<%BANNER%>

MELLON DLOC UFLAC



Le Nouvelliste
ALL ISSUES CITATION SEARCH THUMBNAILS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00000081/01991
 Material Information
Title: Le Nouvelliste
Physical Description: v. : ill. ;
Language: French
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince
Creation Date: November 6, 1933
Frequency: daily (except sunday)
daily
normalized irregular
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Newspapers -- Port-au-Prince (Haiti)   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( marcgt )
newspaper   ( sobekcm )
Spatial Coverage: Haiti -- Ouest Department -- Port-au-Prince -- Port-au-Prince
 Notes
Dates or Sequential Designation: Began publication in May 1896.
General Note: "Journal quotidien, commercial, agricole, litteraire et d'annonces."
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: University of Florida
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000471641
oclc - 12544054
notis - ACN6482
System ID: UF00000081:01991

Full Text
. :.". ... ...... .... ... .....
:i~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~ ~~~~":: : ::: : ... 9...:' ::::::::':::':: :
.. ..r : .. ., .,.. ::.. ...... .. .. :.. ... ::,: ..: .. .:. .:i F -: "


qvtnbnw ONDSiNP
.. .. . . :... .


40
.WO W- 7 .... .. .
: .

S.b S" o :: ..', ,
,~.. .
: : .


|7m@ 8 ANNE"


Na rs oan pu savir que
Seecrement la laatque
i t rounes les pieces
.qu'elle a Ott qu'elle allait
h aexrter aux EtatskUnis.
I matin, 1nous aCwos esCM
d"Sir des precision de
, Wvliams, charge de la Di-
*tn de la I I. A. R. H. De
hftnflagrante qu'il a vou-
Sfeider de toute response
Sae, nous atitns diduit
.'y a, en ef'elt quelque cho-


i. Williams a categorique-
-i refuse de nous dire si
i n non, la Banque allahi
poriter f'or qu'elle a datns
Seaveaux. M. Williams
uaasimplement dit que no-
kg demand de renseigne-
A't entrails dans le cadre
itidrations privies de la
$ e0 et que cela ne regar-
Alt personal.
"Awe une pareille response,
Muwors compris qu'il y a-
0tidftlque chose, et nos in-
Mtaitis prices qui nIous
pikant que la Banque a-
nit reti, tout son or des ca-
Xftwavait eneaises, et mis
Scaisse4 n lieu sur, avaient
.p09e fondement.- Le Di-
Wdwede la Banque, ref u-
*aiusi de renseigner le pu-
nous nous sommes immwe-
wnt adresses au Minis.
6s Finances.
M. Hibbert pfiraissait trbs
i* de la noucelle. Nous
t4Dns rapport exacte-
d4Mla conversation que nous
|ao d'avoir au telephone


LE GOUVERNEMEN T
4 A CONVOQUE LES
S, CIHAMBRES POUR
LE 9 COURANT

hnalement c'est la date
lnous avicns donnee qui e-
.ia vraie .L Gbiuveirne-
taeonvoque les Cham-
lVextraordinaire pour
,9 Novembre courant
tcertainement ce sera le
i13 que les bureaux des
Chambres seront consti-
.


CONFERENCE
'4.,
,lA s aupices de la Sc-
.Afd'Histoireset de Geogra-
.tau local de 5Ecole N a-
;ede Drcit,.Me. Marc E.
LV1 Docteur enT Droit, pro
tra^ Dimanche, 12 Novemn
reehain, a dix heures du
..Vne Conference d'ac-


PORT*.AU-PRINCY IHAITI


Savec Mr. W'illiams, et les ru-
nmeura qui nous snt parve-
nues. I tmus a donnt I'ass
rance que, sur le champ, i alt-
lailt occuper de celte grave
question, et que le Gouverne-
ment ne manquerait pas de
fire tout ce qu'il g aura a
faire.-
xxx'
.4cluellement touies les Na-
tions du monde emmagasi-
nent I'or. On connail les de'-
crets diclatoriaux du Presi-
dent Roosevelt qui a mis l'em-
bargo sur I'or, qui defend de
payer quoi que ce soit en or,
obligeant les particuliers a
violer les contracts, et les for-
antid a dposer leur or en Ban
que.
Serait-ce a' ce moment-id,
que Haiti permeltrait que le
peu d'or qui existe dans le
Pays, soit export, nous lais-
sant ainsi avec des achiffons
de paperr? Non! 11 semble
que le Gouvernement Haitien
devrait imiter les auttres Na-
tions en mettant un embargo
sar lor, I'argent, et les empe-
cher de sortir, sous quelque
forme que ce soil.


XXX
On peut lire dans les jour.
naux que la Banque de Fran-
ce achete le dollar-or a raison
de 12 francs, alors que le dol-
lar-greenback n'obiient que 16
francs. On voit done la vatlur
du metal or. Gardons-le dans
le Pays.

LE TROISIEME
ANNIVERSA IRE DE
L'VACTION NATIONAL

II nest pas trop tard que
nous adressions a notre con-
frere J. Pierre Audain, nos
sincere vceux de success et-
tcus nos compliments a I'oc-
casion du troisiem3 anniver-
saire de son interessant orga-
ne VL'Action Nationale).-
Nos souhaits pour &tre tar-
difs ne laissent pas moins d'e-
tre P'expression de notre ad-
miration pour le tact et I'intel
ligence avec lesquels ce jour-
nal pursuit sa difficile et no-
ble tache. i
Nos meilleul's compliments-.
--
C'EST LATTAN)
AU LIEU DE
JaHATTE LATHAN>)
Dans notre note de samedi
dernier, concernant les tra-
vaux que devrait faire le Ser-
vicep National d'Hvriene. nous


ru8 Economiques. avons dit que c'est entire UnitE. Notre. double Reppsx et fHatte Lathan
ominique sera etudiee; qu'est le. foyer de paludjsme..

As, ses resultats; ses On doit.plutot lire Lattan*,
Sact uelles. a 'unifi- habitation voisine de Bon-
les moyens employes Repos,-
ron peut faire. Le Docteur Rulx Lton, & l'6-
MIne ne voudra rate' nergie de qui on se plait a
Mee occasion d'enten-' rendre homage, saura imn-
. ftrencier qid s'est m6diatement prendre en se-
: dans lea questions rieuse eonsidration le eas de
.. -.p a y s. ..


LA POLICE ET LES


AUTOS


r qui est el Haiti



sera-t expor ?


A PROPOSE DU

LYCEE DE JEREMIE


LUNDI s NOVEMBRI 1933.


NOS EQUIPIERS NE

SONT PAS PRETS


POUR PARTIR


'Tcujours soucieux de ret -
seigner nos lecteurs sur les
faits saillants de la Capitale,
nous avons del6gue hier aprcs
midi au P.are ,Ieconte nntre
chroniqueur )por'tif, aflln de
pouvoir jluge', d'une mani're
desilnttl'sa e, doe lha valley -.
W tuelle des deux equipes selec-
tionn tees par t'I J. S. 8. H-..
<(Enfcor une fois, toils dit no-
tre chroniquei'r,le i)ublic a ete
trompe. La plupart des bon's
Seleimnts ont brill par leur ab
I sence; l s Smith, Esper, (-G
bara, Seguignol, Chamrripagne,
Baker, Beauvoilr. Duthiers,
Gaston Lecc nte, etc., n'ont pas.
joue. Match banal, sans inte-
ret; jeu d(eousu, sans meIth.-
de, sans homogeneit,. Le r6-
sultat a et6 nul, chacune des
6quipes ayant marque 2 buts.->
Devant cela, nous n'arri-
vons pas a comprendre l'obsti
nation des membres du Con-
seil de I'Union, a vouloir ac-
cepter l'invitation de la Ja-
maica Football Associaticn
pour le 20 Novembre courant.
Les meilleurs joueurs refu-
sent de s'entrainer; les autres
Segments de fortune, fraiche-
ment sortis de la second ca-
t6goric, n'arrivent pas a se
mettre a la hauteur; il n'y a-
I pas d'enthousiasme ni parrmi
les* foot-ballours, ni chez le


" ll: : rll : --



1 1...0?
: :: :. ..


M. BELLEGARDSB E TLE,:.

GOU VERNEMENT


IHAITIEN


Certain journaux des E-
tats-Uni8 et surtout de l'Am6
rique Latine annoncent que
M. Bellegarde, dans un reten-
tissant discourse, a eu d rer qu'en .igne de ptroLeAta-
tion couture Accord du 7
Aott, it a det.miMsiont o!ult:
Ministry d'Hanti i Wa lting-
ton et decline 'honieur d'al-
ler i Montevideo.
On salt que Mr. Bellegarde
a une reputation universelle
et que s(n nom est connu a
travers le monde.
Notre Ministre des Rela-
tiuonS Itxt6rieutre. fit une mi-
se! au point aujourd'hui dana
dHaiti-Journad> et explique
M r. Biellegarde a 6t( relieve de
ses fonct inone, et que ce 1 nest
pas a)pres trois moist qu'il di-
missionnerait en signe de pro-
testation centre P'Accord,


LA REPOSE DU

PRESIDENT VINCENT

A L'AMERICAN CIVIL

LIBERTIES

Un membre de I'American
Civil Liberties est pass l'au-
tre jour a Port-au-Prince en
avion, se rendant a Montevi-
it ll I1


L pueible. LS .jamiicainrs eux dec. 11 a communique la belle
L'information qui a paru, ] sont prets. Deja la All Jamai- lettre du President Vincent
dans notre no. de samedi 4 du ca a et6 se mesurer a MonteLgo- en r6ponse it la communica-
courant sous la rubrique la ne va pas au Lycee de J'- tre St. James, equipe chain- pel adresse au President Roo-
remieo>, ccntient des inexac- pionne de tcute File. C sevelt par ces Soci&tes en fa-
titudes que des personnel ren- Mais pourquoi done le Con- veur d'Haiti. Cette piece sera
seign6es nous demandent de seil de I'U. S. S. H. veut-il ab- certainement publice sous
rectifier come suit :En ce qui solument envoyer a Kingston peu.
concern M. Jean-Joseph Vi- les vainqueurs de Dolores au e
laire, voici des precisions: devant d'une defaite certai-| rs .- -
Professeur au Lycee depuis la ne? LES PRO JETS QUI
foundation de cet etablissement Nous reviendrons sur la SERONT PRESENTES
en 1905 et un des meilleurs le, question. 4 LA SESSION
ments des success marques de FXTRAORDINAIRE
plusieurs g6enrations d'61eves -- --
formes par cette institution, LE LNT. DR. BLANCHARD TI parait qu'en debors des
M. Jean-Joseph Vilaire a, en SERA JUGR POUR cleux contracts connus, l'Execu
trois fois, efus6 la direction AVOIR PRIS DE LA tif soumettra A ]etude dPe
du L.pee: etf ce sur son re- ................ OANE haimres deux p-wjets-dC
fus cue M. Large a 6t4 appelP wharf aux Caves et au Cap;
:': c1tte foncticn. L'incident Nous apprenons ino, o jin. un pr ojee .".r' A^Icol, un an-
su5rvenu entire le directeur et no Lieutnmant Blanc'hard qgi tre sur 'i permit de sejour d1s
lui n'a pu done avoir ete cau- est Medecinl d:.ns la Gaird. ot ,t.nhgers, etc. etc.
sP par 'esprit de prevention qui statioonai't a Jom1l. a
et do jalousie, absolument ab- mis en ,t:tt d'arrvst.tin t. -
sent en M. Jean-Joseph Vilai- sera jug6 par une Cour Mili- PILE OM FACE?
re. tairo your s'etre servi de Ia


Les intrigues parent d'aiW-
leurs, de la poussee de ceux
qui voudraient provoquer une
r"forme du personnel de cet
etablissement, pour en profi-
ter.
L'on croit que le Ministre
Vaugues, bien averti, pren-
dra des dispositions afin d'6-
viter la retraite definitive de
.M. Jean-Joseph Vilaire, pro-
fesseur de carriere, compe-
tent, devou6 a rPenseignement
et desintiress6, et don't la per-
te, pour le Lycee, affecterait
fAcheusement les elves, leurs
families et.pour tout dire, la
population de Jeremie.

,.., .-
L'Inut$ Tippcnhanr

Une penion scolaire
Irrp.habI^


cocaine.
Depuis quelque temps, ces
stupSfiants sont assez com-
muns en Haiti. Une surveillan
ce special devrait avoir lieu.

LA LOTERIE NA TIONA LE
SON 35eme TIRAGE

Hier, en presence d'une ncm
breuse assistance, a eu lieu le
tirage de la Loterie Nationa-
le.-
Malgre ses nouvelles occu-
Dations oui le sollicitent ces
jours-ci, Fhonorable Monsieur
Brouard, Administrateur de
la Loterie, lui accord toute
son attention, assurant ainsi
son fonctionnement normal.
C'est le No. 1221 gne hier le gros lot.
. Compliments aux heureux
gagpats.


II parait que la lutte pour
la presidency du Sdnat entire
MM3 Nau et Price-Mars, serq
rescue par une entente don't
l'issue est: pile ou face.
Voila, qui est .

COU RS DES CHANGES
La Banque ici donne centre
un dollar 16.10 frs. La livre
sterling est (1 4.82.

A VIS IMPORTANT

L'Administraticn do la Lo-
terie Nationale d'Haiti fait
savoir a tos les placiers de la
Loterie, indistinctement, qu'il
leur est intertlit de vendre, a
credit, les billets accompa-
nes de leurs souches.

Lae Dnceton,


Si, d'un c6t6e, la Police se
montre tres se'vrefau sujet
des reglements sur la circula-
tion des v6hicules, de l'autre,
il y a un laisser-aller regret-
table. Par example, la ques-
tion des phares. Les autos e
dimiinuent plus l'intensite des
lumnibres, quand elles se croi-
sent, et sur les routes, en (Ic-
hors de la Ville, oi il n'y a pas
d'blectricite, e'est tLrs (iange-
reux. Quand on monte, Ie soir,
&I Pt.ion-Ville et qu'on est du
c6tO de la ravine, on peut faci-
Slemenit s'y jeter lorsque P'au-
to qui descend vous aveugle
de ses phares.
La Police doit donc obliger
le chauffeur a donner Ie dim
ou a eteindre ses lumrnires.
Par ailleurs, ii y a les rues
A sens unique, of les chauf-
feurs pourraient eviter de cor-
ner sans necessity.
Ainsi autour du Cerele Bel-
levue, le traffic est des plus
simples, puisqu'on a deux rues
a sens unique. Mais tous ceux
i qui descendent cornent par
pure habitude. La Police au-
rait pu donner ces explica-
tions i ceux qui habitent la
region.-
1 _____ ^. -- .-


. :: .


a




. .


LACA$DIf1 I w V .ENTS PAR : 4,,.
. .. . ... .. .. --- -- ---- ... .. ...... . . . .. :. .




:. ..t. de vo:e p: .i .. agree s s te r fe ... ......


Is 28 c tobre 1933. sieur 'Gu|atimozin BOC & Ia

No. 9 pose Albert DUPONT par
...... . .......... ... .. .. . .. .... .. I.f'.. p,., + : ; '







I: : : : : le ministAr:e de Me. Ed'uard
1:.-Mercredi 8 Novembre Knol'l, notaire at. Portrau-
S. 1933; a 8:00. a. m., le Premier Prince e 4 Juillet 1929, o. d
Lieutenant Alexandre Moyse, | deux commandments en da-
..... Garde dHaiti, se presenter t des neuf septembre ml.........
au Pr4si dent 'de la mis- neuf c..... ent. .tre te et ........un et 14. e.. ............ ...
on d'E.amen. de l Garde, octobre mil ne ufcent. trente- ..
ia Caserne : Daytiguenave, trois, restss infructueux i t
Port-au-Prmce, Haitits, l Vet 3o. de detu jugements du Tri- Inst 1 :>
fet de subir son exanen pra- bunal civil dae Porta-uPrince ::: :: ::
lablement A sa promotion au en date des 9 juin .1932 et6 : :6..: .....i ue La;rrc-- Ti
grade immediatement supe- juilet 1933 passes en force de


rieur,
2.- Le voyage cidessus corn
made au Premier Lieutenant
Alexandre Moyse est neces-
saire dans le service public.
Les frais de deplacement lui
aeront pays conformentnei .
aux provisions de .l'Ordre (G,-
neral No. 12, srie 1930, o--
difie par I'Ordre G(en6ral No.
9, s6rie 1931.
3.-- A expiration de ses
examens pour sa pronmct-ion,
et lorsqu'il en recevra fI'rdre
du President sion d'Exameli de la Ga+rd, I.
Premier lieutenant Al'xon-
dre Mloyse, Garde dI'Haiti, ro-


tournerk a son post et
dra 8on service.
D'Ordre du Geneural
vision Vogel:


Thomas S. CL]
Chef d'Etalt-


de Di-


RJIKL
Major.

i iaig~s
[


COLLEGE
SIMON BOLIVAR

Etablissement
d'ffnsignement Prinmaire
et Secondaire
Rue Magny, No. 1113
(Petit-Four)
Telephone: 2897


Le College Simon Bolicar.,


don't les succes aux dernuiers
examiens officials sont connus,,
est I'un des etablissements
soolaires le mieux organisies
dt la'Capitale. Avee un corps
de profess eurs ecmpItent, 11
va se reniettre a l'ceuvre pour
former de nouveaux elements
don't la reussite dans la vie
est eartaine.
Le College Simon Bolicar"
a combine les meilleures .ie-
thodes denseign.ement et e .,


zi t I fvlL f I I Y% IN I -l 11 r


Schose jugee.
II O'e'a proceed le lundi que


F'on comptera treize novem-
bre mil neuf cent trente trois,
,t dix heures du matin, on l'6-
tude et par Ie minister de
Me. Edouarcd .Kenol, notaire
a Port-au-Prince, r'ue HoRux,
a la Ve.enit Publique, au plus
of-frant et dernier -cncheris-
sour do I'llabitation IHellan-


ger situee ah Boucassin, corn-
Hmune (ie I'Arcahaie, ainsi (qu
les 'Usines et aeceCsoires, cons
truc.tions gren'raleinent quel-
conqu(.es, Guildi'c I etc. corn-
pa 'e do trols portiolls conti-
gtios mesu.rant la pr'emiere
dix carr-eaux an Nord par le Chemin de
I'llahitation Mahaie au Sud
]jar oe chemin int6rieur et di-
veors t l'Est par divers et les
heiitiers Ambroise et "a
'Ouest par 'habitation Ma-
lin''e: la deuxienme de quatre
carreaux et quarante six cen-
ti.i,::-s bdrnes au Nord-Ouest
paij ei Chmi'nin doe Delva, au
Nord-Est et Sud-Est par le
Chonmin interiour an Sud-
Ouest par les heritiers Four-
raud et encore au Sud-Est par
Ws heritiers Afmbrouiso: Ina
Iroisieme measure vingt et um
ca'u'efaux et (quatro-centiemes,
LItne- nu No'dp-ar st par les hi
n'ri.' i\Amb'ise "t ceux d'E-
ti~o Bt ssuv-,in au Ncrd-
O I-st :-'.' Ie Chemnin (ui con-
duit ai rijtae; au Sud-Ouest
L;l, lC terrain (u littoral et
1au Sudl-Est par les heritiers
An 'roisL sivantt plan et pro-
cCs-'erhal de l'arpent.ur C(he
valier Deveaux en date des
ihx ntufi et- vingt octobre mCil
hurt c'nt.. (Latr(e-vingt sept,
enr1,gi-:Z'l: telle quo e a dite
zhaLtlt1on se pu'lsuit, s'6tend
e-t conipurte S1an:' anCIene ex
cup[ in ni reserve:
Sn- la inise A Iprix de huit
mille soixante-dix dollars, cin


iegig iuc.ue v imunc e .t" uL.uPnte-dieux centinmes (P, or
Flactivite intellectuelle. Ses .)(70,52) en c&e compris les
lteves seront des typest} 4 .pi-- dLre, des avftcats et ou-
.aits egalement prepares pour tre les charges de 1'enchre;
la vie pratique et pour pour-1 A la requIte de la dame Eu-
suivre les ideaux les plus eIc- ,gnie AUDAIN &pouse Albert
vts de l'humanit. S'il ne for- D L ONT, dument autorisee
me pas de businessmen, rates de son mari. propri6taire, de-
au point de vue intellectuel, mermat et domiciliee A Port-
iI ne donne pas non plus de au-Prince avant pour avocats
ces reveurs, de 'es ideoJc-ups M-gs eH A li,.i at I AI, A n..


incapable d'action,
Une solide instruction et un
sens droit: tel est ce qu'il in-
culjue a ces hommes de de-
Main que vous le charge, fa-
milies, de preparer pour la
dure lutte de la vie. Un en-
seignement classique irrepro-
chable,* avec une dose suffi-
sante, n6cessaire d'ailleurs, de
culture scientifique; un en-
seignement moderne a base
'ationnelle et qui n'entend pas
rejeter la culture litteraire:
tel est ee que vous.donne le
Collfge Simon Bolivar.
Le registre d'inscription et,,t
cuvert tours les jours a par-
tirde 8heuresa. m- : : :

,, -iv A 4 6erire Remington
ine^s : calctiler Dalton
') a: ppabier carbon .
: : ': .. .. ... ... G .
:~~~ .| ...: .-::; . ...... .:...........:. .


et domicile &lu en leur cabi-
net, rue du Centre;
Contre le sieur Guatimozin
BOCO, proprietaire, demeu-
rant et domicilie a Port-au-
Prince, debiteur hypothecai-
re, ayant pcur avocat Me. G.
Laroehe.
Pour tous autres renseigne-
ments s'adresser a Me. E-
douard Kenol, notaire depo-
sitiTh du cahier des charges
ou aux avocats poursuivants.
Port-au-Prince le 4 Novem-
bre 1933.
Les avocats poursuivants


o o A LEXIS,
Hubert ALEXIS.
. i = . ... . ... .


St f..


133 Admiivo:s aax lUi A"/I imciE
"hiwlotriqu elt I'hilosophi e
...... .. +. A m e 927 1933 ... ".
1Ans.P1927 & 1932

I4PtabliscAInt e I t sOs tSeSues a Sa discipldil
cellente intthodt kcniseigiietrcnit, it 5A litIn.
ganisatirn. I-nsionnat nico tits de 5 A 1.2, Cours i- ss.iqiu g6nrat, I. l.ns
reIs. Course d(I Sv inl.)actvc o. ('v !nI tcalbilitti Al


Le ss. POINT St . :i, : -.- iI Pol t-au-
Prince Je 11 Oct .}, ,. ,.:, .
Le s6. POI. 7 il k- 30 Septem-
t bre, se I' : .. ... .: via les
Sp ,rts ia!., ,: \.. .. :..r., -;.: ^ A lan eda,
i San 'ranLc s ::. lro Co-
lombia, K O -. : .
Port-cuu-i-P incc, lu T U:L-;re.

A.. DE .AT'TEIS & Co, ,


< res et les plus. 6coni-omi
CREME GLACEE
SUPERLATIf
Un product nonveaupi |
le cede en rJen aux meii |
marques des Pays diEA
ou d'Amerique est offitl
public haitien parTU'Us
Glace de Port-au-Vrin |
tez cette demicieuse
vous serez convaincutA
Faites une agr6able'
se a votre famiille en-a.p.
tant de la aCreme
p e rta tiv em p o u r le : d e .. ..
Tous en raffollent .... ..
ENTREPOT
FRIGORIFI
Nos chambres, frolde. at
6te recemment miss &: I1
et peuvent recevoir n'i
quelle quantit de vi:
poissons, de I6gum ::


., .i Essayez la "LANME BLEUE"
et voyez par vous meme.


R Pn;4 :ar.r J 1' M'X WELL
'Tout pquet de "LAMES 16"9 kt Ri ub!hiie
BLEUrS-GLLrTrE uari n < vo- 4rice
P a leprn -o H&ne King C.
Ciliate sera p,, trfi, Wi flates.l E v.
... "
-. . .. .
... .........- ;.-.i. ...


L'Instifut Tippenhauer
Une cole id4ale TOa: lR
Uhe pension seilaire -.. ..... ..
: I.rrprochable, .I
. . . .. ...... ... ... ........... ......... .......... ..... ....... .. ... ... .... ..


. . .


......... ................ I .. ............. .. .. .. ......
. ... . ... .
-1 .- ...... .... ............ ....... ..... ....... ................. ....... ............... ..... ...............
.. .. .. ... ................. ....... ..... ... .. ........ ....... ..... ...................


...........


AWAS-dw,


vp a 91-- hm


'41= ,--


Piz-fs-l -


I


i
(
j
F
!


A 4k i L*rlr'I-IL- CI~-LI





A


-, aaaw -W W W V WAWOsI TI


Par COMe. R dlo
) i


YORK.- On rappqr-
les deux puissantes li-
navigation <
,te Star> sont d'accord
s. fondre en une seule
le. be principal ob-
cette fusion est de trou
nmoyen de terminer le
~gant de la Cunard Li-
M repose, inacheve, dans
-SA de Clydebank.
xxx
S AN FRANCISCO.- Vou-
r6tsablir un record de plon-
pour les Etats-Unis,
ris Hansen est descendu ah
1pieds au dessous du ni-
wade la mer, au fond de la
ted'Or, A l'entree de la
biede San Francisco. A cet-
rofondeur, ,haq.ue pouce
de son corps supportait
Impression de 120 livres.
xxx
WASHINGTON-- Avant
&commencer a acheter de
lori l'etranger, le Go()uverne-
at amLricain a pris soin
dfeposer aux puissances in-
tres$ses que les efforts de
iooevelt pour faire monster
.prix de l'or sont un effet de
situation international et
uSontqu'un aspect de sa cam
FPne pour une hausse gene'-
rie des prix. 11 leur a done
'assurance que la measure n'a
ti prise dans aucune inten-
ton inamicale.
xx-x
RLAGENFU'RTH.- Same
disoir, ccmme le Chancelier
Dollfus s'6tait rendu h Kla-


I genfurth pour lire une adres-
se politique au radio, see ad-
versaires plongerent la ville
dans l'obscurite et firent sau-
ter plusieurs bombes en di-
vers endroits. Dollfuss lut
quand meme son discours.
xxx
BERLIN.- R4pondant aux
declarations de Goering en ce
qui concern les payments
russes, I'Ambassade Sovieti-
.que a declare: Ces allegations
sent des actes de grande im-
pudence, qui s'expliquent seu-
iement par le fait que Goe-
ring 6tait extremement exci-
t6 et incapable de se econtr6-
lerv. Elle a ajoute: < I demander t n'importe quelle
I maison de commerce alleman
de si chacune de ses traites n'a
pas ete pnyee promptement.
i Bien que notre chiffre d'affai-
res avoc I'Allemagne attei-
gue des mill.iards, nos maisons
n' onit jamais faith d(faut une
scule fois.0
. LA HAVANE.- Des bom-
hes continent a faire explo-
sion en cette ville, tandis que
les troubles ouvriers aug-men-
tent. Ramon Grau San Martin
semble decide a demissicnner,
mais ses partisans, en parti-
culier les tudiants et farmne,
L refusent de le lui permettre.
Carlos Mendieta et Manuel de
Ces.pedes. le! deux plus in-
fluents leaders de P'opposition,
ont dit qu'ils refuseraient la
pr6sidence si elle leur 6tait


I offerte.
i PEIPING,
to tres Apre,
se, avec le c
sieurs pieces
de, s'est emp
Funing, qu'oi
dits depuis
800 bandits
les autres o
Pendant le c(
bandits, le (
Tsu avait of
mais la polio
commpte de s


e Corrapoidmuawc Ar






-Apris une lut de I'Autriche et qui est centre Hi tler a prononc6en c ttVi :
la police chinoi- ele.> Parlant diu problem du le un discourse 6lectoril dan
concours de plu- travail, il a dit que les ou- lequel ii declare: tL'A1enimiA
d'artillerie lour. vriers doivent savcir que la gne ne' e mele pas des affal
are de a ville de nouvelle Autriche sera difi.e res intrieures des autres.
ccupaient des ban sur une base chretienne, ce pays, et elle attend d'eux
cinq semaines. qui signifies un systeme qui ne qu'ils ardent la mme atti t u-
ont ete tues, et sera ni le liberalisine capita- dea I' egard ..de ses affairs in-
nt pris la fuite. listed, ni le socialisme. terieures 1 a affirm tune
)mbat, le chef des fois de plus que son pays d&-
Seneral Lao Hao xxx 1 sire la paix et 11 a.fait ressor-
fert de negccier, WASHINGTON. Six e6- tir combien la Prusse Orien-
ce ne tint aucun tats, I'Ohio, la Pensylvanie, tale est expose a une inva-
es propositions. l'Utah. le Kentucky et les sion.


On croit qu'apris cette ecla-
tante victoire, la region de
Luantung est definitivement
purg'ee (du banditisme.
LONDRES.- Une confe-
rence de de 16gues qui repre-
sentent 150.000 juifs resident
en Angleterre a decide de
boycotter les marchandises al
lemandes tout Ie temps que le
reich refusera aux smites qui
se trouvent sur sen territoire
S'galit& avec les autres cito-
yens et les droits politiques.
xxx
VIENNE.- Le Chancelier
Dollfuss a announce qu'il va e-
t"e d6sin6e un commis.saire f6
On..il chav,-r6 de rechercher et
d'eliminer de I'administration
puhlique les autrichiens qui
ont des sympathies national
socialistek. plo affable et pacifique peut
perd"e' patience a-t-il de-
clare. Le temps vient
o 11 n c u s determinerons


deux Carolines, doivent se
prononcer domain .ur la pro-
hibition. Si trois d'entre eux
.e votent centre le regi-
me see, ce dernier aura vecu,
U ,pres un regne de treize an-
nees dnvil'on. Beaucoup d(e
personnel cir ient que les anti
Sprohibiti( nnistef 'emp,(ortt-
rolnt (dans les six etats, mais
d'autres croient qu'il a des
routes (on c' a (tqui con(P)ne.. a.:.
Caroline du Nord, V'Utah et
xxx
JERI'SALEM.- L p.lie
supposed quie ]a an:-< cese n:9;-
ricaine Juan Wi.tc.'s et '.m-
ploye du (ouvrm:ement do
1'Inde dort leo eadavres out 6-
teo trouve' an Mnnt des 01i-
viOers ont 4ti tuie; uceidentel-
lement par les dmezntiers arn-
bes. Les rdeux cnr]lares $-
Sair't c> "'vn r nei'e 5 dc troi S
balles. Jean Wintr;r s'inre-
lait de son vrai nom Carol
Von Niederg-.e saess.


xx v
KANSAS CITY........ George
Me Gee, l'un des ravisseurs de
hi petite Me Elroy, a aceueil
li avec un sourire le protonce
de la sentence le cendamnant
k I'eniprisonnement a perpJ -
tuito, soit qu'il voulut de611er
le tribune! ou qu'il se rejouit
l'avoii' &chapp6 i la chaise e-
lectri(lue.
XXx
NEW-YORIK.---.. La eompa.
grnic. c'omIr"e1'(ilC <
pul'lii un ,, rnrainie do la si-
tuation financtiore rL.sse qui
ntIre quj p(cill' 'nnc en
c(,u( '. 1 i.'s Prvc d: int Banque
d'itat do I'l.LS.S.R. a attoint
48 millions de trouble Pour
le. huit p"r'mie S moist de cet-
te ann6e, ITUnion Sc vietique a
on une baloney' di commerce
favorable de 81 millions de
roubles, peors ou'en 1932, la
balance defavorable etait de
212 millions de roubles.


AA- s "L- -llm na1fmanemme


"Wa r -ein iiir


Herpes
Eczdmas
Psoriasis 4 .
Constipation i
Boutons
Furoncles '* ,. .,
Ulceres

Depurez votre Sang
par, l
CUROMA
Yotrt 'ang rst imp;A. 1t charrie des scor)ne, des
totttt's. doti il n'a pu so nebarrasser. et ces impu-
retc. tra4ctuikent n- itrritations exterieures, en
Lbo.bs, s dirsagrrnbles, si doulourrux souvent.: clous,
furoncl, s, lolitois t ux dernungenisons insuppor-
tabIes. (..r snt enfin t. ulceres, les tumeurti e t lea
fihrount'si qu survienennt sur un orpanuirme empoi-
0onnr" inr un uJig viric'. On penl eviter init cela ou
Ve1 gucrir rApiefritcil par une c-aref an CUROMAL%
Ue't In mn"lifio lit plus simple, In pins normnalt
et I plus sciclntiflqie, qui utilis tles vertus de pius
dt 23 pkantes -cormuTe rde nos prt et de.,s nimle-
cinsdr'intiquin, mis lont M. GnAU'D,pharmaclen,
A, paer de procldes mnodernes, rruTi rls suc< dans
une lormulee Iqui ltd a rnti des antnees tt'exliriencca
ct dle Iravail, 1,e succ~s a rourotiiic srS efforts. et le
CUROMAL querit Tes Maladies de In Peat, Ecretiias.
D)artre, Psoria-is, Demnnnitraion',. 11onge Furon-
clesBuiloui,Ulceres, DouI.curs.dui entre,Age critique.
.e trnnilenritt con;prennnI t1con CUROMAL arve bc.itc
plJule gratuiltc el brochure vplictv live,. Tout tca bir'les
pharniadcl. Prenare pnr le Ictriur G1RAt'll. phMra'tnlert,
Jratoircs dut h.'ne.8 ,Fie intl. |I A ON-Ot- I..INS I -51e ltru..
bepvt 6 1'oi-ant-Prince Pharmacle BUCtI


plus afraichissa le,


La meilleure


coca-cola


A VEADRE
Meubles pour Salle a man-
ger Table-bureau Fau-
teuil Morris avee resort.
S ad(resser an Lieutenant T.
Viea el ,Avenue John Brown
Loaue t a proximity de l'H6-
tel Uloffsoun. Telephone 2593.


Reparez vos machines
a ecrire, a calculer
Phonographes, Chez Rardolphe MICHEL,
specialist en la matiere
13 annees d'experience
Service accelere
412 Rue Pavee. T61. 3497


bP'rIUMR'4=hiHJPDIIIvrJF"W LLaar r


Le fai l est in.contlesltable


La Maison


LE


ve Joseph El


Saieh


ANGLE DES RUES MAGASIN DE L'ETA T

ST TRAVERSIERE
PORT-AU-PRINCE, HAITI
fait le plaisir de porter a la connaissance du public
s lea Ville de Province qu'elle tient toujours en
us complete assortment d'Artieles et de tissues de
we nauveaut.t
NIOuvellement constant de sea eommandes tient 1
Ojours bien garni et tres frais. Ses priax! Ah, que-
idare !
I. prochain AVoyage a la Capitale vous Mtes eordia-
JIitiMs & jeter un simple coup d'oeil. sur la vari-.
articles ,'y trouvet '
"5 .. ;- '.
., ,=


c'est


la


leures, varicles


vast


territoire


meilleurts ,terroirs.

%cesl ce qui fail


(le
'It


( ca'i1es


rellnissai i


nteil-




1 les


SOIl ari e


: i rs 77uvell du M4x x' fl
...:..... ... ......-..... .

nl. Nan ...... .-.......
.. ... ......... ... .. .. ... ...... .
..A. ..MA M,: :i:. .. x .".::x ,,.::..


RHUM SARTHE


quintessence des


Goutez et Comparez


AWI -F


B~8~ea~9~a~a~E8~x~-e~ IB~B~k~a


MW-P-17-


b


\


I .


B 0 %,
In doi&L am AD _,&WtIML
AM Im NV- MY MR
IBM-on alamom
luf it qll


Supr me




.N OATH...A L.. .....





S...... .. s de St Louis .i e .6.. e. a : .

tenweek est Iamonier, orgaA voqu s en AssemhiAp Gtnra* LA TE/TA T/ON
CHAUt .i. ....tu.e ande .. d ..ha... ldi 13 N.ontrer u tvec Ltwien Dals...a..a& Ciwtdia Viotriz
......... .... ..i,^ .. ..... .. ... .. ... n t*T ..... ... ......... ( : : :I







1Rddacteur en Chef: rit6, Ic m rdi, 26 Dicembre I rant Ah .h.ures px.cises de ..... Thtt.e .
MA^' RCEAU DESINO prochain, au profit de Ia Cha- ::apre~smrid-
Adminiatrateur; pell, dont achievementt est Merered:
... ERNES.T BONHOMME d'uh.e pressante n.essit. ORDRE DU JOUR: Reprie d rand:chef d.uv P an
.26 Dd.cem re, cest ine da- ...'t.:: H:.. ...... t.
+,- ... ... ........ .....--- .----...------ ... ...... .. .................. .. .......... ......... ... ..... ..... .. .... ......... .. ......... .. .. ... .. "- ;- .- --r . -1




: te a retenir! Que Thaeun ap- lo) Validation (: -iadab4- Aavoc Gby Malay, Andr& to n ne ChaeV
-.-...porte .son ob.le a 'oeuvre des 2o) Sanction .des .e.i..nents D.i hose. .. I
BOITE AUX LETTRES dams de St. Louis de Tur- : genraux et :rglent:.s
geau. inthrieurs; Entr:e 21:BIiacon-:t tLge 0
.. .* '.. ....'..."..........,.." . .... ...........- .-- -. .-.- ... . .....:.d..- .-.. .... .... ....... ... .. -....-...-.... .....:. --.... ......... ... .:.: ..:.. . . . .. ...... ...............! .:.. .. ........: :: ..





A IM.-- dance J'ud
:::: ENCORE UN ACCES mb o) Questios: d.iter. t ge I J -N. .-- .. :: FAN' LA TUL1P,
S: Port-au-Piince, e 4 Novem- ... : .: ::e::: :: AitnSmo Ghira ...
bre: 1... DE FIEVhE : Port ince.le 4 Nov:. a: -: --y -:.-
Au Directeur du Journal bEe 19F3. IaeEiRimraPNMJo!"^ NMTI
En e e maria sunt fruent. Sns Mar ONY. ... :.
M onsieur 3e Directeur, Are tre s graves, its s" nt toujours ...... :e r. : : :1 1: :::::: : : :: :::::; .: 1 .: :.: ...
II a paru, planss I6ditiof n tr3"s ponib..: on en sort brise, iner- Secrt ire G6neral. La belle opci:Ue purlant : : ..:::::::::: .:::
d'.hir d Haiti-JournalI, un te- sa s app "it sar: fw:c :A :: : R LA DOUCHE : ..
entreilet intitule La epil- Apres in accs de tievre, faites -- ave:.
blique i)oninieai( protge commC M. fal M..., d'Oran, pre- ReMERCIEME.TS Alice Tisst, Nicolans itm ky et Paulette Men
ses nationaux. dat lIu1 nex doe a -ORTIANE. Et come : : .E ntrFe 0LA0 .Ba 100
est Poit pau'nu pulbe 4 N u- ...i. v.os direz : M. et Meai Tr jj.nj Ad ien A- "
t "p)r lI (' 1rps I"islati Do- ."....s forces, qui 6taie. si lo et leur tils rard T s autrCS .. .. ..
n u.. n ia n i c d o i J r alban t ., .. air, n.t a rn ves pre s- p a re n ts e t .k.rs alli .c.l.e r-.. .:
olligateion ai touteS ls en[ q tou de suite. Jae si n u ls mainte- r"cint h ien sijtncrb ment InsI R nA It .. ..... ....
.d .... ....!On.e l


prises industriilIes, bg1'ricIles,
eonmeicials, eRtc.. d'avoiV l des
ecmploy6se (idon inic t0lini la
))roport.it n dc (- o o an min S,
avec les 1nr Imcs salairts qu
les etrangeor. >

ri\'e dr \re a l' jm def' pro-
L' WIf.i l%, t i, Sl Mcit-il I'lk : F-

tectioi n I 'avau l ii u in ii, -

I'l'lxtd til ".' (' ast in t.e'v ir'
ilript)i U\ iu i ni1 .0,a\Cili-
mn1 t cd Iim91 r IL'iI .ti! t '' -

tV aI x it !itW'O 1 IT p u\enl-
tI'oP Vfr (ii la 8U X C^ ni
(Vt.s f.nctiion(.l o" t il. \ (

p c -saillnc. ui nw& :' i.1 pr -
telnd. nuand t4u tats C-
vilises ap"'uliqu :e ,' tCi&tpuis (,-
"i d
flCtbiCUbreSt aIn i'9 (75 l'ti.& do
])puivt tioll, et 0L 1o e si 'enm 'it
le' haitirlo ? P } 4 0 r i J1.iIt' IS 1
p at'ti et I n nti. i t -' a.I a r''.
Les chance] lelsi I'.i. t tiil'res
xaSi t 'Q IZflazCt'Al I }I
I(' itp1V }t S i- .-s

Quci dlipl1{tlnil ( i L l se

1116.eral ILeon I.d s' iapha.;

Natui're lvinet'Ll 1i faudrait
favoriser le puS pissble 1ii en-
trCe, an Haiti ds iipitaists,
(1tr5 ilt, idSet os, tem do cer-
tains proh1ssiunne. (s O-
ments-la lfHlt'ili)UE1ent d1ne
uijnjie ettCnleC t' Ia poSoIpt-
ritte des peup s il s, nu, s so -
Esi''nt. prr-eiCux.
Lue Gouvernement nu doit

grande peitie ( viIa jeesse
haItienne; cC4t e e leuuesse oii-
ve. mans ardent. intelligente,
patriot, bien prepare. et
qui no demand (qu'a pouvoir
vivre dans son. Pays, dans la
Paix et le Travail,
Esperant, Mr. Ie Directeur,
que vous donlnerez publicity a
la present, je vous remercie
bien sincerement.

,. GAROUTE.


LES PRIMES (NESTLEf

Contre2 douzaines d'enve-
loppes de Lalt Condens#
Nesttt que vous presenterez
en nos Bureaux, nous vous re-
mettrons un utile cadeau pour
routes families.
II suffit de detacher les en-


veloppes sur les ferblancs de
Lait Condense Nestl et bien
tot vous aurez 2 douzaines de
ces enveloppes que. vous echan
gerez contre le petit cadeau
qui. vous fera bien ::plaisir..: .
' -S'adressera h '- ::: :.


. '9^


/ I


SL. Pretzmann-AgrMerhotm


& co., Agent


:MiUla.t sUr pieds. J'ai repris mion
v lr;ivaiil coinim si nren ne s'etait
K ItSS' i.'t mia comI a':sce ll(c'.e e i (ate(
. Frapl idtl oU ju'ai |p1 iIe A y croire.)
PaitLLtidt'e&l- tst 'c,1n valt'scents1. pre-
"ne .)I- 'IAN'IA : v,,us y trouve-
) I" I'a I'A'Ni EI, (it fsore-s notuvelles
. s! .r'.icctin d'tii re ablisse-
ruiil tLiC iarpidie'.
H T()1" I'lAN I e'st le p)11. plisisanit
',' ,I-. li at ; : Lr .cr(,e par : ,Si ctncel

I')RjTIA\NE \ s trove dans tou-

i.-..ia-P-inc a 'A a Pharmacie



A VIS COMMERCIAL

1I e- j FOrtC aI la connaissan-
., ,!ti cLmn3mrc VOen gneroral et
des aimables clients de flm-
primerie ,Vouvelle en parti-
cu''er que Mons4ieur Kleber
DemlOnau est soul charge Jde la
l- f. i [m]pildmerie.
-n i'o. rie quoi. nous don-


',onn- avis ui ri d
I 'rt-al- rince, le

I.:' pruprietair 'e,


Iroit.
3 Novem-


Joachim DUGUE.


vrc',nds Per's UI St. -sp it,
les amis de, Pirt-at-V 1 ine''.: ti
Cap, du Bor1I1'e, d St. MN arc,
du t Limb, dIe '-t uav0, (de
la Grande IR.ivi.-e i ui lu.r' t
temcign6 leur prW,'u:. in:-
pathie l'aoecas.--:t d n i t
de leur- regrettu 2-i'. ,
free et neveu Y \ti";.n
dit D ady, et Ie i... C 4 -
voir l'express;- i -
fonde gr2atitu(1


LUNETTES


\M r. Izett I *L. ti-
F. B. O0. A.. I.
avant r b i. '



partir du 9 Novn
rant pendant ).u 4 '
avec un assortimnt com
de lunettes- convenabl
n'ilmporte que, sysir:,:
Pour plu. s amnples .. :-I :-
merits quaniet _aux ('a:i ,. >
dresser a la -maiso /-'' "k
J. MAnRTInc. GrInd R.. .
Ports -au ,- P nI,1 11 .1L


.A t.Ltf. t J -......X...........

salubrit de votre int&riem:
. . .......
La salcte est dangereuse! Elle content des imp 'ra
qui menacent la sant6 de votre famille, U et
donc prudent d'acheter toujours le Savon Carbolic
Marigold. Sa mousse abondaate purifie,: en m&ae
temps qu'elle nettoie. Pendtrant dans tous les coin":
oii la salet6 se cache, la mousse du Savon. Crb- "
Marigold aide A conserver la salubritt absolute dc vron
mason :

..............
















.. ...... 1
Rn~iaWbm & Sna U d. Liaw{o, An .e.tg. ..*;;
o ne- -t .. 4. Cm..M T ....... ......


LA LTR






...41b vue-- -o -


La Loterie Nationale es
.. .. .. .... ... ....
.. ... :::2.....


Une institution hautement humanitaire par la niultiplicite doeuvretI

se propose d'aider. .. :

Une chance de bien-&tre offerte au homes de toutes condi..ons de .to ..

Employes, fonctionnaires, ouvriers, artisans, salaries de tout

gens de masons domestiques sans grever leur budgetmoyenia C
.... . .. '. .. --^
gourdes, peuvent gagner G. deux mille
atrons de commerce, chefs d'idustrie,n parez faux nsuffisances de vente4 par I'aha(di
qui vuas libp re du s nid des e-cheances ... ... ... ......... ... ................... ... ..
Sdecins, lngnieur, Avcats, Sdate rad. :Dh gtaire d e ck ntnrs i
gtalite, Journa stes, DONNEZ bEs cm VOTmreA UTEt A
--.: :.. .. .... ..
Shatezlhi.j Auein s ie n achetaut lbi de LzL
... :+:... ed cm s l gen eurl--.:-.::A ~ ts. nat ars Gr ads [)i ait res'd .-i, :-+,:--:-:--w .-:.--.-:-----. ..,::- :::::;:'- :::f::aA


:1
-s
f t'-
*:, .
i ..
-x
#;;*;
!.
(.-i-
.. .


K


.. ....... ...
... ....... .......
... .......... ..
..... .. ..........


: .: : ..... .: .- .. . ..... .. .:: ::: : : 1
... .. .
. . .. . .. .: ... . . ... ........









PLAC* AWAUTR,
..... .. .. . ...... ....." ." "." .. "-: .- I '.H R. 1
i ^ .L,, : 7 i ; ; : : : i ..: .: .' .. .^.. : .':. : : ': : ,,. ..... . . *' 9










a t ii'g.. :.e. Ports uro':en."
tor..---- I- --o- ... -. -. ....ork prenani t fr& m
A WAU I n .u. l a.e 1r .c r ..... .. ......... .........r e ." ....... .. ..""....... i........ ". "": '
.. .l .. E. .A ........ ...... .. .... .. ...... : ..... .... ... ........... ....'....' ... .'............ : : ::::






..d.i..r. a .^ t : du c:.nmc.". *' : :S. ::GUAYAQU
a j j ................................... 'P .p .... ...
... .. .. ... ............... ... .. :. : .... .... ......






4t.a Panama Railroad Steams.hip"Line a 1...'avanta.e .an- :. ..a... a .........--...i.
r.acer.lcs departs 8uivants d New .York puur .Port.-au-. .:. .v tre pon..... ...................... ....... o.g.n .

1933; s s



FtHes ne .i p our...ece ament ..u. de o hate frigorifirue .I . ..:
RT DEN. v ARRiVAGe s A PT-AU-PCE. L ...OMAN.t... 1 :.m
I,.a 6 Sept. 1938, ... 12 Sept. 19..... [ ..




'i Cri stobal, .ni ie : :: : : .. ............... :19
-F. A........ ..........19...... .e1 O 19.. ...i. ;d N .












S.B.res e nt ra le 10 Octa 1933, le 1 5. Oct. .. 1.933 .u Port-au-P.ree on ...... ..i ..
... n oen ae t Oct. 1933, I 2 Oct. 193 -:::tendu Ie 6 Novmbre 19
... .. ... ..... .... ......... ........ ........ ... ... ... .



















.S. ay a qu it, .e 3 i O ct. 19.33 1 6 N ov. 1933 i .::::. .. P a oo m bi
I.. Cristobal, le 8 N ov. 193 Ie 153 N ov. 1983 t.. .. .C.. 1t o.. :.imte
..I e .. ... 9 3.. .. .... ... .. ..... ...- ..-. ... .....


-o ....... ... N o v. . i'. w -f : .. "-".- -. ..............















8,8. Buenaventura, ae 14 Nov. 193, 1, 20 Nov. 1933 ( a'ae111 tbl
. Ancon, Ie 21 Nov. 1933 Ie 26 Nov. 1933 .. pregnant .t assagers e
.Guayaquil, le 28 Nov. 1933 Ie 4 Dec. 1933 i............ ........... l
.. .. ...ist e 2,.. JpI ie e2 tpc vpcr lCOLOMB..












S PANAMA RAILROAD STEAMSHiP LINE, a i. y 7 d retour des Port
avg, r ] 0 O .. bivtnbr e (, .i.r.... .. a.


L ordonnance par excellence
'a suivre au coucher du so
Au coucher du soleil apres une journey
travail assidu ou d'exercice violent, Por
nance la pits refraichissante est un g
ver e White Horse Whisky l Pea
soda fr pp6e.
Le White Horse Whisky supprime la fat
et ressuscite l'energie languissante. Ses
:ttes r6paratrices et sa valeur digestive
ie Wconnues des sportsmen dans son
d'r ghie ainsi qu'% I'etranger.


S. HITE. HORSE

...... W HI KY


, .


y iiue ti

c est a seulefa on pour nous

de reussir
,U % ..., .. ...J I


V.:




S. ......










2.............


t ...






t..
, ::" .
t""
i..


%1 ..I.. .L W vALIte
Kingston est attend U. Port-i
au-Prince Ie 9 Novembre 19383
en route Ie mme j'cur ..po ...ur
New York direct, pregnant:
'ret, passagers et male.
S4LE0.:


I ~4~~d '~&?~ 0r- ~ &. it I4%9' Zl V -


Ir~


VAPEURS


Medea
Orange Nassau
FJora
Astrea


QLLAHIS


S<--, DEPART DE NEW-YORK

DATES


20 Octobre
27 Octobre
3 Novembre,
10 Novembre


Arr


Stuyvesant .17Novembre
..................DEPART DE NEWYORK POUR TOUS LES PORTS

Amor 27 Octobre
Luna 17 Novembre


leil
e de
don-
rand
a de

tigue
gotal.
sont
pays


ive &a Port-au-Prince
26 ctobre
1 Novembre
9 Novembre
16 Ncvembre
22 Nov-embre

HAITIENS

~


' DEPART POUR NEW-YORK


Stuyvesant
Cottica
Van Rensselaer


8 Novembre
29 Novembre
20 Decembre


DEPART DE L'EUROPE


Orion
Deucalion
Un V.eur.


Ctaque semakie int


de Hambourg d'Amsterdam
30 Septembre 4 Oc'*.
14 Octobre 18 Oct.:
28 October 1 Nov.

DEPART POLiN L'EUROPE


xapeur pour l'Earope.


Arrive it F'orlt -au-Prinee
28 Octohre
S 10 Noven''"r~
' 24 Novembre



Ttzphonez au No. A455.


C. F.


MADSEN,


.. ... ... ...
-------------- ..... ... ..-.
...... ....... .._ _ __. .... ... _
./
------ ...I.... .
Ivor" -1-117. /I...... u
.. ..... .. .. .. .. .. ... .. .. .. .. ....... ......... ..... .. ................ ... .. .... ... .... .... ... . ... .....




5S"
. . . . .. . .. ... . .. . . . . : ... . . . .... ,
.. .. .. .. .. .. .. ..... .. .... .. ..... .. ..... .. ..... .. ..... ...
.S i .......... .. ......l i. i
.. iI: / i iiiii .. .......... .. ... .......... .... .. .. ........ .... ... . ......... ... ...
.. .-.. .. .--. .. .. .. ..""- --. .- -... .. -- -... ..i
.. .. .. .. ........... ....... ......:. "...: :>: ; "
.................. .................... ..................................................... ......................
.........i ..? ...." ..': ....... .. ...
................. ..... ............... .. ............ .. .
..... .. .'..... ... ... ....."::...'..' ........... ...... .... ..:.... ....... ....."
..... .... ..... ... .:: :
.. ... .. ..".. .""... ........... ...... ... .' .. .. ..... .....
.. .. .. .. . I.... . .. .
................... ......
""' % .... ..' ..... ."". ...". ".
.. . ..... ..... .... ....... ......+.........................:................
... .................. .............."..........
....... ...........,."... .. ... ..
.. .. ... ....... ................ .. ... .. .. : : : ... Z Z Z : "
.. ....... ..... ....... .. .- :- ................. .. .. .. .. ..... ... .. ... .-... ..-.. ... .. ... .. ..
S .. ..... .. . ...... .
.................. ........
% ._ :, : ,. :: ...:, .: .. : ; :.. -'... .. ..... ..: : :iL : .....T ..- .:"' .. .M .. "" ........ .......... .. ... ... ... ..... .... ............... .............
.:,2 ;, '.''. .-i. : .'.....-. ....... ...:.....:........... "..'.'. '..... '.'.'."............ ....... '..'..'.....
...7 :top .., :0. ,: ,= .....
.... ..... ..'..'.''.. ... .. .i .:


Jas. H. C. Van Reed,
Agent Genernal


0/


-r M kCs t4i- *tq # W hlt


p A


: : : :






C NE-A"R4MOUNT

., -"' t


MARDI, 7 NOVE BRE
En sobir populairev. i 8: $5 ho.
Le film d'une grAnde ,
cantatrice
JENNY LINDh
(une production Metro-
Goldwyn-Mayer)
avec Grace Moore
Prima Donna dui
Metropolitan Opera de
New-York
et Andiri Luguet -
Andr6 Berley
...un film d'enchantement...
...l'amour de deux grands
artistes...
La Prima Donna dans les
airs de la cFille du Regimehnt>
et de ...
MERCREDI, 8 NOVEMBJRE
En soiree anglaise. 1 8:15 As.:
ThDe most t alked-about actress
in A\ nem'ica
Katharine Hepburn t
in the, pe:,son, al story o,' .
nilliolns ;ugt heS.
(C IRISTOPHER STRONGn(
She t ied to sat isfy l)-
sin' with speed aund t Ilills.
alId danger'..
...w hile s 's vw itl ii
helr comnll aled ove and uo-
the i- ...I
'She lDrove )i t ,,{'tt tli}, devill
.-. blut th ,ie d vil w' on !
.JI'I)1, 9 N (\OVIK,1. I)I iK
1, soire, h 8 :J5 hAures:

((LA 'E.WI. (tine production des
films '. .1. I).)
,rei iS'aI ( it I : -1i ,I a u ilin
d\cC' t l x '."' I & I;( I' t ix i i ,I

S..,l t J ,TH,( I ,U I k W 1 1,...


saints et (IC'' p1-us 'a :ssm in-

d V2nX,'V AI i 0 \').
En n., diao :;: I S .
S1ai e lt, .) 4 .
du lhdi re des loNuf'Ies
P.arisi,'ns
HRt^ 'I'." ('l nl t IEd n
(tin Iihm PU.;r!Wmount)

"\ IC ATmT I le c,'
J Alubr1 :\vneu Ii

E n S. ,n M I\,I l.
,e b7 ,Troi i^


i iVent dans I e e L) 2 1.n t'1
,t cos I .polite dc M~ ontlpar-
niSse et ont se (Lde u 1nk1 t in-
tr'igue S(1ntii .nit itUt,, alerte,
lgere et tendr'e. ..
Le Jockey.c le Dcnmeo, cle-
bres dans le mondce enttier, i-
delement reconstit ues...

LA DISTILLERIE
L'U O ION
Grand' Rue Port-au-Prince.
Annonce ai tous ses clients
et le Public en g6n6ral, qu'el-
le a recommence i travailler.
On trouvera toujours le bcn
alcohol extra fin ai un prix de-
fiant toute concurrence.
L. G. .JOLIBOIS.


Defense de Boire

avant d'avoir visit la grande
varie6t de Vins, Whiskies, Co.
gnacs, Liqueurs, Sirops et le
Rhum d'Haiti
que vous offre la maison
Alfred N. Cooke
Vve. S. Archer
Sucereeur
1912, Rue du Magasin
de I'Etat 1912
Phone 2101


%/IAU PA~d 4v *V MYv VAR(4 '4 *t/V,4'4iA


.1

48


(A COTE DU rA-11 At ''

La popularity de la Librairie Nonvtele
% ftravers tout le pays, est due:
a' la diversile de ses revues .et livrn
: la modicilt ie dse prix
a execution rapide des comnmand.
k sa collection Hailienne
d son Service en Province


L'ordonnan ce par excellence
a suivre au coucher du soleil
Au coucher du soleii apres unc journ&e tde
travail asiLIdu ont d exercice violent, I'ordot-
ntince la pil;s refraichissante ust tun grand
verrc de \WIlite Hotse Whisky h l'tau tIc
.soda fr,:ppc.".
Le White Horse Whisky supprirne la farig u
et ressusc'te I'Cnergie langulssante. Sc. qiual
itws reparatrices et sa valeur diestiive s Int
bien contuIcs des sportsmen dans son palss
d'originc ainsi qu'A I'ctrangvr.


L a 'eille-ure


IA


La Compagnie dPEclairage
presente
Le Noureau .MIodele de Rtfrigbraltcur 'iectrique fabrique par i

ee Electric


pour 'eux qui diesirent un apparel lux.ueux, mIod'rine, perfect nn dans loans sen dtorils el en mtme temr n pe
leux (. 282.00 seulement)
c'est le vrMdqR "
z'ee es 10 no ueamx pertectwnnemen :n :s
\^ -%
~___^>^^^^^^mfL '


* d'arantie Officilie de 1 anne!s contre loule imnnrfer-
tion de l'appareil.
' Nouvelle i&te .Vloniteur>, d'une beauli frappwilc dent
le moteur, completement silencioux. est seelt ei & I'abri
de la pozssiert.
Nouveau uCabineh) tout en acier entliremtent reeewvert
de poredaine tant a l'i nirieur qu'4 l'exiii'ur, ee qui
lui dodvre une solidity pour plusieurs anmfes.
. .Nouvce 9,sys ene de tiroirs pouvant & re ais ned tires
an dehtors a l'aide du doigt el disposes de maniere a lais-
ser plus d'espace & Vintirier de 1'apparcil.
' Nonvelle Chambre de refrigeration toul en acter, Icas
sable et a l'abri de la rouille.- Donnant une refrigera-
tion plus rapide Completement sain, ne digageant au
cune odeur desagreable el facilement lavable.
ContrOle automatique de temperature dormant exacte-
ment le degree de rWfrigeration dsirt, sans interruption.
S'clairage autidmatique ai Vinttricur des que la porte se
trouve ouverte.
* Une petite p*dale serf ai 'ouverture en y pressanmt I
gehrement le pied lorsque les mains sord embarrasses.
* Nouvelle porte a charniebres demi-cachies no puvant se
ternir. Hermetiquement fermte, la rte peni s'ouvrir &
l'aide du petit doigt.
* Enfin avec lous ces perfectionnements, l'appareil est li-
vre avec un tquipement complete: jolies boutelles pla-
teau en mail a salade panier & reufs et un jeu com-
plet de plateaux en varr? d'une beauty incomparable.


IX


7/, ..


dab .
rj++


Port-au- iPrine
a, |


S


,, < .' "'* ^ ^ l "
" I '

...K :Q.


En outre, la Librairie N uwelle, affre
le grand advantage de prendre sans fral
pour eux, ia n'importe quel quotMiden ou
-Ui.j -- -






534 J R 5.


^


rassa


real


)
J
t


+
(


;. I. 41


f o :. .:."


I)IIIS


kORSE


Iwo.


WHISKY~c


C()Cdllapola


El


Nom %s