<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01994
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 9, 1933
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01994

Full Text








F..


.: ---, > :--- \ ^ p .^ l ri^.. ..... .. .-- :

...... -.
... ..


*~ tt-4~t'
. 4
It


3',^^^.^ t ........ ........ ... .. .. ....... ,..... ... :: ............ ........... ............. ... ........ .......D"... E UI R *
S. ..... . ... ~~~~~. ~... .... .... . . .... . . .. .

.... ... .... ... .. ... .... ... ........ .......`..........i.............. .... .......: .- ....... ... .. ........... ...' ... :." : ....: ... ...... --.-- ........ ......... .. .......... ...-. ......... .. . . .. . ...... ........... .. .. ............ ....='. --
..L................. D E PA..E M E N T ......................En .nn..a G.. .
.-eS^ ..*-*:.. ... __ ........ ... .. . .. .... ......... : : .. .. .. ...... ... ...... .......... ... ............. ........ ...

0 d ... .... ...... ...... ... ..... ...... .. .. .... ..... ... ............... ....... .. ... ... ........ :" "" " :
.... . . ..




j:...re peite Ha. On nous signale depuis P W.ri.que...9No....m........ ...........
:.... s.. pec.ialstea."". ques jours que Je mauvai:. 1 ....." ': ::: ::: "::::::: brel ....
lesquels c.nti temps s.D.it dans : .arte
to her 900000 mentdu Sud.- Des pluies en : : :::: ::::: ::: :::: : : ::::::r :::: .: r e rie :::: :-:."
Uran pour i Hygi& abondance on cause d'impor- A LA CA nRE:..: : de one :A:pr.hang:e :- : Vile.:":"
on se denmande, t ants :degats, et les eaux en- :::::: ::: : vues, ils on: deide qu'it: fai:-:: Monsieu 1.l):reeiur:
A rve, o ,vahisefntleovilles, Vobil plus 10 hres. Le Pr.eident Ch ..: lait ire :un: iouveau bureau A ..oeeasion d .. a .omn
r, teonsider d'une semaine qu'il n'y a pas :telain ordonne de fair l'ap- pour ia Session Extraordinati- morationtie: s, i i
|tise lat sanity de communication entire le pei. 25 diputs B-presents; ta re, Comme parmi eux se trou- tetrsprolon au mrCimetti-s --
i Sud et 'Ouest, los routes 6- seance est ouverte: vaient deux candidatSa Ala IPr re de Ste,.Anne m'adsdon l' oe
ne, e outesl tant impraticables, personnel Le President soumet a l'As- sideneP du Senat, on airiva a ion de decouvrir deux mo.)
.4ilk e la &dw jt n'0ose y risquer une bone au- semblee la question a savoir ce que < Wit foyers de moitom obile si c'est le mdme bureau qui nongait: <,Pile oU Face-. .Mon e.r.nn.:ement a...
lre quew don le A Aquin, la situation 6tait doit presider les travaux en En effect co irage au sort grai de cokntatr fWtat:V 1
intent len famil tr&e grave, ear la ville n'6tait session extraordinaire. : eut lieu entree les Senateurs r mntable: danri l:eqel tou t .:.:.::
s, ie puluile- pas seulement sous une nappe Le Depute Loubeau gagne Nau et Price Mars. La chan- veletombe;tdi.tt .:t E:' :-
||. Ej encore! d'eau, nmais les mcustiques s'e- la tribune, invoque l'article 9 ce decide en faveur du Sena- nerv qui:,: expos6 :aux:aaries:-:::
qu'on nous di talent jetees sur la popula- des reglements; et demand teur Mars. du temps, depuis la dnmioli-
tson! d nsepe s ion par nu'es, par masses, qu 'on, se conforme A ses pres- Arrives au Palais Legisla- i ion (e la parties su(i de Pan-
des, pour qu'n Un grand eboulement de criptions qui sont. formelles. tif les 19 S6naLeurs presentt: cenne chanelle en oi.s dun ci-
Spans & detruire terre s'est produit dans lesen- Apres un petit disecurs il pro passerent tous en seance a netihre ci-Iesu-, cuTte, ne tar-
.moustiques, et de virons de St. Louis du SuU et I pose qu'on fasse de nouvellesi huis-clos. C'tait tout le Senai dera pas : somn're Or, ce
$xpiiquera-th-on in- r......oueaciostotencnasevanthuiscloCattSn d .. Or c

p r i f ]a route a t totalement blo-' elections tout en consentt qui devait prdalablement de- monument historique, entre-
de salete de eer- quee, obligeant les voyageurs les membres actuels du bu- cider si oui ou non ii fallait 1tnu ou simplement pfbtg6e
tiers de la Ville o0 a se rendre A pied a Aquin, reau. dire un nouveau bureau, par un hangar en tOle peut.
..ges d'immondices Quant aux Cayes, les rues II est combattu par le d6pu- Apres de laborieuses discus- etre I'objet de la curiosity
elveles d la gloi. sont impraticables; de Pleau t6 Br6dy qui, s'appuyant sur sions-car cette seance secre- etrangere. Je ne vous ap-
lS. A.? et des moustiques partout. les arts. 50 et 51 de la Cons- te dura des heures,- la ques- prends rien de nouveau, en
gourdes ne ta L'Ingenieur Jeannot lui- titution dit qu'il n'y a pas lieu I tion fut mise aux voix. Le S- vous disant que sa construc-
O Sla paie des pau- mime, nous dit-on, est restA, de proc&u.r i de nouvelles nateur Nau s'abstint de voter, tion date du d6but de la colo
s de rues qui ne coll au vieux bourg d'Aquin, elections, et eonclut au reject et ainsi 18 Senateurs etaient nie franchise de St. Domin-
sger (a poussirre I ne pcuvant pas arriver aux i de la proposition Loubeau. en presence. Le r6sultat du vo- gue, done prs de deux sieeles
mue matin. Si quedl Cayes. Le DprLe Picu vppuie son .te fut: 9 pour le maintien de et demi d'oxisetence.
#:it haitien, anti-; a pifti diurant 12 jours- collgue z:6dy. ThVMTiuant' l.'ancien bureau et 9 pour I 'lec TI en est de minme de la tomr
.r e nse uw mi- consecutifs, et touted les rivi- les mmes arts. 50 et51,il con- Ition dtun nouveau bureau. be de I)ile6o la Folle ou D-
texatrion de no- res out debord. I clut qu'il n'y a pas lieu de don- Tout 6tait ainsi bloque. La filez qauun confreencier de ta
owt ferons une pro- La D. G. T. P. a tait son pos ner de no. :elles investitures s dance fu renvoyee a domain. lent h la Soci ti d'Histoire et
illce acre lut; noun sible pour rem6dier a cet 6tat au bureau. : Comme il so tronve que -le S- dI Ge(ographic d'Haiti, en pr-
mIur deux on trois de chases, et Ia situation de- Le De ."5 Loubeau rega- nateur Elys4 n'est pas enecre senec d'iro ri,.tdire compose
tslimites de la Ca-. vient iun peu plu normal, gne la triL ..-e pour retire sa arrive, el que se.s rlationm a- surtout 'H-.t:miens et de P6-


Sv /A
P.R'.


..-nus lui nmntre-
Wrres d'eau stagnan
gide Por -au-Pr in-
-&Iferons noir com-
i fftritus sont entas-
f Ie parties de la Sa-
.. poulloir fournir
de mouches. A
..ies Usines de Hasco,
S lac d'eau grou-
:e.rdates; Quant
| i:e la rifle, e'e.t-.i-
^ et ie long de la
ktloton, au point de
e rf on .dinnU Aif


M tde rAfrique

W "W18 ans, leas sp-
. mirica ns ont dd-
fp otns et des milt
st sutir la Ville!
briiS auraent pu fai
pmleyx!z
ons done aussi
F:ne commission
1 constater corn
se passenti t,
de l'tat snim-
...ncipales villes
Aikes ux soins de


j


Quanrl on pense aux som-
mes considerabies d6pensees
pour ces routes, ces chemins,
ces rues, et aussi pour le ser-
vice d'hygiene, on demeure
quand mime tres perplexe,
tres inquiet.


PRADEL POMPILIUS,
LAUREATE FDU CONTOURS ,
DE COMPOSITION
FRANCHISE DE
L'ALLIANCE FRANQAISE
EN HAITI
C'est M. Pradel Pompilius,
de l'Arcahaie qui est sort
laur6at du Concours de Com-
position de I'Alliance Fran- t
c'aise, II a obtenu 7 points 83
sur 10.
Les sujets de la composi-
tion 6tait :
< Rappeler les principaux.
trait de trois de nos femmes
celebres Mesdames Toussaint
Louverture,e. Jean Jacques
Dessalines et Henry Christo-
phe. cu bien : la, Patrie exclut-il I'admira-


proposition, .nais il demand
qu'il soit a.:' :e Ie mot < naire aT'0'adt. 9 des regle-
ments Ap B......issements.
Le Pres._ent Chhtelain im-
provise un petit discours dans.'
lequel il parlor de ce.tte con-
yersation extraordinaire
don't les -.vaux sont limi-
tes; dr. it sacr6 d'examen;
de la sounr .rainete des deci-
sions de l'Assembhlee; du re-
grette coll'tue Tassy; propo-
;e une mi.~.te de recueille-
ment, debout la memoire dut
defunt, etc. :
Puis i! om :: cture do Port
dre du jou r de la prochainre
seance et leve colle-ci.

A SENATE

Au sein des Peres Consents
les choses ne se sont:pas pas-
.es aussi facilem.nt qu'a. la
Chambre des Deputes,'
Messieurs les S6nateurs se
sont reunis tout d'abord en
priv6e, c'est-A-dire le groupe


vec I'ancien bureau le porte-
ront a voter pour St. Aude, il
y a des chances que cet ancient
bureau demeure, et au cas ou
le Senateur Nau sortirait de
son abstention et vcterait con-
tre, tout serait encore bloqui
par 10 contre 10.
Ces faits d6notent un es-
prit de safesse et de pond'ra-
tion qui detruit les propi C L. .
d'intransigeance qu'on pretait
au Grand Corps. Si l'ancien
bureau qu'on croyait radica-
lement balay6 par ce qu'on ap-
pelle les conze-> est A la vielle
d'obttnir I: majoiKte ou pcut
le moins un nombre e'al die
voix aveceux, e'est que la ses-.
'"n extraordinaire se derou-
lera dans un cadre do s6reni-
t6 qui sied a une Assemblee
compo'c d'ho-mmnes d'expe-
rience et dOe ecur et don't le
but patriotior a est d'evitIr
toute commotion politique
pc uvant cntra:12r rutre :nal-.
heureuse Patrie dans des A-
vntur2s malheureuses.,


dazc c'ue.s, prt.endu avoir
di.sparu. P:' cnvenance,. j'a-
. vai tuicaurs hePit a reliever
cette er'eur-, mnais etat d'a-
bandon dcans ieiquel j'ai trou-
Sv cette to.r e jeudi dernier
et mon devoir d'Instituteur
0qui me commander d'eclairer
Sm concitovens rrmobligsnt
i .u aurd'hui a fire luire la ve
' rt. L..e .: W eau de
existe done au Cimetiere Int#-
Vieut -i Sainto Anne, au
Icote sud de colui de Charlotin
:Mar'cadieu; et ils sont 16ggiun
les pieux p6ierins qui, chaque
annee aLn Nc vembre, no m .:'
quent p.ls, Sn signe de venera-
tion, do rendre une visit &a a
Grande H1-roine.
SJe v:s prt l done, Mr. Ie
DirecIteur, vous qui n'avez 3.
rmaias manque de preter ti
PonIIonrf-i n Iur la reussite de
tout ce qui est noble d'ouvrir
a.& y. u ot rL o V 'Oiu r com e...
i Xii -ur e.s deux monuments


( {Vo r suite en 6e page)


f ne faut pas tion des autres pays qui .sont -- -
forte parties des a 'avant-garde de la cvili- PAUVRE CUBA!.. dre et de la tranquillity, Pau- COULS DGS fCHANGES
'dpengse en .a- sation? :- vre Cuba! i
t gasoline. Le'jury 6tait form come On lira dana la section de La Bn.e ce martin vend le
?,W,4 ........... W suit.: MM. le R. Pere Schnei- nos depeches etrangeres es fran 5.80 pour un dollar.
"." der, professeur. de :Philoso- details sur une nouvelle revC. LES ALLEMANDS EN I La lre s.terln fait ii 5.05,
CONSUL A ...... nhieau Sminaire College St. 1ution qui a eclt ..hier,a 2 .HAITI. FORMERONT UN. ce Q on a jamais vu.
AOT LE ." : partial, M Etzer Viaire, here 35,: .-Cu:b-. Plus de: :. GROUPEMENT.NAZI::
ENT DU laureat de j'Academie fran-. 100 blesses. 32 mo'ts. L.Etat i Nous apprenons que les Al-
$ZUELA g raise, FY4lix Soray ofesseur, de guerre decret& par le.iG demands qui resdenten Haiti TROCADERO
Con .ur.. N. s r aei leurs compliment ve-rnement;les navwires tevont constittuer un group
M rt i ctin g erre.ubai en ationn- ment Naz pour soutenr la .amediproh in Tvocadro
..d'at c.ac Fa.i q k fortifatont Tute potiq..e di W.itter itra t T d 0tt r.tonne,

,e..tne o.tic. k.....ie t.i : pe n.:. taciste. .v v tb s
':.. :. : ::.::!:")r .< ^ '...... ".. ...:.......... ........ 4 -6- 1: :. h_46ti : f'&... ...- ; ..-...-;..--.y^^^i:ffi ^M.'^ .u i rf ::t ; c. *T.... I'N'. < '
B ^ ^t*':._.: :..,: _<, -,-_--........-;,-.;.-.<;.;;.--.;. --. ; .-7--. : -.. ................ ..'.. ... ..... .......... :
N on|dsIi nmeedaged Nov& demiandbros tnt (le Dimnanche 12 Novemnbre, it
ru1neret pat swrietWa.kP1v.ame au groupement Nazi en Joecasion dte son premier an-
&n eistUqia i W aid d'insister^ pres d Teur ntiversaire,. Ttocadro domne-
V *Q Uue ;Js1 C hefs pou I*r changer son op% ra un zvland eal pyOour les en -


Irl- ?w- or- 4- --- I -.P-


.


I








SBient-t. para'tr ce livre. 1




Des raisons personnelles, en- *
tr'autres la penurie d'argent
-'permanent obstacle aux
meilleures volontes en a-
vaient arrete la publication.
Ce temps d'arret im' permits I
de d6velopper certain cha-1
pitres, d'en remanier certain
autres, de les ajuster, avee c-
riginaux des piiees, aux eve-
nements qui se soit accompli
entire le 6 Octobre 1915 et Ie
14 Decembre 1916, date de la
inort subite du Dr. Raymond
V. Cabe hc.
tCest encore un hommage
renclu d'une main fervent, au
Xmprecurseur de notrye "coIle I
ind6pendailce6. Co livr e ('n-
tiont sa rigle dc vie. ses pI'n
Cipes ( d conduitO Ot (Ihs piage
lque nos plus ertnat)uables
crivai.ns out Ccritt., U\' er Qt( i
accent d'iuindeniable ineri, iu
de lai haute pJrs(nuialit& (IC
I'llustre goonivien.
A tous eciux qui so (onia-
crent au salut do ce Iay.-, ec
qui d6sirelnt sfi 1 l ova tk i 1i
Funici et i)par it collaboration (.
lovale des conseiencs droites,
a I'o uvre de la liberationn du
territoilr, Je d(eminde d(honlo-
rer mon li ire d1e ]eur loctu ro.
11 parait ha l'hciur olt Il pa-
triotisme driq a (10 d(etvOii le
morn opole e'c lusi f de qul ques
revonlicatuln',s (11'i oxco-nmml-
nient ceux mili abstinE'ont
de rfcI;',m, pe;so!nelle. (jui,
ai momen0 t ru dlanell', lnt aiL
leur devoir avC coi0t a1Ue Ct
d <1. :1ilc t U (I, a pUtlrie st 1
mU Intl divi le i-' clC. am, ur, -

qu pour chachun 1, noiuS. est
un amour de' pref1:Yfcle ne j
doit. jamn;is etre ni eoite. ni
injuste.>
FidbIe et in epl).'able cm-
pa.gnon i de-ttouto sa' \n'. n'.nus
avi'n. f.)']m u'. c ', mi' n]i -
te ,i .ntre:'-.: t ,1 ,
cc nmirn s :saer 'its a i cain-
pagne de red'esse n nnt 'ui
traitor du 16 Snetevnb'e. rj\il\
a tI pvremnie iiuguree auxI
Etat--Un is d'An mviicUe., earn-


pagne Quinous vat: lIa lio)',a-
tion national. t. m im IOe 's
done un 1 levoir df h'ie natio-
nal W: p In)iUn'ii !t fIahU-
u
ra c. r:i.\ so( t *t-, du "t Oc&o -
be 1915. atin f iue li.i ,- .U[LnL
fi"viv; te Ravm;,,d ,- (a1.-.
cthc et I'auiLr' ,kle :e> ve.,ts. i
restent inaiter'es dans le,
coeur des jeunes homes< ie
moins cle tr cnte a'l .
Ra/v mond V. ( abeCbch' n'a t6r
lhomnme d'aueun part. 11 est
ir'q-irnation d'Haiti. II ap-
partient aujourd'hui A 1'His- f j
tore. % c (
C'est en pleine activity de d
la champagne de liberation de
sa Patrie diminu6e par P'Oe-
cupaticn Americaine qu'il est
mort iubitement, Ie 14 Decem
bre 1916.
< don't la premiere r-surection 0
est I'entree dans I'immortali-


Joachim Jean-Baptiste.


Defense de -Boire


avant d'avoir visit la grand.
variety de Vins, Whiskies, Co-
gnats, Liqueurs, Strops etl
Rhum d'Haiti
que vous offre la maison
Alfred N. Cooke
V ve. S. Archer -
Successeur
1912, Rue du Mafgasin
de PEl at 191Z
Phone 2101


Cl
I

c
(



1'
t



r


'Nil

CAR


Instt ut


aST l'rOdeur de
Sueur" qui bannit I'amor-donc c
bonheur, ie success. Nul ne la tolrem
clette odcur pourtant est bin natu-
relie, car Ics pores dgagent constam-
mnent de la sucur. On ne petit par
consequent que se tentr toujours
str scs gardens. Smon, tous s'6eoig-
nent. N'hesircz done pas. Lavez-
vous rTigulirrement au Lifcbuoy.
.e Lifebuoy est different des savons
de toilette ordinaires. Son odeur
plasmntc. e, lygi.niquc, vite Cva-
porve, vous 'indique des l'abord.
Sa rnotusse abondante, onctueuse,
assainit ct d6sodorise lcs pores-fair
disparaitre I' "Odeur de Sueur."
C'cst un savon hygicnique qui de-
barrasse tes itn.ins des mi-croeIs,


NIO IR &- f At.'P IN
IO\ M. i'kI'.A( 4-PRINCIt


.9


ID)E -CI L VI .?


It I
I
Pw
Me. o i


("es': di-nmnche qu'aura lieu
it U l i e- (0 I vt, it I'I-
drIn I-(inh. Cette association
littera' e et mondaine, for-
m-e (de k unes avides de savoir
et plains d'entlousiasme, a ide
Pt fait beaucoup de progress.
Elle continue de jour en jour,
.-I 1I( ..,ter v Crs .l bhut A 'elle
c' ,-K !o,,,posC. EIl': atteindra,
-a,'.L: e' ri te, h l'apogee, car
Ia coi.ntntt i clans I'elt' ort eCl
i'enthou1siasme sL(nt lhs f'ac-
to(.urs invincibles tdu suweet.
El invite se : membres a se
)i'.. ittlr dani.s les salons de
M. et Mnme. 1K. LapanchCe (Che
min de- Dalles, pres des Char-
lier- ui ,'ile tiendra seance le
dinanche (doUze, et les prie de
>-t milonirti'e' trees ponetuels --
L'( n ri ils Iont d'ailleurs con-
tunic de c'tre A cette sean-
c', dtort l'ordre du jour est
fort change.


Tippenhauer


1537 Rue Lamarre Teliphone 2891

133 Admissions aux BACCALAUREATS
Rhitorique et Philosophie
Annies 1927 d 19W3


L'etablissement doit ses succ6s a sa discipline, a son ex-
cellente menthode d'enseignemment, 'a sa bonne et large er-
garnisation. Pensionnat incomparable, Pension pour pe-
tits de 5 i 12, Cours elassique gdndral, Legons particulie-
res, Cours de StLnc-Dactylo, Ccmptabilit6, Anglais, Es.
pagnol, Alletiand, Pr6paration i I'Ecole do G(enie.
L'6tablissement garantit tous ses cours et forme des
homes forts et conscients, competent et courageux,


,-- -lL. A .* .. .- .. ... .. ": ... .
-. .. --0.P'WA, -O













Devenet votre prdpre Comptable en ouvrant un
Compete ,de Cheque a la Banque Nationale de lac
Republique d'Hati.


mmaimawwap~pl~ ~.tw-W*a...qta.AJ'v~flir.4lA~t**1w ~ C~mR-imt vImB


1


's 1 1


be 5s. POINT St 'Ic, uti:t de Portland, sora a Port-au-
Prince le 11 Octobre, ,reMdint frett pe ).'ssager's.
Le ss. POINT LOHOS, I arti de Portland le ,.30 Septem-
bre, sera a Port-at-Ptrince le6 Nuvernbre prochain, via les
prI't suiva'nts: Vancouver, Seattle, Oakland, Alameda,
Sam Fransisoe, Lcs Angeles, Balboa, Cristubal, Puerto Co-
lombia, Kingston,- pregnant fret et passage's.
Pert-au-Prinee, le 7 Octobre.


A. DE M1A TTEIS & Co.,


A gents gentraux.


NAISSA ACE


Les epoux Hyppolite Jeudy
ont en le bonheur- de voir leur
famille s'augmenter d'un gar
'on qui a recu le prenom de
Camille
Nos compliments.
L_-- J'. ^"""'"'"S
REMERCIEMENTS
Madame Vve. Lelio Jn-Jac-
nues et ses enfants, Salomon
Jn-Jacques, Louis Jn-Jacques,
Fredirique Jn. Jacque, M. et
IMme. St6phene Jn. Jacques,
Frederique Jn. Jacques, les
parentss et allies, prient, Mgr.
'Archeveque de Port-au-Prin
.e, les Peres du Seminaire Col
ege St. Martial, Les Sceurs
lkySt.' Jh. de Cluny, les amis
le la Capitale et de laProvim
.e, particulierement ceux de
3t. Marc, de bien vouloir trou-
,er ici 'expression sincere de
eur sentiment de proonde gra
itude toucharit la marque de
h'elle sympathie qu'ils leur
nt temoignee, a P'occasion do
a, perte douloureuse' qu'ils
viennent d'eprouver dans la
personne de leur regrett6e
Pryma Jn-Jacq.ws
dec6dee le 4 Novembre 1938.
.- ,.


Swb r- w,, ...W, .,4


~ *saslsp~*lm~aC~iNI~ 'RI~"""U-IU~r;-AU*~FOI~I- ..r-w-we -' LA. ...A


w
~ 22


L Prsnnesn
asee$sen




pour combattre les rhumes
et Ia bronchite dlngereuse


Graod'mmaan connait, apfs 60 ans, la valear de SCOTT'S EMULSION
comme rem ede de famille. C'est pourquoi quand des affections ie poitrine
ta menacent grabd'maao se fie k SCOTT'S EMULSION pour son wconrt
et sa protection.
Aucune preparation autre que la SCOTT'S EMULSION est aussi fortifinte
pour in gorge et les poumons. Elie adoucit a cicatrise. Bile rchauffe le
corps ct maioticat la resistance.
C'et I forifiant parfait pour lea petsoanes t s eunes ou ages C'e
e tonique d'hiver ideal pour lei gens d'Age moyen eIt esenficntse*a Crtj a
Chest la sauvegarde cert4ine cooire les rbhumes, la toux et Pinfineaam.
Achetez tout de suite une grosm bouteille de SCOTT'S EMULSION.
UstiiVnizA rguliremen.


SCOTT'S ,

EMULSION
e d'husilde bledo mors nervbe*v n.e
.Rkk s V"mant A n 0
.Defi, 60as .alenrM&a&cnfsur.pn


-*o *nt aa A '


h1


FRIGORI
Nos chambres froi.
ket recenmment miseaf
et peuvent recevoir nti
quelle quantity de vi
poisons, de le
fruits, etc.
Le. Public est cordi'
invite a hvisiter-notr:-.
a inspector nos im
)glaci&res et de
dans notre salle de-o
Consommer de-lagV,
fire de l'6conomie. q^
-- .Z -.s-


COLLEGE MOOKS

Direeicur: rnst .

l1 College Mode
par :e Departemenkf
truction Publiqfler
ses cours:le lundiUl
bre price chain.
Sa n6thode denf
inspire ,des dfertlt
de la p6dagogie.,
A1ves une inst
pour ktre ragi
as moin e
esseurs, :



,N%


'A


>~ ****'~ .Ppuj


- 0 A-- W AP; ik--M ^K w- -


17,


-- -- -- -- 1 1 -


'B~b~B~ l-r~pgL


~aci~r~r~B~ ~a~aWrh~~-~".~rP~F;r;q~((L~rr


mehtiori, .

Flixtr ,
En Vent.
C. Dupi.
Et la .l


A rIS



2 hb. 4 h

I16ganto et E
tez la cordon. ,
kiktPPOlATlkit J
DONNERIE-MO
MEL
Grand'Rue, No,.
T61hphones fl

Usine a Glace .

Port-au.?
F abrication de
mreilleure qualit&k
Li vraison rapid
quotidiennement par'
mions points en bi
toutes les direction$
j au-Prince et de PtI..
GLACIERS
Ncus avons toujoi-
nain ,les derniers iii
glacieres en acier a
or 25.00 et au-dessus
bles avec facilities d-i':
ment. .
<<1es glacieres leep,
res et les plus eonom
, REME GLACEF.
,SUPERIA
Un produit nonveaus;|
le c&de en rien aux me*'
marques des Pays d'B
ou d'Amerique est offi
public haitien par PUs
Glace de Port-au-Prinmi
tez cette delicieuse.e
vous serez convaineu-y
Faites une agr6abieB
ae ia votre famille en:.
tant de la Crime G
perlativen pour le d
Tous en raffollent. :
ENTREPOT ..i1


)


I


.i


." .
.
:. .:


Gulf


0 o "A 0
ti I [ (


Line












otAURBS FT RUN DUL FA REMAIN 0$ L'$T4
i, iboterie, Argterfe, Lw tefi
cailles de carets.
cetionnel pour Vusage dq ateliers de -tout gen.,
toy, vie.ux diamants, per s et pierree ps -
.1 viedles pieces argent et monnait de toute

JALITE DE LA MAISON: Confection dalliances.
aie sores en or, 14 e 18 carats, ur' cmmane. rpa-
de ioUs bijoux.
TLAI N C d'al*ia_
;eii> sole. or 14 e 18 caat, -sur ommande. Km


Lvis


La Paniama Railroad Steamship Line a l'avantage d'an-
? loncer cs delparts suivants de New York pour Port-au-
rii$nce, Haiti, directement chaque Mardi, excepts le s/s
IVAYAQUIL, qui laissera Mercredi, le 6 Septembre
et arrivera a Port-au-Prince, le Mardi, 12 Septeim-
re. 1933; s.s WCRISTOBAL?, qui laissera mercredi, le 8
|,embre 1933, et arrivera it Port-au-Prince, Ie Lundi, 13
mvembre 1933
ITous lesmteani(r sent pourvus de Chambre frigorifique:
Ch4nr (Thus lofteamer


KDPART DE N. VY.


I Guayaquil, le
. Cristobal, le
B Ruenaveniura,
Ancon, le
Guayaquil, Ie
Cristobal, le
Buenaventura,
Ancon, le
aGuayaquil, le
Cristobal, le
.Butenaventura,
.Ancon. leo
t. Guayaquil, I


6
12
le 19
26
3
10
le 17
24
31
8
le 14
21
e 28


^ .:: :\ '. ..* .'. V .': ,.'^ ..
' V' "* ''b. ', : *' ': *'
: ." '! .'". "*:
r .. <


.: .. -. .. : ..:: ::.::
" .-:: -wi w :: '
... .... : : .


La banque est kf fondement de
1 induotrie et du commerce, le
to utiet de la preopcrite indivi-
ule rleetnatiorale. Ele protege
votrc aitget. Elke est L- plus
&sre allife& e vote progrs con,
onitque. anas touted Its e uc-
cursales de la banquet Royale,
Vtous trouviercz un ipersonael eiam-
S press e vou servir, ayant a
coeur vos interest.


S"La Banque toyale
I du Canada "


ARRIVAGEL A PT-AU-PCE.


Sept.
Sept.
Sept.
Sept.
Oct.
Oct.
Oct.
Oct.
Oct.
Nov.
Nov.
Nov.
Nov.


PANAMA RAILROAD


AIM
Apt& MM go MM go Aaft.
MR ff AN M
A bolm Imijam"m u Sw du]m
Iml I m 0"J'% Lm %aff I on Z Um

w Immomom loft 4ftw -- rvbmam

NO V IMM& LI S


1933,
1933,
1933,
1933,
1933.,
1933,
1933,
1933,
1933,
193-3,
1933,
1933,
1933,


12
17
25
1
9
15
23
29
6
13
20
26
4


Sept.
Sept.
Sept.
Oct.
Oct.
Oct.
Oct.
Oct.
Nov.
Nov.
Nov.
Nov.
Dec.


193t4
1933
1930
1933
1933
1938
1933
1933
1933

1933
1933
1933


STEAMSHIP LINE,


et


0*
et dies
amis de S'y


Jas. H. C. Van Reed,


Agent G nidral.
'"- "t ^" W l -%


emepo


ia-n.... Wr..U....."-l.'. -U'aE s-,,

.... . .: ... ... .. .... ...
.. .............. ... ....


e .:ge W.mon" "~,n
don't leis umcet aux difnigtl
examen offigieio sent vontnis
S"st iun des 6 ablisseme ts
seolaires les mieux org.anis6..
de la Capitale. Ave un. corps
de professeurs competent, ff
va se rinettre i& 'ceuvre pour
former de nouveaux 6le6ments
don't la riussite dane la vie
est certain.
Le College Simon olivaur
a combine les meilleures m-
thod4 d'enseignement et ne
n6glige aucune brandhe ue
activity intellectuelle., es
vcs sront. dek: types par-
.aits egalement prepares pour
Ia vie pratique et pour 1 t)i('
suivre les idtaux los plus &te
WvdS de humanitye. S'll nie for-
me pas de busiresamen, ratis
au point de vue intellectual,
11 ne donned pas non pluM de
ces reveurs, de ceas idologues
incapables d'actioni.
Une solid instruction et un
sens droit: tel est ce qu'il in-
culique a ces homes de de-
1 main que vous ]e charge, fa-
milles, de preparer pour la
dure lutte de la vie. Un en-
seignemcnit classique irr6pro-
' chble, avee une dose suffi-
sante, necessaire Wail leurs, de
culture scientifique; un en-
seignement moderne A base
1.ifnnef-i q et QUi T' entendpas
rcjeter la culture litteraire:
,teil et cc quea vm done le
iCollege Simon Bolivar,
Le registre d'inscriptien est
Slivent tous les jours a par-
Jir de S heures a. m.


^: )


11tt e
~LADE .

1C 4 Th

r^SS^^.tf' .!??


et de," LA t o ES
WlQLW '" qui n'ait
k r ntrt def King C.
^!Eyt' rrfu:6 cornre~ait.


ADVANCE


Des mrthodes secretes de
manufaabure donnent A la
"LAME BLEUE" un tran-
chant presque incroyable et
une douceur parfaite. Faites
vous-m&me la preuve de cet
avancd. Achetez un paquet
de "LAMES BLUES


.. aujourd'hui


Reprsett pa.: J. D. MAXWEUL
1619 Rue Republicaine
Pon-au-Prince


Ciltfm Safety RawZr Cmpsmn. AE, E.U.A.


S4S~ -. bA-UP


DEPART DE NEW- YORK


VAPEUR I


DATES


Medea
Oranjt, Nassau
Flora
Astrea
Stuyve: ant


DEPART DE NEW-YORK


Amor
L.una


20 Octobre
27 Octobre
3 Novembre
10 Novembre
17 Novembre

POUR TOUS
27 Octobre
17 Novembre


LES PORTS


26 Octobre
1 Novemore
9 Nove-mbro
16 Ncvembre
22 Novembre

HAITIENS


DEPART PO UR NEW-YORK


ANUEMIP
&Rv.tR XI


t iSs. IMPUISSAATS E ?UISiS MALADES des NERFS
49 6tel d6prim6s. Votre app6ttt a disparu, vous passe dos nuits
.p.voU voyez tout nor. Vous minanquOe ad conf o ,* n
tames. votro m6motre est belle. ra cellule nervouse ns
m:. orna, ii est aulsieut ffatbLe; 0readclsz lul Ba fort* par

du Docteur OMNIS
E? CB g rg"gefdt 6gf rate'w, voaiS ante rapidRmni J i
e. e tl*erp aus dormez,, app'is eit lea tIares rMaisskaR
.. doiadn iAst t nit, l r.jn NMoT DANsrOUMS T PY AaUACfl
b t "boctaur SALLES. it, Bozalotard do Btrasbbtsr FABIS


Stuyvesant
Cottiea
Van Rensselaer


Orion
Deucalion
Un Vapeur


8 Novembre
29 Novembre
20 Decembre


DEPART DE L'EUROPE
de Hambourg d'Amsterdam
30 Septembre 4 Oct.
14 Octobre 18 Oct.
28 Octobre 1 Nov.


ArrirAe 4 ort.au-Yrinms
28 Octobre
10 Novpwmnre
24 Novembre


DEPART POKn L'EUROPE,
Cheque semaine aw vipeur pour I'arope.


T tc f.onerC n Vro. '...1t5.


C. F. MADSEN,


Agent local,


- a
MS~


-p -- --- -'5



Jr A a Irv


Arrivee 4 Port-au-Prince


,,-,rt~v>>--"mi,,l,, -,,,ffl^~."in


..w .",


.


-- ,


au ux mwvw- JL t


parents


vvosS


aobonnter


adus 811


c 2est I,. seulefa on pour nous


UN












... .... .. .. .... ... ... ........... C ... '.. ...... .... ... ... .....
...:.. .. C O AL. .........]; .. ....... ... ... ........ ....:.... .......
l............. .. ." ... .. ..v: .- .. ... ....... ..........

i.. trt i d.nt S.. Vine..t.... ....

: "-. .'.:" ... ....'" ". ... .. ......". '..... .... ... .......
va u tn io......... u, ten io


Monumelts hiatorique.s ...ltaxt h .
Eb1bi A:e:::: to .us les vmaux du
:. P..... .. ..... .. ... ... ...... ... .. ... .. .... .... .... "....
Ch de Etat. Se rait aus
si tout le devo d Nati ......
.. de berp6tuetr e -souvenir de-
Celle qui recueillit les estes
ea.. : rs:e Ilmmorte et Vn .
re Fond:ateur d:::. 1'Indepen-
dance Haitienne.
* Dans: 'espoir, M. I6 Direc'-
:: teur,: que vous voudrez bien
donner publicity a la presen-
..te, e vous prie d'agreer, avec
ures remerciements anticipes,
mes respectueuses et frater- L
nelles salutations en 1la Pa-
trie.

Andre W(3 MP LA181R,

President de In Mission
Patriolique des Jeun s.
... .. .-.l i.. *. .,. w "-.n.. .* i e .-
HAITIANA PREPARE
POUR DIMA AACHRlA,
UN GRAND GA LA
(LA CROIX DU SUD)>


d'apres Ie roman de P. Aehard
avee Charles de Rochefort.
Mibalesc'., Kui-sa o',Wbba,
Suzanne Christy et J .an Tou-
lout.
I n drP~I:IP 8 f 5l i m IiILL
du Desert ((La Croix du Stndy
est par exce! 1n:ee ie ilrn (i
mI ster afri(ain. C'est un vo-
yage prodigieux dans Ia fa-
rouce ,-*ionf, ,encore i1gnoree
de Hloggar. berea-iu des 16gen-
de.; les pils &trangcs les
plus terribuHs.
Vous vivrez avee du Sud> une aventuIe emou-
vante dlans Ie (mvt.&ve du de-


C'et un Parlant.
N atan .
Entrie 2 et 3 gel.


( Pth6-


HAITI.A1..
donnura lendredi ia S h. 15 la
celebre Op&erelte:
PAS SUR LA BOUCIHE
de l'entrain, dev- belles fern-
mes, de beaux decors.
Venez vi' ce film amusant.
Entr6e 1i gd.


cL'ELEPHANT>> E.V
HONN'EUR A KINGSTON

Les pei'tes subies par, les
planiteurs de fig-ue-bananes a
la Jamaique s ont considera-
bles: 4 millions de dollars;
onze millions de hananiers.
Pour les console' on leur a
expedite des cigarettes ((Ele-
phant>), qu'lls r.elament.


MEDICINE CIIIRURGIE

Maladle des yeux, nez, gorge
et des Oreille.
Affections pulmonaires

Le Docteur Felix Coicou in-
forme sa binveillante cliente-
le que reveni d'Europe, avec
de nouveaux techniques de
L a b o r a t o i r e et de traite-.
ments, il se tient i sa disposi-
tion.
Heures de consultation de 6
h. a 9 h. am.
904 Avenue John Brown
Pr'.r cti P i4Pi Hu iti;-


JI U I U A L, U il-t1 f, I U .LlJ.
o .u



En rayee des
.* e de...dbut
Prictionnez votre.
poitrine-vec VicWks
O< ^avant :.:::-.ue- vot. e:::.: :
rhume empire.,



PourTou Retruldissern c .
RAdmdis& hLti


... .. ...........
...... ..........
...............
........ .... .. ............. ........... ... .......
..........
........... .......... .... ..
.. .. ... ..
............................................
.......... ... ... ......... ................ A
........... ........... ............ ...........


(


,rdonnance pat excellence
Sd .
a sLuive au voucher d : solely
.. .... 0 *, .... ......
Au coucher di soleil aLres une journee tde
travail assidu ou d'exercice violent, irordon'
nance hi pi's refraichissante est un grand
verre tie White H!orse Whisky h V'eau de
,oJa i'f PIr C -... .
.e Whitc I orse Whiskv supprine.la fatigtW
et ressu-c ti. I.'nergie lanoguissarite. Sea qu:al.
ites rcp.irtrriccs ct sa valeur di estive$ se t
iicn cotituv's des sportsmen dans son payi
i'ori:;ine aisiM qtu' trangier


4 ", H,


.. .. .. .. .. .. .


L "I:


na~~i. a ~.t.i..at... .F. .. ............... .......

.pr~rvea. cs ~kx~. c b ro rpx n.. U.......
cuNlbnWattcrd-!--ti tan cndo

f i. .. .g . .*
* u ltC cai:hv cz .-Cf'l tll UE ',tc l ilst;a-I


r. C-Lea


presents
Le Nouveau Modele de Refrigtrateur electrique fabrique par ia
Geimera -=aE, ectric


pour ceux qui d6sirent un appareil luxueu.x, moderie, perfectin.e dans tous
leux (s 182.00 seulement)
c est le g^>iL


It r '


10 f


ses (


eeC ses 10 nOzt'aux nertectonnements
- *- .. .. -,-


* Garantie OWfidelle de 4 annees contre Loute im-;irfer-
tion de l'apparepl.
* Nouvelle tate <:.Viteur> d'une beaul6 fragpanit don't
le moteur, completement silencieux. est eeIl et a Itabri
de la poussire,
* Nouveau ((Cabinet)) oul en acier eniiereme4n recourert
de porcelaine tant a l'irnfrieur qu'a l'ext&ieur, ce qui
lui dodre une solidity pour plusieurs annues.
* Nouve ,agysieme de tiroirs powvant etre aisement tires
au dehors a I'aide du doigt el dispos's de manire ? lais-
ser plus d'espace at interiorr de l'appareil.
* Nouvelle Chambre de refrigeration tout en actr, mncas
sable et l'abri de la rouille.- Donnant une refrigera-
lion plus rapide Completemenl sain, ne digageant au
cune odeur desagreable et facilement lavable.
* Controle automatique de temperature donrmnt exacte- \
ment le degree de refrigeration disir, sans interruption.
,Uclairage automatique a Finerteur der que la porte se
trouve ouverte.
SUne petite pidale sert a l'ouverture en y pressant 16
geremnent le pied lorsque les mains sont embarrassees,
SNouvelle porte & charnieres demi-caehies ne pouvant se
ternir. Hermetiquement fermee, la p rte peut Wouvrir
I'aide du petit doigt.
Enfin avec tous ces perfectionnements, Fatppareil est lii
vre avec un muipement complete: jolies bouteilles pla-
teau en emaild a salad --panier -&ufs et un jeu com-
plet de plateaux P arr. .une beauty incomparable.,


K -;


S>'
"" .
...-i


.. . ..:. -
.. . . .. : : : -. .. : : .: :.. ..... ... .. :.... .. .. .. ... .... .. ... ...,. . .. ..
S:..... : .. .. ............



1.. .. .. .
/ '
.. ..- . .... ..... : . .? : . . .. . . . . ...... .
+ ... ,= :.. ..+.... .:....;... Z,~ ~......., ..... ........ A..r.m... LL :. 0... .... .:..
...... ...... ...b e ..... ";; :I'" .........,..
..... : .. --:--- .- :-- . ....... ... .... : :..... .. .. : : :
.. ... ...... .... .. ... ... .. .. ...,.... ..... = ..... .. .: ... . .''..... ..
#. .-... ............
:: ~ ~ ~ ~ ~~~~~~~ ~~~~. ... .....:........ : ;............. ........... ... ;....: .. : ;.. ..... 7 ';. : :
.. ..: :. .. ;.--..:. ...:.....-.. .-. .-.-.-,-... ..---..-. "1" "...'.'" "..... "...
"~ il ::! -: i
.... ......-..
44 ... ,.. .. ... .. ... ... ..... .. ...: .. ..... ..... .... ...: .. .... ..... ... ..... .....b..i. -. 7. 4.. .. . .., .. .
... . .. .. : : . { .. -........... ---...".." : : : .. .
... ....... .... .... .. .... ....... ... ..... ,
. .. .....................-..


.~ ~~. . ....- ; .-.- ..- .-. -. -.
: : 4;^
.. v. . ..' v.v.'.. ,


4*- ;^* *A c
E -ect U. ue...........



..... ..:.....
.*. .. -. ...... ....- .

.... ... ....i .....v
: : .. ..........
... t.. !t.....





. -.-...,....
.. ........



... ; -.:..'..
..... .....; '"i
..... ..... ..







.. ...... ..... ..... :
". -' "'.'.'.';.; .' -[. '
IH: :

. .-.. . .... ... : .;...A


. . .


. . ..%.4.
.........


...... ......
...... ...


.WOW
. . . .........
. .. ..............
...............


S ........... "' :'..... .''-:^... a n : i s..

...: ....... ... ..... ....... ...:.. .. ,. .-. .... . .





& dinrsit d s re' v"wt l J frr

e. mentionn rapid de. c n .de .



::En outre, I ibralri:' Ie Nowetl offre

pour ear7 d im mporte quel qarotidien on p&
S.............. .. ....
..,.,....... ..........". ....'... ............ .... .... .


~c~c~~


. ... . .... ..
............
. .. .. . .
. . ... .... .
.... .......


A


kllkstb,


I 110


... ... .
. ... ... . .
... ... ... .. . . . .


WHISKYBBC"