEES A .LA MfACH'INE, grdce 4 tat outillage abosolp
mentf noderne et quti ifailtt an product de PREMIERE
Ql ALITE e'quiralent aux produin similaires consomme
dlans tls grands centre e/rangfers.
LAIT A (DE Lf XE)........................ l. M
L.-T17 I (ST.4 DARD) ...... ...... .... ...........
L A T' (' I ... ....... ..... .... ... ... 0.20
( ontrole- par l's hIpilaux.
P hone 2.13.



Dr. Carceo Cala11

MEDECIN C(HIRlRGIEN

de la Faculti de Naples (Italic)


NOSL L


Aecouchements, Maladies des Femmes, ^<
'Chirurgie et Medecine Interne:.-'
Consultations
de 7 a 10 A, M. et de 2 a 4 P. M.
tows les jours
STATIONS GRATUITES POUR INDIGEN
tous les jeudis
de 2 a4 P. M.


'is


S.-


N ... .. i- 1..---_.2 _.


Wm. E. "BLEO,
agent


defense de Boire
avant d'avoir visit ia grande
variety de Vins, Whiskies, Co
gnacs, Liqueurs, Sirops et le
Rhum d'Haiti
que vouS offre la mason
Alfred N. Cooke
Vve. S. Archer
Successeur
1912, Rue du Magasin
de 'Etat 1912
Phone 2104


-*r 7 lo;-f- -16


Abonnez-vous


York et des Ports Europeens S- S w w. r w--.-- --
ittr demand faite a ce bureau.
Ce Steamer partira he mIne l.
jour directement pcur New et dies a vos parents


as ,H. C. Van Reed, amis de. Sy abo iner aussi,

t Agent O6ral c'est la seule fa(on pour nouS


-COCA-coLA de reussir.
4-,.


Avenue John Brown No. 1107
(En face du Tribunal de Paix)
Te6lphone 2871


OIPP


NOUVELLIUSTE


L'ordonnance par excellence '
a suivre au coucher du solely
Au coucher du soleil apres une journey do
travail assidu ou d'exercice violent, Pordon.
nance la plus retraichissante est un grand
verre de White lose Whisky l'Peau de
soda frtppe.
.eWhite I lorse Whisky suprrime la fatigue
et ressuscite l'6nergie languissante. Ses qual-
tes reparatrices et sa valeur digestve sont
"bten connues des sportsmen dans son pays
'origine ainsi qu' I'etranger.


t





4





-p

A

h


Ow-1


!t~
^i-v Lt9n


w-'~~~ ~~I-~ ~~~~~`~~--~l~y'y' ~yglll~iql~116dC~X~~g~:~~6~~y~( : ~6;8~C~CBb~$l~p~56~.~BBg~*~II*Y~l~s~L~I


Usine a Glace de
Port-au-Prince
1! abrication de glace de
n .dileure quality.
Livrai&on rapide effectuee
qiotidienllnemient par nos ca-
li-.-.. 1i -- eln blajne datns
loutIs les directions de Port.
tu-Princ, I I t ;ie PItion-Ville
(;LA CIERES
Nus av on toujours en
main lers d~erniers modules de
guici;n'es en acier A partir de
' 25.0(0 et au-dessus, venda-
S'iles aee facilities de paie-
ment.
< ies et les plus economiques..
C(.REME GLACEE
( Uti produit nouveau, qui ne
Ie cede en rien aux meilleures
marques des Pays d'Europe
&u d'Amerique est offert au
public haitien par FUsine 'a
Glace de Port-au-Prince. Goi-Y
tez cette delicieuse creme, et
vous serez convaincus.
Faites une agreable surpri-
se a votre famille en appor-
tant de la WCreme Glacte Su-
perlative; pour le dessert...
Tous en raffollent.
ENTREPOT
FRIGORIFIQUE
Nos chambres froides ont
ete recemment mises A point
et peuvent re.cevoir n'importe
quelle quantity de viande, de
poissons, de legsmes, de
fruits, etc.
Le Public eat cordialement
invite a visiter notre usine et
A inspector nos modMles de
6lacieres et de sorbetieres
dans notre sale de vente.
Consommer de la glace, e'est
faire de I'6conomie. .


Asa 4 I




.BwSlW ".' -.. ^LUE NOUVELUSTIC
Oli


de


Matteis
PLACE 1'E LA PAIX


&


Co


U!CSfOR ElT RUE D11 MAGASIN PlE L'IVrlAT
Jiuterie, Bibeloterie, Argenterie, ULautlerie.-
chat ecailles de carets.
rtx exceptionnel pour 1'usage des ateliers de lout gene,
ihat or, vieux diamants, nerles ct pierres prf.-
uses, vieilles pieces argent et alonnait de toute
i Ostalite.
qCIALITE DE LA MAISON: Confection dalliances
of teW series en or, I el 18 carats, sur command, repa-
SlIn de tous bijoux.


Abonnez-vous


au


NOUVELLISTE


et


dites


amis de


ift


vos parents


S' abonner


COLL4W


SIMON IJLI JVAIX
11ablissement
d' E elgnement 'rtmalre
SS!econdaire


Rue Magny, No. 1h43


et


anssi,


-.-- .--- -. C esi la seuieia on pour nous
Avis au Commerce ,


a f-Panama Railroad Steamshilp. Line a 1'
gofncer les cepflt, suivantsde New York
prince, Haiti, directement ehaque Mardi, ex
4CRISTOBAI>, (qui laissern Mercrcdi, loe .
et arrvera a Ilort-au-Princc(, I: ]Lunrdi, 8 .Jan,
tANCONSl, 10 Mei credi, 1.1 0'Yvi iet* 1,g. l,
pOrt-u-Prince, lr Jeudi, 11 F .velct le r !.l.


-a~~I.Ss~~ 5 ~ ~ C p-e tt-.**


de reussir,


.. -... m.. .. m. r-r -.'


..'ordonnance par excellence
a suivre au coucher du soleilt
An coucher du soledi pres une journee de
travail assidu ou d'exercice violent, 'ordon-
nance la pius refraichissante est un grand
verre de White i lorse Whisky i Peau de
soda fr. p['-j "
Le -White Horse Whisky supprime la fatigue
et ressascite I'Cnergie languissante. Ses qual-
ites reparatriccs et sa valeur digestive sont
bien connues des sportsmen dans son pays
d'origine ainsi qu'A l'etranger.


v-At
F .aaaaaf


_ C


TIM. -.7_


t
a'
44


(Petit-rour)
Tiliphone: 2897


birecteUar Maurice Cearmont
frirfet des Etudes: R. Chalmers


it


COCA COLA


Lfail es incotlesltable


*. ,fiV U: 0 e sl la q...uiIntessence, (les n ?
I 0 oJtAI { rJM .. Lila 41141 lt.*lt f -.3
chaque interstice, a eptisant la eavit6 eesl.,.3ea
tachesjaunatreset le"film" sans atta- ". i i ts s: es
jiuer jmii 's l',mail. 1 centimVtre s.ur : i p
s,. a It gz hr., e h ,atit f 1) r jour, .c .ttt WR'. .
'A VO, VsOW statorez les r6sultaIts imm iei ii I
itdtement: des dentg blanhe A et.
L.iTO.. deis gntc'ive tro pt.s. Aehotoz un 0 1
tube de Kolynos aujourd'hui menic., 11


IL l o 4r i s aS m e
TO ,. ...
A BAS de CODEINE. LU et UCA4X' IOL
S"COVT oRtAJz,.iS.-COSInpeA.TION. PARFAITE
TOUX, RHUMr..,, RONCHITES, ENROUEMENTS
INFLUENZA, AFFECTIONS DES POUMONS O lt eZ et Cp reZ
PORT.AU-PRINCES. HAif. ET LES PROVINCgE3,S e t "
... a


.. . .. ... ..



.7 ,T .... ...... .. ..


il


...: :


les


Z'M


low. 7... L I.. -.-I f -- -- - -- .- --- -- .


Administrateur: C. de Catalogne


f ,e 'ollefe Simon lotivar,
;'a plus, leinander qu'on lui
fasse confiaice. 11 s'imps.e
minaIt'nat ii 'a attention de
tou.s par ,ses su;,cc$e ,au m XA-
.neri. fff.itiel., ; 'Tou-I leg 4
ves qtti 4 ii p entit#s an l acuc'
),' ;t (1 1.;,, oil b ril llan ..
itin t 1 ;,i.
1) ('ol W1 e SimIon )t oI iv;ui'
I1.dn. ut 4 fI. ^e.: 1 PjI jilJOt.Ur
fuvi'iitj in morale r t inte!f!'-c
II Il I'it.' ii Ol r t Jilli .ii't;pIrei

6 it'li t, i' ( i"- ; ';' : "ltAb Jli ;>-
s(4l; t I II 11 r C4)n IPx1c.' l b#'g (Of'A4
.'41i) p du iU'pr cs r.:l -; t 1' 1 : t
x. r:. ( du IPJ) :r;rana O)fh-
C- (\ I \ toit r Pi't ni ,sn *AI i4,


oilivar st d ailleur- le seul..
a donner ce triple sei...gne ......
ment et sans lacunes, ia diffPe
rence entire les trois sections
consistait en un dosage diff-
rent et calcule d'apres ies ap-
titudes de chacun des com nui
sanceos generales, 1itte'uire
et scientifiques, hecessaire:4 a
la conduit de la viA,.
Les Classes Priminaires sent,
depuis la rentrie d'Octoiire,
S'objet d'un soin tout parti-
culier de la part du Conseil d
Direction.
L'Internat, irreprochable, i.
est a base d'hygiene, de tra- M
vail et, At discipline. Les pa-
rents de la province n'ont ja- :
mais eu qut'a se louer des soins
bienveillants prodigues &
leurs fils. -


IBM


-.RHU Zi STHE




w a...r......'... ... ...


dites


wMfv


~


,LW


i.. ..... ...U ..-.. S .. .
I.'. '. .. .. .. .. . . .. .. "
V.W T t(LE NOUV ELLUSTE *
Au Duieeteuc du. Journal
:.Le: Nou:vela : :. :
E-"* ses B -ureau.x. .
. A .. .. 1 k i % .


UN PASSAGE I0ATUrIT
POUR I'ARRlITE
*'Nous apprinons, e.n derniue-
rCe Ihure; que. la C alomnbiah
I tine a effect ffcielliment a
t li t ri t i f j


SMonsieur .e inrecteur, I U. S. H., Lin ti c K e e U 1.4 u(Wt it ( a ti uml e L s
iLa nte.trtue bier dans vo- New-York-Port-au-Price al- persanualjt6s les plus mar-
tre journal et int.itHle Cubains acceptent tnmainte- :.des recontres aiti-Cuba meant du:Trou, y laisse d'una-
nai nt I'arbitirage i'e M. Wil- Apris la facil]t inesp6ree nimes regrets. -
l. iams n'es pas tout fait que rept6sente cc beau geste A sa veuve et ses :autres
exaete. L'auteu prttend que de la Colombian Line, nous ai- parents, notamment notre
M. Williams est en Haiti, a H. s'entetera laisser la porte 3iateur Zephyrin, Sjou6 plus d'une fois avec les ouvertei aux coutestations et listed: envoie ses sinceres con-
Squipes haitiennes et n'est pas aux palabres ..dolance
jamais tenu. ce language : A .- ..:: ... ,
m oins qu'au dehors lon soit : : ... .... .: ; ..: .. ..
mieux renseigne que nous a
U. S H. Ioo t B.. Su... preme
Voici e aitsi. es Regle-
ments inteinationaux stipu-i
lent que pour. le matches de
....... j : ..... : ... ... k : ............. / .. ...
la Coupe du MAnnde de foot- ..
pays plus rtfrai hlissatit 14 ,
ti Vtant coInpriV daIs lat A ne
de ItAmtvique Ccntr.ale, uin. A.-
enricain, u Cost-a-licain ou ( I I |Ir
viin (Al"ao Ie Conseil
I'Union, pour nIi pas avotr a --.. ---, a.. .-.. -
faire de frais tupplementai- a L


res en faisant voyager un av-
bitre, avait tout simplement
propose' M. Williams, Sous-
Direeteur de la BanqueN Nati.o=.......
nale (dela RIepublique d'Haiti.
Mais M. Williams n'6tant pas
roeonnu come Arbitre offi-


ciel de la Federation Interna-
tionale doe Fot-Ball Associa-
tion, n'a pA)s en Iagrement des
Cubains qui out present cet-
to objection.. Devant cc fait et
pour fa'eil iter i'entente entree
leo parties, .M. Manzana de Go
mez, nous a env'oye quatre
noms d'arbitres officials, resi-
dant aux Etats-Tnis. Le Con-
sell deo 'Inion se eotrba
. ..dev.ant. .ls .. glements inter--.
nationaux et s'etait meime em-
press6 de s'arreter i l'un de
ces arbitres. 1I c-ivit. a ce su-
jet a M. Pastor Castaneda.
notre Consul a la Havane, en
lui distant de nous faire savoir
a qui devions-nous expedier la
valeut necessaire pour le vo-
yage de l'arbitre. Nous atten-
dions impatiemment une re-
ponse danrs ce sens quand,
hier 15-Janvier, nous recumens
une lettre en date du 9 du
mnme- mbis de notr'e Consul,
ou' il nous apprend que la Fe-
Sdlration Cubaine, par I'obli-
geance de notre Ministre Er-
nest Rigaud, etant suffisam-
ment ren.seignee sur la nobles-
se et rlimpartialite de M. Wil-
liams, et d'accord avec M.
Campbell, acceptede bien M.
Willipms pcur arbitrer les
parties. Et voila la verite.
Vous voudrez bien publier
pour nous, Monsieur le Direc-
teur, eette lettre rectificative
et agree l'expression de nos
meilleurs sent inents.
Marc BONCY,
SSeetaire-General.


*


e


t


amis de

c est la


a


09 I


3 y a onner a isssi

ule facon pour nIous


de .. us....... sir.


H ai lian


Mercredi
L'ENFANT ROI
et
IMPl RIA
Entree 8W5$
-Jeudi
Pierre Blanenard dans
LA MARCHE NUPTIA TE


avec Louise Lagrange


Entree 0.6


Ro


A


(


SNUs aIvous f apris
de Monsie iir imtnma
phy.in, survenu ,4u
zedi derniie,
r t 1 .. t


S


salubritc de vote mntiteuz
4,1." :" i..... ... ..
La sadetiCt dagercuse .ile ctl.ent des impuretts
qui menacent la sant die votre famill. 11 est
done prudent d'acheter toujours Ie Savon Carbolic
Marigold. Sa mousse abondante .pu.fie, en .. m..e
temps qu'dle nettoie. Pn6trant daas tous tes toim
oi la saleat se cache, la mousse du Savon Carbohc
Marigold aide i conserve a salubtite absolve e .evou.
aMKOt.,. 1/,^"^l1/-


--. : .... .- .. ." .. .. -......
.. .: i ....... i .. :.. .. .. ....:.:..
. .. . . .. .. .. .. .. .. .
............ ...... .
... ..
.. .. .. .


................ ------......
.454%P...j
-.4


t


SAVON CAEO3LC


- .. ._ ... ... ..
h SSW U. .. : ... .. -. .
.-


-w -- u- a -- ---- -._ *


S : . . .




Sictor


4w- -


.... : ....... ... .. SJX *- l *" "
.... N. D. L R.. P ui e c est
S. ... . .. ... D .. RP i s .. .. P C. AC "- .. .
r les rensignement du Mi- -
s: Cubin accetent M Wi Soeiel Haliee d'Autoinob es
Ia.. s,. nous naintenons, plus -.-_ -, ..-,- -.-.,. -..- .- ... ..... .
l.: ue jamais, notre opinion que Sm .-- -
etest le moment poUr nous de NOULEZ PAS LE LV L
retire notre proposition pre- CATAPLUNS 'OUBLIE2 PAS LES CELBR VA
mir. d'avoir M. Williams -B--RtU A EL A4FILE
pour bitre. 8 ROQGRN COSOVGb) RAJUK TO4R2&S
L'. S.: S: H. ne semble pas CJLEMRO TOCA LA CORNETA -T NCAT.ME
saisi a: delicatesse et la sub- L48 MA A VRACA U.C UBAP. .E ERANZA
i.......it du easEn effect, les sup- E$AS NO ON E ALL
hnRI.....RN. -" '
position que nous- mettions....
sur Ie com toe des cubains, GY G TrH MOON -A M S .CE.
S:.: Boncy : es reetifie grave- M D .- .. -.- -
ment. L'histoire d'arbitre of-. ....
................... i ...... .' ... .... .r s creations.de on A D a '.^,,#R N.
mo-aticnase:, e le Cubains en Le. derniers creations de don A nmanr > ,LISQB GkKNRN uOrtelo r Ha

S s itpene enc une Ae rt. he MA LLSBRANC GWNTIL, BOSAT & C eft are :-.
.'. .... .. .... .. .. ..... .. . . ... .. .... ............ ............. '". ... . . .. . ... ...''"". .
.........." ... ............ .. ..... ..... .. ...... ...... ." .."'- .... ......
me .le re ostue en ....isant .....
..qu....pr.on a no h .. is --


j >1








.. ... .



... .. .. .... .

.... ... ...



....... ..
.. . .
...........


~d~Blb~9B1%IPs~B~Pss~CBB~BPl~r~


idto~~*rrirrrrt~kmrkw^Olm^^M^wK^-rT/r


Abonnez-vous au



NOU V ELIiTv


[oujours R' C. j
? O OU,.o. _

AS -1AA
olt gfA !,11t.] /',;..q I'1" N i) f~~l: A Ii x


NOUVI LLuiSt


la mort
nuel Z&
SrJU: naU I
- .(


. .. ... ... . . .. ... .. ..^... ....... I..
: :^NOW.:: ..:" 04 4 -. ...... .....: ..... ..........;: : : ... :::;::


. . .. .. . . ... : 5. ".. : i : : : : : : : : .. .. . ..... .. . . .. .. .. .. .. .. .-'o ;
.. .. . ... .. .. .. .. ... .... ......... ?

(A CO U: TAthLUR sMT) ...

NouW recevonsdes revues de to genr ::: ::::i:::::::::: :::
Cin em a, umour, Re ri. e., .i Iivres d .. m d e.
enter, Lttberaire, Pttlque, soieneen, modes, pour La .w
e e. .
Les partic ier pe. vent aot r ier i
naux ou revues de France, par notre termdfal, ett a,
..... : : : ... *. .,::... :. : : : : _,* ......
Service special pour he Prowince,
.. ".. .. .. .. .. .. .. .. .. .... -. .-:.: .-. ,. .
*A ide'. *,t, .c o n s e r v e r .I....a..... .......... ...... i .. .. ... '" ....... .. .. ............... ........
.. ... .... .... ....... . .. -....
Aide conserve a.


... ........:.


vaos parents


Wictt


Encore